AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

LA MARCHE DES FIERTES (TC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eleanor Griffiths
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Lula, Thomas, Jaya, Trystan & Rhys
TON AVATAR : Sophie Turner
TES CRÉDITS : myself+ serpentine queen (image de profil + signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : 1/3
En cours : Ludwig - Fred (intrigue)- Danny - Les Griffiths
RAGOTS PARTAGÉS : 2461
POINTS : 3307
ARRIVÉE À TENBY : 11/08/2016
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_inline_pdikm4VQX41tcosbh_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (16 Décembre)
CÔTÉ COEUR : Elle s'est endurcie.
PROFESSION : Elle est pas prête de récolter son prix Pullitzer vu qu'elle ne bosse plus au Tenby Dispatch et qu'elle vient d'écoper de deux mois de TIG.
REPUTATION : On croyait qu'elle s'était calmée mais elle change aussi souvent de métier que de couleur de cheveux... Elle est tellement instable comme fille...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyJeu 27 Sep - 22:42


LET OUR TRUE COLORS SHINE

« Comme l'indique mon haut je suis pédé donc autant que je sois là quand il y a une gay pride. » Robbie tentait de désamorcer mes inquiétudes à propos de sa présence à la marche par l'humour mais je sentais son stress tout de même. D’ailleurs, il m’interroge avec anxiété sur son t-shirt. « Mais oui, vraiment… Tu sais ce qui est réellement péjoratif ? C’est la bande de connards là-bas qui sont venus marcher contre la marche. » Dis-je avec flamme, avant de me radoucir histoire de m’assurer que toute cette foule ne sera pas un problème pour le blondinet. Il me promet que ça ira tant qu’il est avec moi, et je lui adresse un sourire attendri, me promettant de ne pas le quitter des yeux et de ne pas le lâcher tout court… Notre duo se transforme bientôt en trio alors que Cam fait une arrivée remarquée. Je le taquine mais avec sa répartie légendaire, c’est lui qui finit par avoir le dernier mot. “Tes lunettes te rendent aveugle j’ai l’impression.” Je lui tire la langue comme une gamine. Mais ma joie s’évanouit vite quand Robbie nous fait un plan bizarre, m’incitant à « faire un gros bisous » à Cameron. Je lui lance un regard incendiaire, commençant à protester gênée. « J’ai pas besoin de lui faire un bisous, on s’est déjà vus ce matin, je te rappelle qu’on vit ensembles… » Sauf qu’il est impossible de lutter contre ces deux-là et quand Cam tend sa joue à son tour en me sommant tout en me sommant d’embrasser son « Cameron préféré », je cède, sachant que le contraire serait louche. Je l’embrasse rapidement, essayant de mettre le moins d’intimité possible dans ce geste mais c’est déjà trop pour mon petit cœur qui s’envole dans ma poitrine comme un oisillon surexcité. Pathétique Len, pathétique…

J’ai un instant de répit quand les garçons discutent entre eux, Robbie expliquant à Cam qu’Oscar n’a pas pu venir à cause d’une intervention. "Dommage" Je souffle en écho aux Baxter... Ils échangent ensuite quelques commentaires sur leurs t-shirts respectifs et je ne peux me retenir de les chambrer. « Et après, c’est les filles qui parlent toujours chiffons… » Je soupire, amusée. « De toute façon, maintenant qu’il a les lunettes qui rendent aveugle, Cam ne le verra même pas s’il tombe sur un taureau. » On se met en route pour de bon ensuite. Mon colocataire émet la crainte qu’on se perde les uns et les autres mais Robbie a plus d’un tour dans son sac et attrape la main de Cam puis la mienne. Il me lance un regard complice et même si je sais qu’il veut juste aider, je lui tire la langue aussi tellement il n’est pas subtil… Mais au milieu d’une fête pareille, je ne peux pas être de mauvaise humeur et je lui fais ensuite un sourire... On marche un peu, se frayant un chemin dans la foule jusqu’à ce qu’on soit tous proches du char qui envoie l’entraînante musique électro que nous entendons depuis le début. Et là, l’improbable se produit parce qu’un des types perchés dessus nous fait signe de le rejoindre. Cameron semble un peu hésiter mais moi je suis carrément partante. J’ai envie de faire des trucs fous, d’aller danser avec tous ses gens, au cœur de la fête et d’avoir une vue sur la foule colorée en dessous de nous. « Moi ça me dit carrément ! » Je sautille comme une gamine quand Cam me pose la question, prête à attraper la main qu'on me tend. Mais nous sommes un trio et nous nous sommes plus ou moins promis de rester ensembles alors je me tourne vers Robbie d’un air interrogateur.

Spoiler:
 

_________________

+ “Oh, it's just me, myself and I. Solo ride until I die. 'Cause I got me for life. Oh I don't need a hand to hold. Even when the night is cold ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Caryll
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hjs.
TES DOUBLES : Papa Lloyd & futur papy Magnùs.
TON AVATAR : Ioan Gruffudd.
TES CRÉDITS : hjs & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : Max & Megan (2/2).

RAGOTS PARTAGÉS : 130
POINTS : 346
ARRIVÉE À TENBY : 17/07/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Ee494fffccb7138c569ddd2c76fe5837
ÂGE DU PERSONNAGE : quarante-trois ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire.
PROFESSION : Titulaire (à l'essai) aux urgences à Tenby.
REPUTATION : On connaît les Caryll, le petit frère ... Mais Luke, ce n'est pas la même chose. Aux premiers abords, on remarque un bel homme avec un métier particulièrement difficile, admiratif même. Mais quand on discute avec lui comme je l'ai fait, on remarque directement ce côté froid et distant, côté qu'il ressort sûrement pour se protéger lui et ses secrets. Il vient de revenir et il va avoir du mal à s'intégrer dans cette ville sans être un petit peu plus ... Joyeux. Ou même sympathique.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyJeu 27 Sep - 23:42

Seigneur, c'est le cas de le dire, une personne que tu ne pensais absolument pas croiser aujourd'hui, surtout pas à un événement pareil s'installe à tes côtés. Tu gardes le sourire, après tout, tu es là pour t'amuser, pas pour te prendre la tête. « Bonjour Eli. » Lances-tu le plus joyeusement possible, lui tapant légèrement le dos en passant avant qu'il ne reprenne la parole. « Constater la débauche ? Non, nous sommes la débauche, enfin, vous je ne crois pas, mais moi j'en suis ! » Ton âme s''est égarée il y a de cela bien trop longtemps. Certes, tu as déjà été te confier au pasteur, parce que tu en avais besoin, parce que tu ressentais l'envie de partager ce que tu ressentais à quelqu'un d'autre qu'un proche ou un ami. Eli est là quand on a besoin de lui, il le sera toujours, mais toi, tu ne l'es pas et tu le sais. Cependant, tu gardes ce sourire sans fin surtout lorsque tu vois Max arriver, relevant la petite pression qui faisait doucement mais sûrement sa place en toi. Tu le remarques de loin et tu te dis qu'il va te sauver mais pas ton âme comme il le dit si bien. Personne ne peut sauver celle-ci et encore moins la sienne. Tu te mets à rire de vive voix. Putain, mais qu'est-ce que ça fait du bien de respirer, de s'amuser, de prendre son pied. « Mais elle vient d'où ta bière ? » demandes-tu subitement à Max, tu la lui volerais bien, mais tu en veux une pour toi et toi seul. « Est-ce que je vous en propose une monsieur le pasteur ? » Tu manques d'avoir un fou rire, un de plus, tu pousses peut-être le bouchon un peu trop loin, mais après tout, pourquoi pas. Tu espères juste au fond de toi qu'il ne va pas faire un scandale, ne pas vanter la parole de Dieu devant tous ces jeunes et autres, tu te doutes que son discours ne passera absolument pas et qu'il risque même de causer quelques soucis. « Je reviens, ne bougez pas, ne faites pas la fête sans moi ! » à nouveau, joyeusement, tu files dans la foule en quête d'une bière, gardant ta belle clope au coin des lèvres, te perdant dans cette foule qui est là pour s'amuser loin de tous les tracas du quotidien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - mellow bird, gif profil - pennywifey, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John - Thomas.
RAGOTS PARTAGÉS : 463
POINTS : 1263
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_plqzffg5j91vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyLun 1 Oct - 23:02

La Gay Pride se déroulait enfin. L’organisation de l’événement avait été un travail de longue haleine : les associations LGTB+ avaient soumis leur idée à la Ville, il avait d’abord fallu convaincre les plus réfractaires du comité. Ensuite, la population avait été consultée sur la parade et la plupart des gens avaient donné un avis favorable. Des pétitions contre la fête avaient circulé mais elles s’étaient finalement essoufflée face à la majorité. Lorsque l’événement avait enfin été accepté, il avait fallu songer à l’ordre et la sécurité, repérer les endroits stratégiques et essayer d’en retirer les meilleures retombées économiques possibles. Bien entendu, tout un tas de personnes s’étaient chargées de l’organisation. Les associations, les fonctionnaires de la ville, des volontaires… En tant que conseillère municipale, Keelin avait participé en soutenant fermement le projet au conseil et en se concentrant sur les lieux les mieux adaptés pour la traversée de la parade, puisque la sécurité n’était pas vraiment son domaine de prédilection. Malgré quelques réticents qui manifestaient « gentiment » leur présence pour le moment à l’aide de pancartes intolérantes, il n’y avait pas d’autres incidents à déplorer.

La parade avait été lancée et la marche de la tolérance débutait. Les chars se mettaient en route et tout le monde commençait à danser. Habillée d’une blouse blanche, d’un jeans et d’une veste en cuir couleur bordeaux, Keelin se la jouait plutôt discrète. En rapport à l’évènement, elle arborait simplement un chapeau aux couleurs du drapeau et deux arcs-en-ciel sur les joues en guise de maquillage. Sans être homophobe mais moins ouvert d’esprit qu’elle, son mari n’avait pas voulu participer à ce qu’il qualifiait de « mascarade ». Pourquoi sa femme perdait-elle donc son temps à ces sottises quand la ville avait bien d’autres problèmes plus importants dont il fallait se préoccuper ? Keelin n’avait pas cherché à argumenter. Plus loin il se tenait d’elle, mieux elle se portait. Aussi, il avait décidé de ne pas venir et de s’adonner à d’autres activités. Elle en avait donc profité pour proposer à John de la rejoindre. L’architecte serait de bien plus agréable compagnie. Depuis leur dernière soirée, la jeune femme avait été visiter l’un de ses chantiers et le début de leur amitié s’était confirmé. L’enseignante n’était pas sûre qu’il pointerait le bout de son nez dans une foule aussi dense, lui qui aimait se réfugier dans sa tanière, mais c’était la bonne occasion pour l’ours de cesser d’hiberner.

Après avoir marché quelques pas avec d’autres habitants de Tenby, Keelin se réjouit de l’arrivée de John. « Salut John ! Je suis contente que tu sois venu. » Même s’il avait accepté quand elle le lui avait proposé, il s’était visiblement décidé pour de bon au dernier moment car il arborait sa tenue de ville traditionnelle. Ou alors, il n’était tout simplement pas plus concerné par le thème et venait en touriste. « Oui c’est dingue ! Quand les associations ont proposé l’idée, je ne m’attendais pas à ce que la parade rencontre un tel succès. Ils ont eu raison d’insister… J’espère que les antis continueront de se tenir à carreaux. » De toute façon, vu l’affluence de la foule, ils devaient sûrement se fondre dans la masse. La musique battait son plein. « Pour le moment tout va bien oui. » Lança-t-elle par-dessus le brouhaha ambiant. « Les gens jouent vraiment le jeu. Regarde l’ambiance sur les chars et autour ! Et toi, pas trop dur d’être là avec tout ce monde ? »

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Harding
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Richard Lyon et Max Julliard
TON AVATAR : Boyd Holbrook
TES CRÉDITS : COM (avatar) + Exordium (code sign) + Sikapanele (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible 4/5
RAGOTS PARTAGÉS : 423
POINTS : 1005
ARRIVÉE À TENBY : 28/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans (20 avril)
CÔTÉ COEUR : Père célibataire, sa situation ne l'autorise pas trop à envisager une nouvelle relation, quand bien même une certaine brune occupe ses pensées...
PROFESSION : Architecte, ancien mafieux placé sous programme de protection des témoins
REPUTATION : Il est discret, cet homme là. C'est tout de même bizarre, on dirait qu'il fuit les gens...et puis un père qui élève tout seul son fils, ce n'est pas banal. Il y a anguille sous roche, je vous le dis.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyMar 2 Oct - 19:03

L'architecte savait qu'il avait l'air un peu incongrus au sein de la fête. Mais il fallait dire qu'il venait moins pour le défilé que pour passer un moment avec Keelin, puisqu'elle l'avait gentiment invitée à passer. C'était donc moins une histoire de conviction que d'amitié. Cela étant, John trouvait plutôt bien que les gens puissent défiler. Ils en avaient le droit, après tout, qui est-ce qu'étaient les autres pour juger de la vie privée et des relations amoureuses de chacun ? Non, ça ne regardait personne. Si cette manifestation choquait un peu le bourgeois, selon l'expression consacrée, à la rigueur, Harding jugeait que c'était tant mieux. Mais lui, se déguiser, marcher, la foule...non, ce n'était pas trop son truc. Il y avait un peu trop de monde, et un peu trop d'enthousiasme, pour lui, qui ne connaissait personne et qui se disait qu'il détonnait vraiment dans le paysage.

Au moins, en ayant quelqu'un avec qui parler, il n'avait pas l'air complètement paumé et hors contexte. " J'ai cru que je n'arriverais jamais à venir, normalement j'avais pris mon après-midi, mais mon rendez-vous s'est éternisé." Au départ, il avait prévu d'au moins rentrer chez lui un moment après être sorti du boulot, pour être un peu moins formel, mais comme il n'en avait pas eu le temps, John était venu directement. Et le monde n'avait pas aidé. Vraiment, s'il n'avait pas promis à Keelin qu'il passerait, il aurait sans doute fait demi-tour. "Je l'ai croisé tout à l'heure, ils ne sont vraiment pas nombreux, et je crois que tout le monde les ignore. Ils me feraient presque un peu de peine s'ils n'étaient pas odieux avec les gens." L'architecte ne comprenait vraiment pas qu'on puisse vouloir empêcher les gens de faire ce qu'ils voulaient. Le retour du bâton, c'est qu'ils passaient pour ce qu'ils étaient : des abrutis. Il sourit à la question de Keelin : "J'en connais certaines qui ont bien joué le jeu aussi. Joli chapeau. " Fit-il en désignant le maquillage et le chapeau de la jeune femme. "Non, ça va, pour le moment, je suis presque plus curieux qu'autre chose. Ca change vraiment l'ambiance du village. Mais je te dirais si je fais une crise d'angoisse quelconque, ne t'inquiète pas." La perspective l'amusa : John était timide, mais il ne pensait pas en arriver là. "Tu veux qu'on aille faire un tour pour voir un peu le reste ?" Une question lui vint à l'esprit, parfaitement innocente : "Ton mari n'est pas venu ?" Il songea, à la réflexion, qu'il ne connaissait même pas le prénom du mystérieux M. Harper.

_________________

LOOKING FOR THE LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - mellow bird, gif profil - pennywifey, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John - Thomas.
RAGOTS PARTAGÉS : 463
POINTS : 1263
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_plqzffg5j91vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyMar 16 Oct - 21:08

Malgré un rendez-vous professionnel prolongé, John avait finalement réussi à venir rejoindre Keelin juste à temps. En chemin, il avait aperçu un groupe d’agitateurs contre la manifestation mais les antis se fondaient dans la masse de la parade. « Je ne comprends pas que l’on ne fiche pas la paix aux gens quant à leur orientation. Le meneur est un prêtre coincé dans ses fondements religieux et qui considère ce comportement comme contre-nature. C’est choquant, surtout lorsque l’on songe que sa religion est censée faire preuve de tolérance envers toutes ses brebis. » La jeune femme n’était pas croyante mais elle n’était pas complètement ignorante non plus. L’interprétation des livres devait évoluer pour vivre avec son temps. Même le pape s’était montré plus ouvert d’esprit que ses prédécesseurs sur bien des thèmes sensibles. John dévia néanmoins la discussion sur un registre plus léger, à savoir le thème coloré de la journée, un thème respecté par Keelin. « Tu en veux un ? Tu penses bien qu’à peu près tous les commerces de la ville en vendent aujourd’hui. » Répondit-elle en riant à propos du chapeau. John allait-il vraiment se prêter au jeu ? En tout cas, il semblait apprécier le moment. Il n’avait pas encore pris les jambes à son cou par rapport à la foule. « C’est vrai qu’il y a des gens de tous horizons, bien plus que les habitants de Tenby. » La jeune femme connaissait la plupart des visages locaux et elle dénombrait beaucoup d’étrangers à la petite localité du pays de Galles. L’enseignante accepta ensuite l’idée de John de se promener dans les alentours. « Volontiers, mais je dois garder un œil sur la parade. » Après tout, elle avait fait partie de l’organisation et elle ne pouvait abandonner complètement son poste même si tous ceux qui avaient participé pouvaient se relayer tour à tour. La question suivante de John la surprit mais ne la déstabilisa pas. Keelin était habituée à donner le change lorsqu’elle parlait de son mari, même si pour le coup, elle allait dire la vérité. « Non. Il n’est pas très fan de ce genre de rassemblements. » Toutefois, l’architecte risquait de se demander pourquoi monsieur Harper n’était tout de même pas venu soutenir sa si chère femme alors que lui-même avait surmonté son malaise de la foule. « Et puis… » Elle marqua une pause pour exprimer de la gêne. « C’est un peu tendu en fait… Il a un peu mal vécu l’accident de moto. Il voudrait que j’arrête… mais je n’en ai pas envie. C’est ma passion. » Il valait mieux inventer un froid pour écarter les questions de John que de continuer à lui mentir sur toute la ligne. Au moins, elle racontait une part de vérité dans cette histoire, tout en préservant l’image lisse d’un mariage parfait : celui où un mari s’inquiétait sincèrement pour sa femme et celui qui connaissait quelques hauts et bas comme tout couple normal. « Oh viens ! On va te prendre une cravate arc-en-ciel ! » Souffla-t-elle ensuite en s’arrêtant devant les bacs extérieurs d’un commerce.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Harding
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Richard Lyon et Max Julliard
TON AVATAR : Boyd Holbrook
TES CRÉDITS : COM (avatar) + Exordium (code sign) + Sikapanele (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible 4/5
RAGOTS PARTAGÉS : 423
POINTS : 1005
ARRIVÉE À TENBY : 28/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans (20 avril)
CÔTÉ COEUR : Père célibataire, sa situation ne l'autorise pas trop à envisager une nouvelle relation, quand bien même une certaine brune occupe ses pensées...
PROFESSION : Architecte, ancien mafieux placé sous programme de protection des témoins
REPUTATION : Il est discret, cet homme là. C'est tout de même bizarre, on dirait qu'il fuit les gens...et puis un père qui élève tout seul son fils, ce n'est pas banal. Il y a anguille sous roche, je vous le dis.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyDim 21 Oct - 15:10

La religion et les interdits, ce n’était pas le truc de John. Il venait d’un pays catholique, avec une famille catholique, mais son père avait sa conception particulière de la religion, et lui considérait que Dieu les avait complètement laissé tomber. Il comprenait l’importance que le dogme pouvait avoir pour les gens, mais l’imposer aux autres, ça lui semblait gravement hors de proportion. Globalement, Harding avait du mal avec les règles, reste sans doute de son passé de mafieux, même s’il s’en imposait une : on pouvait faire ce qu’on voulait, du moment qu’on ne faisait pas de mal aux gens. « Il faut croire que tout le monde n’est pas entré de plein pieds dans le XXIe siècle. » Il ajouta : « C’est bien que ça ne soit qu’une minorité, j’avais peur qu’ils soient vraiment nombreux et agressifs. » C’était, songea John, l’une des premières fois que Tenby le surprenait en bien, les autres fois étant son amitié avec Thom Weston, et cette rencontre avec Keelin Harper, justement. « Je pense que le chapeau t’ira beaucoup mieux qu’à moi. » Il y avait quand même une part de timidité maladive chez lui qui le poussait à éviter tout de même d’être trop démonstratif. Même si la crainte du ridicule s’estompait un peu, quand même, dans toute cette folie colorée.

D’ailleurs, du fait de tout ce monde, Keelin ne devait pas trop s’éloigner. « Vous voulez un coup de main ? Je ne sais pas si je suis très doué comme encadrant, mais si jamais vous manquez de volontaires… » Probablement qu’il y avait assez de monde, mais ça se faisait de proposer. Il écouta ensuite la jeune femme parler un peu de son mari et des raisons pour lesquelles il n’était pas venu. « C’est vrai que ça peut être un peu effrayant vu de l’extérieur. Mais je comprends que tu ne veuilles pas arrêter, je ne sais pas ce que je ferais si on me disait que je dois arrêter de dessiner. » Il ajouta en souriant. « Cela dit, il s’inquiète, c’est à mettre à son crédit. » Plutôt le signe d’un conjoint aimant, après tout. Savoir ça le contrariait vaguement pour une raison inconnue, mais le sentiment disparut assez vite et John l’oublia rapidement. « Bon je suppose que si j’ai dit non pour le chapeau, je suis obligé de dire oui pour la cravate. » Il se mit à rire : « Je ne sais juste absolument pas les attacher, je n’en mets jamais, par contre. »

_________________

LOOKING FOR THE LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - mellow bird, gif profil - pennywifey, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John - Thomas.
RAGOTS PARTAGÉS : 463
POINTS : 1263
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_plqzffg5j91vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyMar 23 Oct - 18:53

A l’instar de John, Keelin avait redouté que la parade tourne au vinaigre à cause de quelques intolérants, cependant il n’en était heureusement rien. La marche continuait à traverser les rues de Tenby tandis que la fête battait son plein : les gens dansaient sur les chars et autour, les confettis volaient, la musique vibrait… Malgré tout, l’architecte esquiva la proposition du chapeau, toujours dans cette réserve que la jeune femme lui connaissait depuis qu’ils avaient appris à mieux se connaître. Toutefois, il se porta volontaire pour aider en cas de besoin dans l’organisation. « C’est gentil merci. Pour le moment, tout a l’air de bien se passer… » L’enseignante n’avait même pas encore été réquisitionnée pour pallier à des débordements, tout ce qu’elle devait faire était d’accompagner la parade et garder un œil sur les événements tout comme plusieurs autres membres bénévoles. Bien entendu, elle devait aussitôt signaler tout comportement suspect au responsable de l’organisation, mais elle n’avait rien constaté jusqu’à présent. Le message de tolérance passait plutôt bien au travers de cette célébration dans la joie et la bonne humeur. Comme John l’interrogea ensuite sur son mari, Keelin donna suffisamment de détails et une explication très plausible pour ne pas éveiller ses soupçons et surtout pour renvoyer l’image du couple le plus normal du monde. A tous les coups, elle jouait parfaitement son rôle même si son mari voulait réellement qu’elle cesse la moto, synonyme de ses uniques moments de liberté totale. Comme toujours, il y avait une part de vrai dans ses dires car les mensonges n’en étaient que plus crédibles. L’architecte comprenait qu’elle ne voulait pas renoncer à ce qu’elle aimait tout en louant l’inquiétude d’un mari aimant envers sa femme. Si seulement il se doutait… « Oui c’est sûr, il réagit comme ça parce qu’il tient à moi… Je pense que j’appréhenderais aussi si les rôles étaient inversés, donc j’essaie d’être compréhensive et de lever le pied mais je n’arrêterai pas. » Elle adressa un sourire de circonstance et décida ensuite de changer de sujet afin de ne pas s’éterniser sur son mariage.

A défaut d’un chapeau, John accepterait peut-être une cravate… A vrai dire, elle avait foncé dans le commerce sans lui demander son avis. Maintenant qu’il était venu, autant jouer le jeu à fond. Tout comme la moto, il accepta finalement l’idée. Keelin appréciait ce trait de caractère chez l’architecte : malgré ses premières réticences, il se détendait au fur et à mesure, tout comme la fois précédente au pub. Par contre, John ne portait jamais de cravate, aussi la conseillère l’aida à la nouer. « Ce n’est pas très compliqué… Tu commences comme ça et puis… Ok, je m’en occupe. » Elle s’arrêta, amusée par le regard perdu du père de Jack. Il n’en mettait jamais, pas besoin de lui dresser un exposé de nœud. De son côté, l’enseignante avait appris à les attacher, d’abord pour aider ses frères en l’absence de leurs parents, puis son mari qui avait finalement réussi à se les faire, et enfin elle aidait parfois les élèves à se costumer pour des spectacles. C’était assez pratique à vrai dire… « Et voilà ! Parfaitement dans le thème ! » Elle se mit ensuite à danser un peu en se plaçant à côté d’un char. A voir si John pousserait jusque-là, mais Keelin ne l’obligeait en rien. Les deux amis s’amusèrent pendant la parade, la jeune femme raconta quelques anecdotes de l’organisation et en revint ensuite à un sujet qui les avait réunis dès le début. « Comment va ton fils au fait ? Il est chez des amis ? » Avec les vacances, la jeune femme ne l’avait quasiment pas vu dernièrement.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robbie Davies
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Fullbuster
TES DOUBLES : Serguei le petit mignon & Gabriel le pervers
TON AVATAR : Tarjei Sandvik Moe
TES CRÉDITS : BlondieNate - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour quatre rp

+ Robbian
+ Dabbie#1

Terminés :
+ Rameron#1
+ Renny#1
+ Renny#2
+ Rawn#1

LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 SmZdsDT
RAGOTS PARTAGÉS : 599
POINTS : 2118
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2017
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_inline_oida0dYSQQ1uyn7fs_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 18 ans (27 Août 2000)
CÔTÉ COEUR : T'es désormais célibataire après avoir été en couple pendant un an avec ton premier amour.
PROFESSION : Étudiant en psychologie en première année.
REPUTATION : Ce jeune est la douceur incarnée. Il n'y a qu'à le voir pour le croire. Mais en ce moment il semble déprimé depuis sa rupture avec son ex.


LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyMer 24 Oct - 12:08

La marche des fiertés
C'est la première fois que le poupons participe à une gay pride. Il est ravi et excité mais il demeure malgré tout très stressé face à idée. Ainsi il reste près de son frère et de sa meilleure amie en demeurant malgré tout assez flippé à ce propos. Néanmoins malgré ses craintes le petit tend des perches à Cameron et Lenny quant aux sentiments qu'ils se portent l'un l'autre. Il suggère donc à Lenny d'offrir un baiser à Cameron mais la blonde n'en semble pas très enchantée “C’est vrai ça, fais un bisou à ton Cameron préféré !” Le petit ricane face aux mots de son frangin tandis que Lenny ouvre la bouche donnant son point de vue « J’ai pas besoin de lui faire un bisous, on s’est déjà vus ce matin, je te rappelle qu’on vit ensembles… » Le petit sourit tandis que Lenny finit par offrir une bise à Cameron. Robbie est tout enjoué et après une rapide discussion sur Oscar qui ne sera pas présent aujourd'hui le petit et ses amis parlent des fringues qu'ils portent “Je trouve pas non. Il est osé, c’est sûr, mais c’est cool que tu assumes ouvertement.” Le blondinet sourit largement ravi de constater que ce n'est pas trop abusif ce qu'il porte. Lenny profite de cet instant pour mettre ses lunettes sur la tête de Cameron “C’est vrai que c’est le détail qui change tout !” Robbie ricane tandis que Lenny reprend la parole « Et après, c’est les filles qui parlent toujours chiffons… » Le petit acquiesce sans chercher plus loin tandis qu'il scrute la foule « De toute façon, maintenant qu’il a les lunettes qui rendent aveugle, Cam ne le verra même pas s’il tombe sur un taureau. » Le petit ricane aux mots de son amie en acquiesçant vivement « elle a raison ! Fais attention Bro. » Il dit sur le ton de l'humour tandis qu'ils s'éloignent tous ensemble vers les chars. “J’espère qu’on va réussir à pas se perdre..!” Face à cette remarque de son frère le gamin attrape la main de son frère puis celle de sa meilleure amie et ils restent groupés. Ils se posent devant un char et un type leur fait signe de le rejoindre “Ça vous dit d’y aller ?” Le gamin sent bien au son de la voix de son frangin qu'il n'est pas trop opé pour ça mais Lenny envoie une bouffée de chaleur « Moi ça me dit carrément ! » Le petit acquiesce aussitôt même s'il n'était pas tout à fait convaincu au départ et il grimpe sur le char accompagné de son frère et de sa meilleure amie. Le type danse avec eux en prenant Robbie contre lui qui se laisse faire bien qu'un peu intimidé, il lance un regard flippé à son frère et sa meilleure amie tandis que l'homme danse tout contre lui. Davies se laisse aller bien que gêné par rapport à son copain et pose ses mains sur le dos du type en restant collé à lui...
Robbie & compagnie


Spoiler:
 

_________________

Robbie Davies
Rêve comme si tu vivais éternellement , Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Harding
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Richard Lyon et Max Julliard
TON AVATAR : Boyd Holbrook
TES CRÉDITS : COM (avatar) + Exordium (code sign) + Sikapanele (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Disponible 4/5
RAGOTS PARTAGÉS : 423
POINTS : 1005
ARRIVÉE À TENBY : 28/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_pagz88SQCG1vg2yxdo5_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans (20 avril)
CÔTÉ COEUR : Père célibataire, sa situation ne l'autorise pas trop à envisager une nouvelle relation, quand bien même une certaine brune occupe ses pensées...
PROFESSION : Architecte, ancien mafieux placé sous programme de protection des témoins
REPUTATION : Il est discret, cet homme là. C'est tout de même bizarre, on dirait qu'il fuit les gens...et puis un père qui élève tout seul son fils, ce n'est pas banal. Il y a anguille sous roche, je vous le dis.


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyMer 31 Oct - 23:06

L’ambiance était excellente : au final, même s’il n’était pas un adepte de ce genre de grands rassemblements, John était plutôt content d’être venu. En tout cas, il s’amusait, même s’il fallait bien avouer que la présence de Keelin y était sans doute pour beaucoup, car de sa propre initiative, l’architecte n’aurait sans doute jamais fichu les pieds à cette marche. Et il ne se serait jamais proposé comme volontaire non plus pour aider à quoique ce soit. En réalité, en elle-même, la Marche l’intéressait assez peu, c’était plutôt une occasion de voir l’enseignante. A ce titre, il n’était pas vraiment sûr de vraiment être ravi d’entendre parler du mari de celle-ci. Leur amitié, préservée de toute interférence extérieure, construite tout à fait naturellement, convenait à John, et Harding avait l’impression que le mari de Keelin, justement, pouvait constituer une forme d’interférence. Quant à lui, si on lui avait expliqué qu’il pouvait aisément passer pour jaloux avec un tel discours, il serait sans doute tombé des nues. « Avec un casque et en étant un peu plus prudente, je pense que tu n’aurais pas besoin d’arrêter. » En plaisantant, il ajouta : « Si besoin je peux témoigner que tu es une bonne pilote ! »

Malgré tout, il fut quand même content de passer à un autre sujet, sans aucun remord. Mais finalement, cette affaire de cravate n’était pas moins gênante, à cause de la…proximité ? oui, entre eux. Il toussota légèrement pour s’éclaircir la gorge. « Merci. » Et détourna un instant les yeux, se demandant vaguement pourquoi il était aussi perturbé, avant de plonger dans un autre exercice difficile : la danse. « Oh, non, faut pas m’obliger à faire ça, je suis une catastrophe… » En réalité, non, il se débrouillait plutôt bien, mais il fallait soit que John ait vraiment bu pour se lancer ou qu’il soit très à l’aise. Ici, ce n’était ni l’une ni l’autre de ces options. Pourtant, il se lança quand même, dans l’impulsion du moment…et en fait, c’était plutôt amusant. Ils continuèrent ensuite à se promener un peu en discutant. « Parti jouer aux jeux vidéos avec le petit Peter Hamilton. » John leva les yeux au ciel, l’addiction aux écrans des gosses était un vrai fléau. « Mais enfin, je suppose que ça vaut mieux que de trainer dans la rue à faire toute sorte de bêtises. »

_________________

LOOKING FOR THE LIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keelin Harper
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Megan
TON AVATAR : Gal Gadot
TES CRÉDITS : ava - mellow bird, gif profil - pennywifey, gif & code signa - batphanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : John - Thomas.
RAGOTS PARTAGÉS : 463
POINTS : 1263
ARRIVÉE À TENBY : 11/03/2018
LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Tumblr_plqzffg5j91vg2yxdo4_r1_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (11-07-1988)
CÔTÉ COEUR : Mariée, ou plutôt enchainée, à un homme qu'elle aimait autrefois. Brisée de l'intérieur, son coeur lui est ailleurs
PROFESSION : Conseillère municipale & professeur au lycée de Tenby
REPUTATION : Il se dit que son petit couple parfait batterait de l'aile et qu'elle serait partie de chez elle.


LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 22:11

Keelin ne commit pas la même erreur deux fois. Aujourd’hui, elle évoqua davantage son mari que les précédentes fois où elle avait vu John. Désormais, l’enseignante et lui étaient devenus assez « proches » pour qu’elle en dévoile un peu plus sur sa vie privée ; au-delà d’une simple relation parent – professeur. L’architecte avala son histoire sans poser de questions : les mensonges étaient plus faciles à servir lorsqu’ils recelaient une grande part de vérité. John abonda dans le sens de la jeune femme en l’encourageant à continuer sa passion mais en l’incitant à la prudence. Il se proposait même de témoigner en sa faveur, ce qui arracha un sourire bienvenu à la jeune femme. « Je savais que je pourrai compter sur toi. » Dit-elle, amusée. N’était-ce pas la base d’un lien amical ? Même si elle dépeignait un mari aimant, Keelin fut pourtant bien heureuse de passer ensuite à d’autres sujets. Elle incita John à porter une cravate de couleur, s’affairant à la lui nouer correctement avant de l’encourager indirectement à se lâcher un peu. A sa grande surprise, il se prêta finalement au jeu malgré quelques réticences au début. « Tu vois que tu y arrives très bien. » Lâcha-t-elle en riant cette fois. Ils s’amusèrent un bon moment, tout en continuant de suivre la marche. Ils ralentirent ensuite le pas et reprirent le fil de la discussion. Keelin prenait des nouvelles de Jack qui jouait à des jeux vidéo cette après-midi-là chez un copain. Même si John semblait résigné contre cette activité, il s’en accommodait du moment que son fils ne faisait pas de bêtises. « Je vois ce que tu veux dire. » John lui avait récemment mentionné quelques-unes des bêtises (drôles ou moins) de son fils. C’était ainsi les enfants : une source d’inquiétude, une source de bonheur… Un ascenseur émotionnel qu’elle n’allait pas connaître dans un avenir proche. « Tu n’étais pas le roi de la console peut-être ? Je suis sûre qu’il a de qui tenir. » Son sourire s’élargit. Cette après-midi était légère et agréable à la fois par le succès de cette marche dédiée à la tolérance et par la compagnie inattendue de John : la journée se passa merveilleusement bien.

_________________

Because of you
I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes ▬ I'm forced to fake, a smile, a laugh everyday of my life, my heart can't possibly break, when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA MARCHE DES FIERTES (TC) LA MARCHE DES FIERTES (TC) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

LA MARCHE DES FIERTES (TC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-