AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Do you know me by heart (Fred)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (avat + gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1145
POINTS : 2562
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Do you know me by heart (Fred) Mer 14 Mar - 1:02

You said, I wanna know you by heart
I said, it's you and me baby
Let's never be apart

Être en couple… Voilà quelque chose que Yevgeniya ne pensait pas possible. Elle a essayé les petites amourettes quand elle était au lycée, mais ça ne durait jamais bien longtemps. Puis les années sont passées et la jeune femme n'a jamais cherché à se rapprocher de quiconque. Pourquoi ferait-elle ça ? Elle sait ce qu'elle risque en s'attachant à quelqu'un et elle n'aime pas prendre ce genre de risques inconscients - surtout quand il y a de grandes chances pour que ça se termine mal à cause de son métier. Hélas, l'amour lui est tombé dessus un beau soir alors qu'elle ne s'y attendait pas et elle se retrouve en couple avec ce garçon qui la fait rêver, qui la fait vibrer, qui la fait se sentir différente de ce à quoi elle était habituée. Depuis qu'ils sont ensemble, Yevgeniya a l'impression d'être sur un petit nuage. Elle a retrouvé l'inspiration et elle pense que c'est grâce à ce nouvel état dans lequel elle est depuis que sa relation avec Fred s'est concrétisée. Amoureuse ? Peut-être. Elle n'a jamais osé le dire à voix haute, mais il se pourrait bien que ce soit ce qu'elle ressent pour le Hadsen.

Avec le jeune homme, chez lui, Ivy se sent étonnement bien. Ils ont passé un séjour délicieux à Londres et même si elle avait peur de retourner à sa vraie vie, elle constate que ses sentiments sont toujours aussi intenses. « J'aimerais pouvoir rester là toute la nuit… » Murmure-t-elle, blottie contre son petit-ami tandis qu'ils sont devant un film. Hélas, d'ici quelques heures, elle devra repartir à Swansea pour travailler. Dimka a bien été gentil de lui accorder quelques jours pour qu'elle se rende à Londres - le grand frère ne serait jamais un obstacle pour l'art de la Russe, cela dit, il n'est pas au courant que Fred faisait partie du voyage et ce n'est pas plus mal comme ça. De temps en temps elle se redresse pour quémander quelques baisers au Suédois, mais pour la première fois depuis qu'ils sont ensemble, ils parviennent à regarder un film dans sa totalité sans se retrouver à faire des activités peu catholiques sur le canapé. Elle s'étire et se relève du canapé. « Tu veux boire quelque chose ? » De son côté, l'artiste se sent un peu fatiguée alors elle sort une boisson énergisante du frigo de Fred pour se réveiller. « Je vais me prendre une douche, histoire de me réveiller un peu. » Oui, elle sent qu'elle en a besoin. Lors de ses quelques jours dans la capitale anglaise, la blonde a malheureusement repris un rythme de vie conventionnel qui ne colle pas vraiment avec son rythme d'escorte. Si elle veut tenir la nuit, elle va avoir besoin d'aide. Elle prend les rechanges qu'elle avait apportés dans un sac et elle vole un dernier baiser à Fredrik avant de chanter d'une voix amusée quand elle part en direction de la salle de bain. « Ne viens pas me rejoindre sinon je n'aurai jamais le temps de manger avant d'aller bosser. » Elle s'esclaffe, mais dans le fond, il y a une pointe de sérieux dans ses paroles. C'est déjà difficile de quitter les bras du garçon, il ne faut pas qu'il rende la tâche encore plus difficile en venant la rejoindre sous la douche.
Une dizaine de minutes plus tard, la jeune femme ressort de la salle de bain, enthousiaste à l'idée du temps qu'il lui reste à profiter de l'étudiant avant qu'elle ne doive prendre la route en direction de Swansea. Toutefois, quelque chose lui crie que tout ne va pas se passer comme elle l'espérait.

_________________

Visions I vandalize


You should see me in a crown, I'm gonna run this nothing town, watch me make 'em bow one by one | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoaJaya
RAGOTS PARTAGÉS : 567
POINTS : 1452
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Mer 14 Mar - 17:42

Si auparavant, Fredrik avait peut être tendance à se laisser guider par ses sentiments, il se montre bien plus prudent depuis sa dernière expérience amoureuse, qui s’est terminée de manière catastrophique. Il avait beaucoup souffert, et s’était promis de ne plus retomber amoureux de si tôt, conscient des dégâts que cela peut faire lorsque ça se finit mal. Mais la rencontre avec Yevgeniya a changé sa vision des choses. Depuis qu’il l’a rencontrée, il a adoré chaque moment passé avec elle, et il est comblé qu’ils soient à présent en couple tous les deux. Comme il l’imaginait, ils ont d’ailleurs passé un week-end parfait ensemble à Londres, et même après leur retour, Fred reste sur un petit nuage. Cela semble même trop beau pour être vrai, mais le suédois s’efforce de ne pas se poser un milliard de questions inutiles et simplement profiter de sa relation en se disant que finalement, il a le droit d’être heureux en amour lui aussi, cela n’arrive pas que dans les films à l’eau de rose.

“T’as qu’à dire à ton boulot que tu es malade ? Ou que ton petit ami de retient prisonnière et que tu ne peux pas aller bosser ?” Suggère Fred dans un petit sourire. Pour lui aussi, c’est difficile de voir Ivy bosser une bonne partie de la nuit, et donc rarement pouvoir rester dormir avec lui… “Je veux bien un Coca s’te plait.” Demande-t-il alors qu’Ivy se dirige vers le frigo pour se prendre à boire. Même s’il n’a pas besoin de rester éveillé toute la nuit comme la russe, il ne compte se coucher tout de suite alors il peut bien faire le plein de sucre. “Ok.” Acquiesce-t-il simplement lorsqu’elle lui fait savoir qu’elle va prendre une douche. Une idée peu catholique ne tarde pas à naître dans l’esprit du jeune Hadsen, et Ivy semble avoir lu dans ses pensées. “Pff, c’est nul…” Souffle-t-il dans une petite moue déçue. Il obéit donc sagement à sa demande, et commence à savourer son Coca en zappant devant la télé à la recherche d’un programme potable.

Il songe alors qu’il pourrait peut être préparer un truc à manger et se lève donc finalement pour se diriger vers la cuisine afin de voir ce qu’il pourrait faire. Il entend alors un téléphone vibrer, mais il ne s'agit pas du sien, ni de celui d’Ivy puisque Fred l’aperçoit sur la table basse du salon. Intrigué, le jeune homme cherche donc la provenance de ce bruit et finit par la trouver, dans le sac de la russe. Il en sort en effet un autre téléphone, qu'il n'a aucun souvenir d'avoir déjà vu auparavant. L'objet affiche un appel manqué, preuve que c'est bien lui qui vient de sonner. Mais pourquoi ? Pourquoi Ivy aurait deux téléphones ? Fred cherche une réponse, essaye d'imaginer ce qui pourrait justifier cela, mais il ne trouve pas de solution positive. Il pense simplement qu'elle lui cache des choses, et il brûle maintenant d'impatience de savoir de quoi il s'agit, même s'il sent que cela risque de ne pas lui plaire. Il pose le fameux téléphone à côté de l'autre sur la table basse et se rassoit un instant dans le canapé, attendant que la russe sorte de la salle de bain. Il ne cherche même pas à déverrouiller le téléphone ou regarder ce qu'il contient, sans doute parce qu'il a trop peur de ce qu'il pourrait trouver, ou parce qu'il veut entendre la vérité sortir de la bouche de sa petite amie. Elle ne tarde d'ailleurs pas à revenir dans la pièce, et le regard que lui adresse le suédois traduit sans doute facilement son état d'esprit, mélange de déception et d'appréhension. “Ton téléphone a sonné. Ton deuxième téléphone je veux dire…” Précise t il tout en jetant un coup d'oeil à l’objet. Il lève à nouveau les yeux vers la jeune femme avant de reprendre la parole. “Je crois qu'on n'a pas la même notion de confiance et de franchise.” Conclut il avec amertume.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (avat + gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1145
POINTS : 2562
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Jeu 15 Mar - 4:48

You said, I wanna know you by heart
I said, it's you and me baby
Let's never be apart

Dire à son boss qu'elle est malade pour profiter de son petit-ami toute une nuit ? L'idée est alléchante, carrément tentante. D'autant plus que Dimka le lui accorderait sûrement. Cependant, il se poserait beaucoup de questions et la jeune Russe ne veut pas avoir à dire qu'elle est en couple tant elle sait qu'il réagirait mal. Non, elle préfère ne pas tenter le coup, même si elle n'a pas envie de quitter cette maison. « Je viens déjà d'avoir des jours pour Londres… Je vais peut-être éviter de me mettre mon patron à dos. » Elle sourit, lui vole un dernier baiser avant de se mettre en marche pour se réveiller. Première étape : une boisson énergisante. Elle sort au passage le soda que Fred réclame et elle le lui donne. Elle boit quelques gorgées, mais repose la canette bien vite, sachant que ça n'aura pas beaucoup d'effets si elle est déjà trop endormie. Une douche, voilà ce qu'il lui faut. Elle avertit alors le jeune homme et surtout, elle lui somme de ne pas la rejoindre pour ne pas perdre trop de temps. Toutefois, ce n'est pas parce qu'elle lui refuse une gâterie sous la douche qu'elle devient une sainte-nitouche. Loin de là. Elle rejoint le jeune homme dans le salon une fois qu'elle s'est coiffée et habillée et la mine qu'il tire n'annonce rien de bon.

Aussitôt, Yevgeniya se sent mal, prise au piège d'une situation qu'elle ne va pas apprécier. Que s'est-il passé pendant ces quinze minutes qu'elle a passé loin de lui. Elle le regarde, inquiète, et Fred donne une légitimité à toutes ses inquiétudes. Et merde, merde, merde. Le coeur de la jeune femme s'accélère, tambourine dans sa poitrine au point que ç'en devient douloureux et elle se met à regarder les deux téléphones posés sur la table basse. Des crampes lui font mal à l'estomac et elle se retrouve aphone le temps de quelques secondes. « Pourquoi il a fallu que tu fouilles dans mon sac… » Lâche-t-elle tout doucement, comme un constat, davantage pour elle que pour le garçon. Elle sent sa gorge se serrer et elle retient son envie de foncer voir de qui est l'appel manqué… Ca pourrait être une urgence… Son frère, par exemple… Ou alors ça pourrait être une des filles qu'elle doit gérer qui a des ennuis. Oui, ça pourrait être grave, mais n'a aucune idée de ce qu'elle doit faire. Tout avouer à Fredrik ? Elle a toujours su qu'il le faudrait, mais elle espérait encore attendre… Rester dans cet état si bon qu'elle n'a jamais connu auparavant. « C'est… C'est pas ce que tu crois. » Non, c'est certainement pire. Elle retrouve l'usage de sa voix, bien qu'elle soit tremblotante et peu assurée. Elle fait quelques pas en avant, tenant à se rapprocher du brun, mais elle reste de son côté de la table basse, trop incertaine pour s'approcher davantage. « C'est pour le boulot… » Commence-t-elle, la gorge sèche. Elle a peur de ce qu'il adviendra de sa relation, cette relation dans laquelle elle s'est jetée corps et âme avec l'espoir que ça fonctionnera. Non… Elle ne peut pas abandonner tout de suite. Elle franchit l'espace qui la sépare de Fred et elle s'assoit à côté de lui, les yeux affolés. Elle lui prend les mains, à la recherche d'un contact physique qui pourra la rassurer. « Je t'assure… Ca n'a rien à avoir avec toi et moi. » Non… Leur histoire est réelle, elle ne veut pas qu'il en doute. « Je te jure, c'est… C'est rien. C'est juste pour mon travail. » Elle se pince les lèvres… pas encore prête à tout lui avouer, même si elle sait qu'elle devra le faire d'ici quelques secondes car dans tous les cas, son histoire avec Fred semble compromise.

_________________

Visions I vandalize


You should see me in a crown, I'm gonna run this nothing town, watch me make 'em bow one by one | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoaJaya
RAGOTS PARTAGÉS : 567
POINTS : 1452
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Ven 16 Mar - 1:20

“Pas faux…” Admet Fred avec une pointe de déception quand Ivy lui fait remarquer qu’elle a déjà eu son week-end il y a peu, et qu’elle ne veut pas abuser. C’est compréhensible bien sûr, et le jeune homme n’a pas envie qu’elle ait des ennuis avec son patron par sa faute. Evidemment, il ne se doute pas qu’il s’agit de son frère, et encore moins que celui ci est son proxénète… Il la laisse donc aller prendre une douche comme elle le souhaite, et même si son absence ne dure que quelques minutes, cela laisse le temps à Fred de faire une trouvaille surprenante, et qui n’augure rien de bon. Il fait comprendre le problème à Ivy dès son retour dans le salon, et sa première remarque l’agace déjà. “Alors c’est moi le problème ?” Conclut Fred avec une certaine sidération. C’est vrai qu’il n’a pas à fouiller dans son sac, c’est le principe d’une relation de confiance. Mais il l’a fait simplement pour trouver la source du bruit, et il se dit qu’il a bien fait au final, puisque la russe aurait peut être continué à lui cacher des choses encore longtemps…

Il tente de rester calme en attendant d’entendre l’explication d’Ivy, mais il sent déjà son coeur battre à tout allure. Parce qu’il a peur de ce qu’il va entendre, qu’il a peur que cette découverte gâche tout entre eux. Il aurait pu laisser le téléphone dans le sac et faire comme si de rien finalement… Mais il est sans doute incapable de se voiler la face de la sorte. Il a besoin de franchise, et il espère en avoir de la part de la russe à présent. Malheureusement, le suédois n’est pas convaincu par sa réponse, et la voir aussi mal à l’aise prouve qu’il y a un réel problème. Lorsque la jeune femme s’assoit près de lui et tente de lui prendre les mains, Fred ne la laisse pas faire et recule les siennes. Il n’a pas envie de contact, il n’a pas envie qu’elle essaye de l’amadouer avec de la tendresse. “Pour ton travail ? Je vois pas bien en quoi une réceptionniste a besoin d’avoir un smartphone pour bosser alors arrête de te foutre de ma gueule.” Lâche le suédois d’un ton sec. Ce n’est pas comme si une réceptionniste avait besoin de joindre des clients ou des collaborateurs, alors il voit mal en quoi son travail justifierait ce téléphone. Ce qu’il se dit plutôt, c’est qu’elle doit vraiment avoir quelque chose à cacher pour mentir ainsi, et cela l’inquiète réellement.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (avat + gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1145
POINTS : 2562
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Ven 16 Mar - 4:09

You said, I wanna know you by heart
I said, it's you and me baby
Let's never be apart

Alors c’est moi le problème ? Pendant une seconde, Yevgeniya a les dents serrées et elle hésite à répondre par la positive. Oui… C'est de toi le problème. Oui c'est de ta faute. Tu es en train de tout gâcher. Tu me fait tomber amoureuse de toi et tu profites de ma première erreur pour tout remettre en question. À contrecoeur, elle secoue la tête pour ne pas qu'il s'offusque, quoi que pendant un moment, elle se dit que c'est une solution à envisager, que peut-être il serait tellement contrarié qu'il en oublierait le second téléphone. Hélas, ce téléphone est sur la table basse juste en face de lui, alors peu de chances pour qu'il l'oublie. Elle se rapproche de lui, réduit à néant l'espace qui les sépare dans une tentative désespérée de le rattraper. Elle ne sait pas encore qu'il est trop tard, que l'homme dont elle s'est éprise n'acceptera jamais tous ses mensonges, qu'elle vit ses derniers instants de sursis avant d'être jetée dans la fosse aux lions où il ne l'épargnera pas. Déjà, le jeune homme lui file entre les doigts. Comme pour enfoncer le clou encore plus profond, Fred s'écarte, refuse qu'elle le touche… Son comportement est clair, tout comme ses paroles : il ne se laissera pas berner. Pour la première fois depuis qu'ils se connaissent, il n'est plus le jeune homme doux, gentil et amusant qu'elle connait. Il devient cet homme sérieux, méfiant et sévère qui veut des réponses, qui en a assez d'être pris pour un idiot. Elle a beau tenter de lui expliquer à demi-mots, il ne comprend pas et c'est normal car comment pourrait-il comprendre alors qu'il n'a qu'une infime partie de l'histoire ? Elle ne peut même pas le corriger et lui dire qu'elle ne se moque pas de lui… Après tout, elle lui ment depuis qu'elle le connait. « Fred… S'il te plait… » Elle veut le supplier d'arrêter. Elle voudrait qu'il arrête de se poser des questions et qu'il ne la laisse pas dans cet état. Elle se sent si mal… Et ça aussi c'est une première. À croire que tous ses sentiments extatiques que le Hadsen lui a fait ressentir ces derniers mois se sont transformés en douleurs aigües à l'abdomen.

« C'est vraiment pour mon boulot… » Elle remplit ses poumons d'air et de courage pour continuer et lui dire la vérité… Il mérite de connaître la vérité. Il mérite de savoir qui elle est, même si elle ne veut pas le perdre, même si la vérité le dégoûtera probablement et qu'il ne voudra plus entendre parler d'elle. « Mais je ne suis pas réceptionniste… » C'est pourtant le mensonge qu'elle sert à tout le monde et qui jusque là n'avait jamais posé de problème. On la croyait… Que pourrait-elle faire d'autre de ses nuits à Swansea, après tout ? Mais les gens ne connaissent pas bien les Vassilievitch, ils ne savent pas que ces gens n'ont aucune morale, que vendre son corps est un métier comme un autre, tout comme vendre de la drogue… « Je… » Sa voix se brise et Yevgeniya se relève, ressentant le besoin soudain de faire les cent pas dans le salon. « Je t'ai menti parce que je ne voulais pas te blesser… Je voulais voir ce qu'on pouvait devenir. Parce que je voulais être avec toi et je sais que c'est égoïste, mais… C'était plus fort que moi. » Elle tire ses cheveux en arrière, n'arrive même pas à s'arrêter de piétiner. Elle lâche un nouveau soupire, passe ses mains sur son visage puis se poste de l'autre côté de la pièce, à l'opposé du jeune homme. Elle le regarde, le visage décomposé par l'amertume. « Je suis une escorte… »

_________________

Visions I vandalize


You should see me in a crown, I'm gonna run this nothing town, watch me make 'em bow one by one | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoaJaya
RAGOTS PARTAGÉS : 567
POINTS : 1452
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Ven 16 Mar - 12:38

Fred a toujours été quelqu’un de gentil et sympathique avec tout le monde, mais ce n’est pas pour autant qu’il est naïf et se laisser berner facilement. Il aimerait bien vivre dans un monde de bisounours où tout le monde est gentil et personne ne dit de mensonges, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Ivy le lui rappelle bien aujourd’hui, puisqu’elle a visiblement cru qu’elle pourrait lui cacher une partie de sa vie sans qu’il ne s’en rende compte… Ce serait si simple si cela pouvait fonctionner comme ça… Mais Fred n’est pas de ceux qui peuvent fermer les yeux sur quelques détails comme un téléphone secret pour éviter d’avoir à affronter la vérité. La réponse de la russe n’arrange pas les choses, puisque Fred à l’impression qu’elle invente un nouveau mensonge pour justifier le premier… Mais malgré l’agacement non dissimulé du suédois, elle maintient sa réponse, en ajoutant un détail qui ne manque pas de surprendre le jeune homme. Elle n’est pas réceptionniste. Fred n’avait pas songé une seconde qu’elle lui mente à propos de son métier… Mais que veut-elle cacher ? Que fait-elle durant toutes ces nuits où elle était censé bosser au motel ? Elle prépare ensuite le terrain en expliquant qu’elle a menti pour donner une chance à leur relation, et cela ne fait qu’amplifier l’anxiété que ressent le suédois. Enfin, ça montre sans doute que ses sentiments pour lui sont sincères en tout cas, c’est déjà ça… Alors que la russe se lève pour faire les cents pas, Fred de son côté prend quelques gorgées de coca dans l’espoir que ce rafraichissement l’aiderait à faire descendre un peu la tension, en vain évidemment. Il manque cependant de s’étouffer avec lorsqu’il entend la dernière révélation de sa petite amie. Il la regarde quelques instants avec des yeux écarquillés, incapable de dire quoi que ce soit. Peut être qu’il aurait pu le voir venir, mais ce n’est clairement pas le cas alors il a du mal à encaisser la nouvelle. Un tas de sentiments se mélangent en lui et il n’a aucune idée de ce qu’il est censé dire ou faire. Il devrait peut être se mettre en colère, balancer sa canette à travers la pièce ou donner un coup de poing dans le mur. Une partie de lui a envie de le faire, mais finalement, c’est la tristesse et la déception qui prennent le dessus. Ses sentiments pour Ivy sont sincères, et d’après ce qu’elle dit la réciproque aussi était vraie, alors pourquoi elle est allée tout gâcher avec ce métier de merde ? “Pourquoi tu fais ça ? Y’a des milliards de jobs alors pourquoi il a fallu que tu vendes ton corps putain ?!” Lâche-t-il les larmes aux yeux. Il n’arrive pas à comprendre. Certes, elle doit très bien gagner sa vie de cette manière, mais pourquoi ne pas préférer gagner un peu moins en gardant son intégrité physique et moral ? “ça te plait de séduire ces types ? De te taper la moitié de la ville dans mon dos, et face à moi me faire croire que je suis le seul qui compte ?” Le regard de Fred se pose sur sa canette, puisqu’il est incapable de regarder Ivy plus longtemps dans les yeux sans éclater en sanglots. “En fait, faut peut être mieux pas que tu répondes… Je veux que tu t’en ailles. Ton prochain client t’attend visiblement avec impatience de toute façon.” Ajoute-t-il finalement avec amertume, faisait référence au coup de téléphone reçu un peu plus tôt. Il a l’impression qu’en un instant, elle a réussi à le démolir de l’intérieur, et il ne se sent pas suffisamment fort pour continuer cette conversation sans péter un câble.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (avat + gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1145
POINTS : 2562
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Sam 17 Mar - 0:08

You said, I wanna know you by heart
I said, it's you and me baby
Let's never be apart

Elle crache le morceau et elle appréhende la réaction de Fred plus qu'elle n'a appréhendé quoi que ce soit dans sa vie. Elle le regarde sans trop d'insistance, mais elle parvient tout de même à lire la déception sur ses traits… Une déception mélangée à de l'incompréhension. Sa gorge se serre et elle baisse les yeux, mal à l'aise. Auparavant, elle n'a jamais été gênée par ce qu'elle fait dans la vie. En fait, elle ne comprend pas pourquoi la prostitution est si mal perçue… Mais quand elle voit la réaction de Fred, elle se mettrait presque à douter de ses croyances de toujours.
Pourquoi ? C'est certainement la question qu'on lui pose le plus souvent. Ses clients notamment, lui demandent pourquoi elle fait ça - du moins, les clients qui ne sont pas juste préoccupés à tirer leur coup et qui essayent de faire la conversation. La réponse est toujours la même : l'argent et la facilité… Toutefois, peut-elle se permettre d'être honnête sur ce point avec son petit-ami ? Pendant quelques secondes, elle envisage de lui mentir et d'essayer de trouver une raison légitime. Y en a-t-il une ? Pas vraiment… Et elle a suffisamment menti au garçon comme ça alors autant ne pas en rajouter.

« C'est juste physique… Rien de plus. » Elle essaye de le faire relativiser dans l'espoir qu'il comprenne, mais elle sait qu'il y a peu de chance pour qu'un tel miracle se produise… Il suffit de voir à quel point il peine à la regarder pour comprendre que tout est fini. « Je suis sérieuse quand je dis que tu es le seul qui compte. Vraiment il faut que tu me croies. » Tous les autres, elle ne les aime que pour quelques minutes parfois quelques heures quand ils mettent le prix et ensuite elle oublie même leurs prénoms. A quoi bon s'en souvenir de toute façon ? « C'est juste du sexe contre de l'argent … Ca ne veut rien dire. Toi c'est plus que ça. » Malheureusement, elle ne sait pas comment lui faire comprendre qu'elle pense sincèrement ses paroles… Elle ne sait pas si elle doit s'agenouiller pour lui demander pardon ou si elle doit exécuter sa requête et s'en aller.
Elle n'a pas vraiment envie de partir, elle préférerait encore plaider sa cause, mais elle sait que c'est peine perdue, que le jeune homme a toutes les raisons de lui se sentir trahi et de la vouloir hors de chez lui. Elle s'avance pour récupérer les deux téléphones qu'elle range dans son sac à main et elle tente le tout pour le tout. « Pour ce que ça vaut… J'ai arrêté quand on a décidé de se mettre ensemble. Je m'occupe des autres filles, maintenant… » Elle ne voulait pas attendre avant d'être certaine que cette relation était sérieuse. « C'est réel ce qu'on a. Je suis toujours la même… Ivy, celle qui tombe amoureuse de toi un peu plus chaque jour… » Elle essuie une larme qui roule sur sa joue. Elle ne voulait pas pleurer, mais il faut croire que son corps en a décidé autrement. « J'ai… Je n'ai pas envie de te perdre… » Non, elle ne veut pas le perdre, elle n'arrive pas à se dire que leur histoire se termine si vite après avoir commencé. Elle ne peut pas l'accepter. Elle ne veut pas avoir donné une chance à l'amour pour souffrir autant.

_________________

Visions I vandalize


You should see me in a crown, I'm gonna run this nothing town, watch me make 'em bow one by one | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoaJaya
RAGOTS PARTAGÉS : 567
POINTS : 1452
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Lun 19 Mar - 0:18

Fredrik pensait passer de nouveau une bonne soirée avec Ivy. Même si, une fois de plus, elle l’avait prévenu qu’elle ne pourrait pas rester toute la nuit avec lui à cause de son boulot, la simple idée qu’ils aient un peu de temps à passer ensemble l’enchantait. Il n’avait clairement pas prévu que le rêve vire au cauchemar en quelques secondes seulement, et il tombe de haut. La chute est douloureuse, et laisse son esprit comme engourdi. Il y a une partie de lui qui ne veut pas comprendre, qui ne veut pas entendre ce que lui dit Ivy, mais il est malgré tout contraint de prendre en compte ce qu’elle lui explique, parce qu’il ne peut pas continuer cette relation dans le mensonge.

Elle tente de s’expliquer, de le faire relativiser en dédramatisant la situation mais ses arguments ont du mal à convaincre le suédois. Comment peut-il croire ce qu’elle dit alors qu’elle l’a fréquenté tout ce temps en lui mentant ? Comment peut-il être sûr que ses sentiments pour lui soient sincères ? A vrai dire, même s’ils l’étaient, Fred a du mal à digérer le fait qu’elle se soit envoyer en l’air avec un tas d’autres mecs, sentiments ou non. “Comment je peux te croire maintenant ? Alors que même avec ces types t’as une relation plus sincère qu’avec moi…” Répond Fred avec désarroi quand elle lui fait remarquer que c’est “juste” du sexe contre de l’argent. Au moins ces mecs, ils savent à quoi s’attendre quand ils voient Ivy, il n’y a pas de secrets… En y repensant, c’est d’ailleurs surprenant qu’elle ne lui ait pas demandé d’argent le premier soir où ils se sont rencontrés, puisqu’elle savait qu’il était riche…

Il finit par lui demander de partir, ne se sentant pas le courage de continuer cette conversation encore longtemps. Elle range ses téléphones, mais reprend finalement la parole. Il ne sait même pas quoi penser de l’information qu’elle lui donne. Sans doute est ce une goutte de positif dans le raz-de-marée qu’il vient d’encaisser. Au moins, elle ne vend plus son corps aux plus offrants, même si elle continue de cautionner ce métier. Ce qu’elle ajoute ne fait qu’enfoncer le couteau dans la plaie, et Fred a de plus en plus de mal à retenir les larmes qui lui montent aux yeux. Elle semble sincère, et il a d’autant plus de mal à comprendre pourquoi elle a saboté leur relation de la sorte.

Fallait y penser avant.” Lâche-t-il avec froideur. Elle regrette peut être, mais en attendant ils souffrent tous les deux à cause de sa décision, et Fred lui en veut pour ça. “Enfin, tu avais peut être prévu de continuer longtemps comme ça, en me mentant… C’est vrai que j’étais sans doute assez confiant pour me rendre compte de rien. Désolé d’avoir perturbé ton plan avec cette histoire de téléphone. La prochaine fois, essaye de mieux le planquer.” Ajoute le jeune Hadsen avec sarcasme. Il ne comprend réellement pas comment Ivy comptait se sortir de cette situation à la base, à moins de chercher à lui cacher la vérité jusq’au bout… Et alors quoi, il aurait découvert le pot aux roses dans six mois ? un an ? Voire plus… ça n’a pas de sens. Enfin, Fred était peut être le seul des deux à un jour avoir pensé que leur relation pouvait réellement être sérieuse et durer dans le temps…

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (avat + gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1145
POINTS : 2562
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Mar 20 Mar - 4:20

You said, I wanna know you by heart
I said, it's you and me baby
Let's never be apart

Yevgeniya n'a aucun moyen d'être crue par Fredrik. Comment peut elle lui prouver qu'elle est sincère ? C'est impossible. Elle aimerait que le fait qu'elle ait troqué la prostitution pour la gestion soit suffisante, mais elle comprend vu le regard de son petit-ami que c'est négatif. Elle le voit au bord des larmes et elle s'en veut d'en être la cause. En général, ce n'est pas de cette façon qu'on traite les gens auxquels on est attaché. Ici, ils souffrent tous les deux et la jeune femme ne sait pas comment se racheter. Elle continue en évoquant ses sentiments, mais encore une fois, le Suédois n'est pas très réceptif à ses confessions. Au contraire, il se fait froid et sarcastique, ce qui blesse particulièrement la blonde. Elle devrait accepter le sarcasme du jeune homme, elle devrait laisser couler et tenter de sauver les apparences… Sauf qu'elle en est tout bonnement incapable. Elle n'avait pas d'autres choix… Elle n'aurait jamais pu être honnête avec Fred dès leur première rencontre sinon il ne l'aurait jamais touché, il ne l'aurait jamais rappelé. Une nouvelle larme roule le long de sa joue et elle continue sur le même ton désagréable.« Et qu'est-ce que j'étais supposée faire, au juste ? » Elle sent sa voix sur le point d'éclater en sanglots et elle essaye de se reprendre pour ne pas fondre en larmes. Ils ne font que parler, pourtant Yevgeniya est épuisée. Elle pense à une façon de se sortir de cet enfer, une façon de tout régler, et c'est de l'énergie dépensée inutilement. Le visage du Hadsen suffit à le lui faire comprendre. « Tu aurais fui si je t'avais dit la vérité, pas vrai ? Tu m'aurais regardé comme tu me regardes là… Dégoûté… Quels choix est-ce que j'avais ? Tu me plaisais… C'était la première fois depuis que je fais ce métier que quelqu'un me plaisait… Je voulais voir ce que ça pouvait donner. » Alors oui… Elle aurait continué son mensonge. Elle aurait prétendu encore et encore qu'elle était réceptionniste dans un hôtel, jusqu'à ce qu'elle se décide à arrêter.

« Mais t'as raison. On ne m'y reprendra plus. » Non, elle ne s'attardera plus sur une possible relation… Déjà parce qu'elle va avoir du mal à se remettre de cet échec avec Fred. « J'ai compris la leçon. J'suis qu'une pute. J'ai pas le droit d'avoir quelqu'un. » Achève-t-elle, amère et ironique. Elle se rappelle toutes les questions qu'elle se posait quand elle s'est rendue compte qu'elle commençait à ressentir quelque chose pour Fredrik. Elle se dit qu'elle devra avertir Daniel… Que ça ne sert à rien de se mettre en couple… Qu'il faut être un masochiste et aimer la souffrance pour accepter un tel traitement.
D'un pas décidé, elle attrape sa veste qu'elle enfile aussitôt et elle traverse la pièce avec son sac à l'épaule. Il lui a demandé de partir alors elle doit s'en aller. Elle doit le quitter, mais la douleur qu'elle ressent dans sa poitrine s'amplifie à l'idée de sortir de cette maison et peu importe qu'elle essaye de faire fi de cette sensation, elle reste là. Elle s'avance jusqu'à la porte, toujours aussi décidée, puis se ravise quand elle a la poignée en main. Le front appuyé contre la porte deux secondes, elle déglutit une dernière fois puis elle se retourne. « Est-ce que ça changerait quelque chose si je te suppliais ? » Elle a la voix qui tremble.  « Est-ce que ça servirait à quelque chose que je te laisse du temps pour toi ? Pour digérer tout ça…? » Ou est-ce que c'est vraiment foutu ?

_________________

Visions I vandalize


You should see me in a crown, I'm gonna run this nothing town, watch me make 'em bow one by one | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoaJaya
RAGOTS PARTAGÉS : 567
POINTS : 1452
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Mar 20 Mar - 11:29

Fred sent la situation complètement lui échapper. Il aimerait pouvoir réagir d’une meilleure façon, réussir à ne pas être en colère et oublier rapidement cette histoire en espérant qu’elle ne change rien entre eux, mais il en est incapable. La manière dont il a appris la nouvelle n’a pas joué en la faveur d’Ivy il faut dire. Et malgré les larmes qui coulent sur les joues de sa petite amie, qui prouvent sans doute qu’elle aussi est réellement peinée par la situation, il n’arrive pas à digérer son mensonge. Dans n’importe quel autre contexte, il aurait certainement envie de la prendre dans ses bras pour la consoler, mais ce soir il a bien trop de rancœur envers elle pour le faire.

La russe n’a sans doute pas tort quand elle soulève le fait qu’il n’y a sans doute jamais de bon moment pour annoncer ce genre de nouvelle. Fred ne sait pas comment il aurait réagi s’il avait su son métier dès le premier soir, sans l’aurait-il regarder différemment… C'est triste, mais réaliste. Après entre leur premier rencard et maintenant, la jeune femme a tout de même eu pas mal d’opportunités de lui en parler d’elle même, sans qu’il n’ait besoin de la prendre au piège pour savoir la vérité. En tout cas, il ne trouve rien à répondre à cela, mais sa dernière phrase le fait tout de même tiquer. “Ça veut dire que si tu devais choisir entre ton métier et avoir une vie sentimentale, tu choisirais ton métier ?” Demande le suédois, ayant du mal à comprendre ce choix. Mais c’est pourtant ce qu’elle sous entend quand elle dit qu’elle n’a pas le droit d’avoir quelqu’un à cause de son métier. C’est sûr qu’une telle profession n’aide pas à avoir une vie amoureuse épanouie, mais cela semble presque surprendre Ivy pourtant. “T’es pas qu’une pute Ivy, t’as du talent et plein de qualités, tu mérites mille fois mieux que ce job…” Ajoute-t-il finalement. C’est cet aspect là aussi qui lui fait de la peine. Il ne comprend pas pourquoi elle s’abaisse à vendre son corps alors qu’elle pourrait sans doute trouver un travail bien plus épanouissant, à défaut de payer aussi bien. Y a-t-il vraiment que l’argent qui compte pour elle ? C’est quelque chose que Fred a du mal à concevoir, peut être parce qu’il n’en a jamais manqué.

Elle prend finalement ses affaires pour quitter la maison. Fred la regarde faire sans ajouter quoi que ce soit. C’est lui qui lui a demandé de partir, et pourtant il sent son estomac se nouer et sa gorge se serrer. Sans doute parce que malgré la déception et l’amertume qu’il ressent, il a toujours des sentiments pour elle et l’idée que tout soit fini entre eux lui fait peur. Avant de franchir la porte, elle s’arrête finalement pour lui adresser une dernière fois la parole. Elle semble prête à le supplier pour obtenir son pardon, et cela le surprend. Il ne pensait pas qu’elle regrettait à ce point, et malgré la peine qu’il peut avoir cela lui réchauffe un peu le coeur de réaliser qu’elle semble vraiment tenir à leur relation. “Ouais, je crois que j’ai besoin d’un peu de temps…” Acquiesce le jeune homme à la seconde proposition de la russe. Il a compris qu’elle regrettait, pas besoin de le supplier, il faut juste qu’il réussisse à prendre du recul sur la situation, pour savoir s’il est capable de lui pardonner. Il espère l’être, même s’il y a sans doute quelque chose qui s’est définitivement brisé entre eux ce soir.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) fiona ( gif profil 1) penny (avat + gif profil 2)
TA DISPONIBILITE RP :
RAGOTS PARTAGÉS : 1145
POINTS : 2562
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Mar 20 Mar - 16:41

You said, I wanna know you by heart
I said, it's you and me baby
Let's never be apart

La question de Fred fait réfléchir Yevgeniya. Est-ce qu'elle choisirait son boulot plutôt qu'une éventuelle vie sentimentale ? Quand elle voit ce qui se passe sous ses yeux, elle a clairement envie de répondre par l'affirmative. Toutefois, ce n'est pas aussi simple. Après tout, elle ne compte pas faire ça toute sa vie. Le but a toujours été d'amasser un maximum d'argent pour pouvoir se payer une prestigieuse école d'art, même si les tuiles qui lui tombaient dessus l'ont toujours empêchées de poursuivre son rêve. En effet, elle devait envoyer de l'argent à son père en Russie, et elle devait aussi aider ses frères qui étaient restés à Tenby. Elle a toujours été la plus raisonnable de sa fratrie, peut-être parce qu'elle est la seule fille, celle qui ressemble le plus à sa mère et qui a hérité du gêne protecteur et maternel de cette dernière.
« J'en sais rien… Je n'ai jamais eu à faire ce choix avant. » Elle ne connait pas l'amour, elle ne connait pas toutes ses sensations qui sont décrites dans les films à l'eau de rose. Elle commençait à ressentir pas mal de ces choses pour Fred et s'il n'avait pas découvert son deuxième téléphone, certainement que ces sentiments se seraient développés, qu'elle aurait pu être témoin, elle aussi, de la magie de l'amour. « Et puis… Ce n'est pas comme si j'allais faire ça toute ma vie, de toute façon. » Certainement pas, surtout quand elle voit l'âge des nouvelles filles de Dimka. Elles n'en parlent pas entre elles, mais elle est persuadée que certaines d'entre elles ne sont même pas majeures. Un jour, les clients ne voudront pas de Yevgeniya. Ils ont beau devenir de plus en plus vieux, ils voudront toujours des escortes plus jeunes et elle en a conscience. Son temps est limité dans ce milieu.

Elle se dénigre, mais le jeune ne la laisse pas faire et ça la touche. Elle qui s'attendait à ce qu'il l'enfonce est agréablement surprise et c'est aussi ça qui rend son départ si difficile. Elle secoue la tête quand Fred lui dit qu'elle mérite beaucoup mieux et elle n'arrive pas à être d'accord avec lui. « Mériter mieux ? Je ne sais pas… Je ne pense pas. T'as peut-être du mal à le concevoir, mais ce n'est pas si horrible que ça. » Bien sûr, elle a parfois l'impression de jouer à la roulette russe quand elle va à la rencontre de nouveaux clients, mais au pire, ce n'est qu'un moment désagréable à passer. Elle voit les choses différemment, Yevgeniya… Et c'est probablement dû à sa famille. Ils n'ont jamais été très portés sur la légalité, c'est une façon comme une autre de gérer sa famille, mais pour sûr, les valeurs inculquées sont différentes. De toute façon, elle était déjà considérée comme la fille facile de Swansea, alors c'est sûr qu'à l'époque, ça lui paraissait magique de pouvoir gagner de l'argent pour faire ce qu'elle faisait gratuitement d'habitude.
Elle propose au brun de lui laisser du temps pour digérer tout ça et elle retrouve un peu d'espoir quand il répond par la positive. Il aurait pu l'envoyer bouler… Lui dire qu'il ne voulait plus jamais la revoir… Mais non, par ces quelques mots, il laisse cette relation en stand-by le temps qu'il se décide s'il peut encaisser ou non ce qu'il vient d'apprendre. « D'accord… » Elle lui lance un dernier regard. « Prends le temps qu'il te faut. » Dit-elle a contrecoeur car elle a soudainement peur qu'il la laisse dans le noir pendant trop longtemps. « Tu sauras où me trouver. » Et sur ces mots, elle sent à nouveaux sa gorge se serrer et ses yeux s'embuer alors elle sort de la maison, préférant attendre d'être dans sa voiture pour craquer réellement.

_________________

Visions I vandalize


You should see me in a crown, I'm gonna run this nothing town, watch me make 'em bow one by one | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AlexeïAinhoaJaya
RAGOTS PARTAGÉS : 567
POINTS : 1452
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred) Mar 20 Mar - 23:08

La première réponse d’Ivy ne rassure pas vraiment Fred. Il devrait peut être se sentir flatté d’être visiblement le premier homme avec qui la russe ait envie d’une histoire sérieuse, mais il s’arrête surtout sur le fait qu’elle ne sait spontanément pas choisir entre arrêter la prostitution pour pouvoir avoir une vie amoureuse ou continuer et être condamnée à n’avoir aucune histoire sérieuse sur le plan sentimentale… Mais l’entendre dire qu’elle ne fera pas ça toute sa vie le rassure un peu quelque part, même si elle dit peut être ça simplement parce que c’est un milieu où seules les filles très jeunes peuvent bien gagner leur vie… Fred ne préfère pas trop réfléchir à la question et rester simplement sur l’idée que ce n’est qu’un job, qu’elle ne fera pas toute sa vie.

Il lui fait ensuite remarquer avec sincérité qu’à ses yeux, elle pourrait faire une activité bien plus épanouissante que celle ci pour gagner sa vie, mais elle semble en douter. Elle en vient même à lui faire remarquer que son métier n’est pas aussi horrible que ça. Fred a vraiment du mal à le concevoir. Il ne sait même pas comment elle peut réussir à coucher avec des mecs pour la plupart sûrement moches ou vieux, ou même les deux… Mais cela ne sert sans doute à rien de débattre là dessus maintenant, ça n’arrangera pas les choses. “Je suis sûre que tu serais quand même plus heureuse en étant peintre.” Fait-il simplement remarquer. Il se doute que ce n’est pas simple de vivre de son art quand on est artiste, mais entre peindre tout en faisant un petit boulot honnête pour gagner sa vie et se prostituer, le choix devrait être vite fait… A croire qu’ils auront toujours du mal à se comprendre sur ce point.

Elle prend finalement ses affaires pour s’en aller, mais laisse avant cela l’occasion à Fred de lui dire qu’il a surtout besoin de temps pour réfléchir à la situation. Il n’a pas envie de lui dire adieu ce soir, il n’a pas envie que leur histoire s’arrête si tôt, et en même temps la déception et la colère qu’il ressent ce soir n’ont rien d’anodin. Lorsqu’elle referme la porte derrière elle, la tension redescend. Mais Fred ne se sent pas mieux pour autant, au contraire, il craque et éclate en sanglots, n’ayant aucune idée de la manière dont il va pouvoir gérer cette situation.

_________________

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Do you know me by heart (Fred)

Revenir en haut Aller en bas

Do you know me by heart (Fred)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-