AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Dim 6 Aoû - 22:47

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up


Au revoir. Le dernier touriste de l’après-midi quitte le bateau de Trystan, au plus grand soulagement de ce dernier. La journée avait été éprouvante et il avait besoin de se reposer. En fait, si on y réfléchissait, toute la semaine avait été éprouvante. Eprouvante et déprimante. Le chiffre d’affaire stagnait malgré ses efforts et les créanciers n’oubliaient pas son numéro. Il devait l’avouer, il rêvait d’une bonne nuit de sommeil. Ou de vivre quelque chose qui lui changerait les idées… Heureusement, il y avait des soirées de la semaine qui étaient moins déprimantes que d’autres. Celle d’aujourd’hui en ferait partie… Le temps est plutôt clément durant cet été gallois et le Meylir sait qu’il faut en profiter. Il retire donc ses chaussures, sentant avec plaisir ses orteils toucher le bois du pont. C’était son moment préféré de la journée, celui où il avait son bateau pour lui tout seul. Son Seawolf, avec lequel il ne faisait qu’un depuis que son père lui avait légué. Il descend quelques instants en cale, se change, enfilant une tenue plus décontractée et remonte finalement avec une bière. Il s’installe à l’air frais, appréciant le calme du port. Puis il attend, perdu dans ses pensées. Toutefois, il surveille le large du coin de l’œil et finit par esquisser un de ses rares sourires quand il voit la navette de la police maritime rentrer au port. Elle arrivait…

Le pêcheur doit cependant entendre encore un peu avant de voir arriver Lexia. Il imagine bien que la brune n’est pas forcément disponible dès l’amarrage et sait qu’elle aime bien prendre une douche avant de le rejoindre. Son intuition se vérifie d’ailleurs rapidement car lorsque la Weston arrive près de l’endroit où il amarre son bateau, elle a les cheveux mouillés. Il se lève pour l’accueillir, se rapprochant du bord pour la réceptionner tandis qu’elle descend sur le pont. Elle n’a nullement besoin d’aide mais il aime avoir un prétexte pour glisser ses mains autour de sa taille et pour la serrer brièvement contre lui. Il sent au passage l’odeur familière de son shampoing. Il dépose un baiser sur ses lèvres. « Bonsoir. » Il s’écarte ensuite, la meilleure chose à faire pour lui s’il voulait réprimer un peu ses ardeurs. L’ancienne nageuse était magnifique mais il était hors question qu’il lui saute dessus comme le dernier des goujats. Leur relation avait beau être sans attaches, il pouvait être au moins civil… « Bonne journée ? » Demande t-il alors, et pas uniquement par politesse. Lexia n’était pas comme les autres. Elle n’était pas vaine ou futile. Elle l’intéressait. Elle était aussi franche et directe. Au moins, quand elle disait quelque chose, ce n’était pas pour dire quelque chose d’autre… « Je descend te chercher une bière ? » Demande t-il ensuite, se doutant bien de quel serait la réponse. Bien qu’il pourrait faire l’effort de lui demander quel alcool elle aimait le plus pour faire l’effort d’en mettre sur le bateau la prochaine fois… « Et ;.. heu… est-ce que tu as faim ? » Il n’était définitivement plus habitué à penser aux besoins des autres mais Lexia était son exception à cette règle. Elle était son exception à beaucoup de règles de toute façon, mais ça faisait longtemps qu’il avait arrêté de lutter contre l’attraction qu’elle exerçait sur lui.

_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Dim 3 Sep - 19:33



Lorsque la navette arriva enfin à bon port, Lexia ne s’attarda pas très longtemps auprès de ses collègues. Le rapport de la sortie attendrait le lendemain matin. La journée avait été plutôt calme, la météo clémente, pas de nageurs imprudents ni de bateau dépassant les limites des zones protégées de la région. Possédant des compétences scientifiques, la jolie brune avait davantage pu se concentrer sur les derniers relevés enregistrés le long de la côte et procéder au balisage de certains lieux nécessitant plus de préservation. En l’absence de problème particulier à signaler, la Néo-Zélandaise fila donc chez elle afin de prendre une bonne douche relaxante. Ce soir, Lexia devait retrouver Trystan sur le Seawolf. Partageant une passion commune pour la mer, les deux avaient rapidement noué un lien plus étroit même si la nature exacte de leur relation restait plutôt indéfinissable. Ils prenaient tout simplement du bon temps ensemble et appréciaient la compagnie l’un de l’autre sans se prendre la tête et sans chercher plus loin. Sortie de la salle de bains, la jeune femme enfila une tenue décontractée – un haut et un jeans -, arrangea un peu ses cheveux et mit une touche de parfum avant de partir. Lexia marqua un arrêt dans un snack et reprit ensuite la route jusqu’aux abords du port. Même si elle pouvait aller et venir plus ou moins comme elle l’entendait, l’ancienne nageuse olympique n’aimait pas venir les mains vides. Lorsqu’elle se rapprocha du bateau de Trystan, il l’aida à atterrir sur le pont. Vu l’accueil plutôt chaleureux qu’il lui réserva (quand on le connaissait un peu), elle estima qu’il était de bonne humeur et assez content de la voir, surtout lorsqu’il s’essaya à quelques civilités supplémentaires. « Bonsoir. » Répondit-elle en lui retournant son baiser sans pour autant y mettre trop d’intensité afin de ne rien précipiter. Autant prendre quelques nouvelles sur leur journée respective d’abord. « Pas trop éprouvante. Et la tienne ? » Lexia ne donnait que rarement des détails, à moins qu’il ne se soit passé un événement plus exceptionnel, tel un accident ou un changement au niveau de la législation maritime ; des nouveautés susceptibles parfois d’intéresser Trystan, pêcheur de la région. De son côté, il ne parlait pas non plus trop souvent de son travail. La jolie brune n’ignorait pas qu’il exerçait la fonction « bateau de touristes » par nécessité financière pour maintenir son entreprise à flot et non par réelle envie. « Va pour une bière. Et ne t’en fais pas, j’ai amené l’apéro. » Répliqua-t-elle en souriant. Lexia se doutait que ni lui ni elle n’avait envie de préparer quoi que ce soit après leur longue journée de travail. Elle déposa deux petits sachets remplis de pilons de poulet encore chauds sur la table. Dans ses plus jeunes années, elle était vraiment une bonne copine à garçons pour ce genre de petites attentions… et surtout elle avait grandi avec deux grands frères qui aimaient la nourriture au moins autant que leurs copines.

:
 

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Mar 19 Sep - 17:46

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

Lexia apporte la touche de féminité qui manque désespérément dans la vie de Trystan depuis que Mackenzie est partie, et il s’émerveille de sentir son parfum délicat lorsqu’elle passe devant lui après qu’ils se soient embrassés. La conversation s’engage entre les deux amants. « Pas trop éprouvante. Et la tienne ? » Répond simplement la Weston lorsque le pêcheur lui demande comment s’est déroulée sa journée. C’était un des points qui le charmait chez elle. Elle ne se gaspillait jamais en mots inutiles. « Pareil. Avec un temps comme ça, la mer était bonne. » Il ne rentre pas dans les détails de sa pêche ni de son après-midi à trimballer des touristes stupides, il est pratiquement sûr ce que ce genre de détails n’intéresse que lui et c’est bien normal. A la place, il se concentre sur les détails pratiques, c'est-à-dire le ravitaillement. Lexia se montre à la hauteur de la tâche, lui désignant le sac qu’elle a ramené sur le bateau. Elle lui fait un sourire et il le lui rend, décrochant son second sourire de la journée en son honneur. La brune lui faisait parfois l’effet d’une sirène, le charmant sans même avoir l’air d’essayer. « Bien joué ! » Il descend dans la cale chercher une seconde bière pour son invitée, lui rapportant décapsulée. Tout est prétexte pour l’effleurer et il ne se prive pas de se pencher au dessus d’elle pour déposer la canette sur la table. Elle a la peau douce, Lexia, et il a hâte de pouvoir la caresser à l’abri des regards mais pour le moment, il s’assied sagement à côté d’elle sur la banquette, reprenant sa propre bière. Il la tend en direction de sa voisine. « Santé ! » Ils trinquent puis commencent à boire. Trystan poursuit la réflexion qu’il a commencée un peu plus tôt. « Tu aimes quoi à part la bière ? Je pourrai mettre autre chose pour toi au frais… » Il fait la proposition presque timidement, comme si c’était déjà une forme d’engagement trop prononcée pour lui. Après cela, il garde d’ailleurs le silence pendant de longs instants. Pour lui, ce qu’il y avait de plus proche du bonheur se résumait actuellement à cela. L’océan, le vent, la plénitude d’un coucher de soleil. Des phénomènes qu’il côtoyait tous les jours mais ce soir, il les partageait avec quelqu’un qui les appréciait autant que lui. Pour une soirée et seulement une, il s’autorisait à se défaire de sa solitude. Il passe d’ailleurs son bras autour des épaules de Lexia, l’attirant à lui pour regarder les dernières lueurs de soleil disparaître à l’horizon. Le niveau de sa cannette de bière descend régulièrement et pourtant, il n’a toujours pas trouvé le courage de reprendre la parole. Car il y a quelque chose qu’il doit avouer à la sauveteuse et il a la désagréable impression que cela va considérablement gâcher l’ambiance. Mais les faux semblants ne sont pas non plus le style de l’homme et il sait que ce qu’il s’apprête à dire finira par ressortir un jour. Autant prendre les devants. « Je me suis battu avec Adriel l’autre jour. » Confesse t-il, n’en disant pas plus pour le moment.

_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Jeu 21 Sep - 11:43


Trystan n’avait visiblement pas passé une mauvaise journée non plus. Tant mieux, la soirée n’en serait que meilleure. Lexia s’installa sur la banquette et ouvrit les deux sacs de nourriture sur la table tandis que le pêcheur partit chercher les bières. A son retour, il effleura la nageuse qui frissonna sous le contact agréable. « Merci. » Souffla-t-elle en recevant la bouteille décapsulée. « Santé. » Ils trinquèrent et burent quelques gorgées. La jeune femme n’était pas compliquée lorsqu’il s’agissait de boire ou manger. Ainsi, lorsque Trystan lui demanda ce qu’elle aimait, pour lui mettre de côté les prochaines fois, sa réponse refléta sa simplicité. « Oh je ne suis pas difficile… Des limonades fruitées, du vin. Tout me va. » Lexia préférait juste ne pas abuser d’alcool lorsqu’elle était chez lui ; elle s’éternisait rarement plus longtemps que la nuit, vu que le Meylir devait se lever de bon matin. Bien sûr, la relation qu’elle partageait avec Trystan était principalement charnelle mais il n’était pas un goujat qui l’éjectait après avoir tiré son coup, déjà parce qu’il n’était pas comme ça et qu’elle n’aurait pas accepté une telle attitude, mais surtout parce que les deux amants s’entendaient aussi plutôt bien. Ils partageaient notamment une passion commune pour la mer qui les avait inévitablement rapprochés. Lexia se blottit un peu plus contre Trystan lorsqu’il passa un bras autour de son épaule. Elle vida sa bière tout en admirant la vue de l’océan à l’horizon et du magnifique coucher de soleil. Le silence entre eux n’était pas gênant, il était reposant. La brune allait finalement ouvrir la bouche lorsque le marin la devança pour reprendre la parole. Trystan lui apprit qu’Adriel et lui s’étaient battus l’autre jour. Lexia se redressa légèrement et plongea son regard surpris dans celui du brun, ne devinant pas encore pourquoi il lui rapportait cet évènement et surtout pourquoi le Swanson ne lui avait rien dit. « Mais pourquoi ? » Demanda-t-elle tout naturellement. « Je sais que vous ne vous appréciez pas particulièrement, mais vous n’en venez pas aux mains d’habitude. » Lexia était au courant de l’animosité qui existait entre la famille Meylir et les Swanson, c’était connu à Tenby et elle n’avait jamais cherché à en connaître les raisons précises. Ça ne la regardait pas. Adriel était son ami le plus proche et Trystan son amant. Le lien entre les deux s’arrêtait là à son niveau à elle. Lexia n’avait pas revu le graphiste depuis quelques jours, les deux amis jouaient un jeu dangereux qu’il était bon de calmer de temps à autre, et comme elle passait le plus clair de ses journées en mer, voilà pourquoi elle n’avait probablement pas eu vent de cette bagarre. La sauveteuse essaya d’imaginer un instant la scène. Adriel, cloué sur sa chaise, Trystan et son caractère impulsif… Ça ne devait pas être très égal entre les deux. Et puis, Lexia eut une désagréable impression. Comme un et un font deux, le moment où s’était produit la bagarre ne pouvait pas être une simple coïncidence, vu que ce qui s’était récemment passé entre Adriel et elle. Alors tensions familiales ou autre raison ? La nageuse essaya de rester impassible et attendit d’abord les explications de Trystan avant de s’enflammer.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Dim 1 Oct - 16:48

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

« Oh je ne suis pas difficile… Des limonades fruitées, du vin. Tout me va. » Trystan fronce les sourcils. De limonades fruitées ? Il n’avait aucune idée que ça pouvait exister. Quant au vin… Il n’y connaissait absolument rien. Il était plutôt bière. Il allait devoir potasser ou demander de l’aide pour choisir les bonnes bouteilles. Mais il ne laisse rien paraître devant la Weston. « C’est noté. » Dit-il comme si tout cela était anodin. Et finalement, peut être que ça l’était. Les Westons étaient une famille plutôt aisée de Tenby mais Lexia ne lui avait jamais fait ressentir leur différence de milieu. Jamais, elle ne lui avait donné l’impression qu’elle était trop sophistiquée pour lui. Ce  qui n’était pas le cas de tout le monde mais le Meylir repousse un petit peu le moment où il parlera de l’incident à sa compagne. Il préfère voler encore quelques moments de paix et de tranquillité en compagnie de la mer et de Lexia, deux éléments qui l’apaisaient, chacun à leur façon. La soirée est particulièrement belle, et il s’en veut d’avance en ayant l’impression qu’il va la gâcher. Cependant, il a aussi l’impression que la sauveteuse n’est pas du genre à aimer qu’on lui cache quelque chose et il finit par se jeter à l’eau, racontant son altercation avec Adriel Swanson. La réaction de la brune ne se fait pas attendre, elle se redresse, cherchant à capter son regard. Il l’évite soigneusement, encore honteux des évènements. Et peut être encore plus honteux de leur raison initiale. « Mais pourquoi ? Je sais que vous ne vous appréciez pas particulièrement, mais vous n’en venez pas aux mains d’habitude. » C’est tout naturellement que Lexia demande des détails. Il n’y a pas de colère dans sa voix, juste une sincère curiosité. Mais le pêcheur redoute la suite. Après tout, c’était lui qui avait porté le premier coup, sur le meilleur ami paralysé de la demoiselle qui plus est… Il se racle la gorge. « Je crois qu’il avait trop bu… Il m’a pas mal provoqué. » Commence t-il en se sentant comme un gamin qui rejette la faute sur un autre. Timidement, il ose enfin un peu regarder Lexia. Pour le moment, elle semble plus perplexe qu’autre chose alors il continue ses explications. « Et je n’aurai pas dû répondre mais moi aussi j’avais bu… Et j’étais fatigué… Et aussi… Il a dit quelque chose à propos de nous. » Dans son besoin de justifier son geste et son attitude déplorable, il était en train de se livrer bien plus qu’il ne le voudrait. Mais la marche arrière semblait maintenant impossible. Maintenant qu’il avait commencé, il devait terminer. En plus, il ne voulait pas que le Swanson puisse donner en exclusivité sa propre version des évènements. « Ou plutôt de toi. » Précise t-il après une brève hésitation. «  Et ça m’a énervé alors je l’ai frappé. Je m’en veux… Je n’aurais pas dû. » Hélas, il n’en était arrivé à cette conclusion qu’après coup, ce qui était parfaitement inutile. Il hausse les épaules, reprenant une gorgée de bière. « Enfin, voilà, je préfère que tu l’apprennes par moi, plutôt que par quelqu’un d’autre… »

_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Sam 21 Oct - 17:12


Alors que Trystan et Lexia prenaient l’apéro tout en profitant de la vue sur la mer, le pêcheur avoua qu’il s’était battu quelques jours plus tôt avec le meilleur ami de la garde-côtière. Si les deux hommes ne s’étaient jamais particulièrement aimés, ils ne franchissaient pas cette limite très souvent. Trystan semblait à la fois désireux d’en raconter davantage à la nageuse et à la fois gêné des raisons qui l’avaient amené à céder à sa colère. Silencieuse, Lexia décida de l’écouter jusqu’au bout sans l’interrompre. L’alcool aidant, Adriel avait apparemment provoqué le marin qui n’avait pas pu s’empêcher de répondre, surtout au moment où le graphiste… avait formulé des propos sur la brune et lui. Perplexe, la Weston attendait la suite des explications avant de réagir même si la coïncidence qu’elle avait pressenti quelques instants auparavant commençait à confirmer ses soupçons. Ce n’était pas une simple coïncidence, non. Pourquoi Adriel irait justement s’en prendre encore plus que d’habitude à Trystan après ce qui s’était passé entre eux ? Il avait certainement entendu parler de la relation qu’entretenait le marin et la flic. Ce n’était pas un secret, mais vu la fierté du graphiste et les événements récents entre le Swanson et elle, la réaction d’Adriel n’était pas totalement incompréhensible. Elle n’était pas acceptable pour autant car Trystan, lui, n’y pouvait rien, cependant Adriel ressentait-il autre chose pour elle ou bien n’était-ce que sa vieille animosité à l’encontre du marin qui avait parlé ? Lexia devrait en discuter avec lui mais elle voulait d’abord creuser le sujet un peu plus. Elle appréciait en effet la délicatesse de Trystan de ne pas avoir tourné autour du pot et d’avoir joué franc jeu. « Qu’a-t-il dit sur nous ? » Lexia voulait savoir à quoi s’attendre. Les propos n’avaient pas être dû très flatteurs pour que le marin sorte de ses gonds et elle appréciait qu’il se soit investi de la défendre alors qu’ils ne s’étaient jamais rien promis dans leur relation, une relation de prime abord physique, mais dans laquelle chacun avait le respect de l’autre, ce qui se confirmait aujourd’hui. « Je suis désolée d’avoir été l’une des raisons de votre dispute. » Elle n’avait pas imaginé que ça en arriverait là. Lexia vida une gorgée de sa bière et tout comme Trystan envers elle, la brune souhaitait jouer carte sur tables à tous les niveaux. « Entre lui et moi, c’est devenu un peu plus compliqué dernièrement, mais je ne pensais pas que ça prendrait le pas sur l’amitié. » Expliqua-t-elle brièvement. Pas besoin de détails supplémentaires, Trystan n’était pas un idiot. Elle espérait qu’il ne réagirait pas mal du fait qu’elle ait entretenu une relation avec son meilleur ami – et l’homme que lui détestait – tout en continuant à le voir mais les deux passionnés de la mer ne s’étaient jamais rien promis entre eux. Lexia n’empêchait le pêcheur de rien et inversément. Elle ne voulait juste pas que cette évolution de son côté ternisse le début de lien amical qui s’était construit derrière leur attirance physique.  

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Lun 23 Oct - 21:01

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

« Qu’a-t-il dit sur nous ? » La première question que pose Lexia après qu’il ait finit sa confession est précisément celle que Trystan redoutait. La réponse risquait de blesser la jeune femme. Bien sûr, il pourrait inventer autre chose mais il n’avait pas envie de mentir. Et puis, il y avait un autre problème : rapporter les propos d’Adriel, c’était aussi mettre des mots sur leur propre relation, chose qu’ils s’étaient bien garder de faire  jusqu’à maintenant… Il relève la tête, gêné. Les yeux couleur écume de la Weston sont toutefois posés sur lui. Elle attend une réponse, même si elle ne lui met aucune pression. Il se racle la gorge. « Il a dit… Il a dit que je couchais avec toi juste pour l’atteindre. » Il avait crû que c’était passé mais il sent une colère vive s’éveiller en lui à l’évocation du souvenir. Peut être que le Swanson n’en était pas vraiment conscient, mais il était parvenu à viser très précisément là où ça pouvait faire mal. Il pose sa main sur le poignet de Lexia. « Je… Tu n’es pas un objet… Ou un trophée… Ou un moyen de vengeance… C’est…. Dégueulasse. » Comme à chaque fois qu’il doit exprimer ses sentiments, il peine terriblement. On dirait un gamin qui essaye bêtement d’ânonner sa récitation du jour ou ses tables de multiplications… « Je te respecte… Et tu sais… Que cette relation… Que je ne veux pas… » Il serre les poings. Il ne parvenait pas à dire le plus important à Lexia. A savoir qu’elle l’intéressait bien au-delà d’Adriel Swanson. Mais aussi qu’effectivement, il ne voulait pas de relation sérieuse. Il avait toujours pensé que la garde côtière était d’accord avec cela mais son altercation avec le meilleur ami avait réveillé un doute persistant en lui. Après tout, ils n’en avaient jamais parlé de vive voix avec Lexia… « Je suis désolée d’avoir été l’une des raisons de votre dispute. » Il est véritablement reconnaissant de la façon dont elle essaye de le tirer de ce mauvais pas et de lui faire comprendre qu’il n’y est pour rien. Mais il sait qu’il a sa part de responsabilité dans la bagarre et compte bien l’assumer. Il secoue la tête. « Ne t’excuse pas… Ce n’est pas de ta faute… » Il reprend une gorgée de bière. Le contenu de sa bouteille descend d’ailleurs un peu plus rapidement depuis qu’il s’est mis à parler. Il avait toujours besoin de courage liquide dans ses moments là. Et il a bien fait d’aller au ravitaillement car c’est ensuite au tour de Lexia de faire une confession. E honnêtement, il ne sait pas très bien comment réagir face à l’aveu qu’elle vient de lui faire. « Oh… Je vois… » Il n’en dit pas plus. Perturbé, il redevient même totalement silencieux. Il ne pouvait pas nier que c’était étrange d’entendre se dire qu’elle voyait des autres hommes. Bien qu’ils ne s’étaient rien promis et ça aurait été injuste de demander l’exclusivité à Lexia... En tout cas, il comprenait désormais mieux le comportement d’Adriel Swanson. Il se mort la lèvre, dépité. De tous les hommes de Tenby, il avait fallu qu’il soit plongé dans cette situation avec celui qu’il déteste le plus. Lexia attendait sûrement qu’il dise quelque chose de plus mais pour le moment, c’est le choc qui prédomine.

_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Sam 4 Nov - 23:01


Après avoir appris la bagarre entre Trystan et Adriel, Lexia ne passa pas par quatre chemins pour savoir ce que le graphiste avait dit. Le beau brun se râcla quelques instants la gorge avant de se lancer. Les mots du marin ne laissèrent place à aucun doute. Adriel avait appris pour eux et s’en était certainement pris davantage à lui que d’habitude par mélange entre sa haine pour lui et une certaine jalousie. Il estimait sans doute que Trystan lui avait « pris » sa meilleure amie, une pensée qui faisait écho aux propos suivant du Meylir. En effet, leur relation n’avait pas pour but de faire du mal à Adriel ou du côté de Trystan de s’enorgueillir auprès de lui d’avoir eu Lexia dans son lit. Les deux s’étaient simplement rapprochés de par leurs points communs multiples et du respect qu’ils se vouaient. La jolie brune ne pouvait nier passer du bon temps avec lui et si chacun y trouvait son compte jusqu’à présent, c’était tant mieux. Elle n’imaginait pas que ses histoires personnelles la rattraperaient et ressentait une gêne face à Trystan parce qu’elle se sentait indirectement responsable de cette altercation. « Je sais que tu ne m’utilises pas, que ce qu’on partage ne concerne que nous et personne d’autre. » La jeune femme posa une main rassurante sur l’avant-bras du marin afin de le rassurer sur ce point. Elle ne s’imaginait pas de telles bêtises. En revanche, elle devait jouer franc-jeu à son tour et après des excuses formulées, elle lui révéla que son amitié avec Adriel était devenue plus compliquée dernièrement. Lexia ne souhaitait pas en faire un secret d’état parce que Trystan et elle ne s’étaient rien promis, mais elle se rendait compte que ce genre de relation finissait toujours par faire du mal à quelqu’un. La flic n’avait plus l’habitude de savoir comment réagir face à des sentiments ou des situations compliquées, elle n’avait pas suffisamment réfléchi et n’avait pas bien géré la situation. Elle espérait toutefois que cette histoire ne changerait rien entre eux parce qu’elle appréciait sincèrement ces moments avec Trystan. Lexia avait l’impression d’avoir un vide qui se comblait, qu’il la comprenait, parce qu’il avait vécu certaines blessures aussi fortes que ce qu’elle avait connu. Un couple brisé, un avenir corrompu, pas celui qu’il aurait espéré. La jeune femme attrapa sa bière posée devant elle et en but plusieurs gorgées. Comme à son habitude, Trystan ne s’exprima pas beaucoup sur le sujet. Lexia ne savait pas quoi ajouter non plus. Le soleil s’était couché à l’horizon, l’obscurité était tombée. Elle se leva et ajusta la luminosité dans le bateau en conséquence. Lors d’une de ses précédentes venues, la nageuse était venue accompagnée d’un tourne-disque ancien et de quelques vinyles. Elle savait que Trystan en appréciait la qualité ; elle l’avait donc installé ici pour en profiter lorsqu’elle venait le rejoindre en soirée. Lexia lança un vinyle de Nina Simone, [i]Here Comes de Sun[i]. Elle s’installa près de l’appareil en s’adossant contre le mur et reprit sa bière où elle l’avait arrêtée, un sourire timide accroché aux lèvres. La jeune femme ne savait pas trop comment réagir face à cette situation, s’il était préférable d’en parler ou non, de demander l’avis de Trystan ou non, ou au contraire de tout oublier. Elle était comme une petite fille prise en défaut d’une bêtise pas bien grave mais qu’elle ne devait pourtant pas réitérer. C’était assez gênant pour tout le monde, pourtant elle n’avait pas envie de partir du tout, bien au contraire. 

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Sam 11 Nov - 9:52

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

Parler de choses si intimes à voix haute était une véritable épreuve pour Trystan. A vrai dire, il commençait à paniquer. Il s’était investi dans cette relation avec Lexia justement parce qu’elle était simple et n’impliquait pas de sentiments complexes. Il ne savait plus quoi faire maintenant que ce statut était en train de changer. Il lui semblait qu’il était entraîné contre sa volonté dans un triangle amoureux alors que ces choses là lui faisaient horreur… Heureusement Lexia n’insiste pas trop. Elle doit même se rendre compte du profond malaise qui agite le pêcheur car elle ne tarde pas à poser une main apaisante sur son bras avant de le rassurer sur le statut de leur relation. En revanche, l’ombre de celle que la Weston entretenait avec Adriel Swanson planait désormais au dessus du bateau et semblait prête à les engloutir… Trystan restait silencieux parce qu’il ne savait pas quoi faire des nouvelles informations que Lexia lui avait donné et Lexia restait silencieuse parce que… Parce que quoi au fait ? Il n’en savait rien. Il n’était pas très doué en psychologie féminine. Sinon, il ne se serait pas fait larguer par sa fiancée juste avant son mariage… En tout cas, cet interlude gênant se poursuit dans le temps, si bien Lexia ne sait plus quoi inventer pour s’occuper les mains. Elle commence par boire quelques gorgées de sa bière, avant de se lever pour allumer toutes les lumières sur le pont et finit carrément par mettre un peu de musique pour dissiper le silence de plus en plus pesant…. Le pêcheur sent ses muscles se décrisper lorsque les premières notes de musiques résonnent dans ses oreilles. La Weston avait choisi un morceau aussi délicat et sensuel qu’elle. La plupart des adages marins disaient que ça portait malheur d’avoir une femme sur un bateau mais il était indéniable que la présence de Lexia sur celui du Meylir était au contraire une bénédiction. A l’image de ce tourne-disque et de ces vinyles qu’elle avait un jour ramenés, elle apportait une touche de délicatesse et de lumière dans un quotidien parfois très sombre.

La brune s’adosse ensuite à la cloison de la cabine, à côté du tourne-disque, toujours aussi silencieuse. Pour une fois, c’est lui qui va devoir prendre l’initiative de dire les choses. Il finit donc sa bière d’une traite, comme pour se donner du courage. Quand c’est fait, il se lève pour se rapprocher d’elle, essayant de capturer son regard. « Pour moi, ça ne change rien… On ne s’est rien promis. » C’était là tout le point de leur relation. Il se rapproche encore et encore d’elle, jusqu’au tant que leurs corps se touchent presque et qu’elle soit bel et bien obligée de lever les yeux. « La seule chose que je peux te dire, c’est que j’aimerai bien qu’on reste comme ça. Enfin, comme on était. » Il passe une main derrière sa nuque, derrière sa sombre chevelure et attire son visage contre le sien pour l’embrasser, sentant le goût de la bière sur ses lèvres. La démonstration de ses sentiments était à l’image de sa personne : un peu rude. Mais il avait l’impression que Lexia appréciait de ne pas être traitée comme une poupée fragile. Il intensifie d’ailleurs son étreinte, délestant la jeune femme de sa bière de sa main libre. Une fois que c’est fait, il la replaque contre la cloison, laissant glisser ses deux mains jusqu’à ses hanches tandis que ses lèvres viennent se poser dans son cou et que son propre corps se presse contre le sien. Il était bien meilleur de cette façon qu’avec les mots.


_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Dim 12 Nov - 11:17


Lexia partageait deux autres points communs avec Trystan. Elle détestait mentir et lui avait donc dit la vérité sans détour sur ce qui s’était passé entre Adriel et elle, tout comme lui l’avait fait précédemment. La policière s’était engagée dans cette relation sans prise de tête et voilà que ses histoires personnelles la rattrapaient, imposant un moment gênant qu’elle n’aurait pas souhaité entre le marin et elle. A l’instar du Meylir, la nageuse était une personne assez pudique quand il s’agissait de sentiments ou de s’exprimer dessus, c’est pourquoi elle était embarrassée et elle espérait que ce moment gênant s’évanouirait vite. Perdue dans son ressenti, elle ignorait comment se positionner et ce qu’elle devait faire. D’une part, Lexia ne savait pas où elle en était avec Adriel, elle tenait beaucoup à lui et avait du mal à admettre que cette relation-là était devenue beaucoup plus importante que celles qu’entretenaient deux meilleurs amis qui partageaient une amitié normale ; d’autre part, elle tenait à ce qu’elle avait avec Trystan et ne voulait pas tout arrêter d’un claquement de doigts, elle ne s’y était pas préparée. Elle avait l’impression de pouvoir s’appuyer sur une personne qui la ressemblait, de pouvoir totalement lâcher prise, parce qu’elle n’avait pas à s’inquiéter de l’après avec lui. Toutefois, dans le cas présent, c’était Lexia qui était à l’origine de ce moment embarrassant, elle ne souhaitait donc rien imposer au marin ; la décision lui revenait, à savoir si oui ou non, il souhaitait poursuivre leur drôle de relation dans ces conditions. Il n’avait pas signé pour un possible triangle amoureux. Pouvait-elle vraiment qualifier cette situation comme telle d’ailleurs ? Qui était vraiment amoureux de qui ? Ces questions-là semblaient beaucoup trop précoces. Lexia enchevêtra toutes ces pensées dans un coin de sa tête et attendait simplement une réaction de la part du pêcheur, cherchant à s’occuper les mains pace qu’elle ignorait si elle devait partir ou non. Il n’y avait pas de livres l’informant du mieux à faire dans une telle situation, même si une petite voix dans sa tête lui indiquait que le minimum serait d’aller mettre les choses à plats avec Adriel, mettre des mots sur ce qu’ils étaient vraiment ou non, sur ce qu’il espérait d’elle. Pour l’heure, la brune se laissa bercer par la musique qu’elle venait de lancer et but quelques gorgées de sa bière.

Trystan avait bien compris qu’elle n’arrivait pas à briser ce silence, elle n’avait pas les mots. Il se rapprocha d’elle et lui prononça justement les mots qu’elle avait besoin d’entendre à ce moment-là. Lexia leva les yeux vers lui, un nœud dans le ventre en moins. La distance entre leurs corps se réduisait de plus en plus, comme si leurs membres en attente désiraient ardemment qu’ils mettent leurs cerveaux en ébullition sur pause afin de céder à la tentation qui les consumait à chacune de leurs rencontres. Avec Trystan, la nageuse se sentait différente. Elle n’était pas simplement la petite dernière Weston incapable d’avoir une famille, ni le vilain petit canard de Tenby qui savait se faire entendre sur certains sujets même si elle pensait différemment que tous ceux qui l’entouraient. Avec lui, elle n’était plus qu’elle, juste Lexia, une femme comme les autres, plus proche de lui que certaines d’entres elles et moins que d’autres. La jeune femme rapprocha son visage de celui du marin et l’embrassa comme pour confirmer qu’elle aimerait bien, elle aussi, que ça reste comme ça entre eux. Cela faisait du bien à Lexia de pouvoir lâcher prise, de laisser un autre mener la barque. Trystan la plaqua un peu plus intensément contre la cloison et inonda son cou de baisers brûlants. Le corps de la jeune femme frissonna une seconde sous le contact qu’elle appréciait particulièrement ; il savait y faire. Ses lèvres retrouvèrent bientôt celles du Gallois et ne les quittèrent que lorsqu’elle saisit son T-shirt pour l’enlever avec emportement. La tension montait de plusieurs crans. La relation entre les deux, bien que pudique, avait toujours eu ce côté plus passionnel. Comment une femme qui avait réussi à lui mettre la main sur le cœur avait-elle osé le quitter à l’autel ? Savait-elle ce qu’elle perdait ? Sous ses airs rudes et un peu bourrus, Trystan cachait d’autres traits de personnalité tout aussi intéressants. Erreur pour celle qui était partie. La brune posa ses mains froides sur le corps musclé du marin, façonné par les heures de dur labeur quotidiennes en mer. Entre caresses intenses et fougueux baisers, vêtements limites arrachés, ils étaient sur le point de fusionner leurs deux êtres blessés et avides de se retrouver.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Jeu 23 Nov - 18:31

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

Voyant que Lexia répond à ses baisers, Trystan autorise ces derniers à devenir plus brûlants tandis que ses mains se font aussi audacieuses que caressantes. La Weston avait un corps sublime et c’était toujours une expérience que de se perdre dans les courbes parfaites de sa féminité. Certains apaisaient leurs tourments par l’alcool ou la drogue, mais le Meylir lui trouvait son réconfort dans les moments de passion qu’il partageait avec elle. Lorsqu’il sentait la peau de la brune contre la sienne, il se sentait à sa place. Et c’était une sensation importante car le reste du temps, il avait plutôt l’impression de dépareiller avec le reste du monde… Ce qu’il ne pouvait pas dire à Lexia, il lui faisait sentir par les gestes. Cette dernière frissonne d’ailleurs sous les baisers appuyés qu’il dépose dans son cou, jusqu’à ce que d’un geste, elle ramène son visage contre le sien pour lui donner un nouveau baiser ardent. Il sent son cœur s’emballer quand les mains de la sauveteuse viennent se nicher sous son t-shirt, accentuant un désir déjà trop présent. Si les deux amants se comprenaient parfois d’un seul regard, l’osmose était aussi présente quand ils unissaient leurs deux corps. Avec Lexia, c’était toujours une explosion, une agréable chute vertigineuse vers l’inconnu… Le souffle du marin est erratique tant il la veut, là tout de suite, maintenant. Les mains de la jeune femme sont toutefois froides sur sa peau, signe indéniable que leurs ébats doivent se terminer ailleurs que sur le pont. Les mains du pêcheur glissent alors sur les fesses de sa belle puis sur l’arrière de ses cuisses, qu’il soulève pour qu’elles viennent s’enrouler autour de ses hanches à lui. Sans trop perdre de temps, il se dirige en cabine, tandis que ses mains se débattent avec les boutons du top de Lexia. Parfois, il trouvait le concept d’ouvrir un chemisier bouton par bouton sexy mais aujourd’hui, il voulait juste la débarrasser de ses vêtements le plus vite possible.

***

Etroitement enlacés, Trystan et Lexia partagent sans rechigner l’étroit espace du petit lit de la cabine. Fut un temps où Trystan avait penser que rester près de la Weston après le sexe, brouillerait les frontières de la relation sans attaches qu’il souhaitait instaurer entre eux mais il avait vite pu constater que ce n’était pas le cas. Ils partageaient juste un moment supplémentaire. Deux âmes blessées qui puisaient un peu de tendresse et de réconfort l’un dans l’autre même si le pêcheur n’avouerait jamais cela à voix haute. Et même si c’était définitivement le cas. Il appréciait sincèrement ces moments où encore chavirés l’un par l’autre, ils laissaient leurs corps doucement reprendre contact avec la réalité, sans se séparer trop brutalement. En général, le brun ne disait pas grand-chose dans ces moments là mais cette soirée fut une exception. Car au fond, il était encore perturbé par la conversation qu’ils avaient eue sur le pont tout à l’heure. Il sentait que la situation ne pouvait pas se régler par le biais de la seule phrase laconique qu’il était parvenu à lancer. Alors après de longues minutes de réflexion, il se lance, parlant au haut du crâne de Lexia, allongée au travers de son torse. « Ce truc avec que tu as avec Adriel, c’est sérieux ? » Demande t-il tout à coup. Bien entendu, la question n’était pas anodine, ni motivée par une curiosité malsaine ou de la jalousie, il avait une idée derrière la tête.


_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Sam 25 Nov - 14:12


Lexia et Trystan n’avaient pas besoin de mettre de mots sur leur relation. Leurs gestes à eux seuls suffisaient à exprimer le désir et l’allégresse qu’ils ressentaient l’un pour l’autre. L’avidité de leurs mouvements, la maladresse de leurs regards, leur envie, les guidaient au mieux. A l’instar du marin, la brune trouvait tout autant de réconfort dans cette liaison parce qu’elle appréciait sincèrement ces moments passés en sa compagnie, des moments d’oubli et d’évasion du quotidien. Entre eux pas de faux-semblants ni de prises de tête, tout était simple et naturel, à sa place. Il n’y avait pas d’attente, pas de promesses, juste l’instant présent à chaque fois. C’était ce que Lexia aimait le plus avec Trystan. Elle n’avait pas besoin de réfléchir, ni de se projeter. Ils profitaient de la compagnie l’un de l’autre et ne cherchaient pas plus loin, un véritable lâcher-prise comme elle avait rarement eu l’occasion d’en vivre. Les deux amants se comprenaient bien souvent sans même avoir besoin de parler. Leurs similitudes tant dans leur façon d’être que dans leurs caractères les rassemblaient au-delà de toute limite. Pourtant, dans un coin de sa tête, elle ne parvenait pas totalement à oublier ce qu’elle avait vécu ces dernières semaines, justement parce qu’elle ressentait des choses différentes, du moins jusqu’à ce que tout bascule à nouveau avec le pêcheur et qu’elle se perde dans leurs étreintes fiévreuses et sous la ferveur de ses baisers. Peau contre peau, elle s’abandonna une nouvelle fois à ces sensations délicieuses qu’elle ressentait chaque fois qu’elle venait sur ce bateau ; une explosion addictive et passionnelle.


***
**


Quelques instants après ce moment de tendresse, Lexia reprenait petit à petit ses esprits. Elle ne s’éternisait jamais très longtemps chez Trystan mais au fil du temps, elle était restée quelques instants supplémentaires. Les deux amants avaient beau partager une liaison sans chercher à s’attacher, ils se respectaient assez pour que la flic ne déguerpisse pas à la seconde où ils avaient terminé comme s’ils ne se voyaient que pour cette raison. Leur amitié comblait aussi une forme de solitude que seuls deux êtres blessés comme eux pouvaient comprendre. C’était aussi ce qui fonctionnait dans cette histoire puisqu’ils étaient sur la même longueur d’ondes. Un dernier baiser et Lexia reposa sa tête sur le torse de Trystan dans une tendre étreinte prolongée, peu décidée à bouger dans l’immédiat. Une fois n’est pas coutume, il brisa le silence le premier après leurs ébats et lui demanda de but en blanc si ce qu’elle partageait avec Adriel était sérieux. La jeune femme se redressa légèrement pour capter son regard et lui adressa un léger sourire. Elle s’était doutée que le sujet reviendrait sur le tapis, peut-être pas aussi vite, mais c’était inévitable. Néanmoins, l’ancienne nageuse ne connaissait pas la réponse exacte à cette question, d’où son sourire un peu mélancolique. Adriel lui avait formulé à plusieurs reprises que cette histoire ne changerait rien entre eux et pourtant elle avait l’impression de ressentir des sentiments plus forts chez lui, que leur amitié n’était plus la même et forcément, depuis, elle s’interrogeait aussi de son côté sur ce qu’elle voulait vraiment. Mais comme toujours lorsqu’il était question de sentiments, Lexia était perdue. Perdue, parce qu’elle avait été blessée par le passé, perdue parce qu’elle ne pourrait jamais avoir de famille et ne voulait priver personne de cette opportunité, alors elle coupait court à tout ce qui prenait un tournant sérieux afin de ne jamais prendre de risque. Les excuses étaient diverses et variées même si la peur la dominait. Peur que cela change leur amitié (il était probablement déjà trop tard pour ça d’ailleurs, il fallait y penser avant), peur de revivre le passé, peur d’être heureuse à nouveau et que tout s’arrête… La liste était longue. Trop longue. Pour l’heure, la question de Trystan était simple et la réponse paraissait si compliquée. Pour une fois, même s’il était gênant pour elle d’en parler avec le marin, Lexia décida de ne pas trouver une échappatoire, elle répondit juste avec son cœur. « Je ne sais pas… peut-être oui. C’est trop tôt pour le dire. » Répondit-elle franchement. La flic tenait déjà tellement à Adriel de base que c’était confus dans sa tête. « Mais je pense que notre amitié ne sera plus la même. » C’était un fait. En effet, c’était déjà plus sérieux que ce qu’elle avait vécu dernièrement parce qu’on parlait quand même de celui qui la connaissait le mieux en dehors de sa famille, d’un de ses plus vieux et plus proches amis, sa moitié amicale carrément et désormais son amant. Perdue, perdue, perdue. D’un autre côté, elle se rendait compte qu’elle avait mis Trystan dans une situation délicate et qu’il n’avait pas demandé à être mêlé à tout ceci. Alors, elle comprendrait qu’il veuille tout arrêter afin d’éviter tout ennui supplémentaire. Ce serait d'ailleurs tout aussi logique qu'elle souhaite également tout arrêter le temps de mettre la situation au clair avec Adriel, mais bizarrement, elle n'était prête à "perdre" aucun d'eux. Compliqué, compliqué.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Ven 1 Déc - 18:09

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

Une fois qu’il a posé sa question, Trystan attend la réponse pendant de longues secondes, le cœur battant. A vrai dire, elle lui paraît si longue à arriver qu’il se demande si Lexia a vraiment entendu ou si elle ne s’est pas endormie… Mais il la voit bientôt se redresser pour le regarder, tandis qu’elle lui adresse un sourire qui pourrait s’apparenter à celui de Mona Lisa, tant il est indéchiffrable pour le marin. Il pousse un petit soupir, essayant comme à chaque fois de ne pas remarquer à quel point les yeux émeraudes de la jeune femme sont magnifiques. Cependant, c’est justement parce qu’il est en train de contempler ces derniers, qu’il voit la lueur de sincérité qui y brille quand la Weston formule enfin une réponse. « Je ne sais pas… peut-être oui. C’est trop tôt pour le dire. Mais je pense que notre amitié ne sera plus la même.» Heureusement qu’elle lui paraît sincère parce que sinon cette réponse aurait été un simple dérivatif aux yeux du brun. Mais non, il connaissait Lexia depuis suffisamment longtemps maintenant pour comprendre qu’elle ne jouait pas de la situation, mais qu’elle était véritablement confuse. Il pousse un nouveau soupir. Honnêtement, les mots de la sauveteuse n’étaient pas ceux qu’ils avaient espéré entendre, même s’ils confirmaient l’idée qu’il avait derrière la tête. Et c’est donc à son tour d’être sincère. « Mais tu voudrais que ça devienne sérieux, n’est-ce pas ? » Sans réfléchir, il lève une main pour caresser la joue de Lexia. Il a envie de l’embrasser à nouveau mais il sait que cela aurait de fortes chances de mettre une nouvelle fois à la discussion qu’ils devaient avoir et que ce n’était pas raisonnable de la repousser une nouvelle fois. « Tout à l’heure… Je t’ai dit que je ne voulais pas que ça stoppe ce qu’il y a entre nous mais… Toi tu vois peut être les choses autrement ? » Il n’y avait pas besoin d’être un petit génie pour comprendre ce qui se tramait. Si les choses devenaient sérieuses entre Lexia et Adriel, la brune ne pourrait plus continuer à le voir. A vrai dire, elle devait même arrêter de le voir pour que les choses deviennent seulement sérieuses… Comme il l’avait dit, il n’en avait aucune envie mais il savait que c’était une pensée égoïste. Lexia était une fille bien, elle ne méritait pas qu’il continue à la maintenir dans cette relation qui ne déboucherait sur rien du tout. C’est d’ailleurs ce qu’il essaye de lui exprimer depuis tout à l’heure. Leur bulle d’intimité facilite la parole, le rendant plus loquace que d’ordinaire. « Je ne vais pas mentir… J’ai du mal à comprendre ce qu’une fille comme toi voudrait faire avec un type comme lui… Mais je ne veux pas être un obstacle pour toi. C’est foutu pour moi… Je n’ai rien à t’offrir. Donc… Je ne t’en voudrais pas de saisir une vraie chance. » Il considérait en effet qu’il avait déjà rencontré l’amour et qu’il l’avait laissé filé. Il était persuadé qu’il n’aimerait jamais quelqu’un autant une femme qu’Alycia et que par conséquent, c’était malhonnête de promettre le contraire à une autre. Sans compter le fait qu’il s’était formellement promis de ne plus jamais s’engager dans une relation sérieuse. A partir de là, c’était donc la moindre chose de rendre sa liberté à Lexia même si pour lui, cela signifiait perdre beaucoup. Surtout que ça serait sûrement au profit d’Adriel Swanson ce qui rendait les choses bien pires.

_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Boston
TES DOUBLES : Fiona, Eléa, Gwen & Dylana
TON AVATAR : Mila Kunis
TES CRÉDITS : ava - tearsflight ; gif profil & signa - pennywifey ; code signa - bat'phanie
TA DISPONIBILITE RP : En cours : Dimka - Intrigue. A venir : Sameen - Adriel - Yevgeniya.

Fini - Adriel - (Declan) - (Luka) - Adriel (2) - Thomas - (Josh) - (Caleb) - Trystan - Deborah (Appel).
RAGOTS PARTAGÉS : 345
POINTS : 798
ARRIVÉE À TENBY : 18/02/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ans
CÔTÉ COEUR : Entre deux relations compliquées, son coeur balance.
PROFESSION : Garde cotière, autrement dit dans le service de la police maritime, de recherche et de sauvetage. Ancienne nageuse de niveau olympique.
REPUTATION : Une charmante jeune femme dans les forces de l'ordre... Elle suit l'exemple de sa famille, mais parlant de famille, comment se fait-il qu'elle n'ait pas constitué la sienne ?



Wearing the inside out
A SAVOIR SUR MOI:
REPERTOIRE DE LIENS:

MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Mer 6 Déc - 14:59


Au vu de la réponse de Lexia, Trystan supposa qu’elle espérait que sa relation confuse avec Adriel évoluerait vers une étape plus sérieuse. Il avait probablement raison mais à vrai dire, la nageuse était encore perdue par toute cette situation. Le graphiste s’était davantage ouvert qu’elle sur la question mais elle ne l’avait pas repoussé et elle ressentait même des sentiments de plus en plus forts à son égard. La flic ignorait encore où cette histoire les mènerait parce qu’elle avait peur de s’attacher et de se dévoiler davantage, non seulement parce qu’il s’agissait de son meilleur ami de longue date et qu’envisager autre chose pouvait prendre le risque de tout briser, mais aussi parce qu’elle n’avait rien ressenti depuis longtemps en raison des aléas passés de sa vie et des blessures encore béantes. Toutefois, il était peut-être temps d’ouvrir les yeux pour de bon, d’arrêter de laisser filer toutes les chances de bonheur possible qui se profilait et d’avancer dans sa vie. Était-elle vraiment prête à sacrifier les bons moments qu’elle partageait avec Trystan ? Après tout, ils se respectaient beaucoup et passaient du bon temps ensemble, mais ne s’agissait-il pas seulement de réconfort entre eux et peut-être d’une certaine forme d’amitié ? Et s’ils s’étaient donnés plus de temps, quelle aurait été l’évolution de leur côté ? Lexia se sentait bizarrement à sa place aux côtés du marin mais sur d’autres plans, elle ressentait ce même sentiment quand elle était avec Adriel et qu’ils déliraient comme deux imbéciles. La brune n’avait pas envie de se prendre la tête maintenant, elle avait plutôt envisagé de laisser les choses se faire et de voir au fur et à mesure, sauf que c’était une réaction un peu lâche, immature et égoïste, surtout vis-à-vis des deux hommes qui partageaient sa vie au quotidien. D’un côté, Trystan qui lui proposait de tout stopper, essayait de lui faciliter la vie. Il lui donna néanmoins le loisir de décider d’elle-même, argumentant tout de même qu’il ne voulait pas être un obstacle dans cette relation ni la priver d’une chance de vivre un amour sérieux, lui qui n’avait rien à lui offrir sur ce plan. Silencieuse jusqu’à présent face au marin plus loquace que d’ordinaire, Lexia ressentait une certaine tristesse et elle ne pouvait pas le cacher. Elle reprit enfin la parole de façon posée et plus développée que ses réponses précédentes. Elle n’était sûre de rien mais elle ne pouvait en effet pas laisser Trystan dans le flou. « Rien à offrir ? C’est ce que tu crois ! On gagne tellement à te connaître… Avec toi, j’ai trouvé quelqu’un qui m’a fait grandir ces derniers mois, quelqu’un qui a veillé sur moi et qui a discrètement partagé mes moments de doute, de rire et de tristesse ; quelqu’un qui a su me calmer et réfréner mon caractère de feu aussi, une personne attachante derrière ses airs bourrus. Je n’ai plus été aussi bien depuis longtemps, et ça c’est grâce à toi, tu t’en rends bien compte ? » Lexia se mordilla la lèvre inférieure, se rendant bien compte qu’elle ouvrait un peu plus son cœur qu’à l’accoutumée mais elle estimait important que Trystan sache qu’il n’était pas juste une personne comme les autres dans sa vie et qu’elle n'avait pas envie de le jeter du jour au lendemain ; elle voulait qu’il prenne conscience pourquoi il serait particulièrement difficile pour elle de renoncer à ce qu’ils partageaient même s’il n’y avait pas d’attachement amoureux derrière. En dépit des apparences, à y regarder de plus près et surtout à observer la façon dont ils se considéraient, les gens auraient eu du mal à imaginer deux personnes plus complémentaires. « Je sais que c’est enfantin et égoïste de réagir comme je le fais mais non une part de moi n’a pas envie que tout s’arrête, c’est brutal, c’est soudain, c’est… bizarre. Et je ne sais pas du tout où j’en suis ; ce qui est n'arrange rien. » Lexia marqua une nouvelle pause pour se ressaisir. Elle se laissait rarement mener par le cœur plutôt que par la raison ; il était temps de retrouver sa tête et que la rationalité reprenne le dessus. La beauté de ce qu’ils partageaient avec Trystan était que cette relation était libre et intacte, pas encore touchée par l’univers ambiant et mieux valait qu’elle reste ainsi avant que l’extérieur n’atteigne leur bulle d’intimité et ne vienne l’éclater de force. « Mais tu as raison, c’est le mieux à faire, autant pour toi que pour moi, si on veut avancer dans nos vies. Je n’avais pas réfléchi à tout ce que ça impliquait, mais prendre du recul me permettra de faire le point. » Résignée, Lexia esquissa un sourire triste. Elle aurait dû se douter que ses sentiments confus à la fois pour Adriel et même pour le marin finiraient par la rattraper et lui éclater au visage. S’éloigner quelques temps lui donnerait certainement l’occasion de voir plus clair et surtout de ne pas devenir comme toutes ces femmes indécises qu’elle détestait. Ce qui s’était passé avec le graphiste était plutôt évident et elle devait arrêter de se mentir à elle-même. Telle était l’ironie du sort de ne rien ressentir pendant des années, puis de se retrouver les nerfs en boule, le nœud au ventre et le cœur interrogateur aujourd’hui. « Si même on arrête le côté sexuel pour le moment, j’espère que ça ne signifiera pas que je ne te verrai plus du tout. C’est con, j’ai l’impression de réagir comme une ado mais je n’ai pas envie de te ‘‘perdre’’, Trystan. Parce que si, tu as beaucoup plus à offrir que tu ne le penses. » Murmura-t-elle d’une voix inquiète, mimant même des guillemets. Les lèvres de la jeune femme effleurèrent légèrement le cou du pêcheur. Si cette occasion devait être la dernière fois entre eux, alors il ne pourrait probablement pas aller en mer ce matin car Lexia comptait en profiter one last time. Qu’adviendrait-il entre eux ? Seul l’avenir le dirait. Une chose était certaine, la brune espérait qu’il ne disparaitrait pas totalement de sa vie peu importe le rôle qu’il y tiendrait désormais. Les lèvres de la nageuse rejoignirent celles du marin, dans un ultime moment de passion.

_________________

it’s you and i
falling for you ▬ You should know you're beautiful just the way you are and you don't have to change a thing; the world could change it's heart, no scars to your beautiful, we're stars and we're beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEMBRE ♣ Un voisin à surveiller
TON PSEUDO : Irish Coffee
TES DOUBLES : Penny, Spencer, Thomas, Rhys & Eleanor
TON AVATAR : Kit Harrigton
TES CRÉDITS : shiya (avatar)
TA DISPONIBILITE RP : Libre (0/3)
Lexia - Faith - Dylana - Yegeniya
RAGOTS PARTAGÉS : 325
POINTS : 656
ARRIVÉE À TENBY : 05/05/2017


ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans (6 juin)
CÔTÉ COEUR : Hermétiquement fermé à toute idée de romance depuis que sa fiancée l'a quitté. Il a toutefois une liaison avec Lexia Weston.
PROFESSION : Pêcheur. Et malheureusement guide touristique à ses heures perdues.
REPUTATION : Je vois que sa sœur et son amie Faith sont revenues en ville, espérons que ça le tire un peu de sa solitude...



MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia Sam 9 Déc - 18:16

... But it's so cold and I don't know where
And I'd sing a song, that'd be just ours
But I sang 'em all to another heart
And I wanna cry I wanna learn to love
But all my tears have been used up

Lexia n’est pas d’accord avec l’intégralité de ce que Trystan vient de lui dire et ne se prive pas de lui faire savoir. Il ouvre alors les yeux en grand, ébahi par ce qu’il entend quand elle essaye de lui démontrer qu’il gagne à être connu. Jamais ô grand jamais, il n’aurait pu imaginer que l’opinion que la brune avait de lui était aussi positive. Jamais il n’aurait pu imaginer lui avoir apporté toutes les choses qu’elle évoquait alors qu’il avait juste la désagréable sensation de se servir d’elle. « Non… Je ne m’en étais pas rendu compte… » Glisse t-il quand il revient de sa surprise. Le fondement de leur liaison n’avait rien de noble. Ils n’étaient censés être que des pansements l’un pour l’autre. Et pourtant… Il semblait que quelque chose de beau était né de l’union de leurs deux cœurs brisés. Parce que ce sentiment de bien être que Lexia décrit… C’est mot pour mot ce que ressent le Meylir, même s’il n’arrivera jamais à le dire si jolie façon. « Mais je suis content que ce soit le cas… Parce que tu… Toi aussi, tu m’apportes beaucoup. J’aime partager les choses avec toi. » Maintenant qu’ils jouaient cartes sur table, il était prêt à l’admettre. Elle l’aidait à maintenir la tête hors de l’eau. Elle lui apportait de la joie, du réconfort, de l’espoir. Et même plus. Des rires, des découvertes, des discussions. Et c’était pour cette raison qu’il s’était attaché à elle, même si c’était tout ce qu’il s’était promis de ne pas faire… La Weston n’a toutefois pas fini de lui livrer le fond de sa pensée, et il l’écoute patiemment expliquer qu’elle se sent à la fois coupable et très confuse. Sauf qu’il bloque sur une tournure de phrase : elle n’avait pas envie d’arrêter. Lui non plus, comme il l’avait dit. Alors peut être qu’elle allait rejeter sa proposition de se réserver pour Adriel ? Le cœur du marin se met à battre plus vite à cette pensée. Cela faisait longtemps que son palpitant n’avait pas battu aussi rapidement et il a presque l’impression de sentir la poussière s’envoler loin de ce dernier. Se pourrait-il qu’elle ait raison ? Que tout ne soit pas perdu pour lui ? Qu’il ait encore quelque chose à apporter ?

« Mais tu as raison, c’est le mieux à faire, autant pour toi que pour moi, si on veut avancer dans nos vies. Je n’avais pas réfléchi à tout ce que ça impliquait, mais prendre du recul me permettra de faire le point. » Ses illusions disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues. Apparemment, il avait été trop persuasif dans le premier long discours qu’il avait fait depuis des mois. Oh l’ironie…  Mais il ne pouvait s’en prendre qu’à lui et surtout ne pas reprendre ses mots. « D’accord… » Dit-il essayant de ne rien laisser apparaître de l’ouragan intérieur qui le secoue. Il avait voulu faire preuve d’élégance, il devait continuer à être élégant. Si c’est d’espace dont elle avait besoin, il était prêt à lui laisser. Hélas, elle semblait décidée à lui compliquer les choses jusqu’au bout car elle conclut en lui disant qu’elle ne veut pas le perdre et qu’elle espérait le voir sans le côté « sexuel ». Il a à peine le temps de se remettre de cette déclaration qu’il sent les lèvres de la sauveteuse venir suavement butiner son cou. Il se raidit avant de se laisser aller et de profiter de l’agréable sensation que cela fait naître en lui. Il ne résiste pas plus quand elle prend d’assaut sa bouche, se laissant comme toujours emporter par l’intensité qu’elle mettait dans ses baisers. Lexia était une femme qui faisait tout intensément et cela lui fait un peu trop perdre la tête. Il recule la tête sur l’oreiller pour interrompre leur baiser quelques instants. « Non je suis désolé… Je ne pourrai pas… Continuer à te voir sans l’aspect sexuel. Enfin pas pour le moment. » Dit-il avec l’honnêteté qui caractérise leurs échanges depuis toujours. Sa main va se glisser sous le drap qui recouvre Lexia, caressant les chairs de la jeune femme.   « Parce que je serai incapable de me retenir de faire ce genre de chose. Je le sais d’avance. » Achève t-il en retrouvant le chemin de ses lèvres tandis que ses mains continuent leur exploration. Il finit par ramener la brune contre son bassin, lui faisant sentir le désir qu’elle avait fait monter en lui en quelques instants, prouvant ainsi ses dires. A elle de voir si l’étreinte qu’il était en train d’initier serait vraiment la dernière. Parce qu’il semblait que de son côté, il semblait vraiment incapable de s’arrêter.

_________________


When the world gives heavy burdens my asylum is in your arms
In the daylight, When the sun is shining, on a late night When the moon is blinding In the plain sight, Like stars in hiding. You and I burn on. Nobody sees, nobody knows. We are a secret.Far from the others. Close to each other. That's when we uncover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia

Revenir en haut Aller en bas

I wanna take you somewhere so you know I care + Lexia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHISPERS DOWN THE LANE ♣ ::  :: RP terminés-