AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

The first time we met + Ludwig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyDim 16 Déc - 11:32


eleanor & ludwig
the first time we met


Aujourd’hui, j’avais 19 ans et mon responsable de stage, Remy Caryll venait de me faire le plus beau des cadeaux : ma première interview en solo. Bon en vrai, il avait surtout un empêchement, qui l’obligeait à me déléguer la tâche  à la dernière minute mais peu importe ses raisons, ce qui comptait, c’est qu’il me faisait suffisamment confiance pour le remplacer au pied levé. Et je comptais bien lui faire honneur en faisant de mon mieux. J’étais censée réaliser le portrait d’un violoniste d’origine suédoise qui commençait à avoir une petite renommée au niveau local. En plus d’être connu pour sa musique, il appartenait à la célèbre famille Hadsen, installée à Tenby depuis quelques temps déjà. En bref, le candidat idéal pour un portrait dans notre rubrique dédiée… Dans l’idée de discuter dans une ambiance détendue, Monsieur Caryll avait pris rendez-vous avec lui au 221B Baker Street, ma pâtisserie préférée de la ville. Sacré coïncidence, c’était là que Jesse m’avait amenée pour mon anniversaire l’année passée… Mais l’humeur n’est pas à la fête, je suis même carrément stressée quand je pousse la porte du petit salon de thé. Comme à chaque fois que j’avais une opportunité concernant la carrière que je rêve d’embrasser, en fait. Je savais que je ne devais vraiment pas me rater…

Hélas, ça commence mal. J’avais prévu d’arriver la première mais en balayant la salle d’un regard rapide, je me rends compte que Ludwig Hadsen est déjà arrivé. Je le reconnais facilement grâce à la photo que j’avais vue de lui sur Internet… Tant pis, au moins, je n’étais pas en retard, c’était lui qui était en avance… Je plaque un sourire professionnel sur mon visage et me rapproche de sa table. « Monsieur Hadsen, bonjour. » Je lui tends une main, imaginant sa surprise. Il s’attendait sans doute à voir arriver un homme d’une quarantaine d’année, pas une rouquine à peine sortie du lycée. « Je suis Eleanor Griffiths. Je travaille pour Monsieur Caryll. Il m’a chargée de vous présenter ses excuses les plus sincères, il a un empêchement et ne peut pas venir vous interviewer. » Je parviens à parler d’une voix assurée, même si je suis légèrement intimidée. Ludwig Hadsen était aussi élégant que sur les photos. Sauf que son regard bleu n’était pas aussi transperçant sur ces dernières… « Donc, si vous n’y voyez pas d’inconvénients, je vais le remplacer. » Que je dis en priant pour qu’il accepte. Parce que sinon, j’aurai l’air fine en revenant les mains vides. Non, je ne pouvais pas me planter. J’en rajoute donc pour terminer de le convaincre. « Je vous assure que je suis au fait de votre travail et de biographie. » En fait, j’avais fais d’intense recherches juste avant de venir pour maîtriser l’entretien. J’espérais juste avoir tout retenu car s’il acceptait de me parler à moi au  lieu de Remy, je ne devais pas commettre d’impair.


AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyDim 6 Jan - 12:41

❝ The first time we met ❞J'ai rendez-vous avec un certain Remy dans une petite pâtisserie aujourd'hui même. Le mec doit apparemment m'interviewer aujourd'hui même concernant ma carrière de violoniste. Je ne sais pas encore quoi penser de cette rencontre. On verra sur le tas !

Je quitte mon domicile me rendant à pied jusqu'à la petite pâtisserie où doit sans doute m'attendre cet homme. Ma femme est encore partie je ne sais trop où voir l'un de ses amants sûrement. J'aimerai que les choses se passent autrement. J'aimerai que mes fiançailles avec Petra ne soient pas aussi compliquées mais malheureusement je marche sur des œufs avec elle et tôt ou tard je vais être obligé de la quitter.

Autrefois elle et moi passions de merveilleux moments ensemble, on s'aimait. Nous nous aimions follement mais il faut croire que cette connasse a changée et que je ne lui conviens plus.... C'est à se demander ce que j'ai bien pu lui faire ! Je suis pourtant resté le même, j'étais toujours autant attentionné envers sa personne, je lui donnais toujours autant de plaisir au lit comme de délicatesse le reste du temps.

Décidément je ne vois pas où j'ai merdé donc j'en conclue que le problème ne vient pas de moi. Plus d'elle. J'suis tout de même assez blasé par tout ceci parce que j'considérais mon mariage futur avec elle comme étant un accomplissement total. Et pourtant j'me suis vraiment trompé faut croire.

J'arrive à la pâtisserie et me pose à l'intérieur en attendant bien patiemment que le dénommé Remy se pointe parce qu'il n'est pas encore là. Ce n'est pas très grave en soit, c'est moi qui suis en avance et non pas lui qui est en retard donc je suppose qu'il finira par arriver.

Et là, alors que je songe à cela je vois une petite demoiselle arriver et venir soudainement dans ma direction, elle se présente alors à moi tout en me saluant en m'expliquant que Caryll ne sera pas là aujourd'hui, j'acquiesce alors. Elle me précise alors que si ça ne me gêne pas elle fera l'interview à sa place, je lui lance un large sourire tandis qu'elle me précise connaître ma biographie ainsi que mon travail.

« Enchanté Mademoiselle. Prenez place je vous prie. » Dis-je dans un premier temps tout en la scrutant longuement. « Si j'avais su que les employés de votre boss était aussi charmante j'aurai mit un costume. M'enfin... » Je dis sur le ton de l'humour tout en la scrutant longuement attendant qu'elle commence cette interview...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyDim 13 Jan - 12:24


eleanor & ludwig
the first time we met


Je fais mon petit laïus, vraiment inquiète de la réaction de mon interlocuteur. Il avait tous les droits d’être mécontent à l’idée d’être interviewé par une simple stagiaire… Sauf qu’une fois que j’ai terminé, je me rends compte que je me suis fait du mouron pour rien. Car Ludwig Hadsen m’adresse un sourire éclatant qui démontre bien qu’il n’est absolument pas fâché. Et quel sourire ! Ça aussi, ça se voit moins bien sur les photos mais il a sourire à tomber. « Enchanté Mademoiselle. Prenez place je vous prie. » Je prends cette phrase pour ce qu’elle est sans doute : une acceptation polie de la situation. J’arrête donc de le mater pour être un peu professionnelle et je m’assois comme il me l’a proposé. « Euh… Enchantée également. Je vous remercie. » Que je glisse un peu maladroitement, toujours un peu stressée malgré tout. Parce que si l’étape la plus difficile était passée, il fallait tout de même assurer la suite quand même…

« Si j'avais su que les employés de votre boss était aussi charmante j'aurai mit un costume. M'enfin... » Dit soudain le blond avant que je reprenne. Je reste bloquée, ne sachant pas quoi répliquer. Une chose était sûre, je devais être en train de rougir depuis de longues minutes. Je le sens à la chaleur de mes joues. C’était le problème numéro 1 des rousses, nous étions carrément transparentes des fois. Je toussote, un peu gênée. « Vous êtes très bien comme ça… » Que je dis sans réfléchir. Idiote, va !  Je me reprends vite. « Enfin, je veux dire, pas besoin de costume. C'est un entretien informel... » Il n’y avait que moi pour transformer ce qui ressemblait à un trait d’humour en quelque chose de complètement… awkward.

Je m’empresse donc de commencer l’interview pour éviter qu’il ne me prenne pour une potiche total au bout de deux minutes quarante seulement. « Bien… Juste avant de commencer, j'ai une question off pour vous. Je vais prendre des notes mais est-ce que ça vous gêne si je nous enregistre en même temps ? » Dis-je en posant un magnétophone sur la table. Après la réponse du jeune homme, je prends aussi la liste de questions que j’avais préparée, ne sachant pas par laquelle commencer. Peut-être quelque chose de facile pour briser la glace. « Nous pouvons commencer si vous êtes prêt… Et bien sûr, merci de répondre à mes questions… Depuis combien de temps vivez-vous ici ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir venir vivre à Tenby ? » Demandes-tu en posant la question qui intéressait sans doute le plus les gens ici.


AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyVen 8 Fév - 15:57

❝ The first time we met ❞Elle est très jolie la jeune rousse qui va m'interviewer. Vraiment très jolie. Puis elle a l'air de savoir ce qu'elle fait ce qui est plaisant à constater. Je lui souris faisant un commentaire sur ma tenue et elle me dit que je suis très bien comme ce qui me fais sourire parce que je vois bien qu'elle est gênée. Elle se reprend, bégayant à moitié en me disant qu'il n'y a pas besoin d'un costume que c'est un entretien informel.

« Ma mère m'a toujours dit que lorsqu'on rencontre une belle femme il faut savoir se faire beau en retour. Vous avez pris le temps de vous faire belle pour me rencontrer et si j'avais su j'en aurai fait de même. » Je dis charmeur en souriant à la jeune femme face à moi.

Elle rougit tant et plus et je ne peux m'empêcher de la trouver davantage craquante en la voyant rougir de la sorte. Mais il faudrait que je cesse d'être aussi charmeur déjà parce que ce n'est pas mon genre en règle générale mais également voire même surtout parce que je suis fiancé à une femme épouvantable. Elle me trouve certes mais ça ne fait pas de moi un crétin ou un mec en rut pour autant.

Elle commence l'entretien me demandant si elle peut m'enregistrer pendant ce fameux entretien et j'acquiesce en guise de réponse. Elle met alors son magnéto en marche et me demande depuis combien de temps je vis ici et ce qui m'a poussé à venir à Tenby je souris alors en la scrutant longuement.

« Et bien je vis ici depuis Janvier 2018 donc c'est encore récent. Quant au pourquoi je suis ici c'est assez simple. Disons simplement qu'à la base je suis né en Suède et que j'ai fait des études à Londres. Je voulais me lancer dans une carrière de violoniste mais je tenais par dessus tout à retrouver ma famille ici dont je suis très proche. Du coup j'ai fait d'une pierre deux coups et je me suis installé ici et j'ai commencé par la même occasion ma carrière de violoniste. » Je réponds sérieusement à sa question sans la charmer cette fois ci parce que je ne veux pas la mettre mal à l'aise pendant l'entretien...

Et maintenant j'attends sa prochaine question...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyLun 25 Fév - 17:44


eleanor & ludwig
the first time we met


« Ma mère m'a toujours dit que lorsqu'on rencontre une belle femme il faut savoir se faire beau en retour. Vous avez pris le temps de vous faire belle pour me rencontrer et si j'avais su j'en aurai fait de même. » Mon sourire meurt sur mes lèvres. En insistant, Ludwig Hadsen était en train d’enlever tout le charme du compliment originel qu’il m’avait fait. Je ne m’étais pas « faite belle » pour lui, je me maquillais et coiffais avant tout pour moi-même, pour booster ma confiance en moi. Pas pour un homme. C’était limite sexiste. Je choisis cependant de ne pas relever, le but n’étant pas d’offenser le sujet de mon patron. Non le mieux est de se concentrer sur le reste de l’interview. Le blond semble d’ailleurs le comprendre car il n’insiste pas d’avantage. En fait, il répond de manière très détaillée à ma première question. Heureusement qu’il a accepté que j’enregistre, je pourrai réécouter plus tard. En tout cas, il me donne une bonne matière pour continuer les questions. « Ah oui, en effet, c’est tout récent. Un an à peine… Tenby doit vous paraître bien petite après Londres, non ? Vous vous plaisez ici ? La vie des petites villes ne vous ennuie pas trop ? » Que je commence par demander en entendant qu’il a déjà vécu en Suède, puis à Londres.

Je me creuse ensuite la tête pour rebondir avec intelligence sur les autres informations qu’il m’a livrées sans non plus avoir l’air trop indiscrète. Le journalisme était un métier compliqué comme j’étais en train de la découvrir en passant enfin par la pratique. Il fallait mettre son interlocuteur à l’aise, ne pas trop le mitrailler de questions et maintenir l’équilibre entre intérêt et indiscétion. « Et pour votre carrière, vous avez suffisamment d’opportunités ? Vous pouvez me dire quels sont vos projets actuels et sur quoi vous travaillez ? » Il fallait mieux qu’il soit autorisé à m’en parler car Remy m’avait expliqué que c’était la base principale de l’article. Toutefois, il m’avait aussi fait comprendre que je devais balayer largement tous les aspects de la vie du musicien. Y compris ce qui touchait au privé. Cette perspective me stressait mais je peux commencer de manière light, puisque c’est lui qui a invoqué sa famille en premier. « Lorsque vous parlez de votre famille qui vit ici, vous parlez de votre oncle ? Magnus Hadsen ? Le célèbre diplomate ? Vous êtes proches ? »


AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyMer 6 Mar - 11:59

❝ The first time we met ❞Elle est ravissante, sa beauté m'éblouit énormément et je peine à rester stoïque face à une jeune femme aussi belle. D'ailleurs ça me fait drôle parce qu'habituellement je ne compliment pas comme ça une femme en étant fiancé c'est compliqué. Mais vu que ma femme me cocu très ouvertement il n'y a pas de raison que je ne drague pas en retour même si c'est de façon discrète comme là.

Elle commence à me poser toute une série de questions sur ma vie, l'endroit d'où je viens et j'en passe et voilà qu'elle me demande ce que je pense de Tenby et du fait est que c'est une petite ville ce qui me fait sourire.

« Pour tout vous dire je n'ai jamais été très à l'aise avec les grandes villes. Je suis bien plus heureux dans les villes plus petites donc un petit village comme Tenby me convient parfaitement. C'est mieux ainsi. Il y a moins de personnes donc moins de noms à retenir et moins d'endroits. Enfin je me sens bien ici. Beaucoup mieux qu'à Londres. » Je dis en souriant à la jeune rousse.

Elle m'interroge ensuite sur ma carrière et je souris largement tout en la scrutant longuement de mes yeux bleus puis je réfléchis un moment à ce que je peux lui répondre.

« Ma carrière se passe bien. Je pense commencer une carrière de violoniste dans le théâtre de Cardiff. Mon agent est plutôt confiant quant à cette opportunité que j'ai. On m'a demandé plusieurs fois d'aller jouer là-bas et je vais officiellement commencer à donner des concerts là-bas prochainement. » J'explique à la jeune femme en souriant.

Elle m'enregistre toujours et je me laisse aller face à cette interview dans laquelle je raconte toute ma vie. Cette jeune femme est très professionnelle et je trouve ça génial. Elle fait très bien son travail, elle n'est pas trop indiscrète, elle me pose des bonnes questions je trouve ça sympa. Elle m'interroge alors sur ma famille.

« Magnus est mon oncle je m'entends merveilleusement bien avec lui. Donc oui nous sommes proches mais il y a quelques autres personnes de ma familles qui sont présents en ville, notamment ma mère donc la sœur de Magnus ainsi que mon cousin le fils de Magnus et d'autres encore. Je m'entends bien avec tout le monde. Je discute facilement et je suis ouvert d'esprit sur bien des sujets donc la discussion se fait facilement. » J'ajoute en souriant à la jeune rousse.

Et maintenant j'attends d'autres questions tout en souriant à la jeune femme...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyMer 13 Mar - 19:36


eleanor & ludwig
the first time we met


« Je suis heureuse d’entendre que vous vous plaisez ici. » Sa réponse me fait effectivement sourire. J’avais peur qu’il soit un peu snob comme la plupart des gens célèbres mais vu ce qu’il vient de me dire à propos des petites villes, mes appréhensions semblaient infondées. Il n’avait pas l’air d’un gars ayant pris la grosse tête… En plus, il me donne de quoi rebondir pour mes questions, donc c’est vraiment parfait. Je commence d’ailleurs à me détendre un peu. « Vous êtes né dans une petite ville donc ? » Je remonte loin, carrément à l’enfance mais je me dis que c’est bien de recueillir le plus d’éléments possibles. Je ne sais pas encore si tout cela me servira vraiment dans l’article mais mieux vaut trop que pas assez. Et puis, les petits détails sont souvent ce qui rend la personne sujet de l’article, sympathique aux yeux des lecteurs. Toutefois, je n’oublie pas le sujet principal que je dois traiter et m’intéresse en priorité à la carrière du blond. Il me répond sans se départir de son sourire, et je dois bien reconnaître que je lui reconnaissante de sa patience. J’aurai pu tomber bien plus mal pour mon premier solo.

Je note scrupuleusement ce qu’il vient de me dire sur le théâtre de Cardiff. Ça devenait intéressant. « Oh d’accord… Il me semble en effet que le théâtre de Cardiff est un des plus importants du pays… Vous savez déjà combien de concerts vous allez donner ? Et si vous allez jouer des morceaux de votre répertoire ou si vous allez interpréter des morceaux de musiciens célèbres ? » Mes connaissances en musique étaient minimes mais j’avais beaucoup de recherches pour ne pas passer pour une nulle. En plus, si je voulais qu’il se confie à moi à propos de sa passion, j’avais intérêt à assurer le minimum. « Depuis quel âge jouez-vous du violon ? Qu’est-ce qui vous a donné envie de commencer cet instrument en particulier ? »

A ma demande, il me parle de sa famille, qu’il a l’air d’adorer. En tout cas, il a l’air bien entouré et me confirme que Magnus Hadsen est bien de sa famille. Il me dit aussi qu’il a la conversation facile, ce que je veux bien croire. Cette interview était une réussite. Pourvu que ça dure ! Je me reformule d’ailleurs ce souhait mentalement quand je profite qu’on soit en train de parler de sa vie privée pour poser une question que Remy a ajouté à la liste mais que je trouve un peu indiscrète pour le coup. « Vous aviez déclaré être fiancé dans une interview récente. Est-ce qu’elle est venue avec vous ici ? Vous allez vous marier Tenby ? » Remy espérait sans doute avoir une exclu pour le mariage...

AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyVen 5 Avr - 11:16

❝ The first time we met ❞Elle semble se détendre peu à peu et je trouve ça formidable, moi qui craignais cette interview finalement je crois que ça se passe plutôt bien et c'est assez rassurant en fin de compte.

« Non au contraire. Je suis né à Stockholm. Donc l'une des plus grandes villes de Suède. Mais j'ai toujours préféré le charme des petites villes. » Je réponds en souriant.

Elle m'interroge ensuite sur ma carrière musicale et sur ma passion pour celle-ci, je lui souris en acquiesçant à ses mots tandis qu'elle m'interroge sur ma prochaine tournée au théâtre de Cardiff.

« On ne sait pas encore exactement combien de concerts je vais donner. Ce sera une question de chance je pense. Plus je vends et plus je me produirai sur scène. Sinon je vais faire des musiques de ma composition comme des musiques de compositeurs célèbres. J'aime varier les plaisirs. » Je dis à la jeune femme en souriant. « J'ai commencé à jouer du violon quand j'avais six ans. Petit j'étais un enfant très calme qui aimait se poser seul dans sa bulle. Du coup ma mère m'a fait essayer plusieurs instruments de musique en pensant que ça me détendrait et me ferait passer le temps. J'ai joué de la flute, du piano ainsi que de la trompette mais ça ne me plaisait pas des masses. Du coup quand j'ai eu un violon entre les mains tout de suite ç'a été l'amour fou. » Je raconte en souriant. « Depuis mon violon ne me quitte plus. C'est le premier amour de ma vie ! » J'ajoute en riant.

Après avoir répondu à ses questions sur ma passion voilà qu'elle m'interroge sur ma famille et finalement sur Petra, j'ai envie de soupirer quand j'entends ses questions mais elle ne peut pas savoir que ma fiancée est une pute donc je me contente simplement de sourire et de prendre sur moi.

« Je suis fiancé ouais... Mais je ne suis pas sûr que ça aboutira finalement. Nous sommes différents et nous n'attendons pas les mêmes choses je crois. Du coup ça finira par s'arrêter spontanément entre elle et moi. » Je réponds grimace aux lèvres. Je suppose que c'était la meilleure chose à dire et Fred sera fier de moi si jamais il lit cet article...

Spoiler:
 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyDim 14 Avr - 18:57


eleanor & ludwig
the first time we met


« Dans ce cas, je vous souhaite du succès pour vos premiers concerts. J’espère que ça marchera pour vous. » Que je dis sincèrement. Le jeune musicien me paraissait très sympathique et je lui souhaitais vraiment de réussir. Et cette impression positive se renforce lorsqu’il me parle de son enfance et de comment il en est venu à jouer du violon. « Je vois, la musique est devenue une sorte de moyen d’expression pour vous, un moyen de vous ouvrir au monde… » Je fais cette supposition pour étoffer mon article, lui laissant la possibilité de me contredire dans le cas où je serai en train de trop extrapoler. Et puis, je rebondis sur ce qu’il dit, désireuse de lui montrer que tout cela m’intéresse vraiment, que je ne me contente pas d’écrire mécaniquement des réponses. « Du coup, vous devez votre carrière à votre mère ? Vous pensez à elle lorsque vous jouez ? »

Mes questions se font plus personnelles tandis que je lui parle un peu de ses proches mais je me dis que je peux, vu que nous avons brisé la glace. Et ça me semble nécessaire de savoir par qui il est entouré pour mieux le comprendre. Il a l’air d’être bien entouré et de retirer quelque chose de tout son soutien. Alors quand il me fait comprendre qu’en fait, ce n’est pas du tout le cas, j’ai l’impression de prendre un mur en pleine figure. Sa réponse me rappelle que je manque cruellement d’expérience et que j’avais crû deviner avec un peu trop d’assurance à quoi ressemblait sa vie. « Je suis fiancé ouais... Mais je ne suis pas sûr que ça aboutira finalement. Nous sommes différents et nous n'attendons pas les mêmes choses je crois. Du coup ça finira par s'arrêter spontanément entre elle et moi. » Je me mets à rougir comme une débile. Non mais quelle conne ! Comment j’allais rattraper le coup maintenant ? Visiblement, j’avais trouvé LA question à ne pas poser. Je bafouille laborieusement quand je retrouve l’usage de la parole. « Je… suis désolée… Je ne savais pas que… Vraiment, je… » Comment pouvais-je savoir qu’il y avait un problème alors que tous les articles à son propos disaient qu’il était heureux en amour ? « Je…hum… Je ne le mettrai pas dans l’article, ne vous en fait pas. Je vous prie de me pardonner pour cette question… C’était déplacé. » Je parle à toute vitesse, stressée. J’ai chaud et je remonte mes manches, cherchant un serveur du regard pour dissiper mon malaise croissant. Tout avait si bien commencé ! Mais je venais de tout faire foirer…


AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptySam 20 Avr - 9:33

❝ The first time we met ❞Cette interview se passe sans encombres et j'en suis très heureux. Des interviews j'en ai de temps en temps mais celle-ci est fort agréable. La belle rousse face à moi me souhaite que mes concerts se passent bien et je lui souris largement.

« Merci beaucoup. Croisons les doigts. » Dis-je d'un ton joyeux.

Elle m'interroge sur mon enfance et sur le comment j'en suis arrivé à aimer le violon, je la documente donc largement sur le sujet, lui donnant quelques détails sur les instruments que j'ai joué et que j'ai détesté puis j'en arrive à lui parler du violon et elle semble bercée par mes mots, je souris alors en entendant ses mots.

« C'est exactement ça. Je ne parlais pas beaucoup du coup quand je faisais du violon c'était ma façon à moi d'exprimer mes sentiments et donc de dire ce que je pense ou ressens. Heureusement ma mère adore la musique donc ce ne fut pas difficile pour elle de comprendre à travers la musique comment je me sentais ou quoi. » Je réponds en souriant. « Et du coup oui je dois cette carrière à ma mère. Je lui dois énormément de choses mais j'ai toujours une pensée pour elle lorsque je joue du violon lors de mes concerts ou simplement pour le plaisir. Je me dis que c'est grâce à elle et je lui en suis reconnaissant. » Je réponds à sa question en acquiesçant.

Puis elle me pose des questions beaucoup plus personnelles notamment sur ma famille, sur mon entourage et finalement elle en arrive à m'interroger sur Petra et là pour la première fois j'ose dire la vérité sur mon couple avec elle. Comme quoi que tout va mal et qu'on va probablement se séparer. En soit le fait est que nous allons nous séparer c'est faux, ce n'est même pas encore prévu mais j'y pense parfois en me disant que ça serait le mieux à faire. Mais la rousse face à moi semble très gênée, elle rougit, s'excusant en me disant que ça ne sera pas mis dans l'article, je lui souris en levant les mains en signe de protestation.

« Ne vous en faites pas. C'est un sujet dont je parle très peu. Notamment dans les interviews. Mais je pense qu'il est temps que le monde sache que ma copine et moi allons nous séparer. Il faut que cela cesse ça ne rime plus à rien. » Je dis à la belle rousse pour la rassurer. « Vraiment ne soyez pas gênée, tout va bien. » J'ajoute d'une voix douce...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptySam 27 Avr - 13:03


eleanor & ludwig
the first time we met


« C’est une très belle histoire. Nos lecteurs vont adorer… Et votre aussi, si jamais elle lit cette interview un jour. » Le seul commentaire que j’arrive à faire lorsqu’il a terminé, un peu émue par ce qu’il vient de me raconter. Ne sachant pas ce que c’est d’avoir des parents qui vous soutiennent, je suis bien évidemment fascinée par sa mère telle qu’il me la décrit. Ne trouvant rien de plus intelligent à dire, je note soigneusement tout ce qu’il vient de me confier, imaginant comment Remy serait fier de moi. Oui vraiment, j’étais en train de réaliser l’interview parfaite. Alors forcément, quand je la gâche en posant une question débile, j’ai envie de me traiter de tous les noms. Tout allait si bien… Pourquoi m’étais-je sentie obligée de le questionner sur sa vie sentimentale ?

Heureusement pour moi, je n’étais pas tombée sur quelqu’un du genre à se braquer facilement et Ludwig Hadsen accepte rapidement mes excuses, gérant la situation avec calme. En fait, au final, c’est même lui qui se met à essayer de me rassurer. « Ne vous en faites pas. C'est un sujet dont je parle très peu. Notamment dans les interviews. Mais je pense qu'il est temps que le monde sache que ma copine et moi allons nous séparer. Il faut que cela cesse ça ne rime plus à rien. Vraiment ne soyez pas gênée, tout va bien. » Je me calme un peu (un tout petit peu) et je lui fais un pâle sourire. « Merci… C’est gentil à vous de ne pas mal  le prendre… Désolée quand même, je n’aurai pas dû aborder le sujet. Surtout si vous n’aimez pas en parler » J’avais très envie de faire comme si rien ne s’était passé mais je ne pouvais pas faire comme si je n’avais rien entendu de ses problèmes de couple. Ça aurait paru… insensible. Mais bon, je ne suis pas trop à l’aise pour autant. « Et je suis aussi désolée d’apprendre votre séparation. » S’il l’avait demandée en mariage, c’est qu’il devait vraiment l’aimer. Je compatis sincèrement. Je savais que ce que c’était d’avoir le cœur brisé… Logiquement, je devrais reprendre l’interview mais je suis dans tous mes états alors je me dis qu’une pause nous ferait pas de mal. « On peut faire une petite pause avant de reprendre… De toute façon, vous avez déjà répondu à pas mal de questions. Je vais me prendre un café, vous voulez autre chose à boire ? » Que je demande le temps de reprendre mes esprits. J’attrape enfin le regard du serveur et je passe commande, soudain très silencieuse, vu que je n’ai plus de questions pour meubler. Il faut dire qu’à partir de maintenant, je vais réfléchir avant de parler.

AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyMer 1 Mai - 11:57

❝ The first time we met ❞Elle semble émue de voir la relation qui nous unit ma mère ainsi que moi-même. Je lui souris largement en entendant ses mots et j'acquiesce. Oui j'ai toujours eu une magnifique relation avec elle. Mon géniteur... Et bien il nous a abandonné quand elle est tombée enceinte. Ma mère n'a jamais été très douée pour garder un homme dans sa vie ce sont ses propres mots. J'imagine que ça viendra à un moment donné, qu'elle rencontrera ce quelqu'un qui réussira à l'apaiser plus que tout au monde et elle se sentira mieux. Je l'espère sincèrement pour elle.

« Je croise les doigts pour que cette interview plaise à tout le monde. » Dis-je alors joyeusement.

Puis elle fait la boulette de m'interroger sur ma vie sentimentale et contre toute attente je décide d'opter pour la franchise et donc de lui dire la vérité concernant ma situation romantique avec Petra soit que nous en sommes au point mort et que nous allons probablement nous séparer. Ce n'est pas vraiment un mensonge mais ce n'est pas une vérité absolue non plus. Nous n'en n'avons jamais parlé mais j'en arrive de plus en plus à me dire que c'est la seule chose à faire. Et je vois bien que la jeune femme face à moi est terriblement gênée de m'avoir posé une telle question et d'avoir obtenu une réponse pareille. Je me sens mal pour elle et tente donc de la rassurer.

« Ne vous en faites pas tout va bien. Il faut parfois se rendre à l'évidence. Quand ça ne va plus et bien ça ne va plus. Vraiment ne vous mettez pas mal pour ça. A vrai dire ça ne m'affecte plus tellement. » J'avoue à la belle en soupirant. « Merci. » Dis-je lorsqu'elle m'annonce être désolée d'apprendre ma séparation. Puis elle me propose une pause et j'acquiesce aussitôt. « Volontiers merci. Je veux bien un thé glacé à la cerise. » Dis-je à la belle.

Elle réceptionne alors un serveur qui prend ensuite notre commande puis il s'éloigne de nous, je ne dis rien me contenant de fixer la belle demoiselle en préférant ne pas l'ouvrir pour ne pas la mettre davantage mal à l'aise...
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyDim 12 Mai - 14:21


eleanor & ludwig
the first time we met


« Il n’y a pas de raisons pour que l’interview ne plaise pas ! Au contraire ! Je suis sûre que nos lecteurs vont vous trouver sympathique… tout comme moi. » Que je dis donc lorsqu’il s’inquiète de savoir si l’interview plaira, lui glissant au passage que je le trouve sympa. Je peux le dire en toute sincérité quand je vois comme il réagit très positivement à la boulette que j’ai commise à propos de ses fiançailles. D’ailleurs, plus je m’excuse, plus il essaye de me rassurer… Ce qui est quand même un comble ! C’est clairement moi qui devrait faire en sorte qu’il se sente mieux. Mais bon, j’apprécie vraiment sa gentillesse. « Ne vous en faites pas tout va bien. Il faut parfois se rendre à l'évidence. Quand ça ne va plus et bien ça ne va plus. Vraiment ne vous mettez pas mal pour ça. A vrai dire ça ne m'affecte plus tellement. » Me dit-il finalement et je comprends que c’est sa manière à lui de clore gentiment le sujet. Je fais donc de même.

« D’accord… N’en parlons plus alors…. Juste… Je vous souhaite bon courage pour la suite. Et merci de votre compréhension. » Que je bafouille une dernière fois. Il a beau dire que ça ne l’affecte plus, je ne le crois pas vraiment. J’ai bien entendu le soupir empli de tristesse qu’il a poussé juste avant. Mais je respecte son intimité et propose une pause, ce dont nous avons grand besoin tous les deux. Je nous commande donc un café et un thé à la cerise mais une fois que le serveur s’éloigne de la table, le silence s’installe entre nous. Au début, je ne dis rien de peur de commettre une nouvelle gaffe, et lui laissant le soin de lancer une conversation neutre mais il ne dit rien. Alors très vite, le silence devient un peu lourd et je décide de me dévouer. « Vous êtes déjà venu ici avant ? » Merde, c’est encore une question, ça ne change pas beaucoup de l’aspect interview… Je rectifie donc le tir commençant à parler plutôt que de poser des questions. « Moi je viens souvent ici avec mon frère. Leurs pâtisseries sont délicieuses. Si vous avez faim, je vous recommande d’ailleurs le carrot cake ou la tarte au citron. » Heureusement que j’interviewais un musicien et non un sportif. « Pour moi, c’est le meilleur café de Tenby, aucun ne lui arrive à la cheville. »


AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyVen 17 Mai - 9:13

❝ The first time we met ❞Elle est mal à l'aise de m'avoir questionné sur mes fiançailles ratées et je la rassure aussitôt en lui faisant comprendre qu'il n'y a pas de problèmes. Après tout ce n'est pas très grave. Elle ne pouvait pas savoir que ma fiancée est une nana chaude comme la braise qui me cocu avec tout ce qui bouge, je la rassure alors à ce sujet et elle décide de ne plus en parler tout en me souhaitant bon courage pour la suite, je lui souris simplement en acquiesçant sans rien répondre.

Le sujet terminé nous faisons une pause dans l'interview le temps qu'elle se détende un petit peu. Si elle s'attendait à ce que je dise quoi que ce soit et bien elle s'est plantée parce que je ne vois pas quoi dire de plus. Je suis moi-même gêné de l'avoir mise mal à l'aise et je me demande si j'aurai dû lui mentir mais le mensonge je n'aime pas ça bien qu'au fond je mens à tout le monde sur ma relation amoureuse avec Petra.

Elle me demande alors si je suis déjà venu ici et je secoue la tête tandis qu'elle m'indique qu'elle vient souvent ici avec son frère et que les pâtisseries sont délicieuses puis elle me fait des suggestions de produits qu'ils vendent ici. Je consulte un moment la carte proposant les pâtisseries et je vois une religieuse au chocolat et je souris largement.

« Je ne suis pas fan de la tarte au citron quant au carrot cake je ne connais pas. Par contre je vois qu'ils font une religieuse au chocolat, vous l'avez goutée ? » Je dis en la scrutant longuement en souriant largement.

Elle m'indique alors que c'est le meilleur café de la ville à ses yeux et qu'aucun ne lui arrive à la cheville, je souris alors largement ravi de voir qu'elle est définitivement passée à autre chose quant à l'incident de tout à l'heure ce qui me détend peu à peu.

« Je vous dirai à la fin de cette interview si j'en pense tout autant. C'est ma première fois ici mais si j'y reviens en si bonne compagnie j'en serai très heureux. » Dis-je juste pour la rassurer une fois encore quant au fait que sa présence ne m'est pas désagréable du tout. « Vous avez quel âge Eleanor ? » Je demande curieux...

A la suite de ça le serveur revient vers nous en déposant nos boissons devant nous, nous le remercions alors...
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Griffiths
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : blood eagle + serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 0/3
En cours : Fred (intrigue) - Les Griffiths - Erin
RAGOTS PARTAGÉS : 2527
POINTS : 3403
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
The first time we met + Ludwig 09cc40212867c684dc5b525dc8924c8f
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : Non mais quel scandale... Il paraît qu'elle fait des TIG maintenant. On est bien loin de l'étudiante prometteuse qu'elle était... Je me demande ce qu'elle a fait quand même...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig EmptyVen 24 Mai - 10:02


eleanor & ludwig
the first time we met


« Je ne suis pas fan de la tarte au citron quant au carrot cake je ne connais pas. Par contre je vois qu'ils font une religieuse au chocolat, vous l'avez goutée ? » Ses yeux bleus me scrutent avec chaleur. « Est-ce que je vais passer pour une incorrigible gourmande si je vous dis que je les ai toutes goûtées ? » Que je demande, retrouvant doucement ma bonne humeur, encouragée par les sourires de Ludwig. « Et je pense que vous pouvez essayer la religieuse au chocolat sans risque. Elle est délicieuse comme le reste de ce qu’ils font ici. »

Et bam encore de la pub involontaire. Cela semble amuser le blond. « Je vous dirai à la fin de cette interview si j'en pense tout autant. C'est ma première fois ici mais si j'y reviens en si bonne compagnie j'en serai très heureux. » J’avais remarqué auparavant qu’il maniait aussi bien les mots que l’archet mais j’avoue que celle-ci, je ne l’avais pas vue venir. Je pique un nouveau fard face à ce compliment, comme toujours, trahie par ma carnation de rousse. Mais je ne peux pas nier que je suis flattée qu’il me trouve intéressante, moi gamine de la campagne galloise alors que c’est un musicien accompli qui avait déjà pas mal voyagé. Et encore une fois, c’était un truc gentil à dire à la vue du contexte. « Pourquoi pas… Je dois vous avouer que j’interviewe rarement des gens aussi sympas que vous. » Le petite Lenny devenait grande, et je ne jouant pas les effarouchée, je réponds au compliment et à l’allusion au lieu de faire comme si je n’avais rien entendu. Il me demande ensuite quel âge j’ai, et je le renseigne, trouvant marrant que le jeu des questions/réponses soit inversé. « En fait, j’ai 19 ans aujourd’hui. C’est mon anniversaire. » Nous sommes interrompus par le serveur qui vient nous apporter les commandes et après l’avoir remercié, j’enroule mes mains autour de ma tasse de café pour continuer la discussion. « C’est nul, je ne peux pas vous retourner la question, je connais déjà votre âge. Je connais même vôtre date de naissance en fait. 27 août, c’est bien ça ? »



AVENGEDINCHAINS

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


The first time we met + Ludwig Empty
MessageSujet: Re: The first time we met + Ludwig The first time we met + Ludwig Empty

Revenir en haut Aller en bas

The first time we met + Ludwig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-