AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

karma karma, don't you let me down. (fiona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : Ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open.
(jaya, trystan/lexia, faith)
RAGOTS PARTAGÉS : 1080
POINTS : 1153
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 33ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : des sentiments, peut être partagés et cinquante pourcents de chances d'être papa. un vrai foutoir.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " il est plus discret que d'habitude. ça cache forcément quelque chose. ou peut-être que la potentielle paternité l'a calmé."



MessageSujet: karma karma, don't you let me down. (fiona) Ven 12 Jan - 2:03


loving someone is far away from easy.
fiona & adriel


Papa. Papa. Papa. Je passe mon temps à me répéter ce mot en me disant que ça finira bien par rentrer à un moment. Je me le répète aussi en me disant que ça me prouvera que c'est la réalité et que je dois y faire face. J'avais voulu m'éloigner de Lexia pour respirer un peu mais la nouvelle ne quitte pas mon esprit. Je sais que je n'ai qu'une chance sur deux qu'il soit de moi, que je dois partager la paternité avec le Meylir mais peu importe, la chance est là. La chance de trop, la chance dont je ne saurais quoi faire si je l'avais. Je m'imagine à la maison, tranquillement et entends le bébé qui pleure. Je vais dans sa chambre mais le berceau est trop haut et je ne peux pas l'attraper. J'imagine également une belle journée d'été ou il me demande de lui apprendre à lancer mais où il passe plus de temps à ramasser les balles que son papa n'a pas su rattraper. C'est ma vie qui doit être changée et adaptée pour lui faire une place et pas l'inverse. J'efface ces pensées négatives, pousse les roues de ma chaise un peu plus vite pour que l'air frais me frappe le visage. Il faut que je me calme, que je respire et que je me dise que je m'adapterais à tout, comme à chaque fois. Je suis le champion de l'intégration, celui qu'il faut traiter avec un minimum de différence pour ne pas se vexer. Je suis bougre, trop franc et je me plains souvent mais en fin de compte, je suis presque sûr que je pourrais faire un bon papa.

Mais heureusement, ce n'est pas un débat à avoir pour le moment. J'arrive au ranch au bon moment, celui qu'il faut pour que je me mette à penser à autre chose. Les jours se ressemblent dans la semaine et les leçons que je donne ont au moins le don de rendre le tout un petit peu plus intéressant. Non pas que je m'ennuie, mais c'est sympa de sortir de chez soi pour aller autre part qu'à l'université. Salut Fiona. Je retrouve une de mes élèves les plus douées, mais également la plus appréciée. Elle est gentille la blonde mais surtout, elle écoute tout ce que je dis. Je crois que c'est la seule qui me prend avec respect par rapport aux autres qui ont plus l'air de m'écouter parce qu'ils ont de la peine pour moi. Déjà qu'il en faut beaucoup pour me convaincre de donner des cours d'équitation, ils ne se donnent aucun mal pour tenter de me prendre avec mon histoire. Non, tout ce qui compte, c'est ma condition actuelle. Je te laisse aller chercher ton cheval. finis-je par lui dire en lui faisant la bise.

Je roule jusqu'à une piste intérieur, l'air étant trop frais pour s'entraîner dehors. Je me pose dans un des coins de la pièce et sors mon téléphone de ma poche. Je ne sais pas trop ce que j'attends en regard l'écran de déverrouillage. Peut-être un message de la part de la Weston, un truc qui dit que je lui manque ou qui me confirme que je n'aurais pas à voir la tête de Trystan juste derrière la sienne à chaque fois que je voudrais la voir. Mais rien. A quoi je m'attendais de toutes façons ? J'ai été clair quand je lui ai demandé de respecter la distance que je voulais mettre et pour une fois, elle m'a écouté. Bon, on va reprendre où on en était la dernière fois. dis-je quand la Miller arrive sur la piste. Je la laisse s'installer, je la laisse s'échauffer. Et la leçon passe, sans que je ne remarque réellement le temps passé. Je suis distant, la tête ailleurs et ne parle que lorsque c'est réellement nécessaire. Je crois que je vois à peine ce qu'elle fait tellement je manque de concentration et ça me désole. J'essaie de rattraper le coup mais je n'y arrive pas longtemps. Je ne sais pas trop ce que je dois faire, incapable de penser dans l'ordre. Espérons juste que Fiona ne le remarque pas trop ou simplement qu'elle ne se vexe pas parce que pour la première fois depuis un moment, c'est moi le professeur indiscipliné.

AVENGEDINCHAINS

_________________

      devoted
      if ever there is tomorrow when we’re not together. There is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem, and smarter than you think. But the most important thing is, even if we’re apart… I’ll always be with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Trystan - Eleanor.
RAGOTS PARTAGÉS : 2204
POINTS : 4586
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Ven 12 Jan - 16:10



Habillée de sa tenue d’équitation, Fiona passa chez ses parents pour manger avec eux avant de se rendre au ranch. Sa maison lui semblait grande et vide quand Jesse partait en voyage journalistique ainsi elle cherchait la compagnie de la famille Miller quand elle le pouvait. Les rassemblements familiaux étaient plus rapprochés ces derniers temps en raison de l’arrivée de son demi-frère en ville, un demi-frère qu’elle ne connaissait pas. Sa famille était prête à l’accueillir et à lui donner une chance car personne n’était responsable de la situation mais Noah ne devrait pas précipiter les choses ou trop en demander d’un coup. Son repas terminé, la blonde fila ensuite au manège où elle croisa Adriel. « Salut ! » Les dialogues restaient souvent très sobres entre eux. Le moniteur n’était pas d’un naturel bavard avec elle. Fiona sortit son cheval du box et le prépara assez rapidement. Elle prenait des leçons d’équitation afin d’améliorer sa position sur sa monture. Malgré trois ans d’expérience, elle trouvait toujours matière à progresser, en particulier dans l’exécution de certains exercices. Après une petite demi-heure, elle débarqua à cheval en piste. Adriel était déjà installé pour donner le cours. Tandis que Fiona marchait l’hongre pour l’échauffer, le graphiste lui intima de reprendre les mêmes exercices que la leçon précédente, c’est-à-dire un travail dans la détente au trot et au galop, puis une fois que le cheval serait bien équilibré, elle pourrait lui demander des exercices plus poussés tels que session à la jambe, épaule en dedans, changements de pied au galop… Ce dernier point, elle ne le maitrisait pas encore très bien. Ainsi, Adriel se plaisait souvent à lui faire recommencer jusqu’à ce que l’exécution du changement de pied au galop soit impeccablement réalisée. Toutefois, il ne fallait pas trop en demander au cheval car il s’agissait d’exercices qui sollicitaient beaucoup ses articulations. La blonde s’appliqua donc à travailler sa monture. En général, Adriel ne devait pas trop intervenir sur la première partie de la leçon quand il suffisait de détendre le cheval. Parfois, il lui commentait de tenir sa rêne plus légèrement ou de « laisser passer » sa monture en jargon équestre afin que l’animal étire son encolure de façon plus détendue. D’autres fois, il rectifiait une position pas assez stable ou droite mais c’était rare. Ainsi, Fiona ne s’inquiéta pas trop du silence prolongé de son moniteur dans un premier temps. Dans la seconde moitié en revanche, Adriel intervenait souvent pour lui prodiguer des conseils, or il ne pipait toujours pas un mot. Fiona savait qu’elle montait bien, mais elle était loin d’être parfaite et en l’occurrence, elle payait ses leçons. Elle aimait donc avoir un retour global durant le cours, pas juste avoir un professeur qui daignait lui maugréer trois mots pendant une heure. Alors qu’elle trottait, la blonde arrêta délibérément sa monture dans l’espoir d’une réaction. Finalement, Fiona lui adressa un regard prolongé. « Ça va Adri ? Tu as l’air préoccupé depuis tout à l’heure. »

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : Ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open.
(jaya, trystan/lexia, faith)
RAGOTS PARTAGÉS : 1080
POINTS : 1153
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 33ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : des sentiments, peut être partagés et cinquante pourcents de chances d'être papa. un vrai foutoir.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " il est plus discret que d'habitude. ça cache forcément quelque chose. ou peut-être que la potentielle paternité l'a calmé."



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Dim 14 Jan - 1:38


loving someone is far away from easy.
fiona & adriel


Le cours d'équitation tombe bien, même s'il fait un peu froid. Mais la température n'a jamais été un frein et ça ne commencera pas maintenant. J'espérais me changer les idées et oublier ma situation mais dès que la blonde rentre en piste, je comprends que ça ne marchera pas. Prends la diagonale en H et allonge le trot. Ma concentration s'est résumée en quelques minutes alors que je lui disais de reprendre où nous en étions la dernière fois. Je lui donne une précision, fais quelques gestes de la main puis la laisse s'exercer sur la piste. Je ne sais pas combien de minutes séparent mes deux commentaires. Il est bien là ... Continue comme ça. Et c'est tout ce que je peux dire, perdu dans mes pensées. C'est honteux quand j'y pense. Loin d'être le même que quand j'étais jeune, je me souviens avoir gronder mes professeurs d'équitation quand ils n'assuraient pas assez. La Miller aurait donc le droit de faire la même chose alors que je n'ai pas été foutu de lui faire mes petits commentaires habituels. Je m'en veux presque, mais je me rappelle en même temps qu'on peut tous avoir nos mauvaises journées.

J'entends une voix lointaine qui ressemble à celle de Fiona. Pardon ? Je récupère mes esprits et remarque qu'elle est à l'arrêt. Vraiment désolé. Ne comptons pas cette leçon, je t'en devrais une autre où je serais présent autant mentalement que physiquement. Je n'ai tellement pas été professionnel sur le coup que je lui dois bien ça. J'ai un petit soucis ... Personnel. Mais rien de grave. Je lève la tête à nouveau, observe longuement la jeune femme. Autant tracassé, je sais chez qui je serais aller directement. Mais je ne peux pas. C'était peut-être l'occasion de vider mon sac, de respirer un bon coup. Se confier à Fiona, une amie qui ne me jugera pas. Qui sait, elle sera peut-être de bon conseil aussi. Je vais être papa. dis-je en baissant la tête cette fois. D'habitude, on s'attend à ce que les gens sautent de joie et crient partout en annonçant la nouvelle. Sauf que la nouvelle n'est qu'à moitié bonne. Enfin, j'ai une chance sur deux d'être papa. Elle ne veut pas faire de test, ce que je comprends, mais je vais devoir vivre pendant six mois avec une demi paternité. Je me confie pour de bon, n'énonçant qu'une partie du problème, mais la plus importante. Je relève la tête et guette une réaction de sa part tandis qu'un truc vient me frapper au visage. Trystan. Le marin est l'ex fiancé de la blonde et je vais sûrement mettre de l'eau dans le gaz en continuant sur ma lancée. Mais le problème, c'est que maintenant que j'ai commencé, la Miller va s'attendre à une suite. Réfléchissant à mes prochains mots, je me retrouve face à un dilemme. Soit je lui annonce tout et je la perturbe, soit je ne lui dis rien et elle se vexe. Je prends le temps de réfléchir, mais je me rends compte que je ne dois pas le faire. Parce qu'en énonçant les faits, je ne raconte que la vérité. La suite de l'histoire, c'est loin d'être mon problème, surtout quand ça le concerne lui.

AVENGEDINCHAINS

_________________

      devoted
      if ever there is tomorrow when we’re not together. There is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem, and smarter than you think. But the most important thing is, even if we’re apart… I’ll always be with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Trystan - Eleanor.
RAGOTS PARTAGÉS : 2204
POINTS : 4586
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Dim 14 Jan - 11:31


Pendant toute la durée de la leçon, Adriel n’adressa à Fiona que deux trois commentaires vagues. La jeune femme sentit qu’il n’était pas dans son état normal et elle décida d’arrêter son cheval après l’avoir déjà bien travaillé. Quelque chose préoccupait-il son moniteur d’équitation ? A sa grande surprise, le blond prit le temps de lui répondre. Adriel commença par s’excuser de sa distraction et la dispensa de régler sa leçon du jour au profit d’une autre. Il lui expliqua ensuite qu’il traversait un souci d’ordre personnel, un souci qui n’était pas grave selon lui mais qui lui avait pourtant occupé l’esprit depuis tout à l’heure. La pharmacienne ne répliqua pas de suite, sentant qu’il n’avait pas terminé. Le graphiste lui appris alors qu’il allait être père. « Félicitations, c’est une super nouvelle ! » S’exclama aussitôt Fiona. Elle avait déjà oublié la partie ‘souci’. Néanmoins, elle se rendit compte de son enthousiasme trop prématuré et elle se mordit la lèvre inférieure pour contenir ce sentiment avant de se rectifier. « Ou pas vu ta tête ? » D’habitude, quand un futur parent apprend une telle nouvelle, il se réjouit et son visage rayonne, il n’affiche pas une tête d’enterrement… à moins que ce ne soit un accident ou un bébé non désiré ? Dans ce cas, ce serait triste pour l’enfant. Mais le problème était tout autre ici. Adriel n’était pas certain d’être le père de l’enfant, une chance sur deux. Sale situation, d’autant que la mère ne souhaitait visiblement pas faire de test pendant la grossesse. Comment pouvait-on tenir ainsi en haleine deux pères potentiels pendant tout ce temps ? « Je vois, c’est compliqué, en effet. Tu ne sais pas trop si tu dois te réjouir ou pas. » La blonde essayait de ne pas juger l’histoire mais deux questions lui brûlaient tout de même les lèvres afin de mieux comprendre la situation. « Et elle ne veut pas faire de tests, mais pourquoi ? Et toi tu la comprends ? C’est impensable ! Il faut quand même bien savoir qui doit s’inquiéter de cet enfant ; vous seriez tous fixés. » Elle marqua une pause avant de continuer sur cette première interrogation. « Dans un tel cas de figure, vous ne pouvez pas l’exiger, l’autre homme et toi ? » La façon dont Adriel avait exposé le problème laissait entendre qu’il n’en voulait pas à cette femme, elle n’avait pas l’air de l’avoir piégé, mais en tout cas elle semblait lui imposer à la fois le bébé et l’ignorance de la paternité. Après, Fiona ne connaissait peut-être pas tous les éléments de l’histoire, cependant, à sa place, elle aurait voulu en avoir le cœur net peu importe les désirs ou non de la mère. « Et tu sais qui est l’autre père potentiel ? » Oui, parce que si en plus Adriel ignorait aussi ce point, c’était quand même abusif. Soit le graphiste ne lui avait pas tout raconté, soit elle ne comprenait pas du tout leurs réactions à tous. La blonde descendit de son cheval qu’elle avait terminé de marcher et elle se rapprocha de la sortie de la piste, elle sentait que la discussion allait devenir plus intéressante encore.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : Ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open.
(jaya, trystan/lexia, faith)
RAGOTS PARTAGÉS : 1080
POINTS : 1153
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 33ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : des sentiments, peut être partagés et cinquante pourcents de chances d'être papa. un vrai foutoir.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " il est plus discret que d'habitude. ça cache forcément quelque chose. ou peut-être que la potentielle paternité l'a calmé."



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Dim 14 Jan - 15:31


loving someone is far away from easy.
fiona & adriel


La Miller saute presque de joie à ma place, me félicitant pour l'heureuse nouvelle. Enfin, jusqu'à ce qu'elle comprenne ce qui arrive. Voilà ... Compliqué. Je déteste ce mot, ce mot qui signifie que j'ai un problème et que je ne sais pas comment le résoudre. Ça ne m'arrive jamais, moi qui ait appris à tout gérer tout seul, même les pires situations. Ça ne me convient pas parce que ça m'emmerde de devoir rester assis sans pouvoir rien changer. Être impuissant de la sorte, voilà ce qui me dérange. Puis bon, je t'avoue que même si j'étais sûr d'être le père, je rentrerais dans un autre débat interne. Des débats plus personnels, des images pas forcément agréables. Je baisse les yeux et lui montre mon fauteuil en guise d'exemple. Disons que ce truc me pose un peu problème. Mais bon, je ne vais pas continuer sur ce chemin maintenant, on a mieux à faire. Comme reprendre le cours et faire ce qu'il faut. Sauf que quand je la vois descendre de son cheval, je comprends que c'est terminé. Ou en tous cas, qu'on fait une pause. Ça me fait du bien de me confier, de vider mon sac et pour ça, je lui en serait éternellement reconnaissante. Parce que ce n'est pas tous les jours qu'on écoute les plaintes de son professeur particulier. Fiona est une sainte et c'est dommage de s'en rendre compte seulement maintenant.

Les questions de la blonde sont légitimes. Elle ne peut pas avoir d'enfants à la base. Ce qui fait ... De sa grossesse une grossesse à risque. Des mots simples et bref, mais surtout des mots que j'ai compris. Les médecins m'ont un peu parlé de son cas en plus d'elle mais l'informaticien que je suis a pris ça comme une ligne de code impossible à traduire. Je peux comprendre, elle n'a pas envie de perdre le bébé sous prétexte que nous devons absolument connaître le nom du père. Alors je m'y fais. lui expliquais-je brièvement. Comment prendre un risque aussi énorme pour une identité alors que la patience finira par porter ses fruits. C'est dur de ne rien savoir pendant des mois mais je suppose que je m'y ferais. Difficilement et à coup d'occupations, mais j'y arriverais. Une promesse que je me fais pour la Weston depuis que la nouvelle est tombée. Oui je le sais. Mais je ne suis pas sûr de vouloir te le dire. Seul problème, c'est que je ne m'en sortirais pas aussi facilement. Elle s'attend à une réponse, à des précisions alors que je me suis confié à elle. Je reprends la question de tout à l'heure et mets moins de temps pour me décider cette fois. Ce sera le problème de ce gars là, pas le mien. Trystan. Je baisse les yeux, gêné. Je suis vraiment désolé, je me rends compte que ce n'était pas à moi de te l'annoncer. Oui je suis désolé, désolé de lui causer autant de peine d'un coup. Je connais son histoire avec le marin, elle a fait le tour de la ville et je les savais très attachés, même si je ne comprenais pas pourquoi. Mais ce dont je ne suis pas désolé, c'est de lui avoir dis à sa place. Un coup bas, un peu gamin, mais une bonne vengeance personnelle. Je n'aurais pas pu demander mieux.

AVENGEDINCHAINS

_________________

      devoted
      if ever there is tomorrow when we’re not together. There is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem, and smarter than you think. But the most important thing is, even if we’re apart… I’ll always be with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Trystan - Eleanor.
RAGOTS PARTAGÉS : 2204
POINTS : 4586
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Dim 14 Jan - 18:01


L’inconnue quant à la paternité n’était pas le seul obstacle à la joie d’Adriel. En fait, il était terrifié à l’idée d’avoir un enfant en raison de sa condition. Il avait peur de ne pas être en mesure de gérer la situation. Toutefois, il n’était pas question de sa chaise roulante pour l’instant. Fiona s’interrogea surtout sur les raisons qui poussaient la mère à refuser le test de paternité et surtout pourquoi le graphiste l’acceptait aussi facilement. A première vue, la femme qu’il aimait n’arrivait normalement pas à avoir d’enfant et sa grossesse actuelle était risquée. Elle ne voulait donc pas tenter le diable même pour déterminer qui était le père du bébé. Ça pouvait en effet tout expliquer. « Je comprends mieux. Mais tu ne lui en veux pas d’avoir fréquenté deux hommes en même temps ? Je veux dire, ta copine ne t’était pas fidèle ? » La blonde posait sans doute des questions qui pouvaient s’avérer indiscrètes mais elle lui permettait de recadrer l’ensemble de la situation. Ça faisait sûrement aussi du bien à Adriel de mettre des mots sur cette relation, car hormis dans le cadre de l’équitation, Fiona et lui ne parlaient pas beaucoup mais aujourd’hui, il se libérait assez facilement. Le graphiste connaissait aussi l’identité de l’autre père, pourtant il marqua une pause comme s’il hésitait. Il lui annonça alors une bombe. Le prénom de son ex-fiancé. La blonde resta muette quelques instants, attendant de voir si elle allait ressentir quelque chose. Le marin et elle s’étaient séparés même pas quelques mois après son agression, les contacts s’étaient de plus en plus distendus avec le temps jusqu’à devenir quasi inexistants. Elle ne se souvenait que de très peu de choses de lui, de très vagues conversations, mais pas qu’elle l’aimait ni à quel point. Visiblement, il n’avait eu aucun mal à refaire sa vie et en plus il avait une chance sur deux de devenir père. Elle qui d’habitude n’avait aucune réaction, elle sentit une colère sourde monter en elle, d’autant plus lorsqu’Adriel se montra désolé de lui annoncer la nouvelle. « C’est faux. Tu n’es pas désolé de me l’avoir annoncé. » Siffla-t-elle, refroidie par un tel degré calculateur. Les silences d’Adriel avaient été étudiés, il l’avait amenée là où il le souhaitait, à ce qu’elle pose la question et il se réjouissait de l’avoir dit à la place de son ex. « Je sais que tu ne l’aimes pas, tu voulais lui voler ce droit de me le dire ! » La blonde ne s’inquiétait même plus du problème du graphiste, il venait de jouer avec le feu, qu’il assume. Fiona tira son cheval en dehors de la piste, ne sachant trop que penser de la situation. Il valait mieux qu’elle ne se souvienne de rien concernant cette partie de sa vie désormais, elle ne voulait pas souffrir à nouveau. Il était normal que son ex avance dans sa vie depuis le temps, ce qu’il faisait le regardait, mais elle aurait préféré l’apprendre de sa bouche à lui au vu de leur passé. Soudain, alors qu’elle s’apprêtait à quitter le sable, la jeune femme s’arrêta et ferma les yeux. Une succession de flashs envahit sa tête. Elle posa une main sur son front, ses yeux vrillaient sous les paupières. Les flashs étaient rapides, successifs et raccourcis… si bien qu’un souvenir se forma au prix d’un violent effort. La blonde était dans une chambre qu’elle ne connaissait pas, assise les jambes croisées sur le lit, Trystan debout à côté d’elle qui se cherchait un vêtement. Elle portait un pull blanc à coll roulé et lui enfilait un T-shirt quelconque de son armoire. Il s’était penché dans la garde-robe et en avait sorti un petit paquet ; un cadeau… une broche raffinée, qui arborait un coquillage et un petit hippocampe en argent. Fiona l’avait accrochée à son pull blanc et ils s’étaient… embrassés. La jeune femme rouvrit les yeux, elle en perdait son souffle. Comment cela se pouvait-il ? Pourquoi ? Pourquoi fallait-il que ce flash vienne maintenant ? Avait-elle peur de le perdre pour de bon ? De perdre pour de bon un homme qui l’avait désespérément attendue pendant des mois alors qu’elle avait totalement tout oublié de leur histoire ? Non, ce n’était pas possible, pas maintenant qu’il était sur le point de s’engager avec une autre femme, pas alors qu’il pouvait devenir père. Fiona chassa ses pensées de son esprit, elle les refoula avec force et avança à nouveau avec son cheval. Adriel se rendait-il seulement compte du mal qu’il venait de causer ?

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : Ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open.
(jaya, trystan/lexia, faith)
RAGOTS PARTAGÉS : 1080
POINTS : 1153
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 33ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : des sentiments, peut être partagés et cinquante pourcents de chances d'être papa. un vrai foutoir.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " il est plus discret que d'habitude. ça cache forcément quelque chose. ou peut-être que la potentielle paternité l'a calmé."



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Lun 15 Jan - 18:31


loving someone is far away from easy.
fiona & adriel


Ce n'est pas ma copine. lui dis-je alors que Fiona me demandait si je n'étais pas en colère que la Weston en ait fréquenté un autre. Je ne vais pas plus loin parce que ça devient trop personnel, trop sentimental. Puis je finis par lui lâcher le nom, me désolant de lui faire du mal de la sorte. Elle était déjà mal avec ses pertes de mémoire mais là, je n'ai rien arrangé. Sauf que je n'aurais pas pu faire autrement. Oh bah oui. Je suis arrivé à la leçon et je me suis dis oh tiens ! Je vais être un professeur minable aujourd'hui comme ça, quand elle me demandera ce qui ne va pas, j'aurais une excuse pour étaler ma vie personnelle et lui faire du mal. Je prends un ton ridicule, me moquant de tous ces calculateurs qui prennent leur défense quand on les a attrapés en pleine faute. Lui voler la vedette, elle est bien bonne celle là. J'ai cru trouver une oreille attentive alors qu'en fin de compte, je n'aurais jamais dû m'étaler de la sorte. Je suis un grand garçon, j'ai bien garder mes émotions depuis le début .. Alors j'aurais dû être capable de faire comme si rien était au lieu de lui parler aussi naturellement. Un geste à moitié maladroit, mais un petit peu désespéré. Parce que ça va peut-être t'étonner mais ma vie elle tourne pas autour de lui. Entre Lexia et elle, je me dis que j'ai l'air d'être obsédé par le gars. Mais on l'a rentré dans ma vie alors que je n'en voulais pas. Sa famille emmerde la mienne depuis des années et maintenant, je dois partagé la paternité du bébé de ma meilleure amie, dont je suis totalement fou. J'aurais voulu l'éliminer des équations mais il est là, comme un parasite qui n'est pas prêt de s'en aller. Alors non, ma vie ne tourne pas autour de lui et c'est même le contraire.

Le regard perdu sur la piste, pensif, je réfléchis à l'image que je renvois. C'est horrible parce que j'ai beaucoup de défaut, mais je n'ai pas celui de vouloir faire du mal intentionnellement. Mais tu sais quoi, j'en ai marre de prendre pour ses conneries. Tu m'as posée une question et je t'ai répondu. Si la réponse te plaît pas ce n'est pas mon problème, mais je ne suis pas connu pour être un très bon menteur. C'est la deuxième fois que je me fais engueuler pour des conneries alors que je ne suis pas sûr que ce soit de la même chose de son côté. J'ai encore une trace du coup qu'il a mis sur ma joue et la Miller est persuadée que la nouvelle serait mieux passée si elle n'était pas sortie de ma bouche mais de celle de son ex fiancé. C'est beau de rêver. Elle elle rêve de ça et moi je rêve de le sortir entièrement de ma vie. A chacun ses désirs. Et si je suis tellement manipulateur que ça, je pense qu'on va en arrêter là pour les leçons. Je n'ai rien à t'apporter si tu pense que tout est calculé chez moi. finis-je par dire en l'observant retourner vers son cheval. Je sors mon téléphone de ma poche pour regarder l'heure et constate avec joie que la leçon est presque terminée. J'ai ma dose pour aujourd'hui, même si je l'ai un peu cherché. Les paroles sont sorties de ma bouche maladroitement au début avant d'y avoir été de manière un peu plus claire par la suite. Je ne sais pas mentir et elle l'aurait deviné de suite. Maintenant, je ne suis pas fier de l'état dans lequel j'ai mis la blonde mais maintenant, elle y réfléchira peut-être à deux fois avant de laisser parler sa curiosité.

AVENGEDINCHAINS

_________________

      devoted
      if ever there is tomorrow when we’re not together. There is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem, and smarter than you think. But the most important thing is, even if we’re apart… I’ll always be with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Trystan - Eleanor.
RAGOTS PARTAGÉS : 2204
POINTS : 4586
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Lun 15 Jan - 22:50


La situation semblait de plus en plus compliquée. Adriel avait une chance sur deux d’être le père d’un enfant dont la mère n’était même pas sa copine. Fiona comprit qu’elle ne devait pas trop creuser le sujet, chacun avait son mode de vie après tout. Toutefois, elle lui demanda s’il était au moins au courant pour l’autre père sans forcément chercher absolument à connaître le prénom. Le moniteur d’équitation la gratifia de la réponse mais ce qu’elle encaissa mal était plutôt la façon dont il le fit avec une expression partagée entre la gêne et un air réjoui. Il semblait regretter le tort qu’il causait à Fiona mais pas totalement non plus, en tout cas pas vis-à-vis de Trystan, c’est pourquoi la blonde réagit mal dans un premier temps, le temps d’encaisser la nouvelle. Elle venait quand même d’apprendre que tout espoir risquait d’être définitivement anéanti pour retrouver la personne qu’elle était par le passé. La réaction prit de l’ampleur lorsqu’un flash inattendu remonta à la surface. La concentration lui donna le vertige, elle avait l’impression de suffoquer à l’intérieur d’elle-même. Heureusement, elle pouvait s’appuyer sur le cheval. Et alors que la pharmacienne tentait de retrouver ses esprits et une respiration normale, elle entendit Adriel se défendre assez sèchement de toute mauvaise intention. Fiona ne comprit que la moitié dans un premier temps, mais elle se concentra sur la voix du graphiste pour revenir à la réalité. Blanche comme un linge, elle l’écouta râler d’être constamment ramené au Meylir et tant pis si la réponse ne lui avait pas plu à elle. Il conclut même en lui proposant de couper court aux leçons si elle avait si mauvaise opinion de lui. A la base, elle n’avait rien contre lui, cependant Fiona ne pensait pas qu’Adriel serait d’emblée aussi extrême, mais visiblement, la discussion était déjà trop partie en vrille. Elle prit une inspiration pour rassembler ses esprits et entreprit de lui répondre point par point. « Je t’ai posé la question parce que je m’inquiétais de ton air préoccupé et que j’essayais de comprendre le problème. Tu n’as pas choisi d’être dans cette mouise, je l’ai bien saisi, mais tu n’étais pas obligé de répondre avec cet air réjoui en citant son nom, sachant ce que j’ai vécu avec lui. » Elle n’avait pas besoin d’élever la voix, c’était inutile de toute façon, chacun allait camper sur ses positions. « Puisque nous en sommes à ne pas nous mentir, j’espère bien que cet enfant sera le tien, c’est évident. Sinon, tu pourras repenser à la peine que tu viens de faire. Ce que tu appelles ne pas « être ton problème » justement. Forcément que je ne saute pas de joie. Le vrai problème te concernant, ce n’est pas le contenu de la réponse non, tu n’y peux rien qu’il soit impliqué. Mais c’est la façon dont tu me l’as dit qui m’a dérangée. Et si ma réaction ne te plait pas, eh bien ce n’est pas mon problème non plus. » La pharmacienne rebondit ensuite sur la dernière phrase du moniteur. « Je pense que nous sommes au moins d’accord sur ce point. Il vaut mieux arrêter les leçons à partir de maintenant. » Si la discussion n’était pas possible, la blonde n’avait pas envie de foncer droit dans le mur alors autant stopper tant qu’ils n’en étaient pas encore à se jeter les pires horreurs à la figure. « Allez, viens. » Lança Fiona à sa monture en vue de quitter la piste et d’aller la desseller.

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : knight/cha.
TES DOUBLES : malone & daniel.
TON AVATAR : tomSEXYausten.
TES CRÉDITS : Ju d'amour & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : open.
(jaya, trystan/lexia, faith)
RAGOTS PARTAGÉS : 1080
POINTS : 1153
ARRIVÉE À TENBY : 23/08/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 33ans (16/05)
CÔTÉ COEUR : des sentiments, peut être partagés et cinquante pourcents de chances d'être papa. un vrai foutoir.
PROFESSION : graphiste spécialisé dans la conception de sites internet et d'affiches pour la ville. professeur d'équitation pour les élèves qui en valent le coup.
REPUTATION : " il est plus discret que d'habitude. ça cache forcément quelque chose. ou peut-être que la potentielle paternité l'a calmé."



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Mer 17 Jan - 22:10


loving someone is far away from easy.
fiona & adriel


Je n'ai aucune limite et comme à chaque fois, je prends la mouche à toute vitesse. Oui parce que j'avais un énorme sourire sur les lèvres et que je criais de joie en t'annonçant la nouvelle. C'est tellement plus facile de me faire passer pour ... C'est fatiguant en fait. Fatiguant d'utiliser ce ton ironique habituel pour attirer l'attention et faire passer un message. Fatiguant de parler avec quelqu'un qui, de toutes façons, ne fera que se concentrer sur ce petit détail qui te descendra encore plus bas. Car même si mes intentions étaient connues, ça ne voulait pas dire que j'en étais très fier. Oh et puis tu sais quoi ? Je m'en fou, en fait. Pourquoi débattre ? Pourquoi tenter de se défendre puisque de toutes façons, je suis et je resterais le méchant. Je parle dans le vide, tandis que Fiona se concentre simplement sur cette petite joie que j'ai eu, traduite par mon visage par erreur, en lui annonçant que l'autre père est son ex fiancé. J'aurais du être plus intelligent et contrôler mes grimaces. Ça m'aurait éviter de perdre mon temps avec des bêtises du genre. J'y ai pensé, je me suis même excusé. Mais vu que rien n'est sincère chez moi, je vais éviter de le refaire, histoire qu'on entre pas dans un débat qui finira par m'endormir. Quand je pense que malgré tout, je me suis senti mal. Quand je pense que malgré tout, j'ai regretté d'avoir été au bout à cause de la peine que j'allais causer à la blonde. Quelle erreur. Quelle erreur de penser aux autres quand on finit par te le rendre de la sorte. J'espère aussi que ce sera le mien. Vous êtes trop bien assortis pour que quelque chose vous sépare. Deux individus de la pire espèce doivent absolument finir ensemble, et éviter de blesser ceux qui les entourent. La discussion n'est plus possible et après tout ce qui a été dis, je comprends ce qui les a attirer l'un vers l'autre. Toujours à juger les gens qu'ils ne connaissent pas, toujours à entendre ce qu'ils veulent. Je ne me considère pas mieux, loin de là, mais au moins, j'assume ce que je suis. Eux, ils préfèrent se cacher et raconter que tout va bien chez eux. Allez, bon vent. Une perte de temps en moins. Fini de perdre mon temps avec cette fille. Je la croyais douce, gentille et attentionnée, mais je n'ai retrouvé qu'un déchet fabriqué par la mauvaise partie de cette ville. Je retourne mon fauteuil et me dirige vers la sortie de la salle, histoire de ne pas entendre un quelconque retour. Et quand tu verras le pêcheur, n'oublie pas de préciser à quel point j'ai été un c****rd, j'ai ma réputation à tenir ! finis-je par crier, ironique. Et m'éloignant petit à petit, je me promets de ne plus jamais me laisser aller de la sorte avec n'importe qui. Je n'avais pas été très réglo en lui annonçant le nom aussi vite mais je n'avais pas été non plus le pire des sal**s. C'est mieux comme ça, mieux de m'éloigner de tout ce qui me rapproche de lui, ayant bien assez avec le fait de devoir partager la paternité du bébé pendant 6 mois. Il n'y a que comme ça que je pourrais survivre et ainsi éviter de tout envoyer en l'air. Je l'ai déjà fais une fois après mon accident, et ça m'a largement suffit.

AVENGEDINCHAINS

_________________

      devoted
      if ever there is tomorrow when we’re not together. There is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem, and smarter than you think. But the most important thing is, even if we’re apart… I’ll always be with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Margot Robbie
TES CRÉDITS : ava - liloo_59 ; signa - anaëlle ; gif profil - inline; gif signa - pennywifey
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Trystan - Eleanor.
RAGOTS PARTAGÉS : 2204
POINTS : 4586
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)
REPUTATION : Cette petite a bien du courage. Partiellement amnésique depuis son agression, elle commence seulement à se souvenir de son ex-fiancé.



MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona) Jeu 18 Jan - 14:16


Malgré sa déception et son énervement, Fiona avait gardé une voix calme. Rien ne servait de s’énerver ou d’essayer de raisonner une personne butée. Il lui avait fait mal et elle avait réagi. Puisqu’il se braquait, la blonde n’avait pas envie de faire le moindre effort non plus. Comme la pharmacienne le devina, la discussion devint un dialogue de sourd. Adriel avait voulu se confier et avait dérapé, il assumait et pourtant ne regrettait pas. Pire, il devenait de plus en plus virulent dans ses propos et la façon dont il lui parlait. En fait, Fiona découvrait le vrai visage qui lui donnait les cours d’équitation, un visage qui lui déplut complètement. Elle ne l’avait pas imaginé comme tel, comme quoi on ne connaissait jamais vraiment les gens. Il valait mieux cesser les leçons dès maintenant. Il avait sans doute supposé qu’elle ne réagirait pas mais ce n’était pas parce qu’elle était douce et gentille, qu’elle acceptait qu’on la pique ou la blesse sans retour de bâton. Sa réaction ne lui plaisait pas ? Tant pis. Son comportement à lui la décevait totalement aussi. Adriel exprima qu’il se fichait désormais de la situation, il répéta qu’il avait essayé de s’excuser mais qu’il ne comptait pas le refaire puisque c’était inutile. Il n’avait pas tort, Fiona ne le croyait plus. Ses excuses n’étaient pas tellement crédibles avec un air réjoui alors valait mieux éviter de refaire la scène aussi. Il lui assena alors qu’elle était « un individu de la pire espèce » comme Trystan. Sa haine pour le marin l’aveuglait-elle autant ? Jusque-là, il n’avait jamais rien dit sur elle et maintenant qu’elle lui avait tenu tête parce qu’il l’avait blessée même si elle avait peut-être un peu over-réagi, elle était une des pires personnes de Tenby ? Hypocrite. « De la pire espère ? Tu ne t’es pas vu ! N’inverse pas le rôle de celui qui blesse les autres. Quand tu te seras regardé dans un miroir, tu pourras peut-être juger autrui. » C’était tellement risible qu’elle n’arrivait même plus à en être blessée ou à prendre la mouche en fait. Adriel était vraiment imbu de lui-même pour le coup. Se croyait-il parfait lui qui se plaisait soudainement à la décrire comme la pire de toute ? « Ce n’est franchement pas étonnant qu’elle soit allée voir ailleurs, si tu agis de la même façon avec elle. Trystan ne doit pas être si terrible que ça finalement. » Il l’avait blessée plus d’une fois dans ses propos aujourd’hui, alors elle ne se priva pas pour taper où ça faisait mal aussi. Plus que des mots insultants, ses paroles incisives étaient plus percutantes. Fiona partagea néanmoins son avis quant à l’arrêt des leçons. Elle décida donc de quitter la piste tandis qu’Adriel continuait le fiel de ses propos et lui indiqua de ne pas oublier d’aller chez le marin pour se plaindre de lui. La pharmacienne leva les yeux au ciel tellement ça en devenait pitoyable. « C’est ça, bon débarras ! » Le moniteur d’équitation semblait aigri, sûrement depuis son accident, elle ne s’en était juste pas rendu compte avant aujourd’hui. Elle avait certes réagi trop à chaud aussi mais tant pis. Elle non plus n’était pas si virulente dans ses propos d’habitude. Fiona n’était pas une femme de conflit et cette dispute ne la laissait pas complètement insensible mais elle se conforta dans l’idée qu’il n’en valait finalement pas la peine et que sa déception se dissiperait dans les jours à venir. De son côté, la blonde alla rapidement rentrer le cheval et le matériel afin de ne pas s’attarder trop au manège et de réfléchir aux flashs qui venaient de lui revenir en mémoire. Cette dispute avec Adriel avait au moins offert l’avantage de faire remonter de vieux souvenirs mais elle avait le désavantage d’intervenir dans une situation très compliquée.

Fin du sujet

_________________

Going insane
Memories turned to dust ▬ With your feet in the air and your head on the ground, try this trick and spin it, yeah, your head will collapse, but there's nothing in it and you'll ask yourself, where is my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: karma karma, don't you let me down. (fiona)

Revenir en haut Aller en bas

karma karma, don't you let me down. (fiona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-