AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Sometimes, you need a knight in shining armour + Stan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Cameron Baxter & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : insta
TA DISPONIBILITE RP : Penny * Isla * Savannah * Elena
RAGOTS PARTAGÉS : 418
POINTS : 895
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Divorcé
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery depuis quelques mois
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Sometimes, you need a knight in shining armour + Stan Mer 29 Aoû - 1:37

Peu à peu, les masques de perfection se fendent. Penny admet qu’elle a volé la bouteille de whisky, et Stan lui fait comprendre qu’il ne trouve pas ce geste choquant. Ils sont sans doute l’un comme l’autre loin de se douter de la vraie personnalité qu’ils ont en face d’eux, mais Stan a en tout cas l'impression que Penny commence à être en confiance avec lui. Il a également le sentiment qu’il a vu juste lorsqu’il pensait qu’elle avait forcément des choses à cacher derrière cette façade de femme parfaite, et cela lui donne évidemment envie d’en savoir toujours plus sur elle.

Mais ce dont il a le plus envie à ce moment précis, c’est de terminer cette soirée dans le même lit que la jolie blonde. Pour le coup, cela ne tient plus vraiment du calcul. Bien sûr, c’est sans doute bon pour lui qu’ils soient si intimes puisqu’à terme, elle va peut être ainsi pouvoir se confier davantage à lui, mais là, maintenant, il n’y pense pas. Tout ce qu’il voit, c’est qu’ils sont bien, tous les deux avec ces verres de whisky, et qu’il la trouve incroyablement attirante. Il est ravi de constater que ce sentiment semble réciproque, puisque c’est finalement la blonde qui fait le premier pas en l’embrassant. Imaginant déjà la route toute tracée pour cette fin de soirée, l’écrivain répond à ce baiser avec plaisir et profite de ce moment particulièrement agréable. Mais malheureusement trop court. En effet, Penny reprend soudainement ses distances, sous l’air perplexe de Stan. Est ce qu’il a fait quelque chose de mal ? Il n’en a pas l’impression. Peut être que cette fille est simplement une allumeuse en réalité, et qu’elle voulait juste savoir si elle pouvait plaire à l’écrivain pour flatter son ego ? C’est probable, mais pas franchement agréable pour le Haverford, qui a l’impression de s’être fait piéger. Depuis quand il n’arrive pas à anticiper les réactions des gens ? Il a presque honte de ne pas avoir vu le coup venir.

Elle tente de se justifier, et Stan a d’abord l’impression qu’elle regrette de l'avoir embrasser. Mettre ça sur le dos de l’alcool, c’est facile. Il sait très bien que dans le fond, l’alcool ne sert qu’à se désinhiber et faire ce dont on avait envie mais qui ne nous semblait pas acceptable. Elle continue d’ailleurs son explication en rectifiant le tir, et en se faisant passer pour une sainte nitouche. Stan a du mal à savoir si elle joue la comédie ou pas, mais en même temps, pourquoi elle aurait arrêté ce moment agréable autrement ? Il ne sait pas vraiment quoi dire, il a presque envie de la foutre dehors parce qu’elle l’a allumé et qu’il déteste la frustration que cela lui fait ressentir. Mais évidemment, il n’en fait rien. Ce serait contre productif puisqu’il garde toujours à l’esprit qu’il finira par la mettre dans son lit un jour, et en plus c’est certainement le genre de fille à lui faire une sale réputation dans tout le village s’il ose la contrarier… Alors, il se remet dans le rôle du mec bien, compréhensif et attentionné. “Ne sois pas désolée, c’est normal que t’aies pas envie d’aller trop vite… Je… C’était peut être pas une bonne idée ce dernier verre finalement…” Fait remarquer Stan avec embarras, Alors qu'il n’en pense rien. Quoique, sans le whisky, elle ne l’aurait peut être pas embrassée et il n’aurait pas eu l’impression de se prendre un vent par la suite… Mais il préfère se focaliser sur l’instant agréable qu’il vient de vivre avec elle, et espère qu’il y en aura d’autres. “Désolé si j’ai trop précipité les choses… Je comprends que t’aies besoin de temps avant d’envisager qu’il se passe quelque chose entre nous. Moi aussi, j’aimerais bien qu’on apprenne à se connaître davantage à vrai dire. Enfin, si t’en as envie bien sûr…” Pas toujours simple de passer pour un type bien quand on a envie que d’une chose : s’envoyer en l’air. Mais heureusement, Stan sait parfaitement mentir, et en plus il est à moitié sincère sur ce coup là puisqu’il a effectivement envie d’en savoir plus sur la blonde. Ce qu’il ne précise pas par contre, c’est que ce n’était clairement pas sa première priorité ce soir… Avant qu’un malaise ne s’installe trop profondément dans la pièce, Stan reprend la parole pour jouer les gentlemen. “Si jamais t’as pas envie de retrouver l’odeur du putois, tu peux toujours rester dormir ici tu sais, j’ai une chambre d’ami prête à t’accueillir.” Fait il remarquer dans un fin sourire, comme pour lui prouver qu’il ne garde aucune rancune face à son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Serena, Jaya, Thomas, Rhys, Lenny & Trystan
TON AVATAR : Emma Stone
TES CRÉDITS : ©astoria & myself & lolipops
TA DISPONIBILITE RP : Libre 0/3
En cours : Alexeï - Gwen/Nate
A venir : Eirian - Lloyd - Stan
RAGOTS PARTAGÉS : 4482
POINTS : 4438
ARRIVÉE À TENBY : 20/02/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans (20/02)
CÔTÉ COEUR : Suite à sa deuxième rupture avec Sean, elle s'est promis qu'on ne l'y reprendrai plus mais on dirait qu'elle rejoue déjà avec le feu.
PROFESSION : Serveuse au Blue Ball. Mais elle vient de prendre la décision de reprendre ses études.
REPUTATION : Il semblerait qu'elle ait des vues sur Stan Haverford, non ? Je l'ai vue aller chez lui l'autre soir, il était plutôt tard...



MessageSujet: Re: Sometimes, you need a knight in shining armour + Stan Lun 10 Sep - 19:06

L’ambiance était retombée d’un coup. A un instant, vous étiez bien posés dans le canapé, plus proches que jamais et au suivant, vous vous étiez éloignés d’un coup, tandis que la gêne s’était installée entre vous. C’était entièrement de ta faute et surtout très logique puisque tu avais embrassé Stan avant de le repousser presque aussitôt. Difficile de repartir après ça… Tu essayes pourtant de t’expliquer. Tu peines, parce que toi-même, tu as du mal à comprendre et à analyser tes motivations. Pourquoi diable avais-tu pensé que l’embrasser était une bonne idée ? Ton jeu était mauvais ce soir. Tu avais l’impression que plus tu cherchais à séduire l’écrivain, plus tu perdais du charme à ses yeux. Sa mine est d’ailleurs indéchiffrable lorsque tu te perds dans tes explications embrouillées. Alors une fois que tu as terminée, tu attends sa réaction avec une certaine appréhension. “Ne sois pas désolée, c’est normal que t’aies pas envie d’aller trop vite… Je… C’était peut être pas une bonne idée ce dernier verre finalement…” « Oui, en effet. Mais laisse moi être désolée parce que c’est quand même moi qui ait brûlé les étapes. » Dis-tu en essayant de te donner un air malheureux. Mais intérieurement, c’est le soulagement qui prime. Parce qu’il semble qu’une fois encore, il a choisi de faire preuve de compréhension. Peu de mecs en auraient fait autant... Ça commence d’ailleurs à te perturber tant de gentillesse. Tu étais bien placée pour savoir que quand il y en avait trop, c’était rarement sincère. Mais en même temps, tu peinais à imaginer qu’il avait une idée derrière la tête te concernant. Contrairement à lui, tu n’étais pas un gros poisson. Il n’avait pas grand-chose à te soutirer. Et il te paraissait difficilement envisageable qu’il s’agisse simplement de te mettre dans son lit. Quelque chose te disait qu’il pouvait avoir beaucoup de filles sans faire grand-chose…

“Désolé si j’ai trop précipité les choses… Je comprends que t’aies besoin de temps avant d’envisager qu’il se passe quelque chose entre nous. Moi aussi, j’aimerais bien qu’on apprenne à se connaître davantage à vrai dire. Enfin, si t’en as envie bien sûr…” Tu écarquilles les yeux, surprise qu’au final, ça soit lui qui en vienne à s’excuser. « Non, non, ce n’est pas toi… Tu n’as fais rien d’autre qu’être… parfait. Ne t’excuse pas s’il te plaît, ça ne fait que m’embarrasser plus. » Le contres-tu aussitôt. Ce n’était même pas faux. Après tout, il n’avait fait que répondre avec passion à ton avance, ce qui était même plutôt flatteur. Au final, tu n’avais peut être pas tout perdu, car tu lui avais fait comprendre que tu étais intéressée par lui et tu avais pu découvrir que la réciproque était vraie. Avec cette information, tu serais plus à l’aise pour continuer tes petits jeux… « Bien sûr que j’ai envie d’apprendre à plus te connaître. Je passe de supers moments avec toi… C’est pour ça que je m’en veux d’avoir tout mélangé, de m’être précipitée… » Parce qu’autant dire que tu envisageais largement qu’il se passe quelque chose entre vous. Il fallait juste que ce soit selon tes règles habituelles et pas parce que tu avais tendance à perdre la tête face à lui. Certes, il était sans doute une proie plus difficile que les autres mais tu pouvais le faire si tu gardais la tête froide.

Un silence gênant pourrait s’installer entre vous, mais Stan reprend bien heureusement la parole. “Si jamais t’as pas envie de retrouver l’odeur du putois, tu peux toujours rester dormir ici tu sais, j’ai une chambre d’ami prête à t’accueillir.” C’était une offre incroyablement généreuse après ce que tu venais de faire. Et elle était bien trop pertinente pour que tu songes seulement à la décliner. « Ça serait génial … Je n’ai vraiment pas envie de retourner chez moi pour le moment. Merci, vraiment. » Une chambre d’amis, ça n’engageait à rien en plus. Finalement, peut être que tout le monde n’était pas comme toi. Stan était peut être un vrai gentleman. Le dernier de son espèce. Un spécimen rare. Raison de plus pour ne pas faire n’importe quoi avec lui. Tu reposes donc ton verre, lui adressant un sourire reconnaissant en attendant qu’il te montre la fameuse chambre d’amis. « Du coup, je te laisse la bouteille de whisky en compensation. » C’était un bien piètre paiement pour la drôle de soirée que tu venais de lui faire vivre…


_________________


( Lost my time, my life is going on)
I will be so strong, looking for a new version of myself. Cause now all I want is to be a part of my new world

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sometimes, you need a knight in shining armour + Stan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-