AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Doubts will try to break you (Richard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2154
POINTS : 4008
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime et un homme pas de son âge (mais chut)
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Doubts will try to break you (Richard) Mer 16 Mai - 23:34

Doubts will try to break you
Unleash your heart and soul
Trouble will surround you
Start taking some control



Ils ne sont pas ensemble depuis longtemps, mais Deborah a envie de faire des choses correctement. Ainsi, ce jour signe l’anniversaire de Richard et elle ne compte pas rester les bras croisés à ne rien faire. Le cadeau ? Elle l’a déjà depuis quelques jours et comme elle était en manque d’idée, elle a dû demander de l’aide au libraire du coin pour qu’il lui trouve un ouvrage que Richard ne possède pas déjà. La tâche s’annonçait fastidieuse, mais après plusieurs passages chez l’auteur, elle n’a pas cru voir le livre en question, ce qui est une bonne chose.
Bien qu’elle ne veuille pas faire comme si cette journée était comme toutes les autres, elle ne veut pas non plus être trop envahissante. Ainsi, elle prend le soin de demander à l’avance à Richard s’il a des projets pour sa journée. En effet, elle n’est pas la première sur le coup et elle s’en doutait. Au fond, ça ne l’étonne pas. Toutefois, il semble d’accord pour qu’ils passent la fin de soirée ensemble et cette proposition n’aurait pas pu réjouir davantage la demoiselle. Ce qui rend Deborah encore plus euphorique ? Le fait qu’elle puisse passer une nuit entière dans les bras de Richard. Pas besoin de s’en aller avant qu’il ne soit trop tard pour ne pas que son père se demande où elle est. Cette soirée, elle dit à son père qu’elle la passe avec des amis et qu’elle dormira là-bas parce qu’il y a des chances que l’alcool rendent ses amis incapables de prendre le volant. Si le policier veut lui demander des comptes ? Alors elle répondra qu’elle est majeure, qu’elle a bien le droit de passer une nuit à l’extérieur de temps en temps.

Après une longue et pénible journée lors de laquelle elle a rattrapé tous les cours qu’elle a loupés au cours du dernier mois, la Weston traverse la rue pour se faufiler dans la maison de son amoureux. Elle passe par l’arrière pour ne pas se faire repérer, mais aussi parce qu’elle sait exactement sous quel pot de fleurs se trouve le double de la clé pour entrer. Elle se retrouve face à Fidele et elle caresse le chien en lui sommant de se calmer et d’arrêter de lui faire la fête. C’est idiot, mais elle ne voudrait pas se faire repérer par les voisins - à croire que cette relation la rend complètement paranoïaque.
Le fait de se retrouver seule dans la maison de Richard lui fait encore une fois prendre conscience de leur différence d’âge. Trente-neuf… Richard a trente-neuf ans aujourd’hui alors qu’elle n’aura ses vingt ans que d’ici quelques semaines. Il a déjà vécu tellement de choses et il a déjà une vie toute établie… Deborah, elle, n’a même pas encore son propre appartement et elle sent soudainement une douleur saisir son estomac. Par chance, ça passera avant le retour du birthday-boy, mais en attendant, elle prend sur elle et offre quelques nouvelles caresses au chien.

Pour l’occasion, Deborah a enfilé une jolie robe qu’elle n’a mise qu’à de rares événements et elle compte bien faire une entorse à son régime strict que lui impose son maître d’armes pour siroter une flûte de champagne. Elle attend sagement dans la chambre de Ritchie et ouvre la bouteille lorsqu’elle l’entend se garer à l’extérieur. Elle verse les deux verres dans la pénombre sans en renverser une goutte et elle constate avec soulagement que le noeud qu’elle avait dans le ventre s’est dissipé. A la place, c’est un large sourire qui l’habite à la simple idée de voir Richard d’ici quelques secondes. Les flûtes sont posées sur la table de nuit et elle se relève sur ses talons pour avoir l’impression juste quelques minutes que leur différence de taille n’est pas aussi flagrante que leur différence d’âge - et aussi parce que pour une fois, elle avait envie d’avoir de longues jambes. « Salut birthday-boy. »  Elle espère ne pas lui avoir trop fait peur, maintenant qu’il la découvre dans sa chambre, éclairée juste par quelques bougies. Elle s’avance pour atteindre son niveau et elle passe ses bras autour de ses épaules pour l’embrasser. « T’as passé une bonne soirée ?  »  Demande-t-elle dans un murmure.


_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Knl + sikapanele (gifs) + sceaudelaine (code)
TA DISPONIBILITE RP : RPS en cours :
William
Isla
Deborah

2/5 libres


RAGOTS PARTAGÉS : 618
POINTS : 809
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : Plutôt apprécié dans la communauté, c'est un bon prof, apprécié des parents d'élèves, et il est plutôt accessible pour un écrivain célèbre. Mais tout de même, les rumeurs qui ont couru sur lui à la mort de sa femme...il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Doubts will try to break you (Richard) Jeu 17 Mai - 17:30


Heartache, heartache, heartache from the best day ever
Breakup, makeup, breakup, this will go on forever
Breakup, breakdown, take a break and we get back together

Maintenant qu’il était tout seul dans la voiture, qui avalait la route pour le ramener vers chez lui, Richard pouvait se laisser aller à son humeur morose du moment et à toutes les interrogations qu’il avait mis de côté pendant le repas chez Sameen. Il ne savait pas très bien quoi penser, et il alluma une cigarette, supposant que ça l’aiderait à réfléchir, ou au moins que ça le calmerait un peu, faisant une exception à sa propre règle qui voulait qu’il ne fume pas dans la voiture. Ca n’eut pas l’effet recherché. Il ne sentait ni plus calme, ni plus résolu, et n’avait aucune foutue réponse aux questions qu’il se posait.

De façon claire, Deborah semblait l’avoir trompé avec Daniel, son filleul : en tout cas, c’était ce qu’il avait compris de la version de Dan. Il n’y avait aucune raison particulière que le jeune homme lui mente sur le fait qu’il avait bien eu une relation avec l’escrimeuse ou invente cette histoire pour un motif quelconque, puisque à ce moment là, il n’avait aucune idée que Richard pouvait sortir avec Deborah. La question, c’était de savoir quand. Si c’était avant...bon, ce n’était pas très brillant de sortir avec l’ex de son filleul âgé de dix-huit ans de moins que soi, mais Ritchie supposait que ce genre de choses devait être à prévoir lorsqu’on sortait avec quelqu’un dont on avait quasiment l’âge d’être le père. Peut-être qu’elle aurait pu lui dire, mais en même temps, il ne trouvait pas très glorieux d’être insistant et de lui demander des comptes là-dessus, précisément parce que Deborah n’avait pas à lui en rendre. Peut-être aussi parce qu’éviter ce sujet lui permettait aussi d’éviter de parler de Kristin, ce qui arrangeait Richard parce qu’il avait assez peur de ne pas savoir quoi dire quand le sujet de sa femme viendrait sur le tapis. Progressivement, il avait rangé les souvenirs de son mariage et les avait fait disparaitre. Il restait quelques photos, discrètes, qu’il retirait au fur et à mesure. Forcément, un jour, ils devraient en parler, mais il reculait l’échéance tant qu’il pouvait. Ce n’était pas prioritaire de toute façon.

D’autant qu’il se pouvait qu’il n’ait jamais l’occasion d’en parler avec Deborah. Vu comment Dan présentait les choses, leur histoire était récente...ou peut-être pas ? Ou peut-être que si ?  Le doute rongeait Richard petit à petit. Il avait été heureux pendant cette dernière période, heureux d’avoir la jeune femme à ses côtés, mais maintenant il ne savait plus quoi penser. C’était trop beau pour être vrai, même si on excluait les tas de problèmes qu’ils risquaient d’avoir. Il pouvait comprendre, au fond, si elle le trouvait trop vieux, trop ennuyant...mais si c’était comme ça qu’elle faisait passer le message, c’était assez injuste. Il gara la voiture et resta immobile au volant quelques secondes. Ca faisait mal. Simplement mal. De ne pas savoir, de ne pas comprendre, et surtout, de ne rien pouvoir y faire. « Putain... » souffla-t-il doucement. Tout ça n’était peut-être qu’une erreur, mais Richard aurait préféré ne pas y croire.

Il descendit de la voiture au bout d’un moment et rentra chez lui en songeant qu’il valait peut-être mieux qu’il envoie un message à Deborah lui disant de ne pas venir, qu’ils se verraient demain, le temps qu’il ait les idées claires, le temps que...trop tard. « Qu’est-ce que... » Elle était déjà là, avec une mise en scène typique d’une surprise. « Oh, c’est toi. »  Malgré la pénombre, il la devina en robe, nota les bougies et le champagne. Un vrai truc préparé pour un anniversaire, un truc sincère. Richard fronça les sourcils, se laissa embrasser, le temps de reprendre ses esprits, et finalement arriva à se ressaisir et la repoussa doucement. « Non. J’ai passé une journée plutôt minable, en fait. » Il aurait voulu y croire. Pourquoi se donner tout ce mal pour quelqu’un qu’on trompe ? « Tu comptes me faire le même genre de mise en scène qu’à Daniel ? » Il fut étonné de l’agressivité avec laquelle les mots étaient sortis, même si c’était la tristesse qui dominait pour une très large part dans le ton de sa voix. Il n’en était pas à élever la voix. En réalité, il était plus triste qu’en colère, bouffé par ses propres sentiments. Il se décida à allumer la lampe de chevet, et s’assit sur le lit, la scrutant de ce même regard triste. « Il m’a raconté une histoire charmante... Que tu avais débarqué chez lui une nuit...en sous-vêtements, simplement pour coucher avec lui. A l’entendre, c’était une histoire récente... » La voix  était blanche, hachée. A présent Richard essayait de mettre de la distance entre lui et ce qu’il racontait, sans succès réel. Ca ne faisait pas moins mal. Il releva les yeux vers Deborah : « Tu comptais m’en parler quand, de ça ? » Ce qui le bouffait, au fond, c’était bien la possibilité que ça se termine. Il comprendrait, il l’accepterait, mais ce n’était pas ce qu’il voulait. Au fond, il aurait aimé qu’elle lui explique, qu’elle le rassure, qu’elle confirme que c’était avant, que c’était fini. Mais Richard n’y croyait pas beaucoup, justement parce qu’il avait conscience de ce qu’il était. Une fille comme Deborah Weston ne pouvait pas sérieusement vouloir de lui, non ? Si ? C’était peut-être cette incertitude qui lui faisait le plus de mal, au final.

_________________


Say you'll be fine
Cause love is a battle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2154
POINTS : 4008
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime et un homme pas de son âge (mais chut)
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Doubts will try to break you (Richard) Ven 18 Mai - 10:48

Doubts will try to break you
Unleash your heart and soul
Trouble will surround you
Start taking some control


Au départ, c'est l'incompréhension qui est reine. Que se passe-t-il ? Elle se fait repousser par Richard, doucement, certes, mais elle se fait quand même repousser. Pour sûr, l'égo en prend un coup, et elle se retrouve paumée, à ne pas savoir quoi dire devant l'écrivain qui avoue avoir passé une mauvaise journée. « Oh... » Est-ce à cause de sa mauvaise journée qu'il est si penaud, qu'il ne semble pas prêt à fêter avec elle ? Elle sait qu'elle n'a pas de pouvoirs magiques... Elle ne peut pas rendre sa joie de vivre à Richard avec de simples paroles, d'autant plus qu'elle ne sait toujours pas pourquoi il est dans cet état. Et soudain, l'incompréhension laisse place à la peine. Elle se fige face à l'agressivité des mots de Ritchie et elle reste interdite de longues secondes. Elle ne comprend pas, mais elle est blessée. Aurait-elle réussi à tout faire foirer sans même s'en apercevoir ? Aussi vite alors qu'ils étaient dans la phase la plus amusante de leur relation ? Elle n'est plus sereine et cela va sans dire que la boule qu'elle avait à l'estomac revient aussitôt.

Qu'est-ce que sa dernière nuit avec Daniel vient faire ici ? Elle déglutit douloureusement et enfin elle écoute les mots du professeur. « Une histoire récente ? » Elle s'étouffe, se demande ce que Daniel a bien pu raconter à Ritchie. « Dans ses rêves, peut-être. » Réplique-t-elle, acide, avec une pointe de colère dirigée vers le Granger. Déjà, elle n'aime vraiment pas savoir que Daniel parle de leurs ébats - car s'il en parle à Richard, peut-être qu'il en parle à d'autres personnes aussi. A présent, elle se sent gênée de ce qu'elle a fait alors que sur le moment, elle ne ressentait pas la moindre once d'embarras. Aussi, Deborah aime encore moins que Danny raconte leur nuit endiablée à celui qui est à présent son petit-ami, comme s'il voulait volontairement leur causer des ennuis. Certes, il n'a aucun moyen de se douter de cette relation, mais quand elle voit l'état dans lequel Richard se trouve, elle comprend pourquoi il a passé une mauvaise journée. Il est temps de clarifier la situation, même si son premier réflexe serait de s'en aller en claquant la porte derrière elle. L'escrimeuse n'est pas idiote, elle sait que si elle ne veut pas détruire sa relation avec Richard, elle doit lui dire la vérité, peu importe à quel point ça la blesse qu'il la pense capable de le tromper. « Je ne comptais pas t'en parler... Parce que c'était avant qu'il se passe quoi que ce soit entre toi et moi. » Lâche-t-elle dans un long soupire. « C'était avant qu'on s'entraîne, même. » Il parait important de bien détailler la chronologie des événements.

Sa gorge est sèche et elle se sent très mal, plantée au milieu de la pièce, à devoir s'expliquer alors que pour une fois, elle n'est coupable de rien. « Je venais d'apprendre que Timothy, mon ex, était allé voir ailleurs. » Peut-être parce qu'elle avait voulu faire les choses bien et qu'elle préférait attendre avant de coucher avec lui. « Je ne m'étais jamais sentie aussi mal... Humiliée... A me demander si Tim avait uniquement voulu qu'on se mette ensemble parce qu'il pensait que j'étais une fille facile. Mais moi j'ai voulu qu'on attende, et il a préféré prendre ses aises avec une autre. » Cette garce de Riley. « Alors j'ai ravalé ma honte et je suis allée voir Danny. » Les lèvres pincées, elle ressent à nouveau tout ce mal-être et toutes ses incertitudes. Elle ne sera jamais assez bien pour quiconque. « Je suppose qu'il ne t'a pas parler de tout ça hein ? Ni du fait que Tim m'ait trompée avec Riley, justement ? » Et Daniel est toujours en couple avec cette fille... Elle doit réellement avoir quelque chose pour qu'il la garde... Déjà qu'à l'époque il clamait haut et fort qu'il ne voulait pas se mettre en couple avec quiconque ; Le voilà en couple avec une fille qui l'a trompé et qu'il a trompé lui aussi. L'équilibre tordu qui anime les deux jeunes met Deborah dans l'incompréhension la plus totale. Qu'importe.

Pendant tout son discours, elle était incapable de regarder Richard, trop mal à l'aise pour le faire, mais à présent, elle relève les yeux vers lui, les yeux emplis de tristesse. « T'as vraiment cru que j'étais infidèle ? » Elle souffre du fait qu'il puisse penser ça d'elle et maintenant qu'elle lui a donné toute sa version de l'historie, elle hésite à s'en aller.


_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Knl + sikapanele (gifs) + sceaudelaine (code)
TA DISPONIBILITE RP : RPS en cours :
William
Isla
Deborah

2/5 libres


RAGOTS PARTAGÉS : 618
POINTS : 809
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : Plutôt apprécié dans la communauté, c'est un bon prof, apprécié des parents d'élèves, et il est plutôt accessible pour un écrivain célèbre. Mais tout de même, les rumeurs qui ont couru sur lui à la mort de sa femme...il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Doubts will try to break you (Richard) Dim 20 Mai - 20:00

Heartache, heartache, heartache from the best day ever
Breakup, makeup, breakup, this will go on forever
Breakup, breakdown, take a break and we get back together

C'était avant. Les mots qu'il espérait entendre. Les mots qu'il voulait entendre. C'est à son tour de ne pas savoir quoi dire. « Je...» D'un côté, une partie de lui voulait chercher une réponse mauvaise à faire. Qu'elle aurait peut-être pu le prévenir avant de sa relation avec Daniel.  C'était assez hypocrite parce qu'il savait déjà deux ou trois détails, mais Richard se surprit un instant à vouloir répondre. Comme s'il voulait que tout vire à l'affrontement et au règlement de compte. Il laissa tomber. C'était le réflexe de quelqu'un de blessé qui voulait s'assurer qu'il n'était pas le seul à souffrir, et ça ne servirait à rien. Il trouvait même ça assez nul.

Nul parce qu'il était manifeste que Deborah souffrait autant que lui de ce qui se passait. Ressasser ce qu'il s'était passé semblait réellement lui faire du mal. Il pouvait comprendre, et qui plus était, Richard savait que c'était vrai. Il se rappelait de la fois où ils avaient évoqué l'overdose de Cameron et où la rupture de Deborah venait de se produire. Maintenant, il ne pouvait que se sentir idiot, voire mal, vraiment mal, parce que c'était lui et pas quelqu'un d'autre qui la faisait souffrir inutilement. Autant jouer la carte de l'honnêteté, dans ce cas. « Non. » Il répéta doucement. « Non, il ne m'a pas dit tout ça. » Maintenant, la distance entre eux lui paraissait trop importante, et elle lui semblait continuer à se creuser, mais comment la réduire ? Richard se releva, observant toujours d'un air malheureux sa petite amie. « Et...ça suffit.» Réalisant que ce n'était peut-être pas très clair, il ajouta : « Tu n'as pas besoin de continuer à raconter. J'ai compris. » Compris qu'elle avait souffert, et ça suffisait.

Ce n'était sans doute pas l'enchaînement de comportement le plus logique et malin dont Richard ait jamais entendu parler. Mais au vu de ce qu'il avait pu faire les jours où il souffrait, il aurait été  mal placé pour juger. Il tendit la main pour prendre la sienne un instant. S'il ne voulait pas tout faire foirer, il fallait qu'il réduise cette  distance qui s'installait peu à peu. Peu importe à quel point ça lui coutait. « Je te demande pardon. Pour tout. Et tu n'as à te justifier de rien, surtout...et je n'avais pas à te mettre dans cette position là. » Comment aurait-il pu savoir, en même temps ? Il fallait bien qu'il demande, mais il était vrai que demander à quelqu'un qui n'avait rien fait de mal de se justifier n'était pas très louable...

Autre question, autre réponse à fournir. Est-ce que Richard avait pensé que Deborah pouvait l'avoir trompé ? Il réalisa soudainement que le regard qu'elle lui lançait était terriblement triste, comme si elle était au bord des larmes.  « Oh, championne...c'est plus compliqué que ça, tu sais ? » Le fait que son avis comptait pour Deborah acheva de convaincre Richard. Il reprit les mains de la jeune femme  dans les siennes.  « La première chose que je me suis dit, c'est que Dan se trompait, que c'était avant. Je ne voulais pas y croire. Mais, il avait une manière de présenter les choses...» Richard secoua la tête, essayant de maîtriser un peu sa voix. Sous le coup de l'émotion, elle commençait à s'érailler. « Je ne veux pas te perdre, Deb. Mais je veux encore moins que tu sois malheureuse, et surtout pas à cause de moi. Et, bon...je crois que si jamais tu m'avais trouvé trop vieux ou trop ennuyant, ou je sais pas... j'aurais compris. Ça m'aurait fait mal, mais j'aurais compris. » Même maintenant, ça lui coupait le souffle, et il ne savait pas quoi dire de plus. Elle devait le détester et le prendre pour un abruti... comme quoi, même à presque quarante ans,on pouvait largement foirer dans les grandes largeurs.

_________________


Say you'll be fine
Cause love is a battle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2154
POINTS : 4008
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime et un homme pas de son âge (mais chut)
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Doubts will try to break you (Richard) Lun 21 Mai - 17:39

Doubts will try to break you
Unleash your heart and soul
Trouble will surround you
Start taking some control


Les bras sont croisés sur son ventre, dans la position défensive qu'elle adopte lorsqu'elle se sent menacée sur le plan émotionnel. Deborah est une battante. Depuis son plus jeune âge, elle se bat et elle veut faire des combats une grande carrière prestigieuse. Pourtant... Les disputes verbales qui sont suivies par un étalage d'émotions sont loin de lui faire le même effet. Perdue et mal à l'aise, elle doit se défendre des choses qu'elle a faites il y a plusieurs mois et sur lesquelles elle aurait préféré ne jamais revenir. Certes, elle aurait pu s'énerver qu'il puisse la penser infidèle et tourner les talons sans la moindre explication, mais la tristesse qu'elle a lue dans les yeux de Richard l'a poussée à rester calme et à lui donner quelques explications. Qu'est-ce que c'est désagréable...
Richard force Deborah a décroiser ses bras lorsqu'il lui prend les mains, et si ce geste l'aurait comblé il y a quelques minutes, là il ne suffit pas. Pas alors qu'elle vient de ressasser tous ces mauvais souvenirs de tromperies et de coeurs brisés. Elle voudrait qu'il la prenne dans ses bras, qu'il la serre contre lui en lui murmurant que tout ira bien, mais elle n'ose pas en demander autant.
Il a raison après tout... C'est plus compliqué que ça. Tout est compliqué entre eux. A cause de leur différence d'âge, d'abord, puis parce qu'ils ont vécu des choses différentes et enfin parce qu'il y a Daniel...
« Tout est compliqué, j'ai l'impression. » Sa voix tremble et elle baisse les yeux, incapable de regarder l'écrivain.  « Mais t'aurais dû écouter ta première impression. Je ne t'aurais jamais fait ça... » Elle s'éclaircit la gorge et elle espère qu'il n'y a pas trop de réprimande qui perce dans sa voix... Ritchie s'est excusé alors elle ne veut pas continuer à lui en vouloir. Hélas, la blessure risque de rester encore un peu. « Je ne sais pas si tu as déjà été trompé, je ne l'espère pas... Parce que c'est vraiment douloureux. Je ne pourrai jamais faire ça. » La jeune femme est catégorique. Probablement qu'elle manque d'expérience pour affirmer une telle chose, mais le fait est qu'elle y croit dur comme fer : elle ne pourra jamais tromper quelqu'un. Elle relève son regard azuré vers son petit-ami et elle doit se faire violence pour ne pas que le noeud qu'elle a dans la gorge s'entende. « Je ne veux pas te perdre non plus, Ritchie... » Elle se pince les lèvres. « C'est toi que je veux et pas un autre... Pas quelqu'un de plus jeune ou autre... Juste toi. » Elle n'aime pas mettre son coeur à nu comme ça et elle aurait espéré que ses gestes lui évitent de faire ce genre de déclaration. Il faut croire qu'elle avait tort : rien ne peut remplacer les mots.

Elle prend une grande inspiration comme si elle prenait une dose de courage et elle continue sur sa lancée. Si elle n'était pas certaine de ce qu'elle voulait il y a quelques semaines lorsqu'elle était venue chercher son règlement de compte après le mois d'absence de Richard, elle sait à présent qu'elle veut se projeter avec l'auteur. « Je sais tout ce que tu risques pour moi avec cette relation... » Les journalistes se feraient une joie de suivre un scandale aussi juteux, sans compter son emploi au lycée qui serait compromis et le père de la brune qui voudrait lui faire la peau. « Et je suis désolée... J'aurais dû te parler de Dan et de ce que j'ai vécu avec lui. C'est juste que la liste des choses pour lesquelles ont aurait pas dû se lancer était si longue que je n'ai pas voulu en rajouter... Tu m'as dit que j'avais le droit d'être égoïste, alors je l'ai été. Je crois que j'avais peur de te faire fuir. » Avoue-t-elle à voix basse. Elle a eu peur que sa pseudo-relation avec le Granger pousse Richard a ne pas vouloir aller plus loin et ça, elle ne le voulait pas.  

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : John Harding
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Knl + sikapanele (gifs) + sceaudelaine (code)
TA DISPONIBILITE RP : RPS en cours :
William
Isla
Deborah

2/5 libres


RAGOTS PARTAGÉS : 618
POINTS : 809
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans (13 mai 1979)
CÔTÉ COEUR : Une fille trop jeune pour lui. No comment.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : Plutôt apprécié dans la communauté, c'est un bon prof, apprécié des parents d'élèves, et il est plutôt accessible pour un écrivain célèbre. Mais tout de même, les rumeurs qui ont couru sur lui à la mort de sa femme...il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Doubts will try to break you (Richard) Mer 23 Mai - 18:58


Heartache, heartache, heartache from the best day ever
Breakup, makeup, breakup, this will go on forever
Breakup, breakdown, take a break and we get back together

Oui, tout était compliqué : mais en même temps, du point de vue de Richard, toute les relations amoureuses l’étaient pour une raison ou pour une autre. Peut-être que simplement la leur était un peu plus difficile que les autres. Il fallait s’y attendre, sans doute, vu leur situation, et l’écart d’âge, et ça ne faisait sans doute que commencer. Comme il ne voulait pas enfoncer Deborah, dont le moral paraissait déjà sérieusement entamé par la discussion qu’ils avaient, Richard se garda bien de répondre. Surtout qu’il y avait des choses qui n’étaient pas compliquées, elles. Par exemple, il savait très clairement que malgré tout, il voulait être avec elle, peu importe ce que ça coutait. Il l’assumait et il voulait bien l’affirmer haut et fort, mais il comprenait aussi – ou du moins commençait à comprendre – qu’adopter cette franchise-là était moins facile pour Deborah que pour lui. L’écrivain n’allait pas se mettre à juger : il fallait un certain temps et acquérir une certaine confiance en soi pour oser demander, parler, dans ce genre de chose, et il voyait bien que pour l’instant, ce qu’il fallait c’était du tact. Il ne voulait pas acculer l’escrimeuse non plus, alors pour l’instant, il choisit de laisser cette conversation en suspens, d’autant que la conversation paraissait vraiment faire souffrir la jeune femme.

Il aurait pu dire que c’était relatif, qu’il y avait pire comme douleur, que c’était l’impression de quelqu’un qui manquait d’expérience en matière amoureuse. Quelqu’un d’autre aurait sans doute mis en balance la mort de Kristin, mais il était assez injuste de comparer ces deux expériences différentes, pour Richard. D’autant qu’au final, Deborah était plutôt dans le vrai, et que son âge ne changeait rien à l’affaire. Pour avoir eu la détestable impression, qui heureusement s’était révélée fausse, de l’avoir été, pendant une soirée entière, c’était à la fois extrêmement dévastateur pour l’ego, et douloureux à avaler. Globalement, à présent, c’était le soulagement qui dominait : Richard allait définitivement mieux maintenant qu’il savait que Deborah n’allait pas le laisser tomber. Mais il devinait la jeune femme plus blessée que ce qu’elle voulait bien montrer. Il lui adressa finalement un sourire, porta ses mains à ses lèvres pour les embrasser. « Alors tout va bien, on reste ensemble, toi et moi, championne. » Il eut un rire, avant de déposer un baiser sur ses lèvres : « Va falloir supporter ma crise de la quarantaine, je te préviens, par contre ! » Il s’adaptait ; si elle souriait, il avait gagné, ça voulait dire que ça allait un peu mieux pour elle.

La réussite de cette entreprise lui parut mitigée au vu du discours que Deborah tenait. Elle était sur ses rails et manifestement inquiète. « Risque que je prends en toute connaissance de cause. » Il l’attira contre lui gentiment. Vraiment, ce qu’il pouvait être con, il ne pouvait pas faire pire, alors qu’il savait parfaitement que l’escrimeuse était souvent bien plus fragile que ce que son air de guerrière totalement bravache pouvait faire croire. « Et qui en vaut totalement la peine, si tu veux mon avis. » De toute façon, il n’allait pas avoir le choix : Daniel avait l’air tellement en colère qu’il était bien capable de tout déballer en place publique. Richard était assez partisan de nier jusqu’au bout : ça ne convaincrait sans doute pas Thomas Weston, mais pour le reste, il était à peu près sûr que le proviseur le croirait. Restaient les journalistes, mais bon, ça, s’ils niaient, justement, ça irait sans doute, et il pouvait gérer. Par contre, ça risquait d’être un peu moins simple pour Deb. Au demeurant, cela ne semblait pas être sa priorité actuelle puisqu’elle semblait encore inquiète à cause de ce qui s’était passé avec Daniel. Il la serra un peu plus fort contre lui. « Non, tu n’avais pas besoin de me le dire. J’ai pas à te demander des comptes et tu n’as pas à m’en rendre, championne, sérieusement. Et je crois que je serais un peu mal placé pour juger. Et, tant qu’on y est...je ne t’aurais pas laissée tomber pour ça, et je ne te laisserais pas tomber pour ça quand même. Ok ? »

Il lui adressa un nouveau sourire, essayant de capter son regard, histoire de la rassurer un peu, alors qu’elle était toujours blottie dans ses bras. « Et tu n’as pas besoin non plus de t’excuser, c’est moi qui me suis comporté comme un idiot...en plus, j’ai gâché ta surprise, alors que c’était franchement adorable de ta part. » Bon, il fallait bien crever l’abcès pour Daniel, alors tant qu’à faire. « Et je devrais surtout m’excuser, parce que Dan a compris, pour nous... » Il lui laissa le temps de digérer l’information. « Il a vu la conversation par message, j’avais laissé mon portable, et...bon, clairement, il l’a mal pris, et c’est entièrement de ma faute. J'ai aucune idée de ce qu'il va faire maintenant, d'ailleurs... » Leur pourrir la vie, sans doute ?  

_________________


Say you'll be fine
Cause love is a battle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Doubts will try to break you (Richard)

Revenir en haut Aller en bas

Doubts will try to break you (Richard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Historical Center :: Residences :: Victoria Street-