AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Where is my mind ? || Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen Baxter & Dimka
TON AVATAR : Genevieve Padalecki
TES CRÉDITS : endlessly epic ,Signature : quelqu'un sur tumblr ( code : Alaska)
TA DISPONIBILITE RP : Je suis là !!!
RAGOTS PARTAGÉS : 524
POINTS : 772
ARRIVÉE À TENBY : 08/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : veuve
PROFESSION : Vétérinaire
REPUTATION : Ainhoa, de par son métier, peut être une tête connue dans le coin. Mais si on parle d'elle récemment, c'est surtout en raison de la perte toute fraîche de son mari. La pauvre attire des regards compatissants, voire de la pitié. Reste que la communauté de Tenby ne compte pas laisser un de ses habitants affronter son deuil seul, encore plus une femme comme Ainhoa.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Where is my mind ? || Richard Lun 12 Fév - 14:33

Ainhoa avait besoin de sortir un peu, de se dégourdir les jambes et Hercule en avait besoin aussi. Hercule ? C'était son chien, celui qu'Ainhoa avait ramener et dont David avait littéralement craqué dessus. Hercule était donc un chien qui était censé aller à l'adoption, mais le couple Seiffield avait pris les devants. Depuis deux mois, David n'était plus là, et Hercule était là pour raviver son souvenir. Le jour ou Hercule s'endormira à tout jamais, Ainhoa en aura probablement le coeur brisé une fois encore. Mais miss Seiffield ne voulait pas y penser, Hercule était encore très jeune et en très bonne santé. Alors elle courrait, pour oublier sa vie misérable, sa déprime qu'elle essayait tant bien que mal de cacher. Parce qu'au fond d'elle son coeur était brisé, et rien ni personne ne pouvait rien faire. Certes, il y avait Dylana, sa cousine, qui était présente à la maison mais ce n'était pas du tout pareil. Ainhoa se sentait seule malgré tout. Alors qu'elle continuait sa course, Hercule s'arrêta brusquement attirer par une odeur et Ainhoa n'avait pas prévu ça, elle bouscula sans le faire exprès le chien et chuta lourdement sur le sable.

- Oh Hercule t'abuses !


Mais le chien n'avait rien, et il continuait de suivre sa piste. Ainhoa ne l'attachait pas quand elle courrait avec lui sur la plage. Alors qu'elle se redressait, elle eut une grimace de douleur. Bon dieu, elle avait dû se fouler la cheville en tombant... Même si elle aimait par-dessus tout son chien, là elle n'avait qu'une envie c'était de lui passer un savon monstrueux. La brune se continent, c'était la douleur qui lui donnait des envies comme ça. Elle fronça le nez, elle n'avait pas capté qu'il y avait quelqu'un sur la plage. Elle n'avait fait attention a rien d'autre, la douleur avait fait accaparé son attention. Ainhoa se tenait la cheville, il ne lui manquait plus que ça. Elle releva la tête et tomba nez à nez avec Richard. Putain, elle ne s'attendait pas ce qu'il soit là. Elle le connaissait de vue, ils s'étaient parlés deux ou trois fois grand maximum. Elle avait soigné son chien. Ainoha se sentait faible, et elle avait réellement l'impression qu'elle faisait pitié a tout le monde. Elle essaya de se relever avant qu'il arrive mais ce n'était que peine perdue. La brune fronça un peu le nez et devait avouer sa défaite.

- Bonjour... J'suis désolée que vous ayez assister à ça...


Comme quoi s'étaler comme une merde était juste une habitude pour la Seiffield et qu'elle devait encore une fois donner cette impression de faiblesse.
Elle ne pouvait pas s'empêcher de détailler l'homme qui devait être deux fois plus grand qu'elle, en même temps... Elle était petite et il était très simple de la dépasser. Mais il avait l'air d'un géant à côté d'elle. Elle regarda le chien de Richard et ne put s'empêcher de le caresser, elle aimait tellement les animaux... Elle avait toujours pensé qu'ils comprenaient la douleur psychologique des humains et étaient d'excellent être réconfortant. Hercule avait été là dans ses heures sombres et il était toujours plus ou moins là, sauf à l'heure actuelle ou il était plus occupé à flairer la nouvelle piste que de s'occuper du sort de sa maitresse... Le traitre !

- Ca va, vous inquiétez pas, je crois que je me suis juste foulée la cheville...


Ainhoa ne voulait pas avouer qu'elle n'arriverait peut être pas à marcher plus, et qu'elle avait besoin d'aide. Peut être une question d'égo, mais tant pis, elle était fière pour l'avouer - pour le moment - mais les défenses d'Ainhoa n'étaient pas bien solide.

_________________


« Man plans and god laughs this is what I've learn from you.  Once we stood as two halves, these doubts have drowned your soul» Halcyon Birds - Broken Back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Wanguard, COM, crazyoilmachine
TES DOUBLES : Aucun
TON AVATAR : Joel Kinnaman
TES CRÉDITS : Stace + tumblr + COM
RAGOTS PARTAGÉS : 39
POINTS : 109
ARRIVÉE À TENBY : 11/02/2018


ÂGE DU PERSONNAGE : 38 ans
CÔTÉ COEUR : Veuf.
PROFESSION : Professeur d'anglais, écrivain.
REPUTATION : "Vous l'avez vu, avec sa dégaine d'écrivain maudit ? Il parait que c'est un bon professeur, mais quand même, les journaux ont dit pas mal de choses sur lui à la mort de sa femme...Ses livres ? Non, je ne les ai pas lu."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Where is my mind ? || Richard Lun 12 Fév - 22:46


« Allez Fidèle, on y va, allez le chien, hop. »

Il trainait encore un peu la patte, le chien, justement, observa Richard. Il faudrait qu’il le ramène voir la vétérinaire. Il fallait dire que Fidèle commençait à ne plus être très jeune. Quand il avait rencontré Kristin, il y a treize ans, elle l’avait déjà depuis un an ou deux, et pour un dogue allemand, quinze ans était un âge tout à fait respectable pour mourir de sa belle mort. Lyon préférait ne pas trop y penser. L’énorme molosse portait bien son nom et était d’une loyauté sans faille. Ils s’adoraient. Il savait bien que chaque chose sur cette Terre finissait par passer, mais bon, ça ne voulait pas dire que Richard s’y habituait. En attendant, Fidèle était encore bien là, et il émit un aboiement amical à son maitre pour lui faire comprendre qu’il fallait qu’il accélère. Richard n’habitait pas loin du front de mer et déambuler sur la plage à la recherche de l’inspiration était une de ses grandes activités matinales, aussi distrayante pour lui que pour son chien.

Il fallait qu’il avance sur le scénario, il voyait l’équipe de tournage la semaine d’après, et éventuellement, il fallait qu’il finalise la structure de son prochain livre. Ecrivain architecte, Richard planifiait tout dans ce qu’il écrivait. En attendant, une matinée de loisir sur la plage, un déjeuner au restaurant, et un tour à la librairie ferait l’affaire. Une journée de détente ne pouvait pas faire de mal, après tout. Fidèle le tira encore une fois de ses pensées en lui apportant un bout de bois flotté pour qu’il le lui lance. Il s’exécuta de bonne grâce et laissa le chien courir jusqu’à l’eau et lui ramener le bâton une ou deux fois.

Le petit jeu s’arrêta brusquement lorsqu’ils tombèrent nez à nez avec un autre chien et sa propriétaire – ou plutôt que la propriétaire tomba littéralement devant eux. Richard fronça les sourcils, reconnaissant justement la vétérinaire. Ainhoa Seiffield, il lui semblait. Il l’avait trouvée gentille et attentionnée avec les animaux. On pouvait dire beaucoup de choses sur les gens en fonction de comment ils traitaient les animaux.  Quelques voisines bavardes lui avaient également appris que le mari de la vétérinaire était décédé quelques temps plus tôt. Richard compatissait, se sentant proche d’elle sans vraiment la connaitre pour cette raison ci. Il s’autorisa cependant un sourire.

« Assister à quoi ? Je n’ai absolument rien vu, moi, et encore moins quelque chose qui ressemblait à une chute. » Fidèle s’approcha de la vétérinaire, penchant sa grosse tête de vieux dogue vers elle à la recherche de caresses. « Il vous aime bien, je crois. Fid, laisse la dame tranquille. Je me disais justement ce matin qu’il allait falloir que je vous le ramène. J’ai l’impression qu’il boite encore. »

En parlant de boiter, la jeune femme semblait avoir du mal à se relever. Il lui tendit gentiment la main pour l’aider à se relever lorsqu’elle lui dit qu’elle pensait s’être foulé la cheville.

« Ca va aller ? Pour marcher, je veux dire. Vous pouvez vous relever ? »
Il ne pensait pas qu’il faille aller à l’hôpital pour ce genre de blessures, mais Richard n’était pas médecin, et continua de la scruter d’un air un peu inquiet. « Vous habitez loin ? J’ai une trousse de secours chez moi, sinon, je n’habite pas très loin. »

Le front de mer et la vue avaient littéralement dicté son choix dans son achat, et si la proximité pouvait rendre service...

_________________

MUTUALITY

   By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : Luche
TES DOUBLES : Sameen Baxter & Dimka
TON AVATAR : Genevieve Padalecki
TES CRÉDITS : endlessly epic ,Signature : quelqu'un sur tumblr ( code : Alaska)
TA DISPONIBILITE RP : Je suis là !!!
RAGOTS PARTAGÉS : 524
POINTS : 772
ARRIVÉE À TENBY : 08/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : veuve
PROFESSION : Vétérinaire
REPUTATION : Ainhoa, de par son métier, peut être une tête connue dans le coin. Mais si on parle d'elle récemment, c'est surtout en raison de la perte toute fraîche de son mari. La pauvre attire des regards compatissants, voire de la pitié. Reste que la communauté de Tenby ne compte pas laisser un de ses habitants affronter son deuil seul, encore plus une femme comme Ainhoa.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Where is my mind ? || Richard Jeu 15 Fév - 16:16

Ainhoa se sentait juste affreusement débile d'être tombée de la sorte. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il y ai quelqu'un qui assiste d'autant plus à ça. La Seiffield tomba littéralement nez à nez avec Fidèle. Elle ne pouvait pas s'empêcher de le caresser, c'était un très beau dogue allemand qui aimait aussi les caresses visiblement. Ainhoa releva les yeux sur le maitre et sourit.

- Vous êtes vraiment adorable de ne faire comme si rien n'était... Vu la gamelle que j'ai pris, a votre place je serais plutôt mort de rire...


Seiffield était complètement sincère, elle le trouvait vraiment gentil. Elle eut un nouveau sourire quand il houspilla un peu le molosse.

- Mais non, il est mignon ne vous en faites pas, lui est beaucoup plus compréhensif qu'Hercule qui s'est un peu fait la malle, l'ingrat ! Les jeunes chiens sont décidément trop fougueux...


Après tout, Hercule n'avait qu'un an et il était au top de sa forme, encore très fougueux, très joueur aussi. La vétérinaire savait que son chien était parti se baigné. Elle le laissait faire et lui sécherait bien les oreilles comme à chaque fois qu'il s'amusait dans les vagues.

- Mais alors Fidèle, t'as encore mal à la patte mh ? On regardera ça si vous voulez... Aujourd'hui si vous voulez... Je serais pas au cabinet, mais j'ai aménagé quelque chose chez moi pour justement pouvoir faire des gardes le week end, c'est pas très loin non plus...


La brune était toujours dévouée pour les animaux et elle n'aimait pas les voir souffrir. Elle savait que le chien n'était pas tout jeune, mais elle ferait son maximum pour l'accompagner jusqu'au bout et elle essayait dans la mesure du possible d'accompagner les propriétaires dans ce moment difficile. Elle l'aurait difficile le jour ou Hercule rendrait son dernier souffle, parce qu'il était le seul être qu'il lui restait en commun avec David. La brune finit par prendre la main de Richard avec délicatesse et fini par se relever.

- J'habite pas très loin non plus, sur l'Esplanade...Ce n'est rien, je pense qu'un peu de repos et de glace fera l'affaire...


Ainhoa n'allait certainement pas aller engorger les urgences pour ça, de plus elle arrivait très bien a faire des atèles pour les animaux, alors si elle devait en improviser une pour elle jusqu'à voir un vrai médecin, ce ne serait pas vraiment dérangeant.

- Je crois qu'on peut dire qu'on est presque voisin alors... Ca fait longtemps que vous vivez à Tenby ? Au fait, moi c'est Ainhoa...


Elle lui offrit un petit sourire, elle l'avait rencontré avant le décès de David et n'avait pas pris le temps de lui demander, elle ne s'était pas vraiment présenter non plus, même si elle se doutait qu'il connaissait son prénom mais qu'importe... ça donnait un peu plus de chaleur à la rencontre. La brune détailla du regard l'homme en face d'elle avant de lui offrir un sourire.

- En tout cas, votre chien porte bien son nom... Je crois que j'aurais dû appeler le mien " Traitre"...


La vétérinaire eut un petit rire avant qu'Hercule revienne trempé et se sécha sur Richard et Ainhoa.

- Aaah Hercule, t'en loupe pas une...


Ben oui, c'était bien plus rigolo de se sécher sur eux.

- Y'a des jours ou il peut être d'un excellent réconfort et d'autres jours ou il est capable de me faire toutes les bêtises possibles...


Mais il avait été un vrai réconfort dans son chagrin et pour ça, elle ne pouvait que le remercier car elle avait vécu beaucoup de jours sombres...

_________________


« Man plans and god laughs this is what I've learn from you.  Once we stood as two halves, these doubts have drowned your soul» Halcyon Birds - Broken Back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Where is my mind ? || Richard

Revenir en haut Aller en bas

Where is my mind ? || Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: I fell in love at the seaside :: 2.5 miles of sand-