AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

My home is your home | Magnùs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: My home is your home | Magnùs Sam 19 Aoû - 20:32

Le temps est maussade à Tenby, on se croirait plus en octobre qu’en août, mais cela n’empêche pas Fred d’être de bonne humeur. Il a eu son père au téléphone ce matin, et a appris qu’il serait là pour dîner avec lui. Si pour certain, l’idée de passer une soirée en tête à tête avec son géniteur ressemblerait plus à un cauchemar qu'autre chose, c’est tout le contraire pour le jeune Hadsen. Il est toujours ravi de passer du temps avec Magnùs, et encore plus aujourd’hui puisqu’il va pouvoir lui faire visiter sa nouvelle maison. Ces derniers mois, Fred a pas mal traîné à Tenby, mais il se contentait de squatter à droite à gauche, d’abord chez un vieil ami puis chez d’autres dont il a récemment fait connaissance. C’est seulement avec la confirmation qu’il fera ses études à Swansea, pas bien loin d’ici, qu’il s’est décidé à se trouver un logement bien à lui. Il a finalement jeté son dévolu sur une petite maison avec deux chambres située sur Oakridge Acres, une rue tranquille aux loyers raisonnables. Bien sûr, il aurait préféré avoir une belle maison en bord de mer, mais à 24 ans, il se dit qu’il est grand temps qu’il prenne un peu d’indépendance et qu’il arrête de compter sur l’argent de papa. Alors, il a pris un petit boulot, et se contentera de cette petite maison grise à la porte rouge flashy. Même si le loyer reste abordable, Fred n’est même pas sûr de pouvoir l’assumer entièrement en plus de ses dépenses personnelles avec son maigre salaire de caissier, mais c’est déjà un bon début n’est ce pas ?

Après avoir passé son après-midi au refuge animalier à s’occuper de ces pauvres animaux abandonnés, le jeune Hadsen regagne sa maison, en prenant le soin de faire un détour pour acheter de quoi dîner pour ce soir, puisque pour le moment, son frigo était quasiment vide. Même s’il n’a pas de don particulier pour la cuisine, il a envie de faire un effort ce soir, pour accueillir son père comme il se doit. D’ailleurs, une fois chez lui, il se dépêche de ranger les dernières affaires encore dans les cartons, espérant pouvoir retrouver une maison relativement ordonnée avant que son père débarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Dim 20 Aoû - 11:25


I'm so proud of you my son.
C'est avec une immense fierté que tu demandes à Dolan de prendre la route de Tenby. Ton fils vient de s'installer dans sa maison, sa première maison, à lui. Tu es un père heureux mais d'un autre côté voir ton fils prendre son indépendance, c'est bizarre. Il faut avouer que tous les deux, vous êtes vraiment proches, vous partagez tout et ça, depuis le décès de ta femme, Judith, la mère de Fredrik. Cela fait longtemps qu'elle vous a quitté, vous laissant tous les deux à vous débrouiller et ça c'est plutôt bien passé. Fredrik est un jeune garçon tout a fait respectable que tu soutiens dans toutes ces décisions, certes ça n'a pas été toujours simple, mais tu as toujours été derrière lui afin de le soutenir. Tu ferais tout pour ton fils et il le sait. Il ne te force à rien et tu le remercies pour ça, parce que grâce à lui, tu travailles encore et toujours avec une hargne qui ne te quittera jamais.

Le voyage en voiture est plutôt long, mais tu as le temps de préparer des e-mails pour des rendez-vous, comme ça tu auras un peu d'avance sur le travail à faire demain. Dolan prend son temps aussi, pour la première fois qu'il roule en suivant les limitations de vitesse. Il est tout aussi excité de trouver Fredrik, apparemment, il a envie de lui offrir son cadeau, parce qu'en plus d'une bouteille d'un alcool de chez lui,  tu suspectes le petit paquet à sa droite d'être un maillot d'une équipe de foot. Il n'a pas été discret, tu savais bien que sa demande n'était pas de la curiosité pure et dure. Tu ne lui en veux pas, c'était amusant et puis, Dolan n'est pas là pour se la jouer discret, tout le contraire. En plus de ton chauffeur, il est devenu un ami, un confident, il sait tout de toi et il garde le secret, il te juge parfois, contestant des choix que tu peux faire parce qu'il ne voit pas la même chose dans le monde que toi, mais il n'en reste pas moins respectueux au maximum. Il te soutiendra jusqu'à la mort et tu le sais.  

Tu fermes ton ordinateur portable en soufflant, tu retires tes lunettes que tu ranges dans la boite qui se trouve dans ton sac de voyage tandis que Dolan récite à voix haute l'adresse exacte de la maison de ton fils afin de ne pas se tromper.  Tu jettes un  coup d’œil sur ta montre et tu remarques que malgré tout, vous êtes en avance. Tu auras le temps de fumer une cigarette à la sortie de la voiture et tu n'y manques pas, dès que le moteur se coupe, tu allumes ta cigarette et tu fumes tranquillement, ton sac à tes pieds. Dolan comme à son habitude est appuyé contre le capot de la voiture, il observe tout ce qu'il se passe autour de vous, son paquet derrière le dos. Tu jettes ton mégot dans la poubelle à côté de la voiture, tu redresses le col de ta chemise, ton sac sur l'épaule, tu t'approches de Dolan qui parle le premier « ha det så roligt! » Un léger sourire en coin, tu le remercies, tu prends son sac avec ses deux paquets et tu t'éloignes. « du också. » Un dernier signe de la main sans te retourner, tu arrives devant la maison et tu sonnes.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Lun 21 Aoû - 14:21

Une fois ses chaussures et son manteau enlevés puis les courses posés dans la cuisine, Fred commence par allumer la musique -le best of d’Oasis - à fond pour se donner le courage nécessaire pour finir tout ce qu’il a à faire avant que son père arrive. Le jeune homme commence par la cuisine, songeant qu’il pourra ranger pendant que ça commence à cuire. Il sort donc la recette qu’il a sélectionnée, des lasagnes au saumon et aux épinards, et se met au boulot. Il a l’impression d’être un peu empoté dans ses gestes à cause du manque d’expérience, mais il est finalement plutôt satisfait du résultat, qu’il met au four sans tarder. Maintenant, il doit encore mettre de l’ordre dans sa maison. Heureusement qu’elle n’est pas trop grande finalement, parce qu’il n’aurait jamais réussi à la garder ordonnée dans le cas contraire. Il n’a jamais eu besoin de faire le ménage lui même auparavant, et il est loin d’être un expert en rangement, mais il est motivé à faire de son mieux pour tenir correctement son logement. Il commence donc en rangeant la pièce principale du rez de chaussée, une cuisine américaine ouverte sur un salon décoré dans le style scandinave. Il sort ses derniers livres et DVDs d’un carton pour les poser dans sa petite bibliothèque tout en chantonnant les paroles de Wonderwall. Il regroupe ensuite les fringues qui traînent un peu partout pour les emmener à l’étage, dans sa chambre. Trop feignant, pour s’occuper de ça maintenant, il juge qu’au moins ici, ses vêtements ne gêneront personne et qu’il pourra sans occuper plus tard. D’ailleurs, il n’a réellement pas le temps de s’occuper de son linge ce soir puisqu’il entend sonner à la porte.

Fred descend rapidement les escaliers, passe baisser sa chaîne Hifi - en train de jouer Don’t look back in anger, sans doute sa chanson préféré de l’album - avant d’aller ouvrir à son père. Un sourire se dessine naturellement sur son visage en se retrouvant face à Magnùs. “Bonsoir !” Lance-t-il avec enthousiasme avant de lui faire une accolade. “Tu m’as manqué.” Ajoute-t-il avec sincérité. Ils se parlent tous les jours au téléphone, mais ce n’est pas vraiment pareil que de se voir en vrai malgré tout. Il le laisse entrer, avant de refermer la porte derrière lui. “Ça va, le trajet t’as pas paru trop long ?” Lui demande-t-il alors, même si depuis  le temps, son père doit avoir l’habitude de passer sa vie dans les transports. "Y'a quoi là dedans ?" Ne peut-il ensuite pas s'empêcher de demander avec curiosité en jetant un œil au sac que tient son père. Peut être s'agit-il de la bouteille de Dolan dont il lui avait parlé par message ?


Dernière édition par Fredrik Hadsen le Ven 29 Sep - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Mar 22 Aoû - 10:56


I'm so proud of you my son.
Voir le visage de ton fils est certainement l'un de tes plus grands plaisirs. Tu souris à ton tour avec un peu moins d'enthousiasme, parce que tu es simplement plus fermé, plus froid que ton fils qui a hérité de toute la chaleur de sa mère. Tu es bien moins exubérant que lui et que sa mère à l'époque ou elle était encore là. « Bonsoir Fred. » Dis-tu simplement avant de glisser tes bras autour de son dos, prenant cependant bien soin à ne pas ni renverser la bouteille et encore moins lâcher le petit paquet que Dolan t'a confié. « Toi aussi tu m'as manqué mon fils. » Tu le lâches et tu avances à petits pas dans la maison, tu observes la décoration d'intérieur d'un œil distrait, à vrai dire, tu essaies plus de déterminer quelle musique il est en train d'écouter parce que ce n'est pas la première fois que tu as écouté ce morceau. « Non, vraiment pas et puis, ce n'est pas la première fois que je viens dans cette ville. » Tu penses à Jean, à Eileen aussi. Tu connais certainement mieux Tenby que pas mal de ses habitants qui sont là depuis quelques années. Tu venais tellement ici que tu te souviens de lieux complémentent secrets et qui ont malheureusement disparu avec le temps. Tu pourrais te balader et voir si les spots que tu visitais avec Eileen sont encore présents, Fred serait sans doute ravi de les découvrir.

Tu hausses un sourcil suite aux quelques mots de ton fils au sujet du paquet que tu lui tends avec un sourire. « C'est de la part de Dolan, il aurait bien aimé passer, mais apparemment, il a des choses à faire. » Dis-tu en haussant les épaules. Un rendez-vous avec une femme certainement ou alors, une filature que tu lui as demandé de faire et que tu as oublié, tu sauras tout  plus tard. De tout façon à un moment ou à un autre, il va devoir repasser, tu as ton sac de voyage dans la voiture. Tu n'as pas grand chose sur toi. « Et bien mon fils, je suis fier de toi, très fier. » Tu t'avances dans la maison, les mains dans les poches, tu jettes un coup d’œil dans la cuisine, le salon. Tu ne fais pas une visite complète, du vois bien qu'il n'est pas complètement installé encore. Maintenant, c'est chez lui, sa maison, son nid. Tu le connais bien ton fils, tu sais que tu seras toujours le bienvenu ici, mais ça reste sa maison, sa première maison et c'est un grand moment. « Tu as déjà fais visité ton petit palais à tes amis ? » demandes-tu curieusement. Tu sais qu ton fils a des proches dans les coins et tu t'inquiètes toujours qu'il reste trop souvent dans son monde. Tu aimes savoir qu'il soit bien entouré. Il a besoin de plus que simplement toi. Tu cherches à ce qu'il soit le plus heureux possible au delà de toutes les épreuves que vous avez traversé tous les deux. Tu t'avances dans la cuisine jetant un coup d’œil dans le four avec un léger sourire. « On sent bien que c'est un grand jour, tu cuisines. » Tu le cherches un peu, taquin. Mais c'est vrai que ni pour toi, ni pour lui, la cuisine ce n'est pas votre tasse de thé.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Dim 3 Sep - 23:19

Fred appréhende un peu de montrer son nouveau logement à son père, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux de l’entendre arriver, et il l’accueille comme toujours avec enthousiasme. Après les salutations d’usage, il laisse son père entrer. “C’est vrai. D’ailleurs si tu connais des coins sympa, je compte sur toi pour me les montrer !” Fait remarquer Fred, songeant que son père connaît peut être mieux Tenby que lui, même s’il n’y vit pas. Le jeune homme a déjà eu le temps de découvrir pas mal d’endroits agréables dans les environs, mais si son père peut en ajouter à sa liste, c’est toujours bon à prendre. Fred s’intéresse ensuite au paquet que tient son père.

“Tu crois qu’il a un rencard ?” Demande curieusement le jeune Hadsen en apprenant que Dolan est visiblement trop occupé pour passer le voir. Il est un peu déçu d’ailleurs, même si cela lui fait plaisir de voir qu’il a eu une petite attention pour lui. “Je peux l’ouvrir maintenant ?” Demande Fred comme un gamin devant son paquet cadeau d’anniversaire. La remarque de son père lui décroche ensuite un nouveau sourire.

“C’est vrai ? C’est pas encore très bien rangé et décoré mais bon, c’est quand même cool d’avoir un endroit rien qu’à moi.” Admet Fred, heureux d’avoir sauté le pas. Il n’a jamais eu de problème à cohabiter avec son père, mais il commençait tout de même à ressentir un besoin d’indépendance. Certes, son logement est modeste, et pas vraiment comparable à leur appartement de Londres, mais c’est chez lui maintenant, et cela lui convient très bien. “Non pas encore, je pensais faire ma crémaillère le week-end prochain.” Explique-t-il à propos de ses amis. Il a le contact facile, alors il s’est rapidement fait des potes à Tenby et sera ravi de les inviter ici. Il attendait simplement d’être bien installé pour le faire.

Un léger sourire amusé se dessine sur son visage lorsque son père le taquine à propos de la cuisine. “T’as vu l’effort que je fais pour toi ! Tu devrais prendre exemple...” Rétorque-t-il, puisque son père ne cuisine pas plus que lui en général. Fred en profite pour jeter un oeil au four pour surveiller son plat, qui n’est visiblement pas tout à fait cuit. “Tu veux boire quelque chose ? On peut ouvrir la bouteille de Dolan si ça te tente.” Propose-t-il alors naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Lun 4 Sep - 10:54


I'm so proud of you my son.
Doucement tu hoches la tête à l'acceptation de partager quelques coins secrets de cette ville, mais pas tous, tu lui laisseras l’immense plaisir de les découvrir lui-même. Tu ne vas pas non plus lui gâcher tout le plaisir que tu te souviens avoir eu à la découverte de cette parfaite petite ville. Bien qu'elle a changé, il doit rester quelques traces du passé. « Je ferai ça. » Dis-tu simplement avec un ton un peu vague, Fredrik te connaît tu ne vas certainement pas lui faciliter les choses, tu aimes le défi et tu sais à quel point c'est grisant de découvrir quelque chose soit-même. Tu souris en coin en le voyant triturer le paquet que Dolan t'a donné avant de s'enfuir je ne sais où. « Je suppose, à vrai dire je ne suis guère au courant de ses activités ce soir. » C'est avec un sourcil haussé et un air intrigué que tu réponds à ton fils. Pour une fois que tu ne sais pas tout ce qu'il se passe, c'est bizarre. Il va falloir que tu arrives à déterminer ce que ton chauffeur qui est aussi ton garde du corps et confident fait en ce moment. Est-ce qu'effectivement il est avec une jeune femme ou est-ce qu'il réalise une filature ou autre mission que tu lui as demandé de s'occuper. « Je pense que oui, il ne me l'a pas donné pour que tu te contentes d'observer le papier cadeau. » Tu sais ce qu'il y a dedans, un maillot d'une équipe de foot avec le nom de Fredrik au dos mais alors tu es bien incapable de dire quelle équipe c'est. Tu as déjà assisté à des matchs, mais simplement pour accompagner des personnes et surtout, pour le travail, tu n'as jamais été trop intéressé dans un autre sport que le tennis.

Tu avances tout doucement dans la maison, pas très grande à ton goût, mais tu es persuadé que ton fils va y trouver sa place et y prendre du bon temps. C'est tout ce que tu demandes de toute manière, si il est heureux, le reste n'a pas réellement d'importance pour toi. « C'est sur que ce n'est pas comme à la maison, mais c'est bien, même si ce n'est ni rangé ni décoré, je suis persuadé que tu vas faire de cette maison un vrai chez toi. » Tu n'es pas amère dans tes paroles non, certes tu es triste de voir ton fils partir de chez vous, mais tu l'as gardé bien assez longtemps sous ton aile. C'est certainement la mort de Judith qui t'a fait agir de la sorte, le besoin d'avoir ton fils avec toi, la peur de le perdre, tu ne peux pas lutter contre ça mais en même temps, tu n'as pas le droit de voler la vie de ton fils. Fredrik a besoin de sa liberté, il a besoin de vivre pour lui et pas pour toi. « Je me sens privilégié alors ! » Dis-tu avec un sourire, tu passes ta main sur l'épaule de ton fils. « Mais je te déconseille vivement de critiquer ma cuisine. » Tu ne cuisines pas souvent, mais tu as réussi à te familiariser avec quelques plats, comme les lasagnes... enfin surtout les lasagnes. « J'attends avec impatience de goûter ce que tu as préparé. » Dis-tu malicieusement en observant du coin de l’œil le four jusqu'à ce que tu reportes ton attention sur ton fils. Tu lui prends la bouteille d'alcool de Dolan que tu déposes sur la table. « Oh non, je te déconseille de l'ouvrir ce soir, je travaille demain et je ne tiens pas à appeler ma patronne pour lui parler d'une gueule de bois. »  Cette fois tu ris, mais il faut savoir que tu sais de quoi tu parles, ce n'est pas un alcool comme les autres et ça peut plu vite rendre malade qu'autre chose, mais pour les fins connaisseur, c'est un élixir d'une certaine rareté, à boire avec grande modération. « Du simple vin ferait l'affaire ou même, je peux m'en passer. » Tu ne sais guère si ton fils a des bouteilles de vin, tu sais que tu lui en as donné, la question est, et-ce qu'il les a  ces bouteilles.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Ven 15 Sep - 23:17

Fred répond par un sourire quand son père accepte de lui montrer quelques lieux sympas dans le coin. Il se doute que Magnús ne le guidera pas forcément à tous les endroits qui lui sont chers, mais le jeune Hadsen ne lui en voudra pas de garder une part de son jardin secret pour lui seul. De toute façon, Fred espère également trouver par lui même des lieux magiques, dont ce village entouré de mer et de verdure doit regorger.

“T'es au courant de tout sauf de l'essentiel quoi…” conclut il avec ironie lorsque son père n'est pas capable de lui dire ce que fait Dolan de sa soirée. Il est vraiment nul pour les potins ! Fred n'aura qu'à mener lui même sa petite enquête plus tard. En attend, il a un cadeau entre les mains, et il est impatient de l'ouvrir. D'ailleurs, une fois l'approbation de son père, il ne tard pas à déballer le paquet. Il en sort un maillot de l'équipe d’Arsenal, sa favorite, floqué de son nom avec le numéro de son joueur préféré. “Oh il est trop cool !” S'exclame t il avec le sourire, constatant que Dolan connaît définitivement bien ses goûts. “Je vais lui envoyer un message pour le remercier.” Songe-t-il à voix haute avant de sortir son téléphone de sa poche pour envoyer rapidement un texto au chauffeur de son père. Il pose ensuite le sac dans un coin tout en continuant la conversation avec Magnús. “J'espère.” ajoute Fred suite aux mots de son père concernant sa maison. A vrai dire, c'est la première fois qu'il a un “chez lui” sans son père, alors pour le moment cela lui fait un peu bizarre, mais il est convaincu qu'il va s'y faire. De toute façon, avec tous les déplacements professionnels de Magnús, Fred a l'habitude de ne pas voir son géniteur tous les jours, donc la transition devrait être simple. Et puis, à son âge, il est temps qu'il prenne son envol !

“J’oserais pas voyons… Mais j'aimerais bien y regoûter à l'occasion, depuis le temps j'ai oublié si tu étais vraiment bon dans ce domaine.” Répond Fred dans un fin sourire. En général, même quand ils dînent ensemble ils ne cuisinent pas, mais le jeune Hadsen sait bien que lorsque Magnús se donne le mal de cuisiner, c'est bon. Il espère que son plat le sera aussi, puisqu'il va devoir apprendre à se faire à manger lui même à présent. “Ne t’attends pas à un plat gastronomique, tu risques d’être déçu…” précise Fred face à l’impatience de son père concernant le repas, même s’il se doute que Magnùs ne s’attend pas à quelque chose de très élaboré vu le manque de pratique de Fred en cuisine. Le jeune hôte propose alors à boire, et la réponse de son père lui décroche un sourire. “Ça t’est déjà arrivé ?” Demande-t-il par curiosité, n’ayant pas le souvenir que ce soit le cas. “En tout cas, si je peux la boire ni avec mes potes ni avec toi cette bouteille, je sais pas quand je vais l’ouvrir…” Fait-il remarquer dans un fin sourire en référence à la consigne que son père lui a donné hier par sms. “On a qu’à ouvrir une de tes bouteilles dans ce cas.” Conclut Fred quand son père évoque le vin. Il lui a donné des bonnes bouteilles, alors c’est l’occasion ou jamais d’en ouvrir une. Il jette un oeil à son stock avant d’en sortir une de rouge. “Un Coteaux de Peyriac ça te va ?” Demande-t-il en essayant de prononcer au mieux le nom inscrit sur la bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Sam 16 Sep - 11:52


I'm so proud of you my son.
Un rire s'échappe de tes lèvres, tu secoues la tête de gauche à droite, évidemment que tu ne sais pas exactement ce que Dolan va faire, mais plus tard, tu pourras te faire ton idée. Tu arrives à déceler chez lui pas mal de choses liées à son comportement. Dolan ne peut rien te cache tout comme tu ne peux rien cacher à Dolan. La confiance entre vous n'a pas de limites, vraiment pas. Il y a des choses que tu partages avec ton chauffeur que tu ne peux partager avec ton fils, pour sa sécurité et sa raison. « Tu pourras lui demander. » Et il répondra avec un mensonge ou pas, tout dépendra de ses activités nocturnes. Tu croises tes bras sur on torse, tu souris, le cadeau de Dolan fait mouche, il connaît très bien ton fils et ça te fait plaisir de voir qu'il est heureux. Tu ne dis rien lorsqu'il lui envoie un message pour le remercier, tu sais que Dolan sera content de son côté aussi. Ton chauffeur apprécie énormément Fredrik et il le considère un peu comme sa famille aussi, faut dire qu'il est constamment seul, il n'a que sa sœur, mais avec sa vie bien calme et posée, elle ne passe pas souvent le voir, cela ne veut pas dire que Dolan l'oublie, au contraire. Il est très proche de sa famille. Tout comme toi. Vous avez énormément de points communs. Tu donnerais tout pour ton fils. « N'espère pas Fredrik, tu le sais aussi bien que moi, tout ira bien. Tu es chez toi, c'est un grand pas que tu viens de faire et crois-moi, je n'ai jamais été aussi fier de toi. » Tu poses ta main sur son épaule que tu serres avec tendresse. C'est difficile de voir son fils s'en aller, quitter la maison. Cette fois tu pourras vraiment le dire, tu es seul. Il n'y aura plus personne à la maison pour t'attendre. Tu vas devoir t'occuper, reprendre ta vie en mains. Tu te remets à rire suite à sa remarque sur ta cuisine. « Tu as de la chance parce que tu as goûté aux bons repas. » C'était sa mère, à Fredrik qui t'a donné des conseils pour cuisiner, faire certains plats et d'une manière ou d'une autre, elle est là lorsque tu cuisines. Il y aura toujours une part d'elle dans ce que tu fais. Judith sera toujours là. Tu n'es pas n grand cuisine comme le fait croire ton fils, tu maîtrises simplement repas afin de pouvoir te nourrir, sinon le reste du temps, tu commandes ou tu fais quelque chose d'on ne eut plus simple pour ne pas perdre de temps. Contrairement à certaines personnes tu es incapable de trouver du calme et ou de la paix lorsque tu cuisines, tu es bien trop perfectionniste, tu t'énerves rapidement.

« Je ne m'attends à rien du tout si ce n'est manger. » Tu as non seulement hâte de manger, mais aussi et surtout dire à ton fils qu'il est trop humble et que ça va être parfait. Tu le connais bien, il a beau dire que ce n'est pas grand chose, ça va l'être. Il n'y a rien de plus grisant que de voir son propre fils cuisiner pour son vieux père. « Comment ? » Tu quittes ta rêveries sur la cuisine de Fredrik pour lui répondre en hochant la tête de haut en bas. « Je ne t'avais jamais raconté ? » Tu hausses un sourcil, probablement que tu as oublié. « Nous étions à Londres avec l'ambassadeur russe ainsi que ses collègues. Pour les mettre à l'aise, nous avons eu une soirée arrosée à la vodka et je dois t'avouer que je ne suis pas un grand fan, comme on dit. Au bout d'un certain nombre de verres, j'étais incapable de me souvenir du numéro de ma chambre d’hôtel. Mais alors eux, ils étaient en pleine forme. Dola est venu me chercher en prétextant une affaire importante à régler. Il m'a sauvé. Un verre de plus et j'étais perdu. Du coup, le lendemain matin, une horreur, j'ai cru que ma tête allait exploser, encore plus quand j'ai du appelé ma patronne afin de lui annoncer mon retard ou mon absence, je ne suis plus très sur... » Rares sont les fois ou tu me rends bien pathétique et dorénavant tu ne te rends plus aux soirée avec les Russes ou autre Polonais, pas question de boire de la vodka. « Tu la goûtes et tu vois ce que tu en penses,si ça se trouve, tu apprécieras, mais c'est très particulier. » Après tout, si ses amis restent dormir chez lui, il peut bien les faire goûter cette délicieuse bouteille d'alcool qui va certainement brûler plus que leurs gorges. En tout cas, pas pour voir ce soir, vous avez une très belle bouteille à ouvrir comme ton fils te le propose. Tu souris en coin, c'est parfait. « La bouteille est parfaite. » Un très bon choix. Tu t'avances dans la cuisine et tu cherches deux verres pour les poser sur la table afin que Fredrik puisse vous servir tous les deux. « Sinon, les études, comment ça va se passer cette année ? » Tu l’interroges, c'est vrai que tu es un peu dans le brouillard là.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Ven 29 Sep - 22:46

“T’as raison, je vais faire ça.” Conclut Fred à propos de Dolan et des mystérieuses occupations de sa soirée. Le jeune Hadsen enchaîne donc son message de remerciement avec un message interrogateur, auquel Dolan ne prendra sans doute pas le temps de répondre maintenant. Ce n’est pas bien grave, la réponse n’a pas grand intérêt pour Fred dans le fond, c’est juste sa curiosité débordante qui le pousse à vouloir tout savoir. “Merci.” Souffle-t-il ensuite dans un léger sourire quand son père le rassure, et lui fait savoir qu’il est fier de lui. A vrai dire en vivant tout seul, il a peur d’être confronté à de nouveaux problèmes qu’il ne sait pas résoudre, et aussi un peu peur de se sentir seul, quand il rentre du boulot ou des cours et qu’il n’y a personne pour l’accueillir… Mais il sait qu’il pourra toujours compter sur son père, qu’il peut l’appeler quand il veut si quelque chose ne va pas, et cela le rassure. “De ton côté je suis sûr que tu t’imagines déjà tranquille sans moi, mais te réjouis pas trop vite, je compte bien revenir t’embêter régulièrement à Londres !” Ajoute le jeune homme, toujours souriant. En réalité, il se doute bien que cela ne doit pas être facile pour son père de laisser partir son seul fils, alors il essaye de le rassurer à sa manière. Fred sait bien qu’il n’a pas forcément besoin d’aller à Londres pour rester proche de son père, mais cela lui fera aussi plaisir de retrouver un peu cette ville, et l’appartement auquel il a fini par s’attacher.

“Bon, ça devrait aller alors…” Songe Fred quand Magnùs lui précise qu’il s’attend seulement à manger. Il évoque ensuite une gueule de bois qui l’a visiblement marqué, et qui intrigue le jeune Hadsen. “Je pense pas, je m’en souviendrais.” Assure Fred, puisque ce genre d’histoire est souvent mémorable. Il écoute donc le récit de son père avec attention et amusement. Enfin, sur le coup l’état de Magnùs ne devait pas être très drôle, mais c’est tout de même marrant d’imaginer son père se prendre une cuite à coup de shooters de vodka comme un adolescent. “C’est vrai que la vodka, c’est traître.” Fait remarquer Fred avec compassion, ayant lui aussi déjà mal fini une soirée à cause de cet alcool. “Ouais, je ferai ça.” Approuve-t-il ensuite à propos de la bouteille offerte par Dolan. Il ne compte pas l’ouvrir ce soir pour éviter les mélanges, mais il trouvera bien une occasion de la goûter. Après l’approbation de son père, Fred sort une bouteille de vin et la débouche alors que Magnùs sort deux verres.

“Et bien je passerai la moitié de ma formation à suivre des cours théoriques, et l’autre moitié à faire des stages à l’hôpital. Après je sais pas trop encore le rythme d’alternance entre les deux, je pense qu’ils vont nous expliquer ça le jour de la rentrée, le 4 septembre.” Répond il tout en servant le vin. Même si reprendre ses études le stresse, il est surtout impatient de commencer sa formation. Il pose la bouteille sur la table avant d’aller jeter un oeil au four. “Ça m’a l’air cuit !” Lance-t-il avec enthousiasme avant de sortir le plat à l’aide d’un torchon pour éviter de se brûler. Il le pose sur la table, qu’il avait dressé un peu plus tôt. “Et voilà : des lasagnes saumon-épinard faites avec amour.” Présente-t-il son plat afin que son père sache ce qu’il mange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Ven 29 Sep - 23:23


I'm so proud of you my son.
Tranquille ? Sans ton fils ? Jamais. C'est justement pire pour toi de savoir qu'il ne sera pas à la maison à t'attendre, il n'y aura personne avec qui manger, discuter, regarder un film ou tout simplement être. Tu seras tout seul et ça ne va pas te donner envie de rentrer et certainement que tu vas demander à travailler plus  histoire que tu ne passes pas ton temps seul parce que ça ne te va absolument pas. Lors que tu es seul, tu cogites, tu bois, tu fais des conneries et tu ne vas pas travailler, comme avec ton histoire. Fredrik pour toi, c'est ton équilibre, avec lui, tu te lèves le matin avec le sourire et tu te coche avec ce même sourire. Certes, il ne peut pas rester indéfiniment à la maison, tu t'en doutes, vu son âge, tu ne peux pas le faire rester avec toi jusqu'à la fin. C'est difficile à vivre de ton côté, mais tu ne peux pas t'empêcher d'être heureux. Il commence enfin à réellement découvrir les joies de la vie. « J'espère bien que tu vas revenir. C'est déjà vide à peine tu viens de partir. » Dis-tu en haussant les épaules. Tu ne veux pas qu'il s'inquiète pour son vieux père. Tu vas te débrouiller. Tu trouveras une solution, tu en as toujours une et parfois même plusieurs. « Je dois en avoir beaucoup des histoires à te raconter, mais tu étais trop jeune avant. » Tu souris en coin, tu le taquines, mais c'est vrai qu'il y a eu énormément d’histoires au travail que tu n'as pas raconté. Fredrik est assez âgé désormais pour t'entendre. Mais tu chercheras toujours à le protéger. C'est pour cela qu'il n'a jamais le droit à la vérité toute entière. Tous les parents font ça, non ? Tu espères parce que c'est comme ça que tu fonctionnes. « La vodka, la tequila, la liste est longue. » Mais pas le whisky, le whisky, c'est ta vie, tu en boiras tout le temps et jamais tu n'as eu de soucis avec cet alcool. C'est l'alcool des gentlemen.

Enfin, tu tentes de t'éloigner de ce genre de discussions, tu ne cherches pas à ce que ton fils regrette sont installation dans sa nouvelle maison parce que son père préférait qu'il soit à la maison. Tu le caches bien, mais c'est ton fils, il te connaît mieux que n'importe qui. Alors tu avoues que la discussion sur ses études est la bienvenue, d'autant plus que Fredrik s'est lancé là-dedans tout seul, tu n'as jamais eu ton mot à dire et tu as réellement envie de savoir ce qu'il en est et sincèrement,  plus tu l'entends parler de ça et plus tu te dis que sa mère doit être réellement fière de toi là où elle se trouve. « C'est vraiment bien. Je suis vraiment content que tu puisses faire ce que tu veux. J'ai vraiment hâte de savoir comment est-ce que tu vas t'en sortir et sincèrement, je vois que ton futur semble prendre une excellente route. » Tu avales doucement ta salive, tu regardes ton verre de vin. « Maman serait très fière de toi tu sais. » Tu oses lui dire, tu ne sais pas si il a besoin de l'entendre, mais tu connais bien ta femme, tu sais exactement ce qu'elle aurait pu dire là, ce que toi, tu ne sais pas dire parce que tu es toi, tu es moins affectif, moins joyeux. « Ça se passera très bien. » Tu en es certain. Tu pourras toujours user de tes connaissances pour que ça fonctionne aussi, mais tu sais pertinemment que Fredrik ne va jamais accepter que tu te mêles de sa vie. « En plus d'être cuit, ça à l'air délicieux. » Et ce que tu as sous les yeux confirme ce que tes paroles. « Tu veux que je mette la table ? » Demandes-tu simplement en haussant les épaules. « Mais en tout cas, j'espère qu'avec tes études de médecine, tu ne vas pas me faire la morale avec la cigarette. » Tu hausses un sourcil, interrogatif. « Et sinon, comment est-ce que tu vas ? » demandes-tu, très intéressé. C'est un grand changement dans sa vie.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Ven 13 Oct - 21:23

Même si Fred est enthousiaste à l’idée de prendre un nouveau départ avec la reprise de ses études et un nouveau logement, il est aussi un peu anxieux puisque c’est la première fois qu’il va vivre seul. Mais il essaye de ne pas trop réfléchir et plutôt voir au fur comment ça se passera. “Mais oui t’en fais pas, je te laisserai pas tout seul trop longtemps. Je sais qu’à ton âge, c’est important d’avoir régulièrement des visites…” Ajoute Fred dans un petit sourire taquin, comme si son père était une personne âgée isolée. “Tu sais ce que tu pourrais faire aussi pour combler le vide quand je suis pas là ? Trouver une femme pour partager ta vie…” Ose suggérer le jeune Hadsen, trouvant que son père est célibataire depuis bien trop longtemps. Magnùs n’a vraiment pas eu de chance dans sa vie sentimentale alors Fred comprend qu’il n’ait pas forcément envie d’ouvrir son coeur à nouveau, mais il aimerait malgré tout le voir heureux en amour…

“T’avais peur que je prenne exemple sur toi si tu me l’avais raconté plus tôt ?” Demande-t-il ensuite dans un sourire amusé en apprenant une des histoires de son père. Il espère en apprendre d’autres du genre maintenant qu’il est assez grand aux yeux de son géniteur pour entendre ce style d’anecdotes. “Pas faux… Mais en cocktail ça passe bien quand même.” Ajoute le jeune Hadsen à propos de la vodka et la Tequila, n’ayant aucun problème pour parler alcool avec son père. Lui, il évite généralement les shooters car il a du mal à savoir quand s’arrêter, mais il aime le goût sucré et fruité des cocktails, même si ça ne vaut pas une bonne bière.

Ils évoquent ensuite un sujet un peu plus sérieux, celui de ses études. Cela fait un moment qui Fred a quitté l’école, alors cela n’a pas été facile pour lui de se prendre en main afin d’être pris à la fac. Mais il est réellement motivé à l’idée de pouvoir devenir infirmier, et c’est bien pour cela qu’il s’est donné le mal de faire toute les démarches nécessaire pour entrer en formation. Alors forcément, il parle de son projet avec enthousiasme, et est heureux d’entendre l’avis positif de son père à ce sujet. “Ça fait un bail que j’ai pas eu besoin d’aller en cours et de réviser, alors j’espère que je vais m’en sortir… Je vais faire de mieux pour décrocher ce diplôme en tout cas.” Répond Fred, commençant à stresser pour sa rentrée. Il a déjà échoué une fois quand il a entamé des études de vétérinaire, alors forcément il craint de rater à nouveau. “Elle serait fière que je décroche un diplôme, et j’y suis pas encore…” Rectifie Fredrik. Il pense souvent à sa mère, et se demande quel avis elle aurait eu sur les différentes décisions qu’il prend… Mais il n’aura jamais de réponses formelles malheureusement. Alors, il préfère se focaliser sur l’opinion de son père au lieu de s’apitoyer sur son sort. Après tout, des tas d’enfants se retrouvent orphelins et sont sans doute bien plus à plaindre que lui, qui a un père aimant et prêt à tous les sacrifices pour qu’il soit heureux et épanoui.

L’alarme du four le tire de ses pensées, et il se lève pour l’éteindre. Il répond positivement à son père pour qu’il mette la table pendant qu’il amène le plat. Il commence à découper des parts alors que Magnùs reprendre la parole. “Etudes ou pas, je trouverai toujours que tu fumes trop tu sais…” Fait-il remarquer tout en servant le repas. Il n’aime pas faire la morale à son père, mais l’idée qu’il se pourrisse les poumons ne lui plait pas, forcément. Une fois tous les deux servis, il se rassoit et boit un peu de vin avant de répondre à son père. “Ça va, je m’habitue petit à petit à ma nouvelle vie. Cette semaine j’ai essayé de voir un peu les activités que je pourrais faire à Tenby, et je me suis inscrit au théâtre. J’ai ma première répétition demain, j’espère que la troupe sera sympa ! Et puis, je me suis aussi engagé comme bénévole au refuge animalier. J’essayerai d’y aller deux fois par semaine si j’ai pas trop de boulot avec mes cours.” Explique Fred avant de se décider à goûter son plat. Il est plutôt satisfait du résultat, et espère que son père va également apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Ven 13 Oct - 22:02


I'm so proud of you my son.
Tu fais mine d'être choqué lorsqu'il te dit qu'à ton âge il faut faire des visites. Tu es certes, d'un certain âge, mais tu es encore loin d'être vieux, tout comme tu es loin d'arrêter de travailler. Tu n'es pas contre que Fredrik vienne te rendre visite, passer des week-ends à Londres, seul ou avec des amis, tu t'en fous, du moment que tu peux le voir lui et aussi et surtout, les vacances dans la maison de famille en Suède. Il ne va pas y couper à ça, il a des tantes qui n'attendent qu'une seule chose, c'est le gâter, surtout qu'elles sont vraiment fières de le voir s'installer ici. D'ailleurs, tu es curieux de savoir ce qu'elles ont bien pu lui donner pour son installation. « Dis tout de suite que je suis vieux. » Dis-tu simplement taquin à ton tour, mais rapidement, ça disparaît, tu serres les dents et tu fais comme si de rien n'était. Ton fils te dit que tu dois rencontrer quelqu'un, être avec une femme à la maison et sincèrement, tu ne sais pas si tu en es capable. Ton deuil, il n'a jamais réellement été fait. Tu as encore du mal. Il t'arrive encore de te lever la nuit et de toucher le côté gauche de ton lit, celui de ta femme. « Je doute qu'une femme puisse me supporter, le vieil homme que je suis. » Tu joues sur les mots, tu essaies de rendre ça bien moins sérieux que ça doit l'être, simplement, tu ne te sens pas prêt pour offrir ton cœur, si il existe encore et laisser de la place dans les placards pour une autre femme de Judith. Tu devrais déménager hors, tu ne t'en sens absolument pas capable. Certes, tu as eu des femmes dans ta vie depuis qu'elle est partie. Mais, elles ne sont là pour que les lui, pour la compagnie, pour le sexe. Fredrik n'a absolument pas besoin de savoir tout ça. « Concentre-toi sur toi, jeune homme. » Ajoutes-tu avec un peu plus se sérieux avant de secouer la tête sur les côtés suite à sa remarque, tu lèves les yeux au ciel, décidant de ne pas lui répondre à ce sujet.

« Cocktails ou pas, l'abus d'alcool reste dangereux pour la santé. » Tu restes quand même son père et tu as eu des nuits de débauches dans ta jeunesse, tu étais à l'armée après tout, tu sais comment on fait la fête et ça, jusqu'à ne plus pouvoir se réveiller le lendemain, c'est pourquoi tu connais bien les risques et il ne faut jamais abuser des bonnes choses, sauf les cigarettes, mais ça, c'est juste pour toi, évidemment. Tu ne supporterais pas voir ton fils fumer, il ne doit pas faire la même erreur que toi, tomber dans cette addiction.
Tu fronces les sourcils, les bras croisés sur ton torse, tu comprends ce qu'il te dit, ça ne va pas être de tout repos, il va devoir donner énormément de lui-même pour s'en sortir, mais tu as confiance en lui, c'est un bosseur et quand bien même il se plante la première année, il réussira mieux plus tard. Jamais tu ne seras déçu par ton fils, tout le contraire. Tu es constamment fier de l'homme qu'il est devenu. « Il faut que tu aies confiance en toi, que tu travailles et même si c'est difficile, ne baisse jamais les bras, le travail finit toujours par payer. Je veux que tu gardes ça en tête, quoi qu'il se passe cette année, je serai fier de toi. Parce que je sais que tu vas te donner à fond. » Tu sais aussi que Judith penserait la même chose contrairement à ce que Fred te dit, elle serait fière de le voir essayer, pas seulement réussir. Tu secoues la tête de gauche à droite et tu ne relèves pas sa remarque sur sa défunte mère. Il n'a pas besoin de se mettre la pression comme ça. Tu t'installes à table et tu regardes ton fils s'occuper de ce fameux repas. Tu prends une gorgée de ton verre de vin, délicieux. Tu devais bien le goûter. « Ne t'inquiète pas pour ça. » Tu gères, tu pourrais arrêter de fumer, certainement aisément, mais tu n'en as pas envie, tu aimes bien fumer de temps en temps que ce soit des cigarettes ou bien des cigares, vous avez l'habitude à vos soirées au travail. Les cigares, le whisky sur des fauteuils en cuir et pendant ce temps, vous refaites le monde, comme si de rien n'était. « J'espère aussi que ta troupe serait sympathique, si tu obtiens un rôle dans une pièce quelconque et que vous avez des représentations, n'oublie pas ton vieux père. » Dis-tu, taquin avant de goûter à ton tour le plat, délicieux. « C'est vraiment bon Fredrik. » Tu le félicites avec un grand sourire. « Peut-être que lorsque tu auras un rythme, tu pourras voir éventuellement pour un animal à la maison, maintenant que tu vis chez toi. »  Vous n'avez jamais eu d'animaux à la maison parce que tu était bien trop souvent absent et pourtant tu sais à quel point il voulait un chien. « Je suis persuadé que tu trouveras toujours du temps pour aller au refuge. » Tu en es certain.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Dim 29 Oct - 23:24

“J’oserais pas voyons !” Répond Fred dans un sourire à la remarque de son père. Même s’il le taquine sur son âge, au fond le jeune Hadsen ne trouve pas que son Magnùs ait quoi que ce soit d’un vieillard aigri, et c’est avec plaisir qu'il compte lui rendre régulièrement visite à Londres. Et puis, c’est la ville où il a passé le plus de temps jusqu’à maintenant, alors il la considère encore un peu comme chez lui et cela lui semble naturel d'y revenir souvent, même s'il a aussi hâte de prendre ses marques ici et de pouvoir réellement considérer Tenby comme sa nouvelle maison. C’est bien partie pour, puisqu’il a déjà quelques amis, et qu’il participe à la vie de la petite commune en aidant au refuge ou en faisant partie de la troupe de théâtre notamment. Il ose ensuite évoquer une autre solution à son père pour lui éviter d’être plonger dans la solitude suite à son départ. “T’es largement supportable je te rassure. Je dirais même que quand tu y mets du tien, tu peux être agréable à vivre.” Fait remarquer Fred dans un fin sourire. C’est vrai que son père n’est pas forcément très sympathique avec tout le monde, mais il se doute que ce n’est qu’une fausse excuse et qu’il n’est juste pas prêt à se remettre en couple avec une femme. Même si Fred peut comprendre cela, il espère que ça changera un jour ou l’autre, car quand Magnùs aura l’âge de la retraite et qu’il n’aura plus son boulot pour occuper 90% de son temps, il risque de se sentir très seul… “Ouais, ouais…” Souffle-t-il simplement en guise de réponse quand son père lui conseille de se concentrer sur lui. C’est vrai que côté coeur, il a aussi du boulot, mais il préfère s’intéresser aux histoires des autres pour éviter de trop penser à son incapacité à draguer qui que ce soit.

“T’inquiètes, je bois toujours avec modération !”
Répond l’étudiant quand son père lui sort un slogan digne d’une campagne de prévention de la sécurité routière. C’est drôle qu’il lui dise ça après lui avoir raconté une anecdote avec les russes… Enfin, ça doit être son devoir de père de conseiller à Fred d’être prudent. Une chance pour lui, le jeune homme l’est naturellement, il n’y n’a jamais fait d’énorme conneries, que ce soit à cause de l’alcool ou d’autre chose. Ils évoquent ensuite les études de Fred, pour lesquelles il n’est pas vraiment confiance. Certes, c’est déjà une réussite qu’il ait été accepté dans cette formation et il compte bien tout faire pour réussir, mais ses échecs passés lui ont montré que parfois, la motivation et le travail ne suffisent pas. Sinon, il serait déjà vétérinaire, ou comédien… Malheureusement ce n’est pas le cas, et il espère cette fois avoir choisi un métier assez accessible pour qu’il s’en sorte. En tout cas les mots de son père le réconfortent, et lui donnent un peu plus confiance en lui. “Merci.” Répond il simplement dans un nouveau sourire, encouragé par les mots de Magnùs.

“Tu peux pas me demander ça, c’est normal que je m’inquiète, j’ai pas envie que tu meurs d’un cancer des poumons…” Fait remarquer Fredrik avec sérieux. L’idée de perdre son père prématurément lui est insupportable, et Fred trouve qu’il prend des risques inutiles avec ses foutues cigarettes… Mais il sait aussi que si Magnùs n’a pas envie d’arrêter de fumer, il ne peut rien faire malheureusement. Il préfère donc ne pas trop plomber l’ambiance en s’éternisant sur ce sujet et répond plutôt à la question de son père. “Ça marche, je t’inviterai à la première promis.” Accepte Fred avec plaisir concernant le théâtre. Il se doute qu’avec son travail, Magnùs ne pourra pas forcément être là dès la première représentation, mais il espère tout de même pouvoir jouer devant lui un de ses quatre. “Ravi que ça te plaise.” Répond Fred dans un sourire satisfait en constatant que son père aime le plat. “Oui, c’est ce que je me disais aussi.” Avoue-t-il avant de reprendre une bouchée de son plat. Lui qui a toujours rêvé d’avoir un chien, maintenant qu’il a un pavillon avec un jardin, c’est idéal ! Il pense d’ailleurs ne pas tenir très longtemps avant d’en adopter un au refuge. “Je pense aussi… Même si c’est un peu déprimant de voir autant d’animaux abandonnés, j’adore m’occuper d’eux !” Lance Fred dans un sourire. Malgré son emploi du temps chargé, il passe avec plaisir quelques heures chaque semaine à balader les chiens et s’occuper des chats. Ces animaux sont tous plus attachants les uns que les autres à ses yeux. Il boit un peu de vin avant de reprendre la parole. “Et toi alors, quoi de neuf ? C’est quoi ton prochain voyage ?” Demande-t-il ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ♣ Au service de Mrs Lloyd
TON PSEUDO : hiljaisuus.
TES DOUBLES : Lloyd Jenkins.
TON AVATAR : Colin Firth.
TES CRÉDITS : ÐVÆLING (avatar) & tumblr (gifs).
TA DISPONIBILITE RP : Jean & les vacances à Melbourne. (2/3)
RAGOTS PARTAGÉS : 181
POINTS : 845
ARRIVÉE À TENBY : 23/04/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : cinquante-trois ans.
PROFESSION : Diplomate.
REPUTATION : Vous voyez cet homme ? Je l'ai invité à boire le thé et il s'est montré tout sauf sympathique ! A tel point que je ne crois pas qu'il m'ait dit son nom... Enfin, de ce que j'ai compris, il est juste de passage dans le coin. Pas de quoi s'inquiéter, donc.



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Lun 30 Oct - 0:07


I'm so proud of you my son.
Tu as une certaine complicité avec ton fils que tu n'échangerais pour rien au monde. Tu ne sais pas si c'est parce que sa mère est décédée quand il était jeune que c'est le cas, mais le lien que tu as avec lui est extrêmement fort. Vous avez tous les deux traverser une épreuve douloureuse que tu ne souhaites à personne et sincèrement, vous vous en êtes bien sortis, certainement mieux lui que toi, mais il n'est pas censé savoir que son père a du mal à tourner la page comme ça. Deux femmes dans sa vie et deux chagrins d'amour qui n'ont jamais cessé de brûler. Un amour de jeunesse qui a mal terminé et la femme de sa vie qui s'est retrouvée malade jusqu'à en perdre la vie. Si Frederik n’avait pas été là, tu ne serais certainement pas de ce monde non plus car ce n'était pas le soutien de tes sœurs qui allait t'aider. Après, c'est difficile pour les autres de comprendre un chagrin comme celui-ci. La douleur est immense et parfois, elle n'a pas réellement de sens. C'est ce qui la rend atroce à supporter, parce qu'il y a ça et le vide, l'absence, la recherche, les illusions, c'est un  cercle vicieux que tu as traversé et heureusement que tu n'étais pas seul, heureusement... Mais alors maintenant, tu es constamment seul, bien que tu sois parfois en compagnie d'une femme, tu n'en cherches pas une constamment à tes côtés, tu ne sais pas si un jour tu seras capable d'aimer quelqu'un d'autre qu'Eileen ou bien Judith. Tu n'as pas essayer et tu ne veux pas réellement. « Tu dis ça parce que tu es mon fils et que tu ne veux pas me froisser. » Dis-tu avec un sourire en coin, mais tu prends le compliment. C'est vrai que tu n'es pas drôle tous les jours à vivre surtout quand tu es en colère à cause de ta patronne ou parce qu'un collègue a besoin d'être remplacé mais le reste du temps, tu as quelqu'un de plutôt calme et serviable. « J'espère que tu ne vas pas faire comme le fils de Joe, tu sais, mon collègue, sa fille s'est amusée à l'inscrire sur un site de rencontres sur internet... » Et les histoires de Joe sont absolument extraordinaires, bien que tristes aussi, vous avez eu des fous rires au sujet des rendez-vous qu'il a pu avoir avec des femmes sur ce site. Tu as entendu des histoires à mourir de rire. Après Joe en lui-même est assez drôle malgré-lui, il lui arrive toujours des problèmes et parfois c'est à se dire si il ment, mais il a vraiment la poisse, quasiment tous les jours, il se passe quelque chose dans sa vie de mal ou de simplement handicapant pour le reste de la journée mais il reste positif, tout le temps, le sourire, la forme, un mec bien ce Joe.  Enfin, vous n'êtes pas là pour parler  de Joe, ou alors plus tard, lorsque tu auras un peu bu et que tu seras d'humeur joueuse, tu pourras lui raconter des histoires à son sujet, mais en attendant, ce n'est pas lui le sujet, mais bien ton fils. « Et toi ? Niveau... Drague ? » Tu ne sais pas trop comment te placer à ce sujet avec ton fils parce qu'il n'a jamais réellement apporté quelqu'un à la maison et vous n'avez pas eu de discussions à ce sujet depuis bien longtemps.

Tu hoches la tête, tu as toujours eu confiance en ton fils, il fait bien attention, il sait s'amuser, certes, il peut faire des abus, un peu comme tout le monde, mais tu le sais responsable et tu as confiance en lui, tu pourrais lui donner ta vie sans même y réfléchir. Ton fils est un homme bien et ça, personne ne pourra te faire changer d'avis. « Je sais Fred. » Dis-tu presque fièrement.  Si ton fils est aussi bon à modérer les choses et à se contrôler, tu sais que son inquiétude à ton sujet et la cigarette ne s'arrêtera pas comme ça. Tu secoues négativement la tête sur les côtés et tu décides de ne rien dire, pas de quoi relever le sujet, il a certainement raison et tu ne désires pas lancer le débats, vous avez bien mieux à discuter tous les deux, comme le théâtre et le refuge. Tu changes de sujet rapidement pour éviter ceux qui fâchent, tu es malin, mais tu le sais malin aussi, le revirement de situation peut arriver d'une seconde à l'autre. « Et je ferai mon possible pour être présent et si par malchance je ne peux assister à la première, je serai là la représentation d'après. » Enfin, tu seras là à la première, tu as des tonnes de jours de congés à prendre étant donné que tu ne fais que ça, bosser, voyager et découvrir qu'il n'y a pas que les Européens qui ont des problèmes de communication. Tu dois avouer que tu préférerais être avec ton fils que travailler, surtout si c'est pour le voir exceller sur le devant de la scène. Tu es même persuadé que Dolan serait heureux aussi de le voir. Fred serait sans doute content de voir Dolan aussi. « Je ne peux qu'imaginer, c'est pour ça que je ne peux pas aller dans des lieux pareils... » Voir des animaux seuls et tristes, tu voudrais faire comme Fred, les sauver, or tu ne peux pas, tu n'as pas le droit, tu n'es pas capable de prendre soin d'animaux, tu es tout le temps en vadrouilles. Tu n'aurais pas dis non avant pour avoir un chien à la maison, mais vous ne pouviez pas et heureusement pour toi, Fred, même gamin il comprenait tes raisons. « Mais si tu aimes ce que tu fais, c'est tout à ton honneur. » Dis-tu avant de recommencer à manger, parler, c'est bien mais tu en oublies le délicieux repas de ton fils accompagné d'un vin parfait.  « Le prochain voyage ? » Tu poses ta fourchette après une dernière bouchée. « Probablement en Suède ou en Belgique, je ne sais plus exactement les dates. Je verrai tes tantes du coup, si tu as des demandes ou des besoins, je pourrai voir avec elles. » Tu souris avant de prendre une gorgée de ton verre de vin, ça fait longtemps que Fred n'a pas été les voir c'est pour ça que tu attends sa répondre avec impatience.

_________________


 
What a Face :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs Lun 13 Nov - 16:05

Malgré le décès de sa mère lorsqu’il était enfant, Fred s’estime chanceux. Chanceux d’avoir un père comme le sien, qui a toujours été là pour lui, qui l’a toujours soutenu et avec qui il peut parler de tout en toute confiance. Il sait que peu de gens ont cette complicité avec l’un de leur parents, alors même si sa mère lui manque, il n’a pas le droit de se plaindre. De toute façon, Fred a toujours été du genre à focaliser sur le positif pour avancer. “Même pas vrai.” Assure le jeune homme à propos du compliment qu’il vient de faire à son père. Il pense sincèrement que, malgré son caractère pas toujours facile, il pourrait trouver à nouveau l’amour s’il s’en donnait le mal. Mais visiblement, ses années de célibat ne lui ont pas suffit à tourner la page sur ses amours passés…

“J’y avais pas pensé, mais ça pourrait être une bonne idée tiens !” Songe Fred à propos des sites de rencontres. De nos jours, c’est sans doute la façon la plus simple de faire des rencontres, surtout pour quelqu’un d’aussi occupé que Magnùs. Encore faudrait il qu’il accepte d’aller au rendez vous si jamais Fred s’occupait de faire son profil, et il doute que ce soit le cas… Il faut sans doute qu’il se fasse une raison, son père va rester célibataire encore longtemps sans doute, malheureusement… “Y’a pas grand chose à raconter, je crois que je suis pas très doué dans ce domaine…” Répond Fred, un peu gêné. Si un jour il est officiellement en couple, il se fera un plaisir de présenter l’heureuse élue à son père, ou au moins de lui parler d’elle. Ou de “lui” ? Fred a déjà été attiré par des garçons une fois ou deux, mais c’était en soirée, quand il avait un peu bu, alors il ne sait pas vraiment si ça signifie quelque chose… En tout cas, il n’est pas prêt à parler de ça avec son père.

“Je compte sur toi.” Conclut Fred dans un sourire à propos du théâtre. Il s’est déjà mis en tête que son père ne serait sans doute pas là à la première, car il sait à quel point il est débordé de boulot, mais il sait aussi qu’il viendra le voir dès qu’il en aura le temps, et cela suffit à rendre Fredrik heureux. “Ce qui est fou c’est que ces pauvres chiens ont tous été abandonnés et parfois même maltraités par leurs maîtres, mais malgré ça ils sont super heureux dès qu’ils voient un humain. C’est vraiment un animal pas rancunier, et avec surtout un tas d’amour à donner, c’est ça qui me donne autant envie de les aider je crois.” Explique Fred à propos du refuge. S’il le pouvait, il les adopterait tous ! Mais puisque ce n’est pas faisable, il fait au moins son possible pour rendre leurs vies un peu plus agréables. “Ah cool ! Non, je n’ai pas de demandes en particulier je crois… J'essaierai d’aller les voir pendant les vacances d’automne.” Songe Fred, qui réalise que cela fait un moment qu’il n’est pas allé voir sa famille.


Dernière édition par Fredrik Hadsen le Mar 14 Nov - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: My home is your home | Magnùs

Revenir en haut Aller en bas

My home is your home | Magnùs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-