AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2690
POINTS : 4225
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : fiancée à rhys
PROFESSION : s'occupe de ses neveux à plein temps
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Mer 14 Fév - 0:00

Before you met me
I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life

La Saint-Valentin, un jour qui n'a pourtant rien de particulier, mais qui cause la naissance d'un bon paquet de Scorpions. 14 février, le quarante-cinquième jour de l'année. Will you be my Valentine ? Cette question sotte, mais que nous nous sommes tout de même posée l'un l'autre alors que nous réservions une nuit d'hôtel à Roch Castle pour célébrer la fête des amoureux. Les grincheux et les réalistes disent qu'il ne s'agit que d'une fête commerciale, qu'il n'y a rien de romantique à tous avoir le même geste, mais clairement, ces derniers me connaissent mal, car cette première Saint-Valentin avec Rhys sera une soirée grandiose, animée par l'amour et seulement par l'amour. Au diables les pessimistes, ceux qui crient à l'arnaque, ceux qui refusent de faire quoi que ce soit car ils partent du principe qu'il ne faut pas prouver son amour une seule fois dans l'année. Quand bien même je suis d'accord sur ce dernier point, je ne vais pas me priver de faire les choses en grand. Justement, la Saint-Valentin permet aux amoureux comme moi de prouver leur amour sans avoir peur du ridicule. Aujourd'hui, la décadence est permise et les folies aussi.
C'est pour cette raison qu'en début d'après midi, nous prenons la route en direction du château qui nous attend.
Charles et Anne ont été laissés à mes parents et bien qu'ils n'avaient pas l'air enchantés de récupérer les jumeaux pour deux jours, je leur ai bien fait comprendre qu'ils n'avaient pas le choix. Probablement qu'ils se disent que leur fille est ridicule d'accorder autant d'importance à cette fête - qu'ils vont sans doute passer devant la télé - mais ils sont loin de se douter de ce qui est prévu ce soir. En fait, personne n'est au courant de ce qui va se passer ce soir.
Le programme de ces deux jours est encore à définir, mais l'endroit semble rêvé pour une escapade romantique. Les seules réservations faites comprennent la nuit d'hôtel et le dîner. Avec Rhys au volant, on traverse les quelques miles qui nous séparent de notre destination et nous arrivons bien avant que la nuit ne tombe, ce qui nous laisse le temps de profiter pleinement des paysages qui nous sont offerts.  
« D'après ce que je suis en train de lire, il y a une ferme juste à côté. On pourra peut-être y faire un tour en fin de journée, ça pourrait être sympa. Ou demain, si on manque de temps. » Une partie de moi regrette soudainement que les jumeaux ne soient pas avec nous. Ils auraient adoré visiter la ferme et voir des animaux qu'ils n'ont encore jamais eu l'occasion de voir en vrai. « Je n'ai pas reçu d'appel de ma mère… Pas de nouvelle, bonne nouvelle, comme on dit. C'est que tout doit bien se passer avec les jumeaux. »
Dis-je en consultant mon téléphone, même si mon réseau commence à faiblir, preuve que nous nous approchons de la campagne. Depuis que les jumeaux m'ont été confiés, je n'arrive plus à être sereine comme avant. Toutefois, la présence du Blake m'apaise et il est bien le seul à avoir ce pouvoir sur moi : j'ai pu m'en rendre compte alors qu'il était parti pour Las Vegas et que mes nerfs n'ont pu se calmer qu'à son retour.

Une fois au château, nous déposons nos affaires dans la chambre et j'ai besoin de quelques minutes pour contempler la beauté de la pièce. Les pétales de rose, les quelques chocolats posés ici et là, cette vue à couper le souffle sur la mer qui s'abat lourdement sur les rochers, cette odeur si particulière…« Ouah… C'est magnifique. » Dis-je en souriant, émue.  Dans ma petite valise, il y a cette robe de cocktail achetée spécialement pour l'occasion quelques semaines plus tôt et que Serena avait dû garder chez elle pour ne pas que Rhys la voit, un peu à la façon d'une robe de mariée. Cette robe, elle est pour plus tard… Pour le dîner.
Nous reprenons notre route à pieds pour visiter le coin. Main dans la main, nous nous écartons du domaine, doucement, mais sûrement, et je me laisse aller contre le blond. « T'es le meilleur Valentin qui soit, tu le sais, ça ? » Dis-je doucement, amusée et amoureuse comme jamais je ne l'ai été auparavant. Je me mets sur la pointe des pieds pour voler un baiser à Rhys. « Je t'aime. » Chuchote-je en toute sincérité. « Joyeuse Saint-Valentin, mon amour. » Et que toutes les autres soient emplies de cet amour qui nous unit. Je me moque pas mal du fait qu'on se soit dit qu'on ne devait pas s'offrir de cadeaux (j'en ai un beau qui traine lui aussi dans ma valise) et je lui offre quelques pâquerettes que j'ai cueillies quelques minutes plus tôt quand il avait le dos tourné.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Sam 17 Fév - 14:54


Every february, you'll be my Valentine
Lhys  

«Baby, I'm yours. And I'll be yours until the stars fall from the sky,. Yours until the rivers all run dry. In other words, until I die. And I'll be yours until the sun no longer shines, until the poets run out of rhyme. In other words, until the end of time. I'm gonna stay right here by your side, Do my best to keep you satisfied. Nothin' in the world can drive me away. Cause every day, you'll hear me say. Baby, I'm yours "
« D'après ce que je suis en train de lire, il y a une ferme juste à côté. On pourra peut-être y faire un tour en fin de journée, ça pourrait être sympa. Ou demain, si on manque de temps. » Les mains sur le volant et les yeux sur la route, Rhys sent un petit sourire naître sur ses lèvres. « Si j’avais su que la campagne te plaisait autant, je ne me serai jamais embêté avec un bateau pour ton dernier anniversaire. » Mais bien sûr, il était d’accord pour aller à la ferme. Lizzie aurait pu lui proposer n’importe quoi, il aurait dit oui à tout. Il avait fait ce constat tout simple : tant qu’il est avec elle, le reste lui est totalement égal. Il avait dépéri à Vegas, loin d’elle… En tout cas, la ferme semblait être un prétexte pour pouvoir checker son portable une énième fois. Le Blake connait par cœur sa petite amie et il n’est pas dupe. C’est pourquoi il n’est absolument pas surpris par les paroles suivantes de la Mathesson. « Je n'ai pas reçu d'appel de ma mère… Pas de nouvelle, bonne nouvelle, comme on dit. C'est que tout doit bien se passer avec les jumeaux. » Les yeux de Rhys quittent la route quelques instants, pour se poser avec tendresse sur Lizzie. « Mais tu aimerais en avoir la confirmation… On pourra les appeler avant le dîner si tu veux. Pour leur dire bonne nuit. » Il comprenait parfaitement l’inquiétude de Lizzie. C’était la première fois qu’ils laissaient Anne et Charles aussi longtemps. Et puis, il y avait autre chose, un sentiment que Rhys ne se serait pas attendu à ressentir avec autant d’intensité. « Tu y crois ?… Ils me manquent déjà ! Je n’arrête pas de regarder dans le rétroviseur pour voir s’ils dorment bien… » Il était en train de devenir un vrai papa poule sans s’en rendre compte…

Heureusement, le magnifique château devant lequel ils se garent bientôt l’aide à oublier ses daddy blues. L’hôtel est magnifique, comme toujours, le bon goût de Lizzie fait mouche. « J’ai l’impression d’être dans un film ! » Et cette sensation ne fait qu’augmenter quand il découvre leur chambre pour le week-end. C’est tout simplement majestueux, presque impressionnant. Mais tout le confort a l’air présent et même quelques petits extras. Car c’est une véritable décoration de Saint-Valentin qui a été installée. Pétales de roses, chocolat, rubans… Aucun des clichés ne manque. Cependant, ça ne dérange pas du tout Rhys. Si auparavant, il avait tendance à regarder tout ça d’un œil indifférent, parfois moqueur, il avait désormais revisité sa position. Sans doute parce que maintenant, il avait trouvé la femme qui lui donnait envie de faire preuve de romantisme. Au diable la virilité et la fausse pudeur, il ne rêvait qu’une d’une chose : lui faire plaisir. Alors quand il voit se balader dans la chambre avec un sourire rêveur, il ressent un sentiment proche de la félicité… Les deux amoureux se mettent toutefois d’accord pour aller faire une petite balade car Rhys sent que s’il prend trop ses aises dans la chambre, il n’aura plus envie d’en ressortir. Il prenait en fait sur lui pour ne pas coller sa bouche sur celle de Lizzie et la garder dans ses bras durant tout le week-end…  

Le couple part donc faire le tour du domaine main dans la main. Ils sont dans leur bulle, rien que les deux, pour la première fois depuis un petit moment, et c’est un sentiment merveilleux. Rhys sert les doigts fins de Lizzie dans les siens, pensant ainsi au cadeau qu’il allait lui faire tout à l’heure. Il espérait qu’il avait choisi la bonne taille… « T'es le meilleur Valentin qui soit, tu le sais, ça ? » Il a un sourire amusé mais aussi complètement attendri. « Attends, je n’ai rien fais pour mériter le titre encore. » Il faisait le malin mais il comprenait ce qu’elle voulait dire. Pour lui, elle aussi était la meilleure Valentine qui soit. Forcément, il n’y avait personne d’autre avec qui il avait envie d’être là aujourd’hui. Et bien sûr, il lui avait préparé quelques surprises, une en particulier… Lizzie se hisse sur la pointe des pieds pour lui voler un baiser bien qu’on ne puisse guère parler de vol alors qu’il est aussi consentant. Il colle ensuite son front contre celui de la blonde, ne sachant plus quoi faire de tout cet amour et de cette tendresse qu’il a pour elle. « Je t'aime. Joyeuse Saint-Valentin, mon amour. » Lui chuchote t-elle alors. Il reçoit les mots en plein cœur, comme à chaque fois que celle qu’il considère comme son petit miracle personnel lui coupe le souffle en lui disant quelque chose. Il ne se lasserait jamais d’entendre Lizzie lui dire qu’il l’aimait car à chaque fois, cela lui rappelait la chance qu’il avait. Et il ne se lasserait jamais de le lui dire en retour. « Je t’aime aussi, ma Liz. Joyeuse Saint-Valentin. » Il prend l’une des fleurs du bouquet qu’elle vient de lui tendre, s’émerveillant qu’elle ait pu cueillir quelques fleurs sans qu’il ne s’en rende compte. Il fallait croire qu’il planait vraiment avec elle. Il glisse la fleur derrière l’oreille de Lizzie, en profitant pour laisser ses mains s’attarder sur son visage, lui caressant la joue amoureusement. « Toi aussi, tu es la meilleure Valentine dont je pouvais rêver… Je faisais l’idiot tout à l’heure. » Il capture à nouveau ses lèvres, lâchant cette fois sa main pour l’enlacer. Ils restent ainsi le temps qu’il leur faut, pressés par aucune contrainte si ce n’est celle de rester ensembles. Le froid est la seule raison qui fait que Rhys arrête d’embrasser sa belle. « On se met à la recherche de cette fameuse ferme ? » Demande t-il en s’écartant légèrement d’elle mais en passant son bras autour de son épaule.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.


Dernière édition par Rhys Blake le Sam 24 Fév - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2690
POINTS : 4225
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : fiancée à rhys
PROFESSION : s'occupe de ses neveux à plein temps
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Jeu 22 Fév - 23:50

Before you met me
I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life

« Chut, c'était parfait. Mais peut-être que tu as raison, tu n'aurais pas dû t'embêter avec un bateau parce que maintenant tu sais que j'en attendrai pas moins à tous mes anniversaires. » Que je déclare avec un sourire ravageur et amusé. Quand je repense à cette soirée sur le bateau, je la vois comme le réel début de notre relation… Ce silence, ce baiser… Bien sûr, il m'a fallu du recul pour penser à la magie de ce moment étant donné que mes premiers sentiments quant à cette soirée étaient d'être une ignoble personne, une fille sans coeur qui cherchait à briser un couple. Il n'en était rien et maintenant que je le sais, j'arrive à apprécier tous les gestes du blond sans la moindre culpabilité.
Sans pouvoir m'en empêcher, j'évoque les jumeaux et l'absence de nouvelles qui ne devrait pas m'inquiéter. Hélas, je suis inquiète et je crois que je le serai toujours. Le seul cas de figure où j'ai l'esprit tranquille même s'ils ne sont pas à mes côtés, c'est lorsqu'ils sont avec Rhys. « Oh oui, bonne idée. » Il ne devrait pas y avoir de soucis - après tout, mes parents se sont déjà occupés des jumeaux et c'était d'ailleurs chez eux qu'ils ont passés quelques semaines avant qu'on ne me les confie. « Je pourrais m'assurer qua ma mère n'a pas oublié de nourrir Fitz, comme ça. » En effet, un chat a beau être indépendant, il faut quand même verser quelques croquettes dans sa gamelle de temps en temps. La confession du jeune homme concernant les enfants me réchauffe le coeur et je me sens moins idiote de savoir que je ne suis pas la seule à qui les enfants manquent alors que nous ne sommes pas partis depuis très longtemps. Je souris au jeune homme, attendrie et je pose une main sur la sienne, celle qui est sur le levier de vitesse le temps de quelques secondes. Nous sommes les deux dans cette situation.

« Tellement. C'est vraiment beau. » L'hôtel est mieux que sur les photos et nous profitons de quelques minutes pour déposer nos affaires avant de nous éclipser pour profiter du reste de la journée afin de visiter les alentours. Le château surplombe tout le paysage, mais ça n'empêche que l'endroit gagne en féérie à chaque pas. Plus je vois le cadre qui nous entoure et plus je suis contente d'être ici, avec Rhys et avec cette idée bien particulière que j'ai en tête depuis longtemps. Mais chaque chose en son temps, alors on se balade et on se lance des mots doux. Il prend une fleur du petit bouquet improvisé que je viens de lui offrir et il la place derrière mon oreille, parvenant encore une fois à me faire me sentir spéciale. Jamais personne avant le Blake n'avait réussi à me faire me sentir aussi aimée et c'est une sensation délicieuse qui renforce à chaque fois l'amour que j'ai pour lui.  Je pourrais l'embrasser encore longtemps, profiter de ce moment de solitude et de bonheur que nous sommes en train de partager, mais le garçon est le moins faible de nous et il me rappelle pourquoi nous sommes venus dehors. « Oui ! Qu'on la trouve avant qu'il ne fasse nuit. » Rigole-je en sortant mon téléphone pour revoir le plan indiqué. Contre le Blake, son bras entourant mes épaules, nous avançons dans la bonne direction quelques minutes jusqu'à trouver la ferme en question. « Oh regarde moi ces chevaux ! Ils sont magnifiques. » D'un côté, on peut voir (et entendre) tous les animaux de la basse cour, et de l'autre on voit des chevaux en train de brouter de l'herbe. Je sors quelques morceaux de sucre de mon sac à main, ceux que je garde toujours après être allée boire un café en ville et je partage mon magot avec Rhys. J'appelle les bêtes et quand ils voient que nous ne venons pas les mains vides, ils s'approchent. « Met toi vers eux, je vais te prendre en photo. Oh et tu sais quoi ? Je suis persuadée qu'Anne fera une excellente cavalière quand elle aura l'âge. » Il suffit de voir la petite qui essaye de grimper sur le dos de la chienne de Caleb pour s'en rendre compte. Je prends quelques clichés, raffolant de l'endroits et des bêtes. « Eurg, je déteste l'hiver, la nuit commence déjà à tomber. » Remarque-je en levant les yeux au ciel. Les journées trop courtes… Mais en même temps, qui dit nuit, dit dîner et le dîner de ce soir représente la grosse surprise qui attend le jeune homme. « On remonte doucement ? Et on appelle ma mère en même temps ? » Demande-je alors que j'ai déjà le numéro composé et que nous n'avons plus qu'une touche pour entendre la voix de nos deux petits anges.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Dim 25 Fév - 19:02


Every february, you'll be my Valentine
Lhys  

«Baby, I'm yours. And I'll be yours until the stars fall from the sky,. Yours until the rivers all run dry. In other words, until I die. And I'll be yours until the sun no longer shines, until the poets run out of rhyme. In other words, until the end of time. I'm gonna stay right here by your side, Do my best to keep you satisfied. Nothin' in the world can drive me away. Cause every day, you'll hear me say. Baby, I'm yours "
« Chut, c'était parfait. Mais peut-être que tu as raison, tu n'aurais pas dû t'embêter avec un bateau parce que maintenant tu sais que j'en attendrai pas moins à tous mes anniversaires. » « Oh madame devient exigeante. C’est sexy » Tandis qu’ils débutent leur week-end idyllique, Rhys repense à ce petit échange qu’ils avaient eu dans la voiture. Lizzie pensait alors être en train de plaisanter mais elle n’était pas si loin de la vérité. Car il comptait bien se plier en quatre pour elle, à chaque occasion. Ses anniversaires à elle, leurs anniversaires à eux, les Saint-Valentin, les fêtes des mères… Il ne voulait rien d’autre que déposer le monde à ses pieds et les années qui passeraient ne changeraient en rien cette volonté. Il la surprendrait le plus longtemps possible. C’est la promesse qu’il s’était faite et il comptait s’y tenir. Il ne la fait simplement pas à voix haute car il prépare une déclaration encore plus importante pour la fin de la soirée… Oui sa surprise sera le clou du week-end mais inutile de brûler les étapes et pour le moment, il n’a qu’à profiter de la balade romantique avec son amoureuse. Celle-ci est d’ailleurs plus détendue depuis qu’ils ont convenus qu’ils appelleraient les enfants (et Fitz) avant d’aller au restaurant. Ils partagent donc un doux moment, mélangeant fleurs et je t’aime. Tout est parfait. Ils sont jeunes et amoureux, habités par la sensation inébranlable que le meilleur est venir pour eux.

C’est un Rhys pragmatique qui atténue un peu la magie de l’instant, rappelant qu’ils ont une ferme à trouver avant la tombée de la nuit. Heureusement, Lizzie est la reine de l’organisation et quelques minutes plus tard, ils sont dans la bonne direction. « Oh regarde moi ces chevaux ! Ils sont magnifiques. » S’écrie Lizzie quand ils arrivent. Le Blake ne peut qu’être d’accord. La ferme est un véritable petit havre de paix et les chevaux sont effectivement beaux. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui emportent l’adhésion de sa dulcinée, qui s’empresse de leur donner tout le sucre qu’elle peut trouver dans ses poches et son sac. Rhys est inclus dans le processus et se prête au jeu des photos en rigolant quand Lizzie le lui demande. « Est-ce que tu veux vraiment qu’elle fasse de l’équitation ? Tu sais que dans ces cas-là, ce sont toujours les parents qui finissent par brosser et soigner le poney à la fin de chaque séance. Sans compter toutes les compétitions dans le froid qu’on subira. » Dit-il entre ses dents serrés dans un sourire ultrabright pour la photo. Il plaisante bien sûr. A vrai dire, il a hâte de vivre tout ça. Son rôle de père lui plaît. Enormément. Et discuter du futur comme ça, ça lui plaisait. Ils avaient vécu des heures sombres avec Liz, mais à nouveau, un avenir radieux s’ouvrait à eux.

Toutefois, malheureusement pour le couple, la nuit et le froid tombent vite et ils décident de rebrousser chemin après une petite demi-heure passée à la ferme. «  On remonte doucement ? Et on appelle ma mère en même temps ? » Lizzie n’a pas la patience d’attendre qu’ils soient à l’hôtel pour appeler les petits et Rhys acquiesce dans un sourire entendu. Ils téléphonent donc à la mère de la blonde, qui leur passe Charles et Anne. Ils se mettent à gagatiser au téléphone même si les jumeaux sont encore un peu trop petits pour avoir la patience de rester en ligne longtemps. Qu’importe, ça fait du bien de les entendre et c’est avec des sourires attendris que les deux jeunes parents raccrochent. Ils sont rassurés sur l’état de leurs troupes et forcément encore de meilleur humeur. « Et ben, on a presque pas l’air de leur manquer… Même Fitz… Il ne nous a même pas pris au téléphone… » Plaisante Rhys. « Enfin, au moins, ça veut dire que je vais pouvoir focaliser toute mon attention sur toi ! » Il joint le geste à la parole, enserrant Lizzie dans ses bras pour la chatouiller. Elle s’échappe cependant et il la poursuit, tandis qu’ils se rapprochent de l’hôtel. Rhys finit par rattraper sa belle à 100 mètres de ce dernier mais au lieu de la chatouiller à nouveau, il dépose un long baiser sur ses lèvres. C’était bien aussi de se retrouver tous les deux. « Tu crois qu’on a le temps de tester notre belle chambre avant de descendre au restaurant ? » Dit-il en serrant la blonde contre lui, amoureux comme au premier jour.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2690
POINTS : 4225
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : fiancée à rhys
PROFESSION : s'occupe de ses neveux à plein temps
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Mar 27 Fév - 5:01

Before you met me
I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life

Dès que je vois les silhouettes équines, je m'y précipite et je n'attends pas pour leur donner des caresses sur l'encolure et sur les naseaux. Ils mangent le sucre que je garde dans ma main aplatie et je pousse Rhys à faire de même en lui donnant la fin de mes réserves.  
« Ça ne me dérange pas ! Même si l'odeur des canassons risque d'être un inconvénient notable, j'avoue. » Rigole-je. Il faut dire que la ferme n'est pas épargnée par les odeurs peu agréables que dégagent la majorité des animaux. « Charles, je l'imagine plutôt trouver son bonheur dans une équipe de rugby ou de hockey, même si je t'avoue que ça me terrifierait. » J'esquisse un nouveau sourire, réellement heureuse de pouvoir imaginer le futur des jumeaux sans penser à quoi que ce soir d'autre. Ces petits ont changé notre vie et de plus en plus, je les considère comme nos propres enfants alors qu'il n'en est rien, que nous n'avons toujours aucune nouvelle de mon frère disparu, que c'est dangereux de trop s'attacher. Anne qui prend des cours d'équitation et Charles qui dépense son trop plein d'énergie sur un terrain de rugby… Cette idée me plait bien, même si elle est un peu clichée sur les bords et qu'en pratique, je serais horrifiée de voir le petit faire un sport aussi violent. De toute façon, peu importe mes doutes et mes inquiétudes, Rhys est toujours là pour me calmer, pour m'apaiser, pour rendre ma vie plus facile. Après quelques poses pour prendre des photos, je remarque que le soleil se couche déjà et qu'il est l'heure de rentrer en direction de l'hôtel si nous ne voulons pas louper notre réservation au restaurant. Pour sûr, l'endroit le plus romantique du Pays de Galles est complet ce soir, alors il ne faudra pas être en retard, mais je nous fais entièrement confiance.
Rhys est d'accord pour monter et comme je ne peux plus attendre, nous passons un coup de téléphone à ma mère pour qu'elle nous passe les jumeaux. La conversation est courte, mais c'est rassurant d'avoir des nouvelles et d'entendre que tout se passe bien. Nous raccrochons, satisfaits et fidèle à lui même, le Blake n'attend pas pour lancer une plaisanterie. Amusée, je lui donne un petit coup de coude qui ressemble davantage à une caresse qu'à une punition et je le laisse glisser ses bras autour de moi.
« Et moi, je vais pouvoir me focaliser sur toi. » Dis-je avant de devoir courir pour échapper à ses chatouilles. Sans surprise, il me rattrape et je ne peux plus m'empêcher de rire. « C'est pas juste, tes jambes sont trop grandes ! » Mais au lieu de subir ses chatouilles diaboliques, il m'embrasse avec tendresse. « En fait, je n'ai rien dit. Tu peux me rattraper autant que tu veux. » Continue-je, les yeux pétillants et les lèvres désireuses d'en avoir plus, ce qui par chance semble être réciproque. Espiègle, j'ai l'impression que Rhys lit dans mes pensées et cette connexion m'étonne toujours autant. « Si on laisse tomber le romantisme et qu'on partage la douche, je pense que c'est tout à fait possible !  » Réponds-je, à la fois coquine et pragmatique. Je prends la main du jeune homme et ensemble, nous montons jusqu'à la chambre qui est sur le point d'avoir les draps froissés pour la première fois, mais sûrement pas pour la dernière fois.

* *
*

Dans la salle de bain, je termine de me préparer, terminant la touche de maquillage et ajoutant une paire de boucles d'oreilles au reste de mes bijoux. J'ajuste la nouvelle robe achetée pour l'occasion et je sors de la pièce pour récupérer mon sac à main qui contient, ce soir, mon bien le plus précieux. Rhys a bien voulu patienter dans le lobby le temps que je termine ma rapide préparation et je le retrouve là-bas, plus beau que jamais. « Il ne se passe pas une fois sans que je pose mon regard sur toi et que je me dise que je suis une sacrée veinarde. Mais alors ce soir, j'ai l'impression que tu veux m'enlever les mots de la bouche. » Avoue-je, le regard amoureux. Je m'accroche à son bras, comblée d'amour et nous sommes prêts pour nous rendre au restaurant.


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Sam 3 Mar - 20:15


Every february, you'll be my Valentine
Lhys  

«Baby, I'm yours. And I'll be yours until the stars fall from the sky,. Yours until the rivers all run dry. In other words, until I die. And I'll be yours until the sun no longer shines, until the poets run out of rhyme. In other words, until the end of time. I'm gonna stay right here by your side, Do my best to keep you satisfied. Nothin' in the world can drive me away. Cause every day, you'll hear me say. Baby, I'm yours "
« C'est pas juste, tes jambes sont trop grandes ! » Râle Lizzie lorsque Rhys la rattrape au bout de quelques mètres de course poursuite. Maintenant qu’ils avaient discuté du futur des enfants et avec les enfants tout court, les amoureux s’autorisaient à être insouciants pendant quelques heures. Ils en avaient bien besoin. Les évènements s’étaient enchaînés à une vitesse folle depuis qu’ils s’étaient avoué leurs sentiments respectifs et les jumeaux avaient beau être une source de joie incommensurable, ils prenaient beaucoup de place dans leurs vies, laissant parfois peu de place au romantisme. Ce week-end en tête à tête, c’était comme une renaissance de leurs débuts, la lune de miel qu’ils n’avaient pas encore terminée… D’ailleurs, le Blake coupe les remontrances de sa belle par un baiser passionné qui semble avoir l’effet désiré. « En fait, je n'ai rien dit. Tu peux me rattraper autant que tu veux. » Dit-elle les yeux brillants quand il la relâche. « Tu sais que je te courrai toujours après. » Réplique Rhys, son regard s’attardant sur les lèvres rougies de la blonde. Il la trouve tellement désirable… Il n’hésite d’ailleurs pas à lui faire une proposition indécente qu’elle accepte, la modelant à sa façon. Il la suit sans hésiter dans son idée, content de voir qu’elle est sr la même longueur d’ondes que lui. « Tu peux rendre n’importe quoi romantique, alors je ne m’inquiète pas un instant pour nous. » Lizzie prend la main du blond dans la sienne et c’est ainsi qu’ils remontent dans leur chambre, impatients de s’aimer à l’abri des regards.

***


C’est en homme comblé que Rhys quitte la chambre, presque une heure plus tard. Il est seul car Liz a fini par réquisitionner la salle de bain pour se préparer. Apparemment sa tenue ce soir doit être une surprise et lui ne doit la découvrir plus tard. Au final, ça arrange bien le blond. Il peigne rapidement ses cheveux encore humides devant le miroir de la chambre et se prépare dans cette dernière. Il enfile son plus beau costume (et en vérité le seul qu’il possède) sur une chemise blanche qu’il laisse entrouverte renonçant à mettre un nœud papillon. Ça serait peut être un peu trop pompeux. De toute façon, l’accessoire principal de la soirée est déjà soigneusement rangé au fond de sa poche, formant une bosse heureusement discrète dans cette dernière. Définitivement prêt, il va attendre Lizzie dans le hall d’entrée comme elle le lui avait demandé où elle le rejoint une dizaine de minutes plus tard. Enfin, il doit cligner des yeux par deux fois pour être bien certain que ce soit elle. Car la blonde est méconnaissable dans une magnifique robe de dentelle blanche qui la met particulièrement bien en valeur. Celle-ci savamment découpé, laisse apparaître juste ce qu’il faut de peau pour que ce soit sexy mais élégant. Il la regarde s’approcher de lui, le souffle coupé. « Il ne se passe pas une fois sans que je pose mon regard sur toi et que je me dise que je suis une sacrée veinarde. Mais alors ce soir, j'ai l'impression que tu veux m'enlever les mots de la bouche. » Dit-elle en arrivant à son niveau. C’est adorable et il la regarde amoureusement. Le temps de retrouver ses mots.  « Merci mais c’est toi qui dit ça ? Regarde-toi, tu es sublime ! C'est moi qui ait de la chance ! » C’est avec fierté qu’il passe son bras sous le sien tandis qu’ils se mettent en route pour le restaurant de l’hôtel.

***
« Et voilà ! » Rhys a le manteau de Lizzie sous le bras tandis qu’il redescend de leur chambre.  Le dîner aux chandelles avaient été magique bien que très copieux. Le couple avait donc décidé de faire une courte promenade digestive et le Blake était donc parti chercher de quoi les habiller chaudement. Il déploie le manteau, aidant Lizzie à l’enfiler en se plaçant derrière elle, ce qui lui permet de déposer un baiser sur sa joue. Ils sortent dans l’obscurité en se tenant la main, plus complices que jamais après la longue conversation qu’ils viennent d’avoir au restaurant. Rhys avait longuement hésité à donner à Lizzie sa surprise de Saint-Valentin dans le restaurant mais il connaissait la discrétion de la jeune femme et il s’était dit qu’elle aurait pu être embarrassée. Et pourtant, il en meurt d’impatience. Mais il ne veut pas ruiner le moment et attend la bonne occasion. Bien heureusement, celle-ci finit par se présenter sous la forme d’un bref silence entre eux après un éclat de rire partagé. Le blond s’arrête soudainement pour se mettre face à Lizzie, la regardant avec émotion. Comment pouvait-on aimer à ce point une personne ? Comment pouvait-on se sentir si magnifiquement connectée à elle, à ses émotions, à ses regards, à ses rires, à ses baisers ? Comment pouvait-on connaître par cœur chacune de ses manies, de ses expressions, de ses aspirations ? Comment pouvait-on être persuadé d’avoir envie de passer le reste de ses jours avec elle ? Rhys ne voyait qu’une réponse à cette question… Cette personne était forcément votre âme sœur. Et la sienne est en face de lui, il n’en doutait pas une seconde. Alors enfin, il fouille dans sa poche, sort le petit écrin qu’il cache depuis un mois et pose un genou à terre, prêt à l’ouvrir. « Lizzie… Enfin, hum Elisabeth Bille Mathesson… » Commence t-il, soudain très nerveux.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2690
POINTS : 4225
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : fiancée à rhys
PROFESSION : s'occupe de ses neveux à plein temps
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Mer 7 Mar - 0:47

Before you met me
I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life

Nous entrons en couple dans le restaurant et nous découvrons une salle où les tables sont exclusivement des tables pour deux. En un sens, ce constat me fait un pincement au coeur quand je me souviens de toutes ces Saint Valentin que j'ai passé seule, à attendre que le bon ce présente. Toutefois, ce pincement ne dure pas bien longtemps tant le bonheur d'avoir finalement trouvé Rhys me complait dans cette longue attente qu'à été ma vie amoureuse. Face à face, nous profitons de cet excellent dîner et à chaque fois que le serveur s'éloigne - me donnant suffisamment de temps pour agir - je n'arrive pas à mettre mon plan en action tant nous partons dans tous les sens avec Rhys, alimentant la conversation encore et encore. Il n'y a pas de blanc, pas de silence qui pourrait nous indisposer l'un comme l'autre - ou pas. Nous parlons du repas, de la cuisson, des jumeaux, de nos projets, de Tenby, de nos amis respectifs, de notre famille, de tant de choses futiles, mais qui représentent nos vies… J'attendais le moment idéal, mais je me rends compte qu'il n'arrive pas tout de suite. Le temps que nous partageons actuellement est bien trop précieux pour l'anéantir avec une question. Et puis… Il y a tous ces gens autour de nous, tous ces couples qui nous regarderaient, qui nous jugeraient et je préfère éviter d'attirer l'attention sur nous. Ce soir, je veux que la soirée nous appartienne, que nous soyons dans notre bulle que personne ne pourra éclater et jusque là, nous y parvenons à merveille.  

Nous sortons du restaurant, le ventre bien rempli, mais aucun de nous deux ne veut que cette soirée magique s'arrête alors nous décidons de faire une petite promenade dans les environs féériques du château. Nous marchons, je suis fermement accrochée au bras du Blake que je ne veut lâcher sous aucun prétexte. Cependant, Rhys voit les choses autrement et sa décision qui m'étonne pour l'instant ne tardera pas à me mettre dans un état euphorique d'ici quelques secondes. Face à face, je le regarde, sous son charme, comme toujours, et je parviens à lire l'amour dans ses yeux. Est-ce que ce serait le moment de…? J'ai à peine le temps de jeter un coup d'oeil en direction de mon sac et de ce qu'il contient que je vois le jeune homme poser un genou à terre et prendre un ton solennel en prononçant mon prénom. Mon coeur s'emballe et la surprise n'a même pas le temps de m'étreindre. Tous les signes pointent vers le fait qu'il se prépare à me demander en mariage et tous mes sens sont en éveil. Mes yeux s'embuent de larmes, et Rhys n'a même pas le temps de reprendre la parole pour poser la fameuse question que j'ai pensé à poser toute la soirée que je me retrouve à mon tour à genoux, et à lui glisser entre quelques baisers.
« Oui… Oui… Oui… » Il n'y a pas la moindre hésitation, pas le moindre doute. Mes larmes ne se calment pas, comme si mes canaux lacrymaux étaient soudainement défectueux. Je pense à cette bague que j'ai dans mon sac, à cette demande que je comptais faire et à quel point ça prouve que nous sommes sur la même longueur d'onde. Il est mon âme soeur et je n'arrive pas à me décrocher de ses lèvres pour le laisser reprendre et réellement poser la question sauf pour répéter encore et encore la même chose. « Oui… Mille fois oui. » Je pleure, de véritables larmes de joie. C'est un sentiment que je n'avais jamais connu de toute mon existence et qui risque de ne jamais se reproduire. Le bonheur ultime, le bonheur à l'état pur. L'apogée de la béatitude et de l'exaltation, le signe que cette soirée marque un tournant important et que rien d'autre ne me ferait plus plaisir que l'amour du jeune homme. Avec lui, je me sens flotter, et ce soir, il vient de porter cette relation à un tout autre niveau.  
Les joues inondées de larmes et la main tremblante, je sors à mon tour l'écrin qui se trouve dans mon sac à main pour que le blond saisisse à quel point nous sommes en harmonie, à quel point nous sommes prêts l'un comme l'autre à traverser cette étape. Je rigole malgré mes larmes et je ne peux me défaire de ce sentiment d'euphorie, cette joie réelle qui me transporte et qui me donne l'impression de planer alors que je suis les deux genoux à terre, à promettre mon amour éternel à Rhys sans lui dire d'autres mots que cette minuscule syllabe, si simple… Oui


_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Lun 12 Mar - 18:41


Every february, you'll be my Valentine
Lhys  

«Baby, I'm yours. And I'll be yours until the stars fall from the sky,. Yours until the rivers all run dry. In other words, until I die. And I'll be yours until the sun no longer shines, until the poets run out of rhyme. In other words, until the end of time. I'm gonna stay right here by your side, Do my best to keep you satisfied. Nothin' in the world can drive me away. Cause every day, you'll hear me say. Baby, I'm yours "
Rhys se  racle la gorge, surpris que l’émotion serre autant cette dernière. Il fallait qu’il retrouve le contrôle de ses cordes vocales, il ne voulait pas débiter le petit speech qu’il préparait depuis des semaines d’une voix de fillette. Cela gâcherait incontestablement le moment… Sauf que ce bref temps mort donne le temps à Lizzie de faire une foule incroyable de choses. Ses jolis yeux commencent par s’emplir de larmes puis elle tombe à genoux à son tour, encadrant le visage de Rhys pour lui donner une flopée de baisers. Il reste ahuri, ne s’étant vraiment pas attendu à ce que les évènements prennent une telle tournure. « Oui… Oui… Oui… » La réponse qu’il espérait recevoir lui est offerte avant même qu’il  n’ait pu poser sa question. Les larmes ruissellent à présent sur les joues de Lizzie tandis qu’elle répète avec ferveur ce petit mot, symbole de son consentement. Le cœur du Blake se gonfle alors d’un bonheur immense car il comprend que les sentiments puissants qu’il éprouve pour la femme qui lui fait face sont également partagés et réciproques. C’était l’accord parfait. Il émet un petit rire, sentant lui aussi ses yeux le piquer. « Mais attends, je ne t’ai même pas… » Il ne peut pas terminer, les lèvres de la Mathesson sont à nouveau sur les siennes et lorsqu’elle met fin à ces nouveaux baisers, le même scénario se reproduit. « Veux-tu… » « Mille fois oui ! » Est-elle déjà en train de dire, un immense sourire se dessinant sur son visage entre ses larmes. Il ne lui en veut pas un instant de le couper. Au contraire. Rien ne pouvait le rendre plus heureux que de voir la joie intense qui émanait de sa petite amie à l’idée qu’ils se marient. L’enthousiasme de la bonde est la plus belle des preuves d’amour. Il est incroyablement chanceux d’être aussi aimé. Il sait qu’il portera longtemps en lui le souvenir de la réaction de Lizzie, comme un talisman. Rien ne pouvait aller mal alors qu’ils partageaient un tel amour…

Et au contraire, l’instant gagne encore en beauté. Car Lizzie sort soudainement un écrin de son sac à main et Rhys découvre avec stupeur que cette demande est encore bien plus partagée qu’il ne l’avait pensé. Il ne demandait pas Lizzie en mariage, ils se demandaient mutuellement en mariage et c’était tout bonnement magnifique. « Oui… Oui. » Continue de répéter sa désormais merveilleuse fiancée à l’envie. Il se joint donc à ce doux concert avec autant d’effusion et de dévotion qu’elle. « Oui, pour moi aussi. Oui, oui et oui. Evidemment oui. » C’est vrai que c’était énoncer l’évidence puisqu’il avait commencé à mettre un genou à terre mais il avait besoin de dire les choses à voix haute. « De tout mon cœur, oui. » Et voilà, ils étaient officiellement fiancés. Cela met Rhys dans un état d’allégresse proche de la transe. La joie qu’il ressentait était indescriptible. Elle ne pouvait plus être quantifiée ou décrite, juste être exprimée et vécue dans la plus grande des félicités… A son tour, le blond enlace sa belle, la regardant quelques instants avec émotion. Il souriait, avec sa bouche, ses yeux, son cœur, âme… « Je t’aime tellement. » Lui murmure t-il avant de l’entraîner dans un long baiser, destiné à retranscrire tout ce qu’il éprouvait à ce moment précis. La sublime Lizzie Mathesson avait eu envie de le demander lui, Rhys Blake en mariage et il ne pourrait jamais assez bénir la bonne étoile qui avait rendu ce miracle possible. Rien n’avait été simple entre eux mais tout s’était enfin aligné… Pour le meilleur et pour le pire. A ce propos, une pensée amusante traverse l’esprit du gallois et il la partage avec sa dulcinée quand ils finissent par s’écarter légèrement l’un de l’autre. « Comme d’habitude, on ne fait jamais rien dans l’ordre. » S’esclaffe t-il. Mais il le dit avec plus d’émerveillement que de malice. Le chaos de leur relation était merveilleux et la scène à la fois drôle et émouvante qui venait de se produire le prouvait.

Le Blake est sur un petit nuage et c’est presque avec regret qu’il s’emploie à réinsuffler un peu d’ordre et de réalisme. Mais il fallait bien finaliser cette merveilleuse opération avec un peu plus d’organisation. Tremblant d’émotion, il tend sa main à Lizzie pour qu’elle puisse y glisser sa bague de fiançailles. « Les dames d’abord à partir de maintenant. » Il faisait le malin mais en réalité, il n’en menait pas large tant il était porté par le moment. Il n’avait jamais imaginé être demandé en mariage mais maintenant que c’était fait, il se disait que c’était quelque chose à vivre. C’était bouleversant dans le sens le plus positif du terme.


(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2690
POINTS : 4225
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : fiancée à rhys
PROFESSION : s'occupe de ses neveux à plein temps
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Mar 20 Mar - 1:40

Before you met me
I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life

Fiancée. Je suis fiancée à l'homme le plus merveilleux de la Terre, cet homme qui était mon ami depuis si longtemps, qui est parti pour mieux revenir et avec lequel je veux faire ma vie. Une vie sans Rhys ? Impensable. Impossible. Ces dernières années, le jeune homme a pris trop d'importance, il est devenu une raison de se lever le matin, une raison de se battre contre la dépression, une raison de vouloir affronter les tristes journées qui ont suivies la fausse couches, une raison de vivre. Ma raison de vivre.
Je ne laisse même pas à Rhys l'occasion de poser sa question et qui sait, peut-être que nous serons le premier couple fiancé qui n'a même pas eu à poser la question. À quoi bon ? Il y a ce moment de flottement à partir duquel les paroles ne sont plus nécessaires, où un seul regard permet de comprendre l'autre, de lire les pensées de l'autre… Et à ce moment là, j'ai compris l'ampleur de l'amour de Rhys. J'ai compris qu'il est ma moitié et que sans lui, je ne serai jamais complète. Depuis toujours, il a été ma partie manquante et voilà que nous nous prouvons l'un à l'autre que l'amour rend plus fort, que c'est un sentiment fantasmagorique et tellement transcendant.
À mon tour, malgré mes larmes et ma joie, j'ouvre l'écrin qui était dans mon sac à main et la réaction du Blake me comble de bonheur. Même si sa réponse est évidente de par sa position initiale et la bague qu'il tient dans les mains, il consente à m'épouser et j'ai la sensation d'être la femme la plus heureuse du monde. « Je t'aime aussi. » Réponds-je avant de répondre au baiser amoureux et passionné du jeune homme. Mes larmes se calment, mais mon sourire, lui, ne décampe pas. Il reste positionné sur mes lèvres et ne déguerpira pas, peu importe les crampes qui s'ensuivront. « Jamais. » Confirme-je, amusée et encore sur ce doux nuage de coton qui semble m'élever dans les airs tant ce moment est magique.
J'éclate de rire quand Rhys me donne sa main et j'y glisse l'anneau qui le fait mien, émue et heureuse à la fois. Les yeux dans les yeux, je regarde Rhys, rassurée par sa présence et j'ai l'impression de ne jamais l'avoir trouvé aussi beau, comme s'il rayonnait malgré l'obscurité du ciel. Un contraste qui doit être violent avec les traces de mascara qui doivent descendre jusqu'au milieu de mes joues. « Au tour des hommes. » A mon tour, je lui donne ma main pour qu'il exécute le geste que je viens de faire et je reste éblouie par la bague de longues secondes. « Elle est magnifique. » Lâche-je, pensive en reprenant l'usage de mes jambes.

Fiancés. Nous sommes fiancés. Nous voulons nous promettre un amour éternel et nous voulons le faire publiquement. C'est ça le mariage… Et je me réjouis à l'idée de devenir un jour prochain la femme de Rhys, que nous soyons à présent tous les deux même dans la paperasse.
L'amour pour le meilleur et pour le pire… Nous avons déjà vécu le pire, ça doit vouloir dire qu'il ne nous reste que de belles choses à vivre. « Et dire qu'il y a un an on était déguisé en costumes d'époque. Tu faisais un très bon Darcy, d'ailleurs. » Nous n'étions pas en couple à ce moment là, mais nous nous étions tout de même accordés et nous nous étions rendus à cette soirée ensemble. Nous n'étions pas en couple, mais j'étais déjà tombée amoureuse de Rhys. Aujourd'hui, cette prise de conscience du chemin parcouru me met du baume au coeur. « Si c'est comme mon anniversaire et qu'on doit monter la barre d'un cran chaque année… On est pas sorti de l'auberge. » Je souris et j'essuie mes joues encore humides. Je prends le bras du blond auquel je m'accroche fermement, comme pour rester dans ce monde de rêve. « Lizzie Mathesson Blake. Ca sonne bien, hein ? » Ca sonne même magnifiquement bien, me crie mon coeur. Nous ne sommes certainement pas le seul couple à nous fiancer ce soir, mais pour sûr, je reste persuadée qu'il n'y en a aucun autre qui s'aime autant que nous deux.

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Dim 25 Mar - 17:01


Every february, you'll be my Valentine
Lhys  

«Baby, I'm yours. And I'll be yours until the stars fall from the sky,. Yours until the rivers all run dry. In other words, until I die. And I'll be yours until the sun no longer shines, until the poets run out of rhyme. In other words, until the end of time. I'm gonna stay right here by your side, Do my best to keep you satisfied. Nothin' in the world can drive me away. Cause every day, you'll hear me say. Baby, I'm yours "
« Je t'aime aussi. » Murmure Lizzie à Rhys qui se fait la réflexion que jamais ô grand jamais il ne pourrait se lasser d’entendre ces mots. L’amour de Lizzie, c’est la seule chose dont il a besoin… Il lui tend sa main avec émotion et elle y glisse un bel anneau qu’il admire pensivement quelques secondes. Car c’était en fait une bague de fiançailles et jamais il n’aurait imaginé en porter une. Mais il était terriblement ravi que ce soit le cas. Liz et lui ne s’embarrassaient pas des traditions, se contentant de vivre leur conte de fées avec autant de spontanéité que leur histoire d’amour. « J’adore ! » Dit-il en pensant qu’il faudrait lui couper le doigt pour qu’il se se sépare un jour de cet anneau. « Au tour des hommes. » Cette fois, c’est la Mathesson qui tend sa main. Et c’est avec une émotion qui n’a pas descendue d’un iota que le Blake lui passe à son tour la bague au doigt. C’était un instant avec une saveur particulière car il en avait rêvé pendant de longues semaines. Sauf que l’instant était encore plus parfait que dans ses fantaisies. « Elle est magnifique. » Lizzie a l’air d’aimer sa bague, ce qui augmente la félicité de Rhys. Il l’avait choisie avec beaucoup de soin, cherchant quelque chose à l’image de sa belle. Quelque chose de beau, de délicat, de rare mais qui envoyait aussi une impression de force. Lizzie était un diamant brut et s’en était bien un qui était monté sur l’anneau d’argent qu’il venait de lui passer au doigt…

Doucement, le couple sort de sa bulle, la réalité reprenant ses droits. Le sol est froid comme l’air de la nuit, et c’est avec un certain soulagement qu’ils se relèvent, se raccrochant cependant l’un à l’autre dès qu’ils sont sur pieds. « Et dire qu'il y a un an on était déguisé en costumes d'époque. Tu faisais un très bon Darcy, d'ailleurs. » Fait remarquer Lizzie alors qu’ils reprennent leur marche. « Un an seulement… Et on n’était même pas en couple… J’ai l’impression que c’était il y a une éternité alors que non en fait. » Oui, c’était très étrange quand on y pensait, le Blake avait l’impression que Lizzie avait toujours été son amoureuse alors qu’en fait, leur relation était toute récente. Et pourtant, il était aussi sûr qu’on puisse l’être qu’il voulait l’épouser. « Cela dit, est-ce que cette allusion à mes talents de Darcy est une façon pour toi de me dire que tu veux un mariage dans le style Orgueil&Préjugés ? » La taquine t-il, tout en sachant que si elle répondait par l’affirmative, il céderait sans une once d’hésitation. Rien n’était trop beau pour lui faire plaisir. « Si c'est comme mon anniversaire et qu'on doit monter la barre d'un cran chaque année… On est pas sorti de l'auberge. » Il rit de concert avec elle, posant sa main libre sur celle de Lizzie qui entoure son autre bras. « Je crois qu’on ne pourra jamais refaire ce qu’on vient de faire… C’était assez unique » Dit-il pensivement. Un tel moment de grâce ne pouvait pas se produire plus de deux ou trois fois dans une vie. Et encore moins si on le programmait méticuleusement pour chaque 14 février… « Et puis, il n’y a aucune date aussi importante que celle de ton anniversaire. C’est le plus beau jour de l’année, ça ne fait aucun doute ! »

« Lizzie Mathesson Blake. Ca sonne bien, hein ? » Murmure ensuite Lizzie quelques secondes plus tard. Un énorme sourire vient fendre le visage de Rhys. En fait, même s’ils avaient repris leur marche et qu’ils n’étaient plus agenouillés au sol, la magie continuait d’agir et ils étaient toujours dans leur bulle. « Ça sonne mieux que bien ! Autant que Lizzie Mathesson, ma fiancée. Ma fiancée. Ma future femme. Je crois que je ne vais pas me lasser de le répéter. » Dit-il, heureux qu’elle ait naturellement envie d’accoler son nom au sien à une époque où beaucoup de femmes choisissaient de conserver leur nom.  A vrai dire, il avait carrément envie de faire pareil, toujours dans cette idée d’égalité parfaite entre eux... Il y a cependant autre chose qu’il a envie de faire et il ne se réprime pas plus longtemps. « Tu sais j’avais préparé quelques mots pour te convaincre de devenir ma femme. Je suis ravi que cela ait été inutile mais laisse-moi te le dire quand même… J’ai l’impression que je ne te dis jamais assez ce que tu représentes pour moi. Tu vois, je t’aurai dis quelque chose comme ça : » Il s’arrête donc pour la seconde fois de la soirée au milieu du chemin mais cette fois-ci, il reste debout, se contentant de prendre les deux mains de Lizzie dans les siennes, chuchotant sa demande en mariage.

« Elisabeth Billie Mathesson… Ce n’est plus un secret que je suis profondément amoureux de toi. Tu es la personne la plus magnifique que je connaisse… Avant toi, j’ai passé beaucoup de temps à mentir, essentiellement parce que je pensais qu’on ne m’aimerait pas si j’étais moi-même. Mais tu m’as prouvé que j’avais tort. Tu m’as laissé être moi et je crois que tu as fais de moi une meilleure personne en continuant à m'aimer malgré cela. Et j’aime celui que je suis devenu à tes côtés. Tu m’inspires chaque jour avec ta gentillesse, ta générosité, ta modestie, ton courage et l’amour que tu me donnes. Quand je pense à toi, j’ai l’impression de comprendre le sens de ma vie. Tu es la raison de mon bonheur et je veux être celle du tien.  Si tu acceptes de m’épouser, je te promets de n’avoir pour but que de te faire sourire chaque jour. Tu es mon premier amour, Liz. Et aussi le dernier parce que je compte bien passer ma vie à t’aimer. Car je t’aime, je t’aime tellement… Alors je te le demande officiellement… Veux-tu devenir ma femme ? »

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew, brendan, deborah, nate, jesse & yevgeniya
TON AVATAR : béatrice martin
TES CRÉDITS : shyia (avat) penny (gif signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2690
POINTS : 4225
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 yo (09.04.90)
CÔTÉ COEUR : fiancée à rhys
PROFESSION : s'occupe de ses neveux à plein temps
REPUTATION : elle commence à être un peu mieux, non ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤) Mer 28 Mar - 6:04

Before you met me
I was alright
But things were kinda heavy
You brought me to life

Oui, un an seulement et nous n'étions pas encore en couple. Quand on y pense, n'importe quelle personne extérieure pourrait penser que nous allons trop vite, que nous faisons une erreur avec ces fiançailles. Pour ceux qui ne nous connaissent pas, cette demande en mariage mutuelle peut en effet sembler prématurée. Cependant, ce que les gens ne savent pas, c'est que seule la présence de Rhys m'apporte ce dont j'ai besoin. Seul le jeune homme peut me redonner le sourire et me donner l'impression que la vie vaut la peine d'être vécue. Il est celui qui m'a sortie de l'enfer dans lequel je me trouvais et il est resté à mes côtés, peu importe à quel point c'était difficile. Peu importe à quel point j'étais déprimée et mal en point. Tout comme lui, j'ai l'impression que ça fait une éternité que nous sommes ensemble, que nos chemins étaient faits pour se recroiser et que nous étions destinés à finir ensemble. Sinon, comment notre histoire pourrait-elle se passer aussi bien ? Quelle explication logique y a-t-il a toute cette folie et à tous ces sentiments que je ressens pour le Blake et que je n'avais jamais ressenti avant lui ?

Il n'y a pas de logique à l'amour. Aucune. Mais je sais que cet homme qui se tient devant moi est celui avec lequel je veux passer le restant de mes jours. M'occuper de mes neveux me paraissait si difficile, mais dès l'instant où j'ai su que le Gallois était d'accord pour me suivre dans cette aventure, tout est devenu beaucoup plus simple… Comme si ce qui me paraissait insurmontable se révélait en fait à portée de main. Il a cet effet, Rhys.
« Je veux le mariage que tu veux. Du style Orgueil & Préjugés ou non. La seule chose que je veux absolument, c'est qu'on soit tous les deux. » Et c'est vrai. Je me moque bien du mariage que nous allons organiser : grand, intime, à Tenby ou ailleurs… La seule chose que je veux, c'est que Rhys soulève le voile de ma robe. « Et une robe avec de la dentelle. » Que je rigole, pour apporter un peu de légèreté à ce moment intense. Pour le moment, tous les détails de l'avenir sont flous, sauf Rhys et les jumeaux qui m'accompagnent jusqu'à la fin. Je fais la remarque que nous aurons du mal à égaler la soirée que nous venons de passer et Rhys confirme qu'une telle action relève de l'impossible.
En effet, cette sensation de bien-être devrait être interdite tant elle rendra le retour à la réalité compliqué et lourd. Je ne troquerai aucun moment pour celui-ci car il est parfait et car il me rend réellement heureuse. C'est dans cette bulle de bonheur que nous avançons doucement jusqu'à ce que le jeune homme décide de s'arrêter encore une fois. Mon coeur loupe quelques battements et je le regarde, en alerte. Après cette magnifique surprise qu'il vient de me faire, je suis entièrement comblée, mais il semble s'en moquer et il se lance dans une tirade qui fait encore naitre quelques larmes aux coins de mes yeux. Ses paroles semblent réchauffer mon corps et mon coeur tant elles sont accablantes par leurs beautés.
Plantée devant Rhys, je ne sais pas comment réagir et mon coeur s'emballe à nouveau. Je libère l'une de mes mains pour essuyer les quelques larmes qui mouillent mes joues et je serre celle qui reste dans la main de Rhys un peu plus fort. « Oh mon dieu, Rhys… Je n'ai jamais été aussi sûre de quelque chose que de mes sentiments pour toi. » Encore sous le coup de l'émotion, mon visage se fend d'un sourire béat quand je reprends. « Alors oui… Je veux être ta femme. J'ai hâte de l'être, même. J'ai hâte de me marier avec toi et de passer le restant de mes jours à tes côtés. »

Finalement, il aura posé la question et j'y aurais répondu avec autre chose que des syllabes confuses et pressées. Oui, je veux être sa femme, je veux qu'il devienne mon mari et je veux que nous passions notre vie ensemble, à prendre de l'âge ensemble et à voir notre famille grandir à son tour.
« Je me sens bête… Je… Je n'avais rien préparé. Je pensais que ça viendrait sur le moment. Je ne pensais pas que je serais incapable d'aligner deux mots. » Si j'étais hypocrite, je pourrais même le lui reprocher. Le truc, c'est que je l'aime bien trop pour ça. «  Mais comme tu l'as dit tout à l'heure… On dirait que ça fait une éternité ensemble et je suis prête à passer encore des centaines d'éternités avec toi. Je t'aime aussi, Rhys. J'aime l'homme que tu es, l'homme que tu as été et j'aimerai l'homme que tu seras… Tu dis que tu veux être la raison de mon bonheur et ne t'en fais pas, parce que tu l'es déjà. Tu l'es déjà depuis une éternité. » Sur cette répétition, je me penche en avant et je me permets d'embrasser le garçon avec tendresse. Rien ne pourra briser l'intimité de ce moment, l'amour de ce moment.


Spoiler:
 

_________________


« each day is valentine's day »
My funny valentine, sweet comic valentine. You make me smile with my heart. Your looks are laughable, unphotographable, yet you're my favorite work of art .bizzle

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤)

Revenir en haut Aller en bas

❥ Every february, you'll be my Valentine (LHYS ❤)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-