AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

MCGREEN - If I didnt know better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Andrew Green
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : weedy
TES DOUBLES : nate, brendan, lizzie, deborah, jesse et yevgeniya
TON AVATAR : luke grimes
TES CRÉDITS : angie (avat) | penny (gif) | astra + tumblr + lloyd (signat)
TA DISPONIBILITE RP : MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 JT0JBFP
RAGOTS PARTAGÉS : 8731
POINTS : 3780
ARRIVÉE À TENBY : 16/11/2013
MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 Tumblr_oyxvp6YPu81vg2yxdo3_250
ÂGE DU PERSONNAGE : 33 yo (10.11.85)
CÔTÉ COEUR : mcgreen
PROFESSION : mecano
REPUTATION : il n'est toujours pas retourné en prison celui-là ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MCGREEN - If I didnt know better MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 EmptySam 3 Mar - 19:00

Is it cruel to be kind not to speak my mind
And to lie to you rather than hurt you
Well I'll confess all of my sins after several large gins
But still I'll hide from you, hide what's inside from you


Les paroles de Jean reflètent ce qu'elle ressent, ce qu'elle veut. Et si elle dit d'abord qu'elle ne sait pas si elle veut réellement avoir des enfants, je comprends par la suite qu'elle sait très bien ce qu'elle veut. La réponse est positive. Elle veut des enfants et pire, elle les veut avec moi. Que pourrais-je offrir à un enfant mis à part de la misère ? Pourtant, je me prends à imaginer ce à quoi pourrait ressembler le mélange de nos deux ADN et ça ne m'effraie plus autant qu'avant. Cette peur que je viens de ressentir suivie de cette promesse que j'ai faite à Jean me poussent à croire que ça ne serait pas si terrible que ça, en fait. Car j'étais sérieux quand je disais à Jean que je serais avec elle, quoi que le test dise. Cette possible paternité aurait certes été un accident, mais je n'aurais pas fui pour autant. J'aurais assumé. J'aurais été là pour Jean et j'aurais été là pour l'enfant.
Serais-je prêt à accepter quelque chose que Jean veut, même si elle confie qu'elle est prête a y renoncer si je n'en veux pas ? Est-ce qu'on peut parler de sacrifice ? Elle sacrifierait son désir de famille si elle accepte de continuer notre vie à deux, et de mon côté je sacrifierais mon désir de tranquillité si j'accepte de connaître la vie à trois ? Je la crois quand elle dit qu'elle est prête à y renoncer pour moi, mais je ne suis pas sûr de vouloir la voir abandonner son envie, même si je ne suis pas encore sur la même longueur d'onde. Il faut y réfléchir sérieusement : ce n'est pas une décision à prendre à la légère, surtout après tout ce que nous venons d'encaisser.
Déjà, je me demande si nous serons capable de nous en sortir dans cette éventualité - je peux à présent me permettre de poser les questions qui me pesaient, mais que je ne pouvais pas poser en attendant le résultat du test de grossesse. Nous n'étions pas sûr d'avoir un choix, alors que nous pouvons l'avoir à présent. Je demande à Jean ce qu'elle en pense et ses mots sortent avec une sincérité étourdissante.

Je dois m'assoir. Je pensais que les montagnes russes émotionnelles seraient terminées aussitôt le test révélé négatif, mais il faut croire que j'avais tort et à présent, je ne vois plus comment en sortir. Je me pose sur une chaise, et j'encaisse les nouvelles données. « Je suppose que tu as raison. » Oui, nous merderions, mais qui peut se vanter d'être parfait sur toute la ligne, de ne jamais avoir fait d'erreur ? Et oui, je ressens moi aussi cette impression qu'ensemble, nous peuvont tout faire, tout surmonter. « Je ne peux pas te dire si c'est ce que je veux ou non… Pas tout de suite, en tout cas. » Il s'est passé tellement d'événements ces quelques dernières minutes qu'il serait stupide de précipiter mon jugement. « Je ne te dis pas non plus que ça n'arrivera jamais, juste… Qu'il faut que j'y pense. » Que j'y pense sérieusement. Envisager un tel bouleversement demande réflexion et nous n'avons plus besoin de nous précipiter comme nous aurions eu à le faire si le test s'était avéré positif. « Toi aussi il faut que tu y penses, d'ailleurs… Tu t'imagines passer neuf mois sans une goutte de whisky ? » Pour faire descendre la pression de ce moment bien trop important, bien trop sérieux, je tente une plaisanterie bancale. Je gratifie la McKinnon d'un sourire amusé qui masque en réalité des inquiétudes que je n'avais jamais ressenties, tout simplement parce que je ne m'étais jamais imaginé vivre une telle conversation, une telle situation. « Ca te va si pour le moment… On se concentre uniquement sur notre emménagement ensemble ? » Demande-je en espérant qu'elle comprendra ce besoin de recul. Rien n'empêche que nous continuions d'en parler, même si pour l'instant, il serait préférable de se concentrer sur les choses concrètes, les choses que nous voulons tous les deux et qui n'implique aucun sacrifice de la part d'un des partis. Vivre ensemble, une étape dont nous allons pouvoir profiter sans avoir à nous presser.


_________________


❝ Falling away with you ❞

All of the love we left behind watching the flash backs intertwine, memories I will never find. So I'll love whatever you become and forget the reckless things we've done. I think our lives have just begun.

MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 2846326278:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean McKinnon
ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : JANE.SMITH
TES DOUBLES : Abbey Baxter + Eirian Kleefin + Brianna Harris
TON AVATAR : Tatiana Maslany
TES CRÉDITS : ava par ? sur Bazzart ; gif par Penny
TA DISPONIBILITE RP : Dispo pour 1 RP
Andrew
RAGOTS PARTAGÉS : 6942
POINTS : 2509
ARRIVÉE À TENBY : 22/10/2013
ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans
CÔTÉ COEUR : McGreen for the win
PROFESSION : nouvellement réceptionniste à Tenbreak FM
REPUTATION : N'en déplaise aux mauvaises langues, Andrew et elle ont emménagé ensemble et attendent un bébé pour début janvier


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MCGREEN - If I didnt know better MCGREEN - If I didnt know better - Page 2 EmptyDim 4 Mar - 0:08

Jean connait suffisamment Andrew pour ne s'être fait aucune illusion quant à ses désirs de paternité. Elle sait bien qu'il faudra plus que des déclarations, même sincères et enflammées, pour le convaincre - s'il se laisse un jour convaincre. Mais la brune sait aussi qu'elle ne peut pas garder ses envies pour elle. Elle veut qu'ils construisent leur histoire ensemble ; et le fait qu'elle les voit à plus qu'à deux fait partie de ses rêves. C'est presque à peine croyable, pour elle qui s'imaginait encore quelques années plus tôt finir comme une célibataire endurcie. Et surtout, incapable d'être mère. C'est peut-être parce qu'elle a parcouru tout ce chemin qu'elle le croit capable de changer d'avis lui aussi à propos d'éventuels enfants, de finir par se voir un jour comme un père potentiel. Malgré tout, l'Ecossaise appréhende sa réaction, parce qu'elle a conscience de lui en demander beaucoup, peut-être même trop. Elle est sincère, toutefois, quand elle lui assure qu'elle peut oublier toute envie de maternité s'il le souhaite ; parce qu'elle ne peut s'imaginer sans lui à nouveau. Alors, lorsqu'il s'éloigne pour s'asseoir, Jean craint le pire. Elle en a visiblement trop dit. Il semble presque plus sonné que lorsqu'il a découvert le test de grossesse. Sans doute parce que la différence est énorme, aussi, entre accepter une erreur et désirer un enfant.

Mais, finalement, le fait qu'Andrew ne rejette pas l'idée en bloc soulage Jean. Peut-être qu'ils y arriveront un jour. Elle lui adresse un sourire et s'approche de lui. Sa main s'égare sur la joue du brun, la caressant tendrement alors qu'elle lui souffle simplement : « Je sais... Prends ton temps. » Puis elle ne retient pas son rire en réponse à la plaisanterie qu'il lui glisse ensuite. Neuf mois sans whisky ? Si la conversation devait se poursuivre sur un ton sérieux, Jean lui dirait que ce n'est rien et qu'elle s'en fiche pas mal. Mais elle doit le laisser souffler ; en moins d'une heure, ils sont passés par toutes sortes d'épreuves. Avouer ses problèmes avec Penny, ses parties de poker illégales, puis soutenir l'orpheline plutôt que de fuir une éventuelle grossesse ou d'exiger quoi que ce soit de sa part : pas de doute, Andrew a bien changé. Et tout cela lui a suffisamment coûté pour que Jean n'en attende pas davantage. Alors, elle réplique, amusée : « Mince, tu as raison. Heureusement que ce n'était qu'une fausse alerte, alors... » Radoucie et rassurée, la brune glisse un baiser sur les lèvres de son petit-ami, juste avant de poursuivre : « Parce que j'ai bien besoin d'un verre, là. » qu'elle lui affirme avec un sourire complice. Malgré tout, son petit-ami doute encore, craignant visiblement de ne pas être à la hauteur. « Bien sûr que ça me va. » lui assure-t-elle aussitôt. Soudain, elle prend conscience de ce qu'emménager ensemble peut vouloir signifier, à présent qu'ils sont à peu près des adultes responsables. Il y aura tout un tas de questions à régler : vivre chez l'un d'eux ? Se trouver un appartement pour eux ? Rester à Tenby ou chercher ailleurs ? Pour l'heure, tout cela la dépasse encore et elle ne veut pas qu'ils se lancent dans une nouvelle conversation sérieuse. Jean est bien trop enjouée par le fait de pouvoir le retrouver chaque soir, et se réveiller auprès de lui chaque matin. Une idée qui, déjà, fait pointer le désir de retrouver le corps d'Andrew contre le sien. Elle retrouve donc à nouveau ses lèvres et se met finalement à califourchon, face à lui afin de prolonger le baiser tout en caressant son corps. Son regard indique clairement que ses intentions n'ont rien de chastes et elle enfonce le clou et déclarant : « Mais avant... Tu sais qu'on a peu exploré les pièces de cet endroit, toi et moi... » Elle se mord la lèvre, taquine, alors que ses mains explorent avec envie le torse de son homme. A la blague et pour tenter d'apaiser ses potentielles craintes, elle va même jusqu'à ajouter : « T'inquiète pas, j'ai déjà pris ma pilule. » Et elle a même mis une alarme sur son téléphone, pour être certaine de la prendre régulièrement si ses craintes de grossesse n'avaient pas été fondées.

_________________

You are the one ♒︎ i want to reconcile the violence in your heart, I want to exorcise the demons from your past, I want to satisfy the undisclosed desires in your heart © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MCGREEN - If I didnt know better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-