AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

let me go home (amanda & abby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : crapisun / stvbrns
TON AVATAR : elizabeth olsen
TES CRÉDITS : blue comet (avatar) — tumblr (gifs signature)
TA DISPONIBILITE RP : abby, thomas, savannah
— disponible pour un rp (3/4)



RAGOTS PARTAGÉS : 355
POINTS : 351
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt huit ans
CÔTÉ COEUR : "mariée"
PROFESSION : blogueuse cuisine/critique
REPUTATION : La sobriété d'Amanda a l'air de tenir le coup et les choses se déroule plutôt bien depuis son retour... le calme avant la tempête ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: let me go home (amanda & abby) Dim 22 Oct - 21:55


let me go home

- Abigail — Amanda -


I'll see you in the future when we're older, and we are full of stories to be told

Amanda vérifia une nouvelle fois son téléphone. Dans ses courriels, une adresse fournie par sa mère. Amanda n'avait aucune idée de comment elle se l'était procurée. Sa mère était une énigme. Froide et distante, elle n'exprimait que rarement ses opinions et gardait de nombreux secrets.
Non, pas d'erreur, elle se trouvait bien au bon endroit. La certitude d'être arrivée à destination n'aida en rien la course effrénée que son cœur semblait mener. Malgré la fraîcheur de la journée, elle pouvait se sentir suer un peu, prise de bouffée de chaleur. Ses mains étaient moites. Peut-être devrait-elle attendre encore un peu ? Peut-être n'était-elle pas prête ? Les arguments et contre-arguments se bousculaient dans sa tête et tour à tour parvenaient à la convaincre. Non, il ne fallait pas qu'elle flanche. Elle glissa la main dans la poche de son manteau et du bout des doigts frôla le petit bout de papier sur lequel elle avait noté les noms de toutes les personnes qu'elle avait pu blesser ces dernières années. Tout en haut de cette liste figurait un nom écrit en lettres capitales : ABBY.

S'excuser. Faire amende. Ces actions faisaient parties des dernières étapes de la réhabilitation. Amanda atteignait presque le bout du programme et cela la soulageait. Elle avait rechuter quelques fois depuis le début de sa guérison mais désormais elle se sentait capable d'en arriver au bout. Ayant coupé les ponts avec la quasi-totalité de ses connaissances, sa liste était plutôt courte. En réalité, il n'y avait même que trois noms : sa mère, lui, et Abby. Abigail. Sa sœur. Depuis qu'Amanda était revenue à Tenby, elle ressentait bien plus cruellement la distance et le silence qui s'étaient installés entre elle et sa sœur. Bien sûr, cette distance était principalement la faute d'Amanda. Après avoir quitté Tenby, tout ce qu'elle voulait s'était oublier. Se vider la tête. Alors, elle était sortie de plus en plus, elle avait rencontré des gens à n'en plus finir. Abigail, elle, avait besoin de quelque chose d'autre. Et Amanda, égoïstement, n'en avait rien eu à faire. La situation s'était aggravée et aucune des sœurs n'avaient fait quelque chose pour y remédier et finalement n'en pouvant plus, Amanda avait fui. Avec le temps elle était devenue ce qu'on peut appeler une experte de la fuite, plutôt que d'affronter ses problèmes, elle préférait toujours prendre ses jambes à son cou. C'est pour cela que se tenir, là, aujourd'hui, devant cette porte, allait complètement à l'encontre de chacun de ses instincts.

Elle ne savait pas à quoi s'attendre. Elle n'avait pas parlé à sa sœur depuis bientôt 5 ans. Une éternité. Elle ne devait plus être la même que dans son souvenir, après tout Amanda n'était-elle pas non plus une autre personne. Une technique apprise lors des réunions de groupe pour calmer les inquiétudes était de se demander ce qui pourrait bien arriver de pire. Tout ce qui était moins drastique que cela serait alors une victoire. Dans ses rêves les plus fous, Abigail l’accueillerait à bras ouvert, et tout serait comme avant. Avant leur père, avant Londres, avant New York. Le pire ? Qu'Abigail lui claque la porte au nez sans un mot.

Amanda prit une grande inspiration et rangea ses lunettes de soleil dans son sac. Pas de claquage de porte et c'était gagné. Elle frappa à la porte.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I was the one who killed us with my selfishness and now I'm praying that your forgiveness can heal whatever is left of us. Home is wherever you are, home is wherever we were happy together.  (c) okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : LeaahMiam (Léa)
TON AVATAR : eliza taylor
TES CRÉDITS : avatar (applestorm)
RAGOTS PARTAGÉS : 61
POINTS : 72
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : twenty-eight years-old
CÔTÉ COEUR : en couple
PROFESSION : bibliothécaire


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Jeu 26 Oct - 18:43

Sisters. Forever?
Abby
feat.
Amanda


 

 



 

 

Break my heart once? It’s on you. Break my heart twice, that’s on me, for letting you back in.

Je me levais difficilement du canapé, mon côté me faisait mal, mon bras aussi. Je serrais les dents et laissais un petit gémissement de douleur m’échapper, mais évidemment, Charlie m’avait vu. Je l’entendais soupirer. Il essayait de ne pas montrer son agacement, mais après bon nombre de disputes, je savais parfaitement ce qu’il pensait de la situation. Oui, j’étais malade. Oui, j’avais besoin de ma sœur pour me sauver. Mais non, je n’allais certainement pas lui demander un rein. Elle avait décidé de faire sa vie sans moi près de dix ans auparavant. Elle était partie pour les Etats-Unis après le lycée, sans regarder derrière elle ce qu’elle laissait. Moi en l’occurrence. J’avais naïvement cru que nous allions retourner ensemble à Tenby, et que nous allions retrouver notre vie, nos habitudes, notre petit monde, comme avant que notre père meurt. Je m’étais renfermée sur moi-même, et nous nous étions éloignées dès notre arrivée à Londres. Aujourd’hui, je savais que cela avait été la plus grande erreur de ma vie. J’avais mis du temps à me rendre compte que j’aurais dû me battre pour sauver notre relation et garder le contact. J’avais abandonné, trop abattue par ma peine. Londres avait détruit nos vies, autant la sienne que la mienne. Je n’étais devenue qu’une boule de stresse, déterminée à retourner chez moi, alors qu’elle était tombée dans les travers de l’adolescence.

Lorsque j’avais découvert que j’étais malade, et qu’il me fallait une greffe de rein, Charlie avait tout de suite mentionné ma sœur. Et depuis, il avait tout fait pour que je l’appelle, alors que depuis 5 ans, nous n’avions que très peu de contact. Il avait aussi parlé de ma mère, ce monstre sans émotions qui n’avait pour objectif que la destruction de tout ce qui était bon sur cette terre. J’avais décliné pour les deux femmes qui m’avaient blessé. J’avais choisi la liste d’attente. Pour Charlie, j’avais surtout de mourir à petit feu devant ses yeux.

Je me faisais un thé dans la cuisine, le chat dans les pieds, quand quelqu’un frappa à la porte. Je faisais signe à Charlie que j’y allais, il fronçait les sourcils. J’ouvris la porte et l’air de la maison disparut aussitôt. Amanda. Devant moi. En chair et en os. Charlie devait avoir vu ma détresse, puisqu’il venait de me rejoindre à la porte. Il dévisageait m sœur. « Amanda ? Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu fais ici ? » demandais-je complètement choquée.
©️ Gasmask



_________________

I remember the good times. I remember the bad times. I wish we could be as close as we used to be. I wish I understood why you left, why it hurts, and why I wasn't enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : crapisun / stvbrns
TON AVATAR : elizabeth olsen
TES CRÉDITS : blue comet (avatar) — tumblr (gifs signature)
TA DISPONIBILITE RP : abby, thomas, savannah
— disponible pour un rp (3/4)



RAGOTS PARTAGÉS : 355
POINTS : 351
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt huit ans
CÔTÉ COEUR : "mariée"
PROFESSION : blogueuse cuisine/critique
REPUTATION : La sobriété d'Amanda a l'air de tenir le coup et les choses se déroule plutôt bien depuis son retour... le calme avant la tempête ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Dim 29 Oct - 3:26


let me go home

- Abigail — Amanda -


I'll see you in the future when we're older, and we are full of stories to be told


La porte s'ouvrit révélant une femme blonde aux traits familiers et Amanda sentit comme une grande claque au visage. Sa grande sœur se tenait devant elle après presque dix ans d'absence. Aucun mot ne venait à l'esprit d'Amanda. Comment salut-on une partie de soi-même absente depuis si longtemps ? Son corps entier semblait vouloir communiquer : son cœur battait la chamade, ses mains tremblaient, ses yeux commencèrent à lui piquer mais ses lèvres restaient définitivement fermées. Abigail sembla récupérer plus rapidement de son moment de stupeur.

Elle l’interpella d'une voix incertaine : « Amanda ? Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu fais ici ? » 
 
Avant de pouvoir répondre, Amanda fut surprise par l'apparition d'un homme dans embrasure de la porte. Prise au dépourvu, elle devait maintenant faire face non pas à un visage incongru mais deux. Après une grande inspiration elle répondit d'une voix mal assurée « Bonjour Abby. Je peux entrer ? » Elle ne se sentait vraiment pas d'expliquer tout ce qu'elle avait à dire sur le porche, surtout pas à Tenby où chacune des briques constituant les murs avaient des oreilles. Abby resta silencieux et c'est l'homme derrière elle qui, remarquant son manque de réponse, prit les devants. « Oui, bien sûr rentre Amanda. » Il dirigea les deux sœurs vers le salon.

«  Je m'appelle Charlie. Je suis le petit ami d'Abby. »
« Vraiment ? » répondit sans réfléchir Amanda, avant de s'en mordre les doigts mentalement.
Elle n'avait pas de quoi être surprise, bien sur que sa sœur avait vécu sa propre vie sans attendre qu'Amanda. Elle chercha du regard sa sœur mais cette dernière semblait penser à autre chose que la conversation banale échangée par Amanda et Charlie. L'air devenait de plus en plus tendu, comme chargé d'électricité. Amanda pouvait le sentir sur sa peau. Elle était tellement mal à l'aise, assise là à discuter avec un inconnu. Sentant la tension Charlie s’éclipsa dans la cuisine avec l'excuse d'aller chercher à boire, laissant les deux sœurs seules.

Un chat passa près de la jambe d'Amanda. Elle sourit. Abigail avait toujours aimé les animaux bien plus qu'Amanda qui avait peur du moindre oiseau s'approchant trop près. Assise face à face, elle chercha instinctivement du regard ses propres traits dans le visage de sa soeur si familier et si étranger à la fois. Enfant, les deux sœurs pouvaient facilement se faire passer l'une pour l'autre. Un jeu auquel elles avaient adoré s'adonner avec leurs camarades ou leurs professeurs. Elles n'avaient jamais réussi à duper leur père cependant, il avait toujours était capable de les différencier. Pas leur mère. Aujourd'hui, personne ne pourrait les confondre. Leurs visages, autrefois si semblables, semblaient avoir évolué différemment. Amanda pouvait lire dans chaque ligne au coin de la bouche de sœur un sourire qu'elles n'avaient pas partager et sur son front, chaque obstacle qu'elle avait dû affronter sans sa sœur à ses côtés. Mis à part leurs yeux et leurs cheveux, peut être leurs nez aussi, elles n'avaient plus grands choses en commun. Elle ne savait par où commencer mais rester silencieuse ne serait certainement pas d'une grande aide alors elle se lança.  

« C'est joli chez toi Abby... Pardon, je sais pas pourquoi j'ai dit ça. C’est stupide. » Magnifique entrée en matière. Elle soupira. Elle ne parlait pas à une inconnue, bien que changées, elles étaient sœurs et cela devait bien compter pour quelque chose. [color:457c=ff9966]« Je viens de revenir à Tenby. Je pense rester. » Voilà, établir les bases puis entrer dans les détails. « J'arrive de Londres. J'y suis rester un moment avant de venir ici. Je sais que tu n'as plus de contact avec Mère alors tu n'as pas dû le savoir. » évoquer Mère était un choix délicat mais elle ne pouvait pas vraiment l'omettre et de plus, elle ne voulait pas mentir à sa sœur. « Je voulais venir te voir, te parler. Je sais que ça fait un moment. J'ai été une sœur horrible et je comprendrais que tu ne veuilles plus me parler mais je veux m'excuser pour ce que j'ai fait et... »

Amanda fut interrompue par l'arrivée de Charlie dans la pièce. Elle ne voulait pas parler devant lui mais si elle devait alors elle le ferait. Elle prétendit que ses yeux ne la brûlait pas et que ses mains ne tremblaient pas en acceptant la tasse de thé qu'il lui proposait. Elle but une gorgée et regarda Abby avec espoir.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I was the one who killed us with my selfishness and now I'm praying that your forgiveness can heal whatever is left of us. Home is wherever you are, home is wherever we were happy together.  (c) okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : LeaahMiam (Léa)
TON AVATAR : eliza taylor
TES CRÉDITS : avatar (applestorm)
RAGOTS PARTAGÉS : 61
POINTS : 72
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : twenty-eight years-old
CÔTÉ COEUR : en couple
PROFESSION : bibliothécaire


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Jeu 9 Nov - 17:52

Sisters. Forever?
Abby
feat.
Amanda


 

 



 

 

Break my heart once? It’s on you. Break my heart twice, that’s on me, for letting you back in.
Je n’aurais jamais pensé voir ma soeur chez moi. Jamais. Elle était parti presque dix ans auparavant, et je la pensais toujours aux Etats-Unis, alors la voir devant moi, m’avait complètement hébété. Je ne savais pas quoi lui répondre. Charlie vint nous rejoindre soudain et prit les devant. Je ne faisais que suivre le mouvement. Soudain, nous étions toutes les deux assises dans mon salon. Mon chat venait se frotter à la nouvelle venue. Mon petit-ami était dans la cuisine. Rien de tout cela ne me semblait normal. Je dévisageais Amanda, complètement confuse. Après tout ce temps elle revenait et j’avais l’impression de ne rien ressentir. J’aurai dû sauter de joie, la prendre dans mes bras, mais j’étais trop épuisée par les années à espérer son retour. J’avais l’impression d’avoir tourné la page sur la Abby qui avait une sœur jumelle, j’étais devenue Abby la solitaire.
Amanda complimentait a déco, je ne répondais pas. Lorsqu’elle mentionnait vouloir revenir à Tenby de façon permanent, j’esquissais un sourire. Puis ce fut le coup de grâce : « J'arrive de Londres. J'y suis rester un moment avant de venir ici. Je sais que tu n'as plus de contact avec Mère alors tu n'as pas dû le savoir. » dit-elle. Cela faisait donc quelques temps qu’elle était rentrée au pays, et elle ne m’avait rien dit. Je sentais en moi quelque chose, comme si elle venait de me pincer l’estomac. J’aurai voulu savoir qu’elle était rentrée. Elle aurait dû reprendre le contact avant. Je me giflais intérieurement, j’aurais pu le faire aussi. « Je voulais venir te voir, te parler. Je sais que ça fait un moment. J'ai été une sœur horrible et je comprendrais que tu ne veuilles plus me parler mais je veux m'excuser pour ce que j'ai fait et... » Charlie entra dans la pièce et Amanda se tut. Il nous servit du thé. Amanda prit sa tasse et but une gorgée. Elle me lança un regard, et je comprenais immédiatement ce qu’elle me demandait. Nous n’avions pas perdu nos conversations télépathiques semblait-il. Je me tournai vers Charlie : « Babe, tu pourrais nous laisser toutes les deux ? Je crois qu’on a pas mal de choses à se dire. » Il comprit qu’il était de trop pour notre conversation et se leva pour sortir se balader. Il savait tout de ce que j’avais vécu avant et après le décès de mon père. Je lui avais raconté comment Amanda et moi nous étions éloignées et pourquoi j’étais rentrée à Tenby dès que j’avais pu. Il m’embrassa rapidement avant de sortir et de nous laisser seules. Je levai les yeux de ma tasse pour regarder ma sœur. « Tu es rentrée il y a longtemps ? A Londres, je veux dire ? Tu vivais chez elle ? » demandais-je. Je ne voulais pas parler de ma mère, mais j’avais besoin de comprendre. « Et comment tu m’as trouvé ? » Je ne me cachais pas, mais je n’avais pas non plus donné mon adresse à ma mère. Elle savait que j’étais à Tenby, mais pas plus.
©️ Gasmask



_________________

I remember the good times. I remember the bad times. I wish we could be as close as we used to be. I wish I understood why you left, why it hurts, and why I wasn't enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : crapisun / stvbrns
TON AVATAR : elizabeth olsen
TES CRÉDITS : blue comet (avatar) — tumblr (gifs signature)
TA DISPONIBILITE RP : abby, thomas, savannah
— disponible pour un rp (3/4)



RAGOTS PARTAGÉS : 355
POINTS : 351
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt huit ans
CÔTÉ COEUR : "mariée"
PROFESSION : blogueuse cuisine/critique
REPUTATION : La sobriété d'Amanda a l'air de tenir le coup et les choses se déroule plutôt bien depuis son retour... le calme avant la tempête ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Dim 19 Nov - 6:52


let me go home

- Abigail — Amanda -


I'll see you in the future when we're older, and we are full of stories to be told


Voir Charlie quitter la pièce fut un soulagement, c 'était probablement un gentil garçon et Amanda n'avait rien contre lui (après tout elle ne le connaissait absolument pas) mais elle n'avait aucune idée de la tournure qu'aller prendre cette discussion et elle ne voulait pas vraiment de spectateurs. De plus, elle ne savait pas du tout ce qu'Abby avait bien pu lui dire. Lui avait-elle seulement parler de sa sœur jumelle qui l'avait lâchement abandonnée pour s'en aller sur un autre continent en ne donnant des nouvelles qu'au compte-gouttes avant de ne plus en donner du tout ? Si c'était le cas alors il devait avoir un bien piètre opinion d'Amanda et elle ne pouvait que le comprendre. Elle aussi avait ses moments où elle avait une bien piètre opinion d'elle même...

Enfin,  Abby s’adressa à Amanda. Cette dernière ne pouvait s'empêcher de redouter les questions de sa sœur. Elle savait bien pourtant que la situation mènerait inévitablement à des explications et qu'elle avait au moins une centaine de réponse à donner mais en même temps elle ne savait pas ce qu'elle pouvait dire. Cela faisait si longtemps maintenant que les deux sœurs n'avaient plus eu de contact : à quel point l'autre ressentait l'éloignement imposé par sa sœur ? Avait-elle changé énormément ou était-elle restée la même au fond ? Amanda pouvait-elle lui faire confiance, la jugerait-elle pour son passé ? Avant de se lancer dans une myriade d'hypothèses fictives, Amanda se calma et décida de simplement répondre aux questions de sa sœur, une à une et le plus honnêtement possible, et de voir où cela allait les mener.

« Tu es rentrée il y a longtemps ? A Londres, je veux dire ? Tu vivais chez elle ? »

L'hésitation sur le mot elle  indiquait tout ce qu'Amanda avait à savoir sur les sentiments d'Abby vis à vis de leur mère. La situation entre elles était tendue et ne serait pas réparée de sitôt. Amanda comprenait l'opinion de sa sœur et il y encore quelques mois, elle la partageait plus au moins mais maintenant entre elle et sa mère la situation était bien meilleure même si elle restait loin d'être parfaite. Amanda n'avait aucune envie de voir l'animosité que sa sœur ressentait pour leur mère se tourner contre elle. Elle espérait sincèrement qu'Abby pourrait apprécier l'honnêteté de sa sœur.

« Je suis rentrée à Londres il y a un an. » Elle pouvait voir le choc sur le visage de sa sœur mais continua tout de même. « Je m'étais mise dans une mauvaise situation à New York et j'ai demandé l'aide de Mère pour revenir. Je n'ai pas vraiment vécu chez elle... » Amanda ne désirait nullement s'étaler sur ce sujet là : vivre dans un hôpital pendant presque 11 mois n'avait pas été un moment très facile. Peut-être pouvait raconter cela une autre fois. « J'avais besoin de me remettre sur pied, me retrouver, prendre conscience de qui j 'étais avant de choisir mon futur. Et mon futur, je ne le voyais qu'ici. A Tenby. » Le comme avant s'entendait clairement dans le silence. « C'est notre mère qui m'a dit que tu étais revenue il y a un moment, et tu connais Tenby : les murs ont des oreilles. Elle doit encore avoir des contacts dans la ville et quand je lui ai dit que je voulais venir te voir elle m'a fournit ton adresse. » Amanda savait que plus elle impliquait leur mère dans la conversation, plus elle risquait de déclencher le courroux de sa sœur mais elle ne voulait répondre à ses questions qu'avec la vérité (les non-dits ne sont pas vraiment des mensonges n'est-ce pas?)

« Et toi, tu es revenue depuis longtemps ici ? Tu travailles ? » Amanda ne savait pas si elle avait gagné le droit de poser des questions mais elle ne supportait pas l'attention imperturbable posée sur elle alors elle tenta de soulager la tension de la pièce avec des questions faciles, ou du moins alléger le sujet même si sa sœur devait toujours avoir plein de questions.  


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I was the one who killed us with my selfishness and now I'm praying that your forgiveness can heal whatever is left of us. Home is wherever you are, home is wherever we were happy together.  (c) okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : LeaahMiam (Léa)
TON AVATAR : eliza taylor
TES CRÉDITS : avatar (applestorm)
RAGOTS PARTAGÉS : 61
POINTS : 72
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : twenty-eight years-old
CÔTÉ COEUR : en couple
PROFESSION : bibliothécaire


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Jeu 23 Nov - 13:56

Sisters. Forever?
Abby
feat.
Amanda


 

 



 

 

Break my heart once? It’s on you. Break my heart twice, that’s on me, for letting you back in.
J’avais toujours du mal à réaliser que ma sœur se tenait devant moi, que nous prenions le thé ensemble. Cela faisait plus de dix ans que ça n’était pas arrivé. Enfant, et même après, nous prenions régulièrement le thé ensemble, d’abord en jouant, puis en rentrant de l’école, et avant qu’Amanda ne parte pour les Etats-Unis, nous nous réservions un moment entre nous autour d’une tasse de thé, même si nous parlions peu. J’avais toujours apprécié ces moments rien qu’à nous, et au fil des années, ça m’avait manqué de prendre un moment avec ma sœur. Et voilà qu’elle était de retour dans ma vie. Pour de vrai. Pas juste à travers des messages sur les réseaux sociaux, ou des lettres, non. En chair et en os. Je pouvais lui parler en face. Je ne savais toujours pas si j’étais heureuse de son retour, ou si c’était simplement étrange de la revoir. Je lui en voulais d’être partie, mais j’avais un peu fait la paix avec l’idée que ma sœur soit de l’autre côté de la planète. « Je suis rentrée à Londres il y a un an. » Dit-elle. J’écarquillais les yeux. Un an. Un an qu’elle était sur le même morceau de terre que moi, et elle ne m’avait rien dit. « Je m'étais mise dans une mauvaise situation à New York et j'ai demandé l'aide de Mère pour revenir. Je n'ai pas vraiment vécu chez elle... » Je n’étais pas spécialement surprise qu’elles n’aient pas vécu ensemble. Aux dernières nouvelles, ni Amanda ni moi n’avait de bonnes relations avec notre mère. Je l’imaginais mal vivre avec elle pendant une année entière. Je m’imaginais mal vivre un week-end avec elle. « J'avais besoin de me remettre sur pied, me retrouver, prendre conscience de qui j’étais avant de choisir mon futur. Et mon futur, je ne le voyais qu'ici. A Tenby. » Je souriais timidement. Au moins elle n’avait pas oublié que Tenby avait été le seul véritable lieu que nous avions considéré comme étant chez nous. Vivre à Londres avait eu ses joies, mais Tenby était chez nous, depuis toujours. Elle n’avait peut-être pas changé tant que ça en fin de compte. « C'est notre mère qui m'a dit que tu étais revenue il y a un moment, et tu connais Tenby : les murs ont des oreilles. Elle doit encore avoir des contacts dans la ville et quand je lui ai dit que je voulais venir te voir elle m'a fournit ton adresse. » J’acquiesçais. Tenby était une petite ville, tout le monde se connaissait ici et il n’était pas surprenant que notre mère ait toujours des liens avec certains amis d’ici. « Et toi, tu es revenue depuis longtemps ici ? Tu travailles ? » Demanda-t-elle. Je posais ma tasse sur la table du salon, je sentais que mes mains tremblaient, et je ne voulais pas risque de renverser mon thé. « Après que tu sois partie. Je suis revenue vivre ici, et j’étais à la fac à Swansea. Je travaille à la bibliothèque municipale maintenant. » J’aurais voulu lui dire que j’essayais d’écrire un livre aussi, mais je n’avais pas le sentiment qu’elle mérite de tout savoir sur ma vie aussi tôt. Elle était celle qui était partie. Elle m’avait abandonné. Je ne voulais pas prendre le risque de la faire entrer dans ma vie, pour qu’elle finisse par en sortir une fois encore. « Tu as fait quoi à New York tout ce temps ? Tu as voyagé ? » demandais-je. Je me rendais compte qu’en fait, j’avais envie de lui demander ce qu’elle avait trouvé là-bas et pourquoi elle avait préféré vivre là-bas, loin de moi, sans donner de nouvelles. Je n’avais jamais compris ce qui l’avait convaincu de me laisser, de partir si loin, et de ne pas garder le contact.  
©️ Gasmask



_________________

I remember the good times. I remember the bad times. I wish we could be as close as we used to be. I wish I understood why you left, why it hurts, and why I wasn't enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : crapisun / stvbrns
TON AVATAR : elizabeth olsen
TES CRÉDITS : blue comet (avatar) — tumblr (gifs signature)
TA DISPONIBILITE RP : abby, thomas, savannah
— disponible pour un rp (3/4)



RAGOTS PARTAGÉS : 355
POINTS : 351
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt huit ans
CÔTÉ COEUR : "mariée"
PROFESSION : blogueuse cuisine/critique
REPUTATION : La sobriété d'Amanda a l'air de tenir le coup et les choses se déroule plutôt bien depuis son retour... le calme avant la tempête ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Dim 26 Nov - 2:28


let me go home

- Abigail — Amanda -


I'll see you in the future when we're older, and we are full of stories to be told


Amanda ne pu se retenir de sourire quand sa sœur lui raconta un peu sa vie car c'était exactement la vie de rêve que la Abby de 14 ans avait pu rêver d'avoir, une petite vie tranquille à Tenby, entourée de livres et de chats.  Après avoir quitté Tenby, tout ce que les sœurs avaient voulu c'était de pouvoir y retourner. Au tout début de leur résidence à Londres, elle s'étaient faites la promesse de revenir dès qu'elles en auraient l'occasion, cela réchauffait le cœur d'Amanda de voir que sa sœur avait tenu cette promesse. C'était l'essence même d'Abby : une fille honnête et simple dont le bonheur résidait dans les petites choses. En y regardant de plus près le seul point noir dans la vie d'Abby était Amanda elle-même. C'était elle qui n'avait pas tenu leur promesse, elle qui avait brisé le cœur de sa sœur, elle qui l'avait laissé en plan l’empêchant de réaliser complètement la vision utopique de son avenir.  

Quand les jumelles étaient enfants, personne ou presque ne pouvait les différencier à un détail près : Amanda était une bien meilleure menteuse que sa sœur. Amanda avait toujours été la plus espiègle des deux, entraînant sa sœur dans toutes les frasques possibles et imaginables. Abby, cependant, ne la suivait qu'avec beaucoup de réticence et lorsque les deux garnements se faisaient attraper c'était sans faute Abby qui vendait la mèche. Amanda ne lui en a jamais vraiment voulu car ce n'était pas totalement de la faute d'Abby : elle avait toujours été aussi facile à lire que l'un des nombreux livres dans lesquels elle adorait se perdre. Aujourd'hui Amanda pouvait voir ces mêmes mimiques se déployer sous ses yeux : le regard d'Abby n'était pas directement dirigé vers elle mais sur un point précis juste un peu à droite de sa tête, puis, elle ne cessait de trifouiller la couture d'un coussin qu'elle avait posé sur ses genoux. Tous ces signes étaient restés les mêmes après toutes ces années. Amanda savait donc que sa sœur se trouvait dans une situation qui lui déplaisait ou qui la rendait anxieuse et si elle ne avait pas menti, elle n'avait en tout cas pas dit toute la vérité. Amanda pouvait comprendre un tel comportement, dans la position de sa sœur elle aurait agit similairement.

Abby changea de sujet en posant des questions sur New York, comment Amanda avait trouvé la ville et ce qu'elle avait fait là-bas... Amanda voulait plus que tout au monde mettre sa sœur à l'aise avec la discussion qu'elles étaient en train d'avoir alors elle répondit à sa question ainsi que celles qu'elle n'avait pas réellement posées mais dont la réponse importait bien plus.

« Tu te souviens probablement que j'avais commencé des études de médecine, et j'adorais ça et j'adorais vivre à New York mais j'étais pas vraiment moi même à l'époque, j'avais du mal à partager mes émotions et j'ai préféré couper les ponts plutôt que de t'expliquer ce qui m'arrivait. Après avoir arrêté les cours, je n'ai pas vraiment fait grand chose. A l'époque, je vivais avec quelqu'un et on s'arrangeait, on enchaînait les petits boulots, je suis une serveuse plutôt douée d'ailleurs. » Plaisanta Amanda pour détendre l'atmosphère. Elle prit une gorgée du thé que Charlie avait apporté en profitant de cette pause pour reprendre du courage. C'était bien plus dur qu'elle ne l'avait cru même si pour le moment tout semblé aller plutôt bien. Amanda se prenait à espérer que tout irait pour le mieux. « Ça marchait pendant un temps, mais sur le long terme ce n'était pas viable. J'ai fais pas mal de connerie jusqu'à ce que je ne puisse plus supporter ce que je devenais et tu connais le reste.  » Amanda n'avait pas dit toute la vérité mais elle ne savait pas comment annoncer cela à sa sœur : hey au fait, j'étais une junkie pendant des années, et je me suis marié avec un homme avec qui je n'ai plus de contact depuis un an et je ne sais pas où il est ou s'il sait ce que je suis devenue. Il y avait mieux pour reprendre de nouvelles bases. Elle voulait passer plus de temps avec sa sœur avant de donner plus de détails. Elle sentait cependant que juste raconter ce qu'il c'était passé n'était pas suffisant, ce que sa sœur voulait savoir au fond c'est pourquoi Amanda ne l'avait pas contacté elle plutôt que leur mère.

« J'aurais aimé te téléphoner mais j'avais honte. Tu m'as toujours semblé si en contrôle de toi même et de ta vie alors que moi je dérivais sans cesse... Tu as toujours été la plus stable et la plus forte de nous deux, je suis pas comme ça et je me suis laissé entraîner dans une idée de qui je devais être... J'aimerais reprendre là où on s'est arrêtées. Enfin, là où j'ai abandonné notre relation plutôt. »

Amanda voulait plus que tout que sa sœur lui pardonne mais elle savait aussi que ce choix n'était pas le sien, uniquement celui d'Abby.  


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

I was the one who killed us with my selfishness and now I'm praying that your forgiveness can heal whatever is left of us. Home is wherever you are, home is wherever we were happy together.  (c) okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : LeaahMiam (Léa)
TON AVATAR : eliza taylor
TES CRÉDITS : avatar (applestorm)
RAGOTS PARTAGÉS : 61
POINTS : 72
ARRIVÉE À TENBY : 25/09/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : twenty-eight years-old
CÔTÉ COEUR : en couple
PROFESSION : bibliothécaire


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby) Dim 14 Jan - 0:00

Sisters. Forever?
Abby
feat.
Amanda


 

 



 

 

Break my heart once? It’s on you. Break my heart twice, that’s on me, for letting you back in.
C’était étrange de voir Amanda après toutes ces années, mais je me trouvais étrangement rassurée de l’avoir avec moi de nouveau. Pendant longtemps, j’avais senti un vide en moi, un vide que j’avais essayé de combler avec le travail, les sorties, et les amis. Mais je me rendais compte que c’était ma sœur qui m’avait manqué. Je me sentais en sécurité avec elle, même après tout ce temps. Ma sœur avait passé plusieurs années de l’autre côté de la planète, sans avoir donné de nouvelles, si ce n’est les quelques photos sur sa page Facebook. J’avais pensé que j’allais bien, et que le fait qu’elle soit si loin n’avait rien à voir avec mon état, mais je m’étais bien trompée en fin de compte. J’avais enfin l’occasion d’entendre ma sœur me raconter tout ce que j’avais raté dans sa vie ; ça me rendait un peu le sourire. « Tu te souviens probablement que j'avais commencé des études de médecine, et j'adorais ça et j'adorais vivre à New York mais j'étais pas vraiment moi même à l'époque, j'avais du mal à partager mes émotions et j'ai préféré couper les ponts plutôt que de t'expliquer ce qui m'arrivait. Après avoir arrêté les cours, je n'ai pas vraiment fait grand chose. A l'époque, je vivais avec quelqu'un et on s'arrangeait, on enchaînait les petits boulots, je suis une serveuse plutôt douée d'ailleurs. » dit Amanda. Je pouvais comprendre qu’elle ait voulu couper les ponts pour se préserver, mais cela me blessait qu’elle m’ait coupé de sa vie moi aussi. « Ça marchait pendant un temps, mais sur le long terme ce n'était pas viable. J'ai fais pas mal de connerie jusqu'à ce que je ne puisse plus supporter ce que je devenais et tu connais le reste. » Elle était rentrée. Sans me le dire. Cela faisait plus d’un an qu’elle était rentrée et je n’apprenais cela qu’aujourd’hui, alors qu’elle était venue me voir à Tenby. « J'aurais aimé te téléphoner mais j'avais honte. Tu m'as toujours semblé si en contrôle de toi même et de ta vie alors que moi je dérivais sans cesse... Tu as toujours été la plus stable et la plus forte de nous deux, je suis pas comme ça et je me suis laissé entraîner dans une idée de qui je devais être... J'aimerais reprendre là où on s'est arrêtées. Enfin, là où j'ai abandonné notre relation plutôt. » Avoua-t-elle. Je me rendais compte que moi aussi je lui avais caché des choses. Elle me pensait en contrôle, alors qu’en fait, j’avais longtemps tout enfoui en moi pour le faire croire aux autres. Je m’étais perdue dans les livres pour ignorer la douleur d’avoir perdu notre père, et je m’étais éloignée d’Amanda pour ne pas le lui montrer. Pourtant je n’avais jamais cessé de l’aimer et de la considérer comme ma moitié. Même sans la voir chaque jour, je pensais à elle, et même si cela me faisait du mal de ne pas la voir, je me forçais à ne pas la détester de m’avoir abandonné. Et elle pensait que je lui en voulais d’être partie ainsi. Ce n’était pas faux. Mais elle était ma sœur, et jamais je ne pourrais avoir de rancœur envers elle. « Pourtant, je suis là pour ça. Je suis là pour toi. C’est pour ça qu’on est deux. Toi et moi, contre le monde, non ? je pensais que tu savais que tu pouvais compter sur moi. Jamais je te jugerais. T’es ma moitié. » répondis-je. « Je peux comprendre que tu sois partie, et pourquoi. Je te comprends. Et je suis là. Toujours. Quoiqu’il arrive, Amanda. Je suis toujours là, et je le serais toujours. » Je me levais de mon fauteuil pour rejoindre Amanda sur le canapé. Je pris ses mains dans les miennes pour lui assurer que j’étais là, puis je la pris dans mes bras. Ma sœur était enfin de retour chez elle, et je savais que tout irait bien pour nous tant que nous étions ensemble.
©️ Gasmask



_________________

I remember the good times. I remember the bad times. I wish we could be as close as we used to be. I wish I understood why you left, why it hurts, and why I wasn't enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: let me go home (amanda & abby)

Revenir en haut Aller en bas

let me go home (amanda & abby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: Historical Center :: Residences-