AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur d’Air Portatif 12V
28.79 € 35.99 €
Voir le deal

Partagez

Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yevgeniya Vassilievitch
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1946
POINTS : 4113
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Tumblr_puupzc9uEP1ynvqd2o2_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Empty
MessageSujet: Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) EmptyMar 22 Jan - 20:42

No there ain't no rest for the wicked
Until we close our eyes for good

Ivy la furie est de retour. Ivy la furie est toujours de la partie quand ses frères sont mêlés à quelque chose d'inattendu et de désagréable. Ici, c'est cette pimbêche qui vient raconter que son frère cadet est le géniteur de son enfant. Autant elle en a rigolé légèrement avec Dimka, autant elle se rend compte qu'elle ne peut pas laisser ça passer. Il est hors de question que la brune puisse se permettre de balancer des rumeurs de ce genre sans le moindre fondement, des rumeurs qui peuvent causer du tord à son frère, récemment sorti de prison. D'ailleurs, la jeune femme n'a vraiment eu aucune jugeote en jetant son dévolu sur Alexeï. Comment aurait-il pu la mettre enceinte alors qu'il était derrière les barreaux. Elle n'a pas l'air d'être le genre à mettre les pieds dans des cellules de prisonniers, avec ses petits airs innocents, ses beaux tailleurs et ses cafés à emporter de chez Starbucks. Non, cette Sameen Baxter n'a rien du type d'Alexeï et Alexeï ne semble pas non plus être son type, a priori. Yevgeniya se rendra rapidement compte d'à quel point elle avait tort, mais pas maintenant. Pas alors qu'elle attend sagement à l'université de Swansea que la jeune maman sorte du bâtiment dans lequel elle donnait un cours. Quand elle croit la reconnaître, la russe n'attend pas pour réagir. Les yeux plissés pour l'aider à mieux voir, elle est sûre à 90% qu'il s'agit de Sameen et ce chiffre est suffisant à ses yeux pour s'élancer à sa suite et la pousser violemment.

« D'où tu te permets de raconter des conneries, toi?! » L'attaque-t-elle, les dents serrées. À présent, elle a toute l'attention de la brune, même si cette dernière doit être surprise de s'être fait pousser de la sorte. Yevgeniya ne recule devant rien. Jamais. Pas quand ça concerne sa famille. « C'est quoi le problème ? T'es une chienne et t'as honte du gars qui t'as engrossée c'est ça ? » Crache-t-elle avec véhémence. « Et ben t'as choisi le mauvais pigeon ! T'aurais jamais dû mêler Alexeï à ta merde. » Son frère… Papa…  Ce serait la meilleure. Mais le pire, c'est quand même l'idée qu'Alexeï ait pu sortir des quatre murs desquels il était emprisonné pour prendre du bon temps avec la première garce qu'il aurait trouvé. Elle pointe un doigt menaçant vers Sameen. « Tu as intérêt de rectifier le tir très rapidement, sinon je t'assure que tu vas le payer. » Elle ne cille pas, elle est tout ce qu'il y a de plus sérieux et elle ne risque pas de changer d'avis. Elle n'a fait que la pousser pour le moment, et elle n'hésitera pas à aller plus loin s'il faut faire comprendre à cette traînée qu'elle a plutôt intérêt à ne plus raconter de bêtise sur le russe.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Empty
MessageSujet: Re: Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) EmptyMer 23 Jan - 11:26

But oh, my heart was flawed
I knew my weakness

Sameen avait reprit les cours a la fac, certes ce n'était pas souvent, mais heureusement parce que ça lui donnait du travail supplémentaire. Le cours s'était bien terminé et elle devait rentrer chez elle après avoir récupéré Rohan. La brune ne s'attendait pas à ce qu'une furie vienne la pousser assez violemment. Sérieusement, c'était qui celle là ? Une jalouse ? Mais elle ne lui avait rien fait qu'est ce qui lui prenait ? Puis elle comprit qu'il s'agissait d'Alexeï et de cette putain de rumeur de la vieille Lloyd. Le pire dans tout ça ? C'est que c'était le russe qui avait vendu la mèche.  Elle continuait de la pousser.

- Oh mais arrête toi tu veux... T'es qui ? Sa copine jalouse ?


Elle ne savait pas vraiment ce qui lui prenait, elle ne savait pas non plus ce qu'elle lui voulait surtout que Sameen avait bel et bien les résultats du test de paternité et en avait donner une copie au géniteur. Elle n'y pouvait rien si Alexeï avait décidé de balancer sa paternité. Sameen voyait vraiment que la blonde était dans une colère noire.

- J'ai rien balancé du tout, c'est Alexeï qui est allé le balancer a Mrs Lloyd et si tu veux savoir... J'ai fais un test de paternité, alors si... c'est bel et bien lui le père de mon fils et si t'es pas contente, c'est pareil, le mal est déjà fait...  


Parce que Sameen n'allait pas non plus se laisser marcher sur les pieds. Elle fronça le nez et haussa les épaules.

- Je crois que tu devrais surtout parler avec ton frère, parce qu'il n'a pas eu le courage de te le dire... Et je comprends pourquoi ça le faisait flipper...


Non, elle n'avait pas oublié qu'il avait fait cinq ans de prison, mais elle n'avait pas non plus oublié les fameuses soirées ou elle pensait qu'il était veilleur de nuit, qu'il était soit disant parti faire ses études à l'étranger aussi.

- Il ne t'a pas non plus tout dit, peut être que tu devrais lui demander des comptes comme j'ai fini par le faire... Et crois moi, tu risques de tomber de ton piédestal...


Comme quoi la " chienne " en savait peut être un peu plus sur le Vassilievitch. Sameen ne voulait pas non plus que Yevgeniya prenne trop le dessus sur elle, et surtout elle ne laisserait pas faire quoi qu'il arrive. La Baxter n'avait pas peur de la Vassilievitch mais peut être qu'elle le devrait.
Revenir en haut Aller en bas
Yevgeniya Vassilievitch
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1946
POINTS : 4113
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Tumblr_puupzc9uEP1ynvqd2o2_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Empty
MessageSujet: Re: Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) EmptyJeu 24 Jan - 21:22

No there ain't no rest for the wicked
Until we close our eyes for good

C'est plus fort qu'elle : Yevgeniya n'arrive plus à se contrôler et elle fait face à la jeune femme qui prétend avoir eu un enfant avec son frère. Quelle sottise! Jamais le russe n'avait entendu de telles âneries et pourtant, elle en a entendu des masses alors qu'elle était forcée d'écouter les confessions sur l'oreiller de ses clients. « Je suis sa soeur, putain ! » Ivy lance quelques insultes supplémentaires dans sa langue natale, parce que c'est toujours dans cette langue que les insultes fusent, comme les mots d'amour, même si pour le coup, ça ne s'est jamais réellement produit. Des mots en réponses à du plaisir, oui, mais des mots d'amour ? Jamais. Malgré sa colère noire, la jeune femme écoute à demi-mot son interlocutrice et autant dire que la brune n'essaye en aucun cas d'arranger son cas, non, bien au contraire, c'est un peu comme si elle voulait vraiment se mettre la Vassilievitch à dos. « Non mais tu vas arrêter de raconter des conneries, bordel ? » S'énerve-t-elle en se jetant à nouveau sur la brune et en y allant un peu plus fort cette fois car elle n'hésite pas à lui tirer les cheveux. « Ça fait cinq ans qu'il était en taule ! c'est IM-PO-SSIBLE ! » Impossible qu'il soit le père de son enfant, qu'il ait pu la rencontrer puis l'engrosser. Non, Ivy n 'y croira jamais, même si la jeune femme clame avoir un test de paternité prouvant l'implication de son grand frère. « Ferme-là. Ne parle pas de trucs que tu ne connais pas. » En l'occurrence, de la relation de Yevgeniya avec son frère cadet. Cette saloperie n'y connait rien, elle cherche juste un pigeon pour avoir une bonne pension alimentaire. Elle n'aurait pas dû s'attaquer à Alexeï et elle s'en rendra compte tôt ou tard.

Yevgeniya ne peut plus s'arrêter et elle renforce un peu plus son emprise sur Sameen avant de tirer encore plus fort, vers le bas cette fois, afin qu'elle s'écroule au sol. « Si tu continues, ton bâtard va finir orphelin ! » Des mots violents qui sortent de sa bouche sans qu'elle n'en mesure les conséquences et elle achève sa menace d'un coup de pied. Elle serre les dents, ne se rend pas compte de sa propre violence, portée par l'émotion et l'angoisse qu'au fond, cette femme puisse peut-être dire la vérité. Le déni est un endroit confortable et la blonde n'est pas sûre de vouloir en sortir. Toutefois elle sort une seconde de sa bulle et regarde autour d'elle, les regards ébahis et terrifiés. Quelques téléphones portables sont braqués sur elles, mais Ivy décide de les ignorer, tout comme l'agent de sécurité de l'université à quelques mètres d'elles, qui ne devraient plus tarder à arriver à leur niveau.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Empty
MessageSujet: Re: Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) EmptySam 26 Jan - 22:06

Sameen n'était pas vraiment au courant que Yevgeniya était la soeur d'Alexeï, ce n'était pas marqué sur son front. Ca agaça d'ailleurs la brune.

- Bien sur je peux le deviner...
Ironisa t'elle.

Comme si Sameen était devin tiens. La dessinatrice ne s'attendait pas à une telle agressivité de la part de la blonde, elle ne s'attendait pas vraiment à ça. Elle n'était pas au courant à l'époque qu'Alexeï était en réalité un taulard, qui sortait le soir parce qu'il avait magouiller avec un gardien peu scrupuleux de la loi.

- Mais tu crois qu'il a pas magouiller ? Sérieusement, tu ne le connais vraiment pas si bien que ça..


Bien sur qu'elle allait se faire frapper, mais peu importe, de toute façon si elles en étaient là c'était de la faute d'Alexeï qui n'avait pas trouver le courage de tout avouer à sa famille, c'était de sa faute aussi s'il était aller baver à la vieille Lloyd. Elle avait juste envie de tuer là sur le moment.

- Il sortait putain... Il se faisait passé pour un autre qu'un taulard...


Sameen fronça le nez, elle ne s'attendait pas vraiment à se faire pousser vers le bas  si violemment et surtout frapper comme ça par la suite. Elle senti une vive douleur sur son visage, un " crac" qui venait de son nez  accompagné d'une affreuse douleur. Elle était incapable de faire quoi que ce soit face à une Yevgeniya complètement folle qui frappait encore et encore.  Elle était en boule essayant de paré les coups. Fort heureusement pour Sameen, les agents de sécurité ne tardèrent pas a arriver et la Vassilievitch eut même droit à un coup de taser pour la calmer. On aida Sameen à se relever, elle avait le visage en sang, elle attrapa un mouchoir pour éviter que le sang ne continue de couler. On lui proposa d'appeler une ambulance, elle refusa, elle irait bien plus tard à l'hôpital.

- On en reparlera chez les flics, Vassilievitch...


Elle savait que la blonde l'avait entendu, elle se sentait mal, elle avait envie de tuer Alexeï, en tout cas elle allait l'envoyer chier quelque chose de bien et il était clair qu'elle n'allait peut être pas  le laisser voir son fils. Là tout de suite avec la colère contre les Vassilivitch, et elle était prête a tout pour protéger son fils. Elle avait eu un bébé toute seule, elle avait dit et confirmer à Alexeï qu'il était son père mais c'était pour mieux pouvoir répondre aux futures questions de son fils, elle ne comptait pas lui demander quelconque pension ou quoi que ce soit d'autre. Sameen comprenait sa colère, mais elle aurait pu lui demander plus gentiment, et pas forcément devant tout le monde. La police ne tarda pas à arriver sur le campus. Rapidement, elle fut prise en charge et invité a revenir au commissariat plus tard. Vu que Sameen avait décidé de porter plainte.

Fin de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Empty
MessageSujet: Re: Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Perhaps 'fuck off' might be too kind (Sameen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-