AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Dim 12 Nov - 22:19

Pour se rendre dans la seule boite de nuit que comprend la ville de Tenby, bourgade de pécheurs, il faut tout d’abord prendre la voiture pour s’éloigner du rivage et de l’odeur saline afin de s’éloigner de la ville dans une zone un peu plus industrielle et éloignée. Bien loin du centre historique, la boite de nuit n’est pas la plus réputée de l’Etat et est sans doute assez petite pour n’importe quel citadin venu en vacances ici. Néanmoins, pour les résidents de la contrée c’est un peu le seul endroit possible en dehors des bars pour faire la fête. Bien sûr, il faut pour cela pouvoir se déplacer assez loin et les bus ne desservent plus depuis longtemps l’endroit.

La bâtisse d’apparence très calme abrite tout de même énormément de jeunes du coin venus chercher quelques distractions. Teny n’est pas la ville la plus vivante qui soit, en raison principale le fait que le nombre d’habitants est assez petit et que les jeunes ont souvent tendances à s’expatrier vers Londres ou d’autres villes plus affriolantes. Pour Naël comme beaucoup de jeunes du coin, c’est son chez soi dans lequel il se sent parfaitement à l’aise. Ici il a sans nul doute vécu sa première cuite alors qu’il n’avait que seize ans. Notez que les gérants de la boite ont très vite abandonner l’idée d’ouvrir uniquement pour les personnes majeures, principalement car les jeunes adolescents sont leur revenu principal. De plus, la plupart des adultes et parents se connaissent assez bien. Ils n’oseront pas vous le dire en face mais bien souvent les gérants ont sans doute appelé les parents de ces jeunes pour leur dire qu’ils sont entre de bonnes mains, qu’ils veilleront à leur chemin de retour et que bien sûr, l’alcool qu’il leur serviront ne sera pas trop fort.

Tenby a le charme des petites villes ou même si les jeunes font des bêtises, l’anonymat n’est jamais très sûr et votre mère ou père connait forcément l’affaire avant même que vous aillez cuver votre vin. Ironie du sort, cette fameuse nuit Naël a en effet bu beaucoup mais ses parents l’ont attendu à la sortie, lui passant un savon le lendemain. Le gérant les avait prévenus !
Souriant en repensant à cette histoire, c’est bien plus légalement qu’il peut désormais passer la porte de l’endroit retentissant déjà de musique. Dans la plupart des coins on sent l’odeur de fumée de cigarette, les jeunes s’agglutinant sur une musique ma foi à défaut d’être bonne au moins supportable. Le gérant étant un ami de la famille, Naël arrive en souriant et le prend dans ses bras ainsi que le serveur qu’il connait bien. Pourtant contrairement à ce que l’on pourrait croire ce n’est pas un habitué de l’endroit, plutôt réservé, il sort très rarement. Il commande très vite en écrivant sur son portable une bière pour commencer et s’assoit au bar en écoutant le serveur lui raconter deux trois choses entre quelques services de verres.

L’ambiance est bonne, les filles sont belles même dans leur tenue faites pour attirer l’œil et les garçons sont encore plus beaux, souriants, rigolant et dansant. Il aimerait bien aller danser, mais encore une fois, il est un peu trop timide, son verre d’alcool l’aidera sans doute à défaire cette timidité. Pour le moment, il se contente d’observer. Il y a un homme d’une quarantaine d’année au bar, buvant son chagrin sans doute. Au loin un groupe de quatre filles dont l’une lui fait un clin d’œil. Si seulement elle savait qu’il est gay, elle oublierait cette attirance stupide. Il lui sourit néanmoins, lève son verre puis se tourne pour boire sa pinte tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Jeu 23 Nov - 13:22


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

J'ai besoin de sortir un coup, de penser à autre chose depuis le coup de la dernière fois où Hope m'a confié ses sentiments à mon égard je me sens mal. D'autant plus qu'entre temps j'ai appris que mon père a un cancer de la gorge alors oui sortir ce soir une bonne fois pour toute afin d'oublier mes emmerdes du moment j'en ai grandement besoin. Je pose mon regard sur Jasper mon rottweiler qui a la vie tranquille, il me dévisage à son tour longuement et je rigole. « Toi t'es posé mon pote. Personne te fait chier et encore moins une bonne femme. » Faut dire que mon chien est castré donc les chiennes il s'en fou un petit peu maintenant ça n'a plus d'importance... Il ferme alors les yeux et s'endort sur le canapé tandis que je quitte mon appartement et me rends en voiture jusqu'à une boîte de Tenby. Je ressens ce besoin de me vider la tête et de penser à tout autre chose qu'à mes emmerdes du moment.

Par chance le trajet jusqu'à la boîte n'est pas bien long et je me gare dans un parking en me disant bien qu'il ne faut pas que je picole trop sinon je ne pourrais certainement pas rentrer avec ma voiture et appeler un taxi très franchement ça ne me tente pas du tout. Je pénètre à l'intérieur de la boîte et immédiatement je suis dans un autre univers, de la musique qui gueule, pas une musique que j'apprécie tout particulièrement mais une musique qui gueule bien trop fort mais ça ne me dérange pas j'ai l'habitude maintenant. Je file au bar quand soudain un type vient me draguer je ne sais pas qui il est mais en tout cas il a l'air motivé pour passer une nuit avec moi je le dévisage longuement quelque peu embêté pour le coup parce que les mecs ce n'est pas mon truc... « Je suis pas là pour toi. Allez salut. » Que je dis au bonhomme tout en tournant les talons me dirigeant jusqu'au bar, le con me suit comme pas possible visiblement il est très attiré par moi, je roule des yeux et file vers le premier mec qui me voit qui a une petite tête de soumis, bon tant pis pour lui et tant mieux pour moi. « Mon bébé tu es là, je suis content de te voir. » Que je dis en posant mes lèvres contre celles de ce mec, intérieurement je grimace, embrasser un mec ça ne me plaît pas du tout, je l'ai déjà fais par le passé mais ce n'est pas mon truc du tout les mecs mais là embrasser ce mec ça m'a sauvé le cul parce que l'autre imbécile a fini par lâcher l'affaire et s'éloigner de ce mec et de moi en comprenant que je suis soit disant en couple avec ce mec. « Désolé... » Je préfère m'en excuser pour ma soudaine approche un peu rapide à l'égard du mec que je ne connais même pas d'ailleurs. « Ce mec ne me lâchait pas alors bon... Voilà... Désolé... » Je suis mal à l'aise pour le coup faut dire c'est normal et puis je m'ose à croire que ce type n'est pas homophobe sinon c'est clair que je serais bien dans la merde...

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Mar 28 Nov - 23:52

L’ambiance tamisée de l’endroit ne permet pas de voir réellement entièrement les détails du visage des personnes présentes. Evidemment, le beau Naël s’amuse à distinguer même dans cette pénombre le rouge à lèvre d’une jeune femme non loin qui danse lascivement avec une amie comme pour aguicher l’œil. La couleur semble proche du rouge avec nuances difficiles à percevoir avec tous ces jeux de lumières. En tournant la tête, il voit un groupe de jeunes hommes se disputer amicalement en tentant une approche vers un autre groupe de filles.

Prudemment, le muet sourit très amusé par la situation. Observé les autres avoir des contacts sociaux si facilement lui rappelle de manière presque désabuser que pour lui tout est toujours plus compliqué. Il voudrait parler à une fille ou un garçon ? Il devrait d’abord tenir l’intérêt assez longtemps pour sortir son téléphone et expliquer sa situation. Malheureusement pour lui, les gens venues dans ces soirées sont présentes pour des relations intimes. Sûrement pas pour discuter, et encore moins discuter par écran interposé. Il envie un petit peu les autres jeunes autour de lui, se demandant si sa vie serait plus simple. Seulement, à y voir les garçons là-bas, ils semblent même avec la capacité de parler avoir du mal à faire le premier pas.

Très vite pourtant ce type de réflexions s’évanouies avec l’apparition dans son champ de vision d’un homme brun, probablement son âge qui se penche pour l’embrasser sans préavis. Pris de court, le moniteur d’équitation ne bouge pas d’un poil, les yeux écarquillés en se demandant ce qu’il se passe. L’instant ne dur pas bien longtemps et il aperçoit un homme juste à côté faire demi-tour en fulminant un peu. Il fait difficilement l’association mais observe plutôt son « agresseur » de l’instant en ne comprenant pas bien.

Toujours silencieux il observe tandis que l’homme s’excuse presque aussitôt le pourquoi du comment. Bien sûr, il hausse un sourcil, franchement amusé mais préfère le faire mariner un peu. De toute façon, son silence doit être déjà une source d’angoisse pour l’homme qui s’excuse non une, mais deux fois. Amusé, il garde pourtant son sérieux et fais le signe pour dire qu’il est muet. Evidemment, il sait que l’homme ne le comprendra pas, mais le langage des signes est assez marquant et au moins, il comprendra qu’il ne peut pas parler.

Profitant de cela, il sort son portable pour taper très vite. « Tu embrasses souvent les inconnus pour faire fuir les autres toi ? » Il ne sourit toujours pas, mais il ne faut pas se tromper, intérieurement il est amusé de sa gêne. Une chance néanmoins qu’il ne soit pas homophobe, bien que vue la boîte où ils sont, peu de chance.

Après un instant pourtant il sourit et écrit : « T’en fais pas, je t’en veux pas. Tu le connaissais ce mec ? Moi c’est Naël, je suis muet au fait » L’écrire est sûrement mieux que de ne rien dire même s’il avait sûrement deviné. Lentement il récupère son verre pour en boire une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Mer 13 Déc - 16:19


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

Me retrouver dans une pareille situation avec un mec à mes trousses qui semblait très clairement en rut et plus encore qui avait l'air d'avoir envie de moi ça me pose soucis. Je ne suis pas homophobe, loin de là, je suis quelqu'un d'extrêmement tolérant juste voilà les mecs ce n'est pas mon truc du tout. Moi ce sont les nanas qui sont mon truc et ça me suffit amplement. Les mecs très peu pour moi, pour une amitié aucun soucis mais pour du sexe ou une relation ça ne m'intéresse pas du tout. Quoi que même les femmes pour une relation amoureuse ça ne m'intéresse pas étant donné que l'amour ce n'est définitivement pas mon truc. Moi j'ai tendance à préférer les relations d'une nuit au moins il n'y a pas d'engagement ni de prise de tête et ça c'est précisément ce que je souhaite : ne pas me prendre la tête. Alors oui tandis que l'autre abruti me colle au cul un petit peu trop j'aperçois un mec au loin seul dans sa bulle qui observe une nana au loin, je me dis que c'est ma seule chance alors je cours vers lui tout en l'embrassant simplement le faisant également passer pour mon mec ce qui fait fuir immédiatement l'autre con qui part en grognant. Je m'excuse évidemment auprès du mec tout en m'osant à croire qu'il n'est pas du genre homophobe sinon c'est sûr que ça va passablement me faire chier. Les beaufs homophobes je ne les aime pas, je considère qu'on est tous pareils peu importe nos différentes origines, nos différentes orientations sexuelles, nos différentes religions ou couleur de peau, moi je vois les choses comme ça en tout cas. Le beau sort alors son mobile me demandant si j'embrasse souvent des inconnus pour faire fuir les autres je me demande d'abord pourquoi il écrit sur son mobile quelque chose qu'il pourrait dire. Un timide ? Probablement. « Non c'est rare que je fasse ça. C'est même la première fois que je suis obligé d'en arriver là. Désolé mon gars. » Que je dis simplement plutôt mal à l'aise pour le coup tandis que je passe ma main dans mes cheveux blonds en grimaçant. Oui je suis plutôt embêté pour le coup mais au moins il ne paraît pas homophobe c'est déjà un bon début. Il écrit un nouveau message sur son mobile me disant qu'il ne m'en veut pas tout en me demandant si je connaissais ce type puis il se présente en me précisant qu'il est muet. « Ha je me demandais pourquoi tu écrivais sur ton mobile au lieu de parler... Tout s'explique. Je m'appelle Gabriel enchanté mec et merci d'avoir bien laissé tes lèvres contre les miennes au lieu de m'envoyer chier avec une claque ou que sais-je. » Parce que oui s'il avait fait ça nul doute que j'aurais encore l'autre idiot derrière moi a tenter de me draguer alors que clairement il n'avait aucune chance. « Et non je ne le connais absolument pas ce type il m'a vu et visiblement ma gueule lui a plu du coup il s'est mit en tête qu'il avait une chance alors que pas du tout... Parce que j'aime les femmes moi. » C'est peut-être mieux de le préciser pour que le Nael ne se mette pas en tête que lui aussi il aura peut-être une chance avec moi alors que non. Ni lui ni aucun mec n'aura une chance avec moi. Le seul qui m'a eu dans son pieu c'est mon meilleur ami parce que je voulais tenter histoire de pas crever con et ça ne m'a pas plu du tout... Une fois pas deux..

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Mer 27 Déc - 17:34

La rencontre fait un peu sourire Naël qui ne peux pas s’empêcher de trouver cela amusant. L’homme qu’il a en face de lui semble amusant et sa situation l’est tout autant. A combien de personnes arrivent-ils ceci ? Se faire accoster par un mec gay ? Naël qui l’est est plutôt surprit qu’il se soit fait aborder si facilement. Peut être que le fait qu’il soit muet joue beaucoup, mais bien souvent et surtout dans des bars non gays, les garçons évitent de trop se montrer. Question d’intégration je suppose, la plupart des gens n’ont pas l’assurance pour montrer à tout le monde leur préférence sexuelle, surtout pas dans une contrée comme celle-ci. Par ici à Tenby tout est très petit et tout le monde sait tout assez vite.

Le jeune homme en question il ne le connait pas du tout et il se demande s’il n’est pas un homme résident dans une autre petite bourgade. Peu importe au final car il répond à son interlocuteur avec un sourire en coin. Au début il évite de lui dire qu’il est muet, mais très vite il se rend compte qu’il n’a pas le choix sinon il risque de se poser des questions. Il reprend son téléphone à chaque fois pour essayer de suivre la conversation et répondre.

« Arrête de t’excuser, c’est rien. »

Il comprend que pour un homme hétérosexuel ce soit un peu étrange d’embrasser un autre homme. Pour lui ce n’est pas grand-chose étant donné qu’il l’est. Néanmoins il ne compte pas le dire tout de suite, ne sachant pas s’il est homophobe ou non. Cela dit, qu’il le soit ou on il n’a pas très envie de discuter de ses préférences. Après tout, l’homme en face de lui bien qu’il vienne de l’embrasser, il ne le connait de nulle part. Il se contente de sourire et de boire son verre lentement.

L’ambiance autour d’eux est plutôt agréable, la musique pas mauvaise et les hommes et les femmes plutôt beaux et belles. Naël se sent à l’aise même s’il n’est accompagné de personne au final. Il sait que ce n’est pas le plus important ici, surtout quand aime danser. Il répond à l’inconnu par un sourire énigmatique. Il ne lui dira pas que pour lui embrasser les hommes est son quotidien.

« Content que ma présence ait repoussé monsieur pot de colle. » Il écrit en lui tendant le téléphone. Il doit admettre que c’est une technique plus qu’efficace au final car l’homme en question n’est même pas resté deux minutes pour admirer le spectacle. Certains n’auraient pas cette présence d’esprit et voir quelqu’un en couple ne les aurait pas du tout repoussés, même plutôt l’inverse.

« Vue que je suis « ton bébé » imaginaire, tu veux prendre un verre ? Et tu fais quoi dans la vie ? » Il espère que sa question n’est pas trop indiscrète, au final il ne fait que le taquiner un peu. Il n’a aucune intention de le draguer, mais sait-on jamais, peut être que l’homme pourrait voir le mal partout ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Jeu 11 Jan - 11:43


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

C'est gênant sérieux, me retrouver là face à un mec et lui rouler une pelle juste pour faire fuir un mec complètement chiant qui semblait vouloir faire de moi son objet sexuel pour la nuit c'est très clairement inconcevable pour moi et ça me gêne mais visiblement le brun ne semble pas aussi gêné que moi ce qui me paraît être quelque chose de vraiment génial parce que je n'ai définitivement aucune envie de me prendre la tête avec ce gars alors que je ne suis pas gay. Mais par chance lui il ne semble pas homophobe du tout ce qui nous fait un sérieux point en commun que je juge être important même si je ne suis pas gay j'accepte les gays, les lesbiennes ou qui que ce soit d'autre. A mes yeux nous sommes tous pareils donc c'est important pour moi que dans mon entourage mes amis pensent la même chose que moi. Bon ce mec est clairement pas mon pote mais au moins je me dis qu'il n'est pas homophobe et s'il devient un jour mon pote je saurais d'avance que nous avons les mêmes pensées sur ce sujet et pour moi c'est tout ce qui compte. Il me rassure sur le fait est que ce n'est pas grave si je l'ai embrassé et j'en suis une nouvelle fois rassuré et lorsqu'il me dit qu'il est content d'avoir fait fuir l'autre abruti je lui souris en guise de réponse tandis qu'il me propose de boire un verre avec lui vu qu'il est mon bébé imaginaire chose qui me fait rire puis il me demande ce que je fais dans la vie. « Très bien bébé prenons un verre ensemble. » Que je dis sur le ton de plaisanterie plus qu'autre chose tandis que je reste près de lui sur le siège à côté du sien tout en lui souriant. « Et pour te répondre je suis coiffeur. Je bosse dans un salon de coiffure de Tenby du coup. Et de ton côté ? Tu fais quoi ? » Et suite à ça un barman me demande ce que je souhaite boire je commande une vodka tandis que je me tourne vers le brun en souriant. « Et question un peu conne mais tu es muet depuis longtemps ou ... ? » Oui parce que c'est un peu la première fois de ma vie que je me trouve face à quelqu'un qui est muet et du coup je suis curieux et je pense que c'est normal...

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Dim 28 Jan - 22:27

Bien que l’intrusion de l’inconnu soit surprenante et pas vraiment anticipée, Naël est assez content d’avoir rencontré ce jeune homme ce soir. Il était venu seul et ne comptait pas passer toute sa soirée seul au bar. L’avoir rencontré est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes ce qui est très agréable bien qu’au fond la rencontre soit plutôt amusante. Quel gars viendrait embrasser un inconnu pour en faire fuir un autre ? Il y à pourtant des filles non loin mais sûrement pas assez près pour que Gabriel puisse aller vers elle. L’homme qui le harcelait devait être vraiment collant. Pour sur la situation est gênante et amusante à la fois mais le moniteur d’équitation ne s’en formalise pas, buvant une gorgée de son verre en écrivant sur son téléphone ses réponses. Ce qu’il aimerait parler parfois !
Après son commentaire il rigole face à ce que Gabe répond et lève les yeux au ciel. Décidément ils sont tous les deux assez ouvert d’esprit pour plaisanter sur le sujet. Un baiser ce n’est pas bien grave, cela aurait été si Naël ou Gabe avait été en couple, mais visiblement non. Il attend que son ami commande un verre et qu’il s’installe sur un siège proche du bar avec lui. L’ambiance est vraiment agréable, à croire que tout le monde a eut la même idée qu’eux et sont tous sortit. Bien sûr, il n’y a pas grand-chose de mieux à faire à Tenby, surtout l’hiver pour des jeunes. L’été la plage est là et les températures plus chaudes permettent de profiter pleinement de la nature. Tandis que l’hiver le vent est assez froid pour donner l’envie de s’enfermer à n’importe qui, même le plus aventurier de tous.

Il réfléchit un instant à la réponse en se demandant si en effet il ne l’avait pas vue déjà au salon de coiffure. Il n’y en a qu’un alors évidemment il va comme tous là-bas. Il sait pourtant qu’il l’aurait reconnu, non ?

« Tiens c’est marrant j’y vais tout le temps au salon. Tu ne te souviens pas m’avoir coiffé par hasard ? Moi je ne sais plus. »

Le monde est petit, mais Tenby l’est encore plus et c’est fort possible que le moniteur se soit déjà fait coiffer par le jeune homme. Après tout depuis le temps qu’il vit ici, il a déjà croisé plus ou moins tout le monde au moins une fois dans sa vie. Gabriel n’échappe sans doute pas à la règle. En revanche la question qu’il pose le fait sourire. Beaucoup n’ose pas mettre les pieds dans le plat aussi facilement. Ils prennent des chemins détournés pour parler de son handicap. L’homme en face de lui n’emploie pas la même stratégie et c’est assez agréable.

« Je suis muet depuis mes dix ans suite à un accident de cheval. C’est un traumatisme, je peux techniquement parler mais j’ai juste jamais réussi à résoudre le blocage. » Il hausse les épaules en donnant son téléphone. Désormais il est résigné et il sait qu’il ne reparlera sûrement jamais. Il s’est habitué à cette vie et même si parfois parler lui manque dans des situations, son quotidien est ainsi et il s’y est fait. Il a grandi ainsi et au fond c’est aussi ce qui fait un peu son charme.

« Tu as toujours vécu ici à Tenby ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Sam 10 Fév - 19:32


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

C'est petit Tenby et un peu tout le monde et n'importe qui se connaît dans cette ville tout simplement parce que la ville est minuscule et que donc tous les habitants vont se connaître ne serait-ce que de visage les noms c'est une autre histoire. Mais dans le cas de ce type oui j'ai une impression de déjà vu mais ce n'est pas un gars avec qui je pense avoir déjà été en relation d'une quelconque façon alors oui lorsque je lui dis où je bosse il semble penser qu'il me connaît moi je n'en suis pas certain il me demande alors si je l'ai déjà coiffé je secoue alors la tête. « Pour être honnête je n'en sais rien non plus mon gars, je coiffe tellement de personnes que du coup aucune idée. Mais oui j'ai déjà croisé ta tête quelque part c'est sûr. » Après il connaît peut-être quelqu'un dans mon quartier ou dans mon immeuble et du coup je l'ai croisé à ce moment-là c'est possible après tout. J'ai tout un tas de personnes dans mon immeuble qui sont fêtards et qui vont souvent en boîte ou dans des bars comme c'est mon cas à moi donc c'est pas impossible.
Au bout du compte j'aborde le sujet de son handicap il semble pas mal à l'aise à l'idée de me parler de ça, enfin parler c'est un bien grand mot, à la limite ça semble plutôt le réjouir que j'en parle comme ça sans passer pour quatre chemins, tant mieux, je suis un mec franc donc c'est effectivement mieux ainsi. Il me fait alors savoir qu'il est muet depuis qu'il a dix ans suite à un accident de cheval qu'il peut techniquement parler mais que concrètement il fait un blocage j'acquiesce alors en lisant sur son mobile sa réponse. « J'en suis sincèrement navré. Un choc pareil ça doit marquer j'imagine... Tu vois quelqu'un pour t'aider face à ce blocage ? Un psychiatre, un médecin ? Quelqu'un quoi... » Que je demande curieux de comprendre comment ça fonctionne pour ce genre de choses, si la personne doit se démerder seule et attendre que le miracle se produise ou bien si la personne est suivie par un spécialiste. Oui ça m'intéresse c'est certain. Au final le jeune homme reprend son mobile et me demande avec son téléphone si je vis ici depuis longtemps j'acquiesce vivement. « Je suis né ici et j'y ai toujours vécu personnellement. Et de ton côté ? » Que je réponds sourire aux lèvres tout en scrutant le jeune homme longuement de mes yeux bleus. « D'ailleurs quel âge as-tu ? » Oui parce que je pense qu'on s'est déjà croisé alors si on est proches niveau âge on a peut-être été dans la même école tous les deux dans le cas où il vit à Tenby depuis aussi longtemps que moi...

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Jeu 15 Mar - 21:26

Rencontrer cet homme est sûrement la dernière chose à laquelle s’attendait Naël en venant dans ce bar. Il n’imaginait pas du tout croiser un homme qui l’embrasserait si facilement ! Finalement, c’est une situation amusante et l’homme en question à défaut d’être gay est assez amusant et intéressant. Il a de la conversation et c’est toujours très sympa de rencontrer de nouvelles têtes comme cela. L’homme qui semblait le harceler est partit un peu plus loin en les observant parfois en coin comme pour vérifier de la véracité des propos de l’hétéro. Peut être a-t-il comprit qu’il mentait pour l’évincer ? C’est sans importance car la conversation est amusante bien que le niveau sonore soit bien trop fort pour comprendre quoique ce soit. Souvent par moment, Naël doit lire sur les lèvres de son interlocuteur pour le comprendre, une chose qu’il a appris à faire en apprenant la langue des signes.

« Je ne sais pas, la ville est pas si grande après tout. Content de te croiser ici. Tu venais avec du monde ? » Il n’a pas spécialement envie de le privé d’une soirée avec ses amis. Pourtant, il aimerait qu’il lui dise que non, car lui est venu sans personne et il semble l’apprécié assez. Il tend le téléphone pour lui donner sa réponse, buvant un peu de son verre en patientant. Il sait que sn handicap inquiète, préoccupe et pose beaucoup de questions. Il n’est pas très habituel de croiser quelqu’un comme lui, muet mais pas sourd. Souvent les gens demandent s’il entend correctement ce qui l’amuse un peu. Parfois bien sûr, il se sent mal à l’aise vis-à-vis de cela, il se demande encore pourquoi il ne peut pas parler comme tout le monde. Foutu blocage ! Il aimerait être comme tous les autres, pourtant ce handicap est aussi son plus grand charme en quelque sorte.

« J’ai vue un psy longtemps. Je le vois toujours toutes les deux semaines, mais maintenant j’ai peu de chance de reparler un jour. » Le blocage est trop important selon les professionnels, ils pensent que Naël a eut un traumatisme irréparable. De plus, s’ajoute le fait que ne pas parler depuis si longtemps à fragiliser ses cordes vocales et les as atrophiées en quelque sorte. Parler maintenant lui serait une épreuve très douloureuse. Pourtant il a de l’espoir, un jour il espère reparler.

La question sur ses origines enchaîne aussitôt et il sourit en répondant. « Oh un natif. Je suis né et j’ai vécu à Dubaï depuis que j’ai dix ans, après l’accident on est venus ici, ma mère est anglaise. » Il sourit, lui donnant l’objet et boit en silence, observant les gens autour de nous. Il se permet d’ajouter pour le taquiner un peu. « Mon cher petit-ami, ton prétendant t’observe encore. Tu lui as fait des avances ? » Il rit un peu amuser encore de la situation. « J’ai 27 ans et toi ? On a presque le même âge non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Jeu 5 Avr - 21:22


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

Ce type est tout à fait charmant et l'idée de passer la soirée avec lui ne me dérange pas vraiment parce qu'en fin de compte les boîtes de nuit ainsi que les bars ça ne sert pas qu'à rencontrer des éventuels futurs plans cul, partager un verre avec une personne sympa c'est bien aussi je pense et il est plutôt agréable ce type alors pourquoi pas. Mais sa tête me dit quelque chose et je me demande bien où je l'ai vu et j'ai beau chercher je ne retrouve toujours pas lui non plus d'ailleurs. Il me demande alors si je suis venu avec du monde je secoue alors la tête « je viens toujours seul ici mais je ne repars jamais seul. » Que je dis sûr de moi en souriant largement au brun tandis que je pose mes yeux sur la foule « quelqu'un te plaît ? » Je demande histoire de voir s'il a quelqu'un en vue ou non j'imagine qu'avec son physique ça ne doit pas être difficile de ramener des gens chez lui afin à moins que les mecs soient hétéros là ce doit être plus difficile... Moi en tout cas il me ramènera pas chez lui la première et dernière fois que j'ai couché avec un mec fût horrible et je ne recommencerais pas, même bourré. Nous parlons ensemble lui par écrit sur son mobile et moi à l'oral et il me fait savoir qu'il a vu un psy durant un temps et qu'il le voit encore de temps en temps à l'heure actuelle mais qu'il n'y a que peu de chance qu'il reparle un jour, je grimace alors « je suis sincèrement désolé mec... » Que je dis il semble assez malheureux d'ailleurs j'imagine qu'il aimerait bien reparler mais je décide de ne pas poser la question pour ne pas le mettre mal à l'aise. Je suis pas bête et je sais que les gens face à des personnes comme lui qui sont souffrantes ils ont tendance à poser des questions stupides qui mettent mal à l'aise donc je ne le ferais tout simplement pas parce que ce n'est pas mon truc voilà tout. A la place nous faisons connaissance j'acquiesce alors en entendant ses mots « tu te plais ici ? » Je suis curieux de base et je ne pense pas que poser une telle question puisse laisser penser que je suis un mec indiscret je demande simplement une question toute simple, je lui demande pas ses mensurations donc ça n'a rien de grotesque... Il me rappelle la présence du type de tout à l'heure et je ricane aussitôt tout en plaçant volontairement ma main sur sa cuisse en souriant « Bébé il n'y a qu'à toi que je fais des avances... » Que je dis tout en laissant ma main remonter dangereusement vers son entrejambe mais je m'arrête à temps tout en m'approchant de lui tout en collant mes lèvres de nouveau contre les siennes en gémissant « tu dois me prendre pour un drôle d'hétéro hein... » Sans doute mais bon je prends tout ceci pour de la rigolade donc je m'ose à espérer que c'est la même chose pour lui et qu'il ne va pas s'attendre à ce que je le ramène chez moi ce soir ou qu'il me ramène chez lui, il va être bien triste sinon. Pis de toute façon je ne couche plus depuis Hope, je n'y arrive tout simplement plus depuis qu'elle m'a lâché comme une vulgaire merde je suis dans l'incapacité totale de coucher avec quelqu'un et prochainement j'arrêterais sûrement les bars et les boîtes de nuit c'est sans doute mieux ainsi. Le petit gars me sort de ma rêverie en me disant son âge je souris alors « j'ai vingt-huit ans. On a été peut-être bien été dans la même école du coup... Peut-être. » Y'a moyen vu qu'il est en ville depuis quand même un certain moment c'est bien possible qu'on se soit croisés à l'école...

Spoiler:
 

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Dim 13 Mai - 21:38

La réponse de l’homme fait sourire Naël, en effet il n’a pas l’air d’être quelqu’un à repartir seul d’une boîte pleine de monde. Il se doute que vue comment il est expressif, enjoué et charismatique, les femmes n’ont pas trop de mal à finir dans son lit. De plus, il peut se vanter d’avoir pu l’embrasser et ainsi dire qu’il sait s’y prendre. Que de bons arguments pour le convaincre que oui, finir seul un soir comme celui-ci ne lui ressemble pas beaucoup. Pour Naël, les choses sont un pu différentes puisqu’il n’est pas très sociable en raison de son handicap. A cela s’ajoute le fait qu’il aime les hommes et que pour cette raison il n’entreprend pas vraiment de rentrer avec quelqu’un. Ce détails, l’étranger ne le sait probablement pas, mais il ne compte pas lui dire tout de suite. Avouer qu’il est gay c’est aussi lui avouer qu’il est son type et cela pourrait le faire paniquer. Bien sûr, il n’envisage pas du tout de sortir avec lui, mais certains hétéros se mettent facilement à paniquer en présence d’un homo comme si cette nouvelle changeait radicalement la personne.

Il décide de poursuivre la discussion sur une note plus joyeuse et éviter de parler de son handicap. Désormais, c’est une partie de lui et il doit apprendre à ne pas trop la mettre en avant non plus. A vivre avec. Il écrit donc lentement sur le téléphone : « Je me plais ça va, c’est un climat différent de là-bas mais pas trop mal. » Il y à des choses bien en Grande-Bretagne, par exemple l’accent, le thé… les livres, le paysage. Pas mal de choses qu’il apprécie, même si sa maison sera toujours aux Emirats ainsi qu’une partie de sa culture. Il sourit doucement regardant autour de lui les gens entassés en train de danser. Il aime beaucoup danser lui aussi, mais il est bien trop discret pour le faire volontairement ainsi. Naël est quelqu’un de farouche mais qui le cache par la force de l’habitude et parce que rester muet et invisible est plus facile que de s’exposer.

Le rappel de la présence de l’harceleur de Gabriel semble le rendre un peu joueur et il pose une main sur la cuisse du moniteur d’équitation, qui sourit en coin. Il ne trouve pas sa désagréable et le verre qu’il a bu contribue à le rendre un peu éméché. Pour autant, il n’a pas envie que l’homme se méprenne et même s’il sourit, il tente de l’avertir sur son orientation. « Je veux pas que tu te méprennes, je dis pas ça dans un but mais, je suis gay moi aussi…donc peut être que… » Peut-être qu’il devrait éviter de le toucher ainsi, ou simplement peut être que l’homme voudra partir et cesser de lui parler. Qui sait ? Il lui avoue un peu tristement, baissant les yeux en ayant peur de sa réaction. Pour autant il aimerait bien qu’il reste, il s’ennuierait sans lui et il apprécie sa compagnie.

La mention de la même école ne le fait pas revenir vers lui, il évite un peu son regard tout en réfléchissant. Il n’a pas le souvenir d’un Gabriel dans son école, mais avec un an d’écart, ils ne devaient pas être dans la même classe. Il avait une classe d’avance, donc en réalité, ils ont peut-être dû simplement se croiser sans plus. Il ne se souvient pas, l’école n’est pourtant pas si grande. Ils ont forcément du se voir plus d’une fois !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Dim 27 Mai - 16:51


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

Je n'ai jamais eu de soucis avec l'orientation sexuelle des autres. L'homophobie ce n'est pas pour moi. D'ailleurs j'ai eu durant un temps un meilleur ami qui était bisexuel et qui l'est sûrement encore. Franchement moi j'accepte les gens comme ils sont donc une orientation sexuelle, couleur de peau, origine ou une religion ça ne changera rien pour moi. Donc oui lorsque le petit brun à côté de moi m'annonce être gay, par l'intermédiaire de son mobile, il semble embarrassé par ma prestance et j'acquiesce alors en souriant « tu t'attends à ce que je te dise que je suis homophobe c'est ça ? Tu peux attendre longtemps, mon ancien meilleur pote c'était un bi et je l'ai toujours accepté comme ça. Une orientation sexuelle ça change rien pour moi. T'es un type sympa avec des lèvres bien agréables donc honnêtement que tu aimes femmes ou hommes ça change rien au mec que t'es un petit gars bien cool. » Que je dis histoire de le rassurer une bonne fois pour toute tandis que j'attrape mon verre que je termine puis j'en commande deux nouveaux pour nous tout en posant mes yeux bleus sur le beau jeune homme à mes côtés « à dire vrai j'ai déjà couché avec un mec. Le gars dont je viens de te parler alors je suis peut-être hétéro mais je suis jamais réticent à l'idée de tenter de nouvelles expériences donc ne t'inquiètes pas mon gars. » A la limite c'est plutôt lui qui doit se dire que je suis un drôle de bonhomme en fin de compte, je dis être hétéro mais j'ai eu une relation sexuelle gay si ça c'est pas étrange... Je ricane alors tout en posant mes yeux sur lui « tu dois te dire que je suis un drôle d'hétéro hein ? » Et suite à mes mots je reviens caresser sa cuisse tendrement tout en déposant un rapide baiser sur sa joue juste au coin de ses lèvres en souriant. Oui je tente de provoquer autant l'autre imbécile de tout à l'heure comme le petit brun, Bébé, à mes côtés... C'est volontaire et ça m'amuse. J'ai envie de voir jusqu'où le brun à mes côtés il est capable d'aller et puis il semble avoir un balais dans le cul donc autant le décoincer un peu...

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Mar 12 Juin - 21:44

La soirée est plutôt agréable et finalement l’intrusion de l’étranger n’est pas plus désagréable que ça. Il doit avouer que rencontrer des gens de cette manière n’est clairement pas sa tasse de thé, pourtant l’homme semble l’apprécier même s’il se sert de lui pour fuir son admirateur. Il ne lui en veut pas vraiment, il aurait fait pareil s’il avait un peu plus de courage. Naël est pourtant très fougueux, mais il n’aime pas spécialement le conflit en général et l’esquive assez bien. Il se demande donc naturellement si l’homme en face de lui va paraître choqué du fait qu’il soit homo. Pourtant il n’en est rien et il lui avoue même que son meilleur ami est bisexuel ce qui en soit le rassure assez bien. Il n’avait pas spécialement envie de tomber sur quelqu’un d’intolérant. Ce n’est pas très agréable d’avoir en face de soit quelqu’un de répugnant ou alors très intolérant, proliférant parfois des menaces horribles. Il a déjà été confronté à cela par le passé et il en garde une mauvaise expérience.

Lorsqu’il était petit, il vivait à Dubaï ou autant le dire, les relations homosexuelles là-bas sont fortement prohibés et même punies par la peine de mort dans certaines zones, alors s’affirmer n’est pas une chose facile. Par chance, il n’a vécu là-bas que jusqu’à ses 10 ans, ainsi il n’a pas eu à s’accepter dans ce climat mais dans celui plus sain de Tenby. Il remercie un peu secrètement ses parents pour ce déménagement, car il aurait peut-être vécu tout autrement là-bas son attirance pour les hommes.

« Tant mieux alors, un homophobe en moins, c’est déjà énorme. » qu’il tape sur son écran, finissant son verre, ses joues prenant une couleur un peu rose. Il supporte moins bien l’alcool que les autres mais ça ne l’empêche pas de boire quand même. Il écoute son histoire un peu intrigué. Un hétéro ayant eu une relation homo ? C’est assez rare, cela dit, beaucoup de personnes homos ont déjà eu des relations hétéros, parfois ce sont leur première, donc ça ne le surprend pas. En un sens, c’est même compréhensible, essayer pour savoir ce que l’on aime. Il se dit que c’est une chose plutôt saine. Néanmoins, il se demande si l’homme n’est pas un peu plus ouvert et qu’il se considère comme hétéro par défaut. Il semble vue son attitude qu’il soit bien moins hétéro qu’il ne le montre. Un hétéro ne le draguerait pas volontairement ainsi, pas par plaisir, sauf pour le faire souffrir peut-être ?

« Etrange oui…tu es sûr que tu n’es pas en remise en question à ce niveau ? »
Il se demande vue la main qu’il glisse sur sa cuisse. Il se laisse pourtant faire souriant puis il caresse son avant-bras tendrement. Sa main plus l’alcool ne l’aide pas vraiment…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : BlondieNate
TES DOUBLES : Sergei, ce type paumé & Robbie le petit chou
TON AVATAR : Daniel Andrew Sharman, ce beau gosse.
TES CRÉDITS : january cosy - XynPapple
TA DISPONIBILITE RP : Disponible pour encore quatre rp !

+ Hopriel
+ Sheriel

Terminés :
+ Hopriel#1
+ Hopriel#2
+ Hopriel#3
+ Samriel#1
+ Samriel#2
+ Faithriel#1
+ Sheriel#1
+ Aidriel#1


RAGOTS PARTAGÉS : 1476
POINTS : 3875
ARRIVÉE À TENBY : 02/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ans (27 Août 1989)
CÔTÉ COEUR : En couple depuis le mois de Février avec Hope.
PROFESSION : Coiffeur

MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël] Mar 3 Juil - 14:47


« Un samedi soir surprenant »
ft. Naël & Gabriel

Avec l'alcool il arrive que l'on fasse des choses un peu incongrues et nul doute que ce soir j'abuse un petit peu trop en me laissant très clairement aller avec ce type. Oh, je ne vais pas mentir, ça ne me dérange pas vraiment, comme je l'ai dit précédemment il est un petit gars très agréable avec des lèvres tout autant agréables donc très franchement je ne m'en plains pas. Je lui fais ensuite savoir que mon ancien meilleur ami était bisexuel et que j'ai couché avec lui durant un temps, une fois juste une et quand il me dit être rassuré que je ne sois pas homophobe je ricane « nan t'inquiètes pas je suis pas comme ça. Je suis un mec très tolérant. » Que je dis en souriant au type tandis que je passe ma main sur sa cuisse en le fixant longuement. Il ne semble pas détester ça et me demande carrément si je suis réellement hétéro ou si je suis en pleine remise en question je ricane alors « disons que... J'ai pas envie de mourir con, tu vois ? » Je dis en souriant tandis qu'il passe sa main sur mon bras qu'il caresse à son tour, je me mordille alors la lèvre en souriant puis je reviens l'embrasser tendrement juste sous les yeux de l'autre bouffon de tout à l'heure qui semble croire dur comme fer que je suis gay. L'imbécile se fait très certainement des idées parce que je ne le suis pas. Peut-être bisexuel en fin de compte mais ça s'arrête là, je ne cherche pas plus loin, j'aime les femmes et ça n'en fait aucun doute. Je rompt alors le baiser tout en posant mes yeux bleus sur le type face à moi. « Va falloir qu'on s'arrête mec, sinon je crois que je vais te ramener chez moi et demain tu risques de regretter ou alors je risque de regretter. Tu vois ce que je veux dire ? » Que je dis en retirant ma main de sur lui puis je nous commande deux autres verres au barman qui nous les prépare. « Tu embrasses régulièrement des mecs que tu viens à peine de rencontrer ? » Je tente de détendre l'atmosphère après tout il n'y a rien de mal à cela ni même rien qui m'y interdit donc je m'amuse avec lui, ça ne semble pas vraiment le déranger après tout..

_________________


 
Hopriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël]

Revenir en haut Aller en bas

Un samedi soir surprenant. [Gabriel & Naël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-