AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

In the air tonight (Jaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : zuz - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5795
POINTS : 4308
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: In the air tonight (Jaya) Mer 2 Mai - 21:33

I just wanna talk about nothin'
With somebody that means somethin'
Spell the names of all our dreams and demons


Les minutes s'accumulent à Tenby, mais Brendan ne s'accommode pas à ce nouveau rythme beaucoup trop calme pour lui. Par chance, il a réussi à se trouver ce jeune, Daniel, qui fait des fêtes vraiment sympathiques et déjantées lors desquelles il fait vraiment le fou, il fume et il boit à outrance. De temps en temps, il passe aussi des soirées au Three Mariners, mais il est loin de son agitation habituelle. C'est en trainant un soir dans ce pub, d'ailleurs, qu'il a vu l'annonce qui disait qu'ils étaient à la recherche d'un extra pour un soir de concert. Le blond a aussitôt sauté sur l'offre et il n'a eu qu'à jouer avec les bouteilles et à exécuter la commande du manager avec un sourire collé sur le visage pour se faire embaucher. Bien sûr, il ne s'agit que d'une soirée, mais il sait qu'il se fera pas mal de pourboires et cette simple idée le ravie. Il n'est pas en manque d'argent, mais son emménagement en catastrophe à Tenby ne l'a pas aidé au niveau de ses finances.

Ainsi, il prend son poste ce soir et à son grand désespoir, il n'y a pas encore beaucoup de monde. Pire, il n'y a pas la seule personne qu'il a expressément invitée : Jaya. Certes, elle l'avait prévenu… Il y avait de grandes chances pour qu'elle fasse une garde ce soir, alors sa raison pour ne pas venir est légitime. Toutefois, il trouve ça dommage et réalise qu'il se faisait une joie de voir sa voisine en dehors de l'immeuble qu'ils habitent. Cependant, tout n'est pas perdu et le monde afflue doucement, mais sûrement. Bien vite, Brendan comprend pourquoi la direction avait besoin d'un serveur en plus et il se met au travail, servant les cocktails sophistiqués qu'on lui demande comme les pintes de Guinness. La musique se fait plus forte, la lumière se tamise et tout se met en place pour le concert qui risque de ne plus tarder.
Le Darlington s'amuse avec ses bouteilles, il les fait voler dans les airs, puis lance un regard satisfait à son collègue qui se contente simplement de ne rien casser. Il parle un peu trop avec les gens accoudés au bar, mais il sait que c'est de cette façon qu'il s'en sortira avec un bon pourboire et en plus, le fait de parler avec les gens lui donne l'impression que le temps passe plus vite. Il essuie assez régulièrement le comptoir du bar sur lequel tous les liquides finissent par se renverser et se mélanger et c'est en regardant la foule qui s'accumule qu'il finit par remarquer sa charmante voisine. « Hey Jaya ! » Siffle-t-il depuis son poste tandis que son visage se fend d'un grand sourire. Il se moque pas mal des gens qui s'étaient accumulés de son côté et il va de l'autre côté du bar, là où Jaya pourra accéder plus facilement. « Alors t'as pu te libérer ! C'est super ! Tu arrives juste à temps en plus, le concert va bientôt commencer. » Il est presque obligé de crier pour couvrir la musique, mais c'est une ambiance à laquelle il est habitué alors ça ne le dérange pas. D'un geste agile il jette son chiffon sur son épaule et il se penche vers l'Indienne. « Qu'est-ce que je te sers ? » Brièvement, il regarde derrière elle pour voir si elle a des amis avec elle - il se souvient qu'il n'avait rien dit à ce sujet et que peut-être, la demoiselle a voulu un peu plus de compagnie avec elle ce soir - mais il constate avec joie qu'elle semble être seule. Maintenant qu'elle est ici, la soirée va prendre une toute autre tournure.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee (Justine)
TES DOUBLES : Penny, Lula, Eleanor, Trystan, Rhys et Thomas
TON AVATAR : Naomi Scott
TES CRÉDITS : avatar : myself- signature - blasphemy & ju (♥)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
En cours : Abby - Mohana/Brendan - Savannah
A venir : Vente aux enchères.
RAGOTS PARTAGÉS : 485
POINTS : 888
ARRIVÉE À TENBY : 27/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : En Inde, elle est promise depuis des années au fils de ses voisins mais c'est sur son voisin d'ici qu'elle a des vues...
PROFESSION : Infirmière au Tenby Cottage Hospital.
REPUTATION : Quel adorable bout de jeune femme ! Belle, intelligente et avec une culture bien différente que celle que l'on a ici. Ce sera intéressant de voir comment Jaya va s'intégrer à la ville et de voir comme elle résistera à tout ce beau monde qui ne rêve que d'une chose, connaître tous ces petits secrets...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Lun 7 Mai - 22:30

I was standing
You were there
Two worlds collided

« Tu veux passer pour une bonne sœur ou quoi ? Fais un effort ma vieille, sinon c’est la dernière fois qu’il t’invitera… » Tu arrêtes un instant de te regarder dans le miroir pour te retourner et tirer la langue à Abby. Et elle a beau être toute petite sur l’écran de ton téléphone, tu la vois quand même soupirer. Cela dit, tu enlèves docilement la petite robe noire qu’elle vient de rejeter. Après tout, tu lui avais demandé une consultation skype en urgence, ce n’était pas pour ne pas suivre ses conseils. « Abby…. Je ne sais pas quoi mettre, vraiment. » Geins-tu d’un air désespéré. Ce n’était qu’un concert au Three Mariners. D’ordinaire, tu ne te serais jamais pris la tête ainsi sur ta tenue mais c’était ton voisin sexy qui t’avait invitée à t’y rendre et ça changeait tout. Tu n’avais vu Brendan que deux fois dans ta vie mais le courant passait vraiment bien entre vous. Et la perspective de passer une partie de la soirée avec lui te rendait aussi nerveuse qu’enthousiasme. Sauf que malheureusement, tu n’étais pas habituée à ce genre de soirée, et tu ignorais tout, y compris le dress code. « JAYA ! Concentre-toi ! Et mets juste la robe blanche imprimée. Elle est jolie mais ne fais pas trop habillée. » Heureusement que tu avais une meilleure amie qui t’aidait à garder le cap et te connaissais par cœur. Tu lui obéis, la remerciant avec effusion. Tu lui aurais bien demandé de venir avec toi en guise de soutien pour qu’elle t’empêche de trop te ridiculiser mais sa santé était fragile. Tu allais devoir te débrouiller comme une grande… Une fois, la fameuse robe passée, tu l’agrémentes d’une petite veste et de petits talons, avant de maquiller et de te coiffer. En bref, tu te mets réellement sur ton 31.

C’est ce qui fait que tu arrives légèrement en retard par rapport à l’horaire que tu avais prévu. Le concert est déjà en train de commencer, les lumières sont éteintes. Heureusement, tu avais déjà où trouver Brendan. Et de toute façon, il a vite fait d’attirer ton attention en sifflant depuis derrière le bar. « Hey Jaya. » Un grand sourire illumine le visage du blond et ça doit être contagieux car tu sens tes lèvres s’étirer à l’unisson. Le bar est entouré de gens et tu te demandes comment tu vas pouvoir aller parler à Brendan mais tu le vois soudainement se déplacer à l’extrémité de celui-ci, t’offrant une fenêtre de tir. Tu joues des coudes pour arriver jusqu’à lui.   « Salut Brendan ! » Il continue à sourire, son torchon à la main, l’air totalement dans son élément. « Alors t'as pu te libérer ! C'est super ! Tu arrives juste à temps en plus, le concert va bientôt commencer. » Comme lui, tu es obligée d’élever la voix pour te faire entendre. « Et oui, me voilà ! Je suis sortie tôt. Donc oui, c’est cool. » C’est bruyant, et tu as beau être peu habituée à ce genre de festivités, tu remarques qu’il y a vraiment beaucoup de monde présent ce soir. Peut être un peu trop pour un bled comme Tenby. Est-ce qu’un groupe célèbre allait jouer ?  « C’est quoi le concert en fait ? » Demandes-tu étourdiment, te rendant compte que tu ne t’étais même pas renseignée sur le sujet. Tu regrettes aussitôt ta question. « Et voilà maintenant, tu vas croire que je ne suis venue que pour les consos gratuites. » Dis-tu, embarrassée. Heureusement, si tu étais en train de rougir, ça ne se voyait sûrement pas avec les lumières tamisées.

En tout cas, la bonne vieille Jaya est de retour, celle qui a une fâcheuse tendance à trop parler lorsqu’elle est nerveuse. Et à la lumière de la question que te pose ensuite Brendan, les choses ne risquent pas de s’arranger. « Je te sers quoi ? » Dis-tu en lançant souplement son torchon sur son épaule. En Inde, c’était très mal vu pour une femme de boire de l’alcool. Et même si ta religion n’interdisait pas strictement sa consommation, ce n’était pas pour autant recommandé. Cependant, tu faisais parfois des entorses, notamment avec Abby, et ce soir, tu avais envie de recommencer. De toute façon, ton père aurait déjà fait un infarctus en te voyant entrer dans un bar dans une robe au dessus du genou, donc tu n’étais plus à une transgression près. « Quel est le cocktail que tu fais le mieux ? Et plus important, qu’est-ce que tu me conseilles ? » Dis-tu en tirant un tabouret sous tes fesses et en t’accoudant dans un mini carré libre du comptoir. Tu avais conscience que ton voisin devait travailler mais pour le moment, tu avais envie de le garder un peu pour toi. « Alors, ça se passe bien pour toi, ce soir ? » Arrives-tu à lui demander.

_________________

You think I don't want you. You think I don't want to run to you. But there are mountains And there are doors that we can't walk through. I know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls. But when we go outside, you're going to wake up and see that it was hopeless after all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : zuz - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5795
POINTS : 4308
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Dim 13 Mai - 20:55

I just wanna talk about nothin'
With somebody that means somethin'
Spell the names of all our dreams and demons


Brendan n'était pas certain de voir Jaya malgré son invitation à boire gratuitement, et pour cause, la jeune femme lui avait dit qu'il était peut-être de garde. Ainsi, il est vraiment content quand il la voit faire son entrée dans sa belle robe. Elle s'avance difficilement jusqu'à lui tandis qu'il n'a qu'à se déplacer à l'autre bout du bar pour pouvoir lui parler. L'embarras de la jeune femme est amusant au point que Brendan ne s'offusque pas de sa réflexion. En fait, il n'avait pas pensé une seule fois qu'elle aurait pu venir uniquement pour les boissons gratuites. Il y a quelque chose chez la jeune femme qui le laisse penser qu'elle n'est pas du genre profiteuse. Peut-être parce qu'elle semble être son opposé et qu'il fait partie de ce genre de personnes. Aussi, à Cardiff, il a eu l'occasion de rencontrer beaucoup de monde, mais jamais personne comme Jaya. « Je préfère penser que tu n'es venue que pour la charmante présence du barman. » Dit-il en esquissant un large sourire charmeur. « Et je ne parle pas de mon collègue. » S'esclaffe-t-il. Il attrape un flyer qui traîne de l'autre côté du comptoir et il le tend à la jeune femme pour qu'elle ait une réponse à sa question. « C'est ce groupe qui joue. Je ne les connais pas et je crois qu'ils font du rock alternatif. En bref, pas ma came. » C'est d'ailleurs pour cette raison que le jeune homme ne s'est pas renseigné sur le groupe en question lorsqu'il a su qu'il allait devoir travailler pendant le concert. Avec un peu de chance, Jaya, elle, appréciera la musique qui sera jouée d'ici quelques minutes et de cette façon, elle sera d'autant plus satisfaite de sa soirée au Three Mariners. Brendan réfléchit quelques secondes à un cocktail qui pourrait correspondre à sa voisine et bien qu'il ne la connaisse pas tant que ça, il préfère parier sur une valeur sûre. « Je ne sais pas si tu aimes un alcool en particulier, mais je te conseille un Long island iced tea. Tu ne sens rien et c'est super bon. » Cela dit, ce cocktail devient très traître tant l'alcool n'est pas perceptible.  « Et le meilleur moyen pour que tu me croies, c'est que tu en boives un. » Aussitôt, le blond prend les bouteilles d'alcool en question et prépare le breuvage pour la jeune femme. Il est satisfait de son verre et il le fait glisser jusqu'à Jaya en souriant. « Tiens, tu m'en donneras des nouvelles. » Il la gratifie d'un clin d'oeil puis regarde sur le côté si son collègue s'en sort. Etant donné que le concert est sur le point de commencer, les gens préfèrent s'amasser vers la scène plutôt que de commander à boire et c'est une bonne chose. De ce fait, le Darlington peut se concentrer sur l'indienne sans avoir de soucis à se faire pour la gestion du bar. Il se serre un verre à son tour, mais il opte plutôt pour une pinte de Guinness et il trinque avec la jeune femme avant de boire de longues gorgées de sa bière. « Cheers. »

« Oui, ça se passe bien. Au début c'était un peu vide alors je me faisais chier, mais maintenant ça va ! Et puis maintenant que t'es là, ça ne peut qu'aller, pas vrai ? » Rigole-t-il. Il trouve le sourire gêné de l'indienne tellement craquant qu'il pourrait faire ce genre de réflexions toute la nuit. Heureusement pour elle, il devra travailler à certains moments de la soirée. D'ailleurs, quelques clients viennent demander des pintes et il les sert aussitôt, jonglant entre argent, verres, et alcool. « Et toi, pas trop fatiguée ? Tu penses que tu vas tenir jusqu'à la fermeture ? » Demande-il en souriant davantage. Bien sûr, elle n'a pas à faire une telle chose, mais le fait est qu'il ne risque pas de se plaindre si elle passe toute la nuit ici.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee (Justine)
TES DOUBLES : Penny, Lula, Eleanor, Trystan, Rhys et Thomas
TON AVATAR : Naomi Scott
TES CRÉDITS : avatar : myself- signature - blasphemy & ju (♥)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
En cours : Abby - Mohana/Brendan - Savannah
A venir : Vente aux enchères.
RAGOTS PARTAGÉS : 485
POINTS : 888
ARRIVÉE À TENBY : 27/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : En Inde, elle est promise depuis des années au fils de ses voisins mais c'est sur son voisin d'ici qu'elle a des vues...
PROFESSION : Infirmière au Tenby Cottage Hospital.
REPUTATION : Quel adorable bout de jeune femme ! Belle, intelligente et avec une culture bien différente que celle que l'on a ici. Ce sera intéressant de voir comment Jaya va s'intégrer à la ville et de voir comme elle résistera à tout ce beau monde qui ne rêve que d'une chose, connaître tous ces petits secrets...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Lun 21 Mai - 17:19

I was standing
You were there
Two worlds collided

« Je préfère penser que tu n'es venue que pour la charmante présence du barman. Et je ne parle pas de mon collègue. » Brendan t’adresse le sourire qui va avec la remarque et tu restes à la fois éblouie et muette pendant quelques secondes. Il est temps de l’admettre, tu le trouves mignon et encore plus quand il sourit… Mais que diable répondre à cela ? « Charmante ou charmeuse… Je ne sais plus trop bien. » Réponds-tu rapidement pour rester spontanée. Hélas, tu trouves ta remarque pas vraiment à la hauteur de la sienne. Tu n’étais définitivement pas en terrain connu ce soir. Tu ne savais même pas si ses propos à lui constituaient une amorce de flirt ou pas. Tu étais tellement nulle pour ces choses là… Heureusement, le Darlington t’offre une diversion, te donnant des détails sur le groupe qui allait jouer dans quelques instants et leur flyer. Tu t’absorbes dans la lecture de celui-ci, le temps de reprendre tes esprits. Quand c’est fait, c’est à ton tour d’adresser un petit sourire à Brendan. « Moi j’aime assez le rock alternatif, donc ça tombe bien. Celui-là a l'air sympa en plus. » Découvrir les groupes anglais avait été un de tes petits plaisirs quand tu étais arrivée ici. « Et c’est quoi ta came à toi alors ? » Demandes-tu, toujours curieuse d’en apprendre un peu plus sur lui… Vient ensuite la question épineuse de savoir ce que tu vas boire. Brendan a l’air tellement à l’aise dans son rôle de barman que tu lui lances le défi de trouver quelque chose qui te conviendra et il prend sa tâche très au sérieux.

« Je ne sais pas si tu aimes un alcool en particulier, mais je te conseille un Long island iced tea. Tu ne sens rien et c'est super bon. Et le meilleur moyen pour que tu me croies, c'est que tu en boives un. » Autant ne pas lui mentir sur ta consommation d’alcool, car ça risquerait de se voir rapidement que tu étais loin d’être une connaisseuse. « Oh, je ne bois pas beaucoup en général. Mais pour ce soir, je me dis que j’ai bien mérité un petit break. » La semaine avec McInnis avait été particulièrement pénible et tu n’avais qu’une envie : te détendre. « Je te faisais déjà confiance tu sais, mais bien sûr que je vais en goûter un ! C’est parti pour un Long Island ! » Dis-tu avec un enthousiasme sincère. Tu regardes Brendan jongler adroitement avec les bouteilles tandis qu'il prépare ta commande, n’essayant même pas de réprimer ton admiration. « Non mais combien de talents cachés as-tu encore en réserve ?! » Souffles-tu. Comptable, barman, tatoueur, déménageur…. Y avait-il quelque chose que cet homme ne savait pas faire ? En tout cas, le verre qu’il pousse vers toi te donne envie et tu l’attrapes sans hésiter pendant que Brendan se tire une bière, notant bien qu’il t’a carrément adressé un clin d’œil. Tu sens tes joues chauffer de plus belle. « Merci et cheers. » Répètes-tu en écho en entrechoquant ton verre contre le sien lorsque sa boisson est prête. Et enfin, tu trempes tes lèvres dans ce fameux cocktail.

« Hum, c’est délicieux ! Tu as raison, on ne sent pas l’alcool. » Dis-tu sincèrement. Il n’avait pas menti, tu n’avais même pas l’impression de boire de l’alcool tant le breuvage était bien dosé. Le goût est aussi sucré que rafraîchissant. Tu commences à enchaîner les gorgées sans t’en rendre compte tandis que Brendan répond à ta question sur le déroulement de la soirée. « Oui, ça se passe bien. Au début c'était un peu vide alors je me faisais chier, mais maintenant ça va ! Et puis maintenant que t'es là, ça ne peut qu'aller, pas vrai ? »  Tu piques du nez dans ton cocktail ne sachant pas quoi répondre une fois de plus. Heureusement, tu es sauvée par des clients qui viennent passer une commande. Tu continues donc à boire, te traitant mentalement d’idiote. Tu avais présentement le charme et la répartie d’un… bulot. A se demander pourquoi le Darlington revient vers toi après avoir servi ses clients. Quoique… Il t’avait invité, il n’avait pas vraiment le choix…

« Et toi, pas trop fatiguée ? Tu penses que tu vas tenir jusqu'à la fermeture ? » Demande t-il avec ce sourire que tu trouves de plus en plus ravageur. « Non, ça va, petite garde aujourd’hui. Et puis, j’ai moins de trente ans, faut que j’arrête de me comporter comme une petite vieille. » Cela dit, avant de fanfaronner, tu aurais peut être pu lui demander à quelle heure était ladite fermeture. Car il avait vu juste, tu n’étais pas une couche-tard. Il devait même le savoir avec certitude vu qu’il t’entendait marcher au dessus de sa tête tous les jours… « Si je vais danser, ça devrait aller… On se voit à l’entracte ou disons pour mon prochain verre ? » Dis-tu en descendant de ton tabouret, ton verre à la main. Tu serais bien restée avec lui plus longtemps mais tu avais peur de paraître collante. Et puis, si tu voulais sauver les apparences, il fallait vraiment que tu fasses mine de t’intéresser à ce fameux concert…

_________________

You think I don't want you. You think I don't want to run to you. But there are mountains And there are doors that we can't walk through. I know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls. But when we go outside, you're going to wake up and see that it was hopeless after all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : zuz - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5795
POINTS : 4308
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Lun 28 Mai - 0:20

I just wanna talk about nothin'
With somebody that means somethin'
Spell the names of all our dreams and demons


Sans savoir pourquoi, Brendan prend un malin plaisir à taquiner sa voisine. Il ne lui veut aucun mal et il ne veut pas non plus la mettre mal à l'aise, mais il apprécie sa compagnie et c'est sa façon à lui de le lui montrer.
« J'aime bien l'électro. Les musiques sur lesquelles on peut bouger en fait. » Le Darlington est un fêtard invétéré depuis bien longtemps et il a souvent besoin d'entendre le son des basses pour pouvoir s'amuser comme un fou. Toutefois, si Jaya aime la musique du groupe présent, alors peut-être qu'elle gardera un meilleur souvenir de sa soirée ici, ce qui ne peut être que positif. Après tout, tout passe toujours mieux avec de la musique en fond sonore, pas vrai ?
Le jeune homme prépare le cocktail de Jaya sous ses yeux ébahis et il sourit de plus belle à la question de la jeune femme. « Encore quelques-uns. » Son sourire est narquois, amusé, mais il n'est pas vraiment sérieux. Brendan n'est pas vraiment le genre d'hommes qui se vante, sauf peut-être lorsqu'il parle des prouesses de sa fille. En ce qui le concerne, il préfère agir et ne pas trop réfléchir à ce qu'il fait ou à ce qu'il dit. Avec la brune, ils trinquent et ils boivent dans leurs verres respectifs. Il est impatient d'avoir le verdict de Jaya et quand celui-ci est positif, il se félicite intérieurement. Il donne de bons conseils et il est satisfait que le demoiselle aime son verre, surtout si elle n'est pas une grande consommatrice d'alcool.

Il se demande jusqu'à quelle heure il sera privilégié par la présence de l'Indienne et cette dernière semble plutôt bien partie pour rester une bonne partie de la soirée. « Ravi de l'entendre ! » Qu'il continue, toujours aussi espiègle. Il continue de servir les quelques clients autour de lui et bien vite, le concert débute et la jeune femme explique qu'elle repassera plus tard, à l'occasion d'un prochain verre ou à la pause du groupe. Brendan acquiesce et répond. « A toute à l'heure ! Amuse toi bien. ». Il lui fait un nouveau clin d'oeil tandis qu'elle s'écarte et qu'il retourne à ses propres occupations. Il aide son collègue débordé par tous les jeunes qui veulent boire des pintes et Brendan finit même par se dévouer lorsqu'il faut changer le fût de bière. Il s'occupe alors que la musique rock retentit dans tout le bar et qu'il doit crier pour entendre ce que les clients demandent. De temps en temps, il jette quelques coup d'oeil en direction de Jaya, comme pour s'assurer qu'elle passe du bon temps et qu'elle ne regrette pas d'être venue ici. Ou peut-être pour voir si elle se fait aborder ou pas...

Après quelques chansons qui sont plutôt douloureuses aux oreilles de Brendan, le batteur commence un nouvel air avec un rythme qui lui donne envie de bouger. La chanson débute enfin et même si cette dernière reste toujours dans un genre qui ne plaît pas énormément au garçon, il a envie de se joindre dans la masse et de s'amuser un peu. Il ne prévient pas son collègue et il passe par dessus le comptoir pour s'extirper de l'arrière du bar. Il a déjà fini sa bière depuis quelques minutes et il est à présent à la recherche de Jaya au milieu de tout ce monde. Il ne lui faut pas longtemps pour la remarquer dans sa jolie robe et quand il arrive à son niveau, il prend le Long island iced tea quasiment vide pour le poser sur une table non loin et ainsi prendre les mains de l'Indienne dans les siennes. Il se penche vers elle pour pouvoir se faire entendre. « Danse avec moi ! Même si comme ça, tu verras que la danse ne fait pas partie de mes talents. » Et avec l'entrain qui le caractérise, le blond se met à danser sans la moindre grâce, peu regardant du fait qu'il va probablement se ridiculiser devant la jeune femme.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee (Justine)
TES DOUBLES : Penny, Lula, Eleanor, Trystan, Rhys et Thomas
TON AVATAR : Naomi Scott
TES CRÉDITS : avatar : myself- signature - blasphemy & ju (♥)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
En cours : Abby - Mohana/Brendan - Savannah
A venir : Vente aux enchères.
RAGOTS PARTAGÉS : 485
POINTS : 888
ARRIVÉE À TENBY : 27/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : En Inde, elle est promise depuis des années au fils de ses voisins mais c'est sur son voisin d'ici qu'elle a des vues...
PROFESSION : Infirmière au Tenby Cottage Hospital.
REPUTATION : Quel adorable bout de jeune femme ! Belle, intelligente et avec une culture bien différente que celle que l'on a ici. Ce sera intéressant de voir comment Jaya va s'intégrer à la ville et de voir comme elle résistera à tout ce beau monde qui ne rêve que d'une chose, connaître tous ces petits secrets...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Dim 3 Juin - 19:45

I was standing
You were there
Two worlds collided

« J'aime bien l'électro. Les musiques sur lesquelles on peut bouger en fait. » Tu hoches la tête d’un air entendu, comme si tu étais cette fille branché qui s’y connaissait en électro. Encore et toujours, tu avais envie que Brendan te trouve cool. Sans doute parce que toi, tu trouvais qu’il l’était carrément. Vous n’auriez pas pu être plus différents et pourtant, le courant passait vraiment bien entre vous. Tu avais envie de le connaître mieux, de continuer à découvrir les milles facettes qui se cachaient derrière ce garçon aux airs de bad boy. Il te laisse d’ailleurs entendre qu’il a encore quelques talents cachés et il t’est bien impossible de dire s’il plaisante ou pas. La plupart du temps, il affiche ce sourire en coin qui veut tout et rien dire, te laissant perplexe et hors de ta zone de confort. Mais ce n’est pas une sensation désagréable. Bien au contraire. Tu aimes ce petit jeu que tu aurais presque pu prendre pour du flirt si ton estime de toi n’avait pas été aussi basse et tes pensées aussi sages. Tu aimes ses compliments et ses airs de beau parleur même si cela te fait rougir. En bref, tu aimes sa compagnie et la façon dont il te fait te sentir. C’est donc à regret que tu le quittes pour aller profiter du concert. « Merci… Et bon courage de ton côté ! A tout à l’heure ! » Réponds-tu quand il te souhaite de bien t’amuser après un clin d’œil. Un dernier sourire et tu es partie.

Le concert commence sur les chapeaux de roue, le groupe faisant preuve d’une belle énergie d’entrée. Tu te fonds dans la masse, plus détendue que ce que tu aurais imaginé. La magie du Long Island sans doute, car petit à petit, ta tête se vide agréablement… A un moment donné, tu regrettes un peu d’être venue seule mais la sensation disparaît vite, effacée par le plaisir que tu as à bouger sur cette musique énergique. Tu étais définitivement reconnaissante à Brendan de t’avoir fait sortir de la routine dans laquelle le quotidien et ton métier prenant t’enfermait parfois. En parlant du loup, ou plutôt du Darlington, tu as bientôt la bonne surprise de le voir te rejoindre. Bouche bée, tu le laisse te débarrasser de ton verre et attraper tes mains dans les siennes. Il se penche ensuite vers toi, pour te dire quelque chose. Bien que tes pulsations cardiaques soient déjà élevées à cause du concert, tu as l’impression que ton cœur bat plus fort en réaction à cette proximité nouvelle. « Danse avec moi ! Même si comme ça, tu verras que la danse ne fait pas partie de mes talents. » Parviens-tu à entendre. Tu sens un sourire naître sur tes lèvres, charmée par l’invitation. Le Darlington n’attend toutefois pas ta réponse, se mettant à bouger avec ce qu’on peut qualifier d’un free style total. Ton sourire se transforme en un vrai rire ravi. Mais tu ne te moques pas de lui, tu es juste amusée par son naturel. « C’est complètement épique, j’adore ! »

Tu te mets à bouger à ton tour, grisée. C’est saccadé, car vous n’êtes absolument pas synchros malgré vos mains liées mais tu t’en fiches royalement. « Malheureusement pour toi, elle fait parti des miens. » Lui glisses-tu quand même, quand par le jeu du rythme, tu te retrouves assez proche de lui pour qu’il t’entende. En effet, tu n’as pas eu l’occasion de lui dire mais là, vous êtes sur ton terrain, puisque tu pratiques diverses danses depuis que tu es toute petite… Tu lâches l’une de ses mains, levant l’autre pour qu’il te fasse tourner sur toi-même. Quand tu es à nouveau face à lui, tu lui fais un nouveau sourire. « Mais j’accepte l’invitation avec plaisir. » Tu lâches sa seconde main, te déhanchant et bougeant la tête et les bras en lui faisant face. Tu ne lui imposes aucun autre geste, ce n’est pas ton genre d’être tyrannique. Vous vous contentez de bouger chacun à votre façon mais ensembles. Car même si tu as rompu le contact physique entre vous, tu danses bel et bien avec lui, n’ayant des yeux que pour lui. Enfin, quand il ne te regarde pas directement parce que le reste du temps quand vos regards s’accrochent, tu te dérobes, tes mouvements de tête étant un bon prétexte. Mais tu n’arrêtes jamais de sourire. Pas un seul instant.

La foule qui bouge instaure toutefois un rapprochement un peu forcé entre vous deux. Le type derrière toi danse comme un forcené et finit par te mettre un vigoureux d’épaule qui te projette sur Brendan. Le Long Island n’aidant pas, tu n’as pas ton équilibre habituel et tu t’affaisses sur ton voisin, posant tes paumes sur ses biceps pour te retenir. « Désolée… » Dis-tu en relevant les yeux vers lui et en te remettant d’aplomb sur tes pieds. Tu sens toutefois la tête qui te tourne légèrement alors tu gardes une main sur son bras pour te donner un peu de stabilité. C’est alors que tu te poses soudainement une question que tu aurais dû te poser il y a un petit moment déjà. « Mais au fait comment ça se fait que tu puisses être là à danser avec moi ? » Tu n’avais pas l’impression qu’il puisse avoir une pause, vu qu’il était extra pour la soirée… Par contre, tu te rends compte que ta question pourrait mal sonner. Tu précises donc le fond de ta pensée. « Enfin, ça me fait plaisir que tu puisses passer du temps avec moi mais tu ne vas pas… avoir des ennuis à être ici et par derrière le bar ? »

_________________

You think I don't want you. You think I don't want to run to you. But there are mountains And there are doors that we can't walk through. I know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls. But when we go outside, you're going to wake up and see that it was hopeless after all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew, nate, lizzie, deborah, jesse y yevgeniya
TON AVATAR : mgk - colson baker
TES CRÉDITS : zuz - tumblr - fiona (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 5795
POINTS : 4308
ARRIVÉE À TENBY : 16/09/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 yo (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Il n'y a de la place que pour sa fille, Nina
PROFESSION : Il fait des petits boulots allant de la comptabilité en freelance à des tatouages au black
REPUTATION : une racaille de plus dans nos rues… c'est malheureux


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Lun 11 Juin - 18:30

I just wanna talk about nothin'
With somebody that means somethin'
Spell the names of all our dreams and demons


On dit souvent que ce qui compte, c'est la compagnie et Brendan peut aisément vérifier ce dicton avec cette soirée au Three Mariners. D'habitude, il ne serait pas du genre à traîner dans un endroit comme celui ci. Pourtant, il se rend compte qu'il passe un très bon moment avec Jaya, même si la musique lui fait mal aux oreilles. Il quitte son poste en se moquant complètement des conséquences, même s'il se considère gentil étant donné qu'il a laissé son collègue alors qu'il n'y avait plus beaucoup de monde au bar.  Le Darlington se faufile entre les gens jusqu'à Jaya, à qui il demande de danser avec lui. Elle paraît à la fois surprise et ravie de le voir, ce qui achève de rendre le jeune homme heureux. Il bouge sur la musique en tentant de suivre le rythme mais ses performances sont limitées par un manque de grâce et il fait comme il peut. Il est loin d'être ivre - à son stade, il lui faut bien plus qu'une bière pour tituber - mais ce n'est pas pour autant qu'il se débrouille bien. Il tient sur ses deux jambes et exécute ses mouvements, ce qui est le principal dans cette histoire. Jaya, quant à elle, démontre un talent certain pour la danse et le jeune homme se délecte de la vision qui s'offre à lui.
Jaya est sublime et les mouvements grâce auxquelles elle se déhanche la rendent d'autant plus belle voire désirable. Dans les gestes de la brune, on perçoit clairement l'Orient et Brendan se retrouve émerveillé. En effet, elle ne mentait pas quand elle disait qu'elle était douée. Il ne la quitte pas du regard tandis qu'il danse et qu'il se mord discrètement la lèvre, plus attiré que jamais par la brune.
Il s'amuse comme un fou, rit aux éclats avec Jaya et profite de la pause qu'il s'est octroyé comme il se doit. À un moment, il devra bien retourner à son poste, mais pas encore, pas alors qu'il est aussi bien et en aussi bonne compagnie. Aussi, Brendan part du principe que si son collègue ne le rappelle pas, il peut encore faire durer sa pause.

Toutefois ils ne sont pas les seuls à danser et bientôt, la jeune femme se fait renverser et se retrouve contre lui pour se retenir et ne pas tomber.  « T'en fais pas. » En fait, le blond est plutôt content de ce rapprochement alors il ne risque pas de s'en plaindre, ni d'en vouloir à la jeune femme de se tenir à lui. « Disons que je m'octroie une petite pause. Je t'ai invitée, je n'allais quand même pas te laisser toute seule. » Dit-il en se rapprochant d'elle pour qu'elle l'entende, le sourire toujours collé aux lèvres. « Et puis, même si le boss décide de ne pas me payer, ça valait le coup vu tes mouvements de danse. » Rigole-t-il encore une fois. Il regarde un peu autour de lui, jette un coup d'oeil au bar, mais par chance, son collègue ne semble pas l'avoir repéré dans la foule. Il faut dire qu'il y a du monde ce soir et que c'est facile de se cacher.
Pour couronnement ce moment si agréable, le tatoué profite que la musique se soit radoucie et de sa proximité avec la belle Indienne pour rapprocher ses lèvres des siennes, jusqu'à venir l'embrasser. Un baiser bref et presque chaste qui ne lui ressemble pas vraiment, à croire qu'il a perdu l'habitude d'emballer les filles depuis qu'il est à Tenby. « Faut que j'y retourne. » Dit-il à contrecoeur quand il entend qu'on l'appelle par son nom de famille depuis le bar - et pas très gentiment. « Mais réserve moi encore une danse pour tout à l'heure ! » Lance-t-il, amusé en reprenant le chemin du bar.

_________________

feel, don't think
Injustice is the norm, you won't be the first and you know you won't be the last. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee (Justine)
TES DOUBLES : Penny, Lula, Eleanor, Trystan, Rhys et Thomas
TON AVATAR : Naomi Scott
TES CRÉDITS : avatar : myself- signature - blasphemy & ju (♥)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (2/3)
En cours : Abby - Mohana/Brendan - Savannah
A venir : Vente aux enchères.
RAGOTS PARTAGÉS : 485
POINTS : 888
ARRIVÉE À TENBY : 27/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : En Inde, elle est promise depuis des années au fils de ses voisins mais c'est sur son voisin d'ici qu'elle a des vues...
PROFESSION : Infirmière au Tenby Cottage Hospital.
REPUTATION : Quel adorable bout de jeune femme ! Belle, intelligente et avec une culture bien différente que celle que l'on a ici. Ce sera intéressant de voir comment Jaya va s'intégrer à la ville et de voir comme elle résistera à tout ce beau monde qui ne rêve que d'une chose, connaître tous ces petits secrets...


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya) Dim 17 Juin - 19:33

I was standing
You were there
Two worlds collided

Tu vois les yeux de Brendan qui te suivent pendant que tu danses et tu te dis que ce soir, tu auras au moins réussi à l’impressionner avec autre chose que tes talents en cuisine. Et puis, tu apprécies vraiment ce moment où vous dansez ensembles. Tu te sens… heureuse. Hélas, toutes les meilleures choses ont une fin et vous êtes soudainement interrompus quand tu es projetée sur lui par un mouvement trop brusque d’un fan déchaîné qui danse à côté de toi. Tu te rattrapes donc au Darlington pour ne pas chuter. « T'en fais pas. » Réplique t-il quand tu t’en excuses. Tu joues avec le feu car tu ne t’éloignes pas tout de suite de lui, profitant de votre rapprochement pour lui poser une question. Il répond de bonne grâce. « Disons que je m'octroie une petite pause. Je t'ai invitée, je n'allais quand même pas te laisser toute seule. » Tu as un sourire devant tant de délicatesse. Par Ganesh, que tu étais niaise quand il s’agissait de ton voisin ! Tout ce qu’il faisait te paraissait sensationnel. « Alors merci, c’est vraiment cool de ta part. » Peut être que c’est ton imagination mais tu as l’impression que le blond se rapproche encore un peu plus de toi alors que vous êtes déjà très proches. Tu sens son souffle chatouiller ta joue et tu as l’impression que cette sensation se répercute dans toutes tes terminaisons nerveuses. « Et puis, même si le boss décide de ne pas me payer, ça valait le coup vu tes mouvements de danse. » Ton cœur a un méchant raté face au compliment. Maintenant, tu ne pouvais plus faire l’autruche et nier qu’il flirtait indécemment avec toi. Et donc, ce point éclairci, il allait falloir que tu arrêtes les faux semblants et que tu décides quelle réponse tu voulais lui apporter. Dans un sens ou dans un autre.

Malheureusement, tu n’as guère le temps de te décider. Le groupe se met soudainement à jouer une balade et tu vois tout à coup le visage de Brendan qui se rapproche du tien. Avant que tu n’ais eu le temps de faire un geste, ses lèvres sont sur les tiennes. Ça ne dure qu’une poignée de secondes mais ça suffit à te couper le souffle. Tu arrives quand même à noter que ses lèvres sont douces et qu’elles ont le goût de la bière. « Faut que j'y retourne. Mais réserve-moi encore une danse pour tout à l'heure ! » Dit –il avec naturel après s’être écarté, comme s’il ne s’était rien passé du tout. Comme s’il ne venait pas de provoquer l’équivalent d’un séisme magnitude 9 en toi. Hébétée, tu ne trouves rien à répondre. Il disparaît dans la foule, tandis que tu as l’impression qu’il est rappelé au bar. Mais tu n’es pas sûr tant tu te sens déconnectée de tout, l’esprit retourné par ce baiser inattendu. Tu décides soudainement que tu as besoin d’air, que tu as besoin de réfléchir à ce qu’il vient de se passer. Tu quittes donc la piste de danse, allant t’appuyer contre le mur de la facade du Three Mariners. Cinq minutes après, ton cœur bat encore à la chamade. Et tes joues… Tu sens presque de la chaleur en émaner.

Brendan t’avait embrassée. Tu répètes ces mots jusqu’à ce qu’ils prennent du sens pour toi. Certains pourraient te qualifier d’idiote, mais tu n’avais rien vu venir. Tu pensais que la façon dont il te taquinait et flirtait avec toi était sa façon d’être, pas qu’il pouvait être réellement attiré par toi au point de t’embrasser… Soudain, tu paniques. Avais-tu envoyé le mauvais message ? Avait-il remarqué qu’il te plaisait malgré tes efforts pour le dissimuler ? Avait-il pensé que tu tentais de le séduire quand vous aviez dansés ensembles ? Oh pitié, tout mais pas ça. Parce que ce n’était vraiment pas ce que tu avais voulu faire. Tu avais juste voulu passer du bon temps avec lui parce que tu l’appréciais. Tu savais que les flirts t’étaient totalement interdits. Tu avais déjà déshonorée ta famille une fois par le passé, tu t’étais juré de ne jamais recommencer. Et puis, tu avais un fiancé qui t’attendait en Inde… Tu n’aurais pas dû prendre le risque de venir ce soir, ou de revoir Brendan alors que tu avais cette attirance interdite pour lui. Alors que tu avais eu envie que ce baiser dure plus que quelques instants… Tu avais trop joué avec le feu simplement parce que tu avais voulu t’amuser… Et soudain, ta décision est prise. Un pas, puis deux, puis trois, de plus en plus rapide. Tu t’éloignes du bar pour ne pas dire que tu t’enfuis. Ce que tu es en train de faire est le comble de l’impolitesse et tu te sens terriblement coupable vis-à-vis de celui que tu laisses derrière toi mais c’est la chose la plus sage à faire pour ne pas envenimer une situation déjà critique. Tu dois rentrer chez toi et oublier tout de cette soirée… Bien que tu as l’impression que le baiser de Brendan n’a pas fini de te hanter dans les jours à venir… Et c’est justement pour ça que tu ne retournes pas lui dire au revoir. Tu es bien incapable de lui refaire face pour le moment. Alors tu te sauves plutôt que d’affronter ce que tu ressens.

Tu es lâche, Jaya Patel.

_________________

You think I don't want you. You think I don't want to run to you. But there are mountains And there are doors that we can't walk through. I know you're wondering why because we're able to be just you and me within these walls. But when we go outside, you're going to wake up and see that it was hopeless after all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: In the air tonight (Jaya)

Revenir en haut Aller en bas

In the air tonight (Jaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-