AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Breaking point ϟ Lawrence & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : (Amanda) + Jaya + (enchères)

Terminés: Intrigue + Jaya + Fiona + Amanda
RAGOTS PARTAGÉS : 4367
POINTS : 875
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah Lun 21 Aoû - 0:44

Lawrence & Savannah

Au sport, ça s'appelle se dépasser, et dans la vie c'est rendre les coups.


Mercredi 18h – 19h30
Notre seul entraînement de la semaine, et le second pour moi. Le rugby n’était pas nouveau pour moi. Trois ans dans l’équipe du lycée m’ont appris pas mal de trucs. J’avoue que ma décision de rejoindre l’équipe de Tenby est assez soudaine : je ressens souvent le besoin de me dépenser pour pouvoir changer d’air, me dépasser et faire partie d’une équipe, tout simplement. Mercredi dernier j’arrivai emplie de bonnes intentions, avec des petits biscuits pour fêter la fin de l’entraînement. Tout ne s’est pas passé exactement comme je le prévoyais. J’eus la surprise – bonne ou mauvaise, j’y réfléchis encore – de trouver Lawrence Hardy dans l’équipe. Je fis comme si de rien n’était, parlant de banalités et essayant de savoir ce que devenait la jolie rousse. Son père m'avait donné du fil à retordre, c'est sur. Le détective refusait toute aide, tout soin, … je continuai d’essayer malgré tout. Mon instinct me dictait de ne pas laisser tomber. Un jour il finira par retrouver la raison, je l’espère, avant qu’il ne soit trop tard. Lawrence est une alliée de taille pour qu’il retrouve la raison. C’est ce que je pensais du moins.

Durant l’entraînement la jeune femme n’a cessé de me jeter des regards noirs, me défiant ouvertement. Les autres filles de l’équipe m’ont accueillie à bras ouverts, toutefois la réaction de leur coéquipière a du leur mettre la puce à l’oreille. Elles n’ont rien dit… cependant, quand deux coéquipières ne s’entendent pas, il n’est pas rare que l’une d’elle doive quitter l’équipe. Dernière arrivée, première partie… je ne voulais pas quitter cette équipe, ni ce sport qui me permettrait de me défouler et de retrouver cette cohésion qui m’est si chère.

Une semaine plus tard rien n’a changé : hostilité et regards noirs continuent. Elle ne joue pas avec moi, mais contre moi. Je garde mon calme bien que la situation ne me réjouisse pas. Je veux avant tout comprendre… est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? Il faut à tout prix mettre les choses à plat entre nous. Sinon je serais contrainte de quitter l’équipe. A la fin de l’entraînement je vais vers Lawrence qui marche vers les vestiaires. « Hey ! Est-ce que je peux te parler s’il te plaît ? » demandai-je fermement. Je ne dois pas être engageante sur l’instant. La pluie nous a rendu visite, rendant le terrain un peu boueux et nous gratifiant d’un bon bain de boue. Mais je ne me défilerai pas : nous devons avoir une conversation. « On pourrait travailler les mêlées si tu veux, en un contre un. J’ai une faiblesse dessus et j’ai remarqué que tu étais douée pour me contrer. Autant s’en servir. » dis-je, mettant les pieds dans le plat.
"Le seul combat perdu d’avance est celui auquel on renonce.
.(@originecitation // beerus)
Breaking point

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah Ven 25 Aoû - 20:20

Gonna make you wonder why you even try hard times gonna take you down and laugh when you cry these lives and I still don't know how I even survive hard times hard times and I gotta get to rock bottom ♦ Paramore


Décidément, je ne comprends pas ce qu'elle fait là! C'est quasi la doyenne de l'équipe...Une chirurgienne non mais sérieux, à part nous rappeler qu'on réussira jamais aussi bien nos vies qu'elle, je ne vois pas pourquoi elle est là! déclarais-je avec toute l'amertume du monde dans la voix avant de quitter les vestiaires pour rejoindre le terrain où Savannah dont j'étais justement en train de parler, s'échauffait déjà. Si je n'avais pas mes a priori négatifs à son sujet, je me serais réjouie de constater que la nouvelle recrue était motivée et dynamique. Sauf que Mrs Cartwright est un nom que j'ai bien trop souvent entendu en contexte difficile. C'est pourquoi je suis loin d'être ravie de la voir ici. C'est pourquoi je fais tout pour monter mes coéquipières contre elle. C'est pourquoi j'ai bien l'intention de la dégoûter de jouer avec moi.

Nous sommes mercredi soir et l'entrainement s'annonce corsé. Notre entraîneuse a bien l'intention de former une équipe un peu plus efficace pour cette saison que la précédente. Puisque je n'ai plus vraiment de centre d'intérêt ni d'occupation en ce moment, je m'investis un maximum dans le rugby et j'ai véritablement du mal à admettre que la médecin de mon père, qui lui a finalement fait plus de bien que de mal, vienne gâcher le paysage harmonieux qu'était le terrain de rugby par le passé. Dès lors je fait tout pour lui prouver qu'elle n'est pas la bienvenue ici. Aucune passe dans sa direction, quelques coups perdus et des regards oppressants: je n'ai rien à perdre alors je tente le tout pour le tout! Vu la façon dont son comportement évolue au fur et à mesure de l'entrainement, je pense qu'elle comprend que j'ai quelque rancœur envers elle. En m'orientant vers les vestiaires j'ai donc bon espoir qu'elle me laissera en paix, et pourtant c'est le contraire, la voilà qui m'adresse la parole: Hey ! Est-ce que je peux te parler s’il te plaît ? On pourrait travailler les mêlées si tu veux, en un contre un. J’ai une faiblesse dessus et j’ai remarqué que tu étais douée pour me contrer. Autant s’en servir. Malgré le compliment et la proposition plutôt sympathique, son intonation de voix n'a rien d'aimable et je ne doute pas que Savannah ai une idée derrière la tête. Tu sais, je ne t’apprécie pas beaucoup. Tu fais du mal à mon père et à moi par conséquent et ce depuis des mois. Alors si tu as du mal avec les mêlées c'est peut-être simplement que tu devrais nous quitter. Il n'y a aucune agressivité dans ma voix, mais je n'ai pas l'intention d'être sympathique pour autant.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : (Amanda) + Jaya + (enchères)

Terminés: Intrigue + Jaya + Fiona + Amanda
RAGOTS PARTAGÉS : 4367
POINTS : 875
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah Mar 5 Sep - 0:56

Lawrence & Savannah

Au sport, ça s'appelle se dépasser, et dans la vie c'est rendre les coups.


Elle ne m’aime pas. Si quelques doutes persistaient jusqu’à présent, ils se sont envolés en une fraction de seconde à l’instant même où elle ouvre la bouche. Heureusement, les autres joueuses sont rentrées aux vestiaires, elles n’entendront pas les paroles blessantes de miss Hardy. Sa volonté de me faire quitter l’équipe me hérisse le poil. Cela me donne d’autant plus envie d’y rester. Pourtant je ne suis pas de celles qui veulent chercher des noises aux autres seulement là, elle ne sait pas de quel bois je me chauffe. Je veux continuer à jouer dans cette équipe, à me dépasser, à échanger, à partager, et pour cela je dois crever l’abcès avec Lawrence. L’allusion à son père est sournoise. Je fronce les sourcils en signe d'incompréhension. C’est de la diffamation pure et simple. « Je fais du mal à ton père ? » Bordel, avait-elle oublié qui l’avait appelée il y a deux ans pour la convaincre de venir retrouver son père, prenant des risques inconsidérés pour ma carrière ? M’attaquer sur la qualité de mon boulot, c’est une erreur fatale. La haine fait partie des passions de la vie, le tout est de pouvoir transformer cette pulsion de haine en pulsion positive. « Je serai très intéressée que tu me dises comment je fais ça. Et qu’est-ce qui te fais penser ça ? Parce que là... je ne comprends pas.» Qui sait, il y a peut-être quelque chose qu’elle sait et que je ne sais pas ? De mon point de vue je sais que j’ai fait le maximum pour son père. Je me suis investie plus que de raison, plus que je n’aurais du. Ce vieux grincheux est têtu comme une mule. Un trait de caractère que je possède également… « On peux aussi régler ça sur le terrain, si tu veux en découdre. » Ma voix est ferme bien que le doute s’empare de moi. Si elle ne veut rien savoir, elle va continuer à faire de l’anti-jeu, l’équipe en pâtira, et je refuse cette solution aussi… je ne vais pas me laisser abattre si facilement, néanmoins je dois me montrer raisonnable ; si le conflit subsiste il me faudra quitter l’équipe sans même avoir montré mes preuves. Je ne montre pas les failles qu’elle a décelées chez moi. Ses paroles me mettent en colère autant qu’elles me blessent. Est-ce son père qui lui a parlé de moi ? Puis-je réellement faire quelque chose de plus pour lui ? .
"Le seul combat perdu d’avance est celui auquel on renonce.
.(@originecitation // beerus)
Breaking point

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah Ven 8 Sep - 11:41

Gonna make you wonder why you even try hard times gonna take you down and laugh when you cry these lives and I still don't know how I even survive hard times hard times and I gotta get to rock bottom ♦ Paramore


La situation est plutôt ironique: deux ans et demi que je fais de mon mieux pour aider mon père et je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer son médecin. Quelques mois à peine que je cherche à m'éloigner de William pour me préoccuper un peu plus de moi et voilà que je fréquente Miss Cartwright! Alors même si j'ai la ferme intention de ne plus trop me mêler des affaires de mon géniteur, je me dois quand même de le défendre auprès de celle qui ne l'a pas aidé à sortir de ses difficultés, loin de là. Je sais pertinemment que Savannah ne doit pas être particulièrement méchante et cruelle, mais je ne me tracasse plus de ces détails. Peu importe qu'elle cherche à s'intégrer à l'équipe en étant des plus sympathiques, peu importe qu'elle joue bien ou mal, peu importe les efforts qu'elle est prête à fournir: tout ce que je sais c'est que William n'a eu de cesse de frôler la mort depuis bientôt trois ans. Qu'a-t-elle fait pour le sortir de cette situation? Voilà le temps de la confrontation arrivé. Il fallait bien que nous mettions les choses au clair un jour. Elle a fait le premier pas et je pense qu'elle ne s'attendait pas à ce que notre première conversation soit si amère. Visiblement, ce que je lui dis l'étonne sincèrement. Cependant, ça ne semble pas la blesser, preuve qu'elle ne remet pas son travail en question. Et c'est bien cela qui m'ennuie!

Un homme ayant de graves problèmes cardiaques s'y prend suffisamment tôt en venant voir un médecin, toi pour le coup. Ce dit médecin identifie d'où vient le problème, définit un traitement et un suivit médical régulier...mais trois ans plus tard, pas le moindre changement, que du contraire. Tu n'appellerais pas ça faire du mal à mon père? Je ne dis pas que parce que tu es chirurgienne tu dois avoir les solutions à tout, mais tu aurais pu avoir l'humilité d'avouer que tu ne savais pas quoi faire! L'envoyer chez un collègue qui aurait peut-être eu une autre approche! Mais non, l'appel du gain j'imagine, comme si tu ne pompais pas suffisamment l'argent de tes patients moribonds! Mon père s'était suffisamment plein des sommes astronomiques que ses traitements et consultations lui coûtaient. Une des raisons pour lesquelles il refusait l'opération. Ce monde m’écœure de plus en plus: si tu es riche tu vis, si tu es pauvre tu crèves. Un constat généralisé dans le monde. Un constat que j'avais malheureusement fait au quotidien, du haut de mes 16 ans et de la vision naïve que je me faisais de l'humanité. En découdre avec toi? Tu n'es sur ce terrain que parce que tu as besoin d'ajouter quelque chose de palpitant à ton quotidien de bourge. La plupart des personnes ici sont désespérément dans le besoin et vivent des difficultés que tu ne peux même pas imaginer. On vient ici parce qu'on à besoin d'oublier que notre vie n'est que douleur. Alors non je ne m'abaisserais pas à en découdre avec toi.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : cam'tagada
TES DOUBLES : Shea H. Taylor
TON AVATAR : Yvonne Strahovski
TES CRÉDITS : avatar by tumblr. du forum ♥
TA DISPONIBILITE RP : (Amanda) + Jaya + (enchères)

Terminés: Intrigue + Jaya + Fiona + Amanda
RAGOTS PARTAGÉS : 4367
POINTS : 875
ARRIVÉE À TENBY : 14/04/2014


ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ans (1er Mai)
CÔTÉ COEUR : Célibataire
PROFESSION : Chirurgienne
REPUTATION : On dirait qu'elle a réapparu, mais pour combien de temps ? Si j'en juge par les cernes sous ses yeux, son boulot l'accapare. Mais il paraît qu'elle part bientôt en France prendre quelques vacances. Retrouver un amoureux peut-être ?


Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah Lun 11 Sep - 23:58

Lawrence & Savannah

Au sport, ça s'appelle se dépasser, et dans la vie c'est rendre les coups.


La jolie rousse est persuadée d’avoir raison, d’être dans le vrai, sauf que les informations qu’elle a eues ne coïncident pas du tout avec les efforts que je fournis depuis trois ans pour aider le détective. Je ne suis peut-être pas la meilleure, la plus apte, j’ai quantité de défauts et sous mes airs confiants je suis loin d’avoir confiance en moi. C’est une carapace que je me suis forgée au fil des ans. Quand tu es en chirurgie, que tu as des urgences, que tu perds des patients que tu connaissais depuis longtemps, cette armure est indispensable. Si je m’arrêtais sur les échecs, je n’exercerai plus. Cette armure se fissure aujourd’hui même si je ne sais pas ce que je pourrais faire de plus pour le père de la demoiselle. « Je ne peux obliger personne à accepter les soins que je prodigues, Lawrence. Avant de te rendre coupable de diffamation, renseignes-toi… Tu n’est pas la seule en colère ici. Cela fait 3 ans que je le vois dépérir quand la solution est toute trouvée… ça me frustre autant que toi, seulement je ne peux rien faire si un patient refuse des soins. Je ne suis pas parfaite mais on ne peut certainement pas m’accuser de ne pas être persévérante. Quant à l’argent… je lui ai donné les adresses de plusieurs associations finançant des interventions, il y a toujours des solutions. » Quitte à demander une faveur au directeur… car laisser un patient sans soins à cause d’un problème financier ne me réjouissait pas. Parfois, dans des cas exceptionnels, on réunit une équipe bénévole afin de réduire les coûts.

Pour éviter que la colère ne m’emporte j’essaie de me mettre à la place de la jeune femme. L’empathie ça calme toujours. Si mon père était dans la même situation, nul doute que je penserai la même chose de son médecin. Je ne sais pas ce que William a pu dire à sa fille, ou si il lui a dit quelque chose… néanmoins si il s’avère qu’il lui a raconté les bobards que sa fille vient de me débiter, il pourra se chercher un autre praticien. « Je sais que tu t’inquiètes pour ton père et c’est légitime. La maladie, ça fait peur. Parce que l’issue est incertaine. Tu as le droit d’être en colère, de hurler à l’injustice, tant que ça te fait du bien. Toutefois, mettre la faute sur moi ne t’avancera à rien. »

Ce que je craignais en intégrant cette équipe se révèle une réalité. Lawrence se demande ce que je fais là et ses déductions me blessent profondément. La femme qu’elle décrit est loin de me correspondre, seulement elle ne me connaît pas… Est-ce que ça excuse ses paroles ? Je n’en suis pas si sure.  « Tu penses que je n’ai jamais connu la difficulté ? Le nom Cartwright ne me donne pas droit à un statut de privilégiée. Il ne m’a pas faite entrer en médecine, il ne m’a pas aidée à passer les examens  ni à obtenir mon diplôme. J’ai eu un job étudiant, comme beaucoup d’autres… mes parents m’ont appris à travailler pour obtenir quelque chose même si j’aurais pu l’avoir d’un claquement de doigts. J’ai connu des déceptions et des échecs, des situations douloureuses… Si je suis ici, c’est pour me dépasser et essayer d’oublier le quotidien. Je pense que ça nous fait un point commun, non ? » je demande sans attendre de réponse. Je respecte son refus de régler ça sur le terrain même si je suis persuadée qu’elle aimerait se défouler sur quelque chose.
"Le seul combat perdu d’avance est celui auquel on renonce.
.(@originecitation // beerus)
Breaking point

_________________


☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah Jeu 14 Sep - 10:42

Gonna make you wonder why you even try hard times gonna take you down and laugh when you cry these lives and I still don't know how I even survive hard times hard times and I gotta get to rock bottom ♦ Paramore


Mes propos ne sont pas totalement justifiés, peut-être même sont-ils carrément injustes. Seulement, je n'ai jamais cherché de coupable en bientôt trois ans de difficultés. Je n'ai eu de cesse de pousser William vers Savannah et le traitement qu'elle lui proposait. Finalement, peut-être est-ce moi qui n'ai pas suffisamment bien joué mon rôle. Peut-être étais-ce à moi de le convaincre et non à son médecin. Mais il est trop douloureux de l'admettre. J'ai bien conscience des nombreuses erreurs que j'ai commises. Mais je sais aussi tout ce que j'ai pu sacrifier pour mon père. Dès lors, je suis incapable d'avouer une fois de plus que j'ai failli à ma mission. La culpabilité me ronge bien assez dans une déroutante quantité de domaines. Et puis, j'imagine que le rôle d'un médecin n'est pas seulement de diagnostiquer et de traiter. Je ne sais pas bien ce qu'elle aurait pu faire de plus, je ne sais même pas ce qu'elle a déjà fourni comme efforts. Il faut dire que mon père, entre secrets et mensonges, n'a que rarement abordé le sujet de ses rendez-vous médicaux. Cependant, je suis persuadée qu'elle aurait pu en faire plus.

Ne remettez pas toute la faute sur mon père! J'ai bien conscience qu'il n'est pas parfait, loin de là, et j'ai moi même envie de jeter l'éponge lorsqu'il n'a de cesse de dresser de nouveaux murs lorsque je parviens à peine à en franchir un. Seulement, il n'est pas de si mauvaise volonté que ce que vous voulez bien dire, après tout il n'a jamais manqué un rendez-vous avec vous, c'est qu'il cherchait quand même à s'accrocher! déclarais-je alors qu'elle décrivait William comme une tête de mule. Elle avait bien entendu raison sur ce point, mais cette façon qu'il a de reculer l'échéance est due à la peur. Peur de mourir, peur de perdre toutes ses facultés, peur de me laisser seule. Et puis, comme je viens de vous le dire, si vous même n'avez pas été en mesure de le convaincre de quoi que ce soit, peut-être qu'un collègue y serait parvenu. Savannah aborde alors des associations avec lesquelles elle avait mis mon père en contact. Je dois bien admettre qu'il ne m'en avait jamais parlé. Je ne laisse cependant rien trahir son mon visage et passe sur ce sujet. Mais au fond de moi, je suis bien conscience que c'est un secret de plus, une trahison de plus.

La jeune chirurgienne tente de me convaincre qu'elle me comprend, mais que ma colère ne devrait pas être tournée vers elle. Je ne pense pas qu'elle ai raison. Certes, ce n'est pas elle la cause du mal de mon père et elle a cherché à l'aider à plusieurs reprises. Je ne peux pas oublier que c'est elle qui m'a ramenée à lui. Cependant, c'est un peu trop simple de considérer qu'avoir essayé suffit. Un médecin qui ne guérit pas un patient devrait tout simplement se remettre en cause. J'ai bien conscience que certaines situations sont insolubles et que des maux sont impossibles à traiter. Mais dans la mesure où mon père est guérissable, elle aurait dû y parvenir plus tôt. Alors que mon ton s'était plus ou moins détendu et que mon intonation de voix s'était faite un peu plus douce, la sujet qui est alors abordé me ramène à ma rage de tout à l'heure. Il faut dire que je nourris de plus en plus de colère, tournée vers une grande partie de la population de Tenby. Justifiée ou non. Tu crois vraiment qu'on a le même genre de difficultés? Le fait qu'elle nous cherche un point commun me révolte. Le fait qu'elle cherche à décrire sa vie comme parsemée d’embûches me révolte.Tu crois que je pourrais faire médecine? J'en suis toujours à me demander si je vais pouvoir faire des études après le lycée. Ma mère pompe du fric à mon père. Lui même doit cesser de travailler à cause de cette putain de maladie qui n'aura pas été traitée assez tôt pour que son patron ne la découvre pas. Il va devoir se payer un défibrillateur ou que sais-je encore avec de l'argent qu'on a pas et oui, peut-être une aide d'association si tu le dis. Mais avec tout ça c'est à peine si on aura les moyens de me payer une haute école pourrie. Alors quand on a fait médecine à l'université, on a pas le droit de se comparer à moi, conclus-je la rage au ventre. Je n'avais encore jamais abordé de façon aussi nette la peur qui me rongeait de devoir bosser dès l'an prochain. De devoir abandonner des rêves que je cherchais déjà à oublier à contre cœur.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Breaking point ϟ Lawrence & Savannah

Revenir en haut Aller en bas

Breaking point ϟ Lawrence & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP abandonnés-