AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Lost for words - IVY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : JANE◊SMITH
TES DOUBLES : Jean McKinnon ; Eirian Kleefin ; Brianna Harris ; Riley Dunham
TON AVATAR : Zoey Deutch
TES CRÉDITS : ava par timeless ; gif profil © ? tumblr
TA DISPONIBILITE RP : Baxter et Thomas - Miro - Bal de St Valentin
RAGOTS PARTAGÉS : 6477
POINTS : 1825
ARRIVÉE À TENBY : 12/03/2013


ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : célibataire romantico-rêveuse
PROFESSION : employée à la librairie Blackwell's
REPUTATION : elle est gentille, intelligente, dommage qu'elle ne se soit pas donné la peine de réussir !



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Lost for words - IVY Jeu 8 Mar - 0:51

Cela fait quelques semaines, déjà, qu'Abbey se rend à Swansea pour prendre des cours de dessin. Elle ne compte pas sur ces quelques leçons pour lui apporter autre chose qu'un moyen de renouer avec un passe-temps qu'elle a trop longtemps mis de côté. Mais la libraire s'est rapidement pris au jeu et c'est avec impatience qu'elle attend les jeudi soirs, pour découvrir la technique ou le sujet imposé du jour. Elle aime bien avoir la surprise, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle s'est décidée à s'inscrire ici plutôt que de rester à griffonner dans son coin. Elle a besoin de sortir de sa zone de confort, de sa routine. Sortir avec quelqu'un comme Miro la pousse à vouloir se dépasser ; le voir créer, s'investir dans sa passion, lui a donné envie de retrouver cette flamme qui l'a animée, plus jeune. Elle aussi veut réellement s'y mettre, même si ce n'est qu'en loisir. En un sens, l'artiste l'inspire.

Lorsqu'elle arrive ce soir, la libraire va directement s'asseoir face à un des chevalets. Cela doit être son cinquième cours, et elle a pris ses habitudes. Elle aime s'asseoir toujours au même endroit, notamment et il faut croire que tout le monde aime le faire aussi, puisqu'elle se retrouve systématiquement avec les mêmes voisins. L'ambiance est le plus souvent studieuse, chacun étant concentré sur son travail, Abbey a eu l'occasion de discuter quelques fois avec d'autres élèves. Sa voisine de chevalet, notamment, celle qui se trouve à sa droite : Ivy. D'après ce que la blonde lui a expliqué, elle est elle-même une artiste et cela se voit dans ses traits, son aisance à manier les outils. De temps à autre, la Baxter ne peut s'empêcher de jeter un œil à la demoiselle à ses côtés pour la voir travailler. Elle serait restée à l'observer de loin, un peu intimidée, si Ivy ne lui avait pas parlé en premier. C'est une fille ouverte et amicale, qui a su rapidement la mettre à l'aise. Elles se retrouvent donc souvent à papoter avant le début du cours, alors qu'elles installent leur matériel. Et au fil des semaines, la libraire commence à se faire une meilleure idée de qui est Ivy. Elle a d'ailleurs été agréablement surprise lorsqu'elle a appris que la jeune femme vivait elle aussi à Tenby.

Alors, quand elle la voit arriver, Abbey la salue avec un sourire : « Salut ! Comment tu vas ? » La Russe s'assoit à sa droite tout en lui répondant et elles échangent quelques banalités en attendant le début de la session. Finalement, le professeur leur indique le matériel dont ils auront besoin aujourd'hui : des feuilles blanches et du fusain, rien d'autre. Impatiente de savoir ce sur quoi ils vont travailler, la Baxter sort installe ce dont elle a besoin. Puis elle remarque un homme qui s'avance en peignoir, jusqu'à l'estrade autour de laquelle sont installés les élèves. Les mots du professeur confirment les doutes de la jeune femme, qui rougit sévèrement quand le modèle se débarrasse du seul vêtement qu'il avait. Dans son plus simple appareil, il pose selon les indications. Abbey est bien soulagée de ne pas avoir à faire face à son entrejambe, malgré tout, elle a bien du mal à le regarder plus de quelques secondes sans se trouver gênée. Alors le dessiner... Malgré tout, un rapide coup d’œil sur le reste de la salle lui indique qu'elle doit bien être la seule aussi troublée, ce qui, paradoxalement, est loin de la mettre plus à l'aise. Enfin, elle s'éclaircit la gorge, dans l'espoir de rassembler un peu de courage et attrape le fusain pour tenter de ne pas repartir avec une feuille blanche.

_________________

Why can't you just kiss me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) penny (gif)
RAGOTS PARTAGÉS : 874
POINTS : 1961
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : il y a bien un suédois qui hante ses pensées
PROFESSION : elle prétend être réceptionniste de nuit dans un hôtel alors qu'elle se charge plutôt de satisfaire les clients dans leurs chambres
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Lost for words - IVY Ven 9 Mar - 0:20

I don't have to prove that I am creative
All my pictures are confused
And now I'm going to take me to you

« Eh merde ! J'vais être en retard. » Le cours de dessin… Voilà quelques semaines déjà que Yevgeniya se rend à cette classe qui se déroule en soirée et pourtant, tous les jeudis, elle oublie et manque d'arriver en retard. « Je reviens après mon cours. » Elle embrasse la joue de Dimka et elle se précipite au volant de sa voiture pour rejoindre la salle où son chevalet l'attend. Par chance, elle est déjà sur place, à Swansea, et plus précisément au garage de son frère. C'est souvent que la jeune femme alterne entre le garage de Dimka et leur ancienne maison familiale qui s'est rapidement transformée en squat pour les jeunes du coin. Fidèle à elle même, Yevgeniya ne se gêne pas pour les rejoindre et c'est souvent qu'elle se retrouve à boire quelques bières avec eux, à fumer quelques joints, avant de retourner vaquer à ses occupations. Elle aime bien peindre dans cette maison, elle a toujours adoré la luminosité qui se dégageait de son ancienne chambre alors il arrive que de temps en temps, elle vienne avec tout son matériel pour passer quelques heures à créer de nouveaux tableaux selon l'inspiration.

Dans sa voiture, la Vassilievitch met le turbo et traverse Swansea en dix minutes. Elle arrive au cours la dernière, comme à son habitude, et elle lance des sourires gênés au professeur qui attendait encore quelques minutes avant de commencer. Ivy pose ses affaires dans un coin de la salle et rejoint le chevalet qui l'attend. Comme tous les jeudis, elle est intriguée et elle a hâte de s'avoir à quoi il vont devoir se frotter. « Hey ! Ca va bien et toi ? » Elle se retourne vers sa voisine de chevalet, cette jolie brune souriante qui affiche toujours cet air angélique et rêveur. « Un jour, j'arriverai à l'heure. » Promet-elle plus pour elle que pour sa voisine même si elle l'a dit suffisamment fort pour que cette dernière l'entende.
Yevgeniya qui aime faire des abus de couleurs vives se retrouve déstabilisée quand elle constate qu'elle ne pourra utiliser qu'un fusain sur sa feuille blanche. Qu'est-ce qu'on dessine avec un fusain, déjà ? Des esquisses… Oui, la jeune femme se revoit un peu plus jeune, à essayer toutes les techniques de dessins, du fusain, à la gouache en passant par les pastels et autres matériaux. Elle a aussi testé des matériaux moins conventionnels, mais les résultats n'étaient jamais probants et elle a fini par trouver son style, celui dont elle est fière et qui lui rapporte un peu d'argent quand elle trouve un acheteur. Ainsi, elle se souvient qu'avec un fusain, on travaille les ombres, on perfectionne les traits, qu'ils soient fins ou épais.
Elle a encore le souffle haletant des suites de sa course pour se rendre ici qu'elle voit un homme en peignoir s'approcher de l'estrade. Modèle + estrade + fusain… Ivy ne met pas longtemps à comprendre de quoi il s'agit. Elle noue ses cheveux en un chignon négligé à l'aide d'un crayon de papier qui traine et elle prend son fusain en main quand le modèle laisse tomber son peignoir. Elle observe l'homme d'un oeil professionnel et se concentre sur les points lumineux. La pose qu'il aborde n'arrange pas la Russe qui n'est pas certaine de réussir à s'en sortir avec les ombrages, mais elle se met au travail aussi vite que possible, sachant qu'il ne risque pas de tenir la pose pendant une demie heure. Toutefois, au bout de quelques minutes, elle remarque que sa camarade a des difficultés à se lancer. Sans qu'Abbey ne dise quelque chose, Ivy reprend la conversation. « On est bien d'accord, sa posture n'est pas arrangeante. Patience, d'ici quelques minutes, il changera, ce sera probablement mieux. » Yevgeniya se croyait douée, mais elle se rend compte que le fusain n'est pas son outil préféré, et que l'angle qu'elle a face au modèle la bloque. Elle ne se décourage pas pour autant et termine ses traits avant que le chronomètre ne se mette à sonner, informant le jeune homme qu'il doit adopter une nouvelle position. Curieuse, l'artiste se retourne vers Abbey pour voir si elle s'en est sortie. « Alors ? »

_________________

Wicked Games
© FRIMELDA

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lost for words - IVY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: An old country song-