AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Family Business | Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Family Business | Sam - Page 2 Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 EmptyVen 15 Mar - 16:22


gwen & sam
some family time.


On prend la drogue pour un sujet sensible mais dans cette famille, on règle les choses assez vite. Compte sur moi, ça ira. Une expérience, pas deux. Je me ferais à ce travail sans plonger la dedans, me contentant d'être un simple spectateur face au spectacle qui se déroulera sous mes yeux. Travail assez compliqué d'ailleurs et nous en discutons un peu. On dévie sur le fait que Lula est plutôt jolie, sur mon caractère trop coincé, sur mon retour un peu trop calme. Je sais bien. lui dis-je simplement avant de la laisser continuer. Je vois ce que tu veux dire, mais ça va plus loin que ça pour moi. Ce n'est pas simplement passer d'une ville à l'autre, c'est passé d'un scénario d'apocalypse à ... Rien. Je ne suis pas habitué à autant de calme. Le calme me fait peur en fait. lui confiais-je, l'esprit ailleurs, le regard dans le vide. Mais c'est que j'ai à peine le temps de finir ma phrase qu'un nombre incalculable de mots sort de sa bouche. Encore une fois oui, je vois ce que tu veux dire mais je ne sais pas ... Je n'ai pas encore trouver les bons mots pour exprimer ce que je ressens. Mais c'est gentil de vouloir m'aider à comprendre. Elle part trop dans des discours philosophiques et moi qui suis peu bavard, je n'ai pas les bons mots pour répondre. J'apprécie son geste, son envie de me donner un coup de main histoire que je comprenne ce qu'il se passe là haut. Carrément relou. Mais non, juste vous. Et ça m'a suffit. Je la taquine un peu mais elle le sait. Avoir des contacts avec ma famille m'a permis de garder les pieds sur terre et de ne pas plonger la tête la première dans mon horrible réalité. Je repensais à nos conversations dans les pires moments, à ce pourquoi nous avons rigoler couché sur le ventre, attendant patiemment ma victime. Mes vrais amis, eux, étaient à mes côtés. Ceux que j'avais à Tenby, c'est presque des inconnus aujourd'hui. Ils sont tous reparti ... Bien que, il y en a un qui a fait comme moi tiens. Oui, je vais l'appeler. finis-je par dire, coincant l'idée dans un coin de ma tête. On était pas super proches, mais c'est toujours bon de partager nos expériences. Ca me fera peut-être du bien.

Ma tentative de détournement ne marche pas et la brune répond à ma question en levant presque les yeux au ciel. Ce n'est pas une fille très discrète et c'est pour ça que ces questions sont naturelles pour elle mais bon, il fallait bien que je demande. T'es beaucoup trop curieuse. Mais on te l'a déjà dit. lui dis-je en souriant. Ce n'est pas méchant, c'est même plutôt attentionné comme commentaire. Je bois une gorgée de mon verre, déglutis difficilement et tousse un coup avant de lacher LA réponse. Ca fait du bien de dire la vérité. C'est pas le genre de truc sur lequel je rigole le plus. Décidemment, peut-être qu'elle me connait moins que ce que je pensais ma cousine. Je ne suis pas un grand blagueur et je n'ai pas envie de rigoler avec ça. Quand je me confie, je le fais bien. C'est presque blessant, mais son air choqué passe à un air interrogateur assez vite. Un peu de tout ... L'envie et l'occasion. Non non, je ne suis pas du genre religieux qui attend le mariage. Mes hormones d'adolescent n'ont pas agi chez tout le monde, passant plutôt mon temps à me chercher moi qu'à chercher des filles avec qui coucher. Aucune n'était assez bien de toutes façons, je ne ressentais pas ce truc dont tout le monde parle, celui qui te dit que ça en vaut la peine. Tu pourrais déjà arrêter d'en faire un plat pour éviter de me gèner encore plus. J'ai presque l'impression qu'elle va virer au même rouge que moi. Je m'étais dit que ça m'aurait fait du bien de le raconter à quelqu'un, qui plus est quelqu'un de ma famille mais là, je commence à regretter. Pas parce que je ne lui fais pas confiance, mais parce que c'est encore plus gênant que ce que je pensais. Sa main qui se pose sur la mienne n'arrange pas la situation. Je ne sens pas de jugements dans sa voix, mais c'est ce blanc qui s'installe que je voulais éviter. Non, c'est secondaire par rapport à tout le reste. C'est même incomparable, mais c'est difficile de l'expliquer à quelqu'un comme Gwen. J'ai toujours mis les relations de côté en me concentrant sur ce que je suis et sur ce que je veux être. Après oui, à 30 ans, on peut se permettre de se poser des questions, c'est normal. Je n'ai pas honte, du tout. Mais c'est vrai qu'à mon âge, c'est spécial. finis-je par dire, rigolant à moitié. Si je ne rigole pas un peu, je risque de frapper dans quelque chose et de monter de rage, simplement parce que je me sentirais coupable de ne pas avoir fait les choses comme tout le monde. Mais non, je n'ai pas honte, pas honte de ce que je n'ai pas fait ou même pas honte de ce que suis. Et c'est ça que je dois garder en tête.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew - Annif Lula - Nate.

RAGOTS PARTAGÉS : 2570
POINTS : 5569
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Family Business | Sam - Page 2 Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe, boxeuse et menteuse professionnelle. Chanteuse : elle chante surtout de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et est impitoyable avec ses adversaires, elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges. La boxe lui a permis de se recentrer.
REPUTATION : Elle essaie de remettre son corps en forme et de se reconstruire psychologiquement. Tout le monde lui souhaite un prompt rétablissement.


Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 EmptyDim 17 Mar - 15:29

Look me in the eyes, tell me what you see
Perfect paradise, tearin' at the seams
I wish I could escape, I don't wanna fake it

Gwen avait toujours été trop impulsive, elle n’avait pas laissé le temps à son cousin d’aligner deux mots de plus sur son ressenti qu’elle parla trop. Finalement, elle se résigna à se taire et à enfin l’écouter plutôt que de continuer. Sam expliquait simplement que de passer d’un scénario catastrophe à une vie bien rangée était compliqué à gérer. De l’agitation au calme, il se retrouvait dans l’autre extrême et il lui faudrait un temps d’adaptation. Il avait du mal à mettre des mots sur ce qu’il ressentait exactement. Et elle ne lui avait pas facilité la tâche en essayant de comprendre trop vite, alors elle répondit de façon plus mesurée cette fois. « Oui, il te faudra un peu de temps pour t’ajuster ici. » Finalement, Gwen haussa les épaules et qualifia la famille de relou – surtout elle, aujourd’hui, mais Sam était trop gentil pour le lui faire remarquer. Pour répondre à la question de sa cousine, il confirma qu’il n’avait pourtant garder contact qu’avec les proches de la famille pendant ses années dans l’armée. La métisse lui conseilla d’appeler un de ses potes soldats pour voir comment se passait la réinsertion sociale pour lui, il aurait peut-être plus facile d’en parler à quelqu’un qui avait vécu la même chose que lui. « Oui, il sera mieux placé que n’importe qui pour te comprendre. »

La conversation dériva ensuite sur un aspect de la vie personnelle de son cousin. Gwen était sans-gêne comme le prouva sa question mais elle se permettait aussi de la lui poser parce qu’il était de la famille et qu’elle était complètement décomplexée à ce sujet. De plus, elle avait remarqué qu’il devenait fuyant chaque fois qu’elle llui parlait des femmes. Pourquoi rougissait-il toujours comme une tomate dès qu’elle abordait le sujet ? Et pourquoi s’empourprait-il encore plus présentement ? « Oh oui, on me dit souvent. » Sa curiosité légendaire n’était pas plus à prouver, en revanche, elle s’avérait très discrète quand il s’agissait de garder les secrets des gens vu tout ce qu’elle savait sur certaines personnes de Tenby… A ce niveau-là, Gwen était aussi muette qu’une tombe donc si Sam lui confiait un aspect de sa vie qu’il ne voulait pas dévoiler à d’autres, il pouvait lui faire confiance. De toute façon, elle n’aurait aucun intérêt à aller raconter ce qu’il lui disait.

Et ce qu’il lâcha la surprit tellement que la métisse ne le prit pas tout de suite au sérieux. Ce n’était pas tous les jours qu’un beau mec de trente ans avouait qu’il était toujours puceau. Sa réaction pouvait paraître insensible, mais elle n’était pas moqueuse, Gwen était juste réellement ébahie et elle ne s’était pas attendue à cet aveu. Passé le moment de surprise, elle se reprit un peu pour ne pas le blesser et essaya de comprendre en restant dans la retenue cette fois même si elle s’y prenait maladroitement. Sam lui confia qu’il n’avait eu ni l’envie, ni l’occasion ; sur le front, il avait pensé à autre chose. « Mais je n’en fais pas tout un plat, arrête. Ça me surprend, c’est tout. » Elle lui demanda s’il avait « peur » à cause de ça aussi mais apparemment pas. « Bien sûr que non tu n’as pas à avoir honte. Moi je suis bien vue comme la chaudasse de la famille, ce qui était vrai à une époque… Alors bon. » Répondit-elle en souriant. « Tu as raison de le prendre comme ça, ça se fera quand ça devra se faire. » Oui, il était toujours puceau mais ça ne faisait pas de Sam un pestiféré. Il aurait plus d’occasions de rencontre ici que dans l’armée. « Quand tu trouveras la fille, tu sauras. » C’est ce qui s’était passé entre Caleb et elle, sa première vraie relation sérieuse. Elle termina son assiette et lâcha ensuite une petite touche d’humour. « Tu verras, être avec quelqu’un, c’est presque aussi bon que mes pâtes. Je te ressers ? » Elle accompagna sa proposition d’un grand sourire. Pour les pâtes, libre à lui de faire semblant de la croire ou non.


_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Family Business | Sam - Page 2 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Family Business | Sam - Page 2 Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 EmptyDim 24 Mar - 23:12


gwen & sam
some family time.


C'est sympa de se retrouver là, ensemble, à manger dans ma cuisine et à discuter. Pas trop j'espère. Parce que je n'ai pas envie de passer mon temps à attendre que je puisse m'adapter à une vie normale. J'ai juste envie que tout se passe bien et je pense que ce n'est pas trop demandé. Je continue mon discours et lui confie mon ressenti. Elle en vient à un conseil qui me sera très utile. Merci du conseil. Je me demande encore comment je n'ai pas pensé à ça. C'est évident qu'il n'y a qu'un militaire qui puisse comprendre ce que je ressens mais je me suis tellement renfermé dans ma bulle que j'en ai oublié les bases. Je souris, presque soulagé. Mais ce sourire s'efface quand Gwen, passant du coq à l'âne, me pose une question sur ma vie personnelle. C'est de ma faute, je pense que je l'ai poussée à se demander comment ça se passait. Je lui dis qu'elle est bien trop curieuse et sa réponse ne se fait pas attendre. Oui et bien on ne te le dit pas assez. Je l'embête un peu, mais ce n'est pas totalement faux. On devrait pouvoir se poser ce genre de questions entre nous, être proches sans pour autant donner des détails qui nous ferait horreur. Je suppose que c'est ça qui a finit par me convaincre de lui parler et de répondre à sa question. L'esprit ailleurs, ayant envie de me cacher, je lui raconte assez rapidement que non, je n'ai jamais couché avec une femme. Je prends une fourchette de pâtes et la met dans ma bouche pour essayer de penser à autre chose. Sa surprise me vexe presque. Je vois ... Sois moins surprise stp. finis-je par dire, en rigolant un peu plus cette fois. Elle s'est montrée très compréhensive depuis le début de la discussion et ne m'a pas jugée une seule fois. De mon côté, je peux bien comprendre que ça puisse surprendre la brune. Puis il va falloir que je m'habitue à cette réaction parce que quand j'aurais trouvé la bonne et que je lui dirais, je suis presque sûr qu'elle réagira de la même façon. C'est une sorte de préparation psychologique.

Eurk, épargne moi les détails. Je fais semblant d'être dégoûté. Gwen, c'est comme une soeur. Je la veux juste en sécurité et avec quelqu'un de bien. Vu son copain actuel c'est raté, mais c'est une débrouillarde. Je vais te demander conseil alors. dis-je en continuant de la taquiner. Je n'ai pas toujours été au courant de tout dans sa vie mais oui, je me souviens que quelques hommes sont assez vite passés pendant un moment. Et je me souviens aussi de ces discussions aux repas de famille lors de mes permissions ou ça discutait de ça aussi. J'avais parfois l'impression que les Martins réunissaient à eux seuls toutes les commères de cette ville ; aussi drôle qu'affligeant. J'espère ... Parce que bon, je ne sais pas ce que c'est ... Enfin, tu vois ce que je veux dire. Je ne sais pas ce que c'est de tomber amoureux, sauf ce qu'on en raconte dans les livres ou dans les films. Mais est-ce que je peux prendre ça comme référence ? Je ne pense pas. On est tous différents. Peut-être que quand je tomberais amoureux, je détesterais cette fille au point de ne pas me rendre compte que je suis complètement fou d'elle. Je n'en sais rien, je me sens perdu quand on parle de tout ça. Je veux bien, merci. La conversation est détournée et les battements de mon coeur semblent avoir retrouvé un rythme normal. Je suis content de m'être confié à ma cousine ou même de m'être confié à quelqu'un tout court, en fait. C'est comme si j'assumais enfin ce qui se passe, comme si je respirais enfin correctement en pensant que non, je ne suis pas complètement cinglé ; parce que dans cette société de fous, on peut parfois se poser des questions. Allez ... Dis moi. J'avale une énorme bouchée de pâtes, visiblement mort de faim. Et merde, dans quoi est-ce que je me lance là. Décris moi la sensation. finis-je par lui demander, un peu trop curieux à mon goût. Et puis quoi, il faudrait peut-être que je sois plus précis quand je parle de sensation ; par rapport à l'amour ? Ou simplement par rapport au sexe ? En fait, je n'en ai aucune idée et mes joues sont déjà assez rouges pour que j'en rajoute une couche avec quelques précisions.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew - Annif Lula - Nate.

RAGOTS PARTAGÉS : 2570
POINTS : 5569
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Family Business | Sam - Page 2 Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe, boxeuse et menteuse professionnelle. Chanteuse : elle chante surtout de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et est impitoyable avec ses adversaires, elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges. La boxe lui a permis de se recentrer.
REPUTATION : Elle essaie de remettre son corps en forme et de se reconstruire psychologiquement. Tout le monde lui souhaite un prompt rétablissement.


Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 EmptyDim 31 Mar - 13:36

Look me in the eyes, tell me what you see
Perfect paradise, tearin' at the seams
I wish I could escape, I don't wanna fake it

Après avoir abordé le retour difficile de Sam pour se réajuster dans la vie quotidienne après les horreurs de l’armée, la conversation dériva sur un autre sujet sensible pour lui : les femmes. Naturelle, Gwen n’avait pas caché sa surprise d’apprendre qu’il n’avait jamais couché avec quelqu’un. Loin d’elle l’idée de le vexer ou de le blesser, elle avait simplement réagi au quart de tour et aurait dû se montrer plus réservée quant à ses réactions. Passé le moment de surprise, elle lui assura donc qu’elle n’en faisait pas tout un plat – en tout cas, qu’elle ne jugeait pas car elle connaissait cette sensation avec la famille qui l’avait déjà qualifiée de « chaudasse ». Certes, la métisse avait connu quelques aventures mais elle ne s’était pas tapée la moitié de la ville non plus. Dès qu’une femme accumulait plusieurs expériences sexuelles, elle était qualifiée de pu** et d’allumeuse dans les esprits coincés de la société actuelle. Alors, les jugements, elle les avait encaissés, se fichant pas mal du « quand dira-t-on ». Par contre, Gwen souhaitait à Sam de vivre l’expérience charnelle ou même celle des sentiments, pas seulement parce que c’était son cousin ou parce que ces expériences valaient la peine d’être vécues ou ressenties. Au-delà du fait qu’il était de sa famille, la métisse avait beaucoup d’admiration pour Sam. Il était gentil, sensible, drôle et d’une bienveillance à toute épreuve. Après avoir donné autant d’années de sa vie à l’armée, il méritait de vivre sa vie aussi. Et quoi de mieux pour la vivre que de sentir son cœur battre à tout rompre ? L’attraction d’une personne pour une autre, les sentiments… Ce type d’interactions représentait une des sensations les plus puissantes qui existaient.

L’ambiance se détendit légèrement et Sam la taquina en se disant qu’il pourrait demander conseil à sa cousine étant donné son « expérience ». « Vu ton air dégouté avant, je ne crois pas que tu voudras. » Répondit-elle sur le même ton de l’humour. Histoire de ne pas trop rentrer dans les détails, Gwen affirma ensuite qu’il saurait quand il trouverait la fille. Pourtant, Sam était dans le flou et espérait que ça se passerait comme elle le décrivait : sans mode d’emploi. Pendant que la métisse lui resservit des pâtes, il semblait plongé dans ses réflexions. Finalement, il lui demanda de lui en dire plus. Oui, mais sur quoi ? Elle était vague sa question. « Par rapport à l’amour ou pour le sexe ? » Demanda-t-elle. Comme il ne précisait pas trop et qu’il rougissait à vue d’oeil, la jeune femme donna son avis sur les deux mais c’était difficile parce que chaque personne le vivait différemment. Certains fuyaient l’amour comme la peur du vide, d’autres passaient leur vie à chercher le prince charmant, certains vivaient le coup de foudre en un déclic, quand d’autres avaient besoin d’avancer progressivement. Quant à une relation physique, tout dépendait aussi de plein de choses. « C’est difficile à décrire, c’est très personnel comme sensation. T’as l’impression de planer de bien-être. Aussi bien au niveau sentiment, qu’au niveau physique. » Expliqua-t-elle. Quand tout se passait bien, qu’une connexion s’établissait entre deux personnes, c’était juste indescriptible. Mais la métisse se devait d’être honnête aussi, ce n’était pas le monde idéal tout le temps. « Après quand tu couches avec quelqu’un, je ne vais pas te mentir, ça peut bien se passer comme ça peut ne pas coller. Tout dépend des conditions, de la personne. C’est souvent très bien mais je n’ai pas toujours été au septième ciel, tu sais, des ratés ça arrive. Ce n’est pas la fin du monde. Mais quand tu le fais avec quelqu’un que tu aimes, c’est clair que c’est différent. » Gwen reprit une fournée de pâtes aussi et recommença à manger en trouvant quand même quelque chose à dire susceptible de l’aider de façon plus constructive. « La seule chose que je peux te dire, par rapport aux sentiments, c’est que quand tu ressentiras quelque chose, tu sauras. Tu seras attiré par quelqu’un, tu penseras à la personne, tu auras envie d’être avec elle, de la voir tout le temps. Je pense que c’est un bon point de départ. » Voilà, Gwen avait essayé de lui répondre globalement tant sur la dimension physique que l’aspect sentimental.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Family Business | Sam - Page 2 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam B. Martins
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam & erin.
TON AVATAR : nicoSEXYtortorella ♥
TES CRÉDITS : croco & tumblr & ju d'amour.
TA DISPONIBILITE RP : open. (lula, lula/ivy/max, lula's birthday)

RAGOTS PARTAGÉS : 5153
POINTS : 7300
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014
Family Business | Sam - Page 2 Giphy
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans. (30.09.1988)
CÔTÉ COEUR : célibataire de longue date, puceau en secret.
PROFESSION : sniper pour l'armée galloise à la retraite.
REPUTATION : un exemple a suivre ce jeune homme, tout simplement. même si je ne l'imaginais pas se transformer en garde du corps, encore moins pour Lula Landry. ca risque d'être drôle a observer.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 EmptyMer 1 Mai - 23:21


gwen & sam
some family time.


La tournure de la conversation n'était pas bonne au début, je n'aurais peut-être pas dû lui parler de tous ces sentiments enfouis, de cet espèce de mal être qui a du mal à disparaître. J'essaie de trouver les mots justes, ma cousine en fait de même et à la fin, tout le monde semble content. Heureusement pour nous, cette ambiance tendue se détend lorsque nous attaquons un sujet beaucoup plus léger. Je tente une blague, mais elle se retourne contre moi. Non, tu as raison. Des fois, c'est à se demander si je réfléchis avant de parler. Cette fois-ci je le fais et après une bonne dose de courage et quelques inspirations, je lui pose la question qui me trotte depuis un moment. Euh ... Les deux ? C'est que j'aurais presque envie de mettre ma tête dans cette assiette de pâtes pour me cacher, mais la couleur de la sauce est la même que celle de mes joues alors ça ne changerait rien. Planer ? Je crois que je peux comprendre la métaphore maintenant. Je ne suis même pas sûr que ce soit le sens du mot planer dans cette explication, mais j'ai besoin de rendre les choses moins sérieuses pour être moins gêné. Je rigole joyeusement, les joues moins rouges qu'au début. Mais je m'arrête assez rapidement aussi, parce que bon, si je lui pose des questions sans attendre les réponses, je risque d'être frustré et Gwen, elle, risque de se vexer. Pardon, continue je t'en prie. finis-je par lui dire, en reprenant mon sérieux. Inutile de revenir sur cet épisode pendant des heures, c'est juste replonger encore et encore dans un souvenir que je voudrais effacer.

Et elle continue dans sa lancée, utilisant ce que je considère comme de superbes mots pour décrire l'indescriptible. Fin, je n'ai pas de point de comparaison. Donc, si je comprends bien, si ça foire ... Ce n'est pas grave. Ca me donne envie d'exploser de rire. Oui ce n'est pas grave, j'ai vécu des choses bien pires et en même temps, j'en ai tellement marre d'attendre que non, ce n'est pas rien si ça foire. Je garde ces pensées personnelles pour moi, c'est déjà assez bizarre d'avoir cette discussion avec ma cousine, même si je n'aurais pas voulu l'avoir avec quelqu'un d'autre. Ouais ... Les ratés c'est pas grave, mais je n'ai pas l'impression d'avoir le temps de me permettre des ratés. C'est con à dire, parce que bon, ce n'est pas des décisions à prendre trop vite ; avec qui tu veux être, avec qui tu veux être intimement ... On a passé toute ma vie d'adolescence et de jeune adulte à me dire que j'ai le temps, mais à 30 ans passé, c'est quand même difficile de garder le discours. Fin bon, on verra je suppose. Ca sert à rien de faire des plans, de s'imaginer la scène point par point car à la fin, il y a une chance sur deux que ça marche pas comme ça. Et je n'ai pas envie d'être déçu simplement parce que j'aime quand les choses sont claires et organisées. Je verrais. Tu n'auras pas les détails. lui dis-je en rigolant, faisant référence au début de notre conversation. Et encore, Gwen est capable de venir me trouver et de me demander tout ce qui s'est passé comme si j'étais sa meilleure amie. C'est aussi drôle qu'effrayant, comme situation. Quand tu sais ... Tu sais. Je crois que je pourrais m'y faire à ça. Y a quelque chose au fond de toi qui te dira que t'es tombé sur la bonne, que tu peux te fier à ton intuition. J'ai peur de ce que mon corps pourrait me faire comprendre, mais j'espère que mon esprit sera assez fort pour lui résister. Je suppose qu'il n'y a plus qu'à croiser les doigts. Merci Gwen. finis-je par lui dire, la gratifiant de mon plus sincère sourire. Pour des questions compliquées, je trouve qu'elle s'est vachement bien débrouillée. Et le mieux dans tous cas, c'est que j'ai réussi à ne pas totalement me sentir tel un ado pendant la discussion ... Tout ça grâce à elle et son non jugement. Au fond, j'ai vraiment bien fait de tout lui raconter.


AVENGEDINCHAINS

_________________

    thinkin' about you ♒︎ can't help but wondering if this is the last time that I'll see your face. is it tears or just the fucking rain? wish I could say something ... something that doesn't sound insane, but lately I don't trust my brain. you tell me I won't ever change, so I just say nothing. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew - Annif Lula - Nate.

RAGOTS PARTAGÉS : 2570
POINTS : 5569
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Family Business | Sam - Page 2 Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe, boxeuse et menteuse professionnelle. Chanteuse : elle chante surtout de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et est impitoyable avec ses adversaires, elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges. La boxe lui a permis de se recentrer.
REPUTATION : Elle essaie de remettre son corps en forme et de se reconstruire psychologiquement. Tout le monde lui souhaite un prompt rétablissement.


Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 EmptyDim 5 Mai - 16:07

Look me in the eyes, tell me what you see
Perfect paradise, tearin' at the seams
I wish I could escape, I don't wanna fake it

Malgré sa timidité, Sam ne se départait jamais de son humour, la conversation sur un sujet aussi délicat que les relations sexuelles et l’amour en tant que sentiment s’écoulaient donc légèrement. Les émotions vécues étaient tellement personnelles et propres à chacun qu’il était difficile pour Gwen de lui décrire les sensations. Elle essaya tout de même d’en retirer des indices qui aideraient à orienter son cousin lorsque le moment « viendrait », soit de coucher avec une fille soit de tomber amoureux de l’une d’elle. Pour la métisse, les deux iraient sûrement de pair dans le cas de Sam, c’est pourquoi elle associa plus ou moins les deux notions pour lui. « Ce n’est pas grave, non… Si tu vis plusieurs expériences, tu t’en rendras compte. Mais je peux comprendre l’envie que ça ne foire pas, c’est normal. Tout le monde a envie que la première fois soit inoubliable. » Sam venait de lui faire comprendre qu’il voulait vraiment que ça se passe bien, il semblait surtout contrarié par la notion de « temps », sans doute par rapport à son âge et son manque d’expérience en la matière. Gwen lui distilla alors un conseil, destiné à lui faciliter la vie le moment venu afin que sa partenaire ne soit pas prise de court par cette surprise et puisse réagir en fonction. « Je sais bien que ce n’est pas trop le truc que tu as envie de dire à tout le monde mais quand tu sauteras le pas, la personne avec qui tu le feras ne le saura peut-être pas et ce sera sûrement moins gênant de lui dire avant. » Ainsi, s’il venait à bloquer, l’autre personne saurait pourquoi et le risque de malentendu serait écarté. De plus, si Sam trouvait la force en lui de le confier, ce serait un signe d’une grande confiance de sa part. Finalement, son cousin verrait par lui-même autant sur le plan physique que par rapport aux sentiments. « Quoi ? Et moi qui espérais tout connaître de ta première expérience ! » Répondit-elle d’une voix taquine, faussement dépitée. « Par contre, le jour où tu as vraiment une copine, ça je veux bien le savoir. » Les deux Martins étaient très protecteurs l’un envers l’autre et l’air de rien, la métisse veillerait sur lui aussi – elle ne lui demandait pas son avis. Gwen avait également glissé quelques indices sur la façon dont il se sentirait s’il était attiré par quelqu’un ou s’il développait des sentiments. A vrai dire, c’était presque viscéral et Sam se contenta de cette explication. « De rien, n’hésite pas si tu as d’autres questions. » Elle esquissa un sourire complice, terminant sa deuxième assiette de pâtes. Les deux cousins continuèrent de passer un bon moment le reste de l’après-midi tout en abordant des sujets beaucoup plus légers et insouciants.

Sujet terminé Family Business | Sam - Page 2 2140929783

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Family Business | Sam - Page 2 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Family Business | Sam - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Family Business | Sam Family Business | Sam - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Family Business | Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-