AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

We all fall short of glory (dylana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : afterglow - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5689
POINTS : 4044
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: We all fall short of glory (dylana) Ven 20 Juil - 12:48

Run away, run away, go chase yourself
Run away, run away, now I'll attack


En s'installant à Tenby, Brendan n'aurait pas cru qu'il y aurait des manifestations prônant l'ouverture d'esprit, l'amour pour tous, la bisexualité etc. Toutefois, il n'a plus d'autres choix que d'accepter le fait que les habitants de Tenby sont prêts à accueillir ce genre Pink Parade puisqu'une dame est littéralement en train de quémander sa signature pour une pétition qui aiderait à développer la visibilité de l'événement. Brendan n'a aucune raison de ne pas signer ce bout de papier, car même s'il se considère hétérosexuel, il ne veut pas que sa fille ait à vivre dans un monde qui n'accepte pas la liberté des uns et des autres à aimer qui ils veulent. Oui, pour que sa fille n'ait pas à lutter pour des choses qui devraient être acquises, il veut bien donner un peu de son temps et signer toutes les pétitions qu'on lui propose, d'autant plus que le discours que lui fait la jeune femme aux couleurs de l'arc-en-ciel est assez touchant.
Les revendications principales du jeune homme, celles qu'il défend depuis des années concernent principalement le racisme : en effet, il ne supporterait pas qu'on s'en prenne à sa fille pour sa couleur de peau, mais l'idée qu'elle puisse un jour tomber amoureuse d'une fille et qu'elle soit cataloguée pour ça le met hors de lui.

Et qui sait, peut-être que si Tenby accueille ce défilé, la ville pourrait également accueillir un festival de musique lors duquel Brendan pourrait s'amuser comme un fou. Le jeune homme continue de traverser le parc avec ce sentiment d'avoir fait une bonne action et c'est là que ses yeux se posent sur celle qui occupe constamment ses pensées : Nina.
Son sourire s'agrandit et il se dit qu'il est finalement récompensé de la bonne action qu'il vient de réaliser. Toutefois, ce qu'il remarque après deux secondes d'observation, c'est cette inconnue penchée vers sa fille qui s'apprête à lui offrir une glace. Il n'en faut pas plus pour mettre le Darlington dans un état de rage prononcée et il se jette sur sa fille pour l'éloigner de cette femme qui n'est pas Deryn. Il prend sa petite dans ses bras malgré l'âge grandissant de cette dernière et il s'inquiète directement de son état.
« Ma belle, tu vas bien ? Qu'est-ce que tu fais là, toute seule ? Elle est où, maman ? » Il ne laisse même pas le temps à Nina de répondre qu'il se retourne vers la brune aux cornets de glace.  « T'es qui, toi ?! D'où tu donnes une glace à ma fille ?» Il ne la connait pas. Il n'a jamais vu cette femme de sa vie et bien qu'elle n'ait pas l'air méchante, il sait qu'il ne doit pas se fier aux apparences. Il se demande vraiment où est Deryn et il en vient à se demander s'il n'aurait pas dû accepter la thérapie de couple qu'on leur avait suggérée il y a plusieurs mois. Ils ont beau n'avoir jamais été en couple, peut-être que de telles visites leur auraient été bénéfiques. Néanmoins, le jeune homme pensait que le contrat qu'ils avaient signé pour la garde exclusive de Deryn serait suffisant pour maintenir la paix… Il faut croire qu'il avait tort et qu'ils devront revoir les spécificités des closes concernant la garde de Nina.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa & Lexia
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - vampirella ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan - Brendan - Ainhoa. A venir : Dimka - Liam.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan.
RAGOTS PARTAGÉS : 335
POINTS : 1183
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Dernièrement, ça s'est compliqué.
PROFESSION : Employée dans une agence de voyage
REPUTATION : Des années d'absence floues, un retour fracassant, mais qu'a-t-elle fait tout ce temps ? Cacherait-elle quelques petits secrets croustillants ?



MessageSujet: Re: We all fall short of glory (dylana) Dim 22 Juil - 13:42

Le travail à l’agence n’était pas au beau fixe. L’ambiance était tendue entre les différents collègues. Il y avait cette vieille greluche qui ne foutait rien et donnait ses tâches ingrates aux autres en plus de tomber malade toutes les deux semaines, cette trentenaire ultra prétentieuse qui se croyait à un défilé de mode et passait plus de temps à rêvasser dans les magasines de voyages qu’à vraiment donner des conseils utiles, cette acharnée du boulot qui ne supportait pas le moindre bruit de papier autour d’elle et qui ne prenait même pas ses pauses tellement elle était stressée de la vie, et ce mec de la bande frotte la manche avec la chef pour obtenir tout ce qu’il désirait. Dylana était tombée dans une belle équipe de bras cassés et elle espérait sincèrement vite décoller de cet endroit de misère. De son côté, la brune tentait de mener les deux bouts comme elle pouvait entre ce job à l’ambiance tendue et ses heures supplémentaires pour garder l’un ou l’autre enfant. Depuis deux mois, Deryn lui avait confié la garde de sa fille les mercredis après-midi. La mère de la petite avait souvent des obligations qui l’empêchaient de s’en occuper durant ces quelques-heures et comme elle ne souhaitait pas laisser la petite à la garderie, Dylana avait pris le relai. Elle s’entendait bien avec Nina, une petite fille vive et joueuse, à l’esprit curieux. Ce n’était pas une gamine difficile à garder, il suffisait de nourrir cette curiosité en diverses activités pour que le temps défile. Dylana gagnait ainsi facilement quelques livres supplémentaires tout en s’amusant au contact d’enfants. Entre autres activités, elle l’avait déjà emmenée voir un film au cinéma, se perdre à la bibliothèque, nager à la piscine, aider à faire des devoirs… Footballeuse hors-pair, la jeune femme l’avait même initiée à ce sport qui lui avait plutôt bien plu. Une belle relation de confiance s’était établie entre les deux. Dylana était un peu comme une tantine pour la fillette. Aujourd’hui, au vu de la météo particulièrement favorable, la brune avait songé à une sortie dans le parc assortie d’une bonne glace. Après avoir marché et joué dans le parc près d’une heure, elle entraîna donc Nina devant le glacier et la laissa choisir ses goûts préférés. « Vanille fraise, c’est bien ça ? » Répéta-t-elle en souriant tout en lui tendant le cornet. La petite acquiesça les yeux brillants mais ce regard disparut aussitôt lorsqu’elle fut happée par un inconnu qui détruisit littéralement le meilleur moment de leur journée. « Eeeh ! » Craignant qu’il l’enlève et l’emmène avec lui, elle avait précipitamment fait tomber les glaces par terre et s’était déjà avancée pour réduire la distance entre eux. Il parla à la petite comme s’il la connaissait. Nina regardait Dylana, à la fois surprise et le regard confus. Si la petite connaissait vraiment cet homme, elle ne devait pas l’avoir beaucoup fréquenté. L’individu s’adressa alors froidement à elle comme si c’était à elle de rendre des comptes. N’hésitant qu’une seconde entre le repousser ou lui répondre, elle lui répliqua en deux mots sans oublier de lui retourner la question. « Je suis sa babysitter ! Et toi t’es qui ? » Il pouvait être fier de ce qu’il venait de faire en tout cas, soi-disant papa. « Qui me dit que tu es vraiment son père ?! Je ne t’ai jamais vu dans le coin. » Elle posa une main sur le bras de la petite pour la rassurer et histoire qu’il ne puisse pas partir avec elle à sa guise. Non, mais pour qui il se prenait celui-là ? « Nina, tout va bien. Tu connais ce monsieur ? » Autant en avoir le cœur net en s’adressant directement à la gamine et dissiper tout malentendu entre les deux adultes. Elle était largement en âge de lui répondre sur cette question. Deryn lui avait vaguement parlé d’une situation compliquée avec le père, qu’il ne faisait pas vraiment partie de la vie de la petite, mais Dylana n’avait pas posé plus de questions, ce n’était pas ses affaires. Sa seule mission était de garder et d’occuper la petite durant quelques heures. A bien y réfléchir, elle aurait peut-être dû creuser cet aspect paternel auprès de la mère. Toutefois, ce n’était pas parce qu’il avait adopté une attitude intimidante qu’elle avait peur. Au contraire, son instinct n’était pas en très bon état et ne lui donnait peur de presque rien justement. Pas même d’un gars tatoué de la tête aux pieds qui avait une tête de débraillé et qui la regardait d’un air menaçant.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : afterglow - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5689
POINTS : 4044
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We all fall short of glory (dylana) Mar 24 Juil - 20:34

Run away, run away, go chase yourself
Run away, run away, now I'll attack


En quelques secondes, Brendan a l'impression de devenir fou. Qui est cette femme sur le point d'offrir une glace à sa petite fille ?! Il n'aime pas beaucoup ça et sans surprise, ses instincts paternels refont surface en l'espace d'une nano-seconde. Il éloigne Nina de cette brune qu'il ne connait pas et il serre les dents pour ne pas l'insulter de tous les noms devant sa fille. Aussi, il prend la métisse dans ses bras et il attend de voir comment elle va avant de s'adresser à cette femme qu'il n'a jamais vu dans le coin. Il est sur le point de vriller quand elle indique qu'elle est la baby-sitter de Nina. Au lieu de ça, il se met à rire jaune sans pouvoir se retenir. « Sa baby-sitter… C'est une putain de blague. » Ses pensées s'en vont directement vers Deryn et à quel point il la déteste. Elle n'a pas le droit de faire appel à une baby-sitter. Elle n'a pas le droit ! C'est écrit dans tous les papiers que Brendan a dû signé, ces papiers qui accordait à la jeune femme la garde exclusive de l'enfant. « Je suis son père, que tu le croies ou non. » En effet, la jeune femme a de quoi se poser la question car il n'y a pas vraiment de ressemblances entre la métisse et Brendan. Bien qu'il tienne sa fille, il parvient à relever son T-shirt et laisse apparaître le prénom de sa fille tatoué sur les côtes. « Ne la touche pas ! » S'emporte-t-il quand la brune pose une main sur la petite fille. Il fait quelques pas en arrière pour s'éloigner et par la même occasion pour éloigner sa fille de cette inconnue.

Un tas d'idées vient en tête au jeune femme, toutes plus dévastatrices les unes que les autres pour Deryn. Son envie la plus pressante est d'appeler son avocat qu'il doit payer une fortune pour lui expliquer que la mère de Nina fait appel à une baby-sitter alors qu'elle n'a pas à le faire, qu'elle aurait pu l'appeler, lui, pour qu'il s'en occupe. Toutefois, il ne veut pas faire ça devant sa fille et il ne veut pas non plus faire une erreur en faisait quelque chose d'aussi extrême. Il se souvient avec effroi que tous leurs passages devant le juge se terminait mal alors que Brendan avait toute la meilleure volonté du monde. Le jeune homme ignore la brune et il marche avec sa fille dans les bras jusqu'aux quelques jeux où il la dépose enfin. « Va jouer deux petites minutes, ma chérie, je dois parler à ta baby-sitter. » Il embrasse le tempe de Nina et se relève pour se retourner vers la grande brune. Il garde un oeil attentif sur Nina, mais ça ne l'empêche pas de s'adresser à la baby-sitter. « J'ai l'impression que Deryn ne t'a pas parlé de moi, mais je suis bel et bien le père de Nina. Je ne sais pas  ce qu'elle t'a dit, mais tu vas devoir te trouver une autre petite à garder. Elle n'a pas le droit d'avoir une baby-sitter. Elle a la garde exclusive, elle refuse de me laisser seul avec Nina, ce qui fait que je ne la vois que quelques heures par mois alors elle aura des nouvelles de mon avocat si elle laisse une inconnue s'en occuper au lieu de son propre père. » Oui, le Darlington est vraiment remonté. Il ne s'était pas imaginé qu'un jour Deryn puisse faire un tel faux-pas, mais pour la première fois depuis la naissance de Nina, il a l'impression d'avoir la situation à son avantage.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa & Lexia
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - vampirella ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan - Brendan - Ainhoa. A venir : Dimka - Liam.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan.
RAGOTS PARTAGÉS : 335
POINTS : 1183
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Dernièrement, ça s'est compliqué.
PROFESSION : Employée dans une agence de voyage
REPUTATION : Des années d'absence floues, un retour fracassant, mais qu'a-t-elle fait tout ce temps ? Cacherait-elle quelques petits secrets croustillants ?



MessageSujet: Re: We all fall short of glory (dylana) Mer 25 Juil - 20:46


Dylana se retint de balancer son fiel alors que ce crétin sans gêne tenait la petite fille dans les bras. Elle redoutait qu’un geste brusque le rende violent vu l’attitude hostile qu’il adoptait. Il osait en plus lui demander des comptes alors qu’elle ne le connaissait pas et qu’elle avait la petite sous sa responsabilité. C’était le monde à l’envers. L’inconnu essaya néanmoins de la convaincre que la petite métisse était bien sa fille même si Dylana avait du mal à le croire sur parole. Le prénom de Nina était pourtant tatoué sur son bras. « Ok, t’es son père, mais père ou peu importe qui tu es, si t’as le malheur de lui faire mal, je te rentre dedans. » Elle avait des corones, c’était clair. La brune serra les dents et glissa un bras rassurant sur celui de la gamine afin de lui demander la confirmation que le débraillé était son père. Nina acquiesça timidement, ce qui rassura un peu Dylana jusqu’à ce que l’autre s’imagine pouvoir emmener la petite comme si de rien était. « Toi ne la touches pas ! Dépose-là tout de suite, si tu ne veux pas que je prévienne sa mère… ou les flics. Ton choix ! » Elle sortit son téléphone et composa le numéro. La sonnerie allait déjà retentir lorsqu’il redéposa enfin la petite aux abords des jeux dans le parc. Il ne fallait pas emmerder la brune. Dylana se rapprocha de la pleine de jeux et surveilla Nina d’un coin de l’œil, qui s’éloignait sur la demande de celui qui se prétendait son père. Avant qu’il ouvre la bouche, elle l’avertit très clairement, détestant être prise pour une triple conne. « Refais un coup comme ça et cette fois je ne raccrocherai pas. Si t’as des problèmes pour la garde, ça ne risque pas d’arranger ton dossier, je me trompe ? » Qu’il sache à qui il s’attaquait… Pas à une petite peureuse de seconde zone. Cette fois, le blond prit la peine de lui résumer la situation en quelques mots en lui expliquant qu’elle devrait s’occuper d’une autre petite car selon lui Deryn n’avait en principe pas le droit de la faire garder par une babysitter. Songeuse, Dylana ne quitta pas Nina des yeux tout en répondant au tatoué. « J’imagine que ce doit être compliqué de ne pas pouvoir voir son enfant quand on le souhaite… » C’était sincère, elle était en mesure de songer à quel point c’était difficile mais d’un autre côté, il n’avait pas à la mêler directement. « C’est à Deryn que tu dois en parler, ce sont vos affaires pas les miennes. Je n’ai rien avoir là-dedans. Ma responsabilité est de m’occuper de Nina quelques heures, nous nous amusons bien, c’est une fille très agréable, très éveillée…. Deryn m’a brièvement expliqué sa garde exclusive, son ancienne relation compliquée… Cette clause relative à la baby-sitter, elle m’en a parlé aussi, elle n’est pas si bête au point de risquer de la perdre aussi facilement. En cas de force majeure, elle peut avoir recourt à quelqu’un. Mais encore une fois, vous avez des avocats pour débattre de ça. » La brune croisa les bras et remonta son sac qui avait glissé de son épaule. « En attendant, elle est sous ma responsabilité aujourd’hui, donc elle repartira avec moi, sauf si tu veux qu’on colle l’étiquette enlèvement à ton cv. Je ne blague pas, ils sont sérieux avec ça…Tu verras le reste avec Deryn, d’autant plus si tu n’as pas le droit de la voir seul… » La voix de Dylana s’était un peu radoucie, puisque l’attitude du blond avait redescendu d’un cran aussi par rapport au début. « Ecoute, il n’y a aucune raison qu’on se prenne le chou... » Dit-elle pour repartir sur une meilleure base. « Et si tu me résumais votre histoire ? Ce qu’il en est vraiment. Pourquoi ça en est arrivé là ? Ma demande est peut-être abrupte mais tu ne m’as pas abordée moins délicatement… Je pourrais peut-être mieux comprendre ce qu’il se passe et pourquoi c’est si tendu… » Leur relation ne regardait pas forcément Dylana mais il l'avait impliquée directement en l'attaquant de front... S’il taisait son impulsivité apparente et la jouait finement, il pourrait se rendre compte qu’elle lui ouvrait une sacrée porte. En le faisant parler, elle en découvrait sur lui tandis qu’il pouvait pour le moment continuer de regarder sa fille jouer tranquillement. Mais si les menaces recommençaient, Dylana n’hésiterait plus. Elle tenait toujours parole. Le choix lui appartenait : faire chier la brune et risquer de perdre toute chance de jamais récupérer sa fille, ou saisir l’opportunité tendue et réfléchir à deux fois. La brune aurait dû s’en foutre mais quelque chose qui paraissait… cassé en lui l’avait poussé à reconsidérer sa toute première impression. Cet homme était prêt à tout. Et elle, elle n’avait plus rien à perdre non plus, entre la rupture avec Noah, le lien déchiré avec son frère… Il ne lui restait que les deux enfants dont elle s’occupait pour lui apporter un peu de cette joie et de ce réconfort innocent. Deuce.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : afterglow - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5689
POINTS : 4044
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: We all fall short of glory (dylana) Lun 6 Aoû - 20:03

Run away, run away, go chase yourself
Run away, run away, now I'll attack


La situation est surréaliste et jamais Brendan ne s'était imaginé vivre une telle scène, tout simplement parce qu'il ne pensait pas que Deryn ferait une telle erreur. Pour la première fois… Il a quelques as en main, mais il ne veut pas se mettre tapis trop vite. Le gros problème du jeune homme, c'est qu'il a tendance à réfléchir après avoir agi. Aujourd'hui, il cherche à changer la donne et c'est pour cette raison qu'il se retient dans son emportement. Cependant, il ne peut réprimer le rire mauvais qui s'échappe de ses lèvres quand la brune se met à le menacer. A-t-elle l'impression que ça fonctionne ? Elle se fiche le doigt dans l'oeil, car pour la première fois, le Darlington se sent puissant. « Tu crois que j'ai peur de cette connasse de Deryn ? Ou des flics ? » Il rit de plus belle. Certes, il n'a pas encore visité les commissariats du coin, mais il se dit que ça ne doit pas être dans ces petites banlieues de vieux riches que les policiers sont les féroces. À Cardiff, il a eu affaire à des durs à cuire et les quelques nuits qu'il a passées en garde-à-vue n'étaient pas une partie de plaisir. La réponse est donc qu'il n'a pas peur des forces de l'ordre, surtout pas quand il sait qu'il n'a rien fait de mal et qu'il n'est pas en tort. En fait, il s'agit peut-être de la première fois que le jeune homme est dans son droit et c'est revigorant. Son sourire ne quitte plus ses lèvres et il ne cesse de se demander comment il va arranger la situation à son avantage. « Tu n'as aucune idée de l'état de mon dossier. Mais si tu le savais justement, peut-être que tu ferais plus attention à la façon dont tu me parles. » Répond-il avec un calme olympien. Il ne la menace pas - ou du moins, ce n'est pas son intention - il veut simplement pouvoir profiter de quelques instants avec sa petite fille sans avoir qui que ce soit sur le dos.

Ainsi, le premier objectif, reste de se débarrasser de la nanny. Que peut-il lui dire pour qu'elle abandonne son poste et qu'il la laisse seul avec Nina ? Il n'en sait rien car il ne la connaît pas. « En effet, c'est compliqué de ne pas voir son gosse aussi souvent qu'on le voudrait. » Le plus douloureux était de louper les premières fois : les premiers pas, le premier jour d'école, la première dent de lait qui tombe etc. Il serre les dents et croise les bras sur son torse, sur la défensive. Il continue de regarder Nina qui joue dans l'aire de jeux et il reprend sa discussion avec la baby-sitter. « Apparemment je ne suis pas le seul qui devrait parler avec Deryn parce que j'ai l'impression qu'elle t'a pas mal menée en bateau. Déjà, il n'y a jamais eu aucune relation entre elle et moi : c'était un coup d'un soir, c'est tout. Et puis elle est tombée enceinte. » Certes, il avait cherché à la courtiser pendant plusieurs semaines, mais au final, elle n'était rien de plus qu'un challenge, une fille qu'il devait faire craquer pour recevoir les félicitations de ses potes qui ne pensaient pas qu'il parviendrait à mettre la chaste Deryn dans son lit. Un coup d'un soir, rien de plus, même si, comme toutes les histoires, elles comportent deux versions. « Aussi, il n'y a aucune clause relative à de la garderie. J'ai toute la paperasse juridique chez moi, je sais ce que j'ai signé. Deryn n'a pas le droit de laisser Nina à quiconque qui n'est pas de sa famille et je n'ai pas l'impression que tu sois une cousine. » En effet, la couleur de peau ne correspond pas, bien trop claire et surtout, elle ne se serait pas présentée comme étant la baby-sitter, mais plutôt comme un membre de la famille. Brendan connaît la famille de Deryn sur le bout des ongles ou les avoir vus le regarder avec toute la méchanceté du monde lors des audiences au tribunal. « Laisse-moi parier, elle t'a conseillée de rester à l'intérieur ? De cette façon, il y avait moins de chance pour que je tombe sur vous. » Et soudain, une nouvelle idée traverse l'esprit du blond : et si ce n'était pas la première fois que cette femme gardait Nina ? Ca le rend malade. A Cardiff, il ne pouvait rien dire, Deryn demandait principalement à ses parents de garder la petite, mais ici, les choses sont différentes. « Elle ne m'a même pas appelé pour me prévenir. Si elle l'avait fait, j'aurais peut-être pu être un peu tolérant, mais là c'est hors de question. Et dis moi, c'est la première fois qu'elle fait appel à toi ? » Qu'il continue en calmant sa fureur. Il ne veut pas s'énerver davantage avec que sa fille n'est qu'à quelques mètres de là. « Et tu peux arrêter avec tes menaces à deux balles. J'en ai rien à faire. Encore des choses que Deryn t'a cachée, sinon elle t'aurait dit que j'ai déjà ce genre d'étiquettes sur mon CV, comme tu dis. Sauf que là, je suis dans mon droit. Alors tu diras à cette pétasse qu'elle n'aura qu'à venir chercher Nina chez moi quand elle en aura terminé avec les trucs si importants qu'elle avait à faire. » Il n'en démord pas. Il se rapproche de Nina et pour s'excuser de la glace qu'il a fait tombée, il tend une barre chocolatée qu'il avait dans sa poche. « Tiens, ma puce, je suis désolé pour ta glace. Je t'en offrirai une autre. » Il indique à la petite qu'ils vont à présent rentrer chez lui et cette idée n'a pas l'air de déplaire à l'enfant. En effet, il n'a aucun doute sur sa paternité quand il voit la joie dans les yeux de Nina à l'idée de pouvoir jouer à Minecraft sur l'équipement de son père. Hélas, il lui reste le problème de la nanny qui risque de ne pas apprécier d'être mise sur le carreau. Il passe devant elle et il soupire. « Tu peux venir, si tu veux. Tu pourras voir les documents juridiques dont je te parlais. »

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Eléa & Lexia
TON AVATAR : Nina Dobrev
TES CRÉDITS : ava - vampirella ; signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan - Brendan - Ainhoa. A venir : Dimka - Liam.

Terminé : Yevgenyia - Ainhoa - Trystan - Noah (1) - (Noah (2)) - Evan.
RAGOTS PARTAGÉS : 335
POINTS : 1183
ARRIVÉE À TENBY : 28/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : Dernièrement, ça s'est compliqué.
PROFESSION : Employée dans une agence de voyage
REPUTATION : Des années d'absence floues, un retour fracassant, mais qu'a-t-elle fait tout ce temps ? Cacherait-elle quelques petits secrets croustillants ?



MessageSujet: Re: We all fall short of glory (dylana) Mer 15 Aoû - 23:49

Le prétendu père de Dylana ne semblait pas la prendre au sérieux quand elle menaçait d’appeler les flics s’il enlevait la gamine, à moins qu’il ne soit fou. Pourtant, elle n’hésiterait pas une seule seconde à lui créer des ennuis s’il lui en cherchait. Il n’avait qu’à s’arranger avec Deryn, elle n’avait rien avoir dans leurs histoires. En attendant, la brune ne le connaissait pas et elle ne comptait pas abandonner Nina dans les bras d’un inconnu. S’il était bel et bien son père comme la petite le lui avait confirmé du regard, il devait y avoir une bonne raison pour que Deryn s’acharne en justice afin de le garder éloigné de sa fille. Et à en juger son indifférence face aux « menaces » proférées, il était à parier que ce type était soit dingue soit qu’il n’avait plus rien à perdre. Dylana devrait donc prendre sur elle et la jouer plus fine qu’en attaquant de front, surtout que pour le moment, le tatoué gardait un certain calme. Elle esquissa tout de même un sourire lorsqu’il essaya de lui faire peur. Ça ne fonctionnait pas sur elle non plus, du moins pas tant que maintenant. Dylana redoutait juste qu’il essaie de se tirer avec la gamine ou lui fasse du mal, ce qui ne semblait pas son intention pour l’instant. Elle était à fleur de peau ces derniers temps et n’avait plus grand-chose à perdre non plus, aussi il ne fallait pas qu’on vienne l’emmerder et elle était assez vite irritée. C’est pourquoi, elle gardait ce côté impétueux dans sa voix. « Je n’ai peut-être pas tous les détails mais je ne changerai pas ma façon de parler que tu sois la reine d’Angleterre ou quelqu’un de complètement cinglé. » La seule raison pour laquelle Dylana surveillait parfois son langage était parce qu’elle parlait devant la petite justement. Toutefois, elle radoucit un peu le ton de sa voix car elle restait humaine et elle pouvait comprendre, même sans l’avoir vécu, combien il était difficile pour un parent de ne pas voir son enfant. L’inverse était aussi vrai pour elle qui avait quasiment grandi sans parent : sa mère était morte en la mettant au monde et elle avait perdu son père quand elle était ado. Son frère avait endossé le rôle de parent, mais ce n’était pas pareil. « Elle ne m’a pas mené en bateau : elle a bien mentionné une aventure. Mais jouons sur les mots, relation d’un soir, aventure, peu importe. Le coup d’un soir a quand même mené à la naissance d’un enfant. La situation est compliquée et vous voilà en guerre. » Dylana jeta un œil sur Nina. Le vent se levait et elle saisit le gilet de la petite qu’elle avait dans son sac pour l’aider à le mettre. « Tiens ma puce, il commence à faire froid. » La fillette repartit ensuite jouer tandis que l’inconnu poursuivait sur le soi-disant contenu du dossier selon lequel elle n’avait définitivement pas droit de la garder et blablabla. La mère savait quand même ce qu’elle pouvait faire ou non, elle ne prendrait pas un risque aussi stupide de perdre sa fille. Mais après tout, ce n’était pas les affaires de Dylana : si ce type avait un atout dans sa manche, tant mieux pour lui. Elle n’avait aucune raison de lui mentir, elle. « Si tu le dis… Vous avez chacun votre version. Et non, je ne suis pas de sa famille. J’aime juste garder les enfants. » Le tatoué supposa ensuite des élucubrations. « Quoi ? Mais qu’est-ce que tu racontes ? Deryn ne m’a jamais demandé ça. » La mère de la fillette lui avait juste conseillé de faire attention si son père l’approchait alors qu’il en avait l’interdiction, ce qui arrivait aujourd’hui. Elle baissa la voix afin que Nina ne l’entende pas sur la suite. « Tu tiens à Nina, ça se voit, j’en conviens. Pourquoi Deryn t’empêche de voir ta fille si tu ne représentes aucun danger pour elle ? Ou, si c’est simplement parce qu’elle te déteste, pourquoi le tribunal lui a donné raison ? Vous êtes bien passé devant des juges, non ? Elle a quelque chose contre toi ? » Le blond déplora ensuite que la mère de la gamine n’avait même pas daigné le prévenir de la situation. Pour le coup, Dylana devait convenir que ce n’était pas très réfléchi de la part de la métisse, surtout si son ex d’un soir était aussi prompt à la colère. « Je comprends mieux ta mauvaise surprise si elle ne t’a rien dit… » Elle marqua une pause et décida de lui répondre sur le nombre de fois où elle avait gardé Nina mais le blond avait intérêt à calmer la fureur qu’il dirigeait contre elle sinon elle allait prendre ses cliques et ses claques avec l’enfant, peu importe les conséquences. « Tu veux bien arrêter de t’énerver sur moi comme si j’étais responsable de la situation ? Et pour le nombre de fois, tu lui demanderas, à Deryn. » A son tour, il la menaça en lui parlant de son CV bien garni mais il rappela qu’il n’en aurait même pas besoin puisqu’il était prétendument dans son droit. Elle n’y croyait toujours pas. Cependant, il la prit de court en dédicant d’emmener Nina chez lui jusqu’à ce que Deryn soit en mesure de la récupérer. « En quoi tu es dans ton droit, s’il t’est interdit de la voir seul ? » Il la rendait perplexe pour le coup. Ce qu’il ne comprenait pas, c’est que Dylana n’avait nullement l’intention de le laisser emmener la petite sans rien dire. Tandis qu’il tendait une barre chocolatée à Nina, elle réfléchit à ses options. Les deux adultes étaient dans le parc, elle pourrait appeler à l’aide ou se tourner vers des agents qui patrouillaient un peu plus loin. Toutefois, l’inconnu lui proposa de venir aussi et de jeter un œil sur les documents pour lui confirmer la véracité de ses propos et peut-être la rassurer suffisamment pour qu’elle dégage. La meilleure option était donc de se résoudre à le suivre et de prévenir Deryn. « Ok. » Elle risquait gros en le suivant chez lui, car elle serait alors sur son terrain à lui. Dylana décida donc de prévenir la mère et de ne pas se jeter dans la gueule du loup toute seule. Les premiers pas, Dylana resta en retrait et appela Deryn pour lui expliquer la situation. Nina et elle étaient tombées sur le père Darlington, il avait décidé de l’emmener chez lui en attendant qu’elle vienne la chercher ; elle n’avait rien pu faire. Deryn s’emballa au téléphone et argua qu’elle se libérerait dans l’heure, tout en ordonnant littéralement à Dylana de rester avec la petite, peu importe ce qui se passait. Facile à dire. En tout cas, la brune avait déjà bien l’intention de s’en tenir à cette option. Elle ne savait pas ce qui s’était passé entre le père et la mère mais Deryn était devenue une véritable furie à la simple idée que sa fille soit en la présence de son paternel. La jeune femme pourrait vraiment croire en dieu si elle gardait son job. Pour le moment, elle rattrapa le père et la fille, tandis que Nina revenait un peu près d’elle, la gamine lui prit la main le reste du trajet jusqu’à la maison du type. « Alors comme ça, tu aimes bien jouer avec ton père ? » Lui demanda-t-elle, l’air de rien. Nina hocha la tête positivement, ce qui rassura un peu plus Dylana. « J’espère que c’est toi qui gagnes le plus souvent. » Elle lui adressa un clin d’œil complice. « On va passer un peu de temps chez ton père et puis maman viendra te chercher. » Lui expliqua-t-elle délicatement la situation. Nina avait certainement entendu quelques éclats de voix entre la nanny et le daddy mais les deux avaient plus ou moins réussi à se contenir devant la petite. Puisque tout le monde était arrivé devant la maison du tatoué, le trio rentra à l’intérieur.

_________________

Home sweet home
Do not open memories. ▬ I'm not looking for somebody with some superhuman gifts, some superhero, some fairytale bliss, just something I can turn to, somebody I can kiss, I want something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We all fall short of glory (dylana)

Revenir en haut Aller en bas

We all fall short of glory (dylana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Historical Center-