AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee (Justine)
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Trystan, Rhys et Thomas
TON AVATAR : Naomi Scott
TES CRÉDITS : soeur d'âme & hurricane
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Brendan- Savannah - Abby - Steven - Adriel - Mohana
RAGOTS PARTAGÉS : 194
POINTS : 313
ARRIVÉE À TENBY : 27/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Rien à signaler si ce n'est qu'elle est promise à un homme qui vit à 7500 kilomètres de Tenby.
PROFESSION : Infirmière au Tenby Cottage Hospital.
REPUTATION : Quel adorable bout de jeune femme ! Belle, intelligente et avec une culture bien différente que celle que l'on a ici. Ce sera intéressant de voir comment Jaya va s'intégrer à la ville et de voir comme elle résistera à tout ce beau monde qui ne rêve que d'une chose, connaître tous ces petits secrets...



MessageSujet: Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana Mar 3 Avr - 19:30


You may be as different
as the sun and the moon,
but the same blood flows
through both your hearts

Jaya & Mohana


« Ma sœur est ici. » C’est la première pensée qui te vient à l’esprit alors que tu te réveilles. Puis ta conscience prend le dessus et analyse cette pensée. Ce n’était pas un rêve étrange que tu venais de faire. Hier, ta grande sœur Mohana t’avait effectivement appelée pour te dire qu’elle était en route pour Tenby et deux heures plus tard, tu te retrouvais à aller à l’aéroport pour la récupérer en pleine nuit… C’était vraiment étrange.  Mo et toi, vous aviez toujours eu des rapports compliqués et surtout très peu de contacts depuis que vous aviez quitté Mumbai toutes les deux... Tu te demandais donc vraiment ce qu’elle venait faire chez toi. Mais bien entendu, tu ne lui avais pas refusé l’hospitalité. Cela ne se faisait pas entre sœurs. Et puis, au fond, malgré les tensions qui avaient souvent existées entre vous, tu avais grandi avec elle et son absence dans ta vie avait crée un vide. La retrouver n’était pas forcément une mauvaise chose. Surtout que loin du regard de votre père, dont vous cherchiez toutes les deux à attirer l’attention au détriment de l’autre, vos relations seraient peut être plus apaisées… Et puis, vous aviez beaucoup à rattraper… Tu sors donc de ton lit avec l’idée en tête de préparer un bon petit déjeuner à ton invitée avant son réveil. Les choses ne pouvaient pas partir du mauvais pied avec une petite surprise comme ça.

Et tu n’hésites pas à mettre les petits plats dans les grands pour préparer le petit déjeuner parfait. Mo et toi, vous êtes végétariennes, le traditionnel breakfast à l’anglaise et son bacon sont donc repoussés loin pour laisser place à quelque chose de bien plus équilibré. Tu presses donc des oranges fraîches pour le jus, puis tu prépares une pâte à pancakes à base de lait de soja. Pendant que celle-ci repose, tu découpes des fruits frais que tu disposes dans des bols que tu agrémentes de graines de lin, de sésames et de müesli. Tu disposes tes meilleurs thés sur la table pour que Mo choisisse et tu parachèves l’ensemble d’indispensables un peu moins léger tels que de la confiture, du beurre et du sucre.  Tu es plutôt fière du résultat et quand tu entends du mouvement en provenance du salon, là où ta sœur avait dormi la nuit dernière, tu ressens même une once d’impatience à l’idée de sa réaction. Elle ne tarde pas à débarquer dans la cuisine où tu l’accueilles d’un sourire. « Salut ! Bien dormi ? » La voyant arriver, tu commences à étaler la pâte à pancakes dans une poêle pour la faire cuire. Tu n’avais pas voulu les faire cuire avant qu’elle ne se réveille pour ne pas qu’elle ait les pancakes froids et secs. « J’imagine que les petits déjeuners français doivent être délicieux et que je ne pourrai pas rivaliser mais j’ai essayé de te préparer quelques petits trucs… Surtout qu’on n’a pas trop eu le temps de discuter hier donc ça sera l’occasion. Je ne suis de garde à l'hôpital que ce soir. » Tu parlais déjà beaucoup, signe que tu étais un peu stressée. Ton éternel complexe d’infériorité face à elle qui revenait sans doute.

(c) DΛNDELION

_________________


Dwell on the beauty of life. Watch the stars, and see yourself running with them
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : smmg (Avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Dispo (1/4)

RAGOTS PARTAGÉS : 32
POINTS : 143
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique, elle ne peut exercer pour le moment.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana Jeu 5 Avr - 9:59

X
Jaya &Mohana
Mohana n’aurait jamais imaginé retourner chez sa sœur, elle s’imaginait vivre avec son fiancé devenu son mari, avoir des enfants au-bout de quelques années de vie commune.

Elle ne s’imaginait pas loger dans la chambre d’amis de sa sœur, c’était même une situation un peu dégradante pour elle. Elle avait l’impression d’être revenu à la case départ, de devoir tout recommencer depuis le début. Elle régressait en quelque sorte et se retrouver dans cette position face à sa sœur la mettait mal à l’aise. Même si elle ne l’assumait pas vraiment, elle avait toujours été en compétition avec elle, elle était la sœur qui avait réussi ses études de médecine, elle était devenue chirurgienne esthétique comparée à sa sœur qui n’avait pas réussi.

Mohana n’avait rien dit de la situation à son père, ce dernier savait que sa fille devait se marier, il savait que le mariage n’avait finalement pas eu lieu, mais il ignorait que ce n’était pas sa fille qui avait mis fin à ce mariage. Mohana voulait paraître forte, elle était forte et ne montrait pas facilement ses émotions. Elle n’était pas le genre de femme à pleurer en public, elle détestait ça et elle ne savait jamais quoi faire lorsque quelqu’un pleurait devant elle.


Elle donnait parfois une image dure d’elle, mais elle préférait paraître dure que de paraître faible. Les faibles ne survivaient pas longtemps, ce qui n’allait pas être son cas. Elle s’éveilla en sentant une bonne odeur lui parvenir et elle sourit, heureuse à l’idée de manger un bon petit déjeuner, même si elle ne savait pas encore ce qu’il y avait sur la table. Mohana avait beau être en compétition avec sa sœur, elle l’aimait énormément, quelques choses qu’elle ne lui avait jamais dites.

Sa sœur faisait partie de sa famille, même si elles n’avaient pas la même mère, elle faisait partie de sa famille. La situation avait été difficile à accepter pour Mohana. Elle n’avait pas pris conscience de la situation au début, elle était bien trop jeune, mais elle avait compris avec les années que son père avait rapidement oublié sa mère pour se remarier avec une autre femme. Elle avait l’impression que son père avait oublié sa mère et elle ne vivait pas bien la situation. Elle n’en avait jamais parlé à sa sœur, ni à son père ne voulant pas passer pour une gamine capricieuse faisant une crise de jalousie. Elle arrêta de songer à cette situation et s’habilla avant de rejoindre sa sœur dans la cuisine.


Mohana n’aimait pas être négligés, elle aimait être bien habillée, même le matin de bonne heure. Ce n’était pas pour autant qu’elle était tirée à quatre épingles ou qu’elle passait son temps en talon haut et costard. Mais elle ne trainait pas en jogging ou en pyjama, sauf quand elle était malade et encore elle devait vraiment être faible pour ne pas porter d’habit et déambuler chez elle en pyjama.

Coucou, oui j’ai bien dormi et toi ? Merci d’être venue me chercher. Mohana regarda ce que sa sœur avait préparé un peu ébahi devant toute la nourriture à sa disposition. C’était un point commun entre elles apparemment, les deux jeunes femmes en faisaient toujours trop et préparaient à manger pour dix. Tu as besoin d’aide ? Ton petit-déjeuner est parfait ne t’en fais pas. Tu as besoin d’aide et ne te déranges pas pour moi, je trouverais bien une occupation.

B-Ever


.


Dernière édition par Mohana Patel le Sam 14 Avr - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee (Justine)
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Trystan, Rhys et Thomas
TON AVATAR : Naomi Scott
TES CRÉDITS : soeur d'âme & hurricane
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
En cours : Brendan- Savannah - Abby - Steven - Adriel - Mohana
RAGOTS PARTAGÉS : 194
POINTS : 313
ARRIVÉE À TENBY : 27/01/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans (26.12.90)
CÔTÉ COEUR : Rien à signaler si ce n'est qu'elle est promise à un homme qui vit à 7500 kilomètres de Tenby.
PROFESSION : Infirmière au Tenby Cottage Hospital.
REPUTATION : Quel adorable bout de jeune femme ! Belle, intelligente et avec une culture bien différente que celle que l'on a ici. Ce sera intéressant de voir comment Jaya va s'intégrer à la ville et de voir comme elle résistera à tout ce beau monde qui ne rêve que d'une chose, connaître tous ces petits secrets...



MessageSujet: Re: Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana Jeu 12 Avr - 16:22


You may be as different
as the sun and the moon,
but the same blood flows
through both your hearts

Jaya & Mohana


Mahona débarque dans la cuisine déjà habillée, aussi élégante que d’habitude. Elle est même belle dans la lumière du matin qui inonde la cuisine. Du coup, tu te sens un peu négligée à côté. Car toi, tu as gardé la tenue que tu mets pour dormir, c'est-à-dire un large pantalon imprimé et un simple débardeur. Pourtant, ta sœur ne te fait rien ressentir de tout ça, commençant à discuter avec toi tranquillement. « Coucou, oui j’ai bien dormi et toi ? Merci d’être venue me chercher. » « C’est normal, ne t’en fais pas… Et tant mieux si tu as bien dormi. » Le climat est définitivement cordial, vous semblez tellement loin des conflits qui vous opposaient quand vous étiez chez vous. A croire que la séparation ou le fait d’être loin de la maison familiale vous avait fait du bien. Tu continues à parler, te concentrant cependant pour ne pas faire brûler tes pancakes. « J’ai bien dormi aussi… Très bien même. J’étais vraiment fatiguée hier soir en fait. C’est pour ça que je ne suis pas restée pour discuter avec toi. Entre ma garde et la route aller-retour jusqu’à Swansea, je ne tenais plus les yeux ouverts… » Dis-tu, donnant peut être plus de détails que nécessaires. Surtout que tu te rends compte que tu as l’air de te plaindre alors tu te reprends vite, ajoutant une petite pointe d’humour au passage. « Enfin, pour rien au monde, je n’aurai laissé ma grande sœur prendre un taxi. Je ne me le serai jamais pardonné. »

Les yeux de ta sœur balaient tous les mets sur la table et te confirment ce que tu avais déjà pressenti : tu en avais peut être fait un peu trop. Mais tu ne peux pas nier que tu es fière d’avoir son approbation. Car elle qualifie ton petit déjeuner de parfait. « Tu as besoin d’aide ? Ton petit-déjeuner est parfait ne t’en fais pas. Tu as besoin d’aide et ne te déranges pas pour moi, je trouverais bien une occupation » « Non ça ira… Tu ne dois rien faire, tu es mon invitée. Tu n’as plus qu’à t’asseoir. » Et dès qu’elle le fait, tu t’approches d’elle pour faire glisser un pancake tout chaud dans son assiette. Tu prends ensuite place face à elle, attaquant les fruits frais. « Ça ne me dérange pas de passer la journée avec toi puisque je ne travaille pas ! Ça faisait un petit moment qu’on ne s’était pas vues en plus, tu dois avoir plein de choses à me raconter. » Tu lui adresse un petit sourire contrit. Tu t’en voulais un peu de ne pas avoir de question plus spécifique à lui poser sur sa vie car cela signifiait que tu ne savais pas grand-chose de cette dernière… En fait, tu étais parfaitement dans le flou concernant Mohana, pour tout un tas de raisons. Tu poses donc une autre des questions qui te brûlent les lèvres. « Tu restes combien de temps au fait ? »

(c) DΛNDELION

_________________


Dwell on the beauty of life. Watch the stars, and see yourself running with them
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Jojo
TES DOUBLES : /
TON AVATAR : Sonam Kapoor
TES CRÉDITS : smmg (Avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Dispo (1/4)

RAGOTS PARTAGÉS : 32
POINTS : 143
ARRIVÉE À TENBY : 15/03/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans.
CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis peu.
PROFESSION : Chirurgienne esthétique, elle ne peut exercer pour le moment.
REPUTATION : Mrs Lloyd garde un souvenir sympathique du passage de Mohana chez elle. Mais cela ne suffit pas encore à faire d'elle la voisine bien en vue qu'elle pourrait vouloir être : disons juste qu'elle est en bonne voie. Cela dit, Mrs Lloyd (comme d'autres) est bien placée pour savoir ce qu'il peut se cacher derrière des attitudes polies et un sourire charmant.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana Sam 14 Avr - 22:46

X
Jaya &Mohana
L’ambiance était vraiment étrange entre les deux sœurs, Mohana ne savait pas vraiment comment se comporter avec sa propre sœur, elle avait l’impression d’être une étrangère. Elle n’aimait pas mendier un logement comme ça, c’était une femme fière. Peut-être trop fière, mais elle détester dépendre des autres. Elle aimait se débrouiller par elle-même, elle n’aimait pas demander de l’aide et si elle avait demandé à sa sœur de l’acquérir c’était uniquement parce qu’elle n’avait pas eu toute sa tête ce soir-là.

Elle avait passé la soirée à pleurer et presque de façon inconsciente, elle avait appelé sa sœur à l’aide. Toujours à cause de cette fierté mal placée, elle n’avait pas demandé de l’aide directement, elle avait fait semblant d’avoir besoin d’un logement pour une visite, mais Jaya ne connaissait pas les tenants et les aboutissant derrière cette situation. Elle s’en voulu immédiatement en entendant sa sœur lui raconter à quel point elle était fatigué hier soir, étant médecin elle-même, elle savait très bien l’effet que pouvait avoir une garde sur le corps humain, mais également sur le mental d’une personne. Sa sœur n’aurait jamais dû la chercher, c’était de la folie et elle ne se gêna pas pour lui dire.


Tu n’aurais pas dû venir me chercher, je ne t’en aurais pas voulu. Tu sais très bien que je fais presque le même métier que toi et que je suis la personne la mieux placée pour comprendre ta fatigue. Surtout que les infirmières sont bien plus fatiguées que les médecins, je dois avouer que nous passons moins de temps à courir partout. Je n’aurais pas remis en question ton sens de l’hospitalité, tu es extrêmement généreuse de bien vouloir m’accueillir chez toi. Mohana se décala pour que Jaya puisse déposer un pancake dans son assiette. Merci, n’oublie pas de manger. Je peux d’ailleurs t’aider ? Je ne suis pas vraiment ton invitée, je suis avant tout ta grande sœur et j’ai envie que ma sœur se repose.

Elle croqua un bout de pancake à la fin de sa phrase consultant du regard son téléphone qui venait de vibrer annonçant un message. Elle ne voulait pas que sa sœur se sente responsable de sa petite personne, Mohana pouvait bien se débrouiller toute seule. Elle savait que sa sœur agissait aussi par tradition, le sens de l’hospitalité avait une place importante dans sa culture. Toutefois Mohana ne voulait pas être un poids pour sa sœur et il était hors de questions qu’elle reste dans cet appartement sans rien faire.


Mohana mangea rapidement son pancake avant de se placer à côté de sa sœur pour lui signifier de lui laissé la place. Laisse-je vais faire, assieds-toi tranquillement. Je vais te remplacer et je dois déposer des dossiers, si tu pouvais m’indiquer le chemin d’ailleurs. Je ne connais absolument pas cette ville, mais on pourra s’arrêter pour manger un bout ? Tu en penses quoi ? On peut regarder la télé, enfin j’obéis à tes ordres. Et je risque de rester quelques mois, mais je vais me battre pour pouvoir exercer et avoir mon indépendance. Désolé de m’imposer.

B-Ever


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana

Revenir en haut Aller en bas

Haan dekho hum tum dono hain ek daali ke phool + Mohana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Residences-