AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 243
POINTS : 542
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyDim 16 Déc - 22:40

En accédant au poste de proviseure, Judith s’attendait à devoir régler tout genre de conflits, et jusqu’à maintenant elle s’en est toujours très bien sortie. Elle sait rester calme et diplomate, et elle essaye toujours de trouver le meilleur compromis pour que tout le monde soit content, ou au moins que personne ne soit trop contrarié. Elle a appris d’expérience que ce sont souvent les parents les pires. Contrairement à ce qu’elle pensait, il y en a un paquet qui prend la défense de leur gamin quoi qu’il ait fait, et ça a tendance à la révolter. Comment obliger les élèves à respecter leurs professeurs et l’équipe administrative s’ils savent pertinemment que leurs parents viendront faire un scandale s’ils sont sanctionnés ? Pas simple…

Mais tout cela n’était comparé à la vague qu’elle se prend actuellement en pleine face. Il suffit d’une photo sur instagram pour qu’une rumeur se propage dans tout le village et que les parents lui tombent dessus un par un. Ils sont de plus en plus énervés, commençant même à délirer en l’accusant de garder un pédophile dans son équipe enseignante. Elle a beau essayé de les raisonner et prendre la défense de Richard, elle commence à se demander comment elle va réussir à régler la situation cette fois. C’est finalement le prof qui prend les devants puisqu’il a demandé à la voir. Judy lui a proposé de passer dans l’après-midi puisqu’elle avait des réunions prévues toute la matinée, notamment concernant le spectacle de Noël des collégiens. Réunions qui se sont éternisées et lui ont à peine laissé le temps d’avaler un sandwich durant sa courte pause déjeuner. Elle n’a donc pas vraiment le temps de réfléchir précisément à ce qu’elle va pouvoir dire à Richard avant que celui ci ne frappe à la porte de son bureau. “Entre, je t’en prie.” Lance-t-elle tout en mettant de côté la paperasse qu’elle était en train de régler. Elle le laisse prendre place sur le siège en face de son bureau. “Comment est ce que tu vas ?” Lui demande-t-elle avec un réel intérêt. Ce n’est peut être pas pro, mais Richard est une personne qu’elle côtoie et apprécie depuis son arrivée dans l’établissement, alors elle est réellement soucieuse de savoir comment il vit cette situation compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Lyon
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding et Max Julliard
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Hypnotyk (avatar) + Boston (gifs) + crack in time (sign)
TA DISPONIBILITE RP : I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Tumblr_pbc12lnxu11vg2yxdo3_250
RAGOTS PARTAGÉS : 1246
POINTS : 2024
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018
I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Tumblr_pbc12lnxu11vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 40 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Ecrivain, il a du démissionner de son poste d'enseignant au lycée.
REPUTATION : Il sort avec la petite Weston, une ancienne élève qui a vingt ans de moins que lui, vous vous rendez compte ? Les parents d'élèves ont été scandalisé et ça se comprend, lui qui paraissait si bien sous tous rapports, si gentil ! Il y a de quoi se poser des questions, surtout quand on sait qu'il a démissionné de son poste...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyLun 17 Déc - 23:19


I feel the chaos around me
A thing I don't try to deny
I'd better learn to accept that
There's a part of my life that will go away

Richard regarde une dernière fois la salle de classe qu’on lui avait attribué à la Ysgol Greenhill School avec une pointe de tristesse. Il a déjà rassemblé ses affaires dans sa voiture, il est prêt à partir, il n’y a plus qu’à annoncer à Judith, la proviseure, qu’il s’en va et que c’est fini. Il n’a pas fait de discours d’adieu, rien, et c’est peut-être ça qui lui fait le plus mal. Partir, l’écrivain s’est dit que ça serait facile : après tout, ça fait des mois qu’il s’y prépare et qu’il pense être prêt. Non, ce qu’il n’envisageait pas, c’était à quelle point la rumeur pouvait faire mal. Les réseaux sociaux, les critiques, il s’y attendait, son éditeur et Julianne, son agent, le soutenait. Mais les petites phrases au supermarché, et ses élèves qui le regardaient bizarrement en murmurant dans son dos, les parents d’élèves qui s’indignaient…ça c’était dur. Il aurait du s’y attendre, dans une petite ville comme Tenby, surtout à l’heure d’instagram, mais Richard avait mal quand même. Alors non, il n’a rien dit à ses élèves, et il partira comme ça, il l’a décidé. Ils parleront de toute façon, et maintenant qu’ils sont persuadés de tas de choses fausses sur son compte – la faute aux parents, ça – il n’est pas sûr de pouvoir trouver les mots. C’est bien la première fois que ça lui arrive, et ça le rend presque aussi triste que de devoir vider les lieux. Avec ce départ, c’est tout un pan de sa vie qui se finit. La Ysgol avait compté pour Ritchie, elle lui avait permis de tenir le cap en arrivant à Tenby. Mais c’est aussi la fin de dix-huit années passées dans l’enseignement : il ne sera plus jamais professeur, c’est probablement la dernière fois qu’il fiche les pieds dans une école. Même si l’écossais est aujourd’hui avant tout écrivain, c’est une page qui se tourne et ça lui fiche un coup.

Pour autant, il est déterminé et il ne compte pas renoncer. C’est donc sans reculer qu’il quitte la salle de classe pour aller frapper à la porte de Judith, la proviseure. Son couple vaut le sacrifice, se dit-il, même si c’est difficile. « Bonjour Judith. » La directrice ne lui parait pas hostile : quelque chose qui change Richard, ces derniers temps, et qui le soulage. Les visages amicaux ne sont pas légions, ces temps ci. « Fatigué, pour être honnête. » Il esquisse un sourire un peu blasé. « Le village ne parle plus que de moi. Je suppose que tu as du entendre la rumeur ? Les gens se sont vite emballés… » L’écrivain s’est toujours bien entendu avec sa collègue : même depuis qu’elle est la chef d’équipe. Malgré quelques points de frictions – Ritchie passant facilement pour un laxiste à côté de la très smart Mrs Sullivan – le courant passait bien entre eux et le boulot qu’il avait fait était très correct. Il la regretterait. « Je suis navré que tu apprennes les choses comme ça. J’aurais préféré t’annoncer moi-même que j’étais avec Deborah Mais les évenements se sont…précipités, disons. » Il soupire, le moment n’est pas facile, mais autant y aller directement. « J’ai déjà entendu les parents d’élèves et des bruits de couloirs, et je ne veux pas te causer de problèmes ni perturber le fonctionnement de l’école. Donc voilà…je démissionne. » C’est dit, c’est fait. « Mais je veux quand redire…j’insiste. J’ai jamais regardé mes élèves, pas une. Ca me tue de devoir le redire, mais je voulais quand même être sûr qu’au moins toi tu le saurais. »

_________________

Promise to love you 'til the end of the line
©️crackintime


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 243
POINTS : 542
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyDim 23 Déc - 21:58

A voir le visage de Richard, Judith n’a de la mal à le croire lorsqu’il avoue être fatigué. Si ces derniers jours ont été éprouvants pour elle, ce n’est sans doute rien comparé à ce qu’à dû vivre l’écrivain et elle en est bien consciente. “Comme tu dis…” Acquiesce la rousse lorsqu’il évoque la rumeur le concernant et l’emballement des habitants. “Ce qui m’insupporte, c’est que les gens s’indignent sans même chercher à connaître la vérité ou vérifier leurs sources.” Fait elle remarquer avec dépit. C’est normal que les gens se fassent leur opinion de ce qui se passe dans le village, mais ils devraient au moins se baser sur des faits avérés au lieu d’écouter les “on dit” qui déforment complètement la réalité.

Elle l’écoute avec attention lorsqu’il reprend la parole. Il n’a pas tort, peut être qu’elle aurait pu anticiper les problèmes s’il lui avait parlé plus tôt de son histoire avec Deborah… Ou pas. Après tout, elle ne peut pas vraiment contrôler la réaction disproportionnée des parents. “J’en ai jamais douté.” Affirme-t-elle lorsqu’il se justifie. Ce qui la surprend tout de même, c’est qu’il l’ait pris de vitesse concernant son avenir au sein de l’établissement. “Tu es sûr de ta décision ? On pourrait peut être essayer de trouver une solution moins radicale ?” Propose-t-elle. Après tout, Richard n’a commis aucun crime. C’est sûr qu’il ne peut pas rester dans l’établissement comme si de rien n’était, mais Judith se dit qu’il y a peut être d’autres alternatives qu’une démission. “Ça me désole que tu te sentes obligé d’arrêter alors que t’es un bon prof…” Explique-t-elle avec sincérité, même si son rôle voudrait sans doute qu’elle se réjouisse de cette démission qui lui retire une belle écharde du pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Lyon
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding et Max Julliard
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Hypnotyk (avatar) + Boston (gifs) + crack in time (sign)
TA DISPONIBILITE RP : I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Tumblr_pbc12lnxu11vg2yxdo3_250
RAGOTS PARTAGÉS : 1246
POINTS : 2024
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018
I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Tumblr_pbc12lnxu11vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 40 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Ecrivain, il a du démissionner de son poste d'enseignant au lycée.
REPUTATION : Il sort avec la petite Weston, une ancienne élève qui a vingt ans de moins que lui, vous vous rendez compte ? Les parents d'élèves ont été scandalisé et ça se comprend, lui qui paraissait si bien sous tous rapports, si gentil ! Il y a de quoi se poser des questions, surtout quand on sait qu'il a démissionné de son poste...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyLun 24 Déc - 16:53

I feel the chaos around me
A thing I don't try to deny
I'd better learn to accept that
There's a part of my life that will go away

Les habitants de Tenby sont remontés : vu l’état de nerfs de certains parents, s’ils pouvaient venir chez lui avec des fourches, bruler sa maison, et le lyncher en place publique, ils n’hésiteraient pas. L’écrivain ne peut qu’observer ça sans rien faire, catastrophé. Judith a l’air de trouver ça aussi dingue que lui, et quelque part, ça le rassure. Il n’est pas devenu fou en l’espace de quelques semaines, les gens s’emballent vite et trop. Dans ce cirque, les gens qui ne tirent pas à boulets rouges sans savoir ou sans chercher à comprendre sont assez peu nombreux.  Il est content de pouvoir compter sur la directrice dans ce moment-là. Sa collègue, enfin ex-collègue maintenant, a toujours été quelqu’un de raisonnable. D’un haussement d’épaule, il écarte les paroles des habitants. « Je peux comprendre que les parents d’élèves n’apprécient pas, peut-être que je me poserai des questions du même genre si mes enfants avaient un prof qui sortait avec une ancienne élève…mais pas de là à inventer des choses à côté. » Ils peuvent bien désapprouver, ça les regarde, mais ils en sont à inventer qu’il est un criminel, à sous-entendre, ni plus ni moins, qu’il serait un pervers. Moralement, on pouvait bien être scandalisé, mais ni Richard ni Deborah n’avaient fait quoique ce soit d’illégal, et ce genre d’accusations étaient graves : elles auraient pu le conduire en prison, sans aucune preuve.

Il faut dire qu’avant cette histoire, peut-être que Ritchie aurait été le premier à hurler au scandale si ce genre d’évenement était arrivé. Il avait intégré, fermement, l’idée de ne jamais regarder ses élèves. Jamais. Et il ne l’a jamais fait. D’une certaine façon, c’est sans doute justement parce qu’ils n’étaient plus dans le cadre du lycée qu’il a pu se passer quoique ce soit. En dehors de ça, ses élèves étaient intouchables. Point. Judith lui répond fermement qu’elle le croit, et Richard ne peut que lui adresser un sourire plein de gratitude. « Merci beaucoup. » Il ne sait pas quoi dire d’autre. Il y a bien, au village, deux ou trois personnes qui tentent de calmer le jeu, mais les esprits s’échauffent vite. Judith fait partie de ceux là, et Richard ne peut que la remercier, même si malheureusement, elle ne peut sans doute rien faire pour l’aider, malgré sa proposition de trouver une autre solution. « S’il y en a une, je ne vois pas laquelle. » Nouveau sourire blasé. « Je préfère partir de moi-même qu’ils continuent à faire un scandale et que ça me force à démissionner après parce qu’ils continueront à raconter n’importe quoi. » Il ajouta, toujours avec le même sourire un peu amer, mais d’un ton plus pragmatique : « Ensuite, je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire cours sereinement comme ça…si les parents parlent, les élèves le font aussi. » Ca a déjà commencé, même, Richard le voit bien. Dans ces conditions, il se doute que malgré sa gentillesse, Judith elle-même n’a pas trop le choix. « Et puis…honnêtement, je ne suis pas sûr d’avoir envie de rester pour travailler avec eux, vu ce qu'ils me font. »

La décision de démissionner est raisonnée chez Ritchie. Peu importe le sens dans lequel il envisage le problème, rester au lycée n’est pas possible. Et il n’a pas envie,  comme il vient de le dire, de rester. Ce n’est pas pour ça que ça lui fait plaisir. « Oui…toutes les bonnes choses ont une fin, comme on dit. » Il sourit de façon un peu plus joyeuse à la proviseure. « Je suis content d’avoir pu enseigner autant de temps. C’était une vocation, et je ne regrette vraiment pas. Et la Yysgol m’a apporté beaucoup quand je suis arrivé ici. » Quand il venait à peine de perdre Kristin et que l’équipe l’avait accueilli à bras ouverts, Judith la première. « Il faut que je vous remercie pour ça. Mais bon, c’est comme ça. Et ce n’est pas comme si je n’avais rien à faire, tu me connais, j’aurais toujours un nouveau livre à écrire. » Il a un léger rire, quelque chose qu’il ne pensait plus possible ces derniers temps. « J’aurais aimé continuer, mais il faut savoir tourner la page, parfois. C’est juste comme ça. » S’il parvient à s’en convaincre lui-même, ce sera bien, déjà. « Je suis juste désolé de t’abandonner maintenant, je sais que ce n’est pas la meilleure période… »

_________________

Promise to love you 'til the end of the line
©️crackintime


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 243
POINTS : 542
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyMar 1 Jan - 18:47

“Oui, j’ai l’impression qu’ils ne se rendent pas compte du mal qu’ils peuvent faire en lançant des accusations graves sans fondement…” Confirme Judith à la remarque de Richard. Certes, les parents ont le droit d’être inquiets, mais le problème c’est qu’ils ont souvent du mal à rester rationnels lorsqu’il s’agit de leurs enfants. Elle peut aussi s’emporter facilement lorsque quelqu’un s’en prend d’une manière ou d’une autre à Megan ou Simon, mais pour autant, elle n’oserait jamais accuser qui que ce soit de crime sans preuves solides.

“Tu aurais pu songer à une mutation, ou une année sabbatique..? Mais j’ai l’impression que tu as plus réfléchi à la question que moi.” Et c’est normal, puisque la situation du prof doit être particulièrement désagréable ces derniers temps. A sa place, elle aurait sûrement aussi réfléchi rapidement à la manière de calmer les choses et se faire oublier des commères. “Je comprends…” Ajoute la proviseure avec tristesse. Il est clair que Richard ne pouvait pas continuer à enseigner dans l’établissement comme si de rien n’était. Les regards accusateurs des parents, des élèves et même de certains collègues seraient bien trop lourds à supporter. “C’est dommage d’en arriver là, et j’espère au moins que ta décision te permettra d’aller de l’avant.” Lui souhaite la rousse, comprenant parfaitement qu’il n’ait pas envie de continuer à travailler dans une telle ambiance. Certes, il aurait pu se dire qu’en s’acharnant un peu à son poste, les gens auraient peut être fini par oublier cette histoire, mais il y a tout de même peu de chances que ce soit la cas malheureusement...

“Toi aussi tu lui as apporté beaucoup, et je suis sincèrement heureuse d’avoir eu l’occasion de bosser avec toi.” Ils avaient tous les deux un autre métier avant d’être professeur, et cette nouvelle profession leur a servi à aller de l’avant après un tragique événement personnel. Judith imagine donc sans mal que sa démission n’a pas été une décision facile à prendre… “Oui, je suis sûre que tu trouveras toujours de nouveaux projets pour continuer à avancer.” Confirme-t-elle dans un sourire. Elle est admirative du parcours de l’écrivain et du nombre de projets qu’il semble gérer en même temps. “T’en fais pas pour ça, c’est mon job de faire face aux imprévus.” Répond elle avec douceur à sa dernière remarque. “Faut pas que tu culpabilises de quoi que ce soit, t’as rien fait de mal… Et j’espère que tes proches t’aideront à surmonter cette épreuve et aller de l’avant.” Lui souhaite-t-elle avec sincérité. Elle imagine qu'il a au moins Deborah pour le soutenir, et vu l'amour qu'ils semblent partager, l'avoir à ses côtés va certainement être une force pour Richard. Il a raison de ne pas laisser les rumeurs avoir raison de son couple s'ils vivent un amour fort et sincère comme cela semble être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Lyon
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding et Max Julliard
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Hypnotyk (avatar) + Boston (gifs) + crack in time (sign)
TA DISPONIBILITE RP : I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Tumblr_pbc12lnxu11vg2yxdo3_250
RAGOTS PARTAGÉS : 1246
POINTS : 2024
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018
I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Tumblr_pbc12lnxu11vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 40 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Ecrivain, il a du démissionner de son poste d'enseignant au lycée.
REPUTATION : Il sort avec la petite Weston, une ancienne élève qui a vingt ans de moins que lui, vous vous rendez compte ? Les parents d'élèves ont été scandalisé et ça se comprend, lui qui paraissait si bien sous tous rapports, si gentil ! Il y a de quoi se poser des questions, surtout quand on sait qu'il a démissionné de son poste...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyMer 2 Jan - 19:09


I feel the chaos around me
A thing I don't try to deny
I'd better learn to accept that
There's a part of my life that will go away

Il n’y a pas d’autre solution que de quitter le lycée. Et Judith a beau proposer des options alternatives, Richard ne voit pas du tout comment elles pourraient bien se mettre en place. Les parents d’élèves sont beaucoup trop remontés pour lui foutre la paix et accepter autre chose que sa démission. « Je ne pense pas qu’on m’accueillera à bras ouverts si je reviens dans un an…et tels que nos chers parents sont montés, ils sont partis pour me faire une réputation sur tout le Pays de Galles. Une rumeur, ça va vite, surtout si elle est déformée. » Richard secoue la tête, avec ce sourire légèrement blasé qui ne le quitte plus, qui à ce stade est plus un rictus que l’expression d’une joie véritable. Il est touché de la sollicitude de la rousse, de ses efforts, de sa patience, pour trouver une solution, mais il sait aussi que ça ne sert plus à rien, qu’il y a des moments où il faut arrêter de se battre. Parce parfois on ne peut pas gagner, et la rumeur, la bêtise, l’invention, ne fait pas partie des choses que l’on peut vaincre. Surtout pas lorsqu’on est seul ou presque. Renoncer ne lui fait pas plaisir, Richard est par nature un battant, quelqu’un d’actif, qui ne se laisse que rarement dépasser. Mais là il a atteint ses limites, et il sait aussi que s’il veut continuer, il n’a pas vraiment le choix. « Il faut. Mais c’est difficile de ne pas se faire bouffer par la bêtise des gens. »

Cet aveu n’est qu’un signe parmi d’autres de la déprime qui le gagne. Il n’a pas le choix, il sait que ça vaut le coup, il lui restera d’autres choses à faire. Comme il le fait lui-même remarquer à Judith, Ritchie est avant tout écrivain. Mais il n’empêche que c’est fini, qu’il tourne vraiment la page d’un pan de sa vie. A cause d’abrutis qui ne savent pas de quoi ils parlent. A la limite, la seule personne – en dehors des quelques voix qui se sont élevés pour essayer de rester raisonnable, voire les défendre, comme Judith par exemple – qui a le droit de dire quelque chose, c’est Thomas Weston. Pour le reste, ces gens, il ne leur a jamais rien fait. Pour la plupart, Richard ne les connait même pas, et certains trainent des casseroles bien plus grosses que les siennes. « Oh, ça ira. En faisant ça, ils vont finir par m’oublier. Et puis tu sais comment est le village, ils se trouveront bientôt quelque chose d’autres à commenter… » Mais cela dit Judith a raison, il faut se concentrer sur le positif. Sa famille le soutient, et Deborah est avec lui, et il le fait pour qu’ils soient heureux ensemble, qu’on leur fiche la paix.

En attendant, Richard n’est pas très sûr de vouloir rester plus longtemps. « Bon, bah…je crois qu’on s’est tout dit. » Il sourit, plus amusé, cette fois. « Me voilà libre. » Dit-il en manière de plaisanterie. «  Je te ferais parvenir une lettre de démission officielle dans les prochains jours, comme ça tu pourras annoncer ça de ton côté s'il y a besoin. » Julianne, son agent, avait jugé qu’une conf’ ou un communiqué de presse, était inutile de leur côté. Hésitant, Richard ajoute : « Alors du coup…à une prochaine fois, peut-être ? »

_________________

Promise to love you 'til the end of the line
©️crackintime


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 243
POINTS : 542
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy EmptyDim 6 Jan - 21:38

“C’est vrai qu’ils sont très remontés, mais avec un peu de chance une nouvelle rumeur aura fait oublier ton histoire en un rien de temps.” Tente-t-elle de le rassurer. Elle plaint par avance la prochaine victime des commérages, mais depuis le temps qu’elle est ici, elle sait que cela fonctionne toujours de la même manière : les gens s’emballent et ne parlent que de vous des semaines durant, et puis un nouvel événement vient prendre le dessus et vous passez à la trappe. Cela dit, Richard a sans doute raison de prendre cette décision dans le sens où les gens passeront beaucoup plus vite à autre chose s’il quitte son poste de prof. “C’est sûr, ne pas se soucier de ce que les gens pensent de nous, c’est toujours plus facile à dire qu’à faire malheureusement.” Ajoute la proviseure avec compassion. Elle a toujours essayé de vivre sa vie comme bon lui semble, sans tenir compte de ce que les gens peuvent penser d’elle, mais elle doit admettre que les remarques de certains sont parfois blessantes, et dans le cas de Richard cela doit être particulièrement difficile d’occulter les accusations à son égard. “Oui, tu devrais bientôt être plus tranquille heureusement.” L’écrivain mérite clairement qu’on lui fiche la paix vu le sacrifice qu’il doit faire pour son couple, et Judy espère sincèrement qu’il pourra retrouver au plus vite une vie agréable.

Elle affiche un sourire un peu triste lorsqu’il plaisante en se qualifiant de “libre”. Cela dit, il a raison sur le fait qu’il n’y a pas grand chose à ajouter puisque la décision est prise et qu’elle ne peut malheureusement pas l’inciter à changer d’avis. “D’accord.” Acquiesce-t-elle simplement à propos de la lettre de démission. Elle se doute que les parents vont être ravis d’apprendre la nouvelle… “Oui, j’espère qu’on pourra rester en contact même si on bosse plus ensemble.” Répond elle dans un sourire sincère à sa dernière remarque. Richard est quelqu’un qu’elle apprécie, et elle sera heureuse de pouvoir avoir de ses nouvelles même s’ils ne se croisent plus autant qu’avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty
MessageSujet: Re: I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy Empty

Revenir en haut Aller en bas

I find it hard to tell you how I want to run away | Richard & Judy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-