AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.
-65%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – remise de 65%
6.95 € 19.99 €
Voir le deal

Partagez

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 EmptyJeu 2 Aoû - 18:50

Plutôt mouvementées comme retrouvailles !
Nombreuses sont les personnes a m'avoir fait ouvertement comprendre qu'ils étaient persuadés que j'avais des sentiments pour Hope. Cette idée ne m'inspirait guère au début mais avec le temps à force d'y songer j'ai fini par me dire que c'était peut-être bien réel en fin de compte. Pour moi c'est extrêmement flippant d'aimer une femme et d'être irrémédiablement attiré par elle comme je peux l'être avec Hope. Je suis inquiet et je me demande ce qu'il va m'arriver, ça me stresse énormément et là alors qu'elle me demande des explications j'ai la gorge nouée par l'inquiétude je réussi malgré tout a relever la tête vers elle et soupirer un grand coup « et bien... Beaucoup de personnes m'ont dit que selon elles j'étais amoureux de toi. Au début je refusais d'y croire parce que moi l'amour et tous ces trucs... Bref, tu sais... Et au bout du compte plus le temps passait et plus je réalisais que tu me manquais horriblement et c'était pas le même manque que quand un pote me manque. Là c'était super différent et ça m'a stressé. Du coup j'ai réfléchit plus longuement, seul. Et j'ai comprit que mes amis avaient bel et bien raison et que j'étais amoureux au fond de moi. De toi. » Je soupire en prononçant ces quelques mots parce que c'est vrai que ça m'a réellement bouffé quand j'ai réalisé ça. « Je n'ai pas voulu venir vers toi quand j'ai comprit ça. Je pensais que tu avais retrouvé quelqu'un ou que tu étais passé à autre chose, ou je ne sais quoi. Du coup j'ai préféré respecter ton choix de ne plus me voir. » Mais j'en souffrais horriblement et ça je pense que Hope peut s'en douter rien qu'à la gueule que je tire. « Mais ouais ça n'a pas été facile du tout à gérer pour moi. » Et je décide à me taire désormais en jugeant que j'en ai suffisamment dit et que mes explications sont claires et précises...
Hope & Gabe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 EmptyLun 6 Aoû - 10:04




      Hope et Gabriel
       Plutôt mouvementées comme retrouvailles !

   
C'
est étrange. Je l’ai chassé de ma vie, parce qu’il m’avait fait clairement comprendre que l’amour et les sentiments, ça n’était pas pour lui. Je l’ai chassé de ma vie, parce que, l’amour à sens unique, ça fait beaucoup trop souffrir et je ne pouvais vraiment pas rester son amie et pendant tout ce temps, pendant tout ce temps ou je tentais de me reconstruire et de ne plus pensé à lui ou encore à Aurora, il était dans son appartement, à réfléchir et prendre conscience qu’il avait des sentiments pour moi. Des sentiments qui devaient sans doute être là depuis un moment, parce que je ne crois pas au coup de foudre. Pour moi, les sentiments amoureux arrivent progressivement. Pas du jour au lendemain. Moi, je l’aime depuis des années, même si j’ai toujours voulu faire croire le contraire. Mais ouais, je me suis entichée de lui à dix ans et ça n’est jamais partie. Même si, pendant que je me trouvais à Londres, j’ai eu quelques histoires, dont une qui aurait pu devenir sérieuse si Aurora ne m’avait casser les deux jambes, exprès. C’était Gabe, ça à toujours été Gabe. « Alors, on peut dire merci à cette bande de dégénérés, sinon, ça aurait duré un moment ! » tentais-je, avec humour. Un humour un peu maladroit, sans doute. Mais, c’était vrai, Gabe serait resté dans son coin à croire que j’étais passé à autre chose dans les bras d’un autre, et moi, j’aurais continué à bouder en le pensait flirter avec toutes les filles de Tenby. Nous étions ridicules. Néanmoins, je comprenais sa démarche. J’étais vraiment furieuse ce soir-là, lorsque j’ai découvert qu’il avait eut une aventure avec Aurora. Ça m’avait affreusement fait mal, mais il fallait croire que je devais en passé par là pour que ça se termine bien, tout compte fait. Mais, j’avais aussi quelque chose d’important à lui dire. Jusqu’à présent, je n’en voyais pas l’intérêt puisque l’on s’évitait, mais maintenant, je me devais de lui dire. « J’ai eu une proposition de stage à Cardiff, pour le mois d’aout. Depuis que ma carrière de danseuse est partie en fumée, c’est une chance inespérée ! » lui dis-je, gênée. Gênée, parce que maintenant qu’il est près à nous donner une chance, je dois partir. Alors certes, ce n’est que pour un mois, mais je me demande comment il va réagir. « Tu peux venir avec moi, si tu veux ! » que je m’entends lui dire, juste après.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 EmptySam 11 Aoû - 17:20

Plutôt mouvementées comme retrouvailles !
Même si je n'ai jamais cru en l'amour et en toutes ces choses il n'en reste pas moins que je pense sincèrement que mes sentiments existent depuis longtemps envers elle. Nombreuses sont les personnes a avoir vu avant moi ce que je ne voyais pas soit que je l'aimais désespérément. Du coup mes sentiments devaient exister depuis tout de même un certain temps. Fort probablement que je suis tombé amoureux d'elle à force de passer du temps avec elle par exemple en lui faisant la cuisine ou des choses comme ça vu que Hope n'a jamais eu un goût prononcé pour la cuisine. Mais ouais je pense que j'ai sombré sous son charme pendant cette quasi année que j'ai passé avec elle à cuisiner pour elle et à apprendre à la connaître. Les sentiments sont forcément venus à ce moment là et j'étais trop aveugle et concentré sur mes positions par rapport aux relations humaines pour voir la réalité. Bon il n'est jamais trop tard pour se rendre compte de ces choses là mais j'admets que j'aurai préféré m'en rendre compte plus vite au moins ça aurait peut-être évité que Hope n'en souffre et qu'on n'en arrive pas à couper les ponts pendant plusieurs mois ce qui m'a également affecté. Néanmoins je ne peux changer le passé, je ne peux changer d'avoir été con insolent et méprisable qui l'a repoussée elle comme ses sentiments à mon égard et j'en arrive à me dire que si elle n'avait pas instauré cette foutue distance entre nous je ne me serai peut-être jamais rendu compte de mon amour pour elle donc au final ce n'était pas si mal que ça en fin de compte. Et là quand ma brune me dit que l'on peut dire merci à cette bande de cinglés sinon notre distance aurait duré encore longtemps j'acquiesce vivement « oui au moins ils auront servi à quelque chose ces imbéciles. » Dis-je aussitôt en ricanant à ma brune tandis qu'elle me donne de ses nouvelles me confiant alors qu'elle a trouvé un stage à Cardiff pendant tout le mois d'Août je souris alors largement « C'est fantastique Hope ! Je suis super content pour toi ! » Que je dis d'une voix douce en souriant largement tandis qu'elle me propose de l'y accompagner à son fameux stage. « Oh et bien oui avec plaisir. Je risque d'avoir des difficultés avec mon job à y aller pendant tout le mois mais pendant deux ou trois semaines ça peut être faisable. » Je réponds alors enthousiaste à cette perspective vu que je ne pensais pas partir en vacances cet été mais au bout du compte son invitation tombe à pic. « Tu vas faire quoi à ton stage ? Danser je suppose ? » Je demande d'une voix douce parce que mine de rien c'est quand même le plus important et je suis vraiment content pour elle... C'est une très bonne nouvelle...
Hope & Gabe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 EmptyMer 15 Aoû - 9:11




      Hope et Gabriel
       Plutôt mouvementées comme retrouvailles !

   
L
orsque j’ai décidé de couper les ponts avec Gabriel parce que c’était préférable pour ma santé mentale, j’ai envoyé une lettre de candidature auprès d’une école de danse à Cardiff, afin d’y enseigner. Peut-être pas définitivement, parce que j’aime ma vie à Tenby, mais quelques semaines ou quelques mois, juste le temps de digérer tout ça. Mais, dans le font, je n’y croyais pas vraiment, car, qui voudrait d’une éclopée ? Et puis, en discutant avec la maman d’une élève, j’ai appris qu’elle connaissait le directeur de cette école. J’ignore comment c’est venu dans la conversation, mais voilà, elle savait que j’avais postulé. Sa fille venait d’être reçu au Royal Ballet de Londres, alors, elle à décider de vanter mes louanges auprès du directeur et il y a quelques jours, j’ai reçu la lettre. J’en suis tombée le cul par terre tellement que je ne m’y attendais pas. En effet, même si elle lui en parlait, je restais sceptique, à cause de ma blessure. Mais, il faut croire que j’avais tort. Peut-être que ses paroles ont portés leurs fruits ou alors qu’ils ont vraiment aimer ma lettre. Ce que je redoute, c’est d’y croiser Aurora, car il fut un temps, elle vivait à Cardiff. Mais, j’ai encore le temps de voir venir les choses et puis, si Gabe accepte de m’accompagner, je ne serais pas toute seule pour affronter cette pétasse, si tant est, qu’elle soit à Cardiff. Lorsque je parle de ce stage à Gabriel, il est content pour moi. Et, à l’évidence, ça lui fait réellement plaisir de m’y accompagner. D’accord, il travail, mais j’y vais aussi pour travailler. « Deux semaines, c’est déjà très bien ! » dis-je, ravie. Puis, il me demande ce que je vais faire principalement à ce stage. « Donner des cours surtout. Mais oui, c’est l’idée ! » que je réponds. J’évite de parler d’Aurora, de toute manière, inutile d’y pensé, je n’ai aucune certitude qu’en a l’endroit ou elle se trouve actuellement. Je m’apprête à reprendre la parole, ne serait-ce que pour donner d’avantages d’explications sur le lieu du stage et l’endroit où je logerais, mais l’interphone de Gabriel se met à sonner. Aussitôt, je me lève. Il se fait tard et je suis fatiguée. Fatiguée par ma journée et les derniers évènements.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 EmptySam 25 Aoû - 14:50

Plutôt mouvementées comme retrouvailles !
La perdre pendant ces quelques mois fut sans aucun doute l'une des épreuves les plus traumatisantes que j'ai pu vivre. Hope, j'avais cette habitude de passer du temps avec elle, d'être à ses côtés, de l'écouter se confier à moi sur diverses choses, de l'entendre me raconter ses histoires au boulot avec ses gamines, de l'entendre me parler de son ex amie que je me suis tapé sans savoir qui elle était, de lui faire la cuisine et l'entendre grogner quand je voulais lui préparer des plats plutôt originaux qui ne lui donnaient définitivement pas envie. Du coup l'idée même de la perdre ce fut comme une épreuve douloureuse pour moi, j'avais énormément de mal à accepter qu'elle ne fasse plus partie de ma vie et que je n'ai plus ma place dans la sienne. J'en souffrais horriblement et mes amis me disaient sans cesse que je l'aimais bien plus que je ne voulais le penser ou le croire. Et pourtant ils avaient raison j'ai fini par tomber amoureux pour la première fois de ma vie et ce n'est pas si horrible et flippant que je me l'étais imaginé. C'est même agréable en fait. Elle me propose de venir à Cardiff avec elle vu qu'elle va y être pendant un mois pour un boulot et j'accepte avec plaisir tout en lui disant que je ne pourrai y rester très longtemps vu que j'ai mon boulot elle me confirme alors que deux semaines ce sera très bien je souris alors « je vais faire ce que je peux. Je te dirai ce qu'il en est. » Dis-je aussitôt en souriant largement tandis que je pose mes yeux bleus sur elle. Je lui demande alors ce qu'elle va faire là-bas et elle me répond qu'elle donnera des cours et dansera je suis heureux pour elle et ça se voit au sourire qui se jonche sur mes lèvres « c'est formidable ! Je suis super heureux pour toi. » Dis-je alors en souriant tandis que j'entends l'interphone retentir, je grimace alors en me disant que nous allons être dérangés puis je me lève et file répondre à l'interphone il s'agit de mon père il veut qu'on aille manger en ville, j'accepte alors tout en soupirant puis je raccroche et me tourne vers Hope « je suis désolé Hope... Mon père veut que j'aille manger avec lui en ville. Nous pourrions nous revoir bientôt ? » Dis-je gêné tandis que je viens vers elle et dépose un rapide baiser sur ses lèvres en guise d'excuse ...
Hope & Gabe

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 EmptyMar 28 Aoû - 18:41




      Hope et Gabriel
       Plutôt mouvementées comme retrouvailles !

   
J'
avais de très mauvaises habitudes alimentaires. Mon truc à moi, c’était la pizza, les hamburgers, les hots dog et autres réjouissances du même genre. Bien sûr, je savais apprécier un bon plat en sauce, mais, c’était souvent trop sophistiqué pour moi et oui, je l’admets, je préférais une plâtrée de pates et une escalope pannée qu’à un plat en sauce. On m’avait d’ailleurs bien trop souvent reprochée de mal manger compte tenu de mon travail et hobby, mais j’ai de la chance, même s’il m’arrive de grossir, j’arrive à perdre tout aussi rapidement, parce que je cours beaucoup. Donc, d’une certaine façon, je peux manger comme un chancre, ça ne se verra pas ! Comme je lui propose de m’accompagner à Cardiff, il m’indique qu’il pourra se libérer une ou deux semaines, ce qui est déjà très bien. De toute façon, je l’ai attendu jusque-là, ça n’est donc pas un problème pour moi. Nous décidons d’en reparler, dès qu’il aura pu prendre ses dispositions. Puis, l’interphone de son appartement se met à grésiller et il se lève pour aller voir. De là ou je me trouve, je n’entends pas très bien, mais il semble qu’il s’agisse de son père. Ça me fait sourire, lors d’une de ses visites, le mien était venu me voir, mettant ainsi fin à notre discussion « culinaire ». Aujourd’hui, c’était plus ou mois la même chose, à cela près que nous n’étions pas en train de parler de bouffe. Il raccrocha et revient rapidement vers moi, l’air tout désolé et je compris que j’allais devoir partir. De toute façon, j’étais fatiguée et je ne comptais pas rester longtemps, donc, ça revenait au même. « Ne t’inquiète pas, je comprends. Je devais y aller, de toute façon. Je suis fatiguée ! » que je réponds alors. Le repas chez mes parents, plus la course poursuite pour éviter la bande de mecs complètement bourrés, ça m’avait littéralement vidé. J’avais besoin d’être seule un moment et de me vider la tête devant un feuilleton débile à la télévision et avec une tasse de tisane. Mon chat sur les genoux complèterait ce tableau. Je secouais ensuite la tête à sa question. « Bien sûr ! Demain, si tu veux ? » lui proposais-je. Puis, comme le temps se faisait pressent, j’embrassais rapidement ses lèvres, avant de quitter son appartement pour rejoindre le mien. Peut après, j’entendis sa porte se refermé, il avait dû sortir rejoindre son père. Je fis donc comme je l’avais, dis et je me préparais une tisane que je dégustais en regardant une sitcom idiote à la télévision, avant de plonger dans les bras de Morphée.
WILDBIRD
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! (Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles ! - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

(Hopriel #3) - Plutôt mouvementées comme retrouvailles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-