AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Dance with me. Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • brendan • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : penny (avat) tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 1043
POINTS : 2374
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : fraîchement célibataire
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Dance with me. Haley Mar 20 Mar - 23:45

Faith, it drives me away
It rockets through the universe
It fuels the lies, it feeds the curse
We, too, could be glorious


La danse. Je ne m’étais jamais imaginé dans un rôle de danseur, pourtant, pour Lylou j’avais envie de le devenir. Pour Lylou, j’avais envie d’apprendre à bouger avec grâce, à la tenir contre moi et à lui en mettre plein les yeux. Ce sport a toujours plu à la blonde, et c’est pour elle que j’avais envie de le faire. J’avais envie d'acquérir un bon niveau et de lui faire la surprise. Je l’aurais invitée sur la piste de danse, et on aurait virevolté toute la nuit jusqu’à l’épuisement. C’est peut-être après une danse ensemble que je lui aurais demandé de devenir ma femme. Malheureusement, je sais à présent qu’il n’en sera rien et que mes espoirs pour cette relation sont morts. A quoi bon ? Je me suis trop longtemps accroché à ces miettes de relation que nous avions tout en sachant que ça ne serait jamais suffisant. On a essayé de faire des efforts, mais ces derniers n’ont pas réussi à combler le fossé qui s’était formé entre nous deux.
Ainsi, c’est moins enthousiaste que je me rends à ma leçon de danse. Heureusement que c’est Haley qui donne la leçon sinon je ne me serais probablement pas donné la peine de me déplacer jusqu’au studio de danse. C’est déjà la fin d’après-midi quand j’arrive à Tenby après une journée à Cardiff et je prends aussitôt le chemin du studio. Je suis déjà en tenue de sport quand j’arrive sur place pour ne pas faire perdre davantage de temps à Haley. « Bonsoir. » Je salue la jeune femme en entrant et je dépose mon sac de sport sur un banc. Je troque mes basket d’extérieur pour les baskets d’intérieur exigées dans la salle et je prends une dernière gorgée d’eau avant de me relever pour m’approcher de la professeur de danse. « Comment vas-tu ? » M’enquis-je en souriant. « Tu as passé une bonne semaine ? »

C’est dommage… J’aimais bien ces cours de danse. J’aimais bien ces séances avec Haley Muray. Elle me faisait apprendre de nouvelles choses et me donnait l’impression de savoir utiliser mon corps comme il le faut. Elle a toujours su s’adapter à mes horaires dérangeantes et elle n’a jamais fait la moindre remarque sur mon manque d’attention quand parfois, mon hyperactivité m’empêchait de me concentrer proprement.
Je ne me souviens plus quels pas nous sommes censés apprendre aujourd’hui et je n’ose pas le demander à la jeune femme, de peur de la froisser. Hélas, mon week-end fut tellement chargé que j’ai oublié des choses. Aussi, ma rupture avec Lylou a été certainement plus pesante que ce à quoi je m’étais imaginé. Ainsi, le simple fait de gratifier Haley d’un sourire amical me demande un effort surhumain. Aussi, la jeune femme n’est certainement pas aveugle et elle a dû remarquer que ma démarche se fait plus lente que d’habitude. Pour sûr, je ne me vois pas lui raconter ma vie sentimentale, mais je n’ai pas non plus envie de la laisser dans le brouillard, d’autant plus si nous devons passer la prochaine heure à nous entraîner ensemble. Elle mérite de savoir que son partenaire de la soirée n’est pas au meilleur de sa forme. « Je suis désolé, j’ai eu une grosse semaine, je suis un peu fatigué, mais promis, je vais quand même faire de mon mieux pour assurer et pour ne pas te décevoir. » Assure-je dans un nouveau sourire que je force malgré mon coeur récemment brisé.


_________________

light it up
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : bat'phanie & badlands
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
en cours: Eléa - Jesse
RAGOTS PARTAGÉS : 6273
POINTS : 1687
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Mar 10 Avr - 10:23

dance with me

Jesse & Haley



C'est une fois encore en échangeant quelques mots durs que Jimmy et moi commençons la journée. Il me reproche mes absences à répétition. Pourtant, je l'avais prévenu qu'il était hors de question que je tire un trait sur mes galas à Londres. J'avais déjà abandonné toute ma vie pour lui, je n'aurais pu tourner complètement la page du jour au lendemain. Quant à lui, son comportement n'est pas exemplaire non plus. Il ne s'est toujours pas excusé véritablement d'avoir caché notre mariage à son ex petite copine. Et pour un début de relation, son romantisme laisse plus qu'à désirer alors que je tente désespérément de rallumer la flamme. D'un coté, je ne suis pas tout à fait étonnée que les choses se passent ainsi. Nous vivons tous les deux des changements plutôt radicaux dans notre quotidien, sans doute nous faut-il un peu de temps pour trouver un rythme de croisière. Définir le fonctionnement qui convient le mieux à notre couple. Mais j'ai beau tenter de me convaincre que l'ambiance entre nous s'améliorera au fil du temps, je m'inquiète de me réjouir d'avoir ma soirée occupée loin de la maison pour ne pas avoir à me retrouver en tête à tête avec lui. Installée derrière le volant, je glisse l'album sur lequel Jesse et moi nous entraînerons ce soir, histoire de me changer les idées. L'effet est immédiat et j'arrive enthousiaste au studio de danse. Preuve que je suis moins préoccupée, j'envois un texto à Jimmy lui demandant de me mettre à manger de côté...et de ne pas oublier que je l'aime. Ces mots devraient être naturels dans un couple et sont pourtant tellement complexes à prononcer entre nous. Là encore, c'est enclencher la radio qui me permet d’évacuer mes inquiétudes. Un morceau de Piazzolla s'entame et je termine d'enfiler mes talons en vitesse pour pouvoir répéter seule sur cette mélodie entraînante. Presque exotique. Lorsque Jesse entre dans la large salle de danse, je m'interromps en arborant un large sourire. Sa compagnie est indéniablement agréable. D'autant plus que ce qui l'amène ici le rend encore plus estimable à mes yeux: il veut surprendre et séduire sa petite amie, amoureuse de danse. Parce que sa motivation est louable et parce qu'il est un de mes rares élèves âgés de plus de 15 ans, j'ai un attachement tout particulier à nos leçons de danse de salon. Mon nouvel emploi à Tenby ne me plait pas, je ne cherche plus à me convaincre du contraire. Mais les cours avec le Griffiths rendent ma semaine un peu moins lugubre. Tout comme les galas à Londres. Mais Jimmy ne semble pas vouloir le comprendre. Il était prédestiné pour enseigner, il ne réalise dès lors pas que je n'aime pas ça. Que j'ai bien du mal avec les enfants. Que j'ai bien du mal avec le fait qu'ils sont pour la plupart inscrits à mes cours parce papa et maman les ont obligés. Quoi qu'il en soit, j'ai bien l'intention de profiter de cette heure de danse pour évacuer le stress des derniers jours. Cependant, mon élève semble moins disposé à se détendre. Il est évident que son comportement est moins naturel que d'ordinaire, mais nous ne nous connaissons pas suffisamment pour que j'ose l'inviter à se confier. Préférant faire mine de rien, je réponds tout naturellement à ses remarques. Semaine un peu compliquée mais je suis ravie d'être là, j'ai prévu une petite heure de tango énergique, qu'en dis-tu? A ces mots, je le laisse se préparer tandis que j’enclenche le morceau le plus entraînant de ma playlist, histoire de l'inquiéter un peu. Incapable de retenir quelques pas rythmés, je finis par le rejoindre lorsque je constate qu'il est prêt. Un tango en basket, on aura tout vu...le taquinais-je en riant doucement. En effet, je lui avais déjà proposé d'adopter les chaussures vernissées voire à talonnette qui conviennent mieux à notre sport, mais il n'avait pas encore voulu céder. Je comprends qu'il est bel et bien préoccupé lorsque j'arrive à peine à lui arracher un sourire. Habituellement, Jesse aurait déjà réagi vivement à mes provocations. Puisqu'il commence à parler je m'assieds en tailleur face à lui, tandis qu'il termine de lasser ses chaussures. Je suis désolé, j’ai eu une grosse semaine, je suis un peu fatigué, mais promis, je vais quand même faire de mon mieux pour assurer et pour ne pas te décevoir. J’acquiesce lentement avant de prendre la parole. Pas de soucis, je comprends tout à fait et ne parle pas de me décevoir c'est ridicule assurais-je presque avec fermeté. Le milieu de la danse est indéniablement difficile, y compris pour les amateurs. J'ai souffert longtemps de complexes dû à l'exigence de notre art. Dès lors, il est hors de question que mes élèves ressentent ces mêmes craintes. Lorsqu'il s'agit de mes élèves, déception ne fera jamais partie de mon vocabulaire. La danse est déjà trop souvent un combat plutôt qu'un plaisir. On commence par la valse de la semaine passée pour se mettre en jambe puis on attaque le tango? proposais-je finalement afin de détendre l’atmosphère.


made by roller coaster

_________________

can you turn aroud?
You say I'm just another bad guy you say I've done a lot of things I can't undo but before you tell me for the last time I'm beggin' you ▬ maroon V

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • brendan • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : penny (avat) tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 1043
POINTS : 2374
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : fraîchement célibataire
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Dim 15 Avr - 2:09

Faith, it drives me away
It rockets through the universe
It fuels the lies, it feeds the curse
We, too, could be glorious


Ravie d'être là. Voilà des mots qui sortent de la bouche d'Haley et qui me réchauffent le coeur. Bien sûr, elle ne risque pas de dire l'inverse sinon elle n'aurait pas énormément de clients. Pourtant, il y a quelque chose dans sa démarche et dans son attitude qui me font penser qu'elle est sincère. Au moins, ces cours de danse n'auront pas été un plaisir simplement pour moi et peut-être que la brune les aura elle aussi appréciée. Oui, cette simple pensée me fait plaisir et pour sûr, je ne regrette pas tout ce temps que j'ai passé avec la jeune femme, toutes ces leçons difficiles mais formatrices même si au final, ces cours de danse n'auront pas réalisé le but qui leur était assigné il y a quelques mois : Lylou. Tous ces efforts, je les ai fournis pour elle. Je voulais l'éblouir, lui faire tourner la tête et lui montrer que par amour, j'étais prêt à beaucoup de choses, y compris apprendre à danser alors que je n'avais pas la moindre base en commençant. Il a fallu du courage à Haley et je penserai à bien la remercier quand nous en aurons terminé ce soir. La danseuse a fait un tel boulot que l'idée de danser un tango énergique ne m'effraie même plus - ou presque plus. Elle lance la musique et mes yeux s'écarquillent en nous imaginant danser sur ce rythme endiablé. Je peux le faire. J'ai longuement travaillé… Je peux le faire.
« J'en dis que j'ai toujours aimé un bon challenge. » Je force un nouveau sourire sur mes lèvres. « Que veux tu… Le jour où je me sentirais assez à l'aise dans autre chose que des baskets pour danser n'est pas encore arrivé. » Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Haley a proposé plusieurs fois, mais je ne fais pas confiance à mon équilibre pour porter d'autres chaussures et faire des mouvements aussi peu naturels.
J'informe la jeune femme de mon état un peu moins motivé que d'habitude et elle a la gentillesse de comprendre que tout le monde ne peut pas être toujours au top de sa forme. Toutefois, je reste dans le vague et je ne lui dis pas la raison principale de mon état. Ca, c'est pour plus tard.
Je hoche la tête quand elle m'ordonne presque de ne pas parler de déception et je me fais la note mentale de ne pas réemployer ce mot.

Je me lève et la jeune femme propose de commencer avec une danse plus lente et surtout, une danse que nous avons déjà exécutée plusieurs fois lors de nos dernières séances. La valse. « C'est parti ! » Assure-je, alors qu'à l'intérieur, je me sens bien moins assuré. Nous nous mettons en position et au bout de quelques secondes, Haley change la musique et nous pouvons faire des tours encore et encore. Elle dit les mesures à voix haute et on s'exécute ensemble, en harmonie tandis que je garde le silence. Je donne mon maximum, mais j'ai l'impression que ce n'est pas suffisant. Pourtant, Haley ne m'arrête pas outre mesure. Elle modifie de temps en temps ma posture, mais pas plus que d'habitude. On danse, on s'arrête, on reprend, on enchaîne tous les mouvements qu'elle m'a appris et au final, je me rends compte que je les exécute plutôt bien. L'élégance, la technique et la légèreté sont présentes, c'est le coeur qui n'y est pas, voilà tout.
Les dernières notes de la chanson s'essoufflent et nous nous saluons comme elle me l'a appris la semaine précédente. Voilà une belle performance, malgré le fait qu'il me manque quelque chose… L'envie… Peut-être que ça reviendra, mais pour le moment c'est trop frais. Beaucoup trop frais. On s'arrête quelques minutes et j'en profite pour boire quelques gorgées d'eau.

« Haley… Avant qu'on reprenne, il y a quelque chose dont il faut que je te parle. » Je soupire, cherchant encore mes mots pour savoir quoi dire. « Ça m'ennuie de te dire ça comme ça mais… Je crois que je vais devoir arrêter nos leçons après ce soir… » Je tire mes cheveux en arrière à la recherche du courage nécessaire pour poursuivre. « Je ne sais pas si tu te souviens, mais quand je suis venu te voir la première fois, je t'ai dit que je voulais apprendre à danser pour ma petite-amie… Et bien… On est plus ensemble. » Et oui, ma relation qui a duré plus d'un an et demi vient de mourir.  « Et même si j'apprécie beaucoup tes leçons et ce que tu m'apprends… Je crois que ça me fait trop penser à elle, pour le moment. »


_________________

light it up
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : bat'phanie & badlands
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
en cours: Eléa - Jesse
RAGOTS PARTAGÉS : 6273
POINTS : 1687
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Dim 15 Avr - 16:52

dance with me

Jesse & Haley



Il n'est pas fort complexe de déceler le malaise de Jesse, mais puisqu'il me l'avoue ouvertement, je n'ai même plus le droit de douter: il y a bel et bien quelque chose de différent dans son comportement. Pourtant, je n'ai pas l'impression que quelques mois à lui enseigner la danse me donnent l'autorisation de l'interroger sur ses soucis. Bien entendu, je l'écouterai attentivement s'il venait à se confier, mais j'aurai peur d'être indiscrète à vouloir en savoir plus. Me contentant donc de sa soit disant fatigue, j'entame doucement le cours histoire de nous changer les idées à tous les deux. Il paraît motivé pour un tango, mais je propose une valse pour nous échauffer. Cette danse en trois temps est presque devenue une routine pour nous. Certes, son port d'épaule n'est pas toujours suffisamment distingué et ses pieds s'emmêlent parfois lorsque la chorégraphie se complique, mais pour un novice, Jesse se débrouille très bien. Me félicitant intérieurement des progrès que nous avons fait, je m'intéresse trop à la danse et au rythme saccadé de la musique, pour prendre conscience de l'attitude de mon ami qui se dégrade pourtant à vue d’œil. Puisque la mélodie prend fin, nous nous saluons et j'applaudis avec enthousiasme. Alors que je m'apprête à lui donner mon opinion sur les progrès qu'il a fait ces derniers temps, le jeune homme, perdu dans ses pensées, tourne les talons et prend un certain temps à boire. Déçue qu'il ne profite visiblement pas de la leçon, je me contente de changer de playlist et patiente tranquillement au milieu de la piste. Je dois bien admettre que je comptais sur ce cours pour me détendre et chasser mes préoccupations de la semaine. Malheureusement, la compagnie de Jesse n'a pas l'effet escompté pour une fois et, visiblement, ma présence ne l'aide pas non plus à se changer les idées. Puisqu'il revient vers moi, je lui souris, espérant que le rythme endiablé des musiques latino le motiverait un peu plus, mais l'expression bien installée sur son visage m'annonce tout le contraire. Tout comme son ton hésitant et les paroles qu'il prononce. J'ai toujours été la plus mauvaise de la troupe en ce qui concerne le jeu d'acteur. La danse ne m'avait jamais parue si proche du théâtre avant que je ne rejoigne l'opéra de Londres, et il m'avait fallu faire de nombreux efforts pour parvenir à mieux incarner un personnage. Mais il faut croire que je n'ai pas progressé tant que ça car à l'annonce de Jesse, je suis bien incapable de camoufler une profonde déception. Sans doute plus grande que je ne pourrais l'expliquer. Entre le fait qu'il est un des seul adulte assidu à mes cours et que sa compagnie m'était de plus en plus agréable, je ne peux rien tirer de bon dans ce qu'il me dit. Plus encore parce que la raison de son abandon est plus que tragique. Moi qui m'enthousiasmais justement qu'il puisse bientôt inviter sa copine à danser, je ne peux que compatir à sa douleur. Nous n'avons jamais beaucoup parlé de son couple, mais une rupture reste une passe douloureuse. Réalisant que mon silence se fait trop lourd et pesant, je secoue légèrement le corps, histoire de me donner un peu de contenance. Je suis sincèrement désolée pour toi...enfin pour vous...j'espère qu'au moins vous ne vous êtes pas séparés en froid et que vous vous remettrez vite de cette séparation... Des paroles sincères mais bateau. On ne se remet pas vite d'une rupture et on garde rarement contact avec ses exs. Je dois avouer que la situation ne me met pas très à l'aise, d'où mes difficultés à trouver des paroles réconfortantes. Par ailleurs, je ne peux m'empêcher de regretter la perte de Jesse comme élève. Je ne peux que comprendre ta décision...je me souviens de l’enthousiasme avec lequel tu avais débuté les cours, si ta motivation principale ne tient plus c'est bien logique d'arrêter...Mais bon j'avoue que je te regretterais comme élève ne puis-je m'empêcher d'ajouter en affichant un sourire quelque peu fataliste. Déstabilisée, je ne sais plus très bien où me mettre et encore moins comment agir. Du coup tu préfères qu'on en reste là? Je comprends tout à fait si tu préfères rentrer chez toi...


made by roller coaster

_________________

can you turn aroud?
You say I'm just another bad guy you say I've done a lot of things I can't undo but before you tell me for the last time I'm beggin' you ▬ maroon V

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • brendan • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : penny (avat) tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 1043
POINTS : 2374
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : fraîchement célibataire
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Jeu 19 Avr - 5:23

Faith, it drives me away
It rockets through the universe
It fuels the lies, it feeds the curse
We, too, could be glorious


Je ne peux pas prétendre encore et encore que tout va bien. Non, je dois dire à ma partenaire de danse, ma professeure de danse, que je vais devoir arrêter ses cours parce que j'ai perdu ma motivation principale. Hélas, aussitôt les mots sortis de ma bouche, je les regrette. La déception se peint sur le visage d'Haley et je m'en veux d'en être la cause, même si en un sens, ça prouve à quel point elle était sincère lorsqu'elle disait qu'elle était ravie d'être là, même malgré sa semaine fatigante. J'ai la chance qu'elle soit compréhensive et elle me laisse muet lorsqu'elle en vient à me dire qu'elle est désolée pour moi. « Non non, c'est moi qui suis désolé. Vraiment. Je m'étais engagé auprès de toi et ça me ronge de te faire ça. » Mais il faut croire que les engagements ne représentent plus grand chose à présent, vu l'état dans lequel se retrouve ma vie amoureuse. J'aimerais réponse par la positive à Haley quand elle poursuit avec toute la gentillesse du monde, mais malheureusement, je ne peux qu'hausser les épaules et grimacer. Certes, la rupture en elle-même s'est plutôt bien déroulée. Il n'y a pas eu de cris, ni de larmes, comme si on s'y attendait tous les deux, mais pour sûr, je ne pense pas être capable de rester ami avec Lylou. « Pour le moment c'est vraiment récent, alors on verra… » Dis-je même si je sais très bien que cette rupture fera bien plus de mal que toutes les précédentes. Cette fois, j'avais sincèrement cru capturer le coeur de la bonne personne. Il faut croire que j'avais tort.

Je suis soulagé de voir à quel point Haley comprend ma décision et ses paroles me mettent du baume au coeur au point que je la gratifie d'un sourire sincère. « Et je regretterai tes cours, je t'assure. » Qui sait, peut-être que quand la pilule sera passée et que j'arriverai à ne plus assimiler mon ex petite-amie à la danse, je parviendrai à reprendre des leçons avec Haley. Des cours dans la simplicité et dans la bonne humeur. Car oui, j'aimais me dépenser et parvenir à faire de nouveaux mouvements avec mon corps. Mon travail me pousse à m'intéresser aux sports extrêmes et c'est plusieurs vers ces derniers que j'ai l'habitude de me tourner lorsque j'ai un trop plein d'énergie, mais qui peut-être que petit à petit, la danse remplacera tout ça. Pour sûr, elle ne m'apportera pas la dose d'adrénaline que je peux ressentir quand je m'éclate sur des terrains de moto-cross, mais elle demande autant de rigueur, voire plus et ça, c'est palpitant à sa façon.
La Muray me propose de me libérer avec cette valse et de laisser tomber le tango qu'elle avait prévu pour notre séance, ce à quoi je secoue la tête avec vigueur. Hors de question que je l'empêche de faire la leçon qu'elle avait planifiée… Sinon, je ne me serais pas donné la peine de venir ici en personne et je l'aurais prévenue par téléphone. « Non non, hors de question. Tu as prévu un tango pour aujourd'hui alors on va faire un tango. Enfin… Je vais essayer. » Que je me rectifie, car vu la musique qu'elle avait mise à mon arrivée, j'ai pu entendre que le rythme sera soutenu et que la chorégraphie ne sera pas facile.
Je laisse ma bouteille d'eau sur le côté et je reviens vers la brune, prêt à donner mon maximum pour cette danse. « Je suis prêt.  On peut y aller. » Confie-je avec assurance.


_________________

light it up
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : bat'phanie & badlands
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
en cours: Eléa - Jesse
RAGOTS PARTAGÉS : 6273
POINTS : 1687
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Mar 24 Avr - 13:21

dance with me

Jesse & Haley



Il tient à rester. A l'intonation de sa voix, il espère me faire plaisir en achevant notre dernier cours dans les règles de l'art. Je n'ai pas la cruauté d'avouer que je préférerais le voir partir. Alors je ne dis mot et relance la musique. Cependant, une forme d'injuste amertume refuse de me quitter. A cause du manque et de la déception que je ressens déjà, je préférerais le voir partir et pester contre ses adieux qui me blessent. Mais il a décidé de rester, alors je me dois d'accepter sa décision. J'étais sincère, tout à l'heure, en déclarant comprendre son choix d'arrêter les cours pour ne pas trop penser à sa rupture. Cela n'empêche que je regrette déjà amèrement nos soirées de danse et, avec toute la bonne volonté du monde, je ne pourrais me départir de ma déception. Alors dansons! Le tango. Le secret c'est d'être sensuel...Début d'année ça aurait pu être galère, mais aujourd'hui le sensualité n'a plus de secret pour toi, déclarais-je en riant légèrement pour détendre l'atmosphère. Ma colère est injustifiée. Il n'est qu'un élève. Un élève parmi d'autres. Ma colère est injustifiée et je ne la comprends pas moi même. Pas plus que je ne la contrôle. J'imagine que si je lui en veux, c'est parce que Jesse fut une merveilleuse rencontre et je regrette tout simplement de dire adieu à un des rares habitants de Tenby qui m'a démontré que m'installer ici n'était pas une erreur. Depuis mon arrivée il y a huit mois, bien peu de choses parviennent à me conforter dans ma décision. Ni mon emploi au conservatoire, ni ma maison en bord de plage, ni ma relation avec Billie et Malone, pas plus que mon époux. Eléa et Jesse sont les seuls qui me viennent à l'esprit si je devais citer ce qui me plaît dans ce petit village du Pays de Galles.

Puisque la musique se fait un peu plus entraînante, je me reprends et comprends que je suis égoïste de ne penser qu'à la solitude des vendredis soirs à venir. Jesse vient de perdre la demoiselle avec qui il a passé plusieurs années et dont il était sincèrement amoureuse si je me réfère à son envie de danser pour elle. Délaissant mes regrets, j'invite Jesse à me suivre face aux miroirs collés à un des longs côtés de la salle de danse. On revoit les pas au ralenti et individuellement, puis on test en musique ensemble pour voir si tu te souviens de la chorégraphie. Les pieds d'abord: lent, lent, vite, vite, lent. Poitrine bombée et tête haute, on y va... Un signe de tête à Jesse et nous répétons ces simples pas, chacun face à un miroir. Je crains qu'il soit blessé de la façon dont j'ai éludé le sujet de sa rupture, ce n'est pas que cela ne m'intéresse pas, mais je n'ai jamais été très douée pour écouter. Comprendre. Conseiller. Il suffit de voir comme j'ai préféré fuir ma famille plutôt que d'avoir une conversation avec ma mère.



made by roller coaster

_________________

can you turn aroud?
You say I'm just another bad guy you say I've done a lot of things I can't undo but before you tell me for the last time I'm beggin' you ▬ maroon V

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • brendan • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : penny (avat) tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 1043
POINTS : 2374
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : fraîchement célibataire
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Mer 2 Mai - 14:58

Faith, it drives me away
It rockets through the universe
It fuels the lies, it feeds the curse
We, too, could be glorious


J'ai promis à Haley que je serais assidu à ses cours, qu'elle avait ma parole, parce qu'elle était déjà bien gentille de s'adapter à mes horaires pas toujours commodes et je tiens ma promesse, même aujourd'hui alors que je n'ai plus aucune raison de vouloir danser. « Moui, c'est ce qu'on verra. » Réponds-je en sentant mes joues s'enflammer. La sensualité… Si mes parents me voyaient danser une danse de ce genre, ils auraient certainement un arrêt cardiaque, mais heureusement, je me suis bien gardé de leur en parler. Le tango est certainement la danse du diable. De toute façon, toutes les danses modernes ne plaisent pas à mes géniteurs, que ce soit parce que les costumes révèlent trop de peau ou parce que les mouvements sont trop lubriques. Toutefois, je sais que pour ma part, ce n'est pas pour tenter qui que ce soit que je danse. C'était pour plaire à Lylou, certes, pour lui faire un spectacle dont elle se souviendrait toute sa vie, mais c'était surtout pour lui prouver que je suis prêt à beaucoup de chose pour elle, peu importe le handicap de base avec lequel je pars, c'est-à-dire une absence complète de coordination.
Je suis les conseils de la professeure de danse et je revois les pas que je suis déjà censé connaître. Elle donne la cadence et nous exécutons la chorégraphie au ralenti. C'est un bon exercice, même si je n'aime pas beaucoup regarder mon reflet dans le miroir à côté du reflet d'Haley qui exécute merveilleusement bien les mouvements du tango. Clairement, elle a trop de talent pour n'être que prof, mais je me garde bien de faire la moindre remarque. « On peut essayer à la vitesse normale, je pense. » Oui, je suis prêt à accélérer le rythme et à réduire à néant l'espace qui nous sépare pour que nous puissions danser un tango comme des professionnels. Sur le moment, je remarque que mes vêtements sont en effet peu appropriés pour la sensualité que doit dégager cette danse, mais au moins, j'ai l'avantage de bien m'en sortir et ça, ça n'a pas de prix. Au final, je m'amuse bien avec Haley. Je pensais que le cours serait plus pénible que ça, mais il faut croire que la présence de la brune est salvatrice.

On danse encore et encore jusqu'à atteindre une chorégraphie plus qu'acceptable et je soupire de soulagement une fois que tout est terminé. Comme d'habitude, c'était physique, épuisant, mais délicieux. Je sens que mon corps sera endolori dès le lendemain si je ne fais pas les échauffements comme il faut, mais le résultat en vaut la peine. J'attrape à nouveau ma bouteille d'eau et je me laisse tomber contre le mur, fatigué. « Ouah. Tu m'as achevé, je crois bien. » Je m'esclaffe, mais je n'en pense pas moins. Les fois où je suis aussi fatigué sont rares, mais peut-être que ça prouve que j'ai donné tout ce que j'avais pour cette dernière séance en compagnie de la jeune femme. Je vais vraiment regretter ces cours, mais avant, j'ai une dernière faveur à demander à la jeune femme. « Dis, Haley, je ne sais pas si tu es au courant, mais je tiens un blog assez populaire. C'est principalement un blog de voyages, mais j'y regroupe aussi tous les sports extrêmes que j'ai déjà fait. » Peut-être qu'elle voit déjà là où je veux en venir. « Je sais que la danse n'a pas le statut de sport extrême, c'est d'ailleurs plutôt considéré comme de l'art, mais j'aimerais quand même faire un article sur les cours que tu m'as donné. Est-ce que ça te dérangerait ou est-ce que tu serais d'accord ? »

_________________

light it up
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : bat'phanie & badlands
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
en cours: Eléa - Jesse
RAGOTS PARTAGÉS : 6273
POINTS : 1687
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Mar 22 Mai - 17:21

dance with me

Jesse & Haley



Si la danse classique est ma passion, ma danse de prédilection, une part importante de ma vie, la danses de salon ne me déplaisent pas pour autant. Après dix années de danse classique, j'avais eu un moment de découragement et l'envie de toucher à autre chose, de découvrir d'autres aspects de cet art qui me plaisait tant. C'est donc à la fin de mon adolescence que j'avais commencé par la valse et le rock pour finalement tenter à peu près toutes les danses de salon lors de mon arrivée à Londres. On ne peut pas dire que j'ai un niveau élevé dans chacun des aspects de ce sport, mais avec le temps, j'ai appris à me débrouiller avec des pas très variés et des rythmes diversifiés. En donnant mes premiers cours à Jesse, je craignais dès lors de ne pas être à la hauteur dans certains domaines, mais vu la chorégraphie que réalise mon élève à l'instant, je ne peux qu'être fière de moi. La déception de le voir partir laisse progressivement place à la fierté de l'avoir amené à danser de la sorte. Dès lors, lorsqu'il me propose d’enchaîner directement avec la musique et le rythme habituel de ce tango, j'accepte directement. On commence quand le premier refrain s'entame. Épaules hautes, regard fier et surtout tu ne regardes pas tes pieds! expliquais-je pour la centième fois. Des critères indispensables pour un tango de qualité. Après ces quelques mots, je cours jusqu'à la radio où j’enclenche la playlist avant de revenir rapidement me placer face à Jesse. Je replace sa main sur ma hanche qu'il n'ose jamais assez franche et lui accorde un sourire lorsque nos positions sont bonnes et qu'il ne nous reste plus qu'à attendre le refrain. Viennent alors les notes de piano caractéristiques et nous entamons notre chorégraphie. Je tente de le corriger un minimum afin qu'il profite de son dernier cours plutôt que de subir mes commentaires. Lorsque le morceau prend fin, nous sommes tous les deux essoufflés et retrouvons nos bouteilles d'eau avec grand plaisir. Jesse admet être éreinté et mon rire se joint au sien. Avec le temps, j'ai gagné en endurance, mais je ne peux nier la fatigue physique après plusieurs heures d'entrainement!

Je m'attendais à ce que nous nous séparions assez vite, mais Jesse a visiblement une dernière chose à me demander. Je l'écoute attentivement, plutôt perplexe face à ses explications. Je ne vois où il veut en venir qu'au dernier moment, lorsqu'il m'explique platement son idée. Je reste muette un instant avant de répondre la voix peut-être un peu hésitante, bien que je sois plutôt enchantée de sa proposition. Eh bien je ne vois pas trop de raison de te le refuser...Et ça me ferait une jolie publicité, donc merci! Ne sachant pas bien quoi ajouter, car j'admets n'avoir jamais entendu parler de son blog, je regretterais tout de même de devoir déjà rentrer chez moi et me confronter à Jim ou à la solitude de la villa. Je peux te proposer un verre à la cafétéria ou tu dois rentrer tôt? osais-je finalement proposer, espérant me rattraper de ne pas avoir été d'une grande utilité lorsqu'il se confiait sur sa rupture.



made by roller coaster

_________________

can you turn aroud?
You say I'm just another bad guy you say I've done a lot of things I can't undo but before you tell me for the last time I'm beggin' you ▬ maroon V

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • brendan • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : penny (avat) tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 1043
POINTS : 2374
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : fraîchement célibataire
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Lun 11 Juin - 11:39

Faith, it drives me away
It rockets through the universe
It fuels the lies, it feeds the curse
We, too, could be glorious


La brune a toujours été très bonne pédagogue avec moi et aujourd'hui encore, elle fait de son mieux pour que je fasse ressortir le meilleur de moi. Nous dansons jusqu'à la fin de la musique - la fin de la chorégraphie et je nous applaudirais même si je n'avais pas autant besoin de me poser et de boire quelques gorgées d'eau. Pour une dernière séance, je ne peux qu'être ravi de constater tous les progrès que j'ai fait au cours des dernières semaines. Même si ma motivation principale pour ces cours de danse était d'épater Lylou, je me rends compte avec beaucoup de fierté que j'y arrive même sans avoir besoin d'elle, sans qu'elle soit là pour motiver mon application.
Convaincu de l'effet bénéfique que les cours d'Haley ont eu sur moi, je lui demande une dernière faveur qu'elle accepte malgré une petite hésitation.
« Promis, je n'ai que de bonnes choses à dire sur tes cours. » Tente-je de la rassurer, peu importe si elle m'a déjà donné son accord.  « Merci à toi. » Merci d'accepter, merci d'avoir pris le temps de me donner ces cours, merci de t'être accorder à mes horaires pénibles et peu pratiques pour faire des séances régulièrement. Merci pour tout. Je la gratifie d'un sourire et j'ai comme l'impression que la fin approche. Je n'ai pas vraiment envie que cette soirée prenne fin, pourtant, je ne peux plus trouver de raisons légitimes pour rester avec Haley alors qu'elle doit avoir des tas de choses à faire ou bien tout simplement parce qu'elle veut rentrer chez elle.
Pour ma part, les retours à Tenby sont toujours difficiles maintenant que je n'ai plus à partager mon temps avec Lylou. Ainsi, c'est l'une des premières fois que je reviens à Tenby depuis ma rupture et je n'ai plus à faire du temps dans mon emploi du temps chargé pour ma petite-amie. Que faire ? L'idée de rentrer m'angoisse, mais je ne dis rien à la danseuse - elle n'a pas à savoir tout ça et certainement qu'elle se moque pas mal de mes états d'âme.

Et comme si elle lisait dans mes pensées, la Muray me propose quelque chose que je ne peux pas refuser. Un peu surpris, je lui adresse un sourire béat puis j'accepte. « Non… Je n'ai pas d'obligation. Ce serait volontiers. » Je ramasse mon sac et nous quittons le studio de danse pour nous frayer un chemin jusqu'à la cafétéria où nous nous installons à une table après avoir choisi nos boissons. Forcément, on nous propose ces boissons de récupération, mais quand j'en vois l'aspect, mon côté aventureux se fait la malle et j'opte pour quelque chose de bien plus classique. « Qu'est-ce que tu as choisi ? » Demande-je en pointant du menton sa boisson. « Depuis toutes ces semaines que je venais ici pour tes cours, c'est la première fois que je mets un pied ici. C'est pas mal pourtant… J'aurais dû prendre le temps. » Avant… « Alors, quels sont tes projets pour cette fin de soirée, Haley ? » Continue-je pour faire la conversation et parce que je m'intéresse sincèrement à ce que la jeune femme a à me dire.


HJ : désolée du retard

_________________

light it up
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : bat'phanie & badlands
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
en cours: Eléa - Jesse
RAGOTS PARTAGÉS : 6273
POINTS : 1687
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Jeu 14 Juin - 11:24

dance with me

Jesse & Haley


Je ne m'étais jamais imaginée dans le rôle de professeur. Coacher pour le plaisir les toutes jeunes recrues à l'opéra ou participer à de petits festivals pour donner le goût de la danse aux enfants, je le faisais avec plaisir, mais organiser des leçons et suivre au fil du temps les mêmes élèves...Cela n'avait jamais été un plan. Et pourtant, me voilà aujourd'hui en train de regretter amèrement la fin de ce cours. Une heure et demi de danse qui parut être une poignée de minutes, et voilà déjà la fin. J'ai bien du mal à contenir ma mélancolie, il faut dire que Jesse était un élève particulièrement agréable à coacher. Par ailleurs, je n'ai nulle envie de rentrer chez moi ce soir, prenant donc mon courage à deux mains, je propose au jeune homme d'aller boire un verre. Cela n'engage à rien, simplement, j'avais l'impression que nous étions un peu plus que de simples prof/élève, et j'avais donc envie d'achever notre relation sur quelque chose de plus personnel qu'un simple cours comme tous les autres. Je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il accepte, pourtant il opine et avec le sourire. D'un côté, quand on vient d'une rupture, on a terriblement besoin de se changer les idées. Ravie de pouvoir l'aider à oublier sa douleur, j'enfile un sweat par dessus ma tenue de sport et nous nous dirigeons bien vite vers la cafétéria. Je fais la bise à la barmaid bien que nous ne nous connaissions que peu. La bonne femme n'est pas méchante, mais je ne suis pas fan de l'ambiance café/bar/cafet. Je fais pourtant l'effort, de temps à autre, de me joindre à des collègues autour d'un verre, mais je n'ai pas encore lié de relation sincère. Jimmy n'a de cesse de me répeter qu'il faut du temps pour ces choses là, mais je crois surtout que c'est parce qu'il refuse d'admettre que je suis malheureuse à Tenby et que rien n'a l'air de vouloir améliorer ma condition. Qu'importe, pour une fois je suis bien contente de me retrouver attablée ici.

Nous passons commande et Jesse m'interroge sur ma boisson. C'est du Chaï latte...Tu connais ? Sinon tu peux goûter, c'est fort épicé expliquais-je en faisant machinalement tournoyer la boisson avec ma cuillère. « Depuis toutes ces semaines que je venais ici pour tes cours, c'est la première fois que je mets un pied ici. C'est pas mal pourtant… J'aurais dû prendre le temps.  Alors, quels sont tes projets pour cette fin de soirée, Haley ? » Quant à sa première réflexion, je me contente d'un haussement d'épaule et d'un regard vague posé sur la salle. Peut-être n'a-t-il pas tort. Peut-être que je devrais moi aussi donner une chance à cet endroit. Et quand je dis cet endroit, je pense à l'ensemble du conservatoire et à l'univers qui l'entoure. Peut-être que mes a priori ont rendu mon intégration impossible. Sa deuxième remarque ne me fait pas plus plaisir, mais puisque je ne suis pas forcée de répondre sérieusement, j'opte pour la légereté. Dormir? chuchotais-je, le rire dans la voix. Plus sérieusement, rien de spécial...Je vais réchauffer les restes d'hier et manger devant une série...Mon ton n'est pas dépité. Je suis plutôt habituée à ce rythme de vie et s'il est loin de me convenir, je n'ai pas envie que l'on me plaigne pour autant. ou peut-être devant ton blog, je suis curieuse de découvrir ce qui te passionne, et toi quels sont tes projets?



made by roller coaster

_________________

can you turn aroud?
You say I'm just another bad guy you say I've done a lot of things I can't undo but before you tell me for the last time I'm beggin' you ▬ maroon V

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew • nate • brendan • lizzie • deborah • yevgeniya
TON AVATAR : brett dier
TES CRÉDITS : penny (avat) tumblr
RAGOTS PARTAGÉS : 1043
POINTS : 2374
ARRIVÉE À TENBY : 01/06/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 yo (13.06.1989)
CÔTÉ COEUR : fraîchement célibataire
PROFESSION : journaliste / blogueur
REPUTATION : le fils griffiths, un modèle de réussite ! cela dit, à son âge, il devrait peut-être penser à se trouver une femme et se poser au lieu de voyager aux quatre coins du globe



MessageSujet: Re: Dance with me. Haley Dim 24 Juin - 18:18

Faith, it drives me away
It rockets through the universe
It fuels the lies, it feeds the curse
We, too, could be glorious


En même temps qu'Haley m'explique ce qu'elle a choisi, je hoche la tête, mes souvenirs me revenant en tête. « Oh, mais je connais. En Inde les gens ne boivent que ça. » Confie-je avec enthousiasme. Mes voyages au bout du monde m'ont déjà emporté en Inde et j'ai eu la chance de passer de longues semaines dans ce pays autant pour le travail que pour les loisirs. Les visites sur place avaient été sublimes même si bien sûr, il y avait la pauvreté qui frappait et qui me faisait comprendre à quel point j'étais privilégié. « Mais oui, je veux bien re-goûter, j'ai oublié, je crois. » Je me penche pour goûter le chaï latté de la jeune femme et j'ai l'impression de revivre mes souvenirs. Un sourire idiot se plaque sur mes lèvres. « C'est affolant à quel point une saveur ou un parfum peut nous faire voyager. » Continue-je, avec le moral nettement plus haut que lorsque je suis arrivé au studio de danse. Pendant quelques secondes, je ne pense pas à ma rupture, ni à l'amour que je viens de perdre. Je pense aux expériences que j'ai eu la chance de vivre et qui m'ont mené jusqu'ici. Je pense à ces cours de danse qui m'ont apporté énormément et que j'abandonne le coeur lourd.
Une certitude se forme en moi, et c'est celle qui me dit que je reviendrai assister aux cours d'Haley.
Je reprends quelques gorgées de ma propre boisson et j'écoute le planning de la brune pour sa soirée. Je m'esclaffe à sa première réponse, une réponse à laquelle je pourrais fortement m'identifier. Ce qu'elle répond par la suite à le mérite d'étendre mon sourire voire de me faire rougir. Je sais que si elle parle de mon blog, c'est uniquement parce que je l'ai mentionné un peu plus tôt, mais le fait de savoir qu'elle pourrait y jeter un oeil me rend nerveux.  « Ce qui me passionne ? Je peux te le dire tout de suite, si ça t'intéresse vraiment. Pour faire simple : les voyages et les sports extrêmes. » Je hausse les épaules comme un gamin qui fait quelque chose de mal et qui est pris sur le fait. Je sais ce que les gens pensent, notamment que je devrais arrêter de voyager autant, que je devrais me poser, me marier, commencer à fonder une famille. Hélas, je viens de perdre l'élément essentiel pour toutes ces choses. Mon sourire se fend, mais je me reprends en reprenant une gorgée et en me concentrant sur la jeune femme. « Dormir ne me paraît pas une mauvaise idée. La semaine a été longue et la route pour revenir de Cardiff était fatigante. Mais il y a des chances que je termine devant la télévision avec ma coloc. » Que je continue en rigolant. « On a ce petit rituel de se regarder des films quand je rentre de mes semaines à Cardiff ou de mes plus longs voyages. » Explique-je pour qu'elle comprenne que nous faisons ça, peu importe notre état de fatigue. « Et tant pis si le film est mauvais du moment que la compagnie est bonne. Pas vrai ? » C'est un peu comme cet instant que je partage avec Haley. Etre en bonne compagnie est essentiel pour passer un bon moment.


Je me relis ASAP

_________________

light it up
Stop and take your time to notice things and make those things you notice matter. •• ALASKA



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dance with me. Haley

Revenir en haut Aller en bas

Dance with me. Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts-