AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Paradise Motion || Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1934
POINTS : 4083
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Paradise Motion || Ivy - Page 2 Tumblr_puupzc9uEP1ynvqd2o2_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Paradise Motion || Ivy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradise Motion || Ivy Paradise Motion || Ivy - Page 2 EmptyDim 18 Nov - 20:12

I wanna savor, save it for later
The taste of flavor, 'cause I'm a taker
'Cause I'm a giver, it's only nature
I live for danger

Contre toute attente, la jeune femme s'endort facilement et pire encore, elle dort très bien, au point de ne pas se réveiller la première. Elle qui est habituée à ne dormir que d'un oeil lorsqu'elle n'est pas chez elle est surprise par cette facilité, mais elle est surtout gênée de remarquer qu'elle est seule dans ce grand lit. Un peu confuse, elle se dit finalement que c'est une bonne chose car ça lui évite de vivre un moment gênant avec son client. Elle passe par la salle de bain, remet un peu d'ordre dans ses cheveux et se lave le visage même si elle espère ne croiser personne. Ensuite, elle se fraye naturellement un chemin jusqu'au dressing que le producteur avait mentionné avant qu'ils ne s'endorment. Elle descend les escaliers pas à pas, lentement, cherchant à entendre si du bruit émane de l'étage inférieur et si oui ou non elle peut s'éclipser sans se faire remarquer. Elle garde ses escarpins à la main pour faire le moins de bruit possible et elle espère réussir sa mission : Yevgeniya est plutôt douée à ce petit jeu, normalement, mais il faut croire qu'elle n'a pas l'habitude de s'échapper d'une maison avec un majordome. Elle sursaute grandement quand ledit Edgar lui indique la position de Max et elle se retrouve, un sourire crispé sur le visage, la main sur le coeur, prise sur le fait.
« Ah. Euh. Merci. Et uhm, oui. Bonjour. » Dit-elle en se redressant, comprenant qu'il ne sert plus à rien de longer les murs comme une voleuse. Elle voit Max arriver au loin et elle lui adresse un sourire tandis qu'elle se penche pour enfiler ses chaussures. « Hey. » Dit-elle timidement.  « Oui. Uhm. J'ai pris ce jean et ce pull. Je te les rendrai au plus vite. » Elle sourit, ne sait pas si elle doit à présent tirer sa révérence et éviter de rallonger ce moment de gêne intense, mais Max décide de tenir sa promesse et de l'inviter à prendre le petit-déjeuner. Bouche bée quelques secondes, elle y réfléchit et hausse les épaules. « Uhm. Je veux bien un café. » Elle s'avance donc vers la cuisine, se rapprochant par la même occasion du producteur tout en essayant au maximum de ne pas le dévorer des yeux, même si ce n'est pas facile. « Pas de soucis. Tu vas à Londres, c'est ça ? » Demande-t-elle, plus pour faire la conversation que par réel intérêt. D'ailleurs, la jeune femme espère que les choses restent aussi légères, mais c'était sans compter sur Max qui pose la question qu'elle aurait voulue ne jamais entendre.

Edgar sert un café à l'artiste et elle le remercie doucement, attendant qu'il reparte vaquer à ses occupations avant de répondre à Max. Elle se doute que le majordome est au courant de ce qu'elle fait, mais elle garde quand même le silence à ses côtés, trop habituée à préserver la vie privée de ses clients.
Elle doit garder la tête froide pour lui donner une réponse, mais assurément,ce n'est pas aisé lorsqu'on vient de se réveiller. « Uhm... Je ne sais pas trop. » Si elle était honnête, elle aurait avoué au britannique qu'elle avait envie de rester elle aussi, qu'elle n'a pas considéré ça comme du travail, mais évidemment, elle ne veut pas être honnête. Elle ne veut pas avoir l'air vulnérable. « Non, ce n'est pas nécessaire que tu me payes pour la nuit. En fait, je comptais même te demander si tu voulais être remboursé vu l'incident de la salle de bain... » Elle y avait réellement songé lorsqu'elle s'était retrouvée coincée dans son costume, les fesses par terre, à vivre une nouvelle humiliation aux côtés de Max. « Ce n'était pas très pro. J'aurais dû me douter que ce costume était une mauvaise idée au moment où j'ai dû me contorsionner pour l'enfiler. » Elle sourit, un peu gênée de devoir rappeler cet instant peu glorieux, mais au final, elle en vient à se dire que c'était toujours moins gênant que ce petit-déjeuner en face à face avec Maximilan. Elle boit quelques gorgées de son café, soupire de satisfaction en souriant et en essayant de ne pas rendre le moment plus gênant qu'il ne l'est déjà. Ou peut-être que si, car elle se retrouve à faire un compliment inopiné. « Tes lunettes te vont bien. T'es carrément sexy avec. »

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Paradise Motion || Ivy - Page 2 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Paradise Motion || Ivy - Page 2 H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2330
POINTS : 3649
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Paradise Motion || Ivy - Page 2 Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Paradise Motion || Ivy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradise Motion || Ivy Paradise Motion || Ivy - Page 2 EmptyMar 20 Nov - 0:42

The fun is never ending
And love is the drug
That makes you want to drink
'til the morning after

S’il avait su qu’il allait avoir droit à ce moment de gêne intense, Max n’aurait peut-être pas proposé de manière aussi enthousiaste à Yevgeniya de rester. Le deal de d’habitude était qu’ils restent dans leur rôle respectif d’oiseaux de nuit – au final, ils parlaient assez peu, et maintenant, il ne savait pas bien quoi dire. Surtout à présent qu’il y avait quand même eu entre eux quelque chose de différent, une forme de proximité indéniable qui sortait radicalement de leurs relations tarifées habituelles, la nuit passée ensemble en témoignait encore. Et puis c’était encore des facettes différentes de leurs personnalités qu’ils pouvaient apercevoir au réveil, à présent que ladite nuit était passée. Max eut cependant un sourire en apercevant la jeune femme, fut content d’en recevoir un en retour, nota que malgré son air un peu fatigué, et même en jean et en pull, elle était quand même sacrément belle. « Je vois ça. Ils te vont bien. » Ca n’aidait pas, sans doute, mais il le pensait et n’arrivait pas vraiment à se taire. Il haussa les épaules et plaisanta d’un ton léger : « Oh, ce n’est pas pressé, ce n’est pas comme si j’en avais besoin, tu sais. » Non, évidemment, il débitait des évidences, meublant pour éviter de trop penser au fait que la situation était définitivement gênante.

En fait, l’ancien pilote ne savait même pas vraiment comment se comporter, parce que malgré tout, il était content de profiter encore de la compagnie de la russe, et le sourire qu’il peinait à cacher le montrait bien. Qu’est-ce qu’ils faisaient ? Est-ce que c’était une sorte de…flirt ? Complicité ? Autre chose ? Il croyait déceler dans l’attitude un peu circonspecte d’Ivy la même chose, comme si elle aussi oscillait sur la corde raide, se demandant quoi faire. Gérer ses émotions était un challenge en soi pour Max, les combattre aussi. « Londres, oui. Une semaine. Pour le boulot. » Il hocha la tête pour appuyer son propos, comme si de rien n’était, ce n’était qu’une conversation banale, un petit déjeuner normal – comme si à ce stade, quoique ce soit puisse être normal – il n’y avait aucune conséquence.

Peut-être aurait-il mieux valu faire semblant de ne pas avoir entendu Edgar, ou avoir laissé la blonde repartir. Quand bien même l’ancien pilote était ravi qu’elle soit restée, il était content d’avoir une tasse de café à la main pour dissimuler le sourire idiot que sa compagnie lui tirait d’une part. Et il continua dans l’idiotie en posant la question qui fâchait. Max ne savait pas vraiment à quoi s’attendre de la part de Yevgeniya. Elle aurait très bien pu demander qu’il paye. Il aurait accepté : les choses auraient au moins eu le mérite d’avoir un peu plus de clarté, et ça aurait été logique. Un peu plus. Donc la réponse de la jeune femme ne put que le surprendre. « Je…non. Non, ce qui s’est passé après…ça compense largement. » Il sourit, relevant la tête pour la regarder vraiment. « Et ce n’était pas très charitable de me moquer, alors mettons que ce paiement est aussi une compensation pour ça… » Il laissa le silence retomber un instant, mais préféra redemander une dernière fois : « Tu es sûre que tu ne veux pas que je paye en plus ? » Il ne comprenait même pas pourquoi elle refusait. Même si Max avait aimé cette nuit passée aux côtés de la russe, ça pouvait n’être qu’une prestation comme une autre. Ou alors, se dit-il avec un espoir mal contrôlé, c’est que tout ça lui avait plu aussi ? « C’était…bien, hier soir. Mais je sais aussi que c’était pas dans le deal, alors je comprendrais. » Depuis quand était-il aussi mal à l’aise et maladroit pour parler de sentiments ? Depuis quand était-il autant remué à l’intérieur, ayant l’impression de se liquéfier sur place d’angoisse ou d’espérance ? Et d’angoisse et d’espérance de quoi, d’ailleurs ? Yevgeniya n’avait pas l’air d’avoir plus de réponses que lui. Mieux valait peut-être arrêter cette conversation-là, revenir à un terrain plus léger.

C’était sans compter sur le compliment un peu inopiné de Ivy elle-même. Cette fois cependant, son humour caustique habituel le sauva momentanément : « Je sais. » Un instant, on aurait pu croire au retour du playboy qu'il pouvait être, sûr de lui et arrogant, mais en vérité, ce petit sourire satisfait était autant lié au fait qu'il appréciait le compliment qu'au fait que ce dernier vienne de Yevgeniya. Il compléta d'un ton mordant :  « Mais est-ce que je me trompe ou tu sous-entends que je ne le suis pas, sans ? » Maximilian eut un sourire véritablement amusé, cette fois-ci. « Remarque, c’est la première fois que tu me vois avec, non ? Je suppose que ça change, du coup… » Comme beaucoup de choses entre eux, finalement. Le dj ajouta d’un ton curieux : « C’est pas toi qui disait que ce genre de compliments coutaient une fortune en temps normal ? » Il la regarda en souriant avec douceur, essayant de mettre une distance entre eux qu’il n’arrivait pas à tenir lui-même : « Je suppose que je vais vraiment être mauvais pour tes affaires, à ce train-là. » Et pour être honnête, il n’était pas sûr d’en être le moins du monde désolé.

_________________

late night feelings
You’ll always be in it. No, not literally. But in your heart. Nothing ever ends, not if it’s gone that deep. You’ll always be walking wounded. That’s the only choice, after a while. Walking wounded, or dead.

Paradise Motion || Ivy - Page 2 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yevgeniya Vassilievitch
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : penny (gif signat) frimelda (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 1934
POINTS : 4083
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017
Paradise Motion || Ivy - Page 2 Tumblr_puupzc9uEP1ynvqd2o2_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


Paradise Motion || Ivy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradise Motion || Ivy Paradise Motion || Ivy - Page 2 EmptyMar 20 Nov - 21:41

I wanna savor, save it for later
The taste of flavor, 'cause I'm a taker
'Cause I'm a giver, it's only nature
I live for danger

« Rassure moi, tu ne vas pas me priver de mon frère pendant une semaine ? » Yevgeniya se voulait drôle, mais elle réalise alors qu'elle aurait en effet pu tomber nez à nez avec son grand-frère en descendant ces grands escaliers comme une voleuse. Quoi que… Elle ose espérer que Max ne lui aurait pas proposé de rester s'il y avait eu un risque qu'elle croise son frère le lendemain matin. A moins qu'il n'y ait même pas pensé, perdu dans cette symbiose qu'il formait.
Hélas, le sujet Alexeï n'est pas le plus délicat à aborder. C'est bien évidemment celui de l'argent qu'elle redoute le plus. Sujet que son hôte aborde bien trop vite. Comment peut-il lui parler d'argent alors qu'elle n'a pas encore bu son premier café, d'autant plus que Yevgeniya n'est pas du matin. Vraiment pas. Elle se gratte le sommet du crâne, réfléchissant réellement à la proposition de Max. Sans savoir si c'est réellement conscient, la russe offre une contre-proposition : un remboursement. Chacun se propose de l'argent, comme on se refile une bombe sur le point d'exploser et c'est finalement Ivy qui tiendra la bombe suffisamment longtemps pour qu'elle lui pète entre les mains. On ne propose pas de l'argent à un Vassilievitch deux fois de suite.

Les quelques gorgées de café noir ont aidé la jeune femme à savoir ce qu'elle doit faire et elle a rapidement compris qu'il est temps d'être pragmatique, de ne pas s'encombrer avec de quelconques ressentis. En fait, Max offre une porte de sortie très agréable, alors autant sauter sur l'occasion. Elle revêt le masque de la prostituée auquel elle est habituée et elle reprend avec un naturel déconcertant. « Et bien si tu insistes… » Ses yeux se dirigent sur son café et elle hausse les épaules, réfléchissant à un tarif qu'elle pourrait donner à son client. Le fait est que la jeune femme se demande à présent quelle somme d'argent Max est prêt à mettre pour une nuit entière avec elle. Sans le jauger au préalable, elle relève les yeux et annonce le prix. « C'est 400 livres sterling. » Elle plonge ses yeux azurs dans ceux du producteur, cherche à y déceler quelque chose : la surprise ? La déception ? Autre chose ? Elle ne le sait pas elle même. Elle n'a aucune idée de ce qu'elle fait. Elle n'a jamais demandé aussi cher à qui que ce soit, mais elle se dit que c'est l'occasion de savoir ce qu'il est prêt à donner pour elle. La situation qu'ils ont vécue était unique, et le semblant de femme d'affaire qui reste en elle malgré cette heure matinale lui chuchote qu'elle fait ce qu'elle doit faire, ce qu'elle a toujours fait : voler, arnaquer, extorquer… Chassez le naturel, il revient au galop. Elle hausse les épaules, adopte une nonchalance qu'elle voudrait réelle, mais qui n'est que simulée. « Mais c'est comme tu veux. » A son tour de se brûler avec la bombe qu'il a été le premier faire virevolter entre eux deux.

Elle sourit quand Max répond d'une façon qu'elle approuve et qu'elle serait capable d'adopter si la situation se présentait. Certainement qu'elle s'est déjà présentée, en fait. « Tu te trompes, mon cher. » Son sourire s'agrandit, ses yeux se plissent de malice et le regard qu'elle lui lance ne laisse aucun doute planer. Elle le trouve canon. Et pas qu'un peu. « Comme tu dis ! Certains attendent de recevoir un compliment de ma part depuis des années… Sans succès. Il faut croire que t'as quelque chose de spécial. » Elle lève les yeux au ciel, amusée, puis prend une nouvelle gorgée de son café bien chaud. « Ou alors ça veut dire que je me ramollis parce que je ne suis pas du tout du matin et qu'il est beaucoup trop tôt pour que je puisse faire attention à ce que je dis. » Elle s'esclaffe, à moitié honnête, mais essaye par la même occasion de mettre toute la gêne occasionnée sur le dos de sa fatigue.
Une fois le café terminé, Yevgeniya réalise qu'il est vraiment l'heure de quitter son client - son client qu'elle ne reverra pas de toute la semaine (au moins) et cette idée ne lui plait guère. « Bon. Je ne vais pas te retarder davantage. » Et merde. Comment est-elle supposée le saluer ? Un signe de la main ? Un baiser ? Une étreinte ? Elle reste de son côté de l'îlot quelques secondes, cherchant une solution avant de finalement s'avancer vers lui pour déposer un baiser sur sa joue.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


Paradise Motion || Ivy - Page 2 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Julliard
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Crazyoilmachine, Wanguard, Ritchie...
TES DOUBLES : Richard Lyon - John Harding
TON AVATAR : Mark Ronson
TES CRÉDITS : COM (avatar + code) + colonel-clucker.tumblr.com (gifs sign) + Penny (with love)
TA DISPONIBILITE RP : Paradise Motion || Ivy - Page 2 H00QVD4
RAGOTS PARTAGÉS : 2330
POINTS : 3649
ARRIVÉE À TENBY : 14/08/2018
Paradise Motion || Ivy - Page 2 Tumblr_pitbx81QHD1vg2yxdo1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 46 ans (3 janvier)
CÔTÉ COEUR : 5 mariages foirés au compteur. Et l'envie de se lancer dans une nouvelle histoire d'amour avec une jolie blonde d'origine russe. Après tout, de call-girl à nouvelle femme, le chemin n'est pas si long que ça, non ?
PROFESSION : Producteur et DJ, ancien pilote de Formule 1, et jet-setteur professionnel
REPUTATION : Il est tellement infect, le cliché parfait de la rock-star, toujours en train de boire, avec une fille différente au bras...vous saviez qu'il avait eu un grave accident de voiture ? Moi je crois que c'est plutôt une overdose et qu'il veut éviter le scandale..Il n'est vraiment pas net, comme type.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Paradise Motion || Ivy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradise Motion || Ivy Paradise Motion || Ivy - Page 2 EmptyMer 21 Nov - 0:54


The fun is never ending
And love is the drug
That makes you want to drink
'til the morning after

« Non, à moins qu’il ne sache conduire un jet privé, j’ai pas besoin d’Alex. Mais il s’en sort bien, cela dit, je me suis dit que ça te ferait plaisir de l’apprendre. » Répondit Max avec amusement, avant de s'installer pour continuer à boire son café.

Et maintenant, qu’est-ce qu’il voulait ? Maintenir le deal ? Remettre les choses dans l’ordre, reprendre le cours tout à fait normal de leurs relations d’avant ? Mais est-ce que c’était possible ? Ou alors est-ce qu'il voulait que Ivy confirme que ce n’était pas la peine qu’il paye ? Mais alors qu’est-ce qu’ils feraient à ce moment-là ? C’était une mauvaise idée, mais Max aurait voulu voir où ça pouvait mener, c’était plus fort que lui. Alors évidemment, quand la russe annonça un prix, le producteur ne put s’empêcher d’être déçu. Il n’aurait probablement pas dû, et il fit un effort pour ravaler cette déception et garder un visage égal. Après tout, c’était son idée, et c’était le deal de base. Il s’apprêtait donc à accepter lorsque Yevgeniya ajouta finalement qu’il faisait comme il voulait. « Non, c’est bon, c’est d’accord. » Il prit son portefeuille dans la poche de sa veste, ajouta sans la regarder, d’un ton neutre : « J’aurais pensé que tu demanderais plus. » Il compta quelques billets parmi la somme liquide qu’il gardait sur lui – la drogue et les call-girls ne se payaient pas par chèque -  et les posa devant la jeune femme. « En fait, j’aurais payé plus, aussi. Mais bon, ce n’est pas moi qui fixe les prix. »

Il sourit finalement avec plus de douceur, ajouta en la regardant : « C’est réglé, alors, on n’en parle plus ? » Sa réponse signalait qu’il n’était pas dupe. C’était aussi un peu de bluff, un peu mordant. Mais Ivy faisait la même chose, alors… Au final, cette hésitation ne pouvait que plaire à Maximilian, parce qu’elle révélait que la jeune femme était sans doute elle aussi un peu perdue. Mais mine de rien, Max venait d’être aussi brutalement honnête en disant qu’il aurait été prêt à mettre beaucoup plus sur la table. En fait, il aurait été incapable de donner un chiffre, parce que la nuit dernière, comme le moment sur la falaise, comme la fois dans la Ferrari, n’avait pas de prix. Mais il ne pouvait pas dire à Yevgeniya qu’elle comptait à ce point là, il aurait véritablement tout foutu en l’air.

Il ne savait pas quoi dire de plus : tout était trop confus. Autant s’arrêter là : au moins, payer aurait le mérite de faire revenir les choses dans un cadre plus habituel, faut de lui donner mieux : des réponses. « Mouais, je vais finir par croire que tu deviens véritablement gentille. »  Répondit-il en souriant. Finalement, la conversation était redevenue plus légère. « C’est un peu perturbant. Mais c’est comme tout le reste, je ne peux pas dire que je déteste non plus. » Il avait beau essayer de se prêter au jeu, de pouvoir répliquer aussi vivement qu’elle, Max restait toujours aussi paumé – et heureux de profiter encore quelques instants de la compagnie de la russe, quand bien même il ne savait pas ce qui se passerait après ça.

« C’est pas comme si j’étais pressé, tu sais, c’est l’avantage d’avoir un jet privé. »
Il sourit encore, comprenant cependant où elle voulait en venir. Après tout, se retrouver un peu seul l’aiderait peut-être à réfléchir. Ils finiraient bien par se recroiser plus tard de toute façon. Elle l’embrassa sur la joue, et il passa un bras autour de ses épaules un instant, juste celui de l’embrasser sur le front, avant de la libérer. « Allez, va. Sinon je vais vraiment dépenser toute ma fortune pour te garder avec moi et ce n’est clairement pas une bonne idée. » Oui, c'était définitif : il avait besoin d'être seul, et de faire le point. « On se voit bientôt, de toute façon. » Pas seul trop longtemps, cependant.

_________________

late night feelings
You’ll always be in it. No, not literally. But in your heart. Nothing ever ends, not if it’s gone that deep. You’ll always be walking wounded. That’s the only choice, after a while. Walking wounded, or dead.

Paradise Motion || Ivy - Page 2 482748114:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Paradise Motion || Ivy - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradise Motion || Ivy Paradise Motion || Ivy - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Paradise Motion || Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-