AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The Element Of Surprise + Dynasty Bath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Trystan Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : soaplaws(avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Dylana- Fiona


RAGOTS PARTAGÉS : 963
POINTS : 2303
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017

Isn't it sad when you get hurt so much, you can finally say 'I'm used to it
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Il s'emploie à chasser les fantômes qui l'habitaient... A voir s'il peut aimer à nouveau sans eux.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : On dirait qu'il se reprend doucement mais sûrement... Il était temps, il commençait vraiment à ressembler à une épave... Je me demande ce qui motive cette reprise en main cela dit...


MessageSujet: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Sam 10 Nov - 10:05


And it feels like your entrance just caused the temperature to rise
Suddenly reminded of things I thought I’d forgot
You’ve got me loosening up my grip on the plot


« Matelot p’squ'il fait bon vent, p’ssons ce soir l’chansonnett’. Matel’t p‘squ'il fait bon vent. M’tons tous chanter sur l'a…vant. » L’élocution hésitante, Trystan chantonne ce vieux chant de marin, essayant de retrouver le chemin de sa maison. Il doit avoir plus d’un gramme dans le sang, ce qui rend bien entendu le processus légèrement complexe. Evan et Fiona avaient eu beau le convaincre de rentrer à Tenby, l’envie de noyer ses démons ne lui était pas passée. Les soirées au pub s’enchaînaient et à chaque fois, il rentrait à domicile encore un peu plus éméché que la veille. Aujourd’hui n’était pas une exception. Il titube d’ailleurs encore de longues minutes avant de trouver une porte qui ressemble terriblement à la sienne. Tâtant les poches de son jean, il finit par mettre la main sur ses clés, qu’il fait malheureusement tomber par terre. « Merde… Déconn’z pas. » Grommelle t-il en s’agenouillant par terre pour les repêcher. Il se relève avec difficulté et les insère avec tout autant de difficulté dans la serrure, devant s’y reprendre à plusieurs fois avant de pouvoir véritablement entrer chez lui.

Une fois que c’est fait, il pénètre dans une maison totalement silencieuse et plongée dans le noir. Malgré le brouillard de son esprit, le Meylir parvient en déduire que sa colocataire est absente. Sinon, les lieux ne seraient pas aussi calmes… C’est parfait. Il n’a pas besoin de nouveaux témoins de sa déchéance… Il gravit les escaliers lourdement, pressé de jeter dans son lit et de sombrer dans un oubli encore plus profond.  Sauf qu’une fois arrivé à destination, il se rend compte que la lumière de sa chambre est allumée. Ce n’était pas normal. Tout comme le fait que la porte donnant sur la salle de bain soit grande ouverte. Perplexe mais trop bourré pour s’en inquiéter, il se contente de suivre la lumière. Et il tombe sur une scène plutôt inhabituelle une fois qu’il entre dans la salle d’eau. En fait la lumière n’est pas allumée, la lueur qu’il a vue provient des bougies posées sur le rebord de sa baignoire. Cette dernière étant d’ailleurs occupée, une tête enroulée dans une serviette émergeant de l’eau mousseuse dont elle est emplie. Un parfum de jasmin flotte d’ailleurs dans l’air, mettant la touche finale à ambiance de détente.

Trystan reste planté en silence sur le pas de la porte tandis que les rouages de son cerveau de se mettent à tourner toutes en même temps, ne parvenant pas à insérer cette présence féminine dans une quelconque logique. Peut-être parce qu’il y en a pas ? Finit-il par se dire après de longues secondes de réflexion. Après tout, combien de verres avaient-ils pu bien boire ? Suffisamment pour perdre tout sens des réalités. Ça se tenait… Cette apparition avait plus des airs de fantasmes qu’autre chose. Autant profiter des hallucinations que son esprit lui envoyait. Qui avait-il matérialisé dans la baignoire ? Lexia ? Fiona ? Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir. Il retire son pull, son jean, son caleçon, se mettant totalement nu. Il fait le tour de la grande baignoire de la suite parentale et il enjambe le rebord de la baignoire, se glissant contre la femme qui s’y trouve. Elle relève très doucement la tête, comme s’il venait de la tirer d’une certaine torpeur. Elle n’a pas de visage, ou plutôt celui-ci est recouvert d’une sorte de masque vert et ses yeux sont dissimulés par ce qui ressemble à des rondelles de concombres. Bizarre, les projections que votre cerveau pouvait faire. Il ne pensait pas nourrir de fantasmes de ce type… Il en faut cependant plus pour le décourager et toujours sans prononcer un mot, il se décale pour la surplomber, posant ses lèvres sur les siennes.

Spoiler:
 

_________________

Don't give up the love around you
Cause even underneath the waves. I'll be holding on to you. And even if you slip away I'll be there to fall into the dark To chase your heart. I'll find my way back to you” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1669
POINTS : 3516
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Dim 18 Nov - 15:14

Here we go I'm at it again
And once it’s started it’s so tricky to stop

L'égoïsme de Yevgeniya  n'est plus à prouver depuis bien longtemps. Ce qui la dérange le plus dans la déprime de son colocataire ? Le fait qu'il ne la laisse plus faire sa loi avec la télécommande quand ils se retrouvent dans le salon. Mais comme toujours, il en faut plus pour abattre la russe et elle parvient à trouver du positif dans toutes les situations possibles, y compris celle-ci. Les absences de son colocataire étaient l'occasion de mettre la musique trop forte, de danser en sous-vêtements dans la maison sans avoir peur de se faire surprendre et de devoir subir les réflexions trop coincées de Trystan, de pouvoir peindre sans horaire, sans avoir peur que le marin s'insurge de l'odeur encore et du bordel qu'elle était capable de mettre dans la maison quand son élan créateur était de la partie. Mais surtout... Surtout, le petit plaisir qu'elle s'offrait lorsque le brun était absent, c'était des moments de détente et de relaxation intense dans sa salle de bain. Elle a beau savoir que la chambre et la salle de bain du Meylir sont strictement hors limites, elle s'est habituée à squatter les lieux.
Le retour de Trystan à la maison aurait dû lui faire comprendre qu'il était temps pour elle de reprendre les bonnes habitudes que la vie en colocation lui avait inculquée, mais c'est mal connaître Yevgeniya.

Elle se plie à nouveau aux règles de la vie commune, mais elle reprend toutes ses libertés quand le jeune homme s'éclipse pour la nuit. La soirée de libre qu'elle a s'annonce alors très simplement : un long bain mousseux bien chaud, des soins du visage, des cheveux et du corps, le tout agrémenté par une bonne dose de marijuana et d'un verre de vin blanc pour attendre le summum de la détente. Ses brownies cuisinés au beurre de Marrakech sentent divinement et le goût est lui aussi très agréable.

Installée confortablement dans la baignoire, Ivy a gardé près d'elle son verre de vin (ou plutôt son ballon) et une assiette de brownies qu'elle picore de temps en temps. Les vapeurs de son bain chaud et moussant la détendent comme il faut et elle est prête pour la touche finale : le masque d'argile et les rondelles de concombre. Avec un travail comme le sien, Yevgeniya doit constamment prendre soin d'elle et de sa peau, ainsi, elle voit cette petite soirée comme un des avantages de son travail. Relaxée comme rarement elle peut se permettre de l'être, les pensées de la blonde deviennent brumeuses et ses soucis s'envolent un à un. Adieu Max et les Hadsen qui hantent ses pensées la plupart du temps, adieu l'angoisse qu'elle ressent à l'approche des examens, adieu les soucis qu'elle a avec Dimka. Son esprit devient si brumeux qu'elle finit par trouver le sommeil dans cette baignoire, bercée par le mouvement de l'eau et la musique qu'elle a dans les oreilles.
Elle n'a pas dû s'assoupir longtemps car quand Ivy reprend ses esprits, l'eau est encore bien chaude et l'odeur dégagée par tous ses produits est intact. Cependant, ça n'empêche pas le réveil d'être brutal. Si le mouvement dans l'eau la sort de cet état de transition, ce sont les lèvres qui se pressent contre les siennes qui la réveillent.

Si son premier réflexe est bien évidemment de se laisser embrasser voire de répondre à son baiser - déformation professionnelle - elle reprend vite ses esprits et repousse d'une main la personne qui vient de l'embrasser. Elle secoue la tête pour faire tomber les concombres qui lui masquaient la vue et elle découvre alors son colocataire, dans son plus simple appareil, la surplombant. Sans le moindre doute, elle peut affirmer qu'il a bu, peut-être un peu trop, d'ailleurs. « Trys ! Mais qu'est-ce que tu fais là ? Tu n'étais pas censé être à cet enterrement de vie de garçon jusqu'à demain ? » Si elle avait su que le jeune homme comptait rentrer, elle n'aurait probablement pas prévu cette petite soirée intime avec elle-même. L'esprit un peu lent à cause du vin qui coule dans ses veines et du canabis qui habite à présent son organisme, la jeune femme ne trouve rien de mieux que de rire gentiment en voyant des traces d'argile sur le visage de Trystan. « Viens-là, tu t'es mis de l'argile partout. » Sourit-elle, pas dérangée le moins du monde par le fait de se retrouver dans une baignoire avec son colocataire.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : soaplaws(avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Dylana- Fiona


RAGOTS PARTAGÉS : 963
POINTS : 2303
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017

Isn't it sad when you get hurt so much, you can finally say 'I'm used to it
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Il s'emploie à chasser les fantômes qui l'habitaient... A voir s'il peut aimer à nouveau sans eux.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : On dirait qu'il se reprend doucement mais sûrement... Il était temps, il commençait vraiment à ressembler à une épave... Je me demande ce qui motive cette reprise en main cela dit...


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Mer 21 Nov - 17:11

And it feels like your entrance just caused the temperature to rise
Suddenly reminded of things I thought I’d forgot
You’ve got me loosening up my grip on the plot


Les lèvres qu’il prend d’assaut n’opposent aucune résistance. Au contraire, elles se mettent à bouger à l’unisson des siennes, l’entraînant dans un baiser terriblement érotique. Trystan sent vite la chaleur monter en lui et ce n’est pas dû uniquement aux vapeurs torrides qui s’échappent du bain. Ce fantasme est parfait à tous les égards et il se plonge dedans profondément, ne parvenant même pas à en éprouver une once de culpabilité. Sauf que le rêve s’arrête immédiatement. Une main réelle, bien faite de chair et de sang vient se poser sur son torse et le repousse au loin, provoquant quelques éclaboussures au passage. Malgré son cerveau chargé d’alcool, le Meylir comprend parfaitement le message et recule, se laissant glisser contre le bord opposé de la baignoire. La créature de son rêve secoue la tête avec surprise, faisant tomber les rondelles de concombres qui recouvrent ses yeux, prenant encore un peu plus pied dans ce qui est finalement la réalité concrète. Et quand elle parle, il se rend compte qu’il s’est totalement fourvoyé à propos de son identité. « Trys ! Mais qu'est-ce que tu fais là ? Tu n'étais pas censé être à cet enterrement de vie de garçon jusqu'à demain ? » « Yev… ? » La question de Yevgeniya est judicieuse, et il fouille avec application dans les méandres de son esprit pour tenter d’en trouver la réponse. « Si… Si… Mais j’aime pas voir les gens s’marier, ça m’fout le cafard. » Dit-il complètement sans filtre grâce à (à cause de) son taux d’alcoolémie. Il était un mauvais ami, il préférait s’apitoyer sur ses fiançailles rompues plutôt que de se réjouir des bonheurs nouveaux de ses amis. Il avait préféré quitter la soirée plutôt que de plomber tout le monde avec sa sinistrose… Comme quoi, il lui restait encore quelques notions d’altruisme… « Et toi, tu travailles pas ce soir ? »

Un rire musical s’échappe des lèves de sa colocataire mais ce n’est pas lié à ce qu’il vient de dire. Plutôt à son apparence s’il en croit les dires de la jeune femme. « Viens-là, tu t'es mis de l'argile partout. » Il obéit docilement et se rapproche d’elle pour qu’elle lui lave le visage, oubliant le fait qu’ils sont totalement nus tous les deux. La seule pensée de la situation aurait fait criser un Trystan sobre mais celui-ci se concentrer pour réprimer le flot de désir qui monte en lui... Il rit de concert avec elle, essayant d’imaginer la tête qu’il devait avoir pour faire diversion. Il était vrai qu’il avait frotté avec ardeur son visage contre celui de la russe… Ivy passe doucement ses paumes sur ses joues et son front et il se laisse faire, flottant dans la béatitude. Il ferme les yeux tandis que ses pensées dérivent sur un océan tellement indistinct qu’elles perdent leur sens et il se laisse simplement aller. Pourtant, il y a un mot qui tente de traverser les affres de sa conscience avec tant de force qu’il finit par le prononcé. « Désolé… » Oui mais de quoi ? De l’avoir embrassée ? Non, pour ça, ce qu’il ressentait était le contraire même du mot désolé. « J’avais pas capté que j’étais dans t’salle de bain. J’me suis trompé d’chambre… » Penaud, il rouvre les yeux, regardant le visage bizarrement transformé de la Vassilievitch par ce qu’elle avait dit être de l’argile. Pour lui, l’argile servait à faire de la poterie. Il n’avait jamais imaginé qu’on puisse s’en tartiner sur la peau comme ça. Mais il devait aussi admettre que c’était efficace. « La vache, t’as la peau vraiment douce… » Il touche les mains de la blonde, remonte le long de ses bras, s’aventure jusqu’à ses épaule, la caressant de manière appuyée et cherchant à nouveau à capturer ses lèvres. Inutile de lutter contre ce qui était au dessus de ses forces. Il avait envie de sentir à nouveau son corps contre le sien après les prémices qu’il avait connus.


_________________

Don't give up the love around you
Cause even underneath the waves. I'll be holding on to you. And even if you slip away I'll be there to fall into the dark To chase your heart. I'll find my way back to you” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1669
POINTS : 3516
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Sam 24 Nov - 20:35

Here we go I'm at it again
And once it’s started it’s so tricky to stop

I apologize my emotions are higher - Hard to explain when you feel your world’s on fire… Perturbée par cette surprise de Trystan, la russe réalise au bout de quelques secondes supplémentaires qu'elle a toujours ses écouteurs dans les oreilles. Elle les enlève et les pose sur le rebord de la baignoire puis se concentre sur son colocataire qui semble encore bien imbibé d'alcool. L'alcool est tellement présente dans son système qu'il répond avec une sincérité étonnante. « Non, j'ai congé ce soir. » Elle sourit, béate et ayant l'impression de flotter sur un petit nuage. Elle a peut-être un peu trop pimenté ses brownies au point qu'elle n'arrive plus à se défaire de ce sourire à mi chemin entre la niaiserie et l'amusement.
Elle regarde le Meylir d'une façon particulière et elle lui lave le visage avec toute la douceur du monde, appréciant assurément plus que nécessaire ce contact avec le brun. Comme toujours, il est diablement sexy, même avec ses yeux  vitreux et elle le détaille un peu trop, avec un certain plaisir. Elle essuie ses joues, son front, la commissure de ses lèvres, avec des mouvements plus lents qu'efficace, mais elle comprend bien vite qu'elle n'a pas envie de devoir s'écarter du jeune homme. Elle se mord la lèvre quand elle comprend que Trystan pense être dans la salle de bain de la jeune femme et elle ne fait pas le moindre effort pour tenter de le déculpabiliser. « Ce n'est pas grave, ne t'inquiète pas. » Pourquoi dire la vérité alors que cela risquerait de mettre le marin en colère ? Pire, ça risquerait de le faire s'en aller ou de virer Ivy de la baignoire - chose qu'elle n'est pas prête à faire, pas quand elle commence à sentir le désir grimper en elle au point de lui faire se dire qu'elle ne regrettera  pas d'avoir oublié son sex-toy dans sa table de chevet. Les caresses du brun la font frissonner et elle tente du mieux qu'elle peut de ne pas s'emballer - tentative qui échoue lamentablement car elle ne tarde pas à passer ses bras autour des épaules du jeune homme. Elle caresse sa nuque d'une main, joue avec ses cheveux de l'autre tout en se pressant contre lui. « Et toi… T'es… Tellement canon. » Lance-t-elle avec franchise dans un chuchotement à son oreille, pas gênée le moins du monde d'avouer à son colocataire ce qu'elle pense de lui (ou plutôt de son physique).

Une part d'elle lui crie qu'elle ne devrait pas faire quoi que ce soit, qu'elle a déjà beaucoup trop de choses à gérer, trop d'hommes qui la forcent à se poser des questions. Toutefois, cette part d'elle est minime à côté de celle qui a ingurgité quelques verres de vin blanc et avalé ses space-cakes fait-maison. Elle se détache de lui le temps d'enlever la serviette qu'elle a sur la tête et elle lâche le regard de Trystan afin de se laisser tomber en arrière et de finir entièrement dans l'eau. Elle enlève l'argile de son visage, repousse ses cheveux en arrière, puis n'attend plus une seule seconde avant de sauter sur la bouche du Meylir, sans prendre le temps d'y penser une seconde fois. Au contraire, elle veut oublier ce qui lui prend la tête depuis quelques jours déjà et Trystan est en train de lui offrir une occasion en or.  « Je crois que t'as bien fait de rentrer plus tôt. » Lâche-t-elle entre deux baisers passionnés tandis que les mains de la jeune femme parcourent sans pudeur le corps nu et plongé dans l'eau de son colocataire. « Et je suis persuadée que tu n'as rien à envier au futur-marié. D'ailleurs, je crois que s'il savait où tu es actuellement, c'est lui qui aurait le cafard. » Toutes les occasions sont bonnes pour se jeter des fleurs.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : soaplaws(avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Dylana- Fiona


RAGOTS PARTAGÉS : 963
POINTS : 2303
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017

Isn't it sad when you get hurt so much, you can finally say 'I'm used to it
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Il s'emploie à chasser les fantômes qui l'habitaient... A voir s'il peut aimer à nouveau sans eux.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : On dirait qu'il se reprend doucement mais sûrement... Il était temps, il commençait vraiment à ressembler à une épave... Je me demande ce qui motive cette reprise en main cela dit...


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Mer 28 Nov - 20:32

And it feels like your entrance just caused the temperature to rise
Suddenly reminded of things I thought I’d forgot
You’ve got me loosening up my grip on the plot


Trystan ne s’en était pas rendu compte mais il avait fait une confession plutôt pathétique à Yevgeniya. Bien heureusement, elle ne releva pas, allant comme toujours à l’essentiel, c'est-à-dire qu’elle répondit simplement à sa question. « Non, j'ai congé ce soir. » Le Meylir reçoit la nouvelle d’un hochement de tête satisfait. Ce congé tombait à pic car il n’avait pas vraiment envie de rester tout seul ce soir… Et puis, il fallait dire que ces derniers mois avaient été plutôt compliqués pour les deux colocataires qui ne s’étaient pas beaucoup vus et s’étaient faits respectivement briser le cœur alors se retrouver ainsi, dans un moment plein de légèreté était plaisant au possible. Aucune chance qu’ils ne se disputent ce soir, ils étaient tous les deux dans d’excellentes dispositions. D’ailleurs, Yev ne semble absolument pas fâchée de son intrusion dans sa salle de bain et lui dit de ne pas s’inquiéter pour ça. A vrai dire, rien ne semblait pouvoir inquiéter la jeune femme ce soir. Elle pétillait littéralement, un grand sourire sur les lèvres, semblant flotter dans ce bain au même titre que les bulles de savon partout autour d’eux. Et c’est contagieux car Trystan se met à sourire à son tour quand elle se moque de son visage plein d’argile et entreprend de lui nettoyer.

Mais ce sentiment d’hilarité se transforme en quelque chose de plus troublé lorsque les gestes de la blonde se font plus sensuels qu’efficaces, lorsque ses doigts s’attardent avec une lenteur délibérée autour de ses lèvres. Il ne pense plus clairement depuis qu’il a deviné sa silhouette nue dans la baignoire, depuis qu’il a collé son corps contre elle, se rendant compte qu’elle était bien réelle. Son désir s’éveille doucement, en même temps que ses sens s’affolent. Alors à son tour, il pose ses mains sur la peau de la russe, enhardissant ses caresses jusqu’à provoquer une réaction de sa part. Elle passe ses mains autour de son cou, caressant sa nuque, ses cheveux, collant son corps contre le sien. Il sent son souffle s’accélérer, et encore plus quand elle murmure à son oreille. Le corps de Yevgeniya lui est familier et retrouver son étreinte est rassurante. Il va pour l’embrasser à nouveau mais recule en constatant que son visage à elle est toujours recouvert de vert. Elle retire alors la serviette qui lui recouvre les cheveux, s’immergeant pour se laver à son tour.

Lorsqu’elle ressort de l’eau, elle reprend à peine son souffle, préférant capturer les lèvres de Trystan. Il n’attend que ça, son envie d’elle prenant désormais toute la place. Il n’y a plus de retour en arrière, plus de possibilité d’éteindre le feu qu’ils viennent d’allumer. Ils s’embrassent avec appétit, ne s’arrêtant que quelques instants pour laisser place à une déclaration de Yevgeniya. « Je crois que t'as bien fait de rentrer plus tôt. » Dit-elle, ponctuant cette affirmation de caresses de plus en plus appuyées sur les parties immergées du corps du marin. Se raidissant, il pousse un râle approbateur, renversant la tête en arrière. « Et je suis persuadée que tu n'as rien à envier au futur-marié. D'ailleurs, je crois que s'il savait où tu es actuellement, c'est lui qui aurait le cafard. » Poursuit Yevgeniya, prouvant qu’elle avait finalement entendu ses doléances de tout à l’heure. Et finalement, elle avait trouvé une manière bien plus efficace de le réconforter. Flottant dans tous les sens du terme, il ne peut que se conformer à ce raisonnement. « J’peux rien dire contre ça… Les témoins ont engagé une strip-teaseuse pour sa dernière soirée de célibat... Elle n’a pas la moitié de t’classe et elle n’est pas aussi canon q’toi. » L’alcool lui délie un peu trop la langue car dès qu’il a parlé, il se rend compte (et ce malgré son taux d’alcoolémie) qu’il vient de littéralement la comparer à une strip-teaseuse. Il se reprend aussitôt.

« ‘Fin, j’te compare pas à une strip-teaseuse, c’est pas ce que j’veux dire… Merde… Ce que je veux dire, c’est que oui, je suis mieux où je suis q’lui. Car, je n’ai pas à payer contrairement à lui. C’est pas immoral ou sale. » Il se tait, comprenant de lui-même qu’il est en train de s’enfoncer. Il ne savait pas si le moment était définitivement gâché. Dans le doute, il essaye encore de le sauver. « Bref, j’me sens chanceux, même si j’ai une manière bi’arre de t’le montrer. » Parler n’était décidément pas son truc alors cette fois-ci, il se tait pour de bon. Finalement, il se dit que les gestes pourront peut être réussir là où les mots ont échoué. Il passe les bras autour de la taille de la russe, s’asseyant au fond de la baignoire pour la percher sur lui, ses fines jambes de chaque côté des siennes. Leurs bouches se rencontrent à nouveau avant que celle de Trystan ne descendent le long du cou et de la poitrine de Yevgeniya. Ses mains suivent le même chemin, explorant le dos et les fesses de la blonde. Il prend son temps malgré son désir toujours un peu plus puissant, essayant de se faire pardonner tant bien que mal.

_________________

Don't give up the love around you
Cause even underneath the waves. I'll be holding on to you. And even if you slip away I'll be there to fall into the dark To chase your heart. I'll find my way back to you” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1669
POINTS : 3516
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Mar 11 Déc - 20:58

Here we go I'm at it again
And once it’s started it’s so tricky to stop

Yevgeniya avait prévu de passer sa soirée à se détendre et ce n'est pas la venue de son colocataire qui risque de lui faire changer ses plans. Au contraire. Déjà, elle se sent détendue d'une façon qu'aucune drogue ne peut atteindre - ou peut-être l'héroïne, mais il faut croire qu'elle s'en souvient mal et qu'elle préfère ne pas retenter l'expérience - et ses jambes faiblissent de plus en plus, au fur et à mesure que les caresses de Trystan deviennent encore et encore plus poussées. Les yeux fermés, elle profite de l'instant présent, de la présence du Meylir qui lui fait s'excuser intérieurement du fait qu'elle ne voulait pas qu'il rentre avant le lendemain (au moins). Toutefois, ses excuses mentales se font la malle aussitôt que Trystan reprend la parole. Pour sûr, elle aurait préféré qu'il se taise, qu'il continue ses baisers tantôt passionnés, tantôt doux, mais non… Il a fallu qu'il parle et ses mots laissent Ivy penaude quelques secondes. Si elle avait pas autant bu, elle serait parvenue à faire comme si de rien n'était sans le moindre soucis. Hélas, son esprit est bien moins vif que d'ordinaire et un ange passe le temps qu'elle se reprenne.
Elle n'a toujours pas honte de ce qu'elle fait, pas le moins du monde, mais elle réalise quelque chose dont elle n'avait jusqu'alors pas conscience. Si son colocataire venait à apprendre ce qu'elle fait dans la vie, leur relation serait anéantie. Ni plus, ni moins. Et ça, ça attriste Yevgeniya.

S'il considère une strip teaseuse sale et immorale, qu'en est-il de la prostitution ? Elle préfère ne pas savoir le fin fond de la pensée du brun et se contente de sourire timidement : autant jouer sur la gêne qu'une telle remarque peut faire naître, même si ce n'est pas son cas. « C'est pas grave, Trys. J'ai compris. » Qu'est-il arrivé à l'habituelle verve de la russe ? En temps normal, elle n'aurait pas hésité à se lancer quelques compliments, à dire qu'en effet, elle est plus canon et plus classe que la strip-teaseuse tout en pensant intérieurement qu'elle pense ça de la majorité de ses paires, et pas uniquement des danseuses. Malheureusement, comprendre qu'elle risque de perdre Trystan s'il vient à apprendre son job l'empêche d'user de ses charmes et il faut que le garçon la sorte de sa torpeur en reprenant là où ils s'étaient arrêtés et ce n'est que du bonheur. La Vassilievitch oublie bien vite les réflexions du pêcheur et elle succombe, carrément.
Trop habituée à avoir des hommes qui ne pensent qu'à leur propre bien être, elle en aurait presque oublié à quel point le sexe peut retourner la tête. A croire que Trystan cherche à s'excuser pour la comparaison qu'il a fait un peu plus tôt et cela va s'en dire qu'il est entièrement pardonné.
* *
*
Yevgeniya nage dans un océan de bonheur - ou simplement dans la baignoire du Meylir - et tandis que l'eau se vide doucement, elle attrape le pommeau de douche, fait couler de l'eau claire et chaude pour se rincer. Un peu puérile sur les bords, elle éclabousse le gallois et s'amuse  comme une gamine, pas le moins du monde perturbée par ce qu'ils viennent de faire. Ce n'était pas la première fois et Dieu seul sait s'il s'agissait de la dernière fois. « Je crois que c'est le moment où je dois te faire une confession, en fait. » Commence-t-elle, redevenant un peu sérieuse. Elle n'a aucun moyen de savoir comment le jeune homme réagira à son annonce et peut-être que c'est une erreur de le lui dire, mais elle se dit qu'il aurait de toute façon finit par remarquer. « On n'est pas dans ma salle de bain, en fait. On est dans la tienne. » D'où sa confusion lorsqu'il a retrouvé la demoiselle recouverte de cette argile verte et de ces rondelles de concombre en entrant dans la pièce : elle n'aurait jamais dû se trouver là. « Et quoi que tu dises, tu n'arriveras pas à me faire regretter cette intrusion. » Rigole-t-elle carrément, puis elle se relève et s'enroule d'une serviette chaude sous les yeux du garçon.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : soaplaws(avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Dylana- Fiona


RAGOTS PARTAGÉS : 963
POINTS : 2303
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017

Isn't it sad when you get hurt so much, you can finally say 'I'm used to it
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Il s'emploie à chasser les fantômes qui l'habitaient... A voir s'il peut aimer à nouveau sans eux.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : On dirait qu'il se reprend doucement mais sûrement... Il était temps, il commençait vraiment à ressembler à une épave... Je me demande ce qui motive cette reprise en main cela dit...


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Sam 15 Déc - 17:58


And it feels like your entrance just caused the temperature to rise
Suddenly reminded of things I thought I’d forgot
You’ve got me loosening up my grip on the plot


« C'est pas grave, Trys. J'ai compris. » Réplique gentiment Yevgeniya alors que Trystan venait de prouver qu’il pouvait parfois être très con et qu’à force de ne pas décrocher plus de trois mots par heure, il avait un sérieux déficit du langage. Ce qui devait être un compliment avait tourné en insulte et le Meylir se sentait vraiment très bête maintenant. Surtout que sa colocataire avait beau lui avoir dit que ce n’était pas grave, elle était resté silencieuse de longues secondes et une ombre était clairement venue troubler son regard jusqu’à la lumineux… Le marin décide donc de ne pas en rajouter et de se taire. Et comme souvent, il essaye de compenser ce qu’il n’arrive pas à dire par des gestes. Il focalise donc son attention sur le plaisir d’Yevegniya, se donnant corps et âme à la jeune femme. Enfin, c’est surtout de corps qu’il est question, de ces deux corps étroitement entremêlés dans l’espace étroit de la baignoire. Toutes les conditions sont propices pour cette délicieuse étreinte. Les deux amants sont détendus, l’esprit ouvert par les substances qu’ils avaient ingurgités et Trystan ne ménage pas sa peine pour se faire pardonner, heureux de retrouver les courbes familières de Yevgeniya. Il n’y avait pas une étincelle amoureuse entre ces ceux-là mais leurs étreintes physiques étaient toujours source de réconfort et d’étincelles. D’ailleurs, la russe ne tarde pas à chavirer entre ses bras, lui faisant perdre la tête à son tour. Il renverse la tête en arrière, en plein feux d’artifice sensoriel, en pleine jouissance.

***

L’eau, désormais froide, disparaît en gougloutant dans le siphon de la baignoire et Yevgeniya se rince à l’eau chaude tandis que Trystan essaye de reprendre ses esprits. Tous ces muscles détendus, les yeux fermés, il se sent littéralement flotter et ne se relève pas encore malgré l’eau qui se vide. Le retour à la réalité est donc brutal quand Yev retourne brusquement le pommeau contre lui pour l’éclabousser. « Heeeey » Proteste-il, se relevant avec difficulté pour attraper la russe et essayer de retourner le pommeau de douche contre elle. Hilares, ils luttent quelques instants, mettant littéralement de l’eau partout. Un Trystan sobre aurait crisé mais celui-ci se contente d’essayer de garder l’équilibre. Et puis, rien ne pouvait le faire râler ce soir. Son taux d’alcoolémie ne semblait pas avoir baissé, il venait de prendre son pied et les vapeurs d’eau chaude l’avait complètement ramolli… Alors même les mots d’Yevgeniya qui arrête soudainement de se débattre entre ses bras ne parviennent pas à l’inquiéter. « Je crois que c'est le moment où je dois te faire une confession, en fait. » Avec la russe, il avait appris à craindre le pire mais là, il attend simplement la suite sans stresser. « On n'est pas dans ma salle de bain, en fait. On est dans la tienne. Et quoi que tu dises, tu n'arriveras pas à me faire regretter cette intrusion. »

Profitant de la surprise du Meylir, elle se glisse entre ses bras, et s’échappe pour aller s’enrouler dans une serviette. « Ah ça me rassure dans un sens… Ça veut dire que je ne me suis pas perdu dans ma propre maison. » Est sa première réaction. Il était moins à la masse qu’il ne l’avait imaginé et c’était rassurant. Il achève de se rincer avant de sortir lui aussi de la baignoire pour s’enrouler dans une serviette à son tour. S’il avait été en pleine possession de ses moyens, il aurait pu se demander si elle faisait ça souvent. Et il se serait sûrement aussi énervé, au regard de ses sacro-saintes règles bafouées mais là, il se contente de poser un regard amusé sur l’intruse. Oui, amusé . Pour une fois, son culot et son manque de remords amusait Trystan au lieu de le foutre en rogne. Il lui concède donc pleinement son assertion. « Je serai de mauvaise foi aussi en disant que je regrette cette intrusion… » ll se rapproche doucement d’elle en souriant, lui montrant qu’il n’est pas fâché. Son ton est d’ailleurs toujours léger quand il reprend la parole. « Mais si on veut être justes, j’ai le droit de prendre mes aises aussi… Genre une intrusion partout. » Sans crier gare, il attrape une part du brownie dans l’assiette, commençant à avoir faim, mordant dedans à pleines dents. « Huuum, tu es toujours aussi bonne pâtissière. » Dit-il la bouche pleine. Puis tranquillement, il part avec son butin dans la chambre d’Yevgeniya, s’affalant dans le lit de la jeune femme alors qu’il est trempé pour finir sa dégustation.


_________________

Don't give up the love around you
Cause even underneath the waves. I'll be holding on to you. And even if you slip away I'll be there to fall into the dark To chase your heart. I'll find my way back to you” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1669
POINTS : 3516
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Dim 23 Déc - 15:12

Here we go I'm at it again
And once it’s started it’s so tricky to stop

Trystan n'a jamais atteint un tel niveau d'alcoolémie en présence de Yevgeniya et elle le réalise en voyant à quel point il semble détendu et au delà de tout. À croire qu'elle pourrait lui avouer tout le temps qu'elle passe dans ses quartiers sans qu'il ne lui dise quoi que ce soit. Toutefois, autant ne pas tenter le diable et risquer d'éclater cette bulle dans laquelle ils flottent depuis tout à l'heure. Elle sourit, debout, dans la salle de bain, devant le miroir. Elle attrape sa brosse à cheveux qu'elle avait emmenée en même temps que toutes ses lotions et toutes ses crèmes en début de soirée et elle démêle ses cheveux blonds tout en regardant son colocataire dans le miroir. Plus il se rapproche et plus la blonde est intriguée par la suite des événements, la suite de ses paroles. Elle ne le lâche pas des yeux, ne serait pas contre un nouveau baiser, mais le Meylir la surprend quand il évoque une nouvelle intrusion. Le cerveau un peu anesthésié, elle ne comprend pas tout de suite, mais quand elle réalise ce qui est en train de se passer, ses yeux s'arrondissent. « N'y pense même pas. » S'esclaffe-t-elle en secouant la tête. Mais c'est trop tard et le jeune homme n'attend pas plus longtemps pour partir en direction de la chambre de l'artiste. Elle se pince les lèvres quand elle le voit prendre une part de brownie avant de rire de plus belle, accueillant le compliment du brun sans la moindre modestie. « Tu n'as pas idée. Mes brownies sont tellement bons qu'ils te feront planer. » Comprendra-t-il à quel point elle est sérieuse ? Bonne question. Elle rit, mais n'attend pas plus longtemps pour rejoindre le jeune homme et voir les dégâts.
Le chemin de Trystan est tracé par toutes les flaques d'eau qu'il a laissé sur son passage et elle reste une seconde dans l'embrasure de la porte pour le regarder, allongé de tout son long dans son propre lit qu'il vient de tremper sans honte. Amusée, Yevgeniya semble être dans le même état d'esprit festif de son colocataire et rien ne peut la perturber. « En effet, tu ne mentais pas en disant que tu allais prendre tes aises. » Mais comme la jeune femme reste tout aussi joyeuse et enfantine, elle prend son élan et saute sur le garçon. Elle feint un air catastrophé : « T'es en train de tout tremper avec tes cheveux. Si tu continues, je te fais une coupe mulet. » Qu'elle le taquine.

Ses cheveux à elle aussi mouillent encore plus les draps, mais elle s'en fiche. Elle se love contre Trystan, pose sa tête sur son torse, principalement par réflexe, mais aussi parce qu'elle a envie d'être là, contre son colocataire, de ne plus penser à Max ou à Fred et Trystan lui offre cette distraction parfaite. Elle ferme les yeux deux petites minutes, aligne sa respiration à celle du jeune homme, puis relève les yeux vers lui, toujours aussi mutine. « Alors, tu planes déjà ? » Demande-t-elle, des étoiles dans les yeux, cherchant à comprendre s'il allait comprendre qu'il venait en effet de manger un space-cake sans même s'en apercevoir.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Meylir
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : soaplaws(avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Dylana- Fiona


RAGOTS PARTAGÉS : 963
POINTS : 2303
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017

Isn't it sad when you get hurt so much, you can finally say 'I'm used to it
ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Il s'emploie à chasser les fantômes qui l'habitaient... A voir s'il peut aimer à nouveau sans eux.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : On dirait qu'il se reprend doucement mais sûrement... Il était temps, il commençait vraiment à ressembler à une épave... Je me demande ce qui motive cette reprise en main cela dit...


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Mer 26 Déc - 21:54


And it feels like your entrance just caused the temperature to rise
Suddenly reminded of things I thought I’d forgot
You’ve got me loosening up my grip on the plot


« N'y pense même pas. » Malgré les protestations de sa colocataire, Trystan met son plan de vengeance à exécution et file occuper le lit de cette dernière, non sans avoir volé un morceau de brownie au passage. « Tu n'as pas idée. Mes brownies sont tellement bons qu'ils te feront planer. » Elle le suit en riant, se vantant de ses talents de pâtissière de la même façon que tout à l’heure, dans le bain, lorsqu’elle lui avait assuré qu’il était un homme chanceux. Il n’y a rien à répliquer. La blonde excelle effectivement dans les deux domaines qu’elle revendique comme ses domaines. Bon prince, et toujours très ramolli, il lui concède un compliment. « Tu m’as déjà fais planer tu sais. » Dit-il hilare, sans réellement comprendre le double sens de la réplique de la jeune femme. En tout cas, pour une fois, il n’avait pas l’alcool triste et ce n’était pas désagréable. Bien au contraire. En oubliant les règles, les principes, il effaçait tout ce qui constituait habituellement l’essentiel de ses disputes avec Yevgeniya, ayant la légèreté nécessaire pour profiter de son caractère pétillant et de sa joie de vivre. D’ailleurs, cette dernière ne songe même pas à lui prendre la tête, se contentant de le regarder saccager son lit en riant. « En effet, tu ne mentais pas en disant que tu allais prendre tes aises. » Il pousse un grand soupir d’aise et ferme les yeux, prouvant qu’il ne comptait pas bouger.

Ce qui s’avère être une mauvaise idée car de cette façon, il ne voit pas Yev qui prend son élan pour lui sauter dessus et ainsi le rejoindre sur le lit. Elle atterrit sans douceur sur les abdos du brun qui expulse tout l’air de ses poumons. « Huuumpf. » Mais tout de suite après, il se remet à rire, essayant de la chatouiller. « Tu es une vraie brute. » S’exclame t-il. Et elle lui prouve à quel point en proférant en plus une menace particulièrement effrayante. « T'es en train de tout tremper avec tes cheveux. Si tu continues, je te fais une coupe mulet. » Le Meylir était particulièrement attaché à sa crinière et la russe avait dû s’en rendre compte. Il prend un air aussi horrifié qu’elle. « Tu sais qu’on ne touche jamais aux cheveux ! C’est sacré ! » Il secoue la tête, faisant bouger lesdits cheveux, trempant encore plus le lit, légèrement provocateur. Mais ce n’était plus si grave car son assaillante était en train de faire de même. « Sois prévenue, je te ferai une coupe au bol et une frange en guise de représailles au cas où… »

Ils finissent toutefois par se calmer un peu, Yevgenia se laissant glisser à côté de Trystan, se lovant contre lui, sa tête posée sur son torse. Il referme ses bras autour d’elle, la serrant contre lui. Ce geste de tendresse est tout à fait inédit entre eux mais pourtant, il est naturel, confortable. Pour le marin, c’est une aubaine, l’occasion d’exprimer la tendresse qu’il en est venu à éprouver pour sa colocataire sans passer par l’intermède périlleux et désagréable des mots. « Je suis content qu’on passe un peu de temps ensembles. » C’est ce que veulent dire ses doigts qui se referment autour de son épaule, caressant la peau douce de la jeune femme. « Ça m’avait manqué. Tu m’avais manqué. » Exprime son menton, qu’il pose contre le haut de son crâne. « Heureusement que tu es là. » Murmure son deuxième bras qui vient entourer son dos. Il ferme les yeux, se laissant simplement aller à cette intimité réconfortante. Jamais, il ne s’était montré aussi vulnérable avec la blonde. Une erreur parce que cette étreinte, cette chaleur humaine était peut-être exactement ce dont il avait besoin. Ils restent d’ailleurs comme ça un bout de temps tous les deux.

A force, Trystan aurait d’ailleurs pensé que son taux d’alcoolémie serait en train de commencer à descendre mais en y réfléchissant, il a l’impression que le contraire se produit. Il va toujours plus haut, voyant des tâches de couleurs danser derrière ses paupières closes. Des couleurs aussi oniriques que celles que la femme qu’il serrait contre lui jetait sur ses toiles colorées… Il était juste bien. Détendu. Et enfin, il avait oublié tous ses problèmes/peines de cœur. « Alors, tu planes déjà ? » Demande Yevgeniya en relevant la tête vers lui. Privé de ses filtres habituels, il répond sans y réfléchir. « C’est fou… Je ne pensais pas avoir tant bu que ça… Mais oui, je crois que je n’ai jamais plané comme ça… J’ai l’impression de ne rien sentir… C’est génial. Mais en même temps, je ressens tout plus… intensément. » Il se perd dans son regard couleur ciel d’été. Elle avait des yeux magnifiques, c’était comme si c’était la première fois qu’il s’en rendait compte. « Est-ce que je peux rester dormir avec toi ce soir ? » Parce qu’il lui attribuait sa plénitude et qu’il ne veut pas rester seul. Et aussi parce qu’il ne se rend pas compte que sa demande est un peu déplacée, vu qu’il l’avait jetée comme une malpropre de son lit à lui, il y avait quelques mois à peine.


_________________

Don't give up the love around you
Cause even underneath the waves. I'll be holding on to you. And even if you slip away I'll be there to fall into the dark To chase your heart. I'll find my way back to you” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif profil) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1669
POINTS : 3516
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath Sam 5 Jan - 17:20

Here we go I'm at it again
And once it’s started it’s so tricky to stop

Une bouteille de vin blanc suffit pour que Yevgeniya se sente un peu plus lourde que d'ordinaire. Ainsi, quand elle saute sur Trystan et qu'ils échangent quelques menaces futiles, elle en profite pour s'installer contre lui. La solitude l'a gagnée ces derniers jours, et même si elle dit en général apprécier sa propre compagnie, elle remarque que ce n'était pas le cas dernièrement. Etre seule lui donnait l'occasion de penser à Max, à Fred, à cette soirée lors de laquelle elle est partie furieuse. Non, elle ne veut pas penser à ces hommes qui l'ont blessée et qui causent en elle une confusion qu'elle n'avait jamais connue par le passé. Elle préfère se concentrer sur l'homme contre lequel elle se trouve : Trystan. Il l'a rend heureuse, ce soir. Il l'amuse, alors qu'elle ne pensait pas connaître meilleure occupation qu'un bon bain chaud. Elle passe une main dans les boucles mouillées du garçon. « Non, tu as raison. Ce serait dommage d'y toucher. » Sourit-elle.  « Sinon, je ne pourrais plus baver sur toi quand tu bosses dehors avec ton man bun. » En effet, ce serait vraiment dommage. Le tendre sourire qui habite les lèvres d'Ivy semble ne plus vouloir disparaître, même quand ils restent un instant silencieux et qu'elle a sa tête posée sur son torse.

La réponse du marin prouve à la jeune femme qu'il n'a pas toujours pas saisi qu'il est en train d'expérimenter les effets de la marijuana et elle ne dit rien, ne souhaitant pas le bouleverser alors qu'il est en train de se confier. J’ai l’impression de ne rien sentir… C’est génial. Les mots du Meylir résonnent très clairement dans l'esprit de la russe. Ne rien ressentir… Oui, c'est génial. Elle repose délicatement sa tête après avoir capté le regard mystérieux, mais honnête de Trystan et elle s'entend murmurer sans même le vouloir. « Oui. Génial. » Ici, dans sa chambre avec Trystan dans ses draps, plus rien d'autre ne compte. Et plus rien d'autre ne comptera jusqu'au lendemain matin, si elle en croit la demande du brun. Cette fois, elle se glisse sur lui de tout son long et attend d'avoir son visage à quelques centimètres du sien pour lui répondre. « Parce que tu croyais que j'allais te laisser repartir alors que tout est trempé ? Que nenni. » Elle l'embrasse tendrement. « Tu restes. Je vais avoir besoin de toi cette nuit, que tu me tiennes chaud. » Ainsi donc, il n'a pas intérêt à la laisser seule, car elle non plus ne veut pas se retrouver seule, même si elle émet ces excuses un peu idiotes pour ne pas à avoir à avouer les vraies raisons de son envie de voir Trystan rester après d'elle.
Elle a envie d'ajouter que malgré l'étrange proximité et cette tendresse inédite entre eux, rien n'a changé et qu'elle sait à quoi s'en tenir, mais comme le marin ne semble pas chercher à être rassuré sur ce point, elle garde le silence.
Elle ne tarde pas à trouver une position confortable et à se sentir partir, mais dans un dernier effort, elle parvient à formuler quelques mots. « Dors bien, Trys. » Elle ferme les yeux, s'endort presque aussitôt.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The Element Of Surprise + Dynasty Bath

Revenir en haut Aller en bas

The Element Of Surprise + Dynasty Bath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-