AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

the internet is for the Lord (+adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : stvbrns / crapisun (jo).
TES DOUBLES : amanda, la paumé.
TON AVATAR : Keanu Reeves.
TES CRÉDITS : schizophrenic.
TA DISPONIBILITE RP : (seren) + (adriel) + (cameron) + (julie)

libre





RAGOTS PARTAGÉS : 200
POINTS : 189
ARRIVÉE À TENBY : 06/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans. (1971) (mais il se comporte comme s'il en avait 80).
CÔTÉ COEUR : après le décès brusque de sa femme, il est encore perdu.
PROFESSION : pasteur, il prend soin des moutons égarés de Tenby.
REPUTATION : il aimerait bien se faire connaître comme le pasteur "cool" du coin mais il a encore pas mal de boulot pour y arriver.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: the internet is for the Lord (+adriel) Jeu 26 Juil - 23:53


   


the internet is for p*rn THE LORD

Eli ramasse un un sac rose à moitié caché sous le canapé du salon (sac de sport à en juger par l'odeur, probablement Scarlett en déduit-il) et jette un dernier regard sur la pièce. Le rangement, bien que loin d'être parfait, devra faire l'affaire pour le moment. Au grand regret d'Eli, entre la maison et l'église, il doit souvent choisir et c'est la maison et son entretien qui ne font pas le poids et cela se remarque. Les filles ont bien compris les priorités de leur père, faisant de toute la maison leur domaine, un domaine qu'elles ne prennent que rarement le temps de nettoyer ou même de ranger. Eli n'a que très peu de temps pour les tâches ménagères et la maison devient de plus en plus sauvage, tout contrôle lui filant entre les doigts. Généralement, ce soucis est bien loin sur sa liste de problèmes quotidiens et il faut dire qu'il est loin d'être un exemple à suivre en la matière, laissant régulièrement ses propres livres ou journaux un peu partout. Cependant, aujourd'hui est tout autre chose. En effet, le pasteur a de la visite et il espère faire bonne impression sur l'inconnu. Il ne manquerait plus que le bruit court que Monsieur Vaughan vit dans une maison bordélique !

L'invité en question ne devrait plus tarder d'ailleurs. Eli a souscrit les services d'un jeune homme de la ville afin que ce dernier l'aide dans son nouvel objectif : conquérir l'internet. Depuis quelque temps, la jeunesse de Tenby s'est mise en tête de mettre en place une marche des fiertés et Eli est convaincu que cette idée vient de ces fichus écrans contre lesquels ils ont toujours le nez collé alors il a décidé de passer à l'offensive en allant dans leur monde et en s'y installant. Il espère convaincre les jeunes que l'église c'est aussi cool que youtube et peut-être même leur faire changer d'avis sur ce défilé idiot qu'ils projettent. Néanmoins, l'internet et les ordinateurs il n'y connaît rien et puisqu'il préférerait devenir chauve que de reconnaître devant ses filles qu'il n'est pas omniscient, il n'a pas voulu leur demander de l'aide et à directement contacté un spécialiste. Ou du moins, c'est ce qu'on lui a dit. On lui a aussi parlé des besoins spécifiques de ce dernier, et il espère que tout se passera agréablement. Qui plus est, la menace toujours plus pesante de la marche des fiertés le pousse à se jeter dans ce projet.  

La sonnette de la porte d'entrée retentit et il se passe la main dans ses cheveux (Susan avait l'habitude de les lui couper et il n'a toujours pas trouvé le courage d'aller chez la coiffeuse) tentant de remarquer un quelconque détail qui mériterait une rectification de dernière minute mais son regard ne trouve rien et il doit se résoudre à accepter qu'il a fait tout ce qu'il pouvait. Il se dirige donc dans le couloir pour aller ouvrir.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork

_________________

like breath on a mirror
"We all change, when you think about it, we're all different people; all through our lives, and that's okay, that's good, you've gotta keep moving, so long as you remember all the people that you used to be." (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel & liam.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open.
(eli)
RAGOTS PARTAGÉS : 1124
POINTS : 1223
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 33ans (16/05/1985)
CÔTÉ COEUR : définitivement amoureux.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " il est plus discret que d'habitude. ça cache forcément quelque chose. ou peut-être que la potentielle paternité l'a calmé."



MessageSujet: Re: the internet is for the Lord (+adriel) Mar 7 Aoû - 23:22


eli & adriel
internet is the new power


Le défilé de la gay pride avait pris énormément de place dans les discussions de Tenby. Après tout, un événement de la sorte prend de la place et de l'ampleur dans un petit village comme le nôtre. Mais ce qui a de plus marrant, si je peux dire ça comme ça, c'est le groupe des contres qui arrive avec ses arguments et qui fait de son mieux pour annuler le truc. Un vrai spectacle pour quelqu'un comme moi qui se fiche un peu de devoir choisir un camp. Je n'ai rien contre les gays, même si je ne suis pas leur plus grand défenseurs. Puis avec mon vécu, je me suis rendu compte qu'on ne pouvait pas choisir de qui on tombe amoureux, ça vient nous frapper à la figure sans crier gare et en nous faisant comprendre qu'on doit faire avec, que c'est comme ça. C'est ce qui leur arrive à tous ... Enfin, je suppose. Un jour ils se réveillent et se rendent compte qu'ils sont sorti de la « normalité » et qu'ils doivent faire avec. Je n'aimerais tellement pas me retrouver à leur place ; parce que même si j'ai vécu la même aventure, je n'ai pas la moitié de la planète qui me regarde de travers pour ça. Bref, j'apprécie que notre ville veuille prendre un bon point en organisant la marche de la fierté ... Même si je me contenterais de la regarder d'un balcon.
Et comme si quelqu'un essayait de me faire passer un message, j'en reçois un assez particulier sur mon téléphone. J'ai manqué l'appel pour je ne sais quelle raison et lorsque j'entends la voix sur mon répondeur, je manque de m'étouffer. Après une espèce de débat interne sur un pour et contre le truc gay, j'ai un appel du Pasteur prêt à m'engager pour un travail. J'ignore s'il est resté vague parce qu'il ne sait pas exactement de quoi il parle, de ce qu'il veut ou si c'est parce qu'il veut garder une part de mystère pour être sûr que je me pointe au rendez-vous. Un job, c'est un job. Puis ça me permet de patienter jusqu'à l'accouchement de Lexia ... Ou même le test de paternité. J'envoie un SMS pour proposer un rendez-vous le lendemain et il me renvoie son adresse. Ma curiosité finira par me tuer.

Si on m'avait dit il y a quelques années que j'allais finir par bosser pour une homme de l'église, j'aurais bien rigoler. Après, le moi adolescent aurait tout autant rigoler si je me mettais à lui expliquer la situation qui l'attend plus tard, il aurait tout autant ri. Mais peu importe parce que là, je devais mentalement me préparer à une situation inconfortable, à de l'inconnu. Je profite du beau temps pour me balader avec ma chaise à travers la ville et ainsi réfléchir. Je dois faire mon travail, juste mon travail. Il va sûrement me demander un site internet pour la paroisse et je ferais plaisir à un peu près la moitié de la ville de la sorte. Je croise quand même les doigts pour que ça n'ait rien à voir avec la gay pride à venir, au risque d'être inconfortable pour de bon. De grandes respirations et j'arrive jusque la porte. La sonnette est pour une fois à bonne hauteur et je tends le bras pour appuyer dessus. J'ai à peine le temps d'entendre la petite chanson que le Pasteur vient m'ouvrir. Bonjour ! J'affiche un large sourire, propose une poignée de main très masculine en guise de bonjour. Il n'est pas aussi intimidant qu'on le dit. Je le trouve même assez sympathique aux premiers abords. Euh, Monsieur le Pasteur ... J'ignore les convenances, les choses à dire à un homme comme lui. Je n'ai jamais été un très grand catholique ou un très grand fan de religions ; la dernière fois que je m'étais vraiment intéressé à ces histoires, c'était justement au cours d'histoire du lycée. Pas mon plus grand moment. Dites moi tout, comment puis-je vous être utile ? finis-je par lui demander, mes joues rougies de gênes remplacées par un simple sourire.


AVENGEDINCHAINS

_________________

      devoted
      if ever there is tomorrow when we’re not together. There is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem, and smarter than you think. But the most important thing is, even if we’re apart… I’ll always be with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : stvbrns / crapisun (jo).
TES DOUBLES : amanda, la paumé.
TON AVATAR : Keanu Reeves.
TES CRÉDITS : schizophrenic.
TA DISPONIBILITE RP : (seren) + (adriel) + (cameron) + (julie)

libre





RAGOTS PARTAGÉS : 200
POINTS : 189
ARRIVÉE À TENBY : 06/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 47 ans. (1971) (mais il se comporte comme s'il en avait 80).
CÔTÉ COEUR : après le décès brusque de sa femme, il est encore perdu.
PROFESSION : pasteur, il prend soin des moutons égarés de Tenby.
REPUTATION : il aimerait bien se faire connaître comme le pasteur "cool" du coin mais il a encore pas mal de boulot pour y arriver.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: the internet is for the Lord (+adriel) Jeu 9 Aoû - 13:02


   


the internet is for p*rn THE LORD

Eli ouvre la porte rapidement, peut-être même trop. Il sait que son entrain et son énergie peuvent parfois effrayer les gens mais pour un homme avec tant de chose à faire comme lui, c'est indispensable. « Bonjour à vous ! Comment allez-vous ? Je suis ravi que vous ayez pu vous déplacer jusqu'ici. » Eli lui serre la main en retour. Ayant hérité de son père le principe que la poignée de main d'un homme est la clé de son caractère, il est satisfait de constater que son invité ne manque pas de poigne. Il l'incite à entrer, prenant la tête afin de le guider vers le salon.  Il ne manque pas de se renfrogner légèrement devant le bafouillement du jeune homme. Certes, l'époque où les gens connaissaient tous les membres de leur paroisse par leurs prénoms est terminée mais Eli avait espéré tout de même qu'on en était pas au point où on oublie même le respect dû à un homme d'église. Enfin, il doit s'y faire, les temps ne sont pas les mêmes. « Pasteur Vaughan est le terme que vous cherchez, mais appelez moi Eli si vous le voulez bien. » Qu'on ne vienne pas dire qu'il n'est pas moderne après ça ! « Prendriez-vous quelque chose à boire ? » Eli est loin d'être un bon hôte, il ne l'a jamais été préférant laisser le travail domestique à sa femme mais il fait des efforts désormais, sa réputation étant sur la ligne.

Il s'installe dans le salon, face à son invité et commence son explication. « Je suppose que vous n'êtes pas sans savoir que notre petite ville de Tenby connaît quelques remue-ménages ces derniers temps avec cette histoire, pardonnez moi le terme, saugrenue de marche. » Il observe le blond avec attention cherchant dans son visage une quelque conque trahison de sa pensée. L'idée de cette marche s'était répandue dans la ville comme une gangrène, infectant même les plus respectueux des citoyens et même l'homme lui a été chaudement recommandé Eli n'est pas à l'abri d'être tombé sur l'un de ces pauvres gens. « En tant que pasteur et membre de notre communauté, il est de mon devoir d'aider les gens à y voir clair parmi toutes les choses qui sont dites en ce moment. Je voudrais principalement protéger la jeunesse de la ville qui est si facilement influencée par les plus libertins de nos concitoyens. » Eli prend très à cœur son travail et va même au-delà de ce qui est demandé de lui. « J'ai bien conscience que la jeunesse n'écoute plus autant un homme religieux comme moi » plaisante-t-il, « c'est pour cela que j'aimerai les contacter sur leur propre terrain. » Il désigne l’ordinateur qui posé sur la table. « J'aimerai passer par internet pour attirer les jeunes et leur permettre de retrouver le droit chemin. » La partie qui suit est plus délicate, le pasteur n'appréciant pas vraiment d'être vulnérable ou ignorant. « Malheureusement je ne suis pas très habile avec ces engins électroniques et j'aimerai beaucoup que vous m'aidiez dans ce travail. Contre un dédommagement bien sûr. »


© Frimelda, sur une proposition de © Blork

_________________

like breath on a mirror
"We all change, when you think about it, we're all different people; all through our lives, and that's okay, that's good, you've gotta keep moving, so long as you remember all the people that you used to be." (c) by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: the internet is for the Lord (+adriel)

Revenir en haut Aller en bas

the internet is for the Lord (+adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences :: Oakridge Acres-