AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Personnages du mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PNJ ♣ Buvons le thé ensemble
TON PSEUDO : Le staff
TON AVATAR : Maggie Smith
TES CRÉDITS : crossroad blues & dontbesodroopy (tumblr)
RAGOTS PARTAGÉS : 651
POINTS : 627
ARRIVÉE À TENBY : 12/07/2013

ÂGE DU PERSONNAGE : 77 ans
CÔTÉ COEUR : à mon âge, voyons !
PROFESSION : paisible retraitée ; j'excelle dans l'art de faire (et boire) le thé


MessageSujet: Personnages du mois Mer 25 Oct - 12:54

Les personnages du mois
Vous reprendrez bien une tasse de thé ?


Bonjour à tous !

Nous poursuivons sur ce concept, qui vous est désormais familier : les personnages du mois. Comme pour les membres du mois auparavant, nous réitérons l’expérience de l’interview mais cette fois-ci, ce ne sont plus les joueurs, mais leurs personnages qui se prêtent, non plus aux questions du staff, mais de Mrs Lloyd elle-même

Ce mois-ci, ce sont Lawrence O. Hardy et Thomas E. Weston qui se sont prêtés au jeu. Ils sont des membres connus de la communauté de Tenby et ont même bonne réputation dans le coin. Pour autant, ont-ils une vie de rêve ? Que sont-ils devenus, depuis leur arrivée dans le coin ? Comment voient-ils leur avenir ? Découvrez tout cela, avec Mrs Lloyd !

Désormais, nous nous attardons sur les personnages et leur nouvelle situation, ce qui pourrait vous donner un nouvel éclairage sur ceux-ci. Vous pouvez aussi nous dire, à la suite, quel(s) personnage(s) devrai(en)t repasser faire un tour chez Mrs Lloyd…


_________________



Un secret a toujours la forme d'une oreille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ ♣ Buvons le thé ensemble
TON PSEUDO : Le staff
TON AVATAR : Maggie Smith
TES CRÉDITS : crossroad blues & dontbesodroopy (tumblr)
RAGOTS PARTAGÉS : 651
POINTS : 627
ARRIVÉE À TENBY : 12/07/2013

ÂGE DU PERSONNAGE : 77 ans
CÔTÉ COEUR : à mon âge, voyons !
PROFESSION : paisible retraitée ; j'excelle dans l'art de faire (et boire) le thé


MessageSujet: Re: Personnages du mois Mer 25 Oct - 12:55

Lawrence O. Hardy
alias. arwiie



« 4 ans. 4 ans que Lawrence et son père ont débarqué à Tenby pour s'y installé. Et quel bonheur de voir une jeune fille comme elle traîner dans les parages. Elle est belle, intelligente et sait s'entourer. C'est une perle rare dont certains devraient s'inspirer, un exemple pour tous les jeunes. »

Bath, petite ville située à presque 200 kilomètres de la capitale anglaise, a eu le privilège de voir naître une aussi jolie et intelligente jeune fille comme Lawrence. Fille d'un policier particulier, elle a passé une bonne partie de sa vie à s'occuper de lui. Mais il faut dire qu'avec le temps, Tenby l'a changé. On ne la reconnaît plus aujourd'hui, jusqu'à se demander ce qui peut bien la perturber autant. Espérons que ce soit juste la crise d'adolescence.

SA PRESENTATION ♣️ SES LIENS



A LIRE : L'INDEPENDANCE ♣️ DESCENTE AUX ENFERS


"Ah, vous voilà ! Ça me fait tellement plaisir de vous revoir. Alors dites moi, depuis la dernière fois qu'on s'est vu, comment vous allez ? "

Que les choses sérieuses commencent...ne pus-je m'empêcher de penser tandis que la plus grande des commères de la ville entamait son interrogatoire. Après trois ans passés ici, j'avais fini par comprendre, à mes dépends, qu'on ne prenait pas de vos nouvelles par gentillesse. Il me fallut un instant pour répondre, le temps de réfléchir à ce que je pouvais dire, à ce que je préférais cacher. Mais réflexion faite, je n'avais plus de secrets. Ma vie était un livre ouvert à présent, et finalement, ça n'était pas plus mal. J'aurais tendance à dire que je vais mieux que jamais. Pourtant je me suis fait pas mal d'ennemis, j'ai en tous cas perdu mes amitiés d'antan, mais je me sens plus libre que jamais. J'ai abandonné l'idée que Lawrence Hardy était un petit ange destiné à avoir une vie parfaite, et les choses sont bien mieux ainsi. Peut-être n'aurais-je jamais ouvert les yeux sur la réalité de cette situation si j'étais restée auprès de ma mère. Sans doute serais-je toujours aveuglée par l’amour inconditionnel et infondé que je portais à mon père jusqu'il y a peu. Ne faire qu'effleurer la possibilité de vivre encore dans le mensonge me répugne au plus haut point. Si vous voulez tout savoir, je crois qu'on fonde trop d'espoirs en moi depuis que je suis petite, conclus-je le regard dans le vide. Je revois tous les épisodes de ma vie où la fierté de mes parents était ma seule préoccupation...et ils sont bien trop nombreux. Voilà venu le temps de penser plus à moi.

"J'ai entendu dire qu'il vous était arrivé pas mal de bricoles... mais vous savez je deviens vieille alors, je commence à avoir tendance à oublier un peu ce qu'on me dit. Vous pourriez me rappeler ?"

Un rire sarcastique m’échappe. Index sur les lèvres et regard pensif, je prends un malin plaisir à répondre avec ironie. Après tout, n'est-il pas des plus cruels de retourner ainsi le couteau dans la plaie? De quoi parlez vous précisément? Des innombrables crises cardiaques de mon père? Du départ de mon premier amour? Ou peut-être plus précisément du fait qu'il est parti après m'avoir embrassée, et donc après avoir réduis à néant mon amitié avec sa petite amie qui était par ailleurs ma meilleure amie? Ou de ma dispute avec Savannah Cartwright? Ou avec Deborah Weston? Il y a aussi ma scolarité chaotique et le fait que je redouble ma dernière année de lycée? Le départ de Siana? Puis j'ai aussi complètement abandonné Seren quand elle en avait le plus besoin donc la culpabilité me ronge, c'est ça qui vous intéresse? A moins que vous ne vouliez aborder un événement en soirée parce que si c'est ça, je ne vous serais pas d'une grande aide, je ne me souviens de rien, ni des quantités d'alcool ingurgitées, ni du nom des mecs qui m'ont ...enfin vous comprenez... susurrais-je avec un regard suggestif. Le petit air prude de Madame Lloyd m'amuse beaucoup. Et bien que toutes les situations que je viens de lui décrire me font beaucoup de mal et me rongent littéralement, avoir pu en rire un instant m'a détendue.

"Je vois. Plutôt sérieux tout ça... Mais, on m'a aussi raconté qu'en ce moment vous trainiez beaucoup avec... Oh! Il semblerait que j'ai ici aussi un trou de mémoire, décidemment. Vous pourriez me la rafraîchir une fois de plus ? "

Je sens le rouge me monter aux joues, mais croise les doigts pour que ça ne soit qu'une impression. Après tout, je cherche à me forger une coquille, une armure qui me préserverait peut-être enfin du sort qui semble s’acharner sur moi. Alors je ne souhaite pas révéler mes faiblesses. A mon hôte, ni à personne d'autre, pas même à moi! Mais je dois bien admettre que la gêne qu'amène cette question est révélatrice de mes nouveaux sentiments. Dès lors, je décide de ne pas aborder Timmy. Après tout, nous nous connaissons depuis mon arrivée en ville, même si nous ne nous fréquentons régulièrement que depuis peu de temps. Alors je réfléchis aux personnes que j'ai fréquenté récemment, mais je dois bien admettre que je ne sais pas de qui Madame Lloyd veut parler. Après tout, j'ai rarement été aussi solitaire et renfermée sur moi même que ces derniers mois...Oh vous voulez parler de Rosie? La conservatrice du musée? Il est vrai que nous sommes entrées en contact de façon plus régulière, mais ce n'est rien de sérieux, elle se demandait justement pourquoi je me faisais moins présente au musée et... je marque un temps d'hésitation. Me faut-il vraiment tout avouer? Y compris que j'ai abandonné mes rêves d'enfant? J'en arrive à la conclusion que oui, prononcer ces mots à haute voix m'aidera sans doute à m'en convaincre moi même. Et bien je lui ai expliqué que l'histoire ne m'intéressait plus. Je crois bien que cela suffit à mettre fin à notre relation. conclus-je avec un léger sourire. A moins que ce soit les rencontres négatives qui vous intriguent? Dans ce cas je peux nommer Savannah Cartwright et Deborah Weston, mais finalement nous nous connaissons depuis plusieurs années...il m'a simplement fallu du temps pour découvrir leur véritable personnalité. L'intonation de ma voix trahit la haine que je nourris envers les deux demoiselles, il faut dire que j'en serais facilement arrivée aux mains avec chacune d'entre elles.

"Et quels sont vos projets à présent ?"

J'aurais bien aimé pouvoir dire que j'entrais à l'université, que je me voyais donc repartir de zéro: nouvelle ville, nouvelles passions, nouvelles amitiés, enfin un appartement rien qu'à moi. Peut-être que ce nouveau souffle aurait eu un véritable impact sur ma vie et m'aurait motivée à me prendre en main. Seulement, je suis encore loin de tout ce renouveau. Il me reste une année de lycée, année que j'ai déjà vécue qui plus est. Cela implique moins de motivation, des professeurs qui ont une mauvaise image de vous et des étudiants un an moins âgé comme partenaires. Un vrai cauchemar si vous voulez mon avis. De quoi me pousser à sécher un maximum de cours. Je suppose qu'il va me falloir aller en cours de temps en temps, mais puisque je connais déjà les matières, l'année s'annonce tranquille. Du coup je vais faire au mieux pour profiter de cette année, mais je sais pertinemment que ça n'est que du temps gâché. Je n'ai plus rien à faire ici, tout ce que j'attends à présent c'est de partir pour Londres. Enfin mon indépendance et des études qui me plaisent. Je dis ça mais je n'ai pas la moindre idée de ce que j'irai étudier à Londres. Je dois avouer que cela me préoccupe un peu. En fait, je n'ai pas de véritable projet pour cette année. Mais, comme je vous l'ai dit tout à l'heure, prendre plus de temps pour moi et me préoccuper moins des autres: voilà qui me semble être une bonne résolution. Depuis que je suis née je vis pour mon père avouais-je avec amertume. En parler m'apporte tellement de rancœur que je décide d'avancer un peu plus sur le sujet. Après tout, cela ne me déplairait pas que se répande la rumeur des blessures que mon père m'a infligées ces dernières années. Car j'ai bien conscience que tous ne voient en moi qu'une adolescente ingrate. Mais j'ai trop longtemps sacrifié tout ce que j'avais pour cet homme qui ne m'a jamais plus rendu la pareille! Vous comprenez, je n'avais que 16 ans, je n'étais pas prête à supporter l’hôpital, les crises en pleine rue, les médicaments et leurs effets secondaires...pourtant j'ai fait de mon mieux. Je me suis battue pour retrouver une place dans la vie de mon père, mais voilà il n'a jamais voulu que j'y revienne. Entre mensonges et journées de 12 heures au boulot, j'ai fini par lui en vouloir. Ma voix se fait plus faible et moins assurée. Bien entendu que le sujet est douloureux. Bien entendu qu'abandonner la personne que j'ai le plus aimée, le plus vénérée, me brise le coeur. Mais il en va de ma survie. J'ai bien assez donné, je me suis bien assez battue, conclus-je en serrant les poings.

"Auriez-vous encore quelque chose de croustillant à me raconter avant que l'on se quitte ?"

Cherchant à me détendre suite à cet échange plutôt douloureux et qui me laisse les sentiments à vif, je me sers une tasse de thé et tente de me focaliser uniquement sur la chaleur qu'elle dégage. Quelque chose de croustillant? Avoir quelque chose à raconter ne m'aurait pas déplu. Je ne doute pas que certaines assises à ma place par le passé durent aborder leur grossesse, leur promotion au cabinet d'avocat, l'anniversaire à la Projet X qu'elle organise, les préparatifs de leur mariage, l'arrivée en ville de leur jumelle super star hollywoodienne, que sais-je encore. Mais je suis bien loin de tout ça. Ma vie ne comporte rien de croustillant, rien qui laisse rêveur. J'ai été très contente de vous revoir, j'espère recevoir une nouvelle invitation avant que vous ayez oublié tout ce que je vous ai raconté aujourd'hui déclarais-je avec un sourire complice, avant de me lever. Éluder la question, sans doute la meilleure façon de ne pas réagir de façon trop vive: fondre en larmes ou renverser la table basse de son salon. Il faut dire que, ces derniers temps, j'ai de plus en plus de mal à contrôler mes émotions.

"Et, l'étrange personne qui semble vous contrôler, aurait-elle quelque chose à dire aussi ?"

Moi tout ce que j'ai à dire c'est MERCI!!!

Ce forum est fantastique Les membres, le staff, la complicité entre certains joueurs, les liens farfelus et meugnons comme tout, les intrigues, les concours, le soutien qu'on trouve parfois plus ici que IRL! Merci pour tout ça les gars, vous roxer du poney



"Et bien, ce fut fort intéressant en tout cas. Merci pour votre visite et, n'hésitez pas à revenir!"

(c) Tumblr


_________________



Un secret a toujours la forme d'une oreille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ ♣ Buvons le thé ensemble
TON PSEUDO : Le staff
TON AVATAR : Maggie Smith
TES CRÉDITS : crossroad blues & dontbesodroopy (tumblr)
RAGOTS PARTAGÉS : 651
POINTS : 627
ARRIVÉE À TENBY : 12/07/2013

ÂGE DU PERSONNAGE : 77 ans
CÔTÉ COEUR : à mon âge, voyons !
PROFESSION : paisible retraitée ; j'excelle dans l'art de faire (et boire) le thé


MessageSujet: Re: Personnages du mois Mer 25 Oct - 12:59

Thomas E. Weston
alias. Irish coffee



« Quand Thomas est arrivé à Tenby, c'était un homme brisé. L'alcool, son divorce récent, sa fille qu'il ne voyait plus : la vie n'était pas facile pour l'officier Weston. Mais il a repris du poil de la bête et est aujourd'hui un membre clé de notre communauté, et pas seulement grâce à son métier. »

Thomas est peut-être né en Nouvelle-Zélande mais c'est Tenby qui a eu le temps et la chance de le voir grandir, de le voir évoluer. Il n'a pas toujours eu la vie facile, a fait beaucoup d'erreurs mais aujourd'hui, la vie semble s'être tourné en sa faveur. Il a une petite amie, sa relation avec sa fille semble plutôt calme et il continue de faire un excellent travail. De quoi se sentir en toute sécurité.

SA PRESENTATION ♣️ SES LIENS



A LIRE : THOMAS/ELEA IS A THING
♣️ RELATION PERE/FILLE


"Ah, vous voilà ! Ça me fait tellement plaisir de vous revoir. Alors dites-moi, depuis la dernière fois qu'on s'est vu, comment vous allez ? "
Thomas a un sourire aimable tandis qu’il prépare sa réponse. Il a une certaine tendresse pour Madame Lloyd, comme pour tout ce qui fait parti des incontournables de Tenby. « Et bien… ça va très bien ! Peut être mieux que la dernière fois. Pas mal de choses ont changées dans ma vie. Disons que j’arrive à maintenir un certain équilibre. » Il reste volontairement évasif, conscient que les questions indiscrètes vont de toute façon suivre. Il prend d’ailleurs les devants concernant un sujet particulièrement sensible. « Je m’apprête à fêter ma quatrième année de sobriété… Je pense que c’est un bon indicateur que tout va bien. » C’était dresser un portrait un peu idéalisé de la situation actuelle mais il n’avait guère envie de s’attarder sur les problèmes qu’il rencontrait au boulot à cause de quelques légères bavures qu’il avait commises. Heureusement, celles-ci n’étaient pas de notoriété publique.

"J'ai entendu dire qu'il vous était arrivé pas mal de bricoles... mais vous savez je deviens vieille alors, je commence à avoir tendance à oublier un peu ce qu'on me dit. Vous pourriez me rappeler ?"
« Oh vous savez avec un métier comme le mien, il se passe beaucoup de chose… Mais je ne me laisse pas abattre, il y a des gens qui vivent des situations plus pénibles que moi. » Il déteste cette façon qu’elle a de faire semblant d’avoir perdu la mémoire, simplement pour qu’il se trahisse tout seul. Des bricoles ? De quoi voulait-elle parler ? De ses démêlés avec Ana-Sofia Reyes ? De sa bavure magistrale avec Callum Rhodes ? Non. Il y avait autre chose qui avait défrayé la chronique à Tenby. « Oui ma fille a fugué… ça peut arriver dans n’importe quelle famille, vous savez…. Deborah a du mal à s’adapter à la vie d’ici… Elle souffre beaucoup du décès de sa mère… Mais on progresse. Petit à petit, on arrive à apprendre à se connaître. Et surtout on apprend à se parler. » De toute façon, comme il l’avait dit à Debra, elle était sa priorité désormais. Tout le reste était accessoire.

"Je vois. Plutôt sérieux tout ça... Mais, on m'a aussi raconté qu'en ce moment vous trainiez beaucoup avec... Oh! Il semblerait que j'ai ici aussi un trou de mémoire, décidemment. Vous pourriez me la rafraîchir une fois de plus ? "
Toujours ces soi-disant trous noirs. Thomas soupire. De qui parlait-elle au juste ? Il était plutôt ancré dans la vie locale, il ne manquait pas de relations. Parlait-elle des petits Baxters, qu’il considérait parfois comme ses propres enfants ? De Josh, son neveu qui lui avait fait la surprise de revenir vivre à Tenby ? De William, son patron avec qui il était devenu ami malgré des circonstances tumultueuses ? De Aloy, elle aussi revenue ? De Lloyd, son partenaire de foot ? De sa sœur ? De Jean McKinnon, dont le seul nom faisait frémir ses collègues ? Non bien sûr. Madame Lloyd ne laissait rien au hasard. Il n’y avait qu’un seul nom qu’elle voulait entendre. Et ça ne dérangeait pas le moindre du monde le flic. Car il pouvait parler de cette personne avec amour et fierté. Il n’avait rien à cacher. « Vous parlez sans doute d’Eléa. Pour être tout à fait franc avec vous, on ne fait pas que traîner… Nous sommes ensembles. Cela va bientôt faire un an… Elle est merveilleuse, vous savez.. . Je suis amoureux d’elle. Et nous n’avons rien à cacher. C’est tout le contraire. Je suis fier de notre relation. Elle m’a redonné foi en l’amour. » Certes, ils étaient tous les deux divorcés, ce qui ne devait pas vraiment plaire à la Lloyd mais le moustachu s’en fichait. Il aurait pu parler de la Fawkes et de combien leur relation importait à ses yeux pendant des heures…

"Et quels sont vos projets à présent ?"
Pourquoi diable la chose commençait-elle à ressembler à un entretien d’embauche ? Mais une fois encore, le flic n’a rien à cacher et opte pour la franchise. « Je suis arrivé à un âge où les projets restent raisonnables… Je veux continuer à pouvoir faire mon devoir le plus longtemps possible. Faire en sorte que Tenby reste une ville où il fait bon de vivre… Et sur le plan personnel… J’espère continuer mon chemin avec Eléa. Essayer de former une vraie famille avec elle, mais aussi Debra et Jaime. Et qui sait ? Peut être qu’un jour, je vais aller pouvoir applaudir ma fille aux jeux olympiques. » Peut être que cela ne vendait pas du rêve. Mais pour le moment, c’était tout ce à quoi il aspirait. Une vie sereine, entouré de ceux qu’il aimait. Ce n’était pas pour rien qu’il vivait dans une petite ville. Il n’avait pas la folie des grandeurs.

"Auriez-vous encore quelque chose de croustillant à me raconter avant que l'on se quitte ?"
Il fronce les sourcils, pour ce qui doit être la quarantième fois depuis le début de l’entretien. « Oh Mrs Lloyd, vous savez que les ragots sont une vilaine petite distraction à laquelle je ne me livre pas. La seule chose que je peux vous dire, c’est de faire attention. Certains nouveaux arrivants dans cette ville sont un peu louches. Je sais que vous aimez bien ouvrir votre porte, offrir des biscuits et bavarder avec tout le monde mais vous devriez faire attention à qui vous invitez… » Il avait tenu à délivrer sa recommandation sans citer nommément personne même s’il avait quelques noms en tête. Mais connaissant la vieille dame qui lui faisait face, elle allait bien mener son enquête et se charger de nuire à la réputation de ceux à qui il pensait.

"Et, l'étrange personne qui semble vous contrôler, aurait-elle quelque chose à dire aussi ?"
Et bien je suis très contente de revenir dans cette catégorie une seconde fois alors merci Comme pour Penny, j’ai bien aimé faire cette interview pour voir le chemin parcouru depuis le début, c’est toujours intéressant Je dirai juste qu’elle arrive un poil très trop tôt parce que winter is coming pour Thom alors il va se passer une tonne de choses compliquées pour lui Il n’aura pas sa petite vie tranquille, vous pouvez compter sur moi
Et sinon, je ne me représente pas, je crois que vous commencez me connaître à force What a Face Je suis toujours terriblement schizophrène et accro au vin rouge aussi au forum et à ses membres

"Et bien, ce fut fort intéressant en tout cas. Merci pour votre visite et, n'hésitez pas à revenir!"


(c) Tumblr


_________________



Un secret a toujours la forme d'une oreille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Eléa, Gwen, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Claire Holt
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; signa - anaëlle ; gif profil - tumblr
TA DISPONIBILITE RP : 0/2 : .. - à venir : Josh
RAGOTS PARTAGÉS : 1929
POINTS : 3831
ARRIVÉE À TENBY : 17/11/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : It's not the fall that kills you, it's the sudden stop
PROFESSION : Aromathérapeute (spécialiste en pharmacie)


MessageSujet: Re: Personnages du mois Mer 25 Oct - 21:06



congrats les girls, vous le méritez bien
mention spéciale à Thomas pour le super lien qu'on partage

_________________

We'll find a way
And everytime I try to fly, I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; ana-sofia ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : blimey (avat) - penny (gifs)
RAGOTS PARTAGÉS : 1842
POINTS : 3198
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : elle s'est battue avec la petite griffiths ? on ne va bientôt plus pouvoir rien faire pour cette gamine…



MessageSujet: Re: Personnages du mois Dim 29 Oct - 1:01

Papouneeeeeeet
Félicitations à vous deux
C'est clair qu'ils en ont fait du chemin vos personnages

_________________


go ahead and break my heart

You've got me dreaming, got me thinking, I've got some hope. There is nobody else I wanna get to know but I'm so scared, I don't know what to do. How did you get me so into you ? - signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Serena, Eleanor, Rhys & Trystan
TON AVATAR : Pedro Pascal
TES CRÉDITS : myself (avatar) narcosource (gifs)
TA DISPONIBILITE RP : Libre : 0/3
(William - Josh - Aloy - Amanda - Eléa)
RAGOTS PARTAGÉS : 1478
POINTS : 2408
ARRIVÉE À TENBY : 15/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 42 ans (24 Octobre 1975)
CÔTÉ COEUR : Il craint de perdre celle qu'il aime et de voir leur famille se dissoudre...
PROFESSION : Flic mais pour combien de temps encore ?
REPUTATION : On murmure qu'après quelques bavures soigneusement dissimulées, sa carrière est sur le point de prendre un tournant fâcheux. Et puis, l'ex-mari de sa compagne est de retour en ville... Il ne doit pas s'éclater en ce moment.



MessageSujet: Re: Personnages du mois Dim 29 Oct - 8:13

Merci les filles

Et félicitations à Lawrence aussi, c'est un bel hommage au personnage

_________________

"Memories turn to dust, please don't bury us. I got you, I got you. Ain't runnin' from myself no more. Together we'll win it all. I'm ready to face it all. If I lose myself, I lose it all”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Savannah Cartwright
TON AVATAR : Kristin Kreuk
TES CRÉDITS : maknae (avatar) et solosand (signature)
TA DISPONIBILITE RP : Open!
GabrielSameen ♪ (William)
RAGOTS PARTAGÉS : 2206
POINTS : 2888
ARRIVÉE À TENBY : 17/06/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
CÔTÉ COEUR : quand j'y pense, j'attrape la migraine
PROFESSION : Etudiante en stylisme, créatrice
REPUTATION : Tiens donc, la vie de l'ainée Taylor semble s'agiter un peu en ce moment. Il était temps ! Oh, il parait qu'un certain Rafael Olsen la cherche partout dans la ville, craint-elle quelque chose ? Ce n'est pas prudent, avec un bébé à charge et un petit ami parti au combat...



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Personnages du mois Dim 29 Oct - 22:27

Félicitations à vous deux, vous le méritez

_________________



what's happened in my life ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : arwiie
TES DOUBLES : Faith S. Swanson
TON AVATAR : Felicity Jones
TES CRÉDITS : coclico & alinoe
TA DISPONIBILITE RP : disponible ♥️
RAGOTS PARTAGÉS : 6149
POINTS : 1488
ARRIVÉE À TENBY : 21/08/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ans
CÔTÉ COEUR : Tout juste mariée à Jimmy Muray et heureuse dans son couple, bien qu'elle craint qu'ils n'aient été trop rapides
PROFESSION : Danseuse à Londres et professeur de danse classique au conservatoire de Tenby
REPUTATION : Quand elle est partie, la demoiselle était anonyme, la voilà qui revient populaire. Personne ne comprend pourquoi elle a abandonné le succès et le luxe pour s'installer à Tenby. Pas même elle.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Personnages du mois Mer 1 Nov - 11:59

Merci à vous tous et merci à tous les fabuleux membres grâce auxquels on a l'occasion de faire tant évoluer nos bébés

J'ai vraiment été très flattée

_________________

◘ I could drag you from the ocean I could pull you from the fire and when you're standing in the shadows I could open up the sky and I could give you my devotion until the end of time and you will never be forgotten with me by your sidehurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Personnages du mois

Revenir en haut Aller en bas

Personnages du mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: A little bird told me...-