AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Welcome to the black parade. Eléa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2083
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Welcome to the black parade. Eléa Ven 8 Déc - 2:22

We want it all, we wanna play this part
I won't explain or say I'm sorry
I'm unashamed, I'm gonna show my scar


Les jours sont de plus en plus courts, les nuits de plus en plus longues. L'hiver arrive, avec lui, Noël… Qui dit Noël dit cadeaux et qui dit cadeaux si shopping. Réaction en chaine simple et efficace. Deborah regarde par dessus son épaule son reflet dans le miroir, vérifie que sa robe n'est pas trop courte derrière et elle enfile malgré tout une paire de collants pour ne pas prendre froid à l'extérieur. Techniquement, elle n'a pas long à marcher, juste le temps d'aller au centre commercial pour rejoindre Eléa et profiter de cette journée shopping qu'elle a proposé. Encore maintenant, Deborah ne sait pas vraiment comment se sentir par rapport à cette sortie entre filles. Au fond, les repas qu'ils passent en famille son père, Eléa, Jamie et elle se déroulent à merveille, elle trouve que la brune a de la conversation et même son fils n'est pas aussi insupportable qu'un enfant de son âge pourrait l'être… Mais elle a toujours cette sensation étrange dans l'estomac quand elle est en présence de la trentenaire. Les choses sont claires pourtant : elle sort avec son père depuis plusieurs mois, elle a son fils et sa propre vie, elle n'essaye pas de s'immiscer dans celle de Deborah ni de lui tirer les vers de nez quand l'adolescente n'est pas très bavarde. Au contraire, Eléa est respectueuse du silence et de l'intimité de la jeune femme et ça, ça lui plait bien.
La Weston range toutes ses affaires d'escrime dans son casier et elle met la serviette avec laquelle elle s'est séchée après s'être douchée dans la pile de linge sale. Comme elle savait qu'elle passerait l'après-midi à Swansea avec Eléa, l'escrimeuse a décidé de prendre le train très tôt ce matin pour s'entraîner sans relâche jusqu'à l'heure de son rendez-vous avec la Fawkes. Clairement, elle sait à quel point une journée shopping peut être fatigante et éprouvante, de ce fait, elle se doutait qu'elle serait beaucoup moins motivée pour retourner s'entraîner après coup.

Satisfaite des efforts qu'elle a fourni ce matin, elle sort donc du gymnase, la tête haute et le corps endolori d'une fatigue qu'elle adore, une fatigue caractéristique de ses exploits physiques et sportifs. Peu de temps après, elle arrive à son point de rendez-vous à l'entrée du centre commercial, et elle reconnaît la silhouette de sa belle-mère au milieu. Elle n'a pas le temps de regarder son téléphone pour vérifier l'heure et elle s'empresse vers la grande brune pour la saluer et ne pas la faire attendre davantage. «  Salut. Je ne suis pas en retard, au moins ? » Demande-t-elle, inquiète. Même si elle ne sait pas comment elle se sent par rapport à la conseillère conjugale, elle ne veut pas faire foirer leur première journée ensemble, d'autant plus que cette après-midi est une très bonne idée : Deborah aura désespérément besoin d'aide pour trouver un cadeau de Noël à son père et à Timothy. Qu'est-elle supposée acheter pour son petit-ami alors qu'ils ne sont  même pas ensemble depuis deux mois ? Elle se pose la question sérieusement, mais pour sûr, elle ne la posera pas à Eléa. Elle n'en a pas encore parlé à son père alors ce n'est pas pour en parler à sa petite amie. «  Aors… Tu as déjà des idées de boutiques qu'on pourrait faire ? Je t'avoue que je n'ai aucune idée de quoi acheter pour mon père. » Elle offre un mince sourire à la brune, cherchant à se comporter le plus normalement possible même si elle a du mal à savoir comment se comporter en sa présence.  

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Jessica Alba
TES CRÉDITS : ava - sheepirl, gif profil - lovelypenny, signa - emi burton.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Thomas - Haley.
RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 620
ARRIVÉE À TENBY : 03/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Divorcée, elle n'accorde plus très facilement sa confiance lorsqu'il s'agit de s'attacher. Il semblerait pourtant qu'un flic ait réussi à dérober son coeur, malgré une situation plus compliquée dernièrement.
PROFESSION : Conseillère conjugale, elle essaie de s'appuyer sur son expérience pour rabibocher le coeur des autres.


MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Ven 15 Déc - 20:48

Everything becomes a little clearer
I realize what life is all about  
It's hangin' on when your heart has had enough
It's giving more when you feel like giving up

Ce matin-là, Eléa s’était levée d’assez bonne heure. En cette période d’hiver, l’heure était aux pulls col roulé et aux boissons chaudes à l’abri sous plusieurs couches de plaid. La jeune maman avait décidé de gâter son fils aujourd’hui car elle n’aurait pas l’occasion de le voir toute la journée. Ainsi, elle prépara un cacao maison pour accompagner le petit-déjeuner que prit Jamie en se réveillant. La conseillère regarda ensuite un film de Noël en sa compagnie, puis elle termina un rangement pendant que son fils se préparait à aller au sport. Elle le déposerait au foot et Thomas irait le chercher à la fin de l’entraînement. De son côté, Eléa avait décidé de saisir l’occasion pour proposer une sortie shopping à Deborah afin de passer une première demi-journée seule avec sa belle-fille. Le courant passait plutôt bien entre elles de façon générale ; au moins les deux femmes ne passaient pas leur temps à se crier l’une sur l’autre comme dans d’autres familles recomposées. Malgré leur bonne entente globale, Deborah restait assez distante dans le sens où elle mettait quelques barrières entre elles. Conseillère conjugale, Eléa avait un esprit plutôt empathique et un bon sens de l’observation pour comprendre des situations compliquées, entre autres saisir les émotions et les motivations de ceux qui l’entouraient. La jeune maman représentait la première relation plus longue et sérieuse de Thomas depuis le décès de son ex-femme ; Deborah avait sans doute l’impression qu’elle risquait de remplacer sa mère d’une certaine façon. Bien entendu, Eléa essayait de ne pas trop s’imposer dans la vie de l’adolescente, c’est sans doute ce qui expliquait leur bonne entente générale. Toutefois, la conseillère tentait parfois quelques approches auprès de Deborah comme cette sortie qu’elle avait proposé aujourd’hui dans le but d’apprendre à la connaître un peu plus. Après tout, les deux partageaient une famille commune depuis quelques mois. Ça permettrait aussi à la jeune maman de se changer les idées après les derniers événements survenus avec son ex-mari. En fin de matinée, Eléa déposa donc son fils au foot comme prévu et elle se rendit ensuite dans le centre commercial où elle arriva quelques minutes en avance. En attendant l’arrivée de Deborah, elle scruta déjà des vitrines de loin et repéra plusieurs magasins. Au bout de quelques instants, elle aperçut la jeune fille à l’entrée du centre. « Salut. Pas du tout, je ne suis là que depuis cinq minutes. » Répondit Eléa pour rassurer aussitôt la Weston. « Ton entraînement s’est bien passé ? » L’escrime était la passion de Deborah et elle en faisait assez régulièrement pour que la Fawkes connaisse quelques-unes de ses habitudes sans même devoir les deviner. Un autre avantage de cette sortie que ceux déjà formulés seraient aussi qu’elles pourraient s’entraider en s’échangeant des idées et surtout en s’alliant afin de trouver un beau cadeau pour le même homme ; l’une du point de vue de la fille, l’autre de celui de la compagne. D’ailleurs, Deborah entra immédiatement dans le vif du sujet en demandant si Eléa avait déjà des boutiques en tête. « Pour ton père, j’ai peut-être une idée ou deux… Tu as envie de gâter d’autres personnes aussi ? » La jeune maman saurait ainsi mieux les orienter vers certains magasins plutôt que d’autre. « Dans un premier temps, je propose qu’on fasse un tour pour une vue d’ensemble, on repère ce qui nous plaît, les bonnes affaires… Et puis, on se lâche ? » Un tour vite fait permettrait ainsi à chacune de faire leurs repérages, peut-être de tomber sur des petites perles en termes de cadeaux… De plus, chacune pourrait ainsi y consacrer le budget de son choix sans trop s’inquiéter.

_________________



The walls are tumbling down
I swore I'd never fall again, but this don't even feel like falling, gravity can't forget to pull me back to the ground again. Cuz' you're the risk that I'm taking.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2083
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Ven 5 Jan - 22:47

We want it all, we wanna play this part
I won't explain or say I'm sorry
I'm unashamed, I'm gonna show my scar


Faire des cadeaux pour son père, c'est bien la première fois que la jeune femme compte s'y appliquer. Elle se rappelle encore des derniers Noël qu'ils ont passés ensemble où elle s'amusait à lui acheter les cadeaux les plus inutiles et les plus immondes qu'elle pouvait trouver. Et encore, ça, c'était quand elle décidait de lui faire des cadeaux. Le pauvre homme a déjà passé plusieurs Noël et anniversaire sans ne rien recevoir de sa part, sauf peut-être une carte acheté à la dernière minute chez Tesco.
A présent, elle retrouve Eléa, qui l'informe qu'elle n'est là que depuis cinq minutes et ensemble, elles vont changer la tradition. Oui, cette année, le cadeau que Deborah offrira à son père symbolisera l'évolution positive de sa relation avec ce dernier. Elle s'en réjouit à l'avance, même si intérieurement, elle a vraiment peur de ne pas trouver quoi que ce soit à la hauteur de ses espérances. Et puis… Elle angoisse en se disant que l'idée parfaite aurait déjà due éclater dans son cerveau… Là, elle rame, et elle compte même sur la compagne du policier pour toucher un cadeau juste.
« Oui, très bien. Je me sens vraiment prête pour les prochaines compétitions à venir. » Qu'elle lance avec fierté.
Maintenant, elle espère être fière des trouvailles qu'elle fera aujourd'hui. Deborah écoute la proposition d'Eléa et hoche la tête, satisfaite de ce plan.
« Bonne idée oui. Uhm… A part mon père, j'aimerais bien trouvé quelque chose pour mes grands parents et peut-être pour un copain. » Un copain en particulier… Et qui sait, si Deborah trouve quelque chose pour Jamie, elle se laissera aller et lui offrira. Après tout, la relation entre Eléa et son père semble vraiment sérieuse alors autant qu'elle noue une bonne relation avec ce dernier. La fille unique en elle ne serait pas contre l'idée d'apprendre quelques bêtises au garçon, même si bien sûr, elle refuserait d'être sa baby-sitter pour toute une soirée.

Ensemble, les deux brunes avancent dans le centre commercial et Deborah est contente d'être à Swansea car le choix est incomparable par rapport à ce que Tenby propose. En effet, si elles s'étaient contenter de faire du shopping à Tenby, la jeune femme n'aurait probablement rien trouver de mieux qu'un napperon digne de Mrs Lloyd. Deborah a quelques idées, notamment des vêtements même si elle préférerait quelque chose de plus personnel… Disons que ce sera sa dernière option si jamais elle ne trouve rien d'autre. « Pour mes grands-parents, j'aimerais bien quelque chose qui leur rappellent la Nouvelle-Zélande, mais je me vois mal leur apporter un carton de kiwis, surtout que ce n'est pas la saison. » Qu'elle rigole. La Nouvelle-Zélande natale des Weston… « C'était quoi les idées que tu avais pour mon père ? » Qu'elle demande avec une curiosité non dissimulée. Finalement, Deborah se dit qu'elle pourrait peut-être acheter des places de concerts pour son père et Eléa, à voir ce que la jeune maman en pense. « Des places pour un spectacle, tu penses que ça lui plairait ? » Deborah hausse les épaules, sans savoir ce que sa belle-mère va en penser, puis elle pose une nouvelle question. « Et toi alors, il te faut des cadeaux pour qui ? »

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Jessica Alba
TES CRÉDITS : ava - sheepirl, gif profil - lovelypenny, signa - emi burton.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Thomas - Haley.
RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 620
ARRIVÉE À TENBY : 03/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Divorcée, elle n'accorde plus très facilement sa confiance lorsqu'il s'agit de s'attacher. Il semblerait pourtant qu'un flic ait réussi à dérober son coeur, malgré une situation plus compliquée dernièrement.
PROFESSION : Conseillère conjugale, elle essaie de s'appuyer sur son expérience pour rabibocher le coeur des autres.


MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Sam 6 Jan - 0:43

Everything becomes a little clearer
I realize what life is all about  
It's hangin' on when your heart has had enough
It's giving more when you feel like giving up


Le défilé des cadeaux… Eléa avait grandi dans une grande famille, puisqu’en plus de ses parents, elle avait aussi été entourée d’un frère et d’une sœur un peu plus jeunes qu’elle. Noël était une tradition chez eux et la troupe avait toujours fêté l’évènement avec enthousiasme : décorations illuminées, repas de fête, films de Noël ou jeux en famille… Elle gardait un bon souvenir de chacun de ses Noëls depuis toute petite. La tradition avait perduré avec son frère et sa sœur, même après la mort de son père voilà un peu plus de dix ans. Sa mère quant à elle était retournée dans sa famille au Mexique. Et de son côté, Eléa réservait toujours un Noël féérique à Jamie même s’il ne croyait plus au Monsieur en traineau depuis quelques années déjà. Il adorait lui aussi ces moments de fête et de rassemblement. Cette année serait l’occasion de célébrer cette période en compagnie de Thomas et de Deborah, et peut-être d’autres membres de la famille Weston. Ils formaient une véritable famille malgré les petites distances entre la belle-mère et la belle-fille. Elles essayaient au moins de nouer des liens un peu moins distendus avant le grand repas qui les attendrait.

Passionnée par l’escrime, Deborah se sentait prête pour les prochaines compétitions. Eléa avait accompagné la sœur de Thomas une fois à l’une des séances d’entrainement. A la télé, c’était moins évident, mais quand on se retrouvait devant, l’effort physique était impressionnant. L’adolescente avait une endurance physique énorme. Alors que les deux femmes avançaient dans le centre commercial, la jeune maman proposa de faire un tour rapide afin de dénicher les bonnes offres. Deborah cherchait notamment des cadeaux pour ses grands-parents et un copain. Au ton employé et vu son intuition émotionnelle, Eléa devina que la jeune fille tenait beaucoup à ce copain. « Un petit ami ? » Demanda-t-elle d’un clin d’œil complice. Si Deborah lui répondait oui, elle ne chercherait pas plus loin mais se satisferait que la brune lui fasse confiance sur le sujet, il se pouvait aussi que la réponse soit tout simplement non aussi. Dans tous les cas, Eléa ne creuserait pas plus loin que ce stade.

Deborah souhaitait trouver un présent en rapport à la Nouvelle-Zélande pour ses grands-parents. Pas facile en effet, de dénicher un tel cadeau dans le coin à moins de se tourner vers des livres. La mère de Jamie supposait que la fille de Thomas cherchait quelque chose d’un peu plus original comme le laissèrent d’ailleurs entendre ses propos. Un rire franchit ses lèvres face à la remarque de la brune. « J’avais pensé à deux trois choses : une veste en cuir, il adore porter celle qu’il a mais il l’a abîmée depuis le temps, une montre de luxe parce qu’on ne va pas se mentir, ça irait bien à ton père, ou des billets pour un match de rugby, lui qui aime parfois l’ambiance des stades. » Elle avait aussi pensé à un week-end en amoureux mais vu ce qui se passait en ce moment avec le retour de son ex-mari en ville, Eléa préférait s’abstenir de quitter Tenby dans les prochains mois. Deborah émit alors l’idée de tickets pour un spectacle, ce que la jeune maman approuva. « Oui c’est une bonne idée ! Un artiste qu’il aime passe prochainement ? » Demanda-t-elle. Pour Deborah en revanche, la belle-mère avait trouvé le cadeau parfait pour la belle-fille, il était déjà préparé et emballé sous le sapin, elle se réjouissait de voir sa tête quand elle l’ouvrirait : un pendentif fait sur mesure, représentant une escrimeuse. Elle espérait que la fille de Thomas apprécierait le bijou.  La jeune maman répondit ensuite à la dernière question de la jeune fille. « Pour mon fils, n’importe quel magasin de jouet le ravirait. Cette année, il voulait surtout un nouveau vélo, alors je l’ai commandé et j’irai le chercher quelques jours avant Noël. C’est difficile d’emballer ça, je ne voudrai pas qu’il le voit dans notre garage. » Souffla-t-elle en riant. « J’irai le mettre chez vous. Et sinon, je cherche pour mon frère et ma sœur aussi. » Les deux étaient à Londres mais elle passerait les jours entre les deux fêtes ou un week-end avant peu importe. « Pour tes grands-parents, tu pourrais leur faire des paniers garnis avec des produits typiques de là-bas ? Enfin, je dois bien t’avouer que je ne sais pas si on en trouve ici. » Proposa-t-elle. Peu de chance de trouver son bonheur à Swansea ou alors elle devrait élargir ses horizons. « Sinon, tu as toujours les objets déclinés des All Blacks… mais je vois déjà ton regard alors je me tais. » La taquina Eléa, d’une voix amusée. Comme prévu, les deux jeunes femmes firent un tour rapide du centre commercial. Au terme de ce premier coup d’œil, la jeune maman se demanda si une boutique en particulier avait retenu l’attention de Deborah.

HJ : tu connais ma mémoire de poisson, j’ai oublié les idées que j’ai pu avoir à ce moment-là pour Thomas du coup, j’ai trouvé des trucs à l’arrache Arrow

_________________



The walls are tumbling down
I swore I'd never fall again, but this don't even feel like falling, gravity can't forget to pull me back to the ground again. Cuz' you're the risk that I'm taking.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2083
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Mer 10 Jan - 6:22

We want it all, we wanna play this part
I won't explain or say I'm sorry
I'm unashamed, I'm gonna show my scar


Un petit-ami ? Que demande Eléa… Il n'en faut pas plus à Deborah pour se crisper et serrer les dents. Elle n'aurait pas dû dire ça. Elle n'aurait pas dû parler d'un ami. Autant ce genre de mot aurait été anodin pour son père, mais pour une femme, bien sûr qu'elle devine qu'il s'agit d'un petit-ami. D'autant plus que la maman a l'habitude de côtoyer des couples grâce à son travail. Deborah aimerait ne rien dire, mais c'est plus fort qu'elle, surtout qu'elle n'a pas envie de parler de sa relation naissante avec sa belle-mère.
« C'est pas ce que j'ai dit. » Dit-elle sans accorder un regard à la brune. Heureusement, le sujet change rapidement puisque la Fawkes ne tarde pas à dire les quelques idées qu'elle a en stock pour son père puis à dicter les différentes personnes qu'elle veut gâter.
L'escrimeuse est un tantinet jalouse d'Eléa qui semble avoir déjà tant d'idées alors qu'elle peine à en trouver une qui tienne la route. La jeune femme hoche la tête et elle répond une pointe de honte dans la voix. « Je ne sais pas… En fait… Je ne sais même pas quels artistes il aime, ni même quel genre de musique il écoute. » Elle aurait tendance à parier sur le bon vieux rock'n roll, mais elle constate que le fossé qu'elle a construit entre elle et son père est difficile à refermer. Oui, elle ne sait presque rien de lui alors qu'elle vit encore là-bas. C'est ça, d'avoir été élevé par sa mère et de n'avoir quasiment jamais vu son père. C'est ça, de passer tout son temps ailleurs quand on en a l'occasion. C'est ça, de s'éloigner sans raison… Maintenant que leur relation s'améliore, Deborah regrette quelques uns de ses agissements passés, mais elle ne peut pas retourner en arrière.

« Tu as trop de bonnes idées en tout cas. Pour tout monde » Confie-t-elle à Eléa dans un sourire timide. Elle note d'ailleurs l'idée du panier garni pour ses grands-parents dans un coin de sa tête. Elle n'aura plus qu'à regarder si elle peut trouver les produits en question. « Sauf peut-être pour les All Blacks, ouais. » Qu'elle ne peut s'empêcher de taquiner légèrement. Ces périodes de Noël font toujours de la peine à Deborah depuis qu'elle a perdu sa mère. Si parfois le manque de sa mère se fait moins présent, c'est en cette période normalement festive qu'il revient et qu'il la frappe de plein fouet. Cette année, c'est pareil. D'autant plus que pour la première fois, l'escrimeuse fait ses achats de Noël avec une autre femme, une femme qui n'est pas sa mère. Elle retient son chagrin et se reprend pour profiter de la première après midi qu'elle passe seule avec sa belle-mère. « Uhm… J'aimerais bien qu'on passe par la billetterie. Je pense que si je vois des noms d'artistes, peut-être qu'il y en a un qui m'inspirera plus qu'un autre. » Oui, elle espère avoir un éclair de génie en tombant nez à nez avec le nom d'un artiste. C'est soit ça, soit le désespoir de ne pas savoir quoi acheter, auquel cas l'escrimeuse aura rater sa sortie. « Oh et il y a cette boutique vers l'entrée qui m'a donné une idée. J'ai vu qu'ils y vendent la nourriture déshydratée que mangent les astronautes avec le packaging et tout. Et uhm… Tim… Il rêve d'aller dans l'espace. » Rigole-t-elle. « Ce n'est pas grand chose, mais ça fait une petite connerie à offrir en plus du vrai cadeau. » Le vrai cadeau qui est encore semblable à un gros point d'interrogation dans son esprit.


_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Jessica Alba
TES CRÉDITS : ava - sheepirl, gif profil - lovelypenny, signa - emi burton.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Thomas - Haley.
RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 620
ARRIVÉE À TENBY : 03/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Divorcée, elle n'accorde plus très facilement sa confiance lorsqu'il s'agit de s'attacher. Il semblerait pourtant qu'un flic ait réussi à dérober son coeur, malgré une situation plus compliquée dernièrement.
PROFESSION : Conseillère conjugale, elle essaie de s'appuyer sur son expérience pour rabibocher le coeur des autres.


MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Sam 13 Jan - 12:01

Everything becomes a little clearer
I realize what life is all about  
It's hangin' on when your heart has had enough
It's giving more when you feel like giving up

Deborah réagit un peu sèchement lorsqu’Eléa lui demanda si elle parlait d’un petit-ami. La jeune maman devina qu’elle avait tapé juste ou pas loin au son de la voix de la jeune fille, mais elle n’insista pas sur le sujet comprenant que la jeune Weston ne désirait pas en parler, encore moins avec elle. C’était souvent ainsi entre les deux femmes. Dès qu’Eléa s’engageait sur un point un peu plus personnel, l’étudiante se fermait aussitôt et risquait même de se braquer en cas d’insistance. La jeune maman n’insistait jamais de toute façon. Dès qu’elle voyait qu’un sujet devenait plus compliqué, elle passait à autre chose. Loin d’elle l’idée de forcer Deborah à quoi que ce soit. La conversation dériva donc naturellement sur la raison de leur venue au centre commercial. La belle-mère et la belle-fille échangèrent quelques idées de cadeaux et confièrent qu’elles cherchaient encore pour certaines personnes aussi. Deborah essayait notamment de se fixer pour son père. « Tu peux partir sur du rock. » Lui conseilla alors Eléa qui avait l’occasion d’écouter la musique de Thomas parfois quand elle rentrait du boulot et qu’il avait mis un CD tout en s’occupant dans la maison. La conseillère conjugale ne cita pas d’artistes en particulier tout simplement parce qu’elle ignorait qui venait à quelle date et surtout prochainement au Pays de Galles. Deborah lui adressa un compliment timide pour ses bonnes idées. Eléa esquissa un petit sourire, pour son fils, c’était assez naturel qu’elle sache quoi lui prendre, pour le reste, elle n’y avait pas vraiment réfléchi alors elle était contente si elle tapait juste. Elle rigola ensuite par rapport à l’idée de l’équipe de rugby néo-zélandaise, celle-là, on pouvait la mettre aux oubliettes.

Après un premier tour du centre commercial, Deborah souhaita passer à la billetterie pour acheter des tickets de concert à son père. Elle avait aussi repéré une boutique pour son « ami » et avait d’ailleurs trouvé une idée lumineuse par rapport à la passion de l’espace du garçon. « Toi aussi tu as de bonnes idées, c’est super original comme cadeau. » Lui dit-elle, emballée. « J’y pense, mais s’il aime l’espace tu pourrais aussi lui offrir une visite au Techniquest, musée de la science et planétarium de Cardiff ? Et ça vous ferait une journée à passer là-bas. » Ce n'était d'ailleurs pas une idée hors de prix pour le budget de l'adolescence : le prix du ticket du musée et du billet de train. Les deux serial acheteuses du jour passèrent d’abord dans une boutique de vêtements où Eléa avait repéré une magnifique veste en cuir pour Thomas, la taille, le modèle… Tout était parfait. Elle lui irait comme un gant mais resterait à voir s’il l’aimerait. Elles passèrent ensuite à la boutique où Deborah avait repéré le cadeau spatial parfait pour Tim. Eléa et Deborah arrivèrent enfin à la billetterie. Alors qu’elles attendaient dans la file, elles essayaient de repérer un artiste susceptible de plaire à Thomas. « Tu vois quelque chose qui t’inspire plus ? » Demanda la jeune maman qui ne voulait pas non plus influencer sa belle-fille dans le cas où un chanteur ou un groupe se démarquerait davantage. Eléa de son côté essayait de réfléchir aux cadeaux qu’elle pourrait faire pour son frère et à sa sœur, qui vivaient toujours à Londres. Comme elle se rendrait un week-end dans la capitale anglaise juste après les fêtes, elle pourrait les leur apporter.

_________________



The walls are tumbling down
I swore I'd never fall again, but this don't even feel like falling, gravity can't forget to pull me back to the ground again. Cuz' you're the risk that I'm taking.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2083
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Mer 17 Jan - 2:54

We want it all, we wanna play this part
I won't explain or say I'm sorry
I'm unashamed, I'm gonna show my scar


Deborah est rassurée quand sa belle-mère lui confirme qu'elle devrait plutôt opter pour du rock en ce qui concerne les goûts musicaux de son paternel. Au moins, même si elle le connait très mal, elle sait toutefois qu'il n'écoute pas de rap ou de de musique électronique. Elle se félicite intérieurement et elle hoche la tête, esquissant un sourire à Eléa avant de poursuivre son chemin entre les boutiques. Le tour fini, l'escrimeuse fait part de sa décision à la jeune maman et elle lui fait même part d'une idée qui concerne Tim. Deborah a beau ne pas vouloir que la conseillère conjugale sache qu'elle est en couple, elle veut tout de même avoir des conseils concernant les cadeaux qu'elle doit faire. Encore une fois, Eléa la rassure, la soulage même, en lui disant qu'elle aussi elle est capable d'avoir de bonnes idées. Il faut croire que c'est son petit ami qui l'inspire car pour les autres personnes qu'elle aimerait gâter, elle a beaucoup de mal à trouver quoi que ce soit de potable. « Merci. » Dit-elle simplement avant d'entendre la brune reprendre en proposant une nouvelle idée pas mal du tout. En effet, Eléa a de la suite dans les idées et Deborah risque de s'approprier l'idée et de réserver ce voyage à Cardiff sous peu. En plus, la Galloise sera heureuse de retourner à Cardiff, même si forcément, tout là-bas lui rappellera sa mère. « Oh mais oui ! C'est génial ! Et je suis sûre qu'il s'amuserait comme un fou. » Lance-t-elle, soudainement heureuse d'avoir un cadeau en moins dont elle doit se préoccuper. Et pour Tim, elle est prête à sacrifier une journée et à la passer dans un musée, peu importe à quel point elle déteste ça.

Ensemble, les deux femmes vont à la billetterie et Deborah observe longuement le tableau qui s'offre à elle. Elle ne s'y connait guère en musique elle même… Cependant, les quelques noms qu'elle reconnait, elle sait que ça ne plairait pas à son paternel ou que de toute façon, les prix ne seraient pas dans son budget. « Uhm… Je crois que je vais prendre ceux qui font des reprises des Pink Floyd. Oui, je vais prendre ça. » Oui, au moins, c'est une valeur sûre. Elle sait qu'elle n'aura pas de meilleure idée alors elle avance dans la file d'attente et elle sort son porte-feuille pour payer les billets. Elle profite d'être à la billetterie pour acheter des entrées pour le planétarium de Cardiff et elle bénéficie ainsi d'une petite réduction qu'elle ne pourrait pas avoir si elle achetait les billets sur place. Elle ressort de la file avec ses deux enveloppes et elle est satisfaite de la tournure des événements. Clairement, ses finances ne lui permettent pas de gâter d'autres personnes, même si elle aimerait ajouter d'autres membres de sa famille.
Le fait est que la brune est une étudiante et qu'elle passe tout son temps libre à l'escrime, ce qui ne laisse pas de temps pour trouver un travail rémunéré. Les seuls revenus qu'elle a sont ceux de sa bourse sportive et même s'ils lui permettent de ne pas avoir à demander de l'argent à son père, elle ne peut pas non plus se permettre beaucoup d'extra. « Pour mes grands parents, je pense que ce n'est pas ici que je vais trouver. Du coup, on peut aller où tu veux, maintenant. » Dit-elle en souriant.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Jessica Alba
TES CRÉDITS : ava - sheepirl, gif profil - lovelypenny, signa - emi burton.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : Thomas - Haley.
RAGOTS PARTAGÉS : 753
POINTS : 620
ARRIVÉE À TENBY : 03/01/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Divorcée, elle n'accorde plus très facilement sa confiance lorsqu'il s'agit de s'attacher. Il semblerait pourtant qu'un flic ait réussi à dérober son coeur, malgré une situation plus compliquée dernièrement.
PROFESSION : Conseillère conjugale, elle essaie de s'appuyer sur son expérience pour rabibocher le coeur des autres.


MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Mer 17 Jan - 20:08

Everything becomes a little clearer
I realize what life is all about  
It's hangin' on when your heart has had enough
It's giving more when you feel like giving up


Le bon point de la journée était qu’Eléa avait quand même réussi à aider en petite partie Deborah pour l’un de ses cadeaux. Dès que la jeune maman formula une idée plus poussée pour « l’ami » de l’adolescente, la jeune fille se réjouit de cette proposition et sembla vraiment prête à se lancer pour cette journée à Cardiff. Eléa acheta tout d’abord le cadeau de Thomas et les deux filles filèrent ensuite à la billetterie. La Weston opta pour un groupe qui reprenait les Pink Floyd. « Bon choix. Ton père passera un bon moment. » Commenta la conseillère conjugale. Deborah acheta aussi les tickets pour le planétarium de Cardiff, ce qui réchauffa le cœur de la Fawkes. Elle n’échangeait pas beaucoup avec la fille de Thomas mais celle-ci ne se refusait tout de même pas à écouter ses conseils ou ses idées lorsque la suggestion était pertinente.

A la sortie de la billetterie, Deborah lui signifia qu’elle en avait terminé de son côté. Accompagnée de sa belle-fille, Eléa décida de se rendre dans une bijouterie afin d’acheter un cadeau pour son frère et sa sœur, elle pourrait ainsi leur offrir quand elle irait quelques jours à Londres. Quand les deux partenaires shopping du jour ressortirent, elle proposa de prolonger un peu l’après-midi avant d’aller se replonger dans le froid glacial de l’extérieur. « Ça te dirait un chocolat chaud ? » Se poser un instant aiderait peut-être à favoriser la communication car la belle-mère et la belle-fille n’avaient pas beaucoup échangé aujourd’hui si ce n’était sur leurs idées cadeaux. Encore une fois, Eléa ne forçait pas la main de Deborah et lui donnait libre choix de sa réponse. Si la jeune fille préférait rentrer, les deux embarqueraient dans la voiture de la Fawkes direction Tenby.

_________________



The walls are tumbling down
I swore I'd never fall again, but this don't even feel like falling, gravity can't forget to pull me back to the ground again. Cuz' you're the risk that I'm taking.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2083
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa Mer 24 Jan - 3:11

We want it all, we wanna play this part
I won't explain or say I'm sorry
I'm unashamed, I'm gonna show my scar


Deborah sait reconnaître une idée lorsqu'elle est bonne et celle de sa belle-mère concernant Timothy est très bonne. Elle achète alors les billets en même temps que ceux du concert de rock pour son père. Par paire, elle s'en sort pour une bonne petite somme, mais elle ne s'en plaint pas. Pour une fois, ça ne la dérange pas de dépenser de l'argent pour son père. Elle sait qu'elle n'a pas à dépenser beaucoup d'argent pour faire plaisir à son paternel, qu'une simple photo encadrée de macaronis lui suffirait, mais elle n'est plus une enfant et elle se dit qu'un concert, c'est exactement ce qu'il lui faut. « J'espère. » Répond-elle en rangeant les billets dans son sac à main. Ce qu'elle se garde bien de dire à Eléa, c'est qu'elle sera la propriétaire du second ticket pour le concert. Après tout, ce sera une façon pour la remercier de son aide, et c'est aussi parce qu'elle est certainement la meilleure compagnie que pourrait vouloir le policier. Alors oui, quand son père ouvrira son enveloppe, la fille ne manquera pas de lui dire que le second billet est destiné à sa petite-amie, même s'il s'en doutera directement.
Deborah n'aime pas vraiment la musique, en fait, elle ne s'y intéresse pas du tout. Elle n'a pas vraiment le temps et les seules musiques qu'elle écoute sont celles de sa playlist préparée par son coach lorsqu'elle s'en va faire un jogging. Et le dernier concert auquel elle a assisté était avec Daniel Granger… C'est ce soir là d'ailleurs qu'elle pense être tombée amoureuse de lui et avoir tout compliqué. A cette pensée, la Galloise secoue la tête. Elle ne veut pas penser au Granger alors qu'elle est justement en train d'acheter le cadeau de son petit-ami actuel.

Ensemble les deux jeunes femmes poursuivent leur shopping dans le centre commercial et c'est à présent au tour d'Eléa de faire ses achats. Deborah n'a pas besoin de conseiller la brune car celle-ci est déjà décidée et ce qu'elle achète est élégant. Ainsi, elles terminent assez rapidement, ce qui n'est pas pour déplaire à la jeune fille. En effet, elle ne se doutait pas que son entrainement l'avait autant fatiguée. Hélas, les faits sont là et la Weston est déjà épuisée par les tours qu'elles ont fait dans le centre commercial de Swansea, alors bien sûr, la proposition d'Eléa arrive au bon moment. L'escrimeuse la regarde et sourit, puis elle accepte sans plus attendre cette proposition. « Avec plaisir ! » Soupire-t-elle de soulagement. Oui, une petite pause avant de reprendre la route, voilà ce qui lui fera du bien. Elle n'aura plus qu'à espérer à présent qu'Eléa ne pose pas de questions concernant Timothy.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Welcome to the black parade. Eléa

Revenir en haut Aller en bas

Welcome to the black parade. Eléa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-