AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

somebody help me. (fredrik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: somebody help me. (fredrik) Mer 30 Aoû - 0:40

L’après midi avait été rude. J’avais malheureusement eu à faire à un client agressif. Dans le milieu des escorts, beaucoup considéraient pas mal de clients comme violents, mais ça n’était souvent que des légendes urbaines. Ces hommes savaient que si ils voulaient nous revoir régulièrement, ils devaient se montrer clean. Mais là, j’étais tombée sur quelqu’un de nouveau, qui ne respectait absolument pas les conditions, refusait de payer le tarif exigé. Il avait fini par m’insulter, m’avait violemment attrapé par le bras avant de m’envoyer valser sur le mur de mon salon. Puis il était parti. Sans un regard, un pardon ou même les billets qu’il me devait. Quel métier de merde.

Je comptais aller me recoucher, histoire d’oublier la mauvaise expérience, jusqu’à ce que je me regarde dans la glace. Mon front saignait. Une petite plaie, certes, mais une plaie quand même. Et merde ! C’était douloureux et pas joli à voir. Direction l’hôpital. Tout le long de la route, je pensais à l’excuse que j’allais devoir inventer. Pas question d’avouer que quelqu’un m’avait poussée : on allait tenter de me convaincre de porter plainte. Une plainte engendrerait le fait de révéler ma profession, ce qui était hors de question.

J’entrais dans l’hôpital, en respirant un bon coup. Je ne savais même pas à quoi ressemblait ma plaie actuellement… Surement à quelque chose qui devait être rapidement soigné. Après avoir patienté dans une file d’attente interminable, je pus enfin parler à un membre du personnel. Elle m’envoya rapidement attendre dans un couloir, m’affirmant que des aides soignants viendraient à ma rencontre dans les plus brefs délais. J’avais hoché la tête, excédée. Tout ce que je voulais, c’était être soignée le plus rapidement possible afin de rentrer chez moi… Et que la plaie ne soit pas trop visible, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : AinhoaJaya
A venir : Magnùs, Mao
RAGOTS PARTAGÉS : 498
POINTS : 1315
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Cœur brisé
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: somebody help me. (fredrik) Sam 9 Sep - 21:45

Fred n’a pratiquement pas fermé l’oeil de la nuit. Sa rue est pourtant bien plus calme que celles de Londres, où il a eu l’habitude de vivre ces dernières années, mais il avait l’esprit trop préoccupé pour réussir à s’endormir aussi facilement que d’habitude. C'est sa première journée de stage à l’hôpital, et même s’il est impatient d’y être, il est aussi un peu anxieux. Est ce que ça va bien se passer ? Est ce qu’il sera à la hauteur ? C’est sans doute irrationnel, mais il ne peut pas s’empêcher d’être un peu tendu ce matin. Cela lui arrive souvent lorsqu’il s’apprête à commencer un projet qui lui tient à coeur, et il espère que ce sentiment passera rapidement une fois là-bas, qu’il se sentira vite à sa place.

Puisqu’il est debout depuis l’aube, Fredrik n’a pas de mal à arriver un peu en avance devant l’hôpital, où il retrouve quelques étudiants de sa classe. Ils ont commencé les cours la semaine dernière, alors ils ont déjà eu l’occasion de faire un peu connaissance. Après quelques minutes de bavardages qui ont l’avantage de faire légèrement descendre le stress du jeune Hadsen, les étudiants sont pris en charge par un de leur prof qui les répartis dans divers service de l’hôpital.

Fredrik est désigné pour passer la journée aux urgences, avec une infirmière d’une quarantaine d’années pour le guider. Très sympathique, celle ci le met rapidement en confiance et Fred se sent assez vite dans son élément. Il faut dire que durant les missions humanitaires qu’il a pu faire, il a eu l’occasion d’aider dans les hôpitaux de pays défavorisés, alors cela doit sans doute l’aider à se sentir à l’aise dans ce genre de lieu. L’infirmière doit elle aussi sentir qu’il est fiable puisqu’avant la fin de sa journée de boulot, elle commence déjà à lui laisser quelques responsabilités. Rien de trop important bien sûr, il n’est pas encore capable de prendre en charge un patient, mais c’est lui qui se dirige vers la salle d’attente des urgences pour appeler la prochaine personne à se faire soigner. Il passe par l’accueil pour avoir la fiche de la personne en question avant de se rapprocher des pauvres malheureux qui attendent leur tour depuis des heures.

“Mademoiselle Harper ?” Appelle-t-il en levant les yeux pour repérer la jeune femme. C’est une magnifique blonde qui se lève, et qui laisse Fred un instant sans voix. Il reprend cependant vite ses esprits pour essayer de rester professionnel. “Bonjour, suivez moi s'il vous plait.” Suggère-t-il dans un sourire timide avant de se mettre en route dans le couloir de l’hôpital. “Je m’appelle Fredrik Hadsen, je suis étudiant infirmier, je vais vous montrer la salle où vous pourrez attendre l’infirmière qui s’occupera de vous le temps qu’elle termine avec son patient.” Lui explique-t-il naturellement. Ils arrivent rapidement dans une salle de consultation libre, où Fred invite Harlow à s’asseoir. Il jette alors un œil à sa plaie, qui semble assez sérieuse. “Je vais déjà commencer par désinfecter votre plaie.” Lui fait-il savoir, prenant l’initiative de commencer le travail de l’infirmière. Après tout, il l’a vu faire plusieurs fois dans la journée, alors autant mettre la théorie en pratique, surtout si ça peut gagner un peu temps à cette jeune femme ! Et pour une tâche aussi basique, elle ne craint rien... Pour les points de suture par contre, il compte bien laisser faire la pro. “Comment est ce que vous vous êtes fait ça si c’est pas indiscret ?” L’interroge le jeune homme en imbibant le produit adéquat sur un coton. De nature curieuse, il se demande bien comment elle a pu faire son compte… Et puisque cela peut être important du point de vue médical, il peut se permettre de lui poser directement la question. Reste à espérer qu’elle lui dise la vérité... “Ça va piquer un peu.” La prévient-il ensuite avant de commencer à appliquer le désinfectant sur la plaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: somebody help me. (fredrik) Mer 11 Oct - 10:19

Les minutes à attendre dans ce couloir froid me semblaient interminables. Et pendant ce temps, je ressassais encore et encore ce qu’il s’était passé. J’avais été stupide, de faire confiance à cet homme. J’avais déjà un bon réseau de clients, alors il m’était inutile d’en accepter de nouveaux. Voilà ou cela menait. A l’hôpital. Je faisais largement moins la fière. Mon cerveau bouillonnait tant je réfléchissais, mais au moins cela m’évitait de penser à la douleur. Et si j’arrêtais ces conneries ? Tout ça, c’était peut-être signe qu’il était temps pour moi de raccrocher. Mis à part du fric, cette activité ignoble ne me rapportait rien. J’allais surement galérer un peu, être assistante de styliste ne permettait pas de rouler sur l’or. Mais il suffisait de faire attention aux dépenses simplement...

J’entendis finalement mon nom, ce qui me tira de mes pensées. Je me levais sans attendre, pressée d’en finir, ayant hâte de rentrer chez moi pour tenter d’oublier tout ça. « Bonjour » Lançais-je avec un sourire à ce jeune homme plutôt mignon. Je me détendis instantanément : il n’avait pas l’air méchant. Ca allait bien se passer. Nous marchions tous les deux le long de ce grand couloir alors qu’il se présentait. Un étudiant infirmier… Il devait avoir quasiment mon âge. « Enchantée Fredrik. Moi c’est Harlow... Et merci. » Il m’invita à m’assoir dans une petite sale ou pas étaient disposés pas mal d’instruments qui selon moi, servaient à la torture. J’espérais ne pas en avoir besoin. Désinfecter… Ca allait piquer, c’était certain. Mais je survivrais. Je me raidis soudainement. Non, pitié, pas cette question. Je l’avais vu venir pourtant. Et j’avais réfléchi à ma réponse. Mais mentir m’était toujours difficile. J’avais l’impression de ne faire que ça de ma vie. Par peur. Peur d’être jugée ou bien pire encore. Je mis quelques secondes avant de répondre, chose qu’il remarquerait surement. Néanmoins, je priais intérieurement pour qu’il me croit. « J’ai… J’ai glissé sur mon sol qui était mouillé. Je suis tombée en me claquant sur le mur. Une chute des plus stupides. » Admettais-je en lui adressant un sourire gêné. Ca sonnait tellement faux… J’espérais que mon sourire angélique me sauverait néanmoins, et qu’il ne me poserait pas davantage de questions. Il commença ensuite à désinfecter alors que je tirais un sourire pincé. Les picotements n’étaient pas très agréables mais ça allait encore. « Vous étudiez ici depuis longtemps? » Demandais-je, pour faire la conversation. Si il pratiquait et n’observait pas seulement, c’était qu’il était surement là depuis quelques temps. Ou qu’il était doué. J’espérais que l’infirmière qu’il allait arriver serait aussi sympathique que lui. Et moins curieuse, aussi. « Je vais garder une marque de ma blessure? » Demandais-je, soudainement inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: somebody help me. (fredrik)

Revenir en haut Aller en bas

somebody help me. (fredrik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-