AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

your heart is all i own ◘ jimley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : coclico & alinoe
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
RAGOTS PARTAGÉS : 6149
POINTS : 1488
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: your heart is all i own ◘ jimley Jeu 9 Nov - 15:49

your heart is all I own.

But darling just kiss me slow 'cause your heart is all I own. Ed Sheeran.
Clare Maguire et les premières notes de piano m'arrachent à ma lecture. Abandonnant le Conan Doyle sur mes genoux, je m'autorise enfin à fermer les yeux et à me focaliser sur la musique. Plus inquiète que je ne veux bien l'admettre, je n'ai pas été capable de me détendre depuis le décollage. L'avion, le départ, le changement, tout cela ça n'est rien. En revanche, m'installer avec Jimmy, revenir à Tenby, endosser un rôle de professeure qui n'était qu'officieux à Londres. Voilà tout ce qui me préoccupe, tout ce à quoi je ne veux pas penser. Succomber à mes craintes, signifierait reculer ou en tous cas ne pas aller de l'avant avec enthousiasme, et il n'en n'est pas question. J'ai l'intime conviction qu'avec un peu de volonté et des conditions favorables, il est tout a fait possible que je finisse par me réjouir de ma situation. Simplement, pour l'instant, les avantages du nouveau quotidien qui m'attend ne me paraissent pas flagrants. Après tout, à Londres déjà je passais mes journées dans les bras de mon homme, nous parvenions à profiter de notre couple sans avoir eu besoin de ce mariage. L'alliance à mon doigt ne change rien à notre amour alors je ne comprend pas pourquoi elle dû me faire renoncer à ma carrière londonienne. Mon portable vibre dans ma poche et m'arrache à mes pensées. Nous avons touché le sol et je ne m'en suis même pas aperçue. L'ensemble des passagers entame des applaudissements pour féliciter le pilote et je m'en amuse gentiment tout en lisant les quatre messages reçus. Trois de Jimmy qui me donnent des indications sur la marche à suivre pour le retrouver, il faut dire que l'aéroport a beau être petit, cela reste un aéroport avec ses innombrables entrées et sorties. Le dernier sms est de Lizzie qui me souhaite un bon retour à Tenby. Elle est la seule dans la confession et je suis bien contente de l'avoir comme alliée.

Le temps de descendre de l'avion, de récupérer mes valises et de comprendre où Jimmy s'était garé, j'avais l'impression qu'une éternité s'était écoulée et je m'en voulais déjà de faire attendre mon époux. Accélérant le pas, tout en cherchant à ne pas trop stresser, c'est essoufflée et bien moins apprêtée que ce que j'aurais voulu que j'arrive dans le parking. Posant mes valises au sol, je m'apprête à sortir mon téléphone pour lui demander un peu plus de précision quant à son emplacement, lorsque je le vois qui sort de la voiture. Incapable de contenir ma joie, j'abandonne mes sacs au milieu du passage et cours jusqu'à lui, me jetant à son cou sans plus me préoccuper de quoi que ce soit. Quelques baisers dans son cou et je m'écarte un peu pour poser mes mains sur son visage et l'observer, incapable de contenir un large sourire. Plus que cela, l'enthousiasme dans ma voix trahi à la fois le soulagement de le retrouver après notre séparation et l'envie irrépressible de faire ma vie avec lui. Parce qu'en effet, blottie contre lui, craintes et doutes s'envolent. Seul notre amour semble compter en cet instant, et cette vague d'émotions positives n'est pas de refus. Je t'aime! Trois semaines ce fut beaucoup trop long... Et désolée, je suis négligée mais je me suis un peu perdue dans l'aéroport alors courir, comprendre que je suis au mauvais endroit, faire demi tour...enfin voilà, quant à toi tu es toujours aussi craquant murmurais-je avec un regard supportant quelques insinuations. Deux coups de klaxon nous arrachent à nos retrouvailles. Un automobiliste est coincé par mes bagages et à deux doigts de rouler dessus.
made by roller coaster

_________________

◘ I could drag you from the ocean I could pull you from the fire and when you're standing in the shadows I could open up the sky and I could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your sidehurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : spf.
TON AVATAR : Ryan Gosling
TES CRÉDITS : @ava : dulce. @signa : motley control
TA DISPONIBILITE RP : Indisponible pour de nouveaux rp
RAGOTS PARTAGÉS : 50
POINTS : 153
ARRIVÉE À TENBY : 23/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-huit ans
CÔTÉ COEUR : marié à la belle Haley.
PROFESSION : Professeur de Paléontologie


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Sam 11 Nov - 19:21

And your soul is all I ask for
EXORDIUM.
Le jour était arrivé. L’excitation, l’impatience, l’évènement, tous se disputaient les faveurs du sentiment le plus fort dans le coeur de Jimmy. Presque un mois sans elle, sans pouvoir la toucher, l’embrasser, c’était bien trop à ses yeux. Bien sûr, il s’étaient parlés sur Skype, ils avaient pu se voir à travers des facetime et autre outils bien utiles pour deux coeurs éloignés l’un de l’autre. Mais rien ne valait le toucher. Haley lui avait manqué terriblement. Son absence à ses côtés, ça avait été dur, car c’était la première fois, pour ce jeune couple, qu’ils ne se voyaient pas pendant une aussi longue période. Quand elle lui avait annoncé qu’elle arrivait à Tenby, ça avait été un baume au coeur, une véritable bonne et heureuse nouvelle, pour Jimmy qui jusque là n’avait pas encore pu profiter pleinement de son retour à Tenby. Il lui envoyait des textos tous les jours, il avait besoin d’un contact avec sa belle, quitte parfois à être envahissant. Mais de sa part, c’était une volonté de l’avoir rien que pour lui. Elle représentait son joyau, celle qui avait finalement pu briser sa malédiction avec les femmes. Jamais il n’avait eu de relation aussi forte, aussi intense avec quelqu’un depuis sa rupture avec Aloy. Cela montrait à quel point Haley avait été importante pour le jeune homme et à quel point il tenait à elle.

Il devait la retrouver à l’aéroport, et tous deux s’étaient mis d’accord pour qu’il l’attende en voiture dans le parking. C’était un jour exceptionnel d’influence dans ce petit aéroport et Jimmy patienta, lui qui était plutôt d’un naturel à aller la chercher presque dans l’avion. Non pas que l’envie ne se faisait pas sentir, mais il préférait attendre. C’est alors, que finalement, il aperçu ce petit bout qui lui servait d’épouse, aussi perdue que jolie et c’était avec un sourire jusqu’aux oreilles qu’il partait à sa rencontre, tout heureux de la revoir après autant de temps. La prenant dans ses bras, leur retrouvailles semblaient comme hors du temps. Ce fameux contact avec elle, il l’attendait, le rêvait presque depuis tout ce temps. Il la serrait, fort, aussi fort qu’il le pouvait car il ne pouvait même pas songer à la laisser repartir où que ce soit. “- Désolée de quoi ? Je t’ai déjà vue sortie du lit et les cheveux dans un état pas possible, et tu restes toujours aussi magnifique à mes yeux … Plus jamais on ne se quitte aussi longtemps, je te l’interdit !” Il l’embrassait alors, avec tout l’amour qu’il pouvait transmettre à travers ce baiser. La revoir, après tout ce temps, c’était un bonheur pour lui “- T’as l’air encore plus belle …” Il le disait, d’une voix basse, presque comme un secret qu’il voulait lui partager. Desserrant son étreinte, sa main caressant sa joue, il voyait à quel point lui aussi il lui avait manqué. “- Maintenant, je m’occupe de toi, et je ne te lâche plus !” C’est alors que deux coups de klaxon le sortait de la transe dans laquelle il s’était plongé, puis il abandonna la belle l’espace de deux secondes, pour aller chercher ses affaires, tout en prenant bien soin d’effectuer des gestes ostentatoires à l’automobiliste qui avait osé les déranger. Des mots crus sortait de sa bouche, on voyait que la capitale avait aussi quelque peu changé le jeune homme. De retour auprès de sa belle, il lui prit la main, son autre main étant occupée par les sacs de la jeune fille “- Pas trop fatiguée par le voyage ? Malheureusement, notre maison n’est pas encore prête, mais tant qu’on est ensemble … c’est le principal non ?”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : coclico & alinoe
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
RAGOTS PARTAGÉS : 6149
POINTS : 1488
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Dim 12 Nov - 10:20

your heart is all I own.

But darling just kiss me slow 'cause your heart is all I own. Ed Sheeran.
Intérieur plutôt industriel ou classique? Papier peint ou peinture? Bordeaux comme dans mon ancien appartement, bleu comme dans le sien, ou quelque chose de complètement différent? Une belle bibliothèque trônant dans le salon s'avérerait indispensable! En revanche, garde robe ou dressing? Et combien cela coûterait-il d'acquérir enfin le Jukebox sur lequel nous avions craqué sur un marché couvert londonien? Tant de questions qui m'avaient préoccupée toute la nuit. Au petit matin, je n'avais pas été capable de définir si j'avais finalement trouvé le sommeil ou non. Il me semble qu'inconsciemment, je préférais m'inquiéter de futilités comme la décoration plutôt que de me confronter à des interrogations plus lourdes de sens. Après tout, les dés étaient jetés, mon billet d'avion acheté et Jimmy prévenu de mon arrivée imminente, je ne pouvais plus faire marche arrière. Chaque coup de fil, chaque appel vidéo de mon compagnon chassaient ces angoisses comme un coup de vent balaie des feuilles mortes sur une terrasse. Mais dès que nous raccrochions, j'observais avec nostalgie la vue sur Big Ben que j'avais depuis ma cuisine. J'avais pourtant dû me résoudre à faire mes valises. Une amie du Royal Opera House était venue m'aider à empaqueter tous les petits éléments, tandis que des déménageurs s'étaient occupé des meubles. Ma dernière nuit dans la capitale anglaise avait été moins mouvementée que prévu. Si on m'avait proposé une sorte d'enterrement de jeune fille bis, j'avais fini par tout annuler, trop fébrile et penaude face à mon départ immédiat. Installée dans un appartement quasi vide, j'avais pris le temps de me remémorer ces huit dernières années, en tentant de ne pas trop sombrer dans la mélancolie. L'heure du départ arrivée, je m'étais sentie un peu plus sereine d'avoir pu faire  des adieux corrects à cette ville qui m'avait tout donné. Bien sur, l'avenir qui m'attendait s'annoncerait certainement tout aussi épanouissant. Mais pour l'heure, ça n'était pas mon pressentiment.

Descendre de l'avion, m'orienter dans l'aéroport, récupérer les deux seuls sacs que je n'avais pas entassé dans un camion et qui devrait arriver à Tenby dans le courant de la semaine. J'avais réalisé chacune de ces actions de façon plutôt mécanique, sans bien me rendre compte de ce qui se passait alentour. Mais lorsqu'un message de Jimmy m'indiqua précisément son emplacement, je revins sur Terre et adoptais un rythme effréné dans le but de le rejoindre au plus vite. Dès le début, nous avions été plutôt fusionnels. D'ailleurs c'est ce qui avait rendu logique un engagement aussi prompt de notre part. Mais une fois mariés, le besoin d'être ensemble s'était fait encore plus pressant. Dès lors, les trois semaines écoulées s'étaient avérées être un véritable supplice. Devoir se raconter sa journée en écriture télégraphique. Ne pas se réconforter dans la chaleur des bras de celui qu'on aime après une dure journée de travail. Ne plus partager de café au petit matin. Ni de baiser. Ne plus se coller contre le corps nu de sa moitié lorsqu'on se réveille au milieu de la nuit, tourmenté. Se contenter de photographie quand on voudrait ne pas s'écarter de celui qu'on aime. En somme, une véritable épreuve pour notre couple, mais nous l'avions surmontée au mieux. Et aujourd'hui, tous ces tourments n'avaient plus lieu d'être. Nous allions nous retrouver et profiter enfin de notre époux. C'est d'ailleurs lui que je reconnais au premier coup d’œil, descendant de la voiture et m'offrant un large sourire. Je ne peux m'empêcher de répondre en me mordillant la lèvre, trop heureuse de réaliser qu'officiellement ce petit mois de séparation s’achevait enfin et laissait place à une cohabitation heureuse. En un instant nous étions collés l'un à l'autre et l'apaisement fit place à toutes les autres sensations qui auraient pu nous préoccuper jusqu'alors.

Merci susurrais-je avec un regard effarouché tandis qu'il me complimentait. Lorsqu'il m'étreignit un peu plus fort pour m'assurer que nous ne nous éloignerions plus aussi longtemps, j’acquiesçais avec enthousiasme et lui rendis son baiser. Maintenant, je m’occupe de toi, et je ne te lâche plus ! Plaçant ma main gauche devant lui, faisant référence à mon alliance, je déclare tout sourire Et ça n'est pas pour me déplaire très cher époux! Nous sommes alors interrompus par un automobiliste gêné par notre présence. Jimmy s'occupe de mes valises tout en faisant bien comprendre au conducteur que sa réaction était déplacée. Pendant ce temps, je rejoins la voiture et m'installe, fermant les yeux un  instant. Tout ceci n'est ni un rêve, ni un cauchemar. Mon homme est bien présent à mes cotés et j'ai bel et bien plaqué huit années de travail acharné pour cette vie campagnarde. Je ne peux retenir un soupir, puis me tourne vers Jimmy qui m'interroge sur mon voyage. Le voyage n'a pas été le plus éreintant, c'est plutôt cette fin de semaine entre caisses de déménagement et papiers administratifs qui m'a épuisée...Mais évidemment, tout cela valait la peine à présent que nous sommes réunis! affirmais-je en posant un baiser sur ses lèvres. Et où m'emmènes-tu comme ça? Crois-moi bien, on pourrait vivre dans un garage miteux, tant que j'ai l'occasion de me blottir dans tes bras je suis aux anges! Tes premiers jours de travail à Swansea se sont bien passés?
made by roller coaster

_________________

◘ I could drag you from the ocean I could pull you from the fire and when you're standing in the shadows I could open up the sky and I could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your sidehurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : spf.
TON AVATAR : Ryan Gosling
TES CRÉDITS : @ava : dulce. @signa : motley control
TA DISPONIBILITE RP : Indisponible pour de nouveaux rp
RAGOTS PARTAGÉS : 50
POINTS : 153
ARRIVÉE À TENBY : 23/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-huit ans
CÔTÉ COEUR : marié à la belle Haley.
PROFESSION : Professeur de Paléontologie


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Dim 12 Nov - 23:50

And your soul is all I ask for
EXORDIUM.
Le bonheur affiché dans le regard et sur le visage de Jimmy valait tout l’or du monde. Elle l’avait finalement rejoint, après tant de jours, de semaines. C’était elle qui avait eu besoin de ce temps, pour se poser, prendre de le temps de repartir sur de nouvelles bases. Jimmy savait qu’elle venait de Tenby, qu’au départ la ville ne lui manquait pas autant qu’à lui. Mais il s’était fait insistant : Dans son portrait parfait d’une vie de famille, il ne voyait que Tenby comme arrière plan. Le tableau qu’il voulait peindre, c’était celle d’une belle et grande famille, dans un environnement sain. Il ne voyait pas élever ses enfants ailleurs. Et lui, était déjà prêt pour tout ça, il l’était même depuis bien longtemps. Seulement, jusqu’à maintenant il n’avait jamais trouvé la bonne personne avec qui partager tout ça. C’était chose faîte avec Haley. Elle représentait ce qui lui avait toujours manqué : quelqu’un qui le cernait et le comprenait. C’était ça, la raison de sa précipitation. Dès les premières discussions, les premiers flirts avec Haley, il avait su qu’elle dégageait quelque chose qui lui permettrait d’être enfin à l’aise dans sa vie. Elle lui apportait une sorte d’équilibre, semblait parfois à même de canaliser son tempérament de feu. L’avoir à ses côtés, après tout ce temps, c’était une bouffée d’air frais pour Jimmy. Elle lui redonnait du courage, alors qu’il n’avait absolument rien réglé des soucis qu’il pouvait avoir du côté de la petite bourgade anglaise. En effet, alors qu’il était arrivée depuis presque un mois, il n’avait annoncé à personne son mariage. Cela pouvait paraître étrange comme comportement. Il en venait à ôter son alliance quand il sortait et ne discutait que très peu de ce qu’il avait fait à Londres. Ses propres parents n’étaient pas au courant, mais vu le peu de contact qu’il entretenait avec eux, il faut dire qu’il ne les appelait que pour le nouvel an et leur anniversaire, ce n’était pas étonnant. Ce qui l’était plus, c’est que toute cette machination n’avait qu’un seul but : ménager sa meilleure amie. Il cachait cet évènement, au combien important car il fallait se rendre à l’évidence, il n’avait même pas daigné l’inviter à un tel évènement. Mais ce moment avait été réalisé dans une telle précipitation, que seuls les amis communs d’Haley et Jimmy du côté de Londres avaient étés conviés. C’était loin du grand mariage dont ils auraient pu rêver, mais se marier était une telle évidence pour Jimmy, qu’il n’avait absolument pas réfléchi à la suite des choses, ni même à l’égo des uns et des autres. Non pas qu’il craignait la colère d’Aloy, il n’avait peur de rien, mais il savait très bien qu’elle aurait de la peine, que ça lui aurait fait mal. Il avait anticipé tout le mois ce moment où il devait lui annoncer cette nouvelle, qui d’ordinaire serait une bonne et heureuse nouvelle, mais qui se transformait en calvaire pour le jeune homme. Aloy représentait une grande partie de sa vie et aussi son premier véritable amour. C’est ce cocktail explosif, qui empêchait Jimmy d’être le plus confortable possible du côté de Tenby. L’arrivée d’Haley allait forcément l’obliger à crever cet abcès, mais il n’avait, sur le moment, toujours aucune idée de la bonne tactique à adopter ni même de la manière dont il allait annoncer cette nouvelle à celle pour qui auparavant, il n’avait jamais eu aucun secret.

Le fait que son épouse l’embrasse le tira un peu de ses pensées, un instant d’absence qu’il espérait être passé inaperçu, tandis qu’il se reconcentrait sur elle, cette femme qui était aujourd’hui sienne, qui allait l’accompagner pour un bon bout de temps, ça il l’espérait : “- Eh bien, jusque là, j’étais au Bay House, c’est une ancienne maison avec vue sur la mer qui a été récemment transformée en chambres d’hôtes … Et je crois que j’ai tapé dans l’oeil de la proprio …” Un léger sourire en coin s’affichait sur le visage de Jimmy, tandis qu’il tournait la clé pour mettre le contact, pour ensuite jeter un regard plein de malice envers sa partenaire : “- T’inquiètes pas, elle a 70 ans et son mari ne m’apprécie pas vraiment !” Un rire s’échappa, tandis qu’il tournait le volant et démarrait la voiture. Mais inexplicablement, après l’émotion de leurs retrouvailles, un léger silence se fit sentir : Jimmy hésitait à parler de son problème avec Haley. Il ne voulait pas la mettre dans de mauvaises conditions, surtout après un mois sans s’être vus. Mais il ne souhaitait rien cacher à Haley, il se l’était juré : “- Dooonc … J’ai besoin de te dire quelque chose, mais tu ne dois ni me juger, ni me sermonner … tu le promets ?” Il disait ça, tout en lui serrant la main, comme pour être certain qu’elle était toujours avec elle, tenant du même coup le volant à une seul main, et sortant enfin de ce parking qui ne cillait guère à leurs retrouvailles.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : coclico & alinoe
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
RAGOTS PARTAGÉS : 6149
POINTS : 1488
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Lun 13 Nov - 9:29

your heart is all I own.

But darling just kiss me slow 'cause your heart is all I own. Ed Sheeran.
Une fois installés dans la voiture, une ambiance étrange s'installe. Un silence pesant prend le dessus et la joie de nos retrouvailles semble déjà envolée. Pourtant, notre plaisir ne peux pas être si éphémère, après tout un couple séparé depuis trois semaines ne peut que se réjouir de passer enfin du temps ensemble. Simplement, nous avons chacun nos préoccupations. Je peux imaginer que Jimmy a de quoi s'inquiéter aussi, même si revenir à Tenby était une idée de longue date. Cherchant à nous ramener à la réalité et à ce que nous profitions pleinement de ce moment, je me penche vers mon époux et pose un court baiser sur ses lèvres. Nous échangeons un regard et puisqu'il démarre le moteur, je me réjouis de l'avoir arraché à ses sombres pensées. Certes, il faudrait aborder toutes nos inquiétudes, après tout une oreille attentive et des bras réconfortants, voilà en partie de quoi relevait un couple. Cependant, je n'ai pas l'impression que le moment soit le plus approprié pour discuter de tout cela. D'ailleurs, j'interroge Jimmy sur les trois semaines qu'il vient de passer en ville, voulant en savoir plus sur son quotidien et nous détourner de nos soucis respectifs. Une dame de son âge ne sait-elle pas qu'un homme marié n'est même plus sur le marché? déclarais-je en riant, prenant plaisir à contempler la bague à son annulaire. Je me souviens parfaitement de l'émotion ressentie lors des échanges des alliances. Nous avions très certainement pris trop rapidement la décision de nous marier. Pourtant, nous avions profité de chaque instant de notre mariage et les souvenirs y étant associés étaient plus qu'heureux. Alors malgré le manque de préparation et les choix parfois irrationnels que nous avions fait de ne pas inviter nos parents par exemple, je ne regrettais rien. J'espère au moins qu'elle t'a fait une belle réduction en échange de tes beaux sourires m'enquis-je en riant, soulagée que notre petit moment de malaise ne soit déjà plus. Rire et se détendre, retrouver un peu de notre complicité, voilà comment je voulais occuper les journées à venir. Pourtant, Jimmy semble avoir d'autres projets. Il prononce quelques mots qui jettent à nouveau un froid dans l'habitacle. Dooonc … J’ai besoin de te dire quelque chose, mais tu ne dois ni me juger, ni me sermonner … tu le promets ? En tous cas, il a besoin de se confier, de dévoiler ce qui pèse sur son cœur. Bien entendu, je suis loin d'avoir envie de voir notre réunion déjà entachée d'une part d'ombre. Seulement, je ne peux pas refuser à Jimmy la confession qu'il souhaite me faire. Si cela le libère d'un poids, je ne peux que m'en réjouir. Il prend ma main dans la sienne, enserre mes doigts d'une pression peu habituelle. Bien qu'il soit focalisé sur la route, je perçois bien que quelques embarras accaparent ses pensées. Eh bien oui Jimmy...évidemment que tu peux te confier à moi Je marque une pause car sa requête ne me paraît pas si simple à réaliser. Principalement quand je n'ai pas la moindre idée du sujet qu'il souhaite aborder. Je vais faire de mon mieux susurrais-je tout en caressant machinalement sa main. D'ordinaire, il paraîtrait évident que je ne le jugerais pas. Après tout, nous sommes très souvent sur la même longueur d'onde et je soutiens généralement ses choix. Pourtant, son attitude particulière et le besoin qu'il a d'aborder le sujet même si nous ne nous sommes plus vus depuis un mois...tout ceci me met sur mes gardes et m'interdit toute promesse. Moi qui craignais mon retour à Tenby, voilà de quoi me conforter dans l'idée que le choix ne fut pas judicieux.
made by roller coaster

_________________

◘ I could drag you from the ocean I could pull you from the fire and when you're standing in the shadows I could open up the sky and I could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your sidehurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : spf.
TON AVATAR : Ryan Gosling
TES CRÉDITS : @ava : dulce. @signa : motley control
TA DISPONIBILITE RP : Indisponible pour de nouveaux rp
RAGOTS PARTAGÉS : 50
POINTS : 153
ARRIVÉE À TENBY : 23/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-huit ans
CÔTÉ COEUR : marié à la belle Haley.
PROFESSION : Professeur de Paléontologie


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Jeu 30 Nov - 22:28

And your soul is all I ask for
EXORDIUM.
Il était hésitant sur la marche à suivre, presque comme s’il ne souhaitait qu’une chose : n’avoir rien dit, ou plutôt tout dit à Aloy dès le départ. Il ignorait ce qui l’avait poussé à ne rien dire, à s’enfermer dans le silence alors que c’était une nouvelle qui avait définitivement changé sa vie. Il était conscient qu’il enchaînait les erreurs et surtout, il avait besoin du soutien de son épouse, dans ce genre de moments. Car s’il y avait quelque chose dont Jimmy était bien conscient, malgré sa hâte et l’amour qu’il portait à Haley, c’est qu’à Londres, ils avaient vécu dans leur cocon. Il n’y avait qu’eux et ils se suffisaient amplement. Mais c’était avant, avant les velléités de Jimmy de revenir là où lui se sentait le mieux. Tout en gardant les yeux rivés sur la route, il soufflait, ravalait sa salive, presque comme s’il se préparait à escalader une montagne. Ce moment, ça lui trottait dans la tête depuis quelques jours déjà. Il ignorait alors tout de la réaction de la jeune femme, et ne savait même pas sur quel pied danser. Il n’était pas dupe, il savait déjà, que par l’historique entre Aloy et lui, ça allait être difficile de lui faire comprendre qu’il n’y avait absolument rien derrière l’erreur, ou plutôt l’omission qu’il avait faite. Inspirant une dernière fois, il décidait alors de vider son sac, de poser cartes sur tables, de faire ici l’effort d’être honnête, surtout avec Haley : “- Je sais pas trop comment te l’expliquer …” Il prit alors la main de sa femme dans le creux de la sienne, la serrant comme pour la rassurer, comme pour lui transmettre tout ce qu’il pouvait ressentir envers elle à ce moment précis : “- On va dire, que j’ai fait une erreur et que j’ai pas assumé … Aloy n’est toujours pas au courant à propos de nous.” Voilà, c’était dit, même si c’était vague, que ça demandait quand même plus de précision, c’était un constat implacable. Pourquoi n’avait-il rien dit ? Pourquoi n’avait-il pas confier l’un des moments les plus précieux de sa vie d’homme à sa meilleure amie ? Il n’avait aucune réponse à apporter, presque aucune hypothèse à avancer. Juste qu’il n’en avait pas eu le courage. Ce que cela voulait dire, signifier, il ignorait tout de cela, il savait juste une chose, c’était qu’il avait fait cette erreur et qu’il avait mis du temps à assumer cela. Aloy, avait été quelque de très très important dans la vie de Jimmy, elle avait représenté son idéal pendant toute ses études et avait été très proche d’être celle qui allait partager la vie de Jimmy. Mais la vie en avait voulu autrement et si Aloy semblait aujourd’hui des plus heureuses avec son homme, Jimmy lui mettait plus de temps à s’acclimater à cette condition. Et même après leur rupture, Jimmy et Aloy étaient restés les meilleurs amis du monde et restait à ses yeux une personne tout aussi importante et vitale. Ce qui l’avait poussé à partir au départ, c’était aussi le fait qu’il voyait bien qu’elle devenait de plus en plus inaccessible pour lui et qu’il s’était rendu compte que rester auprès d’elle, lui faisait plus de mal que de bien. Un constat qu’il gardait secret, même d’Haley, car il savait, pour le vivre aujourd’hui à quel point ce sentiment de compétition peut être destructeur dans un couple. Et il croyait ou plutôt voulait se convaincre qu’Haley était celle qui représentait son futur. Mais de revenir à Tenby, de revoir Aloy, c’était quelque chose de difficile pour lui et il s’était rendu compte que tout ce qu’il avait laissé à Tenby en se réfugiant à Londres demeurait encore là, dans une partie même infime de son être. Il redoutait la réaction d’Haley, mais il voulait s’assurer qu’elle comprenne, quitte à ce qu’elle soit en colère, qu’elle lui dise les pires horreurs, mais qu’elle soit là. Peut-être aurait-il dû patienter, attendre au moins qu’ils soient posés chez eux, mais il ne pouvait courir le risque de rencontrer Aloy, dans une si petite ville qu’est Tenby. La confrontation aurait été trop dure à assumer. Mais il avait besoin de conseils, il était perdu dans tout ça : “- Parle moi …” Voilà tout ce qu’il demandait à Haley, car son silence, ça il ne pouvait pas le supporter. 



_________________

    Everything about you tells me I'm your man
    Every time I look into your lovely eyes I see a love that money just can't buy One look from you, I drift away I pray that you are here to stay I live my life to be with you No one can do the things you do ⠇YOU GOT IT, ROY ORBISON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : coclico & alinoe
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
RAGOTS PARTAGÉS : 6149
POINTS : 1488
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Ven 1 Déc - 15:05

your heart is all I own.

But darling just kiss me slow 'cause your heart is all I own. Ed Sheeran.
Je me réjouissais sincèrement de ces retrouvailles. Le doute face à notre mariage, la crainte de ne plus aimer Tenby, la certitude que ma famille ne m'accueillerait pas à bras ouverts, la nostalgie de ma vie à Londres. Tout cela pesait dans la balance, mais ça n'était que détails face à l'envie, au besoin que je ressentais de retrouver Jimmy. En arrivant à l'aéroport, en me retrouvant dans ses bras, j'avais oublié pour un instant tout ce qui me préoccupait depuis des semaines déjà. Mais voilà, mon homme a visiblement quelque chose de sérieux à me confier, et s'il ressent le besoin d'en parler dès maintenant, je ne peux le lui refuser. Cependant, l'entrain n'est pas là. Il est compréhensible qu'après un mois sans le voir, je ne rêvais que de rires et de baisers. Mais puisque je n'ai pas le choix, j'assure à mon époux que je suis prête à l'écouter. En revanche, je ne peux lui promettre comme il me le demande de ne pas me mettre en colère. Après tout, ce genre de requête a toujours quelque chose à cacher. Et j'admets que vu l'air distant que Jimmy adopte soudain, je crains le pire. “- Je sais pas trop comment te l’expliquer ... On va dire, que j’ai fait une erreur et que j’ai pas assumé … Aloy n’est toujours pas au courant à propos de nous. Jimmy sert ma main dans la sienne depuis qu'il a commencé à parler. Sa pression se fait un peu plus forte autour de mes doigts tandis qu'il en arrive au cœur du soucis. Délicatement, je m'éloigne de lui et retire ma main. Solitude et silence, voilà ce dont j'aurais besoin à ce moment précis. J'ouvre la bouche avec l’envie de répondre spontanément, mais j'ai l'intelligence de serrer les lèvres, retenant toute parole irréfléchie. Tu as voulu revenir pour elle? Tu l'aimes toujours? Tu as honte de moi, de nous? Ne pas assumer notre couple ça rime à quoi? Une meilleure amie, un beau mensonge n'est-ce pas? Retenir toutes ces paroles qui seraient certainement justifiées, cela fait d'autant plus mal. J'aurais besoin de réponses, besoin d'être rassurée. Besoin d'extérioriser la tempête qui grandit en moi. Pourtant, je ne veux pas avoir cette conversation douloureuse. Surtout qu'en cet instant, un peu trop fougueuse et à vif, je risquais de prononcer des paroles que j'aurais vite fait de regretter. Juste profiter de nos retrouvailles. Je me répète ces mots encore et encore. Pourtant, je ne parviens pas à chasser de mon esprit que ce qu'il vient de m'avouer ne cache pas un simple moment de panique, ne relève pas d'un simple oubli. J'aimerais tellement que cela ne cache rien de plus que cela, mais je crois que lui même, vu la façon dont il en parle, a conscience que son choix de ne rien dire en dit long sur ses sentiments pour Aloy. “- Parle moi... A ces mots, Jimmy m'arrache à mon calme tout relatif. Je sers les dents, les poings, soupire. Je ne sais pas trop quoi dire. Tu gères la situation comme tu en as envie. Je cherche à paraître la plus sincère possible. Et, en un sens je le suis. Il me faut tout de même insister sur une chose Mais évidemment ta décision me fait beaucoup de mal. Parce que je pense que ça n'est pas anodin... Je n'en dis pas plus et qu'il comprenne ce qu'il veut. Mais dans tous les cas, j'ai l'intime conviction qu'Aloy n'est pas simplement son ex. Pas simplement une amie. Moi qui m'inquiétais déjà de la rencontrer, si elle ne s'attend pas à me voir, ça ne me rassure pas vraiment... conclus-je finalement, un peu plus détendue. Comme je n'ai de cesse de me le répéter, je ne veux pas que ce moment soit gâché par ce qu'il vient de dire. Certes, je ne parviendrai pas à oublier tout à fait cet aveux, mais des cris et des reproches ne mèneraient à rien pour l'heure. M'abandonnerait-il à la maison pour aller se réconforter auprès d'Aloy? J'ai la terrible sensation que je ne comprends pas tout ce qui se passe dans sa tête et que Jimmy pourrait soudain adopter une attitude que je ne soupçonnais même pas. Mon regard se perd dans le paysage qui défile par la fenêtre et mon esprit divague.

made by roller coaster

_________________

◘ I could drag you from the ocean I could pull you from the fire and when you're standing in the shadows I could open up the sky and I could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your sidehurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : spf.
TON AVATAR : Ryan Gosling
TES CRÉDITS : @ava : dulce. @signa : motley control
TA DISPONIBILITE RP : Indisponible pour de nouveaux rp
RAGOTS PARTAGÉS : 50
POINTS : 153
ARRIVÉE À TENBY : 23/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : trente-huit ans
CÔTÉ COEUR : marié à la belle Haley.
PROFESSION : Professeur de Paléontologie


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Ven 1 Déc - 23:07

Jimmy Muray a écrit:
And your soul is all I ask for
EXORDIUM.
« - Hmm … C’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais … » Ces mots s’étaient échappés, il pensait trop fort. Il sentait que la situation n’était absolument pas tenable, qu’il avait fait une erreur et l’impression de le dire à Haley ne paraissait au final, pas une idée de génie. Encore une fois, c’était le regret qui rongeait Jimmy, le fait de ne pas avoir annoncé une nouvelle qui pourtant au premiers abords paraissait simple. Si depuis tout ce temps, depuis leur retrouvailles à l’université, il avait tout dit, alors il n’y aurait même pas eu de quiproquo. Certes, Aloy aurait été vexé, mais là … Jimmy redoutait le pire. Mais ce qui le concernait le plus sur le moment, c’est qu’il voyait bien que sa brunette paraissait ébranlée par la bêtise démontrée par le jeune homme. Il commençait à bien la connaître et voyait à quel point elle prenait sur elle pour ne pas paraître fâchée. Jimmy s’en voulait de la mettre dans cette position surtout après leur réunion. Mais il ne pouvait pas omettre de parler ce point là, car s’il n’avait pas su être franc et direct avec Aloy, il n’allait pas répéter la même erreur avec Haley. « - Je sais que j’ai merdé et je sais pas ce qui m’a pris … Mais t’as pas à t’en faire, ça n’a rien à voir avec toi, c’est juste moi qui ai joué à l’idiot. C’est juste que sans toi … » Il cherchait ses mots, pour une fois dans sa vie, Jimmy n’avait pas réponse à tout et surtout, il ne savait pas comment justifier ses actions. C’était un long travail à faire pour lui que de se confier sur ce genre de choses et plus encore d’avoir à se justifier. Il y avait une part de nouveauté dans tout cela, car d’ordinaire, Jimmy n’avait jamais de compte à rendre à personne. Et bêtement, il s’était retrouvé dans cette situation, tout impétueux et impatient qu’il était. Voyant que la discussion ne s’arrangeait guère, il prit le prétexte d’une pompe à essence pour se garer, couper le moteur, et surtout pouvoir regarder Haley dans les yeux, montrer sa sincérité : « - Je te mets dans une position difficile et j’en suis désolé, je vais réparer tout ça, t’inquiète pas, mais surtout, ôte-toi l’idée qu’il y ait quoique ce soit entre Aloy et moi … Tout ça appartient au passé, si je lui ai pas dit pour nous deux … C’est peut-être que je savais à quel point elle aurait aimé être présent, je te promets, je te jure qu'il n'y a rien d'autre là-dedans !  » Il essayait de capter le regard de Haley et même s’il se voulait sincère, il savait aussi que son explication n’était pas la plus claire au monde. Mais pour le moment, c’était la seule qu’il pouvait donner, qui sur le moment avait du sens. « - Et si je lui disais là maintenant ? Il faut bien que je le fasse tôt ou tard et sur le coup, je n’ai rien à perdre si tu me dis de le faire, je le fais. Mais tu dois me faire confiance et surtout … Ne plus jamais te mettre dans l’idée qu’il y’ait une autre femme que toi, je t’aime et ça, même toi avec ton caractère de cochon tu pourras pas me l’enlever ! » Tentant de rompre avec l’atmosphère pesante qu’il avait installé, il saisit alors sa femme par les côtes, jouant de ses mains pour la chatouiller comme une enfant, il savait à quel point elle ne supportait pas cette marque d’affection et quand elle le boudait, il arrivait souvent à la tirer de sa bouderie par ce stratagème. « - Allez, on va pas gâcher notre moment quand même … Tu sais à quel point je suis fou de toi … Et je crois que toi aussi tu m’apprécies je me trompe ? »


_________________

    Everything about you tells me I'm your man
    Every time I look into your lovely eyes I see a love that money just can't buy One look from you, I drift away I pray that you are here to stay I live my life to be with you No one can do the things you do ⠇YOU GOT IT, ROY ORBISON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : coclico & alinoe
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
RAGOTS PARTAGÉS : 6149
POINTS : 1488
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley Mar 5 Déc - 11:38

your heart is all I own.

But darling just kiss me slow 'cause your heart is all I own. Ed Sheeran.

Des idées complètement ahurissantes me passent par la tête. A-t-il précipité notre mariage pour s'engager et s'aider à oublier Aloy? Je ne suis pas de nature paranoïaque, mais je dois bien admettre que pour l'heure, je m'inquiète plus que d'ordinaire. En même  temps, si se marier n'est pas une bonne nouvelle qu'on se réjouit de crier sur les toits, c'est qu'un problème se pose n'est-ce pas? D'un autre côté, je connais Jimmy, du moins c'est la sensation que j'ai depuis que nous nous sommes rencontrés. Je sais qu'il m'aime et qu'il m'avoue directement avoir fait une erreur me prouve bien qu'il regrette, même s'il ne sait comment se sortir de ce mauvais pas. Je l'écoute s'expliquer, se justifier. Plus il parle, plus il me faut admettre que suis bien incapable de lui en vouloir. D'autant plus qu'il paraît tout à fait sincère. Cherchant à me ramener à lui, mon époux me chatouille et je ne peux retenir un éclat de rire. Lorsqu'il cesse de m'ennuyer, je reste un instant dans ses bras, bien que mal installée entre le frein à main et les accoudoirs. 
Il est visiblement prêt à corriger sa faute en contactant immédiatement son amie. Posant ma main sur la sienne, je l'en empêche et me tourne vers lui, le contemplant un instant avant de prendre la parole. T’apprécier? Jimmy nous sommes mariés...Cette décision je ne l'ai pas prise à la légère, tu es l'amour de ma vie, l'homme avec qui je veux vivre chaque instant de mon existence! Cherchant à capter son regard, je caresse sa main de façon instinctive, tout en réfléchissant à tout ce qu'il vient de dire. Tu sais que je te fais confiance et je n'ai jamais douté de toi. Alors si tu m'assures qu'elle n'est plus qu'une amie, je te crois. Mais inconsciemment tu as fait le choix de blesser ta femme plutôt que ton ex...finis-je par déclarer, avouant ce qui pesait véritablement sur mon cœur depuis qu'il m'avait avoué sa décision de ne rien dire à Aloy. Et le inconsciemment n'est pas anodin. Car s'il ne sait justifier le pourquoi de son silence, c'est que la décision était bien ancrée en lui. Mais tu as raison, ne gâchons pas nos retrouvailles. Et ne gâche pas ton amitié avec elle en lui envoyant bêtement un sms, prends le temps qu'il te faudra pour trouver comment le lui annoncer... conclus-je après un instant de silence. Souhaitant sincèrement profiter du moment, je glisse avec un vague sourire Et je n'ai pas un caractère de cochon!

made by roller coaster




_________________

◘ I could drag you from the ocean I could pull you from the fire and when you're standing in the shadows I could open up the sky and I could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your sidehurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: your heart is all i own ◘ jimley

Revenir en haut Aller en bas

your heart is all i own ◘ jimley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: An old country song-