AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ready to change. Trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Fiona - Lexia - Evan

RAGOTS PARTAGÉS : 600
POINTS : 1524
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Brisé en mille morceaux deux fois. Tellement brisé qu'il est certain de ne plus jamais pouvoir le réparer.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : On se sait toujours pas si c'est lui ou Adriel Swanson qui sera le père du bébé de Lexia Weston mais vu la tête qu'il fait depuis quelques jours, il semblerait que les choses ne tournent pas vraiment en sa faveur.



MessageSujet: Re: Ready to change. Trystan Ven 23 Mar - 20:17

You feel the knife in your gut
But you're so scared of what you want
You bite you lip, and hold your tongue
What are you hiding?

Après avoir repoussée Yevgeniya, Trystan la regarde avec une certaine appréhension, inquiet de sa réaction. Par exemple, il était pratiquement certain que si elle fondait en larmes, il paniquerait totalement. Il espérait de tout cœur qu’elle n’allait pas faire ça… Mais bizarrement, c’est tout le contraire qui se produit. Car c’est bel et bien un sourire qui vient se dessiner sur les lèvres de la blonde. A vrai dire, elle a l’air presque… amusée. « C'est pas l'alcool, Trys. » Déclare t-elle d’une voix tranquille. Il la regarde alors avec plus d’attention, comprenant soudainement qu’elle disait la vérité. Il avait voulu jouer les machos, imaginer qu’elle était ivre de toutes les pintes qu’ils avaient bues et qu’elle avait moins bien tenu que lui. Sauf qu’en effet, la façon dont elle le dévisageait sereinement, et l’assurance dont elle faisait preuve ne laissait pas présager le grand état d’ébriété qu’il avait imaginé. Ce qui a le don de le faire encore plus flipper. Se pouvait-il qu’elle soit réellement attirée par lui et qu’il n’ait rien vu ? « C'est toi. » Ajoute t-elle soudainement comme si elle avait lu dans ses pensées. Il reste parfaitement immobile, ne sachant pas quoi faire de cette information. Les choses devenaient compliquées et il n’aimait pas ça. Il ne dit donc pas un mot, sans pour autant quitter Yev des yeux. Elle aussi, soutient son regard, continuant visiblement à s’amuser. Elle enlève son manteau avec des gestes sensuels, continuant à envoyer des signaux très clairs quant à ses intentions. Trystan ne devrait pas être sensible à ce petit numéro de charme mais le savoir ne l’aide pas car il est bel et bien captivé. C’était vraiment la première fois qu’il s’autorisait à penser à sa colocataire comme à une femme sexy et maintenant que ce filtre était retiré, c’était difficile de garder les idées claires. Et ce malgré le fait que la principale intéressée a reculé de plusieurs pas. Elle lui coupait le souffle, même à distance.

« Non merci, je ne veux pas d'eau… Je n'ai pas besoin que tu m'aides à aller jusqu'à ma chambre, non plus… Mais j'aimerais quand même que tu m'y accompagnes, qu'on termine la nuit ensemble. » Cette fois-ci, c’est une véritable déclaration d’intention et il ne peut pas y répondre par le silence ou faire semblant de ne pas comprendre. Elle venait de mettre entièrement le choix entre ses mains. C’était binaire. Un oui ou un non. Sauf que bien évidemment, les variables étaient importantes… Il est bien obligé de peser le pour ou le contre. Contre : cela risquait de compliquer une relation qui l’était déjà et de mettre fin à une colocation enrichissante. Pour : Il en avait déjà envie, il faisait juste semblant de penser avec son cerveau plutôt qu’avec le reste. Maintenant que l’idée lui avait effleuré l’esprit (ou plutôt que Yevgeniya lui avait soufflé avec force), elle prenait de plus en plus de place. Ce n’était pas difficile d’être attiré par la russe, elle était sublime. Et son assurance la rendait encore plus sexy… Si elle n’avait été qu’une inconnue, il aurait déjà tenté sa chance à vrai dire « Alors… Tu viens ? » Elle était doucement revenue vers lui, attrapant sa main, attendant visiblement une réponse. Et enfin, il le la lui donne. Il serre la main de la jeune femme dans la sienne, la suivant dans sa chambre comme demandé.

Dès que la porte est refermée derrière eux, le Meylir pose ses mains sur le visage de la russe, encadrant ses tempes, se penchant de sa hauteur au dessus d’elle. Avec hésitation, il pose ses lèvres sur les siennes, reprenant là où ils s’étaient arrêtés. Toutefois, ce n’est pas un chaste baiser qu’il lui donne. A son tour de faire des déclarations d’intention. Il laisse donc bien vite tomber les french kiss, donnant plus de force à leur étreinte en s’emparant de la langue d’Yevgeniya tandis que ses mains repoussent ses cheveux en arrière. Il se colle à elle, se perdant dans ce baiser qui devient brûlant, vibrant de désir inassouvi. Toutefois, un dernier détail empêche Trystan de s’abandonner complètement. Il s’écarte soudain de quelques centimètres, essayant de distinguer les yeux brillants de la Vassilievitch dans l’obscurité. « Juste… On est d’accord pour dire que ça ne veut rien dire ? C’est juste comme ça… » C’était crû de mettre des mots sur ce qui était en train de se passer mais il avait besoin d’être au clair. Le « c’est toi » continuait de le perturber. Il espérait que ça ne voulait pas dire qu’elle ressentait quelque chose pour lui. Car il restait fidèle à sa règle qui consistait à ne pas vouloir s’attacher… En tout cas, si c’était confus dans son esprit à elle, elle avait intérêt à vite l’arrêter, car il était définitivement lancé. Ne pouvant plus s’en empêcher, il capture à nouveau les lèvres de Yev, ses mains venant enlacer sa taille. Elle avait éveillé son désir et il était prêt à y laisser libre cours.


_________________

all my dreams full of my regret
Once I was with you. No money, no issue. We laughed even when we were down. I made my mistakes. That I paid for in heartache. I've been waking up drenched in sweat. All my dreams full of my regret. Trying to break the weight on my chest, this is my fate. Nobody knows the sadness I hold. Nobody sees what's about to unfold” .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : andrew — nate — brendan — lizzie — deborah — jesse
TON AVATAR : alexandra savior
TES CRÉDITS : frimelda (signat) penny (gif profil)
RAGOTS PARTAGÉS : 1044
POINTS : 2256
ARRIVÉE À TENBY : 03/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 (25.05.92)
CÔTÉ COEUR : une putain peut-elle avoir des sentiments ?
PROFESSION : madame
REPUTATION : elle vit ici, mais passe toujours tout son temps à swansea… ce n'est pas facile pour se faire une opinion sur elle



MessageSujet: Re: Ready to change. Trystan Dim 25 Mar - 17:13

You can stand on the edge shouting out that you're ready to change
You can say what you want
You won't jump, you're not ready to change

Depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne, Yevgeniya a toujours aimé jouer avec le feu et c'est exactement ce qu'elle fait ce soir avec son colocataire. Jamais la possibilité qu'ils soient plus que des colocataires ne lui a effleuré l'esprit, pourtant, ce soir, elle a envie qu'ils deviennent plus que ça. Elle veut partager un instant charnel parce qu'elle le trouve diablement attirant et parce qu'elle ne réfléchit pas aux conséquences. À quoi bon ? Elle fait des avances au jeune homme, ce à quoi il répond d'abord par un refus, mais il en faut plus pour remettre la Russe à la place et elle parvient à le faire craquer au bout de quelques minutes. Elle ne déploie pas tous ses charmes, peut-être parce qu'elle n'a pas envie qu'on puisse le lui reprocher, parce qu'elle a envie de voir que Trystan, lui-aussi a envie de cette union.
Elle a la main du jeune homme dans la sienne et elle l'emmène dans sa chambre en silence. Il connait le chemin, mais elle ne le lâche pas pour autant, à la fois de peur qu'il lui échappe et qu'il se rétracte, mais aussi parce que ce premier contact est agréable.

La porte de sa chambre se referme derrière eux et cette fois c'est au tour du Meylir de s'exprimer clairement. Elle répond aux baisers du garçon avec la même passion, se retrouvant bien vite avec le souffle court et cette impression de chaleur dans tout le corps. Ils sont bien partis dans leur lancée, mais elle est soudain repoussée de quelques centimètres et elle se demande ce qui est en train de se passer sous ses yeux. Pendant une seconde, elle a peur que Trystan réalise qu'ils sont en train de faire une erreur, mais au contraire, il veut simplement s'assurer qu'ils sont sur la même longueur d'ondes, que personne ne sera blesser. Il est consciencieux, Trys, et Ivy n'a même pas besoin de mentir pour dire ce qu'elle pense réellement. C'est souvent qu'elle doit faire usage du mensonge pour dire ce que son client veut entendre, mais ce soir, ce n'est pas le cas. Le Gallois est différent et ils veulent tous les deux la même chose. « Ça ne veut rien dire. » Confirme-t-elle. Non, elle ne tombera pas amoureuse de Trystan et non, elle ne lui fera plus ce genre d'avances, même s'il se révèle être le meilleur amant qu'elle ait pu avoir. C'est juste comme ça, c'est juste une fois… C'est une promesse qu'elle se fait à elle-même parce qu'elle sait qu'une relation risquerait de compliquer les choses entre eux.
Si Yevgeniya devait tomber amoureuse de quelqu'un, ce serait bien d'un brun, mais pas de son colocataire - leur rapport est bien trop particulier.
Elle aimerait pouvoir le rassurer en ajoutant qu'elle n'est pas du genre sentimentale, mais elle a à peine le temps d'ouvrir la bouche que celle du marin vient se poser dessus pour l'embrasser avec davantage de concupiscence. Il ne lui en faut pas plus pour comprendre qu'il en a assez de parler - ce qui n'est pas un changement vu son caractère taciturne - et elle prend encore plus part à cet échange, se pressant contre Trystan, s'agrippant à lui avant de le débarrasser de ses vêtements dans une urgence délicieuse. Tant pis pour ce qu'elle comptait dire… Elle compte bien savourer sa nuit avec le jeune homme aussi longtemps que possible et dès le lendemain, la vie reprendra son cours habituel.

_________________

WICKED GAMES


Bring your love, baby, I could bring my shame. Bring the drugs, baby, I could bring my pain | FRIMELDA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ready to change. Trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-