AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1275
POINTS : 2865
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Ven 20 Avr - 1:44

You just keep me coming back
Something bout our opposites attract
You hold me down
I'm in it for real

Les jours passent et l’absence de Fredrik dans la vie d’Ivy se fait de plus en plus pesante. Elle lui a dit de prendre le temps qu’il voulait pour réfléchir à leur situation, mais le fait est qu’elle ne supporte pas toutes ces incertitudes. Elle doit faire quelque chose, prendre un certain contrôle sur cette situation afin de savoir où se positionner. Elle ne va pas le supplier, elle ne va pas lui demander de la reprendre… Elle ne va pas non plus pleurer. Elle n’a pleuré qu’une fois : dans les bras de son frère quand bien même elle savait que ça ne changerait rien. Elle a pleuré à cause de cette douleur qu’elle a ressentie pour la première fois et elle a pleuré de longues minutes jusqu’à ce qu’elle s’épuise et qu’elle se décide à soigner son chagrin avec de l’alcool. Pas de supplique, pas de demande, pas de larmes… Juste une question : comment ça va ? Elle s’inquiète de son état et elle prend des nouvelles du Suédois, ce à quoi il répond en proposant une rencontre. Le rythme cardiaque de la jeune femme s’accélère en lisant ces quelques mots et elle accepte évidemment de le revoir. Ils doivent parler, dire où ils en sont, faire le point.

Et là voilà, quelques jours plus tard, devant la porte du jeune homme, à prendre son courage à deux mains pour frapper et ainsi manifester sa présence. Elle n’a pas la moindre idée de ce pourquoi Fred a proposé cette rencontre et elle ne voulait pas le lui demander par messages interposés. Elle préfère le voir en face, discuter de tout ce qu’il veut, du moment qu’elle se retrouve devant lui.
Si Yevgeniya a préféré qu’ils se retrouvent chez lui, c’est parce qu’au fond d’elle, elle a l’espoir qu’il lui ait pardonné ses mensonges, mais c’est surtout au cas où son métier revienne sur le tapis. Clairement, ils n’auraient pas été à l’aise pour parler de prostitution au milieu d’un café bondé en plein milieu de l’après-midi. Certes, elle n’a pas honte de ce qu’elle fait, mais elle a quelques limites qu’elle ne veut pas franchir et parler de ce qu’elle fait en public en fait partie. Avant de frapper à la porte, elle se regarde une dernière fois dans son miroir de poche, se demande si elle aurait dû se maquiller davantage ou se coiffer autrement qu’avec cette queue de cheval. Elle se demande aussi si elle a fait le bon choix en choisissant de porter cette robe d’été, si elle est appropriée pour la discussion qu’elle s’apprête à avoir. Elle secoue la tête, range son miroir dans son sac à main, se maudit d’être aussi peu sûre d’elle alors qu’elle est généralement une fille très confiante. Encore une fois, c’est l’effet que Fred lui fait… Il a remis en cause tout ce qu’elle a toujours cru, à savoir qu’elle ne pourrait jamais tomber amoureuse et dès cet instant, c’était le début de la fin.  

Elle frappe enfin à la porte en arrêtant de se poser toutes ces questions inutiles et elle se retrouve quelques secondes plus tard en face du jeune homme. Elle se sent presque vaciller quand ses yeux tombent sur les siens et force un sourire timide sur ses lèvres pour le saluer.  « Hey. » Elle se fait violence pour ne pas le dévisager bien qu’elle en ait très envie et elle resserre son emprise sur son sac à main pour s’occuper et pour faire passer le malaise qu’elle ressent soudainement. « On ne s’était pas donné d’heure alors je suis venue dès que j’ai pu. J’espère que je ne te dérange pas. » Annonce-t-elle en réalisant qu’elle ne s’était même pas donner la peine de le prévenir qu’elle partait de chez elle et qu’elle était en route.  « Tu vas bien ? » Une fois les politesses passées, elle pourra enfin savoir ce que le jeune Hadsen a en tête et surtout pourquoi il a décidé qu’il était temps qu’ils se revoient depuis la dernière fois.


_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoa
RAGOTS PARTAGÉS : 576
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Lun 23 Avr - 19:12

Fred n’a sans doute jamais été aussi perdu sentimentalement parlant. Après sa dispute avec Ivy, il a voulu changer d’air en passant le week end à Londres, espérant que cela lui permettrait d’y voir plus clair sur ce qu’il veut. Finalement, il a été éclairé mais d’une façon on ne peut plus inattendue, puisqu’il a discuté avec son père et appris que celui ci s’était déjà payé les services de la jolie russe. Un choc auquel Fred ne s’attendait clairement pas, et qui a été particulièrement difficile à digérer pour lui. Il n’avait jamais réfléchi que son père, comme tous les hommes, avaient des pulsions à assouvir. En fait, naïvement, il s’imaginait qu’il avait peut être quelques aventures sans lendemain dont il ne lui avait jamais parlé, ce qui serait parfaitement compréhensible. Il ne pensait pas le diplomate capable de payer une jeune femme de l’âge de son fils pour obtenir quelques faveurs sexuelles… Et il aurait sans doute préféré ne jamais le savoir. Cela aurait sûrement été possible s’il s’était payé une autre fille que la petite amie de son fils… Enfin, il n’en savait rien le pauvre, et Fred se rend bien compte à présent qu’il lui doit des excuses pour lui avoir balancé des horreurs l’autre soir… Cela va lui demander du courage, un courage qu’il n’a pas encore trouvé. Pour le moment, il va s’occuper de faire le point avec Ivy et cela risque déjà d’être particulièrement pénible. Il appréhende cette rencontre, et c’est sans doute pour cela qu’il la repousse de jour en jour… Jusqu’au moment où la russe prend finalement les devants en lui envoyant un message. Pas un message pour lui mettre la pression, juste un message pour prendre de ses nouvelles, et Fred est touché par cette attention.

C’est ce message couplé à la visite de son cousin Ludd quelques jours plus tôt qui ont poussé le jeune suédois à prendre son courage à deux mains et proposer à Ivy qu’ils se voient. Même si c’est compliqué, il faut bien qu’ils mettent les choses au clair tous les deux, et ce ne serait pas correct de sa part de la faire patienter indéfiniment. Alors, il propose une rencontre, et la jeune femme accepte tout de suite. C’est ainsi que quelques jours plus tard, l’étudiant fait la route pour rentrer de la fac avec une boule au ventre. Il se doute que cette rencontre ne va pas très bien se passer, et cela l’attriste d’avance. Il espère ne pas avoir donné de faux espoirs à Ivy en lui proposant qu’ils se voient chez lui… Enfin, au moins ils seront tranquille pour discuter sans être jugé par leurs voisins. Fred ne tient pas vraiment à être un sujet de commérage… Une fois chez lui, il sort sa chienne dans le jardin et songe à se préparer de quoi déjeuner, mais l’appétit lui manque trop pour qu’il puisse avaler quoi que ce soit. Alors il s’occupe en mettant un peu d’ordre dans la maison, laissée quelque peu à l’abandon ces derniers temps. Il faut dire qu’avec son moral loin d’être au top et son poignet immobilisé, il n’était pas vraiment d’humeur à faire un grand ménage de printemps. En parlant de cette attelle au poignet droit, Fred réfléchit à ce qu’il va pouvoir dire à Ivy si elle le questionne à ce sujet. Il est tombé et s’est fracturé le poignet. Une explication simple et efficace, qui devrait suffire. Pas la peine de lui préciser que l’incident s’est déroulé durant le week-end qui a suivi leur dispute, et qu’il est tombé parce qu’il était trop saoul pour garder l’équilibre lorsque lui est venue l’idée de monter sur la table d’un bar pour danser… Il s’était pourtant promis de ne plus boire à l’excès, mais après la dispute qu’il avait eu avec son père, il n’avait rien trouvé de mieux à faire pour se changer les idées…

Il entend frapper à la porte et son cœur s’accélère immédiatement. Il tente de respirer calmement avant de finalement ouvrir et se retrouver à Ivy. Sa première pensée est de constater que sa robe lui va à ravir, mais il tente de chasser cette idée de sa tête et rester concentré. “Salut.” Lance-t-il dans un léger sourire teinté de tristesse. Cette discussion va vraiment être compliquée. “Non, tu me déranges pas du tout, entre.” Propose-t-il en ouvrant plus grand la porte pour la laisser passer. Bien sûr qu’elle ne dérange pas, et le fait qu’elle soit venue au plus tôt prouve sûrement qu’elle a elle aussi hâte d’y voir plus clair concernant leur avenir. Même si Fred ne l’attendant pas si tôt, cela lui évite de se tourmenter tout l’après midi sur la manière dont il va lui annoncer les choses… Mais du coup, il n’a aucune idée de la façon dont il va lui expliquer ce qu’il a à lui dire. “Euh… Ouais, ça va. Et toi ?” Il n’a pu s’empêcher d’avoir une hésitation avant de répondre à sa question, pourtant la plus banale qui soit. Il a finalement opté pour le mensonge, songeant qu’il n’allait pas étaler ses problèmes alors qu’elle a à peine passé le pas de la porte. Il la laisse plutôt s’installer tranquillement dans le salon. “Tu veux boire un truc ?” Propose-t-il en se dirigeant vers le frigo de la cuisine américaine pour en sortir des boissons avant d’aller s’asseoir près d'elle. Pour sa part, il s’ouvre une canette de thé glacé et en boit quelques gorgées pour se donner du courage avant de reprendre la parole. “Je vais être honnête, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’annoncer… Tu veux laquelle en premier ?” Gagner du temps pour réfléchir à la manière dont il va pouvoir expliquer les choses… Et puis, il ne sait réellement pas par quoi commencer, alors autant laisser Ivy choisir. Dans les deux cas, ce sera la mauvaise nouvelle qui sera compliquée à annoncer, c’est sûr…

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1275
POINTS : 2865
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Mer 2 Mai - 11:28

You just keep me coming back
Something bout our opposites attract
You hold me down
I'm in it for real

Dès qu'elle se retrouve en face de Fred, Yevgeniya a la gorge sèche et une partie d'elle aimerait bien faire demi-tour. L'autre partie, en revanche, meurt d'envie d'avoir cette discussion et de savoir ce qu'il va advenir de leur couple. Ainsi, elle reste droite et elle entre quand il l'invite à l'intérieur. Ça ne fait que pas très longtemps qu'ils ont eu leur dispute, pourtant, Ivy a l'impression qu'elle n'avait pas mis les pieds dans cette maison depuis une éternité. Elle a cette sensation étrange dans le creux de l'estomac, mais elle fait comme si de rien n'était. Elle subit en silence toutes les émotions et les sensations que seul Fredrik peut lui faire ressentir et elle accepte le fait que ça risque de ne plus jamais se reproduire avec quiconque.
Il lui retourne sa question et lui demande comment elle va, mais au lieu d'y répondre, Ivy constate une attelle au poignet du brun, ce qui l'inquiète et qui lui offre la diversion parfaite. Elle aurait aimé lui dire qu'elle va bien, mais elle ne veut plus lui mentir alors elle ne dit rien et s'inquiète plutôt pour lui. « Ton poignet… Qu'est-ce qui t'est arrivé ? » Assurément, c'est une blessure qu'il n'avait pas la dernière fois qu'ils se sont vus alors elle se demande bien ce que le jeune homme a pu faire pour se retrouver avec une probable fracture.

Elle s'installe dans le salon et elle réalise au moment où elle s'assoit que son espoir prend de plus en plus de place au fur et à mesure des minutes qui passent. Oui, l'espoir qu'il lui dise que toute cette histoire n'est rien de grave, qu'il s'est fait à l'idée qu'elle couchait pour de l'argent. « Je veux bien un coca. » Lui dit-elle alors qu'il est à l'autre bout de la pièce. S'ils s'installent et qu'ils prennent même le temps de boire comme deux amis le feraient, c'est bien que ça prouve quelque chose, pas vrai ? À moins que Fred essaye de gagner du temps avant de lui annoncer la mauvaise nouvelle. Elle prend la boisson qu'il lui tend et en boit aussitôt une gorgée pour faire passer son stress. Elle déteste l'état dans lequel il parvient à la mettre.
Hélas son stress est loin de se calmer quand le Suédois reprend la parole en lui offrant une bonne et une mauvaise nouvelle. Elle reste bouche bée quelques secondes, incapable de réagir. « Oh euh… Ok. » Dit-elle, perdue. En général, elle aurait opté pour la mauvaise nouvelle en premier : ça fait mal sur le coup, mais après ça va mieux, comme quand on arrache une bande de sparadrap rapidement. Cependant, alors qu'elle est sur le point de lui dire qu'elle veut la mauvaise nouvelle, elle s'entend dire l'inverse de ses pensées. « La bonne. Donne-moi la bonne nouvelle en premier. » Elle a trop peur que la mauvaise nouvelle soit la fin de leur couple une bonne fois pour toute alors c'est à elle de vouloir gagner du temps. S'il ne lui dit pas ce qu'elle veut entendre dès qu'il reprend la parole, cela signifiera l'anéantissement de ses espoirs, mais après tout, elle savait que c'était une possibilité en venant ici.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoa
RAGOTS PARTAGÉS : 576
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Dim 6 Mai - 11:57

Fred savait que la conversation qu’il devait avoir Ivy n’allait pas être simple, mais lorsqu’il se retrouve face à elle, il réalise que cela va être encore plus compliqué que prévu. Lorsqu’il la voit, une partie de lui a envie de tout pardonner et la serrer dans ses bras. Mais malheureusement, il n’est plus seulement question de pardon. Sinon, Fred aurait sans doute réussi à passer l’éponge sur ce qu’il s’est passé pour donner une deuxième chance à leur histoire. C’est ce qu’il s’imagine en tout cas. Mais il ne le saura jamais, puisque son père entre dans l’équation et ça, Fred ne peut pas l’ignorer... Il ne pensait pas que Magnùs pourrait être une raison de rupture pour lui un jour. Il aurait clairement préféré que ce ne soit jamais le cas, mais c’est trop tard. Le mal est fait, et Fred n’a pas d’autre choix que de s’y accoutumer. Alors il salue simplement la russe et lui propose d’entrer. “Je suis tombé. Mais c’est rien de grave, je dois juste garder ce truc un mois...” Explique Fred à propos de son poignet, jugeant qu’il n’était pas nécessaire de lui donner plus de détails concernant sa chute. A vrai dire, il n’est pas très fier de n’avoir pas su contrôler son état et s’arrêter de boire à temps, alors il raconte généralement aux gens qui le questionnent à ce sujet qu’il est tombé dans les escaliers. Il y a peu de temps encore, il aurait certainement raconté la vraie version à Ivy, mais aujourd’hui cela lui semble nettement moins naturel. Il ne sait pas trop quelle distance mettre entre eux à vrai dire, ce qui ne facilite pas les choses. Il n’a pas envie d’être désagréable mais ne veut pas non plus lui donner trop de faux espoirs concernant la suite de leur histoire. Enfin, de toute façon, elle ne va pas tarder à avoir une réponse à ce sujet… Mais pour commencer il lui propose à boire, peut être pour rendre le moment moins désagréable, ou juste pour gagner du temps.

Il revient au salon avec deux canettes et donne la sienne à la jolie russe avant de s'asseoir dans le canapé. Maintenant, il lui doit certainement des explications, mais il a aucune idée de comment s’y prendre. Il n’a jamais eu à vrai vivre ce genre de situation, et à vrai dire il aurait aimé que ça continue ainsi… Alors, il se défile et laisse Ivy choisir ce qu’elle veut entendre en premier. A son sens, la bonne nouvelle ne suffira pas à compenser la mauvaise, mais il espère se tromper. Elle choisit d’entendre la bonne nouvelle d’abord, ce qui convient très bien à Fred puisqu’elle est bien plus simple à annoncer. “J’ai vu mon cousin le week-end dernier, il m’a raconté qu’il avait rencontré récemment un riche amateur d’art, et quand il a vu des photos de l’expo à laquelle tu avais participé, il a eu un coup de cœur pour ton travail et aimerait te commander quelques tableaux. Mon cousin savait pas trop si tu prenais des commandes ou pas mais il a quand même pris sa carte pour que tu puisses le contacter si ça t’intéresse.” Explique-t-il avant de se lever pour aller chercher son portefeuille dans l’entrée et en sortir la fameuse carte avec les coordonnées du gars. “Tiens.” Il la tend à la russe dans un sourire timide avant de se rassoir. Ignorant la dispute que le couple a traversé, Ludwig avait naturellement proposé à Fred d’annoncer la bonne nouvelle à Ivy, et c’était à ce moment là que le jeune Hadsen s’était dit qu’il était de toute façon temps qu’ils se voient et s’expliquent, alors il avait accepté d’être le messager de cette bonne nouvelle. Peut être qu’elle le détestera moins ainsi ?

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1275
POINTS : 2865
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Dim 6 Mai - 22:52

You just keep me coming back
Something bout our opposites attract
You hold me down
I'm in it for real

Une chute, dit-il. Yevgeniya fronce les sourcils en sentant son inquiétude grandir. Qu'importe si le nouveau statut de leur relation lui interdit de s'inquiéter pour lui, elle ne peut pas lutter contre ses sentiments. De plus, cette chute renvoie la jeune femme au soir de leur rencontre où il s'était blessé par sa faute. Elle se mord la lèvre inférieure et ajoute d'une petite voix teintée de nostalgie. « Faut croire que tu n'as pas besoin de moi pour perdre l'équilibre. » En effet, si Fred était tombé, c'est uniquement parce que la Russe avait perdu l'équilibre en premier. Ces souvenirs de leur rencontre rend cette visite encore plus difficile, d'autant plus qu'elle n'a aucune idée de la façon dont cette rencontre va se solder. Est-ce qu'elle partira d'ici en étant en couple ou célibataire ? Telle est la question, mais pour le moment, ils en restent aux formalités. Elle s'installe, prend le soda que le Suédois lui offre et en boit une gorgée jusqu'à ce que les choses sérieuses puissent commencer.

Une bonne nouvelle et une mauvaise. Elle doit choisir et pendant quelques secondes, Ivy est totalement perdue. Elle n'est pas facilement effrayée, pourtant cette conversation lui broie l'estomac et elle a besoin de temps pour savoir ce qu'elle veut apprendre en premier. La bonne nouvelle… Elle demande la bonne nouvelle, mais cette dernière a finalement un goût amer parce que Fred ne lui dit pas ce qu'elle voulait entendre. Certes, elle est ravie d'apprendre qu'elle a une opportunité magnifique dans le domaine artistique. Elle est vraiment contente, mais elle n'arrive pas à s'extasier ou à sauter de joie. Elle sourit, oui, mais c'est tout. Et son sourire s'efface dès que Fred a le dos tourné pour chercher la carte de visite du riche amateur d'art. Elle prend le bout de papier et garde la tête baissée le temps de réfléchir un moment tout en feignant la lecture des informations de la carte. « C'est génial… Merci… » Parvient-elle à dire en se reprenant. « Faudra aussi que je remercie ton cousin. » Pensive, la blonde range la carte dans son sac à main et reprend une gorgée de sa boisson.
S'il s'agissait de la bonne nouvelle, Ivy ne pense pas vouloir entendre la mauvaise et son réflexe de défense lui ordonne de se relever. Elle serait presque prête à s'en aller sans laisser le temps à Fred de dire quoi que ce soit, de cette façon, elle pourrait se complaire dans le déni, mais elle n'en fait rien. Elle se lève pour piétiner et tire ses cheveux en arrière en soupirant.  « Si c'était la bonne nouvelle… Je suppose que la mauvaise c'est que tout est terminé entre nous. C'est ça ? » Elle s'arrête au milieu de la pièce et regarde le brun. « Je t'ai dit que je n'allais pas te supplier et je ne vais pas le faire, mais… Il faut que je sache… Si je ne t'avais jamais menti, est-ce qu'on aurait eu une chance ? » Elle se souvient de leur dispute et principalement du fait que Fred ait été blessé par ses mensonges au point qu'elle se demande à présent si le jeune homme était davantage dérangé par les mensonges plutôt que par la prostitution.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoa
RAGOTS PARTAGÉS : 576
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Lun 7 Mai - 21:52

Fred n’avait pas vraiment fait le rapprochement entre cette fracture du poignet et sa chute lors de la première soirée qu’il avait passé avec Ivy, mais en entendant la remarque de la jeune femme, cette évidence lui apparaît avec nostalgie. “Ouais, je crois que mon équilibre s’arrange pas… Faut définitivement que j’arrête de boire.” Conclut-il en esquissant un sourire. Il faudrait surtout qu’il sache s’arrêter en fait. Mais le problème c’est qu’il tient tellement peu l’alcool qu’il lui suffit de trois ou quatre verres pour être dans un état lamentable… Alors ce serait sans doute plus sage qu’il se contente d’une bière de temps en temps. Enfin, il doit quand même admettre que son état d’ébriété l’a bien aidé pour aborder Ivy au départ, et même si cette fameuse nuit s’était terminée avec un pansement sur le front, ce qu’il retient reste plutôt la passion avec laquelle leurs corps n’ont fait plus qu’un. C’est un souvenir particulièrement agréable pour Fred, comme tous les moments passés avec la russe en fait, à l’exception de leur dispute évidemment. Mais il ne doit pas penser à tout cela maintenant, il se fait du mal.

Une fois installés, une conversation assez étrange commence. Le suédois explique la bonne nouvelle à Ivy tout en sachant que ce n’est pas ce qu’elle aurait voulu entendre. Il la connait suffisamment pour savoir que dans un autre contexte, cette opportunité artistique aurait valu un réel éclat de joie de la part de la russe, mais il faut croire qu’ils sont l’un comme l’autre incapables d’être heureux ce soir. C’est plutôt compréhensible puisque la discussion prend de plus en plus des airs de rupture. “Je peux te donner son numéro si tu veux.” Propose Fred à propos de son cousin. Après tout, si Lud' peut permettre à la russe de faire connaître son art, il n’a pas envie que leur histoire vienne empêcher cela.

Le suédois ne sait ensuite pas vraiment comment passer à la mauvaise nouvelle. Le comportement d’Ivy le laisse penser qu’elle a compris avant même qu’il dise quoi que ce soit, ce n’est pas vraiment étonnant, elle n’est pas stupide. Mais lorsqu’elle lui demande confirmation, Fred sent son estomac se nouer. Il n’a pas envie de répondre, il n’a pas envie que leur histoire s'arrête. Mais il sait qu’il n’a pas d’autre choix, parce qu’il ne pourra pas s’empêcher de penser à son père lorsqu’il sera avec elle et cela serait particulièrement malsain… “Oui… Je suis désolé.” Confirme-t-il finalement à contre coeur. Il ose à peine la regarder. C’est peut être stupide, mais il s’en veut de ne pas être capable de lui pardonner et oublier tous les obstacles pour continuer leur histoire. “Non, je crois pas…” Ajoute-t-il à sa deuxième réponse, hésitant à ajouter quelque chose. Est ce qu’il doit lui expliquer la vérité ? C’est pas simple, mais il estime qu’elle a le droit de savoir, alors il prend son courage à deux main. "Mais c’est pas ton mensonge le plus gros problème…" Ajoute-t-il donc, avant d’ouvrir son portefeuille qu’il avait gardé près de lui pour en sortir une photo où il est avec son père et la poser sur la table basse afin qu’Ivy puisse la regarder. “C’est mon père, et je crois que tu le connais…” Explique-t-il simplement. Il n’y a pas grand chose d’autre à ajouter en même temps, Ivy va sans doute facilement comprendre le malaise en reconnaissant le visage de Magnùs.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1275
POINTS : 2865
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Mar 8 Mai - 16:17

You just keep me coming back
Something bout our opposites attract
You hold me down
I'm in it for real

Attentive, Yevgeniya écoute Fred et elle croit comprendre que sa chute et par conséquent sa blessure est due à une soirée alcoolisée. Perplexe, elle se dit que c'est bien s'il continue de s'amuser avec ses amis, mais égoïstement, elle est triste qu'il passe si vite à autre chose alors qu'elle a tant de mal à se remettre de leur dispute. Elle garde le silence et la vraie conversation, celle pour laquelle elle est venue peut enfin commencer. Elle demande à Fred qu'il lui donne la bonne nouvelle d'abord et si cette dernière l'aurait fait sauter de joie en temps normal, aujourd'hui elle ne lui fait esquisser qu'un sourire. « Oui, je veux bien, merci. » Toutefois, elle aura du mal à se résigner lorsqu'il faudra appeler le cousin de Fred. Comment se présentera-t-elle ? Ivy, l'ex de Fred ? Sait-il seulement que cela fait quelques temps que les choses ne vont plus entre elle et son cousin ? Et puis... Voudra-t-il toujours l'aider et exposer ses oeuvres tout en sachant qu'elle n'est plus avec Fred ? Elle se pose trop de questions pour le moment, peut-être pour éviter le fait qu'il est temps de dire les choses comme elles sont et que leur couple a touché à sa fin.

Elle prend son courage a deux mains et se lance malgré sa nervosité. Elle pose la question au Suédois qui confirme la rupture. Elle a l'impression de prendre un coup de poignard dans le coeur et se fait la promesse intérieure de ne plus jamais retomber dans le panneau. A partir d'aujourd'hui, elle reprendra sa vie comme avant, fera à nouveau preuve d'un égoïsme sans limite et elle ne s'attachera plus à personne. Non, l'attachement ne cause que de la peine alors à quoi bon ? La cupidité redeviendra sa meilleure amie, ainsi que la malhonnêteté et tous les plans foireux qui peuvent lui rapporter un peu d'argent. Elle pose une dernière question d'une voix blanche, pour savoir ce qui a le plus dérangé le garçon et si sa réponse lui tire un rire jaune, c'est finalement la surprise qui prend le dessus quand il fait entrer son père dans l'équation. « Je ne comprends pas. » Elle n'a jamais rencontré le père de Fred, alors que vient-il faire dans cette conversation ? Est-il celui qui refuse que son fils sorte avec une fille comme elle ? Elle fronce les sourcils et l'explication vient d'elle-même quand l'étudiant pose une photo de lui et de son paternel sur la table basse. Elle regarde la photo et son coeur loupe quelques battements. « Oh. » En effet, elle n'a pas besoin de mots pour comprendre la situation. Tout s'explique grâce à cette photo de Fred et de Magnùs.  « Je n'ai pas le droit d'en parler... » La confidentialité des clients est bien quelque chose qu'elle garde précieusement, mais aujourd'hui, elle enfreint sa règle d'or et elle confirme dans un sous-entendu qu'elle a bien été payée par le diplomate. A quoi bon mentir, surtout qu'il semble déjà au courant de toute l'histoire. « ... Mais c'était avant toi. Je ne sais pas ce qu'il a pu te dire, mais c'était il y a longtemps. Et... Ce n'était qu'un client. » Rien de plus : de l'argent contre des services, parfois sexuels ou d'une autre catégorie comme quand Magnùs lui avait demandé de retrouver des informations sur quelqu'un. « Rien de plus qu'un client. » Répète-elle, comme si ça pouvait permettre à Fredrik d'encaisser le choc un peu plus facilement. Lessivée émotionnellement, la jeune femme se rassoit à côté de Fred, les yeux perdus dans le vide.

(je me relis asap)

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoa
RAGOTS PARTAGÉS : 576
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Mer 9 Mai - 23:50

Fredrik aurait préféré éviter qu’Ivy le voit avec cette attelle. Pour éviter qu’elle le questionne à ce sujet, et aussi peut être qu’elle s’inquiète, même s’il ignore si elle peut encore ressentir de l’inquiétude pour lui. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’a pas envie d’expliquer qu’il avait décidé de boire pour lamentablement tenter d’oublier les deux soirées précédentes particulièrement désastreuses, puisqu’il s’était disputé avec Ivy puis avec son père… Il finit tout de même par admettre que c’est l’alcool qui lui a causé cette fracture, mais ne va pas se plaindre de pouvoir changer de sujet sans s’attarder davantage sur ce incident. Il continue plutôt en lui annonçant une bonne nouvelle, qui ne parait pas si exceptionnelle dans ce contexte particulier. Il ignore même si Ivy va encore oser s’adresser à Ludd par la suite… Enfin, tant qu’elle contact ce potentiel client, c’est ce qui compte de toute façon. Fred souhaite sincèrement à la russe de pouvoir s’épanouir dans le domaine artistique, même si elle ne semble pas avoir pour projet d’en faire son métier et préfère tremper dans des affaires malsaines pour gagner sa vie... Il ne pourrait définitivement jamais comprendre ce choix.

Le suédois confirme douloureusement la fin de leur histoire. Il aurait aimé être celui qui fait changer la vision des choses de la russe à propos des relations amoureuses, celui qui la rend heureuse, qui la fait rire, la rassure, la comble. Mais aujourd’hui, il s’en sent incapable. Il finit par lui expliquer pourquoi, même si ce n’était peut être pas nécessaire puisque de toute façon, elle risque de ne plus vouloir le voir à présent, quelle que soit la raison de son choix. Mais dans le fond, il n’a pas envie qu’elle pense qu’il est simplement trop rancunier ou incapable de l’aimer comme elle est. Non, ce qui le dérange le plus, c’est la relation que son père a pu entretenir avec elle. Il le lui fait comprendre en sortant une photo de lui. Fred ignore si Magnùs a donné son vrai nom à la russe, mais il est à peu près sûr qu’elle va le reconnaitre sur cette photo, et il a visiblement raison. “Tant mieux, j’ai pas vraiment envie de connaître trop de détails…” Fait remarquer l’étudiant avec une pointe de dégoût. Elle n’a pas le droit d’en parler. Est ce que ça signifie que si Fred lui avait présenté Magnùs, elle ne lui aurait rien dit et fait comme si de rien ? Elle semble assez douée pour les secrets après tout… En tout cas, le suédois est soulagé que son père lui ait appris la vérité, même si c’était clairement un mauvais moment à passer. Il préfère l’apprendre maintenant qu’après plusieurs années de couple avec la russe… Le jeune Hadsen est un peu surpris par la réaction d'Ivy. Elle ne semble pas vraiment gênée par la nouvelle. Cela devrait peut être le rassurer, de voir le détachement qu’elle peut avoir vis à vis de ses anciens clients, mais ce n’est pas vraiment le cas. “Tu dis ça comme si l’idée de l’avoir comme beau père te poserais aucun problème…” Constate Fred avec désarroi. Il commence à avoir l’impression que le problème vient de lui, puisqu’il semble être le seul à trouver cette situation invivable. Quoique, son père lui a clairement fait comprendre ce qu’il pensait d’Ivy, et a priori il n’est pas prêt à l’accepter avec le sourire aux prochains repas de famille. “Et puis il m’a parlé d’infos que tu devais récupérer pour lui concernant un de tes clients ou un truc du genre, alors je suppose que tu vas le revoir…” A moins que Magnùs ait inventé cette histoire… Enfin, dans tous les cas, Fred se doute que son père n’aura pas envie de recoucher avec Ivy, du moins il l’espère. “Tu peux peut être gérer cette situation facilement, mais moi je suis pas capable d’être à l’aise si je me retrouve un jour avec mon père et toi dans la même pièce…” Ajoute l’étudiant avec dépit.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1275
POINTS : 2865
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Dim 13 Mai - 15:20

You just keep me coming back
Something bout our opposites attract
You hold me down
I'm in it for real

C'est la fin. Yevgeniya le devine quand elle voit la photo du fils et du père, ensemble. Elle déglutit, mais réalise qu'elle se moque pas mal d'avoir couché avec les deux hommes même en sachant à présent leur lien de parenté. En fait, elle a déjà couché avec des membres d'une même famille, alors pourquoi ça la dérangerait aujourd'hui ? Ce qui la dérange le plus est davantage le fait que son couple se termine à cause des quelques billets promis par Magnùs. Elle peut supporter cette situation, mais Fred ne peut pas et il confirme que c'est trop difficile pour lui.
Ainsi, c'est vraiment la fin. Plus de chance, plus d'espoir. Le corps de la russe s'alourdit et elle a besoin de s'asseoir. « Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Non, ça ne m'aurait pas dérangé. » Répond-elle avec honnêteté. A quoi bon mentir alors que le Hadsen a expressément fait comprendre qu'il ne veut plus d'elle. Il n'en faut pas longtemps à la jeune femme pour redevenir le monstre d'égoïsme qu'elle était avant sa rencontre avec Fredrik et elle saisit qu'elle a envie qu'il souffre autant qu'elle, qu'il soit peiné autant qu'elle et qu'il regrette lui aussi d'avoir posé son regard sur elle... Qu'il regrette de lui avoir payé un verre, comme elle regrette de l'avoir accepté. Alors dans un élan mesquin pour lui briser le coeur comme il vient de briser le sien, elle enfonce le couteau encore un peu plus dans la plaie. « J'ai fait ça pendant quatre ans, Fred. Alors ton père ou un autre... » Ca ne change pas grand chose pour elle. « Probablement que tes profs de la fac sont venus me voir eux aussi. Ou alors ton banquier, ou même peut-être le mec qui t'a vendu Nymeria. Qu'est-ce que j'en sais moi. » Elle n'a jamais compté le nombre d'hommes avec lesquels elle a couché, probablement parce qu'elle n'est pas sûre de savoir compter aussi loin.

Dépitée, elle se relève finalement et va faire une petite caresse à la chienne de Fred, le temps que ce dernier se remette des révélations un peu trop crues de la blonde... Elle câline la chienne et ce sont certainement les dernières caresses que Nymeria recevra de la Vassilievitch. Ivy repense aux paroles du jeune homme et il a raison sur un point : elle va devoir revoir Magnùs. Cette rencontre risque de s'annoncer compliquée, mais au moins, elle pourra lui donner les informations que le diplomate voulait et elle en aura fini avec la famille Hadsen. Hélas, en plus de perdre son petit-ami, elle va perdre celui qui était un de ses clients les plus généreux.
Sans accorder un regard au brun, elle poursuit. « J'ai vraiment été conne d'y croire... Conne d'avoir eu l'espoir que tu puisses accepter le fait que je me prostituais... » Il fait partie de ces gens qui accordent beaucoup trop d'importance au sexe alors qu'Ivy voit les choses différemment... Pour elle, c'est presque comme embrasser sur la joue, rien de plus. « Quelle conne, putain... » S'entend-elle répéter à voix basse. Pourquoi a-t-elle jeté tous ses principes à la poubelle pour un garçon qui au final ne peut pas accepter ce qu'elle est ? Elle aurait dû le savoir et peut-être qu'elle le savait au fond d'elle, mais qu'elle ne voulait pas y croire. « Ca n'aurait jamais marché. » Elle se rend à l'évidence. Bientôt, elle se dit qu'en fait, ce n'est pas de se retrouver dans la même pièce qu'elle et que son père qui poserait un problème à Fred, mais c'est simplement de se retrouver dans la même pièce qu'elle.

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoa
RAGOTS PARTAGÉS : 576
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Jeu 17 Mai - 2:01

Si la découverte du lien entre Ivy et son père a été un choc pour Fred, il ignore s'il en sera de même pour la russe. En tout cas, il préfère se montrer honnête avec elle, espérant qu'elle comprendra son malaise, et peut être que leur histoire puisse se finir en bons termes. Enfin, tout est relatif puisque Fred ne pense pas être capable de rester simplement ami avec Ivy, et il suppose qu'elle non plus. Mais il n'aime pas le conflit et l'idée qu'ils se quittent sans se détester rendrait peut être cette rupture un peu moins douloureuse… Mais en entendant les mots de la jeune femme, il reste un instant bouche bée. Ce qu'elle lui dit le blesse un peu plus, et il est convaincu qu'elle en est parfaitement consciente. Lui qui essaye depuis le départ à ménager la peine de la jeune femme réalise que de son côté, elle n'a clairement pas ce tact. “Pourquoi tu dis ça ? J'ai bien compris que tu t'étais tapée la moitié de Tenby, mais là je te parle de mon père, l’homme qui m'élève seul depuis que je suis gamin et probablement la personne de laquelle je suis la plus proche sur Terre, ça n'a rien à voir avec un de mes profs ou un quelconque pervers que j'ai croisé une fois dans ma vie.” Lâche-t-il sèchement, même s'il sait que cela ne sert à rien. Si elle ne voit pas le problème, il ne peut probablement rien faire de plus à part essayer de se convaincre lui même qu'il fait le bon choix en ne donnant pas de nouvelle chance à leur couple.

La décision n'a pas été simple à prendre pour lui, mais le discours d’Ivy finit par lui faciliter la tâche et le conforter dans son choix. Fred réalise qu'à aucun moment elle tente de se mettre à sa place. Elle semble focaliser sur ses propres sentiments et sa douleur sans penser une seconde à ce que ressent le suédois. “T'as raison, c'est moi le méchant et toi la pauvre victime dans cette histoire…” Ironise Fred face à la remarque de la russe. “Figure toi que t'es pas la seule à qui cette situation fait du mal, et tu sais quoi ? Si t'avais été honnête avec moi dès le départ, t'aurais peut être pu éviter qu'on s'attache l'un à l'autre et qu'on souffre aujourd'hui.” Fait il remarquer, amer. Il en vient presque à regretter la manière dont ça s'est passé entre eux. S'il avait su la vérité dès le début, ils n'auraient sans doute pas vécu les bons moments qu'ils ont pu passer ensemble, mais au moins il n'aurait pas le coeur brisé aujourd'hui. “ça fait au moins une chose sur laquelle on est d'accord.” Lâche Fred avec dépit quand Ivy fait remarquer que ca n'aurait jamais marché. Même si pendant longtemps il a été convaincu du contraire, il réalise à cet instant qu'elle a raison. Il n'est sans doute pas capable d'être en couple avec une fille qui couche avec son beau père sans y voir de problème, et qui est assez égoïste pour ne pas prendre un instant en compte les sentiments de l'autre. Peut être que c'est Magnús qui avait raison finalement quand il disait que ce n'était pas une fille faite pour lui. Quoi qu'il en soit, il a été trop aveuglé par l'amour pour y voir clair dès le départ, et aujourd'hui il ne peut sans doute s'en prendre qu'à lui même s'il a le coeur en miettes. Il le savait pourtant, qu'il ne fallait pas s'attacher trop vite aux gens. Mais malheureusement, c'est toujours plus facile à dire qu'à faire. “Je crois qu'on s'est tout dit, je te retiens pas plus longtemps.” Conclut il finalement, ayant de plus en plus de mal à supporter sa présence dans la pièce. Le mélange de tristesse et de colère qu'il ressent devient compliqué à contenir, et à présent il a juste envie d'être seul.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1275
POINTS : 2865
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Jeu 17 Mai - 22:48

You just keep me coming back
Something bout our opposites attract
You hold me down
I'm in it for real

Pourquoi tu dis ça ? Parce qu'elle veut remuer le couteau un peu plus longtemps, elle veut le marquer autant qu'il la marque et ne rien regretter. Elle cherche à faire du mal à Fred parce qu'elle ne connaît que ce genre de réponse à la tristesse. La petite Ivy qui était douce comme une brebis égarée n'est plus de ce monde parce que cette Ivy était amoureuse et qu'à présent, elle se protège en ne ressentant que de la rancœur. Une garce, en somme. Elle lève les yeux au ciel, pas touchée pour un sou par le discours que lui sert le jeune homme et elle se demande comment il réagirait s'il savait que c'est un des hommes qu'elle aime le plus au monde et dont elle est la plus proche qui la prostituait jusqu'à il y a peu.

Mauvaise, elle n'aime pas vraiment le ton ironique que Fred emploie et elle prend sur elle pour ne pas répliquer aussi sèchement. Elle a beau essayer tant bien que mal d'oublier l'espoir avec lequel elle est venue jusqu'ici, cet espoir de se remettre avec lui, elle comprend que c'est bien plus difficile que ça. Elle ne peut pas tirer un trait aussi net sur le garçon, peu importe à quel point elle aimerait ne plus rien ressentir. Les dents serrées, elle fait de son mieux, mais c'est trop dur et elle s'entend répondre d'un ton amer. « Ouais j'aurais mieux fait de te demander de me payer. » Crache-t-elle comme s'il s'agissait d'un venin. Elle se sent trembler de rage et malgré elle, des larmes viennent perler au coin de ses yeux. « Ah ouais ? Tu as mal toi aussi ? » Yevgeniya sait aussi faire usage du sarcasme et elle ne se gêne pas pour en abuser à présent. Elle ne croit pas le jeune homme quand il fait état de sa souffrance parce qu'elle n'arrive plus à voir plus loin que le bout de son nez. Se séparer en bons termes ? Il y a des couples qui y arrivent sérieusement ? Quand Ivy revoit son frère avec Lexia, elle se demande comment ils ont réussi à gérer leur rupture alors qu'elle, elle finit en pleurs et avec l'envie de détester Fred de toutes ses tripes. « Je crois que s'il y en a un de nous qui s'est vraiment investi dans cette relation, c'est moi. » Par conséquent, elle s'autorise à être la plus triste, à être la plus en colère... La victime, comme il le dit si bien. L’investissement en question ? Devenir maquerelle alors qu'elle n'avait jamais songé à un tel choix dans ses plans de carrière. Aussi, pour Fred, elle arrivait à s'adoucir et à être généreuse. Il était bien le seul qu'elle n'a jamais essayé d'arnaquer et pour elle, c'est certainement la plus grande preuve d'amour qu'elle pouvait lui offrir.

Elle essuie ses larmes d'un revers de la main et tente de retrouver une certaine contenance en se redressant. Ils se sont tout dit, en effet. Et elle serre les dents en regardant Fred avec cet air affligé sur le visage. Peut-être qu'il dit vrai en fait... Peut-être qu'il est lui aussi affecté par ce qu'ils sont en train de vivre. Toutefois, une telle hypothèse risquerait de faire flancher le coeur de pierre de la demoiselle, alors elle préfère ne pas y penser. « Ouais. T'en fais pas, je ne compte pas m'éterniser. » Comme à chaque fois qu'elle quitte un endroit, la russe récupère son sac à main qu'elle met sur son épaule et elle se dirige vers la porte. « N'empêche... Tu aurais dû me prévenir plus tôt... Pas me donner ce rendez-vous en me laissant espérer. » Elle secoue la tête. Maintenant, elle est rodée et plus jamais elle ne se retrouvera dans cet état.  « Si jamais tu me croises dans la rue, évite moi. » Le prévient-elle car c'est ce qu'elle fera de son côté. A partir d'aujourd'hui, elle coupe définitivement les ponts avec celui qui a été son petit-ami pendant quelques mois.
Elle passe la porte avec tout le ressentiment du monde et elle la claque derrière elle, cassant par la même occasion tous les bons moments qu'ils ont passé ensemble.

HJ : Ivy est horrible, je suis désolée

_________________

bad romance


Don't you know that it's only fear, I wouldn't worry, you have all your life, I've heard it takes some time to get it right | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoa
RAGOTS PARTAGÉS : 576
POINTS : 1498
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred) Mar 22 Mai - 0:07

Une fois de plus, Fred s’est montré trop naïf. Naïf de penser que la conversation d’aujourd’hui pourrait relativement bien se passer, et aussi naïf d’avoir pu imaginer un seul instant que sa relation avec la russe aurait pu fonctionner. Il a l’impression de découvrir son vrai visage aujourd’hui, et c’est un choc pour lui. Il faut dire qu’au départ, ils étaient toujours heureux d’être ensemble et adorables l’un envers l’autre. Mais depuis qu’il a découvert le secret de la russe, Fred a de plus en plus l’impression qu’elle jouait un rôle avec lui. Finalement, peut être qu’elle en avait après son argent comme le suggérait son père ? Il a encore du mal à y croire vu la rancoeur qu’elle semble avoir contre lui. Si leur relation n’était qu’un jeu pour elle, elle ne serait sans doute pas dans cet état à présent. Mais ce qu’elle semble oublier, c’est que le suédois aussi avait des sentiments sincères pour elle, et qu’elle n’a clairement pas besoin de remuer le couteau dans la plaie comme elle le fait pour le faire souffrir. La situation est déjà particulièrement compliquée et douloureuse pour lui… Il ne peut d’ailleurs pas rester sans rien dire face aux lamentations de la jeune femme, et lui rappelle avec amertume que ce sont ses mensonges qui les ont menés là où ils sont aujourd’hui. Sa réponse ne manque pas de le surprendre, dans le mauvais sens du terme. “J’aurais jamais payé pour ça…” S’entend-il répondre en la jaugeant du regard. Ça ne lui ressemble pas cette méchanceté gratuite, mais la profonde blessure qu’elle lui inflige fait visiblement ressortir le pire en lui, et il déteste ça.

Il n’arrive définitivement pas à comprendre la jeune femme lorsqu’elle semble douter du fait qu’il souffre lui aussi énormément de la situation. A moins qu’elle en soit consciente et qu’elle cherche simplement à ce qu’il ait le plus mal possible ? Si c’est le cas, on peut dire qu’elle a réussi son coup. Il sent d’ailleurs des larmes lui monter aux yeux lorsqu’elle met en doute son investissement dans leur relation, et tente de les retenir comme il peut. “Comment tu peux penser ça ? J’ai toujours été sincère avec toi, et mes sentiments aussi l’étaient.” Lâche-t-il avec peine, n’arrivant clairement plus à garder la face. Il ne peut pas faire comme si cette conversation ne le touchait pas, comme si les mots d’Ivy ne le touchaient pas. Si son mensonge l’a blessé, ce n’était finalement rien comparé à ce qu’il vit aujourd’hui. Et à présence il n’a qu’une envie, c’est que la torture s’arrête. Elle n’a visiblement pas envie que la discussion s’éternise non plus, et décide de partir. Fred songe un instant à se justifier face à sa remarque, mais il n’en fait rien. Elle a peut être raison dans le fond, peut être qu’il aurait mieux fait de lui parler au téléphone ou par messages… Il trouvait pas ça correct et avait préféré qu’ils s’expliquent en face à face, mais il réalise aujourd’hui que ce n’était peut être pas l’idée du siècle. “J’y manquerais pas.” Confirme Fred avec amertume et une pointe de tristesse à propos du fait de ne plus s'éviter. C’est clair qu’il espère bien ne plus avoir à lui adresser la parole de si tôt. Lui qui avait espéré une rupture en bon terme est maintenant revenu sur cette décision et préfère juste essayer d’oublier la russe. C’est sans doute le seul moyen pour lui d’aller de l’avant et espérer que son coeur aille mieux un jour.



HJ : Faut pas être désolée, moi je trouve ça drôle What a Face (Fred nettement moins, c'est vrai )

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred)

Revenir en haut Aller en bas

After that he’s just hopeless, soul mates become soulless (Fred)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-