AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptySam 19 Jan - 15:59

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

Lexia profitait de sa dernière semaine de congé parental. La jeune femme allait reprendre du service à son poste dans la police maritime et elle se réjouissait de retrouver ses collègues qu’elle avait quitté depuis des mois avant même son accouchement au vu des risques de la fonction. Toutefois, elle s’était habituée à passer le plus clair de ses journées avec Hayden alors il lui faudrait un temps d’adaptation aussi bien à elle qu’au bébé, qui irait en crèche pendant ses heures de service ou celle d’Adriel. D’ailleurs, le graphiste travaillait alors la brune avait proposé à son frère, libre aujourd’hui, de venir passer l’après-midi chez elle pour lui permettre de voir son neveu et à elle de prendre des nouvelles de Thomas. Les deux Weston avaient toujours été proches depuis leur plus jeune âge mais ce lien profond qui les unissait s’était d’autant plus renforcé au vu des épreuves qu’ils avaient traversé ces derniers mois. Lexia continuait de s’affairer dans la maison et de s’occuper de son bébé. A avoir passé les derniers mois chez elle, la jeune femme n’avait pas chômé. Elle avait aménagé l’intérieur pour l’enfant et pour l’arrivée d’Adriel, elle avait retapé des petits travaux nécessaires qu’elle avait repoussé pendant longtemps. La maison était désormais en très bon état. Et elle était une maman comblée.

Après avoir donné le biberon à Hayden, la jeune maman mit le garçon dans son parc et elle joua avec lui. A cinq mois, il tendait les bras vers elle, réagissait déjà à quelques grimaces et souriait souvent. Soudain, la sonnette retentit dans la maison. Lexia arrêta la scène qu’elle interprétait avec la peluche qu’elle tenait et elle partit ouvrir la porte. « Saluuuut ! Ouuuh quel froid dehors… Entre. » La brune s’écarta du seuil pour que son frère puisse entrer et elle referma vite derrière lui. Elle l’enlaça ensuite dans une accolade affectueuse pour le saluer. Depuis le temps, Thomas était ici comme chez lui. Même s’il la prévenait toujours quand il passait, Lexia le lui avait déjà dit : il était toujours le bienvenu. D’ailleurs, la flic lui avait même refilé un double de ses clefs en cas de besoin. Après avoir accueilli son frère dans le hall d’entrée, la jeune femme retourna ensuite dans le salon et prit Hayden dans ses bras. « Regarde qui est venu nous voir. » Dit-elle d’une voix joyeuse, que son fils reconnaissait et à laquelle il réagissait parfois par des petits sourires. « Tonton Thom. » Lexia se rapprocha de Thomas et déposa Hayden dans ses bras. Déjà parent, son frère savait déjà y faire avec les bébés et c’était loin d’être la première fois qu’il leur rendait visite. « Tu veux quelque chose à boire ? Je viens de faire couler du café. » Proposa la jeune femme, pendant qu’il retrouvait son neveu.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptySam 26 Jan - 15:44

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

Aux yeux de Thomas, il n’y avait pas de meilleur façon de passer un jour de repos qu’en famille. Il avait donc déposé Eléa au travail et Jaime à l’école pour passer un maximum de temps avec eux, s’était ensuite reposé un peu après une nuit de garde et s’apprêtait désormais à passer l’après-midi avec sa sœur et son neveu. Bien sûr, il pense à Deborah avec un pincement au cœur. Car sans leur dispute, il aurait peut-être pu profiter un peu d’elle aussi mais ce n’était hélas pas une option pour le moment… Heureusement la perspective de voir le petit Hayden mettait un peu de baume au cœur de son oncle. Le petit bonhomme grandissait à une allure folle, s’ouvrant à la vie et à tout ce qui l’entourait. C’étaient de beaux moments et Thomas se sentait privilégié d’en être le témoin. C’était un peu comme une seconde chance vu qu’il en avait raté beaucoup concernant Deborah et s’en était rendu compte bien trop tard…  Chassant néanmoins les regrets et surtout les pensées douloureuses concernant sa fille pour profiter de sa visite chez les Swanson-Weston comme il se le devait, il sonne à la porte, un sourire renaissant naturellement sur ses lèvres à la pensée qu’il allait voir sa sœur chérie dans quelques instants. Et effectivement, c’est elle qui vient lui ouvrir la porte. « Saluuuut ! Ouuuh quel froid dehors… Entre. » Dit-elle en s’écartant vite du seuil pour qu’il puisse s’engouffrer rapidement à l’intérieur. Il fait très froid effectivement alors le Weston ne se fait pas prier. « Salut toi. Tu vas bien ? » Demande t-il en enlaçant affectueusement sa sœur, lui déposant un baiser sur la joue.

Il se débarrasse ensuite de son manteau, se frottant énergiquement les mains pour les réchauffer. « Oh oui, on gèle dehors… Et il annonce de la neige pour très bientôt. Tu as mis tes pneus neige, j’espère ? » Il ne se départissait jamais de son rôle de grand frère protecteur, c’était plus fort que lui, et ce, même si Lexia était une jeune femme très autonome et parfaitement capable de s’occuper d’elle-même… Ils passent rapidement dans le salon et vient le moment pour le flic de jouer les oncles affectueux. Lexia attrape en effet son fils dans le parc pour le mettre dans les bras de Thomas, lui expliquant d’une voix chantante que « Tonton Thom » est venu le voir. « Salut bonhomme, comment tu vas ? » C’est instantané, il se met à gagatiser. Comme la plupart des humains, il se met à parler d’une voix qui n’est pas la sienne, souriant largement lorsqu’il referme ses bras autour de son neveu. « Mais tu as encore grandis, dis-donc. Ce n’est pas possible, ça, tu vas trop vite ! » Il embrasse le bambin, ne prévoyant pas de le restituer dans un futur proche à sa mère. Tant qu’il ne montrait pas de signes de vouloir faire une sieste, il en profiterait le plus possible. Il l’entraîne d’ailleurs avec lui sur le canapé lorsque Lexia propose qu’ils s’installent pour prendre un café. « Un café, c’est parfait ! Ça me réchauffera et ça me réveillera. J’étais de garde cette nuit alors ce n’est vraiment pas de refus. »  

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptySam 26 Jan - 20:30

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

Vu le froid à l’extérieur, Lexia s’écarta vite du seuil pour laisser entrer son frère. Les deux Weston se saluèrent tendrement, puis Thomas prit des nouvelles de sa petite sœur. « Oui tout va bien. Je profite de mes derniers jours à la maison avec Hayden, même si je ne rechigne pas à reprendre du service aussi. » La brune n’insinuait pas qu’elle tournait en rond à la maison mais ce n’était pas une mauvaise chose de revoir du monde et qu’Hayden se sociabilise avec d’autres enfants malgré ses quelques mois. Elle était persuadée que c’était une bonne façon pour un bébé d’évoluer et de s’ouvrir au monde : ne pas rester seulement en contact avec sa mère. Pourtant, dieu sait qu’elle avait apprécié tous les moments passés avec son fils. L’arrivée du bébé était tellement inespérée pour elle qu’elle s’était retenue pour ne pas l’étouffer d’amour et ne pas devenir une mère omniprésente. Elle avait essayé de gérer son côté maternel. « Et toi, comment vas-tu ? » Thomas retira son manteau pendant que Lexia partit chercher Hayden et il lui demanda, en grand frère attentif à sa sœur, si elle avait pensé aux pneus neige. « C’est vrai, je m’y prends toujours tard… » Reconnut-elle, pas du tout ennuyée que Thomas pose la question. « Mais oui, cette année, ils sont déjà mis. » Si elle pouvait se montrer distraite auparavant, elle avait désormais le sort d’une autre personne qu’elle à penser. La jeune femme s’adressa ensuite joyeusement à son fils pour lui indiquer que son oncle leur rendait visite. Elle le mit dans les bras de son aîné et les regarda durant quelques secondes. Elle adorait comme son frère s’animait devant l’enfant et comme il remarquait à chaque visite à quel point son neveu grandissait vite. « Tu l’as dit. J’ai déjà l’impression que ses pyjamas deviennent trop petits. » Et que dire de l’impression que les années défilaient à une vitesse folle… Elle se voyait encore nageuse professionnelle, une dizaine d’années auparavant, à parcourir le monde dans les plus grandes compétitions. La Weston proposa ensuite de servir du café dans l’idée de se réchauffer, ce que son frère s’empressa d’approuver. « Tu m’étonnes, la joie des horaires décalés. » Avant d’arrêter, Lexia avait aussi l’habitude des rotations, soit elle travaillait de jour, soit elle travaillait de nuit, sans parler des heures supplémentaires si elle était en pleine opération en mer au moment du changement d’équipe, alors elle comprenait les difficultés des horaires de nuit endurées par son frère. Elle s’éclipsa dans la cuisine et elle dressa un plateau avec le thermo, des tasses et tout le nécessaire pour prendre le café dans le salon pendant que son frère s’occupait d’Hayden. Elle retourna dans le séjour et déposa le plateau sur la table basse tout en servant un café bien serré à Thomas. « Comment se passe ta reprise ? Tu as retrouvé tes marques ou c’est différent ? » Demanda la jeune femme, intéressée par le retour de son frère dans son service. L’ambiance était-elle toujours au rendez-vous ? Avait-il récupéré le même partenaire ? Ses autres collègues l’avaient-ils bien accueilli ? Lui avait-on permis de revenir progressivement ou devait-il se coltiner des affaires différentes qu’avant ? Une foule de questions se bousculaient dans la bouche de Lexia, connaissant l’importance pour Thomas de récupérer son intégrité, toutefois elle attendit patiemment qu’il lui livre ses impressions. Elle tendit un doudou à son fils, toujours dans les bras de son frère, et elle s’installa à côté d’eux dans le canapé.


_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyVen 1 Fév - 22:25

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« Oui, te connaissant, ça a dû être difficile pour toi de rester en place si longtemps ! » Réplique Thomas lorsque Lexia lui annonce qu’elle profite de ses derniers jours avec Hayden avant de reprendre le boulot. « Mais tu n’as pas peur que la séparation soit trop difficile ? » Demandes t-il ensuite. Il avait bien vu à quel point l’instinct maternel de Lexia avait éclos au fur et à mesure de sa grossesse et maintenant que le petit était né, elle s’épanouissait clairement dans son rôle de mère. Et peut-être un peu plus que la moyenne quand on considérait que Hayden était le bébé dont elle avait rêvé toute sa vie en pensant qu’elle ne l’aurait jamais…   « Bien, tant mieux. » Dit ensuite le flic lorsque Lexia lui confirme qu’elle a bien mis ses pneus neiges. Rassuré sur ce point, il peut ensuite envisager de répondre à sa question suivante. « Ça va plutôt bien… Il y a des hauts et des bas mais pour le moment, j’essaye de me concentrer sur le positif. » Dit-il franchement. Il se passait quand même pas mal de choses en ce moment. Comme si chaque bonne nouvelle devait être compensée par un peu de négatif. A moins que ce ne soit l’inverse. Mais comme il avait dit, il se concentrait sur ce qui le rendait heureux. « D’ailleurs, j’aurai une bonne nouvelle à t’annoncer tout à l’heure. » Ce n’était pas qu’il voulait créer un suspense inutile mais il ne voulait pas faire toute la conversation dans le hall d’entrée de sa sœur et aussi, il avait hâte de voir son neveu…

Et Lexia doit le deviner car elle accède rapidement à son souhait, mettant Hayden dans ses bras. Le frère et la sœur s’émerveillent sur le fait qu’il pousse à toute vitesse puis la jeune maman propose du café. Thomas salue l’idée, se disant fatiguée par sa garde de la nuit passée. Et s’il y a bien une personne qui peut le comprendre, c’est Lexia. Incorrigibles, ils se mettent d’ailleurs à parler boulot dès que le breuvage est servi dans leur tasse. Thomas remercie d’abord sa sœur pour le café, prenant bien garde de ne pas approcher la tasse fumante trop près de son neveu qui gigotait dans ses bras. Il prend aussi le temps de peser les mots de sa réponse car la question de Lexia sur la reprise du boulot n’était pas anodine. Elle offrait deux possibilités : soit il répondait évasivement pour ne pas l’inquiéter, soit il disait la vérité au risque de l’inquiéter. Sauf que le dilemme ne dure pas si longtemps que ça. Car comme toujours avec sa cadette, Thomas opte pour la franchise. A Lexia, il disait vraiment tout. « C’est différent… Et pas trop dans un bon sens. Certains des gars m’ont bien soutenus et continuent à le faire mais il y a les autres… J’ai l’impression certains se méfient un peu de moi, comme si j’étais un ripou ou je ne sais quoi. Je pense qu’ils se sont montés un peu la tête… Parfois, j’arrive dans les vestiaires et tout le monde arrête de parler… Bref, je n’ai trop la côte. Et c’est pas mieux au niveau de la hiérarchie, ils ne se privent pas de me faire comprendre que je ne leur inspire pas confiance. » Autant d’attitudes qui le blessaient, même s’il ne s’était pas attendu à un retour facile… Il  pose les yeux sur le beau visage de son neveu, essayant d’y puiser de la sérénité. « Quand je pense au temps et à l’énergie que j’ai donné à la police aux dépens de ma famille… Je me dis que j’ai fait le mauvais choix. Clairement le droit à l’erreur n’existe pas… Mais j’ai compris la leçon et je ne les laisserai pas m’atteindre. Désormais, je vais me consacrer à l’essentiel. » Il fait une grimace à Hayden, arrachant un rire au garçonnet. L’essentiel, il le tenait dans ses bras. L’essentiel se trouvait en face de lui, serrant une tasse de café entre ses mains. Le moustachu pose d’ailleurs son regard sur sa sœur, se forçant à sourire. « Et avant que tu proposes, car je sais que tu vas proposer, je n’ai pas besoin que tu casses des nez. Tu es une mère de famille respectable maintenant, ne l’oublie pas. » Mieux valait plaisanter de la situation.

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyJeu 7 Fév - 21:09

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« Oui, pourtant je ne suis pas restée sans rien faire à la maison… Tu l’as déjà vécu, un bébé demande une attention de tous les instants. Je n’imaginais pas que c’était aussi prenant. » Répondit Lexia, souriante, à la remarque de son frère. Reprendre le travail lui permettrait de revoir du monde et de retrouver l’air extérieur de la mer. Elle profitait néanmoins des derniers jours avec son fils et Thomas s’inquiétait de la difficulté de leur séparation. « A vrai dire, je préfère ne pas y penser… Ce sera difficile au début mais c’est une question d’adaptation, je suppose, autant pour Hayden qui va rencontrer d’autres enfants, que pour moi. Je ne vais pas pouvoir le mettre tous les jours chez nos parents. » Maman Weston ne demanderait pas mieux que de s’occuper de son petit-fils, maintenant que Lexia en avait donné un à la famille, cependant la brune ne souhaitait pas que l’enfant reste sous la coupe de la famille tout le temps, ni épuiser sa mère. En frère protecteur, Thomas lui demanda ensuite si elle avait été prévoyante avec sa voiture, ce qu’elle confirma. Ne plus être toute seule l’avait poussée à mieux réfléchir cette année. On pouvait constater les premiers effets bénéfiques de son fils sur elle. Elle s’enquit ensuite de l’état de son frère, qui lui exprima des hauts et des bas. « Des bas… ? Tu parles de Deborah ? » Demanda-t-elle. Intuitive, elle se souvenait de cette rumeur qui avait récemment circulé sur elle et songea avec un pincement au coeur que le lien qui la liait à sa filleule n’était plus le même depuis plusieurs mois. Deborah, qui la prenait quasiment pour une mère de substitution avant, ne l’incluait plus tellement dans sa vie. Pour preuve, la jeune fille ne lui avait même pas parlé de ce qui se passait dans la sienne depuis longtemps. Voir Thomas était donc aussi une façon pour Lexia de prendre des nouvelles indirectement. « Comment va-t-elle d’ailleurs ? Avec le bébé et l’emménagement d’Adriel, j’avoue ne pas avoir très bien joué mon rôle de marraine dernièrement. » C’était une façon plus diplomatique de demander de ses nouvelles. Un sourire étira alors les lèvres de Thomas lorsqu’il lui avoua qu’il avait aussi une très bonne nouvelle à lui annoncer. Sa curiosité piquée au vif, Lexia se résigna à prendre son mal en patience afin qu’il la lui communique quand il en aurait envie. « Ah oui ? Je me réjouis de l’entendre alors. » A son tour, elle esquissa un sourire et glissa Hayden dans les bras de son frère pendant qu’elle partit servir le café.

Installés dans le salon, le frère et la sœur s’extasièrent quelques instants sur Hayden, puis la conversation se dirigea tout naturellement vers le travail. Les deux Weston bossaient dans la police et il leur arrivait fréquemment d’échanger à ce sujet, que ce soit à propos d’anecdotes professionnelles ou de chambrage sur les collègues. Aujourd’hui, Lexia s’intéressait à la reprise progressive de Thomas dans son service après des mois de suspension. Était-il toujours respecté ou plutôt regardé de travers ? Exprimait-on de la confiance envers lui ou plutôt de la méfiance ? Le moustachu lui expliqua qu’il sentait quand même une différence par rapport à avant. Certains continuaient de le soutenir, tandis que d’autres se comportaient d’une autre façon, le considérant autrement. Il avait l’impression de ne plus être aussi intégré, d’être perçu différemment par sa hiérarchie aussi, et c’était probablement le cas. Chacun avait son avis sur la question. « Non, en effet. On fait un métier où la moindre erreur, le moindre écart, change la perception que les autres ont de toi. Comme tu dis, certains n’ont pas oublié qui tu es, et d’autres oui. J’imagine que ce n’est facile dans ces conditions. Le temps leur prouvera que tu es et as toujours été quelqu’un de bien, et surtout un bon flic, dévoué à ta profession. L’important c’est de te concentrer sur le travail et les personnes positives. Les idiots qui te prennent de haut, ne perds pas ton temps avec eux. Quant à la hiérarchie, je suppose que ça finira par se tasser… Qui sont-ils pour juger, cachés bien au chaud dans leur bureau, pendant que toi tu vas au casse-pipe sur le terrain ? » A vrai dire, elle s’était bien doutée que tout ne serait pas rose au retour de Thomas. Que certains de ses collègues aient leur propre avis sur la question, passe encore. En revanche, elle ne supportait pas ces supérieurs qui se croyaient meilleurs que tout le monde alors que beaucoup d’entre eux étaient loin d’être des exemples, profitant les premiers des privilèges dû à leur position. Thomas déplorait s’être autant investi dans son travail, aux dépens de sa famille, quand il voyait la considération dont il faisait l’objet aujourd’hui à cause d’un écart de conduite. « Tu ne dois pas regretter, tu as aidé bien des familles, bien des gens… Et malgré tout, nous ta famille, nous savons qui tu es vraiment. La personne que tu es, flic ou pas. C’est vrai que c’est facile comme conseil mais tu as bien raison d’avancer et de mettre ces histoires de côté. Comme je te l’ai dit, les idiots qui te prennent de haut, ne méritent pas que tu perdes ton temps pour eux. Concentre-toi sur ton travail, je suis sûre que tu y retrouveras un certain plaisir, à force. » Avoir recommencé à travailler l’avait aussi certainement aidé à retrouver un sentiment d’intégrité. Lexia éclata ensuite de rire à la remarque suivante de son frère. Au moins, Thomas n’avait rien perdu de son humour. « Oui j’aurai sûrement fait quelques dégâts. Je peux être une vraie chieuse quand je m’y mets. Ils en auraient voulu à une autre Weston… » Plaisanta-t-elle à son tour. « Tu veux que je reprenne Hayden ? » Proposa-t-elle ensuite, ne désirant pas imposer son fils dans les bras de son frère durant toute la durée de sa visite. L’air de rien, elle aussi avait une bonne nouvelle à lui annoncer.


_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptySam 16 Fév - 10:54

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« Malheureusement, j’ai laissé Keira gérer pas mal de choses toute seule… Et c’est bien trop tard que j’ai compris à quel point c’était injuste… Mais je crois que je comprends ce que tu veux dire... » Dit tristement Thomas quand Lexia sous-entend qu’il sait ce que c’est d’être accaparé à plein temps par un tout petit bébé. Il avait commis des erreurs et perdu des instants précieux avec sa fille, des moments qu’il ne pourrait jamais recréer et ça, il le regrettait amèrement. Mais il n’avait pas d’autres choix que de vivre avec ça… Et il était important qu’il ne ressasse pas trop, alors il préfère s’intéresser à ce que lui raconte sa cadette sur l’organisation des jours à venir. « C’est vrai que maman voudrait sans doute bien le garder tous les jours mais ils commencent à se faire vieux avec papa, ils seraient vite épuisés. Et puis… c’est clair que c’est bien que ce petit bonhomme se confronte aux autres, le plus tôt possible. Enfin du coup, il va falloir que je lui explique deux ou trois petits trucs avant de partir. » Dit-il en plaisantant légèrement. Jamais il n’apprendrait à son neveu qu’il était judicieux de se battre mais comme pour Debra ou Josh, il lui apprendrait tout de même qu’il fallait tout de même savoir se défendre et ne pas se laisser marcher sur les pieds…  

En parlant de Debra, la conversation glisse ensuite sur la jeune femme. Et ce n’est pas parce que Lexia est restée à la maison à pouponner qu’elle a été totalement coupée du monde. Il y a de fortes chances pour qu’elle soit au courant pour Richard, comme le reste de la ville. La preuve en étant que Lexia prononce le nom de sa filleule quand Thomas parle de « bas ». Elle tâte cependant le terrain avec précautions. « Comment va-t-elle d’ailleurs ? Avec le bébé et l’emménagement d’Adriel, j’avoue ne pas avoir très bien joué mon rôle de marraine dernièrement. » « Arrête, tu es une super marraine… » La contredit aussitôt son frère. « Vous avez toutes les deux été très occupées… Comme tu dis, toi avec le bébé, Adriel, l’emménagement… Et elle, avec… Richard Lyon. » Il inspire et expire pour rester calme, surtout qu’il a son neveu dans les bras. Il se force à garder une voix mesurée, ayant heureusement eu un peu de temps pour digérer la nouvelle depuis l’annonce fracassant que Deb et Richard lui avait fait. « Je suppose que tu es au courant qu’ils sont ensembles… Toute la ville a l’air au courant… Et je suppose que tu imagines à quel point j’ai du mal à bien prendre la nouvelle… »

Et puis puisqu’ils en sont à parler de sujets désagréables, Thomas en profite pour se confier sans filtres à sa sœur à propos de sa reprise après sa suspension. Il sait qu’elle est la personne parfaite pour recevoir ses confidences. Déjà parce qu’elle était flic elle-même, ensuite qu’elle était de très bonne écoute et de bon conseil et ensuite parce qu’elle était celle qui l’avait soutenue avec plus de force lorsqu’il lui avait avoué avoir déconné. Jamais, elle n’avait perdu sa foi en lui, même quand lui-même l’avait fait… Et l’avenir immédiat lui donne raison, car elle lui dispense effectivement des paroles rassurantes et bienveillantes lorsqu’il  lui décrit le comportement mitigé de certains de ses collègues. « Le temps leur prouvera que tu es et as toujours été quelqu’un de bien, et surtout un bon flic, dévoué à ta profession. » Elle dit ça avec tellement d’assurance qu’il a juste envie de la croire. De toute façon, tout ce qu’elle dit est parfaitement exact. Il ne pouvait pas se laisser consumer par les regrets et oublier tout ce qu’il y avait pu avoir du positif. « Tu as raison, il faut que je me concentre sur le travail et la raison initiale qui m’a poussée à faire ce métier. Je veux juste aider les gens, les faire se sentir en sécurité… Mon but n’a jamais été d’impressionner certains abrutis en costards ou de gravir les échelons. Je suis un peu trop vieux pour ça d’ailleurs. Mais voilà, j’aurai juste préféré finir ma carrière plus sereinement, sans sentir l’animosité des autres partout où je vais. Comme tu dis, pas de droit à l’erreur, alors j’espère pour eux qu’ils n’en commettront jamais une. » Il était vrai qu’en ses problèmes d’alcoolisme et sa dernière bavure, il n’avait plus grand-chose à attendre en termes d’évolution. Mais ça lui allait, il avait de toute façon envie de prendre un peu de recul et de profiter de sa famille… Sa famille qui était effectivement encore et toujours derrière lui. « Je sais que tous les Weston sont avec moi et toi encore plus que tous les autres. Alors merci pour ça. Et merci pour ce que tu viens de dire, ça fait du bien de l’entendre. »

Lexia couvrait toujours ses arrières mais pour cette fois-ci, ils se mettent d’accord en plaisantant sur le fait qu’elle ne peut pas aller casser des dents. Le Weston peut désormais en rire, se sentait un peu mieux après s’être confiée à sa sœur. C’est d’ailleurs pour cela qu’il veut lui annoncer sa grande nouvelle en premier. Mais avant, il doit lui restituer son fils. « D’accord, je te le rends un peu, le temps de boire mon café. Mais je veux encore profiter de lui avant de partir, d’accord ? » Il se penche pour rendre Hayden à sa mère puis boit quelques gorgées de café.  Il ne parle pas encore tout de suite d’Eléa et lui, laissant le loisir à Lexia de parler un peu aussi. Il ne voulait pas monopoliser la conversation non plus.

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyDim 17 Fév - 13:51

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« J’oublie parfois comment c’était pour toi… Mais tu as changé. » Murmura Lexia d’une voix douce, n’ayant pas eu l’intention d’attrister son frère en ressassant le passé. Elle lui serra l’épaule affectueusement et elle lui partagea ensuite son ressenti sur les premiers jours où elle serait séparée d’Hayden, essayant de ne pas être envahie par un sentiment d’appréhension trop important. La relation entre Lexia et son fils était vite devenue fusionnelle. Doué d’une sensibilité bien dissimulée sous ses grands airs dur de flic, Thomas tourna la situation avec humour. Avant de les quitter, il donnerait quelques astuces à son neveu pour son entrée officielle dans la vie de tous les jours. « Je sens qu’il ne risque pas de s’ennuyer avec une famille comme la nôtre. » Répondit-elle joyeusement. Parlant de famille, la discussion dévia inévitablement sur sa filleule. Lexia ressentait un pincement au cœur depuis que la distance avait grandi entre Deborah et elle. Thomas la rassura sur son rôle de marraine et lui confirma la rumeur qui circulait. La brune n’osait imaginer les feux d’artifice qui régnait dans la tête de son frère depuis cette nouvelle… En écho à ses pensées, il lui confirma d’ailleurs ce ressenti mitigé, un ressenti que Lexia partageait. « Oui, j’avoue avoir été attristée de ne pas l’apprendre de sa bouche plutôt que par ce qui circule en ville. Je ne la vois presque plus, je ne comprends pas pourquoi. Et sincèrement, ça me fait de la peine. » Elle doutait que son nouvel amoureux soit celui qui ait monté Deborah contre sa famille car ce changement de comportement datait d’avant cette relation. Avant les deux femmes étaient très proches, mais il fallait croire que leur complicité avait drastiquement changé. A son tour, Lexia anticipa la peine de son frère. « Tu sais que ce n’est pas toi, n’est-ce-pas ? Chaque fois que c’est tendu entre vous, tu te remets en cause… J’ai l’impression que ses expériences amoureuses passées l’ont changée. J’espère qu’elle ne souffrira pas de ses choix. » Etant donné le terrain délicat, elle ne s’attarda pas plus longtemps sur le sujet. Thomas était venu pour se changer les idées, pas pour se rappeler que Deb et lui ne se parlaient probablement plus. Lexia avait simplement eu besoin de prendre des nouvelles de la jeune fille par son biais. Elle l’écouta ensuite parler de sa reprise au travail, une reprise relativement compliquée sur certains aspects. La nageuse tenta de le rassurer du mieux qu’elle pouvait, tant pis si elle n’était pas la plus objective, elle était une de celle qui connaissait le mieux les qualités humaines de son frère. Chacun avait sa propre opinion mais que celui qui ne commettait jamais d’erreur lui jette la première pierre. Il valait mieux pour Thomas qu’il se concentre sur le travail, sur les raisons qui l’avaient amené à aimer se métier. Aider les gens, solutionner des problèmes… Il en avait déjà tellement fait depuis le début de sa carrière. « Je me souviendrais toujours cette petite fille, Norah, qui t’envoyait des dessins tous les Noël parce que tu avais sauvé sa maman de terribles ennuis… Et de cet homme au passé de délinquant qui a complètement changé parce que tu l’as attrapé plusieurs fois et tu as finalement réussi à le raisonner pour qu’il ne gâche pas le reste de sa vie… Il est devenu quoi maintenant ? Restaurateur ? » Lexia lui rappelait plusieurs anecdotes positives parce que depuis sa suspension, Thomas avait particulièrement perdu confiance en lui et il était bon de lui donner des petites piqures de rappel sur le bien qu’il avait apporté à certaines familles. « Il faudra un peu de temps pour que ça se tasse mais je suis sûre que tu réussiras à redorer ton blason à force de patience et de détermination. Tu as compris de tes erreurs et que tu en es ressorti grandi. » Ajouta-t-elle, d’une voix positive sans tomber dans la naïveté, en posant une main rassurante sur celle de son frère. « Tu assumes et tu ne te caches pas derrière un brin d’herbe. Ils sont peu à pouvoir se vanter d’en faire autant, et tu as toute mon admiration de revenir avec la même envie de t’investir pour aider les gens. Et je ne te parle pas uniquement en tant que sœur. » Il la voyait comme soutien indéfectible car elle était derrière lui depuis toujours, à l’instar de la famille Weston mais elle lui adressait aussi ses mots en tant que collègue. C’était aussi une bonne chose que son frère ne soit pas carriériste et qu’il ait un peu changé sa vision par rapport à son travail, dans le sens où les priorités étaient aussi ailleurs. Après cette discussion sur la reprise de Thomas, Lexia proposa de reprendre son fils qui était dans les bras de son frère depuis un moment. « Oui bien sûr que tu profiteras encore de lui. » Elle parla d’une voix douce à Hayden et joua avec son fils en lui chatouillant le ventre. Elle fit ensuite mine de rapprocher son oreille de la bouche du bébé qui gazouilla et s’émerveilla sous les yeux de sa mère. « Ah oui ? Tu crois qu’on peut l’annoncer à Tonton Thom aujourd’hui ? » Demanda-t-elle d’une voix mystérieuse, en mimant une tête complice. Elle redressa légèrement Hayden sur elle et l’assit contre elle, de sorte que le bébé faisait face à Thomas, tout comme elle. « Adriel, ton neveu et moi avons quelque chose à te dire. » Commença-t-elle dans un large sourire, la voix chargée d’émotions positives. « Nous aimerions beaucoup que tu sois le parrain d’Hayden. » En fait, Lexia en serait honorée, car elle ne voyait personne d’autre que son frère pour remplir aussi bien ce rôle. En écho à ses paroles, Hayden tapa joyeusement dans ses mains à deux reprises.


_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyLun 25 Fév - 16:16

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

Malgré lui, Thomas jette une légère ombre sur la conversation en se remémorant de ses erreurs passées avec Deborah, mais comme le dit ensuite de manière très réconfortante sa sœur, c’était du passé. Il avait désormais appris de cette erreur. Il ne referait pas la même avec son neveu. C’est dans cet ordre d’idée qu’il  promet au petit, en plaisantant, de lui apprendre les choses importantes de la vie… Malheureusement, parler d’adultes ayant un rôle de modèle dans la vie de leurs neveux ou nièces, assombrit Lexia à son tour. Elle explique à Thom qu’elle est blessée de ne pas avoir appris de la bouche de Deb qu’elle sortait avec Richard Lyon et d’une manière générale qu’elle a l’impression que sa nièce la tient à l’écart de sa vie. Elle a l’air vraiment peinée par ce fait. Thomas sait que c’est sincère car Lexia avait toujours adoré Deb. C’est au tour du flic de serrer affectueusement l’épaule de sa cadette. « A mon avis, ce n’est pas contre toi personnellement… Toi et moi, on a été plus proches et plus unis que jamais ces derniers temps. Je pense que ça joue contre toi. Elle doit croire que je t’ai ralliée à ma cause ou quelque chose comme ça… Et vu qu'on est fâchés, elle et moi... » Dit-il en essayant comme souvent de deviner ce qu’il se passait dans l’esprit de sa fille. Parce que de manière constante, c’était rarement la principale intéressée qui le lui expliquait… « Si je la revois, je lui dirai de te passer un coup de fil… Je sais ce que ça fait d’être tenu à l’écart, et ce n’est vraiment pas une sensation plaisante. » A vrai dire, cet échange le fait s’inquiéter de plus belle. Car quand Deb l’excluait de sa vie, il se réconfortait justement en se disant qu’elle se reposait sur Lexia à la place. Mais si elle ne faisait même plus ça, qui lui restait-il ? Richard ? L’idée rendait le Weston malade.

Toujours très intuitive, Lexia doit le sentir car elle lui dispense de nouvelles paroles réconfortantes. « Tu sais que ce n’est pas toi, n’est-ce-pas ? Chaque fois que c’est tendu entre vous, tu te remets en cause… » Hélas, elle avait mis dans le mille. Car c’était effectivement lui qu’il remettait en cause. « Comment veux-tu que je fasse autrement ? Je suis son père. Le seul parent qu’il lui reste. C’est censé être mon rôle de la guider pour ne pas qu’elle commette d’erreurs. Sa vie sentimentale me prouve justement que je suis en train d’échouer… » C’était sa conviction et même une solide discussion avec Eléa, qui était pourtant de très bon conseil, n’avait pas réussi à le faire changer d’opinion… Un sujet déprimant en chasse un autre et Thom évoque aussi sa reprise du boulot mitigée avec Lexia. Et encore une fois, sa petite sœur s’y prend à la perfection pour le réconforter. Faisant preuve d’une très bonne mémoire, elle lui rappelle les issues heureuses de certaines affaires qui l’avaient particulièrement touché. « Restaurateur, oui, c’est vrai… Il est tellement fier de s’être rangé et de parvenir à mener une vie honnête… » Confirme t-il dans un signe de tête, s’imprégnant doucement des paroles de la brune. Elle lui fait comprendre que le temps effacera ses erreurs, et que de toute façon, il avait au moins le mérite de les assumer. Elle ajoute également qu’il conserve toute son admiration, autant qu’en sœur, qu’en collègue. Cette dernière phrase le touche particulièrement, tout comme les efforts qu’elle fait pour lui remonter le moral. Ces derniers mois, sa cadette était vraiment devenue son roc dans la tempête. Quelque soit le soucis, il se sentait toujours mieux une fois qu’il était allé la trouver. « Merci d’avoir dit tout ça… J’avais besoin de l’entendre, de m’en rappeler… Et conserver ton estime… Autant en sœur qu’en tant que collègue, ça m’importe vraiment. Merci, vraiment. » Il la croit. Justement parce qu’elle était une femme intègre et qu’ils partageaient les mêmes valeurs.

Après ce petit échange, il parvient même à se remettre à sourire. Et son sourire ne disparaîtra plus de sitôt. Il commence déjà par s’élargir lorsqu’il regarde sa sœur et son neveu partager un beau moment de complicité mère-fils. Lexia fait mine de comploter avec Hayden, se demandant s’ils doivent annoncer une certaine nouvelle à Thomas. Finalement, ils semblent arriver à un consensus et la jeune maman relève un visage radieux vers son frère. « Adriel, ton neveu et moi avons quelque chose à te dire. Nous aimerions beaucoup que tu sois le parrain d’Hayden. » Alors le sourire de Thomas monte jusqu’à ses oreilles, lui faisant presque mal aux joues. Il ne lui a pas fallu longtemps pour saisir la portée des mots prononcés. Parrain. Un rôle qu’il n’aspirait qu’à remplir pour le petit Hayden qu’il aimait déjà de tout son cœur. Parrain. Un rôle d’une importance capitale que Lexia l’estimait capable de jouer. La plus belle marque de confiance. Parrain. La promesse d’un lien unique avec son neveu, d’une plage privilégiée dans sa vie. « J’accepte avec joie ! » Dit-il la voix plus éraillée qu’il ne l’aurait cru, le cœur gonflé d’amour, de tendresse et de gratitude, tout cela à la fois. « Je ne sais pas quoi dire… C’est vraiment un grand honneur que vous me faites, Adriel et toi. Merci. » Ému, se lève tout naturellement pour embrasser sa sœur, la remercier comme il se doit. Evidemment, il embrasse aussi celui qui est désormais son filleul dans l’opération. Il aimerait pouvoir mettre plus de mots sur toutes les belles pensées qui lui traversent l’esprit mais il sait qu’il ne pourra pas les retranscrire fidèlement à l’oral. Heureusement, il sait ce que c’est de s’engager à quelque chose et de vouloir faire honneur à un serment et trouve quelque chose d’approprié à dire. « Je te promets de prendre ce rôle très au sérieux et d’être toujours là pour lui. Et ça sera un plaisir en plus. » Il serait un bon parrain pour son fils, comme elle était une bonne marraine pour sa fille.

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyMar 26 Fév - 22:01

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.


Lorsque les deux Weston parlèrent de Deborah, Lexia exprima son incompréhension face à l’éloignement de Deborah. Sa filleule n’avait jamais été très expansive pour s’étendre sur sa vie personnelle, toutefois le silence radio de ces dernières semaines donnaient l’impression à la jeune mère d’avoir commis un impair ou d’être exclue de la vie de la jeune fille. Thomas trouva bien vite une explication. Selon lui, l’éloignement de sa fille était plus général à la famille Weston et en particulier envers eux parce qu’ils s’étaient montrés plus unis que jamais au cours des mois précédents. « C’est possible. Elle n’a jamais été très communicative mais ça a atteint un point où je ne comprends plus tout ce qui lui passe par la tête. » Au moins, Thomas pouvait constater cette fois qu’elle n’avait pas été mise dans la confidence du tout car Deborah lui parlait parfois de ses histoires de cœur dans le passé. Lexia savait même parfois des détails plus faciles à expliquer entre femmes que son frère n’avait pas besoin de connaître… Aujourd’hui, c’était complètement différent. Loin d’elle l’idée de juger l’escrimeuse sur son histoire amoureuse, elle ne connaissait rien de l’homme qu’elle fréquentait si ce n’était la différence d’âge flagrante, mais il était difficile pour Lexia de suivre tous les chapitres en l’absence de nouvelles. A vrai dire, elle avait aussi été concentrée sur Hayden qui avait accaparé toute son attention. « A quand remonte la dernière fois que vous avez parlé ? » Demanda-t-elle alors que Thomas proposait d’en toucher un mot à Deb pour appeler sa marraine. Des jours, des semaines ? « Non ce n’est pas une sensation agréable. Tu crois qu’elle est partie chez lui ? » Lexia essayait de ne pas poser trop de questions car elle n’ignorait pas que le sujet était douloureux et difficile pour son frère, elle ne voulait pas influer sur son humeur, mais parfois certains sentiments passaient au-dessus. En l’occurrence, la jeune femme se demandait où « créchait » sa filleule si elle n’était pas chez son père. Lexia s’employa ensuite à rassurer Thomas aussi, voyant son frère préoccupé par cette histoire. « Je ne sais pas si c’est une preuve d’échec, Thom. J’apprends seulement ce qu’est être mère mais je me dis qu’à un moment, tout enfant prend son envol. Tu peux continuer à jouer le rôle de guide mais elle apprend par elle-même aussi. Les sentiments nous poussent à faire des choses… insensées. Si elle est vraiment accrochée, lui faire entendre raison ne se fera pas sans mal, mais tu sais te montrer convaincant. » Dépassée, Lexia compatissait envers son frère qui s’autoflagellait à chaque fois que sa fille se comportait – à ses yeux – de travers. La jeune femme s’engagea ensuite sur la reprise en service de Thomas. En apprenant son retour en demi-teinte, elle lui rappela de belles anecdotes, celles qui justifiaient parfaitement qu’il exerce ce métier et qui renforçait l’idée qu’il était à sa place en tant que policier. Le temps aiderait à tasser cette affaire dans l’esprit de ces collègues et les nouvelles affaires lui permettraient de retrouver le goût de son travail. A ses yeux, il restait un des meilleurs agents de la ville, et pas seulement parce qu’il était son frère. Emu et touché, Thomas avait eu besoin d’entendre tous ces mots. Elle posa une main affectueuse sur la sienne et le regard fraternel qu’ils échangèrent en dit plus long que toute réponse que Lexia aurait formulée à voix haute. Le sujet clos, la Weston s’engagea ensuite dans un petit jeu avec son fils avant d’annoncer à Thomas que leur petite famille aimerait beaucoup qu’il soit le parrain d’Hayden. Au sourire de son frère, elle devina qu’il accueillait positivement la nouvelle. Thomas combla Lexia de bonheur lorsqu’il accepta finalement ce rôle. « Oh je suis tellement contente, si tu savais ! Tu me remplis de joie ! Merci ! » Répondit-elle en s’exclamant. Thomas se leva pour embrasser sa sœur et son désormais filleul tandis que la jeune maman continuait sur sa lancée. « Tu occupes une place tellement importante dans nos vies, je souhaite vraiment que tu en aies une aussi grande dans la sienne. » Thomas lui promit de tenir ce rôle au sérieux et d’être toujours présent dans la vie de son fils. Cette fois, c’était au tour de Lexia d’être émue, d’en avoir presque les larmes aux yeux. Hayden réagissait aussi au contact de sa mère et s’agitait dans ses bras. « Olala, que d’émotions ! » Après quelques secondes de silence, elle redevint la petite sœur maladroite. « Hum… Je te ressers un peu de café ? » Cette question était tellement anodine après tous leurs sujets sérieux qu’elle clochait presque dans la conversation, pourtant elle offrait une heureuse diversion pour se remettre de ces montagnes russes.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptySam 2 Mar - 17:32

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« Alors tu comprends désormais ce que j’éprouve en permanence avec Debra. » Réplique Thomas quand Lexia lui dit qu’elle ne comprend plus du tout ce qui lui passe par la tête. Quand il s’agissait de sa fille, tous les instincts du flic s’évanouissaient, elle parvenait toujours à le surprendre d’une manière ou d’une autre. Elle était imprévisible et lui avait difficilement les clefs pour la comprendre. Cela expliquait sans doute en partie les accrochages qu’ils avaient assez souvent. D’ailleurs, Lexia ne paraît pas surprise quand il lui explique qu’ils se sont disputés avec Deb. Elle lui demande simplement depuis combien de temps ils ne se sont pas parlés et aussi s’il pensait qu’elle était allée se réfugier chez Richard. « Si elle n’est pas chez toi, il y a des fortes chances pour qu’elle soit chez lui. » Crache t-il avec amertume. « Et on s’est disputés avant Noël quand elle me l’a annoncé. Depuis, je l’ai croisée chez nos parents et on a échangé quelques textos mais c’est très froid. » Il avait prévu de rester concis et neutre, mais bien entendu cela lui tient bien trop à cœur pour qu’il y parvienne. C’était même illusoire d’avoir seulement cru qu’il en était capable. « Quand je repense à l’attitude de Richard… Pour quelqu’un qui prétendait de ne pas vouloir la séparer de sa famille… On voit le résultat aujourd’hui. » Il essaye de se réprimer cependant, ne voulant pas gâcher le moment des retrouvailles avec sa sœur. Surtout qu’elle ne supporte pas de le voir s’autoflageller aussi bien à cause de sa fille ou en raison de sa bavure avec Callum Rhodes. Elle lui adresse des paroles réconfortantes dans ce sens à propos des deux sujets, et il finit par hocher la tête en signe d’assentiment. Lexia avait beau être sa cadette, elle ne manquait pas de sagacité.

Surtout que s’attarder sur les sujets déplaisants n’aurait fait que gâcher la bonne nouvelle que sa sœur avait envie de lui annoncer. Avec la complicité d’Hayden, elle lui apprend en effet que Adriel et elle, l’ont choisi lui, Thomas, pour être le parrain de leur fils. La nouvelle emplit le flic de joie, et il accepte avec effusion l’honneur qui lui est fait. C’est un beau moment et Lexia lui dit à quel point elle est heureuse qu’il soit d’accord. « Parce que tu as pensé un seul instant que j’allais refuser ? » S’exclame t-il, voulant utiliser l’humour pour tenter de dissimuler l’émotion qui l’envahissait à ce moment précis. Mais c’est peine perdue car Lexia a les larmes aux yeux, ce qui ne va pas calmer Thomas. Pas plus que les beaux mots qu’elle a ensuite pour lui. « Tu occupes une place tellement importante dans nos vies, je souhaite vraiment que tu en aies une aussi grande dans la sienne. » « C’est vraiment ce que je souhaitais aussi. Et en plus, tu sais qu’il n’y a pas que lui qui pourra toujours compter sur moi, hein ? » Il entoure l’épaule de sa sœur du bras, souriant à son filleul au passage. « Je suis vraiment touché que vous ayez pensé à moi, Adriel et toi. Et de savoir que j’occupe cette place pour toi. Surtout maintenant que tu as grandi et que tu voles de tes propres ailes… » Et elle le faisait avec brio. A tel point qu’il avait parfois peur qu’elle n’ait justement plus besoin de lui. Mais bien heureusement, ça ne semblait plus être le cas, même maintenant qu’elle était une flic accomplie et une mère de famille. « Enfin, voilà, je suis content de partager ce bonheur avec toi, vraiment. Ça me fait plaisir de te voir comme ça, tu rayonnes. »

Il dépose un baiser sur sa tempe, un peu maladroit, avant de la relâcher. Il avait du mal à exprimer son affection même si parfois, il en éprouvait le besoin. Comme aujourd’hui par exemple. Il était vraiment fier de sa sœur et bouleversé par le témoignage d’affection et de confiance qu’elle venait de lui offrir. «Olala, que d’émotions ! Hum… Je te ressers un peu de café ? » Dit Lexia, aussi gênée que lui. Il rigole doucement. Ils n’étaient pas  frères et sœurs pour rien. Ils arrêtent donc les frais et Thomas retourne à sa place, acceptant un second café. Et enfin, il entreprend d’annoncer sa bonne nouvelle à sa cadette. « Bon maintenant, je vais avoir deux bonnes nouvelles à annoncer quand les gens me demanderont comment je vais. D’abord je pourrai leur dire que je suis désormais parrain d’un super petit gars et aussi que… Je m’installe avec Eléa. » Dit-il en relevant la tête pour guetter la réaction de Lexia suite à l’annonce. Elle l’avait assez chambré lorsqu’il s’était accroché à son célibat après Keira, il ne voulait pas perdre une miette de sa tête face à ce grand pas qu’il accomplissait.

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyDim 3 Mar - 11:09

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.


Lexia pinça les lèvres amèrement lorsque Thomas lui indiqua qu’elle ressentait ce qu’il éprouvait tout le temps vis-à-vis de sa fille. Cette réaction ne s’adressait pas contre son frère, la nageuse confirmait juste que ce sentiment était terriblement désagréable et elle comprenait beaucoup mieux son aîné à présent. Dans l’inconnu, la brune posa quelques questions supplémentaires. Le flic supposait que sa fille s’était bel et bien réfugiée chez le professeur et il lui apprit qu’il n’avait plus parlé à Deborah depuis les fêtes. Il ne l’avait revue que chez leurs parents. « Je vois. C’est un conflit plus important que les autres fois, vous n’êtes jamais restés si longtemps sans vous parler depuis que sa mère n’est plus là. » Lexia s’en inquiétait aussi. Sans prendre ouvertement parti dans cette histoire, elle se rangeait derrière les préoccupations de son frère par rapport à cet éloignement excessif de sa famille. « Si elle était venue chez moi aussi longtemps, je te l’aurai dit quand même. » Thomas s’en prit alors au compagnon de Deborah, l’accusant d’être à l’origine de cette situation. Lexia hocha la tête, en signe de compréhension. Les sentiments que sa filleule éprouvait pour cet homme l’influençait et si son père était contre lui, Deborah s’était braquée et avait suivi ses envies. La jeune fille avait un caractère impulsif, elle fonctionnait rarement dans la demi-mesure. Malheureusement, Lexia ne partageait pas complètement l’avis de son frère sur ce point. « Les sentiments qu’elle a pour lui l’influence, c’est sûr, mais Deborah commençait déjà à s’éloigner de nous avant. En tout cas, c’est ce que j’avais déjà constaté entre elle et moi. » Se désola-t-elle. « C’est malheureux que la situation prenne chaque fois des proportions extrêmes quand vous n’êtes pas d’accord. J’espère vraiment que tu réussiras à lui faire entendre raison, au moins pour qu’elle revienne auprès de toi. » La cadette Weston lui adressa ensuite des mots réconfortants car elle savait que derrière ses airs de père strict, Thomas prenait cette histoire très à cœur et se remettait tout le temps en question. En pleine dispute, le père et la fille étaient capable de taper où ça faisait mal et dieu sait où ils avaient appuyé le bouton cette fois.

Après avoir développé les sujets les plus fâcheux, l’atmosphère bascula dans un autre registre lorsque Lexia annonça une bonne nouvelle à son frère. Quand il accepta le rôle de parrain avec joie, un sourire empli de bonheur étira les lèvres de la jeune maman. Elle ne pensait pas que son frère aurait refusé mais elle n’avait pas voulu trop anticiper sa réaction non plus. Incapable de se cacher derrière l’humour, la nageuse livra ses émotions à son frère avec une nudité déconcertante dans les mots. Ces derniers mois leur avaient particulièrement réservé des moments d’une rare intensité, comme celui qui se déroulait aujourd’hui. Ému, Thomas lui rappela qu’elle pourrait toujours compter sur lui aussi. Il était sincèrement touché que les deux parents aient pensé à lui et d’occuper cette place importante dans la vie de sa cadette. Le bras du flic entoura les épaules de Lexia, dans une étreinte affectueuse. « Peu importe l’âge que l’on a, on a toujours besoin de sa famille. Tu occuperas toujours la même place pour moi. » Rayonnante, elle leva les yeux vers lui et lui rendit son sourire. « C’est vrai, je suis heureuse de tout ce que l’a vie m’a offert ces derniers temps alors j’en profite au maximum. » Elle se pencha ensuite vers son frère et lui déposa un tendre bisou sur la joue, il lui exprima son affection par un même geste sur sa tempe. Pudique, les deux Weston s’étaient montrés plus proches que jamais aujourd’hui. La brune s’adressa ensuite à son fils pour conclure sur une note légère. « Tu as entendu Hayden ? Maintenant, ce ne sera plus Tonton Thom’. » Après avoir reproposé du café, Lexia se leva du canapé et déposa le bébé dans le parc afin que l’enfant puisse retrouver la liberté de ses mouvements et qu’il ne reste pas trop longtemps dans leurs bas. Elle rechargea ensuite les tasses et tendit son café à Thomas.

Sans les montagnes russes émotives de cette journée, ils auraient ressemblé à ces anglais traditionnels dans les séries qui sirotaient leur thé ou leur café à l’heure typique de la journée. Pourtant, leurs racines ne se trouvaient pas dans ce pays, ils en avaient juste pris les habitudes. Pour autant, les bonnes nouvelles n’étaient pas encore terminées car Thomas annonça enfin la sienne à sa sœur. Il s’installait avec Eléa ! Connaissant la prudence de son frère par rapport à l’engagement depuis son divorce avec la mère de Deborah, c’était un cap important. Il était avec la Fawkes depuis un bon moment, sa belle-soeur avait ramené une certaine stabilité dans la vie de son frère mais Lexia était heureuse de voir cette relation se concrétiser plus encore. « T’es sérieux ?! » Il l’avait déjà chambrée avec son célibat de longue durée après son ex-femme, alors elle voulait être sûre qu’il ne la bernait pas comme il le faisait parfois durant leur adolescence, mais la nouvelle était bien trop importante pour qu’il en joue. « Mais c’est merveilleux ! Elle va venir chez toi alors ? »


_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyMer 6 Mar - 19:52

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« Bof, c’est juste que cette fois, elle n’a pas eu à fuguer… » Dit Thomas en haussant les épaules lorsque Lexia fait remarquer que jamais il n’est resté si longtemps sans parler à Debra. Malheureusement, même lorsqu’ils vivaient encore sous le même toit, ils ne communiquaient déjà pas très bien. Il hoche ensuite la tête en signe d’assentiment lorsqu’elle déplore le fait qu’à chaque fois, leurs disputes prenaient des tournures disproportionnées. En revanche, il s’esclaffe d’un rire sans joie lorsqu’elle parle de « faire entendre raison » à Deborah. « Tu sais bien que ma fille est une tête de mule.» Comme l’ensemble des Weston, mais ça, il n’avait pas à le rappeler à la fière représentante de ce trait de caractère qui se trouvait en face de lui. « Mais oui, moi aussi, je ne peux m’empêcher d’espérer que ça un peu s’arranger. » Concède t-il face aux paroles rassurantes de sa sœur. En revanche, la jeune maman n’est pas d’accord avec l’assertion comme quoi c’était Richard exclusivement qui éloignait sa nièce de famille. Thomas lui en est convaincu mais il se refuse d’entrer dans ce débat avec elle. Chacun son ressenti après tout. Et puis, il était temps de clore se sujet qui risquerait d’assombrir des retrouvailles pourtant attendues. Le Weston se contente juste d’un dernier signe de tête rassurant lorsque sa cadette lui rappelle qu’elle l’aurait avertie si Deb était venue chez elle. « Je sais, ne t’en fais pas. Quand j’ai dit « si elle n’est pas chez toi », c’était plutôt pour dire qu’à mes yeux, il n’y avait que deux options possibles. » Dit-il d’un ton apaisant.

Heureusement, Lexia avait la requête parfaite pour dissiper les nuages noirs qui menaçaient de s’amonceler au dessus de leurs têtes et dans un flot d’émotions, il accepte de devenir le parrain d’Hayden. Il profite aussi de ce moment de calme et de sérieux entre eux pour faire comprendre à sa cadette combien il apprécie ce qu’est leur relation. Elle lui fait alors très plaisir, lui glissant que peu importe son âge, elle aura toujours besoin de lui. « C’est vrai, je suis heureuse de tout ce que l’a vie m’a offert ces derniers temps alors j’en profite au maximum. » Dit-elle ensuite lorsqu’il fait remarquer qu’elle est vraiment radieuse. « Tu l’as bien mérité, cela dit. » Dit-il avec conviction. Elle l’embrasse sur la joue, le faisant fondre. Ils étaient deux grands pudiques mais lorsqu’ils dévoilaient leurs émotions, c’était puissant, à l’image de ce qu’il venait de se passer. Mais Lexia rapporte un peu de légèreté dans la conversation en y incluant à nouveau son fils. « Tu as entendu Hayden ? Maintenant, ce ne sera plus Tonton Thom’. » Thomas rigole, encore tout content. Il proteste cependant. « Mais si je veux rester Tonton Thom’, il ne va pas m’appeler Parrain quand même, j’aurai trop l’impression d’être un mafieux. Puis c’est un plus compliqué à dire pour lui aussi. »

Et puis, une fois que Lexia a remis Hayden dans son parc et qu’elle a servi une nouvelle tournée de café, Thomas profite de l’ambiance détendue pour annoncer la dernière grande nouvelle du jour. Et comme il l’avait escompté, sa cadette est surprise mais contente pour lui. « T’es sérieux ?! Mais c’est merveilleux ! Elle va venir chez toi alors ? » Il a un petit rire. « Oui je suis sérieux ! Je ne ferai pas de blagues sur un sujet si sensible pour moi ! » Dit-il faussement offensé pendant quelques secondes. Mais il a tellement hâte de tout dire à Lexia qu’il laisse vite tomber l’attitude. « Et non, en fait, on serait trop à l’étroit chez moi. On voudrait vraiment que Deborah et Jaime aient leur espace, et ce même si Deb… Enfin, je veux qu’il y ait une chambre pour elle. Du coup, on cherche une maison. Quelque chose à notre image, qui nous plaise vraiment à tous les deux. Ça serait vraiment notre maison, pas simplement l’un de nous deux qui emménage chez l’autre. En plus, c’est un beau symbole pour le nouveau départ qu’on veut se donner, je trouve. » Il prend un air rêveur en repensant à la discussion qu’il avait eu avec Eléa, mais il se dépêche de raccrocher son discours avant que sa sœur ne se mette à le chambrer sur les ravages que l’amour avait sur lui. « Bref, on a déjà commencé à visiter quelques maisons mais pour le moment pas de coup de cœur. On voudrait rester au centre pour ne pas avoir trop de trajet pour le boulot mais c’est compliqué. » Il s’égaie au fur et à mesure de son récit. « On en a visité une dans la même rue que chez les parents mais même sans la voir, je ne voulais pas. Je ne peux pas avoir ma mère comme voisine. Elle rendrait folle Eléa, je pense. Toi, en voisine, en revanche, ça serait plus marrant. On pourrait se faire des barbecues avec les enfants l’été, et il y aurait pas mal d’avantages. Je pourrai venir embrasser mon filleul encore plus souvent. »

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexia Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Keelin & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - cristalline ; gif profil - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : aucun.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2) - Trystan & Adriel - Adriel (Appel) - Dimka (2) - Trystan (3) - Adriel&Thomas - Trystan (4) - les enchères - Adriel (5) - Thomas (3) - Anniversaire Max - (Adriel (6)) - Deborah.
RAGOTS PARTAGÉS : 739
POINTS : 2586
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_puqlw5A7O61vg2yxdo3_r2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans (26 août)
CÔTÉ COEUR : Comblée. Amoureuse d'Adriel et maman d'un petit garçon.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Elle a l'air beaucoup plus épanouie depuis qu'elle a eu son fils. Elle a enfin la famille dont elle rêvait. Beaucoup de bonheur aux heureux parents.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyJeu 7 Mar - 20:26

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« En effet, elle a de qui tenir. » Dit simplement Lexia lorsque son frère qualifia sa fille de « tête de mule ». Elle ne ciblait pas spécialement Thomas car l’ensemble de la famille était doté d’un caractère entêté. Si parfois, cette détermination pouvait être mise en avant lorsqu’elle était synonyme de persévérance dans le bon sens, que ce soit par rapport aux études, au travail, à la défense de ses valeurs ; le qualificatif ne s’appliquait en revanche pas lorsque l’entêtement était synonyme de fierté mal placée. Assagie aujourd’hui, Lexia en avait été la parfaite représentante durant des années et Deborah avait semble-t-il repris le flambeau. Elle espérait tout de même que la situation s’arrange rapidement entre son frère et sa fille. Par contre, elle ne croyait pas que Richard était la seule raison de l’éloignement de la Weston. Certes, il en était probablement la raison principale mais pas l’unique. Les relations de Deb avec ses parents avaient toujours été conflictuelles, ces tensions ne dataient pas de son « couple » avec l’écrivain. Malgré cette différence d’opinion, le frère et la sœur ne s’étalèrent pas davantage, Thomas rassurant simplement sa cadette : il savait bien qu’elle l’aurait prévenu si Deborah était venue chez lui, ne fut-ce que dans le but de calmer ses inquiétudes.

Installés dans le salon, les deux Weston vécurent une montagne russe d’émotions. D’abord, Lexia demanda à son frère s’il acceptait d’être le parrain d’Hayden, un rôle qu’il endossa avec la plus grande joie, honoré d’occuper une place si importante dans la vie de la famille de sa sœur et surtout dans celle du bébé. Après un moment fort entre les deux adultes, la nageuse interpella à nouveau l’enfant, à qui elle adorait parler à longueur de journée. Parfois, certains parents se lassaient de leur bébé et le déposaient devant la télé ou le laissaient dans son parc avec peu d’interaction. Bien sûr, un parent ne pouvait pas rester 24h/24 auprès de son enfant et ces situations pouvaient arriver occasionnellement mais pas durant des après-midis, voire des journées entières. Un bébé avait besoin d’attention constante, d’interaction, d’entendre la voix de ses proches. Ce qui n’était pas de tout repos. Lorsque Thomas compara son statut de parrain à celui d’un mafieux, Lexia éclata de rire. Elle ne l’avait pas vu sous cet angle. « C’est vrai que parrain c’est dur pour un enfant. Si tu veux rester Tonton Thom, moi ça me va. »

La jeune maman remit ensuite Hayden dans son parc et servit un deuxième café à chacun. A son tour, son frère lui annonça la fameuse bonne nouvelle qu’il avait gardé sous silence jusqu’à présent. Il allait emménager avec Eléa. La première réaction de Lexia fut de vérifier que son frère ne lui jouait pas un tour comme il s’en amusait parfois sur des sujets moins sérieux. Toutefois, il précisa sous un air faussement offusqué qu’il ne plaisanterait pas sur une nouvelle d’une telle importance. Très vite, la jeune maman se réjouit sincèrement pour lui et s’intéressa à leur projet d’emménagement. Sa belle-sœur venait-elle habiter chez son frère ? Thomas secoua la tête : pas question pour l’un d’eux de se « sacrifier » dans l’histoire, les deux futurs colocataires cherchaient un nid d’amour qui leur serait propre, à leur goût, pour un vrai nouveau départ. Selon son frère, sa maison était trop à l’étroit pour accueillir deux nouvelles têtes et il espérait vraiment pouvoir installer toute la famille confortablement. Deborah aurait aussi sa place, même si elle était déjà plus grande. C’était assez différent de la situation de Lexia où Adriel avait précipitamment emménagé chez elle à la naissance de l’enfant. En même temps, la brune n’allait pas partir de chez elle pour habiter dans la maison familiale du Swanson… Josh avait simplement trouvé une nouvelle colocation pour libérer l’espace à leur nouvelle vie de parents. Si les circonstances avaient été différentes, le couple n’aurait peut-être pas décidé d’emménager ensemble si vite mais l’enfant était aussi ce qui avait renforcé et consolidé leur amour. Lexia connaissait Adriel depuis tellement d’années, à un niveau d’amitié très proche, qu’elle ne s’était pas inquiétée de la cohabitation. Thomas et Eléa, eux, avaient pris leur temps pour s’apprivoiser mais l’histoire était différente, c’est pourquoi, leur engagement signifiait qu’ils sentaient bien le moment et qu’ils avaient mûrement réfléchi leur décision. Tous les ingrédients étaient réunis pour que cet emménagement fonctionne. « Oui, vous cherchez vraiment votre truc à vous. » Son frère expliqua qu’ils essayaient de concentrer leurs recherches à proximité pour ne pas trop s’éloigner de l’école, du boulot… Les premières visites s’étaient révélées infructueuses. « C’est vrai que si la zone de recherche est très limitée, ce sera difficile d’être gourmand sur les attentes… Après, c’est normal de vouloir quelque chose qui vous convienne à tous les deux. Je comprends votre envie de le concrétiser dans les meilleurs délais maintenant que vous vous êtes décidés, mais tant que vous ne le sentez pas, il ne faut pas acheter, c’est certain… Si c’est un bien avec quelques travaux ou aménagements, toi ça ne te rebutera pas. Tu adores retaper. Eléa a de la chance d’être tombée sur un bricoleur et un bon. » Elle en avait eu la preuve avec la chambre du petit. Malheureusement, elle n’avait pas vraiment consulté Adriel à l’époque, puisqu’à ce moment-là son cœur penchait pour deux hommes et tout devait quand même être prêt pour l’arrivée du bébé… C’était donc son frère qui avait joué un rôle de premier plan sur tous ces projets prénataux.

Captivée par l’air rêveur de Thomas, Lexia était heureuse de le voir investi dans de nouveaux projets de vie après l’année difficile qu’il avait traversée. Un rire s’échappa des lèvres de la brune lorsque le moustachu lui rapporta une anecdote plus particulière sur l’une de leur visite, proche de la maison des parents Weston. Selon lui, Eléa ne supporterait pas leur mère en voisine contrairement à sa sœur, avec laquelle Thomas partagerait volontiers barbecues et moments en famille. Depuis qu’il avait accepté son rôle de parrain, il ne perdait pas le nord par rapport à Hayden, ce qui fit d’ailleurs penser à Lexia qu’elle devrait fixer une date de baptême pour officialiser le tout en accord avec Adriel. La marraine du bébé était la sœur du Swanson et elle lui avait laissé le soin de le lui annoncer. Toutefois, il n’était pas l’heure d’en parler car pour l’instant, elle se réjouissait des projets de son frère. « Je te comprends tellement ! Avoir tout le temps maman sur le dos, quel cadeau ! Elle serait capable de passer tous les jours juste pour voir si tout va bien… Heureusement, papa la temporise. Je l’adore, mais j’ai sciemment choisi de ne pas habiter juste à côté de chez eux. Par contre, vous avoir près de moi, ça ne me dérangerait pas. J’aime bien l’idée des grands barbecues en famille, surtout si tu es toujours le roi de la cuisson pour la viande ! Tu nous vois dans quelques années… ? Hayden te courant dans les jambes, le fils d’Elea jeune homme, et Deb en femme accomplie. Enfin, je ne sais même pas s’il y a des maisons en vente dans la rue actuellement, je n’ai pas fait très attention pour tout avouer. » La brune réfléchit quelques secondes avant de proposer une idée marrante et qui ne coutait rien. « On pourra aller vérifier avant que tu repartes si tu veux. Juste pour le fun… » Parfois, les idées loufoques donnaient lieu à de belles surprises, parfois pas et c'était juste un moment rigolo.



_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas E. Weston
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Jaya, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : blindness (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 1/3 (Keelin - Deborah)
RAGOTS PARTAGÉS : 2018
POINTS : 3746
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015
Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Tumblr_odjhetKCha1ufcx9vo1_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 43 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa.
PROFESSION : Flic, il vient de reprendre du service après une suspension.
REPUTATION : La famille Weston s’agrandit ! Il se murmure que ce cher Thomas a un nouveau neveu et un nouveau gendre... Inutile de vous préciser qu'il ne se réjouit que pour un des deux...


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas EmptyMar 12 Mar - 17:40

Brother and sister, together as friends,
Ready to face whatever life sends,
Joy and laughter or tears and strife,
Holding hands tightly as they dance through life.

« C’est vrai que parrain c’est dur pour un enfant. Si tu veux rester Tonton Thom, moi ça me va. »  Le moment des fortes émotions et des discussions sérieuses étant passé, le frère et la sœur avaient retrouvé un registre plus léger, discutant de l’appellation de Thomas vis-à-vis d’Hayden. Le principal intéressé hoche la tête. « De toute façon, c’est lui qui choisira quand il se mettra à parler. » Ce qui ne devrait plus trop tarder vu le soin que Lexia mettait à interagir avec lui de manière constante. C’était la chose à faire en période d’éveil et sa sœur semblait l’avoir compris. Sans surprise, elle s’en sortait à merveille. Certaines jeunes maman peinaient réellement à trouver leurs marques mais chez Lexia, c’était tout bonnement naturel. Peut-être parce qu’elle avait attendu très longtemps avant de voir son rêve de devenir mère se réaliser… Presque aussi longtemps que ce que Thomas avait attendu pour décider qu’il pouvait refaire sa vie après Keira. Et prendre conscience que même s’il existait toujours un risque pour qu’il se fasse briser le cœur à nouveau, le jeu en valait la chandelle. Aujourd’hui, il avait définitivement passé ce cap psychologique et c’est avec joie qu’il fait part de son projet d’emménager avec Eléa à sa petite sœur. Celle-ci se réjouit comme il faut pour lui, comprenant rapidement les contraintes et les souhaits avec lesquels le couple jonglait pour trouver la maison parfaite, faisant preuve d’intuition comme souvent.

« Oui, voilà, j’ai peut-être passé l’âge mais je voudrais vraiment entrer dans une maison et avoir un « coup de cœur ». Et que bien sûr, ce soit pareil pour Eléa. Qu’on s’y imagine tout de suite tous les deux. J’ai pas envie de me résigner sur quelque chose. Pas alors que rien ne nous presse si ce n’est l’envie de concrétiser, comme tu dis… » Parler avec Lexia lui permettait souvent d’ordonner ses pensées, car elle le connaissait suffisamment bien pour connaître ses envies et ses aspirations alors que lui-même les mettait parfois de côté. « Et pour tout te dire, j’espère bien qu’il y aura un peu de bricolage à faire… Tu me connais, j’aime bien tout faire de mes mains. Je crois que ça m’aide aussi à vraiment me sentir chez moi si je pouvais ajuster quelques petits trucs. » Par la suite, un rire cristallin s’échappe des lèvres de Lexia quand Thomas dévie un peu de la réalité pour échafauder des hypothèses farfelues quant à la localisation de sa future nouvelle maison. Les deux Weston adoraient leur mère mais ils savaient tous les deux que la dernière chose à faire était d’emménager à côté de chez elle. « Certes Papa la temporise mais il a déjà à faire le pauvre. Du coup, je te comprends. Imagine un peu la tête d’Adriel ou d’Eléa en la voyant débarquer de bon matin dans nos cuisines pour « donner un petit coup de main » pour le dîner. » Il s’esclaffe joyeusement à la suite de sa sœur. Non vraiment, ce n’était drôle qu’à imaginer.

En revanche, l’idée de vivre près de chez Lexia et Adriel semblait plus réaliste, plus tentante. Comme son frère, la Weston a vite fait de se projeter. « J’aime bien l’idée des grands barbecues en famille, surtout si tu es toujours le roi de la cuisson pour la viande ! Tu nous vois dans quelques années… ? Hayden te courant dans les jambes, le fils d’Elea jeune homme, et Deb en femme accomplie. Enfin, je ne sais même pas s’il y a des maisons en vente dans la rue actuellement, je n’ai pas fait très attention pour tout avouer. On pourra aller vérifier avant que tu repartes si tu veux. Juste pour le fun… » « Ne me défie pas ou on va voir tout de suite ! » Réplique aussitôt Thomas, l’œil brillant. Lui aussi arrive à imaginer la scène que Lexia est en train de dépeindre, peut-même avec encore plus de fantaisie. « Parce que je nous y voie totalement…. Peut-être même que je deviendrai grand-père… Ou que Josh nous fera des enfants aussi. Ça serait chouette que Hayden ait vite des compagnons de jeu. Je veux pleins d’enfants qui nous courent dans les pattes… » Pour supposer que Deb allait faire des enfants, il était vraiment en train de se mettre à rêver. Mais justement de temps en temps, ça faisait du bien. Comme ça faisait du bien de partager ce moment simple avec Lexia. Le frère et la sœur continuent d’ailleurs de discuter de tout et de rien autour de leurs tasses à café. L’après-midi file à toute vitesse, surtout que le Weston joue encore un peu avec son neveu avant de partir. Et quand ils se séparent en fin de journée, ils se promettent de refaire ça très vite.

SUJET TERMINE

_________________

She’s is actually the most kindest, and sweetest person you could ever meet. I’m in love with her. And once you get lucky with someone like that, someone who feels absolutely too much, then you’ll know. You’ll know that they were made exactly for you. And she’ll need you just as much as you’ll need her. Things will work themselves out. The love you two share will be the most indestructible and indescribable thing in the world. And that’s the most beautiful love anyone could ever feel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty
MessageSujet: Re: Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas Empty

Revenir en haut Aller en bas

Songs of good cheer, my bro' is here | Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-