AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

hold on to me 'cause I'm a little unsteady

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Yevgeniya - Lexia
A venir : Fiona - Evan
RAGOTS PARTAGÉS : 800
POINTS : 1893
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Brisé en mille morceaux deux fois. Tellement brisé qu'il est certain de ne plus jamais pouvoir le réparer.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Il est de retour à Tenby mais il ne lâche plus beaucoup la bouteille... Un marin alcoolique, quel cliché !


MessageSujet: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Ven 21 Sep - 17:57


Evan, Fiona & Trystan
a little unsteady


La violence de la dispute avec Dylana. Le fossé qui s’était creusé entre le frère et la sœur. La dernière discussion dévastatrice avec Lexia. Cet enfant qui grandirait avec Adriel, qu’il soit le sien ou pas. Le doux-amer des moments passés avec Fiona. Le gouffre financier que continuait à être son activité… Les raisons de déprimer ne manquaient pas pour Trystan. La vie et ses relations les plus intimes le confrontaient à plus que ce qu’il pouvait gérer… De combien d’épreuves un homme pouvait-il se relever avant de décider qu’il serait préférable de rester prostré à terre ? Le Meylir avait perdu le compte des revers qu’il avait essuyés mais il savait toutefois que la perte de Lexia était celui de trop. Il s’était juré de ne plus jamais se faire briser le cœur et pourtant, cinq ans plus tard, il était de retour à la case départ. La perspective de l’avenir n’avait plus rien de réjouissante pour lui. A quoi pouvait-il aspirer sans sœur ? Sans son ex-fiancée ? Sans celle qui aurait pu le devenir à son tour ? En étant le demi-père d’un enfant qu’il ne verrait de toute façon pas grandir et aux besoins duquel il ne pourrait même pas subvenir ? Il avait perdu l’espoir. Il ne voulait plus se poser toutes ces questions. Il avait besoin d’oubli.

Alors quand Lexia était descendue de son bateau après leurs terribles adieux, il avait finalement lâché prise. Un simple SMS à Evan pour l’informer qu’il partait pour un long moment et il avait levé l’ancre, à défaut de pouvoir effacer celle qu’il avait sur son bras. Il avait enfin lâché prise. A bord du Sea Wolf, son bateau, la seule constante rassurante de sa vie, il avait pris la mer. Au début, il avait pensé partir très loin, le plus loin possible de Tenby mais il ne se sentait même plus l’envie de se livrer à ce qui était pourtant sa plus grande passion dans la vie : naviguer. Il avait donc amarré son bateau à une centaine de kilomètres de sa ville natale, près d’un petit village, dans une crique paisible, dans laquelle il allait jouer gosse. Il vivait en ermite sur son bateau, n’en descendant que lorsque ses réserves d’alcool étaient épuisées. Il s’anesthésiait de tout souvenir, ne faisant que boire pour sombrer ensuite dans un sommeil lourd, le jour et la nuit devenant des notions presque abstraites. Rapidement, il avait perdu le décompte des jours, la notion du temps et surtout quasiment tout ce qui faisait son humanité. Il déviait dans cette spirale destructrice et interminable, éprouvant un soulagement temporaire et salutaire dans ce néant, dans cette absence totale de repères.

C’est pourquoi il ne bouge absolument quand il entend pour la première fois depuis longtemps, une voix humaine retentir à proximité. Une voix qui était en train d’appeler son prénom. « Trystan ! » Vautré sur la couchette de sa cabine, il serre contre lui une bouteille de vodka, se débattant avec un cauchemar compliqué et plein de sueur. « Trystan. » Mais la voix retentit à nouveau, essayant de le ramener à cette réalité qu’il essayait de fuir. Il fronce les sourcils, papillonnant des paupières avec difficulté. Il aurait juré que cette voix était celle de Fiona, ce qui rend son cauchemar encore plus stupide qu’il ne l’est déjà. « Trystan. » Cette fois, ce n’est pas la Miller, la voix était plus grave. Evan. Bordel, mais qu’est-ce qu’ils voulaient tous à la fin ? Bien malgré lui, il ouvre les yeux, quittant à regret les abysses. Il avait la bouche pâteuse. Quelque chose sentait mauvais en plus. Il lui faut quelques instants pour réaliser que c’est lui. A quand remontait sa dernière douche ? Il ne savait plus. Son apparence avait changé du tout au tout. Amaigri, torse nu et vêtu d’un jean crasseux, la barbe plus broussailleuse que jamais, la peau abîmée par les cuites, le soleil, le sel et les embruns, il a l’air d’avoir passé deux mois sur une île déserte. Mais il n’en avait absolument pas conscience. Tout ce qui comptait pour lui, c’était de se rendormir. Les voix avaient cessées de l’appeler, ça confirmait qu’il les avait imaginées et qu’il n’avait pas besoin de bouger. Il boit donc une nouvelle gorgée de son breuvage, s’en reversant un peu dessus au passage, avant de se retourner de l’autre côté pour se rendormir.


_________________

all my dreams full of my regret
I think the hardest part of losing someone isn’t saying goodbye, but rather learning to live without them. always trying to fill the void, the emptiness that’s left inside your heart when they go” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - neon lights ; signa - anaëlle ; gif profil - inline
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Moira - Jesse ; à venir : Trystan.
RAGOTS PARTAGÉS : 2369
POINTS : 4941
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis quatre ans suite à son agression, elle commence seulement à retrouver des souvenirs, dont celui de son ex-fiancé.


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Ven 21 Sep - 22:03


« Est-ce que tu peux me dire où il est ? Personne ne peut disparaître ainsi pendant des semaines… Il ne donne plus signe de vie ! » La voix inquiète de Fiona se fit suppliante auprès de l’associé de Trystan. Au cours du dernier mois, elle avait envoyé plusieurs messages sans nouvelles. Au début, elle avait pensé qu’il avait besoin d’être seul quelques jours et elle avait respecté son besoin d’espace. N’ayant toujours pas de retour, la jeune blonde avait réitéré et avait ensuite estimé qu’il avait tout simplement eu besoin de s’éloigner d’elle, de casser cette dynamique étrange qui s’était installée entre eux lors de leurs dernières rencontres pour ne pas retomber dans les démons passés. A défaut, il était sûrement occupé dans cette histoire de paternité ou à la pêche mais elle avait entretemps appris qu’il n’en était rien. Faute d’avoir des nouvelles après plusieurs textos, elle était venue en personne au port. Le bateau n’était plus à quai non plus. Y avait-il eu un accident au large ? Au début, le collègue de Trystan, qui la connaissait puisqu’elle était son ex-fiancée (elle, par contre, ne se souvenait pas d’Evan à cause de l’amnésie), ne lui avait pipé mot… même si elle lui avait affirmé que c’était important. Il avait simplement rapporté que le marin allait bien. Bien. Elle n’y avait pas réellement cru. Fiona avait alors cherché à contacter la sœur du marin, qui ne semblait même pas au courant de la disparition de son frère mais avait supposé qu’il était parti pour une durée indéterminée en mer. Rongée par les sangs, Fiona était revenue une nouvelle fois au port. Finalement, après ces quelques semaines qui s’étaient écoulées, le regard du dénommé Evan était aujourd’hui devenu tout aussi préoccupé que le sien. Il sembla plus réceptif à la demande de Fiona, bien déterminée à obtenir une réponse à ses inquiétudes. Pour appuyer ses propos, la jeune femme dévoila sa prochaine intention. « Peut-être que tu ne sais pas où il est exactement… Mais si on ne part pas à sa recherche tout de suite, je vais rapporter sa disparition. Je m’étonne que personne ne s’inquiète ! Ce n’est plus possible, tu comprends ? » Evan lui avait finalement proposé de l’accompagner et il l’avait emmenée à des endroits supposément appréciés par Trystan pour une retraite discrète. Il avait l’air d’avoir quelques idées. Après avoir écumé la mer durant de longues heures, leur persévérance paya finalement. Sur les indications de quelques villageois à une centaine de kilomètres de Tenby, ils apprirent que le bateau du Meylir mouillait dans une petite crique voisine.

Quelques instants plus tard, Evan et Fiona montèrent sur le pont du navire. L’extérieur semblait désert. « Trystan ? » Les deux explorateurs du jour joignirent leur voix pour le retrouver ou à défaut obtenir une réponse, sans succès. « Tu penses qu’il est là ? » Hésitante, la jeune femme décida d’en avoir le cœur net. Evan et elle n’avaient pas fait tout ce chemin pour ne pas vérifier dans tout le bateau. Elle descendit les escaliers raides qui menaient à la cabine du navire et baissa la tête afin d’éviter de se prendre le plafond. A peine le pied posé à l’intérieur, qu’elle se boucha le nez. Il régnait une puanteur à faire pâlir des putois de jalousie. « Mais qu’est-ce qui s’est passé ici ? » Plusieurs affaires trainaient ça et là dans le bateau. Un vrai bordel. « Trys ? » Tandis qu’Evan regardait près de la kitchenette, Fiona se rendit dans la chambre, ses doigts pressant toujours ses narines, dans l’idée de réprimander ce laisser aller évident, lorsqu’ils retrouveraient le marin : il ne donnait plus de nouvelles quitte à inquiéter ses proches, le bateau était dégueulasse… C’était quoi ce comportement ? Néanmoins, quand elle aperçut enfin le pêcheur sur sa couchette, son premier réflexe ne fut pas de s’énerver pour le manque de nouvelles mais plutôt de s’inquiéter de plus belle. Lui était-il arrivé quelque chose ? Avachi, il reposait sur sa couchette dans un état déplorable. La bouteille qu’il tenait du bout des doigts indiqua qu’il avait beaucoup bu… Fiona se précipita à côté de lui. « Trystan ? » Elle posa une main douce sur le front luisant du brun et elle le héla de nouveau pour le réveiller et le ramener dans la réalité, avec eux. « Il est brûlant. » Souffla Fiona à Evan. Ses doigts glissèrent ensuite sur la joue du brun et la massèrent légèrement. « Trystan ! » Sa voix arbora des intonations plus fermes, troublée par cet état de somnolence. Aussi vite, la pharmacienne retira sa main car les paupières du marin venaient de s’ouvrir comme si le contact lui avait brûlé la peau. Face aux pupilles vitrées du brun et à l’odeur nauséabonde qu’il dégageait, elle faillit avoir un mouvement de recul. Toutefois, la pharmacienne en elle gardait une once de rationalité et elle guida Evan dans son prochain geste. « Tu veux bien lui prendre cette bouteille d’alcool ? Il n’a plus l’air très lucide. » Elle essaya ensuite d’examiner rapidement Trystan du regard mais le marin était juste une épave. Il ne semblait pas blessé physiquement, son état lamentable traduisait des plaies bien plus enfouies. « Trys’, réveille-toi, on va s’occuper de toi. » Ne se souvenant pas comment réagissait le marin sous influence de la boisson, Fiona songea qu’il valait mieux qu’Evan prenne le relai à ce stade. Ainsi, elle s’écarta pour lui céder la place. Son regard se tourna alors à nouveau dans la cabine. Triste constat. Le bateau ressemblait à une porcherie.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen , Ainhoa , Dimka
TON AVATAR : Tom Ellis
TES CRÉDITS : Lilie et quelqu'un de fort gentil sur tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 197
POINTS : 292
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : pêcheur, mais musicien aussi
REPUTATION : C'est à se demander comment lui et Trystan peuvent être aussi proche alors qu'ils sont si différents. Evan est ouvert et sociable, gentil et très beau parleur. J'adore quand il me rend visite. Et vous avez entendu l'histoire avec sa fille ? Il est tellement courageux d'en prendre soin ... En tous cas, bien intégré dans cette ville, je suis sûre qu'on oubliera pas sa tête avant longtemps.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Dim 23 Sep - 19:11

Once we sailed across the seas,
Yet some doubts tainted winds blew
Once our tale you believed in
These doubts have drowned your soul




hold on to me 'cause I'm a little unsteady
Trystan, Fiona & Evan


Le Robbins essayait de respecter au maximum la solitude du Meylir, ça arrivait quelque fois et Evan ne lui en tenait jamais rigueur au contraire, il savait son meilleur ami était en mer et avait besoin de temps pour lui. Lui de son côté avait des journées assez rythmées, il se levait en pleine nuit, préparait Tess - qui était bel et bien sa fille - l'emmenait chez la nourrisse, et partait travailler quelques heures en mer pour essayer de garder un semblant de travail. Une fois la journée de travail terminée, il récupérait la petite, s'occupait d'elle et finissait par aller se coucher exténuer d'avoir de si longue journée. Le Robbins ne sortait même plus le soir pour aller jouer du piano et même parfois chanter. Il n'avait plus du tout le temps avec un bébé à charge. Le brun ne voyait plus le temps s'écouler.  Trystan était parti deux petites semaines tout au plus. La charge de travail du pêcheur était réellement immense et tous les jours, le Robbins se demandait s'il allait réussir à réaliser sa tâche. Alors qu'il était en train de nettoyer le bateau après la journée de travail assez rude, Tess étant chez la nounou jusqu'en fin d'après-midi, il allait avoir un peu de temps pour lui. Il bossait d'arrachepied pour pouvoir donner le meilleur à sa fille qui avait désormais un mois et demi. Evan ne s'était pas attendu à ce que l'ex fiancée de Trystan pointe le bout de son nez. Il savait qu'elle ne se souvenait pas de lui et ne lui en tenait pas rigueur. Par contre, venir lui poser milles et une questions sur un Trystan qui à décider de la jouer solo.  
Mais quand Fiona revient quelques semaines plus tard, Evan dû se rendre à l’évidence ça faisait un mois qu'il n'avait pas de nouvelles de Trystan et peut être qu'il lui était bel et bien arrivé quelque chose de grave. Il avait cédé à la demande de la jolie Miller qui s'emballait déjà énormément.

- C'est dans les habitudes de Trystan de partir des semaines entières tu sais... Donc forcément ça n'inquiète pas grand monde...


Il failli ajouter un " Sauf toi" mais il s'abstient. Il se mordit doucement la lèvre inférieure, et la laissa prendre les devants. Evan n'avait juste aucune idée d'où pouvait bien être son meilleur ami, alors il proposa à Fiona de l'aider dans ses recherches. Il désamarra le bateau et chercha Trystan dans tous les lieux susceptibles d'être apprécier par le marin et des heures durant, ils ne trouvèrent rien. Et la chance leur sourit quand ils aperçurent le bateau intact du Meylir, encore fallait il que ce dernier soit dedans. Même s'il ne l'avouerait pas, Evan avait quand même une boule au ventre en amarrant son bateau, il ne savait pas vraiment s'il allait retrouver Trystan en vie dedans. Il regarda Fiona l'air grave à la question. Il n'en avait aucune idée...

- J'espère Fiona... Trystan ?


Ils entrèrent ensuite doucement à l'intérieur, et l'odeur qui en dégageait était pire que tout, et très sincèrement, Evan espérait ne pas trouver un corps en putréfaction. Il y avait un bordel d'un autre monde, comme si une tornade avait dévasté la cabine. Le Robbins remonta les marches pour essayer d'aérer un peu, car c'était une véritable décharge à l'intérieur. Il continuait de l'appeler tout en inspectant la cabine et fut alerter par la jeune femme. Son meilleur ami était réellement méconnaissable. Il empestait tout autant que sa cabine et il n'avait pas dû se changer de quelques temps. Il fronça les sourcils, vu la chaleur qui régnait dans la cabine, pas étonnant qu'il soit brûlant.

- Trystan ?


Il s'approcha donc et lui prit la bouteille d'alcool et Evan comprit beaucoup mieux l'état.

- On va le mettre sous la douche, l'eau froide le réveillera peut-être, et ne pourra dans tous les cas pas lui faire de mal... Le truc c'est qu'on va devoir le porter... C'est sur le pont


Parce que clairement, il empestait le vieux bouc. Il l'attira vers lui.

- Allez mon grand, maintenant une bonne douche ne peut pas te faire de mal... Laisse toi faire... Fiona va te prendre les pieds...


Peu importe s'il prenait un coup, il allait falloir le hisser sur le pont pour utiliser la douchette. Avec le foutoir qu'il y avait, Evan espérait qu'ils y arrivent. Il passa ses bras sous les aisselles de son meilleur ami et le souleva, tant pis si le Meylir faisait de la résistance, ils étaient deux et lucide de surcroît. Se frayant un passage, Evan faisait doucement de ne pas tomber et faire tomber Trystan et Fiona au passage. Le Robbins avait juste une hâte, sortir pour pouvoir respirer un bol d'air frais.

_________________

I'll send an SOS to the world
Rescue me before
I fall into despair


Dernière édition par Evan Robbins le Ven 9 Nov - 12:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Yevgeniya - Lexia
A venir : Fiona - Evan
RAGOTS PARTAGÉS : 800
POINTS : 1893
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Brisé en mille morceaux deux fois. Tellement brisé qu'il est certain de ne plus jamais pouvoir le réparer.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Il est de retour à Tenby mais il ne lâche plus beaucoup la bouteille... Un marin alcoolique, quel cliché !


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Jeu 27 Sep - 18:28

Evan, Fiona & Trystan
a little unsteady


« Trystan ? » La voix mélodieuse de Fiona continue de le tourmenter et Trystan se demande pourquoi c’est elle en particulier qui vient hanter ses rêveries aujourd’hui. Sauf que si la blonde n’était qu’un fantasme crée par son esprit, il ne sentirait pas la douce pression des mains sur son visage. Elle effleure son front avant d’exercer une pression légère sur ses joues en appelant une nouvelle fois son nom. Il n’a plus d’autres choix que de redevenir à la réalité et d’accepter sa réalité à elle. Il ouvre brusquement les yeux, essayant de les poser sur la Miller. Sauf que sa vision est complètement brouillée, autant que le sont ses sens. Il a l’impression que Fiona est en train de parler à quelqu’un mais il n’est pas sûr. Tout est si confus. Et que dire de cette affreuse migraine qui lui bat les tempes ? Ou de cette sensation ô combien douloureuse que ses entrailles s’étaient liquéfiées avant de prendre feu ? « Trys’, réveille-toi, on va s’occuper de toi. » Fiona l’interpelle à nouveau, et sans savoir comment, il parvient à percuter quelque chose de ses paroles. « On, qui ça on ? » Articule t-il péniblement. Qui d’autre avait-elle pu amener pour assister au spectacle de sa déchéance ? Parce qu’il était plus bas que terre, il pouvait s’en rendre compte même en étant dans l’état second qui était le sien…

« Trystan ? » Dès qu’il entendit cette voix familière, il sut qu’il n’avait pas plus imaginé Evan que Fiona. Tous les deux étaient vraiment là, il allait devoir se faire à l’idée, aussi étrange que cela puisse paraître… Son meilleur ami s’approcha, portant immédiatement sa main sur la bouteille que le Meylir serrait contre lui. « Non, non, j’en ai besoin. » Réagit-il en sortant un peu de son apathie et en se débattant, tentant de garder son alcool à portée de main. Il n’en avait jamais assez… Malheureusement, Evan avait autant de force que lui et  trois grammes d’alcool de moins dans le sang. C’était un combat perdu d’avance et bientôt, le Robbins tire la bouteille à lui. « Putain, déconne-pas. » S’énerve Trystan. Qu’est-ce que son pote était en train de lui faire ? Normalement, Evan était au courant de sa manière de fonctionner…. On va le mettre sous la douche, l'eau froide le réveillera peut-être, et ne pourra dans tous les cas pas lui faire de mal... Le truc c'est qu'on va devoir le porter... C'est sur le pont. » Les messes basses entre Fiona et Evan étaient de plus en plus audibles et le moins que l’on puisse dire, c’est que leurs plans pour les prochaines minutes déplaisaient souverainement à Trystan.

« Rends-moi ma bouteille et partez ! Je n’ai pas besoin d’aide ! » Dit-il avec de plus en plus de véhémence. Il aurait très bien pu s’adresser à deux murs. Evan l’attire soudainement à lui, ce qui provoque immédiatement un fort vertige chez le barbu. Le monde se met à tanguer plus fortement que s’il était en pleine tempête, ce qui l’empêche de se débattre.   Allez mon grand, maintenant une bonne douche ne peut pas te faire de mal... Laisse toi faire... Fiona va te prendre les pieds... » « Non… Non… je ne veux pas bouger…. Laissez-moi. » Continue t-il à protester pris dans sa spirale infernale. Il ne se débat pourtant que verbalement pour faire autrement. Et surtout, il ne voulait pas donner de coup de pieds à Fiona… Car elle avait appliqué les consignes d’Evan, l’attrapant par les pieds tandis que le musicien avait passé ses bras en dessous du sien.

Le voyage jusqu’au pont est un cauchemar et Trystan a l’impression qu’il va s’évanouir lorsqu’ils le déposent enfin sur le pont et que Evan prépare la douche comme annoncé. Le marin se trouve seul avec Fiona quelques instants. La jeune femme s’agenouille près de lui. Le brouillard qui recouvrait les rétines du brun s’étant un peu estompé, il la distingue mieux. Et surtout, il distingue mieux ses prunelles qui reflètent toute l’aversion de la scène à laquelle elle est en train d’assister. Il cesse de brailler deux minutes même si la requête qu’il fait à la blonde est la même que la précédente. « Tu ne peux pas rester là… Je ne veux pas que tu me vois comme ça… Je veux juste… être seul. Et boire... Je ne fais rien de mal, si ? » Dit-il en fermant les yeux pour ne pas culpabiliser en voyant l'inquiétude sur son visage. Il ne voulait pas lui donner la vision de l’épave qu’il était devenu depuis son agression. Incapable d’encaisser, incapable d’oublier.

_________________

all my dreams full of my regret
I think the hardest part of losing someone isn’t saying goodbye, but rather learning to live without them. always trying to fill the void, the emptiness that’s left inside your heart when they go” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - neon lights ; signa - anaëlle ; gif profil - inline
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Moira - Jesse ; à venir : Trystan.
RAGOTS PARTAGÉS : 2369
POINTS : 4941
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis quatre ans suite à son agression, elle commence seulement à retrouver des souvenirs, dont celui de son ex-fiancé.


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Jeu 27 Sep - 22:00


Finalement, Fiona avait réussi à raisonner l’associé de Trystan qui accepta de l’emmener en bateau. Ils sillonnèrent les endroits habituels du Meylir et trouvèrent enfin son bateau dans une petite crique. Sur le navire, la blonde appela plusieurs fois après le brun avant de le trouver dans sa cabine. Aucun doute ne planait sur la raison de l’état lamentable du pêcheur : il avait beaucoup trop bu. Pas une fois, deux fois… Il avait répété l’opération depuis un bon moment. Fiona connaissait parfaitement cette sensation : elle avait déjà failli céder aux démons de l’alcool. Son énervement sur le manque de nouvelles s’était donc évanoui aussi vite qu’elle était entrée dans la pièce : l’inquiétude avait repris le dessus. Premièrement, Evan et elle devaient s’occuper de Trystan. Deuxièmement, elle espérait qu’il n’avait pas sombré dans une dépendance sordide… Il s’inquiéta d’ailleurs de l’identité de la personne qui était venue avec elle et protesta quand Evan lui prit la bouteille des mains. Fiona s’écarta du marin, qui se révolta avec plus de véhémence tandis que son associé s’approcha de lui et décida de l’emmener sous la douche ; sans doute pour mieux le réveiller de son état d’ébriété et rendre son odeur plus supportable. Personnellement, Fiona aurait d’abord opté pour lui faire boire de l’eau et lui donner le temps de sortir de sa torpeur mais elle avait choisi de laisser Evan prendre les choses en mains. Il le connaissait mieux qu’elle. Trystan avait peut-être besoin d’être brusqué pour retrouver ses esprits plus vite. « D’accord. » Trystan se débattit de plus belle contre Evan mais le Robbins réussit à avoir le dessus et à l’extirper du lit. Il demanda ensuite à Fiona de prendre les pieds de son ex-fiancé et elle s’exécuta. Trystan ne résista plus.

Arrivés sur le pont, ils déposèrent le Meylir près de la douchette. Tandis qu’Evan essayait de la remettre en marche, la pharmacienne s’agenouilla près de Trystan, devenu aussi blanc qu’un linge. « Est-ce que ça va ? Si tu sens que tu dois… enfin tu vois, n’hésite pas à nous le dire. » Souffla-t-elle pragmatique, histoire qu'ils soient prévoyants... Ses yeux devaient se lire comme un livre ouvert, car malgré son état d’ébriété avancé, Trystan s’inquiéta qu’elle le voie ainsi. C’était comme s’il cherchait à se cacher d’elle. A se cacher comme il l’avait fait depuis des semaines. Il se demandait si ce qu’il faisait, était mal. L’expression du brun lui fendit le cœur, aussi Fiona retrouva une voix douce et elle chercha à le rassurer. A un certain stade, le désavantage de l’alcool était qu’il vous mettait dans un état de tristesse, pire que celui que vous aviez sobre. Fiona adressa un geste à Evan pour qu’il attende deux minutes avant d’arroser son partenaire. « Non, rien de mal… Mais Trys, sais-tu quel jour on est ? » Elle nota qu’il essaya de se concentrer, cependant elle lui épargna la réponse. « Ça fait quatre semaines que tu es parti… » Lorsqu’il rouvrit les yeux, la jolie blonde plongea son regard dans le sien pour capter son attention. Sans entrer dans les détails car il n’avait de toute façon pas une lucidité suffisante, elle lui lâcha une confidence qu’elle ne lui avait jamais formulée auparavant. D’un air grave, toute son inquiétude s’exprima au travers de ces mots très simples. « Je connais les démons de l’alcool… C’est plus facile pour oublier, c’est vrai… Au début. Mais ça ne règle rien… Et après c’est pire. Alors je t’en prie, laisse-toi faire. » Ses mains serrèrent les siennes, en écho à sa supplique. Trystan lui avait dit qu’il ne voulait pas qu’elle le voit comme ça, elle savait donc que son opinion comptait pour lui, et donc qu’elle pouvait s’en servir pour le bien de Trystan. « Ça va aller. Evan va t’aider pour la douche. » Au bout de quelques secondes, elle hocha la tête au jeune père pour qu’il commence et elle se releva tandis qu’il alluma le jet.

Fiona attendit quelques instants pour voir si tout se passait bien. Comme le marin semblait plus ou moins résigné, elle estima que les deux hommes avaient besoin d’un moment seul et que Trystan continuerait difficilement à supporter son regard. Également touchée par ce qu'il venait de lui dire, elle décida donc de redescendre dans la cabine puante et d’aérer l’endroit. Elle bloqua la porte avec un objet en bois pour la maintenir grande ouverte et elle ouvrit certains hublots du bateau qui était au-dessus du niveau de la mer. La fraîcheur qui envahit les lieux rendit l’odeur plus supportable. Elle rangea quelques affaires qui jonchaient le sol et sur lesquelles tout le monde manquait de trébucher puis elle prépara un grand verre d’eau en attendant que les deux hommes terminent.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen , Ainhoa , Dimka
TON AVATAR : Tom Ellis
TES CRÉDITS : Lilie et quelqu'un de fort gentil sur tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 197
POINTS : 292
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : pêcheur, mais musicien aussi
REPUTATION : C'est à se demander comment lui et Trystan peuvent être aussi proche alors qu'ils sont si différents. Evan est ouvert et sociable, gentil et très beau parleur. J'adore quand il me rend visite. Et vous avez entendu l'histoire avec sa fille ? Il est tellement courageux d'en prendre soin ... En tous cas, bien intégré dans cette ville, je suis sûre qu'on oubliera pas sa tête avant longtemps.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Jeu 4 Oct - 1:27

Once we sailed across the seas,
Yet some doubts tainted winds blew
Once our tale you believed in
These doubts have drowned your soul


hold on to me 'cause I'm a little unsteady
Trystan, Fiona & Evan


Evan n'aimait pas avoir le rôle du " Méchant", mais il était forcé de constater que l'état de son meilleur ami était réellement déplorable et il avait besoin d'aide, de gré ou de force. Il n'avait jamais vu Trystan dans cet état et ils se connaissaient depuis des années pourtant. Bien sur, le Robbins savait qu'il n'allait pas bien, mais il n'avait pas conscience de l'étape qu'il avait atteint. Au fond le musicien s'en voulait un peu d'avoir laissé le Meylir dépérir comme ça, mais d'un autre côté, Evan savait aussi que c'était fonctionnement de Trystan, que c'était presque dans son code génétique de s'isoler et de vivre la vie d'un Hermite. Il ne céda pas à l'énervement de son meilleur ami. Il ne lui faisait pas peur.

- Non Trystan... T'as juste besoin d'une douche et de t'éclaircir les idées...


Ils ne laissaient pas le choix au marin en lui imposant une douche, vu l'odeur qu'il dégageait, ce ne serait clairement pas du luxe. Evan regarda la jeune femme qui expliquait au marin qu'il était parti pour un mois. Il les laissa un peu tous les deux le temps de tout préparer, il fila dans la cabine pour attraper des fringues propres et de quoi le laver et revient ensuite. Il finit se mettre à la même hauteur que son meilleur ami et plongea son regard dans le sien. Il se pinça doucement les lèvres, ne sachant pas vraiment par où commencer et prit une grande inspiration.

- Pourquoi tu m'as pas parlé de ce qui n'allait pas ? Parce que je t'ai jamais vu dans un tel état Trys...


Il ne voulait pas non plus trop l'assommer avec ses paroles et ces questions. Il avait réellement mal au coeur de le voir comme ça. Il commença a déboutonner la chemise dégueulasse que Trystan portait.

- Sérieux, t'as pas pris de douche depuis combien de temps ?


Le Robbins observa le brun en face de lui et il pouvait sentir l'haleine très alcoolisée du Meylir. Evan s'affaira et aida son ami à prendre une bonne douche, il lui épargna l'eau froide voulant surtout qu'il retrouve un semblant d'hygiène. Il prit le temps de l'aider à se laver.  Il reporta son attention sur Trystan et lui tendit les fringues propres et le laissa faire tranquillement et alla voir Fiona pour l'aider un peu dans le capharnaüm qu'était la cabine.

- Un petit coup de main ? Trystan est en train de s'habiller...


Evan ne savait pas vraiment par où commencer, il ne savait pas trop non plus comment aborder la jeune femme. Il devait peut être lui présenter des excuses vu son comportement. Il ramassa les objets qui jonchaient le sol.

- Je suis désolé de pas t'avoir pris au sérieux plus tôt... Mais j'sais aussi c'est... dans sa nature de faire ça, alors... j'ai pas pris conscience qu'il n'allait pas bien.... Qu'il était aussi malheureux...


Il continua de ranger un peu et regarda la blonde.

- On devrait remonter... voir s'il n'a pas trouvé une bouteille quelque part sur le pont...


Et Evan remonta donc, prenant un verre et une bouteille d'eau et ne tarda pas à revenir auprès de son meilleur ami et s'installa pas loin de lui.

- Est ce que tu te... sent un peu mieux ?


C'était assez délicat comme question et Evan marchait sur des oeufs. Il remplit le verre d'eau et le tendis au pêcheur. Il devait avoir une sacrée gueule de bois et un verre d'eau n'était très certainement pas de trop. Il pouvait sentir le malaise s'installer. Voir le brun dans cet état faisait un mal terrible à Evan, il aurait du s'inquiéter bien plus tôt de son état.

- Pardon c'est super court et pas top top, je ferais mieux la prochaine fois -

_________________

I'll send an SOS to the world
Rescue me before
I fall into despair


Dernière édition par Evan Robbins le Ven 9 Nov - 12:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Yevgeniya - Lexia
A venir : Fiona - Evan
RAGOTS PARTAGÉS : 800
POINTS : 1893
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Brisé en mille morceaux deux fois. Tellement brisé qu'il est certain de ne plus jamais pouvoir le réparer.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Il est de retour à Tenby mais il ne lâche plus beaucoup la bouteille... Un marin alcoolique, quel cliché !


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Lun 8 Oct - 19:27

Evan, Fiona & Trystan
a little unsteady


« Non, ça va… » Murmure Trystan quand Fiona lui dit qu’il doit l’avertir s’il a besoin de vomir... Il devait vraiment avoir une sale tête pour qu’elle lui pose la question…  Il lui fait d’ailleurs comprendre qu’il n’a vraiment pas envie qu’elle assiste au triste spectacle qu’il offrait aujourd’hui. Dans son esprit, tout ce qui touchait à la Miller était quasiment sacré et il avait l’impression que perdre son respect serait ce qui pourrait lui arriver de pire. Même si pour le moment, elle n’a pas l’air d’être en train de le juger, s’adressant plutôt à lui avec une grande douceur. « Trys, sais-tu quel jour on est ? » Il ne comprend pas bien où elle veut en venir avec cette question mais puisque c’est Fiona qui demande, il se concentre pour lui faire plaisir en tentant de répondre. Sauf qu’il se rend compte qu’il n’en a strictement aucune idée. Et elle doit le lire sur son visage car elle formule la réponse à voix haute à sa place. « Ça fait quatre semaines que tu es parti… » Il accuse le coup quelques instants, soutenant son regard, rivant ses yeux dans les siens malgré le tournis. La crainte de tout marin était de se perdre un jour en mer mais le Meylir avait l’impression qu’il pourrait dériver avec joie durant toute une vie dans ce bleu-là. « Je n’avais pas réalisé que ça faisait si longtemps. » Souffle t-il déstabilisé. Puis… « De toute façon, je fais fuir tous ceux qui comptent. Elle a raison, tout le monde s’est éloigné de moi au fil des années. Il doit bien y avoir une raison. Je fais plus de mal que de bien autour de moi. » Dit-il sombrement en repensant aux paroles dévastatrices de Dylana. Sur le coup, il les avait rejetées avec fougue mais maintenant elles ne lui paraissaient plus si insensées.

« Je connais les démons de l’alcool… C’est plus facile pour oublier, c’est vrai… Au début. Mais ça ne règle rien… Et après c’est pire. Alors je t’en prie, laisse-toi faire. » Déclare soudainement Fiona en attrapant ses mains. Il s’accroche à la chaleur des paumes de la jeune femme, essayant de s’extirper des limbes. Car il était pratiquement certain d’avoir mal compris quand Fiona lui avait signalé qu’elle connaissait les démons de l’alcool… Elle n’avait personne d’alcoolique dans sa famille, non ? Il plisse les yeux, balayant la vision idyllique des prunelles azurées de la blonde… Une chose était sûre, les intonations douces mais aussi implorantes dans la voix de cette dernière étaient en train de faire fondre ses envies de résistance comme neige au soleil. Il finit donc par lui promettre d’être docile avant qu’elle ne le laisse aux mains d’Evan. Il ne voulait pas se donner en spectacle devant elle... Et le discours apaisant de Fiona sur le fait qu’il devait cesser de résister, lui avait aussi fait réaliser qu’il compliquait les choses aussi pour son meilleur ami qui n’avait absolument pas mérité ça… Il se montre donc plus sympa avec le Robbins quand celui-ci s’agenouille près de lui à la place de Fiona.

Il faut dire qu’Evan a l’air aussi inquiet pour lui que son ex-fiancée.   « Pourquoi tu m'as pas parlé de ce qui n'allait pas ? Parce que je t'ai jamais vu dans un tel état Trys... » Demande t-il, l’air vraiment peiné par la situation. Le Meylir fait alors l’effort de concentration qu’il n’a pas réussi à faire avec Fiona pour essayer de le réconforter un peu. « C’est rien, c’est juste une grosse gueule de bois… Et tu sais que parler, c’est pas mon truc. Même à toi… » Dit-il d’un ton d’excuse malgré sa bouche pâteuse et ses vertiges. Les confidences ne venaient jamais facilement à Trystan même lorsqu’il fallait les faire à celui qu’il considérait comme le frère qu’il n’avait jamais eu. Le marin gardait toujours tout pour lui, supportant difficilement de devoir exprimer ses sentiments. Sauf que dernièrement, il avait été contraint de mettre ses mots sur ses émotions les plus intimes face à Dylana et Lexia, et que ça ne lui avait absolument pas réussi. A vrai dire, ces deux confrontations l’avaient anéanti. Mais ça ce sont des blessures encore trop vives pour qu’il puisse en parler, même avec plus d’alcool que de sang dans les veines. Alors il se cache derrière de fausses excuses. « Et puis, tu avais Tess, c’est plus important que mes stupides histoires… »

Evan entreprend de déboutonner sa chemise et fidèle à sa parole, Trystan le laisse faire. Avec le musicien, il avait moins honte, car ils avaient déjà connus des moments peu glorieux dans leur amitié… ça ne l’empêche toutefois pas de s’étonner une nouvelle fois de son état déplorable. « Sérieux, t'as pas pris de douche depuis combien de temps ? » C’était sûrement une question de pure rhétorique et heureusement parce que le Meylir ne pouvait pas y répondre. Dans tous les cas, la réponse serait honteuse pour lui de toute façon… Cependant, elle a au moins le mérite de lui faire comprendre que ce n’est pas à son meilleur ami de subir les affres de son manque d’hygiène personnel. « Désolé… Attends… Aide-moi juste à aller sous l’eau, après ça ira. » Il s’appuie ainsi lourdement sur le brun, puis sur les rebords de la cabine de douche improvisée, laissant Evan l’arroser copieusement au début. L’eau qui coule sur son visage lui éclaircit légèrement les idées, ce qui lui permet de terminer tout seul. Evan lui laisse un peu d’intimité, disparaissant comme Fiona. Il termine donc de se laver, retrouvant petit à petit une part de la lucidité qu’il avait tout fait pour perdre. Mais il devait bien ça à ceux qui étaient venus le chercher si loin.

Lorsqu’il a terminé, il enfile les vêtements propres qu'une bonne âme avait déposé à côté de la douche pour lui et va s’installer sur le pont, à l’avant du bateau, plongeant sa tête entre ses bras posés sur ses genoux. Il aimerait dire que cette douche l’a aidé à se sentir mieux mais elle lui a simplement redonné figure humaine. Sinon le désespoir est toujours là, tout comme le mal-être absolu aussi bien physique que mental avec lequel il vit depuis un mois. Et maintenant, il doit ajouter la honte d’avoir été retrouvé dans l’état qui était le sien par deux des personnes qui lui étaient le plus chères au monde. Heureusement, ces dernières gorgées de vodka étaient encore récentes et toutes prêtes à faire leur effet… Ou pas. Parce que ses sens à nouveau aiguisés lui permettent bientôt de percevoir les pas de deux personnes qui viennent s’installer près de lui. Il relève la tête, n’osant toutefois pas encore soutenir leurs regards. « Est ce que tu te... sens un peu mieux ? » Demande Evan après un moment de silence. « Oui… La douche a fait du bien. » Répond t-il simplement, se disant que c’était ce qu’ils avaient besoin d’entendre. Et en un sens, ce n’était pas vraiment un mensonge, il se sentait déjà un peu moins dans le coma. Mais soudain, il n'arrive plus à maintenir le masque. Il replonge son visage entre ses mains,  sentant la honte le brûler. Il était...vulnérable. « Je suis désolé... J'ai... J'ai honte. Je ne voulais pas vous imposer ça... Pardonnez-moi. » Evan lui tend un verre d’eau avec insistance et il l'attrape pour se donner une contenance. Il en boit une gorgée, craignant la réaction imminente de son organisme face au sevrage d’alcool. « Merci… » Dit-il gêné à Evan, le regardant un bref instant. « Il ne fallait pas venir. Vraiment. Je t’avais envoyé un sms pour te dire que je partais… ça va aller. J’ai juste besoin d’un peu de recul. » Puis son regard se pose sur Fiona. Il ne pensait pas qu’elle viendrait à sa recherche en fait. A son sens, ils n’avaient plus un lien qui faisait qu’elle devait s’inquiéter s’il disparaissait…. « Vous êtes gentils de vous inquiéter. Vraiment, vous êtes deux bons amis. Mais Evan, tu sais que c’est comme ça que je réagis quand ça ne va pas. Je vais me reprendre. Je me reprends toujours. Vous auriez pu vous épargner le déplacement. » Dit-il, très lourdement dans le déni et gêné de voir l’attention qu’il avait suscitée.

_________________

all my dreams full of my regret
I think the hardest part of losing someone isn’t saying goodbye, but rather learning to live without them. always trying to fill the void, the emptiness that’s left inside your heart when they go” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - neon lights ; signa - anaëlle ; gif profil - inline
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Moira - Jesse ; à venir : Trystan.
RAGOTS PARTAGÉS : 2369
POINTS : 4941
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis quatre ans suite à son agression, elle commence seulement à retrouver des souvenirs, dont celui de son ex-fiancé.


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Mar 16 Oct - 21:15


Surpris par la réponse de Fiona, Trystan comprit qu’il s’était absenté assez longtemps pour inquiéter ses proches malgré les effluves d’alcool qui lui embrouillaient l’esprit. Bon point : il n’était pas complètement à côté de ses pompes. Le marin lui lâcha alors une phrase qui lui avait apparemment été soufflée, une phrase qui l’avait blessée et qui résonnait encore en lui. La pharmacienne essaya de déchiffrer son propos. « Elle… Tu parles de ta sœur ? » Avant de disparaître de la circulation, le Meylir lui avait confirmé par message la dispute qui avait éclaté entre sa frangine et lui. « C’est à cause d’elle que tu es parti ? » Dylana était certainement une des raisons de la dépression évidente du marin ; elle semblait ne pas avoir été tendre avec son frère à en croire les mots qu’il venait de rapporter. Quelle cruauté. Elle était sûrement une des mieux placées pour savoir comment atteindre son frère. Trystan ne montrait rien et gardait tout pour lui, pourtant il avait une fibre sensible et le cœur sur la main. « Je ne vois pas à qui tu aurais pu faire du mal. Il ne faut pas croire tout ce qui est dit sous le coup de la colère. Evan et moi, nous sommes là pour toi. » Lui souffla-t-elle, sans commencer à s’aventurer plus loin. Trystan n’était de toute façon pas en état. La pharmacienne essaya ensuite de le rassurer sur son comportement ; encore une fois, le marin cherchait à savoir s’il ne faisait rien de mal en buvant seul. Non, il ne causait du tort à personne sauf à lui-même… et indirectement il avait inquiété ses proches. Cependant, il avait le droit de ne pas aller bien et après cette période de solitude, il pouvait compter sur eux. C’est ce que Fiona tenta de lui faire comprendre en l’implorant de ne pas résister. Trystan promit de se laisser faire, puis la pharmacienne redescendit dans l’intérieur du bateau tandis qu’Evan prit la situation en main.

Fiona entreprit d’aérer la cabine et de ranger les objets les plus encombrants qui trainaient dans le bateau. Elle avait déjà bien avancé lorsqu’Evan la rejoignit pour l’aider à terminer la remise en ordre. « Volontiers. Tu penses qu’il a gardé une réserve de bouteilles sur le bateau ? Je ne sais pas si c’est une bonne idée de les laisser à portée… » Trystan lui avait promis de se tenir le temps de la douche mais il n’avait rien dit quant à la boisson. Elle supposait qu’il n’y toucherait pas tant que son associé et elle resteraient sur le navire, cependant rien ne prouvait qu’il ne replongerait pas ensuite. L’idée était de l’aider, pas que Trystan continue à s’enfoncer maintenant qu’ils l’avaient trouvé. Pas sûr qu’il puisse encore gérer vu son état… Quant à Evan, il avait l’air embarrassé en présence de Fiona. Cette impression se confirma lorsqu’il s’excusa de ne pas avoir prêté foi à ses inquiétudes avant aujourd’hui. « Ce n’est rien… L’important c’est que nous l’avons retrouvé. Je ne le connais peut-être pas aussi bien que toi ou plutôt je ne m’en souviens pas ; mais je sentais que c’était différent cette fois, qu’il n’allait vraiment pas bien. Il a eu trop de choses à gérer dernièrement. » Le marin s’était confié à elle sur plusieurs sujets lors de la fête du grand feu de joie sur la plage, entre autres par rapport à Dylana et le bébé. Elle ne détaillerait pas le contenu de ses confidences, s’il avait envie d’en parler à Evan, il le ferait et il l’avait probablement déjà fait en partie. C’est ce que Trystan lui avait partagé cette soirée-là qui lui donnait quelques pistes quant aux motifs de ce lâcher-prise le plus complet. Après ces quelques minutes passées à ranger, le Robbins proposa de remonter sur le pont. Trystan avait sûrement terminé de se doucher.

Evan avait finalement pris l’eau et il tendit le verre à son ami tout en s’installant à côté de lui. Fiona lui emboîta le pas et s’installa de l’autre côté. Malgré la douche, elle constata que son ex était toujours dans un état vaseux. La fraîcheur de l’eau avait aussi réveillé une once de lucidité en lui et il cacha son visage entre ses mains, se confondant en excuses. « Trys… Ne te mets pas dans des états pareils… C’est normal de craquer après tout ce qui s’est passé… » Fiona se mordilla néanmoins la lèvre inférieure, préférant ne pas insister sur le sujet, de peur d’empirer la situation plutôt que de lui soulager la conscience. Un pincement au cœur, elle apprit ensuite que Trystan avait prévenu son meilleur ami par sms car il avait besoin de recul et qu’il n’avait même pas daigné la prévenir, arrêtant simplement de répondre aux messages de la jeune femme… Si la pharmacienne pouvait comprendre le besoin de prendre du temps pour lui et d’être seul, elle avala plus difficilement le fait de ne même pas avoir été avertie et que ses multiples messages soient restés sans réponse. Peut-être qu’elle s’était trompée finalement, que la complicité qu’ils avaient retrouvée cette année n’avait pas eu la même valeur à ses yeux. Affichant un visage impassible afin de ne pas l’accabler davantage, elle lui demanda simplement ce qui était déjà une évidence. « Et toi, tu n’as reçu aucun de nos messages alors ? C’est surtout ton silence prolongé qui nous a inquiété. » Fiona avait englobé le « nous » même si Evan ne s’était pas autant préoccupé au début. En effet, elle ne voulait pas que Trystan sache qu’elle était la seule à s’être inquiétée dans un premier temps. Il était déjà dur pour elle d’encaisser ce qu’elle venait d’entendre et elle espérait qu’Evan ne chercherait pas à rectifier ce point. Le marin releva ensuite les yeux vers elle et affirma qu’ils avaient été gentils de s’inquiéter. Il répéta quand même ce que son associé avait déjà dit : il réagissait toujours de la même façon quand ça n’allait pas et il s’était toujours repris. Fiona n’achetait pas son discours de déni ; cette fois, c’était différent, elle n’en démordait pas. « Tu vas te reprendre ? Ça sera dur de lâcher la bouteille… J’aimerais que tu rentres avec nous. Nous avions envisagé de te ramener. Quand tu auras décuvé, Evan reprendra le bateau avec lequel nous sommes venus et je resterai avec toi sur celui-ci jusqu’à ce que tu nous ramènes à bon port. Il nous suivra. » Toujours douce de par sa nature, la voix de la jeune femme s’était néanmoins montrée un peu plus affirmée et plus ferme qu’auparavant. S’il était vraiment désolé, il n’y avait pas meilleure occasion de le démontrer.


_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen , Ainhoa , Dimka
TON AVATAR : Tom Ellis
TES CRÉDITS : Lilie et quelqu'un de fort gentil sur tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 197
POINTS : 292
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire
PROFESSION : pêcheur, mais musicien aussi
REPUTATION : C'est à se demander comment lui et Trystan peuvent être aussi proche alors qu'ils sont si différents. Evan est ouvert et sociable, gentil et très beau parleur. J'adore quand il me rend visite. Et vous avez entendu l'histoire avec sa fille ? Il est tellement courageux d'en prendre soin ... En tous cas, bien intégré dans cette ville, je suis sûre qu'on oubliera pas sa tête avant longtemps.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Ven 9 Nov - 13:16

Once we sailed across the seas,
Yet some doubts tainted winds blew
Once our tale you believed in
These doubts have drowned your soul


hold on to me 'cause I'm a little unsteady
Trystan, Fiona & Evan


Evan s'en voulait un peu de pas avoir vraiment assurer par rapport à son meilleur ami. Le Robbins ne savait pas vraiment pourquoi son meilleur ami avait décidé de prendre le large et comme toujours, il avait respecté ses choix, mais peut être qu'il aurait aussi dû s'inquiéter un peu plus tôt. Le musicien s'en voulait un peu de retrouver Trystan dans un tel état.

- Une grosse gueule de bois ? Je dirais plutôt trois semaines non stop de gueule de bois là...


Et encore, il était peut être gentil en disant que trois semaines. Evan ne voulait pas non plus enfoncer son meilleur ami, il savait qu'il était déjà assez accablé comme ça. Il haussa doucement les épaules face à la fausse excuse de Trystan.

- C'est pas parce que Tess est dans ma vie, que tu dois te sentir obligé de pas venir parler si tu en ressent le besoin. Je sais comment tu fonctionnes et je sais aussi qu’avec ou sans bébé, tu ne serais pas venu m'en dire plus. Qui est ce qui t'as mis dans cet état ? Est ce que... c'est à cause de Lexia ?


Evan essayait de prendre des gants par rapport à cette histoire, mais ils avaient évoqué aussi la situation quand Evan avait eu Tess était sortie de nulle part et que le Robbins avait débarqué complètement à coté de la plaque sur le bateau. Il se mordit doucement la lèvre inférieure, il ne voulait pas faire un procès à son ami.

- Mais j'avoue que Fiona m'a un peu pousser à venir, je ne m'inquiétais pas vraiment à la base, mais un mois sans nouvelles, c'est pas vraiment dans tes habitudes... pas aussi longtemps...


Il l'aida à se mettre sous la douche et lui laissa toute l'intimité nécessaire avant de rejoindre la jolie blonde et l'aider dans le capharnaüm. Il espérait de tout coeur que son meilleur ami se remette de tout ça, il ne savait pas trop ce qu'il se passait dans sa vie, mais se promis surtout à être là quoi qu'il arrive.

- Il ne m'a pas vraiment parler de tout ce qu'il se passe dans sa vie.. Il n'aime pas parler, mais je crois que j'aurai dû le pousser un peu à le faire. Il faudrait que je le fasse d'ailleurs un peu plus...


Mais Evan refusait que ses questions brisent son amitié avec le Meylir. Il se mordit la lèvre inférieure, il avait détesté voir Trys dans cet état et devait se promettre de ne jamais le laisser recommencer. Il remonta ensuite et laissa Fiona parler, ne l'interrompant sous aucun prétexte. Déjà Trystan avait une mine un peu plus humaine, Evan garda le silence, ne voulant pas brusquer le marin. Il s'installa non loin de lui et se pinça un peu les lèvres.

- On te lâchera pas Trys, on sera là et je suis prêt à tout pour que tu puisses te remettre de tout ça... et j'ai même une chambre de libre si tu veux pas rentrer dans ton appartement...


Il n'allait pas le laisser tomber, il voulait vraiment l'aider, il ne voulait rien imposer au Meylir. Evan avait bel et bien conscience que Trystan ne l'avait pas abandonner lorsque Tess était entré dans sa vie et ça allait être à double sens désormais.

- Tu te sens de naviguer ?


Parce qu'il ne voulait pas mettre la pharmacienne ou le marin en danger.

- pardon du retard de réponse -

_________________

I'll send an SOS to the world
Rescue me before
I fall into despair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
Yevgeniya - Lexia
A venir : Fiona - Evan
RAGOTS PARTAGÉS : 800
POINTS : 1893
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Brisé en mille morceaux deux fois. Tellement brisé qu'il est certain de ne plus jamais pouvoir le réparer.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Il est de retour à Tenby mais il ne lâche plus beaucoup la bouteille... Un marin alcoolique, quel cliché !


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Mar 13 Nov - 19:34

Evan, Fiona & Trystan
a little unsteady


« Elle… Tu parles de ta sœur ?  C’est à cause d’elle que tu es parti ? » Rien n’échappait à Fiona et elle avait tout de suite eue une intuition sur l’identité de la personne qui se cachait derrière le pronom utilisée par Trystan. Il se crispe légèrement, ne s’étant même pas rendu compte qu’il avait rapporté les propos de sa sœur à voix haute. C’était le problème de l’alcool, ça déliait un peu trop les langues. « Non… Pas seulement… » Dit-il en restant volontairement vague, refusant de se confier plus. Pourtant, il ne faisait aucun doute que Fiona ferait une excellente confidente mais il y avait des trucs qu’il ne pouvait tout simplement pas lui avouer. Lui parler de Lexia serait cruel, amnésie ou pas. Hélas, le faisant encore plus culpabiliser sans le savoir, la blonde prononce de nouvelles paroles réconfortantes, montrant qu’elle prenait son parti quoi qu’il arrive. « Je ne vois pas à qui tu aurais pu faire du mal. Il ne faut pas croire tout ce qui est dit sous le coup de la colère. Evan et moi, nous sommes là pour toi. » Il lui lance un regard reconnaissant, ne sachant pas comment exprimer son émotion autrement. Effectivement, Evan et elle, étaient là pour lui et c’était la moindre des choses de ne pas leur compliquer la tâche en résistant.

Il se laisse donc faire comme promis et affronte ensuite les interrogations d’Evan après celles de Fiona. Cependant, le Robbins est une des personnes qui le connaît le mieux au monde et il ne se laisse pas du tout avoir par ses dénégations. « Une grosse gueule de bois ? Je dirais plutôt trois semaines non stop de gueule de bois là... » Evan n’achète pas non plus l’excuses que Trystan lui sert à propos de lui trop occupé avec un bébé et lui fait comprendre, arguant que le Meylir ne serait de toute façon pas venu lui parler, bébé ou pas. Une fois, encore, il marquait un point. Trystan baisse la tête, plutôt piteusement, réalisant qu’il blessait sans doute Evan en gardant ses problèmes pour lui. « Je suis désolé… Tu sais que ce n’est pas contre toi, que je manque de confiance en toi ou quelque chose comme ça… Je ne sais juste pas comment me reposer sur quelqu’un. J’ai toujours eu l’habitude de tout faire seul… » Il essaye de se racheter en répondant franchement à la question du Robbins sur les raisons de son départ. A lui, il pouvait tout  dire. « Oui, c’est principalement Lexia. Je t’avoue que j’ai levé l’ancre après qu’elle soit venue m’annoncer que peu importe la paternité de son bébé, elle choisissait Adriel… Mais ça serait injuste de mettre tout le blâme sur elle… Il y a eu une telle accumulation de… trucs… ces derniers mois… Je crois que je suis juste fatigué. » Il peine d’ailleurs à trouver ses mots mais il s’accroche, conscient que cette discussion avec Evan est importante. Perdre l’amitié du brun était vraiment la dernière chose dont il avait besoin. Il apprend ainsi que c’est Fiona qui a initié l’expédition « sauvetage » et il éprouve une sensation étrange. Ainsi, elle avait remarqué qu’il était parti ? Elle s’était inquiétée pour lui ? Allant jusqu’à convaincre Evan de prendre un bateau pour venir le chercher ? Evan qui bien sûr, était venu…  Se sentant tout à coup idiot, il se rend compte qu’Evan a disparu avant qu’il n’ait eu le temps de lui répondre. Mais bordel qu’est-ce qui clochait avec lui ? Il réalisait qu’il avait deux très bons amis déterminés à prendre soin de lui et qu’il devrait être plus ouverts avec eux, sans quoi ils risquaient d’un jour le lâcher un jour et à raison…

Alors une fois qu’il a terminé sa douche, et qu’ils se retrouvent tous les trois sur le pont du bateau, il essaye d’appliquer immédiatement cette bonne résolution, leur présentant ses plus plates excuses, notamment à propos de l’état déplorable dans lequel ils  l’avaient trouvé. Cela devenait une habitude, mais le premier réflexe de Fiona est de le défendre. « Trys… Ne te mets pas dans des états pareils… C’est normal de craquer après tout ce qui s’est passé… » Il n’avait pas l’impression de mériter autant de compassion et dans un pur élan masochiste, il est presque heureux d’entendre la question suivante de la jeune femme car ça ressemblait à un reproche. Si on pouvait véritablement employer le mot car la voix de Fiona, n’était que douceur et neutralité.. « Et toi, tu n’as reçu aucun de nos messages alors ? C’est surtout ton silence prolongé qui nous a inquiété. » A nouveau, il éprouve le même flottement bizarre que tout à l’heure, réalisant qu’elle lui avait envoyé des textos. « J’ai coupé mon téléphone juste après avoir écrit à Evan. Donc non, je n’ai rien vu… Je ne voulais parler à personne… Je n’ai pas réalisé que ça vous angoisserait… J’aurai dû y penser… Je suis désolé. » Allez… il avait le plus difficile, il pouvait continuer dans cette dynamique.   « C’est vrai que ça ne va pas très bien et que peut être que oui, Fiona a raison, peut être que j’ai le droit de craquer… Mais là… Je me sens… égoïste. Pardonnez-moi… » Il ressentait le besoin de s’excuser, le besoin d’essayer de leur faire comprendre ce qu’ils représentaient tous les deux pour lui. Alors il dit encore une fois le mot, même si celui-ci paraît insuffisant par rapport à ce que leur présence ici lui fait ressentir. « Merci… Merci d’être là. »

Evan fait  écho à ce qu’il vient de dire avant de parler du futur. « On te lâchera pas Trys, on sera là et je suis prêt à tout pour que tu puisses te remettre de tout ça... et j'ai même une chambre de libre si tu veux pas rentrer dans ton appartement... » Le Meylir comprend doucement mais sûrement qu’il n’a pas le choix, et ce surtout quand Fiona en remet une couche par-dessus, faisant preuve d’une fermeté plutôt inhabituelle chez elle. Il y a tout de même un truc sur lequel il tient à la contredire. « Je ne suis pas alcoolique… Je peux arrêter de boire quand je veux. Ce n’est pas la bouteille le problème. » Mais il ne la rabroue pas en disant cela, il a bien entendu la sincérité dans sa voix quand elle a dit qu’elle aimerait qu’il rentre avec eux. Et vu la façon dont Evan hoche la tête, il partage ce souhait aussi. Trystan rêvait de rester vautré sur son bateau à rien faire. Avec ou sans alcool, il voulait juste dormir et déprimer. Mais refuser de rentrer avec eux était l’ultime affront qu’il pouvait leur faire alors qu’ils étaient venus le chercher et qu’il leur avait promis leur soutien. Et puis, il leur avait dit qu’il était désolé, refuser de les suivre prouverait le contraire.   « Je vais rentrer avec vous… Je vais essayer de m’accrocher… De reprendre le cours des choses… De me reposer sur vous… Il faudra être indulgent avec moi… encore. Je ne sais pas très bien où j’en suis... Mais oui je vais revenir. » Dit-il en achevant de se convaincre lui-même. Il devait admettre que son repli avait duré plus longtemps qu’il ne l’avait imaginer et que ça paraissait compliqué de continuer ainsi.

Il écouta ensuite ses deux « sauveurs » décider des modalités de son retour, puisque celui-ci avait apparemment été acté avant même qu'il donne son contentement. Mais ils n'était pas fâché. Il comprenait leur désir de le ramener avec eux et de pouvoir jeter un œil sur lui. Fiona proposait qu’ils repartent tous les deux quand il aurait décuvé tandis que Evan les suivrait. Ce dernier semble toutefois légèrement réticent à l’idée, demandant à Trystan s’il se sent véritablement en état de naviguer. Le marin s’oblige à réfléchir au problème malgré sa grande fatigue. Et une évidence lui saute aux yeux. « Non, je ne suis pas bon à naviguer. Pas tout de suite ; Pas avant plusieurs heures…Et il est hors de question que tu viennes avec moi maintenant Fiona… » Il ne voulait pas la mettre en danger, et Evan devait partager ce sentiment vu sa question. Les deux pêcheurs connaissaient les dangers de la mer. Il les regarde tour à tour. « Ecoutez… Repartez ce soir, avant qu’il ne fasse nuit. Je vous rejoindrais demain matin.. ; Je ne ferai rien sans une bonne nuit de sommeil de toute façon. » Il sent la contradiction arriver alors il l’anticipe malgré la migraine qui guette. « C’est promis… Je serai à Tenby demain à la première heure… Est-ce que j’ai déjà rompu une promesse que je vous ai faite ? » Ajoute t-il pour plaider sa cause. Mais il connaît l’argument ultime qui les fera fléchir, pouvant lui aussi faire preuve d'entêtement. « Vous pouvez bien prendre toutes les bouteilles qu’il reste ici. Comme ça vous aurez  l’assurance de me voir demain matin sobre. » Aussi Evan avait beau être le meilleur ami du monde et Fiona avait beau avoir prouvé qu’elle tenait à lui plus qu’il ne l’avait imaginé, il avait besoin d’encore un peu de temps seul. Ne serait-ce que pour se remettre de la honte qu’il éprouvait d’avoir été surpris ainsi en pleine déchéance. Ou penser à tête reposée à la suite ou à ce que ses amis lui avaient dit.

Spoiler:
 

_________________

all my dreams full of my regret
I think the hardest part of losing someone isn’t saying goodbye, but rather learning to live without them. always trying to fill the void, the emptiness that’s left inside your heart when they go” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - neon lights ; signa - anaëlle ; gif profil - inline
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Moira - Jesse ; à venir : Trystan.
RAGOTS PARTAGÉS : 2369
POINTS : 4941
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis quatre ans suite à son agression, elle commence seulement à retrouver des souvenirs, dont celui de son ex-fiancé.


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady Mar 20 Nov - 19:25


Sans grande surprise, Trystan confirma que sa sœur avait joué un rôle dans son départ mais qu’elle n’était pas l’unique raison de sa déprime. Fiona n’était pas ignorante : il lui avait parlé de ses histoires compliquées le soir du feu de joie. Elle se doutait que la situation n’avait pas été des plus agréables pour lui : il était question d’une femme à laquelle il était attaché, d’un bébé dont la paternité était floue… Cependant, elle n’insista pas sur le sujet. Si le marin ressentait l’envie d’en parler, il s’exécuterait, si pas, il garderait ses secrets pour lui. La pharmacienne essaya simplement de le réconforter avant de redescendre dans le bateau et de ranger la plupart des objets qui jonchaient le sol. Peu de temps après, Evan la rejoignit et l’aida à terminer de remettre de l’ordre dans ce capharnaüm. Contrairement à ce qu’elle avait cru, le partenaire de Trystan n’était pas très au courant de tout ce qui s’était passé mais il se promit de pousser son ami à lui parler davantage à l’avenir, plutôt que de partir en solitaire autant de temps. Fiona opina de la tête et remonta ensuite sur le pont, suivie d’Evan. Douché, Trystan s’était assis à l’avant du bateau. La jeune femme s’installa à ses côtés, imitée par le meilleur ami du Meylir. Sachant la sensation de « culpabilité » que faisait ressentir l’alcool, Fiona glissa à nouveau quelques mots rassurants même si elle cacha moins bien sa mauvaise surprise par rapport aux messages restés sans réponse, d’autant qu’il avait prévenu Evan… et personne d’autre. « Oui, c’était inquiétant, surtout qu’on s’écrivait à ce moment-là et puis d’un coup plus rien… » Cette fois, la blonde n’avait plus cherché à dissimuler le ton de reproche. « Si tu avais eu un accident en mer, nous t’aurions retrouvé un mois après… ou peut-être jamais. » Toutefois, Fiona prit sur elle. D’une part, elle ne revenait pas sur les mots qu’elle avait dit : tout le monde a le droit de craquer mais rien ne l’empêchait de prévenir qu’il avait besoin de temps seul pour autant. D’autre part, il était inutile d’accabler un Trystan encore éméché ou de l’encourager à vouloir se réfugier dans la boisson parce que ses amis le chargeaient. Il avoua tout de même avoir conscience d’avoir abusé sur ce point et il s’excusa de plus belle avant de les remercier de leur présence.

Afin de couper court à ces semaines d’exil, Fiona proposa fermement de ramener le brun à bon port. Dans la demi-mesure, son ex-fiancé se résigna à accepter leur demande… à sa façon. Il précisa qu’il n’était pas devenu dépendant de l’alcool et qu’il allait revenir même si ses amis devraient se montrer patients avec lui car il était toujours aussi perdu. Evan réitéra son soutien et proposa même au Meylir de venir chez lui si Trystan en ressentait le besoin. En revanche, il s’interrogeait sur la capacité de son meilleur ami à naviguer… Fiona n’était pas une professionnelle des bateaux, elle savait très bien qu’il ne l’était pas actuellement mais elle aurait préféré attendre qu’il soit d’aplomb, quitte à patienter jusqu’au lendemain plutôt de parier qu’il rentrerait réellement de son propre chef. Après tout, elle ne le connaissait plus suffisamment pour savoir qu’il tiendrait simplement parole. Aussi, elle réfuta tout d’abord ce qui lui semblait un mauvais compromis. « Alors, on attendra que ce soit le bon moment pour rentrer. » Néanmoins, Evan paraissait partager l’opinion de Trystan pour le coup. Il avait suffisamment confiance en lui… alors Fiona se résigna à l’avis de celui qui le connaissait le mieux. « Ok… Mais tu restes joignable, cette fois ? » Au cas où il ne donnait pas signe de vie dans les prochains jours, c’est à la police que sa disparition serait signalée. Inutile de rentrer dans ces extrêmes si tout le monde pouvait l’éviter. Trystan promit d’être à Tenby le lendemain matin. Lorsqu’il leur demanda s’il avait déjà brisé une promesse, elle faillit répondre qu’elle ne s’en souvenait pas mais ce n’était ni le lieu ni le moment de sortir une telle phrase. Avant qu’il n’impose un silence radio d’un mois, la jeune femme avait retrouvé une certaine confiance en lui, en cet inconnu qui avait tant partagé dans sa vie. Aujourd’hui, cette confiance était un peu ébranlée mais elle ne pensait pas qu’il mentait alors elle se contenta d’hocher la tête en signe d’assentiment. En signe de bonne foi, Trystan leur proposa de reprendre les bouteilles d’alcool qui restait encore sur le bateau comme assurance de le revoir sobre le lendemain matin. « Ok. A demain. Prudence sur le chemin du retour. » Fiona acquiesça et elle laissa à Evan le soin de fouiller les derniers recoins du bateau pour les bouteilles tandis qu’elle remonta sur le navire avec lequel ils avaient cherché Trystan. L’essentiel avait été de le retrouver et que rien de grave ne se soit passé. La suite, au prochain épisode.


Sujet terminé

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: hold on to me 'cause I'm a little unsteady

Revenir en haut Aller en bas

hold on to me 'cause I'm a little unsteady

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-