AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Santa's coming for us + Gwen&Rhys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 17 Déc - 19:08


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
Rhys était de plus en plus souvent chez Lizzie pour l’aider avec les jumeaux, si bien que c’était devenu proprement ridicule de penser qu’ils vivaient véritablement séparés. Et c’était tout aussi ridicule de payer deux loyers alors le Blake avait dormi dans son lit seulement deux fois depuis le mois d’octobre. S’ils avaient formé un couple normal, les deux amoureux auraient un peu attendu avant de sauter le pas de l’installation ensemble mais le fait qu’ils avaient brusquement eus la garde de deux enfants faisait que l’aspect pratique devait l’emporter sur les conventions… Rhys en avait donc discuté avec Gwen, sa colocataire depuis qu’ils étaient revenus à Tenby et d’un commun accord, ils avaient décidé de mettre fin à l’aventure. Ce n’était pas facile. Le Blake se dirigeait certes vers une vie de famille heureuse mais laisser la métisse derrière lui l’embêtait. Ils n’allaient pas cesser d’être amis pour autant mais il savait qu’elle allait lui manquer. Et il savait aussi que c’était un peu injuste car il lui devait beaucoup. Sans elle, il ne serait même pas avec Liz, ce n’était pas peu dire… Les deux amis avaient si longtemps été seuls contre le reste du monde, que c’était étrange de se dire qu’ils faisaient désormais de la place pour d’autres personnes dans leurs vies respectives… Et ça serait étrange tout court de ne plus se voir tous les jours, de ne plus vivre ensembles au quotidien. En fait, le blond a le cœur serré par la nostalgie quand il colle du gros scotch sur leurs derniers cartons, qui s’alignent en grande pile le long des murs, remplaçant presque totalement leurs meubles. Heureusement, il a prévu un plan d’envergure pour chasser cette tristesse : une dernière soirée tous les deux. Une soirée où il comptait bien promettre et se faire promettre que rien ne changerait entre eux. Et surtout, une soirée où ils allaient fêter Noël tous les deux, même s’ils auraient un peu d’avance.

Il a profité de l’emploi du temps chargé de Gwen pour que ce soit une surprise. Lui assurant que ça ne le dérangeait pas de terminer les cartons tous seuls. En fait, il avait rouvert celui du sapin, cette horreur en plastique qu’ils avaient achetés tous les deux l’année dernière et l’avait décoré, en se remémorant avec le sourire aux lèvres des vacances de Noël de l’année passée. Il n’avait pas ménagé, essayant de mettre un maximum de vie et de guirlandes dans le salon, car vidé de ses meubles, celui-ci faisait triste figure. A vrai dire, il ne restait plus que le fameux sapin et le canapé. La table basse et la télé étaient déjà démontées… Le blond pose donc les coussins du canapé par terre, au pied du sapin car il a l’intention de dresser un véritable festin et il sera plus simple de tout poser au sol. Mais avant, il envoie un texto à Gwen. « Grosse galère pour démonter le bahut du salon et couper l’arrivée d’eau du lave-vaiselle, tu peux venir m’aider ? » Quand il obtient une réponse positive, il met les derniers préparatifs en place : pas mal de bouteilles d’alcool car il voulait que ce soit festif, des chants de Noël pour l’aspect décalé, des bonnes choses à grignoter et cerise sur le gâteau, il dépose le cadeau de Gwen sous le sapin, une boîte carrée de taille moyenne. Il allume le sapin et tout lui semble très bien. On dirait un décor digne d’un film de Noël. Sauf qu’il n’attend pas sagement au pied du sapin pour crier surprise. Non. Laissant les lumières allumées dans le salon pour la feinte, il met en réalité son manteau et se gants pour aller attendre sa meilleure amie dehors. Il s’embusque alors derrière la palissade du jardin, un petit tas de neige tassé entre les mains. Et immanquablement, lorsqu’il voit la silhouette familière de la Martins passer la barrière d’entrée, il la bombarde sans scrupules.
(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 17 Déc - 22:42

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away



Depuis les inondations qui avaient touché la maison qu’elle louait avec Rhys, Gwen séjournait sur le bateau de Nate et elle avait pris de nouvelles habitudes dans cette vie en solitaire. Elle avait notamment passé du temps à écrire les textes des chansons qu’elle avait ensuite préenregistré comme maquette dans les modestes studios de Tenbreak FM et elle avait ensuite réfléchi à la suite de son avenir professionnel. Inspirée comme jamais, la chanteuse sentait qu’il s’agissait du bon moment pour retenter sa chance dans le monde de la musique dans une ville bien différente de Tenby et riche de plus d’opportunités… la fameuse capitale londonienne. Ce qui retenait Gwen à Tenby jusqu’alors n’était plus un frein à ce qu’elle retourne quelques semaines en Angleterre. Les tensions avec son père étiolaient tous les jours un peu plus leur lien, Rhys construisait sa vie de famille avec Lizzie de son côté puisqu’ils avaient désormais la garde des jumeaux, Caleb était marié à Ana… Chacun avait repris son destin en main. Elle devait en faire de même et aller de l’avant. Pourquoi cette fois serait-elle différente de ses précédents échecs ? Gwen y avait mis tout son cœur comme dans ses tentatives précédentes, mais elle était aussi plus mature et elle avait bossé sur quelques projets qui lui avaient ouvert davantage de portes tels que le clip de Nate, la participation à Glastonbury comme première partie d’une star qui avait entendu parlé de ses talents de chorégraphes, une célébrité à qui elle avait appris une danse endiablée à succès, et qui l’avait invitée à chanter trois de ses chansons sur la scène de ce merveilleux festival prestigieux pour la remercier. Gwen n’était plus une totale inconnue, elle perçait doucement mais sûrement dans le monde la musique grâce – ironie du sort – à son talent pour la danse. La métisse avait beaucoup réfléchi à la situation et elle avait pris sa décision définitive le jour où elle avait eu la confirmation qu’elle ne retournerait pas seule dans la capitale anglaise ; Nate l’accompagnait. Cette fois, la situation aussi serait différente. Les deux anciens rivaux devenus amis s’entraideraient. Gwen l’aiderait à affronter l’affaire de la fan toujours en cours et à se remettre en scelle dans le monde de la musique, tandis que le Miles assurerait ses arrières et lui présenterait du beau monde si jamais la métisse ne s’en sortait pas par elle-même auprès des labels de musiques. Les deux artistes redémarraient d’un bon pied dans leur passion et mieux armés face à ce qui les attendait. Maintenant qu’elle était certaine de partir quelques semaines, Gwen souhaitait l’annoncer de vive voix à son meilleur ami. Ils n’étaient jamais restés éloignés plus de quelques jours depuis qu’ils n’étaient plus colocataires, sachant qu’ils avaient passé le plus clair de leur temps ensemble ces dernières années, imaginez quelques semaines complètes de séparation… Le drame, pour ainsi dire. Pourtant, leurs chemins prenaient désormais une direction différente même s’ils se retrouvaient toujours à un moment ou à un autre. Pour se revoir, Rhys et Gwen avaient décidé d’aller vider les cartons de leur maison un jour. Les dégâts laissés par les inondations avaient abîmé certains meubles, mais dans l’ensemble, le reste avait été plutôt bien épargné. Les deux meilleurs amis n’avaient juste pas encore fixé de jour précis.

Alors qu’elle trainait au studio de radio pour réécouter certains passages enregistrés, la métisse reçut un message du Blake. Occupé dans leur ancienne maison, il semblait rencontrer quelques soucis techniques. La jeune femme coupa court ses tests aux côtés de l’animateur radio qui travaillait dans le même endroit. Comme il était à l’antenne, il la salua d’un signe puisqu’elle quittait les lieux le plus discrètement possible afin de ne pas le déranger. Vu son emploi du temps chargé dernièrement, Gwen n’était pas mécontente que Rhys avance les cartons, ce qui était déjà emballé était toujours moins à faire autant pour lui que pour elle. Pressant le pas au vu du message reçu, la métisse arriva en peu de temps en vue de leur maison. Pas méfiante pour un sou, Gwen recueillit soudain une vague de froid sur le nez et à divers endroits de son corps ; cet espiègle de Rhys la bombardait de boules de neige. La métisse fonça s’abriter derrière un des murs de l’allée et frotta les flocons fondus sur son nez. « De l’eau qui fuite hein ? Tu ne m’y reprendras plus ! » Cria-t-elle, d’une voix qui appelait à la vengeance… immédiate. Une vengeance qui serait tout de même glaciale dans le cas précis. Gwen se pencha vers le sol et rassembla la neige pour s’armer de quelques boules bien formées. La jeune femme sauta alors dans l’allée et avança en lançant trois boules coup sur coup. La première s’écroula par terre, la seconde manqua Rhys d’un cheveu, mais la troisième atteignit parfaitement sa cible, dans la nuque, alors qu’il tentait de s’échapper à la salve de la Martins. Gwen se pencha pour ramasser à nouveau de la neige et se précipita vers lui dans un échange confus d’une superbe bataille de boules de neige. « Tiens, prends ça ! » Elle rigola, avant d’en recevoir une nouvelle dans le cou. Brr. Glacial. « Oh, the weather outside is frightful, but the fire is so delightful and since we've no place to go, let it snow, let it snow, let it snow ! » Fredonna-t-elle la reprise de Sinatra pour se mettre dans l'ambiance de Noël qui semblait régner sur le pas de la porte.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Mar 19 Déc - 17:18


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
Gwen comprend vite qu’elle est attaquée et va rapidement se cacher derrière un mur pour s’abriter. Elle a de bons réflexes et Rhys se dit qu’il aurait peut être dû réfléchir à deux fois avant d’attaquer une adversaire aussi redoutable. « De l’eau qui fuite hein ? Tu ne m’y reprendras plus ! » Le Blake n’a pas besoin de voir le visage de sa meilleure amie pour comprendre qu’il allait passer un sale quart d’heure. Il laisse échapper un petit rire taquin. Le ressentiment dans la voix de la Martins est de toute façon amusé et il sait qu’elle ne se vexera pas pour une si petite plaisanterie. Au contraire, il pense bien que s’il peut se livrer à ce genre de gaminerie avec une personne, c’est bien elle… « Gwen ? » Appelle t-il tout à coup, constatant que le silence s’est fait tout à coup et que rien ne bougeait dans le jardin. La métisse surgit tout à coup, des munitions dans les mains. Sans surprise, elle optait finalement pour une technique offensive, prenant des risques car elle fonce littéralement sur Rhys en le bombardant. Et lui, comme un crétin, il a les mains vides car il n’a pas pensé à se refaire des réserves. Sa seule option : la fuite. Toutefois, il n’a pas le temps d’aller très loin car une boule s’écrase soudain sur l’arrière de son crâne, faisant dégouliner de la neige glacée dans le creux de son cou. « Aaaaah » Crie t-il comme la chochotte qu’il est en s’arrêtant net dans sa course. Gwen en profite pour se rapprocher de lui et lui lancer de plus grandes quantités de neige dessus. Il fait de même, et au final, la bataille de boule de neige devient du grand n’importe quoi. Ils ne font même plus de boules, attrapant simplement de grandes brassées de neige qu’il se lance dessus, avec de grands éclats de rire et même des cris de joie.

« Oh, the weather outside is frightful, but the fire is so delightful and since we've no place to go, let it snow, let it snow, let it snow ! » Gwen se met à chantonner de sa belle voix, ce qui comme toujours, impressionne Rhys. Il s’arrête quelques instants pour l’écouter, constituant ainsi une cible statique. Sans surprise, il reçoit donc une poignée de neige parfaitement lancée, qui atteint sa cible sans difficulté, à savoir le haut de son crâne. Il s’ébroue comme un chien. « Cette fois, c’est vraiment la guerre ! » Rugit-il avant d’éclater une nouvelle fois de rire. Ils se courent littéralement après en se lançant des boules jusqu’à ce Rhys rattrape Gwen. Il passe son bras autour de la taille, la tirant vers lui. « Alors, tu te rends ? » En cas de réponse négative, il comptait bien remettre une couche de neige un peu partout sur la chanteuse de sa main libre. Mais c’est sans compter le fait que cette dernière sait parfaitement se défendre et se libère facilement de son étreinte, les faisant basculer au sol. Ils luttent encore un peu à l’aide de neige jusqu’à ce que Rhys ait mal aux côtes à force de rire. Et finalement, c’est lui qui craque. « Ok… Ok, si on allait à l’intérieur ? Je meurs de froid et je sens que je n’aurai pas le dessus. » Dans la maison d’en face, le volet s’ouvre, laissant entrapercevoir le visage de fouine de la vieille commère qui habitait là. Elle avait dû être alertée par le boucan qu’il faisait. Surexcité comme un gamin, Rhys lui tire la langue avant de lever la tête vers Gwen qui le surplombait. « Je crois qu’on va vraiment lui manquer. »

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Mar 19 Déc - 20:30

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away



La bataille de boule de neiges se prolongea quelques instants. Rhys était aussi enfantin que Gwen, voire davantage et les deux ne lâchèrent absolument rien. Le blond finit par attraper la métisse dans ses bras et lui proposa une trêve. Bien entendu, elle refusa tout net ou plutôt elle se libéra de son emprise en guise de réponse. Ainsi, les deux amis tombèrent par terre, la tête la première, popotin en l’air. A force de rire, Gwen sentait son ventre sur le point d’exploser. Finalement, Rhys rendit les armes et invita la chanteuse à l’intérieur de la maison. Lorsqu’elle se releva, la jeune femme constata le regard épiant de leur vieille voisine commère. Le tirage de langue de Rhys lui soutira un nouveau rire face à l’air faussement impassible de la dame. « Je ne peux pas dire que la réciproque soit vraie. » Répondit-elle sur le ton de la plaisanterie. Ce regard inquisiteur ne lui manquerait pas du tout. Frigorifiée, Gwen ouvrit la porte d’entrée de la maison et se précipita dans le hall d’entrée. Elle secoua la neige dans ses cheveux et sur son manteau, puis elle déposa sa veste sur la rampe d’escalier puisque les deux amis avaient déjà retiré le porte-manteau et les penderies. La métisse souffla un coup sur ses mains dénudées de leurs gants pour les réchauffer, puis elle avança en direction du salon. Son cœur se suspendit d’un coup.

Rhys avait bien caché son jeu. Pour une surprise, elle ne s’y attendait vraiment pas. Son meilleur ami avait dressé et décoré leur sapin de Noël acheté à la hâte l’an dernier, il avait aussi disposé des coussins de part et d’autre du sol de la pièce et installé une ambiance cosy dans tout le salon. Les meubles et la télévision avaient déjà disparu de la décoration mais l’esprit de la fête se retrouvait tout à fait. Emue, elle resta silencieuse quelques instants. Elle qui s’était résolue à l’idée qu’il passerait les fêtes de fin d’années avec sa nouvelle famille, il avait réservé un moment seulement pour eux, une sorte de pré-Noël. « C’est… c’est vraiment une super bonne idée ! » Balbutia Gwen, encore sous le coup de la surprise. « C’est presque comme l’année passée, sauf que cette fois, je ne m’y attendais vraiment pas. » Ce n’était pas facile de la surprendre et d’autant plus pour Rhys, puisqu’elle le connaissait très bien et ils étaient souvent fourrés ensemble jusqu’à ces dernières semaines. En temps normal, il était donc assez facile pour elle de deviner ses intentions. Elle réalisa alors qu’elle n’avait pas spécialement apporté de cadeaux pour l’occasion. « Si j’avais su, je ne serais pas venue les mains vides. » Souffla ensuite la métisse, désappointée. Elle avait prévu de gâter Rhys, toutefois pas spécialement avant le jour J. Au point où ils en étaient, ce genre de considération n’était pas la plus importante, c’était avant tout la surprise et le moment qu’ils allaient passer ensemble qui l’était. « T’es le meilleur ! Mais tu le savais déjà, n’est-ce-pas ? » Lança-t-elle, d’une voix joyeuse et légère. Définitivement pas de lave-vaisselle endommagé ou de problèmes de maison, il avait bien préparé son coup.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Ven 29 Déc - 21:10


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
« Je ne peux pas dire que la réciproque soit vraie. » Réplique Gwen quand Rhys suppose qu’ils allaient manquer à leur vieille voisine. Le blond prend un air faussement peiné. « Mais quelle sans cœur. » En réalité, il rejoignait totalement l’avis de sa meilleure amie. Cette vieille sorcière n’allait pas lui manquer du tout… D’ailleurs, c’était plaisant de trouver quelque chose qui ne lui manquerait pas dans cette maison. Parce que concernant tout le reste, c’était une autre histoire. Sa colocation avec la Martins avait vraiment été heureuse, tout comme celle qu’ils avaient à Londres. En fait, il avait vécu tellement longtemps avec elle qu’il n’était pas certain de savoir vivre sans elle… Cependant, il s’est promis de ne pas plomber leur soirée et il emboîte le pas de Gwen en souriant quand ils se mettent d’accord pour mettre fin à la bataille et pour rentrer au chaud. Une fois dans le hall, ils enlèvent leurs manteaux et leurs gants, les mettant à sécher comme ils peuvent vu que leur mobilier est déjà emballé. Fébrile, Rhys attend avec impatience que Gwen découvre sa surprise et cette dernière ne tarde pas à exaucer son vœu en se précipitant dans le salon. Elle se fige alors sur le seuil de la porte, muette quelques instants. « C’est… c’est vraiment une super bonne idée ! C’est presque comme l’année passée, sauf que cette fois, je ne m’y attendais vraiment pas. » Le blond se rengorge de fierté en comprenant qu’il a non seulement réussi à la surprendre mais qu’en plus, la surprise lui est agréable. Elle en bégayerait presque. L’exploit est beau car elle n’est pas facile à berner et pas facile à impressionner…. Il se place à côté d’elle, enroulant un bras affectueux autour de son épaule. « Tu devrais pourtant savoir qu’il est hors de question que je fête un seul Noël sans toi. Ça ne serait pas Noël sinon… »

Après tout, Noël était fait pour la famille et elle était définitivement la sienne. Sauf que ça, il ne lui dit pas à voix haute. Leurs déclarations d’amour étaient souvent sobres, voir implicites. Mais il y avait assez de complicité entre ces deux là pour qu’elles soient perçues malgré cela… « Si j’avais su, je ne serais pas venue les mains vides. » Il a un petit sourire en voyant sa mine dépitée. « Tu as eu une bonne excuse, comme tu viens de le dire, je t’ai bien eue… Et puis, ce qui est bien, c’est que si tu m’avais acheté un cadeau de Noël pourri, tu vas te sentir coupable maintenant. » Il la taquine bien entendu. Déjà, elle le connaissait assez pour toujours trouver un cadeau qui lui plaisait et en plus, il était évident qu’il n’avait pas organisé cette soirée surprise par intérêt. Ou alors pour le seul intérêt de la compagnie et de l’envie de chouchouter celle qui le faisait toute l’année pour lui. « « T’es le meilleur ! Mais tu le savais déjà, n’est-ce-pas ? » Nouveau rire. « Oui, je le sais, mais sens-toi libre de le répéter aussi souvent que tu le voudras ! » Dit-il en bombant le torse à outrance. Il colle son visage quelques instants contre le profil de Gwen, frottant affectueusement son nez contre sa joue avant de la relâcher. La soirée était sur le point de commencer. Il indique d’ailleurs un des coussins d’un geste très cérémonial. « Si madame veut bien se donner la peine… Je vais servir l’apéritif. »

Il se décolle de la métisse pour aller chercher ce dernier dans la cuisine. Il s’était donné du mal, préparant des assiettes de petits toasts tartinés de bonnes choses telles que du foie gras et de la tapenade. Mais le clou de sa préparation, c’est bien les boissons. Il ramène donc au salon deux grands verres contenant une boisson très colorée, s’esclaffant devant l’air interrogateur de sa futur ex colocataire qui s’est confortablement installée. « C’est un cocktail de ma création… Je ne sais pas si c’est bon mais tu peux essayer d’en deviner les ingrédients. Le seul indice que je peux te donner c’est qu’il risque de faire décoller très vite ton taux d’alcoolémie. » Il avait mis pas mal d’alcool forts laissant libre court à sa créativité. Mais si c’était mauvais, il avait toujours les bouteilles pour pallier à son échec… En tout cas, il fait des efforts pour vendre le truc, prenant un ton faussement sérieux. « Je l’ai appelé le Gwys… C’est une contraction de nos deux prénoms. Pourquoi me demanderas-tu ? C’est la nièce de Lizzie qui m’a appris que chaque duo digne de ce nom avait son nom de code. Genre Brangelina, Kymie ou… Jelena ? Je crois que c’est ça. Bref, je me suis dit, pourquoi pas nous ? » Il lui adresse un sourire taquin, déposant le breuvage dans ses mains. Il laisse son regard dériver vers le sapin de Noël et ce qui se trouvait en dessous.. « En tout cas, si tu trouves au moins trois des ingrédients, tu as le droit d’ouvrir ton cadeau dès maintenant… »

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 31 Déc - 0:17

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away



Gwen avait mis plusieurs jours avant de se réhabituer à vivre seule. Le bateau de Nate offrait un certain confort mais possédait moins d’espace qu’une maison. Ainsi, la métisse avait rapidement retrouvé un sens du cocon à son nouveau logement mais la présence de Rhys lui manquait indéniablement. Ils avaient vécu ensemble durant plusieurs années, à la fois à Londres quand il l’avait recueillie sous son toit pour ne pas qu’elle finisse honteusement à la rue, et puis à Tenby car les deux meilleurs amis étaient devenus inséparables et redoutaient le retour dans leur ville natale. Quoi de mieux que de se retrouver chaque soir dans leur chez eux pour partager leurs peurs, leurs doutes, leurs joies et bien d’autres rebondissements ? La métisse n’aurait pu rêver d’un meilleur colocataire que la personne qui la connaissait le mieux, celui en présence de qui elle pouvait être totalement elle-même, sans rien avoir à cacher, à dissimuler à la va-vite… Rhys et elle seraient à jamais lié par un lien que leur entourage ne pourrait jamais totalement comprendre. Plus que colocataires, ils avaient veillé l’un sur l’autre chacun à leur tour. Gwen avait tout fait pour soutenir le prétendu médecin lors de sa dépression en conséquence de son accident, lui avait tout fait pour l’aider dans ses tensions familiales allant jusqu’à jouer un faux couple avec elle pour lui assurer ses arrières. C’était plus qu’une simple amitié. Rhys était comme un frère à ses yeux, pas de ces liens débiles et légers que deux amis se plaisent parfois à se donner trop rapidement après quelques soirées. Non, eux, ils avaient vécu leurs galères ensemble, ils étaient revenus ensemble, ils avaient complètement partagé un pan de leur vie, sans jamais se quitter ; ce même pan de vie qui se refermerait en partie aujourd’hui au terme de leur longue colocation. Alors que Gwen s’introduisit dans leur maison, elle se rendit compte que Rhys avait tout organisé à cet effet, un pré-Noël rien qu’entre eux. Elle n’était pas sûre de réussir à vivre sans lui non plus mais le moment était venu d’en arriver là. Il menait sa vie avec sa nouvelle famille tandis qu’elle repartait de plus belle dans ses projets musicaux. Cette parenthèse ne se refermait pas pour de mauvaises raisons, au contraire, les deux meilleurs amis tournaient une page noire de leur vie pour en rédiger une nouvelle, plus lumineuse. La fin de leur colocation ne signifiait pas non plus la fin de leur amitié, ils la vivraient juste différemment. La métisse s’extasia devant les préparatifs et esquissa un sourire lorsqu’elle retrouva la même notion de famille à laquelle elle venait de songer dans les propos de Rhys. Ils ne pouvaient pas fêter Noël l’un sans l’autre, comme une famille le ferait. « Je ne pourrai pas non plus. » Admit-elle pudiquement, même si elle n’avait sincèrement rien organisé cette année étant donné tout ce qui leur tombait dessus en ce moment. Toutefois, Gwen déplora d’être venue les mains vides, signe qu’il s’agissait d’une véritable surprise. « Qui te dit que c’est pourri ? Tu ne sais même pas ce que c’est. » La chanteuse lui tira la langue comme une gamine pour mettre plus d’emphase dans sa réponse avant d’ajouter quelques mots plus positifs à l’égard de Rhys. Il était le meilleur en tous points sur le coup. Bien entendu, ses oreilles aimaient entendre ce genre de compliments car il se plaisait à ce qu’elle le répète. « N’en profite pas trop, veux-tu. » Rhys frotta affectueusement son nez contre sa joue, puis il l’invita à s’asseoir sur un des coussins disposés à cet effet. La jeune femme s’exécuta sans se faire prier et attendit le retour de son meilleur ami pour l’apéritif. « Si je peux t’aider, dis-moi. » Dit-elle lorsqu’elle le vit revenir chargé des verres. Pendant quelques secondes, Gwen s’étira comme un chat afin de s’installer plus confortablement sur ce tapis de coussins improvisé, puis elle saisit la boisson tendue par son meilleur ami afin de déguster le fameux cocktail du chef. Il promettait de ressembler au cocktail molotov de l’alcool, plusieurs mélanges explosifs, au vu de l’explication succincte de Rhys. La chanteuse amena le verre à ses narines afin d’essayer d’humer une odeur d’alcool en particulier mais difficile d’en distinguer parmi tous les mélanges. Le Gallois avait baptisé le cocktail à l’aide d’une contraction de leurs noms. Ils avaient un alcool rien que pour eux maintenant. « Trop bien ! Mais tu sais que les noms de code contractés ont commencé via les séries, donnés par des fans à leur duo préféré ? La presse a ensuite repris l’idée pour ses articles. » Répondit-elle en souriant, même si elle trouvait l’intention mignonne. Et il était tombé sur Gwys ? Elle réfléchit un instant à son tour. Rhen… Blartins … Non rien de donnait. Au moins, celui énoncé ressemblait à un prénom gaélique. « Au Gwys et à la nièce de Liz’ alors ! » Gwen marqua une pause afin de glisser une question un peu plus sérieuse dans leur conversation avant de goûter pour de bon à la divine création de Rhys et de perdre totalement le dessus sur ses pensées. « Parlant de Lizzie, tout se passe bien dans ton nouveau chez toi ? Tu m’as déjà dit oui par téléphone, mais toi et moi, on sait pourquoi je pose cette question. » Le fait qu’il avait dévoilé beaucoup de choses sur sa vie passée à sa petite amie, l’arrivée des enfants, le déménagement… Beaucoup à gérer en même temps. Son regard dévia alors vers le même endroit que Rhys, celui d’un cadeau qui se trouvait sous le sapin, un cadeau de Noël. Il la mettait au défi ! Rien que pour ça, Gwen ne tergiversa pas plus longtemps et se prêta au jeu. Elle goûta une gorgée du fameux cocktail, les goûts étaient assez prononcés et mélangés mais le résultat n’était pas mauvais. Il fallait juste s’accrocher. « Wow mais tu nous as mis tout le minibar dedans ! » Répondit-elle en riant. « Alors déjà, tu as mis du whisky, c’est sûr et certain, on sent le côté sec dans l’alcool. » La jeune femme était à peu près sûre d’un second alcool, son palais avait décelé un côté « amandes ». « De l’amaretto aussi. » Elle hésita ensuite sur les autres alcools masqués par le mélange. Il y avait les classiques mais qui ne donnaient pas forcément avec ceux déjà proposés : de la tequila ? Du cointreau ? Difficile à dire. Gwen but une seconde gorgée et avança une troisième tentative, toutefois pas forcément convaincue par son palais cette fois. Elle avait l’impression de relever la présence légère d’un autre fruit. « Le reste c’est dur ! Je dirai… une liqueur de fruit de la passion ? » La métisse aurait bientôt le verdict. Elle était chanteuse, pas l’œnologue de l’alcool à vrai dire, hormis pour le whisky, où elle était sûre et certaine de son coup.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 7 Jan - 16:36


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
« Je ne pourrai pas non plus. » Les deux meilleurs amis se sont offert un bref instant d’émotion, s’avouant à demi-mot à quel point il est important pour eux de passer Noël tous les deux. Cependant, une fois que cela est fait, ils peuvent recommencer à dire et à faire n’importe quoi et ils ne s’en privent pas. Le débat porte à présent sur le fait de savoir si le cadeau que Gwen fera à Rhys est bien ou pas. Sans surprise, elle se défend avec véhémence quand il sous-entend que ça pourrait être la deuxième option. « Easy Tiger ! » Rigole t-il. « Tu sais bien que nous savons tous les deux que ton bon goût n’a pour égal que ton inventivité. C’est presque mathématiquement impossible que tu te plantes. » Dit-il la flattant sans vergogne pour qu’elle arrête de lui tirer la langue comme une sale gamine. L’ambiance bat déjà son plein et cela avant même que Rhys n’ait servit son mystérieux cocktail. Il est content, la soirée se déroule comme il l’avait espéré. Il avait même prévu la partie où Gwen aurait du mal à rester en place pendant qu’il faisait le service. « Non ! Ce soir, j’ai décidé que tu ne lèverais pas le petit doigt. C’est moi qui fais tout ! Dis-toi que c’est une préparation pour le moment où tu deviendras une star internationale et que tu auras une armée de gens prêt à se plier au moindre de tes caprices. » Il en rajoute pour l’effet comique mais il ne plaisante qu’à moitié. Au fond de lui et même de manière apparente, il est complètement persuadé que sa meilleure amie finira par percer dans le monde de la musique et qu’elle sera reconnue et acclamée pour son talent. C’est juste une question de temps…

En tout cas, pendant qu’il prépare les cocktails, le blond parvient à distraire l’attention de sa future goûteuse, lui racontant les âneries que Madison lui a apprises lorsqu’elle est venue voir sa tante à Tenby. Gwen mord à l’hameçon sans soucis. « Trop bien ! Mais tu sais que les noms de code contractés ont commencé via les séries, donnés par des fans à leur duo préféré ? La presse a ensuite repris l’idée pour ses articles. » Il rigole tout en continuant ses mélanges bizarres. « Et bien non, je l’ignorais ! J’avoue que ces trucs me passent loin au dessus de la tête ! Mais je le dirai à Madison la prochaine fois, histoire de faire mon intéressant ! » En tout cas, la métisse adopte leur petit nom de ship et ils continuent à discuter joyeusement. Enfin, joyeusement mais avec une note de sérieux car la Martins s’inquiète de savoir si la nouvelle vie de Rhys lui convient réellement. Il rebouche la bouteille qu’il tient entre les mains. « Je ne t’aurai pas dit oui, si ce n’était pas la vérité… Tout va bien vraiment. C’est sûr que Liz et moi, on a rien fait de manière conventionnelle et calme mais la vérité, c’est que je m’en fiche. On est restés loin de l’autre trop longtemps pour des bêtises. Je veux être avec elle quelque soit les circonstances. Je ne veux plus perdre de temps. Elle aurait pu m’annoncer qu’elle avait des sextuplés ou qu’elle voulait se retirer dans un ashram au Tibet que je l’aurai suivie… Je suis fou amoureux d’elle et rien que ça, ça suffit à mon bonheur. » Dit-il avec la conviction de l’homme effectivement amoureux. Il voit cependant ce que Gwen veut dire et apporte la nuance bien naturelle à ce propos. « Je ne dis pas que la vie de famille est de tout repos mais je crois qu’au fond, c’est la vie que je voulais sans le savoir. Enfin je l’avais réalisé pour Nolan… Je voulais être père. D’ailleurs, j’avais peur de trop penser à lui en côtoyant les petits mais ça va…Oui j’aime ma nouvelle vie. Même si je ne ferai sans doute plus une grasse matinée avant leur douze ans. »

Parler de son fils décédé n’est pourtant pas évident et il est content d’avoir ses cocktails pour changer la donne. Il donne d’ailleurs un petit défi à Gwen lorsqu’il lui tend un verre, sachant combien elle raffole de ces derniers. Elle accepte sans surprise et goûte le fameux breuvage avec une confiance qui ne doit tenir qu’à leur amitié car Rhys se lance dans le domaine et il a tout fait au hasard. « Wow mais tu nous as mis tout le minibar dedans ! » Il rigole et goûte à son tour. En effet, c’est super fort. Pas mauvais mais on sent un peu trop les différents alcools qu’il a mis dedans. « J’avoue que c’est un peu corsé… Exceptionnellement, je t’autorise donc à préparer la seconde tournée. Mais bon le Gwys est à notre image… Intense et grisant. » Dit-il un avec un sourire factice de bonimenteur et un ton de commercial. Un sourire qui s’estompe petit à petit car Gwen poursuit sa dégustation et mentionne sans se tromper trois des ingrédients phares quasiment dans l’ordre où il les avait mélangés. Il tape sa cuisse de dépit. « Mais c’est pas vrai ?! Y a-t-il quelque chose que tu ne sais pas faire ?! » Il pose son verre et va à quatre pattes au sapin récupérer le fameux cadeau pour le tendre à Gwen. « Joyeux Noël ma belle. » Dit-il affectueusement lui tendant le paquet. Un paquet qui contient une paire de gants flambante neuve (la paire actuelle de la Martins n’ayant que trop souffert) qui avait la particularité d’être décorée d’une tête de panthère, flanquée du surnom de la métisse en gros caractères : black-panther. Et comme c’était un cadeau à thème, il y avait aussi deux entrées pour un match de boxe dans lequel concourrait une des boxeuses préférées de Gwen.
(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Lun 8 Jan - 15:53

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away



Gwen avait en effet très peu de chance de se planter concernant le cadeau de Rhys mais puisqu’il l’avait eue par surprise, il ne l’aurait pas aujourd’hui. Vu ce que c’était, c’était impossible pour elle de sortir aller le chercher. Elle proposa ensuite de l’aider pendant qu’il préparait l’apéro, cependant le blond lui intima de ne pas bouger de sa place. La métissa rigola en entendant son laïus sur les stars internationales entourées d’une armée de gens prêts à se plier en quatre pour leurs désirs. « Tu sais, si un jour je rencontre le succès, ça ne changerait pas qui je suis… Et si même ça devait arriver, je compte sur toi pour me ramener sur Terre. » C’était l’un des mauvais côtés de l’industrie musicale. Beaucoup d’artistes humbles au départ prenaient ensuite le melon à cause de leur réussite. Gwen ne souhaitait évidemment pas devenir comme eux mais elle avait peur de ne pas tout contrôler. Parfois, il était difficile de se rendre compte de tout et l’entourage proche aidait à garder les pieds sur Terre. Nate, par exemple, était devenu imbu de lui-même et un être à l’égo-surdimensionné. Mais lui, on pouvait légitimement se demander si sa nature n’avait pas toujours été comme ça. De toute façon, avant de s’inquiéter sur un éventuel changement de caractère, Gwen devait d’abord percer et ce n’était pas gagné. Elle misait beaucoup sur son nouvel album et si celui-ci échouait alors qu’elle avait glissé toute son âme dedans, elle était bien capable d’abandonner la musique en tant que profession. Il lui resterait la danse ou la boxe…

Rhys lui tendit ensuite un cocktail à leur nom et les deux débattirent de l’origine des ships. Le blond lui donna ensuite des nouvelles de sa nouvelle petite famille. A priori, tout se passait pour le mieux. Le Blake était complètement bleu de son amoureuse et de tels sentiments suffisaient à le rendre heureux. Rhys estimait qu’il avait assez perdu de temps et qu’il voulait vivre cet amour à fond maintenant. En d’autres circonstances, Gwen aurait fredonné une chanson niaise pour le taquiner mais pas aujourd’hui. La métisse savait qu’il était sérieux et qu’il s’ouvrait sincèrement à elle en lui parlant de Lizzie alors elle ne voulait pas le blesser en lâchant une bêtise gratuite de trop. Au contraire, elle était contente pour lui, pour eux, et elle pourrait d’autant plus partir plusieurs semaines à Londres, l’esprit tranquille. Rhys reconnut que la vie de famille n’était pas reposante mais il vivait enfin la vie qu’il rêvait d’avoir. Plus mature, il évoquait même son fils décédé sans détour. Aujourd’hui, il pouvait être père sereinement et il s’en sortait bien. « Je suis tellement contente de l’entendre, contente pour vous. » Gwen n’avait pas grand-chose à ajouter. Si tout allait bien, alors c’était parfait.

Comme demandé par Rhys, la métisse se prêta ensuite au jeu des devinettes et trouva – sans grande conviction – trois des alcools qu’il avait mélangé dans la boisson. Le blond était apparemment fier de sa création car il s’amusait à comparer son cocktail à leur amitié. « Intense et grisant… On peut dire ça oui. » Répéta-t-elle en souriant. Puisque la chanteuse avait réussi le défi de Rhys, il lui remit son cadeau. Gwen avait toujours un côté enfantin et curieux en elle, elle avait toujours hâte de déballer des cadeaux à Noël. C’est ainsi qu’elle ouvrit fébrilement celui offert par son meilleur ami. Il avait tapé tellement juste : une nouvelle paire de gants de boxe, décorée de son surnom. « Wow ! Mais c’est trop bien ! » Lâcha-t-elle émerveillée. Elle ne pouvait pas cacher la belle expression sur son visage de toute façon. Ce n’était pas tout, car deux tickets pour un match de boxe avec une sportive célèbre de la discipline accompagnaient le premier cadeau. « Ohlala ! Comme tu m’as gâtée, tu as eu une super idée. Merci, merci ! » Gwen déposa les gants et prit affectueusement Rhys dans ses bras dans une longue étreinte amicale. Sans surprise, il lui avait vraiment trouvé quelque chose qui lui faisait plaisir. « Tu viendras le voir avec moi ? » Dit-elle à propos du match. C’était tout naturel, selon elle, que ce soit lui qui l’accompagne, lui qui pratiquait de la boxe aussi de temps en temps. Elle regarda la date et se réjouit que celui-ci tombe dans quelques temps. Gwen enfila ensuite les gants. « Je vais les essayer de suite. » Puis, devant le regard interloqué de Rhys, elle le rassura. « Pas sûr toi, évidemment. Mais si tu pouvais tenir un coussin… » Il faudrait qu’elle retienne ses coups pour ne pas bousculer le blond et surtout pour ne pas éclater le coussin en question. La métisse voulait juste tester la souplesse des gants. Elle donna trois coups modérés de chaque côté et s’émerveilla de la légèreté des gants choisis par Rhys. Elle se sentait confortable dedans. « J’adore, merci encore. » Elle déposa précieusement les gants et les tickets à une distance respectable d’eux afin qu’aucun verre d’alcool ne se renverse dessus en cas d’accident. « Toi, tu auras le tien, le vrai jour de Noël, je viendrai te l’apporter. » Il était de toute façon impossible qu’elle ne passe pas en coup de vent cinq minutes au moins ce jour-là, elle pourrait alors offrir quelque chose à ses enfants et lui remettre son cadeau surtout vu… la lourdeur de celui-ci. En effet, Rhys jouait au piano depuis longtemps, mais il n’en avait plus eu de vrai depuis leur retour à Tenby se contentant sans doute de s’entrainer parfois sur celui chez ses parents. Un camion déménageur allait aider la métisse, ce serait cool de voir la tête du Blake ce jour-là aussi. Comment avait-elle réussi à s’offrir une telle pièce ? Les belles retombées pour elle suite au festival de Glastonbury, les recettes d’une publicité dans laquelle elle dansait… Bref, la métisse avait été patiente et elle espérait avoir tapé juste.

Ces projets lui firent d’ailleurs penser qu’elle devait lui parler du plan suivant et de son départ durant quelques semaines, surtout tant que les deux amis n’avaient pas encore la tête retournée. Elle but une gorgée du cocktail et reposa ensuite le verre avant de se lancer. « Les prochains mois risquent de ne pas être de tout repos pour moi non plus. Tu sais que je bossais depuis un moment sur un nouveau projet, dans l’idée d’en faire un album. J’ai enregistré les maquettes chez Tenbreak FM mais ce n’est pas la grande qualité non plus… » Gwen prit une inspiration puis reprit sur sa lancée. « Cet album, je le sens, pourrait être le bon. C’est vraiment comme un petit bébé pour moi, j’ai mis tout mon cœur dedans, un projet assez personnel d’ailleurs… L’idéal pour l’enregistrer, ce serait de pouvoir profiter de studios de qualité chez un bon label alors j’ai décidé de retourner temporairement à Londres pour essayer d’en trouver un et de lancer ce projet pour de bon ! » Gwen se doutait que Rhys tiquerait sur le mot Londres sachant ce qu’ils y avaient traversé et qu’il existait d’autres grosses villes en Grande-Bretagne, mais rien ne valait les contacts possibles dans la capitale. « Je quitterai Tenby après les fêtes. Ce serait l’affaire de quelques semaines, deux mois tout au plus. Si je vois que je n’y arrive pas, je reviendrai et je renoncerai à faire de la musique mon métier principal… » Elle lui expliquait vraiment tout de A à Z, lui démontrant ainsi qu’elle avait vraiment bien réfléchi à tous les scénarios possibles. Le succès ou l’échec. Gwen ne vivrait pas très bien une nouvelle déception, sauf qu’aujourd’hui, elle avait le recul et la maturité nécessaires pour mieux appréhender la situation et mieux se protéger. « Je ne partirai pas seule non plus. » Elle baissa légèrement les yeux vers son verre au moment d’ajouter la conclusion. « Nate vient avec moi. » C’était le côté rassurant de l’histoire, elle ne serait pas seule et surtout, il s’agissait d’une star de la musique qui accompagnait Gwen… Il fallait juste oublier les âneries dont l’accusait la presse, des âneries qu’elle serait en mesure de démentir.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 14 Jan - 22:49


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
« Tu sais, si un jour je rencontre le succès, ça ne changerait pas qui je suis… Et si même ça devait arriver, je compte sur toi pour me ramener sur Terre. » Ce qui était bien avec Rhys et Gwen, c’est qu’entre deux plaisanteries, ils arrivaient à se faire des déclarations sérieuses. Le blond sent d’ailleurs une vague de tendresse et de fierté l’envahir en entendant sa meilleure amie parler de la sorte. Il hoche la tête pour l’approuver. « Je sais que tu n’oublieras d’où tu viens… Que tu n’oublieras pas les années de galère. Et puis comme tu dis… Au cas où, tu m’as moi. Depuis le temps, j’ai quelques dossiers bien juteux sur toi. » Cependant, il disait presque ça pour la forme. Au fond, il avait l’intuition qu’elle saurait garder la tête froide. Il avait suffisamment confiance en elle pour ça… Les deux amis restent encore sérieux quelques instants, le temps que Rhys s e confie sur la vie de famille qu’il était en train de construire avec Lizzie. Il a un sourire heureux quand il parle de sa famille, un sourire qui s’agrandit lorsque Gwen lui dit qu’elle est contente pour lui. Il lui adresse un sourire. « Tu sais, c’est un peu grâce à toi quand on y réfléchit… C’est toi qui m’as engueulé pour que je sois mâture et que je prenne mes responsabilités vis-à-vis de Lizzie au lieu de retourner me terrer à Londres… » Il fallait rendre à César ce qui était à César. « Donc merci. » Après tout, les fêtes de Noël étaient aussi faites pour cela. Faire le bilan de l’année et diriger sa gratitude vers les personnes qui le méritaient.

Dans le cas de Gwen, son cadeau de Noël était amplement mérité. Et peut être même doublement. Parce qu’en plus d’avoir été une super amie tout au long de l’année, elle trouve très facilement la recette secrète du fameux cocktail secret de Rhys. Elle gagne ainsi le droit d’ouvrir son paquet avant minuit, ce qu’elle s’empresse de faire. Et sa réaction à la découverte de son cadeau réchauffe le cœur du Blake. Un sourire illumine le beau visage de la métisse tandis qu’elle examine les gants et voit les tickets. Puis elle saute littéralement au coup de Rhys pour le remercier. Rien que pour cela, il était content de s’être cassé la tête pour trouver un cadeau original et personnalisé. De toute façon, Gwen ne méritait rien de moins. « Je suis content que ça te plaise ! Alors de rien ! » Dit-il en la serrant dans ses bras avec plaisir quand elle vient l’enlacer. « J’espérais que tu dises ça quand j’ai acheté les tickets. » Rigole t-il ensuite par-dessus l’épaule de la métisse quand elle lui demande de venir assister au match de boxe avec elle. « Mais oui avec grand plaisir ! » Et quand elle le relâche, c’est simplement pour se proposer d’essayer l’autre moitié du cadeau, immédiatement. Il a un petit rire jaune. Il connaissait suffisamment la Martins pour savoir qu’elle en était capable mais comptait-elle vraiment lancer un match de boxe maintenant au milieu de leur futur ex salon ? Non heureusement, non. Elle lui demande juste de tenir un coussin pour essayer les gants, mettant de très légers coups dans ce dernier. L’essai est concluant et ils sont tous les deux aussi ravis l’un que l’autre. « Toi, tu auras le tien, le vrai jour de Noël, je viendrai te l’apporter. » Précise ensuite Gwen. Le sourire de Rhys s’élargit, si c’est seulement possible. « J’ai hâte ! » Dit-il. En plus, aussi minime que ça puisse sembler, il était content de se dire qu’il allait la voir le vrai jour de Noël.

Bien entendu à ce moment là, il ignore encore à quel point le cadeau que sa meilleure amie lui réserve est magnifique et attentionné, et combien il sera touché par ce dernier. Non pour le moment, ils continuent à bavarder en sirotant leurs cocktails tandis que Gwen lui fait part de ses projets dans un futur très proche. Il l’écoute avec attention, passant par diverses émotions se faisant. Il y avait du négatif, il n’aimait pas par exemple, quand elle disait qu’elle allait abandonner son rêve en cas de nouvel échec. Il n’aimait pas non plus l’idée qu’elle retourne à Londres quand on connaissait son passé là-bas… Mais il y a aussi du positif et esprit de Noël oblige, il se concentre là-dessus. Et puis, pour le négatif, il a tout de même confiance en elle alors il laisse couler. « C’est génial que tu lances le projet pour de bon ! Et encore plus que tu en sois fière et que tu croies en lui. Si tu y as mis tout ton cœur, ça ne peut que marcher…Moi aussi, j’ai un bon pressentiment rien qu’en t’entendant en parler. Ça faisait longtemps que je ne t’avais pas vu aussi enthousiasme et sûre de toi à propos de tes chansons. » C’était vrai. Gwen avait de la ferveur et les yeux brillant quand elle parlait de son « bébé ». Rhys se penche en avant pour lui caresser la joue avec fierté. « Tu vas me manquer mais je suis fier de toi. Tu as raison, il te faut un bon studio. Et puis… Succès ou échec, on s’en fiche. Le principal, c’est qu’on saura tous les deux que tu as tout donné et c’est tout ce qui compte. Tu peux être sûre que je suis à 100% derrière toi. » Ensuite, il lui faut se concentrer sur l’autre grosse information que la Martins a laissé échapper dans le flot. Il boit une gorgée de son breuvage pensif, avant de reprendre. « Et puis, si je comprends bien, tu seras mieux entourée cette fois. » Ça c’était pour l’aspect professionnel. Mais il sentait qu’il devait creuser aussi du côté personnel. « Alors quand tu disais que les choses s’étaient arrangées avec Nate, c’était un euphémisme, hein ? Tu es prête à passer deux mois avec lui ? » Demande t-il, sincèrement interloqué, vu comme Gwen avait parfois parlé du musicien dans le passé.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Lun 15 Jan - 11:59

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away


Rhys avait raison quand il affirmait que Gwen n’oublierait pas leurs années de galère. C’était en grande partie grâce à lui si elle n’avait pas complètement fini à la rue à une époque de sa vie et lui n’avait pas totalement sombré dans la dépression parce qu’elle l’avait soutenu aussi. Les deux meilleurs amis s’étaient serrés les coudes dans les pires moments de leur vie et maintenant que celle-ci s’améliorait sensiblement pour chacun d’eux, ils continueraient d’être aussi soudés. « N’oublie pas que pour les dossiers juteux, je peux riposter quand tu veux. » Répliqua-t-elle en tirant la langue comme une vilaine gamine. Lorsque Rhys lui partagea ensuite son bonheur avec Lizzie et que Gwen se montra contente pour lui, il lui rappela le rôle de soutien pestant qu’elle avait joué sur lui pour les mettre ensemble. « Tu avais juste besoin d’un petit coup de pouce. Et puis, tu n’avais pas le choix, c’était ça ou te faire botter le cul par moi. Entre les deux options, tu n’as plus hésité. » Sous cet air amusé, elle prenait néanmoins compte de son remerciement, elle ne savait juste pas comment réagir autrement que par humour et second degré.

La métisse gagna ensuite le droit d’ouvrir son cadeau : des gants de boxe et des tickets pour assister à un match de la même discipline. Rhys avait trouvé une super idée. Elle lui proposa aussitôt de l’accompagner au match de boxe avec elle. Qui mieux que lui pour apprécier le spectacle ? Il accepta d’emblée et se prêta ensuite au jeu de l’essai des gants. Gwen était ravie de la légèreté et la souplesse de ceux-ci. La métisse lui promit de lui apporter le sien le vrai jour de Noël, histoire de le revoir au moins pendant les fêtes vu son départ à Londres qui suivrait peu de temps après. La chanteuse confia d’ailleurs à son meilleur ami ses futurs projets, qui représentaient la raison pour laquelle elle s’éterniserait quelques semaines dans la capitale anglaise. Rhys accueillit la nouvelle plutôt bien et lui glissa qu’il croyait en elle, d’autant plus que son pressentiment était bon rien qu’à la façon dont elle exposait son projet et vu l’enthousiasme qu’elle affichait. Gwen esquissa un sourire, elle avait l’air d’une véritable pile électrique quand elle parlait de son album, ses yeux brillaient d’excitation. La métisse avait hâte de se mettre à l’œuvre. Le blond lui partagea sa fierté et lui réitéra son soutien : peu importe le résultat, elle aurait tout donné et n’aurait rien à regretter. Savoir qu’il était toujours autant derrière elle réchauffait le cœur de la Martins. « Merci. » Dit-elle. « Tes encouragements me vont droit au cœur. Je vais tout faire pour que ça marche. »

Rhys s’arrêta un peu plus longuement sur la dernière information donnée par Gwen. Rassuré parce qu’elle n’allait pas être totalement livrée à elle-même, il se réjouit qu’elle soit mieux entourée cette fois-ci. Son meilleur ami s’interrogea tout de même sur cette étrange évolution entre le rockeur et la métisse, elle qui n’avait pas toujours parlé en termes élogieux à son égard par le passé. « Disons que depuis que nous avons bossé ensemble sur son clip, les choses ont un peu changé, nous avons appris à nous connaître… » Expliqua-t-elle. « Il a connu des galères aussi après, et ça nous a un peu rapproché. Comme il n’arrivait pas à se remettre facilement à la musique, j’ai proposé qu’on essaie en même temps. Alors je serai son soutien moral pour qu’il reprenne la scène et lui mon ‘parrain’ professionnel si je rame pour rencontrer les bonnes personnes. » Gwen avait assez bien résumé la situation dans son ensemble. Elle précisa néanmoins un détail sur la durée réelle de temps qu’elle passerait avec lui. « Et puis, nous ne serons pas 24h/24 ensemble à Londres. Il va rentrer en studio avec son groupe et je devrai en faire de même pour mon album. Nous nous verrons parfois en privé, mais si j’enregistre le disque, je ne veux pas non plus que la presse associe son nom à mon projet ou pense qu’il en est l’artisan. » La métisse tenait à s’en sortir par elle-même. Le seul rôle de Nate serait de l’emmener à une ou deux soirées où se réunissait le gratin de l’industrie musicale et lui conseiller si l’une ou l’autre personne était digne de confiance ou non. Au-delà de ce coup de pouce, elle ne lui en demandait pas plus et refuserait d’ailleurs. Sur ces mots, Gwen termina le verre du fameux cocktail.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 21 Jan - 18:25


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
« N’oublie pas que pour les dossiers juteux, je peux riposter quand tu veux. » « Je sais, c’est comme une guerre froide… On peut se détruire mutuellement. Heureusement qu'on a pas envie de le faire. » Réplique Rhys en rigolant. Il se permet de rigoler car il a en réalité totalement confiance Gwen. Se détruire l’un et l’autre est la dernière chose qu’ils feront, il le sait. Leur amitié était à propos de tout le contraire, c'est-à-dire se porter et se soutenir. La preuve, ils discutent ensuite du coup de pouce salutaire que la Martins lui avait donné à propos de Lizzie et qu’il ne pourra jamais assez la remercier pour ça. Surtout qu’elle balaie ses remerciements avec modestie et humour… Ils passent donc au déballage du cadeau de Gwen et se mettent ensuite à discuter de ses projets à elle. Rhys est enchanté par ce qu’il entend et prodigue des encouragements dans ce sens à sa meilleure amie, qu’il n’a pas vue si heureuse depuis très longtemps. «  Tes encouragements me vont droit au cœur. Je vais tout faire pour que ça marche. » Il hoche la tête en souriant, ému et content pour elle. « Je n’en doute pas un instant. Et dans le cas contraire, ça sera moi qui serais autorisé à donner des coups de pied aux fesses. » Conclus t-il en rigolant.

Il y a tout de même un minuscule détail qui a de quoi intriguer, c’est l’identité de la personne avec qui la Martins va développer cet important projet qui pourrait être l’un des tournants de sa carrière. Car dans l’esprit du blond, sa meilleure amie n’entretenait pas vraiment de sentiments charitables à l’égard de ce Nate. Cependant, elle le détrompe, lui expliquant qu’ils s’étaient rapprochés lors du tournage d’un clip et qu’ils avaient beaucoup à s’apporter l’un et l’autre. Rhys réfléchit quelques instants à ce qu’il vient d’entendre. « C’est vrai que si tu peux profiter de sa célébrité pour te lancer… On sait tous les deux que malheureusement le talent ne suffit pas toujours dans ton milieu. Donc c’est bien si tu rencontres les bonnes personnes… » Il espérait juste que Nate ne décevrait pas Gwen car le personnage avait l’air plutôt… instable. Il y a toutefois quelque chose qui dénote dans les explications détaillées de la métisse. Peut être son accentuation sur le volet professionnel, son besoin de mentionner qu’ils ne se verront pas souvent en privé. C’était ténu mais pour Rhys qui pratiquait la jeune femme depuis un certain nombre d’années, c’était suffisant pour avoir la puce à l’oreille. « Et sinon...tu es sûre que viens de tout me dire à propos de Nate ? » Demande t-il alors avec légèreté en sondant le regard de sa meilleure amie.

Mais comme il est bon prince, il lui laisse un peu de temps pour réfléchir à la question, se relevant quand il constate que leurs verres sont vides. « Deuxième round ? » Demande t-il en attrapant celui de Gwen. « Promis, je te fais un truc moins fort ou même un cocktail plus classique ! » Dit-il avec un sourire angélique. Il y a une autre question qu’il veut poser à Gwen et même s’il n’a pas encore la réponse à la précédente. Il se lance quand même. « Et sinon, est-ce que tu crois que c’est envisageable que je vienne un jour où deux à Londres pour te voir un peu enregistrer ? Ou bien ce sont vraiment des moments où tu as besoin de toute ta concentration ? » Comme au cours de toute leur vie, il avait envie d’être là pour elle dans ce moment clé mais bien entendu, il ne voulait pas s’imposer si ça gênait Gwen dans son travail.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Lun 22 Jan - 1:18

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away



Si Gwen et Rhys étaient devenus ennemis, les deux auraient causé de graves dégâts dans la vie de l’autre. Néanmoins, même si un tel scénario improbable se produisait, la métisse n’avait aucun intérêt à détruire son existence gratuitement sauf en cas d’attaque ouverte de sa part. Elle avait l’âme d’une battante et d’une guerrière quand certaines actions justifiaient de se retrancher derrière de tels traits de caractère, pas quand il fallait causer du tort pour son simple plaisir personnel hormis quelques rares délires pas bien méchants. Heureusement, les deux meilleurs amis ne seraient en principe jamais confrontés à un tel cas de figure, la loi du silence était d’or entre eux et continuerait toujours de l’être. L’amitié était d’or elle aussi car les deux anciens colocataires oeuvraient pour que l’autre avance dans sa vie. Gwen avait donné un coup de pouce à Rhys pour qu’il ose enfin se dévoiler à Lizzie et s’engage dans cette relation, tandis qu’il restait un soutien indéfectible pour elle dans la musique. La métisse aborda d’ailleurs ses projets plus en détails, puisqu’elle partait à Londres. Son meilleur ami la connaissait bien car il creusa finalement le sujet le plus sensible de ce voyage en la personne de Nate. Le passé ne jouait effectivement pas en sa faveur mais la relation qu’il entretenait avec la chanteuse avait bien évoluée depuis. Rhys se réjouit que Gwen puisse profiter de ses contacts pour rencontrer les bonnes personnes même s’il l’interrogea davantage sur le rockeur. Heureusement, quand quelque chose la perturbait, la métisse arrivait quand même souvent à garder une certaine impassibilité, aussi la question de Rhys ne la gêna pas outre-mesure. Le joueur de poker ne lui donna pas le temps de répondre et lui proposa un second verre de cocktail. « Tu essaies de me saouler pour glaner des pseudo infos compromettantes ? Tu sais bien que ça ne marche pas. » Lâcha Gwen dans un rire amusé, pour plaisanter. Elle tendit néanmoins son verre, répondant ainsi par la positive à la proposition de son meilleur ami. « Si tu en as un plus classique, je veux bien oui. » La métisse n’était pas petite nature mais le mélange de Rhys était sacrément costaud et elle souhaitait garder la tête sur les épaules le temps de continuer à discuter un peu et à profiter pleinement de lui. Le Blake lui demanda alors s’il pourrait venir un jour ou deux à Londres pour la voir enregistrer. Toujours aussi spontanée, la métisse répliqua sans réfléchir. « Je ne sais pas. » Vu que Rhys réagissait vite niveau susceptibilité, elle s’empressa de rectifier le tir. « Je veux dire, je ne sais pas si c’est une bonne idée que tu reviennes à Londres après tout ce qui s’est passé… Je ne sais même pas si je trouverais un label pour enregistrer ou si tout ne va pas se bousculer et se dérouler très vite… » Gwen marqua une pause pour reprendre son souffle, puis elle poursuivit assez vite pour terminer son idée. « Mais si l’occasion se présente, bien sûr, ça me ferait très plaisir que tu viennes. » La métisse lui offrit un grand sourire tandis qu’il préparait le second verre. Elle piocha quelques zakouskis afin de grignoter entre les verres et ne pas continuer sur un ventre vide. « Pour te répondre par rapport à Nate… Il m’a dit qu’il a écrit une chanson sur moi, une chanson assez personnelle. » Expliqua Gwen dans un premier temps. Au moins, ce morceau l’aidait à traduire ce que Rhys avait senti. Il y avait bien anguille sous roche mais la métisse ne savait pas encore à quel point, ni dans quelle mesure pour elle. En tout cas, si Nate écrivait une chanson sur quelqu’un, ça ne voulait pas rien dire. « Et je ne sais pas, ça m’a un peu perturbé. » La chanteuse ne connaissait pas encore les paroles exactes de la chanson, mais le natif de Liverpool avait joué carte sur tables avec elle lorsqu’il était venu la voir récemment. « Et puis, je t'avais dit que je le voyais plus souvent maintenant, puisque je vis chez lui depuis les inondations… enfin sur son bateau plutôt. » Gwen ne l’avait pas caché à Rhys. Elle n’était pas retournée chez son père, hormis le soir de Noël où il l’avait invitée pour le réveillon qui se déroulerait dans les prochains jours.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Sam 27 Jan - 16:11


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
La soirée se déroule selon les espérances de Rhys, content de partager un moment de complicité avec sa meilleure amie. En fait, sans qu’il n’ait vu le temps passer, il se retrouve à préparer les seconds verres de leur petit apéro. Gwen accepte de suivre à condition qu’il ait la main plus légère sur le prochain dosage. L’occasion est trop belle pour qu’il résiste au plaisir de la taquiner et il ne s’en prive pas. « Et bien, tu prends de l’âge on dirait. » Il rigole ensuite face à l’autre commentaire de la métisse à propos de ce second verre, n’ayant même pas besoin de réfléchir à la question pour répliquer. « Et non, ce n’est même pas mon plan. J’espère bien que tu me dis tout sans que je n’ai besoin de te saouler ! » Il ne s’inquiète pas trop pour cela. La Martins et lui avaient beau être les pires menteurs du monde, lorsqu’ils étaient tous les deux, c’était tout le contraire. Rhys se livrait sans retenue à Gwen et il savait qu’elle était la personne qui le connaissait le mieux au monde. En même temps, c’était bel et bien elle qui l’accompagnait au cours de tous les moments clés de sa vie. C’est d’ailleurs dans cette idée de continuité qu’il lui demande s’il peut venir observer une session d’enregistrement de son album à Londres. Toutefois, la chanteuse n’a pas l’air foncièrement emballée par l’idée et ne tarde pas à lui expliquer pourquoi. Il pèse ses arguments quelques instants. « Je pense que je peux affronter Londres… Maintenant que je me sens bien dans ma vie, les idées noires me paraissent loin derrière moi. » Il ne mentait pas pour la convaincre. Il était devenu un autre homme, un homme qui n’avait plus rien à voir avec celui qui avait fuit Londres.

Il y avait toutefois d’autres paramètres qui retenaient Gwen. « Je ne sais même pas si je trouverais un label pour enregistrer ou si tout ne va pas se bousculer et se dérouler très vite… Mais si l’occasion se présente, bien sûr, ça me ferait très plaisir que tu viennes. » Il était connu pour sa susceptibilité mais là, il ne songe pas à s’insurger un instant, comprenant que tout ne se rapporte pas à lui non plus. « Non mais bien sûr, je comprends. Comme tu dis, que si tu as une opportunité. Sinon, ce n’est pas grave, ce n’est pas comme si j’allais écouter l’album en boucle une fois qu’il sera sorti. » Il lui adresse un petit sourire, revenant vers elle avec deux verres à la main. Dans le même temps, la conversation prend une tournure encore plus personnelle, puisque c’est Nate qui en devient le centre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la nature de la relation entre le deux artistes a bien changé. Le Blake pousse un petit sifflement quand Gwen a finit de délivrer ses informations au compte goutte. « Wow… Une chanson… Ce n’est pas rien… Et ça t’as perturbée… Dans un sens positif ? » Il marche presque sur des œufs, sachant que sa meilleure amie a parfois du mal à exprimer ses sentiments et même à les dévoiler. Il laisse donc quelques secondes s’écouler, histoire de ne pas se montrer trop curieux, trop rapide. Il lui tend même son second verre, bien qu’effectivement l’alcool ne déliait pas forcément la langue de la belle. Il fallait avouer qu’elle le tenait très bien. « Qu’est-ce que tu ressens ? » Demande t-il plus franchement. Un jour, Gwen lui avait posé le même question vis-à-vis de Lizzie, l’aidant à faire le point. C’est aussi ce qu’il essayait de faire maintenant.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - tearsflight, gif profil - pennywifey, signa - anaëlle, gif signa - pennywifey.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Brianna - Andrew&Rhys.
RAGOTS PARTAGÉS : 1999
POINTS : 4207
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : En couple avec Nate
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle
REPUTATION : L'artiste serait-elle lancée ? Elle vient enfin de sortir son album après tout ce temps et a l'air plus épanouie que jamais. Etrange revirement.



MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Dim 28 Jan - 20:30

Dancing and prancing in jingle bell square
In the frosty air
What a bright time, it’s the right time
To rock the night away



Rhys contredit Gwen par rapport à Londres. Il se sentait bien dans sa vie désormais et se considérait capable de mettre le négatif de côté le temps de passer quelques jours dans la capitale et de soutenir son amie. La chanteuse prenait son soutien indéfectible en compte, toutefois elle ignorait comment les événements s’enchaineraient là-bas, aussi elle préféra ne rien promettre. Si l’occasion se présentait, la métisse serait ravie que Rhys la rejoigne mais c’était à voir le moment venu. Elle rit face à sa remarque sur l’album. « Toi tu auras ton exemplaire personnel dédicacé. » Gwen prit le verre qu’il lui tendit et répondit ensuite aux interrogations du croupier par rapport à Nate. Il fallait bien admettre que les deux anciens rivaux s’étaient bien rapprochés ces derniers mois. Elle l’avait soutenu en danse et pendant sa période post-overdose tandis qu’il lui avait offert un toit temporaire après les inondations. La métisse se livra davantage à propos de l’évolution de leur lien ; elle révéla notamment que Nate avait écrit une chanson qui l’avait perturbée, ce qui souleva de nouvelles questions. Toujours aussi sincère, Gwen ne chercha pas à éviter le sujet même si parler d’attachement n’était jamais sa tasse de thé. « Oui… Il écrit souvent des morceaux assez personnels et comme nous nous sommes pas mal rapprochés, voilà… » Rhys précisa alors son interrogation et lui demanda ce qu’elle ressentait exactement. « Je ne sais pas. Je l’apprécie, j’aime bien passer du temps avec lui. Quand tu casses sa barrière égocentrique, tu te rends compte qu’il est aussi passionné de musique que je le suis, qu’il est plus sensible à ce qui l’entoure qu’il ne parait… Nous avons plus de points communs que je le croyais et nous nous entendons plutôt bien finalement. » Il était difficile de décrire ce qu’elle ressentait exactement mais elle avait essayé de mettre des mots dessus. Gwen rapporta alors d’autres faits qui remontaient à plus d’un an. « En fait, quand j’ai dansé pour son clip, nous nous sommes embrassés à la fin de la choré, ce qui n’était pas prévu. Pour moi, c’était surtout de l’interprétation, même si c’était cool, en tout cas c’est ce que je disais à l’époque mais c’est vrai que c’était assez électrique comme sensation. Pour lui, c’était différent, ça lui a fait bizarre. Le jour où je l’ai interviewé à la radio locale, il m’a fait comprendre des choses en off, il a même réitéré l’expérience… Et je ne l’ai pas cru. Je pensais qu’il se foutait encore de moi comme il l’avait fait à Londres quand il me voyait comme une rivale… Donc je l’ai repoussé et je lui ai fait comprendre que ce n’était même pas la peine de penser à autre chose. » Gwen résuma ce qui s’était passé en privé ce jour-là. Elle avait même cru qu’il avait été motivé soit pour se foutre d’elle soit pour éventuellement jouer sur les rumeurs qui couraient et selon laquelle les gens pensaient qu’ils formaient un couple en dehors de la chanson. Elle n’avait jamais raconté cette histoire à personne et Nate ne l’avait sûrement jamais fait non plus d’ailleurs. « En plus, à ce moment-là, j’étais supposément en couple avec toi… Soyons clairs, ce n’est pas ce qui a motivé mon rejet, pas du tout, mais je lui ai quand même rappelé que je n’étais pas disponible et normalement il ne l’était pas non plus puisqu’il voyait quelqu’un à ce moment-là. Nate ne sait pas pour notre faux couple. » La métisse but une gorgée de son cocktail et poursuivit sur sa lancée maintenant qu’elle avait commencé. « Il s’est avéré qu’il ne plaisantait pas, mais il n’en a plus reparlé. Après, il s’est passé diverses choses qui ont fait que nous nous sommes naturellement rapprochés et voilà… Je ne sais pas trop ce que je ressens, c’est bizarre mais on verra à Londres. Je ne me prends pas la tête. » Nate avait connu ses ennuis avec son passé, son overdose, tandis que Gwen avait fréquenté Andrew pendant un moment, puis elle avait remis de l’ordre dans sa vie en aidant Rhys à ouvrir son cœur à Lizzie et en se concentrant sur ses projets musicaux. Au milieu de toute cette suite d’événements, la relation entre Nate et la métisse avait tranquillement évolué vers une amitiéde plus en plus proche et qui virait bizarre. Parlant de Londres, Gwen devait encore régler un dernier point avec son meilleur ami. « Au fait, je pensais regarder pour un logement définitif dès que je serai revenue… En attendant, je peux toujours laisser une partie de mes affaires chez toi ? » Tout était emballé dans des boites ou des cartons. La métisse n’avait pas su emporter beaucoup sur le bateau de Nate et elle n’avait pas voulu tout transférer chez son père qu’elle souhaitait voir le moins possible surtout avant son départ.

_________________

break my bones
Addicted ▬ Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Jaya, Trystan, Thomas & Eleanor
TON AVATAR : Sam Claflin
TES CRÉDITS : princess (avatar) anaelle (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Libres : (2/3)
En cours : Daniel - Gwen/Andrew -


RAGOTS PARTAGÉS : 1622
POINTS : 3098
ARRIVÉE À TENBY : 16/02/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ans (24/08)
CÔTÉ COEUR : Il vient de se fiancer avec la fille la plus géniale de Tenby. Il ne pourrait pas être plus heureux.
PROFESSION : Croupier au casino de Swansea.
REPUTATION : Il y a quelque chose qui ne colle pas avec lui mais je ne sais pas quoi... En tout cas, il fait quand même plaisir à voir avec sa petite famille. Ils sont adorables.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys Mar 6 Fév - 18:19


Santa's coming for us
Gwen & Rhys

« Lights are getting shorter now, hot chocolate fills the air and Christmas cheer does too. Picking out your Christmas tree, so lovely. The joy this time it brings to you. Sing it to the deer in the sky. Sing it as they jingle, jingle, jingle tonight.Sing it to the moon, set it free. You're the angel on the top of my tree »
« Toi tu auras ton exemplaire personnel dédicacé. » « J’y compte bien. » La discussion sur l’album à venir de Gwen s’achève ainsi tandis que celle à propos de l’évolution de sa relation avec Nate ne fait que commencer. Rhys écoute attentivement, plutôt surpris. Il voyait bien que tout un pan d’une situation qui était en train de devenir très sérieuse, lui avait échappé. Mais si le Miles en était à écrire des chansons pour sa meilleure amie, c’est qu’effectivement, il devait ressentir quelque chose de sérieux pour elle. Le blond n’enfonce toutefois pas de portes ouvertes, préférant ne pas interrompre Gwen dans son récit. Il ne reprend la parole qu’après qu’elle a terminé de donner une description assez agréable du musicien et de la façon dont elle se sentait quand elle était avec lui. « On dirait que tu lui as trouvé pas mal de qualités en tout cas… C’est bien que tu ais pu aller au-delà des apparences. » Murmure Rhys pensivement et de manière totalement neutre puisqu’il connait très mal la rock-star. Il attend d’en entendre plus car tel qu’il voit les choses pour le moment, Gwen pourrait très bien parler d’un ami que d’un amoureux… Et il n’est pas déçu par la suite. Le récit qu’elle lui fait de leurs sessions de chorégraphie, de leur rencontre à la radio et de leurs ressentis respectifs durant ces moments est proprement fascinant. « Et bien, c’est digne d’un film ! » Deux artistes qui se trouvaient en partageant leur art, les faux-semblants qui disparaissaient petit à petit, un malentendu, des faux couples… Si on donnait tous ces éléments à un bon scénariste, il y avait effectivement fort à parier qu’il pourrait en tirer une très belle histoire….

Mais le romanesque de la situation n’était bien évidemment pas la question du jour. Ni même le plus intéressant. Non, il y a un point en particulier qui a marqué Rhys tout du long. « Si je comprends bien, Nate a pris tout ça très au sérieux dès le début. Ce n’est pas rien quand même… Mais tu as bien raison de ne pas te prendre la tête. Je pense que c’est la bonne attitude de laisser les choses se faire naturellement. Comme pour votre rapprochement, vous n’avez rien forcé. » C’était le cas de le dire car à un moment donné, ces deux là étaient vraiment comme chiens et chats. Comme quoi tout pouvait arriver. « Londres c’est génial comme ville… Vous n’avez qu’à profiter tous les deux et si quelque chose doit se passer, ça se passera. Sinon tant pis. Mais je serai content pour toi cela dit. » Gwen avait eu une année compliquée, elle méritait un peu de bonheur. Il brûlait d’ailleurs de lui demander si elle n’espérait pas un tout petit peu au fond d’elle, si elle ne se sentait pas rêveuse, fébrile, impatiente mais il n’osait pas la pousser dans ses retranchements, elle qui ne se confiait que très peu sur ses sentiments. Il lui en fait d’ailleurs la remarque. « N’empêches tu es une sacrée cachotière, il se passait tout ça et tu ne m’as rien dit ! » Un soir moins festif, il aurait peut être laissé sa susceptibilité s’exprimer avec plus de véhémence mais là son ton reste léger. Il n’allait pas bêtement gâcher l’ambiance en revendiquant son droit de tout savoir en tant que meilleur ami. Certes lui disait tout à Gwen concernant Lizzie mais il devait accepter que la métisse soit plus secrète que lui et conserve un jardin secret…

Surtout qu’il ne voulait se disputer alors qu’ils n’allaient pas se voir pendant un petit moment, comme le lui rappelle soudainement la question pratique de Gwen. « Au fait, je pensais regarder pour un logement définitif dès que je serai revenue… En attendant, je peux toujours laisser une partie de mes affaires chez toi ? » « Bien sûr ! Tout ce que tu veux… Après tout, c’est moi qui te met un peu en galère avec mon déménagement soudain. » Entre sa folle déclaration à Lizzie, l’aveu de ses mensonges et l’arrivée des jumeaux, son couple avec la blonde avait franchi en moins d’un mois plusieurs étapes clés. L’emménagement de Rhys avec Lizzie avait été la suite logique de ce joyeux bazar, mais comme tout le reste, il s’était décidé rapidement. Normal que Gwen puisse avoir du mal à suivre. En tout cas, elle fait bien d’évoquer le sujet car elle permet au Blake de redonner sa position à ce propos. « Et si tu ne trouves pas tout de suite, tu sais que tu es la bienvenue chez moi au cas où. On s’en fout si c’est un peu compliqué avec les jumeaux. Et ça vaut même pour plus tard… J’ai beau avoir une toute nouvelle famille, toi tu es la mienne depuis si longtemps que tu seras toujours la bienvenue chez moi. La fin de notre colocation ne change absolument rien entre nous. » Il ne voulait pas qu'elle se sente délaissée ou reléguée au second plan.

(c) DΛNDELION

_________________

I wished for this. Right here without even knowing it. I wished for you and our family and this. You are the love of my life, and our kids are our everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Santa's coming for us + Gwen&Rhys

Revenir en haut Aller en bas

Santa's coming for us + Gwen&Rhys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-