AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Don't piss a bad girl off | Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Don't piss a bad girl off | Daniel Jeu 14 Sep - 17:16



Ça y est, c’était officiel. Aux yeux du monde, Gwen n’était plus en couple avec Rhys. Ils avaient annoncé leur rupture en expliquant qu’ils s’entendaient mieux amis qu’amants. Les personnes les plus proches de leur entourage telle que Lizzie et Caleb étaient au courant qu’il s’agissait d’un prétexte. Les autres trouvaient bizarre qu’ils soient toujours aussi fusionnels en tant qu’amis après avoir été ensemble mais qu’importe les on-dit. Le Blake et la Mathesson pouvaient désormais vivre leur amour au grand jour sans barrière tandis que la métisse avait retrouvé sa liberté. Ses projets professionnels justifiaient qu’elle prolonge sa présence à Tenby plutôt que de repartir à Londres même si cette nouvelle l’avait plus ou moins brouillée avec son père qui ne comprenait pas le chemin qu’elle prenait et les choix qu’elle faisait. Depuis le temps que Gwen prétendait bosser sur un album, il ne la croyait plus vraiment sur parole même si elle avait assuré le show cet été au festival de Glastonbury, en première partie d’un artiste qui l’avait invitée sur scène et à qui elle avait appris une chorégraphie pour l’un de ses clips. La jeune femme avait pu interpréter un de ses titres, fraîchement écrit, un son pétillant et qui bougeait, à l’image de l’énergie qu’elle dégageait. Le titre avait déjà tourné sur internet et promettait de belles critiques, encore fallait-il trouver les fonds pour tourner un clip digne de ce nom et le promouvoir à plus grande échelle. Or, hormis quelques contacts disséminés dans le monde musical, Gwen était seule sans équipe derrière elle et sans maison de disques. Toutefois, elle ne tarderait sûrement plus à se faire repérer après sa performance dans le clip de Nate et celle sur la scène d’un des plus gros festivals du pays. C’était certain, que si elle continuait de se terrer à Tenby, elle n’en mènerait pas large. Pourtant, en s’éternisant dans le coin, la chanteuse avait finalement plus de chances de se démarquer, comme elle l’avait mieux réussi ces deux dernières années qu’en quatre ans consécutifs dans la capitale anglaise, un véritable nid d’artistes anonymes. Il valait donc mieux qu’elle reste encore à Tenby quelques temps et si un plus gros projet se concrétisait, comme le véritable enregistrement d’un premier album, elle sauterait le pas de rentrer à Londres. Tout vient à point à qui sait attendre. En attendant, Gwen se défoulait entre les cours de danse et les entraînements de boxe qu’elle donnait aux différents clubs dans lesquelles elle était inscrite. Ce soir-là, elle s’éternisait à la boxe et s’entraînait seule dans un coin de salle lorsqu’elle entendit quelqu’un se défouler non loin d’elle. La métisse détourna les yeux par-dessus son épaule et reconnut Daniel Granger, un ami de soirées déjantées. Pratiquait-il ce sport lui aussi ou débarquait-il pour la première fois ici ? En tout cas, elle ne l’avait jamais croisé dans la salle auparavant et pourtant, elle y trainait souvent. « Granger, tu ne te serais pas trompé d’endroit ? Ce n’est pas un sport de fillettes ici. Tu ne trouveras pas d’épées et de fleurets dans le coin. » Gwen esquissa un sourire, toujours aussi chaleureuse (et surtout emmerdeuse !) quand il s’agissait d’une personne qu’elle appréciait. Il ne restait plus beaucoup de monde dans la salle, hormis deux ou trois boxeurs habitués.  

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Jeu 14 Sep - 20:49


don't mess with that big boy
gwen & danny


Un retour de vacances ne m'a jamais fais aussi mal. Mais la douce pluie, toujours aussi présente au Pays de Galles, me rappelle qu'en Grèce, il fait toujours beau. Je suis presque sûr que l'entièreté de ma vitamine D a chuté dès que j'ai mis les pieds dans ce trou appelé Tenby. Puis j'ai lâché Eleanor à contre cœur et un peu stressé, nerveux des conséquences que notre petit voyage improvisé va avoir sur sa vie familiale. Passant les portes de ma maison, je me rappelle du pourquoi, à la base, je ne m'attache à rien ni personne; car à part du stress et des hauts le cœur, ça ne t'apporte pas grand chose. J'avais été déterminé à oublier le tout et à me changer les idées directement, appelant des copains pour une soirée improvisée. Puis l'université allait reprendre alors je n'aurais plus le temps de respirer autant qu'avant. Ou en tous cas, sans avoir personne dans les oreilles pour me rappeler qu'il faut parfois y aller.

La journée d'aujourd'hui avait été moins attirante que le reste. J'avais passé la matinée à l'université pour aller m'inscrire aux cours que j'ai raté, mais pour également demander les dispenses nécessaires à un horaire plus léger. Bonjour. Large sourire sur les lèvres, regard ravageur, j'avais réellement fais le maximum pour que ça se passe au mieux et au plus vite. Puis comme ils ne me verront pas des masses pendant l'année, je me dis qu'il vaut mieux qu'il ait cette image là de moi, plutôt que celle de celui qu'on ne voit jamais. Tout terminé, je peux enfin reprendre le volant de ma voiture et rentrer chez moi, m'installer dans le fauteuil et manger une dernière fois des cochonneries avant la reprise officielle des entraînements d'escrime. Alors Daniel, on revient tout seul aujourd'hui? Je sors à peine,que la voisine s'y met déjà. Que voulez-vous. Je fais mine d'être déçu, mais passe assez vite à autre chose. Sauf quand je commence à entendre un nom commun à mes oreilles alors qu'elle est en train de discuter avec sa copine du dimanche. Gwen a rompu, ça fait la une partout. Ou presque. Les commères en profitent, lui donnent raison à elle ou lui avant de se demander qui est le vrai coupable. Et bien ça alors, j'en ai raté des choses en trois semaines.

Le sport en général m'avait manqué. Le sport autre que le sport de chambre. Le coach ne nous a pas ménagé mais c'était bon d'autant repousser ses limites. Je ne perds pas de temps à la fin, je prendrais le temps de discuter la prochaine fois. Je ne veux pas faire comme si nous étions les meilleurs amis du monde mais je n'hésite pas une seconde et m'en vais vers la salle de boxe pour aller retrouver la Martins. Qui n'a absolument pas perdu son sens de l'humour. Rigole tant que tu peux, tu ne survivrais même pas à un combat. répondais-je, faisant mine d'être vexé. Je la regarde donner quelques coups, admire la délicieuse manière avec laquelle elle le fait. Puis j'ai mes affaires avec moi si tu veux vérifier. ajoutais-je, tirant la langue cette fois. Je m'approche, mais pas de trop près, ne la tentant pas dans l'envie de laisser partir un coup, même pour de faux. Alors, quoi de neuf Martins ? finis-je par lui demander, faussement curieux, faussement au courant de rien.
AVENGEDINCHAINS


_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Jeu 14 Sep - 22:12


Gwen était surprise de voir Daniel dans les parages mais il avait sans doute besoin de se défouler. A bien y réfléchir, elle ne l’avait pas vu depuis un moment avant de se rappeler – merci Insta – qu’il revenait tout juste de vacances. « Un combat d’escrime peut-être pas, mais j’aurai certainement plus de grâce pour en adopter les pas. On peut voir ce que tu vaux en boxe par contre. » Répondit-elle avec humour à sa fausse pique de vexé. Inutile de vérifier plus loin son matériel, il serait sûrement tenté de lui prouver qu’il avait raison. Derrière sa boutade à elle, la métisse lui proposait entre autres un entraînement particulier avec elle vu qu’elle donnait aussi parfois des cours. Gwen en revint ensuite à un sujet plus estival. « Tes vacances se sont bien passées ? Tu reviens la tête pleine de bons souvenirs ? » Daniel et elle n’étaient peut-être pas les meilleurs amis du monde, mais ils s’étaient toujours assez bien entendu pour prendre de temps en temps des nouvelles l’un de l’autre, plus particulièrement depuis que la chanteuse était revenue à Tenby, puisqu’avant ses années londoniennes, il était bien trop jeune pour que les deux se connaissent vraiment.

« La chanson sur laquelle tu m’as aidé à bosser… C’est en développement. » Annonça-t-elle lorsqu’il s’enquit des dernières nouveautés la concernant. En évolution lente certes, mais tout de même. Devant sa mine espiègle, Gwen pressentait qu’il était au courant d’autre chose mais elle ne s’avança pas plus loin. Si Daniel voulait plus d’infos à certains sujets, pas besoin de ruser, autant qu’il lui demande directement ce qu’il avait en tête. La métisse se concentra donc sur les projets professionnels et ennuyeux sans virer sur les nouvelles réellement susceptibles de l’intéresser davantage. « Tout le projet musical avance, il ne manque plus qu’une équipe et un studio de qualité pour le mettre en boîte. C’est la partie la plus compliquée en ce moment. » Elle esquissa un sourire et prit l’étudiant à contrepied en lui retournant la question à sa manière. « Et toi, les nouvelles ? Tu te partages entre plusieurs copines ou tu t’es posé avec la jolie rousse sur les photos ? » Gwen s’entraîna ensuite quelques instants avec Daniel, en lui expliquant quelques coups de base pour l’initier à ce sport inconnu pour lui.

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Jeu 14 Sep - 23:18


don't mess with that big boy
gwen & danny


Un retour de vacances assez rapide, comme celui à la réalité. J'étais passé voir Gwen en me demandant si tout allait bien pour elle mais au vu des coups qu'elle donne, elle a totalement l'air dans son état normal. Ah ça par contre, je ne peux malheureusement pas le contredire. La grâce est un don féminin qu'elles utilisent peu importe les situations. Je suis sûr que la métisse n'aurait aucune difficultés à comprendre les gestes bien utiles à un combat, surtout grâce à la danse, tandis que j'aurais l'air d'un débile si je tentais de ressembler à quelque chose avec des gants de boxe sur les mains. Je ne suis pas sûr ... Mais inutile d'aller plus loin, Gwen ne me lâchera pas de toutes façons. Laissant tomber les armes, je m'avance pour avoir l'espèce d'honneur de participer à un cours personnel donné par la jeune femme. Comme à chaque fois. dis-je en répondant à sa question. Ça avait été dur, dur de résister à Lenny, dur de résister à son corps et à son esprit. Pourtant, j'avais fais le travail et j'étais même plutôt fier de moi. Je t’emmènerais toi la prochaine fois. finis-je par dire en un clin d'oeil, déterminé à lui faire partager des bons moments comme ceux là. Puis je suis sûr que j'aurais des vacances de malade, pleine de fêtes en sa compagnie. Je place l'idée dans un coin de ma tête, trop alléchante pour l'oublier.

C'est une super nouvelle ça ! dis-je avec le plus de sincérité possible. Même si ça va me faire bizarre. ajoutais-je en rigolant. Écouter des paroles que j'ai à moitié écrite, même si ce ne sont que quelques mots. Elle ne me parle pas de ce que j'ai entendu, devinant qu'en fait, c'était l'origine de ma visite. Je ne veux pas tourner autour du pot, mais je ne voulais pas non plus l'obliger à discuter d'un sujet aussi peu agréable. Je me contente alors d'écouter ce qu'elle raconte en ajoutant parfois des commentaires de temps à autres. Tu dois bien avoir des contacts quelque part non ? Des anciens contacts, ou des gens qui seraient capables de l'emmener au bout de son rêve. J'y réfléchis même, me demandant si je n'en ai pas aussi quelques uns dans la poche mais rien. Ou de toutes façons, tu finiras par en avoir. dis-je avec détermination, cette fois. La brune a bien trop de talent pour que quelqu'un laisse passer l'occasion. En tous cas, à leur place, je n'y réfléchirais pas deux minutes et m'exécuterais direct.

Gwen me retourne mes questions, me déstabilisant presque. J'ai vraiment pas la tête à me poser. Même avec Lenny. Vivre des trucs monotones, des trucs de couples, alors que la vie te réserve des millions de surprises. Non, je ne suis pas encore prêt à abandonné ma vie d'éternel célibataire. Mais pour une fois, c'est assez calme de ce côté là. Je suppose qu'on peut mettre ça sur le dos de la rentrée. Nouveaux cours, nouvelles classes, nouveaux amis mais surtout, de nouvelles fêtes qui vont s'organiser au fil des jours, des mois. Je n'ai pas peur de ce calme, car il arrive avant une énorme tempête. Par contre, j'ai entendu que pour toi, c'est devenu assez calme. finis-je par dire de manière assez tranchantes. Ca fait longtemps que t'as rompu avec ton mec ? Un faux coup qui frappe un des coussins qui pend tandis que je lâche un demi sourire de compassion. Je ne suis pas doué pour ces discussions alors j'y vais de manière assez direct, quitte à parfois blesser. Mais avec la jeune femme, je suis sûr que ça n'arrivera pas.

AVENGEDINCHAINS

_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Sam 16 Sep - 22:02


Daniel était assez avare en détails à propos de son voyage. Il n’avait peut-être pas envie de s’étaler à ce sujet ou estimait ne pas avoir besoin d’en dire plus pour qu’elle comprenne. L’étudiant s’était sûrement bien amusé. Un sourire naquit sur les lèvres de Gwen lorsque son jeune ami ajouta qu’il l’emmènerait lors de ses prochaines vacances. « Avec plaisir. » La jeune femme ne lui lâcha pas une blague habituelle relou selon laquelle il devrait suivre le rythme. Il n’y avait parfois pas besoin de toujours le taquiner sur les mêmes sujets. Tous les deux savaient que s’ils partaient ensemble, ils partageraient des moments de folie. « J’ai de la famille du côté de ma mère en Afrique du Sud ; des cousins au Cap et à Johannesbourg. Si tu veux y aller un jour…» La proposition de Gwen n’était pas feinte. Elle ne voyait aucun inconvénient à l’emmener, du moment qu’elle le présentait comme un petit frère amical. Sa famille maternelle était supra cool mais espérait secrètement que la métisse ne ferait pas la même erreur que sa mère en épousant un mari d’origine occidentale. Ses proches tenaient plus ou moins le flic Martins pour responsable de la mort de son épouse, même s’il s’agissait d’un accident. Disons que si elle n’était pas partie aux Pays de Galles pour vivre avec lui, la famille sud-africaine était persuadée que la mère de Gwen serait toujours en vie. Du coup, elle craignait que son enfant prodige ne suive la même voie. Le raisonnement était un peu réducteur mais bon, la métisse n’était pas là pour se battre avec eux quand elle allait les voir, juste pour passer du temps en leur compagnie et profiter de vacances bien méritées.

Lorsque Daniel lui demanda ensuite des nouvelles, Gwen se concentra sur les projets artistiques, plus particulièrement celui sur lequel il lui avait donné un coup de main. Tandis qu’ils échangeaient quelques coups de base en boxe, l’étudiant lui demanda si elle ne pouvait pas creuser au niveau de ses contacts dans le milieu pour faire aboutir l’enregistrement. « Tu sais que j’ai une fierté mal placée et que je n’aime rien devoir à personne, donc c’est compliqué… Mais surtout, j’aimerai que ça ne se fasse pas n’importe comment non plus. » La métisse avait des idées bien précises en tête pour son projet et elle ne supporterait pas qu’une personne qui se croyait calée dans le milieu le lui démolisse sous prétexte d’expérience. Le problème des gros bonnets. Elle avait connu les échecs et les déceptions à Londres, et maintenant qu’elle était inspirée par de nouveaux concepts, elle refusait de revivre la même chose et voulait les mener à terme. En dehors de sa fierté mal placée et des contacts difficiles à trouver, Gwen cherchait surtout la bonne personne à qui confier son bébé et une personne qui accepterait le tout de A à Z. Pas facile.

La conversation dévia finalement sur leur relation de couple. Sans surprise, Daniel n’était toujours pas prêt à se poser et préférait butiner de gauche à droite, même s’il précisa vivre une période calme en ces temps de rentrée. La métisse ne commenta pas et continua de donner quelques coups, lorsque l’étudiant lui servit enfin ce qu’il avait entendu sur un plateau. Sa rupture avec Rhys avait déjà fait le tour du village. Gwen suspendit le mouvement et s’arrêta le temps de lui répondre. « Je vois que tes oreilles ont déjà traîné. Tu es bien renseigné. » Elle esquissa un sourire et s’engagea un peu plus en détails sur le sujet qui intéressait Daniel. « Quelques semaines. Mais tout va bien entre nous, nous nous sommes rendus compte que nous étions mieux amis qu’en couple, alors nous sommes redevenus ce que nous étions avant. » Impossible de lui parler du jeu de rôle ; ce secret resterait entre Rhys, Andrew, Caleb, Lizzie et elle. Avant qu’il l’interroge sur autre chose, elle continua sur sa lancée. Autant rétablir la vérité sur ce qu’elle pouvait. « Et oui, ça fait bizarre pour tout le monde parce qu’on vit toujours sous le même toit, mais notre amitié n’a en rien changé de ce qu’elle était. Tant pis si les gens ne peuvent pas le concevoir. » N’était-ce pas la preuve d’une modernité et d’une force entre eux à toute épreuve ? « Tu vois, cette fois, j’ai signé pour un rencard avec ma liberté. » Gwen sous-entendait qu’il était hors de question de retenter l’expérience d’une relation de suite même si en réalité, elle avait toujours joui d’une totale liberté, puisqu’elle n’avait plus eu d’histoire durable depuis Caleb quelques années plus tôt. « On s’y remet ? » Invita-t-elle ensuite Daniel à reprendre l’exercice.


_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Dim 17 Sep - 1:06


don't mess with that big boy
gwen & danny


Des vacances avec Gwen ... Le bonheur. Oh, intéressant. J'aime l'idée du Cap, mais tu es mieux placée que moi pour connaître la destination qui me correspondra le mieux. Tiens, elle est prête à m'emmener dans sa famille. Je suis presque flatté qu'elle veuille bien me présenter chez elle, qu'elle n'ait pas honte du petit jeune avec qui la brune traîne de temps à autre. Souriant et presque fier, je me remets droit et m'avance pour approcher la jeune femme, décidé à ne pas faire la conversation d'un bout à l'autre de la salle. Puis je ne reste pas non plus bloqué sur les futures vacances que nous allons improviser, me concentrant directement sur les nouvelles. Je lui parle de mes vacances rapidement, ne donne pas trop de détails. Nous échangeons quelques coups basiques, qui ne valent sûrement pas grand chose pour elle tandis qu'elle me donne des nouvelles de ses projets artistiques. Je ne suis pas à l'origine de sa chanson, mais je dois admettre que ça va me faire bizarre d'entendre des mots qui sont sortis de ma tête à la radio. Je comprends, il n'y a rien de pire. Rien de pire que d'être redevable envers quelqu'un, rien de pire que de penser que t'en dois une à quelqu'un. Tu finiras par trouver ou sinon, on s'improvisera un clip énorme nous même à tel point qu'on finira tous les deux producteurs. finis-je par lui dire, évitant un coup par manque de concentration.

Manquant de finesse, pointant directement le but, je pose la question qui me brûle, trop curieux pour la laisser sans réponses. Appelons ça de l'inquiétude pour une amie, ou même le mâle qui attend de voir si sa proie répondra présent. C'est la vieille qui me sert de voisine qui en parlait avec sa copine, début d'après midi. Quand je rentrais de l'université et que oui, mes oreilles ont trop traînées. Non pas que les ragots m'intéressent mais quand j'entends des noms qui me sont aussi communs, je ne peux m'empêcher d'écouter aux portes. Simple mais efficace. Et comment ne pas penser de cette manière. Deux êtres qui sont ensemble mais qui se rendent compte que ça ne devrait pas se passer de la sorte. Deux êtres assez fort pour s'en rendre compte, encore plus pour faire comme si rien ne s'était passé. Je les admire presque, tous les deux. Je ne l'avais pas entendue cette partie là. dis-je en évoquant le fait qu'ils habitent toujours ensemble. Mais après tout, c'est leurs affaires. On va pas se mettre à penser qu'il y a des secrets sous une histoire aussi simple que la leur. En tous cas, pas moi. Je suis content que ça sonne aussi bien à mes oreilles, même si j'ai du mal à croire totalement que Gwen va vraiment bien. Baaaah, tu sais bien qu'ils sont parfois limités à Tenby. finis-je par lui dire, le sourire aux lèvres. Et ça, il n'y avait rien de plus vrai. J'en ai d'ailleurs fais les frais, plusieurs fois, alors je comprends.

J'ai un peu de mal à croire son histoire, un peu de mal à me dire que tout va bien dans le meilleur des mondes. Je sais que c'est une dur à cuir mais j'ai plus l'impression d'assister à la répétition d'une scène d'un mauvais film et non d'un geste dans la réalité. Mais peu m'importait dans le fond. Liberté. répétais-je quelques fois, comme si j'entendais ce mot pour la première fois. Ou simplement parce que je suis fou de celui-ci. Fallait juste le dire que tu rêvais de moi en secret et que t'as sauté sur la première occasion pour rompre. Conversation trop sérieuse pour un esprit comme le mien, me voilà à débiter des bêtises pour tenter d’apercevoir son joli sourire. Puis maintenant qu'elle est célibataire et entièrement libre, comme elle le dit, j'ai encore moins de raisons de retenir mes remarques ou mes sous entendus. Car après tout, je ne lui ai jamais caché à quel point elle était attirante à mes yeux. Tant pis pour ce type qui ne sait pas ce qu'il rate, tant pis pour ce gars qui a laissé filer une perle pareille. Laisse moi juste enlever une couche, il fait beaucoup trop chaud dans cette salle. Ou c'était peut-être le pull que j'avais enfiler qui ressemblait déjà trop à un que je porte en hiver. Je l'enlève donc, le balance à travers la pièce et approche la jeune femme, presque déterminé. Désolé, je sais que mon tshirt fait trop propre dans cette salle mais tu sais, avec mon sport de fillette et ses tenues obligatoires. Je tire la langue, m'amuse de sa toute première remarque. J'ai mon pantalon habituel mais pour ce qui est du dessus, je préfère toujours être torse nu pour l'enfiler, histoire d'éviter de transpirer comme un bœuf. Bon, par contre, j'aimerais ne rien me casser avant d'avoir atteint quelques semaines d'entraînements. Donc si tu pouvais ... Me montrer. Je déteste m'abaisser de la sorte, je déteste m'abaisser à demander de l'aide à quelqu'un pour comprendre, moi qui aime m'en sortir tout seul. Sauf que si je lance un coup de travers, je suis presque sûr que je vais le regretter. Alors je reste calme, tranquille, inhabituel, attendant les directives de mademoiselle.

AVENGEDINCHAINS

_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Ven 22 Sep - 19:31


Gwen s’amusa de la proposition de Daniel. Décidément, il ne perdait jamais le nord. Il lançait l’idée de faire équipe avec elle pour son prochain clip et de s’improviser producteur. Si tout était si simple, elle se serait déjà tournée vers son meilleur ami. Quoique… Le médecin devait être assez bien occupé à roucouler ces derniers temps. « Pourquoi pas. » Répondit simplement la métisse, plus par principe que parce qu’elle y penserait sérieusement. La véritable question qui brûlait les lèvres de l’étudiant ne tarda pas à sortir. L’avantage avec Daniel, c’est qu’il ne fallait pas attendre midi à quatorze heures pour qu’il aille droit au but. Il était au courant pour la rupture entre Rhys et Gwen de par une voisine, tout se savait très vite à Tenby surtout les débuts de couple ou les séparations. Ces histoires-là nourrissaient le quotidien des habitants. La métisse précisa que son meilleur ami et elle étaient restés en bons termes, preuve en était qu’ils vivaient toujours sous le même toit. Daniel ignorait la dernière partie mais ne s’attarda heureusement pas plus longtemps sur le sujet. « Parfois ? T’es gentil. » Répliqua-t-elle à propos de la plèbe de Tenby. La métisse n’avait pas envie de s’éterniser sur cette conversation et préférait se concentrer sur l’entraînement de boxe en cours. Elle lui montra l’enchaînement de quelques coups tout en plaisantant sur sa liberté retrouvée. Lorsqu’il la taquina à propos de ses rêves sur lui, elle le recadra gentiment en souvenir d’une première tentative ratée de sa part. « N’inverse pas les rôles de celui qui rêve de l’autre. Je n’avais ni besoin de penser à toi ni de rompre pour t’avoir si je l’avais voulu. » Ce n’était pas une surestimation de son charme mais puisqu’aucun deux n’étaient langue de bois, elle ne rapportait que la vérité des faits qui s’étaient produits quelques mois auparavant lorsque Daniel l’avait ouvertement draguée avant d’apprendre qu’elle était en couple avec un homme qu’il appréciait et qu’il s’était arrêté. De son côté, Gwen avait fait comprendre à l’étudiant qu’elle ne commençait pas au bac à sable mais la personnalité du garçon s’était finalement avérée plus intéressante que de prime abord, en avait d’ailleurs découlé une amitié entre eux.

Aussitôt dit, aussitôt Daniel en profita pour retirer son t-shirt afin de continuer la boxe – qui était un sport assez physique il est vrai -, pourtant Gwen ne pouvait s’empêcher de penser qu’il avait choisi son moment. « Ne compte pas sur moi pour faire pareil. » Lâcha la métisse en souriant, même si elle était déjà en brassière, puisqu’elle était venue s’entraîner, habillée en conséquence. Pour un jeune de son âge, Daniel pouvait déjà compter sur une belle musculature, bien en forme. La chanteuse comprenait pourquoi il ne laissait que peu de filles indifférentes, d’autant plus qu’il se la jouait souvent charmeur. Il avait raison après tout, il n’était engagé auprès d’aucune femme alors il aurait tort de ne pas en profiter. Les deux amis reprirent l’entraînement et Gwen le guida avant de lui proposer de se lâcher sur elle à un moment donné. « Vas-y, lâche les coups. J’esquiverai si nécessaire. » Elle se mit en position défensive pour contrer, sans chercher à rendre les coups puisque si elle s’appliquait, la jeune femme aurait peur de lui faire mal ou de le bousculer fortement. « Tu verras, ça fait un bien fou de se défouler. Je sens que tu en as besoin. » La boxe était un sport de rigueur qui exigeait de la concentration. En pratiquer pour déverser sa colère ou sa frustration n’était pas un bon motif mais pour chercher à se canaliser, c’était déjà mieux. Quand il se serait un peu défoulé, Daniel parviendrait peut-être à mieux se concentrer et à gagner en précision par la suite.



_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Ven 22 Sep - 23:53


don't mess with that big boy
gwen & danny


Mon idée l'amuse, la fait sourire et je suis content de moi, content d'avoir pu apercevoir un peu de bonne humeur dans un moment où ça n'est pas totalement propice. Fais gaffe, je vais m'étouffer avec tout cet enthousiasme. J'aurais pu éviter cette remarque, mais je ne peux m'en empêcher. Non pas que je sois sérieux, mais j'aurais simplement aimé savoir que ça la touche de voir que je m'intéresse autant à ses projets. Surtout qu'elle est une exception. Mais peu importe, ça ne m'amuse que quelques secondes. Puis à la fin, je préfère attaquer le sujet de conversation pour lequel je lui ai rendu visite. Ne tournant pas en rond, j'attaque direct, questionne et explique. Trop gentil tiens. Ce qui ne me ressemble pas. Je voulais peut-être simplement me défendre, comme si je me mettais dans cette masse de curieux qui parle trop. Sauf qu'à part écouter pile au bon moment, je ne fais rien de mal. Puis je n'ai pas le choix parce qu'avec la vipère qui me sert de voisine, je n'ai même plus besoin de lire le journal. Outch, je suis presque vexé. Je n'aime pas ça, j'ai l'impression qu'elle me prend pour acquis. Je ne lui ai jamais caché mon attirance pour elle, mais j'ignorais que la brune puisse me penser une cible aussi facile. Et peut-être que tu n'avais pas besoin de le rêver mais tu viens d'admettre que ça t'es au moins passé par l'esprit. finis-je par lui dire, plutôt satisfait.

Vêtu d'un tshirt qui me colle fortement à la peau, je m'approche du ring avec un air plus que déterminé. Eh ! Pour une fois que je mets tout mon sérieux dans ce que tu me fais faire. J'en suis réduis à ça, à celui qui cherche seulement à faire déshabiller la gente féminine ? Je ne nie pas le fait que c'est un de mes buts premiers mais pour une fois, j'étais réellement concentré sur ma futur tâche, peu envieux de paraître aussi ridicule que sur la piste de danse en sa compagnie. Puis tu finirais toute nue alors bon. Je préfère garder cette partie pour moi, si ça pourrait seulement arriver un jour. La brune passe dessus mes remarques assez vite, comme à chaque fois. J'en aurais fais de même à sa place puis la partie qui suit semble d'autant plus intéressante. J'aurais pu être réticent à l'idée de diriger mes poings contre elle, contre une femme en général. Mais c'est de Gwen qu'on parle. Championne de combat, triple championne pour éviter les coups. Je pense que même si je voulais lui faire mal, je n'en serais pas capable. Je me contente alors d'obéir, de donner des coups avec classe et manière ou au moins, en donner cette impression. Elle contre tout avec une facilité étonnante, change même presque peu de position. J'aime ce côté défouloir. Comme elle venait de me le dire il y a peu. J'aime le fait de transférer mes colères, mes frustrations sur une seule chose ou une seule personne. Comme si je cherchais à tout lui faire payer, comme si à la fin de tout ça, plus aucune des deux n'existeraient encore. Par contre, niveau concentration ... Je ne suis peut-être pas aussi doué que ce que je voudrais. Et ça, j'ai du mal à le comprendre. Car en escrime, si tu n'as pas la concentration nécessaire à un combat, celui-ci sera fini bien avant de commencer. Je me dis que c'est parce que j'ai déjà fais face à mon entraînement, que mon voyage avec Lenny est encore tout frais ou simplement parce que j'ai la Martins pas très loin. Deux minutes .. Je ne vais pas continuer de frapper en ressemblant à un gamin de dix ans. Elle me parle de force et de concentration depuis le début et je n'ai aucun des deux à ma disposition. Me retournant, je fais quelques pas en prenant de grandes inspirations. Allez Danny, t'es un champion. Et les champions, ça ne laisse pas tomber aussi facilement. On y retourne. Ou je devrais peut-être passer mes nerfs sur un sac, histoire d'être moins déconcentré. finis-je par lui dire, levant les poings. Sourire narquois, tirage de langue, impossible de résister à un peu de piments et à ces piques si faciles.

AVENGEDINCHAINS

_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Sam 23 Sep - 16:50


Gwen ne prenait pas spécialement Daniel pour acquis mais depuis que le jeune homme lui avait fait des avances, difficile de penser qu’elle le laissait indifférent. Totalement décomplexée par rapport à ce sujet, la métisse n’hésita d’ailleurs pas à rebondir sur la remarque de l’étudiant selon laquelle la possibilité de succomber à son charme lui avait déjà traversé l’esprit. « Ce serait idiot de ne pas l’envisager, tu es un beau garçon et tu le sais. » Elle n’était plus une de ces jeunes femmes naïves et influençables, elle avait très bien percé le jeu de l’étudiant à jour même si celui-ci ne comportait rien de méchant. C’était simplement dans sa nature de chercher à charmer les filles qui l’attiraient. Celles qui passaient leur chemin seraient stupides de louper l’occasion à condition de ne pas lui succomber sentimentalement non plus car le Granger n’était pas de ceux à s’engager. Il fallait en avoir conscience et il ne s’en cachait d’ailleurs pas. « Après, il faut voir au-delà. Je sais que tu ne te résumes pas à ça. » Elle esquissa un nouveau sourire et esquiva un coup au passage. Daniel perdait de sa concentration. A sa façon, la chanteuse venait de le gratifier d’un beau compliment. Elle ne le considérait pas comme un simple séducteur désespéré qui cherchait à mettre tout ce qui bougeait dans son lit. L’étudiant était parfois je-m’en-foutiste sur certains points mais il tentait tout de même de garder un certain respect de lui-même et des autres. Et puis, il savait comment s’amuser, ne reculait jamais devant les défis, il était bon délire et peu prise de tête, des qualités que Gwen ne retrouvait pas chez tous les hommes. Pire, il pouvait compter sur la confiance qu’elle avait en lui, peu de personnes pouvaient s’en targuer. La métisse n’était pas dupe, cette estime n’était pas à sens unique, sans quoi qu’est-ce que Daniel était venu faire dans la salle de boxe où elle s’entraînait sinon pour la voir ? La chanteuse n’était pas imbue de le penser ; l’étudiant était bel et bien venu prendre des nouvelles après la rupture. « D’ailleurs, à quand notre prochaine sortie ? » Cette fois, il y aurait encore moins de limites, puisque tous les deux étaient deux électrons totalement libres désormais.

Daniel retira alors son T-shirt pour poursuivre l’entraînement. Gwen était déjà dans une tenue plus légère et n’avait pas besoin de se déshabiller davantage même si le Granger se plaisait à la charrier à ce sujet. « Tu n’y as pas mis tout ton sérieux quand tu as écrit certaines parties de la chanson ? Ce n’est pas l’affaire d’une fois, c’est récurrent. Tu deviendrais presque une grande personne à mon contact. » Elle ria un instant de sa taquinerie afin de bien lui montrer qu’elle plaisantait, bien qu’il se montrait effectivement appliqué en sa présence vis-à-vis de plusieurs activités. Elle ne commenta ensuite pas sur le fait de finir toute nue. S’il le fallait, Gwen pouvait tout retirer sans aucun complexe, cela ne voulait pas dire qu’elle le ferait aussi facilement qu’il le prétendait. Elle lui proposa alors de se défouler afin de mieux se concentrer par la suite. La métisse pressentait que quelque chose préoccupait Daniel mais comme d’habitude, il préférait ne rien montrer et s’emmurer dans son silence de carpe. Ainsi, il se prêta au jeu sauf qu’il restait dissipé, comme la tête ailleurs. Il s’interrompit deux minutes, peut-être le temps de reprendre son souffle, avant de redémarrer comme si de rien était. Gwen voyait ses nerfs irrités derrière les tirages de langue et les sourires narquois, aussi suspendit-elle le geste de l’étudiant et s’arrêta-t-elle d’un coup. « Tu peux essayer de te cacher derrière des sourires et des blagues, mais entre toi et moi, tu avais envie de venir. Prendre des nouvelles sur ce que tu as entendu et surtout te changer les idées comme on le fait si bien. Je veux bien t’y aider mais tu n’as pas l’air de réussir à te vider la tête avec la boxe et je doute que le sac aura meilleur effet. Alors, veux-tu parler de ce qui te préoccupe ? » Les deux n’étaient pas que de simples copains de sorties, ils avaient aussi développé une amitié qui ouvrait parfois la porte à des moments comme ceux-ci si Daniel en ressentait le besoin.


_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Dim 24 Sep - 1:35


don't mess with that big boy
gwen & danny


Peut-être. Non, je connais mon physique et le pouvoir qu'il possède. Je ne suis pas au niveau de Narcisse mais oui, je sais que j'ai un beau physique. Je me satisfais juste des simples petites choses de la vie comme celle là. Souriant comme un andouille, j'aime l'idée qu'elle puisse penser à moi autrement qu'en étant le petit gamin qu'elle peut balader partout. Arrête, je vais finir par croire que tu es en train de me draguer. Je n'ai tellement pas l'habitude de compliments pareils qui sortent de sa bouche, que je me sens obligé de le souligner. De manière ironique, bien entendu, même si j'ai du mal à cacher que ça me plaît totalement. La brune me parle de sortir et je lève les yeux, fais mine de réfléchir. Dans une heure ? Histoire qu'on s'entraîne encore un peu et qu'on puisse aller prendre une douche. Ne jamais sous estimer ma capacité à improviser une bonne sortie à n'importe quel moment de la journée. Ou la nuit. Qui plus est, c'est le genre de sortie que j'attends toujours avec impatience, surtout que maintenant elle est célibataire. Je me réjouis de voir ce que la Gwen totalement libre peut donner en boîte. Je ne sais pas si c'est une histoire de sérieux ou pas ce texte ... Je t'avoue que je ne pensais pas y arriver. Je n'ai jamais eu peur de la franchise et de reconnaître ces moments où je ne crois pas en moi. C'était sympa de se retrouver avec un livre à écrire quelques mots qui finirait en chanson, mais je n'y ai pas mis assez de sérieux pour croire que ça aurait fini par donner quelque chose ... Que la jeune femme finirait par sortir. Ok, là tu m'a vexé. finis-je par dire en frappant une bonne fois, histoire de lui faire comprendre que ce n'est pas gentil de me prendre pour un adulte.

L'escrime demande de la concentration. C'est impossible de gagner un combat sans avoir une tactique et en jetant des coups n'importe où ou n'importe comment. Je suis le meilleur de ma catégorie et je suis incapable de garder cette même concentration pour un sport qui a l'air aussi simple que la boxe. En plus de ce qui traîne habituellement dans mon cerveau, je suis emporté par la frustration de ne pas y arriver tandis que je m'arrête deux minutes, histoire de me vider la tête à coup de cynisme ou peu importe ce qui sortira de ma bouche. Non non ... C'est toi que je suis venu voir. Écouter. Même si la brune semblait ne pas en avoir besoin du tout. Mais il est hors de question que je me laisse emporter, que je ramène la conversation sur moi à nouveau, comme un petit garçon qui manque d'attention. Je ne veux pas d'aide, je ne veux pas de pitié. Je me contente de faire les cents pas, réfléchissant. Puis ce n'est rien d'important par rapport à ce que tu vis. Deb qui me provoque avec des histoires de bébé, des prises de tête sur la personne que je suis ou encore ce qui s'est passé en Grèce avec Lenny. Un cœur brisé, un amour perdu, peut avoir de graves conséquences. Je n'ai jamais eu l'occasion de les exploité mais je n'aime pas l'idée qu'une amie proche puisse souffrir autant. Rien ... D'important. répétais-je, tentant de me convaincre plus qu'autre chose. Parce que si, c'est important. Cette colère que j'accumule prend le dessus et ce n'est pas bon, ce n'est jamais bon. Voilà que j'arrive avec l'idée de passer une soirée toute simple à prendre des nouvelles, à me battre un petit peu et je termine avec une prise de conscience simplement parce que je n'arrive pas à me concentrer. Elle est drôle celle là. Ce n'est pas du tout le moment. Un cri de colère qui sort du fin fond de ma gorge, un coup qui part vers le sac le plus proche. J'y ai mis tout mon cœur, toute ma volonté. J'y ai mis trop de cœur et bien trop de force. Je n'ai pas pris le temps de regarder la manière dont ma main partait et je me suis tordu le poignet en frappant. Merde ! enchaînais-je, rigolant presque. Je me tiens le membre blessé avec une main tandis que je prends de grandes inspirations pour oublier la douleur. J'ai vécu pire mais merde, c'est stupide de se faire mal de la sorte.

AVENGEDINCHAINS

_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Dim 24 Sep - 14:16


Gwen réussissait ce que peu de gens parvenaient à faire visiblement : elle avait embarrassé Daniel par son compliment. L’étudiant avait-il du mal à entendre qu’il en avait dans la caboche derrière son physique charmeur ? Tant pis pour lui, si la métisse pensait quelque chose au sujet d’une personne, elle ne se priverait pas de le lui dire et pas pour faire la frotte-manche ou pour le draguer. La chanteuse proposa alors à Daniel de ressortir à l’occasion mais il saisit la balle au bond pour effectuer une soirée deux heures après sauf qu’elle n’avait pas dans l’idée de remettre le couvert si vite. « Je ne parlais pas d’aujourd’hui mais d’une autre fois. » Rectifia-t-elle sa proposition. En vrai, elle devait s’occuper d’une affaire qui concernait Nate dès le lendemain et elle mettait cette histoire en priorité. Les deux amis plaisantèrent ensuite à propos de la chanson que Daniel avait aidé à rédiger. Parfois, l’étudiant pouvait se montrer sérieux ou appliqué, toutefois, pour une raison obscure, il n’aimait pas être considéré comme un adulte. Il le faudrait bien un jour pourtant. « Vexé ? Pourquoi ? Tu as peur de grandir trop vite ? »

Daniel frappa quelques coups plus fort avant de s’arrêter. Il était principalement venu pour écouter Gwen et n’avait pas envie de s’attarder sur ce qui le préoccupait. La métisse n’était pas du genre à insister, cependant elle tenait à être claire par rapport à sa situation. Elle ne vivait absolument pas mal sa séparation et espérait que les gens cessent de le croire une bonne fois pour toute. « C’est peut-être important pour toi. Si ça ne l’était pas, tu ne te laisserais pas submerger. » Gwen marqua une pause avant de reprendre afin qu’on cesse de parler d’elle. « En ce qui me concerne, tout va bien. Je ne sais pas combien de fois je vais devoir le répéter à tout le monde. » La rupture s’était très bien passée, puisqu’il s’agissait d’un jeu de rôle. Aux yeux du monde extérieur, les habitants devraient simplement croire la version selon laquelle Rhys et elle étaient restés parfaitement amis, comme avant. Après tout, cette situation se produisait dans certains couples. Daniel répéta tout de même que ce n’était pas le bon moment pour lui de parler de ce qui le perturbait même s’il céda à la colère qu’il ressentait en tapant dans un sac tout proche. Résultat : un poignet tordu. « Ok, on va arrêter là. » La voix de Gwen n’appelait à aucune discussion. La métisse partit chercher un sac de glace dans la petite infirmerie de la salle. Il arrivait fréquemment que des personnes se blessent ou qu’elles se tordent un membre en frappant trop fort ou en réceptionnant mal un coup. « Pose ça sur ton poignet, ça te fera du bien. » La métisse n’insista pas sur le sujet qui préoccupait l’étudiant mais elle lui interdirait de reprendre pour ce soir et surtout tant qu’il ne s’était pas calmé. Elle s’attela donc à ranger le matériel puisqu’ils étaient les derniers et à éteindre les lumières un peu partout sauf dans les vestiaires où ils devaient encore se doucher et se changer. Entraineuse à la salle, Gwen disposait des clefs du lieu. « Ça ne lance pas trop ? » Demanda-t-elle en revenant vers lui, quelques minutes plus tard.


_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Mer 27 Sep - 22:42


don't mess with that big boy
gwen & danny


J'aime à penser que la brune puisse me voir comme un potentiel amant, surtout que je n'ai jamais caché le fait qu'elle m'a toujours attirée. Très fort même. Et qui ne le serait pas par une femme aussi belle, aussi forte et aussi intelligente. T'as toujours le don de tout gâcher. Même si bon, je sais que tu finiras par te rattraper. Je lâche une petite pique, tout en me rattrapant sur le fait qu'elle a toujours assuré quand nous sommes sortis tous les deux. On en vient à parler de sa chanson et tandis qu'elle me fait de beaux commentaires sur une certaine maturité que je commence à avoir, j'affiche une mine vexée. On m'appelle Peter Pan, tu ne savais pas ? dis-je en rigolant. Et pourtant, si elle savait. J'ai toujours espéré ne jamais grandir, ne jamais plonger dans ce monde d'adulte trop compliqué et faire la fête tout le temps. Impossible, j'en suis conscient. Mais pas besoin de me rappeler à la réalité dès qu'on le peut. Je suis beau grand et jeune, c'est tout ce que je demande. finis-je par dire, le sourire aux lèvres. Tout ça avant de finir par me faire prendre aux pièges par mes émotions tout en tapant sur mon amie.

Le geste de trop, celui qui m'achève. A me laisser submergé par un trop plein d'émotions, j'ai fini par me blesser pour de bon. Stupide. Pour une fois, je ne vais pas te contredire. lui répondais-je, ironique. Il vaut mieux qu'on arrête les dégâts, qu'on limite les choix stupides que j'ai pu faire jusqu'ici. Mais hors de question d'en venir à ce qui me perturbe, je n'ai pas besoin de confident ou de conseil. La main autour de mon poignet, je laisse l'experte poser la poche de glace histoire de soulager la douleur. Je soupire de soulagement à peine le froid touchant ma peau. Merci. dis-je en un demi sourire. La Martins se met à ranger le matériel et alors que je m'apprête à l'aider, je me stoppe ; tout ce que je vais réussir à faire, c'est me faire engueuler parce que je veux bouger. Elle éteint les lumières partout sauf dans les vestiaires, histoire qu'on puisse encore se changer quand on en a besoin. Visiblement, elle possède les clefs de la salle, ce qui est toujours bon à savoir. Bizarrement, non. Je m'attendais à tellement pire et pourtant, à part quelques lancements, je ne sens pas grand chose. C'est peut-être l'effet du froid ou alors, c'est simplement le fait que je n'ai pas frappé aussi fort que ce que je pensais. Tiens. Je pense que si je ne le bouge pas trop quelques minutes, ça finira par aller tout seul. lui dis-je en lui tendant sa poche de glace. Ma voix est calme, posée, tandis que je semble enfin être calmé. Moi qui me donne souvent en spectacle quand je sors ou même en général face à mes amis, je n'ai pas du tout aimé le show que j'ai donné il y a quelques minutes. C'est difficile à admettre et pourtant, je ne peux pas rester de marbre et faire comme si rien ne s'était passé. Désolé. J'avais imaginé mieux comme retrouvailles. Je souris, presque amusé. Je soupire un coup, reprend mes esprits, me secoue et me remet droit. Même si t'avoir comme infirmière pour moi tout seul est un truc que j'apprécie encore bien. finis-je par lui dire, récupérant ma bonne humeur.

AVENGEDINCHAINS

_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Dim 1 Oct - 16:18


Les deux amis avaient continué à se lancer quelques piques bon enfant. Après avoir tapé quelques instants, Daniel avait finalement été submergé par ses émotions et s’était blessé le poignet. La métisse partit chercher des glaçons pour éviter un gonflement important, malvenu dans la discipline qu’il exerçait, l’escrime. Pendant qu’il reprenait ses esprits, elle rangea la salle et éteignit la plupart des pièces. Gwen demanda au garçon si le coup pris était douloureux mais l’étudiant ne sentait pas de lancement particulier. Elle reprit la poche de glace et s’en débarrassa dans l’infirmerie de la salle. Lorsqu’elle revint pour de bon, Daniel s’excusa de son attitude. Il devait vraiment se sentir embarrassé pour formuler de tels propos malgré qu’il soit en train de le cacher derrière des sourires de circonstances. « Ce n’est pas grave. La soirée n’est pas terminée de toute façon. » Daniel avait définitivement retrouvé ses esprits puisqu’il reprenait déjà le ton de la plaisanterie. « Tu ne perds jamais le nord. » Répondit Gwen en souriant.

La métisse réfléchit alors quelques instants à la situation et revint alors sur ce qu’elle envisageait plus tôt. « Tu te souviens quand j’ai parlé de ne pas sortir aujourd’hui ? J’ai changé d’avis. » Nouveau sourire entendu. « Quittons cet endroit. A la différence que ce soir, c’est toi qui choisis le programme et le lieu où l’on va. » Elle lui adressa un clin d’œil et fonça ensuite dans les vestiaires féminins pour une douche rapide et se changer. Pas question de sortir juste après une séance de sport sans se préparer un minimum.

:
 

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ♣ Au service de Mrs Lloyd

TON PSEUDO : cha/knight.
TES DOUBLES : malone & adriel.
TON AVATAR : douglasHOTbooth.
TES CRÉDITS : lloyd chouchou & tumblr.
TA DISPONIBILITE RP : ouvert.

Tim, Gwen, Riley, Halloween.
RAGOTS PARTAGÉS : 635
POINTS : 2007
ARRIVÉE À TENBY : 03/11/2016


ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans. (24/01/97)
CÔTÉ COEUR : célibatârd sans attaches.
PROFESSION : escrimeur, coureur de jupons ... et un peu de littérature à l'université.
REPUTATION : un garçon plus que charmant. il a des parents peu présents mais talentueux et je suis sûr qu'il a l'écriture dans les gènes. c'est le genre de personne qui a tout pour elle et qu'on envie. mais attention, j'ai entendu de vilaines rumeurs qui racontent comment il joue avec les sentiments de deux jeunes filles. par pitié ... il faut qu'il montre au reste de tenby qu'il existe encore des gentlemans de vingt ans.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Mar 3 Oct - 22:21


don't mess with that big boy
gwen & danny


J'ai enfin récupéré mes esprits. Jamais au grand jamais je ne me suis permis de me laisser submergé de la sorte, mais avoir franchi le pas avec Lenny semble m'avoir plus retourner que ce que je pensais. Est-ce que je me sens coupable ? Peut-être. Coupable d'avoir dis oui, coupable d'avoir fais le pas de trop qui l'a poussé à trahir la promesse qu'elle avait fait depuis longtemps. Puis j'ai eu ma discussion avec Deb, les soirées qui ont suivis ... Tout semble rentrer à la normale alors qu'en fin de compte, je suis plus blessé par les événements que je ne le voudrais. Je suis content que ce soit sorti en compagnie de Gwen et pas simplement avec n'importe quelle fille. Car avec elle, je suis sûr de ne pas être jugé ; la brune m'a toujours dis qu'il y avait moyen de faire mieux avec la gente féminine mais pas au point de me faire des morales. Puis il a au moins fallu que ça arrive dans une salle de boxe, une salle de défouloir. Même si à la fin, je finis à moitié blessé. Un quart même. J'aime ta manière de penser. lui dis-je alors qu'elle revient de l'infirmerie. La même que moi, à voir toujours plus loin que les simples bêtises de l'être humain, à ne pas se bloquer sur un détail qui pourrait te gâcher une soirée. Jamais. Un large sourire se dessinant sur mes lèvres, je me rapproche de son oreille pour pouvoir baisser d'un ton. Surtout quand il s'agit d'infirmière. dis-je avant d'éclater de rire. Je me recule, pars près de mes affaires histoire qu'elle n'ait pas le temps de m'en mettre une pour je ne sais quelle raison. Je sais, je sais, il n'y a rien de plus stéréotypé que ce fantasme de l'uniforme ... Mais tu me connais, je suis juste un faible. finis-je par dire, mort de rire cette fois.

Pris par surprise, j'ai presque du mal à répondre. Mais c'est sans compter sur mon excitation. Sérieux ? Oh Dieu merci. Quelle ironie quand on pense à quel point je rigole de la foi de la rousse et que j'utilise des mots comme ceux ci. Peu importe. Woaw. Tu me mets une de ces pressions là. Difficile de faire mieux que l'endroit où tu m'a emmené la dernière fois. répondais-je en souriant. La Martins avait tellement assurée avec cette boîte, ces filles, cette chorégraphie et ne parlons même pas de la nourriture ou des boissons. Je n'ai pas le temps d'en dire plus qu'elle s'en va déjà dans les vestiaires des filles et après quelques minutes de recherche, je trouve enfin celui des garçons. J'en profite pour prendre une douche rapide, bien chaude, qui change les idées. Je regrette de ne pas avoir pris des vêtements plus sortables, mais je dois de toutes façons faire avec les trucs que j'ai pris. J'enfile le tshirt puis un pull, la température ayant fortement baissée ces derniers jours. T'es prête ? Arrête de faire genre tu dois te préparer des heures pour être présentable. criais-je à travers la salle, sachant pertinemment que nous sommes seuls. Quand la brune arrive, j'en profite pour jeter un œil peu discret ; mais sachant qu'elle avait déjà eu sa dose de rentre dedans, je n'en dis pas plus. Inutile non plus de trop s'enfoncer, il faut savoir également se contrôler. J'ai un pote sorteur dans une petite boîte en dehors de la ville. C'est pas le truc le plus chic du pays mais c'est sympa. Puis t'as autant de quoi passer une soirée calme qu'une soirée de folie. Un petit clin d'oeil et on se dirige vers la porte de sortie. Je la laisse fermer tout ce qu'il faut, porte incluse avant de l'embêter avec mes questions une dernière fois. On prend chacun notre voiture ou ... On économise ? On en profite pour ne pas faire le trajet seul ? J'ignore toujours la forme que doit prendre cette phrase, de peur de vexer ou de laisser paraître une image que je ne voudrais pas. Partant vers ma belle voiture toute noire, j'attends sa réponse avec presque de l'impatience.

AVENGEDINCHAINS

_________________

« be kind »
Since you put me through it. Either way she deserves, cause I don’t wanna cry for her. Anger told me that I couldn’t get no sleep, and I don’t think I wanna talk to jealousy. So Karma, Karma come and do your part. Karma karma, cause she brokes my heart.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller

TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Lexia & Dylana
TON AVATAR : Katerina Graham
TES CRÉDITS : ava - amantia, gif profil - penny <3, signa - anaëlle.
TA DISPONIBILITE RP : 0/2: Daniel - Nate ; à venir : Caleb (flashback)
RAGOTS PARTAGÉS : 1707
POINTS : 3425
ARRIVÉE À TENBY : 13/12/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Libre comme l'air
PROFESSION : Chanteuse, danseuse, musicienne, boxeuse et menteuse professionnelle


MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel Dim 15 Oct - 16:28


Daniel n’en perdait jamais une pour plaisanter et taquiner Gwen. La jeune femme sourit de bon cœur et ne releva pas cette énième réflexion sur l’uniforme d’infirmière. La situation était d’autant plus risible que sa mère avait été une de ces femmes d’exception qui soignent les malades et qui mettent de côté leurs problèmes personnels au service des autres. La métisse n’avait pas admiré beaucoup de personnes dans sa vie mais sa mère était incontestablement l’une d’entre elles. Elle était capable de canaliser le caractère bien trempé de sa fille et de la rassurer à tous moments. Gwen lui avait en partie raconté ce qui lui était arrivé à Londres même si elle n’avait pas tout dit. Sa mère avait su trouver les mots et l’encourager à l’époque. Puis, en voyant sa fille se sentir mal dans la capitale anglaise, elle lui avait proposé de revenir se ressourcer auprès de ses proches… C’était quelques semaines avant sa mort accidentelle. Têtue, la métisse n’avait pas souhaité rentrer dans l’immédiat, voulant encore et toujours essayer un énième projet, une énième idée. Un entêtement de trop. Elle n’avait pas revu sa mère une dernière fois, après plusieurs semaines sans l’avoir vue, et puis le téléphone avait sonné. Son père. Gwen s’en était toujours voulu de ne pas avoir suivi la proposition de sa mère depuis lors. Elle était rentrée pour son enterrement, accompagnée de Rhys qui lui aussi avait décidé que c’était le bon moment de revenir. Les deux meilleurs amis étaient restés depuis à Tenby. La mère de Gwen lui manquait. La métisse avait retrouvé sa place parmi les siens mais rien n’était plus pareil. Elle ressentait un vide. La sécurité et la sérénité de son chez elle avaient disparu le même jour que sa mère, pilier nécessaire pour réunir le père et la fille Martins. La jeune femme sortit de sa rêverie et retomba dans le présent toujours sans relever les stéréotypes taquins de Daniel. D’humeur à se changer les idées, elle revint finalement sur ce qu’elle avait affirmé plus tôt et accepta de continuer la soirée à l’extérieur de cette salle de boxe. Visiblement ravi, l’étudiant sautilla d’excitation même s’il ne pensait pas trouver autant d’inspiration que Gwen lors de leur précédente sortie. La métisse fila vers les vestiaires afin de se doucher et de se changer, puis elle éteignit les lumières de la salle et rejoignit Daniel à l’entrée en vue de leur virée. « Des heures ? Venant d’un mec à l’égo aussi surdimensionné que le tien, qui passe son temps à se reluquer dans la glace, c’est un peu déplacé. » Un sourire se dessina sur ses lèvres. Lorsque la chanteuse lâchait ces propos-là à l’étudiant, ce n’était jamais dit méchamment et toujours dans le but de l’embêter gentiment. Daniel lui apprit alors qu’il avait un ami sorteur dans une boîte près de la ville et lui proposa de se rendre sur place pour le reste de la soirée, qu’elle soit calme ou plus folle. Il hésita ensuite sur la façon de s’y rendre. « C’est parfait. Je ramène la mienne devant chez moi et de là, on prend la tienne pour la suite. » Proposa-t-elle qu’il la suive à quelques rues de là avec la sienne. Gwen ne souhaitait pas laisser sa voiture seule sur le parking du terrain de foot en pleine nuit. Des bandes de potes venaient parfois s’amuser avec de la bouffe et de la bière, et balançaient des aliments un peu partout notamment sur les voitures présentes. Très peu pour elle. Ils parcoururent donc les deux kilomètres jusque chez le père de la jeune femme où elle laissa son véhicule avant de remonter dans celui de Daniel, direction la boîte dont il lui avait parlé.  

_________________

Break my bones, I'll live
Infect me with your love and fill me with your poison. Take me, break me, wanna be your victim, ready for abduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't piss a bad girl off | Daniel

Revenir en haut Aller en bas

Don't piss a bad girl off | Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: The Outskirts :: Football ground-