AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Memories ♠ Fiona & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by THE.FAME ♥
TA DISPONIBILITE RP : Intrigue + Amanda + Fiona + Stan + Jaya + (Isla)

RAGOTS PARTAGÉS : 4191
POINTS : 476
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : Tiens, où est-elle passée justement ? On ne la voit plus beaucoup ces temps-ci, elle est probablement occupée à Swansea. J'ai l'impression qu'elle travaille beaucoup trop. Et sa fille dans tout ça ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Memories ♠ Fiona & Savannah Lun 5 Fév - 22:33

MemoriesFiona & SavannahNous avons des centaines de cours sur comment lutter contre la mort, mais pas un seul sur comment vivre avec.

Quiconque dira dans l’hôpital que le décès d’Amy Mitchell ne l’a pas touché est un menteur. Les cas comme le sien nous questionnent toujours : qu’aurions-nous pu faire de plus ? Sa survie était-elle possible ? Ces deux questions tournent a répétition dans mon esprit. Amy Mitchell était une petite fille de quatre ans. L’âge de ma propre fille. Un accident de la route a eu raison de son petit cœur. Sans opération cardiaque elle mourrait. Et elle n’avait pas le temps d’aller à Swansea, où tout le matériel dernier cri l’attendait. Non, bien sûr, il a fallu que ça tombe sur ma garde. A son entrée, elle était déjà dans un sale état. Tous la regardaient avec pitié tandis que son brancard parcourait les couloirs jusqu’au bloc. Ils savaient que le pronostic n’était pas bon. Évidemment nous nous devons de tout faire : c’est pourquoi je l’avais prise en charge… et perdue sur la table après trois heures d’acharnement. Si nous étions équipés du même robot chirurgical qu’à Swansea, elle serait peut-être encore en vie. C’est frustrant de se dire que ce sont les finances qui ont peut-être causé sa perte. Ici, à Tenby, nous ne sommes pas équipés de toute la technologie dont Swansea dispose. Dans des moments comme celui-ci je regrette beaucoup mon ancien poste là-bas. Mais je préfère aussi me dire que la petite Amy n’aura pas à vivre une dure rééducation, un fauteuil roulant à cause d’une tétraplégie, et toutes les séquelles qu’elle aurait du affronter à cause de son accident. Ses parents sont encore en bas, en train de pleurer leur fille, alors que je suis tranquillement installée dans mon bureau. Ridicule. On a beau se dire que le risque de décès existe, c’est dur, surtout avec les enfants.

Je consulte mon agenda papier, constatant avec soulagement que c’est Fiona qui est sur le chemin pour me rencontrer.  Un maigre sourire vient se dessiner au coin de mes lèvres. La voir me remontera le moral, elle, si pleine de vie. Oh je n’oublie pas qu’elle traverse des moments difficiles. Les souvenirs qui lui reviennent ne sont pas toujours les bienvenus. C’est vrai, qui voudrait se rappeler de sa rupture, d’un moment douloureux, d’une agression ? Personne… Pourtant avec elle c’était un peu comme à la loterie : elle ne savait pas quel souvenir lui reviendrait. C’est une visite de routine que nous avons coutume de faire pour contrôler son état. Si la mémoire lui revenait soudainement, cela pourrait l’amener à un choc post-traumatique qui s’avérerait traumatisant. Je m’avance dans le couloir, atteignant la salle d’attente sans peine. La jolie blonde m’y attend consciencieusement et je m’avance pour la saluer. « Fiona ! Je suis contente de te voir » dis-je avec un large sourire. Elle semble fatiguée, des cernes soulignant ses yeux. La salle d’attente n’est pourtant pas le lieu opportun pour le rendez-vous. Je l’invite à avancer vers mon bureau qui a bien changé depuis sa dernière venue. « Vas-y entre, mon bureau s’est refait une beauté depuis la dernière fois que nous nous sommes vues. » En effet, j’ai pris mon courage à deux mains et ai décidé de peindre les murs pour égayer la pièce. Mon minuscule bureau a laissé place à un bureau plus grand, tout de chêne. La chaleur du bois rend la pièce plus cocooning, ce qui est agréable lors de longues soirées de boulot.

Je m’installe près d’elle, l’observant à la dérobée pendant qu’elle se met à l’aise. C’est une manie que j’ai prise il y a un moment. Bien ou pas bien, elle me permet de remarquer certaines choses qui orienteront mon discours. Le détective Hardy avait cru me berner en me disant que rien de nouveau ne s’était passé, mais j’avais déjà vu ces œdèmes aux jambes, symptôme d’une défaillance cardiaque aiguë. On ne me berne pas facilement, les gars, désolée. « L’hiver est un peu dur, ça mets nos organismes à rude épreuve... » chuchotai-je assez fort pour qu’elle l’entende. Une vague de froid s’est emparée du pays depuis quelques jours, laissant nos bonnets, gants et écharpes reparaître pour nous donner l’impression d’être au Pole Nord. « Comment ça se passe au boulot ? Tu n’es pas trop fatiguée ? » demandai-je avec sincérité.

© 2981 12289 0

_________________

You're my little star ♡
» La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.. •• unbreakable.


Dernière édition par Savannah H. Cartwright le Mar 6 Fév - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Stan - Trystan - Jesse - Savannah. Full pour le moment.
RAGOTS PARTAGÉS : 2098
POINTS : 4260
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Mar 6 Fév - 17:24


Depuis son amnésie, Fiona avait connu trois grandes étapes. Elle connaissait son identité et avait principalement gardé tous les souvenirs de son enfance. Les premiers moments plus diffus intervenaient à l’adolescence et elle ne se rappelait absolument rien des années qui précédaient son agression. La première étape avait été le retour de quelques flashs et quelques bribes de souvenirs, des moments furtifs entre amis ou membres de la famille pour la plupart. La deuxième étape avait été la plus importante car elle avait signifié un gros déclic chez Fiona et une forme de délivrance : elle s’était souvenue du moment de son agression, qui l’avait attaquée et surtout pourquoi. A partir de cet instant-là, lorsque l’affaire avait été résolue, la blonde avait réussi à reprendre sa vie sereinement et avait récupéré des souvenirs plus clairs et plus constants de différents moments de sa vie, notamment l’adolescence, même si elle n’avait pas tout retrouvé et qu’elle avait fini par stagner au bout d’un temps. La troisième étape, plus récente, venait de débloquer un autre instant clef de son existence. La blonde avait été en couple pendant cinq ans avec le marin, s’était même fiancée à lui et pourtant elle n’en avait gardé absolument aucun souvenir… Jusqu’à ce qu’un choc récent lui injecte un flash dans la tête. Était-ce un rêve, une affabulation ou son esprit avait-il ouvert une porte jusqu’ici enterrée inconsciemment ? Le rendez-vous trimestriel chez Savannah lui permettrait d’un avoir le cœur net. La chirurgienne suivait son cas depuis près de trois ans et lui dressait des bilans réguliers de ses progrès ou stagnations diverses. Il était l’heure de faire un nouveau point de la situation aujourd’hui. Fiona avait d’ailleurs été la première patiente régulière de la jeune femme à son arrivée à Tenby, un lien particulier qui les avait connectées différemment des autres patients. Fatiguée par les dernières semaines, la pharmacienne arriva pourtant de bonne humeur à l’hôpital. Ce n’était pas parce qu’elle était crevée qu’elle devait tirer une tête jusque par terre. Savannah ne mit pas longtemps à se pointer dans la salle d’attente où l’attendait la Miller. D’après ce qu’elle avait compris, Fiona était son premier rendez-vous de la journée après les urgences médicales du matin. La chirurgienne semblait d’ailleurs soulagée de la voir. « Salut ! Je suis contente de te voir aussi. » Malgré l’amitié qui s’était développée entre les deux jeunes femmes, elles n’avaient pas souvent l’occasion de se voir en extérieur car Savannah n’avait pas beaucoup de temps libre et lorsqu’elle en avait, la blonde le mettait à profit pour son enfant, logique. Fiona admirait d’ailleurs la capacité de la Cartwright à combiner de tels horaires de fou, ce métier fort émotionnellement et sa vie de famille. La pharmacienne entra à l’intérieur du cabinet et observa les changements apportés par la doctoresse depuis leur dernière rencontre. « C’est chouette franchement ! Tu as tout fait toi-même ? Les couleurs et le bois donnent un côté plus chaleureux à la pièce. Tu dois te sentir mieux pour travailler. » Le bureau était nettement plus agréable à regarder, plus cosy aussi. Savannah mentionna ensuite le froid hivernal. Fiona s’en rendait compte surtout lorsqu’elle montait à cheval, elle était obligée de passer à l’extérieur par moment quand elle passait de la sellerie à l’écurie ou qu’elle rejoignait la piste intérieure à l’autre bout du manège mais heureusement elle ne s’éternisait jamais dehors. « C’est vrai. Pour ma part, j’ai eu la chance de ne rien choper cette année. » La pharmacienne retira d’ailleurs bonnet et écharpe qu’elle déposa près de sa veste pendant que Savannah prenait de ses nouvelles. Malgré une vie professionnelle plus légère que la sienne, Fiona lui confia sa fatigue. « Dans l’ensemble, bien. Juste deux distractions qui me sont arrivées parce que je n’arrive pas à bien dormir dernièrement mais je vais bientôt prendre une semaine pour souffler. C’est vrai que je suis fatiguée. » La blonde avait failli donner des médicaments incorrects à des patients deux fois sur une semaine de temps, heureusement rien de grave comme traitement et heureusement surtout que les deux clients s’en étaient rendu compte. Un petit surmenage ou une baisse de régime sans doute. Son esprit était beaucoup trop en éveil la nuit que pour se reposer convenablement. « Et toi ? On dirait que la matinée a été difficile. » Retourna-t-elle ensuite la question. Fiona se rendait compte des traits creusés de Savannah.

_________________

Too good at goodbyes
People always leave ▬ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me, 'cause every time I open up, it hurts, so I'm never gonna get too close to you, in case you go and leave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Memories ♠ Fiona & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Tenby Cottage Hospital-