AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Appel de Deborah à Richard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : blimey (avat) - tumblr (gifs) - astra (signat) - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 2235
POINTS : 4183
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 20 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime et un homme pas de son âge (mais chut)
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Appel de Deborah à Richard. Mar 26 Juin - 0:06

Couchée dans son lit, seule dans sa chambre d'hôtel, le monde semble tourner tout autour de Deborah. Elle regarde fixement le plafond et attend de ne plus avoir cette impression qu'elle se trouve dans la cale d'un bateau qui navigue dans des eaux agitées. Une fois qu'elle y parvient elle attrape son téléphone et compose le numéro de son petit-ami. Richard. Le simple fait de penser à lui l'envahit d'une chaleur délicieuse et pour une fois, l'alcool n'y est pour rien. Elle ne sait pas l'heure qu'il est, mais elle sait qu'elle veut entendre sa voix et surtout qu'elle veut lui annoncer la bonne nouvelle. Toute l'équipe a décidé de célébrer les quelques victoires et elle n'a pas pu décliner l'invitation. En fait, elle voulait célébrer avec tout le monde et se sentir en cohésion avec son groupe. Deux médailles d'argent… Ce n'est pas rien. Une médaille d'argent pour la compétition individuelle de fleuret… Et une seconde pour la compétition en équipe de fleuret. Deborah est comblée. Elle est aux anges.
Les tonalités se succèdent jusqu'à ce qu'elle entende finalement la voix de Richard à l'autre bout du téléphone et qu'elle soupire de soulagement. Vu l'état dans lequel elle est, elle aurait probablement continué d'essayer de l'appeler encore et encore. « Ritchie. » Lance-t-elle avec enthousiasme. « J'ai deux médailles. Deux médailles d'argent. » Qu'elle continue avant de lâcher un rire sonore qu'elle ne peut retenir. Un rire qui prouve qu'elle n'arrive pas à s'en remettre malgré le fait que les médailles soient posées à côté d'elle. « Tu te rends compte ? » L'alcool transforme sa voix, la fait monter dans les aiguës, principalement. « J'ai hâte de rentrer, de tout de raconter. Tu me manques trop. »

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : COM + sikapanele (gifs) + crack in time (sign)
TA DISPONIBILITE RP : RPS en cours :
William
Isla
Cameron et Sameen
Aloy



5/5 Indisponible (pour le moment)


RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 904
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : Plutôt apprécié dans la communauté, c'est un bon prof, apprécié des parents d'élèves, et il est plutôt accessible pour un écrivain célèbre. Mais tout de même, les rumeurs qui ont couru sur lui à la mort de sa femme...il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Appel de Deborah à Richard. Mar 26 Juin - 22:40

Le téléphone sonnait : il fallut quelques minutes pour que Richard s'en rende compte et comprenne qu'il ne s'agissait pas d'un bruit agaçant tiré de son rêve. Il devait être assez tard, mais il avait du mal à réaliser l'heure. Qui pouvait bien l'appeler en pleine nuit ? Cyrus. Ca devait être Cyrus. Forcément. Il n'y avait que son éditeur pour passer des coups à ce genre d'heures indues - même lui s'en tenait à des messages, et il fallait vraiment qu'il ait bu un verre de trop pour ça.

Le numéro qui s'affichait sur l'écran n'était pas celui de son éditeur, mais de Deborah. L'information réveilla un peu mieux Richard, qui décrocha en essayant de reprendre ses esprits. " Deb ?" Sa voix était joyeuse à l'autre bout du fil, ce qui lui tira un sourire. Il se redressa dans le lit, cherchant sa lampe de chevet à tâtons, à présent plutôt bien réveillé. Il voulut dire quelque chose, mais s'arrêta avec un sourire en écoutant la jeune femme parler. Il n'avait aucune idée de combien Deborah pouvait rafler de médailles - ses recherches pour trouver une chaine de télé diffusant l'intégralité des championnats d'Europe d'escrime s'était révélé vaine - mais Ritchie était véritablement persuadé que sa petite amie s'en sortirait bien, la voyant déjà championne d'Europe. " Combien ? Deux ? " Il se mit à rire lui aussi. " Oh oui, je me rends compte, t'es vice-championne d'Europe et t'es la meilleure. Rien à dire de plus." Il avait l'impression, à entendre la voix de l'escrimeuse, qu'elle avait un peu bu. Peut-être un peu trop. "Tu fêtes ça bien, j'espère ? Avec l'équipe ? " Il eut, de son côté, un instant, l'air un peu triste, même si la question était posée mine de rien, puis son sourire réapparut lorsqu'elle lui dit qu'il manquait. "Tu me manques aussi, championne. J'ai hâte que tu reviennes." Il avait tout un tas de trucs désagréables à lui raconter, aussi, mais il ne voulait pas gâcher la soirée de victoire de Deborah. C'était la consécration, pour elle. Ca ne méritait pas qu'il l'ennuie avec la conversation qu'il avait eu avec Keelin ou ses craintes concernant son boulot. Ca n'empêchait pas Richard de vouloir parler, d'en avoir besoin, et de sentir affreusement seul et décalé par rapport à toute cette joie. " Tu rentres quand ? "

_________________

We'll fight the dying of the light and we'll catch the sun.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : blimey (avat) - tumblr (gifs) - astra (signat) - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 2235
POINTS : 4183
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 20 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime et un homme pas de son âge (mais chut)
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Appel de Deborah à Richard. Mer 27 Juin - 16:49

Le sourire de Deborah s'illumine quand elle entend la voix de Richard à son oreille. Elle qui pensait ne pas pouvoir être plus heureuse qu'elle ne l'était déjà, se rend compte que c'était finalement possible et que c'est le professeur qui a ce pouvoir sur elle. Et quel pouvoir. « Oui, une médaille pour la compétition individuelle et une autre pour celle en équipe. » Toutes les filles de l'équipe avec lesquelles elle a dû combattre en équipe sont ressorties du gymnase avec une médaille d'argent autour du cou.
Elle qui a toujours cru que la deuxième place voulait simplement dire qu'on était le meilleur perdant se rend compte qu'elle n'est plus entièrement d'accord avec cette philosophie. Certes, elle n'est pas la première, mais elle est loin de se sentir comme une perdante. Au contraire. Tout se passe pour le mieux dans sa vie et elle s'en rend compte vu le sourire qui ne la quitte plus. « Oui, on a fêté ça tout à l'heure, je viens de rentrer. Et ma limite en alcool a été franchie, je crois. Trois bières et je ne tenais déjà plus debout. » Elle regarde toujours le plafond et cette fois, elle a enfin l'impression d'être stable. « Je sais que j'avais dit que je t'appellerais si jamais j'avais un problème. » Notamment avec Daniel. « Mais j'avais trop envie de t'entendre. » Elle sent son coeur s'emballer et ses joues rougir. « Oh mais merde, je te réveille ?! » Dit-elle en se redresse abruptement en voyant l'heure qui s'affiche à côté d'elle. Certes, il y a une heure de décalage entre eux, mais l'heure reste tout de même très tardive. « Ouch ma tête. » Qu'elle geint parce qu'elle s'est redressée trop rapidement. Elle se laisse retombée sur son lit. « Dans un peu plus longtemps que prévu, en fait. Dans cinq jours. » Et ce retour un peu plus tardif est lui aussi synonyme d'une bonne nouvelle qu'elle n'osait pas espérer il y a quelques temps. « Mon père m'a fait la surprise de venir me voir. Et du coup, je reste trois jours de plus là-bas, avec lui. » Et peut-être qu'elle pourra enfin faire un peu de tourisme dans la ville serbe. « Ca va, toi ? » S'inquiète-elle.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : COM + sikapanele (gifs) + crack in time (sign)
TA DISPONIBILITE RP : RPS en cours :
William
Isla
Cameron et Sameen
Aloy



5/5 Indisponible (pour le moment)


RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 904
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : Plutôt apprécié dans la communauté, c'est un bon prof, apprécié des parents d'élèves, et il est plutôt accessible pour un écrivain célèbre. Mais tout de même, les rumeurs qui ont couru sur lui à la mort de sa femme...il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Appel de Deborah à Richard. Sam 7 Juil - 18:34


Le réveil indiquait une heure véritablement tardive, mais Ritchie n’avait vraiment pas le cœur de l’interrompre alors qu’elle confirmait qu’elle avait bien eu deux médailles. « Je suis content, championne, c’est plus que mérité... » C’était sincère, il y croyait vraiment, et était assez touché de compter au point qu’elle l’appelle pour le lui dire.

Deborah ne tarda pas à confirmer elle-même ce que Ritchie avait deviné, qu’elle avait un peu trop fait la fête et un peu trop bu, ce qu’il commenta avec un petit rire : « J’en connais une pour qui le réveil va être un peu difficile. » Pour lui aussi ailleurs, il lui restait vraiment peu d’heures de sommeil avant d’aller au lycée. Mais peu importait, il était content de l’avoir au téléphone. Même s’il était tard et qu’il était vraiment mal réveillé. Surtout lorsqu’elle lui disait qu’il lui manquait et que ça faisait du bien de l’entendre. Il pouvait comprendre : en ce moment, la distance entre eux lui pesait abominablement. Mais le verbaliser, dans ces conditions, ce n’était pas possible. Il n’en eut pas vraiment le temps, et ses réflexions plus sombres disparurent vite lorsque Deborah sembla reprendre contact avec le réel et réaliser l’heure qu’il était. « Je somnolais seulement, ne t’en fais pas. Puis ça change que ce ne soit pas moi qui t’envoie des sms à cette heure-là. » Manifestement, elle était encore un peu ivre. Richard conseilla gentiment : « Reste tranquille, le mal de tête va finir par passer. Tu veux que je reste en ligne jusqu’à ce que tu t’endormes ? » Il était vraiment heureux de pouvoir lui parler, donc ça ne le dérangeait absolument pas. En fait, cette conversation nocturne était peut-être le meilleur moment que vivait Richard ces derniers temps.  

« Oh. »
Sans doute y avait-il plus de déception qu’il ne le voulait dans cette réponse, lorsque Deborah lui annonça qu’elle passerait quelques jours de plus en Serbie. Il ajouta d'un ton plus neutre : « C’est bien s’il est venu. » Oui, ça l’était, et ça aussi, il le pensait sincèrement, et peut-être qu’il aurait dû être plus enthousiaste parce qu’elle était heureuse, moins égoïste, mais clairement, lui ne l’était pas, et gérer ça devenait de plus en plus difficile pour Lyon. « Oh, j’ai rien d’aussi passionnant que toi à raconter, tu sais, je suis juste aller à Londres l’autre jour pour voir Cyrus, mais à part ça...oh, si ! Sameen a accouché, son fils est adorable, mais à part ça...non, rien de neuf, sinon que tu me manques, vraiment, mais ça, tu le sais déjà. Mais c'est vraiment bien, ce qui se passe, pour toi. » Sous-entendu : que Dan ne soit pas (pas encore) en train de te pourrir la vie comme il me le fait là.

_________________

We'll fight the dying of the light and we'll catch the sun.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : blimey (avat) - tumblr (gifs) - astra (signat) - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 2235
POINTS : 4183
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 20 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime et un homme pas de son âge (mais chut)
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Appel de Deborah à Richard. Mer 11 Juil - 13:59

Tout à fait, le réveil sera difficile pour Deborah le lendemain matin, mais par chance, elle n'aura pas à s'entraîner ou faire quoi que ce soit de lié au sport. Dans le cas contraire, elle ne se serait jamais laissée convaincre de boire autant. La brune a toujours été raisonnable, un peu trop d'ailleurs et c'est bien pour ça qu'elle ne tient pas l'alcool. « J'avais aimé tes messages nocturnes. Vraiment. » Confie-t-elle, trop ivre pour se rendre compte de la portée de ses mots. Elle avait aimé savoir qu'il pensait à elle alors qu'il était tard et qu'il avait un peu bu. Elle avait aussi aimé le contenu du message, les compliments qu'il lui faisait. « J'espère oui, mais pour le moment j'ai l'impression d'être sur un bateau et j'ai aussi l'impression que ça s'empire dès que je ferme les yeux. » L'escrimeuse sait qu'elle ne boira pas de sitôt car elle n'aime vraiment pas l'état dans lequel elle se retrouve. « Tu ferais ça ? Je veux bien, oui. » Qu'il reste avec elle au téléphone jusqu'à ce qu'elle s'endorme... Que du bonheur. Et c'est aussi l'assurance de faire un joli rêve. Elle se met sur le côté, met son téléphone sur hauts-parleurs pour mieux s'installer et reprend sa conversation avec son amoureux sans parvenir à percevoir la déception de ce dernier quand elle lui annonce qu'elle rentrera avec un peu de retard. « Rien de passionnant ? Mais ouah, tu es tonton ! C'est génial. Sameen va bien ? L'accouchement s'est bien passé ? Et vous avez parlé de quoi avec Cyrus ? De ton livre ? S'il dit que tu ne décris pas assez bien les scènes de combat, je vais le voir et je lui en colle une, d'accord ? » Rigole-t-elle, amusée. « Tu me manques aussi... » Elle ne parle pas de la dispute qu'elle a eu avec Daniel, déjà parce qu'elle ne veut pas gâcher cet appel, mais principalement parce qu'à cet instant précis, elle ne pense pas à Dan. « J'ai de la chance d'être avec toi. Beaucoup de chance, même. »


_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : COM + sikapanele (gifs) + crack in time (sign)
TA DISPONIBILITE RP : RPS en cours :
William
Isla
Cameron et Sameen
Aloy



5/5 Indisponible (pour le moment)


RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 904
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : Plutôt apprécié dans la communauté, c'est un bon prof, apprécié des parents d'élèves, et il est plutôt accessible pour un écrivain célèbre. Mais tout de même, les rumeurs qui ont couru sur lui à la mort de sa femme...il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Appel de Deborah à Richard. Hier à 15:36

“ Je crois que je pourrais te redire ça en face, en étant sobre, maintenant…” La remarque était pensive, sérieuse. Richard doutait que Deborah s’en souvienne, comme il doutait qu’elle réalise ce qu’il y avait derrière les mots qu’elle employait elle-même. Tôt ou tard, il allait bien falloir qu’ils parlent de ce qu’était vraiment cette relation pour eux. Mais pas maintenant, pas tout de suite. Cette conversation, à cette heure improbable, c’était une parenthèse, où personne n’allait les déranger, où ils pouvaient ignorer provisoirement tous leurs problèmes.

Juste se concentrer sur des sujets moins graves. Richard se mit à rire doucement : “ Autant pour ta carrière de fêtarde, hein ? ” Puis il assura gentiment : “ C’est normal quand on a pas l’habitude de boire, ça va passer. T’as mangé un peu ? Ca devrait aider. ” Les vieux trucs classiques d’étudiant. Ou d’écrivain un peu fêtard essayant d’échapper à la tentation de l’alcoolisme mondain - peu importait, du moment que ça pouvait aider Deborah, en l'occurrence. Quitte à prendre un café et effectivement rester avec elle en ligne jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

“ Je crois que tout s’est bien passé, oui, apparemment le papa a décidé de jouer son rôle pour cette fois…”
Un large sourire éclaira son visage : “ C’est tellement bizarre de devenir tonton, j’y crois à peine moi même.” Il aurait sans doute pu devenir père quelques années plus tôt, mais maintenant, Ritchie se rendait bien compte que ce n’était plus d’actualité. La conversation se mit à rouler sur sa rencontre avec son éditeur, et Lyon se mit de nouveau à rire : “ Oh, non, il a adoré. En fait, on a surtout discuté du calendrier avec Vernon, le showrunner de Fielding...la rentrée est en septembre, on sort la série en octobre, et on voudrait sortir - enfin, Cyrus surtout - New Providence en janvier l’année prochaine, donc ça va être un peu chargé.” Peut-être qu’il allait faire un bout de la promotion pour Fielding, Vernon avait parlé des Etats-Unis, mais bon, ce n’était pas un projet très arrêté. Faire des projets était de toute façon très compliqué en ce moment, comme tout le reste dans cette histoire...tout sauf ce qu’il ressentait pour Deborah, et l’entendre dire qu’elle avait de la chance de l’avoir lui réchauffait le coeur. “ C’est moi qui ait de la chance, tu sais…” Parce que concrètement, il n’était qu’en même qu’un prof au bord de la quarantenaine, un peu célèbre à cause de ses livres. “ On pourrait partir un peu si tu as le temps, quand tu reviendras...pas longtemps, une journée ou deux, qu’est-ce que t’en dis ? Fin, je veux pas t'ennuyer si tu dois passer tes exams en septembre.” Mais ça pouvait permettre d'oublier un peu le reste.

_________________

We'll fight the dying of the light and we'll catch the sun.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Appel de Deborah à Richard.

Revenir en haut Aller en bas

Appel de Deborah à Richard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Carve your number on my wall :: You're so talkative-