AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyJeu 20 Déc - 1:05


lula & liam
christmas what ?


Je m'occupe du dîner, tu t'occupe du dessert. Rendez-vous chez moi à 7 heure. lui avais-je dis deux jours avant, mettant nos derniers détails au point. Avec la tournée, les enregistrements, je n'ai pas pu prévoir un retour à la maison pour passer les fêtes avec la famille, alors j'avais décidé de ne pas fêter Noël. Seul, c'est déprimant et entouré d'amis, ce n'est pas pareil. Puis je ne sais pas, je n'ai pas l'impression d'être envahi par l'esprit, d'avoir envie de me plonger dans les sapins, les cadeaux, les films ringards et un trop plein de bouffe. Lula, pour je ne sais quelle raison non plus, a longtems crié haut et fort qu'elle ne fêterait rien non plus, d'où l'idée de l'anti réveillon était née. C'est sorti de sa tête à elle, j'ai ajouté ma touche et en quelques secondes, on se retrouvait à s'organiser le parfait anti-réveillon. Un enchainement d'évenements inattendu qui finit bien, ce qui est plutôt rare de nos jours. J'ai voulu invité Nate, à un moment, mais avec la gueule qui me tire, je suis incapable de savoir ce qu'il prépare pour aujourd'hui. Et ce n'est pas plus mal, vu comment mes deux divas préférées ne s'entendent pas très bien. Une soirée simple et tranquille avec une copine, un moyen de passer du bon temps de manière originale.

Le jour j, tout est prêt, ou presque. Il faudra juste qu'on commande au machin américain, je me suis dis que des hamburgers dégoulinant de graisse était le repas parfait pour ce genre de soirées. Par un manque de tout et par peur d'amocher la maison avec mon manque de goût, je n'avais pas décoré ma maison, ce qui tombait bien. Les murs blancs et les quelques cadres accrochés feront l'affaire, montrant la simplicité de cette soirée. J'ai pris un abonnement à Netflix et j'ai des DVDs pour pouvoir passer le temps, car en changeant sur les différentes chaînes, tout ce qu'on aura, c'est des émissions à thème ou des bêtisiers nous présentant le meilleur de l'année. Et pour finir, de l'alcool, beaucoup d'alcool. Et un petit peu de boissons basiques, pétillantes ou non. Je pense qu'on a parlé d'herbe à un moment mais je ne sais plus si c'était du sérieux ou non ; de toutes façons, tout le monde sait qu'à ce niveau là, à part fumer, je ne sais pas faire grand chose. Bon. dis-je en regardant mon l'état de mon salon. Couvertures et coussins sur le fauteuil, boissons et menu du resto sur la table, dvds éparpillés un peu partout près de la télévision. Tout est prêt pour la parfaite soirée anti réveillon.

Peut-être qu'on a là une future tradition, le genre de truc qu'on se réserve une fois l'année.

Je monte à l'étage pour prendre une douche, car même si je n'ai pas besoin de me préparer, je me dois d'être un minimum propre pour mon invité. J'ai un peu de temps alors je profite de la chaleur de l'eau chaude contre ma peau, alors que les températures ne font que descendre à l'extérieur. Dans ma chambre, serviette autour de ma taille, j'opte d'abord pour un jogging avant de penser que j'ai mieux pour pousser la plaisanterie jusqu'au bout : une combinaison de panda que j'aimais bien porté quand j'étais adolescent. J'ai poussé un peu depuis mais même si c'est un peu court, c'est un minimum chaud et c'est marrant. J'ai à peine fini de m'habiller que j'entends la sonnette de la maison. Je descends les escaliers deux à deux tout en mettant le bonnet sur ma tête et ouvre la porte. Saluuuut ! dis-je en manquant d'exploser de rire. J'ai voulu faire un jeu de mot débile, mais il n'y a rien qui me soit venu à l'esprit. ajoutais-je en récupérant mon sérieux. J'enlève le bonnet parce qu'il me gratte. Je t'en prie, rentre. Je m'écarte et je la laisse rentrer. Je prends son manteau, je vais le ranger puis nous nous dirigeons vers le salon, où tout est préparé. Je ne sais plus si la brune est déjà venue à la maison mais j'oublie mes bonnes manières pour partir dans la cuisine pour chercher des verres. De toutes façons, je n'ai pas besoin de dire à Lula de faire comme chez elle pour qu'elle le fasse, ça fait longtemps que nous avons dépassé ce stade. J'espère que tout ce que j'ai préparé t'inspire. Mais en attendant, qu'est-ce que je te serre ? Je m'installe dans le fauteuil, me prépare un verre le temps qu'elle se décide entre tout ce qu'il y a de poser sur la table basse. On va s'éclater.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 799
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyDim 23 Déc - 14:39


lula & liam
christmas what ?


Tel le Grinch, Lula n’aimait pas du tout les fêtes de Noël. Elle trouvait ça complètement surfait et commercial. En général, c’était donc avec une absolue mauvaise grâce qu’elle se prêtait aux traditions de la fin d’année. Mais pas cette année. Ses parents, ces grands hypocrites, qui prônaient toujours l’importance de la famille s’étaient barrés aux Bahamas pour fêter Noël sur la plage. Elle n’était donc pas obligée de faire semblant pour une fois. En fait, elle avait initialement prévu de ne rien faire du tout. Puis il y avait eu cette discussion un peu folle avec Liam qui apparemment, était aussi tout seul pour Noël. Ils avaient donc décidés de passer le réveillon ensembles et ils avaient mis au point ce concept d’anti-réveillon qui consistait à inventer de contres-traditions. Les plus débiles possibles et les moins proches possibles de Noël, ça allait de soi. C’est pourquoi en ce soir de 24 décembre, la Landry se tient devant la porte de la luxueuse villa que sa co-star louait à Tenby, accoutrée de la plus étrange des manières. Elle portait en effet un gros sweat sur lequel un père Noël faisait un fuck, un shot en jean plutôt court et des Uggs marrons. Le tout caché sous un gros manteau, dont elle ouvre les pans malgré les grands sacs qui lui encombrent les bras, une fois qu’elle a sonné à la porte de Liam et qu’il est venu l’ouvrir. « Saluuuuut ! » Dit-elle en écho. Mais comme lui, elle peine à finir sa phrase et manque d’exploser de rire quand elle voit qu’il est déguisé en panda. « J'ai voulu faire un jeu de mot débile, mais il n'y a rien qui me soit venu à l'esprit. » Dit-il de but en blanc. Lula se creuse les méninges quelques instants. « Pourquoi pas je suis bûche bée ? Ou mieux, tu es super hotte. » Suggère t-elle. « Ou alors, y le très classique mais très beauf Noyeux Joël. » Rigole t-elle.

Liam invite ensuite la guitariste à entrer, se débarrassant au passage de son bonnet, qui a l’air assez pénible à porter. Ça n’empêche pas Lula de protester. « Ah non, il faut que tu le gardes ! Au moins quelques minutes. Et au moins le temps que je nous immortalise pour Instagram. » Liam la débarasse ensuite de son manteau et part à la cuisine sans lui donner plus d’indications que ça. Il en faut plus que ça pour déstabiliser la  Landry qui se dirige vers la plus grande source de lumière de la maison, c'est-à-dire le salon. Et en arrivant dans celui-ci, elle voit que le Wilson a fait pas mal de préparatifs. Couvertures, coussins, menus pour la nourriture à commander et surtout de l’alcool à profusion. Tous les ingrédients réunis pour la soirée parfaite. « J'espère que tout ce que j'ai préparé t'inspire. Mais en attendant, qu'est-ce que je te serre ? » Liam est revenu de la cuisine. « Et comment, c’est parfait ! Et je veux bien un truc avec de la vodka. N’importe quoi fera l’affaire. » Dit-elle, pas chiante. Le but était d’être bourré de toute façon. Pour ça, la métisse raisonnait encore comme une ado… Liam les sert tous les deux et ils peuvent bientôt trinquer. « Je déclare notre premier anti-réveillon ouvert ! » Dit solennellement l’anglaise.

Elle boit une bonne gorgée de vodka, réfléchissant à la suite des opérations. Puis l’idée qu’elle cherchait lui vient. « Je pense qu’on devrait commencer par ouvrir les cadeaux. Histoire de bien renverser le truc. » Le moment de l’échange des présents était en effet le clou de la soirée en général. Et puis dans le cas de Liam et Lula, le mot « cadeau » était un peu exagéré car ils s’étaient promis mutuellement de s’offrir les cadeaux les plus affreux possibles. La jeune femme saute donc au pied du canapé pour aller cherche ses « cadeaux » dans ses sacs. Puis, elle les tend à Liam, pas peu fière de ses trouvailles. Trois paquets. Un qui contenait un puzzle de très bon goût, un second qui pourrait améliorer le look de Liam pour ce réveillon et un dernier qui ferait fureur sur le seuil de sa nouvelle maison. "Du coup, je ne te souhaite rien du tout." Dit-elle en poussant le truc jusqu'à son maximum.


AVENGEDINCHAINS

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyJeu 27 Déc - 0:42


lula & liam
christmas what ?


S'éloigner des traditions est loin de faire partie de mon quotidien. Ayant grandi dans ma famille de bourges qui elle même à ses propres traditions, j'ai toujours grandi dans le respect des fêtes. Sauf aujourd'hui. J'en arrive à me demander comment je me suis convaincu de faire ça mais en réfléchissant plus longtemps, je me dis que passer la soirée avec Lula est un bon argument. Nate m'en veut toujours et c'est le seul que je considère comme un membre de ma famille ici ... Disons que je vais essayer de faire rentrer la brune dans ce cercle, ça devrait être facile vu tout le temps qu'on doit passer ensemble. Mon Dieu, tu es la pire de toutes. dis-je en explosant de rire. J'avais pensé à tellement de choses mais jamais je n'aurais cru que d'aussi mauvais jeux de mots pourraient sortir de sa bouche. Mais j'applaudis quand même tes efforts. Au moins, elle a été jusqu'au bout de ses idées par rapport à moi. Je l'invite à rentrer dans ma maison, je la débarasse de ses affaires et je me débarrasse de ce bonnet qui commence à me gêner. Elle me dit alors que je n'ai pas le droit de m'en débarasser avant qu'elle n'ait immortalisé mon costume. Je te donne l'autorisation de m'afficher sur instagram seulement si tu mets : Liam est le gars le plus génial de la planète et toutes les filles devraient se prosterner devant lui. finis-je par dire, rigolant tout autant.

J'ai tenté de mettre les petits plats dans les grands, sans pour autant faire en sorte qu'on se sente aussi bien qu'à un réveillon basique. On est plus dans la soirée pyjama, une tonne de bouffe, d'alcool, des coussins et couvertures, puis des pseudos pyjamas qui ne ressemblent pas à grand chose. Et ça lui convient ! Je pense avoir été assez fort pour traduire nos idées et je me fais promettre de lui dire que pour l'année prochaine, elle aura intérêt à faire aussi bien. Je lui propose de prendre un verre. Je te prépare ça. Les goûts de l'autre, par contre, sont encore un peu inconnu. On se connait mais pas trop non. Je lui prépare un cocktail dont j'ai oublié le nom, sans oublier d'ajouter sa fameuse vodka. Je me sers le même, histoire de ne pas trop chipoter et de boire au plus vite. A notre santé à nous ! On l'a bien mérité. ajoutais-je en levant mon verre. Plus que mérité même, au vu de cette année bien plus que compliquée que nous avons affronté.

C'est une très bonne idée. Je bois une autre gorgée de mon verre et m'installe dans le fauteuil, presque aussi impatient qu'un gosse. Joyeux rien du tout à toi aussi. lui dis-je avant d'ouvrir mes cadeaux. Je manque d'exploser de rire en ouvrant les trois paquets, me promets de ne les utiliser ou mettre que quand la jeune femme est avec moi. Juste pour rigoler ou juste pour le plaisir de se souvenir de cette soirée, c'est tout. C'est vraiment horrible. J'adore, merci ! J'évite le bisous qui dit merci, mais je lui offre un sourire plus que sincère face à autant ... De gentillesse. Voilà les tiens. dis-je à mon tour, tout aussi fier que la Landry de mes trouvailles. Nous avons une boîte de chocolat à la forme un peu particulière, un spray spécial et magique ainsi qu'un magnifique pull a ajouter à sa garde robe. Je trouve qu'on a été plus que fort sur ce coup, je suis presque fier de nous. Que dis-tu du grinch en attendant la bouffe arrive ? Un des plus grands classiques de Noël anti Noël, un de mes films préférés. Il est drôle et le grinch a autant le don de me faire peur que de me faire rigoler. Je n'attends pas qu'elle accepte pour le mettre à la télévision ; de toutes façons, ce n'est pas vraiment ce qui compte, ce qui passe à la télévision. Je me pose dans le fauteuil, une couverture sur moi et mon verre à la main, lui parlant d'un peu tout et n'importe quoi. Ah. J'arrive de suite. dis-je alors que j'entends la sonnette de ma porte. J'enlève la couverture et pars vers l'entrée pour ouvrir au livreur chargé de paquets. Je lui prends le tout, le paie et lui souhaite quand même un joyeux noël avant qu'il ne reparte. J'espère que tu aime les trucs bien gras. finis-je par dire, en déballant les sachets devant nous. Les hamburgers n'ont pas l'air mauvais, même si je pense que j'aurais même pu faire mieux moi. Mais je vais attendre d'avoir eu une bouchée dans la bouche avant de juger. En tous cas, Lula a l'air d'apprécier, cinquante pourcents du boulot a été fait.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 799
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyMar 1 Jan - 15:41


lula & liam
christmas what ?


« Tu veux dire que je suis la meilleure de toute. » Lula corrige Liam, alors qu’il accueille ses jeux de mots pourris, en éclatant de rire, oscillant entre admiration et effarement. C’est parfait parce que la jeune femme a le même ressenti à propos de son costume. Elle lui demande toutefois de le garder pour faire une selfie et la poster sur Instagram. Un truc comme ça, ça ne peut que générer beaucoup de likes. Mais comme toujours, le batteur fait son chieur et entreprend de négocier la légende qui accompagnera la photo. Lula éclate de rire en entendant sa proposition et se lance dans la négociation à son tour. C’était bien ça le problème, elle était aussi chiante que lui. « Ok… Et si je mettais Liam est le gars le plus génial de la planète et toutes les filles devraient se prosterner devant lui mais attention de ne pas se cogner contre ses chevilles très enflées ? » Propose t-elle sur un ton taquin. Rapidement, elle se retrouve douillettement installée dans le salon de Liam qui accède à son souhait et lui sert de la vodka comme réclamée. Le brun lève son verre et elle y entrechoque le sien tandis qu’il porte un toast. « A notre santé à nous ! On l'a bien mérité. » La Landry lui fait un grand sourire. « Et comment ! A notre santé à nous ! » Liam était vraiment son membre préféré du groupe. The Unamed ne lui avait pas seulement apporté le succès. Il lui avait apporté un nouvel ami…

Lula boit un peu, trouvant son cocktail délicieux, comme elle le dit à son créateur. « Super bon le cocktail, bravo. Et je le redis, tu nous a vraiment préparé un truc de malade. Peut-être que c’est moi qui vais finir par me prosterner ! A ta santé Liamounet. » Dit-elle en regardant une nouvelle fois autour d’elle, appréciant le mal qu’il s’était visiblement donné. Du coup, Lula est contente de s’en être donné autant pour lui dénicher des cadeaux très particulier. Car oui, ils passent directement au déballage des cadeaux, impatients comme des gamins malgré les airs blasés qu’ils essaient de se donner. Et ceux de Liam ont l’air de beaucoup plus plaire. « C'est vraiment horrible. J'adore, merci ! Joyeux rien du tout à toi aussi. » Le tout accompagné d’un sourire adorable qui en ferait fondre plus d’une. Lula le lui rend, s’attaquant avec impatience à ses propres paquets. Et elle n’est pas déçue de ses découvertes. Elle passe littéralement de fous rires en fous rire, bientôt à bout de souffle. « Mon dieu, c’est horriblement génial » Dit-elle en découvrant ses anus en chocolat qui sont définitivement trop réalistes. Elle est plus dubitative en découvrant son spray. « Ah j’espère que le chat n’est pas dans le paquet suivant. » Blague t-elle. Cependant, elle a son véritable coup de cœur en ouvrant le dernier paquet qui contient un pull absolument hideux. « Je l’adore ! » Clame Lula. Sans plus de cérémonie, elle retire le sweat qu’elle portait pour mettre son nouveau pull, se souciant peu de le faire devant Liam. Ils passaient assez de temps en coulisses ensembles pour ne même plus faire attention et Lula n’était pas spécialement pudique… Elle dans un nouveau selfie enthousiasme une fois qu’elle a enfilé son cadeau. C’était d’un mauvais goût absolu et elle en était ravie. C’est donc à son tour de remercier le Wilson. « Merci à toi aussi, ce sont des sacrés trouvailles. » Dit-elle, toujours hilare.

« Que dis-tu du grinch en attendant la bouffe arrive ? » Propose ensuite Liam. « Je dis que c’est parfait. » Réponds très sincèrement Lula. C’était genre le film de Noël de son enfance, son préféré. Décidément, Liam et elle s’étaient bien trouvés. You're a mean one, Mr. Grinch. You really are a heel. You're as cuddly as a cactus, you're as charming as an eel, Mr. Grinch. » Commence t-elle à chantonner en s’installant sous une couverture à côté de Liam, leur verre se vidant à la vitesse de l’éclair. Tout ce réveillon était régressif et c’était génial. Les deux co-stars discutent en regardant en même temps le film, jusqu’à ce qu’ils soient interrompus par la livraison de leur repas, si on pouvait appeler ça comme ça. Liam va chercher les sacs, qui délivrent une pure odeur de graillon. Hamburgers et frites bien grasses, il y avait d’autres moyens de faire des excès que de manger de la dinde ou des escargots selon Lula. « Le gras c’est la vie ! » Dit-elle donc à Liam lorsqu’il s’inquiète de savoir si elle aime le gras. Ils s’installent pour déguster leur repas mais avoir la bouche pleine n’empêche pas Lula de parler. « Huuum, c’est trop bon. Tu les a commandés où les burgers ? C’est une tuerie ! » Elle déguste encore quelques instants, arrosant généreusement de vodka. Puis, elle pose une question essentielle. « On avait dit qu’on faisait quoi après ? » Demande t-elle, désireuse de laisser Liam faire des choix aussi, histoire que ce ne soit pas que sa soirée parfaite à elle.


AVENGEDINCHAINS

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptySam 12 Jan - 23:58


lula & liam
christmas what ?


Les jeux de mots sont à la hauteur de nos vêtements pour la soirée. C'est pas beau à regarder, on le réserve pour ce genre d'occasion et on s'affiche rapidement sur instagram, pour rigoler, pour engendrer quelques likes et surtout pour montrer cette bonne ambiance de groupe. Peu sérieux et très souriant, j'explique à Lula qu'elle a le droit de m'afficher seulement si elle met ce que je dis. Sa réaction ne tarde pas. Ajoute sexy à chevilles et ça ira. lui dis-je en lui préparant son cocktail. Je la rejoins rapidement dans le fauteuil, lui donne et nous buvons quelques gorgées après un toast plein d'honneur pour deux personnes comme nous ; on a eu nos hauts, on a eu nos bas mais contrairement à certains, on s'en sort presque indemmes. Je voulais faire un truc épique ce soir, histoire qu'on oublie pourquoi on s'est retrouvé à la base. Ou alors, qu'on simplifie la raison en un on voulait passer la soirée ensemble. Tout oublier et s'amuser un peu, loin des tracas de la vie, loin de la vie du groupe qui peut être aussi gratifiante qu'étouffante. Ne me dis pas ça, je vais y prendre goût. ajoutais-je en rigolant. La brune parlait déjà de mes chevilles qui enflent un peu plus haut, ça ne risque pas d'aller mieux si elle me dit qu'elle va se prosterner. Je prends tout à la rigolade pour l'instant, mais mon égo est quand même vachement content d'entendre ces mots l'un après l'autre. Faudra que je te trouve un surnom par contre, parce que les trucs, inspirés du tien, qui me viennent sont encore plus pourris que ton jeu de mots de tout à l'heure. finis-je par lui dire, après un long moment de réflexion. Car après avoir pensé à des manières bien sympas de la surnommer, inspiré par le propre surnom qu'elle me donne ... Et bien, rien de bien ne m'est venu en tête. Et même moi je finirais par me vexer si la Landry exposait le même genre d'idées que moi.

Les cadeaux. Une tradition typique de la fête qu'on évite, mais une tradition dont on ne pouvais se passer. Evidemment, ils n'ont rien de beaux et ils n'étaient pas dans notre liste, mais ils ont eu le don de détendre l'atmosphère et de nous faire exploser de rire. J'ai commencé et je me suis retrouvé avec des trucs hors du commun et j'ai donné les miens juste après. Je savais que tu aimerais. C'est sûrement le truc le plus horrible que j'ai pu voir, moi qui adore le chocolat. Je n'ai même pas envie de le manger parce que j'ai l'impression que ça va me donner des idées un peu trop bizarres pendant que je le ferais. Mais tout ça, tout ce mélange, ça me prouve que c'est un des plus beaux cadeaux que j'ai pu faire. Je ne peux rien te promettre. dis-je en rigolant. Lula sait évidemment que je n'ai pas emballé un chat. Elle adore, elle adore tout ce que je lui ai réservé et c'est un vrai délire de la voir. Elle se met à essayer son horrible pull dès qu'elle l'a déballé ; on a passé assez de temps ensemble dans les loges pour que je sois gêné de quoi que ce soit, surtout que la brune a un superbe corps. Je vais essayer mon cadeau aussi tiens. dis-je en l'observant, me donnant l'idée. Je sors les boules de la boîte et je m'amuse à les pendre sur ma barbe de quelques jours. Je suis sûr qu'on ferait un malheur à nos concert avec ce nouveau style. finis-je par dire, admirant nos nouveaux looks avec sérieux.

Je propose un bon classique anti Noël, un bon grinch bien cynique et bien fun en attendant que nos estomacs puissent se remplir. Je vois que j'ai visé bon niveau film. dis-je en rigolant mais assez bas, histoire de continuer à l'entendre. Elle a une voix agréable et je regrette vraiment de ne pas connaître les paroles aussi bien qu'elle, histoire de la rejoindre. On sonne à la porte et je vais chercher la nourriture qui est enfin arrivée à la maison. Je reviens rapidement dans le salon, dispose tout sur la table et nous commencons directement. Je n'aurais pas pu dire mieux. On ne se rend compte que quelque chose nous a manqué qu'après l'avoir retrouvé. Les restaurants, la nourriture maison ... C'est bien, c'est même plus que bien mais de temps en temps, rien de mieux qu'un bon fast food pour remonter le morale. Et c'est une des raisons qui m'ont poussées à choisir ça ce soir ; c'est pour s'amuser, pas se prendre la tête et surtout, pour se retrouver loin de toutes ces conneries de buffet de Noël. En un seul mot, parfait. Je ne sais plus exactement comment ça s'appelle ou même où c'est ... Mais je te promets de te refiler l'adresse quand je le saurais. Je m'étais interrompu pour réfléchir et pour parler mais dès le dernier mot prononcé, je replonge dans mon hamburger de la même manière que ma voisine. Si j'étais sûr que mon estomac puisse le supporter, je pense que j'aurais pu me contenter de ces burgers pendant les prochaines semaines. Je tourne vaguement la tête lorsque la guitariste me pose une question. J'ai prévu pas mal de choses, mais pas ça. On a qu'à aller au feeling. L'organisation de base, une sorte de fil conducteur. Arrivée, alcool, cadeaux, bouffe, film ... C'est un petit programme, un truc qu'on est presque obligé de suivre pour la soirée. Les extras, je n'avais pas envie de chipoter la dessus. Car on sait tous que les meilleures soirées sont celles qui sont improvisées. C'est ça ou ça finit mal, mais penchons nous sur la première version. Un jeu d'alcool ? Histoire de se mettre la tête à l'envers. finis-je par dire, sans trop de convictions. Et pas parce que je n'en ai pas envie, simplement parce que je n'ai aucunes idées de ce que la suite de la soirée nous réserve.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 799
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyLun 21 Jan - 18:16


lula & liam
christmas what ?


« Ajoute sexy à chevilles et ça ira. » Réplique Liam quand Lula le taquine en lui disant que ces dernières avaient sérieusement enflé.  Elle rit de bon cœur face à tant de répartie mais au fond, elle le titille pour la forme car vraiment, il a de quoi être fier de lui. Ça saute aux yeux, il s’est donné à fond pour que la soirée ressemble à ce qu’ils avaient imaginés et quand il lui avoue sa motivation profonde, la guitariste en est encore plus touchée. « Je voulais faire un truc épique ce soir, histoire qu'on oublie pourquoi on s'est retrouvé à la base. » A ces mots, Lula se rapproche de lui pour lui faire un petit câlin. Malgré leurs airs bravaches, ils étaient tous les deux peinés d’être sans famille pour Noël, ils étaient juste trop fiers pour l’avouer. C’était le cas de la musicienne en tout cas. « C’est totalement réussi ! J’ai tout oublié ! Surtout depuis que j’ai ouvert tes affreux cadeaux, je ne pense qu’à eux. » Et voilà, c’était fini de l’instant émotion. Ils recommençaient à se chamailler comme deux gamins. Liam se plaint d’avoir trop de compliments et aussi de s’être retrouvé affublé d’un surnom un peu pourri. Lula prend une mine faussement boudeuse. « Ok plus de compliments pour toi à partir de maintenant. Surtout si tu me cherches un surnom pourri en plus. »

Ils passent quelques minutes à jouer avec leurs cadeaux, se trouvant tous deux affublés d’un look un peu particulier. Liam suggère alors que ça ferait un malheur en concert et Lula rigole de plus belle. « Non mais imagine un peu la tête de Nate si on fait ça ! » Ils finissent cependant par arrêter un peu de faire le cirque pour se poser et profiter des deux excellents choix de Liam pour la suite de la soirée. Le Grinch et un pur menu de junk food, c’était le combo parfait. Lula ne lui dit pas à voix haute car elle a juré de ne plus le complimenter mais de toute façon, sa réaction de pure joie enfantine à la vu du dessin animé et ses soupirs de satisfaction quand elle plante ses dents dans son hamburger parlent pour elle. Elle fait d’ailleurs promettre à Liam de lui donner l’adresse du fast-food. Il accepte bien sûr, mais fidèle à son personnage, il lui fait comprendre qu’il devra s’en rappeler avant. Lula rigole. Encore. « Mais tu as une mémoire de deux secondes ma parole. » Ensuite, elle se tait enfin pour regarder le film et manger. Sans oublier de boire. Le Grinch ne dure même pas une heure et demie mais les deux co-stars remplissent généreusement leurs verres à plusieurs reprises. A tel point que lorsque le générique défile sur l’écran, ils sont tous les deux bien hilares.

Le temps calme étant fini, il est temps de passer à la suite. Lula demande à son complice ce qu’il a envie de faire et il répond jeu d’alcool. Inutile de préciser que c’est une réponse qui convient parfaitement à la métisse, qui y réfléchit sérieusement. « Si on fait un action ou vérité, il faut qu’on sorte mais il ne risque pas d’y avoir grand monde dehors pour d’éventuels gages… » Oui, ce jeu était définitivement plus marrant que dans des victimes innocentes se retrouvaient impliquées dans des gages farfelus. « Je te proposerai bien un « je n’ai jamais » mais vu la mémoire que tu viens de démontrer, tu risques de galérer. » Elle embête à nouveau le Wilson, c’est apparemment plus fort qu’elle. Cela dit, elle aime plutôt son idée. Jouer à ce jeu avec Liam, avec qui elle commençait à avoir pas mal de souvenirs ne pouvait être qu’intéressant. Elle bat des mains comme une gamine. « Oh et puis on s’en fout, j’ai trop envie d’essayer. Mister Wilson, sortez-nous donc votre Tequila et vos shooters, ça va faire mal. Je propose qu’on fasse la règle du triple, c'est-à-dire que j’en dis trois d’un coup. Comme ça si j’ai le trois de juste, j’en bois trois d’un coup aussi. » Elle décide d’ailleurs d’ouvrir les hostilités pendant qu’il se met en mouvement. Son but était bien entendu de faire picoler Liam comme un trou. Et aussi elle en fait. « Je n’ai jamais pris de râteau en essayant d’obtenir le numéro d’une fille. » Dit-elle ayant l’impression de se souvenir d’une histoire à ce propos concernant le Wilson. Et même si ce n’était pas lui qui était impliqué, ça avait forcément dû lui arriver au moins une fois. « Je n’ai jamais donné un baiser de cinéma pendant un mariage… » Bon celle-ci était un peu facile mais Lula n’avait jamais prétendu être une joueuse loyale. « Et je n’ai jamais fait du paddle à Hawaï complètement nu. » Dit-elle en ressortant un vieux dossier qu’elle avait entendu sur Liam. C’était l’occasion de savoir si c’était vrai.



AVENGEDINCHAINS

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyMer 30 Jan - 0:48


lula & liam
christmas what ?


Les deux grands braves, les deux grands courageux qui se retrouvent à la maison pour tenter de faire disparaître quelques frustrations. Les deux grands enfants qui se font un petit câlin parce que malgré tout, ils ont besoin d'un minimum d'affection. J'apprécie le geste, mais je ne tiens pas mon sérieux très longtemps. Je vais finir par croire que t'es une sentimentale ... lui dis-je en la prenant dans mes bras. Je prends mon ton le plus sérieux jusqu'à ce qu'elle finisse par me lâcher. Mais je ne t'en tiendrais pas compte, tu fais des bons câlins. ajoutais-je en souriant de plus belle. C'est marrant de jouer avec les nerfs de Lula, surtout quand on sait que d'habitude, c'est elle qui aime bien s'amuser. C'était vraiment réussi comme truc, et je ne me pensais pas capable d'organiser une soirée sympa mais tout aussi ... Familiale. C'est que ça va être dur de les oublier aussi. Je les regarde de nouveau et je nous applaudis mentalement. Je ne suis pas contre pas sûr qu'ils sortiront de cette maison sans rien, on se les gardera pour notre petite tradition de l'année prochaine. Je change la discussion et la brune me refroidit presque avec ces derniers mots. Je saute un peu, secoue la tête, pose un doigt sur ma bouche.Ok ok, j'arrête. Maintenant, dis moi à quel point tu me trouve beau dans mon pyjama super sexy. finis-je par lui demander, presque dans une supplication.

La Landy essaie son tshirt tandis que j'accroche les boules sur la barbe que j'étais censé rasé il y a un bon bout de temps ; et heureusement que je ne l'ai pas fais, en fin de compte, ou j'aurais dû les accrocher dans mes cheveux. Je lance alors l'idée folle de porter nos trucs à un de nos concerts ; on pourrait se marrer un peu, les fans rigoleraient autant que nous, mais il y en a un, la drama queen de service, qui n'apprécierait sûrement pas ça. Je crois qu'ils nous prendrait pas au sérieux, il me connait trop ce con. dis-je affectueusement. Il suffirait que Nate me regarde dans les yeux quelques secondes pour qu'il finisse par comprendre que cette histoire, ce n'est qu'un gros délire. On aurait sûrement pas le temps de voir la tête dont Lula et moi rêvons tous les deux. Mais ouais, j'aimerais voir ça tête du non, vous rigolez? J'ai quand même l'espoir que nous arrivions jusque là pour assister à ce spectacle. Je garde cette idée pour plus tard et je continue de jouer avec mes superbes cadeaux. La nourriture arrive et nous distrait un peu. Je manque d'exploser de rire en voyant la tête du livreur quand je lui ouvre, règle l'addition et rapporte le tout sur ma table de salon. Il ne nous faut pas longtemps avant de mordre dans les hamburgers les plus merveilleux du monde. J'ai une mémoire sélective, c'est différent. Je ne connaissais même pas le resto avant que je ne commande là alors bon. Mais c'est vrai que j'ai une mémoire pour ce que je veux ; la musique, les filles ... Mes tes oreilles fragiles de femme ne sont pas prête de les entendre. finis-je par lui dire, avant de mordre une nouvelle fois dans ce burger dégoulinant de graisse.

La nourriture passe tellement bien que j'entends mon estomac me crier merci. Il est maintenant temps de passer à la suite de la soirée mais cette partie du programme, je ne l'avais pas prévue. J'improvise et comme à chaque fois que je ne sais pas quoi faire, je propose un jeu d'alcool. Il n'en faut pas plus à la guitariste pour se lancer dans des idées parfois farfelues. Et il fait froid. Lula se concentre sur le fait qu'il n'y a personne dehors pour nous aider à faire nos défis, trop occupés avec leurs familles, moi je me concentre sur le fait qu'il fait beaucoup trop froid dehors pour m'imaginer sortir de chez moi. Je t'emmerde. dis-je en lui faisant un doigt d'honneur lorsqu'elle parle d'un je n'ai jamais. Mais bon, je ne peux pas lui en vouloir, elle n'a pas tord. Je me lève, prends six shots que je pose devant nous et je nous sers de la tequila, comme Madame l'a demandé. J'acquiese pour cette histoire de trois coups et je la laisse commencer, en bon gentleman que je suis. Dès la première phrase, je comprends qu'elle utilise ce jeu pour m'achever en utilisant des choses qu'elle connait sur moi. La dernière m'achève, je manque même de m'étouffer en entendant cette histoire de paddle. Non d'un ... Je ne sais pas qui t'as raconté ça mais je vais le tuer. Nate peut-être ? Mais ils se parlent si peu les deux que j'ai du mal à y croire. Tant pis, je ne vais pas me bloquer sur cette histoire et je décide de me venger un peu. Je n'ai jamais couché avec un type qui avait 10 ans de plus que moi. dis-je en faisant référence à Max. C'est petit, facile, mais j'en avais besoin pour commencer. Je n'ai jamais essayé de draguer le flic qui allait m'arrêter. Tu t'es pris un vent, si je me souviens bien. Moi aussi, j'ai entendu des histoires. Et il n'y a pas plus typé que cette fille qui fait du rentre dedans au flic qui t'arrête. Je suis presque déçu qu'elle ait été l'une d'entre elles. Je n'ai jamais été en plein coeur de bagarres ... J'avais une idée derrière la tête mais impossible de finir ma phrase. Mais c'est pas grave, ça suffit déjà amplement. Sauf que je suis obligé de boire, moi qui sait mettre de bons coups droits. Merde, si je me fais avoir par mes propres phrases. finis-je par dire, m'enfonçant dans mon fauteuil.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 799
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyMer 6 Fév - 19:05


lula & liam
christmas what ?


En faisant un câlin à Liam, Lula s’était exposée à du sarcasme et Liam ne la déçoit pas, se moquant de ce petit côté sentimental qu’elle affiche soudain. Elle prend une mine catastrophée, voir dégoûtée, faisant mine de réprimer un haut-le-cœur. « Sentimentale moi ?! Jamais ! » Elle ponctue sa réplique d’une petite bourrade qui n’a plus rien de tendre dans l’épaule de sa co-star. Tout le monde connaissait son côté susceptible et elle n’hésitait pas à le surjouer parfois. Jouer c’était le mot car rien ne pouvait gâcher cette bonne soirée qu’ils étaient en train de passer. Et puis, elle n’était pas la dernière à donner dans l’ironie, voir la raillerie. « Non mais c’est au moins la troisième fois depuis que j’ai passé cette porte que tu me supplies de te dire que tu es beau. Finalement, c’est toi qui es en manque d’amour. Tu te rends compte dans quelle position ça me met moi ? Je suis obligée de te mentir à chaque fois en répondant… » Le taquine t-elle lorsqu’il change de sujet en lui demandant s’il n’est pas « beau dans son pyjama super sexy ». Les deux enfants s’amusent ensuite avec leurs cadeaux pourris, imaginant la tête de Nate s’il les voyait rappliquer avec ceux-ci pour un concert.  Liam est le mieux placé pour savoir comment son meilleur ami réagirait et la petite imitation qu’il donne à Lula de sa tête « non vous êtes sérieux » est assez convaincante pour faire rire  la jeune femme aux éclats.

Un rire qui ne tarit pas tandis qu’ils mangent de succulents burgers devant un film. Lula taquine (encore) Liam sur sa mémoire de poisson rouge, et il contre-argumente lui expliquant qu’il a en fait plus une  mémoire sélective mais qu’il n’entrera pas dans les détails pour ne pas la choquer. La guitariste roule ouvertement des yeux. « Mes oreilles fragiles ?! N’importe quoi ! Tu sais que je ne suis pas exactement du genre girly… Et je devine ce que tu veux dire… Genre sur ta tripotée de filles, tu ne retiens que les bons coups, etc » Il en fallait beaucoup pour choquer Lula. Beaucoup. Mais justement, elle allait peut-être découvrir des dossiers sur le Wilson. Car une fois qu’ils sont rassasiés et que le film est fini, ils se lancent dans une partie plutôt vicieux de « je n’ai jamais ». La Landry ouvre le bal, y allant très fort. A tel point que Liam manque de s’étouffer. « Non d'un ... Je ne sais pas qui t'as raconté ça mais je vais le tuer. » Dit-il choqué quand elle extirpe cette histoire paddle. Elle rit. « Je ne révèlerai pas mes sources. Surtout quand elles sont aussi précieuses ! Mais vu ta tête, je crois  qu’on peut dire que c’est un perfect pour moi ! Trois sur trois dans ta face, Wilson ! On boit tous les deux donc ? »

Mais le désir de vengeance doit titiller Liam car il conte attaque immédiatement. « Je n'ai jamais couché avec un type qui avait 10 ans de plus que moi. » Dit-il en guise de un. Lula, attrape un shooter, résignée. Bien sûr, il y avait eu Max mais pas que, alors en fait, elle aurait pu en boire plusieurs pour cette seule phrase. A la place, elle préfère faire la maligne tandis qu’elle savoure le goût de la tequila sur sa langue. « Tu n’as jamais couché avec un type ou tu n’as jamais couché avec quelqu’un de dix ans de plus que toi ? » Mais, il poursuit, impitoyable. Je n'ai jamais essayé de draguer le flic qui allait m'arrêter. Tu t'es pris un vent, si je me souviens bien. » Elle lui fait un doigt, lui rendant la monnaie de sa pièce pour le « je t’emmerde » de tout à l’heure et boit son second shooter cul sec. Elle commençait à être bien. « Ce flic était sûrement frigide ou gay. Et il n’avait pas de cœur parce que j’avais même fait semblant de pleurer. » Dit-elle avec dépit. Quand on était dans la merde, toutes les techniques étaient bonnes pour s’en sortir, quoi qu’il puisse en penser… « Je n'ai jamais été en plein cœur de bagarres ... » Dit-il pour sa troisième tentative. « C’est tellement facile ça… Et effectivement, ça se retourne contre toi. » Bonne joueuse, elle boit son shot. Avec un caractère comme le sien, les bagarres, c’étaient presque comme un hobby pour elle…

« Bon, tu dois en boire un pour la bagarre, trois parce que j’ai eu tout juste tout à l’heure et encore trois parce que tu viens d’avoir tout juste pour moi. Ce qui fait 7, si je sais encore compter. » Elle pouffe bêtement, signe que l’alcool commence à lui monter au cerveau. En même temps, ils avaient déjà picolé devant le film. Et avec les règles qu’ils s’étaient imposés, ils étaient presque assurés de boire comme des trous à chaque fois. « Tu es sûr de vouloir faire un nouveau round d’ailleurs ? On va être tellement KO deux minutes si on continue. » Elle rigole à nouveau. Elle se fichait d’être ivre morte, c’était même l’objectif de la soirée. « Déjà si on le fait, je commencerai le prochain tour en disant, je n’ai jamais embrassé Nate. Et là, je serai sûre que ça ne se retournerait jamais, jamais contre moi. »  Nouveau rire de hyène. Elle renverse d’ailleurs la tête en arrière, remarquant pour la première fois à quel point le plafond de Liam est beau. Ça lui donne une idée pour la suite. « Ensuite je dirai je n’ai jamais loué une maison si luxueuse… Ce qui porterait ton total à 9 shots. Et après, je pourrai sûrement t’achever en disant… Je n’ai jamais eu un diplôme en management. Et là boum, 13 shots pour toi et trois nouveaux pour moi. »


AVENGEDINCHAINS

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptySam 9 Fév - 12:57


lula & liam
christmas what ?


En me faisant un câlin, Lula avait éveillé en moi quelques sarcasmes digne de ce nom. Enh arrête, il y a quand même un petit coeur sous cette jolie carapace. lui dis-je en lui pincant les joues affectueusement. Je ne dirais pas d'amour, je dirais plutôt d'affection. Si tu vois ce que je veux dire. L'amour est un concept surfait, un peu trop vendeur à mon goût. Je ne dis pas que la femme de mes rêves n'existe pas, je dis juste que je préfère passer du très bon temps plutôt que de passer mon temps à la chercher. Dans quelle position je te mets, elle est bonne celle là. Que ce soit par rapport à la situation ou par rapport à mon esprit qui pense mal en se répétant cette phrase. Je suis irratrappable comme garçon, mais il me faut toujours des moments comme celui-ci pour que ça prenne tout son sens. Je rigole de bon coeur. Et moi qui pensais que j'allais pouvoir t'arracher quelques compliments ce soir c'est raté. Elle n'est pas du genre à en faire à tout le monde tout le temps et j'avoue que mon égo a toujours besoin de sa petite dose pour se sentir bien. J'avais fais un pari avec moi même mais il n'est qu'à moitié gagné. Je vais arrêter de dire que t'es bonne avant un concert maintenant, t'as gagné. finis-je par lui dire, faisant semblant de bouder.

Les burgers sont plus que succulents et le film est aussi bien que l'année précedente. Elle s'amuse sur le fait que j'ai une mémoire de poisson rouge et je lui réponds que j'ai plutôt une mémoire séléctive trop sensible pour ses petites oreilles. Je te taquine. Oreilles sensibles et Lula ne vont pas du tout ensemble. J'aime juste jouer avec ses nerfs. C'est plutôt moi qui ai les oreilles sensibles quand tu te mets à parler. Je l'adore, la Landry, mais les vulgarités qui peuvent sortir de sa bouche me font peur parfois. C'est comme avoir un mec dans un corps de femme et je crois que j'ai regardé trop de films pour faire comme si c'était normal. J'ai toujours besoin de quelques minutes pour m'en remettre. Je me concentre pas sur le fait de trier les bons coups et les moins bons, ça se fait automatiquement. Je parlais plutôt d'une paire de seins ou d'une paire de fesses. Mon esprit vague de tous les côtés et se met à se souvenir des petits détails, comme ceux dont je viens de parler, qui correspondent à telle ou telle fille. Je resterais avec ces images pendant des heures si je le pouvais encore, mais on se lance dans un je n'ai jamais et des questions aussi indiscrètes que simplistes. On va bien se marrer.

J'ai du mal à me remettre du choc. Compte sur moi pour te rendre la pareille, je vais retourner ciel et terre pour trouver une histoire de ce genre pour toi. Je ne sais vraiment pas qui est sa source ... Nate peut-être ? Mais ils se parlent à peine, ça m'étonnerait qu'il lui ai confié mon histoire de paddle. Ca me prend la tête en fait et je me promets de trouver le coupable. Tout en me renseignant sur ce la guitariste a pu faire, bien sûr. Euh ouais. Peu sûr de moi, je suis son mouvement. Non, la plus vieille avait 36. Pas que j'ai un problème avec les gens plus âgés que moi, mais je n'ai jamais eu l'occasion de coucher avec quelqu'un qui avait dépassé la quarantaine. La scène de malade. Entre la drague et les fausses larmes, je suis persuadé que la scène devait être une des plus belles à voir. Je me dis que les talents d'acteur de son père ont un peu déteins sur elle, ce qui me fait comprendre la frustration qu'elle a ressenti quand le policier n'y a pas cru une seconde. Par contre, soit il était gay comme elle dit, soit il devait être assez canon pour comprendre que Lula se foutait de sa gueule. Détail dont je n'ai pas besoin, je me mets à écouter ce que Lula raconte. Je te jure que j'avais une idée derrière la tête mais j'ai oublié. Et ça m'énerve d'oublier si vite ce à quoi je pensais. Peut-être qu'elle a raison en fait, je n'ai pas une si bonne mémoire que ça. Sauf pour mes supers ryhtmes de batterie, bien évidemment. Oh les calculs ... Bon, je vais boire mais pas parce que je te fais confiance, mais parce j'ai pas envie de me prendre la tête avec les calculs. Je ne lui fais pas confiance parce que Lula est capable de faire en sorte de m'embrouiller l'esprit pour me faire boire plus qu'elle. Mais je n'ai pas envie de me prendre la tête alors je me contente de faire ce qu'elle dit.

Evidemment ! Bien sûr qu'on va continuer. C'est vrai qu'on va finir mort assez vite mais en fin de compte, quand on y pense, c'est un peu notre but pour aujourd'hui. T'es une mauvaise, mais elle est bonne. Et c'est pas plus mal en soit, je te laisse imaginer ce que les journalistes diraient entre des histoires de plans à trois, de trouple ou de potentiels disputes à la Beatles à cause de toi. En soit, ces unes ne seraient que drôles, mais la réalité l'est tellement moins. Par contre, j'aurais aimé voir les têtes de mes deux copains si on lancait une rumeur comme un baiser ; ils s'apprécient tellement qu'ils seraient bien heureux. C'est pas si luxueux ... Je regarde autour de moi, mais je n'arrive même pas à me convaincre moi même. Certes, Tenby est une petite ville mais j'ai cherché une des plus grandes et j'ai laissé quelques personnes l'arranger à ma place. J'ai envie de lui dire qu'elle pourrait s'offrir la même au lieu de son hôtel mais c'est peine perdue avec la brune. Je bois tous mes shots. Ok. A mon tour. Je m'asseois en tailleur sur le fauteuil et je réfléchis à ce que je pourrais bien dire. Je cherche dans les évenements récents comme les moins récents. Oh, j'ai une idée ! Je n'ai jamais eu de garde du corps un peu collant mais super mignon. Je l'ai aperçu plusieurs fois lors de nos interviews ou sorties. Je ne sais pas comment elle fait pour supporter ça, mais je suppose que ce n'est pas pareil quand on se sent en danger si on est un homme ou une femme. Oh oh, je n'ai jamais été belle mère. Et je finirais avec un je n'ai jamais agressé un fan qui voulait simplement m'offrir un bouquet de fleur. Bon, ok, il t'avait mis la main aux fesses. Je rigole joyeusement, sachant pertinemment que le mot belle mère va la faire frémir, mais c'est ma nouvelle vengeance. Maintenant compte et bois. Je me sens déjà trop loin pour compter. finis-je par dire, en m'appuyant sur ce que je pensais être le dossier du fauteuil. Sauf qu'en fait, c'était le coin de celui-ci et me voilà donc par terre, en train d'exploser de rire. Moi qui me croyais assez fort pour survivre à quelques shots ... Je me suis un peu surrestimé.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 799
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyVen 22 Fév - 17:39


lula & liam
christmas what ?


Liam signale à Lula qu’il a quand même un cœur qui bat sous ses airs de gros durs et même si elle rit d’un air dubitatif pour l’embêter, elle le croit aisément. Il avait l’air naturellement généreux, et surtout il n’avait pas l’air de feindre. Ce qui était plutôt rare dans leur milieu. Il était le membre de The Unamad dont Lula se sentait le plus proche et pour qui elle avait le plus d’affection. Et même le nombre astronomique de conneries qu’il pouvait dire ne pouvait pas changer pas ce fait. Surtout que la Landry pouvait en faire autant. « Quand je vois ton esprit mal tourné, mon petit Liam, je me dis que tu es effectivement en manque d’autre chose. Du coup, la question, c’est plutôt dans quelle position tu mets Dylana. » La blague était plutôt crue, de quoi donner raison à Liam lorsqu’il fait remarquer plus tard que c’est lui qui a les oreilles sensibles lorsqu’elle parle. Elle n’en a pas honte. Elle assumait parfaitement son côté trash… Le Wilson lui fait d’ailleurs remarquer qu’il ne fait que la taquiner. « Tout comme je suis en train de le faire, mon cher. » Réplique t-elle aussitôt. Elle n’aurait pas parlé de Dylana si elle n’avait pas voulu l’embêter car elle avait deviné que le sujet était sensible pour lui… « Et oui, tu as sonné à la mauvaise porte pour les compliments. » L’amour vache, ça connaissait bien la métisse. Elle ne se prive d’ailleurs pas d’asséner une tape sur les mains du brun quand il essaye de lui pincer les joues. Et elle ne se laisse pas non plus attendrir par ses menaces et ses bouderies. « Et j’apprécie toujours tes compliments à toi mais ça ne veut pas dire que j’en ai besoin à tout prix. Je peux m’en passer. » Là, elle était plus sérieuse. Elle n’avait pas besoin des compliments d’un homme pour exister. Elle savait s’apprécier à sa juste valeur elle-même.

En tout cas, le rire lui revient vite aux lèvres quand Liam se met à rêver à voix haute de paires de fesses et de seins. « Ne me lance pas sur le sujet, sinon, ça va tourner en une vraie soirée de potes. » Dit-elle. Elle n’avait de préférence pour aucun genre et savait apprécier la beauté des courbes féminines aussi bien que des muscles saillants. Toutefois, ils avaient mieux à faire que de noter des poitrines et de postérieurs et ils se lancent dans une partie endiablée de « je n’ai jamais ». Bien vite les choses dégénèrent et les anecdotes croustillantes s’enchainent à mesure que les shots à boire se font de plus en plus nombreux. Ce qui est marrant, c’est que Liam ne se remet absolument pas du fait que Lula soit au courant pour cette histoire de paddle. Elle rigole quand il lui dit qu’il va tout faire pour trouver une histoire similaire la concernant. « Ah sois pas rancunier, on évolue dans un tout petit univers. » Ils apprennent encore mutuellement des choses l’un sur l’autre. Et il ne leur faut plus trop longtemps pour être totalement bourrés. A tel point que Liam en oublie les suggestions qu’il veut faire pour faire boire Lula et qu’il lui délègue même la responsabilité des calculs du nombre de verres qu’ils doivent boire. Il lui dit bien que c’est par flemme et non parce qu’il lui fait confiance. Elle lui tire la langue. « Dit plutôt que c’est parce que tu ne sais pas compter. Ou plutôt parce que tu veux juste picoler. »

Parce que petit à petit le jeu devient plus erratique, ils boivent juste en s’envoyant des piques. « Oui je suis mauvaise et j’aime ça. » Confirme Lula. Elle rigole encore face aux conneries de plus en plus grosses que Liam lui débite. « Même moi je trouve que c’est prétentieux de nous comparer aux Beatles. Mais de toute façon, la question est réglée. Je n’embrasserai jamais Nate. Ni toi d’ailleurs. » Nate parce qu’elle ne l’appréciait pas et lui, parce qu’elle le voyait plus comme un frère qu’autre chose… D’ailleurs, comme un frère le ferait avec une sœur, elle le taquine sur la taille de sa baraque. Mais il proteste en disant qu’elle n’est pas si luxueuse que ça. Nouveau rire désabusée de Lula. « Arrête, on pourrait faire une partie de hockey dans le hall d’entrée… Les plafonds sont tellement hauts… Et la piscine est sûrement plus grande que la maison de la vieille commère qui règne sur la ville…. Qu’est-ce que tu fais de tout cet espace, sérieusement ? » En tout cas, on ne peut pas enlever ça à Liam, il honore sa dette. S’installant confortablement dans son fauteuil, il boit tous ses shoots sans se démonter. Impressionnée, Lula les compte, l’accompagnant pour la part qu’elle doit boire. Non mais quelle descente, ils avaient !

Ce qui fait qu’au final, elle a un rire encore plus hystérique quand Liam amorce un nouveau round de leur jeu. « Je n'ai jamais eu de garde du corps un peu collant mais super mignon. » Ha, l’enfoiré se vengeait bien. Lula reprend un shoot et le descend. « C’est vrai qu’il l’est, cet enfoiré. » Dit-elle, ne reprenant volontairement pas à voix haute l’adjectif qu’elle confirmait. Liam enchaîne parfaitement, disant qu’il n’avait jamais été la belle-mère de personne et qu’il ne s’était jamais fait agressé par un fan. La Landry ne boit qu’un shoot. « J’étais une super belle-mère, tu sais. Alors je ne le prends pas mal. Par contre, tu dois boire aussi pour le coup du fan psycho. Tu ne te rappelles pas de cette fan qui t’as embrassé de force ? Tu avais des traces de son horrible rouge à lèvres sur tout le visage. » Dit-elle en ne perdant pas le nord malgré l’alcoolémie toujours ascendante. Par contre, ça se corse pour les calculs. Elle essaye d’additionner et de soustraire sur ses doigts, mais elle a bien plus de mal que précédemment. Elle va cependant arriver au total quand Liam tombe du fauteuil sur lequel il s’était perché. Lula n’a pas le temps de s’inquiéter qu’il éclate d’un grand rire. Apparemment, il ne s’est pas fait mal. Voyant cela, elle rit à son tour, allant s’allonger à côté de lui. C’est agréable parce que comme ça, ils peuvent regarder le plafond. « On s’en fout des shoots, je crois qu’on a notre compte… Et puis si on veut boire, on boit. » Clairement, ils avaient leur compte puisque ça faisait depuis qu’elle avait passé la porte de sa maison, il y a trois heures, qu’ils n’avaient pas arrêté. Les hamburgers ne suffisaient pas à éponger… Ils restent couchés un bon bout de temps, côte à côte, enchaînant les mauvaises blagues et les délires. Jusqu’à ce que les cloches de l’Eglise de Tenby sonnent au loin pour annoncer la messe de minuit. « Ah ça y est il est minuit, le père Noël devrait arriver. » Dit Lula en explosant de rire. « Heureusement qu’il n’existe pas, parce qu’on a vraiment pas été sage. » Embraye t-elle toujours aussi joyeusement.

AVENGEDINCHAINS

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyMar 5 Mar - 1:39


lula & liam
christmas what ?


J'ouvre la bouche mais rien ne sort, d'abord à court de mots pour lui répondre, ensuite parce que j'explose de rire. Eh, je t'ai dis de faire attention à mes pauvres oreilles. dis-je en me les bouchant, affichant une mine choqué par la même occasion. Et tous les êtres humains ont l'esprit mal tourné, c'est juste que moi j'ai décidé de l'assumer. D'assumer ce point que tout le monde pense horrible. J'ai tendance à m'en foutre un peu de ce qu'on pense de moi même si je fais en sorte d'être un minimum discret. En compagnie de personnes comme la Landry, je n'ai aucun mal à faire face à ma véritable nature. Oh la la, c'est que Madame est devenue susceptible. Arrête de te prendre autant au sérieux, je vais finir par croire que t'as un cerveau qui fonctionne. Je la taquine, encore. Je sais qu'elle n'a pas besoin de quelqu'un qui lui fasse des compliments, qui prend soin d'elle ... Lula est très indépendante et même si je ne la connais pas parfaitement, j'ai bien compris son problème de confiance. C'est d'ailleurs pour ça que je suis flatté de pouvoir partager des moments aussi simples avec elle, parce que j'ai beaucoup d'affection pour ce petit bout de femme. Ne me tente pas ... Ca serait marrant tiens. dis-je en réfléchissant à cette potentielle discussion. Mais c'est qu'on a d'autres chats à fouetter pour l'instant, comme cette partie de je n'ai jamais très bien entamée en très peu de temps.

J'arrive pas à digérer qu'elle soit au courant de cette histoire. Et j'ai beau penser à qui a pu lui raconter, j'ai peu de solutions qui me viennent à l'esprit. Si ça se trouve, je l'ai fais tout seul, complètement saoul à essayer de faire le malin avec mes supers histoires. Ca me prend la tête et je lui promets de me venger. Un peu que je suis rancunier. Trop petit univers. Mais ça me rassure sur l'idée que je finirais par trouver une histoire aussi tordue sur elle, même si ça doit prendre énormément de temps. On tente de faire les comptes et de mon côté, j'abandonne. La brune fait le calcul et moi je bois. Pour ça, je suis très bon. Je sais compter, j'ai juste pas envie. dis-je en faisant semblant de bouder. Genre je ne sais pas compter. Mais disons que tu as à moitié raison. De toutes façons, on ne fait plus rien dans les règles, on se contente de s'envoyer des piques en buvant un coup quand l'envie nous prend. Je suis sûr que c'est le genre de phrases que tes conquêtes adorent entendre. Surtout sur le ton qu'elle a emprunter pour la dire. Même moi ça m'a rendu tout bizarre ; même si je mets ce genre de pensées sur le compte de tout ce que j'ai avalé. Si je devais nous comparer à quelqu'un, musicalement, je le ferais avec les Stones. The Yoko Ono affair, ça te dit ? Rock'n roll attitude et pas ... Je n'arrive même pas à décrire ce que je pense des Beatles. Ils sont cools, mais pas assez. Et non, je n'ai pas la prétention d'aller nous compararer à eux, même si je pense qu'on peut facilement arriver à leur niveau. Vous feriez un couple si charmant, c'est dommage. Et pour nous, t'inquiète pas, je n'en ai aucune envie non plus. finis-je par dire, rigolant de plus belle.

Elle me taquine sur la taille de ma maison et j'essaie de me défendre comme je peux. Mais enfin ... Bon, ok, c'est un peu grand. Je regarde autour de moi, repense à toutes les pièces et m'incline devant Lula. J'en sais rien, j'en profite comme je peux. C'est mieux que ta chambre d'hôtel. dis-je en la taquinant. J'ai profité d'une énorme maison dès que ma mère est partie, c'est difficile de ne pas se retrouver dans le même milieu comme c'est difficile d'expliquer aux gens pourquoi j'ai autant d'espace que je n'utilise pas. Ou pas souvent. Mes batteries prennent de la place et je peux inviter n'importe qui n'importe quand sans aucune honte. Bon, c'est vrai, j'en ai pas besoin de mes 4 batteries ... Mais les guitaristes et les bassistes n'ont pas besoin de la douzaine d'instuments que eux ils s'achètent, alors j'ai autant le droit qu'eux d'en profiter. Et pour le reste, avec la femme de ménage qui vient assez souvent, je peux toujours proposer de ramener les gens à la maison. Pour une petite ville comme Tenby, je ne pensais pas qu'elle m'offrirait un tel luxe. J'ai de la place pour toi si tu veux. Je suis persuadé que tu ferais une super colocataire. finis-je par dire, plus sérieusement cette fois. J'ai de la peine à chaque fois que je pense à elle dans sa chambre d'hôtel et comme elle l'a dit, j'ai toute la place que je veux ici. A voir si elle me prendre ou non au sérieux. Au pire, on verra bien.

J'amorce une nouvelle manche et je rigole en observant son visage lorsque j'évoque son garde du corps. Et vu ton regard ... Oh le pauvre, il ne va jamais s'en sortir. Il l'énerve, mais ses yeux me disent qu'elle va en faire son quatre heure. Je ne sais pas comment elle va s'arranger, je ne veux pas le savoir, mais je veux suivre cette histoire de près ; je sens que je vais bien me marrer. Et je continue dans ma lancée, visant pile au bon endroit. T'étais pas une belle mère, t'étais plus une copine. T'as même pas dix ans de plus qu'elle, si mes souvenirs sont bons. dis-je en explosant de rire. Je ne sais pas comment c'était dans l'intimité mais je les voyais juste comme deux copines qui se faisaient des soirées pyjama devant des films romantiques. Je finis avec mon dernier je n'ai jamais et je me fais à nouveau avoir. OH PUTAIN. Mais comment j'ai pu oublié ça ? Je me marre de plus belle, me remémorant la scène. Je suis sûr que mon cerveau a placé cet évenement dans la partie traumatisante et s'est efforcé de me le faire oublier. J'oublie les comptes et je bois, encore et encore. J'ai pas envie de me prendre la tête de toutes façons. Et je me prends tellement pas la tête que je finis à côté du fauteuil, sans savoir pourquoi. J'ignore aussi si j'ai mal ou pas et je reste par terre, mort de rire. Lula finit par me rejoindre. Ouais, on a pas besoin de jeux débiles pour se retourner la tête ... On est Liam et Lula de The Unamed, on fait ce qu'on veut. La nourriture grasse aide à ne pas nous sentir mal, mais ça n'empêche pas assez l'alcool de monter à notre cerveau. On est largement atteint, tous les deux,couchés à côté de mon fauteuil en observant le plafond. J'ai su qu'on finirait dans cet état dès le moment où elle est rentrée chez moi. Noyeux Joël ! criais-je en levant les bras comme un débile à l'annonce de la Landry. L'alcool est décidemment monté trop vite. C'était vraiment pourri. Il faut absolument que je me mette en tête que je dois arrêter les blagues. Comme tu dis, heureusement. A organiser une fête censé l'oublier, à comettre les vices de toutes les rocks stars, à se bourrer la gueule en jouant à des jeux stupides devant le Grinch ... Je pourrais continuer la liste mais on sait tous les deux pourquoi on ne mériterait rien. Oh, j'ai une bouteille de champagne, faut qu'on l'ouvre. Un peu comme à la nouvelle année, sauf qu'on a manqué l'espèce de décompte. On boit pas du champagne à minuit à Noël, en tous cas dans ma famille, alors j'utilise cette raison pour ajouter un alcool dans notre liste. Après tout, on est plus sur ça. Bon, pas de suite ... C'est qu'on est vraiment bien ici. On le prendra avec ton dessert. finis-je par dire, tournant difficilement la tête vers ma voisine.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lula Landry
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : irish coffee (justine)
TES DOUBLES : penny, jaya, lenny, rhys, thomas & trystan
TON AVATAR : zoe kravitz
TES CRÉDITS : ©myself (avatar) & tumblr & anaelle
TA DISPONIBILITE RP : Libres (0/3)
En cours : Max - 30's birthday party - Sam - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 799
POINTS : 1676
ARRIVÉE À TENBY : 01/11/2018
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_osag3qcdwI1twk1o0_540
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans (31 juillet)
CÔTÉ COEUR : wild hearts cannot be easily tamed
PROFESSION : fille de dante landry & seconde guitariste de the unamed.

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyMer 13 Mar - 19:04


lula & liam
christmas what ?


Liam continue de répliquer à tout ce que Lula dit mais visiblement son état d’ébriété ascendant lui fait perdre en cohérence. Il commence en effet par dire à la  métisse de faire attention à ses oreilles chastes avant de dire qu’il avait l’esprit mal tourné et qu’il assumait. Une belle contradiction mais elle ne relève pas et le laisse divaguer dans son coin. Sauf quand il l’attaque frontalement bien sûr. « Oh la la, c'est que Madame est devenue susceptible. Arrête de te prendre autant au sérieux, je vais finir par croire que t'as un cerveau qui fonctionne. » Elle lui tire la langue pour ce qui doit être la énième fois de la soirée. « Tu sais que mon cerveau fonctionne et en plus mieux que le tien, sinon tu ne m’aurais pas confié le calcul mental. » Dit-elle en mode pimbêche. Les chamailleries de leur duo sont incessantes car juste après, c’est Liam qui fait mine de bouder, justement à cause de ça. « Qui c’est qui est susceptible maintenant ?! » Dit-elle en explosant de rire. Ce n’est plus à prouver, ils sont complètement refaits. D’ailleurs, Lula a du mal à s’arrêter surtout quand Liam suppose avoir deviné sa catch phrase auprès de toutes ses conquêtes. « Je ne peux pas révéler mes secrets, désolée. » Dit-elle quand elle arrive à reprendre un peu de souffle. Mais elle repart aussitôt en fou rire en s’imaginant draguer en disant « je suis mauvaise et j’aime ça »… Non, c’était vraiment pas possible.

Le délire continue, tandis qu’ils parlent en vrac des Beatles, des Stones, d’un potentiel couple avec Nate et autres bêtises. Lula taquine aussi le brun sur la taille de sa maison et il se défend comme il peut, lui disant que c’est mieux que sa chambre d’hôtel et que ses batteries prennent de la place. Nouveau rire de Lula. « Je ne savais pas que tu avais 40 batteries. » Elle dit un nombre au hasard mais en réalité, elle se disait qu’il pouvait en caser bien plus que ça dans son palace. « Et elle est très bien ma chambre d’hôtel, j’ai le room service toute la journée et le spa à disposition… » Mais très vite, Lula a l’impression que cette vanne sur sa vie à l’hôtel est justement plus qu’une vanne. Car après un moment de flottement, Liam fait une déclaration inattendue. « J'ai de la place pour toi si tu veux. Je suis persuadé que tu ferais une super colocataire. » Est-ce que c’est sérieux ou est-ce qu’ils sont toujours en train de délirer ? La Landry n’a aucun moyen de le savoir. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle ne peut empêcher son cerveau d’imaginer la situation. Sous ses airs de rockstar délurée, Liam avait un grand cœur et vivre avec lui serait sûrement fantastique. En plus des moments festifs de l’acabit de celui qu’ils étaient en train de vivre, Lula serait assurée d’avoir toujours un allié  près d’elle. Un ami en qui elle pourrait avoir confiance. Car elle était certaine que c’était ce que le Wilson était destiné à devenir pour elle. Chaque moment qu’ils passaient ensembles les rapprochaient un peu plus. Ils se comprenaient, tout simplement. Oui, s’il y avait bien une personne avec qui elle pouvait envisager de vivre (chose qui n’était jamais arrivée), c’était bien lui. Malheureusement, Lula n’était pas du type sentimental et ce n’est pas du tout ce qu’elle répond. « Arrête, je suis trop chiante et trop bordélique… Tu me foutrais dehors en deux jours à  peine. Et puis c’est gentil mais je ne compte pas rester ici plus longtemps que nécessaire. Je ne veux pas m’installer ici. » En fait, elle avait hâte de retourner à Londres même si ça signifiait moins voir Liam et Max ; Mais à ce moment précis, elle pensait encore que la vie des petites villes n’était pas faite pour elle.

Bien heureusement pour elle, leur manche ultime de « je n’ai jamais » lui offre une diversion satisfaisante. Et en fait, ils s’éloignent progressivement du jeu pour se livrer à quelques nouvelles confidences. « Je ne sais pas, il est plus coriace qu’il en a l’air. » Avoue Lula lorsque Sam vient se mêler à leur conversation et que Liam lui prête des intentions douteuses à son égard. Moins bourrée, elle aurait probablement essayé de nier mais les faits étaient là. Oui, il était insupportable mais autant qu’il était sexy et musclé, ce qui n’était pas peu dire. Et le côté militaire taiseux lui plaisait contre toute attente. Liam la connaissait trop bien pour ne pas l’avoir deviné en plus. La preuve en est qu’il devine également qu’elle est plus une copine qu’une belle-mère pour Megan. Par la suite, ils se remémorent quelques souvenirs hauts en couleur, toujours morts de rire. Le jeu se finit quand ils admettent mutuellement que de toute façon, ils ont juste envie de boire comme des trous. Amusée par la réplique de Liam, Lula la reprend en levant son verre et en descendant encore un shot. « On est Liam et Lula de The Unamed, on fait ce qu'on veut. » Elle avait effectivement l’impression que l’univers leur appartenait. Elle se sentait incroyablement bien et euphorique, couchée à ses côtés, et ce même si c’était au sol. Ils étaient bien dans leur bulle, loin de la déprime qui auraient pu accompagner leurs fêtes de Noël solitaires. Minuit sonne d’ailleurs. Mais pas de messe de Noël, juste encore plus de blagues pourries. Ils se resouhaitent un Noyeux Joël, et Liam propose d’aller chercher du champagne. Lula va accepter lorsqu’elle se rend compte qu’il a la flemme de se lever, ce qu’il confirme. « Bon, pas de suite ... C'est qu'on est vraiment bien ici. On le prendra avec ton dessert. » Elle rit à nouveau. Pas sûr qu’ils arrivent au dessert. En fait, personne ne pouvait prédire comment cette soirée allait se terminer ou quelles bêtises ils allaient encore pouvoir faire mais une chose était certaine : Lula s’éclatait comme une folle. Leur soirée de Noël était une putain de réussite.


AVENGEDINCHAINS

_________________

Isn’t it funny how when I first met you I couldn’t stand you, but now I can’t seem to get enough of you? •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) EmptyJeu 21 Mar - 23:12


lula & liam
christmas what ?


En fait, plus le temps passe, plus je me rends compte Lula, c'est comme ma petite soeur. Une fameuse boule d'énergie, certes, mais une petite soeur au coeur tendre qui aime m'embêter et me lancer des vannes. Et je lui rends la pareille, évidemment. Je vais finir par croire que ton melon est pire que celui de Nate. En fait, je ne le crois pas, j'en suis sûr. Déjà que l'autre la pour pas grand chose elle, elle a ses parents méga connu pour se prendre pour une star depuis sa plus tendre enfance. Mais je garde ses pensées pour moi, mon but n'est pas de la vexer pour de bon. Je ne suis pas susceptible, juste vexé. Mais dans deux ou trois vacheries que je t'aurais lâché ça passera. Bon, je suis du genre susceptible mais pour une fois, je suis juste vexé par ce qu'elle raconte sur mon cerveau. Je l'ai cherché, c'est vrai. Je fais semblant de bouder mais avec l'alcool que j'ai déjà ingéré, je n'arrive pas à rester très sérieux. Et pour ce qui est des vâcheries, va falloir attendre un peu parce que là, je commence à être à court. Il faut dire que ça commence à douloureusement se bousculer dans mon crâne. Tant que c'est pas toi la source, j'arriverais à m'en remettre. finis-je par lui dire, la taquinant pour de bon.

On se taquine l'un l'autre sur des bêtises qui ressortent du je n'ai jamais. Elle en arrive à me parler de mon palace et à se foutre de la place que j'ai pour moi tout seul. Pas 40 ... J'en ai 3 ici et je crois que j'en ai laissé deux chez mes grands-parents. dis-je en réfléchissant sérieusement. Une installée dans ma pièce de répétition, une dans un truc qui à la base sert d'un bureau et je ne sais plus où j'ai mis la troisième. Puis tu peux bien parler avec toutes tes basses. Je sais que je m'étonne à chaque fois qu'on monte sur scène parce que si ma mémoire ne me fait pas défaut, elle a une basse différente à chaque fois. Je sais que c'est souvent en tous cas parce que des fois, je suis étonné par les trucs moches qu'elle a pu mettre dessus. Bah justement, au lieu de payer un hôtel provisoirement t'aurais le confort de la maison et gratuit. Je n'ai pas eu trop de mal à mettre le fric pour cette maison, ce qui fait qu'on peut oublier ces histoires de loyer. Si elle participe aux factures, aux courses ... On pourrait vachement bien s'amuser. La vie avec elle serait facile et je n'aurais jamais à me tracasser des moments où elle serait seule à la maison vu qu'on part presque toujours en même temps. Nan mais je suis sûr que t'exagère. Chiante, non. Bordélique et bien je n'en sais rien, je n'ai pas envie de me fier à nos loges pour comprendre dans quel état est sa chambre d'hôtel. Ici c'est rangé parce que j'essaie de faire un peu attention et que j'ai la femme de ménage qui passe derrière ; en fait, on ferait la paire tous les deux. Fin bon, tu peux croire que je suis juste bourré mais ma proposition tiendra toujours, tu viens quand tu veux. finis-je par dire, souriant largement. Pourquoi pas après tout, je ne pense pas que cette colocation pourrait mal finir. De toutes façons, nous aurons encore le temps d'y réfléchir l'esprit plus clair demain, quand on aura eu le temps d'y penser.

Quoi, tu vas me dire que tu lâche déjà l'affaire ? Je suis déçu. Les affaires de garde du corps, les affaires d'employés qui se tape les patrons, on connait tous et ça ne se finit pas toujours bien. Mais Lula n'est pas du genre à se fier à ça, comme je ne la pensais pas du genre à baisser les bras face à un caractère compliqué. Je ne tarde pas à changer le sujet de discussion. A nous ! Un mélange d'euphorie et de bien être s'installe dans toutes les parties de mon corps allongés. Je nous rend hommage, à nous et notre travail, pour avoir accompli autant de trucs qui nous apportent une superbe liberté. Liberté qui s'étale dans mon esprit embrumhé par l'alcool et qui prend d'énormes proportions par rapport à la réalité. Mais c'est pas grave, on peut se le permettre aujourd'hui. Bon, je commence à avoir mal au dos. Je gesticule un peu, cherche la position idéale qui me permettrait d'être mieux installé. Mais plus le temps passe, plus c'est difficile. Et même si on s'amuse bien couché là, tous les deux, je craque. Enfin, j'ai autre chose qui me traverse l'esprit d'abord. AH MAIS J'AI DU LAIT DE POULE. criais-je presque, heureux que je m'en souvienne. Je sais qu'on avait dit qu'il ne fallait rien de cette fête mais bon, on a bien offert des cadeaux. Puis c'est le lait de poule quoi ... J'aimerais trouver une autre excuse que les fêtes de fin d'année pour m'en enfiler des tonnes. Pardon, tu sais ce que ça me fait quand il y a de l'alcool dedans. J'explose de rire, de nouveau. J'ai vraiment du mal à contrôler ces émotions qui s'emparent de moi et ça rend le fait de me lever assez compliqué. Bon, va me chercher mes fondants au chocolat, on va s'installer devant Shining avec tous nos trucs et des plaids. finis-je par dire, me levant enfin. Je parle de fondants parce que c'est mon envie du moment mais je me réjouis de voir la surprise qu'elle m'a réservé. Je pars vers la cuisine et m'occupe du mélange assez vite avant de revenir dans le salon et poser les tasses près des bouteilles sur la petite table. Quelques boutons et le film est lancé juste au moment où la brune s'installe à côté de moi. Le bonheur. Une fête anti Noël plus que réussie qui, j'en suis sûr, va durer jusqu'au bout de la nuit. Manque plus qu'à voir dans quel état on se lèvera demain.


AVENGEDINCHAINS


FIN DU RP.

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty
MessageSujet: Re: this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula) Empty

Revenir en haut Aller en bas

this is the story about our christmas party. and it's good, so good. (lula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-