AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

There's something wrong | Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyDim 2 Déc - 23:37

Judith est contrariée. Elle commence à faire les cents pas dans la maison et cela n’est jamais bon signe. Elle a eu une semaine très chargée et n’a fait que croiser furtivement sa fille ces derniers jours, surtout que celle ci semblait également bien occupée de son côté. Alors, elles avaient prévu de se poser toutes les deux ce soir. Rien de très compliqué, juste partager un bon repas devant une comédie romantique qu’elles ne suivront qu’à moitié puisqu’elles passeront leur temps à discuter de tout et de rien. C’est le genre de soirée qu’elles font de temps en temps, et que Judith apprécie toujours. Sauf ce soir. Megan n’est pas rentrée alors qu’elle devrait être là depuis plus de deux heures. La mère de famille a d’abord pesté car elle a préparé le plat préféré de sa fille et qu’il allait être trop cuit à force de l’attendre. Et puis, elle a dû s’occuper de Simon et c’est seulement une fois le petit couché qu’elle réalise que l’heure tourne et qu’elle n’a toujours pas de nouvelles de Megan. L'inquiétude la gagne, et elle décide de l’appeler. Cela n'arrange rien puisqu'elle tombe sur son répondeur. Elle laisse un message rapide et envoie un texto dans la foulée, songeant que sa fille était peut être dans un endroit où elle ne peut pas répondre. La rousse se pose dans le canapé et allume la télé pour tenter de se détendre et passer le temps mais cela ne fonctionne pas. Son esprit est obnubilé par Megan. Depuis quelques temps, elle a l’impression que sa fille change, qu’elle prend peu à peu de la distance et cela lui fait peur. C’est pourtant normal qu’elle ait envie de plus d’indépendance à son âge, mais Judith a du mal à s'y faire. Elle sait qu’elle n’a pas que des bonnes fréquentations et elle craint qu’elle se soit laissée influencer pour se rendre à une quelconque soirée avec de l’alcool et de la drogue à profusion. Bon, elle extrapole sans doute un peu sur ce coup là, mais lorsqu’il s’agit de ses enfants elle peut parfois se montrer surprotectrice.

Et puis, une idée lui vient. C’est vrai que lundi, elles se sont un peu pris la tête. Des bêtises, Judith a osé faire une réflexion de travers à propos du crush de Megan et celle ci est tout de suite montée sur ses grands chevaux… Elle pensait que cette histoire était déjà oubliée, mais si ça se trouve, Megan est plus rancunière que ce que Judy l’imagine ? Et peut être qu'à cause de cette histoire, elle a préféré passer le week-end chez son père sans la prévenir ? Ce n’est pas vraiment son genre, mais elle a l’impression de moins en moins bien la connaître, alors il ne faut exclure aucune possibilité. Et puis, il faut dire que cette dernière hypothèse, bien que peu agréable pour la rousse, reste sans doute la moins pire. Après une courte hésitation, Judith appelle son ex-mari pour en avoir le cœur net. Mais elle tombe directement sur son répondeur, ce qui la contrarie encore un peu plus. A croire qu'ils se sont passé le mot... Il n’a sûrement plus de batterie, ou alors il “occupé” - et Judith n’a même pas envie d’imaginer ce qu’il peut être en train de faire… C’est ainsi qu’elle se retrouve à faire des aller retour au milieu de son salon, cherchant la meilleure chose à faire à présent. Ce qui est sûr, c’est qu’elle est incapable de rester là, passive sur son canapé, alors que sa grande fille chérie est quelque part on ne sait où et qu’elle a peut être besoin d’elle. Elle se décide donc à appeler Jack, son frère adoré qui habite à quelques maisons de là, pour qu’il vienne veiller sur Simon le temps qu’elle éclaircisse cette histoire. A peine celui ci arrivé, elle sort pour enfourcher son vélo - son moyen de transport de prédilection - et traverse rapidement le bourg pour se rendre chez Max. Il est tard, et ça se fait pas de débarquer à l’improviste, mais son intuition lui dit que Megan est là bas et elle a besoin d’en avoir le cœur net.

Elle met seulement quelques minutes à arriver devant chez lui, et pose son vélo dans son allée avant de se diriger vers la porte d’entrée et sonner - peut être un peu frénétiquement parce qu’il met trop de temps à ouvrir, c’est vrai… Lorsque la porte s’ouvre enfin pour laisser apparaître la silhouette de son ex-mari, la rousse prendre la parole. “Salut Max. Megan est là ? Faut que je lui parle.” Son inquiétude lui fait même oublier sa politesse. Ou plutôt la réduit au strict minimum puisqu’elle l’a tout de même gratifié d’un “salut” sans pour autant lui demander comment il allait. En même temps, il faut être honnête, savoir comment se porte Max n’est pas sa priorité ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyLun 3 Déc - 23:10


Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.

Max ne s’attendait pas à avoir de la visite. En dehors des rendez-vous qu’il programmait et des fêtes, personne ne passait jamais à l’improviste, ou presque. Il rentrait à peine de voyage et se préparait pour repartir au Mexique dans les prochains jours. Il avait bouclé sa valise, préparé quelques instructions pour certains groupes et employés, passé une heure en visioconférence avec Jeff, son associé, et il avait décidé de piquer un somme jusqu’à l’heure du diner. Portable éteint, casque sur la tête, la musique qu’il écoutait le berça doucement jusqu’à ce qu’il ne s’endorme dans le canapé. En vérité, son mode de vie était loin d’être sain ; il n’était pas très étonnant que le producteur soit aussi épuisé.

La musique s’était arrêtée d’elle-même lorsqu’il se réveilla. Le salon était déjà sombre lorsqu’il ouvrit les yeux, avec la sensation confuse que quelque chose n’allait pas. Déjà, il avait complètement loupé l’heure du diner. Ensuite…ensuite, et bien, on sonnait à la porte. Max se redressa, se passa une main sur le visage, essayant de faire le point. La personne sonnait toujours, de manière insistante. Ce n’était donc pas un rêve, et il fallait qu’il aille voir. Il traversa le salon, puis l’entrée, rallumant son portable en même temps, qui l’informa qu’il était effectivement assez tard et qu’il avait un appel manqué de Judith. Merde. Qu’est-ce qu’il avait pu se passer ? Il se rassura en se disant que si c’était grave, son ex-femme aurait laissé un message vocal, et il n’y en avait pas…

Sauf qu’en ouvrant la porte, c’était bien Judith qui était là. Pas vraiment préparé psychologiquement à cette visite, Max la regarda un instant d’un air désemparé. C’était toujours particulier pour lui de croiser Judith. « Judy ? Qu’est-ce que tu… » Fais là ? Ca faisait beaucoup de souvenirs à gérer, surtout en ce moment, et à chaque fois c’était un peu amer, malgré l’affection qu’il continuait à lui porter. Contrairement à la Sullivan, le producteur n’avait jamais vraiment tourné la page de ce mariage là, et contrairement à elle, il ne s’était pas remis de la mort de leur fille. Leurs échanges étaient tristes et désabusés, ils ne se comprenaient plus, et Max avait toujours du mal à supporter la façon dont Judith le voyait à présent. En général, ils limitaient donc leurs conversations au strict minimum et elles portaient presque toujours sur Megan.

D’ailleurs, c’était à propos de Meg que son ex-femme débarquait chez lui à cette heure là. « Non, elle n’est pas là. Je l’ai vu vendredi, elle m’a dit qu’elle rentrait chez toi au début de la semaine. » Inutilement, il ajouta : « Elle n’est pas avec toi ? » Immense moment de panique. Il imaginait déjà le pire, sa fille prise dans une fête qui aurait mal tournée, ou pire encore, kidnappée, brutalisée par quelqu’un, disparue. On voyait ce genre d’histoires tout le temps dans les journaux, c’était le truc le plus terrifiant qui soit pour un parent. « Tu l’as appelée ? Je vais l’appeler. » Mais directement, il tomba sur le répondeur. « Bon, d’accord. D’accord, pas de panique. Viens, on va déjà faire le tour du village. » Il se dirigea vers la voiture. « Je vais envoyer un sms à mes sœurs, à mes parents, à Ed…voilà. Peut-être Lula, aussi. » Il ouvrit la porte de la Jaguar, laissa Judith s’installer du côté passager et démarra le contact. « Elle est pas chez tes parents ? On sait jamais. » Les yeux fixés sur la route, il essayait d’envisager toutes les possibilités. « Elle devait faire une fête, samedi, je crois. Tu l’as autorisée à y aller ? Elle est peut-être encore chez ce type, là…comment est-ce qu’il s’appelle, déjà ? » La panique. La panique totale.

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyVen 7 Déc - 23:16

Lorsqu’elle est inquiète, chaque instant paraît souvent interminable à Judith. C’est le cas lorsqu’elle attend devant la porte de son ex mari, commençant à s’imaginer qu’il était sans doute pas là, en voyage ou en soirée. Ça expliquerait qu’il n’ait pas répondu tout à l’heure… Pourtant, elle a vraiment besoin de lui ce soir. Même si elle essaye souvent de se prouver le contraire, elle doit admettre que ce soir, il est sans doute le seul qui comprendra son inquiétude et qui pourra l’aider efficacement  retrouver Megan. C’est donc un soulagement pour elle de voir la porte s’ouvrir. enfin Max donne l’impression d’avoir vu un fantôme, mais la rousse décide de ne pas prêter attention à cela et aller droit au but en lui demandant si leur fille est ici. La réponse du producteur la déçoit, et sa question idiote ne fait que l’agacer un peu plus. “Tu crois vraiment que je me serais pointée ici si c’était le cas ?” Evidemment que Megan n’était pas chez elle, Judith ne s’amuse pas à chercher des excuses pour rendre visite à son ex, surtout à une heure si tardive. C’est à ce moment que Max semble enfin réaliser l’ampleur de problème, et semble partager la panique de la rousse. “Bien sûr, plusieurs fois même, mais aucune réponse.” Explique-t-elle en tentant de garder son calme alors qu’elle sent le stress grimper. Max n’a évidemment pas plus de chance qu’elle a ce niveau là, et Judy commence à se sentir désemparée. Elle suit le brun alors qu’il tente de mettre en place un plan d’action. Lorsqu’il évoque Lula, l’idée que sa fille soit avec elle l’horripile. Elle a toujours eu le sentiment que cette femme pourrait avoir une mauvaise influence sur sa fille… Mais ce n’est sans doute pas le pire scénario pour cette soirée malgré tout. "Si tu dois contacter toutes tes exs femmes t'en as pour un moment..." se contente-t-elle de lâcher avec sarcasme. Alors qu’ils arrivent au niveau de la Jaguar, Judy ne peut s’empêcher de prendre la parole. “T’es en état de prendre le volant ? Je peux conduire sinon.” Elle connaît les addictions de son ex et n’a pas vraiment envie de risquer sa vie inutilement, ni celle de Max d’ailleurs. Parce qu’elle tient toujours à lui, et même si elle se sent impuissante pour pouvoir l’aider à mener une vie plus saine, elle tente tout de même de lui éviter de prendre trop de risques inutiles.

Elle s’installe dans la voiture tout en répondant à sa question. “Non, je viens de voir Jack qui a passé la soirée chez eux, et elle n’y était pas.” Bien sûr qu’elle avait réfléchi à toutes les possibilités rassurantes, qu’est ce qu’il croit ? Elle tente de respirer calmement et ne pas laisser monter ses émotions, même si la panique qui émane de Max ne l’aide pas vraiment à rester sereine. “Ça me dit rien non… Elle ne me dit plus tout je crois.” Songe Judith, désemparée. Elle comprend que sa fille ait besoin de conserver un jardin secret, mais elle a l’impression d’être de moins en moins complice avec elle et cela l’attriste. “Micah. Me parle pas de malheur…” Souffle-t-elle quand le Julliard évoque le flirt de leur fille. “L’autre jour Meg me parlait de lui et j’ai osé dire un mot de travers à son sujet, elle m’a fait une scène.” Explique-t-elle brièvement. “Je me dis que c’est peut être à cause de cette histoire qu’elle a changé ses plans et qu’elle est allée je ne sais où au lieu de rester à la maison…” Oui, Judith commençait sérieusement à culpabiliser, même si cela n’apportait rien de bon à la situation. “Tu l’as déjà vu toi ? Tu sais où il habite ?” Demande-t-elle en espérant une réponse constructive de la part de Max. Si elle n’est pas là bas, ils n’ont plus qu’à faire tous les bars et boites de nuit pour espérer la retrouver c’est ça ? L’idée n’enchante clairement pas la proviseure, même si elle serait prête à passer la nuit dehors à arpenter la ville s’il le faut.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyMar 11 Déc - 0:31


Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.

« Je vais lui laisser un message. » Il laissa sonner son portable jusqu’à tomber sur la messagerie de leur fille. « Meg, c’est papa. Ta mère a essayé de te joindre, je ne sais pas où tu es, et elle non plus. On s’inquiète tous les deux, alors est-ce que tu peux essayer de nous rappeler, soit l’un, soit l’autre ? Rapidement, s’il te plait. Je t’aime. » Quelque chose lui disait qu’il n’aurait pas de réponse, mais ça valait toujours le coup de tenter. Comme le fait de faire le tour de ses contacts, mais malheureusement, aucun n’avait de nouvelles de sa fille et le fait de mentionner une de ses ex-femme n’eut pour effet que de lui attirer les sarcasmes de Judith.  Un peu agacé, Max leva les yeux au ciel : clairement, ses multiples mariages n’étaient pas la priorité de ce soir. Ce fut donc sur le même ton qu’il répliqua :  « Je le saurais que tu ne l’apprécies pas…et est-ce que c’est bien le moment ? » Il soupira, reprit plus aimablement : «  C’est la seule de ses belles-mères qu’elle apprécie, et elle est à Tenby, ça vaut toujours le coup de tenter…et de toute façon elle l’a pas vu. »

« Ca devrait aller, oui, il est trop tôt pour que j’ai commencé à picoler, tu sais. Même moi j’ai des limites. » Il avait cru déceler une pointe d’inquiétude chez Judith et il expliqua alors en retour, essayant d’être raisonnable. « Je m’étais endormi et j’avais coupé mon portable. C’est pour ça que je n’ai pas décroché. Désolé de ne pas t’avoir répondu plus tôt. Si j’avais su… » Il se serait rongé les sangs avec Judith beaucoup plus tôt, il aurait été là avec elle. Le regard fixé sur la route, il découvrait avec un temps de retard toutes les possibilités que son ex-femme avait envisagé, et toutes les hypothèses rassurantes, normales, s’éteignaient les unes après les autres.

Judith eut l’air sérieusement entamée lorsqu’elle lui avoua qu’elle avait l’impression que Meg s’éloignait d’elle. Ce n’était pas un problème que Max avait : s’il s’entendait très bien avec sa fille, il s’était habitué à jouer le rôle du père copain, à ne pas être une vraie figure d’autorité – Megan était même plus responsable que lui sur ce plan – quand bien même il essayait d’être présent au maximum. Non, la référence, c’était Judith et il savait que malgré tout, elles étaient proches. « Peut-être qu’elle a simplement oublié de te prévenir ? » Suggéra-t-il d’un ton rassurant. « Ou alors elle a eu un problème de train, elle reste chez une amie à Swansea, et elle n’a pu nous le dire pour je ne sais quelle raison, un problème de téléphone, quelque chose comme ça ? » Il s’accrochait encore à une hypothèse raisonnable, mais comme Judith, il craignait qu’il ne soit arrivé quelque chose de grave à Megan. Pour autant, cela lui faisait encore plus de mal de voir son ex-femme si inquiète. « T’as pas le numéro de certains de ses amis ? T’as du en avoir quelques uns au lycée, non ? La petite Weston, par exemple, non ? »

Toutes les cartes étaient bonnes à jouer, mais c’était sur l’hypothèse du petit copain qu’ils tombaient à chaque fois. « Micah, voilà. » Il se souvenait à présent du nom du crétin qu’il avait vu. « Je suis ravi de voir qu’on est d’accord sur le fait que ce n’est un garçon très intéressant. C’est un genre de pseudo étudiant en art, musicien à la manque, le genre qui frime avec une moto pour impressionner les filles, en jouant au gros bras. » Pour autant, Megan semblait prendre très à cœur ce flirt et ne pas vouloir tenir compte de l’avis de ses parents sur la question. « Hey. » Il leva une main du volant pour prendre celle de Judy dans la sienne. « Arrête, ce n’est pas de ta faute, j’aurais fait exactement la même chose, on est dans notre rôle de parents, c’est normal de vouloir la protéger. Elle est juste…un peu rebelle. Ca lui passera, elle comprendra. » Il sourit, essayant de détendre un instant l’atmosphère : « C’est normal qu’elle ait du caractère, comment tu veux qu’il en soit autrement avec les parents qu’elle a ? » Il tourna un instant la tête vers elle : « On va la retrouver. Je te le promets. Tu me crois ? » D’un ton déterminé, il ajouta, accélérant un peu pour arriver vers le village : « Bon, notre playboy des bac à sable habite chez ses parents dans le bourg. Elle est peut-être chez lui. Sinon après on ira voir dans les bars. Après ce sera Swansea. »

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyMar 11 Déc - 22:59

La mère de famille laisse Max parler au répondeur de leur fille en se demandant s’il aurait plus de chance qu’elle. A vrai dire, elle est convaincue que si Megan donne enfin signe de vie, ce sera plutôt lui qu’elle appellera. Parce qu’il est plus cool, et qu’elle l’adore. Mais Judy n’a pas envie de se comparer à son ex mari, tout ce qu’elle souhaite, c’est savoir que sa fille est en lieu sûr avec des personnes de confiance. Elle a déjà fait le tour de ses proches pour savoir s’ils l’avaient vue et c’est au tour du brun de faire pareil, même si la tâche risque d’être un peu plus longue pour lui… “C’est toi qui a lancé le sujet.” Répond Judy à sa remarque avec une pointe de mauvaise fois. Il a raison, ils ne sont pas là pour parler de la vie sentimentale du producteur, et la rousse n’avait d’ailleurs aucune envie de s’attarder sur le sujet. De toute façon, Max a visiblement déjà envoyé un message à Lula qui lui a répondu que Meg n'était pas avec elle. Bonne nouvelle.

“Tant mieux.” Répond elle quand son ex lui fait remarquer qu’il a des limites concernant l’alcool. Les addictions que Max a développées après la mort de Melody ont eu leur part de responsabilité dans leur divorce, et depuis Judy ne peut s’empêcher d’être un peu inquiète pour lui à ce sujet, même si elle sait que ce n’est plus son rôle. “T’es devenu un vrai petit vieux en fait, tu te couches avec les poules.” Fait-elle remarquer dans un léger sourire pour tenter d’alléger un peu la situation et oublier un instant son stress. En réalité, il n’a même pas besoin de s’excuser, après tout ça arrive à tout le monde de laisser son téléphone de côté. C’est vrai qu’en tombant sur son répondeur elle l’a maudit intérieurement, mais finalement elle est rassurée de l’avoir à ses côtés pour chercher Megan.

Max tente de se montrer rassurant en évoquant des hypothèses assez plausibles qui expliqueraient que leur fille ne donne pas de nouvelles mais soit malgré tout en sécurité. Judith a envie d’y croire, mais elle ne peut s’empêcher de s’imaginer le pire. On voit tellement de faits divers horribles aux infos qu’elle finit par se dire qu’on peut croiser un taré n’importe où, même au fin fond du pays de Galle. “J’aimerais bien que ce ne soit que ça.” Souhaite-t-elle avec sincérité avant de sortir son téléphone. “Je dois encore avoir le numéro d’une ou deux copines à elle, c’est vrai. Elle n’avait pas pensé à les contacter avant, peut être parce qu’elle n’est même pas sûre que sa fille les côtoie encore. Mais elle est maintenant suffisamment désespérée pour envoyer tout de même un message aux deux numéros qu’elle avait conservé dans son répertoire, sans grand conviction. “Je vois vraiment pas ce que Megan peut lui trouver… Je suspecte son inconscient de la faire craquer sur lui juste pour nous contrarier.” Ajoute Judith, surprise d’avoir le même avis que son ex mari sur ce garçon. A croire qu’ils peuvent encore être d’accord sur quelque chose.

La rousse fait ensuite part de ses remords concernant la conversation qu’elle avait eu avec sa fille. Enfin, elle regrettait pas vraiment ses paroles, mais plutôt de ne pas avoir remis les choses à plat après coup. Le soutien de Max réussit à l’apaiser un peu, même si elle ne peut s’empêcher de douter sur le fait que ça lui passera. Elle espère bien sûr que ce sera le cas, mais elle ne sait pas toujours quel comportement adopter pour que cette crise lui passe le plus rapidement possible et qu’elles retrouvent une relation apaisée. “C’est vrai que la génétique y est peut être pour quelque chose…Admet Judy dans un sourire. “Je suis pas sûre qu’une promesse de Max Julliard vaille quelque chose, mais sur ce coup là j’ai quand même envie de te croire.” Les nombreux divorces du producteur suffisent à souligner qu’il ne tient pas toujours parole. Mais ce soir, il a plutôt intérêt à tenir cette promesse, car s’il est arrivé quoi que ce soit à leur fille, Judy ne se le pardonnerait pas. “Bon programme.” Conclut Judy sans enthousiasme. Sonner chez les parents de ce type ne l’enchante clairement pas, tout comme l’idée d’écumer les bars du coin, mais Megan ne leur laisse pas vraiment le choix.

Une fois garés devant la maison des parents de Micah, l’ex couple descend de la voiture pour aller sonner chez eux. Judith n’est pas à l’aise de les déranger à cette heure là, mais elle a besoin de savoir où est sa fille, et pour cela elle serait prête à tambouriner à leur porte à trois heure du matin si besoin. Ils sont accueillis par une femme habillée de manière vulgaire et maquillée comme une voiture volée mâchant bruyant un chewing-gum. "C'est pour quoi ?" Malgré sa froideur, la rousse lui explique rapidement la situation en prenant sur elle pour ne rien montrer des sentiments que lui inspire son interlocutrice. L’inconnue lui apprend que Micah n’est pas là puisqu’il est à une soirée étudiante au Jubblys, une boite de nuit de Swansea, et qu’elle n’en sait “foutrement rien” pour Megan puisqu’elle a arrêté d’essayer de retenir le prénom des filles que se tapent son fils. Génial. D’accord, merci pour votre aide.” Réussit à répondre la rousse avant que la bonne femme leur ferme presque la porte au nez. Heureusement que Judith s’est mise au yoga depuis déjà quelques temps, car elle n’est pas sûre qu’elle aurait pu faire preuve d’autant de maîtrise d’elle même sans cela. Face à cette porte refermée, elle tourne la tête pour croiser le regard de Max, comme s’il pouvait lui indique que ce qu’il vient de se passer est bien réel. Elle lâche un soupire avant de faire demi tour. Au moins, on sait de qui Micah tiens maintenant.” Fait elle remarquer en retournant à la voiture. Une fois à l’intérieur, elle interroge Max. “On fait quoi alors, on tente le coup d’aller voir dans cette boite ?” Cela les obligeait à aller jusqu’à Swansea, mais en même temps, c’est la piste la plus sérieuse qu’ils ont aux yeux de Judy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyDim 16 Déc - 14:40


Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.

Mieux valait ne pas s’attarder sur le sujet de ses ex-femmes, jugea Max, et ne pas alimenter le conflit. D’habitude, ni lui ni Judith ne coupaient vraiment aux petites piques acides qu’ils pouvaient s’adresser l’un à l’autre. Mais ce n’était clairement pas le moment. D’autant qu’ils avaient d’autres sujets d’inquiétudes : son frère venait de répondre à Max pour lui dire qu’il n’avait pas vu Megan. « Bon, Ed ne l’a pas vue non plus, il va essayer de l’appeler aussi. » Ce n’était pas rassurant du tout. Max se voyait déjà finir au commissariat à signaler une disparition inquiétante. D’ailleurs , à quel moment une disparition devenait-elle inquiétante ? Et si la police refusait de les aider ? Et si…

Les questions se bousculaient dans sa tête alors qu’ils prenaient la route, et le fait d’échanger, de réussir à le faire, quelques plaisanteries, firent retomber la pression. « C’est juste parce que je pars en voyage, avec le décalage horaire je vais être mort si je ne dors pas un peu. » Il sourit d’un air un peu contrit. « Sinon je crois que je ne perdrais jamais mes mauvaises habitudes, désolé d’être décevant encore une fois. » Ca faisait des années que Judith désapprouvait son comportement, Max ne l’ignorait pas, c’était même une des causes de leur divorce, c’est dire à quel point ses travers remontaient loin.

Ils continuèrent à rouler vers la ville, explorant toutes les possibilités, angoissant de concert : Max essayait d’être rassurant, mais étant lui-même inquiet, il n’avait pas l’impression d’être très convaincant. Ce qu’il ne voulait surtout pas, c’est que Judith culpabilise, parce qu’après tout, elle n’avait rien fait de mal : ils ne s’entendaient plus, c’était un fait, mais c’était entre eux. Pour le reste, Judith restait quand même une femme remarquable et une bonne mère. « C’est possible, celui d’avant était un peu du même genre, non ? Leo Jones, tu sais, le fils de Mike, le connard prétentieux qui était avec nous au lycée ? » A vrai dire, si Judith avouait ne plus bien comprendre leur fille, Max devait avouer que le comportement de Meg lui échappait un peu à lui aussi. « Je ne sais pas pourquoi elle fait ça…j’ai l’impression qu’elle est un perdue en ce moment, mais je ne sais pas pourquoi. » Il soupira, reporta son attention sur la route. « Ni quoi faire, non plus. C’est à toi qu’elle parle d’habitude. » Il sourit avec douceur : « En général, c’est elle la plus responsable de nous deux…elle a tout pris de toi pour ça. »

Et pour ça il était heureux que Meg ressemble à sa mère plutôt qu’à lui, mais là, ce qu’elle faisait, c’était du Max Julliard tout craché. Donc erratique et sans logique réelle : pas facile à comprendre, en fait. « J’ai toujours été sérieux en ce qui concernait Megan. » Il fallait bien l’avouer, Max n’était pas quelqu’un de fiable en ce qui concernait sa vie sentimentale, mais pour le boulot et surtout pour sa fille, on pouvait compter sur lui. Il comprenait ce que voulait dire Judith, mais contrairement à elle, il ne s’était jamais remis de la mort de Melody : perdre Meg, ne pas faire le maximum, le broierait, définitivement, l’achéverait complètement.

La mère de Micah était à l’aulne de son fils. « Merci quand même, Madame. » Il ne s’attarda pas, ayant vaguement envie de hurler sur cette femme qui manquait manifestement d’empathie, ou de cœur, ou d’un cerveau, et clairement de sens esthétique. « C’est une vraie connasse, oui, tu veux dire. » Une fois de retour dans la voiture, ils devaient décider de la suite du programme. « Je pense pas qu’on ait le choix de toute façon, on a pas vraiment d’autres pistes… » C’était donc reparti pour Swansea. « Si elle se fout juste de nous et qu’elle va bien, elle va m’entendre hurler. » Annonça-t-il d’un air sombre, le regard fixé sur la route. Ils roulèrent un moment en silence, jusqu’à ce que Max entende un bruit suspect. « C’est pas ton téléphone ? » A ce stade, tout espoir était bon à prendre.

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyLun 17 Déc - 23:31

C’était prévisible mais Max et Judy ont maintenant la confirmation que Megan n’est malheureusement avec aucun de leurs proches. Pas plus de résultats du côté de ses copines puisque l’une d'elle ne l’a pas vue et l’autre n’a même pas pris le temps de répondre… Les parents choisissent donc l’option du petit copain et prennent la route de son domicile. Durant le trajet, ils tentent de garder une atmosphère légère malgré leur stress, et Judy ne manque pas de charrier son ex-mari. Elle apprend finalement que sa sieste est due à son départ proche pour l’étranger, et elle reste surprise de constater qu’il anticipe si bien pour éviter le jetlag. Il faut dire qu’il commence à avoir l’expérience des voyages depuis le temps. “Ça sert à rien d’être désolé Max, surtout quand c’est pas sincère.” Lâche-t-elle à sa remarque suivante. A quoi bon être désolé de son mode de vie alors qu’il n’essaye pas de le changer ? Des paroles sans actes derrière, ça n’a pas beaucoup de sens pour elle. Elle a du mal à comprendre que Max soit incapable de changer, et pense plutôt que c’est ce mode de vie qui lui permet de se sentir le mieux. Plutôt paradoxal vu comment il se pourrit la santé…

“C’est vrai qu’il en tenait aussi une couche celui là…” Acquiesce Judy en repensant à l’ex petit ami de sa fille. Elle n’avait pas été mécontente d’apprendre leur rupture, même si bien sûr elle s’était montrée compréhensive et réconfortante avec sa fille. “Faut dire qu’au niveau vie sentimentale, on est pas forcément les meilleurs modèles…” Admet Judy dans un sourire un peu amère, songeant qu’ils semblent l'un comme l'autre incapables de montrer l’image d’un couple heureux à leur fille… “Je suis sûre que tu sais aussi l’écouter quand elle en a besoin.” Fait remarquer la rousse. Elle n’est pas vraiment surprise d’apprendre que Meg est souvent plus mature que son père, et cela la rassure presque que fille puisse veiller un peu sur lui, même si ce n’est clairement pas son rôle. “J'essaierai de trouver le bon moment pour discuter de tout ça avec elle et tenter de comprendre ce qui se passe dans sa tête.” Songe la mère de famille, persuadée qu’ils vont bientôt retrouver leur fille en parfaite santé et songeant déjà à la suite des événements. “C’est vrai.” Admet ensuite Judith à propos du sérieux de son ex concernant leur fille. Il a toujours pris son rôle de père très à coeur, et il le prouve encore aujourd’hui puisqu’il n’a pas hésité une seconde avant d’aider Judy. Dommage qu’il ne soit pas aussi sérieux et investi dans tous les aspects de sa vie…

Une fois chez le fameux Micah, ils font face à sa mère, qui ne vaut visiblement pas mieux que lui… “Effectivement, je pense qu’on peut la définir comme ça.” Confirme-t-elle dans un sourire amusé quand Max qualifie la bonne femme de vraie connasse. En plus d’être désagréable, elle ne leur a pas été d’une grande utilité… Mais l’ancien couple décide tout de même de suivre la maigre piste qu’ils ont et prennent la route en direction de Swansea. “Arrête, je suis sûre que même si c’est le cas, t’auras juste envie de la serrer dans tes bras quand on va la retrouver.” Fait-elle remarquer, imaginant mal Max hurler sur leur fille, quelle que soit la connerie qu’elle ait faite. Elle aussi serait franchement énervée si Meg se fout d’eux, mais elle veut juste être rassurée sur l’état de santé de sa fille pour le moment, et ne pense pas à grand chose de plus. Ils arrivent aux abords de Swansea lorsque le téléphone de Judy se met à vibrer. Le nom de Megan qui s’affiche sur l’écran donne une vague d’espoir à la rousse, qui décroche immédiatement. “Megan ? T’es où ma chérie ?” Demande-t-elle d’une voix inquiète. Elle reste quelques minutes silencieuse le temps que sa fille lui raconte ses péripéties. “Elle te ramène à Tenby alors ? Elle a pas bu au moins ? … Non je suis pas à la maison, je suis sur la route avec ton père, on te cherchait partout figures toi, on était morts d’inquiétude. … Oui mais tu pourrais au moins prévenir quand tu sors, que je passe pas ma soirée à t'attendre et me demander où t'es ! ... Bon écoute laisse tomber, rentre te reposer, on en reparle demain ok ? ... Bisous.” Elle finit par raccrocher, laissant enfin la pression retomber d’un coup. Elle reprend ensuite la parole pour faire un résumé à Max. “Elle avait zappé qu’on était censées passer la soirée ensemble, elle était dans un bar avec ses copains et c’est en partant qu’elle s’est rendue compte qu’elle n’avait plus son téléphone. Elle l’a cherché partout avant de le retrouver à l'instant dans la voiture de sa copine Hannah, qui la ramène actuellement à la maison.” Explique-t-elle pour rassurer son ex-mari, avant de jeter un œil sur la route. Ils ont l’air malins maintenant à se retrouver à Swansea sans aucune raison… Après un bref silence, elle ajoute donc : “Est ce que ça te dit qu’on se pose un peu avant de repartir ? Je crois qu’un verre de vin m’aiderait bien à faire redescendre la pression.” Avoue-t-elle, son angoisse commençant à peine à s’estomper. Elle n’est pas du genre à boire plus que de raison, mais elle estime qu’un petit verre de vin de temps en temps ne fait jamais de mal, au contraire. Cela dit, elle comprendrait que Max souhaite rentrer rapidement et ne veut bien sûr le forcer à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyDim 23 Déc - 15:27


Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.

Ils avaient beau faire tous les deux des efforts, ne serait-ce que pour Megan, chaque conversation que Max et Judith avaient était fatalement teinté d’un peu d’amertume. Même lorsqu’ils plaisantaient, comme là, pour essayer de détendre l’atmosphère, fatalement, ils finissaient par se faire des reproches ou par se dire leurs quatre vérités. C’était moche, oui, et sans doute qu’il gérait mal, mais au fond, il enviait Judith, si digne, si droite, qui n’avait pas besoin de mécanismes nocifs pour continuer à s’en sortir – évidemment, Max était d’une mauvaise foi totale. Son ex-femme avait sans doute souffert autant que lui, elle gérait simplement autrement, il le savait, mais parfois l’amertume, ça ne se contrôlait pas…mais ce n’était pas le sujet du jour, pas le plus important aujourd’hui, alors il ravala toute forme de réponse cinglante pour se concentrer sur l’essentiel : Megan.

Leur fille partait un peu en vrille, avec ses copains, et Judith jugeait que c’était peut-être à cause d’eux. D’un côté, ce n’était pas entièrement faux, de l’autre…bon, son ex-femme était quand même plus rangée que lui. « Ce n’est pas de ta faute, Judy, t’es juste tombée sur des abrutis, et je m’inclus dedans. Moi, je cherche un peu, c’est différent. » Une façon maladroite de dire qu’elle faisait quand même un meilleur modèle pour Megan que lui. Ce n’était pas pour rien que Megan parlait plus à sa mère et qu’il avait du mal à être autre chose qu’un copain avec qui on pouvait s’amuser pour sa fille – quand ce n’était pas carrément elle qui s’occupait de lui. « J’essaie, mais bon, tu me connais. Je ne suis pas doué pour l’autorité, avec elle…c’est bien la seule, d’ailleurs. Et puis les conseils, bon…je suis pas très crédible quand j’essaie de la mettre en garde sur la vie de couple, même moi je dois l’admettre. » Malgré tout, il faudrait essayer de comprendre ce que Meg avait dans la tête en ce moment, sinon ça n’allait pas le faire. Il faisait son possible, comme l’admettait elle-même Judith, mais tout avait des limites.

La visite chez le petit ami ne donna rien, et ils repartirent une fois de plus sur la route, cette fois pour Swansea. Si Max persistait à essayer de se rassurer en se disant qu’il n’était sans doute rien arrivé de grave à leur fille, malgré tout, il angoissait et il restait sur le qui-vive. « Je suis en train de vieillir de dix ans, je sais pas si je hurlerai mais j’espère qu’elle recommencera plus jamais ça. » Judith avait raison, cependant, il était trop père poule pour faire autre chose que s’inquiéter. Ils arrivaient presque à Swansea quand le téléphone de son ex-femme sonna. Muet le temps de la conversation de Judy, Maximilian poussa un gros soupir de soulagement quand Judith l’informa finalement que leur fille allait bien. Il eut un petit rire, évacuant doucement la pression. « Bon Dieu, cette peur qu’elle m’a fait, cette petite. » Il répéta à voix basse : « Cette peur… » Maintenant que l’angoisse retombait, il ajouta : « J’ai cru… » Sa voix se brisa, il était incapable d’en dire plus, sinon il se serait sans doute mis à pleurer. Pas deux fois. Il ne l’aurait pas supporté. « Mais elle va bien, c’est l’essentiel, on avait tort de s’inquiéter, évidemment que ça ne pouvait qu’être un truc comme ça…les ados, je vous jure… » Même s’il faisait moins le fier deux minutes avant.

Cela dit, ils avaient quand même atterri à Swansea pour rien, du coup. « Un verre de vin, pourquoi pas. » Approuva-t-il. A ce stade, Max aurait volontiers bu un scotch, mais ce n’était sans doute pas idéal s’il devait conduire au retour. « Il faut que je mange quelque chose aussi, j’ai manqué l’heure du repas…t’as diné, du coup ? Je t’invite, sinon. » Il gara la voiture en centre ville, coupant le contact devant un établissement de bonne tenue. Ils s’installèrent, et le temps de commander, Max réalisa que maintenant, comme d’habitude, la conversation redevenait un peu gênante. « Et alors…hm, toi, à part ça ? Je suppose que tu dois avoir pas mal de boulot avec les fêtes de fin d’années ? En plus avec ce prof qui sort avec une ancienne élève, ça ne doit pas être facile à gérer… » Même lui trouvait ça un peu bizarre, et le fait que ce type quitte le lycée le rassurait un peu. Il ignorait si Megan l’avait eu comme professeur, mais c’était un peu malsain quand même. « Et Simon ? » Il fallait bien faire preuve de politesse.

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyLun 24 Déc - 0:18

Même si elle tient encore à Max et que leur mariage restera sans doute la plus grande histoire d’amour de sa vie, Judith doit se rendre à l’évidence qu’ils ont bien du mal à communiquer à présent. Entre l’amertume et les reproches, leurs conversations finissent souvent par ressembler à des règlements de compte. Cela dit, s’il y a un point qui les met souvent d’accord, c’est Megan. Ils tiennent tous les deux à elle plus que tout au monde, et veulent toujours faire au mieux pour la protéger. Ils sont d’ailleurs du même avis sur ces petits amis, qu’elle a le don de mal choisir. “Ne sois pas aussi sévère avec toi même. T’es quelqu’un de bien Max, même si tu fais pas toujours les bons choix.” Répond elle à sa remarque avec sincérité. Elle sait lui faire comprendre qu’elle désapprouve ses choix de vie, mais c’est aussi normal pour elle de lui rappeler qu’il n’a rien d’un abruti. Si un drame n’était pas venu ravager leurs vies, ils seraient même peut être encore ensemble et heureux à l’heure qu’il est. Cela dit, Judith essaye d’éviter de penser de cette manière au risque de retomber dans une nostalgie par laquelle elle n’a pas envie de se laisser envahir. C’est déjà assez difficile de continuer à vivre sans Melody sans s’infliger la douleur de penser à quel point sa vie serait formidable si elle était encore là.

Elle esquisse un sourire quand Max fait remarquer qu’il n’est pas crédible pour donner des conseils à leur fille au niveau sentimental. “Ton expérience peut te permettre de la conseiller sur les choses à ne pas faire au moins…” Le taquine-t-elle, bien qu’elle ne soit sans doute pas meilleure que lui dans le domaine. La différence, c’est qu’avec un gamin à gérer toute seule, elle n’a pas vraiment pris le temps de s’occuper de sa vie sentimentale. Mais finalement, cela lui a peut être évité d’égaler son ex en terme de nombre de divorces, qui sait ?

Après un détour chez le petit ami de Megan, ils roulent en direction de Swansea, toujours aussi inquiets. “Elle a intérêt.” Approuve Judith quand Max fait remarque que leur fille ne devra plus jamais leur refaire une telle frayeur. La rousse ne supporterait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit, et imaginer qu’elle soit dans une mauvaise situation commence à la rendre folle. Heureusement, son portable sonne et vient la délivrer de sa souffrance. Après avoir fait le point avec sa fille, elle rassure naturellement son ex mari, qui était certainement au moins aussi inquiet qu’elle vu l’émotion qu’il retient en apprenant qu’elle va bien. “Ça servait à rien de s’inquiéter c’est vrai, mais en même temps c’est notre boulot de parent qui veut ça…” Songe Judith, convaincue que ce ne serait pas la dernière fois qu’elle aura peur pour un de ses enfants. Mais tant qu’elle est là pour veiller sur eux, il n’y a pas de raisons qu’il leur arrive quoi que ce soit, c’est ce qu’elle essaye de garder en tête.

La pression descend peu à peu, et ils décident de prendre le temps qu’elle retombe complètement avant de faire le chemin dans le sens inverse. “Non, et je serais pas contre manger quelque chose non plus.” Répond elle à la question de Max. Puisqu’elle attendait sa fille pour manger à la base, et surtout qu’elle avait l’estomac noué jusqu’à récemment, Judith n’avait pas mangé elle non plus. Et maintenant qu’elle se sent plus sereine, son ventre commence à lui faire comprendre qu’elle a faim. En plus, elle se connaît, si elle boit du vin l’estomac vite, cela risque de rapidement lui faire de l’effet. Ils trouvent sans mal un restaurant où se poser et Judith jette un oeil à la carte alors que Max reprend la parole. Il n’a pas l’air très à l’aise, et à vrai dire elle non plus. Ça fait un bail qu’ils ont perdu l’habitude de prendre des nouvelles l’un de l’autre, et cela ne leur semble sans doute plus aussi naturel qu’avant… “Oui, c'est vrai que ces derniers temps, je suis un peu débordée… Et cette histoire n’a rien arrangé, c’est clair. Les parents deviennent tous hystériques alors que jusqu’à maintenant tout le monde adorait ce prof… C’est un type bien, ça me fait de la peine ce qui lui arrive.” Explique-t-elle à propos de son boulot. Peut être que si elle vivait la situation du point de vue d’un parent d’élève et que le prof concerné enseignait à sa fille, elle aurait réagi différemment. Mais concernant Richard, elle est convaincue qu’il n’a rien d’un pervers et sa carrière irréprochable jusqu’à maintenant le prouve. “Simon… Sa maîtresse m’a convoquée cette semaine à cause de son comportement, et il a essayé d’embaucher ton frère pour retrouver son géniteur, mais sinon ça va.” Répond elle dans un léger rire nerveux. Avec Megan, les choses ont toujours été relativement simples - jusqu’à maintenant en tout cas - et elle se rend compte que cela prend un chemin bien différent avec son fils. S’il lui donne déjà du fil à retordre à sept ans, l’adolescence risque d’être compliquée… Cela l’effraie de plus en plus, mais elle tente de ne pas trop y penser et se concentre sur l’éducation qu’elle doit lui donner maintenant. “Et toi alors ? Tu pars où en voyage ? C’est pour le boulot ?” Demande-t-elle à son tour. Elle n’avait pas la tête à creuser le sujet tout à l’heure, mais elle est à présent curieuse d’en savoir plus à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyLun 24 Déc - 19:10


Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.

Il y avait peu de gens à croire qu’il était encore quelqu’un de bien : Max n’avait rien fait pour se rendre sympathique, ces dernières années. Si on creusait un peu, ce n’était pas parce qu’il n’avait pas de cœur, mais bien justement parce qu’il en avait trop : s’il se laissait guider par son instinct naturel, il en faisait trop pour les gens, et comme il était irresponsable et un peu dénué de discernement, il se retrouvait vite dans les emmerdes. D’où les mauvais choix. Mais il ne pouvait pas revenir en arrière et il ne savait pas vivre autrement : il avait toujours un peu d’amertume envers Judith quand elle essayait de lui donner des leçons pour ça, mais c’était rare qu’elle lui fasse un compliment, alors il décida de ne garder que le positif et de passer à autre chose. « Tu as raison, je ne suis pas totalement inutile, je peux être utilisé comme mauvais exemple. » Il le disait en souriant, le regard fixé sur la route. Ce n’était qu’une plaisanterie pour détendre l’atmosphère, et ça valait mieux que les reproches qu’ils pouvaient s’adresser en continu en temps normal, parce que malgré tout ils arrivaient encore à s’entendre pour Megan.

Megan qui leur avait fait une belle frayeur pour pas grand-chose, d’ailleurs, puisqu’elle allait parfaitement bien. « Ca se trouve, elle ne s’est même pas rendu compte d’à quel point elle a pu nous inquiéter. » Avança Max, approuvant d’un signe de tête ce que disait Judith. Son ex-femme ne mentionna pas à quel point il avait pu paraitre fébrile, Max n’en avait pas besoin pour s’en rendre compte, et il fut simplement reconnaissant à Judith ne pas relever ça. Elle s’était peu à peu reconstruit, lui jamais. Cela ne voulait pas dire qu’elle souffrait moins – ce dont il avait pu accuser l’ancienne psychologue des années plus tôt, comme si elle se fichait de la mort de Mel, ce dont Max avait honte avec le recul – juste qu’elle l’avait dépassé, peu à peu. Mais tout le monde vivait différamment les deuils. Max, lui, n’arrivait pas à s’en défaire.

L’idée de manger et de se détendre un peu, dans ces conditions, lui parut la meilleure. « Marché conclu, alors. » Approuva-t-il quand Judith lui confirma qu’elle n’avait pas mangé non plus. Ça ne leur ferait pas de mal, et puis il pouvait au moins l’inviter pour une fois. Sans compter qu’il ne tenait pas particulièrement à être ivre en face de la rousse…Malgré tout, ce n’était pas pour ça que la conversation était plus facile. Max fut content d’avoir une carte pour s’occuper les mains et les yeux, évitant ainsi de trop regarder Judith et de trouver un sujet de conversation un peu banal. « Je suppose que les gens de Tenby ne seront jamais très ouverts d’esprits, et puis comme ils aiment bien les rumeurs en tout genre, ce pauvre garçon doit s’en prendre plein la figure pour pas un rond. » Il sourit, il en savait quelque chose, étant régulièrement une cible des cancans outrés de la vieille Mrs Lloyd. « Cela dit, je n’aimerais pas être le père de cette gamine, ce n’est quand même pas une situation idéale…même si c’est vrai que je ne suis pas vraiment la personne qui peut se permettre de donner des leçons. » Vrai que de Lula à Ivy en passant par Brenda, il ne tombait amoureux que de filles bien plus jeunes. Max était plutôt enclin à penser que l’amour n’avait pas d’âge, tant que tout le monde était majeur et consentant, mais bon, il savait aussi comment la société était... « Du coup tu comptes faire quoi de ce type là ? Parce que je suppose que ça va être compliqué pour lui de rester au lycée, même si c’est un bon prof, comme tu dis… »

Judith lui donna ensuite des nouvelles plus personnelles d’elle et de sa famille. « Sérieusement ? Il est vraiment allé voir Ed ? » Max n’en revenait pas. « Il a un sacré caractère, pour un gamin de son âge. » Il se mit franchement à rire, avant de réaliser que Judith pouvait mal le prendre. « Pardon, je ne moque pas de toi, j’imagine juste la gueule qu’a pu tirer Edwin en voyant débarquer un gamin de sept qui voulait l’embaucher. » L’anecdote restait amusante, même s’il se sentait quand même désolé pour son ex-femme. Il n’avait pas d’opinion sur le fait qu’elle refasse sa vie – vu le nombre de fois où il avait tenté lui-même de le refaire, il ne pouvait que compatir au fait que ça n’ait pas marché.

La conversation s’orienta sur lui l’instant d’après, et Max fut ravi d’avoir quelques secondes de répit pour commander avant de répondre à Judith. Clairement, il avait parlé à Lula de ses emmerdes, mais avouer à sa première ex-femme qu’il fuyait provisoirement Tenby à cause d’une relation compliquée qu’il avait avec une escort, c’était au dessus de ses forces. Autant Lula pouvait comprendre, autant Judith, Maximilian était quasiment sûr que non. « Oui, je participe à deux ou trois concerts au Mexique avec un groupe qui fait la tournée des festivals. Mais bon c’est surtout l’occasion de me prendre deux semaines de vacances bien méritées, je suis crevé et j’ai besoin de faire une pause. Donc je prends deux semaines au soleil, et je reviens pour Noël. Tu sais comment peut être ma mère, si je suis pas là elle va me tuer. » Margaret Julliard, née Vaughan, était la personne la moins facile du monde, aussi bien comme mère que comme belle-mère. « Au fait, Megan m’a fait promettre aussi de revenir, elle pensait passer le 25 avec nous et le 24 avec vous, je ne sais pas si elle t’en a parlé ? »

Le serveur amena ensuite les verres et de quoi manger. « A quoi on trinque ? » Il sourit, cette fois d’un air complice : « A nos enfants et aux frayeurs qu’ils nous font ? » C’était une forme d’hommage pour la fille qu’ils avaient perdu, mais tout autant qu’aux petits qu’il leur restait.

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyMar 1 Jan - 22:43

Depuis son divorce avec Max, leurs discussions s’apparentent plus à des règlements de compte qu’autre chose, et Judith n’y est s’en doute pas pour rien. Elle a tendance à faire beaucoup de reproches à son ex-mari, et se surprend parfois elle même à être si négative alors que cela ne lui ressemble pas. A croire que son inconscient se focalise sur les défauts du Julliard pour lui éviter de trop retomber dans la nostalgie de tous les bons moments qu’ils ont pu passer ensemble... D’ailleurs, les mots gentils qu’elle peut avoir à l'égard du brun sont vite rejoints par une nouvelle taquinerie. Elle craint d’être allée un peu loin et de l’avoir blessé en entendant sa remarque, mais le fin sourire qu’il affiche la rassure à ce sujet, et elle se contente de ne rien ajouter de plus.

“Y’a des chances, j’ai eu l’impression qu’elle avait pas du tout réfléchi qu’on serait inquiets avant de me parler au téléphone…” Songe Judith à la remarque de son ex. Elle a parfois l’impression que sa fille ne réalise pas à quel point ses parents tiennent à elle. Quoique, elle lui a déjà reproché quelquefois d’être trop sur son dos… Difficile de trouver le juste milieu.

“Ouais, c’est le risque d’habiter dans un si petit village, je crois que personne n’est à l’abri de se retrouver au centre de l’attention contre son gré…” Se rend à l’évidence Judith. C’est sans doute le point qu’elle peut reprocher à Tenby, et elle s’estime heureuse de ne pas en avoir trop fait les frais jusqu’à maintenant. “C’est vrai qu’il a sûrement battu ton record en matière de différence d’âge. Quoique...” Songe Judy dans un léger sourire en pensant qu’effectivement, Max est un peu gonflé de faire ce genre de remarque. Et encore, elle n’a pas idée qu’une jeune femme de 26 ans seulement hante souvent son esprit ces derniers temps... En tout cas, en voyant à quoi ressemblaient ses autres femmes, la rousse a bien compris qu’elle était devenue trop vieille pour lui à présent. “Il m’a annoncé sa démission avant que je sois obligée de prendre une décision à sa place.” Explique-t-elle tout en parcourant la carte à la recherche d’un plat végétarien. Elle prend ensuite le temps de répondre à la question de Max à propos de Simon, et elle décide de se montrer honnête. L’étonnement de son ex décroche un sourire à Judith. C’est clair que son fils à un sacré caractère, elle ne peut pas le nier. “Ouais le pauvre, quand il m’a raconté ça je savais plus où me mettre…” Raconte-t-elle, essayant de prendre la situation avec un peu de légèreté, même si en réalité, elle s’est posée pas mal de questions en apprenant cette histoire.

“Sympa comme programme, je t’envie d’aller au soleil.”
Songe la rousse dans un sourire. Depuis qu’elle a eu Simon, elle n’a plus vraiment eu l’occasion de partir loin du pays de Galles, et cela lui manque parfois, surtout durant l’hiver interminable de Tenby. “Je veux bien te croire.” Ajoute-t-elle lorsqu’il explique que sa mère le force plus ou moins à rentrer pour Noël. “Non, je comptais évoquer le sujet avec elle ce soir d’ailleurs… Mais ok pour le 24.” Judith apprécie cette fête puisque c’est l’occasion de réunir sa petite famille et de gâter ses proches, mais elle est également difficile pour elle dans la mesure où elle ne peut s’empêcher de penser énormément à Melody, à ce qu’elle aurait aimé avoir comme cadeau, ce qu’elle aurait fait si elle était encore avec eux...

Ils sont ensuite servis et Max propose de trinquer. “Ça me va. A nos enfants !” Répète-t-elle dans un sourire teinté de nostalgie en levant son verre, avant de boire une gorgée de vin pour l’aider à se remettre de ses émotions. Elle avale une bouchée de ses lasagnes chèvre-épinard avant de reprendre la parole. “Mais du coup tu penses réussir à passer le nouvel an et ton anniversaire sans trop déprimer à cause du changement de climat et des 30° de différence ? Tu le fêtes d’ailleurs ton anniversaire ou tu es arrivé à un âge que t’assumes plus ?” Demande-t-elle par curiosité dans un fin sourire taquin. A vrai dire, pour sa part, c’est passer les quarante ans qui lui a mis un coup… Mais connaissant le côté fêtard de son ex-mari, peut être profite-t-il encore de cette occasion pour organisé un événement en son honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptySam 5 Jan - 22:46

Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.


La frayeur passée, la tension retomba peu à peu, et ils ne leur restaient plus qu’à décompresser autour d’un bon verre et d’un repas plus que correct. Trouver des sujets de conversations n’était cependant pas facile, au moins pour Max. Ca faisait des années qu’ils ne s’étaient pas retrouvés seuls aussi longtemps, et sans que la conversation ne vire purement et simplement à la dispute. Là, comme ni l’un ni l’autre n’étaient responsable de ce qui était arrivé à Megan et qu’elle allait finalement bien, il fallait trouver quelque chose à dire. Quelque chose qui évitait que la conversation ne vire, une fois de plus, au règlement de compte, qu’elle demeure légère et que les piques qu’ils pouvaient se balancer restent du domaine de la blague. Les reproches n’étaient jamais très loin entre eux, même tournés avec humour. Mais Max aurait été quand même sacrément mal fondé à râler parce qu’on se moque de lui sur ses mariages, parce que effectivement, lui aussi, comme ce prof dont ils parlaient, les gens de Tenby auraient pu commenter sa vie avec délectation.

« Je vais éviter de le prendre comme challenge ou comme record à battre. »
Sourit-il avec amusement. Quoiqu’avec Ivy, s’il y songeait bien, il devait y avoir un écart d’âge à peu près similaire. Mais Max avait toujours jugé qu’à partir du moment où les gens étaient majeurs, consentants et heureux, il n’avait rien à dire. Il ne peut donc que plaindre ce pauvre type, même s’il comprend la réaction des parents. « Je suppose qu’il a bien fait, il ne pouvait pas continuer comme ça de toute façon…même si c’est triste de devoir subir l’opinion des gens comme ça, surtout quand ils ne savent pas de quoi ils parlent. » Max se décida finalement pour des penne au saumon et au pesto et ajouta : « Enfin, je suppose que les gens auront quelque chose à dire, souviens toi avant la naissance de Mel à quel point ils ont hurlé qu’on était trop jeunes, que ça allait gâcher tes études et qu’on serait pas capables d’être parents. Au final, on a déjoué tous leurs pronostics… » Vrai, Judith avait fini ses études, il était resté et s’était occupé de Melody, ils avaient eu une deuxième fille et ils avaient réussi à gérer. Ils auraient même probablement été encore ensemble si Melody n’était pas partie, s’il n’y avait pas eu ce foutu accident…c’était aussi pour cela que Max disait que l’âge ne comptait pas réellement. Parce que même si le temps avait passé, malgré tout, il serait toujours un peu amoureux de Judith Sullivan. Certains regrets ne s’effaçaient pas si facilement…

Alors que Judith, elle, était sans doute vraiment passé à autre chose, en témoignait la naissance de son fils Simon. Ce qui n’allait pas sans poser de difficultés pour elle non plus. Au départ, Max lui avait un peu voulu de refaire sa vie, parce que quelque part, ce fils, c’était comme remplacer Melody. Mais plus le temps passait, plus il se disait qu’il n’était personne pour donner des leçons à son ex-femme. Chacun gérait le deuil, et sa vie, comme il pouvait. « Oh, Ed a du en voir d’autres, franchement, tu devrais pas t’en faire pour ça. » Clair qu’avec son boulot, son frère devait vraiment en avoir vu de toutes les couleurs. « C’est pas un peu…jeune, je sais pas, pour se poser ce genre de questions ? » C’était une curiosité sincère, et pas du tout un jugement quelconque. Max admirait même Judith d’élever toute seule son fils.

Max sourit alors que les serveurs emmenaient les plats. « Tu veux venir ? J’ai de la place pour tout le monde, dans le jet. » Judith avait toujours aimé les voyages et il se souvenait avec nostalgie du temps où il bossait pour Ferrari en Italie et où ils se faisaient de petits road-trips lorsqu’elle venait le voir. Là, bien sûr, Judith dirait non. Mais Max ne savait pas très bien si cette proposition était une blague ou si elle était sincère. Ils s’entendirent ensuite pour les vacances de Noël et pour porter un toast. L’atmosphère se teinta de nouveau de nostalgie, et le producteur fut reconnaissant à son ex-femme de détendre l’ambiance. « De quoi tu parles, j’ai vingt-sept ans pour l’éternité, voyons. » Il se mit à rire. « Et je ne manquerai jamais une occasion de faire la fête, tu me connais. » Pour le coup, il avait toujours été comme ça. « Fut un temps, c’est même ce que tu aimais chez moi… » Il sourit avec un brin de nostalgie, jouant avec ses pates au saumon, avant de reprendre, toujours souriant. « Et puis l’âge c’est dans la tête. Regarde, toi, on pourra dire ce qu’on veut, tu es toujours la plus belle fille de Tenby, rien n’a changé. »

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyLun 14 Jan - 22:53

“T’as raison.” Confirme Judith dans un sourire à la remarque de Max concernant Richard. Elle espère en tout cas que l’histoire d’amour de l’écrivain est plus sérieuse que les multiples mariages de son ex-mari vu qu’elle lui a tout de même coûté son poste de prof… “C’est clair que les gens sont toujours très forts pour juger les autres, souvent sans raison valable…” Répond-elle pensivement en se remémorant sa première grossesse. Un drôle de souvenir, elle avait un peu paniqué en apprenant la nouvelle à l’époque mais la joie avant rapidement repris le dessus et elle avait finalement très bien géré ses études en parallèle de son rôle de maman. Il faut dire qu’elle était bien épaulée à l’époque. Une vie trop parfaite pour durer…

Ils évoquent ensuite un autre de ses enfants, Simon. Avec lui, Judith a parfois l’impression d’être mère pour la première fois tant les choses sont différentes d’avec ses filles. Peut être parce qu’elle n’a plus le même âge, ou parce qu’elle n’a pas de père pour l’aider aussi… Cela n’a d’ailleurs pas été évident au départ. Après la mort de sa fille, la rousse ne s’était pas imaginé avoir d’autre enfant. Pourtant après un début difficile, entre rupture amoureuse, accouchement prématuré et dépression post-partum, Judith est aujourd’hui comblée dans son rôle de mère et adore ses enfants, malgré les frayeurs qui peuvent lui faire vivre. “J’en sais rien… Je découvre au fur et à mesure les joies d’élever un enfant seule je dois dire. Il fallait bien que le sujet tombe un jour ou l’autre je suppose...” Répond elle dans un léger haussement d’épaules. Ce que les gamins apprennent à l’école, c’est qu’une famille c’est un papa et une maman, alors Judy n’est pas vraiment surprise que son fils se pose des questions à ce sujet. C’est normal après tout, il a le droit de savoir d’où il vient. Ce qu’il l’a plus surprise, c’est qu’il aille en parler à Edwin…

“Tu serais bien embêté si je disais oui.” Fait-elle remarquer dans un sourire amusé lorsque Max lui propose de le suivre au Mexique. Elle doute qu’il soit sérieux. “T’emmènes beaucoup de monde avec toi ?” Demande-t-elle par curiosité avant d’entamer son plat. Judith se met à rire en l’entendant dire qu’il avait 27 ans. “Ah ouais, t'as bloqué le compteur depuis un moment !” Fait elle remarquer avec amusement. Elle a toujours trouvé que Max faisait moins que son âge, mais 27 ans c’est quand même un petit peu abusé ! “ça m’étonne pas en effet. Et c’est toujours quelque chose que j’aime chez toi mon cher, c’est juste les excès qui vont avec que je cautionne moins.” Ajoute la rousse dans un sourire. Pour elle c’était possible de faire la fête sans plonger dans la drogue ou devenir dépendant à l’alcool, Max le faisait d’ailleurs bien avant. Elle ne lui reprochera jamais sa joie de vivre et son côté immature (enfin si, ça, ça l’agace un poil parfois), mais elle aimerait simplement qu’il prenne un peu plus soin de lui.

Elle prend un peu de vin alors que Max lui offre un compliment qui lui décroche un sourire qu’elle peine à réprimer. Elle doit admettre que malgré les années, les mots du producteur lui font toujours un effet particulier. Il a toujours été plus doué qu’elle pour les compliments, et cela n’a visiblement pas changé. “J’ai quelques doutes sur ton objectivité mais merci, ça prouve que mon anti-rides est efficace.” Répond elle dans un sourire. De son côté, elle est beaucoup plus sévère avec elle même. Chaque jour, elle ne peut que constater que son corps n’est nettement plus le même que lorsqu’elle était mariée à Max. Mais cela ne l’empêche pas de faire attention à son apparence pour toujours être au top, et accepter sans trop de mal le temps que passe. “Je dois dire qu’est pas mal non plus, on pourrait presque y croire à tes 27 ans. Enfin, si t’avais pas une fille qui en a 20 ans quoi…” Plaisante Judy, avec un fond de vérité comme souvent. Bien sûr qu’elle trouve toujours Max séduisant, il n’a pas tellement changé depuis leur divorce il faut dire.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : There's something wrong | Max H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2354
POINTS : 3726
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
There's something wrong | Max Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptySam 19 Jan - 19:25


Like a heartbeat drives you mad
In the stillness of remembering what you had
And what you lost.

Max n’était pas exemplaire, loin de là, et il se fichait de l’être, voire même ça l’amusait de casser les codes de ces petits moralistes conservateurs, mais parfois il ne comprenait vraiment pas l’attitude de certains. Ce prof, là, sans doute que c’était un peu limite, ce qu’il avait fait, mais de là à presque vouloir le lyncher en place publique, il y a un pas énorme, que Max trouvait quand même un peu choquant. Mais il n’était pas très étonné, comme il le rappela à Judith, qui pour une fois eut l’air aussi blasée et d’accord avec lui. « Je suppose qu’ils s’ennuient, il n’y a pas grand-chose à faire à Tenby sinon se moquer des gens et les juger. » Max haussa les épaules et cita leur propre exemple. Il était fier d’avoir démontré qu’ils pouvaient s’en sortir. « Il n’y a qu’en tenant le coup qu’on arrive à les faire taire, c’est malheureux, mais c’est comme ça. » Plus sérieusement, il ajouta d’un ton concerné : « Du moment que ça ne te cause pas de problèmes à toi, j’ai envie de dire… » Après tout, il ne connaissait pas Richard Lyon, lui ; ce qui l’inquiètait, c’est toujours son ex-femme, parce qu’il tient à Judith malgré tout.

Voilà sans doute pourquoi il s’inquiétait pour elle, même s’il n’était pas, en principe, du tout concerné par le cas de Simon. Son cas à lui, avec Megan, était encore différent. Max s’était peu à peu résigné à n’être qu’un père poule, un papa gâteau qui émerveillait sa fille avec toute sorte de surprises, qui passait autant de temps avec elle qu’il le pouvait, mais qui ne faisait pas d’éducation. Alors parfois c’était effectivement dur de comprendre Meg, mais au final, c’était un schéma plutôt classique dans un divorce. Il n’aurait sans doute pas pu, par contre, réussir à assumer le rôle de Judith auprès de son fils. « C’est peut-être plutôt normal qu’il se pose des questions, oui…je suis sûr que tu vas arriver à gérer ça très bien. » Si le producteur et son ex-femme étaient parfois en désaccord, Max étaient toujours prêt à soutenir que Judith est une excellente mère, et il avait toujours admiré sa force de caractère – qu’il n’avait pas, lui, ce qu’il savait. « Et tu sais que je suis là si tu as besoin d’un coup de main, même si je sais pas trop si je pourrais être utile. » Déjà qu’il n’arrivait pas à s’occuper de lui…

« Moi ? Même pas. » Répliqua-t-il avec amusement alors que Judy lui faisait remarquer qu’il ne saurait pas quoi dire si elle décidait de l’accompagner. « Je ne propose jamais rien qui me déplait. » Même s’ils s’engueulaient, si Judith avait vraiment voulu, il l’aurait fait. Parfois les vacances qu’ils passaient ensemble lui manquaient. Quand c’était lui au volant de la voiture, que les petites étaient à l’arrière et qu’ils partaient à la plage. « Mais je sais pas si tu t’ennuierais pas un peu, j’ai vraiment prévu de ne rien faire. Et je ne serais pas une compagnie très intéressante. » Max but une gorgée de vin et expliqua, répondant du même coup à la question de Judith : « Non, je vais vraiment être tout seul. En dehors des concerts, j’y vais vraiment pour me reposer et être tranquille. Pour une fois, ça me changera. J’ai besoin de calme, la fin d’année a été…stressante. Et compliquée. » Oui, c’était le moins qu’il pouvait dire, entre le boulot, ce qu’il s’était passé avec Nate, et bien sûr, Yevgeniya, stressant et compliqué relevaient de l’euphémisme.

La discussion sur son âge, et son anniversaire était un terrain moins risqué, qui ne pouvait manquer de les faire rire tous les deux. Même si en réalité, Max ne vivait pas vraiment bien son âge, il avait peur de la mort, peur du temps qui passait, peur de passer totalement à côté de l’occasion de faire quelque chose, ou de sa vie, et de n’être qu’une coquille creuse tout juste bonne à faire la fête. Mais d’un autre côté, il ne lui restait rien d’autre, à son avis. « Oui, je sais ce que tu en penses. » Il sourit avec douceur, ne voulant pas alimenter le conflit. Ce n’était pas une critique, mais Max ne voulait pas parler de ça, il connaissait par cœur l’avis de Judy sur la question. Oui, il fumait trop, il prenait trop de merdes illégales, il buvait trop aussi, mais c’était soit ça soit le vide qu’il ressentait en permanence, l’impression de ne servir à rien, et les regrets. Personne n’allait lui rendre sa fille. Et il n’y avait rien d’autre qui pouvait tromper la douleur, rien de rien. Alors ça ne servait à rien de lui retirer les seuls trucs qui lui permettaient d’être un peu moins malheureux. Il continua à manger, reprit lentement. « Je sais que c’est nul. Mais j’y arrive pas sans ça…Et on en a déjà discuté des milliers de fois. Est-ce qu’on est encore obligés de se prendre la tête sur ça ? » Pour une fois que la conversation n’était pas agressive…Max savait, au fond, que Judith ne voulait que son bien, mais il n’était pas sûr de pouvoir vraiment aller bien de nouveau un jour, alors autant ne pas perdre du temps avec cette question.

Autant carrément détourner le sujet – Nate pourrait dire qu’il se fout de la gueule du monde, mais la situation était différente. Il n’y avait pas de solution au problème de Max. Il y avait une alternative au problème du Miles, point. Alors il préférait blaguer, et puis faire un compliment à Judith. Il le pensait, sincèrement. « Du coup je ne sais pas si c’était un compliment ou une manière sympa de me dire que je vieillis quand même, je te remercie. » En vérité, il était flatté du compliment, lui aussi. Passé la frayeur que Meg leur avait faite, c’était la première fois depuis longtemps qu’ils arrivaient à se parler sans finir par hurler. « Mais par contre, je te jure que tu n’as absolument pas changé, toi. » L’ancien pilote sourit avec nostalgie. Mais c’était une donnée objective, quelque chose de l’ordre du souvenir, et qui surtout, n’avait pas beaucoup d’importance pour Max : Judith était peut-être toujours la plus belle fille de Tenby, mais ce n’était pas elle qu’il aimait. Yevgeniya occupait la majeure partie de ses pensées, même là, alors qu’il profitait de ce diner. Il continua à manger un peu en silence, et il ajouta, avec un sourire presque timide : « C’est pas mal qu’on arrive à se voir comme ça… Meg serait fière de nous. » Leurs disputes agaçaient leur fille, Max le savait. « Au moins ça aura eu un côté positif, sa sortie. »

_________________

Redemptionkeep walkingAngels, give me shelter, 'cause I'm about to fall : it's all gone helter skelter...I'm not afraid : I'm gonna save us all.

There's something wrong | Max 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Judith Sullivan
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis/Marie
TES DOUBLES : Fredrik et Stan
TON AVATAR : Jessica Chastain
TES CRÉDITS : Gifs : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo
Abel - Megan
RAGOTS PARTAGÉS : 239
POINTS : 511
ARRIVÉE À TENBY : 21/11/2018
ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (03.10.73)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Proviseure et conseillère municipale
REPUTATION : "On connait bien Judith par ici, puisqu'elle a grandi à Tenby ! C'est une jeune femme charmante et agréable, qui semble investie dans la vie du village ! Il parait qu'elle a été mariée à Max Julliard, vous savez, cet homme aussi riche que désagréable, avec un penchant pour l'alcool ... Mais ils semblent tellement différents, j'ai du mal à y croire !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max EmptyMer 13 Fév - 13:26

Max et Judith sont rarement d’accord, mais ils semblent avoir le même point de vue au sujet des commérages : il y en a bien trop à Tenby… “ça me pose pas de problème directement c’est vrai, mais ça me fait vraiment de la peine pour lui... Enfin, je suis sûre qu’il va réussir à rebondir et faire taire les commères.” Répond elle à la remarque de son ex-mari, réellement convaincue par ce qu’elle avance. Elle sait que Richard est un homme fort, qui ne se laissera pas abattre malgré cette épreuve et Judy espère même qu’il en ressortira grandi.

“J’espère…” Acquiesce la rousse sans conviction lorsque Max affirme qu’elle va s’en sortir avec Simon. Avec lui, elle a plusieurs fois eu l’impression qu’elle n’était pas une mère à la hauteur, et elle craint une fois de plus de ne pas réussir à gérer correctement la situation. Même si elle compte être honnête avec son fils concernant son géniteur, elle se doute que sa réponse risque de ne pas satisfaire le petit garçon… “Merci, c’est gentil.” Ajoute-t-elle dans un fin sourire lorsque son ex lui montre son soutien. Il ne peut sans doute pas grand chose pour elle à propos de Simon, mais cette attention la touche.

Ils évoquent ensuite les vacances du producteur. “T’as raison, ça fait du bien de changer d’air et prendre le temps de se poser parfois.” Fait remarquer la proviseure, songeant qu’elle devrait en faire autant de temps à autre si elle ne veut pas finir surmenée. Elle a toujours été une femme d’action, et elle a souvent du mal à prendre du temps pour elle, et pour simplement se détendre. Ils entament leur repas tout en discutant de leur âge, puisque l’anniversaire de Max approche. “Non, c’était pas le but, j’ai pas envie qu’on se prenne la tête.” Répond elle avec sincérité au brun. Sa remarque n’avait pas pour but de relancer ce débat inutile, elle essaye de se faire à l’idée que ça ne sert à rien de sermonner Max sur ses excès de toute façon, puisqu’il ne changera pas.

Elle affiche un sourire amusé lorsqu’ils plaisantent sur leurs coups de vieux, et reste flattée quand Max insiste sur le fait qu’elle n’ait pas changé. Ce sont toujours des mots qui font plaisir, surtout lorsqu’ils viennent de personnes qui comptent pour elle. “C’est vrai.” Acquiesce Judy dans un sourire à propos de leur fille. “Elle m’a renvoyée un message tout à l’heure d’ailleurs, pour me demander si on ne s’était pas encore entretués... Je crois qu’elle nous sous-estime.” Ajoute la rousse avec amusement. C’est vrai qu’ils se prennent souvent la tête, mais ils sont aussi capables de passer un moment agréable ensemble de temps en temps, la preuve ce soir.

_________________

"I wish somebody would have told me that
Some day, these will be the good old days
All the love you won't forget
And all these reckless nights you won't regret
Someday soon, your whole life's gonna change
You'll miss the magic of these good old days..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


There's something wrong | Max Empty
MessageSujet: Re: There's something wrong | Max There's something wrong | Max Empty

Revenir en haut Aller en bas

There's something wrong | Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-