AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

We're far from the shallow now (dimka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) tumblr (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 1408
POINTS : 3115
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: We're far from the shallow now (dimka) Dim 7 Oct - 17:20

Tell me something boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?

« Falling into you, baby / Even electricity can't compare to what I feel when I'm with you / Ooh, baby » Au volant de sa Polo, vieille de plus d’une décennie, Yevgeniya se prend pour une chanteuse professionnelle. Elle chante aussi fort qu’elle peut mais le volume est tellement fort qu’elle n’entend même pas sa propre voix percer dans l’habitacle. « And even if I could / I wouldn't turn on you /And I would stop the world for you » Elle chante à plein poumons, marque quelques pauses quand elle tire sur sa cigarette qu’elle tient de la main gauche. La musique appelle la danse également, et même si elle trace sur l’autoroute, ça ne l’empêche pas de bouger sur son siège, joyeuse, heureuse de rentrer à Tenby après une journée de cours bien chargée à son école d’art. Malheureusement, son retour chez elle risque d’avoir un peu de retard : la voiture se met à bipper, à donner quelques accoups, affiche des messages étranges que la blonde ne comprend pas avant de carrément ne plus rien afficher et de se stopper. « Oh bordel de merde ! » En panique, Ivy allume ses feux de détresse, essaye d'accélérer, mais sa voiture ne répond plus et ralentit dangereusement. La jeune femme a de la chance dans son malheur et parvient à se mettre sur la bande d’arrêt d’urgence avant que la Volkswagen ne soit complètement à l’arrêt. Elle sort de la voiture avec précaution, ouvre le capot, mais rien ne semble inhabituel alors elle ne comprend pas vraiment la cause de cet arrêt brusque. Elle sait que les dépannages sur autoroute coûte une bras alors elle raye directement cette idée de son esprit. Dimka ? Elle hésite quelques secondes et décide finalement de tenter un redémarrage de l’engin. Elle tourne la clé dans le contact et c’est comme si rien ne s’était jamais produit. La Polo démarre sans problème et roule normalement. Pas rassurée pour autant, Ivy s’engouffre dans la première sortie de l’autoroute et envisage ses options : elle est bien plus proche de Swansea que de Tenby… Ainsi, elle choisit de voir Dimka malgré leur différend.

Elle roule plus doucement que d’habitude, prend soin de repérer tous les endroits où elle pourrait s’arrêter en cas d’urgence, mais le trajet jusqu’au garage de Dimka se fait sans embûche. Concentrée sur son auto et sur la route, Yevgeniya a arrêté de chanter et de danser, toutefois, elle fume encore et toujours, cette fois pour détendre ses nerfs à vif.  Elle se gare et quand elle sort de sa voiture, tombe directement nez à nez avec son grand frère. « Hey ! » Dit-elle simplement en le regardant. Pas d’étreinte, pas de baiser, rien d’autre qu’un pauvre petit “hey”. « Tu vas bien ? » Qu’elle demande quand même pour ne pas paraître trop malpolie, surtout qu’elle s’apprête à lui demander une faveur tout en sachant qu’ils ne sont pas dans de bons termes.  « Tu pourrais me rendre un service ? Toi ou un de tes employé pourrait regarder ma voiture ? » Elle explique avec détails l’événement qui vient de se produire : les accoups, la coupure nette, le redémarrage sans soucis… Autant dire que ça l’inquiète, mais une fois qu’un garagiste aura examiné tout ça, elle ira bien.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 


Dernière édition par Yevgeniya Vassilievitch le Dim 7 Oct - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen; Ainhoa & Evan
TON AVATAR : Jensen Ackles
TES CRÉDITS : Faith , SIAL pour la signa,gif de Penny ( merci) et les gifs quelqu'un de sympa sur tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Open ! ;)

RAGOTS PARTAGÉS : 962
POINTS : 1535
ARRIVÉE À TENBY : 22/09/2017

My lovely sister
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : ça existe ?
PROFESSION : Gère un reseau de prostitution officieusement, officiellement mécano propriétaire d'un garage.
REPUTATION : Dimitriev vient d'arriver à Tenby, directement de Russie. Son fort accent peut en rebuter certains mais on ne peut pas dire qu'on ne laisse pas leur chance aux nouveaux arrivants, dans le coin.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Dim 7 Oct - 18:42

Dimka est de plus en plus submergé par le travail au garage, il n'arrête pas. Il est plus au garage qu'à la maison et pour le coup, il ne voit que très peu son petit frère. Il décide de prendre une pause pour aller fumer une cigarette quand il reconnaît la vieille voiture de sa soeur et fronce les sourcils. Ils n'avaient pas prévu de se voir, ils étaient de plus en froid alors Dimka savait très bien qu'elle l'évitait comme la peste. Il attendit qu'elle descende de la voiture et n'eut pas très longtemps à deviner ce qu'elle faisait là.

- Hey...


Il détestait quand elle était froide comme l'hiver de Moscou, surtout qu'elle venait lui demander un service. Son attitude était clairement à revoir mais Dimka essaya de prendre sur lui, il n'avait pas envie d'une autre dispute et encore moins devant ses employés.

- Tu t'en pré-occupe vraiment de savoir comment je vais ? Ou c'est pour mieux me demander un service ?


Parce qu'il n'allait pas vraiment bien. Certes, Alexeï était sorti de prison, ils se voyaient bien plus... mais il n'était pas aussi proche qu'avec Yevgeniya qu'il s'était promis de protéger quoi qu'il arrive. Le fait qu'ils soient en froids tous les deux le rendait clairement malheureux.

- Soit plus aimable tu veux ? Ouais j'vais regarder... Raconte moi...


Et il tendit la main pour avec les clés du véhicule. Il écouta les explications de sa soeur et il allait réellement avoir du boulot, ça pouvait être " rien" comme devoir tout démonter. Dimka ouvrit la porte et tira sur la manette pour ouvrir le capot. Il alla voir en dessous.

- Alors, qu'est ce que tu nous fais ma jolie ?


D'ailleurs, ça l'arrangeait un peu que Yevy soit là, il avait du boulot à lui donner par rapport à son job à elle. Mais il le ferait très certainement un peu plus tard. Il regarda ensuite sa soeur et lui dit bien plus chaleureusement que toutes les paroles qu'il avait pu prononcer jusque-là.

- Va te chercher un café ou ce que t'as envie, mais reviens pas loin... j'ai pas envie que les gars soient déconcentré tu veux ?


Il faisait des efforts, de sacré efforts même. Il continua de regarder un peu au niveau du moteur et décida d'aller démarrer la voiture. Il était sûr que ça allait être complexe cette histoire. Il s'était mis directement au travail et était comme absorbé, il n'avait pas entendu, ni vu Yevgeniya près de lui et la bouscula sans le faire exprès. Il s'en voulu immédiatement.

- Oh pardon Yevy... J't'ai pas vu... Je pense que ça va recommencer si je ne trouve pas d'où ça vient... T'as un peu de temps ?


Peut-être qu'ils enterreraient la hache de guerre tous les deux, mais Dimka préférait tout de même faire ça en douceur. Il avait réellement envie de retrouver sa relation avec sa petite soeur comme avant et il était vraiment prêt à y mettre du sien.

_________________


☽☽ N'écoutes pas ses sales voix, ne prends surtout pas ce chemin là...T'es prêt pour l'enfer, ils t'ont façonné a leur manière...



Award du super méchant ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) tumblr (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 1408
POINTS : 3115
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Mar 9 Oct - 18:46

Tell me something boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?

Si elle le désirait, Yevgeniya pourrait obtenir le traitement qu'elle souhaite : elle passe ses journées et ses nuits à jouer la comédie, à donner de l'amour et à en recevoir. Elle sait comment prendre sur elle malgré son dégoût, son détachement ou encore sa colère et arborer le plus beau des sourires. En effet, elle pourrait obtenir ce qu'elle veut sans trop de difficultés. Mais s'il y a bien des hommes avec lesquels elle n'use pas de ce petit stratagème, ce sont ses frères et son père. Avec eux, elle est authentique, elle n'essaye pas de paraître sous un meilleur jour ni de faire semblant que leur relation est en paix. Ivy et Dimka n'ont plus de relation paisible depuis qu'il lui a fait peur alors qu'elle l'avait confrontée sur son frère jumeau. Encore aujourd'hui, elle n'ose plus parler de ce Lyov à qui que ce soit, encore moins à Dimka, de peur qu'il réagisse encore une fois au quart de tour ou pire, qu'il devienne violent. Ce soir là, elle avait réellement cru qu'elle finirait avec un coquard, mais par chance, son aîné avait retrouvé la raison avant de commettre l'irréparable. « Oui, je me préoccupe vraiment de comment tu vas, Dimka. » Répond-elle, lassée par cette question qu'il ne devrait même pas avoir à se poser. Même si elle a pris ses distances, de grandes distances, il n'empêche qu'elle l'aime profondément et qu'elle ne lui souhaite que le meilleur. Elle serre les dents quand il lui commande de s'adoucir et soupir sans pouvoir s'en empêcher. Le silence s'installe après les explications qu'elle lui donne et elle suit son conseil pour trouver refuge quelques secondes vers la machine à café. Elle lève les yeux au ciel, retient de répondre avec ironie qu'évidemment, si ses gars sont distraits, ce sera forcément de sa faute. Tout est toujours de sa faute, pas vrai ? Comme quand elle avait fait remonter le sujet Lyov à la surface. Elle se sert un café, n'adresse même pas un regard aux employés de son frère et retourne à l'extérieur.

Dimka la bouscule dans un geste qui semble réellement ne pas avoir été calculé et Yevgeniya ne lui en veut pas. En fait, elle est plutôt contente de voir qu'il est réellement préoccupé par sa voiture. Avec un peu de chance, il trouvera d'où vient son problème et elle ne craindra plus de prendre la route avec la Polo.  « C'est rien. J'ai un rechange dans mon coffre alors ce n'est pas grave. » Elle a reçu un peu de café sur son t-shirt, mais étant donné qu'elle a toujours des vêtements de rechange dans sa voiture, elle parvient à changer son top en quelques secondes à peine, sans la moindre pudeur. « Oui, oui, j'ai du temps. Je rentrais de la fac, en fait, je comptais juste me reposer un peu avant d'enchaîner ce soir. » Elle ne sait pas combien de temps elle parviendra à suivre ce rythme, mais pour le moment, elle fait comme si elle n'avait pas vraiment le choix. « Au moins ça m'évitera de faire l'allé/retour. » Depuis le retour de Dimka au Pays de Galles, elle avait pris l'habitude de passer beaucoup de temps à son garage afin de profiter de sa présence et aussi de moins se fatiguer. «Tu as une idée de ce que ça peut être ? » Demande-t-elle sans oser relancer la conversation sur quelque chose de moins plat.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen; Ainhoa & Evan
TON AVATAR : Jensen Ackles
TES CRÉDITS : Faith , SIAL pour la signa,gif de Penny ( merci) et les gifs quelqu'un de sympa sur tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Open ! ;)

RAGOTS PARTAGÉS : 962
POINTS : 1535
ARRIVÉE À TENBY : 22/09/2017

My lovely sister
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : ça existe ?
PROFESSION : Gère un reseau de prostitution officieusement, officiellement mécano propriétaire d'un garage.
REPUTATION : Dimitriev vient d'arriver à Tenby, directement de Russie. Son fort accent peut en rebuter certains mais on ne peut pas dire qu'on ne laisse pas leur chance aux nouveaux arrivants, dans le coin.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Mer 10 Oct - 19:35

Dimka ne releva pas, il préféra l'ignorer plutôt que d'empirer la situation. Il était plus préoccupé par la Polo de sa soeur pour le moment. D'ailleurs, il en était tellement qu'il l'avait bousculé sans le vouloir et cette fois, il s'en voulait réellement. Il  la laissa changer de haut sans aucune pudeur et remis le nez dans le moteur. En réalité, il voulait que la glace fonde entre eux.

- Tu peux te reposer ici si tu veux... Comme avant... C'est vraiment pas dérangeant.. Je sais pas combien de temps ça va prendre...


Il la regarda et se mordit doucement la lèvre inférieure, il se faisait bien plus chaleureux qu'une dizaines de minutes plus tôt.

- Comment ça s'passe la fac ? Tu t'en sors bien ? Est ce que tu veux... freiner un peu sur le travail ?


Parce qu'elle était peut être la seule a pouvoir faire des études, ou plutôt à être assez douée pour ça et il ne voulait pas non plus qu'elle foire ce qu'elle avait entrepris à cause d'un job.

- Tu sais... Je veux que tu réussisses tes études... Je suis super fier de toi tu sais... Et si tu veux, tu freines sur le boulot et je peux t'aider financièrement contre quelques extras de temps en temps... Qu'en penses tu ?


Dimka était complètement sérieux pour le coup, il ne voulait pas que sa petite soeur loupe ses études parce qu'elle faisait trop. Dimka était sincère en lui disant qu'il était fier d'elle. Il ne lui avait pas dit lorsque leur frère était sorti de prison mais là... Ils étaient juste tous les deux, en toute intimité. Dimka avait l'impression qu'aujourd'hui c'était bien plus facile. Il avait envie de prendre sa soeur dans ses bras mais il n'osa pas. Il ne voulait pas lui faire peur. Le russe reporta son attention sur la voiture et fronça le nez.

- Non j'en sais rien encore, je pense qu'on va devoir la passer à la valise pour voir exactement ce que c'est... Et si y'a autre chose... On sait pas...


Il lui fit un sourire tendre et chaleureux, Dimka se faisait beaucoup plus " mignon" aux yeux de sa soeur. Il voulait vraiment se racheter par rapport à tout ce qu'il s'était passé. Bien sur, il ne se souvenait pas vraiment de l'entrevue de Yevgeniya et Lyov. Il se mordit doucement la lèvre inférieure et plongea son regard dans le sien.

- Je...suis vraiment désolé pour la dernière fois... De m'être mis en colère et de t'avoir fais peur... Je m'en veux tu sais... je m'en veux vraiment et toutes les filles qui passent par mon appartement ne peuvent pas combler le fait que ma petite soeur me manque vraiment... Je suis vraiment triste qu'on se fasse vraiment la gueule tous les deux...


Il l'avait fait, les yeux dans les yeux, attendant qu'elle réagisse, qu'elle dise n'importe quoi et surtout espérant qu'elle ne lui brise pas le coeur une nouvelle fois. Dimka n'était pas à son premier coup d'essai dans ses excuses mais il espérait que cette fois ci, elle accepte de le pardonner. Quelque chose au fond de lui, lui disait qu'il ne serait jamais pardonné et brisait un peu plus le coeur de l'ainé Vassilievitch, tendis qu'il " entendait " Lyov rire.

_________________


☽☽ N'écoutes pas ses sales voix, ne prends surtout pas ce chemin là...T'es prêt pour l'enfer, ils t'ont façonné a leur manière...



Award du super méchant ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) tumblr (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 1408
POINTS : 3115
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Mer 17 Oct - 18:45

Tell me something boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?

« Tu n'as pas peur que je déconcentre les gars si je reste me reposer ici ? » La question est sincère. Dimka lui avait dit de ne pas trop traîner dans l'atelier alors qu'elle allait se chercher un café et maintenant il lui propose de rester dans les parages afin qu'elle puisse se reposer. Certes, elle apprécie la proposition, d'autant plus qu'elle ne dirait pas non à un peu de repos après cette dure journée. La nuit qui va suivre risque d'ailleurs de ne pas être reposante non plus. Les bras croisés sur la poitrine, elle s'entend toutefois ajouter d'une petite voix. « Mais oui… Je veux bien rester. » D'autant plus que Dimka ne sait pas combien de temps il en aura avec sa voiture et elle ne compte pas lui demander de lui en prêter une. Il pourrait certainement le faire vu les nombreuses voitures qui traînent dans l'atelier, mais étant donné qu'elle n'est pas dans l'urgence, elle préfère ne rien demander.  « Ça se passe… Plutôt bien. » Elle est hésitante, d'abord parce qu'elle ne veut pas mentir à son frère, mais aussi parce qu'elle ne sait pas quoi en penser elle-même. Elle savait que reprendre des études en s'étant arrêté juste après le lycée ne serait pas facile, surtout à son âge. Certains cours lui plaisent énormément, d'autres, beaucoup moins. Cependant, elle est parvenue à ne sécher aucun cours, ce qui en soit, est une victoire pour la Vassilievitch, même si elle n'a commencé que depuis quelques semaines.
Le discours de son frère qui suit la surprend énormément et elle se retrouve, un peu timide face à ces mots. Il est fier d'elle… Elle veut le croire, toutefois, ce n'est pas facile vu l'absence de réaction qu'il a eu lorsqu'elle avait fait son annonce à la sortie de prison d'Alexeï. « Uhm… Merci, Dimka. » Elle l'interroge du regard. « Quelques extra ? Tu veux dire que je n'aurais plus à gérer les filles ? » Cette idée enchante grandement Yevgeniya car même si elle n'a jamais trop osé s'en plaindre à son frère, elle n'a jamais réussi à nouer de liens avec les filles de son frère, encore moins à leur dicter ce qu'elles devaient faire. En effet, elle devait souvent prendre sur elle pour ne pas se mettre à leur crier dessus, alors si son frère est prêt à trouver un compromis avec elle, elle est prête à l'accepter.  « Ça peut être une bonne idée, oui. Surtout que… Je suis bien plus douée pour m'occuper des clients que pour m'occuper des filles. » Là voilà qui passe à la confession, car même s'il l'avait remarqué, Dimka n'a jamais osé faire la moindre réflexion à sa jeune soeur.

Elle s'inquiète de savoir ce que sa voiture a, mais le mécanicien est incapable de donner son avis pour le moment. Elle soupire, déçue… Elle aurait voulu que ce ne soit rien de grave, mais à présent, elle a peur que sa voiture lui fasse le coup encore et encore. Heureusement, Ivy a de la chance dans son malheur et Dimka semble résolu à trouver l'origine du problème. « D'accord. » Elle pense qu'ils en ont terminé, mais elle est loin du compte car sans prévenir, son aîné reprend en la regardant dans les yeux. Elle soutient son regard par respect, mais elle n'a qu'une envie : se défiler. Sa gorge se noue au souvenir de cette soirée et elle a besoin de quelques secondes avant de répondre, rien que pour retrouver sa voix. Elle s'éclaircit la gorge et regarde son frère à son tour. « Dimka… Tu me manques aussi, mais… Je crois que tu ne réalises pas… Je n'ai jamais eu peur en étant à tes côtés, au contraire, tu as toujours été mon protecteur et je me sentais en sécurité avec toi et là… C'était… J'étais terrorisée, je ne te reconnaissais pas. Et ces choses que tu m'as dites… » Elle baisse les yeux, secoue la tête. Le temps d'une soirée, elle a cru se retrouver dans un cauchemar duquel elle n'arrivait pas à se réveiller.  « Il faut plus que des excuses pour que ça passe… J'ai besoin de temps et je suis désolée si ça prend trop longtemps à ton goût, mais, je ne peux pas faire autrement. » Tout n'est pas perdu, mais elle a l'impression que quelque chose s'est cassé entre eux alors qu'elle croyait ça impossible.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen; Ainhoa & Evan
TON AVATAR : Jensen Ackles
TES CRÉDITS : Faith , SIAL pour la signa,gif de Penny ( merci) et les gifs quelqu'un de sympa sur tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Open ! ;)

RAGOTS PARTAGÉS : 962
POINTS : 1535
ARRIVÉE À TENBY : 22/09/2017

My lovely sister
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : ça existe ?
PROFESSION : Gère un reseau de prostitution officieusement, officiellement mécano propriétaire d'un garage.
REPUTATION : Dimitriev vient d'arriver à Tenby, directement de Russie. Son fort accent peut en rebuter certains mais on ne peut pas dire qu'on ne laisse pas leur chance aux nouveaux arrivants, dans le coin.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Lun 5 Nov - 15:44

Dimka ne peut pas s'empêcher de lever les yeux au ciel avec les paroles de sa petite soeur.

- Tu sais que mon bureau avec le canapé est à deux pas et que personne ne te verra, alors non... j'ai pas peur Yevy...


Il était sincère, mais il savait aussi que ses gars posaient souvent son regard sur sa petite soeur et ça le dérangeait affreusement.  Peut être parce que c'était son petit coté jaloux qui "parlait", mais Dimka l'était énormément quand il s'agissait de sa petite soeur. Il reporta son attention sur la blonde et fronça un peu le nez.

- Ouais.. Avoir juste un salaire régulier que je te verse et avoir des extras après, tu peux garder ton carnet d'adresse et surtout ralentir...Que tu puisses te concentrer pleinement sur tes études sans penser à l'argent...


En réalité, Dimka voulait que sa cadette puisse faire tranquillement ses études sans penser au fin de mois difficile. C'était aussi un moyen détourner pour luDimka de lui payer ses études sans vraiment rentrer dans le sujet, parce qu'il était sur et certain qu'elle refuserait catégoriquement sinon. Il fronça un peu les sourcils et se mordit la lèvre.

- Non, je trouve que tu t'en sortais bien, mais... Je sais surtout que toi t'aimes pas ça et je le voit bien...


Dimka jouait la sincérité. Il avait toujours le nez dans le moteur de la voiture de Yevgeniya et écouta ses paroles. Il se mordit la lèvre, il ne se souvenait de rien, il ne se souvenait pas de lui avoir fait si peur et surtout... Il détestait quand Lyov prenait les reines et ça avait foutu en l'air sa relation avec sa petite soeur qu'il aime tant. Dimka baissa les yeux et s'entendit dire une chose qu'il n'aurait jamais voulu avouer a Yevgeniya.

- Je me souviens pas de tout ce que je t'ai dis et fait...


En vérité, il ne se souvenait de rien du tout, sauf de la colère de Lyov, du comportement de Yevy qui ne voulait rien entendre d'autre que son préjudice moral. Le reste était avec Lyov qui avait vite tendance à s'énerver. Dimka n'osa pas regarda sa petite soeur, il ne voulait pas non plus que sa soeur le juge. Dans le fond, il se sentait affreusement mal d'avoir blesser sa soeur comme ça.

- Je te demande quand même pardon et... prends le temps qu'il te faut...


Et la Dimka voulait fuir à cet instant précis, il aurait voulu être vraiment très très loin ou alors, ne jamais avoir dépassé les bornes. Il regrettait tout simplement. Il portait encore les stigmates de son accrochage avec Alexeï, ils en étaient venu aux mains et là aussi, Dimka ne se souvenait de rien quand Lyov avait prit le dessus sur lui. Le Vassilievitch était de plus en plus instable et avait de plus en plus de mal à " maîtriser "Lyov. Il regarda ensuite sa petite soeur.

- C'est juste que tu me manques c'est tout...


Il reporta son attention sur la voiture, comme s'il voulait éviter qu'elle lui demande trop de comptes, il la fuyait vraiment.

_________________


☽☽ N'écoutes pas ses sales voix, ne prends surtout pas ce chemin là...T'es prêt pour l'enfer, ils t'ont façonné a leur manière...



Award du super méchant ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) tumblr (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 1408
POINTS : 3115
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Mar 13 Nov - 19:40

Tell me something boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?

Dimka a de la patience avec Yevgeniya. Il faut dire qu'elle le cherche un peu, mais qu'il ne tombe pas dans son piège et c'est tant mieux car sinon leur relation serait encore plus délicate. La discussion devient très vite plus calme, plus posée et elle est surprise par la gentillesse de son grand-frère. Bien sûr, elle apprécie énormément sa proposition et elle ne sait pas si c'est son état de fatigue ou autre chose, mais elle n'a même pas envie d'y réfléchir plus longtemps avant de l'accepter. « J'aimerais bien, oui. Mais… Je ne veux pas que tu me payes plus que ce que je mérite. Il ne faudra pas que tu hésites à me faire bosser. » Oui, la russe ne veut pas avoir l'impression de voler son frère. Si la proposition venait de n'importe qui d'autre, elle accepterait allègrement, mais le fait qu'il s'agisse de sa propre famille la gêne. Elle hausse les épaules quand Dimka la félicite sur son travail, clamant qu'elle s'en sortait bien et elle n'est pas certaine de le croire vraiment. Probablement qu'il ne dit ça que dans le but de tempérer les choses, de ne plus être en froid constant…

À moins qu'il ne soit sincère, comme il a l'air de l'être encore maintenant lorsqu'il avoue qu'il n'a pas de souvenirs de la terrible nuit où tout s'est cassé. Yevgeniya sent un frisson lui parcourir l'échine, ne comprenant pas comment son frère peut ne plus se rappeler toutes ces choses qu'il lui a dites, cette atmosphère suffocante de laquelle elle n'arrivait pas à se détacher… Cette soirée, elle s'en souvient comme si c'était hier, alors évidement, elle fronce les sourcils maintenant qu'elle sait que son aîné n'en a pas le moindre souvenir.  « Quoi ? Tu ne te souviens pas ? » Elle déglutit difficilement et secoue la tête. Elle revit le cauchemar de cette soirée régulièrement et au fond d'elle, elle  envie un peu son frère s'il a l'esprit aussi tranquille. Toutefois, le fait qu'il ne s'en souvienne pas est peut-être le signe que quelque chose ne va pas, mais quoi ? Clairement c'est trop d'informations à gérer pour le cerveau fatigué de la blonde. « Comment est-ce que c'est possible ? » Demande-t-elle plus pour elle que pour Dimka. Non, il ne peut pas avoir oublier. Quoi qu'il en soit, cette discussion épuise la jeune femme, en plus de la mettre mal à l'aise, alors elle prend sur elle et elle ajoute d'une petite voix. Elle a besoin d'être seule et de digérer ce qu'elle apprend sans Dimka. « Uhm… Je vais me reposer un petit peu dans ton bureau… Tu me diras quand tu en sauras plus au sujet de ma voiture. » Elle le gratifie d'un sourire timide et tourne les talons pour entrer dans le bâtiment et rejoindre le bureau de son frère. Elle s'installe sur le canapé, repense tout ce qu'elle vient d'apprendre et se demande vraiment pourquoi le brun ne se souvient pas de cette soirée pourtant mémorable, qui a à jamais marqué un tournant dans leur relation.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen; Ainhoa & Evan
TON AVATAR : Jensen Ackles
TES CRÉDITS : Faith , SIAL pour la signa,gif de Penny ( merci) et les gifs quelqu'un de sympa sur tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Open ! ;)

RAGOTS PARTAGÉS : 962
POINTS : 1535
ARRIVÉE À TENBY : 22/09/2017

My lovely sister
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : ça existe ?
PROFESSION : Gère un reseau de prostitution officieusement, officiellement mécano propriétaire d'un garage.
REPUTATION : Dimitriev vient d'arriver à Tenby, directement de Russie. Son fort accent peut en rebuter certains mais on ne peut pas dire qu'on ne laisse pas leur chance aux nouveaux arrivants, dans le coin.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Dim 18 Nov - 19:47

Dimka aimait profondément sa soeur et il avait une certaine patience avec elle sauf quand elle dépassait trop les bornes comme la dernière fois ou Lyov était intervenu. La situation était devenue ingérable et il avait laissé son jumeau gérer les choses avec peut être beaucoup moins de délicatesse. Il regarda sa petite soeur et haussa les épaules.

- tu auras un salaire tous les mois, et tu t'arranges juste pour être disponible quand je t'appelle pour des clients c'est tout...


Parce qu'il pouvait y avoir des mois plus creux que d'autre. Il ne voulait pas qu'elle foire ses études alors que c'était la seule à pouvoir accéder à l'université et il en était fier. Dimka voulait absolument réparer le mal qu'il avait fait, les erreurs commises. Il voulait retrouver toute sa complicité avec Yevgeniya, mais il avait désormais bel et bien conscience que ça ne pourrait jamais se retrouver. Il n'y avait pas de colle magique pour le réparer et ça brisait le coeur du Vassilievitch, il avait vraiment merdé et maudissait Lyov d'avoir tout foutu en l'air aussi. Bien sur, son frère lui disait qu'il n'avait pas besoin du reste de sa famille, mais Dimka ne s'était jamais imaginé qu'il viendrait faire peur à Yevgeniya. Il avait fini par avouer à sa petite soeur ne pas se souvenir de tout ce qui lui avait dit, la troublant par la même occasion. Il savait qu'il semait le doute, on pouvait aussi le prendre pour un menteur or il n'en était rien. Dimka fronça un peu le nez et et secoua la tête par la négative en murmurant.

- Non... pas vraiment...


Il ne voulait pas non plus lui avouer tout ce qu'il se passait dans sa tête, il ne voulait pas non plus lui dire que Lyov n'était pas vraiment mort et qu'il ne pouvait pas le gérer. Dimka avait clairement le cul entre deux chaises, il ne voulait pas perdre Yevgeniya et Lyov. Dimka ne pourrait jamais faire un choix. Il murmura tout doucement alors que Yevgeniya posait déjà la question.

- Je sais pas...


Le russe ne pouvait pas lui dire, il entendait déjà Lyov le réprimander et détourna le regard pour s'intéresser à la voiture qui elle avait un réel problème.

- D'accord, reposes toi bien...


Le fait qu'elle parte et que la discussion s'arrête, enlève un poids des épaules de l’aîné Vassilievitch. Il se mordit doucement la lèvre inférieure et s'attela sur la voiture pendant une bonne heure à essayer de trouver le souci. Il ne tarda pas à régler le problème et alla se laver les mains et entra dans le bureau en faisant vraiment doucement pour ne pas réveiller sa petit soeur qui s'était endormie sur le canapé. Un sourire naquit sur les lèvres de Dimka qui finit par la rejoindre le plus doucement du monde. Il la prit dans ses bras et la serra contre lui. Il avait besoin de ça, un câlin, c'était tout. Il avait l'habitude de le faire avant leur dispute. Il se mit a murmurer à son oreille.

- N'ai pas peur.. Je sais que je t'ai fais du mal... J'ai tout brisé entre nous et tu n'imagines pas comment ça fait mal... combien je m'en veux qu'entre nous ce ne soit plus pareil... J'aimerais pouvoir le réparer... de toutes mes forces j'aimerais...


Il ajouta une dernière phrase qu'il souffla, plus pour lui que pour elle.

- J'ai perdu un frère, je veux pas perdre une soeur et je ne le laisserait jamais te faire de mal... jamais...


Il ne desserra pas l'étreinte, il ne voulait plus la lâcher, il avait trop peur qu'elle s'envole une nouvelle fois. La dernière fois, il avait eu l'avantage sur Lyov en revenant avant qu'il lui fasse du mal et brisant le verre dans sa main.

_________________


☽☽ N'écoutes pas ses sales voix, ne prends surtout pas ce chemin là...T'es prêt pour l'enfer, ils t'ont façonné a leur manière...



Award du super méchant ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) tumblr (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 1408
POINTS : 3115
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Mer 21 Nov - 21:18

Tell me something boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?

Plus Dimka développe sa proposition et plus elle plait à Yevgeniya. Elle lui plait tellement qu'elle accepte d'un hochement de tête sans rien redire sur les conditions. Elle se rendra disponible pour les clients de son frère, peu importe l'heure et le jour où son frère aura besoin d'elle. La jeune femme a cependant l'impression de prendre un coup de massue sur la tête quand Dimka avoue ne pas se souvenir de leur dispute - si on peut appeler ça une dispute. Elle ne comprend pas et apparemment, son frère non plus. Elle secoue la tête, malade de revivre ces instants dans sa tête et elle décide de s'en aller pour se reposer et surtout pour prendre un certain recul. Elle s'allonge sur le canapé dans le bureau de son frère et elle s'endort en un temps record, pas perturbée le moins du monde par les nuisances sonores émanant de l'atelier, des hommes employés par Dimka qui réparent des voitures à longueur de journée.

Elle se fait réveiller par son aîné, sans savoir combien de temps elle a dormi. Un peu confuse, elle est tout de suite soulagée quand elle entend les paroles douces du russe. Elle aussi, elle en a assez d'avoir peur de lui, elle voudrait que tout redevienne comme avant, qu'elle puisse à nouveau lui faire confiance… Elle l'écoute et se pince les lèvres. Cette proximité la rassure, jusqu'à l'ultime parole du jeune homme. Je ne le laisserai jamais te faire de mal... jamais... Son angoisse resurgit aussitôt, mais elle ne bouge pas d'un millimètre. Coincée dans les bras de Dimka, elle n'arrive pourtant plus à forcer un sourire. Ou juste un dernier. Elle fait en sorte de regarder le jeune homme et elle lui sourit timidement avant de faire ce qu'elle avait l'habitude de faire avant qu'ils ne se fâchent : elle l'embrasse sagement. Un petit baiser comme avant, qui lui rappelle leur relation passée et fusionnelle, mais aussi un baiser pour le calmer, l'adoucir et se défaire délicatement de son étreinte qui devient de plus en plus étouffante. Elle déglutit et elle demande avec une bonne dose de courage. « Dimka… De qui est-ce que tu parles ? » Yevgeniya se pince les lèvres, la peur au ventre.  « Qui est-ce que tu ne laisseras jamais me faire de mal ? Qui voudrait me faire du mal ? » La demoiselle se demande de qui il parle… D'autant plus que ce n'est pas la première fois que son frère agit de façon aussi spéciale. La dernière fois, certes, le jeune homme parlait de lui-même à la troisième personne alors que maintenant il parle de quelqu'un d'autre, sans pour autant dire de qui il s'agit. Le fait est que Yevgeniya espère vraiment que son frère saura répondre à ses questions. Elle ne veut pas empirer la situation, surtout qu'il fut déjà incapable de répondre à ses premières questions. Aussi, comment répondre à une question alors qu'on ne se souvient de rien ? A présent, Ivy espère également que le garagiste se souviendra de cette conversation.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen; Ainhoa & Evan
TON AVATAR : Jensen Ackles
TES CRÉDITS : Faith , SIAL pour la signa,gif de Penny ( merci) et les gifs quelqu'un de sympa sur tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Open ! ;)

RAGOTS PARTAGÉS : 962
POINTS : 1535
ARRIVÉE À TENBY : 22/09/2017

My lovely sister
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : ça existe ?
PROFESSION : Gère un reseau de prostitution officieusement, officiellement mécano propriétaire d'un garage.
REPUTATION : Dimitriev vient d'arriver à Tenby, directement de Russie. Son fort accent peut en rebuter certains mais on ne peut pas dire qu'on ne laisse pas leur chance aux nouveaux arrivants, dans le coin.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Ven 23 Nov - 15:16

Dimka avait laissé sa soeur se reposer, mais il n'avait pas pu s'empêcher de la rejoindre pour lui parler de tout ça. Il savait que Lyov désapprouverait, mais pour une fois il s'en fichait, il voulait à tout prix retrouver la complicité avec sa cadette c'était super important pour lui. Il lui avait dit ce qu'il avait sur le coeur et il ne voulait plus qu'elle est peur de lui. Lyov se foutait ouvertement de lui et le menaçait de sévère représailles mais Dimka essayait de l'ignorer. Il fut surpris de voir sa soeur se retrourner pour lui donner un baiser. Bon dieu, ça faisait des mois que ça n'était pas arriver et rien que ça fit du bien à Dimka. Il ferma les yeux pour profiter, il était habitué en temps normal à déposer un simple baiser sur les lèvres de Yevgeniya et vice versa. Il rouvrit les yeux et plongea son regard dans le sien, elle lui posait une question bien trop difficile à répondre et surtout Lyov continuait de le menacer.

- Je... C'est... cette part de moi... cette part qui est méchante... Il faut pas que je me mette en colère parce que je suis pas moi même... c'est... compliqué à expliquer mais je laisserais jamais cette part là de te faire du mal...


Il venait d'en dire un peu plus, mais il entendait Lyov gronder en lui.

- C'est pas vraiment moi c'est... compliqué à expliquer... mais dans ses accès de colère après je me souviens de rien après... Je me souviens avoir brisé le verre dans ma main et t'avoir vu apeuré...


Il était revenu avant que Lyov ne frappe Yevgeniya, il avait
S'il lui disait tout, elle le prendrait pour un dingue non ? Il était a deux doigts de lui dire que c'était Lyov. Il baissa un peu les yeux, et murmura doucement.

- Je... veux pas te perdre... Pas toi... Ni Alex... Je vous aime trop tous les deux... Mais je veux pas te faire de mal, je t'en ferais jamais... je préfère me faire mal moi même que t'en faire à toi...Ivy, je t'aime vraiment...


Le brun caressa sa joue avec une infinie tendresse, jamais il n'avait voulu lui faire de mal, même si elle avait posé trop de questions sur son frère jumeau.

- J'aurai dû te parler de Lyov plus tôt Yevgeniya... Mais, ce jour là, ça a été le jour le plus triste de ma vie, tu n'imagines pas ce que c'est que de perdre un frère qui a toujours été là, même dans le ventre de maman... Je crois que j'aurais préféré mourir avec lui Yevy, je m'en veux depuis toutes ses années d'être encore là et pas lui...


Enfin, Dimka savait que Lyov était encore avec lui, mais son " frère" lui avait interdit de parler de tout ça, même là, il entendait les grondements sourd de Lyov qui détestait quand Dimka parlait de tout ça. Il déposa un baiser contre le front de sa soeur, il n'en avait jamais parler à personne de tout ça.

_________________


☽☽ N'écoutes pas ses sales voix, ne prends surtout pas ce chemin là...T'es prêt pour l'enfer, ils t'ont façonné a leur manière...



Award du super méchant ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) tumblr (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 1408
POINTS : 3115
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle


MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka) Dim 25 Nov - 14:07

Tell me something boy
Aren't you tired tryin' to fill that void?

Les révélations de Dimka mettent la soeur mal à l'aise. Tellement mal à l'aise qu'elle n'ose plus bouger dans l'étreinte qu'il lui offre, de peur que cette part de lui qu'il est en train de mentionner ne refasse surface et lui fasse du mal. Elle déglutit difficilement, tout en continuant à écouter son grand frère. Comment a-t-elle pu passer autant de temps avec lui sans savoir qu'il y avait cette noirceur en lui ? Est-elle si égoïste ? Elle se mord l'intérieur de la joue, sans savoir quoi répondre à Dimka dont les propos la font carrément flipper. Elle reste calme, du mieux qu'elle peut, mais tout ce qu'elle a envie de faire se résume assez facilement : voir Alexeï et tout lui raconter. A-t-il été plus judicieux qu'elle ? Plus perspicace ? A-t-il remarqué que le garagiste leur cachait cette part de lui ? Déjà lors de cette soirée où Dimka s'était transformé, elle avait voulu en parler directement à son frère. Certes, c'était moins facile à l'époque car Alexeï était encore en prison et qu'elle avait dû faire toute la procédure habituelle pour avoir un droit de visite. Là, elle lui écrira en sortant d'ici et elle essayera de le voir au plus vite. Mais pour l'heure, elle ne doit pas rester de marbre face aux révélations du jeune homme. Elle prend le temps de digérer l'information, mais surtout, elle prend le temps de réfléchir à l'attitude qu'elle doit adopter pour se dépatouiller de cette situation. En se prostituant, Yevgeniya a souvent dû gérer des situations délicates, mais le fait que ce soit Dimka la raison de sa peur l'angoisse. Une part d'elle veut se dire qu'elle peut continuer à être elle-même, qu'il l'a toujours accepté comme elle est, mais elle ne se souvient que trop bien de ce qu'il s'est produit la dernière fois - contrairement à Dimka.
 « D'accord… » Dit-elle doucement. « Tu ne vas pas me perdre, Dimka. Je te le promets. Ni moi, ni Alex. » Elle lui sourit, malgré sa peur et elle embrasse sa joue, cette fois, avant de s'écarter un peu plus et de remettre de l'ordre dans ses vêtements froissés à cause de la position qu'elle avait adoptée pour dormir. Même si elle ne pense pas nécessairement ses paroles, elle les dit quand même dans l'espoir de ne pas énerver Dimka. « Ce n'est pas grave. L'important c'est que je sois au courant, maintenant. » Si elle n'était pas en train de s'imposer une auto-censure, elle dirait à son aîné qu'elle est contente qu'il soit en vie, qu'elle ne peut pas comprendre l'amour qu'il ressent pour son jumeau décédé, mais qu'elle est heureuse qu'il soit lui, dans sa vie. Evidemment, elle garde ses pensées pour elle et elle se relève finalement en voyant l'heure. « Merde. Il faut que j'y aille, je vais être en retard sinon. » Et elle sait qu'elle ne peut pas se permettre d'être en retard pour un client. « Tu as pu réparer ma voiture ? Sinon tu crois que tu peux m'en prêter une ? » Elle apprend alors que sa voiture est réparée et qu'elle ne devrait plus avoir de soucis avec, ce qui la rassure grandement.  « Merci encore. On se voit bientôt. » Conclut-elle en s'éloignant du jeune homme tout en ayant pour la première fois de sa vie une pensée qu'elle n'aurait jamais pensé avoir… Et si Dimka était schizophrène ?

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We're far from the shallow now (dimka)

Revenir en haut Aller en bas

We're far from the shallow now (dimka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-