AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nate R. Miles
Nate R. Miles
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, brendan, lizzie, deborah, jesse and yevgeniya
TON AVATAR : alex turner
TES CRÉDITS : blondie (avat) tumblr (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 8344
POINTS : 5303
ARRIVÉE À TENBY : 26/02/2014
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_o3tmtmJs6a1rug0eio5_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (09.06.88)
CÔTÉ COEUR : gwen la sauvage
PROFESSION : musician
REPUTATION : il est plutôt calme depuis qu'il est revenu de rehab, non ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyMer 8 Aoû - 22:25

We can do anything if we put our minds to it
Take your whole life then you put a line through it
My love is yours if you're willing to take it


Une énième interview beaucoup trop matinale avec une radio à Cardiff qui m'oblige à me lever beaucoup trop tôt et à abandonner Gwen alors que je voudrais rester auprès d'elle. Je m'extirpe des draps difficilement en faisant mon maximum pour ne pas réveiller la métisse et même si la fatigue m'étreint doucement, mais sûrement, je ne me laisse pas abattre et je me rue sur la machine à café. Les bâillements s'enchaînent les uns après les autres, les tasses de café aussi, mais c'est la douche miraculeuse qui a le don de me redonner la forme. Comme d'habitude, c'est toujours la coiffure qui prend le plus de temps à faire, mais après ça, je n'ai plus qu'à enfiler des vêtements corrects et partir en direction de Cardiff. Cette interview, je suis le seul convié car tout le monde n'a pas su se libérer, mais surtout parce qu'il ne s'agit pas d'une radio très importante. Si je me donne autant de mal, c'est parce que je veux absolument réparer mes torts et soigner l'image que je donne au public. Non, je ne veux plus qu'on me prenne pour le drogué que j'étais - même si… - je ne veux pas non plus qu'on repense à cette histoire avec la groupie qui nous a mis dans l'embarras pendant de longs mois. Oui, c'est à moi de faire le plus d'efforts parce que je suis l'identité vocale du groupe, mais aussi celui le plus enclin à le mettre en péril. Je prends la route pour Cardiff avec Vicky et ensemble, nous traçons les routes jusqu'à la capitale. Depuis mon arrivée à Tenby, j'ai pu m'habituer à cet accent gallois si particulier, toutefois, je reste ignorant de la langue celtique que certain s'amuse à pratiquer. Ici, j'espère que personne ne me parlera avec des mots gallois et que nous nous contenterons de l'anglais pour dialoguer. Avec moi, j'apporte ma guitare afin d'exécuter le titre acoustique que j'ai promis et quelques heures plus tard, je suis à nouveau de retour à Tenby avec le sentiment du devoir accompli. L'interview s'est bien déroulée, il n'y avait pas de question trop personnelle et mon interprétation acoustique a plu aux auditeurs qui n'ont pas tari d'éloges sur les réseaux sociaux. Je retrouve le confort de mon intérieur, fatigué par ces quelques heures de route, mais en comparaison avec tous les déplacements que je fais dernièrement, je tente de me convaincre que je n'ai pas besoin de remontant. Non, je n'en ai pas besoin. Cette fois, j'ai le contrôle, pas vrai ? Je ne souffre pas de ces contractions musculaires qui me broient le corps comme quand j'étais accro, cela signifie que tout va bien, alors ? Que je n'ai pas d'addiction ? Que j'ai juste besoin d'un petit remontant un peu plus puissant qu'un expresso… Oui, je cherche à me convaincre que tout va bien, que je ne risque pas les mêmes galères que précédemment et je pars à la recherche de Gwen. « Babe, je suis rentré. »

Je trouve la demoiselle dans la salle de sport, là où mes équipements sportifs s'entassent les uns sur les autres étant donné que je n'ai plus le temps de les utiliser tant mes journées sont longues et épuisantes. Le sport, je le fais sur scène, ces derniers mois. D'autant plus que de cette façon, nous avons pu réaménager la pièce afin d'offrir plus d'espace à la Martins pour qu'elle puisse faire sa rééducation. La kiné est toujours avec elle, mais je ne me gêne pas pour voler un baiser à ma dulcinée. « Alors, comment ça s'est passé ? » Demande-je aux deux femmes tandis que la spécialiste est sur le point de tirer sa révérence : sa séance est terminée. Je l'écoute m'expliquer le déroulement de la séance et donner des conseils à Gwen sur les exercices qu'elle devra continuer à effectuer pendant l'heure à venir. Ensuite, je la remercie et la laisse se frayer un chemin jusqu'à la sortie. Elle saura bien trouver son chemin toute seule. Pour l'instant, je ne veux pas quitter Gwen, trop frustré d'avoir dû la quitter si tôt ce matin. « Tu sais que t'es belle, même quand tu galères ? » La taquine-je en la trouvant sincèrement irrésistible alors qu'elle n'est pourtant pas sous son meilleur jour. « Tu veux qu'on fasse tes exercices ensemble ? » Propose-je, prêt à mettre de côté ma fatigue pour l'aider encore davantage.

_________________


We are often told during times of bereavement that time heals all wounds. That's crap. In truth, you are devastated, you mourn, you cry to the point where you think you'll never stop - and then you reach a stage where the survival instinct takes over. You stop. You simply won't or can't let yourself "go there" anymore because the pain was too great. You block. You deny. But you don't really heal.

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2587
POINTS : 5620
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyMer 15 Aoû - 22:46

I'm slipping under
With a taste of poison paradise
I'm addicted to you

Lorsque Gwen se réveilla ce matin-là, Nate était déjà parti pour son interview. Elle s’extirpa du lit, prit une douche rapide et se fit ensuite un café bien serré dans la cuisine. Elle partit ensuite se poser sur la terrasse, son endroit préféré dernièrement et elle plongea dans ses pensées. Les dernières semaines avaient été compliquées. Clouée chez son petit-ami, elle ne vivait pas toutes les journées aussi bien les unes que les autres. L’affaire des agresseurs était résolue : la dette avait été remboursée par Nate et ceux qui s’en étaient pris à elle avaient enfin été arrêtés. Son père avait pu lâcher le pied et la vie reprenait petit à petit son cours normal. Gwen vivait de moins en moins dans la terreur, d’une part grâce à cette résolution « pacifique » et à la présence de Nate à ses côtés, d’autre part car elle retrouvait de plus en plus ses forces physiques depuis l’agression. Mais elle était encore loin d’avoir retrouvé toute sa mobilité et le temps commençait à devenir long entre les séances d’exercice et de rééducation, d’autant qu’elle avait été obligée de mettre la promo et les projets autour de son album et de sa tournée entre parenthèses le temps de guérir un minimum. Gwen n’avait plus de plâtres, elle ne se déplaçait plus constamment en béquille sauf en cas de fatigue de ses jambes et les bleus avaient presque totalement disparus. Pourtant, la métisse marchait toujours difficilement, elle dépendait encore des autres pour certaines choses et il ne fallait même pas reparler de la danse. Psychologiquement, la situation était donc difficile à vivre. Pour ne rien arranger, Rhys était passée la voir quelques jours plus tôt et l’altercation avait viré en violente dispute. Même si son meilleur ami avait essayé de calmer le jeu à la fin et tenté de recoller les morceaux, Gwen en avait été profondément blessée et tout ne s’oubliait pas en un claquement de doigt. Il y avait donc des jours avec… et des jours sans.

Aujourd’hui, elle était plutôt d’humeur ronchon à ruminer toute seule sur son sort. Pourtant, elle était une battante de nature, pas du tout le genre de personne à se laisser aller. Mais la jeune femme avait besoin de voir des progrès, de se raccrocher à quelque chose qui l’aidait à avancer. Depuis plusieurs jours, elle stagnait et elle n’avait plus la patience d’attendre que tout s’arrange. Gwen ne contrôlait plus rien dans sa vie… C’était sans doute le plus difficile. Heureusement, elle pouvait compter sur Nate qui – par elle ne savait quel miracle – supportait sa « diminution » physique et ses humeurs changeantes. Chaque personne qui témoignait de l’affection à la métisse prenait le risque de voir sa vie lui échapper, de se faire amocher par l’obstination qui la poussait à rejeter l’attachement ou les sentiments qu’elle ressentait pour autrui ou que n’importe qui avait pour elle. Peu dans son entourage comptait réellement à ses yeux, et ces rares personnes souffraient toujours à un moment ou un autre de la carapace qu’elle s’efforçait à mettre. Or, au fil des jours qui passait, elle découvrait que son cœur ressentait à nouveau une étincelle qui s’était éteinte, il cherchait à battre plus vite, alimenté par ce que Nate représentait à ses yeux, comme un égorgement soudain à l’indifférence qui l’avait habitée depuis longtemps. Cette agression l’avait rendue plus vindicative et destructrice, mais lui avait aussi ouvert les yeux sur tout ce qui comptait réellement dans sa vie. Nate en était devenu le principal pilier, le cœur même de son existence. On peut influencer un cœur, ralentir ou accélérer ses palpitations, le blesser ou l’atteindre, mais nul n’était jamais totalement maître de son organe battant ou de son imprévisibilité. Et c’était exactement ce que Nate était à ses yeux, l’élément imprévisible de sa vie en suspens, l’oxygène qu’elle respirait actuellement pour survivre.

Plongée dans ses pensées, Gwen n’entendit la sonnerie de la porte d’entrée qu’à la deuxième tentative de la kiné. La métisse s’était rendormie une partie de la matinée sur le transat, cependant elle avait un énième rendez-vous pour effectuer ses exercices. Elle se leva et alla ouvrir à la spécialiste afin de commencer sa séance sportive. Même si elle ne le montrait pas, la jeune femme souffrait physiquement, la douleur physique était palpable sur son visage chaque fois qu’elle levait la jambe ou tirait trop dessus. La kiné la poussait dans ses retranchements pour l’aider à retrouver sa mobilité mais chaque fois Gwen se retrouvait confrontée à ses limites et elle devenait boudeuse. Au bout d’une heure, la spécialiste termina la séance, une conclusion qui coïncidait avec le retour de Nate dans la villa. Il la rejoignit dans la salle de sport et lui vola un baiser en guise de salutations. Lorsqu’il demanda comment la séance s’était passée, Gwen céda volontiers la parole à la kiné qui décrivit quelques exercices supplémentaires à exécuter dès qu’elle serait partie. Sans conviction, la métisse hocha la tête et elle s’assit quelques minutes pour reprendre son souffle le temps que la kiné prenne congé. Nate la regarda alors et lâcha une remarque sans doute destinée à la faire sourire mais le cœur n’y était pas aujourd’hui. « Tu devrais t’acheter des lunettes. » Gentiment, il lui proposa de l’aider dans les exercices qu’elle devait encore effectuer. « Non pas maintenant, je suis fatiguée. » Argua-t-elle, n’allant finalement pas écouter les conseils de la kiné. Même fatiguée, elle devait garder un certain rythme pour la rééducation, cependant elle était dans un jour de mauvaise volonté, un jour où elle se disait que tout ceci ne servait à rien et où elle baissait les bras, trouvant que son corps mettait trop de temps à guérir convenablement malgré tous les efforts. « Comment s’est passée l’interview ? »

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nate R. Miles
Nate R. Miles
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, brendan, lizzie, deborah, jesse and yevgeniya
TON AVATAR : alex turner
TES CRÉDITS : blondie (avat) tumblr (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 8344
POINTS : 5303
ARRIVÉE À TENBY : 26/02/2014
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_o3tmtmJs6a1rug0eio5_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (09.06.88)
CÔTÉ COEUR : gwen la sauvage
PROFESSION : musician
REPUTATION : il est plutôt calme depuis qu'il est revenu de rehab, non ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyDim 19 Aoû - 17:07

We can do anything if we put our minds to it
Take your whole life then you put a line through it
My love is yours if you're willing to take it


Gwen… Tout a changé avec Gwen le jour où elle a commencé à m'apprendre la danse, et principalement le jour où elle m'a embrassé le jour du tournage du clip. Cette vidéo étant censée symboliser la fin de notre travail ensemble, la fin des séances de danse, la fin de nos retrouvailles hebdomadaires afin de partager la passion de la jeune femme. Pourtant, cette fin n'a jamais eu lieu. Je ne pouvais plus m'éloigner de Gwen alors qu'elle avait ravivé une flamme que je croyais éteinte pour toujours. Oui, tout a changé grâce à ce don que Gwen a pour la danse et ça me tue de la voir incapable de retrouver sa grâce et son élégance.
Toutefois, je ne suis pas là pour l'enfoncer. Je veux la soutenir, je veux l'aider dans cette épreuve difficile comme elle a été là pour moi à de nombreuses reprises.

Nous sommes seuls dans la pièce et je la taquine gentiment : sans succès. Le sérieux reprend le dessus, mais la jeune femme refuse mon aide pour ses exercices. En fait, elle refuse totalement de continuer ses exercices et je ne peux pas l'en blâmer. Baisser les bras, ça me connaît, alors j'essaye de me servir de mes propres expériences pour l'aider. « D'accord. » Je ne vais pas la forcer à faire quoi que ce soit. Elle n'a pas besoin de ça, elle a surtout besoin que je l'épaule. Alors, je l'épaule, littéralement. Je m'assois à côté d'elle et je réponds à sa question, blasé sur les bords. « Ca s'est bien passé. Mais il n'y a rien à faire, je préfère quand c'est toi qui m'interroge. » Je souris, ce souvenir encore frais où je l'avais embrassée - contre son grès. Cette journée, j'avais dit des choses à la métisse, mais elle n'avait pas voulu y croire.
Les lèvres pincées, je laisse le silence flotter dans l'air quelques secondes supplémentaires, puis je sors un carnet que je viens d'acheter et qui est soigneusement emballé. « Tu sais, Gwen… Je ne peux pas savoir exactement ce que tu traverses, mais je m'y connais en ce qui concerne la peine. » Parfois, j'ai cru ne jamais pouvoir me relever, mais je suis là, goûtant un bonheur nouveau aux côtés de la Martins. « Toi et moi, on est des artistes. On ressent les choses différemment, avec plus d'intensité et c'est ce qui rend la douleur si difficile à surmonter. Mais tu y arriveras. Je le sais. » Je hoche la tête. « Si j'y suis arrivé, alors la femme la plus forte que je connaisse y arrivera elle aussi. » Un sourire timide se dessine sur mes lèvres et je lui offre le paquet que je viens d'acheter. « En attendant. Tu peux te servir de ta douleur pour écrire de belles choses.  Ecrire ton ressenti, comment tu te sens physique et moralement… Ca ne sera pas joli, mais ça t'aidera. On ne peut pas écrire des contes de fées tout le temps… Parfois il faut que ce soit réel, et c'est bien connu, la souffrance est toujours la meilleure inspiration. » Les chansons après lesquelles on se retrouve en larmes après les avoir chantées, parce qu'elles viennent d'un endroit sombre, effrayant… Un endroit qu'il ne faut pas visiter tant la noirceur est omniprésente et oppressante.
La réalité fait peur, elle n'est pas belle, elle n'est pas enviable, elle est loin d'être le rêve qu'on nous avait promis étant gamin, mais elle est bien là. Elle est celle que nous devons affronter jour après jour. « Tu dois avoir l'impression d'avoir tout perdu… Mais je suis là pour toi, Gwen. Même si je ne suis qu'un maigre lot de consolation, je suis avec toi. » J'attrape sa main et je dépose un baiser sur celle-ci, amoureux et bienveillant. Oui, je ne la lâcherai pas.

_________________


We are often told during times of bereavement that time heals all wounds. That's crap. In truth, you are devastated, you mourn, you cry to the point where you think you'll never stop - and then you reach a stage where the survival instinct takes over. You stop. You simply won't or can't let yourself "go there" anymore because the pain was too great. You block. You deny. But you don't really heal.

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2587
POINTS : 5620
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyVen 14 Sep - 23:15

I'm slipping under
With a taste of poison paradise
I'm addicted to you

Nate réussit à arracher un sourire à la maussade Gwen. Elle gardait un bon souvenir de cette interview qu’elle avait menée à Tenbreak FM. « Vraiment, tu préfères quand c’est moi ? Je ne suis pas sûre que tu l’aies pensé ce jour-là. » Répondit-elle, amusée. « Mais si tu y tiens, nous pourrons réitérer l’expérience. Ce sera juste plus déstabilisant pour l’audience de te faire interroger par celle avec qui tu partages ta vie. Je me demande ce que tu répondrais aux questions personnelles. » Le silence s’installa durant un instant. Plongée dans ses pensées à soupirer sur ses exercices, la métisse leva des yeux ronds lorsqu’elle remarqua le paquet que Nate lui tendait. Il lui livra alors un speech mignon sur le ressenti plus intense que vivaient les artistes. Il était persuadé qu’elle réussirait à surmonter la douleur résultant de son traumatisme et il lui tendit ensuite le cadeau. Surprise et cachant maladroitement sa fébrilité, Gwen ouvrit le paquet et découvrit un merveilleux carnet. Le rockeur expliqua qu’elle pouvait se servir de ce qu’elle avait vécu, de sa souffrance, pour écrire et s’en inspirer. Bien que la métisse n’avait jamais écrit des chansons à l’eau de rose en mode conte de fées, elle comprit parfaitement le sens de l’idée de Nate : la douleur était le meilleur moteur d’inspiration, celui qui remettait le mieux en selle musicalement parlant, d’où naissaient les chansons qui prenaient aux tripes… « Je… Je ne sais pas quoi dire. » Balbutia-t-elle dans un premier temps, sonnée par cette allocution à cœur ouvert. « Merci. » Elle lui déposa un bisou affectueux sur la tempe. Touchée, la métisse garda un semblant d’impassibilité et elle lui avoua une confidence qu’elle avait tue jusqu’à présent. « C’est vrai que j’ai recommencé à écrire depuis quelques temps, de façon plus noire, plus… impactante. J’avais même peur de ce que je couchais sur papier au début, c’était revanchard, haineux… Maintenant, c’est plus profond. » Son premier album décrivait ses galères à Londres dans trois chansons, mais il célébrait surtout l’art de la danse et était globalement assez entraînant sur le reste du disque. « J’en ferais bon usage. » Dit-elle à propos du livret. Si Gwen avait la chance d’en enregistrer un second un jour, il serait beaucoup plus personnel, beaucoup plus à vif, beaucoup plus dans les tripes. « Je revis encore le cauchemar de cette nuit-là… Toutes les nuits. » Sa voix tremblait, parler de la douleur ravivait de mauvais souvenirs encore trop frais. Obligé de partir régulièrement en raison de la tournée, Nate n’était pas le témoin de toutes les nuits. Gwen était à fleur de peau aujourd’hui, lasse que son corps ne progresse plus dans la guérison, lasse de devoir restée enfermée dans une tour d’argent, dépassée par tout ce qui lui arrivait en ce moment. Nate lui attrapa alors la main et lui rappela qu’il était présent pour elle, même si elle pensait avoir tout perdu. Heureusement qu’il était présent, sinon elle aurait déjà sombré dans des démons bien moins glorieux. Prenant une inspiration, Gwen serra sa main en retour. « Tu sais que je ne redeviendrais jamais complètement celle que j’étais avant, n’est-ce-pas ? »

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nate R. Miles
Nate R. Miles
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, brendan, lizzie, deborah, jesse and yevgeniya
TON AVATAR : alex turner
TES CRÉDITS : blondie (avat) tumblr (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 8344
POINTS : 5303
ARRIVÉE À TENBY : 26/02/2014
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_o3tmtmJs6a1rug0eio5_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (09.06.88)
CÔTÉ COEUR : gwen la sauvage
PROFESSION : musician
REPUTATION : il est plutôt calme depuis qu'il est revenu de rehab, non ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyLun 24 Sep - 19:38

We can do anything if we put our minds to it
Take your whole life then you put a line through it
My love is yours if you're willing to take it


« C'est vrai que maintenant que j'y pense plus sérieusement. Ce ne serait probablement pas une bonne idée.  » En effet, je ne suis pas doué pour les mensonges et je voudrais encore moins mentir à Gwen, ce qui pourrait me pousser à me mettre dans des situations compromettantes à l'antenne. Il y a des choses qu'il ne vaut mieux pas laisser tomber dans les mains des médias. Je suis prêt à dire la vérité à la jeune femme, mais autant éviter d'être trop honnête sur une chaîne de radio car déjà à l'époque, j'avais été obligé de mentir en évoquant plusieurs fois ma relation avec Holly - ce faux couple que nous avons joué pendant des mois pour nous aider mutuellement. « Mais tu sais que si tu as la moindre question, tu peux me la poser. Je te dirai la vérité, toujours. » Même si la réponse ne sera pas nécessairement glorieuse. Je préfère qu'elle me demande directement si quelque chose la tracasse, plutôt qu'elle ne se fasse des idées en lisant ce qui se dit dans les tabloïd.

J'offre à la jeune femme le cadeau que je lui ai acheté sur le chemin du retour et je suis heureux de voir qu'il a l'air de lui plaire. Un sourire triste sur les lèvres, je l'écoute se confier et je me retrouve dans ses paroles. L'envie de vengeance, de destruction… Je n'ai pas été la victime des coups et pourtant, je ne me souviens pas avoir autant détesté quelqu'un comme ça. Toutefois, contrairement à la jeune femme, j'ai mis ses amis dans le même panier que ses agresseurs. Je serre la main de la métisse dans la mienne. « Je comprends… » Moi aussi, ça faisait longtemps que je n'avais rien écris d'aussi noir. Ses aveux se poursuivent pour me faire comprendre que même lorsque je ne suis pas là, elle continue de revivre cet enfer traumatisant. Je soupire, abattu pour elle. Déçu de ne pas être suffisant. Moi aussi j'ai des aveux à lui faire, même si je sais d'avance que je ne serais pas capable de lui dire tout ce que j'ai sur le coeur. « Quand j'ai appris pour ton agression, j'ai d'abord été inquiet… J'ai eu tellement peur pour toi. Mais après… Toute cette inquiétude s'est transformée. L'idée qu'on s'en soit pris à toi, ça m'a rendu… Fou. » Ces hommes… Si je m'étais retrouvé devant eux… Je n'aurais pas su répondre de mes actes. Des envies assassines et  destructrices. « Je… » t'aime ? « Je ne sais pas si tu te rends compte de tout ce que je pourrais faire pour toi. » Avoue-je sans oser croiser son regard. « Je sais que tu ne redeviendras jamais complètement celle que tu étais. » Les épreuves de la vie nous changent de façon permanente, comme si chaque traumatisme laissait une trace indélébile, une marque au fer rouge invisible, mais bien présente, bien douloureuse. Les ecchymoses de Gwen ne seront pas toujours à la vue de tous - elles se sont d'ailleurs déjà bien dissipées, mais je sais que le traumatisme reste aussi vif qu'au premier jour. « Je sais qu'il faut accepter ces changements, même si on ne les a pas voulus. » Quand je parviens à relativiser la situation, je remercie les cieux que les blessures de la Martins n'aient pas été plus graves voire fatales.

J'embrasse la joue de ma Dulcinée, et je me fais violence pour arrêter de broyer du noir. Cette attitude n'aidera pas la jeune femme et je me suis fais la promesse de l'aider à sortir la tête de l'eau, pas de la noyer. « Et je sais aussi que tu dois faire tes exercices. » Je me relève et je fais craquer ma nuque, prêt à me lancer en souriant timidement. « J'ai dit que j'étais prêt à tout pour toi, même à me ridiculiser. » Ce qui n'est pas rien. Sur ces paroles nettement plus gaies que précédemment, je commence à me dandiner devant elle et nous sommes bien loin des cours de danse chorégraphiés et gracieux qu'elle me donnait.

_________________


We are often told during times of bereavement that time heals all wounds. That's crap. In truth, you are devastated, you mourn, you cry to the point where you think you'll never stop - and then you reach a stage where the survival instinct takes over. You stop. You simply won't or can't let yourself "go there" anymore because the pain was too great. You block. You deny. But you don't really heal.

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2587
POINTS : 5620
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyMar 16 Oct - 21:00

I'm slipping under
With a taste of poison paradise
I'm addicted to you

« Tu me diras toujours la vérité ? Je l’espère. Je suppose que tu fais référence aux nouvelles dans les médias mais j’aimerai que tu puisses me parler de tout spontanément même si je ne te pose pas la question… Si tu fais un truc stupide par exemple ou à chaque fois que quelque chose ne va pas… Nous ne vivons pas une relation normale, je ne peux pas te suivre partout en concert et voir chaque soir sur ton visage comment tu te sens. » Gwen se mordit la lèvre inférieure et serra la main de Nate comme si sa vie en dépendait. « Promets-le-moi. » Souffla-t-elle, comme s’il devait signer un engagement verbal officiel envers elle. Après ce bref instant de solennité, la métisse reprit le fil dans un registre un peu plus léger. « Et promets-moi de ne jamais te raser les cheveux aussi ! J’ai vu un des membres du groupe le faire et je ne veux pas que ça devienne une mode entre vous. No way…. ! » Le message, accompagné d’un sourire cette fois, était parfaitement clair. Toutefois, la minute bon enfant revira dans le sérieux plus romantique lorsque Nate lui offrit un touchant cadeau plein de sens au niveau inspiration, un cadeau qui amena de nouvelles confidences entre eux. Gwen partagea ses peurs, tandis que le rockeur lui avoua la sienne lorsqu’il avait appris qu’elle avait été tabassée. Il était devenu fou d’inquiétude, prêt à faire beaucoup pour elle. « Si je pense que je m’en rends compte. » Répondit-elle d’une voix douce. Nate avait annulé de multiples concerts au pied levé pour rester auprès d’elle, malgré la pression de sa maison de disque. Il n’avait pas hésité une seconde à payer l’argent nécessaire à sa sécurité et à celle de ses proches, en sachant très bien qu’il n’en reverrait jamais la couleur. Il avait essayé d’arranger au mieux la situation, lui avait trouvé les meilleurs médecins locaux pour sa rééducation, il faisait même venir un kiné de Swansea, il l’appelait tous les jours quand il n’était pas là… Il était attentionné, chamboulé, en colère pour elle. Plus qu’un simple petit ami, il partageait complètement tous les sentiments qu’elle traversait. La peur, la rancœur, le doute, la force de caractère. Nate avait bien conscience qu’elle garderait les séquelles morales de ce traumatisme et qu’elle ne serait plus jamais comme avant. Il fallait l’accepter. Il embrassa la métisse sur la joue et adopta à son tour un ton léger en lui reparlant des exercices : elle avait compris son intention, il essayait de l’amadouer. « Non, pas aujourd’hui. » Soupira-t-elle. Toutefois, Nate n’allait pas jeter l’éponge aussi facilement, aussi il reprit une de ses phrases précédentes à sa sauce et il commença un drôle de manège. « Mais qu’est-ce que tu fais ? » Lança-t-elle, mi-interloquée, mi-amusée. Nate était entrain de se dandiner devant elle, comme s’il essayait de danser sans musique. Totalement improbable. Intéressée par la tournure des événements, elle oublia vite le moment de surprise. « Mmmh… si c’est en mode muy caliente, je reconsidérerais peut-être la question des exercices. » Il ne fallait pas tenter la diablesse en elle.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nate R. Miles
Nate R. Miles
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, brendan, lizzie, deborah, jesse and yevgeniya
TON AVATAR : alex turner
TES CRÉDITS : blondie (avat) tumblr (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 8344
POINTS : 5303
ARRIVÉE À TENBY : 26/02/2014
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_o3tmtmJs6a1rug0eio5_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (09.06.88)
CÔTÉ COEUR : gwen la sauvage
PROFESSION : musician
REPUTATION : il est plutôt calme depuis qu'il est revenu de rehab, non ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptySam 27 Oct - 14:16

We can do anything if we put our minds to it
Take your whole life then you put a line through it
My love is yours if you're willing to take it


« Que je te dise à chaque fois que je fais une connerie ? Je crois qu'il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour ça. » Je souris, cherche à détendre l'atmosphère pendant cette conversation pesante, même si j'en comprends l'importance. « Mais oui, je te le promets. » D'ailleurs, ce n'est pas parce que je ne lui parle pas tout de suite des problèmes qui risquent de me faire beaucoup de mal par la suite que je suis en train de briser ma promesse. Non, je ne veux simplement pas l'accabler de ma misère alors qu'elle a tant de mal à se reprendre. La première promesse, celle qui prévaut sur l'honnêteté, est celle de la protéger. Quand elle ira mieux... Oui, quand elle ira mieux, je pourrais être honnête sans me sentir obligé de la protéger. Pourtant, une chose est sûre et Gwen l'a dite : nous ne vivons pas une relation normale et même si je mène cette vie mouvementée depuis longtemps, c'est la première fois que j'en suis autant affecté. En effet, avec Harlow, c'était différent car elle faisait partie du groupe. Avec Gwen, nous devons parfois passer des semaines entières sans se voir autrement que par le biais d'un écran et encore, pour cela, il faut que le décalage horaire ne soit pas trop extrême. Depuis son agression, j'ai réussi à rentrer assez régulièrement pour veiller sur elle, mais je ne pourrai pas toujours prendre autant de risques pour le bien de la tournée lorsque nous feront des concerts en Océanie ou en Amérique. « Et tu n'as pas à me faire promettre quoi que ce soit à ce niveau, jamais je ne laisserai une tondeuse s'approcher de mes cheveux. » Je ris, pensant chacun de mes mots. Certes, les économies en produits capillaires seraient assez phénoménales, mais ce n'est pas comme si j'étais dans le besoin de toute façon.

Le rire se dissipe et les confessions reprennent. Le fait est que les choses ne seront plus jamais comme avant. Notre relation aussi, sera différente, car la peur d'avoir failli perdre Gwen m'a fait prendre conscience de l'importance qu'elle a gagné ces derniers mois et m'a fait réaliser qu'il faut profiter de chaque instant que nous avons ensemble. Aussi courts soient-il. J'encourage une nouvelle fois la jeune femme a faire ses exercices et même si elle refuse à nouveau, elle est surprise en me voyant bouger dans la pièce. Mais qu’est-ce que tu fais ? « T'as raison, ça manque de musique. » Je m'arrête deux petites secondes, sort mon téléphone et met un morceau de musique soul où les basses et les percussions donnent envie de se trémousser sensuellement. Les enceintes bluetooth branchées dans toute la villa permettent d'avoir un son de superbe qualité puis je reprends où j'en étais. « Dans ce cas, tu devrais en effet reconsidérer la question des exercices. » Je reprends la danse. « Il fait drôlement chaud, dis donc, tu ne trouves pas ? Tu sais quoi ? Je crois que je vais ouvrir quelques boutons de ma chemise. » Et je joins les gestes à la paroles sans attendre une seconde de plus. J'offre un sourire aguicheur à ma petite-amie. « Et si tu me rejoins, je pense que ça me donnera envie de l'enlever complètement. » Continue-je sans le moindre problème avec ce petit chantage.

_________________


We are often told during times of bereavement that time heals all wounds. That's crap. In truth, you are devastated, you mourn, you cry to the point where you think you'll never stop - and then you reach a stage where the survival instinct takes over. You stop. You simply won't or can't let yourself "go there" anymore because the pain was too great. You block. You deny. But you don't really heal.

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2587
POINTS : 5620
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyJeu 8 Nov - 18:25

I'm slipping under
With a taste of poison paradise
I'm addicted to you


Non sans une pointe d’humour, Nate lui promit de lui parler quand il ne sentirait pas bien ou s’il faisait une connerie. Rassurée, Gwen dévia dans un registre plus léger et le taquina sur ses cheveux. Si elle avait concédé le baiser avec Liam pour la Gay Pride, il n’était pas question qu’il sacrifie un jour sa tignasse pour un défi stupide ou suivre la mode du groupe. Sur ce point, elle n’avait visiblement pas à s’inquiéter. Malgré des moments plus détendus, la conversation reprit tout de même un tournant plus sérieux. Ils s’ouvrirent l’un à l’autre. Gwen parla de son ressenti, de ses craintes, de la façon dont ce traumatisme risquait de la changer en profondeur… Il était trop tôt pour s’en rendre compte car elle était toujours en convalescence mais les prochains mois s’annonçaient difficiles. D’ailleurs, la métisse trouvait qu’elle stagnait ces derniers jours et elle avait abandonné l’idée d’exécuter ses exercices, lasse de ne plus voir la même évolution que les premiers jours. Alors qu’elle refusa de s’exécuter, Nate se leva et se dandina. Il s’arrêta ensuite pour mettre de la musique sur son téléphone et reprit ses drôles de mouvements. Il essayait de bouger maladroitement, ce qui arracha d’abord un sourire à Gwen puis elle l’invita à se mouvoir plus sensuellement s’il voulait qu’elle reconsidère la question des exercices.

Sans se faire prier, le rockeur accepta le challenge et il déboutonna quelques boutons de sa chemise. La jeune femme se mordilla la lèvre inférieure, elle était bon public mais pas si facilement prenable. « Mmh… Tu trouves qu’il fait déjà si chaud que ça ? » Elle avait envie de se lever et de lui faire son déhanché ravageur, il suffisait de quelques mouvements… Mais sa jambe rendrait l’exercice impossible, la métisse risquait de se raidir et de se coincer complètement. Gwen se contenta donc de rendre son sourire aguicheur à Nate et elle étira ses jambes comme le lui avait recommandé le kiné. Son petit ami l’invita ensuite à le rejoindre pour l’aider à retirer la chemise. « C’est un programme qui s’annonce intéressant… » La jeune femme commençait à être émoustillée mais il n’avait pas encore complètement réussi à lui faire oublier ses limites physiques. Elle se rapprocha légèrement de Nate et ses doigts frôlèrent le tissu de la chemise en question. Pour une fois, Gwen attendait et le laissait prendre la situation en main. Après tout, il avait commencé à se dandiner avec une idée derrière la tête…


_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nate R. Miles
Nate R. Miles
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, brendan, lizzie, deborah, jesse and yevgeniya
TON AVATAR : alex turner
TES CRÉDITS : blondie (avat) tumblr (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 8344
POINTS : 5303
ARRIVÉE À TENBY : 26/02/2014
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_o3tmtmJs6a1rug0eio5_400
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 yo (09.06.88)
CÔTÉ COEUR : gwen la sauvage
PROFESSION : musician
REPUTATION : il est plutôt calme depuis qu'il est revenu de rehab, non ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyDim 18 Nov - 14:02

We can do anything if we put our minds to it
Take your whole life then you put a line through it
My love is yours if you're willing to take it


Quand j'étais en désintox, on m'avait appris à relativiser toutes les expériences que je vivais et toutes les émotions que je ressentais... Essayer de voir la lumière au bout du tunnel afin de ne plus avoir envie de recourir à ces anesthésiants, ces produits chimiques et synthétiques qui semblaient me rendre la vie plus belle, mais qui finement étaient à deux doigts de me faire perdre la vie. Je repense de plus en plus aux quelques semaines que j'ai passé à Cardiff, coincé dans ces murs où je ne voulais voir personne alors que les médias s'amusaient de mon sort sans que j'en ai connaissance. Oui, je repense à la désintox parce que les envies de dope se font de plus en plus puissantes. Pas pour me faire oublier ma vie, mais plutôt pour m'aider à la mener comme bon me semble, me permettant d'allier ma vie professionnelle avec ma vie sentimentale... Ne laisser personne en retrait, ne décevoir personne.
J'aimerais dire que j'ai été assez fort pour passer outre, mais j'ai déjà craqué. J'aime croire que j'ai encore le contrôle que rien ne m'échappe, et quand je suis aux côtés de Gwen, j'ai l'impression que tout est possible. Quand je suis aux côtés de Gwen, j'ai envie de croire que la lumière n'est plus si loin, qu'on peut la toucher du bout des doigts, tout simplement parce que je déteste la voir dans cet état et que je ferais tout mon possible pour la rendre heureuse.

Ainsi, je fais pour elle les efforts que je ne suis pas capable de faire pour moi et je m'applique dans cette danse stupide pour lui arracher quelques sourires ici et là et pour lui prouver qu'elle peut toujours compter sur moi, même quand mon emploi du temps me force à être loin d'elle pendant plusieurs jours voire semaines. « Que veux tu, ça donne chaud de bouger. » Dis-je en souriant et en poursuivant cette danse jusqu'à ce qu'elle me rejoigne. Quand elle est suffisamment proche de moi, je la prends dans mes bras et la soulève délicatement, prenant soin de ne pas lui faire mal. « Ca va aller, je te le promets. Tu verras. » Murmure-je à son oreille dans une nouvelle tentative pour la rassurer sur l'avenir qui nous attend, un futur incertain, mais qui ne semble pas pouvoir être plus sombre que les derniers mois que nous avons vécu. Tout en la gardant dans mes bras, je me meus doucement sur le rythme de la musique et je ne la lâche pas une seconde : le but étant de profiter de chaque petites secondes que je peux passer avec elle avant de devoir retourner à mes occupations. « Maintenant que je te tiens, je ne te lâche plus, ma belle. » Je l'embrasse tendrement et je lui glisse entre deux baisers. « Et je compte bien t'emmener jusqu'à la chambre. » Je la préviens et toujours en souriant, je transforme mes paroles en actions, la portant jusqu'à la chambre que j'ai quitté trop tôt ce matin, trop vite, nous privant d'un peu de tendresse. Autant dire que je compte bien me rattraper maintenant que je n'ai plus aucune obligations professionnelles pour la journée.

_________________


We are often told during times of bereavement that time heals all wounds. That's crap. In truth, you are devastated, you mourn, you cry to the point where you think you'll never stop - and then you reach a stage where the survival instinct takes over. You stop. You simply won't or can't let yourself "go there" anymore because the pain was too great. You block. You deny. But you don't really heal.

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 994868865:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Martins
Gwen Martins
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia, Dylana, Keelin & Megan
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Max - Andrew.

RAGOTS PARTAGÉS : 2587
POINTS : 5620
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015
Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Tumblr_mx3gia1vVF1roljz3o3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (05/08/1990)
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, chorégraphe et boxeuse professionnelle. Chanteuse : elle chante de la soul, du pop/rock et du rnb. Musicienne : elle joue principalement de la guitare et de la basse dont elle est une véritable virtuose, elle se débrouille aussi au piano. Danseuse : la danse est l’art dans lequel elle excelle le plus, elle est aussi chorégraphe et donne des cours de danse hip-hop et contemporaine. Boxeuse : elle a un excellent niveau en boxe et elle donne des cours de boxe au club de Tenby. Elle a appris à se battre dans la rue et maitrise donc des techniques de combat bien plus larges.
REPUTATION : Son deuxième album est enfin sorti et rencontre le succès escompté. Après des mois de galère, elle a réussi à se relever. L'enfant prodige de Tenby réalise enfin son rêve et rend ses proches fiers. Souhaitons-lui bonne chance.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) EmptyMar 20 Nov - 17:29

I'm slipping under
With a taste of poison paradise
I'm addicted to you

Gwen n’était pas aussi optimiste quant à l’avenir que Nate mais elle abandonna ses pensées négatives lorsqu’il commença à danser pour lui changer les idées. Rien ne servait de continuer à se morfondre sur son sort, la situation ne changerait pas dans l’immédiat. La métisse prêta attention lorsque le rockeur se dandina sensuellement devant elle, cherchant à l’émoustiller. Elle se prêta facilement au jeu, laissant le chanteur mener la barque aujourd’hui. Les rôles étaient inversés : la jeune femme s’appuyait sur lui plus qu’à l’accoutumée. Dans cette période compliquée pour elle, il avait réellement été un pilier sur lequel elle avait pu se reposer. Malgré la tournée, Nate avait consacré le plus clair de son temps libre à revenir et à soutenir la jeune femme, à s’occuper d’elle aussi. Il était même revenu beaucoup plus souvent qu’il ne l’aurait fait en temps normal ; elle en avait bien conscience même si elle ne le formulait pas de vive voix. A nouveau, Nate la rassura et lui promit que tout se passerait bien dans un avenir proche. Un sourire étira les lèvres de la jeune femme, qui ne pipa mot. Il la souleva délicatement dans ses bras et donna une idée des agréables plans de cette belle fin d’après-midi. Elle lui rendit son baiser tandis qu’il l’emmena dans la chambre afin de profiter d’une journée sans aucune obligation extérieure pour se rappeler à leur bon souvenir ; une journée où le couple rattrapa tendrement et passionnément tout le temps qu’il passait séparé.


Fin du sujet Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 2140929783

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty
MessageSujet: Re: Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Give me your heart 'cause I ain't gonna break it (Gwen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-