AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

No smoke without fire | Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: No smoke without fire | Thomas Sam 6 Jan - 16:48

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day

Alors qu’elle entra dans le Five Arches Tavern, le regard de Lexia se porta sur le match de foot diffusé à l’écran. Ce sport ne la transcendait pas au point de suivre chaque partie de chaque compétition mais elle suivait assez pour tenir une conversation sur le championnat et se fondre dans un groupe d’hommes qui ne jurait qu’à travers le ballon rond. Autrement dit, elle appréciait regarder un bon match, plein de rebondissements, mais elle n’était pas une supportrice acharnée non plus. L’ambiance dans le pub était néanmoins au rendez-vous et plusieurs groupes d’amis s’étaient rassemblés pour venir assister au match et vider quelques bières ensemble. La brune évita un homme chargé de boissons de justesse et elle partit s’asseoir à l’une des dernières tables libres. Elle avait donné rendez-vous à son frère ici dans l’espoir de passer un moment seule en sa compagnie dans une atmosphère aussi détendue que celle-ci. En effet, Lexia n’osait plus trop passer à l’improviste chez lui dans le cas où sa compagne serait présente ou dans le cas où sa filleule serait là aussi vu ce dont elle souhaitait discuter avec lui aujourd’hui. De son côté, elle avait une merveilleuse nouvelle à lui annoncer et aurait bien besoin de ses conseils de grand-frère, de l’autre, elle avait entendu parler d’une affaire d’audience qui lui pendait au nez de par des collègues de travail et elle comptait bien tirer cette histoire au clair avec Thomas. Elle lui avait donc proposé cette petite sortie entre frère et sœur, étant ainsi certaine qu’il serait libre et non accompagné.

La jeune femme aperçut alors le quadragénaire à l’entrée et lui adressa un signe afin qu’il la repère. « Hey ! Comment vas-tu ? Pas facile de se faufiler parmi tout ce monde. » La question était plus générale que vraiment destinée à obtenir une réponse franche. Elle savait que de toute façon il noierait le poisson au début comme toujours. Lexia se leva et fit la bise à son frère. Le temps qu’il s’installe à son tour, la brune se proposa d’aller prendre les commandes. Comme elle avait un petit creux, les deux frangins pourraient aussi manger un bout. Le pub faisait de la petite restauration et ce serait d’autant plus agréable de discuter le ventre plein. « Que prendras-tu ? » La jeune femme attendit sa réponse, puis elle se dirigea vers le comptoir du bar puisque le service à table n’était pas trop courant. Pour boire, elle opta un soda afin d’accompagner son frère dans les softs (et pour une autre raison bien sûr) et pour manger, un fish & chips pour elle et elle passa ensuite la commande pour son frère. Quelques instants plus tard, Lexia revint à table et déposa les boissons devant eux. Il y aurait un petit temps d’attente pour manger. « Tu mises sur quelle équipe ? » L’interpella-t-elle alors sur le match en cours. Lui suivait sans doute le championnat plus qu’elle.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Dim 14 Jan - 21:42

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

Thomas pousse la porte du bar, légèrement anxieux. Bien sûr, il avait toujours une appréhension quand il poussait la porte d’un lieu où il savait qu’il y avait de l’alcool mais à chaque fois, il parvenait à la dépasser. Il lui suffisait pour cela  de se rappeler qu’il n’avait aucune raison de vouloir boire et d’ainsi mettre fin à 4 ans de sobriété. Sauf qu’aujourd’hui, c’était différent. En ce moment, alors que sa vie dérapait, il était plus fragile vis-à-vis de son ancienne addiction. Alors forcément venir ici, au Five Arches Tavern semblait être l’idée la plus stupide qui soit. Mais il avait en fait une bonne raison d’être là ce soir. Lexia lui avait donné rendez-vous ici, lui précisant qu’elle voulait lui parler seul à seul. Sa sœur formulait rarement des requêtes de ce type, donc il en avait déduit que c’était important… Il la repère d’ailleurs à une table et la rejoint après qu’elle lui adressé un petit signe de main. « Hey ! ça va… Et toi ? » Dit-il en se penchant pour lui faire la bise. C’était la réponse la plus banale qui soit, presque une formule de politesse mais il n’était pas du genre à vider son sac d’emblée quand quelque chose n’allait pas. Et puis, c’était stupide mais il était toujours réticent à partager ses problèmes avec Lexia, considérant que c’était lui qui devait la réconforter et pas l’inverse, vu que c’était lui le grand frère… Il se glisse à la table que la brune a choisi mais celle-ci est déjà debout, prête à aller prendre leurs consommations. Comme toujours, elle ne tenait pas en place. « Un seven up, s’il te plaît. Et un hamburger. » Demande t-il en réprimant un sourire, amusé de voir que sa cadette ne changeait pas.

Quoique… Lorsqu’elle revient à leur table, Lexia a deux sodas dans les mains. Thomas fronce les sourcils, peu habitué à ne pas voir sa sœur boire un verre dans un bar. Il savait que ce n’était pas par rapport à lui, car il avait maintes fois dit à ses proches qu’il n’avait pas besoin de se priver pour le ménager… « Il n’y avait plus de bière ? » Demande t-il d’un ton taquin. Il a cependant entendu la question qui a précédé la sienne et réponds machinalement, sans même y réfléchir. « J’aimerai bien que Swansea l’emporte, en bon gallois que je suis mais vu que Mawson est blessé que l’entraîneur a mis un 4-4-2 quand même, je ne pense pas qu’ils aient la moindre chance. » Pourtant, il n’y a pas la passion habituelle dans sa voix. Le foot, il s’en préoccupe beaucoup moins depuis quelques temps. En revanche, la mauvaise passe qu’il traverse ne l’empêche pas de continuer à s’inquiéter pour sa petite sœur et il ne se prive pas de le faire, la regardant en douce, à la recherche du moindre signe qui prouverait que quelque chose ne va pas pour elle. Ne voyant rien, il n’a pas d’autre choix que de poser la question franchement. « Alors, tu voulais me parler de quelque chose en particulier ? C’est en rapport avec le boulot ? » Sa seconde question n’est pas innocente, il sait très bien que Lexia a récemment changé de poste. Elle a pris un poste moins intéressant et qui lui correspond bien moins et il ne peut pas s’empêcher de se demander pourquoi.

_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Lun 15 Jan - 20:36

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day


Lexia était contente de pouvoir passer un moment en tête à tête avec son frère. La brune avait besoin de lui parler de plusieurs choses tant par rapport à lui que par rapport à elle et la maison du flic où se trouvait toute sa petite famille n’aurait vraiment pas été le lieu idéal pour cette conversation. De plus, la jeune femme ne lui demandait pas souvent ce genre de requête ainsi il se doutait certainement que ces retrouvailles étaient importantes pour elle. Avant de rentrer dans le vif de sujets pas forcément tous agréables, Lexia proposa de passer la commande. C’était toujours mieux de parler le ventre rempli. Avoir grandi avec deux grands frères lui avait appris à davantage penser comme un homme. En général, une femme qui abordait des points pas toujours faciles aurait plutôt eu l’estomac noué. Pas elle. Après avoir passé les commandes, la brune retrouva sa place et demanda les pronostics du match à Thomas même s’il s’étonna d’abord qu’elle n’ait pas pris de bière. « Pas ce soir, non. » Répondit-elle simplement, en souriant à son tour. Ni les six prochains mois. Elle écouta ensuite les prédictions de Thomas. Il espérait que Swansea l’emporterait mais ne pariait pas sur l’équipe aujourd’hui en raison d’un blessé et d’une mauvaise configuration de l’entraîneur. « Oui, je le pense aussi, mais à voir. Le retour de Bony cet été a donné un nouveau souffle à l’équipe. Il fera peut-être la différence. » Sans être la grande spécialiste, la jeune femme appréciait parler de sport que ce soit avec la fratrie Weston ou avec ses collègues de la police quand ils venaient tous boire un verre après-service le vendredi soir. Lexia avait l’impression que son frère se désintéressait assez du match à vrai dire, alors elle détourna son attention vers lui et écouta ses interrogations. Lorsqu’il lui demanda si elle voulait le voir en rapport avec le boulot, la brune interpréta mal sa question. En effet, elle ne comprit pas qu’il s’inquiétait de son transfert récent mais elle pensait justement que pour une fois, il ne noyait pas le poisson et parlait de son propre travail. « Comment tu as deviné ? » Demanda Lexia loin de se douter du quiproquo pour le moment. « Pour être franche, je ne pensais pas que tu aborderais le sujet aussi directement. Oui, c’est en rapport avec le boulot. J’ai entendu que tu avais été convoqué pour une audience… Tu veux bien m’expliquer ce qui se passe ? »

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Dim 21 Jan - 18:19

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

« Pas ce soir, non. » Lexia n’a pas pris de bière et ne compte pas en prendre. Ce fait inhabituel intrigue son frère mais il hésite à se montrer trop insistant face à cette réponse courte. Il fallait dire qu’il était bien la dernière personne qui avait le droit de se montrer curieux face à un tel sujet… Toutefois, le bien être de sa sœur lui importe et il finit par demander quand même. « Tout va bien ? » Après tout, si une personne habituée à fêter le week-end avec une bière ne le faisait pas un seul vendredi soir, c’était bizarre. Surtout que les personnes qui refusaient exceptionnellement de boire le faisaient en général pour des raisons peu agréables. Si elle ne se sentait pas bien physiquement par exemple. Ou si elle avait peur d’avoir l’alcool triste… Thomas veut réellement s’assurer que Lexia va bien…  Bien que rapidement, elle lui donne de la matière à être rassurée. Car s’il y a bien quelque chose pour lequel la brune se montre égale à elle-même, c’est lorsqu’ils se mettent à évoquer une discipline que certains qualifient à tort de purement masculine. « Oui, je le pense aussi, mais à voir. Le retour de Bony cet été a donné un nouveau souffle à l’équipe. Il fera peut-être la différence. » Cette fois-ci, le flic réfléchit plus attentivement au sujet avant d’approuver d’un signe de la tête. « J’avais pas pensé à Bony… J’espère que tu as raison ! » Sans surprise, l’analyse de sa cadette est aussi pertinente que d’ordinaire. Bien qu’au fond, tous les deux Weston savent qu’ils ne sont pas là pour parler de foot. C’était l’un des nombreux traits de caractère qu’ils avaient en commun : ils ne se laissaient pas berner ou divertir facilement. Thomas choisit donc d’aller droit au but et de questionner directement sa sœur sur la raison de cet entretien imprévu. Hélas, la réponse de sa sœur est loin d’être celle qu’il imaginait. « Comment tu as deviné ? … Pour être franche, je ne pensais pas que tu aborderais le sujet aussi directement. Oui, c’est en rapport avec le boulot. J’ai entendu que tu avais été convoqué pour une audience… Tu veux bien m’expliquer ce qui se passe ? » Le moustachu sent la brûlure de la honte quand il comprend que sa sœur a une idée des troubles qu’il est en train de traverser. Bien sûr, elle ne savait pas tout puisqu’elle demandait  mais quand même… Il avait espéré que la chose reste secrète le plus longtemps possible... En tout cas, il ne compte pas parler de ça ce soir.   « Non, je ne suis pas venu parler de ça ce soir… C’est toi qui avais quelque chose à me dire… Tu te rappelles ? » Il est bien conscient que ce simple refus ne suffira pas à Lexia mais il s’en voudrait de ne pas essayer de botter en touche. « Et si je t’ai demandé si ça avait un rapport avec le boulot, c’est parce que moi aussi j’ai entendu des choses . C’est vrai que tu as quitté l’escouade maritime ? Toi tu veux bien m’expliquer ce qu’il se passe ? C’était ton rêve de bosser là-bas… » A vrai dire, c’était depuis qu’il avait eu cette information qu’il avait commencé à s’inquiéter pour sa sœur.

_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Lun 22 Jan - 0:37

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day

« Oui tout va bien. » Répondit Lexia un peu plus sèchement qu’elle ne l’avait voulu. La jeune femme avait l’impression que l’instinct de flic de son frère percevait tout et lisait en elle comme dans un livre ouvert. Toutefois, elle arrêta de se la jouer parano et elle se détendit en parlant quelques instants de foot. Le frère et la sœur se désintéressèrent ensuite du match et entrèrent dans le vif du sujet. Visiblement, ils souhaitaient tous les deux se voir en raison du travail. Lexia avait entendu des informations sur une audience prévue pour Thomas tandis qu’il avait appris son transfert dans un nouveau service. Toutefois, comme cette rencontre était son initiative, la nageuse voulait d’abord que son aîné lui réponde plutôt que d’esquiver le sujet. « Oui, je me rappelle très bien. Et c’est exactement l’une des raisons pour lesquelles je voulais te voir. Je m’inquiète pour toi. » Thomas essayait de rediriger la conversation vers elle mais Lexia se braqua. « Visiblement, l’inquiétude est partagée. » Elle rectifia néanmoins un point énoncé par son frère d’une voix plus douce. « Tes informations sont erronées. Je n’ai pas ‘quitté’ mon poste, j’ai été mutée temporairement à ma demande. C’est la seconde raison pour laquelle j’ai demandé à te voir, mais avant de répondre à tes craintes, j’ai d’abord besoin de réponses aux miennes. Je te promets de tout t'expliquer. Tu comprendras pourquoi après, crois-moi. » Lexia était au moins aussi têtue que lui mais pour une fois, elle lui demandait surtout une once de bonne volonté et surtout de confiance en elle. Elle s’était bien fourvoyée en pensant qu’il lui en parlerait si franchement. Il est vrai qu’il ne fallait pas forcer la main à Thomas de façon générale, mais à elle non plus. Le sujet qui touchait le Weston était beaucoup trop grave pour qu’il se permette de rester silencieux ou qu’il joue la carte de celui qui n’avait pas envie d’en parler. Il ne fallait pas la tester… et surtout pas la contrarier en ce moment mais ce détail, il l’ignorait. C’était certes gamin de la part de Lexia de la jouer en mode donnant-donnant, mais vu l’importance de son inquiétude, elle s’en fichait éperdument. Elle voulait qu’il lui fasse confiance bon sang. Les deux esprits échauffés durent se figer quelques secondes le temps que le serveur leur dépose leur repas sur la table, cependant la brune ne tarda pas à revenir à la charge. Elle baissa la voix dans un souci de discrétion pour son frère afin de ne pas attirer les regards sur eux. Heureusement, les gens du pub semblaient bien plus préoccupés par la teneur du match qui se jouait. « Une audience… C’est l’ouverture d’une enquête mais il faut un motif. Alors oui, j’aimerai savoir ce qui vaut à mon frère, flic reconnu de son service, un tel avertissement. »

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Mar 23 Jan - 18:15

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

Il n’avait pas fallu longtemps pour que les retrouvailles chaleureuses entre les Weston tournent en quelque chose de plus inquisiteur. Tous les deux avaient des interrogations et souhaitaient des réponses dans les plus brefs délais. Le ton de Lexia s’était d’ailleurs fait bien plus sec, signe qu’elle ne plaisantait pas. Elle dit à Thomas qu’elle s’inquiète pour lui et il sait que derrière la sévérité dont elle fait présentement preuve, c’est vrai. C’est pourquoi il essaye de ne pas prendre trop ombrage de son attitude offensive. Depuis le temps, il sait que c’est sa façon de faire et qu’elle n’en connaît pas d’autre… Ce qui ne l’empêche pas d’émettre une protestation quand elle lui fait comprendre qu’elle ne dira rien à son sujet à elle tant qu’il n’aura pas parlé. En fait, il roule carrément des yeux. « C’est bon Lex’, tu n’es pas en train de négocier avec un suspect… Je ne vois pas ce que ça change que je parle en premier ou pas. De toute façon, je parlerai forcément puisque nous savons tous les deux que maintenant que tu sais, tu ne me lâcheras plus tant que je ne t’aurai pas parlé. » Il pourrait être immature aussi et dire que c’était lui qui avait commencé à poser les questions mais les sujets dont ils avaient à discuter étaient un peu trop sérieux pour cela. Bien que maintenant que sa cadette avait apporté sa rectification sur sa mutation, il était encore plus perplexe. Il était normalement d’un naturel optimiste mais il avait beau chercher, il ne voyait aucune bonne raison pour laquelle cette dernière aurait pu demander sa mutation. En fait, il se disait que la seule raison pour laquelle elle pourrait demander un travail de bureau alors qu’elle adorait le terrain était sans doute parce qu’elle avait un problème de santé. Ce qui serait corroborée par le fait qu’elle ne buvait pas d’alcool…

Il est momentanément tiré de ses pensées par la serveuse qui dépose leurs consommations devant eux et attrape machinalement une frite, se préparant mentalement à avouer ses fautes à une personne auprès de qui, il avait toujours voulu paraître héroïque. Ce n’était pas facile pour lui. Hélas, pas de recul possible car dès que la serveuse a disparu, Lexia se penche vers lui et revient à l’attaque. « Une audience… C’est l’ouverture d’une enquête mais il faut un motif. Alors oui, j’aimerai savoir ce qui vaut à mon frère, flic reconnu de son service, un tel avertissement. » Les yeux du flic se posent sur l’écran, faisant mine de regarder le match alors qu’au fond, il ne veut juste pas regarder sa sœur pour ce qui va suivre. « Ils n’ont pas un motif mais trois. Je fais l’objet d’une commission disciplinaire le 30 janvier suite à deux plaintes contre moi et à un rapport que j’ai falsifié. Ça fait plus ripoux que flic reconnu… De toute façon, ils veulent ma tête depuis que j’ai eu mes soucis de bouteille donc ils vont pouvoir enfin se régaler. L’issue ne fait aucun doute. Je vais forcément être mis à pied ou pire. La seconde plainte est assez sérieuse. » Voilà, elle avait sa réponse. Mais il était prêt à parier qu’elle n’en était plus satisfaite. Dans une famille de flics telle que la leur, il n’y avait pas de plus grand déshonneur que celui qu’il était en train de vivre.


_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Mer 24 Jan - 20:18

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day


Thomas connaissait bien l’entêtement de sa sœur alors il accepta de se jeter à l’eau même si Lexia voyait bien qu’il n’aimait pas la façon dont elle lui imposait de plonger dedans. Le problème était que si elle ne lui forçait pas un peu la main, il reporterait le sujet à une autre fois ou il ne l’aborderait tout simplement jamais. Normalement, ce n’était pas la manière dont leur relation fraternelle fonctionnait, le frère pouvait naturellement se confier à sa sœur et inversément, pourtant la brune le sentait plus effacé ces derniers temps, beaucoup plus renfermé que d’habitude. Elle touchait un sujet particulièrement sensible car elle n’ignorait pas l’importance que le travail de policier avait pour lui et aussi aux yeux de leur famille. Après l’arrivée des commandes, Thomas reprit heureusement le fil de ses explications. L’audience avait été fixée pour trois motifs, dont deux plaintes et une falsification de rapport. Son frère était persuadé que le corps policier souhaitait sa tête depuis ses soucis d’alcool et son employeur avait enfin de quoi se réjouir. La nageuse ne comprenait pas tous les éléments car malgré quelques détails supplémentaires sur l’audience, Thomas était resté très vague sur les réclamations. Les policiers sur le terrain étaient parfois amenés à agir d’une certaine façon dans le feu de l’action et des riverains ou des personnes appréhendées pouvaient se plaindre de la manière dont elles avaient été approchées mais ce genre de petits écarts arrivaient parfois et un simple rappel à l’ordre suffisait. L’impulsivité de Thomas était-elle ressortie une ou deux fois de trop ? Lexia ne voyait pas de quoi en faire un foin. Était-ce seulement le véritable motif des plaintes ? Et qu’est-ce qui l’avait poussé à tricher sur le contenu d’un rapport ? Pas besoin de se perdre en conjectures plus longtemps, une seule personne était en mesure de lui donner la réponse. « Je n'ai pas tout compris. Tu as l’air si sûr de l’issue… Quelles sont ces deux plaintes au juste ? Et pourquoi as-tu falsifié un rapport ? » Ce qui l’inquiétait encore plus que l’audience en elle-même était la certitude de Thomas que les plaintes en question étaient justifiées… Il avait l’air de croire que la conclusion de l’enquête serait d’office en sa défaveur et il n’avait même pas l’attitude de celui qui cherchait à se défendre. Qu’avait-il bien pu faire ? Lexia réalisa qu’elle ne savait pratiquement rien de la vie professionnelle de son frère au cours des dernières semaines. Depuis quand était-il aussi devenu si secret ? La nageuse grignota quelques frites afin de ne pas le fixer ou de lui donner l’impression de le sonder davantage. Cette fois, elle espérait qu’il lui exposerait clairement toute la situation.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Sam 3 Fév - 19:07

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

Lexia prend quelques instants pour accuser le choc mais l’inquiétude se lit presque immédiatement sur son visage. Il faut bien avouer que Thomas ne prend pas de pincettes. En son sens, il ne sert à rien d’édulcorer une histoire qui n’aura de toute façon pas de fin heureuse. « Je n'ai pas tout compris. Tu as l’air si sûr de l’issue… Quelles sont ces deux plaintes au juste ? Et pourquoi as-tu falsifié un rapport ? » Préparé à des questions du genre, il ne se fait plus prier pour livrer les détails. Au fond, il a besoin de se confier. Bien qu’assez lâchement, il commence par le plus facile. « J’ai falsifié un rapport pour couvrir mon supérieur mais ça s’est su. Ça, ça aurait pu passer, s’il n’y avait pas eu le reste… » Finalement, ce n’était pas plus mal d’y aller crescendo. Lexia commencerait par un petit choc, puis un moyen, jusqu’au grand final. Sa sœur apprendrait au moins en douceur combien il avait merdé ces derniers temps. « Il y a cet enfoiré de Jesse Griffiths aussi, c’est lui la première plainte. Sa petite sœur s’est battue avec Deborah au lycée et on s’est pris la tête dans le bureau du proviseur. Il a été très insultant... Alors quand je l’ai surpris un peu plus tard dans les bois en train de faire du motocross et qu’il n’était pas tout à fait en règle, je me suis fais une joie de jouer les flics zélés. » Ce jour là, le Weston n’avait pas vraiment franchi de limites morales mais il était vrai qu’il avait donné un aspect personnel à son interpellation ce qui était basiquement une erreur de débutants. C’est ce qui faisait les mauvais flics, ceux qui jouaient les cow-boys et se pensaient au Far-West…

La dernière confession est la plus difficile à faire. Thom voit bien que sa petite sœur essaye de lui donner de l’espace en s’absorbant dans la contemplation de ses frites mais même sans les yeux de Lex’ sur lui, il a du mal. Les battements de son cœur s’accélèrent et son souffle se bloque dans sa gorge. Et pourtant, il trouve la force de prononcer les mots à voix haute.   « Si je suis sûr de l’issue, c’est parce que… J’ai braqué mon flingue sur la tempe d’un gosse et je lui ai dit que j’allais le tuer… Tu crois que j’ai eu une bonne raison pour faire ça ? Non, c’est exact. Parce qu’il n’y en a aucune… » C’était l’acte le plus impardonnable qu’il n’ait jamais commis et il avait eu beau essayer de l’enfouir dans un recoin de son esprit, celui-ci le hantait. Sa conscience ne lui laissait plus de répit, et il avait presque été soulagé quand le riche paternel de Callum Rhodes avait engagé un célèbre avocat pour lancer la procédure. Il méritait une flagellation sur la place publique. Une destruction totale. « Donc je ne vais pas essayer de convaincre un comité tout entier du contraire. Pas quand moi-même je sais que je ne suis plus digne de tenir un flingue et que c’est même dangereux… Et puis le père du gamin est riche et puissant, son avocat va me détruire avec mes antécédents.  » Il avait toujours été calme et réfléchi. Mais une seule fois, il avait été impulsif et sanguin. Mais une seule fois avait suffit pour que l’impardonnable soit commis et il était désormais prêt à payer les conséquences de ses actes.

_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Dim 4 Fév - 16:16

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day


Lexia était surprise par certaines des révélations de Thomas, toutefois elle souhaitait davantage de détails sur le fin fond de l’histoire avant de se prononcer. Son frère lui expliqua tout d’abord qu’il avait falsifié un rapport pour couvrir son supérieur. La brune ne demanda pas les motivations qui l’avaient poussé à agir ainsi, il était sûrement proche de lui et avait eu ses raisons d’assurer ses arrières. Thomas expliqua ensuite la première plainte. Il avait mélangé professionnel et personnel vis-à-vis de Jesse Griffiths. Après un échange d’insultes devant le proviseur scolaire, suite à une bagarre entre Deborah et la sœur du journaliste, il avait croisé le jeune homme dans les bois qui ne roulait pas totalement en règle. Vu le caractère impulsif de Thomas, le Weston s’était fait un plaisir de le remettre à sa place mais avait-il outrepassé sa fonction de flic ? Pourtant, son frère se maitrisait un peu mieux d’habitude. Pas si bête, Jesse s’était retourné contre lui. « Tu es flic depuis tellement d’années. Ça arrive à tout le monde de craquer. Reconnaître tes torts et faire profil bas quelques semaines devraient aider à faire passer la pilule. Si ça se trouve, ils te préconiseront quelques semaines de repos forcé. » Néanmoins, Lexia n’avait pas encore entendu la deuxième plainte, loin d’imaginer que la situation était bien pire en réalité. Vu le regard de son frère, la nageuse plongea les yeux vers ses frites et en grignota quelques-unes mine de rien. Il semblait hésiter à lui raconter la suite mais il se lança finalement et lui avoua la gravité de son geste : il avait braqué une arme sur la tempe d’un gosse et avait menacé de tirer. Thomas ne donnait en plus aucune bonne raison pour expliquer son geste. Sous le choc, Lexia lâcha la frite qu’elle venait de prendre dans son assiette. « Tu as fait quoi ? » S’étrangla-t-elle d’étonnement, parvenant à peine à garder une voix basse. Son cœur se serra. Flic elle aussi, la brune comprenait parfaitement ce qui attendait son frère. Il avait commis une grave erreur et risquait dans le meilleur des cas le retrait temporaire de son arme et une brève suspension… Dans le pire ? A voir. « Ce gamin, il t’a provoqué pour te pousser dans de tels extrêmes ? » Lexia ne jugeait pas Thomas mais elle ne trouvait tout simplement pas les mots pour amoindrir l’importance de ses actes. C’était impossible. Au moins, le frère et la sœur restaient lucides et honnêtes l’un envers l’autre. Peu importe s’il s’agissait de sa famille ou d’un autre policier, elle aurait trouvé le geste tout aussi aberrant même si des circonstances avaient certainement entraîné une telle réaction chez son aîné. Une fois, Lexia avait déjà sorti son arme en dehors des heures de service, lorsqu’un soir, elle était sortie à l’arrière du pub pour s’aérer et qu’un homme l’avait surprise. Toujours en uniforme, elle avait pensé à de mauvaises intentions et avait saisi son flingue par peur mais elle l’avait aussitôt rangé quand elle s’était rendu compte de son erreur et que celui qui l’avait interpellée n’était autre qu’un de ses ex qui la saluait. Bien évidemment, le malentendu n’avait pas été plus loin. Le contexte raconté par son frère était bien différent. Il avait sûrement agi pour effrayer le gamin et non par réelle intention de tirer mais tout de même. C’est pourquoi, le Weston ne chercherait pas à se défendre devant la commission disciplinaire et reconnaissait qu’il n’était plus digne de tenir un flingue entre les mains. Pour ne rien arranger, le garçon assailli par Thomas, était un gosse de riche dont l’avocat remuerait ciel et terre pour ruiner la carrière du flic. Ne trouvant pas les mots, Lexia prit une longue inspiration et réfléchit quelques instants avant de répondre. Elle n’arrivait même plus à avaler quoi que ce soit tellement elle n’avait pas réalisé à quel point son frère était dans la merde. « Je vois. Je n’arrive même pas à imaginer comment tu as pu en arriver là… Et oui, c’est grave, nous n’allons pas revenir là-dessus. Mais tu as arrêté avant de blesser quelqu'un. » Pas besoin de jouer au bisounours rassurant, Thomas était lui-même conscient des conséquences susceptibles de tomber. « Est-ce que tu vas essayer de te défendre au moins ? Leur rappeler tout ce temps de bons et loyaux services ? » Elle leva des yeux bienveillants vers lui et posa une main sur son avant-bras pour lui marquer son soutien. Lexia n’approuvait pas ce qu’il avait fait mais il restait son frangin et elle souhaitait savoir comme il se sentait par rapport à toute cette situation. « Et est-ce que tu es prêt pour ce qui va arriver ? Ils t’ont déjà dit ce que tu risquais dans le pire des cas ? Je sais combien ce travail est important pour toi. » Et pour la famille, toutefois la brune n’avait pas ajouté ce point car il était totalement inutile. Ce qui comptait, c’était lui. Ensuite, leurs parents étaient bien gentils, pourtant ils leur mettaient une forme de pression en attendant de leurs enfants une certaine perfection ou façon de vivre… Elle avait lu ce sentiment de déception dans leurs yeux lorsqu’elle leur avait annoncé être dans l’incapacité d’être mère. Ils n’avaient pas voulu être méchants, c’était involontaire de leur part, mais tout de même. Lexia ne voulait donc surtout pas parler d’eux devant Thomas. Elle retira sa main et reprit le fil de la discussion. « Voudrais-tu que je t’accompagne à cette commission ? » Elle était flic et Weston, elle pourrait sûrement obtenir une dérogation à titre exceptionnel à condition de se tenir à carreaux pendant la procédure. Elle voulait se montrer plus optimiste mais c'était difficile pour elle, car elle trouvait difficilement les mots pour le rassurer autre qu'être présente pour lui en tant que soeur. Elle pensait néanmoins qu'en dehors d'un abus de ses fonctions, Thomas n'avait ni blessé ni tué personne et que toute sa carrière avant ces deux dérapages ne devait pas non plus être oubliée ou décrédibilisée, un argument qu'il devait absolument avancer.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Mar 13 Fév - 19:27

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

« Tu es flic depuis tellement d’années. Ça arrive à tout le monde de craquer. Reconnaître tes torts et faire profil bas quelques semaines devraient aider à faire passer la pilule. Si ça se trouve, ils te préconiseront quelques semaines de repos forcé. » Thomas a finalement confessé l’intégralité de ses méfaits à Lexia. Cette dernière encaisse le tout, reprenant les situations une par une et avec méthode, comme la flic qu’elle était. Et à entendre sa voix mesurée et le bon sens dont elle fait preuve, son frère a l’impression qu’effectivement, il pourrait s’en sortir sans trop de mal. Mais ce n’est que parce qu’ils sont seulement en train de parler de cette stupide histoire avec Jesse Griffiths. Le pire ne tarde pas à venir. « Tu as fait quoi ? »  Lexia l’entend enfin quand il dit qu’il a fait quelque chose d’impardonnable et elle manque de s’étrangler avec ses frites. Il voit l’incrédulité dans ses yeux et il aimerait bien pouvoir éclater de rire et dire qu’il s’agissait en fait d’une mauvaise blague mais il ne peut pas. Il a réellement merdé. C'était la réalité. Il peut donc juste se contenter de répondre aux questions de sa cadette et attendre que le verdict tombe. « Oui… Il m’a provoqué… Il disait les pires obscénités sur Deborah… Il me décrivait ce qu’il lui ferait le jour où je baisserai ma garde… Ça n’aurait pas dû marcher mais on avait un vieux contentieux lui et moi… C’était au moins la dixième fois que je l’arrêtais sans qu’il ne change quoi que ce soit à son arrogance ou aux provocations. Et à chaque fois, papa le sortait de prison. Alors ce soir là, j’ai voulu lui donner une leçon. Je savais que je ne tirerai pas, je n’étais pas assez en colère, juste excédé… Mais je suis allé trop loin et tout ce que je viens de te dire n’excuse absolument pas mon geste. » Malgré ses réticences à parler, pouvoir mettre des mots sur ce qui s’est passé lui fait un peu de bien. Même si ce faisant, il s’expose au jugement de ceux qu’il aime. Et la première sentence ne tarde pas à tomber.

« Je vois. Je n’arrive même pas à imaginer comment tu as pu en arriver là… Et oui, c’est grave, nous n’allons pas revenir là-dessus. Mais tu as arrêté avant de blesser quelqu'un. Est-ce que tu vas essayer de te défendre au moins ? Leur rappeler tout ce temps de bons et loyaux services ? » Encore que cette sentence, il la trouve plutôt clémente. Ce qui le perturbe, c’est la question de sa sœur. Car s’il lui avouait la vérité, il était certain qu’elle ne le laisserait pas suivre son plan. Cependant, il n’avait pas envie d’ajouter le mensonge à ses problèmes actuels. Il hausse les épaules, dépité. « C’est  comme je viens de dire… Il n’y a pas d’excuses. Je ne veux pas me défendre… Juste assumer. Ce que j’ai fais ce soir là me hante… Je veux payer pour ce que j’ai fais. Et mes bons et loyaux services ne pèsent pas bien lourd dans la balance quand je déshonore la profession comme ça. J’ai franchi une limite, et il n’y a pas de retour en arrière. Je suis censé protéger les gens, pas les menacer… Je me déteste pour ce que j’ai fais. » Il n’était pas si défaitiste d’ordinaire mais la situation ne l’était pas. Et il se disait que payer ses excès était le seul moyen pour qu’il puisse un jour à nouveau se regarder dans une glace… Toujours aussi pragmatique, Lexia finit par lui demander s’il sait ce qu’il risque. Malheureusement, oui, il le sait. Et jusqu’à maintenant, il a soigneusement évité d’y penser. « Honnêtement, tous les scénarios sont possibles… Blâme qui restera trois ans sur mon dossier, exclusion pouvant aller de  15 jours à deux ans, rétrogradation, retraite d’office, révocation définitive… Et ça, c’est sur le plan disciplinaire. Je pourrai être poursuivi sur le plan pénal aussi. » Il n’a pas besoin de ménager Lexia, elle peut encaisser. Il est clair que ça sera plus difficile avec leurs parents qui tiraient une fierté indescriptible de leur sergent de fils... Un procès public les tuerait, c'était certain.

La main rassurante de sa sœur vient se poser sur son bras, geste d’un soutien qui se confirme une fois de plus être indéfectible. Elle n’approuvait pas son geste, il pouvait le voir dans sa gestuelle mais elle n’essayait pas de l’enfoncer pour autant. Peut être que l’affection qu’elle avait pour lui l’en empêchait. Qu’importe… C’était agréable d’être écouté et soutenu. Il lui adresse un regard aussi reconnaissant qu’affectueux. « Voudrais-tu que je t’accompagne à cette commission ? » C’est à son tour d’être incrédule. « Ce que je veux n’est pas la question. Donc la réponse est non. » C’est un rejet ferme mais il lui en explique la raison, posant une main plus douce que ses mots sur celle de la jeune femme. « Quelque soit la décision du comité, cette affaire va me suivre longtemps. Je serai comme un mouton noir. Il ne faut pas que tu ais l’air de me soutenir, sinon, tu seras saquée aussi. Il faut que tu penses à toi, à ta carrière avant tout.  Et puis… tu as vraiment envie de me soutenir ? Malgré ce que j’ai fais ? » Dit-il plongeant ses yeux dans les siens à la recherche de la moindre trace de dégoût. C’était chercher le bâton pour se faire battre mais il n’était plus à prouver qu’il était dans une phase extrêmement noire de son existence.

_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Mer 14 Fév - 22:31

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day

Malgré sa désapprobation, Lexia connaissait assez son frère pour deviner qu’il n’aurait pas pété les plombs sans bonne raison. Ainsi, Thomas lui confirma qu’il avait répondu aux provocations d’un gosse de riche pourri gâté qui avait formulé les pires insanités à propos de Deborah. A sa place, la brune aurait vu rouge aussi mais elle ne sait pas si elle aurait été si loin. Difficile de juger en n’étant pas dans le contexte. Heureusement, Lexia n’était pas confrontée à la même réalité de terrain que son frère car elle avait plus souvent droit à des remerciements pour avoir soit sauvé des gens de la noyage ou préservé l’environnement en balisant des zones de protection marines. Dans son récit, son frère lui exposa aussi que cette altercation était l’énième d’une dizaine d’arrestations et qu’il avait complètement craqué en voulant donner au gamin une leçon dont il se souviendrait. Finalement, ce gosse gagnerait encore la partie car cette erreur allait finalement se retourner contre Thomas. « Franchement, je comprends que son comportement t’ait mis en colère et c’est dommage que tu n’aies pas su la maîtriser avant d’aller trop loin… Mais ce qui est fait est fait, je ne vais pas refaire la scène et je ne te juge pas non plus, je ne sais pas comment j’aurai réagi à ta place. C’est vrai qu’en tant que flic, nous sommes souvent pieds et poings liés à des règles très strictes et nous ne pouvons pas toujours faire comme nous le voulons. C’est un métier qui nous laisse trop peu de place à l’émotion. » Reconnut-elle. « C’est surtout bête qu’une alarme n’ait pas sonné dans ta tête pour te rappeler les risques et les conséquences, parce que finalement il a encore réussi à se retourner contre toi. » Lexia était dépitée, elle voulait aider davantage son frère mais elle ne justifiait pas totalement son geste et déplorait le retournement de situation auquel il s’exposait aujourd’hui à cause d’un accès de colère. Au final, il s’était mis dans de beaux draps pour un ado débile et provocateur. « Je reste persuadée qu’ils pourront te trouver des circonstances atténuantes. Tu devrais parler des provocations multiples dont tu as fait l’objet. Je suppose que c’est mentionné dans les rapports de vos précédentes altercations donc ce ne serait rien de nouveau. Je suis désolée mais tu es aussi un être humain qui réagit, et pour moi, tu as eu droit à des agressions verbales ! Injures envers un agent… C’est aussi répréhensible. Tu devrais te renseigner auprès de tes collègues, voir si eux aussi ont eu le même problème avec lui. » Plus son frère lui décrivait la situation, plus Lexia arrivait à réfléchir avec le recul nécessaire et à lui donner matière à tenir tête à la sanction qui lui pendait au nez. « Oui, tu dois avoir une sanction pour avoir dépassé les bornes, mais tu n’es pas le seul à blâmer. » La brune conseilla également à son frère de rappeler toutes ses années de bons et loyaux services, histoire de se défendre du mieux possible même si Thomas lui avoua qu’il avait bafoué la profession et devait être puni pour ça. Il ne digérait pas lui-même ce qu’il avait fait. « Justement, si tu montres tes regrets, et ils sont sincères je le vois, tu pourras aussi apaiser la situation. » La brune n’en démordait pas, elle ne voulait pas qu’il baisse aussi facilement les bras. Elle demanda néanmoins les sanctions possibles, celles-ci allaient de trois ans de blâme à une révocation définitive. Thomas encourait des ennuis au niveau pénal aussi. « Raison de plus pour te défendre ! Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le au moins pour Deborah, pour tes proches ! » Lexia savait qu’elle avait touché la corde sensible, celle susceptible de le réveiller. Si les hautes instances décidaient de retirer son travail à son frère, il risquait de virer à la dépression ou pire. En cas de poursuites pénales, il exposait en plus ses proches dans la lumière de cette affaire donc justement il était temps de réagir. Lexia proposa même de l’accompagner à la commission s’il le souhaitait. Sans surprise, il refusa cette idée et lui demanda comment elle pouvait avoir envie de prendre un tel risque malgré ce qu’il avait fait, surtout que cette histoire risquait de le suivre longtemps et de déteindre négativement sur tous ceux qui le soutiendraient. Encore une fois, elle répondit sans l’ombre d’une hésitation. « Parce que tu es mon frère, Thomas. Et que je t’aime. La famille, c’est le plus important. Je m’en fous de ma carrière ou même de ce que penseront les autres. » Les déclarations entre le frère et la sœur étaient rares, cependant si elle ne lui réitérait pas son attachement indéfectible dans de tels moments alors elle ne voyait pas quand. Toutefois, la nageuse ne voulait pas qu’il pense qu’elle le forçait, bien au contraire. « Mais si tu préfères que je ne vienne pas ou que ça t’inquiète, bien sûr que je ne m’imposerai pas. » La jeune femme se remit à grignoter quelques frites avant que tout son plat ne refroidisse.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Lun 19 Fév - 20:26

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

Thomas se raccroche à la voix calme de Lexia. Celle-ci l’aide à sortir des affres de panique dans lequel il est plongé depuis cette fameuse nuit où il a franchi la ligne jaune. La réaction nuancée de sa petite sœur l’aidait un peu à sortir des extrêmes dans lesquels il s’est enfermé. Bien sûr, sa cadette n’approuve pas du tout ce qu’il a fait mais elle ne le regarde pas non comme un monstre. Il ressent la sincérité de sa réaction et de ses paroles. Sans doute parce qu’elle ne cherche pas à le ménager et qu’elle ne se prive pas de souligner la stupidité de sa réaction. « C’est exactement comme tu dis… D’habitude, l’émotion, je la laisse au vestiaire… Je ne sais pas peut être que j’ai pris trop longtemps sur moi et que lui a réussi à toucher les points sensibles au mauvais moment. En tout cas, ce n’est pas comme ça que fait un bon flic. » On louait souvent son caractère pacifiste et réfléchi. On le qualifiait même souvent de grand calme. Mais c’était bien cela le problème avec les « grands calmes ». Quand ils pétaient les plombs, ce n’était pas très beau à voir… Il aurait voulu avoir l’alarme dont parlait Lexia. Car elle avait entièrement raison. S’il avait mesuré à temps ce que son geste allait lui coûter pour un Callum qui s’en sortirait encore une fois intouchable, bien sûr qu’il ne se serait pas livré à ce numéro d’intimidation violent et inutile. « Oui, j’aurai voulu m’être arrêté à temps… Mais bon voilà, ça ne sert à rien de refaire l’histoire. » Dit-il pragmatique.

Sauf que sa cadette n’en reste pas là, essayant d’instiller l’espoir dans cette situation catastrophique. Il n’a pas envie de l’écouter. Il n’a pas envie d’en avoir de l’espoir, justement. Il préfère se résigner à perdre le métier autour duquel tournait sa vie plutôt que de s’accrocher à des miettes pour ensuite être effondré et totalement démuni. Sauf que ce que dit Lexia est loin d’être dénué de sens. Il se retrouve donc à y réfléchir malgré lui. Car la défense qu’elle lui propose est de plus en plus élaborée. Ses années de service. Ses regrets sincères. Et bien sûr, les provocations multiples… « Au commissariat, on a tellement de rapports sur lui que son dossier est plus épais que l’annuaire du Pembrokeshire… Je suppose que je pourrai quand même avancer le fait qu’il a menacé ma famille. » C’était ce qui restait le plus intolérable aux yeux du Weston. On pouvait lui faire les pires offenses mais il n’en acceptait pas une lorsque c’était à propos de Deborah. Callum avait dû le deviner. Ce n’était pas très difficile en même temps… Elle était ce qui comptait le plus à ses yeux… Et bien sûr, sa sœur le sait aussi. Deborah est le levier idéal pour le tirer de sa torpeur et elle n’hésite pas à l’utiliser. « Raison de plus pour te défendre ! Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le au moins pour Deborah, pour tes proches ! » Il la regarde attentivement, essayant de puiser un peu de sa combativité. Elle non plus ne méritait pas qu’il la déçoive. « Ok… Je vais réfléchir à tout ça… Je te le promets. » Ajoute t-il, désireux de lui faire comprendre qu’il ne dit pas ça simplement pour clore le sujet.

La question de savoir si elle va l’accompagner à l’audience ou pas, se pose ensuite. Bien entendu, il est contre l’idée pour une très bonne raison, comme il le lui explique. Mais encore une fois, elle refuse de s’en tenir à sa logique pleine de noirceur, lui opposant un argument complètement irréfutable. « Tu es mon frère, Thomas. Et je t’aime. La famille, c’est le plus important. Je m’en fous de ma carrière ou même de ce que penseront les autres. » Il la regarde avec émotion. Ses mots, c’était tout. En lui offrant son soutien de la sorte, elle venait de dresser une barrière entre lui et l’abîme. Elle venait de lui offrir quelque chose à quoi se raccrocher quand l’angoisse ou la honte se faisaient trop forts. Sa sœur l’aimait toujours. Elle le soutenait même après qu’il lui ait dit la vérité. C’était le plus beau cadeau qu’elle pouvait lui faire dans la tourmente. Elle était comme un roc dans la tempête. « Merci… » Souffle t-il, bouleversé. Il mettait beaucoup de choses derrière ce mot. Plus qu’il ne pouvait en exprimer… « Je t’aime aussi. Et tu sais que c’est pour ça que j’essaye de protéger. Pas parce que je ne te veux pas à mes côtés. » Ajoute-il quand elle lui dit toutefois qu’elle ne s’imposerait pas s’il ne voulait pas. « Si tu es sûre de ton choix, alors oui, je veux bien que tu m’accompagnes. Je me sentirai mieux si tu es à mes côtés. » Après tout, ils avaient tout traversés ensembles, et ce, depuis leur plus tendre enfance. Leur relation fraternelle était peut être encore plus solide qu’un mariage. Pour le meilleur et pour le pire. C’était comme ça depuis qu’ils étaient nés. Et apparemment, ça ne changerait pas… Le Weston considère que le sujet le concernant est clos. Il scrute donc avec intensité sa sœur en train de manger ses frites et déclare tout à coup d’une voix qui n’appelle aucune contestation. « Ton tour maintenant. » En priant pour qu’elle ait de meilleures nouvelles que lui.

_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Dim 25 Fév - 13:18

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day

Maintenant que la colère était retombée, Thomas avait conscience de la stupidité de son geste et de sa gravité. Lexia reconnaissait la façon de fonctionner de son frère : il avait accumulé les piques pendant longtemps et avait fini par exploser comme une soupape. Elle pouvait comprendre que la réalité du terrain pouvait parfois agir sur les nerfs, d’autant plus lorsque d’infects individus s’en prenaient à ceux qui lui étaient chers. La brune ne savait pas comment elle aurait réagi à sa place, dans le feu de l’instant, c’est pourquoi elle s’en tint principalement aux faits et tenta de lui donner les armes pour se défendre au mieux. A force de lui distiller des arguments valables, Thomas considéra la question. L’énergumène qui l’avait provoqué était bien connu des services de police et n’en était pas à son premier coup d’injures. Il envisageait donc enfin de préciser la menace qui avait été faite à l’encontre de sa famille. Le gamin était idiot, songea Lexia, de s’en prendre ainsi à des flics. La limite était toutefois fragile entre l’envie de ne pas céder aux provocations multiples et de passer pour un policier qui abusait de ses pouvoirs. Les deux parties partageaient leurs torts dans cette affaire, une affaire qui serait jugée par la commission disciplinaire. La sanction rendue devrait être la plus juste possible compte tenu du contexte. « Oui voilà, tout le monde se rend bien compte que ce n’est pas un petit gamin innocent qui en est à son coup d’essai, il aime en jouer. A un moment, quand tu profères des menaces, il ne faut pas s’attendre à être accueilli avec du thé et du pudding en face. » Justement, il avait rêvé de provoquer le flic et pouvait s’en donner à cœur joie aujourd’hui. Il fallait juste lui montrer qu’il ne l’emporterait pas aussi facilement et que lui aussi avait des choses à se reprocher. Thomas accepta donc de reconsidérer la question et de réfléchir au mieux pour se défendre. Lexia envisagea de l’accompagner mais il se demandait ce qui la poussait à s’impliquer de la sorte au risque de retombées négatives pour elle. La réponse lui paraissait évidente et elle ne se priva pas de lui manifester son soutien et son attachement sans faille. Les yeux de son frère brillèrent d’émotion. Bouleversé, il la remercia dans un murmure et lui retourna ses mots. Il ne refusait pas sa présence mais il cherchait surtout à la protéger des conséquences d’une telle commission. Thomas n’était pas non plus celui qui exprimait facilement ses sentiments mais il accordait beaucoup d’importance à ceux qui le lui faisaient ressentir. Toutefois, Lexia était assez grande pour prendre ses décisions, ainsi il lui avoua qu’il se sentirait mieux si elle venait. La sœur attrapa les mains de son frère et les lui serra affectueusement, tout aussi touchée par ses mots. Ils avaient grandi ensemble, avaient tout traversé, tout partagé, et ce n’était pas près de changer aujourd’hui. « Alors oui, je viendrai avec toi. » Le frère et la sœur s’étaient mis d’accord sur ce point. Lexia saurait se protéger des désapprobations car pour elle la famille passait avant tout – dans la limite du raisonnablement acceptable. Le sujet étant terminé, Thomas lui demanda alors ce qu’elle avait à lui dire de son côté. Elle lui avait promis de tout expliquer dès que son inquiétude serait dissipée. Bien sûr, Lexia s’inquiétait désormais de l’avenir de son frère dans la police mais cette préoccupation pouvait être mise entre parenthèses dans l’immédiat. Elle espérait surtout qu’il aurait un peu de beau au cœur après sa confidence. « J’ai une merveilleuse nouvelle à t’annoncer. » Souffla-t-elle, un sourire radieux aux lèvres. « Je suis enceinte. » Thomas connaissait l’importance de ces quelques mots, un rêve longtemps enterré pour elle, un rêve qui expliquait tout, sa mutation volontaire, son refus de boire une bière… et plein d’autres petits détails dans ce sens.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : juice (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(Aloy - Eléa - Debra)
A venir : John
RAGOTS PARTAGÉS : 1601
POINTS : 2790
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Amoureux d'Eléa. C'est grâce à elle qu'il garde la tête hors de l'eau.
PROFESSION : Flic, présentement suspendu pour 6 mois.
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Sam 3 Mar - 11:17

'Cause I got issues
But you got 'em too
So give 'em all to me
And I'll give mine to you

« Oui voilà, tout le monde se rend bien compte que ce n’est pas un petit gamin innocent qui en est à son coup d’essai, il aime en jouer. A un moment, quand tu profères des menaces, il ne faut pas s’attendre à être accueilli avec du thé et du pudding en face. » Dans d’autres circonstances, le franc parler de sa sœur aurait arraché un sourire à Thomas mais il était trop tôt. Certes, il se sentait un peu mieux maintenant qu’il avait parlé à Lexia et qu’elle lui avait fait reconsidérer son point de vue sur la situation mais il ne se débarrasserait pas de la sourde inquiétude qui l’étreignait de sitôt. Et il lui faudrait encore plus longtemps pour apprendre à vivre avec les conséquences de son geste… Cependant, il n’était plus seul dans cette épreuve. Car Lexia lui avait rappelé qu’elle l’aimait et qu’elle n’était pas la seule, alors qu’il devait au moins se battre pour ses proches… Suite à cela, le frère et la sœur partagent un moment chargé d’émotion et Thomas finit par accepter que sa cadette soit présente à l’audience du mois de mars. « Alors oui, je viendrai avec toi. » Réaffirme t-elle. Et cette fois-ci, il sent que c’est le bon choix. Sa petite sœur n’était pas que ça. C’était devenu une femme forte, droite et surtout pleine de bon sens. Elle savait faire la part des choses, prendre les bonnes décisions et aussi convaincre son interlocuteur qu’elle avait raison. C’était pour cela qu’elle était la personne toute indiquée pour accompagner Thomas. Elle l’aiderait à faire face à la sentence qui tomberait invariablement, quelle que soit la nature de celle-ci… Comme aujourd’hui, elle serait son roc dans la tempête.

Toutefois, il était apparent qu’il se passait aussi quelque chose d’important dans la vie de Lexia et une fois que le sujet de la commission est définitivement clôturé, Thomas ne se prive pas de lui rappeler qu’elle a aussi quelque chose à lui dire. Et cette fois-ci, elle ne se fait pas prier. Un sourire épanoui apparaît soudainement sur les lèvres de Lexia. « J’ai une merveilleuse nouvelle à t’annoncer. Je suis enceinte. » Le Weston s’était attendu à beaucoup de choses mais pas à ça. Tout le reste s’évapore soudain tandis qu’il est submergé par cette nouvelle plus qu’inattendue. Il lui faut d’ailleurs quelques instants pour réaliser ce qu’il vient d’entendre. Et même quand il retrouve l’usage de la parole, c’est pour tenter de voir s’il a bien compris. « Mais… Mais comment c’est possible ? Je croyais que tu ne pouvais plus… » Il ne finit pas sa phrase, bien trop maladroit pour trouver la formulation adéquate. N’empêche c’était une fait avéré qu’après sa fausse couche, les médecins avaient dit à Lexia qu’elle ne pouvait plus avoir d’enfants, ce qui était devenu un sujet sensible pour la jeune femme mais aussi pour la famille Weston. Sauf qu’au moment même où il pose sa question, le flic se rend compte que le comment n’est pas si important et qu’il y a bien d’autre choses sur lesquelles se focaliser. « C’est un miracle ! Tu as raison, c’est une merveilleuse nouvelle !! Je suis tellement heureux pour toi ! Viens-là. » Cette fois, il se lève, jetant aux orties la pudeur gênée dont il faisait parfois preuve quand il s’agissait de dispenser une marque d’affection. Car il veut serrer sa sœur dans ses bras, se réjouir de ce miracle avec elle… Lexia est toujours juchée sur son tabouret mais celui-ci est suffisamment haut pour qu’il puisse simplement l’entourer de ses bras et déposer un baiser sur son front. « Félicitations. » Dit-il et il se rend compte qu’il peut finalement encore sourire et se réjouir de quelque chose. La vie continuait et elle avait cette fois-ci une belle façon de le rappeler. Car à nouveau, il est très ému. Certes, il était déjà tonton mais bizarrement, savoir que c’est sa petite sœur qui allait lui donner le titre cette fois-ci avait une saveur encore plus particulière... Cependant en bon flic, il a quand même quelques questions et le côté pragmatique finit par reprendre le dessus. « Mais euh tu es enceinte de combien… Tu es en couple avec quelqu’un ? Qui est le père ? » Il avait soudainement l’impression d’ignorer un pan entier de la vie de sa cadette et il n’aimait pas trop ça.

_________________

FOR BETTER AND FOR WORSE + "So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday”
 


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas Sam 3 Mar - 16:43

And if we hit on troubled water
I'll be the one to keep you warm and safe
And we'll be carrying each other
Until we say goodbye on our dying day

Lexia pensait que la meilleure chose qui pouvait arriver à son frère était sans doute une mutation, à Swansea par exemple. Tout le monde le connaissait à Tenby. Tout le monde connaissait sa famille aussi. Il était facile pour les personnes mal intentionnées de s’en servir contre lui et de le provoquer. Thomas avait un esprit pacifiste mais tout policier était amené à craquer lorsqu’il était poussé à bout de la sorte. Josh et elle pouvaient veiller sur Deborah et les autres à Tenby. Lexia se demanda aussi si son aîné avait informé sa compagne de sa situation délicate, cependant elle s’abstint de poser la question, non seulement parce que son frère affichait la volonté de changer de sujet mais aussi parce qu’elle pressentait que ce qui se passait entre eux en ce moment par rapport aux ennuis de sa belle-sœur n’était pas facile à vivre non plus. Connaissant Thomas, il était plutôt homme à se sentir honteux et à vouloir préserver un minimum ses proches. Il se préoccupait d’ailleurs de l’idée de Lexia, celle de l’accompagner à la Commission, mais il se rassura finalement face à la détermination de sa sœur et préféra sa présence plutôt que d’affronter ce moment difficile tout seul. Néanmoins, son inquiétude ne s’était pour autant pas évanouie car la brune devait encore lui expliquer ce qui lui arrivait. Lexia se jeta donc à l’eau et lui annonça la bonne nouvelle de sa grossesse. Estomaqué, il fallut quelques secondes à Thomas pour réaliser ce qu’elle venait de lui dire. Il s’emmêla d’ailleurs dans ses mots, cherchant à comprendre ce qui était normalement impossible. « Je ne sais pas … » Souffla-t-elle. « C’est un cadeau du ciel ! » La brune n’avait pas d’autre explication, aucune rationnelle en tout cas. Thomas afficha une joie non feinte et prit sa sœur dans ses bras. Emue, la jeune femme lui rendit son étreinte. De tous, il était sans doute celui qui comprenait le mieux ce que ce miracle représentait pour elle. Il connaissait la profondeur de sa blessure, la pression familiale involontaire, le regard des gens et surtout… ses espoirs perdus. « Merci. Je suis si heureuse aussi… » Pour la première fois, elle pouvait complètement lâcher la rêne de son bonheur lorsqu’elle annonçait la nouvelle. Dans la retenue face aux deux pères potentiels, Lexia avait masqué à quel point elle était heureuse à l’idée d’être mère. Passé le moment de la nouvelle surprenante, Thomas se demanda s’il avait raté un amoureux dans la vie de sa sœur. La brune lui confiait tout ce qui était important et elle ne serait certainement pas passée à côté de cette révélation si tel avait été le cas. « Je suis à trois mois et demi. Pour le père, c’est là que ça se complique… » Elle ne savait pas trop comment gérer la situation et comptait sur l’avis de son frère pour l’aider à y voir un peu plus clair. « Je ne t’ai présenté personne parce qu’il n’y avait personne en particulier. J’ai fréquenté deux hommes en même temps ces derniers mois. » Avoua-t-elle, un peu honteuse. Lexia savait que son frère ne la jugerait pas, d’autant qu’il avait aussi traversé une période floue similaire après la mère de Deborah et avant Eléa, mais elle n’était quand même pas fière de ce comportement ni de devoir l’admettre. « Comme ce n’était pas censé arriver, j’avoue, je n’ai pas fait attention… » La brune ne chercha plus à se justifier et rentra ensuite dans le vif du sujet. « J’ai découvert que j’étais enceinte à cause d’un malaise sinon je l’ignorerai toujours. » Elle avait vécu dans le déni les trois premiers mois, puisque tout de son cycle féminin avait continué à se dérouler normalement jusqu’à la découverte. « Les médecins m’ont dit que la grossesse était risquée vu le vertige et ce qui s’est passé pour ma première… Je dois prendre les plus grandes précautions ; comme tu le sais, j’ai été mutée tout de suite au travail, je dois faire des contrôles plus souvent que la plupart des mamans et je dois beaucoup me reposer… » Lexia marqua une pause et enchaina ensuite par la dernière partie. « Comme je ne veux prendre aucun risque, j’ai refusé de faire un test de paternité… Tu vois la situation… Je ne sais pas très bien comment gérer autrement. » Elle n’avait pas besoin d’en expliquer davantage, Thomas avait sûrement compris ce dont elle avait besoin présentement : l'avis de son grand frère.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: No smoke without fire | Thomas

Revenir en haut Aller en bas

No smoke without fire | Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-