AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

No easy way down | Trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: No easy way down | Trystan Sam 6 Jan - 16:04

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot



Lexia consulta son téléphone. Elle venait de recevoir la confirmation que la personne qu’elle devait aller voir était bien seule. Depuis peu, la jeune femme avait appris une nouvelle qui changerait sa vie dès les prochains mois. Même si elle souhaitait se montrer discrète et ne pas trop s’emballer, de peur que la grossesse se passe mal comme la première et que tout s’arrête d’un coup, il fallait qu’elle partage cette nouvelle avec quelques proches, notamment les premiers concernés. Deux jours après son malaise, la jolie brune avait demandé son transfert dans un service moins éprouvant que le sien pour continuer à travailler sereinement. L’administration comportait moins de risques que le sauvetage ou la surveillance en mer. Après avoir rangé son téléphone dans sa poche, la jeune femme enfila une veste et une écharpe afin de braver le froid puis elle se rendit jusque chez Trystan. Les deux amants avaient convenu de ne plus se voir tant qu’elle ne tirait pas sa relation avec Adriel au clair, pourtant elle n’avait pas le choix que de rompre cet accord aujourd’hui. Il était début de l’après-midi, le marin était sans doute exténué par sa matinée en mer et espérait sans doute passer une fin de journée plus calme. Il imaginait au pire que la flic viendrait leur parler d’eux. En effet, elle lui avait signifié l’importance de sa visite afin de le préparer. Malheureusement, même si Trystan risquait d’être chamboulé, Lexia ne pouvait plus attendre. Elle était au courant depuis quelques jours et il était nécessaire qu’elle le mette au courant.

Mal à l’aise, elle prit une inspiration pour retrouver un semblant d’air impassible, puis elle frappa à la porte d’entrée. Le visage de Lexia ne pourrait pourtant pas mentir. Elle n’avait pas vu le pêcheur depuis un moment et l’idée de le retrouver lui réchauffait le cœur, si seulement cette rencontre avait lieu dans d’autres circonstances… Aujourd’hui, elle ignorait juste comment il réagirait et comment la situation évoluerait entre eux. C’était un contexte particulier et compliqué, que chacun aurait du mal à assimiler au début. Lexia entendit un bruit de pas et retint son souffle. La porte s’ouvrit enfin et Trystan l’accueillit d’un air plutôt chaleureux – pour lui. « Salut, ça va ? Pas trop dur ce matin en mer avec ce temps de chien ? » Demanda-t-elle, après qu’il l’ait invité à entrer. Elle ne savait pas trop non plus comment se comporter en sa présence maintenant que la situation était différente entre eux, alors elle se contenta de lui dire bonjour normalement puis de garder une distance respectueuse. Lexia retira sa veste et esquissa un sourire bienveillant avant de rejoindre le salon. Malgré un calme apparent, son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine. Il fallait qu’elle contrôle ses émotions afin de ne pas revivre la même scène que chez Adriel où elle s’était évanouie. Grossesse à risques, précaution, attention. Elle se répétait les mots du médecin et de l’infirmière. Pas besoin d’anticiper la réaction du marin, ça ne changerait rien à la réalité. En général, la brune ne passait pas par quatre chemins mais elle préféra laisser quelques minutes aux retrouvailles avant de rentrer dans le vif du sujet. « Tu as passé de bonnes fêtes de fin d’année ? » Lexia se mordit la langue intérieurement. Stupide ! Elle n’ignorait pas que Trystan n’était pas un grand fan des fêtes mais peut-être que cette fois avait été différente.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Yevgeniya - Fiona - Lexia/Adriel
RAGOTS PARTAGÉS : 516
POINTS : 1232
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : C'est tumultueux. Sa liaison avec Lexia a pris fin mais elle lui a appris qu'elle était peut être enceinte de lui. Et son amour de jeunesse est revenu frapper à sa porte récemment.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Apparemment, il est impliqué dans un trio amoureux avec Lexia Weston et son ennemi de toujours, Adriel Swanson. C'est surprenant de sa part tout ce drama, il cachait bien son jeu...



MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Dim 7 Jan - 16:47

I don't wanna let go
I know I'm not that strong
I just wanna hear you
Let me take your hand, I'll make it right


Trystan passe l’essentiel de son temps à travailler dehors, alors forcément la période hivernal l’éprouve quelque peu. Il était habitué au climat peu généreux du Pays de Galles et au froid mais il n’empêche qu’il était plus fatigué que d’ordinaire. C’est pourquoi il est particulièrement soulagé lorsqu’il ramène à bon port le dernier bateau de touristes, pressé de se débarrasser de ces imbéciles qui avaient décidé de passer un « noël atypique » à Tenby et d’aller se coucher après une bonne douche chaude. Il parvient d’ailleurs à mettre son plan à exécution en rentrant chez lui, au moins pour la partie douche chaude. Car il est à peine habillé, en train de passer une serviette dans ses cheveux humides, que la sonnette de la porte d’entrée retentit. Il grommelle. Ce ne pouvait qu’être un importun car il n’attendait absolument personne. Sans enthousiasme, il va donc ouvrir la porte, priant pour ne pas que ce soit une connaissance louche d’Yevgeniya. Il n’en rien. En fait, c’est une de ses connaissances à lui. Et probablement sans doute la seule personne de son entourage autorisée à débarquer à l’improviste. « Lexia ! » S’exclame t-il, surpris de la voir devant chez lui. Pour deux bonnes raisons : ils se voyaient d’ordinaire au port et ils avaient décidé de ne plus se voir tout court depuis que la brune lui avait avoué qu’elle avait des sentiments pour le pire ennemi du marin… La jeune femme avait cependant le don de réveiller le meilleur en lui alors il l’invite à entrer sans faire trop d’histoire.

Ils passent dans le salon, sans s’être fait la bise, serrer dans les bras ou tout autre forme d’accolade. Trystan avait prévenu la jeune femme : il n’était pas certain de pouvoir entretenir une relation avec elle sans lui faire d’avances pour la simple et bonne raison qu’elle l’attirait énormément. Encore aujourd’hui, il la trouvait magnifique, peut-être encore plus que d’ordinaire. Sans doute parce qu’il ne l’avait pas vue depuis longtemps. « Ça va ? Pas trop dur ce matin en mer avec ce temps de chien ? » Il fronce les sourcils. Il avait du mal à croire qu’elle était là pour faire la causette. Surtout qu’elle savait que ce n’était pas son truc. « Je dois t’avouer que j’ai eu froid. Ça m’arrive rarement mais là c’était vraiment mordant…. Et toi tu ne galères pas trop au boulot ? » Il progressait en civilités, non ? Enfin, si on excluait le fait qu’il la dévorait des yeux. Il s’en rendait compte maintenant : elle lui avait manqué. Il tente donc une misérable diversion envers sa propre personne pour cesser de la mater. « Assieds-toi, je t’en prie. » Dit-il en désignant gauchement le canapé, peu habitué à recevoir. « Est-ce que tu veux quelque chose à boire ? » Lui reste debout, les bras ballants, attendant de savoir s’il doit passer en cuisine pour aller lui chercher un verre dos ou quelque chose de ce goût là. « Tu as passé de bonnes fêtes de fin d’année ? » Mais que leur arrivaient-ils ? Depuis quand étaient-ils civils l’un envers l’autre ? D’ordinaire, Trystan ne ressentait aucune gêne quand il était avec la Weston mais là… Elle n’avait pas l’air d’être elle-même. Et que cherchait-elle en venant ici ? Il aurait voulu s’ connaître plus en psychologie féminine pour avoir un indice, ne serait-ce qu’un indice. « Euh oui… Merci. Dylana était avec moi à Noël… Et… toi ? » Se disant que si la situation n’évoluait pas rapidement, sa prochaine question serait de lui demander ce qu’elle faisait là malgré leur accord.

_________________


It's our time to go, but at least we stole the show
Our debut was a masterpiece But in the end for you and me. Oh, the show, it can't go on. We used to have it all, but now's our curtain call. So hold for the applause, oh. And wave out to the crowd, and take our final bow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Dim 7 Jan - 19:12

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot

Lexia essayait de chasser les images qui se bousculaient dans sa tête, cette dernière fois sur son bateau, ses lèvres posées contre les siennes, le contact de ses caresses qui réchauffaient sa peau, créant des décharges de tension dans tout son corps. Un simple effleurement et il réussissait à affoler ses sens ; elle se serait à nouveau sentie perdue et confuse. La brune revint dans le présent du salon tandis qu’un étrange sentiment l’envahissait, c’était comme si elle redoutait de lui annoncer la nouvelle. Elle calma les battements de son cœur et retarda le moment un peu en commençant par prendre quelques nouvelles. Trystan continuait son travail en mer par tous les temps même s’il avait ressenti un froid plus mordant qu’à l’accoutumée aujourd’hui. Il lui retourna ensuite la question. « Pas trop dur non, j’ai été mutée il y a quelques jours dans des bureaux chauffés. C’est beaucoup plus calme. » Le marin trouverait probablement étrange qu’elle soit transférée dans un autre service sans raison apparente mais l’explication tomberait bientôt. Lexia s’installa ensuite dans le canapé du salon et déclina la proposition de Trystan pour boire quelque chose. « Non merci. » Elle s’enquit alors de sa fin d’année, dernier intermède le temps de prendre son courage à deux mains pour lui balancer la nouvelle. Elle apprit ainsi qu’il avait passé Noël avec sa sœur, une sœur qui était ainsi présente à Tenby lors des fêtes. Lexia savait juste que leur relation était assez tendue. C’était bien pour Trystan du coup. En loup solitaire qu’il était, il ne le montrait pas, mais il tenait à tout ce qui touchait à la famille. « Avec mes proches aussi. » La tribu Weston comptait de nombreux membres entre ses parents, ses frères et ses neveux… Elle compterait bientôt un membre de plus d’ailleurs. Cette fois, trêve de bavardages futiles, Lexia en vint au véritable objet de sa venue. « J’avais envie de te voir… » Confessa-t-elle tout d’abord, d’une voix pudique et sincère. Trystan pouvait l’entendre à sa voix et le voir à l’expression de son visage. Ce serait mentir que de nier la forte attirance qui émanait toujours entre eux, cependant ce n’était pas l’heure de s’attarder sur de telles considérations. « Mais ce n’est pas la raison de ma visite. » Toujours debout, ses yeux la fixaient comme si un laser essayait de la traverser et savoir ce qu’il se cachait en dessous de la surface. « Je crois que tu devrais t’asseoir. » Sans même regarder s’il s’exécutait ou non, Lexia prit une ultime inspiration et se lança enfin, plongeant à nouveau ses yeux dans les siens pour ne pas rater sa première réaction. « Je suis enceinte. De trois mois. » Trois mois. Il ne faudrait pas être Einstein pour comprendre la situation sur base d’un calcul rapide. C’était la période où elle le fréquentait encore et où elle voyait Adriel aussi. L’avantage avec le marin était qu’il était déjà au courant de son passé et de ce que cette grossesse impliquait pour elle ; il ne faudrait pas tout expliquer. Il était normalement impossible qu’elle en ait, elle n’avait donc pas cherché à le piéger. La situation n’en restait pas moins terriblement compliquée.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Yevgeniya - Fiona - Lexia/Adriel
RAGOTS PARTAGÉS : 516
POINTS : 1232
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : C'est tumultueux. Sa liaison avec Lexia a pris fin mais elle lui a appris qu'elle était peut être enceinte de lui. Et son amour de jeunesse est revenu frapper à sa porte récemment.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Apparemment, il est impliqué dans un trio amoureux avec Lexia Weston et son ennemi de toujours, Adriel Swanson. C'est surprenant de sa part tout ce drama, il cachait bien son jeu...



MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Mar 9 Jan - 20:30

I don't wanna let go
I know I'm not that strong
I just wanna hear you
Let me take your hand, I'll make it right

Lexia décline la proposition de Trystan de lui offrir quelque chose à boire mais en revanche, elle ne rechigne pas à lui donner de ses nouvelles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont surprenantes. Le pêcheur fronce les sourcils, étonnés par ce qu’il entend. « C’est une mutation volontaire ? » Il ne connaissait que trop bien l’incapacité de la brune à rester en place et il pensait bien que passer ses journées derrière un bureau était la dernière chose qu’elle voulait pour sa carrière… Ils enchaînent les banalités, évoquant brièvement leurs fêtes de fin d’année. Le Meylir révèle ainsi qu’il a passé Noël avec sa petite sœur tandis que la Weston évoque ses proches aussi. Une réponse anodine mais qui éveille quelque chose en Trystan. « Pas d’Adriel ? » A-t-il envie de demander. Toutefois, il ne le fait pas. Il fallait qu’il se calme. Car il commençait à spéculer sur les éventuelles raisons de la visite de Lexia, pour ne pas dire qu’il les fantasmait. Après tout, ils avaient décidé d’arrêter de se voir le temps que la brune explore les possibilités de sa relation avec le Swanson. Mais si elle était là aujourd’hui et qu’elle n’avait pas passé Noël avec ce dernier, peut être que cela voulait dire que ça n’avait pas marché entre eux ? Il l’espérait de tout cœur. Oh oui, de tout cœur. Et peut être qu’elle l’entend car… « J’avais envie de te voir… » Il sent son cœur s’emballer à ses mots. Et pas seulement à cause de leur sens. Non, il y a aussi la façon dont elle les prononce, l’intensité de son regard, l’intégralité de son langage corporel. Elle avait envie de lui, il pouvait le voir facilement. Ça tombait bien, la réciproque était vraie… « Mais ce n’est pas la raison de ma visite. » Outch. En quelques secondes, c’est la douche froide. Car le ton de la brune est devenu sérieux et elle a l’air plus nerveuse que sensuelle tout à coup. C’était bien fait pour lui. Il s’était pourtant promis de ne pas se faire de films…

Il ignore son conseil quand il lui dit qu’il devrait s’asseoir. Maintenant, il était juste pressé d’entendre cette fameuse raison. Heureusement, Lexia est le genre de fille qui va droit au but. « Je suis enceinte. De trois mois. » Il comprend les mots du premier coup. Il faudrait être idiot pour ne pas comprendre une phrase si simple, même avec la surprise et le choc. En revanche, il lui faut de plus longues secondes pour dénouer les implications de ce qu’il vient d’entendre. Il reste donc quelques instants pétrifié, muet. Il s’était attendu à beaucoup de choses mais pas à ça. Sans doute parce que Lexia lui avait dit un jour qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfants…Il retrouve finalement ses mots. « Je vois… Je suppose que ça explique le travail de bureau. » Dit-il, comme si cela était le plus important. Il avait résolu une question. Hélas pour lui, de nombreuses autres suivaient, éclipsant les félicitations qu’il aurait pu dispenser. Il choisit de poser la plus importante à ses yeux. Celle de la paternité. « Si tu viens me le dire… C’est que je suis le père ? » Demande t-il. Il ne servait à rien d’avoir une autre réaction avant d’avoir obtenu une réponse à cette question. Il voulait des faits, rien que des faits. C’est pour ça qu’il n’hésite pas à doubler on interrogation, ne faisant pas l’économie de mots pour une fois. « Est-ce que malgré son état, Sw… Adriel peut… ? Enfin, tu vois quoi. » Il met ses mains dans ses poches, nerveux. Autant dire qu’il n’avait aucune idée de comment gérer la situation.


_________________


It's our time to go, but at least we stole the show
Our debut was a masterpiece But in the end for you and me. Oh, the show, it can't go on. We used to have it all, but now's our curtain call. So hold for the applause, oh. And wave out to the crowd, and take our final bow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Sam 13 Jan - 10:57

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot

« Oui ». Lexia répondit une nouvelle fois sans détour à la question de Trystan. Elle n’avait pas délibérément choisi de tomber enceinte mais le choix de protéger son enfant relevait du sien. Toutefois, le marin ignorait encore la nouvelle qu’elle devait lui annoncer. Quand bien même la sauveteuse aurait eu l’inconscience de continuer à son poste, c’était la police qui l’en aurait empêchée dès que son employeur aurait appris sa grossesse. Avant de lui expliquer la situation, Lexia confia qu’elle avait envie de le voir et elle ne prononçait pas juste ces mots-là pour lui faire plaisir ou rendre la situation plus légère par la suite. C’était juste ce qu’elle ressentait, il lui manquait. La brune ne devait cependant pas oublier qu’il y avait Adriel aussi, qu’elle ne devait pas se risquer à de telles formulations et surtout que ce n’était pas le véritable objet de sa visite comme elle l’ajouta ensuite. Lorsque la nouvelle tomba enfin, Trystan resta muet de surprise durant quelques secondes

Après le choc, les premières questions fusèrent. Les interrogations du marin étaient naturelles et légitimes. Lexia ne pourrait malheureusement pas lui donner de réponse satisfaisante pour toutes. Le brun avait logiquement compris les raisons de sa mutation, rassuré sans doute de comprendre ce qui se passait, de pouvoir se raccrocher à ce détail, tandis qu’il s’inquiétait de savoir s’il était bien le père de cet enfant ou si Adriel, au vu de sa condition, était capable d’en avoir. Il était en effet reconnu que les personnes paralysées dans le bas du corps pouvaient aussi devenir stériles à cause de leur handicap mais ce n’était pas toujours le cas. Toujours aussi directe, Lexia joua franc-jeu. « Je ne sais pas. C’est l’un de vous deux. » Répondit-elle tout d’abord. Elle continua ensuite sur sa lancée en lui expliquant brièvement qu’elle avait été dans le déni les trois premiers mois et qu’elle avait découvert la grossesse quelques jours auparavant, lorsqu’elle avait fait un malaise. A l’hôpital, on lui avait exposé les risques possibles et les précautions à prendre. Grossesse à risques… Les mots résonnaient encore dans la tête de Lexia, elle ne voulait en prendre aucun. Pas même celui d’exposer le bébé à un test de paternité invasif ou non. C’était sa seule chance d’être mère. « Je n’ose pas faire le moindre test. S’il arrive quoi que ce soit, je ne pourrai pas me le pardonner… » Souffla-t-elle la gorgée légèrement nouée de gêne.

La flic baissa les yeux, n’arrivant plus à soutenir son regard ; elle se retenait de faire les cents pas. La brune se rendait compte de l’extrême situation dans lesquels elle les mettait, de l’égoïsme dont elle le gérait alors que cette nouvelle était merveilleuse. Lexia n’avait pas trop montré ses émotions devant Adriel, devant Trystan, c’était différent. Ses expressions parlaient davantage pour elle. Elle était perdue, submergée par un mélange de joie et de tristesse à l’intérieur d’elle, son rêve d’être mère un jour pouvait s’exaucer dans les prochains mois mais elle n’aimait pas les conditions qu’elle leur imposait pour autant. Il pouvait voir qu’elle était embêtée par tout ceci, cependant il ne fallait pas oublier que c’était les deux pères potentiels qui devraient gérer le côté plus compliqué de la situation. C'est eux qui avaient besoin d'être rassurés. Mais lequel ? Et puis, est-ce que la réponse à la question de la paternité déterminerait son avenir avec l’un d’eux ? Celle-là aussi était légitime et personne n’oserait la poser de vive voix.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Yevgeniya - Fiona - Lexia/Adriel
RAGOTS PARTAGÉS : 516
POINTS : 1232
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : C'est tumultueux. Sa liaison avec Lexia a pris fin mais elle lui a appris qu'elle était peut être enceinte de lui. Et son amour de jeunesse est revenu frapper à sa porte récemment.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Apparemment, il est impliqué dans un trio amoureux avec Lexia Weston et son ennemi de toujours, Adriel Swanson. C'est surprenant de sa part tout ce drama, il cachait bien son jeu...



MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Dim 14 Jan - 21:46

I don't wanna let go
I know I'm not that strong
I just wanna hear you
Let me take your hand, I'll make it right

Trystan essayait de gagner du temps, se réfugiant derrière des détails pratiques pour éviter d’être frappé de plein fouet par la révélation que Lexia était venue lui faire. Mais c’était inutile. Déjà, il se sent très fébrile, puis comme engourdi. Comme si un autre que lui était en train de vivre la situation et que lui était simplement un observateur extérieur. Ses pensées volètent dans tous les sens, peinant à concevoir ce qu’il est en train d’entendre. Et pourtant… Quand Lexia répond à sa seconde question, il prend chacun des mots qu’elle prononce avec l’impact qu’il mérite. « C’est l’un de vous deux. » Cette fois, il traverse le salon de lui-même pour se laisser tomber sur le canapé, les jambes coupées par le choc. Il se penche en avant, ses mains venant attraper sa tête. Il reste ainsi prostré tandis que la Weston lui donne pas mal de détails, lui expliquant que ça fait déjà trois mois et que c’est une grossesse à risque. Bien sûr, elle ne dit pas tout ça par hasard. Car la conclusion a une incidence directe sur leur cause. « Je n’ose pas faire le moindre test. S’il arrive quoi que ce soit, je ne pourrai pas me le pardonner… » Il entend qu’elle a une toute petite voix. Il entend la gêne dans ses mots comme il voit du coin de l’œil qu’elle regarde ailleurs. Il imagine bien les émotions contradictoires qu’elle doit ressentir car il connaît bien son histoire. Il se dit que sa joie doit être gâchée par l’absurdité de la situation. Qu’elle a dû faire appel à tout son courage pour venir lui dire ça. Sachant tout cela, il voudrait faire preuve d’une compassion absolue, être à même de ménager la future mère. Mais il n’y arrive pas. Sa première réaction est une pure réaction égoïste. Il part d’un long rire désabusé, qui dure, qui dure encore et encore. Et quand il cesse enfin, sa première pensée n’est définitivement pas dirigée vers la bonne personne. « Je suppose que Swanson est déjà au courant ? J’aurai bien voulu voir sa tête ! » Dit-il d’une voix peu charitable. Puis, à nouveau, il redevient silencieux, assimilant toujours la nouvelle.

Cette fois-ci, il essaye d’y réfléchir avec objectivité, recul. Il ne voulait pas réagir comme le dernier des connards, et faire empirer une situation déjà complexe mais la pilule était difficile à avaler. Il relève la tête, cherchant enfin à avoir une vraie conversation avec elle. « Je comprends parfaitement pourquoi tu ne peux pas faire de test et je ne te le demanderai pas mais… putain ! Putain de merde. » Il n’était pas coutumier d’un langage aussi vulgaire mais il n’avait pas encore trouvé de meilleur qualificatif pour exprimer ce qu’il ressentait. Il essaye pourtant de le livrer d’une manière un peu plus élégante. Pour Lexia. Malgré la mauvaise surprise qu’elle était en train de lui faire, elle ne méritait mieux. « C’est déjà une chose d’apprendre que tu vas être père alors que tu ne t’y attends pas du tout, mais là… C’est dégueulasse. Je fais quoi, moi ? Je prends mes responsabilités pendant les six mois restant en sachant que ça sera peut être pour rien ? Ou je dois laisser d’ore et déjà un enfant qui à 50% de chances d’être le mien à un type que je trouve complètement méprisable ? » Aucune des deux solutions ne semblait correcte et c’était de toute façon un problème qui semblait insoluble. Surtout que plus son cheminement progresse dans le temps, plus les conclusions qu’il tire, sont désagréables. « Parce que je suppose que tu n’es pas venue me dire que c’est avec moi que tu as envie de l’élever ? » Demande t-il toujours aussi désabusé. Ses yeux cherchent encore ceux de la sauveteuse quand il demande d’une voix dans laquelle l’incertitude prime. « D’ailleurs, dis-moi… Qu’est-ce que tu attends de moi au juste ? Dis-le moi parce que je suis paumé. » Son instinct lui soufflait qu’elle n’avait pas plus de réponses que lui mais après tout, c’était elle qui possédait le pouvoir décisionnaire le plus important et il était reposant d’imaginer qu’il pouvait s’en remettre à elle plutôt que de prendre une décision aussi capitale.

_________________


It's our time to go, but at least we stole the show
Our debut was a masterpiece But in the end for you and me. Oh, the show, it can't go on. We used to have it all, but now's our curtain call. So hold for the applause, oh. And wave out to the crowd, and take our final bow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Lun 15 Jan - 21:11

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot


Trystan avait résisté au choc de la première nouvelle, celle de la grossesse. Mais lorsque Lexia confirma le problème des deux pères potentiels, il vint s’installer dans le canapé et se tint le visage entre les mains. Mal à l’aise, la brune ne trouvait pas les mots car son irresponsabilité les avait mis dans une situation compliquée. D’un autre côté, elle n’aurait jamais imaginé que ce soit possible c’est pourquoi elle leur était reconnaissante de ne pas lui en vouloir. Après, un bébé était un petit miracle pour elle, un motif de réjouissance, mais elle se contenait parce que tout le reste était bien difficile. Lexia lui partagea ensuite ce qui lui avait été dit à l’hôpital afin que Trystan ait tous les éléments entre les mains. Sa première réaction la surprit, il éclata de rire, un rire jaune probablement, désabusé par cette situation dont il ne contrôlait rien. Lorsqu’il évoqua Adriel, Lexia ne répondit pas. Elle n’avait ni l’envie ni la force de se retrouver au milieu de leurs conflits et de donner du grain à moudre au marin en disant que ce malaise était justement arrivé chez le graphiste. Au bout de quelques secondes de réflexion, elle s’accorda tout de même à répondre sur un point. « Il sait, oui. » Inutile de préciser qu’il n’était pas plus heureux que Trystan à l’heure qu’il était. En fait, Adriel ne se voyait surtout pas père mais s’il devait assumer, il était prêt à le faire. Quant au marin, Lexia lui donna le temps de réfléchir, elle qui venait avec une bombe n’allait pas en plus le brusquer. Il accepta les raisons qui la retenaient de faire un test mais il avait quand même du mal à avaler la pilule. Ce n’était pas comme si elle leur laissait le choix, comme si les circonstances leur laissaient le choix à tous. Trystan traduit en mots toute la difficulté du contexte : se réjouir et prendre ses responsabilités pour rien ? Ne rien faire et être mis devant le fait accompli ? Abandonner d’office son potentiel enfant à un autre ? Le marin s’égara alors en affirmant qu’elle n’était pas venue lui dire qu’elle avait envie de l’élever avec lui – ce qui était faux si l’enfant était le sien – et il chercha son regard afin de savoir ce qu’elle attendait de lui. « Tu fais ce que tu veux, Trys’. J’aurai cet enfant mais je ne demande rien et je ne veux forcer personne à rien vu la situation. Si tu veux venir aux examens, tu es le bienvenu. Si tu ne veux pas et que tu préfères attendre le résultat final, je comprendrai. » Lexia gardait son calme, car s’énerver ne servirait qu’à empirer son état et elle préférait l’éviter même si cette histoire lui prenait la tête. Pourquoi avait-il fallu que le hasard implique deux personnes ? Trop d’incertitudes maintenant. « Peu importe le résultat ou ce dont j’ai envie, j’aimerai que cet enfant soit élevé par son vrai père. C’est ça que je veux. Et si c'est le tien, je sais que tu feras ce qu'il faut le moment venu. » Elle posa une main sur l’avant-bras de Trystan dans l’espoir que ce contact aiderait à le calmer un peu. « Tu sais bien que tu n’es pas n’importe qui pour moi, je pense que nous avons dépassé le stade de ces interrogations depuis bien longtemps. » Lexia essayait de lui faire comprendre que peu importe sa relation avec Adriel, les sentiments forts qu'elle avait pour le graphiste ou l’évolution qui en découlerait, la grossesse était un problème totalement à part, et les sentiments d’affection qu’elle pouvait ressentir pour l’un ou l’autre n’entraient pas en considération ici. « Mais ce n’est pas le sujet ici et la réponse à la principale question, je ne la connais pas non plus. »

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Yevgeniya - Fiona - Lexia/Adriel
RAGOTS PARTAGÉS : 516
POINTS : 1232
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : C'est tumultueux. Sa liaison avec Lexia a pris fin mais elle lui a appris qu'elle était peut être enceinte de lui. Et son amour de jeunesse est revenu frapper à sa porte récemment.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Apparemment, il est impliqué dans un trio amoureux avec Lexia Weston et son ennemi de toujours, Adriel Swanson. C'est surprenant de sa part tout ce drama, il cachait bien son jeu...



MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Dim 21 Jan - 18:33

I don't wanna let go
I know I'm not that strong
I just wanna hear you
Let me take your hand, I'll make it right

Si on peut reconnaître quelque chose à Lexia, c’est qu’elle n’esquive pas quand Trystan lui demande ouvertement ce qu’elle veut faire face à la situation. « Tu fais ce que tu veux, Trys’. J’aurai cet enfant mais je ne demande rien et je ne veux forcer personne à rien vu la situation. Si tu veux venir aux examens, tu es le bienvenu. Si tu ne veux pas et que tu préfères attendre le résultat final, je comprendrai. » Il sait qu’elle pense ce qu’elle dit mais malheureusement, ça ne l’aide pas. Pas quand il ne savait pas lui-même ce qu’il voulait… La Weston semble plus avancé que lui de ce côté-là et continue à lui livrer le fruit de ses réflexions d’une voix qu’elle veut sans doute apaisante. « Peu importe le résultat ou ce dont j’ai envie, j’aimerai que cet enfant soit élevé par son vrai père. C’est ça que je veux. Et si c'est le tien, je sais que tu feras ce qu'il faut le moment venu. » Les derniers mots de la brune ont un fort impact sur lui. Par le biais d’une simple supposition, toutes ses certitudes sont à nouveau bousculées. Si c’était le sien… Il ferme les yeux, essayant de s’imaginer avec un enfant. Un jour, cela avait été un véritable projet pour lui. Lorsque Fiona et lui étaient encore heureux ensembles et que rien d’autre qu’un avenir brillant ne les attendait. Sauf que c’était une image du passé. Une image qu’il avait abandonnée. Et aujourd’hui, elle revenait le frapper d’une manière plutôt inattendue….

« Tu sais bien que tu n’es pas n’importe qui pour moi, je pense que nous avons dépassé le stade de ces interrogations depuis bien longtemps. Mais ce n’est pas le sujet ici et la réponse à la principale question, je ne la connais pas non plus. » La paume de Lexia vient se poser sur le bras de Trystan. Il se doute bien qu’elle essaye de l’aider à surmonter le choc comme elle peut mais le geste ne l’aide pas. Au contraire, sentir la peau de Lexia contre la sienne, percevoir la chaleur de sa main et la douceur de son geste font vaciller sa résolution. Il y a quelque chose qu’il ne s’était promis de ne pas faire mais cette promesse s’estompait d’instants en instants. « Tu n’es pas n’importe qui pour moi non plus… » Commence t-il en ne quittant pas les iris mordorées de la jeune femme du regard. « J’ai longtemps voulu faire comme si c’était le cas mais ce n’est pas vrai. » Après tout, ils avaient effectivement commencé cette liaison un peu particulière avec l’idée qu’ils ne s’attacheraient pas l’un à l’autre. Mais ce n’était pas ce qui s’était passé. Pour Trystan du moins. « Alors si je te disais que ce que je veux, c’est m’occuper de toi pendant ta grossesse ? Et même après ? Parce que si cet enfant est le nôtre et pas un Swanson… » Sa main remonte pour attraper la main de la Weston, qu’il enlève de son bras mais seulement pour la serrer dans la sienne. « J’ai fais une connerie en te laissant aller vers Adriel. Je.. Je me suis accroché à de vieux sentiments, au souvenir d’une femme qui ne sera sans doute plus jamais mienne... Mais… On pourrait être une famille. On pourrait être heureux. » Avec le temps, il se sentait capable de laisser les sentiments s’épanouir, de l’aimer comme elle le méritait. Au fond, il était déjà bien plus attaché à elle qu’il ne le devrait. Sinon, il ne serait pas en train de se jeter à l’eau de la sorte. « Donc si, ce dont tu as envie importe. Parce que ça peut tout changer. »

_________________


It's our time to go, but at least we stole the show
Our debut was a masterpiece But in the end for you and me. Oh, the show, it can't go on. We used to have it all, but now's our curtain call. So hold for the applause, oh. And wave out to the crowd, and take our final bow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Lun 22 Jan - 16:18

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot


Lexia était perdue parce qu’elle ne connaissait pas la réponse à toutes les questions que l’un ou l’autre lui posait. Tous les deux semblaient avoir accepté l’idée d’être le père potentiel de cet enfant et surtout de l’élever si c’était le sien. C’était déjà une inquiétude en moins. Que ce soit Adriel ou Trystan, ce bébé aurait un père présent. Toutefois, une autre inconnue s’ajoutait dans tout ce fil d’Ariane déjà bien compliqué. Avant qu’elle n’apprenne qu’elle était enceinte, Lexia était passée chez le graphiste qui lui avait ouvert son cœur. Elle avait aussi reconnu des sentiments confus et compliqués à son égard mais ces considérations étaient passées au second plan car sa priorité était devenue son bébé. L’enfant redistribuait les cartes. En effet, si la flic réfléchissait aux conséquences sentimentales en plus de l’enfant, tout prenait encore une dimension supplémentaire : s’il était celui d’Adriel, les deux meilleurs amis reprendraient certainement où ils s’étaient arrêtés. S’il était celui de Trystan, Lexia doutait que le graphiste accepte encore d’entendre parler d’elle ou bien supporterait-il l’idée de continuer à la voir alors que l’enfant qu’elle élevait serait celui de son pire ennemi ? Et Trystan accepterait-il qu’elle entretienne une relation avec Adriel et que le graphiste approche l’enfant si le bébé était le sien ? C’était déjà très compliqué jusqu’à présent mais le contexte prit des allures encore plus vertigineuses lorsque le marin lui ouvrit ni plus ni moins son cœur lui aussi. Il est vrai que Lexia avait tendu la perche en lui faisant comprendre qu’il n’était pas n’importe qui pour elle, mais elle ne se doutait pas qu’au-delà des responsabilités qu’il prendrait, il était carrément prêt à se poser dans une famille avec elle. La vérité était que Trystan s’était aussi attaché à elle, bien plus qu’elle ne l’avait imaginé. Les barrières de leur pseudo liaison sans attaches s’étaient brisées depuis longtemps. Lexia ne savait pas ce qu’elle devait faire, ce qui était le mieux ni même ce qu’elle voulait en réalité ; elle n’arrivait pas se projeter maintenant parce qu’elle ne savait pas à qui était l’enfant. C’était limite si elle ne voulait pas s’en remettre au destin point de vue sentimental, limite si elle ne suivrait pas les gênes du bébé par facilité pour savoir avec qui se poser. Pourtant, elle ne pouvait pas prendre cette option, il fallait qu’elle soit claire dans sa tête sur ce qu’elle voulait elle point de vue personnel, peu importe à qui serait l’enfant. Toutefois, c’était son bien-être à lui qui devait passer avant aussi. Lexia se refusait à penser à toutes ces incertitudes pour le moment. C’était déjà beaucoup trop compliqué pour qu’elle s’implique sentimentalement. Sa seule priorité, c’était la grossesse, point. Les mots de Trystan ne l’avaient toutefois pas laissé indifférente, le brun ne s’ouvrait pas facilement et elle serra la main qui tenait la sienne, heureuse de pouvoir compter sur lui aussi en cas de besoin. Ce que le marin voulait sans doute savoir était si elle était aussi prête à se poser avec lui dans le cas où cet enfant serait le sien. Finalement, ce n’était pas que de la ‘facilité’ ; elle avait beau retourner le problème dans tous les sens, la situation se résumerait très cruellement aux résultats. Lexia n’imposerait jamais à deux ennemis de se côtoyer toutes une vie si ses sentiments allaient dans le sens de l’un et les gênes dans le sens de l’autre, les six prochains mois seraient déjà largement suffisants. Si les deux s’accordaient, c’était tant mieux, mais elle ne le saurait pas avant l’accouchement. « Je suis touchée par tes mots, vraiment… Et je suis contente de savoir que je pourrai compter sur toi, encore plus si… enfin bref. » La brune décida alors de continuer sur l’honnêteté jusqu’au bout, c’était la meilleure idée possible de toute façon, vu les circonstances. « Ce n’est pas un cas de figure normal. Je ne veux blesser personne, mais ça arrivera forcément. Je n’arrive pas à te répondre maintenant, parce que peu importe ce que je peux penser ou comment je retourne le problème dans ma tête, le résultat me semble toujours être l’élément déterminant pour la suite des événements. Je ne me vois franchement pas avec l’un et que l’enfant soit de l’autre. C’est absurde. D’un autre côté, ce serait aussi terrible d’attendre le résultat pour te répondre. Je ne sais pas… je n’y ai pas encore réfléchi, j’ai besoin de temps pour penser à tout ça. » Juste avant d’apprendre qu’elle était enceinte, Lexia était sur le point d’envisager une relation avec Adriel, il lui avait quand même fait comprendre que tout avait changé entre eux et dans quelle mesure juste avant qu’elle s’évanouisse. Elle tenait beaucoup à lui aussi et elle savait que peu importe le résultat, son meilleur ami serait présent parce que justement il existait aussi une amitié très importante entre eux de base. D’un autre côté, elle n’aurait jamais pensé que Trystan voudrait plus que prendre ses responsabilités et qu’il envisageait carrément une famille avec elle dans le cas où le bébé serait le sien. Lui aussi avait déjà bien souffert… Il y aurait forcément un déçu maintenant, pas que pour le bébé, mais aussi d’un point de vue sentimental. La jeune femme avait bien merdé sur toute la ligne. En fait, Lexia ne fuyait jamais une situation mais aujourd’hui elle avait juste envie de disparaître six pieds sous terre. Elle avait besoin de prendre du recul et de réfléchir à tout ceci, de demander un avis extérieur et objectif à une personne qui la connaissait bien. La brune pensait en parler à son frère, déjà père depuis bien longtemps. Il saurait quoi lui dire pour la calmer. « Je… je ferais mieux d’y aller. » Souffla-t-elle d’une voix plus douce. « Si tu as la moindre question, tu peux m’appeler quand tu veux. »

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Yevgeniya - Fiona - Lexia/Adriel
RAGOTS PARTAGÉS : 516
POINTS : 1232
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : C'est tumultueux. Sa liaison avec Lexia a pris fin mais elle lui a appris qu'elle était peut être enceinte de lui. Et son amour de jeunesse est revenu frapper à sa porte récemment.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Apparemment, il est impliqué dans un trio amoureux avec Lexia Weston et son ennemi de toujours, Adriel Swanson. C'est surprenant de sa part tout ce drama, il cachait bien son jeu...



MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Sam 27 Jan - 19:25

I don't wanna let go
I know I'm not that strong
I just wanna hear you
Let me take your hand, I'll make it right

La main de Lexia serre celle de Trystan en retour, tous deux ne se rendant pas compte que c’est le geste le plus intime et le plus tendre qu’ils ont partagé depuis le début de leur relation. Et cela car ils sont bien trop absorbés dans l’importante discussion du jour. « Je suis touchée par tes mots, vraiment… Et je suis contente de savoir que je pourrai compter sur toi, encore plus si… enfin bref. » C’est un bon début de réponse à la bouteille que le marin a jeté dans la mer mais les épreuves de la vie l’ont formé. Il attend donc patiemment la nuance qui va suivre, car il y en a forcément une. Et sans surprise, elle finit par arriver quelques secondes plus tard. La Weston lui explique qu’elle ne veut blesser personne même si elle sait que ça finira par être le cas. Et que surtout, elle n’a pris aucune décision, qu’elle a encore besoin de temps. Il encaisse, presque sans ciller. Dans un monde idéal, elle lui aurait fait une toute autre réponse mais c’était la réalité, dans sa forme la plus crue. « Je vois… Je comprends. » Dit-il de la manière la plus neutre possible. Déjà, il regrettait l’élan qui l’avait emporté, qui l’avait poussé à faire cette proposition. Il n’avait pas grand-chose à offrir et même si Lexia lui avait déjà affirmé le contraire, il continuait à le penser. Surtout aujourd’hui, à ce moment précis. Il n’était pas un premier choix mais plutôt une option face à une autre. Aussi risible que cela puisse être, la génétique l’avait placé à égalité avec Adriel. Et pour une longue période, ils en seraient réduits à un chiffre. 50% qu’il soit le père. 50% que Lexia le choisisse.

Vraiment, s’il s’écoutait, il baisserait les bras et ravalerait sa proposition. Il laisserait Lexia une nouvelle fois à son ennemi plutôt que de prendre le risque encore de souffrir dans l’attente d’une réponse qui ne lui serait probablement pas favorable. Mais il ne pouvait pas. Pas quand il savait que c’était aussi prendre le risque d’abandonner un enfant qui était peut être le sien. Non, il devait prendre sur lui. Encore et toujours… La main de la brune délaisse la sienne en même temps qu’elle se relève. « Je… je ferais mieux d’y aller. Si tu as la moindre question, tu peux m’appeler quand tu veux. » Il laisse partir en silence, décidément prostré depuis que la nouvelle est tombée. Elle doit être déjà sur le perron quand il a la révélation qui s’impose... Il ne pouvait pas la laisser partir comme ça. Il avait été un peu égoïste, se focalisant avant tout sur son ressenti à lui. Ce n’était pas comme ça qu’il devait agir. Surtout s’il voulait qu’elle le considère comme un père potentiellement acceptable. « LEXIA ! ATTENDS ! » Il s’est précipité dehors à sa suite, constatant avec soulagement qu’elle n’a pas dépassé la limite de sa clôture. Il dévale les marches de son perron, attrapant la manche du manteau de la Weston pour la faire doucement se retourner. « Je.. J’ai bloqué que sur une partie de la nouvelle… Je suis idiot. » Il la regarde sans sourire mais avec une affection qu’il ne cherche même plus à dissimuler. « Félicitations… Malgré les circonstances, je pense que tu dois être heureuse. » Oui en dehors de cette absurde histoire de double paternité, c’était une heureuse nouvelle, un véritable miracle pour la jeune femme. Peut être fallait-il ravaler l’amertume et se concentrer sur cela ?


_________________


It's our time to go, but at least we stole the show
Our debut was a masterpiece But in the end for you and me. Oh, the show, it can't go on. We used to have it all, but now's our curtain call. So hold for the applause, oh. And wave out to the crowd, and take our final bow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Dim 28 Jan - 21:48

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot


Lexia n’arrivait pas à savourer pleinement le moment. Elle avait beau être heureuse de ce petit miracle, elle avait surtout un cœur qui tenait aux deux personnes concernées. La situation n’était pas facilitée parce qu’Adriel et Trystan se détestaient, que chacun d’eux aurait l’espoir d’une issue positive, mais l’un d’eux serait déçu. La jeune femme ne devait plus seulement penser pour elle, elle devait penser au bébé avant tout. Il est vrai que le marin était le premier des deux qu’elle avait fréquenté depuis de longs mois, toutefois il ne lui avait jamais tendu de perche sur d’éventuels sentiments avant aujourd’hui… Sa grossesse bousculait probablement tout. Quant à Adriel, elle le fréquentait depuis moins longtemps d’un point de vue plus compliqué, mais il était son meilleur ami et il lui avait aussi ouvert son cœur avant d’apprendre cette nouvelle, tout comme elle lui avait confié son attachement également. Difficile de faire comme si de rien était maintenant. Pourtant, ces considérations passaient au second plan jusqu’au résultat parce que peu importe ses envies, comme elle l’expliquait à Trystan, non ça ne dépendait plus que d’elle désormais. Lexia savait qu’il venait de le prendre comme une claque en pleine figure mais il comprenait quand même sa position. Elle ne repoussait pas ses mots, elle était juste dans un contexte qui rendait impossible une réponse aussi directe que les précédentes. Les deux savaient plus ou moins ce qu’ils représentaient l’un pour l’autre, ce qu’ils avaient partagé ces derniers mois ensemble, ce qu’ils s’étaient apportés… Plus besoin de le redire, comme elle l’avait indiqué. Il n’était juste plus question de ça ici même si les mots ‘je suis amoureux de toi’ d’Adriel continuaient aussi de marteler la brune. Afin de mettre tout au clair dans sa tête, Lexia avait besoin de recul et de s’éloigner de toute cette agitation pendant un moment. Aussi, maintenant qu’elle avait annoncé la nouvelle à Trystan et qu’elle avait répondu à ses questions, elle se redressa pour prendre congé. La nageuse lui adressa un dernier regard mais le pêcheur gardait la tête baissée, toujours désemparé par cette nouvelle. Elle quitta donc la maison en silence et s’avança dans l’allée lorsque Trystan l’interpella. La flic s’arrêta et attendit qu’il déboule dehors et la rattrape. Comme débloqué, le Meylir lui lança alors un regard affectueux tout en lui glissant des félicitations. Il connaissait l’importance de cette nouvelle à ses yeux. « Merci… Oui je le suis, c’était inespéré pour moi. » Elle retenait toujours ce nœud dans sa gorge, mais les derniers jours avaient été chargés et compliqués émotionnellement. Si elle ne partait pas dans les prochaines minutes, elle ne retiendrait ni ses larmes de joie, ni celles de tristesse, le mélange d’un trop plein accumulé d’un coup, les hormones féminines peut-être aussi, allez savoir. Lexia expira un bon coup et parvint à maintenir les émotions quelques instants supplémentaires. Elle faillit lui dire que quitte à ce que ce soit un autre qu’Adriel en potentiel père, elle était contente que ce soit lui l’autre possibilité et qu’elle n’aurait voulu personne d’autre que l’un d’eux mais elle ne formula pas cette idée égoïste à voix haute, c’était déjà bien assez comme ceci. « Tu as tellement de force en toi. » Tout ce qu’il avait déjà traversé était impressionnant et il avait encore encaissé aujourd’hui. Lexia exprima alors ce dont elle redoutait le plus, ce qu’elle n’avait encore confié à personne tellement tout s’était bousculé. « J’ai peur Trystan. J’ai peur que le cauchemar recommence et qu’il arrive quelque chose. » Elle était terrifiée à l’idée de refaire une fausse couche, pas rassurée par les propos des médecins qui lui avaient signifié les risques de cette grossesse. Sa précédente était survenue au bout de six mois et elle n’était même pas qualifiée de risquée celle-là. Alors maintenant ? Elle était à la fois heureuse et complètement angoissée. En plus, Lexia ne savait même pas vers lequel des deux trop se tourner de peur d’enflammer la situation alors elle gardait un maximum d’émotions en elle, ce qui expliquait qu’elle était à deux doigts de s’effondrer aujourd’hui.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys, Jaya & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : rose red (avatar) simonangel (image profil)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Faith - Yevgeniya - Fiona - Lexia/Adriel
RAGOTS PARTAGÉS : 516
POINTS : 1232
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : C'est tumultueux. Sa liaison avec Lexia a pris fin mais elle lui a appris qu'elle était peut être enceinte de lui. Et son amour de jeunesse est revenu frapper à sa porte récemment.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Apparemment, il est impliqué dans un trio amoureux avec Lexia Weston et son ennemi de toujours, Adriel Swanson. C'est surprenant de sa part tout ce drama, il cachait bien son jeu...



MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Mar 30 Jan - 21:36

I don't wanna let go
I know I'm not that strong
I just wanna hear you
Let me take your hand, I'll make it right

« Merci… Oui je le suis, c’était inespéré pour moi. » Lexia confirme la supposition de Trystan, l’air tout à coup très émue. Le mot est très bien choisi pour elle qui avait justement cessé d’espérer. C’était même précisément pour cela que tous les deux s’étaient si bien trouvés. Le Meylir avait renoncé à l’idée de trouver une femme qu’il aimerait autant que Fiona tandis que la Weston avait renoncé à l’idée de construire une famille. Les bouts fêlés de leurs âmes et de leurs cœurs s’étaient un instant emboîtés, formant un bel ensemble, comblant le vide qui avait grandi en eux. Mais les circonstances avaient joué contre eux. Les circonstances jouaient toujours contre Trystan. Et encore une fois, il le sentait bien, il n’y aurait pas de happy  ending. C’est ce qui doit pousser Lexia à prononcer sa réplique suivante. « Tu as tellement de force en toi. » Il ne pensait pas que ce soit vrai. Car les gens forts subissaient des épreuves mais trouvaient encore la force de vivre après. Lui survivait au mieux. Il n’avait pas trouvé le courage de se reconstruire vraiment, l’énergie de chercher la beauté dans ce monde. Il traversait le quotidien avec indifférence et morosité, comme un fantôme désincarné. Sauf dans les moments comme celui-ci. Il retrouvait l’accès à des émotions qu’il pensait avoir oubliées. « Peut être que j’ai juste à regarder autour de moi pour trouver l’inspiration. » Dit-il en la regardant fixement, lui retournant ainsi implicitement le compliment, à défaut de pouvoir l’accepter. Car il n’allait pas nier que tout à l’heure, il avait été particulièrement admiratif de la façon dont Lexia gérait leur situation. Et ce, même quand il l’avait mise dans une position difficile avec sa surprenante proposition…

Bien que pour le moment, la solidité dont la jeune femme avait preuve tout à l’heure semblait vaciller. Ses yeux d’une couleur si particulière sont presque humides et sa gorge semble nouée quand elle fait ce qui s’apparente à une confession au pêcheur. « J’ai peur Trystan. J’ai peur que le cauchemar recommence et qu’il arrive quelque chose. » Comme un flash, il la revoit la première fois où Lexia lui avait parlé de sa fausse couche et d’à quel point cela avait été traumatisant pour elle. Elle était bouleversée. Il comprenait donc qu’aujourd’hui, elle puisse éprouver de la peur… Le Meylir détestait les personnes qui vous assénaient que tout allait bien se passer alors qu’elles n’en savaient rien. Il fait donc grâce à la Weston de cette formule toute faite et inutile. En fait, il ne dit rien du tout. Il se contente d’ouvrir les bras et de l’attirer contre lui, donnant ainsi sa première étreinte depuis bien longtemps. Le visage de la jeune femme vient alors  reposer au creux de son épaule tandis qu’il pose une main protectrice  à l’arrière de sa tête et que son autre main vient se poser sur son dos. « C’est normal… » Murmure t-il après de longs instants. Qu’elle s’inquiète comme ça étant sans doute mauvais pour le bébé mais lui dire d’arrêter serait  aussi stupide qu’inutile. Il baisse légèrement la tête, son menton venant se poser contre la tempe de Lexia. « Mais tu n’es pas seule. » Adriel ou lui peu importe. L’important était qu’elle ne garde pas ses peurs enfouies. Par contre, il ne voit pas quoi ajouter. Il ne savait absolument pas comment la réconforter autrement que par les gestes. Il la serre donc contre lui en silence, réfléchissant activement à la marche à suivre. Et finalement, il parvient à trouver un début d’inspiration.   « Et si je nous préparais une tasse de thé ? Tu pourras me dire ce qu’on dit les médecins et me donner d’autres détails sur ta grossesse. De toute façon, on a pas mal de choses à discuter. » Une autre première, il proposait aussi une discussion. Comme quoi tout pouvait arriver. Mais après tout, tout à l'heure, en ne se concentrant que sur l'identité du père, ils n’avaient que partiellement effleuré un sujet bien plus vaste.

_________________


It's our time to go, but at least we stole the show
Our debut was a masterpiece But in the end for you and me. Oh, the show, it can't go on. We used to have it all, but now's our curtain call. So hold for the applause, oh. And wave out to the crowd, and take our final bow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Trystan & Adriel. A venir : Sameen

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel) - Dimka - Adriel (3) - Ivy - Trystan (2) - Intrigue Disparition Myrtle White - Adriel (4) - Thomas (2)
RAGOTS PARTAGÉS : 482
POINTS : 1532
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance. Pour ne rien arranger, elle est enceinte et ne sait pas lequel des deux est le père.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan Mer 31 Jan - 19:37

We're going up up up till the stars are below
Come, we're gonna go flying
I may need a co-pilot


Ces derniers jours, Lexia s’était concentrée sur l’essentiel : le positif que lui apportait cette nouvelle et la dimension compliquée en l’annonçant aux deux pères potentiels. Mais derrière ces circonstances, elle avait mis ses craintes en sourdine alors que la peur la tenaillait. C’est pourquoi, lorsque Trystan sortit pour la rattraper et la féliciter, la force qu’elle avait réussi à conserver jusqu’à présent flancha. Elle avait tenu bon jusqu’au moment de le quitter mais ses doutes la faisaient vaciller. Le marin lui retourna le compliment sur sa résistance, tous les deux avaient encaissé bien des chocs et des blessures dans leur passé et ils continueraient d’affronter ce qui se présentait à eux. Toutefois, il s’agissait d’un sujet particulièrement sensible pour Lexia et derrière sa façade solide, la brune n’était pas sereine du tout. Au contraire, elle redoutait complètement ces prochains mois, pas seulement parce que la paternité serait partagée, mais surtout parce que l’avenir était tout simplement incertain. Les premiers mois étaient toujours les plus compliqués dans le cas de grossesse normale selon les médecins, sauf qu’elle avait perdu son premier à six mois et que cette seconde grossesse était loin d’être sans risque. Tout le monde disait toujours qu’il ne fallait pas imaginer le pire, mais elle n’arrivait pas à faire autrement vu ses raisons. Elle tenait absolument à avoir un enfant et ses espoirs d’être mère étaient enfin revenus. Ce serait tout simplement la catastrophe émotionnelle en cas de problème. Lexia n’était pas certaine de pouvoir s’en remettre cette fois. Trystan ne chercha pas à la rassurer vainement, il ne pouvait pas prédire l’avenir, cependant il lui apporta son soutien dans une étreinte bienvenue et c’était plus important que n’importe quelle parole. Le souffle de la jeune femme devint erratique. La flic se blottit un instant dans les bras du Meylir et essaya de se reprendre un peu. Le pêcheur lui proposa alors de rentrer au chaud boire un thé et de discuter ouvertement sur tout ce qui l’inquiétait et tout ce qui concernait le bébé. Lexia accepta et lui emboîta le pas pour revenir dans la maison. Elle resta un bon moment à discuter avec lui, une discussion qui lui fit du bien et l’apaisa. La brune quitterait le domicile plus tard, pas totalement sans doute, mais plus rassénérée qu’en arrivant. La suite, au prochain épisode.

Sujet terminé

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: No easy way down | Trystan

Revenir en haut Aller en bas

No easy way down | Trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-