AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
✿ Bienvenue sur Whispers Down The Lane ! L’intrigue du forum se situe à Tenby, village gallois où il fait bon vivre et où les rumeurs font le délice des habitants. Ne vous fiez pas aux apparences : ici, tout le monde est bienvenu ! L’esprit du forum, c’est convivialité, détente, et un peu de drama ! Nous acceptons tous les personnages, et n’exigeons aucun minimum de rp par mois. On attend plus que vous !
Tenby, juin 202010°C/25°C Le Printemps s’est bien installé sur le village. S’il ne fait pas encore assez beau pour se baigner, les averses se font un peu plus rares et la plage est très agréable pour une promenade, alors que les températures montent en flèche et que quelques vacanciers arrivent pour profiter des beaux jours qui s’installent.
✿ Avez-vous entendu ? Il y a beaucoup de nouvelles têtes en ville. C’est bien que le village attire, mais j’ai l’impression que nos nouvelles arrivantes ont toutes des secrets à cacher…Étrange, non ? Il ne faudrait pas que cela perturbe Tenby ! Nous sommes un village respectable, nous. En tout cas, c’est très mystérieux, et j’ai hâte de connaitre votre opinion sur ces charmantes jeunes femmes… Venez donner votre avis ici.

Partagez

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyMer 24 Jan - 17:42

En pleine semaine, en rentrant chez elle un soir, Isla s’était rendue compte que l’ampoule dans son couloir d’entrée ne marchait pas. Non seulement il ne marchait pas, mais quand elle avait voulu allumer la lumière avec l’interrupteur, l’ampoule avait carrément explosé. Isla était restée sans bouger, prenant conscience de la situation. Evidemment. Isla jeta un coup d’œil à sa montre et, constatant que la superette la plus proche fermait d’ici 15 minutes, elle s’était empressée de dévisser l’ampoule grillée et de fermer la porte derrière elle. La blondinette avait couru jusqu’à la superette presque comme si sa vie en dépendait. Elle avait une sainte horreur du noir et encore plus dans sa propre maison.

Arrivée à la superette, Isla avait trouvé en vitesse la bonne ampoule, exactement  le même modèle que celui grillé, qu’elle avait en main. Elle avait payé et était rentrée chez elle, soulagée. L’écossaise avait vissé la nouvelle ampoule dans le socle et avait appuyé sur l’interrupteur. Mais rien ne s’était produit. Comment ça ? Isla avait appuyé plusieurs fois sur l’interrupteur, mais cela n’avait jamais marché. Elle avait allumé une autre lampe et celle-ci s’était allumée directement. Isla était restée immobile avant de lâcher un soupir. Oh elle allait retourner à la superette demain et elle aurait une ampoule qui fonctionne cette fois. La blonde avait passé la fin de soirée à éteindre toutes les lumières avant de passer en mode « ninja » et de sprinter jusqu’à sa chambre dans le noir. Elle se trouvait ridicule et cela l’énervait. Tout ça pour une simple ampoule…

Le lendemain, Isla était partie travailler à l’hôpital avec l’ampoule dans son sac. Elle passerait à la superette en rentrant ce soir, espérant que cette fois-ci, la nouvelle ampoule marcherait. La journée passa rapidement et en début de soirée, Isla mit ses affaires rapidement dans son sac, sans se préoccuper de ce qu’elle faisait. Quelques minutes plus tard, en rentrant dans la superette, la blonde se dirigea vers l’accueil et posa l’ampoule sur la table. « Bonjour, je vous ai acheté une ampoule hier et en arrivant chez moi, elle n’a pas fonctionné. J’imagine qu’il doit y avoir un défaut sur celle-là » déclara Isla avec un léger sourire. L’hôtesse d’accueil lui rendit son sourire et déclara qu’elle allait pouvoir faire l’échange avec le ticket de caisse. Isla acquiesça et fouilla dans son sac. Puis elle fouilla encore. Et encore. Elle sentit son cœur commencer à s’accélérer et elle lâcha un soupir. Elle releva la tête avec un regard d’excuse. « Je ne l’ai pas sur moi, je suis désolée. Y a-t-il un autre moyen de faire l’échange ? » demanda Isla gentiment. L’hôtesse d’accueil sembla s’impatienter et répondit qu’il fallait le ticket de caisse, et qu’il n’y avait pas d’autre option.

Isla se passa une main dans les cheveux. Il fallait qu’elle reste calme. Surtout rester calme. Mais l’idée de devoir passer une autre nuit dans le noir l’angoissait. « Est-ce que vous ne pouvez pas.. Je ne sais pas… regarder les caméras de sécurité pour voir que j’ai bien acheté l’ampoule hier ? Quelque chose comme ça ? » proposa Isla. Elle était naïve de penser que l’hôtesse allait changer sa procédure. L’hôtesse refusa catégoriquement et répondit froidement. Ce fut la goutte d’eau pour Isla. « Appeler moi le manager, s’il vous plait, je voudrais lui dire deux mots. Maintenant » déclara Isla d’une voix sans hésitation. Elle s’en voulait un peu de dire ça, mais elle ne comptait pas perdre une ampoule. L’argent ne tombait pas du ciel, elle avait acheté une ampoule, elle comptait bien repartir avec une ampoule qui marche. Isla tourna la tête un instant, se demandant comment est-ce qu’elle pourrait tourner sa phrase pour paraître posée mais néanmoins déterminée. En se remettant dans sa position initiale, Isla fit face à quelqu’un qu’elle ne pensait pas revoir. Nom d’un chien si on lui avait dit qu’elle reverrait un jour Stan Haverford à Tenby, elle ne l’aurait pas cru.

Une fois le choc et la surprise passés, Isla ne savait toujours pas si elle devait rire ou bien partir en courant. La blonde se passa les mains sur le visage. Ce n’était pas le moment pour ça. Elle avait tellement de choses à lui dire –aucune chose gentille d’ailleurs- mais aucune de ces choses ne comportait son ampoule défectueuse. Isla ne savait pas si elle aurait dû prétendre ne pas le connaitre, mais finalement, elle opta pour la solution de foncer dans le tas.  « Monsieur Haverford » déclara-t-elle à mi-chemin entre une voix hésitante et curieuse. La blonde prit une respiration et ne put s’empêcher de prendre une mine blasée. « Je ne veux pas faire d’histoire… J’ai acheté une ampoule hier que j’ai mise en rentrant chez moi et elle ne marchait pas. Je voudrais juste faire un échange et avoir une ampoule qui n’est pas deffectueuse » déclara Isla d’un ton blasé. L’hôtesse se tourna vers Stan et déclara qu’Isla n’avait pas le ticket de caisse. Elle avait dit ça presque en chuchotant et Isla y aurait presque vu du jugement, mais la blonde ne broncha pas.

Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyLun 29 Jan - 22:28

Plus les semaines passent et plus Stan se demande comment son père a fait pour tenir son commerce à flot durant tant d’années. Entre la gestion des stocks, du personnel, la comptabilité et bien d’autres tâches encore, la gestion de cette épicerie demande un temps fou, et une organisation sans faille. Pour ce dernier point, Stan ne se fait pas de souci, il a toujours été très ordonné et méthodique. Par contre, il n’avait pas prévu de passer douze heures par jour du lundi au dimanche dans cette fichue épicerie, et pourtant il a bien l’impression que c’est ce qu’il fait depuis maintenant un mois qu’il est ici à Tenby. Heureusement, il est suffisamment riche pour ne pas faire de la rentabilité de l’établissement sa priorité, et il compte donc bien embaucher du personnel supplémentaire pour l’aider, à commencer par un comptable digne de ce nom. Il pensait naïvement pouvoir gérer lui même cette partie de l’entreprise mais s’est vite rendu compte de la complexité de la tâche, surtout vu le manque de rigueur dont a pu faire preuve son père…

En attendant l’arrivée du comptable prévue la semaine prochaine, Stan tente de mettre de l’ordre dans tous ses documents qui sont loin d’être rangés de manière optimale. Après plusieurs heures passées à bosser sans la moindre pause, la nuit est déjà tombée dehors et le romancier songe enfin à rentrer chez lui. Mais c’était sans compter sur un imprévu supplémentaire. L’employée qui travaille ce soir vient frapper à son bureau, situé à l’arrière du magasin. Elle lui explique brièvement qu’une cliente est mécontente pour histoire d’ampoule et qu’elle ne sait pas comment s’en débarasser. Stan pousse un soupire avant d’aller à la rencontre de la fameuse cliente, songeant que ce village regorge visiblement d’emmerdeurs de première.

Alors qu’il fait face à la jeune femme, il reste un instant sous le choc. Isla McTavish. Quelles étaient les chances qu’il recroise son ex de Manchester ici, à Tenby ? Quasi nulles, et pourtant il n’a aucun doute sur l’identité de cette jeune femme - toujours aussi belle soit dit en passant… “Miss McTavish. Quelle curieuse coïncidence...” Répond il en guise de salutations dans un sourire forcé. Il ne s’était pas imaginé la revoir un jour, et encore moins dans ce contexte. Vont-ils vraiment parler d’ampoules après ce silence de plusieurs années ? Visiblement oui, à entendre le récit d’Isla. Il l’écoute silencieusement, en essayant de masquer au mieux le mépris que lui inspire cette histoire. Sérieusement, faire un scandale pour une pauvre ampoule ? Il trouve cela assez pitoyable. “Je m’en occupe, merci.” Répond-il à l’employée afin qu’elle s’éloigne et peu, et surtout qu’elle aille s’occuper de la caisse. Il reporte ensuite son attention sur Isla et reprend la parole. “C’est étrange cette histoire… Tu es sûre de l’avoir mise correctement ? Je sais que ce n’est pas le genre de tâche que les femmes ont l’habitude de faire généralement, tu aurais peut être dû demander à ton fiancé de jeter un œil avant d’accuser l’ampoule…” Lance-t-il avec une misogynie qui ne lui ressemble pas vraiment. Il veut juste taquiner la jeune femme, et ce n’est pas fini. “A moins que… Excuse moi, je viens juste de remarquer que tu n’avais plus ta bague de fiançailles, je suis confus…” Ajoute-t-il dans l’hypocrisie la plus totale, tout en glissant ses mains dans les poches de son jean pour qu’elle évite de lui renvoyer la balle en remarquant que de son côté, il ne porte plus non plus son alliance. En réalité, la bague d’Isla est un des premiers détails auquel il a fait attention lorsqu’il l’a reconnue il y a quelques instants. La dernière fois qu’ils s’étaient vu, elle portait une bague de fiançailles et semblait bien partie pour former un petit couple parfait. Mais visiblement, les choses ne s’étaient pas si bien terminées, et Stan doit admettre que, égoïstement, ça lui fait presque plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyJeu 15 Fév - 11:52

S’il y avait bien une chose qu’Isla ne supportait pas, c’était être dans le noir. Les rues désertes sans éclairage public ou bien tout simplement sa propre maison sans ampoule… Au-delà de son instinct, Isla savait que cela indiquait certainement beaucoup sur elle. Alors quand elle avait acheté une ampoule qui ne marchait pas, elle s’était qu’elle en avait marre de tout laisser passer. Certaine fois il fallait savoir se faire entendre, et aujourd’hui était une de ces fois-là. Isla était retournée au magasin avec la ferme intention de repartir avec une ampoule qui marchait cette fois-ci. Mais alors que l’hôtesse d’accueil lui donnait du fil à retordre, Isla avait fini par demander à parler au manager. C’était avant de savoir que ledit manager n’était autre que Stan Haverford, ex de Manchester, connard à ses heures perdues sans doute. Du moins, c’était ce qu’Isla pensait dur comme fer.

En voyant Stan, Isla l’avait salué froidement avant de raconter qu’elle ne voulait pas d’histoire, simplement une nouvelle ampoule. Stan la regarde et Isla comprend immédiatement qu’elle est bel et bien l’emmerdeuse du jour, voire de la semaine ou bien même l’emmerdeuse du mois. Il devrait cacher sa joie de vivre encore mieux que ça, pensa Isla. Ce qu’elle ressentait et totalement contradictoire à cette instant. D’un côté elle aurait voulu lui donner un coup de genoux là où cela fera le plus mal à Stan. Et de l’autre côté elle aurait voulu le plaquer contre un mur. C’était terriblement déstabilisant mais finalement, la raison d’Isla la poussa plutôt vers le côté négatif et elle ne pouvait s’empêcher de vouloir balancer toutes ses vérités à son ancien amant. Le brun déclara à l’hôtesse d’accueil qu’il s’en occupait et cette dernière regarda Isla d’un air mauvais. La blonde afficha un grand sourire à l’hôtesse, ne pouvant s’empêcher de retourner le couteau dans la plaie. Stan faisait vraiment ressortir le pire en elle.

Stan fit face une nouvelle fois à Isla et demanda si elle avait bien mis l’ampoule comme il fallait, que ce n’était pas le genre de tâche que les femmes faisaient et qu’elle aurait dû demander à son fiancé. Isla serra la mâchoire à deux doigts de laisser partir sa main dans le visage de Stan. Si Isla sortait de cette soirée sans avoir frappé qui que ce soit, cela serait un miracle. « Non pas que cela te regarde, mais Matt et moi ne sommes plus fiancés et je sais très bien remplacer une ampoule, merci beaucoup » répondit Isla en challengeant Stan du regard. Quel muffle. « Comment va ta femme ? » demanda Isla à son tour. Si Stan était prêt à devenir méchant, ce n’était pas le cas d’Isla, à son plus grand malheur. Mais la blonde savait que Stan s’était marié, elle espérait simplement que sa femme lui en faisait voir de toutes les couleurs. C’était une faible vengeance, mais savoir qu’une femme rendait fou Stan était une bonne consolation.

Instinctivement, Isla passa rapidement sa main là où des années auparavant, une bague de fiançailles avait été, puis se passa finalement une main sur le visage. Elle sentait ses défenses s’amoindrir et elle n’avait qu’une envie, c’était de céder à la tentation et de véritablement envoyer Stan dans les roses. « Maintenant qu’on sait tous les deux que je sais changer une ampoule correctement, est-ce que je pourrais en avoir une qui marche, s’il te plait ? Ne me fais pas payer pour te venger de notre expérience passée, veux-tu » demanda Isla. Cela lui coûtait de dire un mot de politesse comme ça à Stan, mais Isla savait bien que le brun était en position de contrôle en cet instant, et la blonde voulait vraiment son ampoule. Elle aurait pu jouer plusieurs cartes, mais la carte de la vérité aurait été fatale pour son faible ego. Avoir peur du noir était une chose, mais l’avouer à Stan de but en blanc, c’était simplement impossible.

Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyLun 19 Fév - 23:07

Des clients chiants, Stan en a déjà vu passer quelques uns. Il faut dire qu’en général, lorsqu’il sort de son bureau et fait son apparition dans l’épicerie, c’est justement pour régler un conflit que ses employés ne savent pas gérer seuls. Cela se résume souvent à des gamins qui essayent de voler des bricoles, à des fans qui se font remarquer pour le voir en personne ou juste des vieux qui ont que ça à faire de leur journée que chercher des problèmes. Lorsque la vendeuse l’appelle pour une histoire d’ampoule, Stan voit déjà venir la troisième situation.

C’est donc avec une réelle surprise qu’il se retrouve face à une femme beaucoup plus jeune que ce qu’il imaginait, et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit d’Isla. Ils ont passé des moments géniaux ensemble à Manchester, mais ils ne s’étaient pas quitté en très bons termes. Il faut dire que sa réaction quand Isla lui avait fait part de sa peur d’être enceinte n’avait pas été franchement à la hauteur, et cela avait jeté un froid entre eux. Et puis, ils avaient finalement chacun fait leur route de leur côté, et Stan était à mille lieux de s’imaginer qu’il la reverrait un jour.

C’est finalement la jeune femme qui reprend ses esprits la première pour lui expliquer son problème, qui passe complètement au dessus de la tête de Stan. Au lieu d’écouter attentivement sa requête, il prend le temps de l’observer. Il remarque rapidement qu’elle n’a plu de bague de fiançailles, puis se fait la réflexion qu’elle est toujours aussi canon et cela lui donne quelques pensées pas très catholiques… Malgré tout, il ne peut s’empêcher d’être condescendant lorsqu’il prend la parole. Sans doute parce qu’il garde une certaine rancœur de la façon dont ils se sont quittés, et qu’il est presque heureux de remarquer qu’elle n’a pas une vie sentimentale aussi parfaite qu’il aurait pu se l’imaginer.

Malgré le ton du romancier, Isla garde son sang froid. “Aucune idée, mais personnellement je me porte très bien depuis que j’ai plus à la supporter.” Répond il avec détachement lorsqu’elle le questionne sur sa femme. Ou plutôt son ex-femme pour le coup. Il aurait pu lui mentir, mais étrangement il n’en avait pas eu envie. Sans doute parce que c’était trop risqué, elle pourra facilement savoir qu’il est divorcé en faisant quelques recherches sur le net par exemple… Par contre, il n’avoue évidemment pas que c’est Autumn qui avait demandé le divorce suite à l’infidélité du romancier, et qu’il avait eu beaucoup de mal à se remettre de cette rupture. Il a trop de fierté pour cela. Isla revient ensuite à la charge avec son histoire d’ampoule.

“C’est quoi ton problème Isla ? Ta vie est tellement vide que tu tentes de t’occuper en faisant un scandale de rien ? A moins que tu sois ruinée au point de pas pouvoir te repayer une pauvre ampoule… Si c’est ça, je peux te dépanner tu sais ; entre vieux amis, c’est normal de s’aider…” Répond Stan d’un air faussement compatissant. C’est rare de le voir aussi désagréable avec quelqu’un, sûrement parce que, pour une fois, il ne fait pas semblant. Avec Isla il a toujours été lui même, et il n’y a pas de raisons que ça change maintenant. “Je te propose un truc : tu viens boire un verre avec moi et je t’offre toutes les ampoules que tu veux.” Propose-t-il finalement. C’est trop con qu’ils se contentent de cette conversation superficielle alors qu’ils ne se sont pas vus depuis des années. Stan est persuadé qu’ils ont plus que ça à se dire, et si jamais il se trompe, au moins il saura à quoi s’en tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyJeu 22 Fév - 18:14

Isla n’était pas vraiment du genre à faire des scènes. Néanmoins, elle savait dire le fond de sa pensée quand cela était nécessaire. Peut-être que c’était simplement un concours de circonstances et l’ampoule avait simplement été la goutte d’eau. Pour autant, quand Isla fit face à l’hôtesse d’accueil, elle ne se laissa pas démonter. Pire, elle avait demandé à parler au manager et c’était quelque chose qu’Isla avait très rarement fait dans sa vie. Et quand elle se rendit compte que ledit manager était Stan freakin’ Haverford, la blonde se dit qu’elle avait encore manqué une occasion de rester chez elle à manger des mini carottes devant sa télévision.

La situation semblait à la fois tendue et à la fois tellement familière. Isla ne se sentait pas aussi menacé que si cela avait été quelqu’un d’autre. C’était Stan. Elle le connaissait. Il fut un temps où elle le connaissait mieux que personne. Mais les choses avaient changé. Qui aurait cru qu’elle l’aurait revu des années après. Stan, fidèle à lui-même la salua froidement et rentra directement dans le sujet qui fâchait : Matt. Evidemment qu’il avait remarqué qu’elle n’avait plus sa bague de fiançailles… Isla répondit en gardant son calme, même si elle aurait voulu lui balancer son ampoule cassée en pleine face. Isla rebondit sur sa réponse et demande à Stan comment allait sa femme et le brun répondit qu’il n’en avait aucune idée. Isla fronça des sourcils, confuse pendant un instant. Visiblement, leur mariage n’avait pas duré. C’était au moins quelque chose qu’Isla avait évité en quittant son ex-fiancé. « Désolée. Je n’en avais aucune idée » déclara-t-elle d’un ton plus sincère qu’elle ne l’aurait voulu. Elle était censée être en colère contre lui, pas compatissante.

Ne tenant plus de subir littéralement la tension –sexuelle ou non- présente dans l’air, Isla déclara rapidement qu’elle voulait simplement une nouvelle ampoule et que Stan ne devrait pas la faire payer par vengeance. La réponse de son ex sexfriend envoya la blonde complètement hors du temps. Isla était à deux doigts de lui envoyer son poing dans la face. Non pas que cela aurait servi à grand-chose. Même si Isla était sportive, elle était loin d’avoir une force plus puissante que celle d’une mouche. Isla ouvrit sa bouche, les sourcils froncés, prête à lui envoyer la remarque la plus grossière qu’elle n’ait jamais dite quand elle sentit le regard de l’hôtesse sur elle. Isla se décala sur le côté et la regarda droit dans les yeux. « Vous voulez une photo de ses fesses ? » demanda-t-elle ironiquement. Isla se refixa sur Stan qui venait de lui proposer un verre en échange d’autant d’ampoule qu’elle voulait.

La blonde se stoppa dans sa réflexion sur de nouvelles insultes innovantes et considéra la proposition. Elle connaissait Stan, évidemment qu’il n’allait pas passer par quatre chemins. Il allait toujours droit au but, et c’était une des choses qui avaient plu à la blonde quelques années auparavant. Nom d’un chien. Elle se serait mentie à elle-même si elle avait dit qu’elle n’était plus attiré par lui. Il était toujours aussi séduisant et arrogant et un vrai petit con de nature. Mais Isla le connaissait et Isla savait gérer la situation. Au moment même où les mots sortirent de sa bouche, la blonde se surprit elle-même. « Deal » déclara-t-elle en le dépassant pour rejoindre la sortie. Si Isla était honnête, elle aurait dit qu’elle voulait réellement boire ce verre avec Stan.

Avant de passer les portes de la sortie, Isla se retourna vers Stan. « Tu feras bien de prendre une ampoule dès maintenant déjà » déclara la blonde avant de lui lancer un clin d’œil, un sourire sur le visage. Elle ne savait pas si elle était plus contente par le fait d’avoir une potentielle nouvelle ampoule ou bien à l’idée de se poser et de savoir ce que Stan avait fait ces dernières années. Oh elle lui en voulait toujours. Mais elle avait sincèrement tenu à lui. Isla jeta un regard à l’hôtesse d’accueil et afficha un sourire triomphant. Surement qu’elle ne s’était pas attendu à cette finalité. Isla sortit du magasin et attendit un instant Stan dehors. Quand elle revit la tignasse familière brune dans son champ de vision, Isla tenta de cacher son sourire en coin. « Je suis toujours fâchée, enlève moi cet air triomphant de ton visage » déclara-t-elle en commençant à marcher dans une direction qu'elle connaissait. Elle avait souvenir de connaitre un bar à quelques rues d'ici. Isla était réellement fâchée en repensant au dernier échange qu’ils avaient eu. Néanmoins, leur complicité lui manquait…


Dernière édition par Isla McTavish le Mar 27 Fév - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyJeu 22 Fév - 23:02

Les employés qui tiennent la caisse de l’épicerie de Stan sont tous des jeunes qui font ce petit boulot pour pouvoir se payer leurs études, ou simplement être indépendants. Ils étaient tous là avant lui puisqu’ils ont été embauché par son défunt père, et Stan est content de leur boulot, qu’il trouve globalement efficace. Cependant, lorsqu’un client cherche les ennuis, ils sont vite débordés et appelle l’écrivain à la rescousse. Cela ne dérange pas vraiment Stan, personne ne lui fait peur, et il est assez diplomate pour régler rapidement les conflits en faisant en sorte que le client reparte avec l’impression d’avoir été entendu. C’est donc sans pression qu’il sort de son bureau ce soir pour régler ce problème d’ampoule, avant de faire face à Isla. Pour la première fois, il s’est senti déstabilisé. Pris de court parce qu’il aurait pu envisager toutes les possibilités sauf celle ci. Il réussit toutefois à se reprendre rapidement et retrouve son sarcasme naturel. Mais la jeune femme le connaît bien, assez pour garder son calme, et même lui poser une question qui fait mal sans le vouloir. En même temps, Stan a tendu le bâton pour se faire battre sur ce coup là… Mais il n’a pas pu s’empêcher de provoquer Isla concernant sa vie sentimentale lorsqu’il a repéré qu’elle n’était plus fiancée. Au contraire, elle, semble sincèrement attristée par le divorce de l’écrivain, ce qui ne peut que rappeler à celui ci qu’elle a toujours fait preuve de bien plus de compassion que lui. Il faut dire que ça n’a jamais été un sentiment familier pour le romancier, sinon il ne lui aurait sans doute pas balancé des horreurs lorsqu’elle pensait être enceinte, il y a maintenant pas mal d’années.

Isla recentre la conversation sur son ampoule pourrie, et Stan ne manque pas cette occasion pour être une fois de plus désagréable. Il ne sait pas vraiment pourquoi il agit ainsi alors qu’il n’a aucune haine envers elle. Peut être qu’inconsciemment, il a envie de voir si cette tension entre eux va plutôt pousser Isla à lui foutre une baffe ou à lui sauter dessus sauvagement… Il préférerait évidemment la seconde possibilité, même s’il est conscient qu’elle est peu probable. Stan tourne machinalement la tête pour regarder derrière lui en entendant la remarque d’Isla, et ne voit que son employée, rouge comme une tomate, qui baisse le regard et part un peu plus loin. Quelque chose a visiblement échappé à Stan puisqu’il ne comprend pas vraiment ce qui se passe. Tant que cette réflexion n’était pas simplement faite pour détourner son attention le temps de lui mettre un coup de pied dans l'entrejambe, il estime qu’il ne s’en sort pas trop mal en tout cas. La blonde finit même par accepter de boire un verre avec lui, ce qui le surprend autant que ça l’enchante.

Alors qu'Isla prend déjà la direction de la sortie, Stan se dépêche de retourner dans son bureau pour prendre ses affaires avant de quitter lui aussi l’épicerie pour la rejoindre, glissant une ampoule neuve dans son sac au passage. Après tout, chose promise chose dûe. “Fâchée pour l’ampoule ?” L’interroge Stan à sa remarque. Elle avait bien d’autres raisons d’être fâchée en réalité, et c’était une manière pour lui de savoir si elle estimait qu’il y avait prescription pour leurs erreurs passées, ou si c'est bien à cela qu'elle faisait référence. “J’ai réussi à obtenir un rencard avec la plus jolie fille de Tenby, tu peux pas m’en vouloir d’avoir un sourire sur le visage !” Lui fait-il savoir, dans un sourire plus amusé que triomphant cette fois. Il a toujours été charmeur, mais lorsqu’il a l’occasion de l’être de manière sincère, c’est encore plus agréable. Il marche à ses côtés sans savoir où elle l’emmène, songeant que ce sera sûrement au three marineers, puisque ça semble être le pub du coin. A moins qu’elle connaisse une meilleure adresse ? Le lieu importe peu à Stan à vrai dire. “T’as l’air de savoir où tu vas, j’en déduis que tu vis dans le coin depuis un moment… Alors dis moi, comment t’as pu arriver dans ce trou paumé ? Et surtout, comment tu as pu avoir l'envie d'y rester ?” Demande-t-il avec une réelle curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyMar 27 Fév - 16:18

Si on avait dit à Isla ce matin qu’elle rencontrerait son ex-sexfriend après des années de silence radio, elle ne l’aurait pas cru. Pire, elle aurait giflé la personne qui lui avait dit. Les choses ne s’étaient pas terminées de la meilleure des façons entre eux. Isla ne se sentait pas le moins responsable de comment les choses s’étaient terminées. Alors, certes, elle aurait pu se montrer plus compréhensive, mais après deux années aussi complices qu’ils l’avaient été, Isla s’était attendue à avoir un minimum de considération. Elle avait pensé être enceinte, ce qui avait été autant un choc pour Stan que pour elle, étant donné que ce n’était absolument pas ce qu’elle souhaitait. Même si cela avait été une fausse alerte, le mal était fait, et Stan et Isla s’étaient séparés sans avenir commun devant eux.

Quand Stan avait demandé des nouvelles de Matt en sachant pertinemment qu’ils étaient séparés, Isla l’avait regardé d’un air mauvais. Stan ne savait pas qu’Isla avait quitté son ex-fiancé sans un mot, et quelque part, c’était surement la meilleure des choses. Décidant soudainement qu’elle était la plus mature des deux, la blonde renvoya sa question au brun, dans la plus grande innocence. Néanmoins quand Stan lui affirma qu’ils étaient séparés, Isla fronça les sourcils et s’excusa sincèrement. Elle s’était attendue à tout sauf à ça.

Quelques instants plus tard, Isla luttant contre l’envie d’envoyer le nez de Stan dans la fourniture la plus proche, la blondinette envoya plutôt une punchline des plus sarcastiques à l’hôtesse d’accueil derrière eux. La blonde savait à quel point les rumeurs circulaient vite et la dernière chose qu’elle voulait, c’était finir en ragot de la semaine avec Stan. Mais si Isla s’était attendue à quelque chose de la part de Stan, ce n’était certainement pas une invitation à aller boire un verre. La blonde se stoppa dans sa réflexion et considéra sérieusement sa proposition, pesant le pour et le contre. Pour : sa vue était plaisante, il lui donnait son ampoule si elle venait, il paierait surement le premier verre. Contre : il l’avait envoyé chier quand elle avait cru être enceinte, il n’avait jamais donné de nouvelles, connard fini, égoïste. Mais séduisant néanmoins. Tout poussait Isla à lui dire non. Mais pourtant la blondinette se rappelait qu’ils avaient passé de bons moments et avaient été plus que complice. Fichue nostalgie. Et Isla accepta en disant à Stan de prendre l’ampoule, avant qu’elle ne parte du magasin.

Quand Stan la rejoignit dehors, Isla afficha un sourire en coin et déclara à Stan d’enlever son air triomphant. Stan demanda si Isla était fâchée pour l’ampoule et Isla ne répondit pas dans un premier temps. « Pour tout » répondit finalement la blonde. Elle n’avait pas besoin d’en dire plus, ils savaient tous deux ce qu’il s’était passé entre eux. Stan, sentant surement que le sujet était devenu plus sérieux que de base, déclara alors qu’il avait eu un rencard avec la plus jolie fille de Tenby et qu’elle ne pouvait pas lui en vouloir. Il avait totalement gardé son côté espiègle et quelque part, cela fit chaud au cœur à Isla. Elle avait pensé qu’il aurait vieilli comme tout le monde et qu’il aurait changé avec les années. Quelque part, elle était contente de voir qu’il y avait au moins une partie de lui qui n’avait pas changé. Isla afficha un sourire en coin et pencha ses hanches jusqu’à lui donné un semblant de coup de fesse. « Au moins tu n’as pas perdu ton charme, c’est déjà ça. Par contre les rides… » déclara Isla d’un ton faussement désolée avant de finalement rigoler de bon cœur.

Isla aurait voulu être foncièrement en colère envers Stan. Mais ce n’était pas elle, ce n’était pas dans sa nature d’être aussi en colère pendant aussi longtemps. Elle lui en voulait, mais elle avait appris de cette relation avec Stan. Cela lui suffisait aujourd’hui. Isla continua de marcher d’un pas énergique avant de se retrouver au coin d’une rue familière. Stan demanda alors à Isla comment avait-elle pu arriver dans une ville pareille, et surtout avoir l’envie de rester ici après tout ce temps. Isla afficha un sourire nostalgique. « J’avais vu une offre de job à l’hôpital il y a 4 ans. A ce moment-là j’avais besoin de changement et en arrivant à Tenby, je me suis dit que je ne pouvais pas avoir un plus gros changement » déclara en s’autorisant un coup d’œil vers Stan. « Tenby n’est pas aussi pire qu’elle n’y parait. C’est une jolie ville et si tu as besoin de faire une coupure ou si tu cherches l’inspiration, je pense que c’est le meilleur endroit pour ça » ajouta-t-elle. Pas un seul instant, elle n’avait regretté de venir ici. Elle avait regretté les raisons qui l’y avaient poussé, mais absolument pas la finalité.

Isla pensait aller au Five Arches Tavern mais en voyant certaines personnes devant la taverne, Isla se stoppa pendant une seconde. Elle savait pertinemment que quelqu’un allait les voir et que cela allait faire le tour de la ville. D’un côté elle ne le voulait. Mais de l’autre, depuis quand s’intéressait-elle aux ragots. Depuis qu’elle était arrivée à Tenby elle n’en avait eu que faire. « A quel point apprécies-tu d’être populaire dans une ville ? » demanda Isla d’un ton songeur en se tournant vers Stan. Isla pensait que si c’était le genre de conversation révélatrice comme elle le pensait, elle avait plutôt envie de faire ça au calme, entre eux. « Que penses-tu plutôt de retourner à ta supérette, pendre une bouteille de vin. Ou 3. Et d’aller se poser vers la plage ? » proposa-t-elle finalement en haussant un sourcil interrogateur. Isla était curieuse de savoir ce qu’il était advenu de Stan pendant ces dernières années, mais elle ne souhaitait pas partager ça avec les autres habitants de Tenby. Ce moment-là était à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyJeu 8 Mar - 14:50

Stan n’est pas du genre à vivre dans le passé. Même s’il ne prend pas toujours les meilleures décisions, il les assume et part du principe que de toute façon, les erreurs permettent aussi d’avancer. Cela dit, il doit admettre qu’il avait été particulièrement déçu de la manière dont sa relation avec Isla s’était terminée… Et puis, il avait rencontré Autumn, était tombé amoureux et avait fini par se dire que c’était peut être le destin qui l’avait séparé d’Isla pour mieux le pousser vers sa future femme. Il a été heureux avec Autumn, mais il a fini par tout foutre en l’air une fois de plus, et ils sont aujourd’hui divorcés, comme il l’admet devant Isla ce soir. Se retrouver face à face aujourd'hui, alors qu’ils sont à nouveau célibataires tous les deux, c’est clairement une situation inattendue pour l’écrivain. Mais il décide d'en profiter pour l’inviter à boire un verre et ainsi avoir l’occasion de renouer, peut être. Cette proposition est risquée, puisqu’il y a de grandes chances qu’il se prenne un râteau, mais il a visiblement bien fait de tenter puisque son audace paie finalement.

Après avoir pris ses affaires, Stan quitte son épicerie un peu précipitamment, laissant le soin à son employée de s’occuper de fermer la boutique. Une première question innocente - ou presque - permet au romancier de comprendre qu’Isla a la rancune tenace. Il va sûrement devoir faire des efforts pour qu’elle garde en tête les bons moments plutôt que la fin de leur relation, et cela commence par un petit compliment glissé mine de rien. “Quoi les rides ? Arrête, j’arrive encore à faire croire à tout le monde que j’ai 25 ans !” Fait-il remarquer, partagé entre la vexation et l’amusement. Il a toujours fait attention à son apparence, sans doute parce qu’il a peur de paraître vieux alors qu’il a l’impression d’être toujours jeune et cool dans sa tête. Il espère que son corps reflète encore son état d’esprit, et le fait de réussir encore à séduire des femmes bien plus jeunes que lui lui permet de garder confiance à ce niveau là. “Pourquoi besoin de changements ? Un rapport avec Matt ?” Demande-t-il avec curiosité en apprenant la raison de la venue d’Isla. “Je pense aussi.” Ajoute-t-il quand elle fait remarquer que c’est l’endroit idéal pour retrouver l’inspiration. C’est d’ailleurs une des raisons qui l’a poussé à venir s’installer ici. Ils arrivent à proximité du Five Archers tavern, qui semble particulièrement animé ce soir. Pas si étonnant vu le peu de choix qu’ont les gens du coin s’ils ont envie de boire un verre… “Je ne tiens pas spécialement à être populaire ou être le sujet principal des ragots…” Répond-il à la question d’Isla. Ce n’est pas tout à fait vrai dans la mesure où, en réalité, il fait beaucoup d’efforts pour être apprécié de tous et s’attirer la sympathie des habitants du village. Par contre, il ne tient effectivement à faire jaser, et c’est ce que risquent de faire les gens s’ils le voit en tête à tête avec Isla ce soir. “Je pense que c’est une excellente idée.” Répond-il à sa proposition, songeant qu’ils seront effectivement plus tranquilles sur la plage. Ils font donc demi-tour pour rejoindre le bord de mer en faisant un léger détour pour que Stan prennent quelques bouteilles, sous le regard soupçonneux de son employée.

L’écrivain suit la blonde jusqu’à un endroit tranquille sur la plage, puis ils prennent place dans le sable et Stan sort de son sac une bouteille de blanc qu’ils avaient l’habitude de boire étant plus jeunes ainsi si que deux verres à pied. Après tout, autant faire les choses bien ! Il remplit les verres avant de reprendre la parole. “Alors, à quoi on trinque ? A ces retrouvailles inattendues ?” Suggère Stan dans un sourire. Après avoir trinqué, l’écrivain boit quelques gorgées avant de reprendre la parole. “Autant commencer en mettant les choses à plat ; je déteste la manière dont ça s’est terminé entre nous… J’ai été con et je suis désolé pour ça.” Admet Stan, même si cela lui écorche la bouche de s’excuser. Il n’a clairement pas l’habitude de le faire, alors il espère qu’Isla ne doutera pas de sa sincérité sur ce coup là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyVen 20 Avr - 15:58

Isla était le genre de personne à adorer les surprises. Généralement, c’était plutôt les bonnes surprises qu’elle appréciait particulièrement. Revoir Stan aujourd’hui après des années était définitivement une surprise. Isla ne savait simplement pas si cela était une bonne ou une mauvaise surprise. Beaucoup de choses s’étaient passées entre eux dans le passé et même si Isla aimait se dire qu’elle avait tourné la page, elle pensait parfois que ce n’était pas totalement le cas. Peut-être bien qu’elle lui en voulait un peu encore…

Après un échange un peu échauffé dans l’épicerie, Isla avait finalement accepté d’aller boire un verre avec Stan (sans trop savoir pourquoi là encore non plus). La blondinette finit par lancer une remarque ironique sur les rides (inexistantes a priori) de Stan et le brun répondit en suivant son jeu qu’il arrivait encore à faire croire aux gens qu’il avait 25 ans. Isla rigola de bon cœur mais bizarrement ne doutait pas un seul instant de la véracité de ses propos. Stan avait la langue bien pendue, et il était charmeur. Nul doute qu’il arriverait à faire croire aux gens (aux femmes ?) qu’il avait 7 ans de moins que son âge réel.

Si Isla se demandait silencieusement la raison de la venue de Stan à Tenby, le brun lui ne passa pas par quatre chemins et demanda directement à la blonde comment elle avait atterri ici. Isla répondit le fond de sa pensée, sans filtre, qu’elle avait eu besoin de changement et qu’elle avait eu une opportunité. Elle ajouta que s’il cherchait l’inspiration, il allait probablement la trouver ici, et elle le pensait. Stan sembla d’accord avec son point de vue et demanda pourquoi elle avait besoin de changement et si cela avait un rapport avec Matt. Isla afficha un sourire désabusé. Matt, huh. Yup. « Disons qu’on n’était simplement plus sur la même longueur d’ondes » répondit Isla d’un ton neutre. La blonde l’avait su et son ex-fiancé ne l’avait manifestement toujours pas compris à ce jour. « Qu’est-ce qui t’a poussé à venir par ici toi ? Besoin d’aventure et d’exotisme ? » ajouta-t-elle avec un sourire espiègle.

Tournant au coin d’une rue, son bar préféré en vue, Isla remarqua du monde devant et s’arrêta nette. Elle n’était pas spécialement prête ni motivée à être le centre d’une nouvelle vague de ragots, et visiblement il en était de même pour Stan. D’un commun accord, ils décidèrent de partir sur l’option beuverie sur la plage et c’était une option qui convenait tout à fait à la blonde. En tant que nutritionniste, elle n’était pas censée faire d’excès avec l’alcool. Mais parfois, il fallait simplement se lâcher un peu, se disait-elle. Ils firent demi-tour et revinrent à l’épicerie avant que Stan ne revienne avec quelques bouteilles. Isla tapa dans ses mains en sautillant légèrement sur place. Si elle était honnête, elle aurait avoué qu’elle s’attendait à passer une vraiment bonne soirée.

Stan et Isla se remirent en chemin, cette fois-ci direction la plage et s’arrêtèrent à un endroit au hasard avant de s’assoir dans le sable. Le brun sortit de son sac une bouteille d’un vin blanc ainsi que deux verres et Isla affiche une moue impressionnée. « Dis donc, même les verres ?! Haverford, tu m’en vois flattée  » déclara-t-elle avant de rigoler franchement. En cet instant, elle avait l’impression d’avoir fait un saut dans le passé. Il déboucha la bouteille et remplit les deux verres avant de demander à quoi ils pouvaient trinquer. « A nos retrouvailles. Et à Tenby ! » déclara Isla avant de faire cogner doucement son verre contre celui du brun. En sentant le liquide alcoolisé contre ses lèvres, Isla savoura un instant les arômes qu’elle avait presque oubliés.

Fidèle à lui-même, Stan déclara de nulle part qu’il détestait la façon dont les choses s’étaient terminées entre eux et s’excusa d’avoir été con. Isla le regarda surprise, se stoppant pendant un instant. Honnêtement, elle ne s’y serait pas attendue. « Stan je crois que tu es définitivement passé à l’âge adulte » déclara-t-elle avec un sourire en coin. Isla remit une gorgée puis tourna finalement la tête vers son ancien amant. « Je suis désolée aussi. J’imagine qu’il y avait certainement d’autres façons de gérer la situation » ajouta-t-elle. Jusqu’à aujourd’hui, la blondinette n’était pas certaine d’avoir vécu un moment aussi stressant que d’avoir les résultats d’une prise de sang après avoir fait pipi sur un bâtonnet.

Revenir en haut Aller en bas
Stan Haverford
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
Stan Haverford

TON PSEUDO : Waldis
TES DOUBLES : Judith Sullivan & Fredrik Hadsen
TON AVATAR : Andrew Cooper
TES CRÉDITS : gifs & spoiler signa : Penny ♥
TA DISPONIBILITE RP : Dispo

# Penny & Emma
RAGOTS PARTAGÉS : 738
POINTS : 1709
ARRIVÉE À TENBY : 27/12/2017
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan ExLAzse
ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans (19.10.85)
CÔTÉ COEUR : Il parait qu'il fricote avec sa jolie voisine
PROFESSION : Romancier à succès, et gérant de la St Georges's little grocery
REPUTATION : "Vous saviez qu'on avait une star à Tenby ? Et oui, vous ne connaissez peut être pas son visage, mais les titres de ses romans vous diront forcément quelque chose ! C'est un jeune homme charmant, qui va sans doute s'intégrer sans mal à notre petite communauté !"


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:
Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan EmptyMar 24 Avr - 0:06

Isla et Stan ont tous les deux un caractère bien trempé, alors c’est finalement presque normal que leurs retrouvailles soient aussi électriques. Le romancier est ravi de constater que la blonde semble avoir gardé son tempérament, même si à cause de cela, il a presque peur qu’elle le rembarre lorsqu’il lui propose d’aller boire un verre. Ce n’est finalement pas le cas, et Stan est heureux de constater que malgré sa colère, elle semble avoir envie qu’ils se retrouvent après toutes ces années.

Après quelques plaisanteries, Stan ne retient plus sa curiosité et interroge son ancienne amie sur la raison de sa venue à Tenby. Visiblement, elle a eu une opportunité professionnelle qui lui a permis d’effectuer le changement de vie dont elle avait besoin. “En même temps si tu lui as annoncé que t’avais envie de t’installer dans le trou du cul du monde, je comprend qu’il t’ait pas suivi dans ton délire…” La taquine Stan, espérant qu’elle a assez de recul sur son divorce pour pouvoir en plaisanter. C’est ensuite à son tour de s’expliquer sur sa venue ici. “Pas vraiment, sinon j’aurai choisi une destination avec plus de soleil !” Précise-t-il avant de donner une réponse plus sérieuse. “Mon père est mort l’été dernier, et il m’a légué l’épicerie du village dont il était propriétaire. Du coup je me suis installé ici quelques temps, et comme le dépaysement m’a aidé à retrouver l’inspiration pour mon bouquin, je suis resté.” Explique-t-il avec sincérité. Il ignore si Isla se souvient de la relation que Stan a pu avoir avec son père, à l’époque où ils étaient proches Stan lui avait raconté qu’il avait coupé les ponts avec lui parce que son géniteur était un devenu alcoolique et violent. Si elle s’en souvient, elle va sans doute être surprise. Stan aussi l’a été en apprenant qu’il était sur le testament de son père… Finalement, l’écrivain est plutôt heureux que son vieux l’ait obligé à découvrir ce village, puisque cela lui a donné un sujet pour son prochain roman.

Après une petite marche vers un bar, les deux anciens amis finissent par se rabattre sur l’option plage, sans doute plus sympa finalement. Après avoir fait le plein de bonnes choses, ils se posent donc sur le sable, et Stan doit se rendre à l’évidence qu’il y a tout de même des avantages à vivre ici ; cet endroit est vraiment magnifique. En plus, il est en très bonne compagnie ce soir. Un verre de vin, et le tableau devient parfait. “C’est pas parce que je vis à la campagne que j’ai perdu mes bonnes manières !” Fait remarquer Stan avec amusement à propos des verres. L’écrivain a toujours eu une certaine classe, et ce n’était pas digne de lui de boire à même la bouteille comme un ivrogne ! Ils ne tardent pas à trinquer, et boire de bon cœur. Le vin est vraiment la meilleure boisson du monde.

Pour éviter que des non dits polluent leur retrouvailles et ternisse la sincérité de leur relation, Stan prend ensuite son courage à deux mains pour lui faire les excuses qu’il lui doit depuis longtemps. La tête qu’elle fait l’effraye quelques instants, avant qu’elle reprenne la parole. “Je crois que c’est le passage dans la trentaine qui m’a fait cet effet…” Répond Stan d’un air faussement sérieux. “Sans doute ouais… Mais je tiens pas à revivre ça pour le savoir.” Ajoute-t-il, un sourire au coin des lèvres. Un bébé non désiré, c’est vraiment le genre de surprise qu'il espère ne jamais avoir à vivre. Il n’est pas fait pour être père, il en est convaincu. Il est bien trop égoïste pour ça. “T’as eu des enfants avec Matt ?” Demande-t-il avec une curiosité peut être mal placée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty
MessageSujet: Re: Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan Empty

Revenir en haut Aller en bas

Just a few old memories slipping in through my door ~ ft. Stan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ✿ ::  :: RP abandonnés-