AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Liam - Annif Lula
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka)

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 653
POINTS : 2136
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 WWN3QO5
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Assistante administrative de sa cousine
REPUTATION : Des années d'absence floues, un retour fracassant, mais qu'a-t-elle fait tout ce temps ? Cacherait-elle quelques petits secrets croustillants ?


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 EmptyMar 12 Fév - 17:41

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_pch5cs0Nka1qmb4pvo5_250 friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_pch5cs0Nka1qmb4pvo4_250

Si elle avait été réellement en couple avec Liam, Dylana n’aurait certainement pas vécu aussi bien la situation. S’engager dans une relation amoureuse auprès d’une star, d’autant plus en n’étant pas issu du même milieu, comportait beaucoup de risques et beaucoup trop d’incertitudes. La jolie brune n’avait jamais fréquenté de célébrité avant lui, mais elle n’en avait pas eu besoin pour souffrir en amour et elle préférait actuellement se fermer à toute forme de sentiments, tout comme Liam qui fuyait l’attachement comme d’autres avaient la phobie du vide. Ils étaient sur la même longueur d’ondes pour s’amuser, et Dylana ne niait pas apprécier sa compagnie et s’attacher à sa personnalité, celle qui se cachait sous le vernis de la célébrité. « C’est vrai. J’ai réussi un sacré exploit, ça mérite d’être souligné. » Plaisanta-t-elle lorsque Liam argua que la presse se concentrerait sur elle aussi pour être parvenue à lui voler son cœur. Le jeu de rôle avait aussi son revers de la médaille car maintenant elle risquait de devenir un centre d’attention dans les prochaines semaines chaque fois qu’elle serait en présence du batteur. Afin d’émoustiller cette soirée, la jolie brune captura ensuite les lèvres de Liam dan un fougueux baiser. Depuis tout à l’heure, il se contenait difficilement en imaginant la suite des événements et Dylana l’avait réfréné durant le gala, cependant elle n’évitait pas quelques élans démonstratifs, et ce n’était pas uniquement pour tenir leur jeu de rôle. Lorsqu’une ex de Liam s’approcha et se la joua insistante, la brune finit par sortir les griffes. Repoussée par Liam également, l’indésirable s’éloigna finalement. Amusé, il lui confia avoir apprécié la réaction de la Meylir. L’avait-elle fait uniquement pour la forme ou parce que le manque de respect de cette tarée l’avait hérissée ? Peu importe. Préférant ne pas commenter, elle se contenta d’hocher la tête en souriant et de suivre Liam jusqu’à une table. « Tu n’auras qu’à changer de numéro. Ça doit t’arriver souvent avec les fans prêtes à tout pour l’obtenir. » Elle leva les yeux au ciel, faisant mine de s’en soucier, riant carrément lorsque Liam la rendit responsable de flatter son égo. Il reconnut tout de même que le leader de son groupe déteignait sur lui également. Le batteur partit ensuite arranger une partie de la soirée et revint, tout fier, de sa petite allocution. Il ne s’inquiétait pas trop pour son grand-père, plutôt de la réaction du groupe. Il n’avait apparemment pas le droit de distribuer des cadeaux de temps en temps. « Quoi ? Tu ne peux pas prendre ce genre d’initiatives, même pour des dons ? » Dylana pouvait comprendre que chaque membre du groupe ne pouvait pas toujours prendre la liberté d’offrir des places ou des cadeaux mais elle ne voyait pas le mal si c’était occasionnel et pour la bonne cause ; peut-être pas sans consulter leur producteur. Max… Le nom résonna dans sa tête, elle le connaissait depuis des années mais elle n’en parla pas spécialement comme si c’était le cas. « En plus, il est plutôt cool avec vous votre producteur, non ? » Au bout de quelques instants, les dons reprirent tandis que Liam commençait à s’ennuyer. Il était temps pour eux de décoller. Dylana termina de grignoter un peu et elle accompagna ensuite Liam jusqu’aux vestiaires où ils se rendirent pour récupérer leurs vestes. Toutefois, ils s’enflammèrent et s’embrassèrent à nouveau fougueusement entre deux pas, si bien qu’ils s’enfoncèrent discrètement derrière les rangées de vestes. Dans l’intensité du moment, Dylana passa ses mains sous la chemise du brun, déposant ses mains froides sur son torde et caressant sa peau, elle commença ensuite à déboutonner la chemise de Liam quand soudain un bruit se fit entendre à moins de deux mètres d’eux. Ils ne se firent pas capter, pas encore. Autant les endroits insolites excitaient la jeune femme, cette adrénaline de se faire surprendre à tout moment, autant après avoir fait foirer la première partie de la soirée, il serait sûrement malvenu d’être grillés dans de telles circonstances. Calmant leurs ardeurs, elle se résigna à lui proposer une meilleure option, une option où il n’y aurait plus qu’eux dans leur bulle. « Tu m’emmènes à ta bonne adresse ? » Demanda-t-elle, en souriant. Autrement dit, elle lui proposait de rentrer chez lui, où il avait plaisanté plus tôt dans la soirée d’avoir la meilleure « adresse ».


_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 EmptySam 16 Fév - 22:11


dylana & liam
a night to remember


Exploit exploit ... dis-je en rigolant. J'avais sorti le mot en rigolant mais voilà que la brune le prend au sérieux. Je suis un gros nounours tout mignon et tout gentil, la presse est pas gentille avec moi. Je suis toujours adorable avec la fille que j'ai à mon bras, ce sont les journalistes qui ont toujours tendance à me faire passer pour un connard alors que je n'ai même jamais reçu une gifle de la part d'une fille. Un verre oui, mais pas une gifle. Ok ok, je comprends ce que vous voulez tous dire. Les filles s'enchaînent tous les soirs, même si ce n'est pas le but premier quand je sors en soirée. Je laisse la vie venir à moi sans rien calculer, c'est bien plus drôle que de se donner des objetctifs dès que tu sors. Une ex débarque, nous sortant de nos rêveries et après ce qui m'a semblé être de longues minutes, on a réussi à s'en débarasser. Ah tiens, je n'y avais pas pensé à cette solution là. Et c'est con d'ailleurs parce que franchement, ça m'aurait facilité la vie. J'imprime l'idée dans un coin de ma tête et me promets de régler ça dès le moment où j'aurais posé les pieds à Tenby.

Mon speech était drôle, intelligemment dit et bien subtil. C'est fier de moi que je viens me rassoir à ma place. Je n'en sais rien, mais je ne suis pas sûr. Il y a un moment où je ne sais pas si je suis apte à prendre de telles décisions. Si ça se trouve, je vais arriver au studio et on m'enverra bouler avec cette histoire de place. Je n'ai jamais pris ce genre d'initiatives, on verra les surprises que ça me réserve. Je soulignerais le côté caritatif, ça calmera peut-être Max. Ou même Nate. La bonne pub, ils aiment ça. La question qui suit m'intrigue, mais je ne relève pas. Ouais, ça va, c'est juste qu'on a une relation particulière tous les deux. Il souligne toujours le fait que j'ai le caractère typique du batteur et ça m'énerve. Je ne suis pas aussi violent qu'il ne le dit. Sympa sympa ... Je trouve que c'est un grand mot. Il est cool mais sa manie de faire des commentaires du genre a tendance à m'énerver. Nos caractères ne sont pas forcément compatibles mais au moins, on fait au mieux pour que ça marche. Et bon, je ne nie pas le fait que parfois, j'aurais bien envie de lui planter mes deux baguettes dans les yeux. Bref, j'aurais le temps d'y penser demain. J'ai d'autres préoccupations pour la soirée. Les règlements de compte, ça sera pour mon retour à Tenby.

L'ennui était maintenant total. Même la nourriture devant moi ne suffit pas à me distraire face à tous ces richards qui font des dons. Dylana le comprenant, elle termina de manger elle aussi et après de simples et brefs au revoir, nous partons chercher nos manteaux dans les vestiaires. Je ne sais pas lequel de nous deux s'est enflammé le premier mais lorsque l'on commenca à s'embrasser dans le fond de la petite pièce, c'est comme si nous étions incapables de nous arrêter. Ses mains glissent sous ma chemise, les miennes s'approchent de la fermeture éclaire. C'est comme si nous étions dans notre petite bulle et que rien ne peut nous déranger. Depuis quand tu es devenue raisonnable ? demandais-je entre deux baisers dans son cou. Mes mains apprennent à connaître toutes les parties de son corps quand je finis par m'arrêter, comprenant qu'il serait préférable d'être tranquille à la maison plutôt qu'ici. Je n'ai pas envie de partager la jeune femme avec les autres aujourd'hui. Bon, d'accord. Je remets mes vêtements en place tandis que de son côté, elle replace la bretelle de son soutien gorge. Je lui prends la main et je l'emmène vers la sortie. En arrivant au dessus des escaliers, j'offre un baiser de cinéma pour tous les journalistes présents mais ne réagit pas aux questions qui arrivent ensuite ; c'est que nous sommes assez pressés. Je crois que j'ai même grillé quelques feux rouges sur la route et que j'ai fais tomber un vase en montant dans ma chambre, sa bouche posée sur la mienne tout le long du chemin. Des baisers passionnés, en feu, qui passent de la bouche à l'oreille toutes les secondes. Vu qu'on est dans ma chambre d'ado ... J'arrive à me détacher de la Meylir, ce qui semblait devenir une tâche impossible rien qu'en mettant les pieds dans ma chambre. Mais c'est plus drôle si tout n'arrive pas immédiatemment, même si je pense que nous avons été très patient tous les deux durant la soirée. Je vais me replonger dedans un moment. Après avoir allumer la radio, je me mets à danser comme un ado de seize ans qui essaie d'être un peu sexy. J'enlève ma veste de costard, détache ma cravate et balance le tout dans la pièce. Ne la quittant pas des yeux, je déboutonne quelques boutons de ma chemise. Et quand je suis assez près de la brune, je m'arrête pour à nouveau m'emparer de sa bouche. Mon corps tout entier s'enflamme. Depuis le temps que je rêve de t'enlever cette robe. finis-je par lui chuchoter au creu de son oreille, prenant tout mon temps pour descendre cette tirette, effleurant chaque parcelles de cette peau douce.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Liam - Annif Lula
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka)

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 653
POINTS : 2136
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 WWN3QO5
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Assistante administrative de sa cousine
REPUTATION : Des années d'absence floues, un retour fracassant, mais qu'a-t-elle fait tout ce temps ? Cacherait-elle quelques petits secrets croustillants ?


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 EmptyDim 17 Fév - 0:20

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_pch5cs0Nka1qmb4pvo5_250 friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_pch5cs0Nka1qmb4pvo4_250

« Tout mignon, tout gentil ? Ce n’est pas la première chose que j’aurai dit. » Répondit Dylana à la réplique de Liam lorsqu’il plaisanta sur sa personnalité. Le petit sourire espiègle de la jeune femme voilait à peine le sous-entendu. Dans l’intimité, le batteur au caractère fougueux se détachait de cette description passive. Ce même sourire s’agrandit lorsqu’il continua à parler de la presse mais les délires des deux amants s’évanouirent au moment de l’irruption de l’ex, bien vite chassé à renfort de piques et de découragements. Liam s’illustra ensuite pour rattraper la soirée de charité et revint ensuite à la table, en se demandant s’il pourrait tenir les engagements qu’il avait promis pour les enchères. Au vu du côté caritatif de l’événement, Dylana ne pensait pas que le groupe lui chercherait misère, à moins que les membres ne soient des chieurs finis. « Oui, les dons caritatifs donnent toujours une bonne image. » Elle s’étonna ensuite d’apprendre la relation compliquée entre Liam et son producteur. Elle n’imaginait pas que le caractère de Max soit si difficile à supporter mais elle ne travaillait pas avec lui. « Le caractère typique du batteur ? Mmh… Non. Je ne te fréquenterais même pas si tu étais un connard fini ou un enragé. » Et encore moins s’il n’avait pas une certaine humilité, ce qu’elle se garda bien de préciser. Malgré son statut de star, Liam ne se prenait pas toujours au sérieux et c’était l’une de ses plus belles qualités. Il en jouait parfois, sans en abuser, en tout cas aux yeux de la jeune femme. Après avoir mangé, ils décidèrent de saluer la famille du Wilson et de prendre congé pour ne pas tomber dans l’ennui. Au moment de récupérer leur veste aux vestiaires, les deux amants s’enflammèrent d’un coup. Toutefois, Dylana réfréna leurs ardeurs lorsqu’elle proposa de rentrer chez lui. Le risque de se faire surprendre avait un côté excitant mais, ce soir, elle voulait réellement profiter de Liam sans se prendre la tête. En plus, si le ‘couple’ se faisait capter à la soirée de sa famille, la scène promettait d’être horriblement gênante… Autant face à des inconnus, elle pouvait l’assumer, autant devant les proches du batteur, c’était un peu too much pour elle. « Depuis maintenant. » Répliqua-t-elle en souriant. Liam acquiesça, se rhabillant, imité par la jeune femme. Il l’entraina ensuite à l’extérieur et s’arrêta sur le haut des marches en lui collant un baiser digne des grands films de cinéma. Liam reprochait les critiques de la presse, pourtant il savait aussi retourner la tête des médias. Liam et Dylana s’enfuirent ensuite des lieux et arrivèrent assez vite chez le Wilson, entrant à l’intérieur de la maison dans une nouvelle étreinte passionnée, brisant l’un ou l’autre objet décoratif sur leur passage enflammé. Dans la chambre, Liam se détacha de la jeune femme et alluma la radio tout en imitant une danse en mode ado maladroit. « Ok, tu t’en sors mieux que tout à l’heure. » Approuva Dylana, en référence à sa danse près des cuisines du gala. Il émoustilla la jeune femme en retirant sa veste et sa chemise d’une façon sexy et il se rapprocha ensuite d’elle pour capturer à nouveau ses lèvres. Quelle fille ne craquerait pas quand un mec aussi charmant lui glissait des phrases comme celle qu’il lui murmura au creux de l’oreille sur sa robe ? « Alors, ne t’en prive pas. Je suis tout à toi. » Souffla-t-elle, dans la même intensité. Elle lui rendit son fougueux baiser, tandis que sa robe glissa progressivement de son corps. Les mains de la jeune femme saisirent la ceinture du pantalon de Liam pour la lui retirer tandis que le désir montait en eux. Le reste de leurs vêtements disparut assez rapidement. Dylana se sentit soulevée contre le corps brûlant du batteur. Dans ces moments-là, rien ni personne ne pouvait égaler son emprise sur elle. Il l’entraina vers le lit, elle sentit son souffle dans son cou, comme un doux murmure caressant sa peau, son visage de rapprocha du sien et les yeux de la jeune femme plongèrent dans les siens. Sombre regard de la Meylir qui renfermait des secrets et des blessures. Au fil des mois, la jeune femme avait lutté pour ne pas sombrer dans un gouffre, parce que lorsqu’elle avait perdu Noah, elle était devenue comme une coquille vide, une personne qui n’avait plus sa raison d’être. Avant de rencontrer Liam, elle dérivait à petit feux, et maintenant qu’il faisait partie de son existence, elle avait retrouvé une certaine stabilité, une raison de s’amuser. Pourtant, Liam était bel et bien devenu le cœur de son existence chaotique, celui qui la faisait vibrer et l’avait empêché de ruminer complètement, celui qui l’avait sortie, sans le savoir, par sa simple présence et sa légèreté, de son cercle vicieux. Ce lien passionnel l’enivrait plus qu’elle ne l’aurait jamais pensé. Alors, dans ces moments-là, elle s’abandonnait à ses envies fiévreuses. Les lèvres de la jeune femme rejoignirent celle de Liam avec une avidité déconcertante. Elle le voulait, là maintenant. Trop de temps s’était écoulé depuis leur dernière fois, trop longtemps la séparation les avait guettés avec sa tournée. Le corps de la Meylir s’était affamé du sien, trop longtemps sevré de son contact enivrant.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 EmptyMar 5 Mar - 1:40


dylana & liam
a night to remember


Son sourire s'amuse avec mes nerfs et c'est que j'aurais presque envie de lui faire payer ... Sauf que je souris juste comme un débile, parce que c'est tout ce que j'arrive à faire quand Dylana n'est pas loin. Tu sais que tu vas finir par me vexer ? Je tire la langue, parce que c'est inutile de faire genre je suis sérieux. J'exagère en disant que je suis gentil et tout mignon, mais ce n'est pas totalement faux non plus. Je suis plutôt calme mais quand on a un métier comme le mien, on est obligé d'avoir un minimum de caractère. Un parfait mélange de noir et de blanc, un truc qui me fait paraître plus normal que les membres de mon groupe, ou même ceux qui l'entoure. Après mon speech censé aider les ventes, je flippe un peu à l'idée d'affronter mon équipe. Croisons les doigts pour que tout le monde soit mignon, pour une fois. La brune tente de me rassurer mais je me fais plutôt à l'idée d'affronter la vraie vie demain. Car aujourd'hui, avec ma famille et deux trois proches, avec une Meylir capable de m'aider à m'amuser avec les journalistes, je me dis que c'est les seuls trucs auxquelles je dois penser. Elle insiste sur un dernier point, ma relation avec Max. Je lui explique qu'elle n'est pas mauvaise, juste compliquée. Le batteur est loin du connard fini, c'est plus un enragé qui s'emballe un peu vite. Bon, j'ai ma part de nervosité mais c'est tout. Et je suis content d'entendre ça. finis-je par dire, content d'entendre autant de gentillesse.

Après le repas, nous saluons les membres de ma famille et nous décidons de nous en aller. On se retrouve dans le vestiaire pour prendre nos affaires quand la chaleur monte assez vite dans la pièce. S'emparant de mes lèvres avec ardeur, nous nous enfoncons dans le fond. Pris par un manque de contrôle flagrant, je m'enflamme totalement et commence même à toucher à la fermeture éclaire de sa robe. Jusqu'à ce qu'elle réfrène mes ardeurs pour me faire comprendre qu'il est préférable de rentrer à la maison plutôt que de se faire surprendre ici. Un peu frustré, c'est la mine boudeuse que je finis par me faire comprendre que j'ai déjà eu ma dose de journalistes pour la soirée et qu'un proche nous surprenne ici n'est pas une super idée. Récupérant mes idées, je l'emmène vers la sortie en offrant un dernier baiser digne de film avant de foncer dans ma voiture. Le trajet jusque la maison est heureusement assez court et nous pouvons reprendre où nous en étions, cassant l'un ou l'autre objet sur notre passage jusqu'à ma chambre. Quand on est enfin dans la pièce, je me détache quelques secondes pour aller mettre de la musique et jouer l'adolescent stupide qui est sur le point d'avoir sa première fois. Je suis un horrible danseur mais le strip tease a l'air de plutôt bien marché sur la jeune femme. Merci merci. Mais c'était pire quand j'étais jeune. Mes deux pieds gauches et tout le reste, ce n'est pas ce qui a aidé à avoir toutes ces filles. Le pire, c'est qu'il faut avoir du rythme pour jouer de la batterie et je suis le champion. Je n'ai jamais compris ce qui m'arrivait et je ne veux pas la réponse. Par contre, je sais ce qui m'arrive là, tout de suite et j'apprécie assez. Collant mon torse contre son dos, je m'attaque doucement à sa robe en lui susurrant quelques mots au creu de son oreille. Ce n'est pas un truc que t'auras à me dire deux fois ... Et là, c'est parti. Sa robe finit par terre et elle s'attaque à la ceinture de mon pantalon pour se débarasser aussi vite que possible de mes vêtements, le tout entre de longs baisers enflammés. Ma bouche touche à toutes les parcelles de sa peau, déposant des milliers de baisers. Je l'emmène vers mon lit et nos corps transpirants et complètement nu peuvent enfin ne former qu'un.

****

J'avais commencé ce truc avec Dylana pour la même raison que tout le reste, pour m'amuser. Mes problèmes d'attachement dû à la célébrité me poussent à ne pas entamer une relation et elle, visiblement brisée par un ex, décide de faire pareil. Le mélange parfait. Ce que j'ignorais, c'est que j'apprécierais autant sa compagnie. C'est qu'on est un parfait combo dans un lit. Woaw. finis-je par dire, m'écroulant à ses côtés. J'ai encore du mal à récupérer ma respiration. Je t'avais dit que je connaissais le meilleur endroit de cette ville. enchainais-je, ironique. Plus je le répète, par contre, plus je me rends compte que cette phrase sonne un peu bizarre, voir pervers. Je me promets que c'est la dernière fois que je l'utilise. Je me mets sur le côté, pose mes lèvres sur les siennes, je balade ma main libre un peu partout sur le corps de Dylana. J'ai par contre du mal à être rassasié. Je souris largement. Je serais incapable de m'y remettre direct, mais je pense que j'ai tellement attendu ce soir que maintenant que je l'ai enfin près de moi, j'ai envie d'en profiter tant que je peux. Je m'interrompt quand même pour voir l'heure, il est minuit passé. L'avantage d'être à Londres et de connaître du monde, c'est de pouvoir se faire livrer ce que tu veux quand tu veux. Parce que quand j'ai dit rassasié, c'était dans les deux sens ; d'elle et de nourriture. J'ai tellement faim que je suis étonné qu'on ait pas encore entendu mon ventre faire du bruit. Choisis. Parce que la pseudo nourriture qu'on mangé c'est pas celle qui m'a aidé à assurer ce soir. finis-je par dire, lui tendant mon téléphone.


AVENGEDINCHAINS

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylana Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa, Lexia & Keelin
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - lux aeterna ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Liam - Annif Lula
A venir : Brendan.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan - Trystan (2) - Brendan - Ainhoa (2) - Max - Anniversaire Max - Trystan (3) - (Evan (2)) - (Dimka)

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_plhi34TLQM1qmb4pvo10_250

Il paraît que :
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 CuE54A3
RAGOTS PARTAGÉS : 653
POINTS : 2136
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 WWN3QO5
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Le coeur s'est brisé une fois de trop, elle ne veut plus en entendre parler actuellement
PROFESSION : Assistante administrative de sa cousine
REPUTATION : Des années d'absence floues, un retour fracassant, mais qu'a-t-elle fait tout ce temps ? Cacherait-elle quelques petits secrets croustillants ?


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 EmptyMar 5 Mar - 16:27

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_pch5cs0Nka1qmb4pvo5_250 friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_pch5cs0Nka1qmb4pvo4_250

« Ne te mets pas en mode Caliméro ou c’est moi qui vais bouder. » Dylana lui rendit le tirage de langue, effet miroir de l’attitude puéril qu’il affichait et qu’elle imitait pour ne pas donner un côté sérieux à toutes ces vacheries qu’ils se balançaient parfois. Après avoir essayé de rattraper la soirée, Liam s’inquiéta de la réaction du groupe. La brune ne voyait pas pourquoi quelques tickets de concert à une soirée de charité était problématique mais c’était davantage la prise d’initiative qui risquait – selon lui – de les déranger, en particulier son producteur, que la Meylir connaissait plutôt bien en réalité. Elle se demandait quelle était la relation entre les deux hommes, une relation visiblement compliquée. De plus, Liam ne décrivait pas les batteurs comme des sales types mais comme de sacrés impulsifs. « Oui, j’ai remarqué, une vraie pile électrique. » S’il voulait sortir les griffes de temps en temps, ce n’est pas Dylana que cela dérangerait, elle qui avait un gros caractère et démarrait toujours au quart de tour, au grand dam de son entourage. Elle était à la fois colérique et impulsive, ce qui ne la tuait pas. En revanche, une personne avec un bon fond comme Liam l’apaisait, et la glissait dans une humeur propice aux délires plutôt que dans celle qui voulait s’énerver sur tout ; preuve qu’il n’était pas prise de tête, car elle n’était pas du tout facile à vivre. Après l’épisode dans le vestiaire, le nouveau « couple » devant les médias s’échappa de la soirée et monta dans une voiture pour rejoindre la maison familiale des Wilson. Dans le feu du moment, les deux amants enflammés cassèrent plusieurs objets sur leur passage jusqu’à la chambre du brun. Le batteur se détacha ensuite de Dylana pour lancer de la musique, une pause bienvenue pour reprendre son souffle car la suite promettait d’être explosive. Liam commença alors à danser et à retirer ses vêtements, malgré ses talents de danseur prompts à arracher un sourire, il l’émoustilla assez pour qu’elle n’ait pas envie d’attendre plus longtemps. « Il y a des vidéos de ça ? » De lui qui dansait quand il était jeune… Après tout, la brune était dans la caverne d’Ali Baba de sa famille, elle trouverait sûrement son bonheur sur lui si elle cherchait vraiment. Mais même si elle avait posé cette question sur une voix taquine, ce n’était pas le moment d’y songer sérieusement. Pas le moment de penser à autre chose qu’à son désir pour lui. Ainsi, Dylana s’abandonna complètement dans les bras de Liam. De longs et intenses baisers, le contact brûlant de leur peau se caressant, leurs corps s’unissant. Un véritable feu d’artifice de mille et une sensations.


**
*


Dylana s’écroula sur l’oreiller tandis que sa respiration revenait à la normale après cette décharge d’électricité. Liam étant souvent parti en tournée, ils n’avaient pas remis le couvert depuis un moment. Faire l’amour avec une personne qui connaissait déjà la moindre parcelle de son corps, ses sensibilités, ses envies les plus profondes, n’avait rien de comparable et donnait un résultat purement jouissif. Il lui avait vraiment manqué, à tous les niveaux, même maintenant où Dylana restait une femme sur certains points, et après l’amour, elle aimait rester en compagnie de l’autre à recevoir des câlins et des caresses, peu importe si elle avait du mal à s’attacher depuis sa dernière relation sérieuse. Avec Liam, elle avait tout ceci sans les prises de tête d’une véritable histoire, et c’était peut-être pour cette raison qu’elle appréciait autant sa présence et qu’elle cherchait à protéger cette amitié plus que d’autres : leur même état d’esprit, leur longueur d’onde sur tout… Il brisa le silence en premier, faisant comprendre qu’il avait aimé le moment et qu’il n’en avait pas encore eu assez. « C’est censé vouloir dire quand on se retrouve ? » Le taquina-t-elle, en déformant ses mots sur le meilleur endroit. « Ça tombe bien, on a toute la nuit devant nous. » Son souffle retrouvé, la jeune femme se redressa légèrement dans le lit, son corps à peine recouvert par le drap blanc. Toujours affamé, Liam vanta les bienfaits d’être dans la capitale et proposa alors de commander à manger, tout ce qu’elle voulait. La brune attrapa le téléphone et elle opta pour des falafels et un shawarma. Elle avait envie de goûter aux saveurs du Moyen-Orient. Bonjour les calories. Et du vin bien cher pour contraster complètement. « Tout ce qu’on veut ? Comme tu dis, faut en profiter ce soir. » La jeune femme rigola et passa ensuite le téléphone au Wilson. Lorsqu’il raccrocha, elle reprit le fil de la discussion. « D’ailleurs, puisque nous sommes à Londres pour tout le week-end, j’ai envie de faire un truc de couple trop cliché comme London Eye ou déambuler à Notting Hill ! Bon on risque encore de se faire remarquer mais c’est un peu le but du délire. » Sensible aux caresses du Wilson, elle se rapprocha et se blottit contre lui pour sentir à nouveau le contact de sa peau contre la sienne. « Avant, je veux me rassasier de toi aussi. Tu es sûr que tu n’as plus d’énergie avant l’arrivée du diner ? » Dit-elle en l’embrassant fiévreusement. Cette première nuit annonçait un week-end tout aussi prometteur pour les deux complices.


_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam C. Wilson
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel, daniel et erin.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo (Dylana, Nate, anniversaire Lula).
RAGOTS PARTAGÉS : 727
POINTS : 1491
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017
friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Tumblr_inline_notfycW0621t6d0cp_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 30ans (14/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 EmptyDim 10 Mar - 22:23


dylana & liam
a night to remember


M'affalant à ses côtés, j'ai presque envie de l'emmener avec moi un peu partout tant elle m'a manqué. Ce sont les tournées qui nous ont le plus séparés ; et même si je n'ai pas eu la crise typique de la copine jalouse et en manque, l'avantage de notre relation, nos corps se sont largement manqué. Un petit peu plus quand même ... dis-je en la suppliant presque. Je ne suis pas sûr de pouvoir m'arrêter de la regarder complètement nue tellement elle est magnifique. Et pour le reste, même si je sais qu'elle veut faire des visites, j'aimerais penser qu'elle ne voudra pas qu'on démarre de la maison à huit heures du matin. Je crois que je ne m'en remettrais pas. Tout ce qu'on veut ! Certains endroits à Londres ne dorment jamais. répétais-je, assez fier de ma capitale. Elle choisit et me passe mon téléphone. Deux petits appels et le tour est joué, on devrait bientôt pouvoir manger quelque chose de bon, de consistant et en bonne quantité. Mon pote a dit qu'il nous livrerait, pour pouvoir me saluer, mais très franchement, en aussi bonne compagnie, j'espère qu'il aura un empêchement. On peut faire les deux si tu veux. Pourquoi se contenter d'un seul endroit ? Surtout si la Meylir vient rarement ici. Puis j'ai bien envie de refaire un tour dans le London Eye et je suis sûr qu'elle, elle a plutôt envie de Nothing Hill. Non, on a le temps, je dois simplement retourner en studio lundi et si j'y vais avec seulement quelques heures de sommeil, et bien ce n'est pas grave du tout. Je pourrais mettre ma casquette et mes lunettes .. Tu sais, les trucs qui ne te font pas du tout passer incognito. J'aime toutes ces stars qui s'habillent de la sorte en pensant que personnes ne va les reconnaître ... Naïfs. Je me permets d'en rigoler parce que j'admets avoir tenté le coup récemment, juste pour voir. Et comme la brune dit, le but de notre jeu c'est que tout le monde nous voit alors pas besoin de jouer les discrets. Je vois déjà les scènes d'ici, les amoureux transis qui se refont les scènes des plus grands films d'amour anglais. A vomir, mais drôle. Dylana vient se coller à moi, visiblement sensible à mes caresses. Qui a dit que je n'avais plus d'énergie ? demandais-je, faussement choqué. Bon, le fait que je ne bouge pas et que ma respiration est saccadée n'aide pas à comprendre que ça va. Puis le temps qu'il faut entre deux parties est largement terminé. Je vais m'occuper de toi toute la nuit. finis-je par lui dire, entre deux baisers. Mes bras passant autour de son corps nu la rapproche et jusqu'à ce que le repas arrive, nous repartons dans la même danse que tout à l'heure. Puis encore après le repas, puis une grosse partie de la nuit, comme elle l'avait dit. Une des meilleures que j'ai passé depuis longtemps.


AVENGEDINCHAINS


FIN.

_________________

play & love
Les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

friends with benefits is better than a relationship full of boredom. (dylana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-