AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

ALEXEI - Des histoires à raconter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Riley Dunham
Riley Dunham
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : JANE.SMITH
TES DOUBLES : Abbey + Jean + Eirian + Brianna
TON AVATAR : Natalia Dyer
TES CRÉDITS : wcstedrose (avatar) ; ? tumblr (gif profil) ; ? tumblr (gif sign)
TA DISPONIBILITE RP : En cours / à venir :
Daniel
Deborah
Alexeï
Mariage Lizzie + Rhys
(Lexia)

Terminés / abandonnés : Daniel ; Christopher ; Timothy ; Timothy (appel) ; Charlie + Tim ; TC Halloween ; Daniel ; Timothy
RAGOTS PARTAGÉS : 3093
POINTS : 1001
ARRIVÉE À TENBY : 10/12/2013
ALEXEI - Des histoires à raconter Tumblr_paqfosKp161vg2yxdo2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (15 janvier)
CÔTÉ COEUR : elle est officiellement en couple avec Daniel Granger ; trying hard not to care
PROFESSION : travaille dans un fast food ; shitty job for her shitty life

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

ALEXEI - Des histoires à raconter Empty
MessageSujet: ALEXEI - Des histoires à raconter ALEXEI - Des histoires à raconter EmptyLun 13 Aoû - 23:37

Le travail de Riley n'a rien d'épanouissant, mais ce qu'elle déteste le plus, c'est d'être forcée à prendre ses repas sur place et à rembourser ce qu'elle a le malheur de manger. Elle n'a pas eu le temps de ramener quoi que ce soit, aujourd'hui, et se sert donc parmi les sandwichs mis en vente. L'odeur de la friture et la chaleur des derniers jours ne la mettent toutefois pas en grand appétit et la seule chose à laquelle elle aspire, c'est de boire un truc frais et d'échapper à l'ambiance suffocante qui plane derrière le comptoir. Enfin, elle rejoint la terrasse et peut profiter d'un peu d'air - mais elle est déçue de découvrir que toutes les tables sont prises par des clients. La demoiselle n'a aucune envie de retourner à l'intérieur pour les quelques vingt minutes de pause qu'il lui reste. Alors, lorsqu'elle repère une table quasiment vide, elle décide de tenter sa chance. Tant pis (ou tant mieux ?) si elle est occupée par le beau gosse qu'elle a servi, juste avant sa pause. Elle se rappelle très bien de ses beaux yeux verts, qui ont menacé de la déconcentrer. Fort heureusement, elle fait ce job depuis déjà bien trop longtemps pour pouvoir le faire de manière automatique. Et elle n'est pas assez sure d'elle pour oser lancer une quelconque allusion quand quelqu'un lui plait. Elle s'est donc contentée de profiter de la vue et de sourire poliment, avant de le voir filer avec son plateau.

Mais elle se jette à présent à l'eau et s'approche de la table qu'il occupe pour lui demander : « J'peux m'asseoir ? » Alors qu'il lève les yeux vers elle, elle croit bon de se justifier : « Y'a plus de place dehors et j'ai vraiment pas envie de manger à l'intérieur... » Un petit sourire timide vient compléter sa phrase : il n'en faut guère plus pour que l'inconnu accepte et Riley ne se fait pas prier pour s'asseoir. Reste qu'elle ne sait pas trop comment agir : manger en silence et repartir ? Entamer la discussion ? Après une brève hésitation, la Dunham se décide pour la deuxième option et lance un simple : « Je t'ai jamais vu, ici. » Pour sûr, elle s'en serait rappelé, vu comme il lui a tapé dans l'oeil. Et puis, au moins, elle lui offre le choix : il peut ignorer sa remarque ou y répondre - elle serait alors fixée sur son envie de discuter avec elle, ou non.

Spoiler:
 

_________________

« We can make it »
Mon âme a son secret, ma vie a son mystère, Un amour éternel en un moment conçu : Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire,Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire. Et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre, N'osant rien demander et n'ayant rien reçu.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

ALEXEI - Des histoires à raconter Empty
MessageSujet: Re: ALEXEI - Des histoires à raconter ALEXEI - Des histoires à raconter EmptyMar 14 Aoû - 22:46


Appetite for Destruction - Guns'n'Roses

Alexeï reprenait doucement ses marques dans le monde normal. Il avait un peu de mal, tout lui paraissait aller beacuoup plus vite. Il avait du mal à dormir la nuit : l'absence des bruits de la prison lui manquaient étrangement. C'était à devenir fou : là-bas il ne rêvait que de sortir, et là, il le regretterait presque. Heureusement qu'il avait sa famille quand même. Sinon, lâché dans le monde comme ça, il n'aurait pas tardé à retourner en prison.

Il s'était décidé à sortir un peu, seul. Explorer un peu sa nouvelle ville. Il avait quelques livres en poche, donc il pouvait bien se débrouiller s'il avait faim ou s'il avait trop la flemme pour rentrer chez son frère à pieds. Tenby était pittoresque. Ouais, il n'y avait pas d'autre mot. On se serait cru dans une série mièvre pour les ménagères de moins de 60 ans. En un sens, c'était probablement mieux pour le voyou. Moins de tentations. Mais il ne se leurrait pas pour autant, même fliqué par son agent de probation, il finirait par replonger dans ses travers. Il trouvait ça bien trop amusant.

Alexeï finit par s'arrêter dans un petit fastfood lorsque son estomac se mit à gargouiller avec un peu trop d'intensité. Il arrivait en pleine heure de pointe, donc il parvint de justesse à se trouver une place à l'extérieur. La dernière table de libre. Autour de lui les conversations bruissaient, se recouvraient, agressaient ses sens avec l'odeur de la bouffe et des gaz d'échappement. Ce qui aurait pu le rendre ivre en quelque sorte. Il avait vaguement commencé à piocher dans ses frites quand une voix le tira de ses pensées. La petite serveuse était face à lui et lui demandait si elle pouvait s'installer.

« Ouais, bien sûr. Pas d'problème. »

Il lui rend son sourire, pas fâché d'avoir un peu de compagnie pour éviter à son cerveau de trop tourner en boucle. Ce qui est le cas dès qu'il n'est pas occupé. La jeune femme se décide à entamer la conversation. Certains à la place du jeune russe l'auraient seulement ignorés, trop centrés sur eux-mêmes. Alex aussi, à une autre époque. Mais là, il était plutôt content d'avoir de la compagnie et une distraction.

« J'viens d'arriver. »

Il prend une gorgée de soda.

« Je m'appelle Alexeï, mais Alex va tout aussi bien. »

Alexeï, c'est plus pour lui faire des reproches, ou les discussions sérieuses. Sinon tout le monde l'appelle Alex, sauf sa mère qui l'appelait parfois Alyosha - le diminutif russe de son prénom.

« C'est si visible que ça le fait que je débarque ici ? »


Il sourit. Il s'en moque un peu d'avoir l'air de débarquer.

« C'est pas trop épuisant et lassant de bosser là ? J'veux dire, l'odeur de bouffe, ça doit s'incruser à force... Désolé, c'est naze comme façon de faire la conversation... »

En même temps, il ne savait pas trop quoi dire à la demoiselle. Elle allait le prendre pour un blaireau, assurément, et ça ne serait pas volé.
Revenir en haut Aller en bas
Riley Dunham
Riley Dunham
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : JANE.SMITH
TES DOUBLES : Abbey + Jean + Eirian + Brianna
TON AVATAR : Natalia Dyer
TES CRÉDITS : wcstedrose (avatar) ; ? tumblr (gif profil) ; ? tumblr (gif sign)
TA DISPONIBILITE RP : En cours / à venir :
Daniel
Deborah
Alexeï
Mariage Lizzie + Rhys
(Lexia)

Terminés / abandonnés : Daniel ; Christopher ; Timothy ; Timothy (appel) ; Charlie + Tim ; TC Halloween ; Daniel ; Timothy
RAGOTS PARTAGÉS : 3093
POINTS : 1001
ARRIVÉE À TENBY : 10/12/2013
ALEXEI - Des histoires à raconter Tumblr_paqfosKp161vg2yxdo2_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 ans (15 janvier)
CÔTÉ COEUR : elle est officiellement en couple avec Daniel Granger ; trying hard not to care
PROFESSION : travaille dans un fast food ; shitty job for her shitty life

Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

ALEXEI - Des histoires à raconter Empty
MessageSujet: Re: ALEXEI - Des histoires à raconter ALEXEI - Des histoires à raconter EmptyMer 22 Aoû - 0:15

Même si le jeune homme l'a laissée s'asseoir à sa table, Riley ne sait pas encore s'il est d'humeur bavarde, ou non. Elle se jette à l'eau, bien décidée à profiter de sa pause pour avoir un semblant de conversation avec quelqu'un. Il lui faut au moins ça pour lui permettre de décompresser, après le rush de la soirée. Et si en plus, elle peut en apprendre plus sur la personne qui se cache derrière cette belle gueule... Elle ferait d'une pierre, deux coups et ne serait pas mécontente de sa soirée, disons. C'est donc un sourire rassuré que la demoiselle lui adresse. Elle se détend un peu plus lorsqu'il poursuit et lui répond :

« Alex ? Enchantée, moi c'est Riley. »


A son tour, elle boit une gorgée de son soda. Pour un peu, elle se croirait de retour à l'école, à la rentrée, à essayer de nouer de nouvelles amitiés, ou au moins, quelques connaissances. Elle n'était pas franchement très à l'aise à l'époque et espère l'être plus à présent. Lorsqu'il l'interroge, elle hausse rapidement les épaules et s'explique :

« Bof, c'est surtout que c'est pas une grande ville, ici. Et je pense qu'en presque un an, j'ai dû voir défiler tout le monde... »

C'est impressionnant, d'ailleurs, de constater la fréquence avec laquelle certains venaient dans le restaurant où elle travaillait. Parfois, même, Riley s'amusait à imaginer qui étaient ces gens si différents qui arrivaient jusqu'au comptoir : un touriste de passage, un commercial voulant économiser sur son repas, une mère de famille débordée... Quant à Alex ? Elle ne sait pas trop ce qui a pu l'amener ici. Peut-être est-il seulement là pour profiter de la mer ? Non, elle a du mal à y croire. Mais elle garde ses questions pour plus tard, lui répondant plutôt :

« T'inquiète pas ! Si tu savais combien de fois on m'a dit que ça devait être cool pour les burgers gratuits. »
rit-elle en levant les yeux au ciel. « Mais je m'en plains pas. C'est de l'argent facile, même si c'est mal payé. » résume-t-elle dans un sourire timide. Elle n'a pas le luxe d'avoir une famille qui la soutient ou l'encourage mais ce n'est pas dans ses habitudes de pleurer sur son sort. « Et puis pour l'odeur, suffit de se doucher ! »

Enfin, il a tout de même raison : la friture semble s'être incrustée dans son uniforme, au point qu'elle rechigne à l'enfiler lorsqu'elle ne peut pas le laver. Parler de sa situation lui file un peu le cafard : elle sait que son job est merdique mais, en plus de cela, elle s'imagine bien partie pour rester là un moment. La fin des vacances d'été approchant, les départs de certains de ses collègues le lui rappellent durement : quand l'un a enfin décroché un travail dans son domaine, une autre part poursuivre ses études dans son domaine. Elle a un peu pitié de celles et ceux qui sont condamnés à faire carrière dans ce fast food (si on peut parler de carrière). Peut-être qu'un jour, c'est d'elle qu'on aura pitié, songe-t-elle avec amertume. Alors, elle se sent obligée d'ajouter :

« 'Fin de toute manière, c'est juste temporaire. J'économise pour pouvoir partir à l'étranger bientôt. » Elle ment ouvertement, mais quel mal cela peut-il faire ? Elle ne reverra probablement jamais Alexeï et a ce besoin viscéral de compenser sa maigre situation, comme pour se donner une importance qu'elle n'a pas. « Et toi alors, qu'est-ce qui t'amène à Tenby au juste ? » l'interroge-t-elle enfin.

_________________

« We can make it »
Mon âme a son secret, ma vie a son mystère, Un amour éternel en un moment conçu : Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire,Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire. Et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre, N'osant rien demander et n'ayant rien reçu.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

ALEXEI - Des histoires à raconter Empty
MessageSujet: Re: ALEXEI - Des histoires à raconter ALEXEI - Des histoires à raconter EmptyMar 28 Aoû - 22:16


Appetite for Destruction - Guns'n'Roses

Alexeï ne voyait pas d'inconvénient à partager sa table. ça aurait été bien stupide de refuser que la demoiselle s'asseye sur une place vouée à être inoccupée.

« Je sais... C'est marqué sur ton badge. »

Il sourit. Il n'avait pas voulu passer pour un gars chelou, mais il se trouvait que le nom de la demoiselle était bel et bien affiché sur son badge.

« Mais enchanté, oui. »

Il précisa aussi qu'il débarquait, en réponse à sa question, après avoir bu une gorgée de son soda. Il ne put s'empêcher de rire quand elle lui rétorqua qu'en un an elle avait probablement vu défiler toute la ville.

« Effectivement, vu la taille de la ville, ça ne serait pas étonnant. »

Et puis, un fast-food, ça brassait aussi pas mal de gens. Du cadre propre sur lui au petit voyou en passant par la famille nombreuse. Un vrai bouillon de culture. ça devait parfois paraître bien étrange aux ens qui y travaillaient, voir tant de personnes différentes avancer en parallèles... sans que leurs vies ne se mélangent.

« Les burgers gratuit, ça doit être sympa la première semaine, mais on doit en être débecqu'té à force non ? »

Il supposait que lui, s'il se retrouvait à bosser dans un endroit comme ça, ça lui couperait l'envie de manger des burgers venant dudit endroit, même gratos.

« Ouais, mais c'est quand même pas forcément top. J'imagine qu'il doit y avoir son lot de clients chiants. »

L'argent facile, c'était plutôt la méthode Alexeï. Enfin, sauf quand il se fait prendre. Mais il ne la recommanderait pas à tout le monde. Quand on vit en dehors de la loi, faut en avoir le cran et être prêt à assumer jusqu'au bout. C'était le cas pour lui - et pour toute sa famille d'ailleurs. L'ennui quand on est un vaurien, c'est que ça peut réduire drastiquement la durée de vie si on fait des choix ps très très malins.

« Oh, c'est cool ça. Tu veux partir où ? Si c'est pas indiscret. J'te conseillerais bien de visiter Saint Petersbourg si tu en as l'occasion, mais c'est totalement partial. »

Il sourit. Il était fier de ses origines et absolument convaincu que c'était l'un des plus beaux endroit du monde. Même s'il fallait pouvoir supporter le climat.

« Je suis venu retrouver ma famille. Après cinq ans à se voir en pointillés, je m'installe chez mon frère. »

Ce qui n'était pas totalement un mensonge. Il n'était pas obligé de dire la raison. Enfin, si elle demandait, il répondrait sans avoir honte. Même si ça la faisait fuir.

« Il a repris le garage. Du coup, je vais bosser avec lui. Enfin, je devrais plutôt dire pour lui. »

Ce qui ne le dérange absolument pas. Alex n'a pas vraiment d'ambition dans la vie. Il n'a toujours pas grandi dans sa tête. Même si son séjour en prison l'a rendu un peu plus prudent. Il ne referra pas deux fois la même erreur. Même s'il se trompera probablement encore. Et la fratrie est tellement soudée que ça ne le gêne pas d'être sous les ordres de son frère.

« J'vais reprendre une vie tranquille en profitant de l'air marin. Que demander de mieux ? »

Être libre ? C'était le cas. Même s'il était quand même suivi par un officier de probation. Non, il n'avait pas trop à se plaindre en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


ALEXEI - Des histoires à raconter Empty
MessageSujet: Re: ALEXEI - Des histoires à raconter ALEXEI - Des histoires à raconter Empty

Revenir en haut Aller en bas

ALEXEI - Des histoires à raconter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-