AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar) + okinel (code) + smithemuchkin.tumblr.com (gif sign)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 740
POINTS : 1255
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : Célibataire multidivorcé.
PROFESSION : Producteur, DJ, ancien pilote de F1, playboy professionnel et jet-setteur invétéré.
REPUTATION : Riche, suffisant, hautain, et exécrable. Junkie et alcoolique. Totalement infréquentable.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate) Dim 25 Nov - 15:17


We live closer to the earth
Never to the heavens
The stars are never far away
The stars are out tonight

Les choses s’étaient accélérées après la conversation que Max avait eu avec Liam. Lui qui comptait contacter Gwen de toute façon – ne serait-ce que pour avoir des nouvelles de l’état de santé de la jeune femme – avait été heureux de pouvoir compter également sur la jeune femme. Pas dit que Nate lui-même serait heureux de la surprise qu’ils comptaient tous lui faire, mais après tout, à ce stade, demander son avis au musicien n’était ni utile, ni une priorité. Pour être honnête, sachant pertinement que la conversation serait difficile et qu’ils allaient de toute façon se heurter à une attitude plus ou moins hostile, Max avait pris le parti d’ignorer, par avance, l’avis du guitariste.

« Il va détester ce qu’on va faire. »
Remarqua-t-il à l’intention de Gwen, qu’il était passé prendre chez elle et avec laquelle il partageait à présent le jet. « Ça n’a aucune importance pour moi, ce ne sera ni la première, ni la dernière fois que ça m’arrive, du moment qu’il aille mieux, mais je ne sais pas comment il réagira par rapport à toi. » Max était, dans les faits, habitué à entrer en conflit pour une raison ou pour une autre avec les artistes avec qui il travaillait. Jamais de façon aussi grave cependant, et en réalité, lui-même appréhendait la réaction de Nate, même s’il était totalement déterminé à aller jusqu’au bout. « Ce que je veux dire, c’est que je ne veux pas créer un conflit inutile entre vous. Il a besoin de toi...ce que je veux dire, c’est juste que j’espère que ça ne sera pas contre-productif. » Ils ne pourraient pas éviter le conflit, Max s’en doutait, mais il ne voulait pas que les choses s’enveniment alors qu’ils essayaient de les réparer.

Le reste du trajet – relativement rapide – se passa dans une ambiance un peu plus détendue, et ils ne tardèrent pas à arriver à Dublin. A peine le temps de passer à l’hôtel, et il fallait déjà filer voir le concert. Max remarqua au passage que les critiques n’avaient pas menti : la tournée était réellement d’une qualité exceptionnelle. A l’after, il y avait du monde, mais Max se faisait fort de trouver un endroit tranquille où discuter.  « Je vais essayer de voir Lula avant, tu trouves Liam ? Et on voit après ce qu’on fait ? » Mieux valait, cependant, éviter de trop associer son ex-femme à cette histoire : ils n’avaient pas besoin de drama et d’un combat d’ego entre deux divas pour pimenter leur échange. Cela n’empêcha pas le producteur de parler un moment avec elle, avant d’apercevoir Liam, en grande discussion avec Gwen. Il salua lui aussi le batteur. « Salut Liam. J’avais raison de venir vous voir, les critiques avaient raison, c’était vachement bien. Sans doute votre meilleure tournée. » C’était peut-être un peu paradoxal, quand on savait ce qui se passait en coulisse. « Qu’est-ce que t’as fait de notre rock-star internationale préférée ? » Il jeta un œil autour de lui, cherchant à repérer Nate. « Ah, bah le voilà. » Il leva une main pour saluer le chanteur, et ajouta à l’intention des deux autres. « On fait quoi ? On le prend à part et on discute maintenant ? » Quitte à crever l’abcès, autant le faire vite.

_________________

TONIGHT, I'M A ROCK'N'ROLL STAR
I'm young enough to know I'm too young to quit, I'm old enough to want to get over it...But the yearning is timeless and mine is as deep as the pit© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max, Liam & Nate
RAGOTS PARTAGÉS : 2300
POINTS : 4925
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe, boxeuse et menteuse professionnelle. Chanteuse : elle chante surtout de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et est impitoyable avec ses adversaires, elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges. La boxe lui a permis de se recentrer.
REPUTATION : Elle se remet doucement de son agression. Il paraît qu'elle va quand même bientôt partir en tournée, mais comment alors qu'elle peine encore à marcher ?


MessageSujet: Re: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate) Mer 28 Nov - 20:08


Assise dans le jet qui l’emmenait en direction de Dublin, Gwen sirotait un cocktail et réfléchissait à la meilleure façon d’aborder Nate vis-à-vis de sa rechute. Premièrement, il avait replongé ; il n’était peut-être pas en mode accroc ou overdose pour le moment, cependant elle n’était pas prête à courir le risque que la situation se reproduise. Deuxièmement, il lui avait fait une promesse qu’il n’avait pas tenue et enfin il avait gardé cette rechute sous silence lui qui lui avait aussi promis de la tenir au courant si quelque chose n’allait pas. Non seulement la métisse était déçue mais Nate avait aussi brisé une partie de la confiance qu’elle plaçait en lui. Elle sortit de ses pensées lorsque Max lui demanda son avis. « Je suis toujours la première à foncer dans le tas mais je ne pense pas que ce soit la meilleure chose à faire dans un premier temps. Il risque de se braquer. J’aimerai lui donner la chance de s’expliquer. Il a peut-être eu des ennuis. » Répondit-elle posément. Elle avait beaucoup réfléchi à la question durant les quelques jours qui précédaient le départ. Vu la force de la relation qui les liait, il avait gagné son respect et donc elle agissait différemment envers lui qu’envers d’autres, même si elle n’accepterait pas qu’il continue pour autant. Malgré un calme relatif et apparent, une tempête tourbillonnait dans le ventre de Gwen : elle était prête à tout. Nate était au courant de leur visite à Dublin mais il n’en connaissait pas la véritable raison. « Il ne réagira pas bien Max, tu le connais aussi bien que moi. Il se sentira pris en défaut et il n’aimera pas. Tu redoutes le conflit que cela peut créer entre nous mais il y a déjà un problème quelque part quand il n’a pas tenu ses promesses. On ne peut pas toujours l’éviter, le conflit. Je sais qu’il a besoin de moi autant que j’ai besoin de lui mais ça ne suffit pas toujours à tout régler. » La métisse était assez réaliste sur la situation : leur visite ne ressemblerait pas à un pique-nique entre bisounours.

Les deux artistes se détendirent ensuite le temps d’arriver à Dublin. Ils filèrent à l’hôtel pour une remise en beauté puis ils se rendirent au concert dont la prestation reflétait sans l’ombre d’un doute tout le talent et l’unité du groupe. A l’after, Max lui proposa de chercher Liam pendant qu’il allait saluer Lula. Il lui demanda aussi leur ligne de conduite. « Si j’arrive à arracher Liam de son armée de fan superglues… » Répondit-elle en souriant. « Rendez-vous près de Nate et on trouve un endroit tranquille pour discuter ? Il faut absolument que ça reste entre nous quatre ! Et Max, je sais que tu voudrais lui proposer de reporter la tournée mais j’aimerai que tu n’en parles pas de suite. Nous devrions d’abord essayer de comprendre ce qui se passe. » Evidemment, Nate l’avait remarquée depuis qu’il était descendu de scène et il lui avait déjà lancé un regard dévorant mais il était heureusement retenu par des gens. Gwen en profita d’ailleurs pour jouer la fille inaccessible, celle qui ne le rejoindrait pas de suite et elle s’échappa de sa vue pour retrouver Liam un peu plus loin. La métisse se fraya un chemin entre deux blondes et elle atterrit près de son petit chat. « Liaaaaaam ! Le concert était génial… Tu as assuré ! » Le brun avait été le plus courageux de l’histoire car il était celui qui avait dû rester impassible pendant des jours, tout en sachant que Max et elle allaient leur rendre visite, sans les meilleures intentions du monde. Elle discuta ensuite un peu de la tournée, puis Max les rejoignit. Le trio planifiait une mise au point sur la suite. Il fallait réfléchir vite : le DJ venait de saluer le chanteur pour qu’il vienne également les retrouver. « On va d’abord le saluer en mode normal et on essaiera ensuite de l’isoler pour rentrer dans le vif du sujet. Il vaut mieux ne pas tourner autour du pot sinon il sentira que quelque chose ne va pas. Il n’est pas bête. » Voilà justement que Nate débarquait près d’eux. Gwen endossa son rôle à la perfection. « Hey ! Qui voilà ! La diva a réussi à trouver deux minutes pour venir nous voir ? » Fit-elle d’un ton mi-boudeur, mi-taquin. La métisse, dans tout sa splendeur. Elle l’embrassa ensuite durant quelques secondes : assez longtemps pour lui monter qu’il lui avait manqué et pas trop non plus pour ne pas embarrasser ceux qui les entouraient. En fait, Gwen avait vachement plus l’habitude de rentrer dans le lard que de prendre des pincettes, la colère lui labourait toujours le ventre mais elle arrivait à bien cacher sa contrariété pour le moment. « Moi qui croyais que tu serais plus content de nous voir que ça… Mais non, on doit encore te partager. » Elle mima encore une petite moue, elle qui comptait parmi les cordes sensibles de Nate et s’en servait pour la première fois aujourd’hui en raison d’un « dessein » dont il ignorait tout afin qu’il leur consacre du temps. Bad, bad, bad. Se droguer non plus, ce n’est pas bien. Lui avoir menti à elle, encore moins.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : cha/worst.
TES DOUBLES : sam, adriel et daniel.
TON AVATAR : benSEXYbarnes.
TES CRÉDITS : shyia & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo.
(nate, max, nate/max/gwen)
RAGOTS PARTAGÉS : 432
POINTS : 965
ARRIVÉE À TENBY : 24/11/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29ans (10/10/88).
CÔTÉ COEUR : divorcé de longue date, célibataire qui prend du bon temps.
PROFESSION : musicien. think that's enough.
REPUTATION : beau, grand, gentil, serviable ... mais avec sa batterie, je ne le sens vraiment pas.


MessageSujet: Re: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate) Dim 2 Déc - 0:01


gwen & nate & max & liam
troublemaker.


Dublin, Irlande. Qu'est-ce que j'aime ce pays. Je n'y ai été qu'une fois, plus jeune, mais les souvenirs que j'ai gardé de cette époque sont les mêmes aujourd'hui. La culture, les pubs, la guiness, les filles ... C'est que j'aurais presque envie de venir vivre ici, si je n'étais pas aussi bien dans ma petite Angleterre. Tu n'aurais pas la playlist pour ce soir ? Je sais que Monsieur Miles ne la suivra pas mais bon, l'espoir fait vivre. demandais-je à Lula en rigolant. Nate est musicien mais il est aussi chanteur, le plongeant dans une catégorie hors de la nôtre. La jeune femme fouille dans ses affaires et me donne une copie de la feuille. Je travaille dessus mentalement, reproduis les différents rythmes en traversant la scène dans un sens puis dans l'autre. Les répétitions passent à toutes vitesse, à chaque fois. Essayez de ne pas vous entretuer pendant que je piquerais un somme à l'hôtel. Je les taquine, je tente de détendre cette atmosphère parfois tendue entre mes deux divas préférées. On doit vivre au quotidien tous ensemble alors autant que ça soit dans la joie et la bonne humeur ... Ou en tous cas le plus possible. Enfin rentré dans le grand bâtiment, je les salue et je monde directement me coucher un peu. J'ai un concert de folie à faire pour ce soir et j'ai besoin d'une préparation mentale.
Boum. Clap. Boum. La salle est en feu. C'est tellement un plaisir de jouer pour un public pareil, qui connait nos chansons par coeur et qui les chante avec nous. Je suis dans mon coin, mais je ressens toute cette chaleur, tout cet amour qui nous vient de toute la salle et ça me fournit toute l'énergie dont j'ai besoin pour assurer. J'enchaîne les gestes, on enchaine les chansons. Je ne sais même plus si on a suivi la setlist ou pas tellement le tout est naturel. Du bonheur a l'état pur.

The end. A chaque fois, je suis triste de devoir abandonner mes baguettes, mon instrument ou même cette ambiance ... Et en même temps, si je ne m'allonge pas d'ici la demi heure, je ne suis pas sûr que je serais encore conscient. Je salue une dernière fois le public avec tout le groupe, lance mes baguettes dans la foule et sors le premier de la scène. C'est le moment qu'a choisi une horde de fans pour se précipiter sur nous tous. Je réussi à m'échapper de l'attrouppement mais il n'en reste pas moins qu'une dizaine de filles continuent de me suivre. S'en suit le truc habituel du sourire, autographe, selfies et tout le reste, jusqu'à ce qu'une voix que je ne connais que trop bien vienne enfin me sauver. Gwen, merci ! Je regarde à travers la foule et tombe sur le visage a associer avec cette voix. La brune pose un baiser sur ma joue avant de nous emmener un peu plus loin. Je crois que je lui sers de jouet, un moyen pour embêter Nate mais rien de sûr. Puis elle attaque directement le vive du sujet alors je n'ai pas le temps d'y penser. Je suis d'accord avec toi. Autant que ça soit régler au plus vite aussi. Me taire pendant des jours et des jours, ça n'a pas été trop compliqué ; j'ai eu l'esprit ailleurs, occupé et mon corps entier était à fond dans les concerts que nous avons donnés. Puis les mensonges, je ne suis pas un débutant, c'est presque facile. Je n'ai pas aimé faire comme si rien n'était mais à force de me répéter que c'est pour son bien, j'ai fini par me le rentrer dans la tête. Ce n'est qu'une facade cette histoire de fans. La dernière fois que je me suis exprimé sur notre couple, l'imberbe m'a remballé pas possible. Je me souviens de cette discussion dans la limousine, juste après les jolis surnoms ... Le Miles m'avait fait comprendre qu'il n'y avait qu'une seule place dans sa vie et elle n'était pas pour moi. D'abord vexé, je me suis dis qu'en fait, c'est bon d'avoir un Nate aussi mignon et attaché. C'est la seule raison qui ne m'a pas permis de râler tout le reste de la soirée. Bon, on va dans la loge ? Max m'a dit qu'il nous rejoingrait là après le concert et si j'en entends encore une gueuler ... Non, rien. Trop de monde autour de nous pour exprimer le fin fond de mes pensées. Je sais que nous ne sommes pas grand chose sans ces gueulardes de service mais après, supporter des ondes sonores pareilles relèvent d'un exploit. Décidé à m'isoler un peu après un tel concert, je prends les devants et pars vers notre petit coin. La bonne excuse pour que tout soit terminé au plus vite, la petite excuse pour ne pas encore servir de cinquième roue du carosse. Ou en tous cas, tout seul. Je rentre dans la pièce, je me jette sur une bouteille d'eau et je m'écroule dans le fauteuil. Que les emmerdes commencent.


AVENGEDINCHAINS

_________________

« rock'n roll  »
And I thought about how many people have loved those songs. And how many people got through a lot of bad times because of those songs. And how many people enjoyed good times with those songs. And how much those songs really mean. I think it would be great to have written one of those songs.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, brendan, lizzie, deborah, jesse and yevgeniya
TON AVATAR : alex turner
TES CRÉDITS : balaclava (avat) tumblr (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 7915
POINTS : 4897
ARRIVÉE À TENBY : 26/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 30 yo (09.06.88)
CÔTÉ COEUR : gwen la sauvage
PROFESSION : musician
REPUTATION : il est plutôt calme depuis qu'il est revenu de rehab, non ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate) Jeu 6 Déc - 18:42

Sweeter than a Pop-Tart, you know you are not hard
I done made the hot chart, 'member I used to trap hard
Livin' like a rockstar


L'Irlande - Ce qu'il y a de mieux là-bas, en plus de la Guinness, c'est bien évidemment les irlandais. Ce peuple nous a accueilli les yeux fermés avec presque autant de chaleur que le public de Liverpool ou de Londres. Ce concert à Dublin est donc l'occasion de montrer ce que nous vallons réellement, de leur prouver qu'ils font le bon choix en nous soutenant et que nous ne les décevrons pas. Le spectacle est fantastique - peut-être parce que je sais que dans cette foule criante et euphorique, se trouve ma petite-amie, Gwen, qui me manque terriblement. Une part de moi a également envie d'en mettre plein les yeux à notre producteur qui est lui aussi présent et je pense qu'il sera ravi d'avoir assisté à ce show.
Presque deux heures de concert plus tard et je descends de scène, sans avoir une seconde pour saluer mes amis ou même me remettre de mes émotions. Sachant que nous avions ces deux invités spéciaux, j'ai décidé de ne pas faire d'écart, ce soir, de me contenter de boissons énergisantes et de clopes pour calmer mes nerfs à vif. Ainsi, quand je ne suis plus sous ces projecteurs qui me cuisaient la peau, j'essaye de continuer à faire bonne figure, peu importe la fatigue et les crampes qui se font sentir. Je suis alpagué par quelques fans courageuses qui ont su braver la foule pour se rendre jusqu'ici et je fais tout mon possible pour les remercier de leur soutien, allant jusqu'à signer des autographes à des endroits plus que particuliers.

J'arrive enfin vers les britanniques après quelques minutes supplémentaires de sourires et de photos, mais c'est avec le sourire (un sourire fatigué) que je retrouve les trois artistes. Je salue chaleureusement ceux qui ont fait le déplacement depuis Tenby - Max d'une poignée de main et Gwen d'un baiser.  « Ce sont les désavantages du job. » Souris-je. En effet, lorsqu'on est une personne publique, il n'y a plus vraiment d'intimité. « Mais crois-moi, je suis plus qu'heureux de vous voir. Enfin, une plus que d'autres. » Rigole-je en tapant sur l'épaule de Max pour le taquiner, puis, en cherchant une nouvelle fois les lèvres de la Martins. Le fait est qu'elle m'a terriblement manqué pendant ces quelques semaines de tournée consécutives et je me sens particulièrement bien d'être à ses côtés.
Toutefois, l'heure ne semble pas être aux retrouvailles guillerettes puisque j'ai vite l'impression que quelque chose se trame. Les trois britanniques agissent d'une façon étrange, cherchant à nous mettre à l'écart. Mon regard s'attarde sur Liam - mon meilleur ami, celui que je connais depuis mon plus jeune âge et qui est toujours à mes côtés depuis que nous avons débuté cette nouvelle tournée - mais il ne semble pas disposé à vouloir me faire comprendre ce qu'il se passe.

Une fois dans les loges, j'essaye de ne pas me formaliser et de profiter de la présence de Max et de Gwen, même si une petite voix dans ma tête me pousse croire que je sais la raison de cette visite et qu'elle ne se terminera pas comme je l'espérais. Je repousse autant que possible cette voix et je prends la parole, feignant l'innocence tout en attrapant une bouteille d'eau fraiche. « Alors, qu'est-ce que vous avez pensé du live ? Il est génial ce nouveau riff qu'on a fait avec Liam entre On Fire et Anyways, on est d'accord ? » J'ai le nette impression qu'ils ne sont pas là pour parler de musique, mais peu importe. En tant que producteur, Max ne peut que me faire gagner du temps en répondant objectivement par rapport à ce qu'il a entendu. « Bon. Vous ne m'en voudrez pas. J'en peux plus, il faut que je me change. » J'attrape une nouvelle chemise propre sur le tas de vêtement et je jette celle pleine de transpiration dans un coin de la loge, peu soigneux. « J'oubliais. Vous voulez boire quelque chose ? Servez-vous. Le mini-bar derrière toi est plein à craquer, Max. » Je pointe du menton le bar en question, essayant encore et encore de gagner du temps.

_________________


We are often told during times of bereavement that time heals all wounds. That's crap. In truth, you are devastated, you mourn, you cry to the point where you think you'll never stop - and then you reach a stage where the survival instinct takes over. You stop. You simply won't or can't let yourself "go there" anymore because the pain was too great. You block. You deny. But you don't really heal.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar) + okinel (code) + smithemuchkin.tumblr.com (gif sign)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 740
POINTS : 1255
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 45 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : Célibataire multidivorcé.
PROFESSION : Producteur, DJ, ancien pilote de F1, playboy professionnel et jet-setteur invétéré.
REPUTATION : Riche, suffisant, hautain, et exécrable. Junkie et alcoolique. Totalement infréquentable.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate) Lun 10 Déc - 23:09


We live closer to the earth
Never to the heavens
The stars are never far away
The stars are out tonight

En direct de Dublin, nous sommes à quelques secondes de l’apocalypse...

Max serra les dents, paré à toutes éventualité. Il avait beau y réfléchir, il ne voyait pas comment ça aurait pu bien se passer de toute façon, alors autant être prêt pour tout, et surtout pour le pire. Il aurait voulu éviter d’avoir cette conversation avec Nate. Aurait voulu évité aussi que Liam et Gwen en viennent là aussi, mais il n’avait aucun pouvoir là-dessus. Aucun. Il pouvait juste faire son job. Et en tant que producteur, son job consistait aussi à prendre les coups en cas de désaccord avec ceux qu’il encadrait. Le contact et l’affrontement n’étaient pas quelque chose qui rebutaient Max. Il avait l’habitude. Un producteur, c’était un faiseur de roi, il décidait qui était vendu, qui ne l’était pas : ça créait forcément des frictions. Et quand il bossait, Julliard voulait quelque chose de parfait. Quitte à imposer sa vision, quitte à s’engueuler, voire à se battre, avec les gens avec qui il bossait. Il passait facilement pour un tyran, se foutait royalement de sa réputation. Ce qu’il produisait marchait, et par conséquent, son avis valait quelque chose. Ceux qui n’y croyaient pas pouvaient aller se faire foutre et trouver un autre producteur.

Mais ce n’était pas qu’une question de performance musicale, pas seulement une question qu’il pouvait régler en tapant du point sur la table comme il le faisait d’habitude lorsque les artistes faisaient un peu trop leur diva. Nate était un ami avant toute chose ; et même s’il savait qu’ils avaient raison d’agir ainsi, Max n’était décidement pas à l’aise avec l’idée de lui faire ce coup là. D’un autre côté, ils n’avaient vraiment pas le choix. Mais ça ne pouvait que mal tourner…du coup, le producteur ne regrettait vraiment pas d’avoir Gwen et Liam de son côté. Seul, il aurait probablement braqué Nate. Là, le résultat serait sans doute plus nuancé. Ou pas. En attendant, il approuva le jeune femme. « Promis, je ne ferais pas mon producteur borné. » C’était une manière de plaisanter, de détendre l’atmosphère, mais aussi de confirmer qu’il essaierait au possible d’être diplomate. Nate ne tarda pas à les rejoindre, finalement. Il leva les yeux au ciel quand le chanteur lui balança une vanne, habituelles entre eux, maintint un sourire amusé, n’otant rien à la proximité qu’ils entretenaient d’habitude. « Tss, je suis vexé de voir que tu ne vénères pas comme il se doit ton producteur préféré. » Il haussa les épaules, pas vexé pour un sou. Ils auraient bien le temps de s’engueuler pour autre chose, et il ne pouvait en vouloir au chanteur pour l’amour – qui crevait les yeux – qu’il avait pour Gwen, parce que c’était peut-être le meilleur atout qu’ils avaient pour raisonner le musicien.

Une fois en loge, Max réalisa à quel point l’ambiance du concert était dingue. Le calme des coulisses contrastait vraiment avec l’atmosphère survoltée de la salle et de la scène. « Honnêtement, les critiques que j’ai lu avaient parfaitement raison, c’est un putain de tuerie. » Déclara-t-il en se laissant tomber dans un fauteuil à côté de Liam. « Ouais, vous avez eu raison de l’ajouter. Je trouve que On Fire passe mieux en live qu’en studio, tu vois, j’étais pas convaincu pendant l’enregistrement, mais là ça passe tout seul. » Il se mit en rire : « Vous m’avez remotivé pour mes concerts au Mexique, tiens, vous avez quand même une putain d’ambiance, et de sacrés fans. J’avais pas réalisé à quel point ça me manquait. » Mais ils n’étaient pas là pour parler de lui. « Ne te gêne pas pour nous, surtout. Enfin remarque, ça ne dérangera peut-être pas tes deux acolytes. » Quant à Max, de quoi boire un peu lui suffirait : il sentait que faire toute cette conversation sobre ne serait clairement pas supportable. « C’est fou de connaitre mes gouts aussi bien à ce point. Qui prend quelque chose ? » Il attrapa une bière dans le minibar, la décapsulant d’un coup de briquet expert. « Cheers, les enfants. »

Il jeta un coup d’œil à Gwen et Liam, osant à peine regarder Nate. Le malaise était palpable. Autant foutre les pieds dans le plat directement. « Bon, on va pas tourner autour du pot deux heures, il faut que je sois honnête. Qu’on soit honnêtes. » Il se rassit, leva les yeux vers le Miles, continua avec fermeté, mais sans jugement quelconque. « On est pas venu que pour le concert, mais je pense que tu commences à comprendre, pourquoi on est là, déjà. » Il alluma une cigarette, continua doucement : « On sait tous les trois que t’as replongé. Et…je pense qu’on ne peut pas continuer à faire comme si de rien n’était. » Voilà à quoi on pouvait résumer Max Julliard dans les situations difficiles. Au type qui ne fuyait pas, ou plus, ses responsabilités. Au type qui lançait les hostilités, même.

_________________

TONIGHT, I'M A ROCK'N'ROLL STAR
I'm young enough to know I'm too young to quit, I'm old enough to want to get over it...But the yearning is timeless and mine is as deep as the pit© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max, Liam & Nate
RAGOTS PARTAGÉS : 2300
POINTS : 4925
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe, boxeuse et menteuse professionnelle. Chanteuse : elle chante surtout de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et est impitoyable avec ses adversaires, elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges. La boxe lui a permis de se recentrer.
REPUTATION : Elle se remet doucement de son agression. Il paraît qu'elle va quand même bientôt partir en tournée, mais comment alors qu'elle peine encore à marcher ?


MessageSujet: Re: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate) Hier à 12:04


Ce n’était qu’une façade, le calme avant la tempête. Gwen n’était pas plus sereine que Max, elle réussissait simplement à garder le contrôle de ses nerfs… pour l’instant. Maintenant que Nate était sous ses yeux, elle se retenait d’aller le trouver et de l’étrangler de colère. La rock star réussit finalement à les rejoindre et elle sentit qu’elle lui avait sincèrement manqué malgré la horde de fans en furie qui venait de passer la dernière heure à le coller pour des selfies. Gwen n’était pas une femme de nature excessivement possessive, elle comprenait les aspects du métier et elle avait accepté de les subir en s’engageant auprès de Nate. Pour autant, ce n’était pas facile de le voir sous les yeux. Heureusement, Liam proposa d’aller se poser dans les loges, les mettant à l’écart de tout ce capharnaüm et leur assurant ainsi de pouvoir parler plus librement.

Dans la loge, Liam s’installa dans son coin et Nate demanda leur avis sur le concert tout en se changeant. Gwen ne répondit pas, pour ne pas que sa voix mal maitrisée la trahisse. Elle n’arrivait pas à faire semblant, il faudrait crever l’abcès très rapidement. La métisse s’était appuyée contre le mur, les bras croisés et elle écoutait Max discourir adroitement sur l’ambiance des lives. Il se jeta dans le fauteuil à côté de Liam tandis que Gwen s’approcha du mini-bar indiqué par Nate pour se servir une bière. Elle avait besoin de boire quelque chose avant que la conversation ne devienne plus déplaisante. Depuis leur arrivée dans la loge, elle avait observé son petit ami. Ses mains incertaines, son regard qui les jaugeait... Nate avait compris. Il essayait juste de gagner du temps. Max rejoignit finalement le minibar aussi et proposa d’offrir une bière au reste du groupe. Pendant ce temps, le regard de Gwen avait balayé la pièce rapidement mais Nate n’aurait pas pris le risque de laisser trainer quoique ce soit ici et encore moins le jour de leur arrivée ; rien de visible en tout cas. Le silence prolongé de la métisse contribuait grandement au malaise qui régnait dans la pièce : Max et Nate meublaient la discussion.

Heureusement, le producteur déclencha la première détonation et amena le sujet de façon aussi diplomate que possible, comme il l’avait promis plus tôt dans la soirée. Nate avait replongé et il le leur avait caché. Cette fois, la jeune femme s’engouffra dans la brèche ouverte par le DJ, parce que non seulement elle ne comptait pas le laisser se mouiller tout seul, mais elle allait aussi se montrer un peu plus percutante que lui, de par le lien particulier qui la liait au Miles. « Non seulement tu n’as pas tenu ta promesse, mais tu m’as menti. Tu nous as menti. » Ses yeux se levèrent vers ceux de Nate. « Depuis combien de temps tu as recommencé ? » Siffla-t-elle entre ses dents. En soutien indéfectible, il avait été très présent pour elle ces derniers mois malgré l’enchainement de ses concerts. Elle se souvenait de leur conversation lorsqu’elle lui avait demandé de l’informer si quelque chose n’allait pas, il le lui avait aussi promis. Deux promesses n’avaient pas été tenues, sa confiance en lui était par conséquent aussi ébranlée. Que valait vraiment la parole de Nate aujourd’hui ? « Si nous sommes ici, c’est parce qu’on s’inquiète pour toi et qu’on aimerait comprendre ce qui se passe. » Sa voix s’était légèrement adoucie mais si le brun avait le malheur de lui tenir tête, elle ne répondait plus de toute sa colère contenue. Gwen était en mode volcan endormi, sur le point de se réveiller. « J’aimerai que tu expliques ce qui t’as amené à craquer de nouveau, et il y a intérêt à ce que la raison soit bonne, parce qu’il est hors de question que tu redeviennes dépendant de ces merdes qui ont déjà failli te tuer ! » Et elle était loin d’avoir abattu toutes ses cartes pour l’en convaincre.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate)

Revenir en haut Aller en bas

The stars (are out tonight) || (Gwen, Liam & Nate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: It's a small world-