AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The only hope for me is you. Fredrik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: The only hope for me is you. Fredrik Ven 11 Aoû - 15:04

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


Le retour à Tenby... Je l'avais imaginé difficile, mais en fait, il n'est pas aussi douloureux qu'escompté. Certes, le jet-lag doit aider. Le long vol entre Miami et Cardiff ne fut pas de la tarte et en plus de ça, la fatigue accumulée de cette semaine de folie me donne envie de me jeter dans un bon lit pour m'endormir quelques jours.
Hélas, les choses ne vont pas se passer comme je l’espérais. Mon père vient me chercher à l'aéroport et je le trouve étonnement silencieux tout au long du trajet. Evidemment, il me pose quelques questions sur Madison, sur sa mère qui était sa collègue pendant quelques années avant qu'elle ne reparte pour les Etats-Unis et sur mes impressions sur Miami. J'ai déjà été en Amérique, mais à chaque fois, il s'agissait d'un voyage avec le club d'escrime afin de participer à des compétitions. De ce fait, ces voyages étaient très strictes et bien souvent nous ne voyions rien d'autre en dehors de nos chambres d'hôtel et du gymnase.
Cette semaine avec Madison, elle était parfaite, mais je suis bien vite ramenée à la réalité quand nous posons pieds à Tenby. Mon père me regarde, de son regard confus et je commence à me sentir de plus en plus mal. Qu'est-ce qu'il s'apprête à me dire ? « Ma chérie... Hier, Sharry s'est sauvée quand j'étais au travail... J'ai appelé tous les vétérinaires du coin, j'ai placardé quelques affiches en dehors du centre, j'ai même demandé à Tenbreak FM de faire des annonces. Mais ne t'inquiètes pas, on va la retrouver. » Mais qui écoute encore la radio de nos jours ? Je me sens bouillonner à l'intérieur, mais pour une fois, ce n'est pas parce que je suis en colère contre mon paternel. Non, il a fait tout ce qu'il a pu et au final, même moi je n'aurais pas pensé à en faire autant pour retrouver Sharry. « Tu peux aller te reposer si tu veux... Moi je vais reprendre les recherches. » Ma gorge se serre et mes yeux deviennent humides. Je suis sur les rotules, j'ai envie de m'effondrer et de dormir, mais je ne pourrais jamais trouver le sommeil si je ne trouve pas mon Rottweiler. « Non non... Je vais prendre des affiches, je vais la chercher aussi. » Que je dis en posant mes valises dans le salon. Clairement, je n'ai pas le temps de les ranger et plus tôt nous nous mettons au travail, plus tôt nous retrouverons la chienne. « On couvrira plus de terrain si on se sépare. Je vais faire le parc, et tous les endroits où j'ai l'habitude de l'emmener. » Parce que oui, Sharry doit connaître par coeur les endroits où je l'emmène faire notre jogging quotidien.

Je prends un tas d'affiches, du scotch et une agrafeuse au cas où et je me dirige jusque dans le parc. « SHARRY ! » Je crie dans le parc, je donne des affiches à quelques passants sans même les regarder tant je suis au bord des larmes et puis je place quelques affiches dans les commerces, peu m'importe si les commerçants en question ne sont pas d'accord pour que je détruise leurs façades. « SHARRYYYYYY ! » Je commence à désespérer au bout d'une demie heure de recherches qui n'aboutit à rien et mon état s'empire quand j'appelle mon père et qu'il m'informe que de son côté aussi, il fait chou blanc. Après deux minutes de repos sur un banc, je recommence à accoster les gens au hasard et à tous, je leur sers la même phrase. « Bonjour, je cherche mon chien. Elle s'est sauvée hier. C'est un Rottweiler... Vous ne l'auriez pas vu ? » Oui, la même phrase pour tout le monde, y compris pour ce jeune homme qui passe par là et dont le visage ne m'est pas du tout familier.


_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Sam 19 Aoû - 22:44

Fredrik a droit à un drôle de réveil ce matin. En effet, avant même que son alarme sonne, il est tiré du sommeil par une voix féminine qui semble hurler devant chez lui. Intrigué, Le jeune Hadsen enfile un jean et sort pour voir ce qui se passe. Il se retrouve alors face à une scène insolite : une vieille dame promenant son bichon en train de repousser à coup de canne un Rottweiler qui lui aboie dessus et semble vouloir attaquer son clebs. Ne pouvant pas rester sans rien faire, le jeune homme décide d’intervenir, et sans plus réfléchir il s’approche, regarde le gros chien et lui lance un “coucher !” franc et ferme. Une technique payante, à la grande surprise de Fred. “C’est votre chien ? Parce que si c’est pas le vôtre j’appelle la police pour qui le mette à la fourrière ! Il n'a rien à faire ici, à traîner dans la rue !” Lance alors la vieille femme. Instinctivement, Fred décide de mentir et lui fait croire qu’il est bien le propriétaire de Rottweiler, craignant que l'animal finisse mal s’il reste à la fourrière… La mamie lui fait alors la morale pour qu’il apprenne à enfermer son chien avant d’enfin s’en aller, laissant Fred seul avec la bête. “Qu’est ce que je vais faire de toi maintenant ?” Demande-t-il alors au Rottweiler, qui le regarde sans méchanceté. Un bon point, il ne semble pas dangereusement agressif, juste affamé. Alors Fred décide de le guider jusqu’à l’intérieur de sa maison, et lui donne un reste de viande hachée qu’il dévore en moins d’une minute. Pendant ce temps, le jeune homme s’interroge sur la marche à suivre. Ce chien - qui est d’ailleurs une chienne - n’a pas de collier ni de tatouage apparent, alors peut être qu’il n’est à personne ? C’est peut être le destin qui l’a mis sur son chemin pour qu’il la garde ? Ou alors il y a quelque part un maître paniqué qui la cherche partout…

Quoi qu’il en soit, il faut qu’il parte au travail, alors il décide de remettre sa décision à ce soir. Confiant - peut être un peu trop - et ne souhaitant surtout pas qu’elle s’échappe n’importe où, Fred décide de la laisser dans la maison. Il part bosser au supermarché pas vraiment serein, et il l’est encore moins en rentrant chez lui à la fin de sa journée. Il rallonge malgré tout un peu son trajet du retour en passant par le parc, espérant que ces quelques minutes supplémentaires l’aideraient à y voir plus clair. Et contre toute attente, c’est finalement le cas. Une jeune femme l’aborde, semblant un peu paniquée et désespérée. Sa question est claire, et Fred n’a pas vraiment de doute sur la réponse.

“Je crois que si. Enfin si c’est une femelle… Elle trainait dans ma rue ce matin alors je l’ai gardé chez moi en attendant de retrouver son maître. Vous pouvez venir voir si c’est bien le Rottweiler que vous cherchez si vous voulez ? Ma maison est à cinq minutes d’ici !”
Explique Fred avec le sourire, même si cela lui fait un petit pincement au coeur de ne pas pouvoir garder ce nouveau compagnon un peu plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Lun 4 Sep - 19:14

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


C'est le désespoir le plus total qui m'étreint à mesure que le temps passe sans avoir de nouvelles de Sharry. Et plus encore, c'est une grande part de culpabilité qui s'y joint quand je me dis que si elle s'est sauvée, c'est parce qu'elle a cru que je l'avais abandonné. Il est vrai que je ne pars jamais très longtemps sans elle et encore moins souvent aussi loin. Pourtant, ces quelques vacances à Miami, j'en avais grandement besoin : revoir Madison, changer d'air, et surtout ne plus voir Daniel ou cette pimbêche d'Eleanor Griffiths (ou pire : voir les deux ensemble). C'était bon, cette semaine là-bas. Mais malheureusement le retour à Tenby est difficile. Trop difficile. Il ne manquerait plus que je tombe sur Daniel en cherchant Sharry. Heureusement, une telle chose ne se produit pas et je tombe nez à nez avec quelqu'un d'autre… Quelqu'un d'autre qui a peut-être vu la chienne. Comme avec tout le monde, je m'attends à un signe de la tête négatif en l'abordant, mais non… Il change la donne, il me fait espérer à nouveau et mes yeux s'arrondissent. Je hoche vivement la tête. « Oui oui, c'est une femelle. » J'en ai la gorge sèche à force d'avoir crié et je risque de fondre en larmes dans un cas comme dans l'autre. S'il s'agit en effet de ma chienne, alors les larmes signaleront mon soulagement, mais si à l'inverse, ce n'est pas Sharry que ce jeune homme a gardé chez lui, alors je ne sais plus ce qu'il me reste à faire mis à part prier. Et prier… Je n'aime pas ça… Ca me rappelle trop Eleanor. Et je déteste trop Eleanor pour faire quoi que ce soit comme elle.

Je mets de côté toutes les leçons apprises par mon père, celles qui consistent précisément à ne pas aller chez des inconnus. En fait, mes nerfs sont tellement épuisés que je ne suis plus capable du moindre discernement. Je veux simplement retrouver ma chienne. Alors on se dirige tranquillement vers chez lui, je suppose. Du moins, il n'a pas l'air de m'emmener dans une ruelle sombre et pour faire passer ma nervosité, je deviens un moulin à parole. « Ma chienne, elle s'appelle Sharry… Elle… Elle s'est sauvée hier soir d'après mon père. Il a même fait passer une annonce à la radio. Je n'étais pas là, moi… Je suis rentrée aujourd'hui, j'étais en vacances à Miami. Alors je culpabilise… Je me dis que c'est à cause de moi, qu'elle ne serait pas partie si j'étais restée à la maison avec elle. » Ce n'est pas mon genre de parler, vraiment pas mon genre. Je préfère rester dans mon coin en silence et observer ce qui se passe autour de moi… Aujourd'hui, tout va de travers, alors je parle. Je soupire longuement, cherchant à la fois à reprendre mon souffle, mais surtout à reprendre mon souffle car le pauvre jeune homme n'a pas signé pour avoir affaire à une vraie boule de nerfs. « Je suis désolée… Je parle beaucoup trop. C'est juste que je n'ai pas dormi depuis une éternité, et avec le décalage horaire… » Je suis à fleur de peau. Carrément à fleur de peau. Surtout que la disparition de ma chienne était vraiment la dernière chose que j'aurais pu imaginer en revenant de vacances.

Et puis, si j'aime autant ce chien, c'est parce que c'est la dernière chose que m'a mère m'a acheté avant de périr brutalement dans un accident de voiture. « En tout cas, si c'est vraiment Sharry… Merci de ne pas avoir appelé la fourrière. » Surtout qu'un chien de son gabarit qui est doux comme un agneau mais qui peut tout de même révéler sa vraie nature sauvage si elle se fait attaquer… On ne peut pas prédire son sort. Une chose est sûre, nous allons bientôt découvrir l'identité du chien et avec les aboiements derrière la porte, je reconnais ma chienne et il n'en faut pas plus pour que mon visage soit inondé de larmes de joie.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Mer 13 Sep - 15:19

L’avantage dans un village aussi petit que Tenby, c’est que Fredrik n’a même pas besoin de prendre la voiture pour se rendre au travail. Bien sûr, il gagnerait quelques minutes, mais il préfère prendre le temps de marcher, histoire de faire un peu d’exercice et de profiter du paysage. D’ailleurs, ce soir il rallonge même son trajet de quelques minutes pour passer par le parc, un endroit de verdure qu’il apprécie particulièrement. Et puis, cela lui laisse quelques instants supplémentaire pour prendre une décision concernant la chienne qu’il retient chez lui. Conscient qu’il ne peut pas la garder éternellement, il s’est fixé comme but de prendre une décision à son sujet avant d’arriver chez lui. Il n’a pas le coeur à la mettre à la fourrière, mais il ne peut pas non plus la voler de la sorte alors qu’elle appartient sans doute à quelqu’un… La meilleure solution serait peut être qu’il placarde quelques affichettes dans le quartier, et qu’il la garde dans le cas où personne ne se manifeste ? Cette dernière option le tenterait bien à vrai dire.

Finalement, le destin semble en avoir décidé autrement puisqu’il croise dans le parc une jeune femme visiblement à la recherche d’un rottweiler. Fred ne croit pas aux coïncidences, et encore moins lorsque la situation est aussi évidente qu’ici. Combien de chances y a-t-il pour que deux Rottweiler aient disparu en même temps à Tenby ? Sans doute aucune. Alors il explique à la brune la situation.

La jeune femme accepte de le suivre et ils se mettent donc en route vers chez lui. Il est un peu surpris qu’elle le suive sans même le connaitre, mais en conclut simplement qu’il doit avoir une tête de mec gentil et honnête, qu’il doit inspirer un minimum confiance, et cela lui fait plaisir. Ou alors, contrairement aux grandes villes, ici les gens se méfient moins les uns des autres ? En tout cas, Fred est heureux de pouvoir aider la jolie brune. Face au discours de la l’inconnue, le jeune Hadsen perçoit sans mal à quel point la disparition de sa chienne l’a affectée.

“T’as pas à t’excuser, y’a aucun problème. Et je comprend que tu culpabilises, mais franchement il faut pas, t’as bien le droit de prendre des vacances de temps en temps… Et puis à force Sharry va comprendre que tu finis toujours par revenir.” Tente de la rassure Fred avec sincérité, se permettant de la tutoyer puisqu’ils doivent avoir à peu près le même âge.

“A vrai dire, je suis arrivé juste à temps je crois. Ma vieille voisine revêche l’a trouvée avant moi et je crois qu’elle a eu peur pour son bichon quand elle s'est mise à aboyer… Elle voulait appeler la fourrière mais je lui ai fait croire que c’était mon chien pour éviter qu’elle le fasse.. Heureusement que Sharry a été coopérative pour que mon mensonge soit crédible !” Explique-t-il dans un sourire, déjà persuadé qu’il s’agit bel et bien de Sharry. Ils arrivent devant la petite maison de Fredrik et les aboiements du chien qu’on entend à travers la porte ne laisse clairement pas la brune de marbre, ce qui confirme le pronostic de Fred. Il ne tarde pas à ouvrir la porte et l’animal l’ignore totalement pour directement retrouver sa maîtresse et lui faire la fête. Le jeune homme regarde la scène d’un sourire attendri, la petite déception de ne pas pouvoir garder ce chien avec lui ayant complètement disparu en voyant la joie de la brune. Elle semble tenir énormément à sa chienne, et Fred admire leur complicité.

Il finit tout de même par jeter un œil en direction de l’intérieur de sa maison, et rien que l’entrée laisse présager de mauvaises choses. “Je crois qu’elle a pas trop apprécié d’être enfermée dans un lieu inconnu toute la journée…” Constate-t-il en voyant une basket mâchouillée à côté d’un coussin - initialement posés sur la canapé - complètement éventré. Du coup, il hésite un peu à aller voir plus loin dans la maison, de peur qu’elle ait fait des bêtises dans toutes les pièces… Enfin, il avait fermé les portes, donc les dégâts se limitent normalement à la pièce de vie du rez-de-chaussée, soit sa cuisine américaine et son salon fraîchement meublé et décoré, c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Ven 15 Sep - 4:57

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


Je m'emballe beaucoup trop, mais le jeune homme ne semble pas m'en tenir rigueur - au contraire, il me reprend lorsque je commence à m'excuser. Ce n'est pas facile de retrouver de la contenance, surtout après m'être autant emportée, mais j'essaye à présent de le suivre dans un silence relatif tandis qu'il m'explique les péripéties de ma chienne. Et dire qu'elle a en effet faillit terminer à la fourrière. Cette idée me met les larmes aux yeux, mais heureusement qu'il n'en est rien car dans le cas contraire, je ne sais pas comment j'aurais réagir, surtout vu l'état dans lequel je suis déjà.
« Oh… Merci encore alors. Vraiment, merci d'avoir pris cette initiative. » Je soupire, cherchant à extérioriser mon mal-être aussi pudiquement que possible et bien vite, nous arrivons devant la maison du jeune homme. Là, j'entends des aboiements qui ne me laissent pas indifférente. C'est elle. C'est vraiment elle. Je fonds en larmes - des larmes de soulagement - et le brun ouvre la porte pour laisser Sharry sortir de la maison. La gorge serrée, je la réceptionne quand elle se met à courir pour me sauter dessus et je la câline aussi fort que possible. Qu'est-ce qu'elle m'a manqué pendant cette semaine en Amérique du nord. Les retrouvailles durent quelques minutes, mais bientôt la voix du garçon me fait relever les yeux en sa direction et je me mords la lèvre inférieure, horrifiée quand je comprends enfin ses propos. Je me redresse et regarde à mon tour les dégâts et je me sens horriblement mal.

Le pire dans l'histoire, c'est qu'après de telles retrouvailles, je ne peux même pas engueuler la chienne pour ses bêtises car un tel comportement risquerait surtout d'embrouiller l'animal. Et puis s'il faut être honnête, j'ai tout sauf envie de l'engueuler à l'heure actuelle, pas alors qu'il y a quelques secondes à peine, j'étais persuadée de l'avoir perdue pour de bon.
Néanmoins, ça ne m'empêche pas de me sentir terriblement mal pour ce jeune qui n'a voulu faire qu'une bonne action en empêchant la fourrière à Sharry. Je le regarde, un air désolé sur la figure et je reprends la parole après avoir séché mes joues et m'être remise de mes émotions. « Oh merde. » Lâche-je doucement alors que je ne vois probablement que la partie visible de l'iceberg. « Je suis si désolée… Je m'en veux à un point. Tout ça alors que tu lui as évité la fourrière… » Je me mords l'intérieur de la joue, cherchant une solution à ce problème. « Je… Je vais te rembourser les dégâts ! C'est vraiment le moins que je puisse faire. » Ou alors il s'agira plutôt de mon père puisque je ne peux clairement pas me permettre de dépenser de l'argent pour autre chose que pour mes équipement sportif. « Tu peux peut-être me donner tes coordonnées, pour que je te rembourse ?  » Propose-je en me rendant compte que jusque là je ne connais pas son prénom et qu'accessoirement il ne connait pas le mien non plus. « Oh et en fait, je m'appelle Deborah. Deborah Weston.  »

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Mar 19 Sep - 15:25

Cela semble on ne peut plus naturel à Fred de voir la jeune femme dans tous ses états suite à la disparition de sa chienne, puisqu’à sa place il serait certainement pareil voire pire. Il faut dire qu’il s’emballe rapidement, que ce soit dans le positif ou dans le négatif, alors il n’est sans doute pas une référence en matière de sang froid… En tout cas, il est heureux de pouvoir aider la brune, et lui raconte naturellement comment il a trouvé Sharry.

“Je me suis dit que si ça avait été le mien, j’aurai été content que quelqu’un fasse pareil… Et puis j’adore les chiens, donc ça m’a fait plaisir d’en avoir un avec moi pour quelques heures.” Ajoute-t-il dans un haussement d’épaules, trouvant que son comportement ne mérite pas tant de remerciements. Ils arrivent alors chez lui, et Fred a à peine le temps d’ouvrir la porte que la chienne déboule pour foncer dans les bras de sa maîtresse. Ce sont des retrouvailles émouvantes, qui ne laisse pas le jeune Hadsen de marbre. Lui qui a tendance à être un peu trop émotif, il reporte finalement son attention sur l’intérieure de sa maison pour éviter de finir en larmes comme la brune. Il a tendance à être vite ému, mais il essaye de prendre sur lui pour contenir ses émotions, et notamment éviter de se retrouver à verser quelques larmes de joie devant une parfaite inconnue. C’est ainsi qu’il réalise avec surprise que Sharry a fait quelques dégâts dans sa maison. Même si elle a saccagé une de ses paires de basket ainsi que quelques éléments de déco franchement achetés, Fred n’est pas en colère. Ou du moins pas contre la chienne, il s’en veut juste de ne pas avoir anticipé ce problème, qui était finalement assez prévisible.

“C’est moi qui suis idiot, j’aurai dû ranger ce qui traînait avant de la laisser toute seule, c’était sûre qu’elle allait faire ce genre de truc en étant enfermée toute la journée…”
Il a l’impression de s’être fait avoir comme un débutant, et cela l’agace un peu. Mais tant pis, le mal est fait à présent... “T’en fais pas pour ça, c’est pas nécessaire, vraiment.” La rassure-t-il quand la brune songe à le rembourser. Il ne s’attache pas vraiment aux choses matérielles, et même s’il essaye d’être indépendant financièrement, il sait qu’il peut compter sur l’aide de son père pour racheter ce que la chienne a cassé. “Je te les donnerai pas, justement pour être sûr que tu me donneras rien. Je suis plus fautif que toi dans cette histoire, c’est moi qui ait enfermé ta chienne, donc c’est à moi d’assumer.” Explique-t-il avec sincérité. “Et puis, elles étaient moches de toute façon ces baskets…” Ajoute Fred dans un haussement d’épaules et un fin sourire sur le visage. En réalité, il les aimait bien mais bon, il en a d’autres. “Enchanté, moi c’est Fredrik.” Répond il dans un sourire amical lorsque la brune lui apprend son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Jeu 21 Sep - 1:59

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


Ce garçon gagne des points en avouant qu'il adore les chiens et je le regarde, amusée et contente de voir que Sharry n'est pas tombée sur quelqu'un qui n'aime pas les chiens et qui en aurait profité pour lui faire du mal. Des tarés, il en existe partout (mon père me l'a longuement répété) et je suis soulagée de constater petit à petit que mon sauveur n'en est pas un.
Je retrouve ma chienne et je l'embrasse et la papouille comme il se doit. Déjà que je l'aurais câliné pendant des heures en rentrant de Miami, je ne risque plus de la lâcher après cette frayeur qu'elle vient de me faire.
Cependant, les retrouvailles sont interrompues par la découverte du hall d'entrée et des dégâts. Je me relève pour observer les bêtises de ma chienne et je me retrouve très mal à l'aise par toute cette casse matériel. Aussitôt, j'assure au jeune homme que je vais le rembourser car c'est la moindre des choses mais il me répond par la négative, ajoutant que je n'ai pas besoin de m'en faire pour tout ça et surtout qu'il est le seul fautif dans l'histoire. Je le regarde, toujours autant embarrassée et j'essaye inconsciemment de prendre la défense de la chienne.
« Je suis vraiment désolée… C'est sûrement parce qu'elle n'a pas l'habitude d'être toute seule. J'ai un deuxième chien à la maison alors quand personne n'est à la maison, elle a quand même de la compagnie. » Je secoue la tête en continuant d'observer cette paire de baskets fichue à cause du gros Rottweiler. Afin de le rembourser, je lui demande ses coordonnées, mais ce dernier refuse catégoriquement de me les donner et je le regarde dans un premier temps avec une surprise apparente sur le visage. « Oui, mais tu lui as tout de même éviter la fourrière… » Dis-je pour qu'il arrête de se blâmer en disant qu'il l'a enfermé chez lui et donc qu'il a commis une erreur. Après tout, qu'aurait-il pu faire d'autre ? Une chose est sûre, j'espère que les dégâts ne se prolongent pas dans toutes les pièces de la maison. Son sourire me réconforte, mais je ne suis toujours pas convaincue. « Elles étaient peut-être moches, mais de ce que je vois c'est surtout que c'était de la marque. » Dis-je en baissant les yeux, de plus en plus honteuse. Enfin, il se présente à son tour et je hoche la tête en souriant timidement. Je parie qu'il ment et qu'il n'est pas enchanté de me rencontrer, mais tant pis. « Moi de même. » Que j'ajoute, sincère étant donné qu'il a retrouvé Sharry et qu'il fait à présent de moi la plus heureuse des filles de la ville. « Bon… Si tu ne veux pas que je te rembourse, je ne peux pas te forcer et c'est comme tu veux. Mais qu'est-ce que je peux faire, au moins, pour te remercier ?  » Que je demande finalement parce qu'il ne se débarrassera pas de moi aussi vite. En tout cas, pas sans que j'aie la garantie que je suis en mesure de le remercier pour ce qu'il a fait.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Lun 9 Oct - 22:51

Si Fred a eu le sentiment d’être chanceux d’avoir trouvé une chienne abandonnée ce matin, il réalise à présent que c’est sans doute plutôt la chienne qui a eu de la chance de le trouver. Sans lui, elle aurait pu se perdre et aller encore plus loin sur les dangereuses routes de campagne, ou passer sa journée à la fourrière… Et elle ne semble même pas reconnaissante vu l’état dans lequel Fred retrouve l’entrée de sa maison. Cela dit, si le jeune Hadsen a tendance à s’emporter facilement face à des êtres humains, il se montre toujours compréhensif avec les animaux, alors il n’en veut même pas à cette pauvre chienne. Il se dit plutôt qu’elle a du passer une journée particulièrement stressante, entre le sentiment d’abandon et le fait de se retrouvée seule enfermée dans un lieu qu’elle ne connait pas. “Ah ouais, elle a dû se sentir encore plus abandonnée du coup…” Songe Fred en apprenant que Sharry a l’habitude d’être avec un autre chien.

La brune se sent alors obligée de le dédommager pour les dégâts faits par Sharry, mais Fred se voit mal accepter. Il comprend qu’elle soit embarrassée, il le serait sûrement à sa place, mais il ne voit pas l’intérêt qu’elle le rembourse. Après tout, cet incident est principalement dû à son incompétence, et puis il a de quoi se repayer une paire de baskets. Elle finit par capituler, mais lui demande comment le remercier autrement. “Et bien… Te sens surtout pas obligée, mais si t’as le temps de m’aider à remettre un peu d’ordre chez moi, ce serait pas de refus à vrai dire.” Propose Fred après s’être avancé un peu dans l’entrée pour constater que le salon ressemblait un peu à un champ de bataille. Installé ici depuis peu, il avait laissé des piles de livres, DVDs et CDs aux quatre coins du salon en attendant d’avoir la motivation de les ranger mais ils sont à présent éparpillés dans la pièce, parmi quelques autres bibelots. Il réalise également qu’il n’aurait dû laisser trainer aucun carton vide, puisque la chienne en a renversé un et s’est visiblement bien amusée avec les chips polystyrène qu’il y avait à l’intérieur et qui sont maintenant répartis un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Sam 21 Oct - 2:11

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


Au moment où nous découvrons les dégâts causés par la chienne, j'ai l'impression d'avoir raté l'éducation de la grosse bête, puis petit à petit, je pense à ce qu'elle a dû penser tout la journée, et surtout à ce chamboulement de se retrouver enfermé chez un inconnu alors qu'elle venait de s'échapper de sa maison, de son chez elle. En plus de se sentir abandonnée, elle a probablement dû avoir peur et savoir ça, ça m'empêche de la réprimander ou de l'engueuler. Il doit penser que je suis une maître déplorable et en un sens il aura certainement raison, mais je ne peux pas me résoudre à engueuler Sharry.
J'aimerais le rembourser, mais Fredrik refuse catégoriquement et m'offre une alternative afin de me sentir un peu moins coupable : l'aider à ranger. Je hoche la tête. Si je n'ai que ça à faire, alors oui, je le fais volontiers. « Oui bien sûr, je vais t'aider, c'est normal. » Et sans plus attendre je le suis jusque dans le salon où j'aperçois les bêtises de Sharry à plus grande échelle ; Je secoue la tête, désespérée. Moi qui depuis mon atterrissage à Cardiff ne rêve que d'une chose : dormir, me voilà occupée pour un petit moment.   Qu'importe, je mets la fatigue de côté même si je n'arrive à réprimer que la moitié de mes bâillements et je me mets au travail. Avec un sac poubelle à la main, je prends tous les bouts de carton et je les jette, tout comme le polystyrène qui s'est éparpillé un peu partout dans la pièce. J'aimerais m'excuser encore une fois, mais j'ai peur d'en faire trop et de le lasser, alors je remets de l'ordre en silence tandis que Sharry se couche au milieu de la pièce et nous observe tranquillement du coin de l'oeil.

Une fois les bouts de carton et le polystyrène dans le sac poubelle. Je remarque les nombreux boitiers qui trainent eux aussi sur le sol. « Uhm, tu veux les mettre où tes CD et tes DVD ? » Que je demande tout en faisant deux piles de disques distinctes sur la table basse. « C'est de la bonne musique que tu écoutes, en tout cas. » Que je me permets d'ajouter doucement. « Mais dis… D'avoir vu tous ces cartons, je réalise seulement. Tu es nouveau ici ? Tu viens d'emménager ? » Demande-je, curieuse de cette nouvelle arrivée. Après réflexion, c'est vrai que je ne crois pas l'avoir déjà croisé dans les parages. Il faut dire que je ne sors pas souvent en dehors de mes joggings matinaux et de mes entrainements d'escrime, alors il pourrait seulement vivre ici depuis longtemps et trouver que les cartons font une bonne décoration - je n'espère pas.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Dim 5 Nov - 11:38

Si les agissements de Fredrik partaient d'un bon sentiment, il réalise maintenant que c'était stupide d'enfermer un Rottweiler qui n'a pas l'habitude d'être seul dans une maison qu'il ne connaît pas… C'était évident que Sharry ferait des dégâts, et Fred comprend parfaitement que la brune ne la réprimande pas. Il ne doute pas de la bonne éducation de la chienne, c'est juste le stress d'être seule qui a dû lui faire faire quelques bêtises.

Il paraît donc parfaitement normal au jeune Hadsen que Deborah ne le rembourse pas pour les quelques petits trucs que sa chienne a endommagé. Puisqu'elle insiste pour se faire pardonner malgré tout, Fred lui propose de lui filer un coup de main pour remettre son intérieur en ordre. Une bonne action qui ne lui coûtera rien, et qui aiderait bien le jeune homme. Elle accepte et Fred l’en remercie avant que les deux jeunes se mettent donc au travail. Fred sort des sacs poubelles pour pouvoir regrouper tout ce qui est à jeter. Il remet l'entrée en ordre avant de rejoindre Deborah pour s'occuper du salon, et notamment ses CDs et DVDs qui n'étaient déjà pas vraiment rangé à la base, il faut l'avouer. Il a une belle collection de disques, essentiellement des classiques de pop et rock qu'il aime réécouter avec sa chaîne hi-fi, ainsi que pas mal de coffret DVD de ses séries tv et films préférés. “Dans la bibliothèque, là bas.” Répond il en désignant sa grand bibliothèque en bois franchement montée, et dans laquelle il compte ranger pas mal de choses. “Merci. C'est aussi le style de musique que t’écoutes ?” Demande Fred par curiosité, sa remarque le laissant penser qu'ils ont des goûts similaires en matière de musique. Pour se donner un peu de motivation, Fred attrape d'ailleurs un album des Doors et le met rapidement dans sa chaîne hifi, songeant que ce serait plus agréable de ranger en musique. Il reprend ensuite le boulot, commençant à ranger les gros coffrets du style game of Thrones, the wire, Breaking bad, Friends, … Ses classiques quoi. “Ouais, j'ai emménagé y a une dizaine de jours, j'habitais à Londres avant alors ça me change.” Explique-t-il dans un sourire amical. “Ça fait longtemps que tu vis ici toi ?” Lui demande t il à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Mer 15 Nov - 1:31

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


J'entreprends de ranger les nombreux CD et DVD du jeune homme, mais pour se faire, je lui demande où il préfère que je les range. Clairement, je n'ai pas envie de mettre plus de désordre dans son appartement car mon but est de faire disparaître le bazar de Sharry, pas d'en refaire. Il m'indique alors la bibliothèque et je me permets même un commentaire sur les pochettes d'albums que j'ai sous les yeux. « Oui, un peu. » Dis-je en souriant timidement. En rajouter serait un mensonge, alors j'en reste là pour ne pas risquer de me frotter une question à laquelle je ne saurai pas répondre. Le fait est que je ne me suis jamais vraiment intéressée à la musique et encore moins à la musique actuelle. Les quelques morceaux que j'écoute sont pour la plupart ceux que ma mère mettaient en fond sonore lors de nos longs trajets en voiture ou quand elle retouchait ses photos tranquillement. Je me souviens encore de l'entendre fredonner les morceaux tout simplement parce qu'elle était incapable de mémoriser les paroles.
En revanche, pour ce qui est des DVD, je ne fais aucun commentaire car je n'en connais aucun. Les films, très peu pour moi et encore moins les séries. Pour regarder des séries, il faut du temps et je ne peux pas me le permettre avec les entraînements olympiques que je subis jour après jour. Alors au lieu de me ridiculiser sur mon absence de connaissance cinématographique, je constate à voix haute qu'il est nouveau dans le coin. Il me confirme son arrivée récente et je me demande intérieurement comment quelqu'un qui vit à Londres peut bien vouloir s'enterrer dans une bourgade comme Tenby. « Ouah. En effet, ça doit changer. » Que je dis, un peu choquée. D'autant plus qu'il semble un peu jeune pour vouloir se retirer à la campagne afin d'écrire ses mémoires. Clairement, il doit y avoir une raison à son emménagement ici, mais bien sûr, je ne vais pas poser de questions. « Plus ou moins. En fait, je suis née ici, mais ensuite je suis partie vivre à Cardiff. » C'était la belle vie, Cardiff. Jusqu'à la tragédie. « Ca fait environ trois ans que je suis revenue. » Trois ans… C'est long, en fait. Il suffit de le dire à voix haute pour que je le réalise. Trois longues années sans ma mère. Trois longues années à avoir l'impression de moisir dans ce trou. « En fait, oui je suppose qu'on peut dire que ça fait longtemps. » Continue-je dans un soupire surpris tout en continuant de ranger tous les boitiers. « Je ne sais pas ce qui te mène ici, mais à part des balades à la plage, il n'y a pas grand chose à faire à Tenby. » Dis-je en levant les yeux, attristée par le manque de vie de ce village. Je me redresse quand tout est rangé et je fais un tour sur moi-même pour regarder le reste de la pièce. Avec l'aide de Fredrik, nous sommes parvenus à remettre de l'ordre assez rapidement dans sa maison et je souris avec ce sentiment du devoir accompli. Il ne veut peut-être pas que je le paye, mais au moins, j'aurais été efficace. « Je crois que j'ai terminé… » Reprends-je en pensant à voix haute et en donnant quelques caresses à Sharry qui remue la queue puis je me retourne une nouvelle fois vers le brun. « À moins que tu veuilles que je fasse autre chose ? Pour me faire pardonner, je peux même faire la vaisselle. » Continue-je en souriant légèrement gênée de devoir encore effacer les frasques du canidé.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 


Dernière édition par Deborah M. Weston le Jeu 30 Nov - 3:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Dim 26 Nov - 18:23

Fredrik n’a peut être pas tout perdu avec cette mésaventure, puisque les cartons, DVDs et autre qu’il n’avait pas eu le courage de ranger depuis son arrivée vont finalement se retrouver à leur place en partie grâce à Deborah. Même si ce n’est pas vraiment par choix que la jeune femme l’aide, Fred doit admettre que c’est plus motivant de ranger à deux, sans doute parce que la tâche est bien plus rapide ainsi, et que cela lui permet au passage de faire un peu connaissance avec la brune. Il lui explique qu’il vient de s’installer dans le village, puis la questionne à son tour.

“Ah d’accord ! Et alors, c’est quoi le mieux entre Tenby et Cardiff ?” Demande-t-il, curieux de connaître l’avis de la jeune femme. Il est déjà allé quelques fois à Cardiff, mais ne connaît pas bien cette ville. Il se demande bien pourquoi la jeune femme a ainsi changé de vie pour finalement revenir, mais il n’ose pas poser directement la question. Sa première supposition serait celle du divorce de ses parents, et s’il a vu juste il se dit que la brune n’a peut être pas envie d’en parler…

“Ah ouais ? Je suis venu dans le coin surtout pour mes études à vrai dire, mon université est à Swansea et j’avais envie d’en profiter pour changer d’air en venant vivre dans une ville à taille humain, où je peux me permettre d’avoir ma propre maison plutôt qu’un petit appart.” Explique Fred à la remarque de la jeune femme. En réalité, même si ce qu’il vient de dire est vrai, la raison principale qui l’a poussé à s’installer dans ce village et pas un autre, c’est son envie de connaître sa demi-soeur, Jean. Et puis, il sait que son père aime ce village, et il s’est dit que cela lui ferait plaisir d’avoir l’occasion d’y retourner plus souvent. Mais ce sont des détails trop personnels pour qu’il en parle spontanément à une inconnue, aussi sympathique soit elle.

“C’est dommage, que le village ne bouge pas plus que ça, y’a l’air d’avoir quand même pas mal de jeunes dans le coin.” Fait ensuite remarquer Fred, ayant l’impression d’en avoir croiser pas mal depuis son arrivée. Après, peut être que la jeune génération a tendance à fuir les lieux dès qu’ils le peuvent plutôt que de s’investir dans la vie du village, ce que Fred trouve dommage. “T’aimerais bien vivre ailleurs qu’ici toi ?” L’interroge ensuite le jeune Hadsen, puisque sa remarque précédente laisse penser qu’elle s’ennuie à Tenby.

Ils terminent de ranger plus rapidement que Fred l’aurait imaginé, et il est plus que satisfait de voir son intérieur retrouver une apparence correcte. “C’est parfait ! Et non t’inquiète, je t’obligerai pas à faire la vaisselle, t’en as déjà fait bien assez.” Répond l’étudiant dans un sourire sincère. “Par contre, si tu as le temps de prendre une bière - ou ce que tu veux d’autre d’ailleurs - je t’en offre une avec plaisir.” Propose naturellement Fredrik, pour qu'ils puissent discuter encore un peu si Deborah en a envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : THE.FAME
TES DOUBLES : andrew ; nate ; brendan ; lizzie ; jesse ; yevgeniya
TON AVATAR : ella yelich-o'connor
TES CRÉDITS : tumblr (gifs) - astra (signat)
RAGOTS PARTAGÉS : 2082
POINTS : 3900
ARRIVÉE À TENBY : 16/07/2015


ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo (09.07.98)
CÔTÉ COEUR : escrime
PROFESSION : escrime et la fac de temps en temps
REPUTATION : un aimant à drama, cette jeune fille



MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Jeu 30 Nov - 4:33

“This is the hardest of all: to close the open hand out of love, and keep modest as a giver.”
― Friedrich Nietzsche


Comme nous parlons des endroits où nous avons vécu, je suis obligée de confier au jeune homme que j'ai vécu de longues années à Cardiff et mon ton laisse sous-entendre que je ne suis pas forcément heureuse d'être revenue à Tenby. Aussitôt, il pose une question qui me fait sourire tant je me demande comment il peut oser la poser. C'est quoi le mieux entre Tenby et Cardiff ? Sérieusement ? Mon sourire s'élargit et je me mords même la lèvre inférieure avant de reprendre d'un naturel déconcertant comme si nous étions à présent les meilleurs amis du monde. « Oh… Et bien je suppose qu'on a tous le droit d'avoir une opinion, mais clairement… Cardiff est mille fois mieux que Tenby, si tu savais… » Réponds-je, un peu rêveuse et nostalgique de cette époque où je vivais dans la capitale Galloise. Je ne sais pas si j'aimerais autant Cardiff maintenant qu'il n'y a plus ma mère, mais assurément, j'y garde les meilleurs souvenirs de toute une vie.
Le jeune homme explique alors les raisons de son emménagement et je hoche la tête, comprenant parfaitement que Tenby puisse être comparée à une ville à taille humaine. En effet, c'est bel et bien le terme qu'il faut employer. « Je vois. » Dis-je en hochant la tête et surtout en imaginant que je risque de le recroiser, que ce soit ici où à Swansea étant donné que je serai moi-même à l'université de Swansea dès le mois de septembre. « On se croisera peut-être à Swansea aussi, alors. Je commence l'université à la prochaine rentrée. Première année. » Dis-je, un peu anxieuse à l'idée d'entrer dans le monde des grands. Fini le lycée et bonjour la fac. Bien sûr, ce n'est pas l'université dans laquelle je souhaitais aller, mais mes notes trop faibles ne pouvaient pas me permettre d'entrer dans des universités plus prestigieuses. Il faut avouer de toute façon que je n'aurais pas eu les finances nécessaires pour aller ailleurs. Je n'ai même pas les finances pour prendre un appartement à Swansea alors ce n'est pas comme si je pouvais espérer davantage de privilèges. Non, pour s'émanciper, il faut de l'argent, pour avoir de l'argent il faut travailler et pour travailler il faut du temps. Chose que je n'ai pas tant mes entraînements s'allongent et me laissent fatiguée. « En effet, mais pour le moment c'est plus simple de rester ici, avec ma famille. » Continue-je sans trop en dire pour ne pas l'assommer avec des détails inutiles.

Une fois le ménage terminé, j'en fais part à Fredrick et je propose à ce dernier de l'aider encore pour les tâches possibles qu'il lui reste. Sans grande surprise, il refuse mon aide et je le gratifie d'un sourire timide. Toutefois, il me propose (et cette fois, je suis surprise) de rester boire une bière avec lui. Touchée par l'invitation, je suis tentée de répondre par la positive, même si évidemment, je demanderais un verre d'eau à la place d'une bière, mais je sens à nouveau la fatigue m'enlacer depuis que je ne suis plus aussi inquiète pour le bien-être de ma chienne. « Ma chienne saccage ton salon et tu veux encore m'offrir à boire ? » Constate-je, en souriant, puis en hochant la tête pour lui partager ma décision. « C'est très gentil de proposer, merci, mais je pense que je vais rentrer. Je suis vraiment fatiguée, le trajet en avion ne m'a pas épargné. » Dis-je en levant les yeux au ciel. Non, en effet, et le jet-lag se fera sûrement sentir quelques jours encore.  « Merci encore pour Sharry, aussi. » Dis-je, le plus sincèrement possible. « Et si jamais un jour tu veux faire le tour des choses à voir à Tenby, je me ferais un plaisir d'être ton guide, même si pour être honnête, il n'y aura pas grand chose. » Dis-je en finissant par m'esclaffer.

_________________

 

❝ Did my best to exist just for you ❞

My mind was lost in translation and my heart has become a cold and impassive machine. I won't let you control my feelings anymore and I will no longer do as I am told, I am no longer afraid to walk alone.


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Marie
TES DOUBLES : Cameron l'ado rebelle & Stan le baratineur
TON AVATAR : Robbie Wadge
TES CRÉDITS : /
TA DISPONIBILITE RP : Disponible
FamilleMagnùs
RAGOTS PARTAGÉS : 424
POINTS : 1079
ARRIVÉE À TENBY : 05/08/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans (11.10.92)
CÔTÉ COEUR : Perdu
PROFESSION : étudiant infirmier & caissier au supermarché
REPUTATION : "A première vue, ce garçon a tout du gendre idéal ! Ça en est presque louche... Surtout quand on sait que c'est le fils de Mr Hadsen, ce diplomate qui m'a paru tout sauf agréable."



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik Dim 3 Déc - 0:15

Même s’il est plutôt citadin, Fredrik est conscient que certaines personnes préfèrent vivre à la campagne, et il peut très bien comprendre ce choix puisqu’il est finalement venu s’installer lui même dans un petit village. Mais visiblement, pour la brune, il n’y a pas photo, elle préfère la ville. “C’est sûr que ça doit bouger un peu plus qu’ici…” Suppose simplement Fred, songeant qu’il n’hésitera pas à visiter la capitale galloise quand il en aura l’occasion.

“Ah cool ! Moi aussi je rentre en première année.” Répond il à la remarque de la jeune femme. Elle semble jeune, alors elle vient sans doute de terminer le lycée contrairement à lui, qui a divagué à droite à gauche avant de finalement reprendre le chemin de l’école. Il espère d’ailleurs ne pas être trop en décalage avec les autres élèves à cause de la différence d’âge…

Une fois la corvée de rangement terminée, Deborah demande si elle peut faire autre chose, mais Fred refuse évidemment qu’elle en fasse plus. Il lui propose plutôt une bière si elle le souhaite, comme pour la remercier du service rendu, oubliant presqu’elle a simplement réparé les dégâts de sa chienne. “Ouais, je suis pas rancunier t’as vu !” Fait remarquer Fred dans un sourire. “Je comprend, y’a pas de souci.” Ajoute-t-il quand la jeune femme décline son offre. La fatigue se lit sur son visage, alors il n’est pas vraiment étonné et ne s’offusque absolument pas de ce refus. “C’est noté, merci.” Répond il dans un sourire lorsqu’elle lui propose d’être son guide à l’occasion. Il la raccompagne jusqu’à l’entrée, fait une dernière caresse à Sharry et salue la jeune femme, convaincu qu’ils se recroiseront forcément un jour ou l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The only hope for me is you. Fredrik

Revenir en haut Aller en bas

The only hope for me is you. Fredrik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-