AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

they burned the bridge, then ask why i don't visit. (carter's family)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight.
TES DOUBLES : daniel & adriel & liam.
TON AVATAR : tylerHOTposey ♥
TES CRÉDITS : shyia & annaelle & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : dispo.
(mariage soon!)
RAGOTS PARTAGÉS : 4924
POINTS : 6299
ARRIVÉE À TENBY : 26/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 27ans. (14.11.1990)
CÔTÉ COEUR : serena l'a envouté.
PROFESSION : avocat, fêtard, motard, musicien, photographe, il est assez difficile pour lui de rester en place et de se contenter d'un seul métier.
REPUTATION : il rompt avec mona puis s'affiche avec sa meilleure amie qui vient d'avoir un enfant. décidément, il n'a pas fini de nous étonner celui là.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: they burned the bridge, then ask why i don't visit. (carter's family) Mer 31 Jan - 23:51


too much girls in one room
bille & haley & malone


27 ans. C'est l'âge où tu te mets à penser qu'il faut se poser pour de bon, fonder une famille. Tu trouve la femme parfaite, tu l'épouse et tu lui fais des enfants. La moyenne pense de la sorte, la société nous pousse à nous enfoncer dans ce stéréotype un peu ridicule. De mon côté, je n'en suis pas là. J'ai du mal à comprendre pourquoi il faut se poser aussi tôt, alors qu'on a encore toute une vie pour le faire. Je ne pense pas mariage, famille, me contentant juste d'assurer au mieux mon début de carrière. Je laisse les femmes arriver et partir comme elles veulent, m'attachant un peu plus de temps en temps. Puis pour être papa, il faut être prêt et j'en suis loin. J'en ai la preuve aujourd'hui alors que la Kingston, désespérée, est venue me déposer la petite May pour que je puisse m'en occuper quelques heures. Elle s'est mise à pleurer dès le départ de sa mère et ne s'est arrêtée que très peu depuis. J'ai tout essayé. J'ai essayé les petits massages, je l'ai changé, je lui ai donné à manger, je l'ai baladée ... Tout ce que j'ai déjà vu dans mon entourage ou même dans les films. Même Charles, je ne l'ai pas eu autant de temps avec moi, mon cousin ayant compris que je n'étais pas totalement prêt à l'assumer. Je ne sais pas ce qui m'a pris, je sais juste que je tenais vraiment à lui faire plaisir, à l'aider. Ne pas la laisser tomber alors que notre relation est toute nouvelle. May ... Je suis à court de mots rassurants, à court de chansons qui l'aiderait à s'endormir. Alors, dans un dernier élan de courage et en même temps de désespoir, je sors mon téléphone de ma poche et envois un message à Billie. La première qui me vient en tête, la solution de secours que je suis presque sûr d'avoir sous la main. Sa réponse arrive vite et elle me promet de venir, à sa manière.

La petite continue de pleurer tandis que je me balade dans un peu près tout la maison en la bordant, histoire de la calmer un peu. Il y a quelques moments de silence de temps en temps, mais jamais rien de très long. Un peu comme si elle récupérait sa respiration pour pouvoir pleurer encore plus fort ensuite. J'ai l'impression que mon tympan est percé et que je ne pourrais jamais entendre la sonnette de la maison. Ce bébé est aussi adorable que démoniaque et si ce n'était pas la fille de Serena, je pense que je l'aurais déjà rendue à ses parents depuis longtemps. Puis elle qui ne me demande jamais rien, je me vois mal lui sonner alors qu'elle est occupée juste pour me plaindre et confier mon incompétence. Non, Billie n'est peut-être pas la super héroïne qu'il me fallait pour aujourd'hui mais elle suffira. L'instinct féminin prendra le dessus sur son caractère ... Enfin, je suppose. Le moment de pause arrive, ainsi que ma visiteuse. Heureux hasard, joie immense. Je dépose May dans son berceau et pars directement ouvrir la porte. Rappelle moi de te donner une clé, histoire de ne pas ... La fausse joie devant cette porte qui s'ouvre non pas sur un mais deux visages que je connais bien. Mon sourire s'efface, laissant place à de l'indifférence. J'avais oublié que mes deux sœurs s'entendaient encore assez bien, mais je n'aurais jamais pensé que la dernière serait du genre à vouloir jouer les médiateurs. Je t'ai déjà dis que je n'étais pas fan des surprises. Ironique, car je n'ai rien contre quand elle est bonne. J'essaie de sourire à Haley mais ça ressemble plus à une grimace. Je me retourne et entends toujours le bébé hurler à plein poumons. Je fixe à nouveau mes sœurs, plantées devant la porte, avant de me rendre à l'évidence. J'ai besoin d'elles. Je m'en fou de qui va la calmer, je m'en fou de qui va me donner des conseils car tout ce que je veux, c'est juste un peu de calme. Venez, rentrez. Je ne vais de toutes façons pas la laisser seule encore bien longtemps. finis-je par dire, partant directement dans le salon.

AVENGEDINCHAINS

_________________


    you&me for the rest of time
    let me tell ye in your sleep how much I love you. for there's no so much I can be saying to ye while ye wake, but the same poor words, again and again. while ye sleep in my arms, I can say things to ye that would be daft and silly waking, and your dreams will know the truth of them. go back to sleep, mo duinne. ▬ jamie fraser's inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : casper.funèbre
TES DOUBLES : Georgie l'hippie.
TON AVATAR : Adelaide Kane
TES CRÉDITS : lilousilver (ava) ; endlesslove (signa) ; coco (crackship)
TA DISPONIBILITE RP : Please stand by. Disponible ~ 2/2 libre.

4.uc.
5. uc.

Terminés

1.Body ๑ 2.Body ๑ 3.Dalie


RAGOTS PARTAGÉS : 901
POINTS : 979
ARRIVÉE À TENBY : 15/10/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-et-un ans. (o9.o6.1997)
CÔTÉ COEUR : Célibataire attachée à sa liberté.
PROFESSION : Stagiaire à Tenbreak FM, accessoirement étudiante en journalisme.
REPUTATION : Fêtarde et insouciante, la dernière des Carter est clairement une bombe à retardement.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: they burned the bridge, then ask why i don't visit. (carter's family) Lun 5 Fév - 1:02

they burned the bridge

ft. G. Malone Carter & Haley R. Murray


« Ohana means family. Family means nobody gets left behind.... or forgotten. »
Habituellement, les conflits, Billie adore ça. Plus encore, elle aime particulièrement en être l’investigatrice. Semer le chaos, n’y a-t-il pas passe-temps plus amusant ? Cela dit, les choses changent radicalement quand il s’agit de ses proches. Dans ces cas-là, les conflits, la benjamine des Carter préfère les fuir. C’est plus facile. Ça évite généralement bons nombres d’embarras. Mieux encore, ça lui évite d’avoir à mettre sa fierté de côté, ce qui, tout le monde le sait, est quelque chose que la jeune femme insupporte. Ce doit sûrement être là la raison pour laquelle elle a choisi de ne pas en vouloir à son aînée, quand celle-ci s’est faite subitement la malle un jour, sans rien dire à personne. Enfin, « sans rien dire », ce n’est pas tout à fait vrai. Elle a cherché à garder le contact avec sa jeune sœur, après tout. Et pendant un temps, d’ailleurs, les deux femmes se sont tenues au courant de l’avancée de leur vie respective. Jusqu’à ce qu’éventuellement, le temps joue son rôle et qu’elles se perdent de vue. Alors autant dire que le retour d’Haley à Tenby a été un choc pour Billie. Elle s’était toujours dit que si quelqu’un trouvait la force de quitter la ville, il n’aurait aucune envie d’y revenir. Sa sœur avait déjà fait la moitié du chemin en disparaissant. Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’elle se décide subitement à rentrer ? L’espace d’un instant, la jeune Carter doit le reconnaître, elle avait cru que si sa sœur était de retour, c’était parce que les choses allaient mieux avec le reste de la famille. Oui parce que, pour une fois, la compréhensive de l’histoire, c’est la benjamine. Et le rancunier, c’est Malone. De ce qu’elle en a compris, son frangin a très mal pris le départ de leur aînée et il ne s’est pas gêné pour lui faire comprendre. Et depuis, c’est la guerre froide entre eux. Et comme visiblement, Haley préfère aussi éviter le conflit –un truc de famille sans doute-, Billie s’est imaginée que sa sœur ne reviendrait qu’une fois cette histoire tassée. Or, ce n’est pas le cas. D’après les rumeurs –et à Tenby, il vaut mieux leur accorder un certain crédit-, les deux-là ne se sont pas adressés la parole depuis le retour de la jeune femme. Ce n’est donc pas la raison du retour d’Haley. Et si en temps normal, la musicienne de la famille aurait probablement mené son enquête pour percer les secrets de sa sœur, elle préfère s’en abstenir, cette fois-ci. La raison est toute simple, elle est trop occupée à fomenter un plan pour réunir son frangin et sa frangine dans une même pièce, histoire de crever l’abcès. Parce que si même la puérile de la famille trouve que cette guéguerre est stupide et qu’elle a assez duré, c’est qu’elle a définitivement assez duré. C’est pour cela que depuis des jours –depuis qu’elle sait qu’Haley est de retour en fait-, Billie essaye de trouver un bon prétexte pour que les deux autres Carter se retrouvent au même endroit, au même moment. Le tout, sans savoir que l’autre sera présent, bien sûr. Dans le cas contraire, Malone, trop buté, refusera sûrement d’aller au rendez-vous. Quant à Haley, elle préféra probablement jouer l’autruche, comme elle semble le faire depuis son départ. Cependant, le plan dépend d’un facteur que la benjamine ne peut tout simplement pas improviser. Une bonne opportunité. En outre, jusqu’à présent, la chance n’a pas été de son côté. Oui, jusqu’à présent, justement.

Un sms de Malone et voilà que tous les rouages du plan machiavélique de la jeune femme se mettent en place. En désespoir de cause, son frère a décidé de l’appeler à l’aide pour gérer la gamine de Serena –et connaissant la relation qu’entretient Billie avec ces viles créatures, Malo devait vraiment être désespéré pour faire appel à elle. La voilà son opportunité. Il ne lui en a pas fallu plus pour envoyer à son tour un message à sa sœur, lui demandant un coup de main pour un babysitting accepté à la dernière minute. L’avantage d’avoir une sœur un peu trop adorable pour son propre bien, c’est qu’elle est bien incapable de refuser quoi-que-ce-soit à qui-que-ce-soit. Du moins, elle ne refuse rien à sa frangine. Et c’est ainsi qu’elle se retrouve à attendre son aînée en bas de chez elle –oui parce qu’elle se voyait mal sa sœur sur sa moto, à vrai dire. Lorsqu’elle arrive enfin, Billie s’empresse de monter et se prépare mentalement à jouer le rôle de sa vie. Il va bien falloir, pour cacher ses sombres projets. « Je te remercie d’avoir accepté, tu me sauves la vie. » Elle annonce à peine installée, sans même prendre la peine de saluer Haley. « Tu sais que moi et les bébés, ça fait deux. Mais bon, j’pouvais pas non plus refuser, il avait l’air désespéré. » Elle reste assez mystérieuse sur l’identité de son « ami », mais elle ne doute pas qu’Haley doit trouver bizarre le fait que Billie ait des amis déjà parents. D’où le fait qu’elle préfère changer de sujet, tout en lui indiquant au passage le chemin. « Sinon, ça va toi ? T’as pu reprendre tes marques depuis ton retour ? » En même temps, l’inverse serait étonnant. Ce n’est pas comme si Tenby avait radicalement changé. Non, c’est toujours la même bonne vieille ville de commères. Et de menteurs. Billie en ait d’ailleurs, de ces menteurs. Elle joue même plutôt bien la comédie, pour le coup, parvenant à tenir son rôle jusqu’à leur arrivée. Néanmoins, sur le perron, elle se décide finalement à faire tomber le masque. De toute façon, ça ne sert plus à rien de mentir maintenant. Dans quelques secondes, Malone va ouvrir la porte et la benjamine devra s’expliquer. Autant commencer dès maintenant. « Haley, faut que j’te dise… » elle commence par dire, mais est interrompue par l’arrivée trop rapide de son frère. Lui aussi d’ailleurs s’interrompt dans sa lancée en constatant avec effarement que sa jeune sœur n’est pas seule. Aussitôt, son sourire s’efface tandis que Billie ne peut s’empêcher d’essayer de briser la glace. « Euh… surprise ? » Sa blague tombe à l’eau évidemment. L’ambiance est bien trop pesante pour ce genre de plaisanteries et Malone le lui fait bien comprendre. Si bien que, pendant un instant, la brunette se demande s’il ne va pas tout simplement les laisser planter là ou pire encore, leur demander de partir. Par chance, l’intervention miracle de la boule puante ambulante lui rappelle probablement que s’il a appelé Billie, à la base, c’était pour qu’elle l’aide. Et ils ne seront pas trois de trop. Ainsi, emboîtant le pas de son frère, elle entre dans la demeure, remerciant intérieurement l’intervention de May. Au passage, elle ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil à sa sœur. « Je suis désolée pour ce plan foireux… » elle lui glisse discrètement, parce que c’est la vérité. Elle est désolée d’avoir dû employer de telles bassesses pour les réunir. Mais à présent qu’ils sont là, autant crever l’abcès une bonne fois pour toute, non ?

code by ORICYA.


_________________

Mirror, mirror on the wall
Who's the fairest of them all? She can bring you to your knees but she's hard to please.  ▬  I see you staring in your mirror, what will it take for you to see? Your pretty smile is a monster and your beauty is empty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : bat'phanie & badlands
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
en cours: Eléa - Jesse
RAGOTS PARTAGÉS : 6273
POINTS : 1687
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: they burned the bridge, then ask why i don't visit. (carter's family) Ven 16 Fév - 10:23

carter's family

Malone & Billie & Haley

Pas ce soir Jim' je t'avais prévenu que je serais fatiguée en revenant de Londres, un restaurant c'est loin d'être une bonne idée! déclarais-je plus ou moins irritée tandis que mon époux me ramène à la maison. Il est venu me chercher à l'aéroport après mon séjour à la capitale mais, au lieu de nous réjouir de ces retrouvailles, voilà que la tension monte déjà. Trop fatiguée pour entrer dans un réel débat, je considère le sujet clôt et ne m'étonne pas que Jimmy face de même. Je suppose qu'il sait qu'il a eu tort d'accepter ce repas pour le travail alors que je revenais tout juste d'un voyage éreintant. Mais il ne l'admettra jamais, je commence à le connaitre. Dès lors, à peine arrivée, je lance la cuisson de pâtes pour ma petite personne tandis que mon homme enfile son plus beau costume pour aller dîner dehors avec son patron. Lorsque je m'éveille le lendemain de cette soirée tendue, Jimmy est parti je ne sais trop où et je ne peux m'empêcher de croire que ce désaccord ridicule va entretenir une animosité quelques jours encore. Lorsque mon portable vibre, je me réjouis d'avance à l'idée que Jimmy m’envoie quelques mots doux pour s'excuser des tensions de la veille. En déverrouillant l'engin électronique, l'illusion prend fin, mais je me réjouis malgré tout de recevoir un message de Billie. Après tout, ma sœur ne m'en a jamais voulu d'être partie, mais je craignais malgré tout que nous ne parvenions pas à renouer une relation digne de ce nom. La proposition qu'elle me fait dans son message est une bonne occasion d'aller de l'avant. Qui plus est, je n'ai rien à faire aujourd'hui puisque mon époux n'a pas l'intention de pointer le bout de son nez.

Il me suffit d'une petite heure pour me préparer et quitter la villa pour rejoindre la nouvelle habitation de ma sœur. Elle m'avait prévenue par message de son déménagement et je me réjouis très sincèrement de cette indépendance qu'elle a su acquérir durant mon absence. Quoi de plus épanouissant que d'être totalement libre de ses choix? Cependant, je n'aperçois rien de sa nouvelle vie puisque la jolie brune m'attend déjà en bas de son immeuble et monte directement dans ma voiture. Je me penche vers elle pour poser un baiser sur sa joue puis prends la direction qu'elle m'indique. Tandis que je cherche à me remémorer la route à prendre, Billie me réexplique la situation que je n'avais que partiellement comprise par message. Sans vouloir jouer à la vieille mélancolique, je n'avais pas réalisé que tu avais déjà l'âge d'avoir des amis...parents déclarais-je en riant légèrement. Il faut dire que lorsque j'ai quitté Tenby, ma sœur avait 15 ans. Alors certes, grâce aux réseaux sociaux nous avions gardé contact et je l’avais vue évoluer...Mais il n'empêche que j'ai raté des années très importantes de sa vie. Et j'ai quitté une demoiselle dans la fleur de l'âge pour retrouver une femme qui pourrait potentiellement déjà être mère. Mais comme je l'ai expliqué sincèrement à Billie, je n'ai nullement l'intention de jouer les nostalgiques et change aussitôt de sujet. Pas de soucis, c'est tout naturellement que j'ai accepté, tout d'abord pour passer du temps avec toi et puis, nous sommes très différentes à ce sujet, j'adore les bébés! répondis-je à ma sœur, en écho à ses quelques remarques à propos du baby-sitting auquel nous nous rendons. Lorsqu'elle m'interroge sur mon retour à Tenby, je considère qu'il y a trop à dire et me réjouis dès lors de voir apparaître la maison qu'elle m'avait décrite. Je me gare et ne prends donc pas le temps de répondre. Tandis que nous avançons toutes deux vers le perron, Billie m'arrête et commence une phrase qu'elle n'a pas le temps d'achever. Le visage de Malone se dévoilant derrière la porte suffit à éclaircir cette situation que je ne supposais pas suspecte. Pourtant, je n'en veux pas à Billie de m'avoir manipulée, puisque le résultat me convient parfaitement: Malone et moi auront enfin l'occasion de nous revoir. Ne sachant trop quoi dire je glisse tout de même un Salut Malone... bien que l'expression qu'il m'accorde ne me motive pas à lui parler. Au Surprise! de Billie, je réponds par un sourire complice. En revanche, notre frère prend visiblement moins bien les choses. « Je suis désolée pour ce plan foireux… » Je ne t'en veux pas, je suis plutôt reconnaissante en fait déclarais-je à Billie tout en la suivant à l'intérieur de l'habitation. En revanche, Malone ne semble visiblement pas prêt à accepter la situation. Il arbore un air glacial et nous invite froidement à la suivre jusqu'au bébé dont il se charge...Le sien? L'idée me traverse alors l'esprit et je reste immobile un instant. Aurais-je raté la naissance d'un neveu ou d'une nièce? Le souffle court, je réalise que malgré le plaisir que j'ai à les revoir tous les deux, je ne peux m'empêcher d'être confrontée à ces 8 années d'absence...Nous sommes tous les trois réunis autour du berceau d'une petite princesse en pleurs. Puisque nous sommes venues pour elle, je me permets de me pencher pour le prendre dans mes bras et la serrer doucement contre mon torse en chantonnant une vieille contine que notre grand mère chantait pour nous trois. Nostalgie quand tu nous tiens.


made by roller coaster

_________________

can you turn aroud?
You say I'm just another bad guy you say I've done a lot of things I can't undo but before you tell me for the last time I'm beggin' you ▬ maroon V

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: they burned the bridge, then ask why i don't visit. (carter's family)

Revenir en haut Aller en bas

they burned the bridge, then ask why i don't visit. (carter's family)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-