AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Memories ♠ Fiona & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Amanda + Fiona + Stan + Jaya + Declan + (Isla)

Terminés: Intrigue
RAGOTS PARTAGÉS : 4341
POINTS : 787
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Memories ♠ Fiona & Savannah Lun 5 Fév - 22:33

MemoriesFiona & SavannahNous avons des centaines de cours sur comment lutter contre la mort, mais pas un seul sur comment vivre avec.

Quiconque dira dans l’hôpital que le décès d’Amy Mitchell ne l’a pas touché est un menteur. Les cas comme le sien nous questionnent toujours : qu’aurions-nous pu faire de plus ? Sa survie était-elle possible ? Ces deux questions tournent a répétition dans mon esprit. Amy Mitchell était une petite fille de quatre ans. L’âge de ma propre fille. Un accident de la route a eu raison de son petit cœur. Sans opération cardiaque elle mourrait. Et elle n’avait pas le temps d’aller à Swansea, où tout le matériel dernier cri l’attendait. Non, bien sûr, il a fallu que ça tombe sur ma garde. A son entrée, elle était déjà dans un sale état. Tous la regardaient avec pitié tandis que son brancard parcourait les couloirs jusqu’au bloc. Ils savaient que le pronostic n’était pas bon. Évidemment nous nous devons de tout faire : c’est pourquoi je l’avais prise en charge… et perdue sur la table après trois heures d’acharnement. Si nous étions équipés du même robot chirurgical qu’à Swansea, elle serait peut-être encore en vie. C’est frustrant de se dire que ce sont les finances qui ont peut-être causé sa perte. Ici, à Tenby, nous ne sommes pas équipés de toute la technologie dont Swansea dispose. Dans des moments comme celui-ci je regrette beaucoup mon ancien poste là-bas. Mais je préfère aussi me dire que la petite Amy n’aura pas à vivre une dure rééducation, un fauteuil roulant à cause d’une tétraplégie, et toutes les séquelles qu’elle aurait du affronter à cause de son accident. Ses parents sont encore en bas, en train de pleurer leur fille, alors que je suis tranquillement installée dans mon bureau. Ridicule. On a beau se dire que le risque de décès existe, c’est dur, surtout avec les enfants.

Je consulte mon agenda papier, constatant avec soulagement que c’est Fiona qui est sur le chemin pour me rencontrer.  Un maigre sourire vient se dessiner au coin de mes lèvres. La voir me remontera le moral, elle, si pleine de vie. Oh je n’oublie pas qu’elle traverse des moments difficiles. Les souvenirs qui lui reviennent ne sont pas toujours les bienvenus. C’est vrai, qui voudrait se rappeler de sa rupture, d’un moment douloureux, d’une agression ? Personne… Pourtant avec elle c’était un peu comme à la loterie : elle ne savait pas quel souvenir lui reviendrait. C’est une visite de routine que nous avons coutume de faire pour contrôler son état. Si la mémoire lui revenait soudainement, cela pourrait l’amener à un choc post-traumatique qui s’avérerait traumatisant. Je m’avance dans le couloir, atteignant la salle d’attente sans peine. La jolie blonde m’y attend consciencieusement et je m’avance pour la saluer. « Fiona ! Je suis contente de te voir » dis-je avec un large sourire. Elle semble fatiguée, des cernes soulignant ses yeux. La salle d’attente n’est pourtant pas le lieu opportun pour le rendez-vous. Je l’invite à avancer vers mon bureau qui a bien changé depuis sa dernière venue. « Vas-y entre, mon bureau s’est refait une beauté depuis la dernière fois que nous nous sommes vues. » En effet, j’ai pris mon courage à deux mains et ai décidé de peindre les murs pour égayer la pièce. Mon minuscule bureau a laissé place à un bureau plus grand, tout de chêne. La chaleur du bois rend la pièce plus cocooning, ce qui est agréable lors de longues soirées de boulot.

Je m’installe près d’elle, l’observant à la dérobée pendant qu’elle se met à l’aise. C’est une manie que j’ai prise il y a un moment. Bien ou pas bien, elle me permet de remarquer certaines choses qui orienteront mon discours. Le détective Hardy avait cru me berner en me disant que rien de nouveau ne s’était passé, mais j’avais déjà vu ces œdèmes aux jambes, symptôme d’une défaillance cardiaque aiguë. On ne me berne pas facilement, les gars, désolée. « L’hiver est un peu dur, ça mets nos organismes à rude épreuve... » chuchotai-je assez fort pour qu’elle l’entende. Une vague de froid s’est emparée du pays depuis quelques jours, laissant nos bonnets, gants et écharpes reparaître pour nous donner l’impression d’être au Pole Nord. « Comment ça se passe au boulot ? Tu n’es pas trop fatiguée ? » demandai-je avec sincérité.

© 2981 12289 0

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   


Dernière édition par Savannah H. Cartwright le Mar 6 Fév - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Mariage Lhys. A venir : Trystan - Malone.
RAGOTS PARTAGÉS : 2251
POINTS : 4688
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop. Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Mar 6 Fév - 17:24


Depuis son amnésie, Fiona avait connu trois grandes étapes. Elle connaissait son identité et avait principalement gardé tous les souvenirs de son enfance. Les premiers moments plus diffus intervenaient à l’adolescence et elle ne se rappelait absolument rien des années qui précédaient son agression. La première étape avait été le retour de quelques flashs et quelques bribes de souvenirs, des moments furtifs entre amis ou membres de la famille pour la plupart. La deuxième étape avait été la plus importante car elle avait signifié un gros déclic chez Fiona et une forme de délivrance : elle s’était souvenue du moment de son agression, qui l’avait attaquée et surtout pourquoi. A partir de cet instant-là, lorsque l’affaire avait été résolue, la blonde avait réussi à reprendre sa vie sereinement et avait récupéré des souvenirs plus clairs et plus constants de différents moments de sa vie, notamment l’adolescence, même si elle n’avait pas tout retrouvé et qu’elle avait fini par stagner au bout d’un temps. La troisième étape, plus récente, venait de débloquer un autre instant clef de son existence. La blonde avait été en couple pendant cinq ans avec le marin, s’était même fiancée à lui et pourtant elle n’en avait gardé absolument aucun souvenir… Jusqu’à ce qu’un choc récent lui injecte un flash dans la tête. Était-ce un rêve, une affabulation ou son esprit avait-il ouvert une porte jusqu’ici enterrée inconsciemment ? Le rendez-vous trimestriel chez Savannah lui permettrait d’un avoir le cœur net. La chirurgienne suivait son cas depuis près de trois ans et lui dressait des bilans réguliers de ses progrès ou stagnations diverses. Il était l’heure de faire un nouveau point de la situation aujourd’hui. Fiona avait d’ailleurs été la première patiente régulière de la jeune femme à son arrivée à Tenby, un lien particulier qui les avait connectées différemment des autres patients. Fatiguée par les dernières semaines, la pharmacienne arriva pourtant de bonne humeur à l’hôpital. Ce n’était pas parce qu’elle était crevée qu’elle devait tirer une tête jusque par terre. Savannah ne mit pas longtemps à se pointer dans la salle d’attente où l’attendait la Miller. D’après ce qu’elle avait compris, Fiona était son premier rendez-vous de la journée après les urgences médicales du matin. La chirurgienne semblait d’ailleurs soulagée de la voir. « Salut ! Je suis contente de te voir aussi. » Malgré l’amitié qui s’était développée entre les deux jeunes femmes, elles n’avaient pas souvent l’occasion de se voir en extérieur car Savannah n’avait pas beaucoup de temps libre et lorsqu’elle en avait, la blonde le mettait à profit pour son enfant, logique. Fiona admirait d’ailleurs la capacité de la Cartwright à combiner de tels horaires de fou, ce métier fort émotionnellement et sa vie de famille. La pharmacienne entra à l’intérieur du cabinet et observa les changements apportés par la doctoresse depuis leur dernière rencontre. « C’est chouette franchement ! Tu as tout fait toi-même ? Les couleurs et le bois donnent un côté plus chaleureux à la pièce. Tu dois te sentir mieux pour travailler. » Le bureau était nettement plus agréable à regarder, plus cosy aussi. Savannah mentionna ensuite le froid hivernal. Fiona s’en rendait compte surtout lorsqu’elle montait à cheval, elle était obligée de passer à l’extérieur par moment quand elle passait de la sellerie à l’écurie ou qu’elle rejoignait la piste intérieure à l’autre bout du manège mais heureusement elle ne s’éternisait jamais dehors. « C’est vrai. Pour ma part, j’ai eu la chance de ne rien choper cette année. » La pharmacienne retira d’ailleurs bonnet et écharpe qu’elle déposa près de sa veste pendant que Savannah prenait de ses nouvelles. Malgré une vie professionnelle plus légère que la sienne, Fiona lui confia sa fatigue. « Dans l’ensemble, bien. Juste deux distractions qui me sont arrivées parce que je n’arrive pas à bien dormir dernièrement mais je vais bientôt prendre une semaine pour souffler. C’est vrai que je suis fatiguée. » La blonde avait failli donner des médicaments incorrects à des patients deux fois sur une semaine de temps, heureusement rien de grave comme traitement et heureusement surtout que les deux clients s’en étaient rendu compte. Un petit surmenage ou une baisse de régime sans doute. Son esprit était beaucoup trop en éveil la nuit que pour se reposer convenablement. « Et toi ? On dirait que la matinée a été difficile. » Retourna-t-elle ensuite la question. Fiona se rendait compte des traits creusés de Savannah.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Amanda + Fiona + Stan + Jaya + Declan + (Isla)

Terminés: Intrigue
RAGOTS PARTAGÉS : 4341
POINTS : 787
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Ven 23 Fév - 1:40

MemoriesFiona & SavannahNous avons des centaines de cours sur comment lutter contre la mort, mais pas un seul sur comment vivre avec.

Un artiste peinte aurait bien mieux fait que moi dans cette pièce. Lorsque mon œil avisé scrute les murs, il ne perçois que les petites imperfections que j’y ai laissées. Forcément : je ne suis pas une pro, et je suis très exigeante envers moi-même alors tout ces petits défauts me sautent aux yeux. L’exercice a toutefois été amusant car une infirmière s’est dévouée en passant devant mon bureau, tout à fait par hasard. La surface est petite, nous n’avons pas mis beaucoup de temps avant de terminer la première couche, puis la couleur. Alors au fond, cela me rappelle aussi nos visages barbouillés de peinture, nos blouses crades, nos genoux écorchés, … c’était un merveilleux moment. Lorsque nous avons bu un verre après cela, elle m’a avoué qu’elle aimait le changement et que j’étais la première à briser la monotonie des bureaux. J’adore ce nouvel environnement de travail, et j’ai l’impression que mes patients aussi… la réaction de Fiona me conforte dans cette idée. Je lui souris alors et passe un regard circulaire sur la pièce : « Oui j’ai peint moi-même, je n’aurais pas pu compter sur l’hôpital pour me proposer de l’aide… mais une infirmière m’a donné un coup de main un soir. Comme c’est petit, c’est allé vite. » La satisfaction se perçoit largement dans ma voix. Malgré les défauts, le résultat est là ! « Je passe beaucoup de temps ici, et même pour mes patients… c’est quand même mieux d’avoir un lieu sympa pour échanger. »

Je profite de cette transition pour aborder le sujet de ses yeux fatigués. Serait-elle tombée malade ? Une épidémie de grippe a envahi Tenby depuis peu, ce qui fatigue tout le monde. Le froid renforce de nombreux maux : crises d’arthrose, maux de dos, asthme, … ce n’est pas une saison de tout repos. Mais non, Fiona n’est pas tombée malade. Un petit rire m’échappe involontairement : « C’est génial ! Il faudra que tu me donnes tes secrets pour ne pas tomber malade. » Et nul doute qu’elle en a, des stratégies ! L’aromathérapie fait partie des nombreuses compétences de Fiona. C’est toujours un plaisir d’échanger avec elle sur ce sujet, car on néglige trop le pouvoir des éléments naturels sur le corps humain.

La jolie blonde m’apprend alors que deux incidents lui sont arrivés à cause du manque de sommeil : elle ne dort pas très bien dernièrement. Je fronce les sourcils et pince les lèvres, soucieuse pour elle. Le sommeil est primordial, surtout dans son cas. Fiona a subi une lourde amnésie et ne retrouve que quelques bribes de souvenirs à la fois, c’est un processus lent et éreintant pour elle. Manquer de sommeil pourrait mettre à mal les derniers progrès qu’elle a fait et je m’inquiète qu’elle s’épuise. Prendre une semaine pour souffler ne réglerait peut-être pas le problème de sommeil, pourtant. « Tu vois toujours une psychothérapeute ? Est-ce que tu as eu d’autres souvenirs ? » J’avoue que cela fait un moment que nous ne nous sommes pas vues. En ces quelques mois, beaucoup de choses ont pu se passer sans que je n’en sois au courant. Peut-être a-t-elle eu d’autres réminiscences qui l’ont empêchée de dormir convenablement ? J’essaie d’adopter une attitude bienveillante envers elle, me souciant de son bien-être. « Je pourrais te prescrire quelque chose pour que tu dormes plus facilement mais selon moi ce n’est pas vraiment l’idéal… on peut commencer par quelque chose de plus naturel. De la sophrologie, de l’homéopathie, ou même l’hypnose… et on verrait ce que ça donne. C’est important que tu puisses dormir. » dis-je pour lui confier mes inquiétudes.

« Et toi ? On dirait que la matinée a été difficile. » Mes gestes se figent lorsque j’entends la question de Fiona. « Ca se voit tant que ça ? » je lui demande afin de m’en assurer. A l’hôpital il y a une règle, la même pour tout le monde : laissons nos problèmes aux vestiaires et n’en faisons pas pâtir nos patients. Je m’en veux d’être si transparente aux yeux de Fiona. Cela me touche beaucoup qu’elle se préoccupe ainsi de moi. « Mais tu as raison, on ne peut pas dire que tout soit tout beau tout rose» dis-je avec un sourire contrit. « Une petite fille est morte en salle d’opération ce matin. C’était inéluctable, j’ai essayé mais… c’est un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase je dirai. Mais ça ira… il le faut bien. » Je finis par soupirer, repensant à cette matinée d’enfer. Je me demande comment les chirurgiens peuvent exercer leur profession durant des dizaines d’années. En ces quelques années d’exercice j’ai l’impression qu’une lassitude s’est emparée de moi, alors que j’adore mon boulot. Ces derniers temps ce boulot a néanmoins tendance à être synonyme de fatalité.

© 2981 12289 0

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Mariage Lhys. A venir : Trystan - Malone.
RAGOTS PARTAGÉS : 2251
POINTS : 4688
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop. Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Dim 25 Fév - 14:16


Le regard de Fiona se perdit dans le bureau de Savannah. La pièce était plus chaleureuse que la dernière fois, la chirurgienne avait repeint les lieux avec l’aide d’une infirmière. Elle avait besoin d’un endroit plus convivial où se poser étant donné qu’elle y passait pas mal de temps et y recevait nombre de patients. « Oui, ça donne un côté moins aseptisé. » Répondit la pharmacienne, heureuse de ne pas avoir la sensation de se retrouver dans un couloir épuré et aux odeurs de désinfectants. Les deux amies échangèrent ensuite sur la météo hivernale et glaciale de ces dernières semaines. Fiona avait la chance de ne pas tomber souvent malade et elle avait tout le nécessaire pour se soigner si c’était le cas. Elle pensait que Savannah était aussi immunisée de par toutes ses interventions à l’hôpital mais il fallait croire qu’elle souffrait parfois des épidémies environnantes puisqu’elle s’empressait de connaitre les secrets de l’aromathérapeute pour se préserver. « Je n’y manquerai pas. » Fiona confirma tout de même l’intuition de la chirurgienne à propos de sa fatigue. Elle dormait très mal dernièrement et avait besoin de se reposer. Soucieuse, Savannah lui posa directement la question qui la préoccupait. Voyait-elle toujours un psychothérapeute et avait-elle eu d’autres souvenirs ? « Je n’ai été voir personne, puisque j’avais rendez-vous avec toi assez vite… En fait, oui. Il y a toujours quelques bribes comme d’habitude mais j’ai un souvenir en particulier qui m’est revenu et qui m’a perturbée… ça concerne mon ex-fiancé… Depuis, j’ai du mal à dormir, j’ai la tête en feu… Comme si d’autres allaient suivre. Je ne sais pas, je suis un peu perdue sur ce qui m’arrive. » La blonde n’allait pas voir de psychothérapeute depuis un moment mais elle était toujours suivie par son neurologue. Les souvenirs revenaient de façon aléatoire, certains étaient plus forts que d’autres. Toutefois, Fiona avait vécu une relation de cinq ans avec un homme, dont elle partageait toujours la vie au moment de l’agression qui avait entrainé son amnésie, mais jusqu’à présent, en trois et demi, elle n’avait jamais eu aucun souvenir de lui. C’était perturbant. Et surtout, Fiona avait peur de la suite maintenant qu’elle en avait eu un. Savannah souhaitait lui prescrire un médicament pour mieux dormir – la pharmacienne aurait pu se le prendre elle-même à vrai dire mais elle redoutait de ne plus se rappeler de rien ou d’entraver le processus de mémorisation lancé. « Ça ne risque pas de couper court à ce qui pourrait me revenir si j’assomme mon cerveau ? » La chirurgienne estimait justement que les somnifères n’étaient pas la méthode la plus appropriée et elle proposait des alternatives. « Tout ce que tu veux mais je ne me laisserai pas hypnotiser. » La confiance de Fiona avait déjà été abusée par le passé, certaines personnes avaient profité de son amnésie pour lui faire croire des choses fausses alors elle refusait de donner le loisir à quelqu’un de prendre le contrôle de son esprit et d’aller encore trifouiller dans sa tête, même un médecin, c’était hors-de-question pour elle. Observatrice, la blonde remarqua alors le trouble de son interlocutrice. Savannah semblait avoir traversé une matinée difficile. Ses soupçons se confirmèrent car la chirurgienne se renfrogna, le regard triste, et lui expliqua qu’une petite fille avait perdu la vie en salle d’op et qu’elle avait tout essayé pour la sauver… C’était la réalité difficile du métier de Savannah… et Fiona se sentait soudain stupide de se ramener avec des inquiétudes à deux francs quand elle se rendait compte de la difficulté et de la gravité de ce qu’affrontait la chirurgienne à longueur de journée. « C’est horrible… » Dit-elle en posant une main rassurante de son amie. Horrible et tellement triste. « Je suis désolée, je suis sûre que tu as fait tout ce qui était en ton pouvoir… Je ne sais pas comment tu fais pour assurer comme ça. » Souffla ensuite Fiona, à court de mots face à une telle nouvelle. « La goutte qui fait déborder le vase ? Tu as vécu d’autres cas si durs récemment ? Est-ce que tu tiens le coup ? » Soucieuse, la blonde s’inquiétait sincèrement pour Savannah, qui semblait avoir pas mal encaissé dernièrement.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Amanda + Fiona + Stan + Jaya + Declan + (Isla)

Terminés: Intrigue
RAGOTS PARTAGÉS : 4341
POINTS : 787
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Mer 7 Mar - 0:59

MemoriesFiona & SavannahNous avons des centaines de cours sur comment lutter contre la mort, mais pas un seul sur comment vivre avec.
« Ne m’en parle pas ! Cette odeur me rend dingue et nous colle à la peau. » je plaisante. La solution hydro-alcoolique dont nous nous enduisons systématiquement les mains finit par imprégner celles-ci. L’odeur est assez caractéristique… et aseptisée, comme le dit Fiona. Une bonne crème hydratante à la lavande est mon principal atout.

La situation de Fiona était délicate : son amnésie remontait à plusieurs années. Et son fiancé faisait partie des choses qu’elle avait oubliées… dans ces cas-là les solutions des concernés n’étaient jamais les même. Continuer de vivre avec l’être aimé même si on ne se souvient plus l’avoir aimé ? Ou repartir sur des bases nouvelles en laissant de côté les anciennes relations ? Les différents cas de figure étaient possible. A la place de Fiona, n’importe qui se sentirait perdue. « Ce que tu ressens est tout à fait normal. Les souvenirs amènent de l’anxiété et des inquiétudes. Peut-être qu’un rendez-vous avec ton psy t’aiderai à y voir plus clair, il saura dêmeler tout ça. Ce n’est pas que je veux t’envoyer voir quelqu’un d’autre, hein… je t’adore, c’est juste qu’il est plus compétent que moi dans le domaine. » dis-je en lui prenant la main pour la rassurer. Je n’ai pas l’habitude de me rapprocher autant de mes patients. En règle générale je ne les vois que pour les rendez-vous de suivi, ou ceux avant l’opération, ou lors des rechutes, … bref : à un moment de leur vie où ils ont besoin de compréhension et de bienveillance. C’est ce que j’essaie de leur apporter tout gardant du recul. Mais Fiona fait partie de ces patientes qui nous touchent plus que les autres. Je ne sais pas pourquoi, peut-être son appartenance au domaine du soin ? Sa gentillesse à toute épreuve ? Sa résilience ? « Est-ce que quelque chose a déclenché ces souvenirs ? Tu vois souvent ton ex-fiancé ? » je demande à voix basse pour approfondir ma connaissance de la situation. Elle sait qu’il existe, elle sait qu’ils étaient fiancés, mais elle ne se souvenait plus de lui… jusqu’à ce souvenir. Se rappeler est douloureux, mais indispensable. C’est ce que tout mes cours m’ont appris à propos de l’amnésie. Sauf que les livres ne sont pas confrontés à la réalité d’une jeune femme déboussolée en quête de son identité. Se rappeler, c’est aussi faire fi de tout ce qu’elle a construit depuis cette abominable agression.

Les problèmes de sommeil de la jolie blonde me préoccupent beaucoup. Ce n’est pas idéal pour retrouver des souvenirs, pas idéal pour quoi que ce soit en fait… d’autre part, prendre des médicaments l’est encore moins. Les alternatives que je lui propose semblent lui plaire, sauf l’hypnose. Je hoche légèrement la tête en signe de compréhension. « D’accord d’accord, promis ! L’hypnose ce n’est pas pour tout le monde. J’avoue que moi non plus je n’aime pas beaucoup ça... » Il faut être réceptif pour être hypnotisé. Mon principal problème était celui-là, je n’arrivai pas à être assez détendue pour être réceptive. Des centaines de pensées ne cessaient de me tournicoter dans la tête, et j’avais tellement peur qu’on me trifouille le cerveau que je ne me laissai pas aller. Bref : expérience désastreuse ! « La sophrologie alors ? Cela pourrait t’accompagner tout en douceur pour te souvenir... » je propose alors, un peu inquiète d’être trop insistante. Les insomnies et réveils nocturnes ont été mes compagnons pendant plusieurs mois après qu’Aldaric m’ait quittée et que j’ai accouché. C’était normal, disait le médecin. Alors j’ai développer ce goût pour les médecines alternatives, bien plus naturelles : l’aromathérapie m’aidait beaucoup, et la sophrologie venait compléter le tout. Je suis bien contente que ce soit terminé… Mes cernes, maintenant, sont juste dues à un cruel manque de sommeil. Je crois qu’une pause me ferait le plus grand bien. Je n’ai pas pris beaucoup de vacances depuis mon embauche, je devrai y songer sérieusement.  « C’est horrible… » La confirmation de la jeune femme me donnait envie de pleurer pour cette injustice, cette petite fille qui n’aurait jamais l’occasion de tomber amoureuse ou d’aller au bal de fin d’année.  Le soutien moral et physique communiqué par la jeune femme me fait du bien. Elle, bien vivante. Malgré cette agression elle a réussi à se reconstruire. Tout n’est pas rose, certes, mais Fiona est un exemple de courage que j’aimerais suivre au quotidien. « Je ne sais pas comment tu fais pour assurer comme ça. » Si j’étais honnête je lui dirai que je ne suis pas certaine d’assurer tant que ça… j’ai plutôt l’impression de subir et de survivre. « C’est assez difficile en ce moment. Les routes ne sont pas sûres en hiver, et comme on est souvent les plus proches, on nous envoie pas mal de blessés. » Car pas assez de temps pour les emmener à Swansea… seulement les équipements de l’hôpital de Tenby manquaient cruellement d’efficacité. Peut-être que j’aurais l’occasion de changer ça avec l’héritage de Madame Campbell, celle qui me redonnait le sourire. Elle qui fait justement partie de ces cas difficiles parce que je me suis beaucoup attachée à elle. « Je devrais probablement prendre du repos. On parle de burn-out partout chez les soignants… j’aurais tort de ne pas y prêter attention. » déclarai-je, un peu amère.

© 2981 12289 0

[ désolée, c'est peut-être un peu long ]

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Mariage Lhys. A venir : Trystan - Malone.
RAGOTS PARTAGÉS : 2251
POINTS : 4688
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop. Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Sam 10 Mar - 18:14


Savannah lui expliqua que la remontée de souvenirs suscitait de l’anxiété. Fiona ne se tracassait plus depuis de nombreux mois. Elle avait débloqué sa mémoire lorsqu’elle avait retrouvé ceux qui s’en étaient pris à elle et leurs motivations environ deux ans auparavant. Depuis, la pharmacienne s’était détendue et ne s’était plus inquiétée de ce qui lui reviendrait ou non. Elle avait laissé libre court à son cerveau, consciente qu’elle ne retrouverait probablement jamais tous les souvenirs perdus. La balle qui lui avait traversé la tête l’avait blessée de façon indélébile, elle avait laissé des traces dans la zone de mémorisation et Fiona ne pourrait pas en guérir complètement. Elle rencontrait d’ailleurs plus souvent des problèmes de concentration que la moyenne des personnes, engrangeait moins vite les souvenirs, retenait moins de détails qu’avant, tout simplement parce qu’elle n’en était plus autant capable. Il était déjà miraculeux qu’elle ait gardé la plupart de ses facultés cognitives et aucune séquelle sérieuse qui l’empêchait de vivre. Elle se souvenait même de sa propre identité et des personnes principales de sa vie… pour la plupart. Le seul revers dont elle avait à se plaindre dans sa guérison déjà miraculeuse était de ne pas avoir retrouvé entièrement la mémoire. Vu ce dont Fiona était revenue, elle pouvait difficilement espérer mieux que la situation actuelle. Pourtant, le dernier souvenir en date l’avait touchée plus que les autres parce qu’il concernait un pan important de sa vie, un progrès fulgurant, lié à une émotion forte qu’elle avait ressentie. Fiona s’en inquiétait car ce souvenir pouvait chambouler d’autres existences que la sienne si d’autres suivaient. Elle avait peur de la suite des événements, peur de ne rien avoir d’autre. La pharmacienne était perdue et partagée. Savannah réitéra l’idée d’un psychologue mais la blonde n’avait plus envie de consulter pour s’entendre encore dire les mêmes âneries : patience, calme, respiration.... Tous les mots qu’on lui serinait bêtement à chaque séance. « Je sais que c’est toi le docteur, mais je ne pense pas qu’une énième consultation avec un psy m’aidera à y voir plus clair, non. J’en ai vu trois différents dans les trois premières années et j’ai arrêté depuis quelques mois. Ils tenaient tous le même discours et servaient les mêmes conseils stéréotypés. Ce qui m’aiderait c’est de trouver un moyen de canaliser ce qui se passe dans ma tête. » Répondit-elle d’une voix douce afin de ne pas vexer Savannah en la contredisant de la sorte. « Le souvenir que j’ai eu s’est produit lorsque j’ai ressenti une émotion forte. Je pense que c’est lié mais je n’en suis pas sûre. J’ai bientôt rendez-vous avec le neurologue. » Savannah était le médecin qui réalisait le suivi et son bilan de santé de façon plus générale mais elle n’était pas la spécialiste du cerveau non plus. Vu sa condition particulière, Fiona voyait différents spécialistes. « C’est quand j’ai appris une nouvelle le concernant que ça m’a fait comme un choc. C’est difficile à expliquer. Je n’ai eu qu’un souvenir assez net… mais je rêve souvent de ça ces dernières nuits, c’est pour ça que je dors mal. » Fiona marqua une pause avant de reprendre de façon mi-personnelle, mi pragmatique. « J’ai peur de tout ce qui se passe… Est-ce que tu penses que d’autres souvenirs suivront ? Je sais que personne n’a la réponse, mais j’en appelle à ton avis de médecin. » Savannah lui proposa ensuite des méthodes alternatives pour l’aider à se souvenir. Fiona adhéra à l’idée de la sophrologie après avoir écarté l’hypnose, une technique finalement rejetée par la doctoresse également. « Pourquoi pas… Je n’y connais pas grand-chose mais ce sont des séances de relaxation de l’esprit, c’est ça ? » Autrement dit, la blonde garderait au moins le contrôle sur elle-même. Après avoir abordé l’objet de sa visite, la pharmacienne remarqua ensuite la fatigue extrême de Savannah. La matinée avait été rude. La Cartwright avait tout tenté pour sauver la vie d’une petite fille, en vain. Le matériel disponible à Tenby n’avait pas été suffisant. C’était terriblement frustrant et triste de se dire qu’ailleurs, la situation aurait pu tourner autrement. Avec la surcharge de travail dernièrement, Savannah confia être probablement au bord du burn-out. « Pour que tu en parles, c’est que tu es déjà loin… Un médecin oublie trop souvent sa propre santé. Fais attention à toi Savie, tu devrais vraiment prendre quelques jours pour souffler et déconnecter… » Souffla la blonde en posant une main sur celle de son amie. Le manque cruel d’effectif n’aidait pas non plus mais si le peu de soignants présents craquaient à tour de rôle, ce n’était pas pour rien, il fallait envisager de prendre du recul. Rester dans cet état n’était pas la meilleure des idées.

HJ : c'était parfait

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Amanda + Fiona + Stan + Jaya + Declan + (Isla)

Terminés: Intrigue
RAGOTS PARTAGÉS : 4341
POINTS : 787
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Jeu 22 Mar - 0:57

MemoriesFiona & SavannahNous avons des centaines de cours sur comment lutter contre la mort, mais pas un seul sur comment vivre avec.
Le problème était complexe. Bon, comme tout les problèmes dirait-on… mais celui-ci révélait un dilemme que j’avais du mal à cerner. Le projet de soin devait coller avec les aspirations de la patiente, Fiona en l’occurence. Sa guérison, elle la construirait toute seule, au final. Mon objectif d’aujourd’hui était de l’aider à canaliser ses pensées pour l’apaiser, pour cela il fallait trouver un moyen adapté. Les possibles thérapies défilaient dans mon esprit, toutes ayant des avantages et des inconvénients, toutes n’étant pas forcément adaptées à la situation de la Miller. L’hypnose ? Très peu pour elle, j’avais abordé le sujet mais reculé aux vues de la réticence de Fiona. La psychothérapie n’était visiblement pas une solution viable pour elle. Je comprenais totalement ce qu’elle ressentait, il y avait autant de psychothérapies que de psychothérapeutes. Chacun avait sa manière de faire, et malheureusement pas toujours la bonne. Visiblement la jeune femme avait l’impression de se faire berner et une solution supplémentaire venait d’être supprimée de ma liste. J’adoptai une attitude bienveillante et souriante, ne me laissant pas abattre pour autant. Si je n’écoutais pas Fiona je perdrai sa confiance, concept très précieux en ce qui concernait la relation thérapeutique. « On va finir par trouver, je suis assez confiante là-dessus. » Les revues médicales m’aideraient dans ce sens. On y trouvait de tout : de l’éthique à la science pure, des techniques de chirurgie aux essais en passant par les solutions alternatives et naturelles… je n’avais pas barré toutes mes options.

« Le souvenir que j’ai eu s’est produit lorsque j’ai ressenti une émotion forte. Je pense que c’est lié mais je n’en suis pas sûre. J’ai bientôt rendez-vous avec le neurologue. » J’acquiesçai en regardant passivement mes notes par dessus mon bureau. L’adrénaline. Voilà ce qui avait probablement déclenché la « crise ». J’étais au moins sur une piste, ce qui était déjà bien. Le neurologue serait bien plus calé que moi là-dessus. « J’avoue que je me sens un peu dépassée. Le neurologue pourra probablement t’aider davantage que moi, c’est son domaine. » D’après ce que je comprenais elle ressassait ses souvenirs encore et encore au point de n’en pas dormir la nuit, tel était le nœud du problème. Cela formait un cercle vicieux dont il était difficile de sortir. N’importe qui préconiserait un somnifère ou un hypnotique, c’est ce que j’aurais fait si je ne connaissais pas si bien la jeune femme. Surtout qu’elle semblait réfractaire à la thérapie chimique. « J’ai peur de tout ce qui se passe… Est-ce que tu penses que d’autres souvenirs suivront ? Je sais que personne n’a la réponse, mais j’en appelle à ton avis de médecin. » J’étais navrée pour elle qui d’habitude était si joviale. La sincérité faisait partie de mes qualités. Dire la vérité, même quand elle fait mal, est souvent bienfaiteur au final… il vaut mieux cela plutot que de cacher la vérité jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. « Honnêtement… je pense que d’autres viendront. Evidemment je ne suis sûre de rien. Le cerveau évolue tellement qu’il est imprévisible. Comme ce qu’il t’arrive depuis quelques temps… j’imagine que tu ne t’attendais pas à retrouver des souvenirs comme ça. » Son cas était d’autant plus complexe que sa capacité mémorielle était atteinte. La zone même du cerveau qui contrôlait sa mémoire était défectueuse suite à la balle qui l’avait transpercée. Elle était un miracle sur patte, en somme. « Je vais peut-être mettre les pieds dans le plat, mais… tu es en de bons termes avec ton ex ? Le voir et lui parler de ce dont tu t’es rappelé pourrait t’aider à calmer ces angoisses non ? Quant à la sophrologie, tu peux faire ça en parallèle. C’est effectivement une sorte de détente de l’esprit. L’hypnose permet d’entrer dans le psychique uniquement par la psychée, alors que la sophrologie utilise à la fois le physique et le psychique. » Je poursuivais en lui expliquant quelques exercices possibles durant une séance puis repris : « ça te permet de garder le contrôle de tout ce qu’il se passe, c’est toi qui détermine comment tu vis la séance. Tu peux aussi bien rester en éveil, ou partir loin dans tes pensées... » Je souris largement, prenant conscience que nous tenions un début de solution. A un moment donné je faisais de la sophrologie une fois par mois. Les choses ont bien changé depuis, et ce n’est pas seulement le manque de temps qui m’empêche de m’y rendre… c’est aussi le fait que je m’endors presque immédiatement pendant la séance, tellement je suis fatiguée.

C’est d’ailleurs cette fatigue quasi-permanente que Fiona remarque. Je lui confie l’épisode de ce matin et la lassitude qui m’envahit souvent depuis quelques temps. La blonde a tout à fait raison : si je lui en parle c’est que je suis déjà loin. J’ai tendance à tout intérioriser, ce qui me fait prendre conscience de l’urgence de la situation. Les soignants faisaient souvent les pires patients, je ne tenais pas à en devenir une. J’appréciai le sollicitude de Fiona. Rien ne l’obligeait à me soutenir ainsi. Comme quoi le lien entre un médecin et son patient était étroit. « Oui… ça fait longtemps que je veux aller visiter un peu la France. Je vais voir ce que je peux faire. De toute façon avec toutes les heures supp’ que je fais ils ne pourront pas me refuser de vacances ! » dis-je ironiquement.  

© 2981 12289 0

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Mariage Lhys. A venir : Trystan - Malone.
RAGOTS PARTAGÉS : 2251
POINTS : 4688
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop. Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Dim 1 Avr - 14:10


Fiona n’était pas une patiente facile ou très réceptive, elle en avait bien conscience. Savannah avait appris à la connaître au fil du temps et elle avait cette bienveillance à toute épreuve envers elle. La chirurgienne ne se laissa pas décourager par les réticences de sa patiente et elle réfléchit à d’autres alternatives tandis que la pharmacienne expliqua plus précisément ce qu’elle avait ressenti lorsqu’elle s’était souvenue de son ex-fiancé. Une émotion forte l’avait traversée, une émotion qu’elle n’expliquait pas très bien avec des mots, c’est pourquoi, en dehors de l’aspect physique que Savannah suivait, elle souhaitait faire un bilan plus précis à l’aide d’un neurologue. La Cartwright approuva l’initiative, avouant être dépassée par la spécialité de ce domaine. Il fallait néanmoins des mois avant d’obtenir un rendez-vous si celui-ci ne présentait pas un caractère « urgent ». Ainsi, Fiona décida de demander l’avis de « médecin » de Savannah sur la question. Elle ne fut pas déçue. La jeune femme pensait que d’autres souvenirs suivraient, le cerveau était un organe imprévisible. La chirurgienne acheva d’ailleurs de la convaincre à propos d’un point sur lequel elle hésitait : revoir son ex. Forcément, Fiona y avait songé plusieurs fois mais elle repoussait l’idée, ne voulant pas refaire irruption dans la vie du marin et lui rappeler un passé douloureux ou pire lui donner des espoirs vains. Pourtant, il était le seul à pouvoir l’aider sur tout un pan de sa vie et elle était certaine qu’il n’hésiterait pas, peu importe son ressenti. Savannah était de bon conseil. Elle reparla de la sophrologie, méthode que la pharmacienne n’avait pas repoussée. Ce moyen lui permettrait d’utiliser le physique et le psychique en même temps, de se détendre l’esprit et peut-être d’explorer d’autres facettes dont elle n’avait pas idée. L’avantage était aussi qu’elle pourrait garder le contrôle de la situation contrairement à l’hypnose. En dehors des divertissements de la vie quotidienne, Fiona avait du mal avec le lâcher-prise, surtout lorsque ça touchait sa tête. « Revoir mon ex, tu as raison, j’y avais déjà pensé. Il n’hésitera pas à m’aider si je vais le voir… C’est compliqué, mais il faudra bien que je me lance. » Répondit-elle dans un sourire. Elle devait savoir ce qu’elle voulait : avoir une chance de retrouver encore plus la mémoire ou la repousser pour de bon. « J’aime bien cette méthode de la sophrologie, elle me parle. Je tenterai l’expérience, merci du conseil ! Tu connais une personne en particulier à suivre en la matière ? » Fiona était heureuse de pouvoir s’appuyer sur de nouvelles pistes, des pistes qui n’impliquaient ni un psy ni une perte totale de contrôle. Rassurée, elle s’enquit alors de l’état de Savannah. La blonde avait remarqué que la chirurgienne semblait particulièrement fatiguée… Le médecin reconnut son état d’épuisement avancé, lassée et vidée depuis quelques temps. Savannah rêvait de pouvoir visiter un peu la France. Elle tenterait de transformer toutes ces heures supplémentaires en congé bien mérité. « Tu as bien raison. Il faut parfois un peu lever le pied pour mieux repartir ensuite. » Fiona marqua une pause et esquissa un sourire en pensant au pays d’origine de sa mère. Ses grands-parents maternels vivaient d’ailleurs à Paris. La blonde y avait passé chaque été de son adolescence, certains étés dont elle se souvenait en partie, d’autres pas. Néanmoins, elle ne pouvait qu’approuver ce choix de Savannah d’aller en France. « Une partie de ma famille est originaire de là-bas. C’est un pays magnifique, je ne peux que te le conseiller. Tu partirais avec ta fille ? D’ailleurs, comment va-t-elle ? » Fiona sortait du cadre du simple rendez-vous entre médecin et patient. Sa consultation devait durer trois quarts d’heure environ mais les deux jeunes femmes avaient terminé de parler de l’amnésie de Fiona plus vite que prévu. De plus, même si c’était dans le cadre de son rendez-vous médical, la blonde se sentait un peu mal d’avoir ainsi égoïstement étalé ses problèmes si longtemps alors que Savannah semblait vraiment vivre une sale période. Afin de lui changer les idées quelques minutes, la pharmacienne sortit d’ailleurs deux secondes du cabinet afin d’aller leur chercher deux chocolats chauds à la machine à café du couloir. Lorsqu’elle revint dans le bureau, elle demanda à la chirurgienne si elle en avait encore pour longtemps à travailler aujourd’hui.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Amanda + Fiona + Stan + Jaya + Declan + (Isla)

Terminés: Intrigue
RAGOTS PARTAGÉS : 4341
POINTS : 787
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Dim 8 Avr - 23:41

MemoriesFiona & SavannahNous avons des centaines de cours sur comment lutter contre la mort, mais pas un seul sur comment vivre avec.
Je n’imaginai pas quel courage il faudrait à Fiona pour revoir son ex-fiancé. Et quelle abnégation il faudrait à cedit fiancé pour aider Fiona dans sa quête de souvenirs. Cette agression avait brisé plusieurs choses ce soir-là, dont leur couple. N’importe qui comprendrait que l’ex de Fiona ne veuille pas la revoir, pourtant elle est confiante quand à ça : il acceptera et fera tout pour l’aider. Je pense qu’au fond, Fiona aurait fini par le revoir de toute manière. Elle me confie elle-même y avoir déjà pensé : la moitié du chemin est faite. « Ca vaut le coup de tenter l’expérience. Peut-être qu’il ne se passera rien, ou au contraire que tu aura un déclic. L’objectif est de débloquer la situation parce que tu ne peux pas continuer avec si peu de sommeil. » dis-je pour lui exposer les différents cas de figures. Je pars du principe qu’il se passera forcément quelque chose, or il ne pourrait rien arriver du tout. Une rencontre me semble en tout cas une bonne solution, pour eux deux. En ces quelques années ils ont eu le temps de faire du chemin. Je sens Fiona prête à faire ce nouveau pas et je l’accompagnerai autant que possible. L’orienter vers d’autres professionnels fait aussi partie de mon métier et la sophrologie acquiert vite son aval. « Je connais quelqu’un de très bien, un homme. Je sais ce que beaucoup préfèrent des femmes et si c’est ton cas je te donnerai une autre adresse, mais je trouve que ce sophrologue est le meilleur en la matière. Tu verra il saura te mettra en confiance et respectera tes limites. Il exerce près du parc animalier St Florence. »  Je sais bien ce que l’on dit des hommes qui exercent dans ce milieu. Pourtant, au contraire de l’hypnose, la sophrologie permet aux patients de rester conscients. Il n’y a donc pas de risque de dérive, sexuelle ou autre, là-dedans. Je fais rouler ma chaise jusque derrière mon bureau et cherche dans mes tiroirs le St Graal. Au fond du dernier tiroir je finis par trouver ce que je cherchai et le brandit comme un trophée : « Et voilà ! C’est dingue ce que j’ai de trucs dans mes tiroirs. » rigolai-je en les refermant. Je donne la carte de visite du sophrologue à Fiona et reviens auprès d’elle.  

Les remarques de Fiona quant à mon état de fatigue m’interpellent. Suis-je capable de mener ma vie professionnelle sans compromettre ma santé et ma vie sociale ? Puis-je continuer ainsi longtemps ? Ne ferais-je pas mieux de prendre congé au plus vite, compte tenu de mon état de fatigue actuel ? Je suis heureuse que Fiona me dise la vérité. Je me rends compte que les vacances que je repousse depuis mon embauche me seraient bien utiles. Soudain ses yeux regardent l’horizon et je sens qu’elle part dans le vague, ses souvenirs la rappelant au passé. Je comprends ensuite pourquoi : la jeune femme connaît bien ce pays que je souhaiterai visiter. La France abrite une partie de sa famille. « Oh je ne savais pas que tu avais des racines françaises ! Tu es déjà allée là-bas ? » je demande avec enthousiasme. La France est un pays immense et aux paysages nombreux : montagnes, mer, plage, plaines, … j’aurais l’embarras du choix. « J’irai seule je pense. Amy est adorable mais j’ai besoin d’être un peu seule, et tranquille. C’est assez égoïste, j’avoue… seulement tu comprendra, quand tu aura des enfants… ils sont épuisants. » je dis, un peu gênée. Je n’ai pas passé autant de temps que je le voudrais avec Amélia et je compte réparer la situation. Seulement ma petite fille mérite d’avoir une maman épanouie et heureuse, ce qui ne sera pas possible si je ne peux pas prendre un peu de temps pour me retrouver. En revanche je compte bien me rattraper après. « Je pourrais partir avec elle un peu plus tard. Elle rêve d’aller en Irlande rencontrer des Leprechauns. Je n’ai pas osé lui dire qu’ils n’existaient pas. J’imagine que là-bas il y a des gens qui se déguisent, elle pourra poser avec eux et sera toute contente. » fais-je en riant. Nous allons ensuite dans le hall où une machine à café nous délivre deux chocolats chauds. Je remercie chaleureusement Fiona pour sa sollicitude, appréciant d’avoir une patiente si compréhensive. Nous sommes des humains, après tout, pas des sur-hommes… même si certains chirurgiens aimeraient le croire. « J’ai eu une annulation, donc un trou d’une heure après ton rendez-vous, puis ensuite je termine vers 19h. Et toi, qu’est-ce que tu fais de beau cet après-midi ? »  

© 2981 12289 0

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia, Dylana & Keelin
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Mariage Lhys. A venir : Trystan - Malone.
RAGOTS PARTAGÉS : 2251
POINTS : 4688
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop. Sa tête a forcé son coeur à tout oublier.
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Dim 22 Avr - 14:05



Après avoir discuté le point de l’ex-fiancé, Fiona écouta Savannah lui conseiller différentes méthodes dont la sophrologie qui emporta l’intérêt de la pharmacienne. La chirurgienne lui proposa donc de la mettre en contact avec un spécialiste qu’elle connaissait et qui saurait mettre sa patiente en confiance tout en respectant ses limites. La Miller ne se préoccupait pas que le médecin soit un homme ou une femme, tant qu’il était bon et qu’il l’aidait à soulager ce qui se passait dans sa tête. « Je te fais confiance. Si tu me dis que c’est le meilleur, c’est lui que j’irai voir. » Acquiesça la blonde. « En tout cas, merci du conseil. » Fiona avait conscience de ne pas être une patiente facile. Sa perte de mémoire l’avait rendu réticente à l’idée de tester certaines méthodes où elle ne pourrait pas garder le contrôle de la situation, telle l’hypnose. C’était tout bonnement impossible à imaginer pour elle. Ainsi, Savannah avait eu la patience de lui proposer des alternatives plus envisageables pour elle. Sur ces mots, la chirurgienne fouilla dans le tiroir de son bureau et retrouva la carte de visite du sophrologue proposé. « Super ! Je prendrai contact avec lui tout à l’heure. » Dit-elle en souriant. Fiona la tiendrait bien sûr informée sur la suite.

La discussion dériva ensuite sur l’état de fatigue de Savannah et prit une tournure plus personnelle lorsqu’elle évoqua un voyage en France. Une partie de la famille de la pharmacienne était originaire de ce pays, aussi elle se montra enthousiaste pour la chirurgienne de se rendre là-bas. « Oui j’y suis déjà allée plusieurs fois. Mes grands-parents maternels habitent à Paris, alors j’y ai passé plusieurs étés ado et ils m’emmenaient parfois dans d’autres endroits que la capitale. » Fiona ne se rappelait évidemment pas tout – amnésie oblige – mais elle en avait gardé quelques bons souvenirs. Savannah indiqua ensuite qu’elle n’emmènerait pas sa fille pour le voyage, elle avait besoin d’être seule pour véritablement se ressourcer. « C’est sûr qu’il faut parfois prendre du temps juste pour soi. » Répondit Fiona en souriant, ignorant délibérément le point douloureux de l’enfant, un projet qu’elle avait sûrement eu dans le passé et qui s’était envolé, comme les souvenirs. « Ça te fera du bien en tout cas. Si tu passes à Paris, tu pourras rester chez mes grands-parents si tu veux… Ils seraient ravis d’accueillir une de mes amies. » Il n’y avait aucune obligation. Fiona doutait que la chirurgienne se perde dans la mégapole pour se ressourcer ; elle préférerait sans doute un coin plus reculé et plus calme, mais la porte était ouverte. Par contre, Savannah gardait un autre projet de voyage dans un coin de la tête, un séjour où elle emmènerait sa fille cette fois. Amy rêvait d’aller en Irlande à la découverte des Leprechauns, à défaut d’en trouver des vrais, sa mère espérait dénicher des gens déguisés qui joueraient le jeu. « Un autre beau projet de voyage. Tu l’envisages cette année aussi ? » Cette anecdote entre la fille de Savannah et les petits êtres magiques auxquels elle croyait avait donné le sourire à Fiona. Les deux jeunes femmes se retrouvèrent ensuite devant la machine à café dans le hall, un chocolat chaud à la main. La blonde se renseigna sur le planning de la chirurgienne qui avait une heure de libre après leur rendez-vous. Ainsi, lorsque Savannah lui retourna la question, Fiona continua sur sa lancée. « Rien de spécial, alors ça te dirait d’aller manger un bout avant de reprendre ton service ? » Le temps passé avec la chirurgienne était agréable alors autant le prolonger encore un peu le temps d’une heure vu son planning chargé en autre temps. La pharmacienne attendit donc patiemment la réponse de son médecin.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : Amanda + Fiona + Stan + Jaya + Declan + (Isla)

Terminés: Intrigue
RAGOTS PARTAGÉS : 4341
POINTS : 787
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah Sam 26 Mai - 14:54

Passer ses étés à Paris a dû laisser de merveilleux souvenirs à Fiona. Son teint est rayonnant lorsqu’elle en parle, c’est un signe qui ne trompe pas. La capitale française est un peu comme une idole, si c’était une personne du moins. Les rues grouillant de monde et la tour Eiffel illuminée donnent l’impression que c’est une ville qui ne dort jamais. J’espère m’y plaire le temps de quelques jours. Et ce sera l’occasion de découvrir d’autres coins de la France. Il y a tellement de choses à voir là-bas que je n’ai aucune illusion sur le fait que je n’aurais pas assez de temps. Le musée Grévin et le musée d’histoire naturelle m’intéressent par-dessus tout, et si je peux passer par certains musées traçant l’histoire de la médecine en France, ce sera un bonus. Je m’imagine déjà en terrasse d’un café, en train de manger un croissant et de boire un café devant Saint-Louis ou Notre-Dame. « Tu as dû en voir, des choses ! Passer ses étés avec ses grand-parents est l’occasion de barouder un peu, de faire ses armes. Moi en tout cas je me souviens que mes grands-parents me laissaient vadrouiller dans leur potager et monter aux arbres. Alors que mes parents ne m’auraient pas laisser faire la moitié de ce que j’ai fait là-bas. » dis-je avec une pointe de nostalgie dans la voix, le sourire au coin des lèvres. Je ne nourris pas de rancœur envers mes parents. Il m’ont donné une enfance merveilleuse, sans aucun souci matériel… j’ai mûri plus vite que les autres enfants de mon âge car je m’occupais de mes jeunes frères et sœurs avec Liam quand nos parents partaient en voyage d’affaire. Ils sont comme ça, je ne leur en veux pas. Ca m’a donné des ailes et ça m’a permis de me développer plus que je ne l’aurais pu si ils étaient sans cesse à mes cotés. « Je serais ravie de les rencontrer et de passer une après-midi avec eux, il n’y a rien de mieux pour découvrir un pays que de le découvrir avec ses habitants. Ils connaissent certainement des recoins merveilleux dont les touristes n’ont même pas idée. » Oui, ce projet de voyage devenait de plus en plus réel à mes yeux à mesure que nous discutions, alors qu’avant de voir Fiona je n’avais qu’une vague idée de ce que je ferait. Le fait qu’une patiente remarque mon état de fatigue me montrait à quel point j’avais laissé la situation dégénérer. L’hôpital se passerait de moins deux ou trois semaines, le temps de me remettre les idées en place.

Un beau sourire vint se dessiner sur le visage de Fiona dès que je mentionnai les Leprechauns. J’étais heureuse de pouvoir discuter avec elle de tout ça. Rien ne l’obligeait à prendre un café avec moi et discuter de tout et de rien. Le décès de la petite fille que j’avais opérée ce matin m’avait affectée plus que je ne l’aurais voulu. Cette entrevue me changeait les idées et me permettait de mettre cela de coté, de prendre du recul. Parler de ces projets remettaient les choses à leur place. « Oui je vais probablement enchaîner après mon voyage en France… Ca me fera une grosse coupure. Je pense que ce ne sera pas de trop. » J’appris ensuite que la jeune femme n’avait rien de prévu ensuite, elle me proposa rapidement de poursuivre notre discussion autour de quelque chose à manger. Je souris instinctivement et hochai la tête en signe d’acceptation. « Oui carrément ! Tu pourra me parler davantage de tes projets comme ça, et de tes souvenirs de France… je vais chercher mon sac et je te rejoins. » Je pose la main sur son épaule, brièvement, et vais chercher mes affaires dans mon bureau. Au passage je préviens le standard que je suis indisponible le temps d’une heure, mais que si il y a une urgence ils peuvent me bipper. Mais les temps sont calmes et je pense qu’avec ce qu’il s’est passé ce matin ils ont compris qu’il fallait me laisser du temps. « Je suis toute à toi, allons-y ! » dis-je d’un ton enjoué dès que je reviens.

RP TERMINE

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Memories ♠ Fiona & Savannah

Revenir en haut Aller en bas

Memories ♠ Fiona & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-